La distribution : vue à la TV Les résultats du 1er janvier au 9 septembre 2007 (semaine 36)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La distribution : vue à la TV Les résultats du 1er janvier au 9 septembre 2007 (semaine 36)"

Transcription

1 La distribution : vue à la TV Les résultats du 1er janvier au 9 septembre 2007 (semaine 36) La famille distribution-vad se classe en 7 e position des annonceurs de la TV hertzienne. Elle totalise 5,7 % de part de marché et a dépensé 204,23 millions d'euros bruts. Le coût moyen du spot est de euros sur le cumul de 36 semaines. Vêti habille la famille pour la rentrée. Peu de spots concernent la rentrée. C est peut-être la raison pour laquelle celui imaginé par l agence Dufresne Corrigan Scarlett pour l enseigne Vêti dont le cœur de cible est la femme 30/45 ans majoritairement mère de famille, se remarque plus. Après une première publicité télévisée en mars et avril 2007, l enseigne des Mousquetaires poursuit son offensive télévisée sur un mode plutôt joyeux. Trois messages sont véhiculés dans ce spot rose bonbon, une nouvelle fois soutenu par Elodie Gossuin : la mode, l attractivité prix et l offre familiale. Le film met aussi en avant la transversalité de l offre avec des silhouettes homme, femme, et enfant. 1

2 Tous les annonceurs présents en semaine 36 (du 03 au 09 sept. 2007) Somme en uros Total TV hertziennes FERRERO PROCTER & GAMBLE LU France RECKITT BENCKISER DANONE KELLOGGS LASCAD NIVEA BEIERSDORF TOYOTA CANALSAT CITROEN PEUGEOT HENKEL KRAFT FOODS LEVER FABERGE France FRANCAISE DES JEUX ORANGE France COCA COLA France NEUF TELECOM L OREAL Source : Yacast 2

3 Commentaire En réaction à l arrivée des enseignes en télé, les leaders de l alimentaire - LU, Ferrero, Danone, Kellogs, etc. - ont gonflé leurs budgets. En revanche, les annonceurs télécoms restent en retrait, comme depuis le début de l année. 1 3

4 Cumul famille Distribution - VAD du 01/01/07 au 09/09/07 Somme en uros Total TV hertziennes SYSTEME U CARREFOUR LECLERC ITM ENTREPRISES AUCHAN MISTERGOODDEAL CHAMPION MAGASIN DECATHLON CASINO MAGASIN CASTORAMA INTERMARCHE LEROY MERLIN YVES ROCHER IKEA CONFORAMA MONOPRIX MR BRICOLAGE DARTY INTERSPORT BRICOMARCHE SEPHORA PARFUMERIES VETI MAGASIN SHOPI JARDILAND SFR BUT MAGASIN SALM CUISINELLA AUCHAN TELECOM GO SPORT SPORT HYGENA GALERIES LAFAYETTE LA HALLE CIE EUROPEENNE DE LA CHAUSSURE GEDIMAT GAMM VERT PLUS INTERNATIONAL SALM SCHMIDT MAGASIN CHATEAU D AX

5 MAISON DE LA LITERIE THE PHONE HOUSE PHOX FOURNIER MOBALPA CELIO AMEUBLEMENT MONCEAU FLEURS BEBE MONSIEUR MEUBLE KING JOUET COURIR MAGASIN FLORIA CREATION OLIVIERS & CO THE WOODWIND ET THE BRASSWIND OF PARIS Attention! ITM + INTERMARCHE + VETI + BRICOMARCHE AUCHAN + AUCHAN TELECOM Source : Yacast Commentaire Certains distributeurs ont dépensé plus que prévu sur les huit premiers mois de l année, notamment Intermarché (21,8 M ). Pourtant, les enseignes avaient bien précisé qu elles n augmenteraient pas leur budget publicitaire pour l exercice Du coup, depuis la rentrée, des changements majeurs se sont opérés. Intermarché et Auchan ont considérablement réduit leurs dépenses. Casino est absent des écrans et Système U a diminué sa pression publicitaire. Ces changements traduiraient-ils des déceptions quant aux premiers résultats des posttests? Les Mousquetaires ont d ailleurs remis leur budget en compétition, de même que Casino et Go Sport. 5

6 Répartition des budgets publicitaires des distributeurs dans les différents médias Période 1 : du 01/01/07 au 09/09/07 PQN TNT/cab/sat/TV radio Période 2 : du 01/01/06 au 09/09/06 PQN TNT/cab/sat/TV radio Commentaire Le distributeur qui investit le plus sur les chaînes du câble et de la TNT se nomme Leclerc. Ce dernier a ainsi dépensé 4128 depuis le début de l année sur ces chaînes. L enseigne bretonne a bien saisi le potentiel de ces petites chaînes qui, pour certaines, totalisent déjà plus d un million de téléspectateurs. Ciblée leur audience n en est que plus précieuse. Et le coût est moindre. Publicité Champion «Bonheur». 6

Impact du placement produit

Impact du placement produit Semaine 21 du 24 au 30 mai 2010 Impact du placement produit L agence L ère du temps, avec le soutien du Syndicat national de la publicité télévisée (SNPTV), a recensé et analysé les preuves d effi - cacité

Plus en détail

La distribution : vue à la TV

La distribution : vue à la TV La distribution : vue à la TV Les résultats du 24 au 30 août 2009 (Semaine 35) Les enseignes s activent cette semaine + 52 % : c est la hausse du niveau des investissements radio et télé des distributeurs

Plus en détail

Un marché publicitaire peu brillant

Un marché publicitaire peu brillant Semaine 40 du 28 septembre au 4 octobre 2009 Un marché publicitaire peu brillant Par rapport aux six premiers mois de 2008, le marché publicitaire plurimédia a reculé de 18,1 %, soit un manque à gagner

Plus en détail

Semaine 39 du 21 au 27 septembre 2009. C est la reprise!

Semaine 39 du 21 au 27 septembre 2009. C est la reprise! Semaine 39 du 21 au 27 septembre 2009 C est la reprise! Enfin une bonne nouvelle! Le chiffre d affaires publicitaire à la télévision a augmenté de 20 % en septembre par rapport au même mois de 2008. Ce

Plus en détail

Rentrée scolaire rime avec audience exemplaire

Rentrée scolaire rime avec audience exemplaire Semaine 43 du 19 au 25 octobre 2009 Rentrée scolaire rime avec audience exemplaire Selon le Syndicat national de la publicité télévisée (SNPTV), les émissions récurrentes, les nouvelles saisons et les

Plus en détail

Concours de vitesse pour Décathlon

Concours de vitesse pour Décathlon Semaine 36 du 31 août au 6 septembre 2009 Au programme : les nouvelles campagnes Concours de vitesse pour Décathlon Deux jeunes garçons, voisins d immeubles, se réveillent, se lèvent et se préparent à

Plus en détail

Système U se bat au quotidien

Système U se bat au quotidien Semaine 13 du 29 mars au 4 avril 2010 Au programme cette semaine en radio Système U se bat au quotidien Un quotidien à bas prix : voilà ce que proposent les Nouveaux Commerçants avec leur liste de 320

Plus en détail

Auchan crée le discount responsable

Auchan crée le discount responsable Semaine 5 du 1 er au 7 février 2010 Au programme cette semaine Auchan crée le discount responsable Après le discount utile, le discount responsable. Décidément, le discount est tendance. Les distributeurs

Plus en détail

Le jeu vidéo : le nouveau support publicitaire en vogue

Le jeu vidéo : le nouveau support publicitaire en vogue Semaine 45 du 2 au 8 novembre 2009 Le jeu vidéo : le nouveau support publicitaire en vogue Le marché de la publicité, qui connaît un ralentissement quant aux budgets accordés par les annonceurs, pourrait

Plus en détail

Puget ressuscite Fernandel

Puget ressuscite Fernandel Semaine 16 du 19 au 25 avril 2010 Au programme cette semaine... Puget ressuscite Fernandel En détournant les dialogues du film Honoré de Marseille, la marque d huile d olive du groupe Lesieur s offre une

Plus en détail

Engouement pour le marketing collaboratif

Engouement pour le marketing collaboratif Semaine 14 du 5 au 11 avril 2010 Engouement pour le marketing collaboratif Le marketing collaboratif remporte tous les suffrages révèle la troisième édition du baromètre UDA/OpinionWay du e- marketing.

Plus en détail

La pub mobile géolocalisée séduit les consommateurs

La pub mobile géolocalisée séduit les consommateurs Semaine 15 du 12 au 18 avril 2010 La pub mobile géolocalisée séduit les consommateurs Réclames, coupons de réduction figurent au programme des prestataires de la publicité mobile géolocalisée. Pourquoi?

Plus en détail

Les réseaux sociaux ont le vent en poupe. Des people au service de Surcouf

Les réseaux sociaux ont le vent en poupe. Des people au service de Surcouf Semaine 10 du 8 au 14 mars 2010 Les réseaux sociaux ont le vent en poupe En un an, on compte trois fois plus d internautes inscrits sur les réseaux sociaux. Quant au temps consacré à ces réseaux, il a

Plus en détail

A quoi sert la publicité?

A quoi sert la publicité? Semaine 47 du 16 au 22 novembre 2009 A quoi sert la publicité? Les réponses ne sont pas les mêmes, selon que l on se place du côté des consommateurs ou du point de vue des annonceurs. Ainsi, dans l étude

Plus en détail

Des études sur lesquelles méditer

Des études sur lesquelles méditer Semaine 4 du 25 au 31 janvier 2010 Des études sur lesquelles méditer Internet, le média qui résiste Le web résiste à la crise avec des investissements publicitaires online bruts qui s élèvent à 3,9 Md,

Plus en détail

Emergence du street marketing

Emergence du street marketing Semaine 44 du 26 octobre au 1 er novembre 2009 Emergence du street marketing Côte d Or Recette Soleil déboule dans la rue! Des hôtesses déambulent ainsi dans la rue, portant des chapeaux imitation carrés

Plus en détail

Le placement produits enfin autorisé!

Le placement produits enfin autorisé! Semaine 1 du 4 au 10 janvier 2010 Le placement produits enfin autorisé! A la fin du mois, le placement de produits sera autorisé dans les fictions télé et les clips. Les marques trouvent là un nouveau

Plus en détail

Année de PUB. Un marché publicitaire au ralenti

Année de PUB. Un marché publicitaire au ralenti Année de PUB 2013 Un marché publicitaire au ralenti LE POINT MÉTHODOLOGIE La veille publicitaire de KANTAR MEDIA Ad intelligence est un outil de mesure qui a pour but de calculer la pression publicitaire

Plus en détail

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr E-commerce de biens de consommation Conférence du 10 juillet 2007 Delphine David ddavid@precepta.fr Le e-commerce en quelques chiffres Données Date Ventes en ligne 12 milliards d euros 2006 Dont ventes

Plus en détail

LA TÉLÉVISION. Les chaînes thématiques ralentissent la progression

LA TÉLÉVISION. Les chaînes thématiques ralentissent la progression CONTRIBUE À L ÉQUILIBRE DU MARCHÉ EN VALEUR BRUTE Sur le premier semestre 2013, la télévision cumule 4,9 milliards d euros de recettes brutes. Le média génère donc un surplus de +120,3 millions d euros

Plus en détail

Image prix 2011 : La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs

Image prix 2011 : La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs Image prix 2011 : La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs 5 e édition 15 Février 2012 L image prix en 2011 : la 5 e édition! Méthodologie Le baromètre annuel d OC&C sur

Plus en détail

BAROMÈTRE INTERNET 2010 vs 2009

BAROMÈTRE INTERNET 2010 vs 2009 BAROMÈTRE INTERNET 2010 vs 2009 9 February 2011 LA MESURE DU MEDIA INTERNET - IAB-SRI-KANTAR PÉRIMÈTRE DE LA PIGE KANTAR MEDIA SUR LE WEB Tous les formats display incluant : bannières liens contextuels

Plus en détail

Classement 2012 de l attractivité des enseignes de distribution

Classement 2012 de l attractivité des enseignes de distribution Classement 2012 de l attractivité des enseignes de distribution Résultats France 10 Septembre 2012 Agenda Présentation d OC&C Strategy Consultants Méthodologie de l étude sur l attractivité des enseignes

Plus en détail

Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs

Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs 6 e édition 27 février 2013 L étude image prix 2012 : 6 e édition Méthodologie Etude internationale menée

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES CLICK & COLLECT DE 51 ENSEIGNES DE LA GRANDE CONSO' CLICK & COLLECT 2014

L OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES CLICK & COLLECT DE 51 ENSEIGNES DE LA GRANDE CONSO' CLICK & COLLECT 2014 L OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES CLICK & COLLECT DE 51 ENSEIGNES DE LA GRANDE CONSO' CLICK & COLLECT 2014 Le Click & Collect, de A à Z AU SOMMAIRE De A à Z De Alinéa à Zara, l étude «Click & Collect» a passé

Plus en détail

ETUDE IMAGE PRIX 2010. La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs. 4 e édition. Déjeuner de Presse - 8 décembre 2010

ETUDE IMAGE PRIX 2010. La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs. 4 e édition. Déjeuner de Presse - 8 décembre 2010 ETUDE IMAGE PRIX 2010 La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs 4 e édition Déjeuner de Presse - 8 décembre 2010 Sous embargo jusqu au 9 décembre à 5h00 2010 La 4 e édition!

Plus en détail

Classement 2014 de l attractivité des enseignes de distribution

Classement 2014 de l attractivité des enseignes de distribution Classement 2014 de l attractivité des enseignes de distribution Résultats France 23 Septembre 2014 Agenda Méthodologie de l étude sur l attractivité des enseignes Principaux enseignements de l étude OC&C

Plus en détail

FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012)

FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012) FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012) 1 CATÉGORIE : ETUDE D AUDIENCE BALmétrie : LA MESURE D AUDIENCE DU MEDIA COURRIER 1. Introduction Création, en 2011, d un GIE qui réunit les principales parties

Plus en détail

Pourquoi acheter vos chèques cadeaux au prix fort quand vous pouvez les avoir moins chers?

Pourquoi acheter vos chèques cadeaux au prix fort quand vous pouvez les avoir moins chers? Pourquoi acheter vos chèques cadeaux au prix fort quand vous pouvez les avoir moins chers? www.tempeos.com Bon à savoir «100% de collaborateurs heureux, 0% de charges sociales!» Information utile Si vous

Plus en détail

Le GRI ou GLOBAL REPUTATION IMPACT INDEX

Le GRI ou GLOBAL REPUTATION IMPACT INDEX Le GRI ou GLOBAL REPUTATION IMPACT INDEX LE PALM ARES DES 100 EN TREPRISES M O N DIALES LES PLUS M ARQ UAN TES pour les Français Ce sondage est réalisé par et Publié dans le mardi 19 Mai LEVEE D EMBARGO

Plus en détail

Classement 2012 de l attractivité des enseignes de distribution

Classement 2012 de l attractivité des enseignes de distribution Classement 2012 de l attractivité des enseignes de distribution Résultats France 10 Septembre 2012 Agenda Présentation d OC&C Strategy Consultants Méthodologie de l étude sur l attractivité des enseignes

Plus en détail

ETUDE IMAGE PRIX 2009. La réalité des prix des enseignes et l'image qu en ont les consommateurs. 3 e édition. Déjeuner de Presse - 20 octobre 2009

ETUDE IMAGE PRIX 2009. La réalité des prix des enseignes et l'image qu en ont les consommateurs. 3 e édition. Déjeuner de Presse - 20 octobre 2009 ETUDE IMAGE PRIX 2009 La réalité des prix des enseignes et l'image qu en ont les consommateurs 3 e édition Déjeuner de Presse - 20 octobre 2009 Sous embargo jusqu au jeudi 22 octobre à 5h00 La réalité

Plus en détail

«Pourquoi acheter vos chèques cadeaux au prix fort lorsque vous pouvez les obtenir moins chers?»

«Pourquoi acheter vos chèques cadeaux au prix fort lorsque vous pouvez les obtenir moins chers?» Tempeos, partenaire de vos opérations chèques cadeaux «Pourquoi acheter vos chèques cadeaux au prix fort lorsque vous pouvez les obtenir moins chers?» CHÈQUES CADEAUX www.tempeos.com SOMMAIRE 5. TIR GROUPÉ

Plus en détail

Le 2 juin 2015 ECONOMIE CIRCULAIRE DES PAPIERS

Le 2 juin 2015 ECONOMIE CIRCULAIRE DES PAPIERS Le 2 juin 2015 ECONOMIE CIRCULAIRE DES PAPIERS Ecofolio, gouvernance et missions ECOFOLIO - CARTE D IDENTITE L Eco-organisme : Société par Actions Simplifiée (SAS) Une mission d intérêt général, sans but

Plus en détail

«La pierre n a point d espoir d être autre chose qu une pierre. Mais, de collaborer, elle s assemble et devient temple.» Antoine de Saint-Exupéry

«La pierre n a point d espoir d être autre chose qu une pierre. Mais, de collaborer, elle s assemble et devient temple.» Antoine de Saint-Exupéry «La pierre n a point d espoir d être autre chose qu une pierre. Mais, de collaborer, elle s assemble et devient temple.» Antoine de Saint-Exupéry Qui sommes-nous? ECR, acronyme anglais de Efficient Consumer

Plus en détail

Classement 2013 de l attractivité des enseignes de distribution

Classement 2013 de l attractivité des enseignes de distribution Classement 2013 de l attractivité des enseignes de distribution Résultats France 26 Septembre 2013 Agenda Présentation d OC&C Strategy Consultants Méthodologie de l étude sur l attractivité des enseignes

Plus en détail

Les promotions dans le Drive

Les promotions dans le Drive Les promotions dans le Drive Retail Explorer, l institut spécialiste de la communication commerciale Pige communication publicitaire 360 Data Drive Brandbank Etudes shoppers et benchmark Nous travaillons

Plus en détail

Tendances du Marché Publicitaire

Tendances du Marché Publicitaire Tendances du Marché Publicitaire Rapport 2015/02 Compte-rendu mensuel de l évolution du marché suisse de la publicité Les points culminants du février 2 Pression publicitaire pour l ensemble du marché

Plus en détail

EQUIPEMENT COMMERCIAL

EQUIPEMENT COMMERCIAL e > Offre globale Chiffres clés Vocation > Composition commerciale Les grandes enseignes Les magasins > Cartographies EQUIPEMENT COMMERCIAL OFFRE GLOBALE Chiffres-clés Nombre et surface GLA Départements

Plus en détail

CHARTE D ORIENTATION & DE DEVELOPPEMENT DU COMMERCE LA CHAPELLE ST MESMIN

CHARTE D ORIENTATION & DE DEVELOPPEMENT DU COMMERCE LA CHAPELLE ST MESMIN ORMES INGRE SARAN ST JEAN DE LA RUELLE FLEURY LES AUBRAIS ORLEANS CHANTEAU SEMOY ST JEAN DE BRAYE COMBLEUX MARIGNY LES USAGES BOIGNY SUR BIONNE CHECY CHARTE D ORIENTATION & DE DEVELOPPEMENT DU COMMERCE

Plus en détail

Définitions des termes relatifs au drive

Définitions des termes relatifs au drive Définitions des termes relatifs au drive Picking en zone dédiée : préparation de la commande dans un entrepôt fermé au public. Il s'agit généralement d'une surface de 1 500m². Picking en magasin : préparation

Plus en détail

Cumul 01/01/2008 à 31/12/2008

Cumul 01/01/2008 à 31/12/2008 Investissements publicitaires 2008 : un peu de soleil dans l eau froide. Le panorama de l année 2008 est maussade, pour tous les médias sauf pour Internet et encore, la fin de l année pour le numérique

Plus en détail

UTILITÉ SOCIÉTALE DES GRANDES ENTREPRISES EN FRANCE

UTILITÉ SOCIÉTALE DES GRANDES ENTREPRISES EN FRANCE UTILITÉ SOCIÉTALE DES GRANDES ENTREPRISES EN FRANCE Baromètre semestriel Viavoice Ogilvy Le Monde Mars 2012 Viavoice Sondage études conseil 9 rue Huysmans, 75 006 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice.com

Plus en détail

C O M M U N I Q U E. Contact presse : Stéphane Martin T. +33 (0)1 41 41 4 3 2 1

C O M M U N I Q U E. Contact presse : Stéphane Martin T. +33 (0)1 41 41 4 3 2 1 C O M M U N I Q U E Boulogne-Billancourt, le 29 décembre 2009 Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-après le Communiqué de Presse du SNPTV relatif au bilan de l audience TV et de la publicité TV

Plus en détail

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Afin de mieux comprendre les enjeux liés à la conquête, il est souhaitable de connaître l importance des dépenses réalisées en la

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE MEUBLES DE CUISINE

COMMERCE DE DÉTAIL DE MEUBLES DE CUISINE COMMERCE DE DÉTAIL DE MEUBLES DE CUISINE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE MEUBLES DE CUISINE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE MEUBLES DE CUISINE... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE DE

Plus en détail

Les chiffres clés des annonceurs

Les chiffres clés des annonceurs Les chiffres clés des annonceurs 2015 édition 2,6 25 88 17 44% ¾ 1,4 6 ± 2014 0607 5 ½ 563458 3 # 300 2007 07 55 % = 49 @ 55 91 Les chiffres clés des annonceurs En 2014, les investissements en communication

Plus en détail

Sens de la décision. du projet. d implantation. activités. Existante Sollicitée Totale. ensemble commercial. 4 4 50 m² dont ///

Sens de la décision. du projet. d implantation. activités. Existante Sollicitée Totale. ensemble commercial. 4 4 50 m² dont /// d impntation 4 4 50 m² dont CRAPONNE SAS ALFA SARL EM2C PROMOTION Modifications substantielles INTERMARCHE (supermarché) Supermarché 2 200 m² Galerie march. Optique Parfumerie équipt foyer Sports & Loisirs

Plus en détail

Part du crédit renouvelable dans l encours total de crédit à la consommation des établissements de crédit spécialisés

Part du crédit renouvelable dans l encours total de crédit à la consommation des établissements de crédit spécialisés 12. ILLUSTRATIONS 12.1. La part du crédit renouvelable dans l encours total des établissements de crédit spécialisés Part du crédit renouvelable dans l encours total de crédit à la consommation des établissements

Plus en détail

Jeux d argent, 01 avril 2005 / 31 mars 2008

Jeux d argent, 01 avril 2005 / 31 mars 2008 1 Jeux d argent, Investissements publicitaires plurimédia 01 avril 2005 / 31 mars 2008 Chiffres clés 2008-2009 2 Jeux d argent, : chiffres clés publicitaires plurimédia Recettes publicitaires 319,2 millions

Plus en détail

Le Centre de Formation de GS1 France

Le Centre de Formation de GS1 France Le Centre de Formation de GS1 France Visibilité des flux supply chain grâce aux TIC : Comment intégrer cette problématique dans les formations? Apprendre-Comprendre-Maîtriser, 40 ans d expertise à votre

Plus en détail

Décision n 15-DCC-15 du 23 février 2015 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Nobia Holding France SAS par la société Fournier SA

Décision n 15-DCC-15 du 23 février 2015 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Nobia Holding France SAS par la société Fournier SA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 15-DCC-15 du 23 février 2015 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Nobia Holding France SAS par la société Fournier SA L Autorité de la concurrence, Vu

Plus en détail

! Neuilly-sur-Seine, le 12 novembre 2013

! Neuilly-sur-Seine, le 12 novembre 2013 Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59, Fax 01 56 57 81 80 Communiqué de presse Contacts : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com

Plus en détail

Notoriété et image des marques françaises dans le Maghreb Central Rôle de la publicité TV

Notoriété et image des marques françaises dans le Maghreb Central Rôle de la publicité TV SIGMA Conseil Notoriété et image des marques françaises dans le Maghreb Central Rôle de la publicité TV Hassen Zargouni dg@e-sigmaconseil.comcom SIGMA Conseil 67, rue Alain Savary 1002 Tunis Belvédère

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

Les méthodes de vente

Les méthodes de vente Les méthodes de vente Doc PROF Document A Définition : C'est l'ensemble des techniques utilisées pour vendre un produit. La méthode de vente est fonction du lieu de la vente (magasin, domicile, rue..),

Plus en détail

EXCLUSIF Communiqué de presse

EXCLUSIF Communiqué de presse EXCLUSIF Communiqué de presse La Défense, le 15 Juillet 2010 4 jours après la fin de la Coupe du Monde en Afrique du Sud, KantarSport dresse le bilan de la compétition. Sponsors & Annonceurs : PUBLICITE,

Plus en détail

L OUVERTURE DE LA PUBLICITÉ TÉLÉVISÉE À LA GRANDE DISTRIBUTION

L OUVERTURE DE LA PUBLICITÉ TÉLÉVISÉE À LA GRANDE DISTRIBUTION INSTITUT DE RECHERCHE ET D'ETUDES EN DROIT DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION L OUVERTURE DE LA PUBLICITÉ TÉLÉVISÉE À LA GRANDE DISTRIBUTION Chronique télévision réalisée par Alice TOLOS 20 décembre

Plus en détail

Tendances du Marché Publicitaire

Tendances du Marché Publicitaire Tendances du Marché Publicitaire Rapport 2015/04 Compte-rendu mensuel de l évolution du marché suisse de la publicité Les points culminants en avril 2 Pression publicitaire pour l ensemble du marché 3

Plus en détail

+ 91. Les chiffres clés des annonceurs

+ 91. Les chiffres clés des annonceurs 0607 1,4 5 ½ # 300 2,6 ¾ 6 563458 25 % 07 17 ± 88 49 =@ 2014 3 + 91 6 44% édition 2014 Les chiffres clés des annonceurs 55 55 Les chiffres clés des annonceurs L'année 2013 est marquée par un nouveau recul

Plus en détail

Le Baromètre Etudiants 2007 - Edition Commerciaux L'enquête Méthodologie A propos de l'institut trendence, partenaire de L'Expansion :

Le Baromètre Etudiants 2007 - Edition Commerciaux L'enquête Méthodologie A propos de l'institut trendence, partenaire de L'Expansion : - Edition Commerciaux trendence Institut 2007 L'enquête Avec plus de 11000 réponses provenant de 94 établissements d'enseignement supérieur francais, est la plus grande enquête Emploi et Carrière en Europe

Plus en détail

Commission départementale d'équipement commercial / Commission nationale d'équipement commercial. Décisions prises au cours de l'année 2005

Commission départementale d'équipement commercial / Commission nationale d'équipement commercial. Décisions prises au cours de l'année 2005 Extension du magasin spécialisé dans la vente de matériaux et accessoires pour la construction, exploité sous l'enseigne "CASTORAMA"à METZ TESSY, pour porter sa surface totale de vente de 4180 m2 à 6000

Plus en détail

Tendances du Marché Publicitaire

Tendances du Marché Publicitaire Tendances du Marché Publicitaire Rapport 2015/07 Compte-rendu mensuel de l évolution du marché suisse de la publicité Les points culminants en juillet 2 Pression publicitaire pour l ensemble du marché

Plus en détail

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino Septembre 2012 / TBI&LMO / BPE 2ENT18 Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino 40 000 34 361 NAF rév.2, 2008 : Chiffres clés 2011 47.11CDEF 47.91B 30 000 20 000 20 390 22

Plus en détail

Le meuble en kit. Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie. Édition 2007. Corinne Marbach

Le meuble en kit. Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie. Édition 2007. Corinne Marbach Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie Le meuble en kit Édition 2007 Corinne Marbach Sessi - Service des études et des statistiques industrielles Remerciements Cette étude a bénéficié

Plus en détail

Statistiques du commerce et de la distribution

Statistiques du commerce et de la distribution Photo :Marc Benoun Statistiques du commerce et de la distribution 1 Cette présentation vous permettra d avoir une vue d ensemble des formats, des structures et du poids économique du commerce en France

Plus en détail

Seheno Ratsimbazafy. Chargée d études environnementales, Ecofolio. Le rôle du recyclage dans le développement de la filière bois

Seheno Ratsimbazafy. Chargée d études environnementales, Ecofolio. Le rôle du recyclage dans le développement de la filière bois Seheno Ratsimbazafy Chargée d études environnementales, Ecofolio Le rôle du recyclage dans le développement de la filière bois Recyclage et développement de la filière bois Seheno Ratsimbazafy, 18/09/2013

Plus en détail

Résultats de l enquête ECR 2014 «Zéro rupture : mode d emploi» Novembre 2014

Résultats de l enquête ECR 2014 «Zéro rupture : mode d emploi» Novembre 2014 «Zéro rupture : mode d emploi» Novembre 2014 1 Rappel de l objectif Dans le cadre de ses travaux sur les ruptures en linéaires, ECR France, organisme paritaire des industriels et distributeurs de PGC,

Plus en détail

BAROMÈTRE INTERNET Bilan 2009 vs 2008. 5 février 10

BAROMÈTRE INTERNET Bilan 2009 vs 2008. 5 février 10 BAROMÈTRE INTERNET Bilan 2009 vs 2008 5 février 10 LA MESURE DU MEDIA INTERNET UN PARTENARIAT IAB-SRI-KANTAR PÉRIMÈTRE DE LA PIGE KANTAR MEDIA SUR LE WEB 2 LA MESURE DU MEDIA INTERNET UN PARTENARIAT IAB-SRI-KANTAR

Plus en détail

TOP 100 DES ENSEIGNES

TOP 100 DES ENSEIGNES 26 AUT 10 JD : 18386 ANTNY PARC II 92160 ANTNY - 01 77 92 92 92 DSSIR TP 100 DS NSIGNS Page 1/6 LS CHIFFRS Sources ISA, PncevratertKoaeCoopers miiiiardsd'eufos Le chiffre d'affaires ^TC cumule des 100

Plus en détail

AGENCES DE VOYAGES AVEN TOUR ( Rennes )tél : 02,99,30,22,94 5% CAPITALES TOURS ( St Jacques de la Lande ) tél: 02,99,35,55,22 15%

AGENCES DE VOYAGES AVEN TOUR ( Rennes )tél : 02,99,30,22,94 5% CAPITALES TOURS ( St Jacques de la Lande ) tél: 02,99,35,55,22 15% Remise aux salariés Sur présentation Carte C.E BARRE THOMAS Bons d'achats sur commande au kiosque AGENCES DE VOYAGES AVEN TOUR ( Rennes )tél : 02,99,30,22,94 5% CAPITALES TOURS ( St Jacques de la Lande

Plus en détail

Activité du commerce de détail à fin octobre 2015

Activité du commerce de détail à fin octobre 2015 Activité du commerce de détail à fin octobre 2015 Ventilation par produit industriel et par mode de distribution Évolution par produit octobre Indice Indice Indice Tendance Variation(*) Indices et variations

Plus en détail

Les stratégies gagnantes dans l e-commerce à l horizon 2015

Les stratégies gagnantes dans l e-commerce à l horizon 2015 L étude de référence sur : Les stratégies gagnantes dans l e-commerce à l horizon 2015 Transformation du paysage concurrentiel, évolution des profils et attentes du consommateur : Quels sont les impacts

Plus en détail

Décisions à compter du 1er Janvier 2010

Décisions à compter du 1er Janvier 2010 Préfecture de la Haute-Loire Direction départementale des Territoires DECISIONS ET AVIS DE LA COMMISSION DEPARTEMENTALE D AMENAGEMENT COMMERCIAL Décisions à compter du 1er Janvier 2010 Année 2010 commune

Plus en détail

HISTORIQUE DES DECISIONS DE LA CDAC

HISTORIQUE DES DECISIONS DE LA CDAC HISTORIQUE DES S DE LA DEMANDEUR ACTIVITE NATURE DU PROJET DATE ANNEE 2009 Société Vicquoise d'alimentation et de Distribution Vic en Bigorre Supermarché "Carrefour" Extension 2.135m² 768 m² 19/05/2009

Plus en détail

LE COMMERCE EN FRANCE

LE COMMERCE EN FRANCE LES RESEAUX LA DEFINITION DES RESEAUX LES DIFFERENTES FORMES DE COMMERCE LES RESEAUX EN 2006 LES DEFINITIONS LES CHIFFRES CLES LES GROUPEMENTS LES AVANTAGES DES RESEAUX LA DEFINITION DES RESEAUX L'ARCHITECTURE

Plus en détail

UNE DÉMONSTRATION DE L EFFICACITÉ DE LA PUBLICITÉ SUR LES CHAÎNES THÉMATIQUES

UNE DÉMONSTRATION DE L EFFICACITÉ DE LA PUBLICITÉ SUR LES CHAÎNES THÉMATIQUES UNE DÉMONSTRATION DE L EFFICACITÉ DE LA PUBLICITÉ SUR LES CHAÎNES THÉMATIQUES E-MOTE : UN DOUBLE OBJECTIF Mettre en avant la diversité des programmes des chaînes thématiques de manière originale, surprenante

Plus en détail

Rentrée scolaire 2013 : Prix des fournitures dans la grande distribution

Rentrée scolaire 2013 : Prix des fournitures dans la grande distribution Rentrée scolaire 2013 : Prix des fournitures dans la grande distribution GC - Observatoire de la consommation OA - Service Etudes UFC-Que Choisir - Juillet 2013 2 Résumé Alors qu à l approche de la rentrée,

Plus en détail

niou, c est une bonne idée pour tous ceux qui veulent communiquer...

niou, c est une bonne idée pour tous ceux qui veulent communiquer... Coucou c est niou niou, c est une bonne idée pour tous ceux qui veulent communiquer... Coucou c est niou! C est qui niou? nération Au fait, c est quoi niou? 2 créatifs expérimentés et reconnus qui associent

Plus en détail

Observatoire du rayonnement numérique. Top 10 des Constructeurs Automobiles (France)

Observatoire du rayonnement numérique. Top 10 des Constructeurs Automobiles (France) Observatoire du rayonnement numérique Top 10 des Constructeurs Automobiles (France) Préambule Dans un marché français plutôt morose (-14,4% immatriculations sur le premier semestre 2012 source: Comité

Plus en détail

AUDIENCES DES PRINCIPALES CHAINES EN TUNISIE

AUDIENCES DES PRINCIPALES CHAINES EN TUNISIE AUDIENCES DES PRINCIPALES CHAINES EN TUNISIE Top 10 Pénétration moyenne quotidienne* des chaînes locales échantillon en Tunisie urbain (15 ans et plus) Pénétration globale de la télévision du mois: 81,2

Plus en détail

Tempeos, partenaire de vos opérations chèques cadeaux CHÈQUES CADEAUX. www.tempeos.com

Tempeos, partenaire de vos opérations chèques cadeaux CHÈQUES CADEAUX. www.tempeos.com Tempeos, partenaire de vos opérations chèques cadeaux CHÈQUES CADEAUX www.tempeos.com Sommaire p.4 Best p.6 Kadéos p.8 Kyrielles p.10 Tir Groupé p.12 Illicado p.13 CA DO Chèque p.14 3 Suisses p.16 La Redoute

Plus en détail

Rencontres avec les acheteurs de la Grande Distribution au Portugal

Rencontres avec les acheteurs de la Grande Distribution au Portugal CÂMARA DE COMÉRCIO E INDÚSTRIA LUSO-FRANCESA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE LUSO-FRANÇAISE Declarada Associação de Utilidade Pública em 09/02/96 - D.R. nº51 Rencontres avec les acheteurs de la Grande

Plus en détail

OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél. : 01 78 94 90 00. Étude sur la numérotation des chaînes TNT

OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél. : 01 78 94 90 00. Étude sur la numérotation des chaînes TNT OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél. : 01 78 94 90 00 Étude sur la numérotation des chaînes TNT Méthodologie Méthodologie Dispositif général Méthodologie : Étude quantitative en ligne

Plus en détail

I. Les entreprises concernées

I. Les entreprises concernées RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 09-DCC-22 du 20 juillet 2009 relative à la prise de contrôle conjoint de la société Groupe Arthur Bonnet par les sociétés Snaidero et Nobilia L Autorité de la concurrence,

Plus en détail

Comment pénétrer le marché des seniors? Avec quels modèles économiques? Frédéric Serrière 7 juin 2011

Comment pénétrer le marché des seniors? Avec quels modèles économiques? Frédéric Serrière 7 juin 2011 Comment pénétrer le marché des seniors? Avec quels modèles économiques? Frédéric Serrière 7 juin 2011 Senior Strategic : depuis 1999 Une société d'étude et de conseil en Stratégie sur le marché des Seniors

Plus en détail

Tendances du Marché Publicitaire

Tendances du Marché Publicitaire Tendances du Marché Publicitaire Rapport 2015/09 Compte-rendu mensuel de l évolution du marché suisse de la publicité Les points culminants en septembre 2 Pression publicitaire pour l ensemble du marché

Plus en détail

L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution

L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution par Didier Robert et Laurent Pianese Étude géomarketing des évolutions de la population au sein des grands réseaux de la distribution

Plus en détail

Contribution de Direct 8

Contribution de Direct 8 Direct 8 31-32, quai de Dion-Bouton 92811 PUTEAUX CEDEX Consultation publique ouverte par le CSA pour la diffusion de services de télévision mobile personnelle par voie Contribution de Direct 8 15 mars

Plus en détail

Insertion dans le répertoire 2010 VOUS ÊTES DÉJÀ À PORTÉE DE CLICS, DÉSORMAIS VOUS SEREZ ÉGALEMENT À PORTÉE DE MAINS!

Insertion dans le répertoire 2010 VOUS ÊTES DÉJÀ À PORTÉE DE CLICS, DÉSORMAIS VOUS SEREZ ÉGALEMENT À PORTÉE DE MAINS! 3 e édition Insertion dans le répertoire 2010 VOUS ÊTES DÉJÀ À PORTÉE DE CLICS, DÉSORMAIS VOUS SEREZ ÉGALEMENT À PORTÉE DE MAINS! En complément de sa version on-line, bepub édite son troisième répertoire

Plus en détail

Les unités commerciales : définition et unités commerciales physiques

Les unités commerciales : définition et unités commerciales physiques 01 Une unité commerciale est un lieu physique ou virtuel permettant à un client potentiel d accéder à une offre de produits ou de services. C est un concept qui peut prendre des formes diverses : magasin,

Plus en détail

Le Programmatique en Télévision Le contexte particulier du marché français 08/10/2015

Le Programmatique en Télévision Le contexte particulier du marché français 08/10/2015 Le contexte particulier du marché français 08/10/2015 Le potentiel du programmatique en Télévision Particulièrement la qualification des inventaires et les spots personnalisés Dépend de 2 facteurs Les

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-64 du 13 mai 2011 relative à l acquisition des sociétés Chamer, Damap s, Mapic, Matal et Pial par la société Distribution Casino France L Autorité de la concurrence,

Plus en détail

Le e-commerce (B2C) : Quel impact sur la logistique urbaine?

Le e-commerce (B2C) : Quel impact sur la logistique urbaine? Agence d Urbanisme & d Aménagement du Territoire Le e-commerce (B2C) : Quel impact sur la logistique urbaine? Toulouse 23 octobre 2012 La logistique du e-commerce 1 Quelques caractéristiques du «B to C»

Plus en détail

INVENTAIRE COMMERCIAL DE LA NIEVRE (Commerces de 300 m² et plus)

INVENTAIRE COMMERCIAL DE LA NIEVRE (Commerces de 300 m² et plus) INVENTAIRE COMMERCIAL DE LA NIEVRE (Commerces de 300 m² et plus) Mise à jour décembre 2009 Catégorie Code Insee Commune Enseigne Adresse Téléphone Surface de vente Galerie marchande Station service TOTAL

Plus en détail

RENCONTRES AVEC LES ACHETEURS DE LA GRANDE DISTRIBUTION AU PORTUGAL

RENCONTRES AVEC LES ACHETEURS DE LA GRANDE DISTRIBUTION AU PORTUGAL RENCONTRES AVEC LES ACHETEURS DE LA GRANDE DISTRIBUTION AU PORTUGAL 4 et 5 mars 2010 Venez rencontrer les acheteurs de la grande distribution et référencer vos produits sur le marché portugais. Arrivée

Plus en détail

En 2008, le commerce de détail, y compris

En 2008, le commerce de détail, y compris 3.1 Panorama du commerce de détail En 28, le commerce de détail, y compris l artisanat commercial, regroupe environ 446 entreprises qui réalisent un chiffre d affaires de 434 milliards d euros. Il emploie

Plus en détail

Décision n 10-DCC-42 du 25 mai 2010 relative à l acquisition par la société 3 Suisses International SA de certains actifs de la société La Source

Décision n 10-DCC-42 du 25 mai 2010 relative à l acquisition par la société 3 Suisses International SA de certains actifs de la société La Source RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-42 du 25 mai 2010 relative à l acquisition par la société 3 Suisses International SA de certains actifs de la société La Source L Autorité de la concurrence, Vu le

Plus en détail