NOM PRÉNOM DATE EXTENSION D UNE GAMME DE PRODUIT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOM PRÉNOM DATE EXTENSION D UNE GAMME DE PRODUIT"

Transcription

1 NOM PRÉNOM DATE EXTENSION D UNE GAMME DE PRODUIT

2 fonctions et les services. 1 " Pour fonctionner une a besoin à la fois de: dans le but de fabriquer des biens OU des services En vue de réaliser des bénéfices

3 2 ' Une entreprise peut produire des biens ou des services. - Un bien est un objet que l on peut voir, toucher, c est de la matière : ( exemples: voitures, meubles, vêtements..) - ( Un service est une action, c est quelque chose que l on ne peut pas toucher, un service est immatériel. ( exemples: coiffure, plomberie, assurance, banque, transport, soins..) % % $ Le capital est la somme d argent «apportée» par une ou plusieurs personnes à la création d une entreprise pour, par exemple, acheter ou louer des locaux, des machines, du matériel de transport % % % $ La raison sociale est le nom de l entreprise ( exemple: Electricité De France est la raison sociale de l entreprise qui «distribue» l électricité en France). ) % % * +, Il ne faut pas confondre bénéfice et chiffre d affaire. - Le Chiffre d affaire est la somme obtenue par la vente des produits ou services. - Le bénéfice est l argent restant après avoir ôté du chiffre d affaire tout ce que l entreprise a dû payer pour produire les produits ou services. Bénéfice = Chiffre d affaire Coûts ( matières premières, main d œuvre, locaux, machines...) Le bénéfice sert : - à rémunérer le ou les propriétaire(s) et éventuellement le ou les associé(s). - à financer le développement de l entreprise ( recherche de nouveaux produits, achat ou location de nouveaux locaux ou matériels )

4 fonctions et les services. & 3 "# $

5 fonctions et les services. 4 L entreprise vend des biens ou des services à des clients. L entreprise achète des matières premières à des fournisseurs. L entreprise emprunte et dépose de l argent auprès des banques. Les administrations accordent, quelquefois, des subventions à l entreprise, celle-ci paie des impôts et des taxes à l État. L entreprise paie des salaires à ses employés, en échange ceux-ci fournissent du travail. L entreprise étudie les produits concurrents, elle doit surveiller les nouveaux produits concurrents mis sur le marché et étudier les produits déjà existants ( prix, qualité), afin de rester compétitive. Une entreprise ( le donneur d ordre) utilise, quelquefois, les compétences d une entreprise de sous-traitance qui réalisera des produits. Exemple: L entreprise RENAULT ne réalise pas toutes les pièces des voitures qu elle produit, RENAULT réalise principalement du montage les différentes pièces sont donc réalisées par des sous-traitants. L avantage est que RENAULT n a pas besoin de posséder toutes les machines permettant la fabrication des différentes pièces nécessaires à la réalisation d une voiture. Le sous-traitant obéit aux directives du donneur d ordre et réalise les produits demandés selon un CAHIER DES CHARGES. Le Cahier des charges est un document qui regroupe toutes les spécificités du produit à fabriquer, il sert de contrat entre le donneur d ordre et le sous-traitant. Le donneur d ordre passe une commande de pièces à différents sous-traitants en joignant un cahier des charges précisant le détail des pièces Entreprise «donneur d ordre» (réalise le montage) Les différents soustraitants réalisent les pièces pour l entreprise «donneur d ordre» Pièces réalisées par différentes entreprises sous-traitantes

6 5 $% & On peut classer les entreprises selon plusieurs critères: La taille ( petite, moyenne, grande ou multinationale) Le secteur ( primaire, secondaire, tertiaire) l activité ( agricole, industrielle, artisanale, prestataires de services, commerciale) La forme juridique ( SA, SARL, EURL..) -., $% & $ $% % $$ Petite entreprise ( moins de 50 employés). Moyenne entreprise ( 50 à 500 employés). Grande entreprise ( plus de 500 employés). Multinationale : elles sont implantées dans plusieurs pays ( exemple: Mac Donald ) /., $% & $ $ ' $% ' & % : Il regroupe les entreprises utilisant des ressources naturelles. Ces entreprises sont des entreprises agricoles, de pêche ou d extraction. Exemples: (Bûcheron, extraction de pétrole, pêcheur, producteur de fruits et de légumes.) ' % : Il regroupe les entreprises qui produisent des biens. On distingue 2 types d entreprises appartenant au secteur secondaire: - Les entreprises industrielles qui achètent des matières premières pour fabriquer des produits. Il y a transformation de matières. Ces entreprises ne vendent pas directement au consommateur. Exemples: (Renault, Michelin, Moulinex, Vickers à Witry-Lès-Reims.)

7 6 - Les entreprises artisanales qui fabriquent des produits et les vendent directement au public. Exemples: (Menuisier, boulanger, poissonnier.) ' % Il regroupe les entreprises prestataires de services et commerciales. - Les entreprises prestataires de services: ce sont des entreprises qui n ont pas pour activité principale de vendre un produit mais de «rendre» un service. Exemples: (plombier, assureur, banquier, médecin, restaurateur, transporteur.) - Les entreprises commerciales: ce sont des entreprises qui achètent un produit pour le revendre sans qu il subisse de transformation. Exemples: (Carrefour, Castorama, Galeries Lafayette, Conforama.) Exemple : Exploitation Minière (Extraction du minerai de fer) Acierie (Transforma tion du minerai de fer en acier) Fabricants de pièces automobiles Usine Peugeot Concessionnaire Peugeot Secteur primaire Secteur secondaire Entreprises industrielles Secteur Tertiaire Entreprise commerciale

8 fonctions et les services. 7 /., $% & $ $% & 0' 1 ' On classe les entreprises en plusieurs types selon la nature de leur financement: - les coopératives - les entreprises publiques - les entreprises privées (individuelles ou sociétés) $ % : Plusieurs personnes ( les coopérateurs) s associent afin de créer une coopérative. Ils mettent en commun l argent nécessaire à la création de l entreprise et leur travail. Les coopératives ne sont pas des entreprises comme les autres, elles ne recherchent pas les bénéfices mais un idéal : «faire l éducation et la promotion sociale de leurs membres (les coopérateurs)» Exemple: Une coopérative viticole de Champagne : ( après les vendanges, tous les coopérateurs apportent leurs grappes de raisin à la coopérative, celle-ci va pressurer les grappes puis mettre en bouteille, les coopérateurs récupèrent les bouteilles. L avantage est que les différents viticulteurs n ont pas besoin de posséder leur propre matériel ( pressoir, appareil pour mettre en bouteilles... ) car ce matériel est très cher. $ ' 2 $1 ' : Le capital et le pouvoir appartiennent à l Etat ou à une collectivité publique ( département, commune..) Exemples: SEITA, EDF-GDF, SNCF, Hopitaux ) $ : le capital est apporté par une ou plusieurs personnes. Il existe 2 types d entreprises privées: - Les entreprises individuelles: le capital est apporté par une seule personne ( EI, EURL ) - Les sociétés: le capital est apporté par plusieurs personnes ( SNC, SARL, SA )

9 fonctions et les services. 8 Voici un tableau simplifié des principales entreprises privées Types d entreprise Nombre de propriétaire(s), associé(s) ou actionnaire(s) Capital minimum Dirigeant(s) Responsabilité financière en cas de faillite EI Entreprise Individuelle Une personne ( un propriétaire) 0 Le propriétaire Illimitée sur ses biens personnels EURL Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée Une personne ( un sociétaire) 7500 Le sociétaire Limitée sur les capitaux apportés, illimitée sur ses biens personnels en cas de faute SNC Société en Nom Collectif Au moins 2 personnes ( 1 ou plusieurs gérant(s) et 1 ou plusieurs associé(s)) 0 Un ou plusieurs gérant(s) sous le contrôle du ou des associé(s) Illimitée sur tous les biens personnels des gérants et associés SARL Société À Responsabilité Limitée Au moins 2 Au plus Le(s) gérant(s) nommé(s) par les associés Illimitée sur tous les biens pour le(s) dirigeant(s), en cas de faute. Limitée sur les capitaux apportés pour les associés. SA Société Anonyme Au moins 7 actionnaires PDG (Président Directeur Général) 1 DG ( Directeur Général) sous le contrôle du CA (Conseil d Administration) Illimitée sur tous les biens pour le(s) dirigeant(s), en cas de faute. Limitée sur les capitaux apportés pour les associés.

10 fonctions et les services. % ' ' ' *$ $, 9 COMMERCIALE ACHATS VENTES MARKETING APRÈS-VENTE DIRECTION TECHNIQUE PUBLICITÉ-PROMOTION BUREAU D ÉTUDE BUREAU DES MÉTHODES La direction détermine la politique de l entreprise. La direction organise aussi la circulation des informations au sein de l entreprise et ses relations avec le milieu extérieur. ADMINISTRATIVE PRODUCTION QUALITÉ SÉCURITÉ MAINTENANCE FINANCIÈRE RELATIONS HUMAINES

11 10 TRAVAIL A FAIRE : Répondre aux questions en faisant des phrases correctes et complètes. Lire les fiches 1 et 2. 1 ) Recopie la phrase présentée sous forme de schéma (fiche 1). 2 ) Quelle est la différence entre biens et services? 3 ) Qu appelle t-on le capital? 4 ) Qu appelle t-on la raison sociale d une entreprise? 5 ) Qu appelle t-on le chiffre d affaire d une entreprise? 6 ) Qu est-ce que le bénéfice? A quoi sert-il? Lire les fiches 3 et 4. 7 ) Reproduire le schéma de la fiche 3 (sans les dessins) puis reporter sur les flèches les phrases suivantes : - achète des matières premières - vendent des matières premières - emprunte et dépose de l argent - prête de l argent - vend des biens ou des services - paie des biens ou des services - étudie les produits concurrents - accordent des subventions - paie des impôts et des taxes - fournissent du travail - paie des salaires - réalise des produits selon un cahier des charges - réalise une commande de produits selon un cahier des charges 8 ) Qu est-ce qu un cahier des charges? 9 ) Selon le texte ci-dessous, préciser qui est le donneur d ordre et qui est le sous-traitant. L entreprise TOUTENBOIS fabrique, entre autres, des armoires vitrées mais elle ne dispose pas de machines pour découper le verre, elle fait donc appel à une entreprise spécialisée VITRECLAIR qui lui fabrique les carreaux aux dimensions voulues selon un cahier des charges bien défini. Lire les fiches 5, ) Quels sont les différents types de classement des entreprises? 11 ) Compléter par des croix le premier tableau de la fiche élève n 1.

12 fonctions et les services. # $% & 11 Lire les fiches 7 et ) En quoi les coopératives sont-elles différentes des autres entreprises? ) A qui appartient le capital et le pouvoir des entreprises publiques? 14 ) Compléter les colonnes 1, 2 et 3 du deuxième tableau de la fiche élève n ) Monsieur DURAND veut créer sa propre entreprise de plomberie, il peut investir euros, mais il ne veut pas que l on puisse lui prendre ses biens personnels en cas de faillite, quel type d entreprise peut-il choisir? 16 ) Monsieur DUPONT veut créer sa propre entreprise de menuiserie, il n a pas de capitaux, quel type d entreprise peut-il choisir? 17 ) 10 personnes veulent créer une entreprise, ils disposent de euros mais ne veulent pas que l on puisse lui prendre leurs biens personnels, en cas de faillite, quel type d entreprise peuvent-ils choisir? Lire la fiche ) Compléter le schéma de la fiche élève n 2 et remplacer les pointillés par les phrases cidessous, elles correspondent aux rôles des différents services. ATTENTION: Les phrases ne sont pas dans le bon ordre. Pour la fonction commerciale: - Assurer le suivi des produits et gérer les réclamations des clients. - réaliser des études de marchés pour connaître les attentes des consommateurs. - enregistrer les commandes des clients pour les transmettre à la production. - Sélectionner les fournisseurs et veiller au bon approvisionnement en matières premières. - Organiser les campagnes de publicité dans les médias les actions de promotion. Pour la fonction technique: - Réaliser la fabrication des produits. - Concevoir les produits ( prototypes, essais.). - Entretenir et réparer les machines. - Organiser le bon déroulement de la fabrication. - Contrôler la qualité des produits afin de satisfaire les clients. - Vérifier la sécurité du personnel et les dispositifs de sécurité des machines. Pour la fonction administrative: - S occuper du recrutement, de la formation et assurer le respect des conditions de travail. - Payer les salaires et les fournisseurs, encaisser les règlements des clients et calculer le coût des produits fabriqués

13 3 " 4 (.- 12 Entreprises Produits Services SECTEURS Primaire Secondaire Tertiaire Agricole, extraction. Industrielle ACTIVITÉS Artisanale Prestataires De services Commerciales Fabricant de vêtements NIKE Supermarché CHAMPION Pêcheur en mer Usine PEUGEOT Usine MOULINEX Salon de coiffure EXPRESSION Boulangerie Station service Menuiserie Banque BNP DARTY Plombier SNCF Pharmacie Médecin Agriculteur LA REDOUTE Transporteur DURAND CLUB MED Brasserie KRONENBOURG Garagiste Types d entreprise Nb de propriétaire(s), associé(s) ou actionnaire(s) Capital minimum Dirigeant(s) Responsabilité financière en cas de faillite EI Le propriétaire Illimitée sur ses biens personnels EURL SNC SARL SA Le sociétaire Un ou plusieurs gérant(s) sous le contrôle du ou des associé(s) Le(s) gérant(s) nommé(s) par les associés 1 PDG (Président Directeur Général) 1 DG ( Directeur Général) sous le contrôle du CA (Conseil d Administration) Limitée sur les capitaux apportés, illimitée sur ses biens personnels en cas de faute Illimitée sur tous les biens personnels des gérants et associés Illimitée sur tous les biens pour le(s) dirigeant (s), en cas de faute. Limitée sur les capitaux apportés pour les associés. Illimitée sur tous les biens pour le(s) dirigeant (s), en cas de faute. Limitée sur les capitaux apportés pour les associés.

14 3 " 4 (./ LES FONCTIONS LES SERVICES LE RÔLE DES SERVICES Commerciale Achats Ventes Marketing Après-vente Administrative Publicité- Promotion DIRECTION Technique Bureau d étude Bureau des méthodes Production Qualité Sécurité Maintenance Financier Relations humaines

ENTREPRISE. C'est un groupement de personnes ayant un même objectif : produire, vendre, fournir un bien ou un service à des

ENTREPRISE. C'est un groupement de personnes ayant un même objectif : produire, vendre, fournir un bien ou un service à des L'ENTREPRISE 1 - Définition : C'est un groupement de personnes ayant un même objectif : produire, vendre, fournir un bien ou un service à des clients dans le but de réaliser un bénéfice. 2 - L'environnement

Plus en détail

Thème 1 : Les entreprises : leurs diversités, leurs partenaires

Thème 1 : Les entreprises : leurs diversités, leurs partenaires ECONOMIE 1V3A Nom : Prénom : Thème 1 : Les entreprises : leurs diversités, leurs partenaires Objectifs : - Caractériser l'entreprise (selon son activité, sa taille, etc.) - Caractériser l'organisation

Plus en détail

NOM : PRENOM : CLASSE :

NOM : PRENOM : CLASSE : 3ENT1 S1C I - DEFINITION Une entreprise est un ensemble de moyens (personnel et capital) réunis et organisés destinés à produire des biens et/ou des services qui seront vendus pour réaliser des bénéfices.

Plus en détail

CLASSIFICATION. I Activité de l'entreprise

CLASSIFICATION. I Activité de l'entreprise CLASSIFICATION Les entreprises se classent par activité économique (activité de Biens, de Services), par secteur (primaire, secondaire, tertiaire), par forme juridique, par origine et par taille 1. L'entreprise

Plus en détail

L entreprise industrielle (ou entreprise de production) achète des matières premières et les transforme en produits finis qui seront vendus.

L entreprise industrielle (ou entreprise de production) achète des matières premières et les transforme en produits finis qui seront vendus. CHAPITRE 1 L ENTREPRISE ET SA GESTION I. L ENTREPRISE ET SES FINALITES ECONOMIQUES A. Qu est ce qu une entreprise et quels sont ses objectifs? 1. Définition de l entreprise L entreprise est un ensemble

Plus en détail

L ENTREPRISE. Le système entreprise

L ENTREPRISE. Le système entreprise L ENTREPRISE 1. L'entreprise et son environnement Une entreprise est un système mettant en œuvre des facteurs de production (travail, capital) dans le but de vendre des biens ou d'offrir des services sur

Plus en détail

En utilisant vos propres mots, donnez une définition des termes qui figurent dans le schéma de l exercice précédent.

En utilisant vos propres mots, donnez une définition des termes qui figurent dans le schéma de l exercice précédent. 1.1.1 Circuit économique Nommez les flèches et les agents économiques du schéma ci-dessous, en tenant uniquement compte des flux financiers. 9 2 4 7 Entreprise 3 5 1 8 6 1. Revenus 2. Investissement 3.

Plus en détail

THEME 2 ENTREPRISES ET PRODUCTION

THEME 2 ENTREPRISES ET PRODUCTION THEME 2 ENTREPRISES ET PRODUCTION CHAP 3 QUI PRODUIT DES RICHESSES? Notions à découvrir : - Entreprise. - Production Marchande et non marchande - Valeur ajoutée Applications : - Livre p 50 à 59 Devoir

Plus en détail

DÉCOUVERTE DE L ENTREPRISE 1/4

DÉCOUVERTE DE L ENTREPRISE 1/4 1/4 Tu dois recopier le contenu de ces fiches sur une feuille de cours (réponds aux exercices au crayon). Place n :... Les magasins de ton quartier avec un, deux ou trois employés et EDF, Renault, qui

Plus en détail

TENS Corrigé Sciences économiques

TENS Corrigé Sciences économiques 1. Lequel des besoins suivants n est pas un besoin primaire? a) Se loger b) Se nourrir c) S instruire d) Se vêtir 2. Parmi les besoins suivants, lequel est un besoin tertiaire? a) Manger b) Se déplacer

Plus en détail

PAROLES D ACTIFS. 1. Les personnes qui travaillent font partie LEÇON DU

PAROLES D ACTIFS. 1. Les personnes qui travaillent font partie LEÇON DU 1 Acteurs économiq PAROLES D ACTIFS 1. Les personnes qui travaillent font partie de la population active. a. Lisez la leçon du jour ci-contre. b. Dites si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses.

Plus en détail

Option spécifique Economie et droit

Option spécifique Economie et droit Direction générale de l enseignement obligatoire Examen de passage de l enseignement privé ou à domicile à l école publique Mai 2012 Nom : Prénom : Admission en 8 e VSB Option spécifique Economie et droit

Plus en détail

Monster Garage Engineering

Monster Garage Engineering Monster Garage Engineering fgffg ENGINEERING 1 Marc Berger-Grimaud 3A2A1 Sens Achats simplifiés Toutes pièces en stock tous les types de voitures Pièces de qualité Nouveau concept en France Créer un supermarché

Plus en détail

BP Coiffure. d un salon de coiffure COMPTABILITÉ. GESTION et. Didier MEYER Hervé MEYER

BP Coiffure. d un salon de coiffure COMPTABILITÉ. GESTION et. Didier MEYER Hervé MEYER BP Coiffure GESTION et COMPTABILITÉ d un salon de coiffure Didier MEYER Hervé MEYER 1 LES PRINCIPES DE LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Un salon de coiffure est un agent économique, combinant des facteurs de production

Plus en détail

51 Idées pour créer son entreprise

51 Idées pour créer son entreprise Écrit et réalisé par William Le Rolland 51 Idées pour créer son entreprise Première impression : janvier 2011 Dernière édition le : 7 mars 2013 Ce même livre a été créé pour le format ebook et livre papier

Plus en détail

Connaissance de l entreprise

Connaissance de l entreprise Connaissance de l entreprise Département Ingénierie Spécialité : Systèmes énergé9ques Cursus : Ecole Ingénieur 1 ere année Claudya PARIZE- SUFFRIN, MCF Sciences de Ges9on, Université des An9lles Année

Plus en détail

C est quoi C est quoi une entreprise

C est quoi C est quoi une entreprise C EST C est QUOI quoi une entreprise? 2 3 sommaire Bienvenue dans l entreprise 3 Qu est-ce qu une entreprise? 4 Entreprises selon le nombre de salariés 6 Une entreprise, des métiers 8 Comment fonctionne

Plus en détail

MODELE PLAN D AFFAIRES

MODELE PLAN D AFFAIRES MODELE PLAN D AFFAIRES NOM DE L ENTREPRISE : MUNICIPALITÉ : TÉLÉPHONE : TÉLÉCOPIEUR : COURRIER ELECTRONIQUE : TABLE DES MATIÈRES Module 1 : Projet d entreprise Module 2 : Promoteur(s) & gestion Module

Plus en détail

fonctionne quoi l entreprise ... comment? développement éveloppem qu u C est «%» 8l entreprise au cœur du? entreprise entrepris fonctionne qu une?

fonctionne quoi l entreprise ... comment? développement éveloppem qu u C est «%» 8l entreprise au cœur du? entreprise entrepris fonctionne qu une? Comment témoignages C est quoi uneentreprise... Comment 8 8l entreprise au cœur du développement durable le Medef témoignages comment avoir voyez-vous «%»... l entreprise % entreprise au cœur du 8 88 éveloppem

Plus en détail

COIFFURE. 1 et 2 années CAP. Communiquer dans un salon de coiffure Connaître les milieux de travail. Delphine Dupont Michel Dupont

COIFFURE. 1 et 2 années CAP. Communiquer dans un salon de coiffure Connaître les milieux de travail. Delphine Dupont Michel Dupont CAP Delphine Dupont Michel Dupont COIFFURE 1 et 2 années re e Communiquer dans un salon de coiffure Connaître les milieux de travail Gep Éditions / Eyrolles Éducation, 2013 ISBN : 978-2-84425-864-9 Mission

Plus en détail

L'ENTREPRISE. Sommaire

L'ENTREPRISE. Sommaire Sommaire Cliquer sur une ligne de la table ci-dessous pour aller à l'article correspondant et sur pour Sommaire Sommaire... A Cycle de vie d'un produit...1 ORGANIGRAMME...2 CYCLE COMPLET...2 Cycle de vie

Plus en détail

B Qui sont les propriétaires et les gestionnaires des entreprises?

B Qui sont les propriétaires et les gestionnaires des entreprises? B Qui sont les propriétaires et les gestionnaires des entreprises? a) L entrepreneur individuel trepreneur individuel Nombre de propriétaires = 1 seul Responsabilité sur ses biens propres = illimitée Activités

Plus en détail

1 Exemple d organigramme d une entreprise : le Grand Garage Legagneur. M. Sturm. Chef du Service Personnel. Chef du Service Sécurité. M.

1 Exemple d organigramme d une entreprise : le Grand Garage Legagneur. M. Sturm. Chef du Service Personnel. Chef du Service Sécurité. M. 1 Exemple d organigramme d une entreprise : le Grand Garage Legagneur Président Directeur Général NIVEAU 1 Président Directeur Général M. Legagneur NIVEAU 2 Directeurs de services Mme Legal M. Ruys M.

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

LA FABRICATION DE VOTRE OFFRE ET LES RESSOURCES NECESSAIRES

LA FABRICATION DE VOTRE OFFRE ET LES RESSOURCES NECESSAIRES LA FABRICATION DE VOTRE OFFRE ET LES RESSOURCES NECESSAIRES Il s agit de déterminer comment vous allez fabriquer votre produit / service en envisageant toutes les solutions pour retenir la plus efficace.

Plus en détail

Que fait chaque personnage? Qui prend les décisions? Qui les a choisis et achetés? Qui les entretient, les répare? Qui décide de les remplacer?

Que fait chaque personnage? Qui prend les décisions? Qui les a choisis et achetés? Qui les entretient, les répare? Qui décide de les remplacer? SUGGESTIONS DE REFLEXIONS OU D EXERCICES n 1 Travail sur la représentation qu ont les élèves du fonctionnement d une entreprise ( gestion, organisation, partage des responsabilités, hiérarchie, prise de

Plus en détail

comptabilité Toute notre gratitude à Myriam Hamadi Gérante de L INSTITUT ESPACE BEAUTÉ 13, rue Saint Hippolyte 25200 Montbéliard

comptabilité Toute notre gratitude à Myriam Hamadi Gérante de L INSTITUT ESPACE BEAUTÉ 13, rue Saint Hippolyte 25200 Montbéliard BREVET PROFESSIONNEL ESTHÉTIQUE PARFUMERIE BEAUTÉ comptabilité D UN INSTITUT DE BEAUTÉ Didier Meyer - Enseignant en comptabilité gestion - CFA municipal Belfort (90) Hervé Meyer - Enseignant en comptabilité

Plus en détail

L État et la TVA SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE

L État et la TVA SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE L État et la TVA 25 C H A P I T R E8 SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE La TVA représente plus de 40 % des recettes de l État. Son importance justifie l étude de son fonctionnement pour lequel les entreprises jouent

Plus en détail

Séquence d observation N... Dates :. DOSSIER DU STAGIAIRE NOM : Prénom : Classe : Année :

Séquence d observation N... Dates :. DOSSIER DU STAGIAIRE NOM : Prénom : Classe : Année : Séquence d observation N... Dates :. DOSSIER DU STAGIAIRE NOM : Prénom : Classe : Année : J IDENTIFIE L ENTREPRISE NOM :... J IDENTIFIE LES PRINCIPALES S DE L ENTREPRISE ADRESSE :. TELEPHONE :... SON HISTOIRE

Plus en détail

Aide Memoire Economie

Aide Memoire Economie Aide Memoire Economie Pour entreprendre seul : Entreprise individuelle, pas de capital à apporter donc il peut utiliser son matériel personnel. Chaque associé à le droit de participer aux bénéfices, à

Plus en détail

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle!

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle! Ma première assurance auto Je suis en contrôle! L assurance auto, c est obligatoire! Obligatoire L assurance auto sert d abord à couvrir les dommages que tu pourrais causer aux autres. Ça s appelle la

Plus en détail

Séquence d observation en milieu professionnel pour les élèves de 3 ème (quelques pistes de recherche) Introduction

Séquence d observation en milieu professionnel pour les élèves de 3 ème (quelques pistes de recherche) Introduction Séquence d observation en milieu professionnel pour les élèves de 3 ème (quelques pistes de recherche) Introduction Explique pourquoi tu as choisi de faire ton stage dans cette entreprise (relations personnelles,

Plus en détail

LES STATUTS JURIDIQUES. - Distinguer les différentes formes d organisations - Déterminer les caractéristiques de l entreprise individuelle

LES STATUTS JURIDIQUES. - Distinguer les différentes formes d organisations - Déterminer les caractéristiques de l entreprise individuelle LES STATUTS JURIDIQUES - Distinguer les différentes formes d organisations - Déterminer les caractéristiques de l entreprise individuelle C est quoi une organisation? Une organisation est un ensemble de

Plus en détail

Chapitre 1-Entreprise et production. Sous section 1- Qui produit des richesses? avec manuel Nathan 2010

Chapitre 1-Entreprise et production. Sous section 1- Qui produit des richesses? avec manuel Nathan 2010 Chapitre 1-Entreprise et production Sous section 1- Qui produit des richesses? avec manuel Nathan 2010 I) Qui produit des biens et des services? Illustrer par activité découverte :photos p41 et document1

Plus en détail

Document n 1 : Le budget familial Les dépenses et les revenus

Document n 1 : Le budget familial Les dépenses et les revenus Document n 1 : Le budget familial Les dépenses et les revenus Recopiez la définition du mot «budget» du dictionnaire : Voici les définitions des trois catégories de dépenses possibles : -Dépenses courantes

Plus en détail

Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :...

Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :... Procédure de qualification Assistant du commerce de détail AFP / Assistante du commerce de détail AFP ECONOMIE Série 2, 2011 Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :............ Durée de l'épreuve

Plus en détail

APS 4 : CREATION D'ENTREPRISE

APS 4 : CREATION D'ENTREPRISE APS 4 : CREATION D'ENTREPRISE ETABLISSEMENT LIMAYRAC DESCRIPTION Création d'une entreprise de service LOGICIELS NECESSAES Bureautique Internet NIVEAU Début 1 ère année pour des classes mixtes Bac généraux

Plus en détail

: LE PUBLIC VISE FINALITES ET UTILISATIONS POSSIBLES LE CONTENU DU LIVRET

: LE PUBLIC VISE FINALITES ET UTILISATIONS POSSIBLES LE CONTENU DU LIVRET : LE PUBLIC VISE Les élèves de baccalauréats professionnels commerciaux : commerce, vente, services et de baccalauréats comptabilité et secrétariat FINALITES ET UTILISATIONS POSSIBLES -Introduction aux

Plus en détail

Cours de Comptabilité Générale 1 er année

Cours de Comptabilité Générale 1 er année INTRODUCTION A LA COMPTABILITE La Comptabilité est une technique de traitement de l information économique. Elle a pour objet le classement, l enregistrement, l analyse et la synthèse des opérations réalisées

Plus en détail

PLAN. I. Une activité industrielle II. Sol / Bâtiment / Plaques : Les articulations juridiques III. Exemples d'organisation

PLAN. I. Une activité industrielle II. Sol / Bâtiment / Plaques : Les articulations juridiques III. Exemples d'organisation UN CADRE REGLEMENTAIRE PERFORMANT POUR VOTRE PROJET PHOTOVOLTAIQUE VOUS ETES AGRICULTEUR. INSCRIVEZ VOTRE PROJET PHOTOVOLTAIQUE DANS UN CADRE JURIDIQUE, FISCAL, ET SOCIAL PERFORMANT PRESENTATION PAR CHRISTINE

Plus en détail

Rôle : Situation initiale et données : Mission : Choix réalisés : Documents :

Rôle : Situation initiale et données : Mission : Choix réalisés : Documents : Rôle : Nous sommes en 1960, vous êtes P.D.G. de l entreprise Usinor qui produit de l acier dans plusieurs usines en France. Situation initiale et données : Le charbon et le fer sont les matières premières

Plus en détail

COURS 470 Série 02. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 02. Comptabilité Générale COURS 470 Série 02 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

Gestion du budget familial-1

Gestion du budget familial-1 Gestion du budget familial-1 Qu est-ce qu un budget? A quoi cela sert-il? C est un plan prévisionnel qui nous sert à bien gérer notre argent dans le temps. Le budget est un tableau qui enregistre pour

Plus en détail

chapitre 1 Les différents types de sociétés en France

chapitre 1 Les différents types de sociétés en France chapitre 1 DR Les différents types de sociétés en France Le français du monde du travail Sociétés en France Renault en Société Anonyme, Michelin en Commandite par actions, votre magasin préféré de vêtements

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 858-2014 L IMPOSITION D UNE TAXE D AQUEDUC ET D ÉGOUT POUR L ANNÉE 2015

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 858-2014 L IMPOSITION D UNE TAXE D AQUEDUC ET D ÉGOUT POUR L ANNÉE 2015 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 858-2014 RÈGLEMENT CONCERNANT L IMPOSITION D UNE TAXE D AQUEDUC ET D ÉGOUT POUR L ANNÉE 2015 CONSIDÉRANT QUE le conseil de la Ville de Rimouski a adopté ses

Plus en détail

PARTIE 1 : L EXERCICE DU POUVOIR DE DECISION LORSQU IL N Y A QU UN SEUL APPORTEUR DE CAPITAUX

PARTIE 1 : L EXERCICE DU POUVOIR DE DECISION LORSQU IL N Y A QU UN SEUL APPORTEUR DE CAPITAUX CHAPITRE 11 L EXERCICE DU POUVOIR DE DECISION ET LA FORME JURIDIQUE DE L ENTREPRISE Selon la forme juridique choisie, le ou les créateurs d entreprise ont plus ou moins de pouvoir de décision. L exercice

Plus en détail

Tous les conseils pour créer ou reprendre une entreprise. Le carnet de route CHAMBRE DE METIERS

Tous les conseils pour créer ou reprendre une entreprise. Le carnet de route CHAMBRE DE METIERS Tous les conseils pour créer ou reprendre une entreprise 1 Le carnet de route C H A M B R E S D E M É T I E R S CHAMBRE DE METIERS A P C M LE CARNET DE ROUTE DU CRÉATEUR REPRENEUR Ce carnet de route est

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 3 : LES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 3 : LES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS RÈGLES COMPTABLES COMPTABILITE GENERALE ETAPE 3 : LES COMPTES DE CHARGES ET DE PRODUITS 1. Une fois ses investissements réalisés et le cadre de son activité créé, l entreprise débute son exploitation.

Plus en détail

VOUS VOTRE ENTREPRISE

VOUS VOTRE ENTREPRISE Enquête sur le rôle et la place de la santé dans l octroi de crédit aux TPE Ce questionnaire s inscrit dans une recherche doctoral et s adresse aux dirigeants de TPE ayant demandé ou qui sont entrain de

Plus en détail

Approche sur l'organisation d'une entreprise

Approche sur l'organisation d'une entreprise Activités de classe - Parcours Avenir - niveau 3 e Objectif Approche sur l'organisation d'une entreprise Découvrir comment les métiers, les secteurs professionnels et l'entreprise s'organisent Objectifs

Plus en détail

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»!

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! 1 Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! La démarche rationnelle qui vise à élaborer un projet de création ou de reprise d entreprise doit se traduire

Plus en détail

comptable cours & Applications François Cartier Gep Éditions / Eyrolles Éducation, 2013 ISBN : 978-2-84425-943-1

comptable cours & Applications François Cartier Gep Éditions / Eyrolles Éducation, 2013 ISBN : 978-2-84425-943-1 Toutes formations Initiation comptable cours & Applications François Cartier Gep Éditions / Eyrolles Éducation, 2013 ISBN : 978-2-84425-943-1 2 Étude du bilan L origine des fonds d une entreprise et leur

Plus en détail

CONFIDENTIEL PROJET : NOM CREATEUR / REPRENEUR : RAISON SOCIALE : Adresse : Téléphone : Fax : E-mail : N PASSEPORT ENTREPRENDRE :

CONFIDENTIEL PROJET : NOM CREATEUR / REPRENEUR : RAISON SOCIALE : Adresse : Téléphone : Fax : E-mail : N PASSEPORT ENTREPRENDRE : CONFIDENTIEL PROJET : Création Reprise NOM CREATEUR / REPRENEUR : RAISON SOCIALE : Adresse : CP : Ville : Téléphone : Fax : E-mail : N PASSEPORT ENTREPRENDRE : Nom du technicien consulaire : SOUTIENS SOLLICITES

Plus en détail

Economie et organisation d entreprises

Economie et organisation d entreprises Economie et organisation d entreprises 0. Introduction générale 1. Définition et diversité d entreprises 2. L environnement des entreprises 3. Les fonctions de l entreprise 4. L organisation des entreprises

Plus en détail

Contrôle de gestion approfondi Cours de W. Azan

Contrôle de gestion approfondi Cours de W. Azan Contrôle de gestion approfondi Cours de W. Azan Durée : 3 H Calculatrice autorisée I. Cas Société Choc Source CAPET La société CHOC est à la tête d un groupe industriel agroalimentaire. À l origine, la

Plus en détail

Partie 2 Entreprises et production

Partie 2 Entreprises et production CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN Partie 2 Entreprises et production Introduction La production est réalisée par des organisations de nature très différente et aux objectifs très variés, mais toutes

Plus en détail

MONOPOLY Règles de Tournoi:

MONOPOLY Règles de Tournoi: MONOPOLY Règles de Tournoi: OBJECTIF L'objectif du jeu est de devenir le joueur le plus riche en achetant, en louant et en vendant des propriétés. Essayez d acheter toutes les propriétés appartenant à

Plus en détail

ATTENTION. Ce qui suit n'est qu'un exemple qu'il faut adapter à la situation de chaque stagiaire. Un «copier-coller» est à proscrire.

ATTENTION. Ce qui suit n'est qu'un exemple qu'il faut adapter à la situation de chaque stagiaire. Un «copier-coller» est à proscrire. ATTENTION Ce qui suit n'est qu'un exemple qu'il faut adapter à la situation de chaque stagiaire. Un «copier-coller» est à proscrire. La mise en forme doit être propre à chacun. Remplacer par le LOGO de

Plus en détail

GUIDE EN ENTREPRENEURIAT

GUIDE EN ENTREPRENEURIAT PLACE À LA JEUNESSE GUIDE EN ENTREPRENEURIAT Le document présent vous présente un aperçu général de ce qu est l entreprenariat. Certaines autres notions seront nécessaires à la complétion du cas académique

Plus en détail

Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot

Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot Gestion présenté par Catherine Quelven Assurance présenté par Pierre Giffo International présenté par Emmanuelle Carriot Catherine Quelven Société COGIRHA Conseil en optimisation de Gestion Co-pilote d

Plus en détail

Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :...

Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :... Procédure de qualification Gestionnaire du commerce de détail CFC CONNAISSANCE DU COMMERCE DE DÉTAIL Gestion des marchandises Série 1B, 2013 Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :............

Plus en détail

Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :...

Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :... Procédure de qualification Gestionnaire du commerce de détail CFC CONNAISSANCE DU COMMERCE DE DÉTAIL Gestion des marchandises Série 1A, 2013 Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :............

Plus en détail

Le cadre et la finalité Fiche de la comptabilité

Le cadre et la finalité Fiche de la comptabilité Le cadre et la finalité Fiche de la comptabilité 1 Définition La comptabilité est un système d organisation de l information financière qui permet à la fois de saisir, de classer et d enregistrer l ensemble

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 171-2004 L IMPOSITION D UNE TAXE D AQUEDUC ET D ÉGOUT POUR L ANNÉE 2005

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 171-2004 L IMPOSITION D UNE TAXE D AQUEDUC ET D ÉGOUT POUR L ANNÉE 2005 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 171-2004 RÈGLEMENT CONCERNANT L IMPOSITION D UNE TAXE D AQUEDUC ET D ÉGOUT POUR L ANNÉE 2005 CONSIDÉRANT QUE le conseil de la Ville de Rimouski a adopté ses

Plus en détail

1. Peut-on comparer un compte courant à un compte bancaire?... 2. 2. Que comptabilise votre comptable sur votre compte courant?...

1. Peut-on comparer un compte courant à un compte bancaire?... 2. 2. Que comptabilise votre comptable sur votre compte courant?... Table des matières Avant-propos Partie 1. Qu est-ce qu un compte courant? 1. Peut-on comparer un compte courant à un compte bancaire?... 2 2. Que comptabilise votre comptable sur votre compte courant?...

Plus en détail

Corrigé à l usage exclusif des experts

Corrigé à l usage exclusif des experts Procédure de qualification Assistant du commerce de détail AFP / Assistante du commerce de détail AFP ECONOMIE Série 2, 2010 Corrigé à l usage exclusif des experts Durée de l'épreuve : Moyens auxiliaires

Plus en détail

I - Introduction à la comptabilité

I - Introduction à la comptabilité C.Terrier 27/01/2006 1 /19 Initiation à la gestion Quantitative d une entreprise Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des

Plus en détail

Assurance des sous-traitants et des fournisseurs en construction navale

Assurance des sous-traitants et des fournisseurs en construction navale Assurance des sous-traitants et des fournisseurs en construction navale Une protection personnalisée en appui à votre soumission Aviva * est l un des premiers assureurs à offrir une protection personnalisée

Plus en détail

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 I L ENTREPRISE ET LA FAMILLE La famille est une entreprise La famille dépend de l entreprise La famille et l entreprise se gèrent de la même manière mais indépendamment

Plus en détail

SOMMAIRE 1. GÉNÉRALITES SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ARGENTINE. 8 2. LA VITIVINICULTURE EN ARGENTINE... 10

SOMMAIRE 1. GÉNÉRALITES SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ARGENTINE. 8 2. LA VITIVINICULTURE EN ARGENTINE... 10 Page 5 SOMMAIRE 1. GÉNÉRALITES SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ARGENTINE. 8 1.1 CONTEXTE ET PERSPECTIVES ECONOMIQUES...8 1.2 INDICATEURS ECONOMIQUES ENTRE 2001 ET 2009...9 2. LA VITIVINICULTURE EN ARGENTINE...

Plus en détail

L ESS et moi. Réalisation graphique : Saint Gilles Imprimerie - Image : Freepik

L ESS et moi. Réalisation graphique : Saint Gilles Imprimerie - Image : Freepik L ESS et moi Une structure de l Économie Sociale est au service d un projet collectif et non d un projet conduit par une seule personne dans son intérêt propre. Sans le savoir, je vis avec les valeurs

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets.

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets. LA METHODE DES COÛTS COMPLETS Objectif(s) : o Pré requis : o Modalités : o Les coûts successifs dans une activité industrielle. Les principes de la comptabilité de gestion. Cas de synthèse sur la méthode

Plus en détail

Droit Commercial. Droit Commercial. Les sociétés commerciales. Les sociétés commerciales. Entreprises individuelles. Les Sociétés Commerciales

Droit Commercial. Droit Commercial. Les sociétés commerciales. Les sociétés commerciales. Entreprises individuelles. Les Sociétés Commerciales Droit Commercial Entreprises individuelles Sociétés de capitaux Autres sociétés L entreprise en difficulté Entreprises individuelles 1. Définition 2. Formalités de création 3. Particularités Entreprises

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 Introduction A compter du 1 er janvier 2015, certaines conditions de l auto entreprise changent : un seul statut unique immatriculation obligatoire aux chambres consulaires

Plus en détail

ENTREPRISE : MIDIART

ENTREPRISE : MIDIART Titech Jules 3ème RAPPORT DE STAGE ENTREPRISE : MIDIART Période du stage : du 22 au 26 Octobre 2012 Page 1 /15 SOMMAIRE I QUELLE ENTREPRISE 3 II LES DIFFERENTES FONCTIONS 5 DANS L'ENTREPRISE III ECONOMIE

Plus en détail

Démarrer son activité déco

Démarrer son activité déco Karine Mazeau Démarrer son activité déco Devis Factures Assurances Appels d offres Suivi de chantier Descriptifs 2013, Groupe Eyrolles ISBN : 978-2-212-13605-0 CHAPITRE 1 LE STATUT FISCAL Dans ce chapitre,

Plus en détail

Comment réduire les impôts des propriétaires d entreprises:

Comment réduire les impôts des propriétaires d entreprises: Comment réduire les impôts des propriétaires d entreprises: Pour voir une différence au quotidien! «In this world nothing can be said to be certain, except death and taxes!» Benjamin Franklin Le principe

Plus en détail

RC-2011-04 - Règlement portant la fixation de la redevance assainissement

RC-2011-04 - Règlement portant la fixation de la redevance assainissement RC-2011-04 - Règlement portant la fixation de la redevance assainissement a. Approbation Approuvé par le conseil communal le 07.07.2011 avec cinq voix pour et quatre abstentions Approuvé par arrêté grand-ducal

Plus en détail

Seconde Enseignement d Exploration

Seconde Enseignement d Exploration Seconde Enseignement d Exploration Principes fondamentaux de l économie et de la gestion Feuillets détachables Michèle BATANA JeanPaul MARGERIN PRÉSENTATION DE LA POCHETTE PARTIE 1 Les acteurs de l économie

Plus en détail

SES. Chapitre 1 : Entreprises et production. Qui produit des richesses?

SES. Chapitre 1 : Entreprises et production. Qui produit des richesses? SES Chapitre 1 : Entreprises et production Qui produit des richesses? 1 Sommaire : 1 Qu est ce que la production? Que produit on? Doc. 1 : Ce que nous consommons provient de la production Doc. 2 : Qu est

Plus en détail

REALISER L ETUDE FINANCIERE

REALISER L ETUDE FINANCIERE REALISER L ETUDE FINANCIERE Cette étape va vous permettre de mesurer la viabilité de votre projet, ainsi que sa pérennité sur le long terme. Le plan de financement vous aidera à déterminer les ressources

Plus en détail

Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com

Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com G3 Séquence 3 Séance 2 : Les espaces agricoles en France 1 Observe les photos suivantes, et réponds aux questions : Document 1 : Quels outils ces agriculteurs utilisaient-ils? Pourquoi les rendements étaient-ils

Plus en détail

COURS 470 Série 03. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 03. Comptabilité Générale COURS 470 Série 03 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux

les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux Personnes et familles Vie familiale / vie à deux les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux www.notaires.paris-idf.fr Vie familiale, vie à deux LES CONTRATS DE MARIAGE ET LES RÉGIMES MATRIMONIAUX

Plus en détail

Choisir une forme juridique d entreprise

Choisir une forme juridique d entreprise P010 www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Choisir une forme juridique d entreprise LES MINI- GUIDES BANCAIRES DES PROFESSIONNELS FBF - 18 rue La Fayette

Plus en détail

Extension de gamme - Cours pour le professeur - Page :1

Extension de gamme - Cours pour le professeur - Page :1 Page :1 1 Fonctionnement d une entreprise. 1.1 Replacer dans les cases les mots suivants : - moyens financiers personnel profit matières premières installations produit fournisseurs clients Page :2 1.2

Plus en détail

L esprit d initiative : Un outil important

L esprit d initiative : Un outil important !!""####$ www.ingredientslaitiers.ca L esprit d initiative : Un outil important Innover, investir, moderniser Voilà comment les transformateurs laitiers et les fabricants d aliments finis peuvent conserver

Plus en détail

LE COMPTE DE RESULTAT ET LE BILAN

LE COMPTE DE RESULTAT ET LE BILAN LE COMPTE DE RESULTAT ET LE BILAN Le compte de résultat et le bilan sont des documents de synthèse obligatoires. Ils sont établi au moins une fois par an, à la date de clôture des compte (date de fin d'exercice).

Plus en détail

Les principales fonctions dans une entreprise

Les principales fonctions dans une entreprise Fiche d animation Compétence B3 Les principales fonctions dans une entreprise Objectif Montrer aux élèves que les entreprises ont des modes de fonctionnement communs, quel que soit leur secteur d activité.

Plus en détail

Chapitre 1 : Le choix d une STRUCTURE JURIDIQUE

Chapitre 1 : Le choix d une STRUCTURE JURIDIQUE Thème 2 : Les structures et les organisations DROIT Chapitre 1 : Le choix d une STRUCTURE JURIDIQUE Compétences : - Identifier les motivations du ou des créateur (s) - Justifier le choix d une structure

Plus en détail

Livret destiné aux collégiens

Livret destiné aux collégiens PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BTP» Livret destiné aux collégiens Rendez-vous les Visite du chantier de Sommaire 1. Qu est-ce que le batiment?... 3 Qu entend-on concrètement par «bâtiment»?... 3

Plus en détail

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale COURS 470 Série 09 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DES ENTREPRISES INDUSTRIELLES ET COMMERCIALES

QUESTIONNAIRE D ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DES ENTREPRISES INDUSTRIELLES ET COMMERCIALES QUESTIONNAIRE D ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DES ENTREPRISES INDUSTRIELLES ET COMMERCIALES PROPOSANT : Code client.. Nom ou raison sociale Adresse du siège social (localisation).. Ville. Téléphone..

Plus en détail

Les différents types de statuts

Les différents types de statuts Les différents types de statuts Structure Juridique Avantages Inconvénients En Nom propre Travailleur Indépendant Travailleur non Salarié Le plus simple Pas de Capital Vous êtes indéfiniment responsable

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION/REPRISE BGE LITTORAL OPALE. Votre projet de création : Présenté par :

DOSSIER DE CREATION/REPRISE BGE LITTORAL OPALE. Votre projet de création : Présenté par : Votre projet de création : Présenté par : PRESENTATION DU PORTEUR DE PROJET Identité Titre : Nom - Prénom : Adresse : Date de naissance : Lieu de naissance : Téléphone : Mail : Profil personnel Situation

Plus en détail

L analyse de la Chaîne de Valeur

L analyse de la Chaîne de Valeur L analyse de la Chaîne de Valeur Présentation de la chaîne de valeur En principe, une entreprise cherche à obtenir un avantage concurrentiel et se donne pour mission de créer de la valeur pour ses clients.

Plus en détail

Principes de Comptabilité ACC 201 Semestre I 2009-2010 Prof : Abdallah FICANI

Principes de Comptabilité ACC 201 Semestre I 2009-2010 Prof : Abdallah FICANI Université Antonine Faculté de Gestion et des Affaires 1 ère année de Licence Principes de Comptabilité ACC 201 Semestre I 2009-2010 Prof : Abdallah FICANI 1 Chapitre I : L ENTREPRISE ET SON PATRIMOINE

Plus en détail

Le 11 octobre 2013 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» à St Paul les Dax

Le 11 octobre 2013 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» à St Paul les Dax Le 11 octobre 2013 à St Paul les Dax PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le vendredi 11 octobre 2013 Sommaire

Plus en détail

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE 1. DEFINITION La comptabilité peut être définie comme une technique normalisée d enregistrement des flux (achats

Plus en détail