La logistique du e-commerce

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La logistique du e-commerce"

Transcription

1 Ecole des Mines de Paris La logistique du e-commerce (B2C) et son impact sur la logistique urbaine 19 Novembre 2014 La logistique du e-commerce 1 Quelques caractéristiquesdu «B to C» 2 Les modèles logistiques du «B to C» 3 La problématique des livraisons urbaines à domicile (LAD) et hors domicile (LHD)

2 1 Caractéristiques du B to C Avantages du e-canal de distribution Personnalisation de la relation client : «1 to 1» (historique des achats disponibilité & suivi de la commande) Offredeproduitsetservices: - actualisable en temps réel - accessible: - 24h sur 24(avantage temporel) - à une clientèle éloignée(av. spatial) Tarification souvent avantageuse Une difficulté majeure: la livraison et le retour des commandes en ligne 1 Caractéristiques du B2C La progression du CA du BtoCen France % 38 M en 2011 après le R.U. 20 et l Allemagne + 233% B. Durand en milliards d euros Source : Fevad

3 1 Caractéristiques du B2C Projections 2014du CA du BtoCen France B. Durand 1 Caractéristiques du B2C Projections 13-15du CA du BtoCen France 65 La barre des 70 milliards pourrait être franchie en 2015 B. Durand

4 1 Caractéristiques du B to C (Source: étude «L avenir du commerce vu par ses acteurs») 1 Caractéristiques du B to C La progression du BtoC en France Nombre d internautes: 45 millions 70% de la P.F. Nbre de consonautes: +34 millions 3 internautes / millions de transactions en : 25 transactions/ consonaute (7en 2006) soit 2 transactions / mois / consonaute Source : Fevad

5 1 Caractéristiques du B2C LeB2Cen France 1 Caractéristiques du B to C Evolution du montant de la transaction 82 en 2014

6 1 Caractéristiques du B to C Le BtoC en France (IFOP) -1 ère raisondes achats en ligne : «ne pas se déplacer» (63%) -2 ème freinaux achats en ligne : «frais de livraison élevés» (55%) - Modes de livraison utilisés : LAD: 85% / LPR: 51% 1 consonaute sur 2 a eu recours au retour 1 Caractéristiques du B to C Le BtoCen France Selon la FEVAD (2014), +1 Français sur 2 achète en ligne +34 millions de consonautes -80%à partir d un ordinateur (fixe ou portable) -20% à partir d un smartphone - 15% à partir d une tablette tactile

7 1 Caractéristiques du B to C La progression du BtoC en France Evolution du nombre de sites marchands fin Caractéristiques du B to C Typologie des sites de vente en ligne 79% des sites réalisent moins de 100 transactions par mois ( soit 3-4 / jour)

8 1 Caractéristiques du B to C Les produits achetés en ligne en 2014 Source : Fevad Caractéristiques du B to C Le comportement du consommateur Un consommateur de + en + multi-canal Source : Filser

9 1 Caractéristiques du B to C Un consommateur de + en + multi-canal S1 S3 S2 Source : PwC Caractéristiques du B to C Le poids du multi-canal Les principaux acteurs du multi-canal Le Top 15 européendu BtoC «du brick-and-mortar au click-and-mortar» Distributeurs et VPCistes 1 Casino 2 Fnac 3 La Redoute 4 Carrefour 5 3 Suisses 6 Yves Rocher 7 IKEA 8 Décathlon 9 Darty 10 Auchan Source : PwC 2011 P M M M M M M M M M M P P M M

10 1 Caractéristiques du B to C Profil d une commande en ligne Nombre de lignes faible : 1,3 en moyenne, sauf pour l alimentaire(40)- Quantité par ligne faible Fréquence des passations irrégulière Modes de livraison : A Domicile (LAD) / en dehorsdu Domicile (LHD) sous 24/48h, mais également plus Prestations logistiques attendues: Suivi informatique de la commande Montageéventuel et prise en main Retour éventuel de la commande 1 Caractéristiques du B to C Problèmes rencontrés par les internautes Problèmes de paiement Impossibilité rendre produits non désirés Manque de clarté dans le prix Produit ou service non livré Publicité ou offre mensongère Communication avec le SAV Retard dans la livraison Utilisation non autorisées des données personnelles Problèmes pour surfer sur le site Aucun 3% 4% 6% 6% 12% 14% 19% 22% 23% 38% 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% 40%

11 1 Caractéristiques du B to C Attention aux mythes Abolition du temps? («quand je veux») Abolition de l espace? («où je veux») Fin des intermédiaires? Les modèles logistiques du B2C Circuit de Distribution "B to B" Rôle fondamental du magasin (lieu de rencontre du client et du produit) Fournisseur B Magasin 5 Fournisseur A Fournisseur C Clients 5 Entrepôt 1 Entrepôt 2 Magasin 1 Magasin 2 Magasin 3 Magasin 4 Clients 1 Clients 2 Clients 3 Clients 4

12 2 -Les modèles logistiques du B2C Circuit de Distribution "B to C" Le magasin est virtuel (Le produit est directement livré chez le client) Fournisseur B Clients 5 Clients... Fournisseur A Fournisseur C Entrepôt 1 Entrepôt 2 Clients 1 Clients 2 Clients... Clients 3 Clients 4 Clients Les modèles logistiques du B2C Stockage et préparation sur sité dédié en amont Entrepôts 90% e-supply chain culturelle

13 2 -Les modèles logistiques du B2C Stockage et préparation sur sité dédié en amont avec consolidation par un P.S.L. Entrepôts 90% pure-player infomédiaire La Poste / TNT Express / FedEx / UPS / DHL / Colis Privé / Deret / Colizen / Petite Reine e-supply chain culturelle 2 -Les modèles logistiques du B2C Scénario du Warehouse-picking prestée Dornier-Fender

14 2 -Les modèles logistiques du B2C Scénario du Store-picking banalisé LAD Multi-canal LHD (REM) Dornier-Fender 2 -Les modèles logistiques du B2C Les deux modes majeurs de préparation des commandes en ligne

15 2 -Les modèles logistiques du B2C Les attentes des consonautes au niveau de la livraison des commandes: respect des délais et livraison chez soi[82%],sur RDV (ou dépôt en BAL ou en SAS si absence) livraison au travail ou sur un lieu de vie [6%] retraitde la commande en pointrelais[52%] (réseaux Relais Colis, Mondial Relay, Kiala, La Poste ) retrait de la cde en magasin (drive ) [22%] Recherche de solutions Source : Fevad 2012 peu contraignantes (temps) et pratiques (trajet W D) 2 -Les modèles logistiques du B2C Le cas de la cyber-épicerie française Préparation sur entrepôt dédié et LAD alternative initiale du commerce intégré (Carrefour Auchan Cora Télémarket ) Tournées de LAD des

16 2 -Les modèles logistiques du B2C Le cas de la cyber-épicerie française Stratégies logistiques des cyber-épiciers intégrés (CA total : 300 Millions ) Cybermarchés auchandirect.fr houra.fr ooshop.com telemarket.fr Nbre références (CA : 90) (CA : 80) (CA : 80) (CA :50) Zone de livraison Paris Lyon Lille 24 départements Paris Lyon - Ouest Paris et 71 dépts Nombre d entrepôts Localisation des entrepôts Toulouse - Marseille en Ile-de-France, 1 à Bussy - Externalisé Marly-la-Ville et Vélizy Lyon, 1 à Lille, 1 à Marignane - En propre pour Paris Pantin Toulouse et 1 à + 2 plates-formes Vaise pour Lyon Marseille depuis 2009 LAD Internalisée Hybride Externalisée (Star) Internalisée 2 -Les modèles logistiques du B2C Le cas de la cyber-épicerie française Stockage et préparation en magasin alternative retenue par le commerce associé (Intermarché Système U Leclerc) Tournées de LAD internalisée des Chronodrive (Auchan) a développé une solution hybride: le RED -Retrait EnDépôt dédié de proximité - ou REM (Retrait En Magasin)

17 2 -Les modèles logistiques du B2C Synthèse des stratégies logistiques des cyber-épiciers français (nov. 13) Nature du distributeur Préparation en entrepôt(s) dédié(s) et centralisé(s) & LAD Préparation en magasins ou sur dépôts de proximité & LAD ou retrait - Carrefour / 3 e Intégré - Auchan / 6 e - Cora houra.fr / 2 ent - Carrefour courses.carrefour.fr 150 magasins - Auchan / 105 sites - Monoprix monoprix.com 35 mag - Casino coursengo.com 120 magasins 1 3 Associé - Système U telemarket.fr / 1 entrepôt (Télémarket a été cédé par le Groupe des Galeries La Fayette au printemps 2011 et a cessé au printemps 2013) Intermarchéexpressmarche.com 390 mag - Système U 460 mag - Leclerc 250 (dt 170 en mag) 2 -Les modèles logistiques du B2C La carte de France des drive (Eté 2013) Une nette domination des associés(2/3) Groupe Drive adossé ou S-P Drive solo Nbre total Système U Intermarché Leclerc Casino Auchan & Co Carrefour &Cora Total (fin 2012) L objectif de Leclerc est de 400 drive en2015 (2 ouvertures / semaine en 2012)

18 3 La problématique des livraisons u. Désormais, la logistique urbaine doit aussi tenir compte: - des mutations commerciales: - le développement du commerce en ligne - le renouveau des magasins de proximité impactsurletraficenville(livraisons des magasins et des internautes : remise et reprise de colis et/ou d emballages [reverse]) - des préoccupations environnementales impactsurlaréductiondesges 3 La problématique des livraisons u. Incidences probables du développement du BtoC sur les livraisons urbaines risques : augmentation desencombrementsen centre-ville : trafic + livraisons sur voirie augmentation de la pollution urbaine objectifs : améliorer la fluidité de la circulation diminuer les pollutions (atmosphérique et sonore)

19 3 La problématique des livraisons u. Il devient donc urgent de considérer les problématiques logistiques du «B2C», et en priorité celle des livraisons (LAD & LHD), dans le cadre d une logistique urbaine globale. 1 ère étape:leurintégrationdanslespdu (Plans de Déplacements Urbains) Le levier réglementaire 2 ème étape: Vers la création de CDU (Centres de Distribution Urbaine) Le levier technico-organisationnel 3 La problématique des livraisons u. Quelles solutions pour les livraisons urbaines? 1 -Les P.D.U. (Plans de Déplacements Urbains)? instaurent une réglementation: interdiction de circulation ou d arrêt limitation des plages de livraison semblent accentuer le problème (concentration des flux) : «Plus de véhicules en moins de temps»

20 3 La problématique des livraisons u. 1 ère étape:intégrationdanslespdu Le levier réglementaire (LOTI) Les PDU doivent porter sur le transport de marchandises. Ils doivent notamment permettre de rationaliser l approvisionnement des commerces («B2B») et des internautes(«b2c»),parunemiseencohérence: - des horaires de livraison - des poids, dimensions et motorisations des véhicules de livraisonauseinduptu(périmètre de Tpt U) - des surfaces nécessaires aux livraisons, afin de limiter la congestion des voies et des aires de stationnement Restrictions des accès en centre-ville (exemple de la ZTL à Nantes, Padoue ) 3 La problématique des livraisons u. 1 ère étape:lelevierréglementaire leshoraires

21 3 La problématique des livraisons u. 1 ère étape:lelevierréglementaire voies, motorisation Quelques expérimentations: -eneurope: - Barcelone balisage électronique permettant un usage multiple des voies (circulation, stationnement nocturne ou livraison) en fonction des horaires - Stockholm mise en place de LEZ (Low Emission Zones Zones à faibles émissions polluantes) accessibles aux véhicules remplissant des minima en matière de motorisation 3 La problématique des livraisons u. Quelles solutions pour les livraisons urbaines? 2 - Les C.D.U. (Centres de Distribution Urbaine)? constituent des plates-formes d éclatement à proximité des centres-villes. permettent un trides marchandises à livrer par quartier (fonction «postale»). s inscrivent dans une démarche d optimisation(tournées & clients): «Livrer plus avec moins de véhicules»

22 3 La problématique des livraisons u. Mutualisation du dernier kilomètre? DISTRIBUTION URBAINE SANS CDU / ELU / ELP PSL 1 PSL 2 PSL n 3 La problématique des livraisons u. Mutualisation du dernier kilomètre? DISTRIBUTION URBAINE SANS CDU / ELU /ELP PSL 1 PSL 2 PSL n

23 3 La problématique des livraisons u. Les attentes des cybercommerçants : Professionnalisation du métier de livreurs du fait d exigences nouvelles (mono-colis): Lieux de livraison nombreux (réseaux maillés) Délais de livraison impliquant de la réactivité Horaires & volumes de livraison variables (flexibilité) Passage d une logistique traditionnelle à une logistique à valeur ajoutée (e-logistique / mesure) : «la logistique du dernier kilomètre» Dans le B2C, la logistique fait partie de l offre et constitue un élément de différenciation. 3 La problématique des livraisons u. Mutualisation du dernier kilomètre? DISTRIBUTION URBAINE AVEC CDU / ELU / ELP PSL 1 PSL 2 ELP PSL k avec k < n

24 3 La problématique des livraisons u. De plus en plus de destinataires de colis : 72% des Français en reçoivent 60%du marché du colis serait détenu par La Poste La Poste, n 1 du colis en LAD, en livre + 1 million / jour (Chronopost : plis et colis express / jour) 3 La problématique des livraisons u. La logistique du dernier kilomètre face à un triple défi 1-enLAD:«0-échecdelivraison» taux de réussite de la 1 ère présentation = 100% «0-2 ème présentation» diminution des kilomètres parcourus et des nuisances 2-enLAD:«Letoutenunelivraison» «1 coup de sonnette unique» consolidation des commandes sur un CDU mutualisationdu dernier km entre PSL & e-psl 3-enLHD:«Desdéplacementsdoux&nondédiés» recours aux modes doux pour l accès aux points relais retraits sur drive (et REM) lors de trajets non dédiés proliférationactuelle des points relais et drive

25 3 La problématique des livraisons u. 2 ème étape: Vers la création de CDU Le levier technique l innovation dans les moyens de transport (véhicules électriques[deret] ou fonctionnant au GNV) des véhicules plus écologiques 3 La problématique des livraisons u. 2 ème étape: Vers la création de CDU Le levier organisationnel et concurrentiel la solution(bonne?...) des points relais Développement de l offre Grande proximité des P.R. Large plage d ouverture Risque de saturation de certains P.R. Inadapté pour les produits encombrants, frais, surgelés

26 3 La problématique des livraisons u. Le réseau des points relais «Click-and-collect» P.R. Plus de 90% des foyers français ont un Point Relais accessibleàmoinsde5km. Points constitués de commerces de proximité (Bx de Poste, points presse, stations, librairies, fleuristes ) 3 La problématique des livraisons u. 2 ème étape: Vers la création de CDU Le levier organisationnel et concurrentiel l exemple de la solution Message de livraison - Accès au SAS - Accès à la B.R. - Retrait du colis

27 3 La problématique des livraisons u. L espace Cityssimo de la station des Halles Implantations franciliennes Configurationtype d un espace Cityssimo (81 casiers et un automate) 3 La problématique des livraisons u. 4 - Réception d un SMS contenant le numéro de retrait (6 chiffres) etle codepin (4 chiffres) 7 -Ouverture du casier et récupération du colis 5 -Saisie (à l extérieur) du numéro de retrait 6 -Saisie (à l intérieur) du code PIN sur l automate 8 -Changement de statut

28 3 La problématique des livraisons u. 2 ème étape: Vers la création de CDU Le levier technique l innovation dans les moyens d exploitation (optimisation des tournées...) et de télécommunication(temps réel) éviter les kilomètres inutiles(ex. : re-livraison) 3 La problématique des livraisons u. 2 -Suivi du cheminement du colis sur le site de ColiPoste (coliposte.net) grâce à un CAB à 13 caractères CAB directionnel à 24 caractères (dont le Code Postal du Destinataire)

29 Conclusion La distribution urbaine: des enjeux écologiques, économiques et politiques! La L.U. n a jamais autant mobiliséles managers, les éluset même les chercheurs! Quelles alternatives en L.U.? Quelles nouvelles pratiques? Visibles (T.M.V.) et visibles (F.I.) Quelles innovations adopter demain pour une L.U. + performante? Conclusion Et demain, comment cela va-t-il évoluer? 1-Le«BtoC»:unphénomèneaprioriirréversible 2- Emergence de nouveaux opérateurs(e-psl) 3- Mutualisation attendue du dernier kilomètre pour des raisons économiques et écologiques 4-Implicationde+en+fortedespouvoirspublics

Modes de livraison des internautes

Modes de livraison des internautes Les modes de livraison des internautes LAD (livraisons à domicile) et LHD (livraisons en dehors du domicile) Impacts 16 mars 2011 Bruno Durand Université de Nantes Modes de livraison des internautes 1

Plus en détail

Impacts du B2C sur les modes de vie et comportements de consommation. Conséquences sur la logistique urbaine - Développement de la LAD et de la LHD -

Impacts du B2C sur les modes de vie et comportements de consommation. Conséquences sur la logistique urbaine - Développement de la LAD et de la LHD - Impacts du B2C sur les modes de vie et comportements de consommation Conséquences sur la logistique urbaine - Développement de la LAD et de la LHD - 21 mars 2011 Bruno Durand Université de Nantes Modes

Plus en détail

Poussées par la croissance

Poussées par la croissance Le Cross-Canal, une étape de la transformation des modèles logistiques L ouverture d un site web pour les enseignes traditionnelles tout comme celle de magasins pour certains «Pure Players» sont les signes

Plus en détail

Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Novembre 2006 Pour toute information complémentaire, veuillez contacter : Marion Cocherel (marion.cocherel@porternovelli.fr)

Plus en détail

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Avril 2007 SOMMAIRE I. La problématique du Transport de Marchandises en Ville (TMV) II. Une démarche pionnière dès 1999 avec

Plus en détail

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Etudes préalables à la création d une ZAC multisites «Vallée du Thérain» à Beauvais (60) Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Réunion du 7 mai 2014

Plus en détail

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution?

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? «Les français et le E-commerce» 3 nov. 2009, Intercontinental Paris, 16h00 Sommaire 1 ère partie : le Multi canal Les entreprises

Plus en détail

La logistique urbaine

La logistique urbaine Direction générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer La logistique urbaine Mars 2010 Définition La logistique urbaine est la façon d acheminer dans les meilleures conditions les flux de

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES CLICK & COLLECT DE 51 ENSEIGNES DE LA GRANDE CONSO' CLICK & COLLECT 2014

L OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES CLICK & COLLECT DE 51 ENSEIGNES DE LA GRANDE CONSO' CLICK & COLLECT 2014 L OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES CLICK & COLLECT DE 51 ENSEIGNES DE LA GRANDE CONSO' CLICK & COLLECT 2014 Le Click & Collect, de A à Z AU SOMMAIRE De A à Z De Alinéa à Zara, l étude «Click & Collect» a passé

Plus en détail

e-commerce et logistique urbaine : la consigne automatique, une alternative d avenir?

e-commerce et logistique urbaine : la consigne automatique, une alternative d avenir? e-commerce et logistique urbaine : la consigne automatique, une alternative d avenir? Raphaëlle Ducret, Bruno Durand To cite this version: Raphaëlle Ducret, Bruno Durand. e-commerce et logistique urbaine

Plus en détail

Mix Distribution : où vendre ses produits?

Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous

Plus en détail

L IMPACT DU E-COMMERCE SUR LA LOGISTIQUE. Réunion du 25 Janvier 2011- Document de travail

L IMPACT DU E-COMMERCE SUR LA LOGISTIQUE. Réunion du 25 Janvier 2011- Document de travail COMMISSION SUPPLY CHAIN AGILE L IMPACT DU E-COMMERCE SUR LA LOGISTIQUE Réunion du 25 Janvier 2011- Document de travail Présentation Commission Supply Chain Agile = adaptation permanente de la Supply Chain

Plus en détail

Etude Sia Conseil Logistique urbaine : comment réduire les externalités négatives

Etude Sia Conseil Logistique urbaine : comment réduire les externalités négatives Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-conseil.com Paris Bruxelles Roma Milano Casablanca Etude Sia Conseil Logistique urbaine : comment réduire

Plus en détail

Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information

Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information Centre Multimodal de Distribution Urbaine Logistique Urbaine et système d information Jean-Charles DECONNINCK Président de Generix Group 19 Septembre 2014 Generix Group Qui Éditeur de solutions applicatives

Plus en détail

LES EFFETS DE LA VENTE EN LIGNE SUR LES INEGALITES TERRITORIALES D ACCES AU COMMERCE VERS UN NIVELLEMENT DES DISPARITES URBAIN-PERIURBAIN?

LES EFFETS DE LA VENTE EN LIGNE SUR LES INEGALITES TERRITORIALES D ACCES AU COMMERCE VERS UN NIVELLEMENT DES DISPARITES URBAIN-PERIURBAIN? LES EFFETS DE LA VENTE EN LIGNE SUR LES INEGALITES TERRITORIALES D ACCES AU COMMERCE VERS UN NIVELLEMENT DES DISPARITES URBAIN-PERIURBAIN? Rapport de recherche pour le PUCA et la Région Bourgogne RESPONSABLES

Plus en détail

Les capteurs sur la voirie, les emplacements de livraison. Logiciels d optimisation des tournées pour les transporteurs

Les capteurs sur la voirie, les emplacements de livraison. Logiciels d optimisation des tournées pour les transporteurs 03/09/2014 Les capteurs sur la voirie, les emplacements de livraison Logiciels d optimisation des tournées pour les transporteurs Les nouveaux modes de consommation Les espaces logistiques urbains Les

Plus en détail

Bilan e-commerce 2014. Conférence de Presse Ministère de l économie, de l industrie et du numérique 27 janvier 2015

Bilan e-commerce 2014. Conférence de Presse Ministère de l économie, de l industrie et du numérique 27 janvier 2015 Bilan e-commerce Conférence de Presse Ministère de l économie, de l industrie et du numérique 27 janvier 2015 Bilan e-commerce Carole DELGA Secrétaire d'état chargée du Commerce, de l'artisanat, de la

Plus en détail

ColiPoste, l opérateur Colis de La Poste..p 3. Les produits et services.p 6. L organisation industrielle p 11

ColiPoste, l opérateur Colis de La Poste..p 3. Les produits et services.p 6. L organisation industrielle p 11 ColiPoste, l opérateur Colis de La Poste..p 3 Le groupe La Poste p 4 Le métier du colis et de l express.p 4 L activité de ColiPoste.p 5 Les produits et services.p 6 Nouvelle offre : So Colissimo..p 7 L

Plus en détail

La logistique urbaine, facteur clé de développement du B to C

La logistique urbaine, facteur clé de développement du B to C La logistique urbaine, facteur clé de développement du B to C Bruno DURAND Université de Nantes (Lemna), France bruno.durand@univ-nantes.fr Jesus GONZALES-FÉLIU Université de Lyon 2 (Let), France jesus.gonzales-feliu@let.ish-lyon.cnrs.fr

Plus en détail

INNOVATION & SUPPLY CHAIN Quelques problématiques sur lesquelles la supply chain peut et doit innover et être créatrice de valeur

INNOVATION & SUPPLY CHAIN Quelques problématiques sur lesquelles la supply chain peut et doit innover et être créatrice de valeur INNOVATION & SUPPLY CHAIN Quelques problématiques sur lesquelles la supply chain peut et doit innover et être créatrice de valeur Yves DALLERY Professeur de Supply Chain à l Ecole Centrale Paris Associé

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Logistique urbaine : Sogaris imagine des solutions adaptées à la ville de demain Le 16 avril 2014 Contacts

Plus en détail

Le développement du -commerce alimentaire à Paris et en Ile-de-France

Le développement du -commerce alimentaire à Paris et en Ile-de-France 17 boulevard M ORLAND - 75004 PARIS Téléphone : 01 42 71 28 14 - Télécopie : 01 42 76 24 05 Le développement du -commerce alimentaire à Paris et en Ile-de-France Octobre 2001 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3

Plus en détail

PUMAS améliorer les livraisons dans les aires urbaines denses

PUMAS améliorer les livraisons dans les aires urbaines denses PUMAS améliorer les livraisons dans les aires urbaines denses 30/03/2015 Réunion de bilan Lyon 27/03/2015 Mélanie BETZ Mot d'introduction Jacques DESCOURS Vice-Président en charge de l Animation du Commerce

Plus en détail

Une offre complète pour optimiser, organiser, gérer vos transports et votre logistique

Une offre complète pour optimiser, organiser, gérer vos transports et votre logistique Une offre complète pour optimiser, organiser, gérer vos transports et votre logistique Un engagement durable pour l environnement Groupe Star s Service : Un monde qui n a pas fini de tourner! Depuis 25

Plus en détail

pour Les internautes et le e-commerce

pour Les internautes et le e-commerce pour Les internautes et le e-commerce Octobre 2009 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les perceptions du commerce en ligne B Les achat sur Internet t et la qualité de service C

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Contact presse : Conchi Delage Zetes Tél : 46 11 43 00 Conchi.delage@fr.zetes.com Pour de plus amples informations : www.zetes.fr 1 Sommaire 1. Fiche d identité a) Positionnement

Plus en détail

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Table des matières Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9 1. Chiffres-clés et tendances

Plus en détail

Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs

Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs Etude Ifop / Get it lab - Mars 2014 Delphine Mallet Directrice Générale Fabien Esnoult Co-Fondateur info@getitlab.com Mike Hadjadj

Plus en détail

L épicerie en ligne : l atout logistique de la distribution intégrée française

L épicerie en ligne : l atout logistique de la distribution intégrée française L épicerie en ligne : l atout logistique de la distribution intégrée française Bruno DURAND Professeur à l Institut Supérieur de la Logistique et du Transport Membre associé du CERL-CRGNA - Université

Plus en détail

L enquête Nationale Drive 2.0,

L enquête Nationale Drive 2.0, Dossier de presse L enquête Nationale Drive 2.0, des résultats surprenants Sommaire I- A propos de Parabellum II- Contexte : Le Drive en France III- Enquête Nationale Drive 2.0 - Méthodologie de l enquête

Plus en détail

Distribution. Baromètre du Commerce/ Quels investissements informatiques pour faire face aux enjeux métiers? 24 octobre 2008

Distribution. Baromètre du Commerce/ Quels investissements informatiques pour faire face aux enjeux métiers? 24 octobre 2008 Baromètre du Commerce/ Distribution Quels investissements informatiques pour faire face aux enjeux métiers? 24 octobre 2008 Copyright 2007 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights reserved.

Plus en détail

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS VILLE DURABLE ET TRANSPORT FICHE 5 AIR CLIMAT ÉNERGIE PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS DE QUOI S AGIT-IL? Un plan de mobilité ou plan de déplacements est un outil de management de la mobilité.

Plus en détail

CONGRÈS SUPPLY CHAIN

CONGRÈS SUPPLY CHAIN Jeudi 18 SEPTEMBRE 2014 Paris 1 re édition CONGRÈS SUPPLY CHAIN Omni-supply chain, digitalisation : miser sur une logistique de pointe pour générer de la croissance AVEC LA PARTICIPATION EXCEPTIONNELLE

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Christophe RIPERT, Directeur immobilier, SOGARIS Cette présentation porte sur des exemples concrets d

Plus en détail

LA LOGISTIQUE GLOBALE ET LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Enjeux principes exemples. Philippe-Pierre Dornier Michel Fender. Deuxième édition 2007

LA LOGISTIQUE GLOBALE ET LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Enjeux principes exemples. Philippe-Pierre Dornier Michel Fender. Deuxième édition 2007 Philippe-Pierre Dornier Michel Fender LA LOGISTIQUE GLOBALE ET LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Enjeux principes exemples Deuxième édition 2007, 2007 ISBN : 978-2-7081-3384-6 Sommaire Remerciements... V Préface...

Plus en détail

Un nouvel acteur sur le marché du transport de colis

Un nouvel acteur sur le marché du transport de colis Un nouvel acteur sur le marché du transport de colis Le 1 er outil de e-shipping multi-transporteurs en France Dossier de presse Mai 2009 EnvoiMoinsCher, un nouvel acteur sur le marché de la livraison

Plus en détail

Guide méthodologique

Guide méthodologique Communauté d Agglomération de NIORT du GRAND NANCY PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS Plan de Déplacement Entreprise Guide méthodologique Septembre 2007 m u n i c i p a l i t é s e r v i c e 7 1, a v e n u e

Plus en détail

Salon One to One Monaco

Salon One to One Monaco Mars 2014 DOSSIER DE PRESSE Chronopost présente la Livraison Interactive au Salon One to One Monaco Chronopost Stand 79 Contacts presse : Agence Profile PR : 01 56 26 72 10 Olivia Chabbert ochabbert@profilepr.fr

Plus en détail

L Indice Environnemental

L Indice Environnemental L Indice Environnemental Historique et position face à l hypothèse de Porter Corinne MERCADIE Responsable Environnement & Emballages 1ere expérience de collecte et de mesure environnementale 2008 à 2010

Plus en détail

Quelle offre de service pour le commerce Digital? Transform to the power of digital

Quelle offre de service pour le commerce Digital? Transform to the power of digital Quelle offre de service pour le commerce Digital? Transform to the power of digital En collaboration avec le MIT Capgemini Consulting a identifié 4 niveaux de maturité digitale des entreprises Fashionistas

Plus en détail

Conférence débat E-commerce et stratégie de vente Multi-canal : Enjeux et Retours d expériences Mardi 2 octobre 2012

Conférence débat E-commerce et stratégie de vente Multi-canal : Enjeux et Retours d expériences Mardi 2 octobre 2012 Conférence débat E-commerce et stratégie de vente Multi-canal : Enjeux et Retours d expériences Mardi 2 octobre 2012 Quelques données chiffrées sur le E-commerce en France (Source - Fevad Médiamétrie 2012)

Plus en détail

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques L information économique pour comprendre et décider Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques S informer et mesurer le potentiel d un territoire pour décider

Plus en détail

LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER

LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER LA LOGISTIQUE LES BONNES QUESTIONS À SE POSER Les bonnes questions à se poser 1. Qui sont mes clients (à qui vais- je vendre sur Internet)? 2. Ai- je du temps à consacrer à ma bou?que en ligne? 3. Ma

Plus en détail

Olivier Moreau président de la commission Logistiques et Distribution de l Acsel

Olivier Moreau président de la commission Logistiques et Distribution de l Acsel Olivier Moreau président de la commission Logistiques et Distribution de l Acsel - le lieu unique qui fédère l ensemble de la communauté des acteurs de l économie numérique - une réflexion sur les sujets

Plus en détail

Le drive. Les concepts. V eille c ommerce Inter-Scot - décembre 2012. Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise

Le drive. Les concepts. V eille c ommerce Inter-Scot - décembre 2012. Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise Agglomération lyonnaise Beaujolais Boucle du Rhône en Dauphiné Bugey-Côtière-Plaine de l Ain La Dombes Loire Centre Monts du Lyonnais Nord-Isère Ouest lyonnais Rives du Rhône Roannais Sud Loire Val de

Plus en détail

Déploiement d une e-logistique à l international

Déploiement d une e-logistique à l international Déploiement d une e-logistique à l international Présentation Régime Dukan: multi-canal, multi-pays Une lutte permanente contre le surpoids et l obésité Une méthode, Un programme de coaching, Des produits

Plus en détail

Evaluation des projets de logistique urbaine

Evaluation des projets de logistique urbaine Evaluation des projets de logistique urbaine FRELON, Semaine ATHENS Ecole des Mines, Paris le 15 Mars 2011 Danièle Patier, Chercheur associé au Laboratoire d Economie des Transports, Lyon Contexte Aucune

Plus en détail

MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE

MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE Contact Presse : Cdiscount Direction de la Communication : 06 80 39 50 71 directiondelacommunication@cdiscount.com

Plus en détail

Atelier e-commerce PGI. Scénario e-commerce SPECIBIKE - OXABIKE

Atelier e-commerce PGI. Scénario e-commerce SPECIBIKE - OXABIKE Atelier e-commerce PGI Scénario e-commerce SPECIBIKE - OXABIKE SPECIBIKE OXABIKE 2 E-commerce : une place croissante dans l économie Chiffres pour 2010 : source FEVAD étude 2011 France C.A. + 25 % en 2009

Plus en détail

19 sept 2014 ASCAIN - LANAZIA

19 sept 2014 ASCAIN - LANAZIA 19 sept 2014 ASCAIN - LANAZIA 19 sept 2014 - Tremplin ecommerce - Lanazia 19 sept 2014 - Tremplin ecommerce - Lanazia 19 sept 2014 - Tremplin ecommerce - Lanazia 19 sept 2014 - Tremplin ecommerce

Plus en détail

ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison

ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison WWW.ZETES.COM ALWAYS A GOOD ID Donnez une nouvelle dimension à vos services de preuve de livraison Que vous soyez une entreprise de transport

Plus en détail

l'ouverture d'un centre logistique totalement dédié à un pure-player du e-commerce, Zooplus.

l'ouverture d'un centre logistique totalement dédié à un pure-player du e-commerce, Zooplus. Rhenus Logistics, prestataire logistique global du e-commerce et du commerce multi-canal En Allemagne, deuxième marché du e-commerce en Europe, Rhenus Logistics a été l'un des pionniers de la logistique

Plus en détail

L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution

L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution L ultra mutualisation : un potentiel de gains majeur pour une nouvelle vision des flux de distribution 20% d économie sur les coûts logistiques et 25% de réduction des émissions de CO 2, voilà ce que promet

Plus en détail

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes 10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes Mediametrie//NetRatings Une joint venture entre Médiamétrie et Nielsen + Médiamétrie : Société indépendante créée en 1985. Capital

Plus en détail

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Centre d analyse régional des mutations de l économie et de l emploi Mission d assistance

Plus en détail

YouOrder LA LIVRAISON ECO RESPONSABLE

YouOrder LA LIVRAISON ECO RESPONSABLE EDITION 2015 YouOrder LA LIVRAISON ECO RESPONSABLE R Nous proposons aux commerçants et aux restaurateurs de Paris et de sa petite couronne, une gamme complète de prestations pour la livraison à domicile

Plus en détail

Àpeine publiés, les chiffres

Àpeine publiés, les chiffres ( ) GRANDE DISTRIBUTION Quelle conduite adopter pour les drives? Avec une croissance du chiffre d affaires de 40 % par an, ces nouveaux lieux de consommation que sont les drives franchissent cette année

Plus en détail

Traçabilité Du besoin à la mise en oeuvre

Traçabilité Du besoin à la mise en oeuvre 20/09/2007 Traçabilité Du besoin à la mise en oeuvre Joseph FELFELI, PDG Groupe ACTEOS 1 PRESENTATION ACTEOS Éditeur de progiciels et intégrateur de technologies avancées pour la synchronisation et l optimisation

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

L essor du «drive» en France : des synergies à développer et des avantages compétitifs à créer.

L essor du «drive» en France : des synergies à développer et des avantages compétitifs à créer. L essor du «drive» en France : des synergies à développer et des avantages compétitifs à créer. Enrico Colla, professeur à ADVANCIA-NEGOCIA Centre de Recherche sur le Commerce (CRC) 8, avenue de la Porte

Plus en détail

16/01/2013. Une infrastructure logistique innovante au service du lien social

16/01/2013. Une infrastructure logistique innovante au service du lien social 16/01/2013 Une infrastructure logistique innovante au service du lien social Les intervenants Infrastructure logistique urbaine socialement innovante Lancé en 2011 Basé à Paris Service de proximité de

Plus en détail

Solutions logistiques dédiée au e-commerce et à la gestion de distribution du particulier

Solutions logistiques dédiée au e-commerce et à la gestion de distribution du particulier E-logistique Solutions logistiques dédiée au e-commerce et à la gestion de distribution du particulier Ecole Supérieure de Commerce de Montpellier Sébastien TRICHARD 09/2011 Et il a tout prévu? Génial

Plus en détail

Pré-requis en termes législatifs et réglementaires Présentation de cas. bernard.marchal@laposte.fr Alger décembre 2002

Pré-requis en termes législatifs et réglementaires Présentation de cas. bernard.marchal@laposte.fr Alger décembre 2002 Pré-requis en termes législatifs et réglementaires Présentation de cas 1 Réseau maillé télécom: Web mondial = Internet Intranet // Extranet Outils: moteurs de recherche (pages html) mail, transactions

Plus en détail

Club Supply Chain et distribution

Club Supply Chain et distribution Club Supply Chain et distribution Fabrice Lajugie de la Renaudie Association des diplômés de Reims Management School 91 rue de Miromesnil 75008 Paris http://www.rms-network.com Sommaire Constats 3 composantes

Plus en détail

IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE

IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE Ø Panorama du secteur de la grande distribution en France o Les grands chiffres o Typologie de la grande distribution o Les mutations

Plus en détail

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits

Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Vendre sur Internet et organiser la livraison des produits Les différentes stratégies pour vendre en ligne Les plateformes e-commerce Le site marchand Le blog boutique Les spécificités du ecommerce sur

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino Septembre 2012 / TBI&LMO / BPE 2ENT18 Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino 40 000 34 361 NAF rév.2, 2008 : Chiffres clés 2011 47.11CDEF 47.91B 30 000 20 000 20 390 22

Plus en détail

Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce

Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce de proximité Carole Delaporte et Christine Tarquis

Plus en détail

Observatoire e-commerce GERS. 2 ème Édition. Février 2014

Observatoire e-commerce GERS. 2 ème Édition. Février 2014 Observatoire e-commerce GERS 2 ème Édition Février 2014 Population Population: Entreprises implantées dans le Gers ayant un site de vente(*) en ligne BtoC en 2012 et active en 2013 Population 2013: 109

Plus en détail

AGENCE AUVRAY & ASSOCIES

AGENCE AUVRAY & ASSOCIES DOSSIER DE PRESSE 2014 CONTACT PRESSE AGENCE AUVRAY & ASSOCIES 97, boulevard Malesherbes - 75008 PARIS Sandrine Auvray/Emilie Dèbes Tel. : 01 58 22 25 95 Mail : e.debes@auvray-associes.com Sommaire I -

Plus en détail

Chaîne logistique & TIC

Chaîne logistique & TIC Chaîne logistique & TIC (from commerce to e-commerce to c-commerce). 1 2 3 4 Les Les méthodologies méthodologies m ECR ECR Mise Mise en en œuvre œuvre d une d une d chaîne chaîne logistique intégrée. grée.

Plus en détail

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LES ÉTABLISSEMENTS 31 748 COMMERCES EN REGION LE COMMERCE DE DÉTAIL, REPRÉSENTE 1/3 DES ÉTABLISSEMENTS DE LA RÉGION

Plus en détail

Optimisation du transport de marchandises en ville en Haute-Normandie

Optimisation du transport de marchandises en ville en Haute-Normandie Optimisation du transport de marchandises en ville en Haute-Normandie Enseignements à tirer des expérimentations publiques et privées menées en France et en Europe décembre 2012 LOGISTIQUE SEINE-NORMANDIE

Plus en détail

Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon

Le bouquet Mobilité du Grand Lyon Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon Pierre SOULARD Ingénieur Génie Urbain - EIVP Chef de projet infrastructures CU MPM Responsable de subdivision de voirie Grand Lyon Grand Lyon, responsable du Service

Plus en détail

Fiche descriptive d activités

Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités (FDA) La fiche descriptive d activités (FDA) dresse la liste de l ensemble des activités, recensées lors d enquêtes, exercées par des titulaires

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

La distribution : vue à la TV Les résultats du 1er janvier au 9 septembre 2007 (semaine 36)

La distribution : vue à la TV Les résultats du 1er janvier au 9 septembre 2007 (semaine 36) La distribution : vue à la TV Les résultats du 1er janvier au 9 septembre 2007 (semaine 36) La famille distribution-vad se classe en 7 e position des annonceurs de la TV hertzienne. Elle totalise 5,7 %

Plus en détail

ATELIER 3 Les nouvelles formes de consommation et de pratiques d achats et leur impact sur l aménagement du territoire 22 MAI 2012

ATELIER 3 Les nouvelles formes de consommation et de pratiques d achats et leur impact sur l aménagement du territoire 22 MAI 2012 ATELIER 3 Les nouvelles formes de consommation et de pratiques d achats et leur impact sur l aménagement du territoire 22 MAI 2012 Intervenants : Charlène MARLIAC, conseil commerce TIC - CCI de Lyon Yann

Plus en détail

Quelles spécifications fonctionnelles pour des véhicules de livraison électriques?

Quelles spécifications fonctionnelles pour des véhicules de livraison électriques? Le transport de marchandises en ville Quelles spécifications fonctionnelles pour des véhicules de livraison électriques? SPLOTT Laetitia DABLANC 2 février 2010 Le transport urbain des marchandises Les

Plus en détail

MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE. Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville

MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE. Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville Monographie rédigée par Camille MARTINET et Julien ALLAIRE sur la base de

Plus en détail

Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques

Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques Salon Logistics 360 2011 Parc Exposition La Beaujoire Nantes Achats de prestations logistiques : les bonnes pratiques par Philippe de COUESBOUC, cabinet conseil Creach Partenaire, administrateur CDAF (Compagnie

Plus en détail

II L APPROCHE PEDAGOGIQUE EN 2nde PRO LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 1 Mon téléphone portable

II L APPROCHE PEDAGOGIQUE EN 2nde PRO LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 1 Mon téléphone portable I PRESENTATION DES THEORIES 1 La chaîne logistique traditionnelle 2 Supply chain 3 Supply chain in reverse logistics La gestion globale de la chaîne logistique dans la logistique inversée (verte) II L

Plus en détail

LAETITIA DABLANC SPLOTT INRETS

LAETITIA DABLANC SPLOTT INRETS les Cahiers Scientifiques du Transport N 55/2009 - Pages 63-95 Virginie Augereau, Rémi Curien, Laetitia Dablanc Les relais-livraison dans la logistique du e-commerce, l'émergence de deux modèles JEL :

Plus en détail

Optimiser la mobilité durable en ville

Optimiser la mobilité durable en ville Optimiser la mobilité durable en ville inventer la mobilité durable de demain ITS La technologie au service de la mobilité urbaine Les Intelligent Transport Systems correspondent à l utilisation des Technologies

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings extraits Juillet 2013 Contexte 2013 Un consommateur de plus en plus connecté 42,2 millions d internautes

Plus en détail

1 LE SCÉNARIO 1 : L OPTIMISATION DE L ORGANISATION

1 LE SCÉNARIO 1 : L OPTIMISATION DE L ORGANISATION 1 LE SCÉNARIO 1 : L OPTIMISATION DE L ORGANISATION Pour rappel, ce scénario est envisagé face à une conjoncture économique dégradée. Il conduit à renforcer la compétitivité de la fonction traditionnelle

Plus en détail

Óibp=j qfbop= ar=pb`qbro= ar=`ljjbo`b=ab=a q^fi= bq=ab=i^=afpqof_rqflkó ibp=o c obkqfbip=abp=j qfbop=`^aobp

Óibp=j qfbop= ar=pb`qbro= ar=`ljjbo`b=ab=a q^fi= bq=ab=i^=afpqof_rqflkó ibp=o c obkqfbip=abp=j qfbop=`^aobp Óibp=j qfbop= ar=pb`qbro= ar=`ljjbo`b=ab=a q^fi= bq=ab=i^=afpqof_rqflkó ibp=o c obkqfbip=abp=j qfbop=`^aobp Les Référentiels des métiers cadres sont une publication de l Apec. Les Référentiels des métiers

Plus en détail

DOSSIER N 4: LES COUTS FIXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE

DOSSIER N 4: LES COUTS FIXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE BAC PRO LOGISTIQUE: GESTION QUANTITATIVE DOSSIER N 4: LES COUTS IXES ET VARIABLES EN LOGISTIQUE Objectif : Calcul et appréciation des différents coûts logistiques.(rappels) Dans l optique de la réalisation

Plus en détail

E-COMMERCE & MULTI CANAL

E-COMMERCE & MULTI CANAL E-COMMERCE & MULTI CANAL SPÉCIALISTE E-BUSINESS UNE STRUCTURE ACCOMPAGNANT SES CLIENTS A L INTERNATIONAL + 1900 collaborateurs + CA 158 M + 21 années d'existence + 15 ans d'expérience e-business AVEC UN

Plus en détail

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Dossier de presse 1 Communiqué de presse Le groupe Casino mise sur la franchise pour accélérer le développement de ses enseignes de proximité Mars

Plus en détail

Thèmes et situations : Achat-Vente. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Achat-Vente. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : DFA1 Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Achat-Vente Fiche pédagogique Activité

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre du masque

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier Le télétravail, les styles du texte du masque un outil du management de la mobilité? Deuxième niveau Troisième niveau Quatrième niveau

Plus en détail

LIVRAISON DE COLIS ET LOGISTIQUE URBAINE : QUELLES RECOMPOSITIONS DE LA MESSAGERIE EN MILIEU URBAIN?

LIVRAISON DE COLIS ET LOGISTIQUE URBAINE : QUELLES RECOMPOSITIONS DE LA MESSAGERIE EN MILIEU URBAIN? LIVRAISON DE COLIS ET LOGISTIQUE URBAINE : QUELLES RECOMPOSITIONS DE LA MESSAGERIE EN MILIEU URBAIN? Raphaëlle Ducret To cite this version: Raphaëlle Ducret. LIVRAISON DE COLIS ET LOGISTIQUE URBAINE :

Plus en détail

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»:

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Paris, le 11 juin 2014 Les dernières barrières à l achat

Plus en détail

DRIVE et RENTABILITÉ FONDEMENTS ET LEVIERS D ACTION

DRIVE et RENTABILITÉ FONDEMENTS ET LEVIERS D ACTION DRIVE et RENTABILITÉ FONDEMENTS ET LEVIERS D ACTION [NOVEMBRE 2013] Au sommaire LA RENTABILITÉ DU DRIVE ET LES LEVIERS D ACTION Zoom sur... les frais de perso Zoom sur... la charge d investissement Objectif

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

Table des Matières. 1. Organisation proposée. 1. Système d information & Remontées d information. 1. Dashboard. 1. Qualité de service

Table des Matières. 1. Organisation proposée. 1. Système d information & Remontées d information. 1. Dashboard. 1. Qualité de service Table des Matières 1. Organisation proposée 1. Système d information & Remontées d information 1. Dashboard 1. Qualité de service 1. Service Client Organisation proposée 3 Organisation proposée Le concept

Plus en détail

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé?

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? Le tunnel de commande, correspond aux différentes étapes que suit l acheteur, de son arrivée sur le site e-commerçant à la

Plus en détail