LE MARCHÉ DE LA LOCATION DU

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE MARCHÉ DE LA LOCATION DU"

Transcription

1 LE MARCHÉ DE LA LOCATION DU COMMERCE DE DÉTAIL É À MONTRÉAL É

2 Plan de la présentation 1 Quelques tendances 2 Les projets en cours 3 Les nouveaux joueurs 2

3 1. Quelques tendances

4 La demande Évolution des ventes totales t tes (%) sance des vent Taux de croiss Source: Statistique Canada, CANSIM, tableau (estimation par Groupe Altus Recherche Marketing pour le mois de décembre 2010) 4

5 La demande Les ventes par secteur au Québec Évolution des ventes Stations-service i Magasins d accessoires de maison Automobiles et pièces Sport, passe-temps, musique et librairies Alimentation Magasins de vêtements Électronique et électroménagers Magasins de marchandises diverses Magasins de meubles Pharmacies Chaussures, accessoires vestimentaires et bijoux Rénovation, quincailleries, const. et jardinage Magasins de détail divers Source: Statistique Canada / Prévisions Groupe Altus Recherche Marketing : décembre

6 La demande Évolution de l endettement t au Canada Taux d u crédit par rap pport au revenu personnel dis ponible Source: Statistique Canada, Cansim, Tableau pour le revenu disponible et tableau pour les prêts/emprunts. Autres crédits : Les prêts consentis à d autres fins couvrent les prêts bancaires et autres et comprennent les prêts négociés, les avances et les découverts offerts au Canada par les banques à charte canadiennes et autres établissements de crédit. 6

7 L offre Vers une polarisation de lieux d achats 7

8 L offre Vers une concentration spatiale 7 pôles majeurs 9 pôles intermédiaires Pôles mineurs Centre-ville, St-Bruno, Anjou, Laval (440/15), Fairview, Taschereau, Rosemère / Boisbriand Repentigny, Lachenaie, Laval (2), Marché Central / Rockland, Place Vertu, Agrignon / Newman, Quartier Dix30, Carrefour Rive Sud, Vaudreuil (540 / 40) Artères commerciales et centres commerciaux de calibre communautaire 8

9 L offre: Principaux pôles commerciaux Groupes Maison Le Système de classification des industries de l'amérique du Nord (SCIAN) Magasin de meubles Centres de rénovation et quincailleries Magasins d appareils électroniques et d électroménagers Magasins d'accessoires de maison et décoration Magasins d'ordinateurs et logiciels Marchandise générale Autres marchandises générales Magasins à rayons Parts de marché SLB 64,5% ,1% Biens courants 22,7% Supermarchés et épiceries Pharmacies et soins personnels Dépanneurs et magasins spécialisés en alimentation Biens mode Magasins s de vêtements e ts Magasins de chaussures, d'accessoires vestimentaires et bijouteries 88,2% Autres 46,0% Magasins d'articles de sport, de passes-temps, de musique et les libraires 9 Magasins de détail divers Restauration Bars et restaurants Services Services de soins personnels Location de films Nettoyage à sec Autres services personnels Total Total - Biens durables et semi-durables 24,3% ,3% ,7% ,3%

10 L offre: Évolution des loyers nets, ventes et dépenses Centres régionaux de 1er niveau 2011T1 10

11 2. Les projets en cours

12 Les nouveaux projets Quartier Dix 30 (phase 3) pi.ca Griffintown ± pi.ca Un peu de prospective Mills Lac Mirabel Carrière Francon Galeries d Anjou (agrandissement) Centre 2000 ± pi.ca Gare Windsor Châteauguay / Mercier ± pi.ca 12

13 Factory Outlet 13

14 3. Les nouveaux joueurs

15 Ventes et parts de marché des détaillants internationaux au Canada Secteurs Ventes totales au Canada (en milliards de $) 2010 Ventes et parts de marché des détaillants américains Ventes et parts de marché des détaillants européens Ensemble des secteurs 436,4 62,6 14,3 % 2,4 0,5 % Excluant : Alimentation, essence et automobile Excluant : Alimentation, essence,automobile et Pharmacies a et soins personnels 189,6 62,4 32,9 % 2,4 1,2 % 158,3 62,2 39,3 % 2,3 1,4 % 15

16 Typologie des magasins Ventes totales au Canada (en milliards de $) 2010 Parts de marché des détaillants internationaux 2010 internationaux Nombre de sociétés et de magasins Magasins de marchandises diverses Électroniques & électroménagers 54,7 69,2 % ,7 40,7 % Autres magasins 10,9 30,8 % Centres de rénovation et quincailleries 28,0 29,1 % Biens modes 24,7 24,2 % Meubles 9,6 15,9 % 3 20 Accessoires de maison 5,3 15,8 % Sports, Passe-temps & musique 11,4 15,0 % Pharmacies & soins personnels 31,2 0,6 % Alimentation 103,5 0,2 %

17 La multiplication des enseignes Safeway Sears Woolco K Mart Toy s R Us Costco Ikea GAP Winners Yves Rocher The Body Shop HallMark Foot Locker EB Games Pier 1 Import Home depot Best Buy Wal-mart Payless Guess Mexx Tommy Hilfiger Disney JYSK Staples Michaels Petsmart Sam s Club Sports Authority H & M Bass Pro ZARA W-M supercentre Quicksilver Swarovski Home sense Built a Bear Abercrombie Victoria secret s Hollister William Sonoma AEO Crate & Barrel Urban outfitters Lucky Brand Apple Sephora Bed,Bath & beyond Lowes Best Buy Avant Les années Les années 90 Les années 2000

18 Des joueurs déja présent au Canada et qui pourraient s implanter au Québec 18

19 Et...des nouveaux joueurs 19

20 La situation actuelle de Zellers et Wal-Mart dans la région métropolitaine de montréal 20

21 La situation probable en 2015 dans la région métropolitaine de montréal 21

22 Merci! 1100 boulevard René Lévesque ouest bureau 1600 Montréal, Québec H3B 4N4 Téléphone : Télécopieur :

LA PRÉSENCE DES DÉTAILLANTS INTERNATIONAUX

LA PRÉSENCE DES DÉTAILLANTS INTERNATIONAUX Avril 2011 LA PRÉSENCE DES DÉTAILLANTS INTERNATIONAUX AU CANADA ET AU QUÉBEC Préparé pour le Ministère du Développement économique, de l Innovation et de l Exportation Réalisé par le Groupe Altus Publié

Plus en détail

Commerce de détail. Bilan 2013 et perspectives 2014

Commerce de détail. Bilan 2013 et perspectives 2014 Commerce de détail Bilan 2013 et perspectives 2014 Sections de l étude Section 1 Portrait macro-économique du et du Section 2 Le secteur du commerce de détail en 2013 Section 3 Le profil du consommateur

Plus en détail

Commerce électronique et impact économique

Commerce électronique et impact économique Commerce électronique et impact économique 11 juin 2015 En collaboration avec : Croissance des ventes au détail La valeur des ventes au détail 2013 (en milliards) 2014 (en milliards) Total des ventes au

Plus en détail

Profil sectoriel. Commerce de détail. (scian 44-45) Agglomération de Montréal Octobre 2013

Profil sectoriel. Commerce de détail. (scian 44-45) Agglomération de Montréal Octobre 2013 Profil sectoriel Commerce de détail (scian 44-45) Agglomération de Montréal Octobre 2013 Ce profil sectoriel est une publication de l équipe de Montréal en statistiques Division de la planification urbaine

Plus en détail

Région de l Outaouais (07)

Région de l Outaouais (07) Région de l Outaouais (07) SECTION 9 : DÉPENSES POTENTIELLES DES MÉNAGES Liste des tableaux 1 Dépenses potentielles des ménages par grande catégorie de dépenses Région de l Outaouais 2 Dépenses potentielles

Plus en détail

SHERBROOKE VOUS EST ENTREZ ICI V O T R E P O R T E D E N T R É E

SHERBROOKE VOUS EST ENTREZ ICI V O T R E P O R T E D E N T R É E SHERBROOKE VOUS EST ENTREZ ICI V O T R E P O R T E D E N T R É E PROFITEZ- EN Ville dynamique sise au cœur d une nature généreuse, Sherbrooke est la 6 e ville en importance au Québec. Représentant plus

Plus en détail

Les grandes surfaces et le commerce de détail au Québec: Où en sommes nous?

Les grandes surfaces et le commerce de détail au Québec: Où en sommes nous? Les grandes surfaces et le commerce de détail au Québec: Où en sommes nous? Jacques Nantel Ph.D. Professeur Titulaire Directeur de la Chaire RBC en commerce électronique Cercle des Présidents 29 septembre

Plus en détail

L effet Wal-Mart : Une analyse du secteur du commerce de détail

L effet Wal-Mart : Une analyse du secteur du commerce de détail L effet Wal-Mart : Une analyse du secteur du commerce de détail Jacques Nantel Ph.D. Professeur Titulaire Directeur de la Chaire RBC en commerce électronique ASDEQ 22 février 2006 L effet Wal-Mart est

Plus en détail

Projet commercial de la carrière St-Michel Analyse d impact

Projet commercial de la carrière St-Michel Analyse d impact Carrière St-Michel ANALYSE D IMPACT Projet commercial de la carrière St-Michel Analyse d impact Décembre 2007 Préparé pour : SmartCentres Projet : 2007-063-01 Table des matières 1. Introduction... 1 2.

Plus en détail

OPPORTUNITÉ D UN MAGASIN PHARE À LOUER

OPPORTUNITÉ D UN MAGASIN PHARE À LOUER OPPORTUNITÉ D UN MAGASIN PHARE À LOUER ESPACE COMMERCIAL DISPONIBLE ÉLÉMENTS CLÉS : INFORMATIONS ADDITIONNELLES : DÉTAILLANTS À PROXIMITÉ : + Disponible immédiatement + Superficie : 2 500 pi. ca. + Façade

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

Activité du commerce de détail à fin octobre 2015

Activité du commerce de détail à fin octobre 2015 Activité du commerce de détail à fin octobre 2015 Ventilation par produit industriel et par mode de distribution Évolution par produit octobre Indice Indice Indice Tendance Variation(*) Indices et variations

Plus en détail

Impact du cybercommerce sur les biens immobiliers commerciaux

Impact du cybercommerce sur les biens immobiliers commerciaux Impact du cybercommerce sur les biens immobiliers commerciaux Jacques Nantel CONGRÈS 2015 Et le dernier en date En pratique, ces fermetures ont comme impact de diminuer le nombre de pieds carrés consacrés

Plus en détail

Produit intérieur brut par industrie au Québec

Produit intérieur brut par industrie au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE Produit intérieur brut par industrie au Québec Janvier 2015 Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser

Plus en détail

VENTES AU DÉTAIL AU CANADA EN 2013

VENTES AU DÉTAIL AU CANADA EN 2013 VENTES AU DÉTAIL AU CANADA EN 2013 Rapport d affaires mensuel COPA Mai 2014 Ventes au détail au Canada en 2013 Rapport d affaires mensuel HAUSSE DE 11,9 G$ DES VENTES AU DÉTAIL AU CANADA Statistique Canada

Plus en détail

Potentiel commercial. Photo : Stéphanie Lachance

Potentiel commercial. Photo : Stéphanie Lachance Potentiel commercial Photo : Stéphanie Lachance Mise en contexte Ce document se veut un guide de référence pour tout investisseur désirant évaluer un projet d implantation commercial dans la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Plus en détail

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr E-commerce de biens de consommation Conférence du 10 juillet 2007 Delphine David ddavid@precepta.fr Le e-commerce en quelques chiffres Données Date Ventes en ligne 12 milliards d euros 2006 Dont ventes

Plus en détail

COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL

COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL ÉVOLUTION RÉCENTE DU SECTEUR DU COMMERCE DE DÉTAIL ET ANALYSE PROSPECTIVE Rapport final Novembre 2009 Préparé pour : Communauté métropolitaine de Montréal Notre dossier

Plus en détail

1. CONTEXTE. Définition du commerce de gros dans le SCIAN

1. CONTEXTE. Définition du commerce de gros dans le SCIAN RAISONS DES DIFFÉRENCES ENTRE LES ESTIMATIONS FONDÉES SUR LA CTI ET CELLES FONDÉES SUR LE SCIAN POUR L ENQUÊTE MENSUELLE SUR LE COMMERCE DE GROS ET DE DÉTAIL (EMCGD) 1. CONTEXTE Par suite de la conclusion,

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 8655, RUE DE GROSBOIS MONTRÉAL (QUÉBEC) PRIX RÉVISÉ : 975 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 8655, RUE DE GROSBOIS MONTRÉAL (QUÉBEC) PRIX RÉVISÉ : 975 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE Caractéristiques 8655, RUE DE GROSBOIS MONTRÉAL (QUÉBEC) PRIX RÉVISÉ : 975 000 $ Le Mouvement Desjardins désire vous informer de la mise en marché de l immeuble situé au 8655,

Plus en détail

Produit intérieur brut par industrie, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 31 mars 2014

Produit intérieur brut par industrie, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 31 mars 2014 Produit intérieur brut par industrie, janvier 2014 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 31 mars 2014 Le produit intérieur brut réel a augmenté de 0,5 % en janvier. Cette progression

Plus en détail

Stratégies de marketing électronique destinées aux consommateurs canadiens: La face cachée de la lune

Stratégies de marketing électronique destinées aux consommateurs canadiens: La face cachée de la lune Stratégies de marketing électronique destinées aux consommateurs canadiens: La face cachée de la lune Jacques Nantel Ph.D. Directeur de la Chaire RBC groupe financier en Commerce Électronique HEC Montréal

Plus en détail

PORTRAIT COMMERCIAL SDC SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE. Mission de la SDC. Principales caractéristiques

PORTRAIT COMMERCIAL SDC SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE. Mission de la SDC. Principales caractéristiques PORTRAIT COMMERCIAL Service de la mise en valeur du territoire Direction de l urbanisme et du développement économique SDC SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE Mission de la SDC Faire du village de une destination

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE CL-2064

DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE CL-2064 DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE CL-2064 1. Dominance de la zone La zone CL-2064 est une zone commerciale locale. 2. Usages autorisés et modes d implantation Par catégorie fondamentale, seuls les usages

Plus en détail

Changements à venir au programme d interchange de MasterCard, en avril 2015.

Changements à venir au programme d interchange de MasterCard, en avril 2015. Le 18 novembre 2014 Changements à venir au programme d interchange de MasterCard, en avril 2015. En tant que commerçant partenaire de MasterCard, il est important que vous connaissiez le modèle économique

Plus en détail

Raymond McManus. Présentation aux investisseurs. Président et chef de la direction Banque Laurentienne du Canada

Raymond McManus. Présentation aux investisseurs. Président et chef de la direction Banque Laurentienne du Canada Financière Banque Nationale Présentation à la conférence des chefs de la direction des banques canadiennes Présentation aux investisseurs Raymond McManus Président et chef de la direction Banque Laurentienne

Plus en détail

- Phases de transformations du commerce de détail :

- Phases de transformations du commerce de détail : «Polarisation commerciale dans la région métropolitaine de Montréal : logique organisationnelle et dynamique commerciale.» Frédéric Meunier, M.A. 1, Jean François Grenier, M.A. 2 et Claude Marois, Ph.D.

Plus en détail

APE - Secteur marchand-jeune - Secteurs d activité exclus du bénéfice de l aide APE Codes NACE 2003

APE - Secteur marchand-jeune - Secteurs d activité exclus du bénéfice de l aide APE Codes NACE 2003 L'aide APE JEUNES est une aide DE MINIMIS. Les entreprises de plus de 5 travailleurs calculés en équivalents temps plein sont exclues de certains secteurs d'activités (commerce de détail, HORECA, etc.)

Plus en détail

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services?

Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Que sait-on des réseaux d enseigne dans le commerce et les services? Pierre Biscourp Division Commerce, Insee Le phénomène des réseaux d enseignes 2 Ce que voit le consommateur : depuis 30 ans, des magasins

Plus en détail

Laval. Fiche régionale. Portrait régional de l emploi

Laval. Fiche régionale. Portrait régional de l emploi Portrait régional de l emploi (*) (*) (par milliers) 391 893 habitants % du Québec 5 % Agriculture Services publics 0,0 0,0 Construction 9,6 Fabrication 26,6 Emploi par groupe d âge (*) Nombre d'emplois

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 171-2004 L IMPOSITION D UNE TAXE D AQUEDUC ET D ÉGOUT POUR L ANNÉE 2005

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 171-2004 L IMPOSITION D UNE TAXE D AQUEDUC ET D ÉGOUT POUR L ANNÉE 2005 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 171-2004 RÈGLEMENT CONCERNANT L IMPOSITION D UNE TAXE D AQUEDUC ET D ÉGOUT POUR L ANNÉE 2005 CONSIDÉRANT QUE le conseil de la Ville de Rimouski a adopté ses

Plus en détail

ÉTUDE DE POSITIONNEMENT COMMERCIAL

ÉTUDE DE POSITIONNEMENT COMMERCIAL ÉTUDE DE POSITIONNEMENT COMMERCIAL VILLE DE MONT-TREMBLANT RÉSUMÉ 23 juillet 2007 TABLE DES MATIÈRES 1. LIMINAIRE 3 2. OBJECTIF DE L ETUDE 3 3. METHODOLOGIE. 4 4. ÉTAT DE SITUATION. 7 5. VOCATIONS COMMERCIALES

Plus en détail

QUESTIONNAIRE EN LIGNE CONSULTATION PUBLIQUE SUR LE QUARTIER DES GARES. Bonjour!

QUESTIONNAIRE EN LIGNE CONSULTATION PUBLIQUE SUR LE QUARTIER DES GARES. Bonjour! QUESTIONNAIRE EN LIGNE CONSULTATION PUBLIQUE SUR LE QUARTIER DES GARES Bonjour! L Office de consultation publique de Montréal (OCPM) tient présentement une consultation sur l avenir du Quartier des gares.

Plus en détail

Concepts et Définitions. juin 2014

Concepts et Définitions. juin 2014 Concepts et Définitions juin 2014 Définitions Dépenses des visiteurs Les dépenses des visiteurs se rapportent aux dépenses engagées par tous les visiteurs en Ontario, à l exclusion de celles qui ont été

Plus en détail

% de l'ensemble. Québec 8,0 % Soins de santé et assistance sociale

% de l'ensemble. Québec 8,0 % Soins de santé et assistance sociale Portrait régional de l emploi (*) (*) (en milliers) Saguenay Lac-St-Jean 273 264 habitants % du Québec 3,5% Agriculture 2,5 Services publics 1,7 Construction 7,9 Emploi par groupe d âge (*) Fabrication

Plus en détail

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal LA CITÉ DE MIRABEL // PROJETS DE LA CITÉ // 2015-2016 WWW.CITEMIRABEL.COM // INFO@CITEMIRABEL.COM // 438-995-9440 681, BOUL. DU CURÉ-LABELLE, SUITE 201, BLAINVILLE,

Plus en détail

DÉPENSES CONSOMMATION ÉTUDIANTS UNIVERSITAIRES 2014 FRAIS DE LOISIRS FRAIS FRAIS D ALIMENTATION SCOLAIRES FRAIS FRAIS DE TRANSPORT D HÉBERGEMENT

DÉPENSES CONSOMMATION ÉTUDIANTS UNIVERSITAIRES 2014 FRAIS DE LOISIRS FRAIS FRAIS D ALIMENTATION SCOLAIRES FRAIS FRAIS DE TRANSPORT D HÉBERGEMENT DÉPENSES FRAIS DE LOISIRS FRAIS D ALIMENTATION FRAIS SCOLAIRES CONSOMMATION ÉTUDIANTS UNIVERSITAIRES 2014 FRAIS DE TRANSPORT FRAIS D HÉBERGEMENT MISE EN CONTEXTE Commerce Drummond a effectué une analyse

Plus en détail

Marché locatif de la RMR de Montréal

Marché locatif de la RMR de Montréal Marché locatif de la RMR de Montréal RÉSULTATS DE L ENQUÊTE D OCTOBRE 2014 David L Heureux Analyste principal de marché 19 janvier 2015 Marché de l habitation : notre savoir à votre service Au programme

Plus en détail

Industrie des services d emploi

Industrie des services d emploi Industrie des services d emploi Présentation à l'association Nationale des Entreprises en Recrutement et Placement de Personnel Lucie Cloutier et Chantal Mollenthiel Le 11 mai 2011 Aperçu Description de

Plus en détail

IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 3810, BOULEVARD SAINTE-ROSE PRIX DEMANDÉ : 725 000 $ Caractéristiques LAVAL (QUÉBEC)

IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 3810, BOULEVARD SAINTE-ROSE PRIX DEMANDÉ : 725 000 $ Caractéristiques LAVAL (QUÉBEC) IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 3810, BOULEVARD SAINTE-ROSE LAVAL (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 725 000 $ Caractéristiques La Caisse Desjardins de l Ouest de Laval désire vous informer de la mise en marché de l

Plus en détail

Commerce de détail : l heure des face à face

Commerce de détail : l heure des face à face Volume 2 / Octobre 1 Commerce de détail : l heure des face à face Le secteur du commerce de détail est en première ligne pour recevoir les changements d humeur des consommateurs et corriger le tir. Il

Plus en détail

PRIMARIS RETAIL REIT annonce un investissement important

PRIMARIS RETAIL REIT annonce un investissement important PRIMARIS RETAIL REIT annonce un investissement important Toronto (Ontario) le 24 novembre 2009 Primaris Retail REIT (TSX : PMZ.UN) a annoncé aujourd hui qu elle a inconditionnellement convenu d acquérir

Plus en détail

Activité du commerce de détail à fin mai 2013

Activité du commerce de détail à fin mai 2013 Activité du commerce de détail à fin mai 2013 Période sous revue : mai 2013 Ventilation par produit industriel et par mode de distribution mai Indice Indice Indice Variation(*) Indices et variations CVS-CJO

Plus en détail

34. Les activités commerciales

34. Les activités commerciales 66 34. Les activités commerciales Eléments de méthodologie La notion d offre commerciale (nombre, surfaces commerciales, emplois) Depuis 1995, la Chambre de Commerce et d Industrie de Morlaix dispose d

Plus en détail

À LOUER 4895, RUE SHEBROOKE OUEST WESTMOUNT. Armen Markarian Représentant (location) Courtier immobilier 514.849.3539 armen.markarian@cbre.

À LOUER 4895, RUE SHEBROOKE OUEST WESTMOUNT. Armen Markarian Représentant (location) Courtier immobilier 514.849.3539 armen.markarian@cbre. À LOUER 4895, RUE SHEBROOKE OUEST WESTMOUNT Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec le Private Capital Group de Montréal : Mark Sinnett Premier vice-président 514.849.6441 mark.sinnett@cbre.com

Plus en détail

TRANSPORT ADAPTÉ MÉTROPOLITAIN LISTE DES POINTS DE CORRESPONDANCE

TRANSPORT ADAPTÉ MÉTROPOLITAIN LISTE DES POINTS DE CORRESPONDANCE SOMMAIRE Page 1. TERRITOIRE - ÎLE DE MONTRÉAL... 1 1.1 Centre de réadaptation Lucie-Bruneau... 1 1.2 Aéroport international de Montréal-Trudeau... 2 1.3 Centre commercial Beaconsfield... 3 1.4 Centre commercial

Plus en détail

PROGRAMME PRODUITS EFFICACES

PROGRAMME PRODUITS EFFICACES PROGRAMME PRODUITS EFFICACES FORMULAIRE DE REMISE À L ACHAT DE PRODUITS EFFICACES À l intention des clients des secteurs commercial, institutionnel, industriel et agricole Hydro-Québec Juillet 2011 2011G1262F

Plus en détail

DIAGNOSTIC SECTORIEL DE LA MAIN-D ŒUVRE DU COMMERCE DE DÉTAIL AU QUÉBEC 2012-2015

DIAGNOSTIC SECTORIEL DE LA MAIN-D ŒUVRE DU COMMERCE DE DÉTAIL AU QUÉBEC 2012-2015 Pour vous éclairer dans le commerce de détail Comité sectoriel de main-d oeuvre du commerce de détail 550, rue Sherbrooke Ouest Bureau 590, tour Ouest Montréal (Québec) H3A 1B9 T 514 (1-888) 393-0222 C

Plus en détail

PROFIL DE LA PROVINCE

PROFIL DE LA PROVINCE PROFIL DE LA PROVINCE Économie de l Ontario en 2013 Produit intérieur brut (PIB) : 695,7 milliards de dollars PIB par habitant : 51 300 $ Population : 13,6 millions d habitants Exportations et importations

Plus en détail

DÉPENSES PERSONELLES. S M L W Structure

DÉPENSES PERSONELLES. S M L W Structure Révisé: le 2 novembre, 2005 TITRE ET CODE SÉQUENTIEL AU NIVEAU LE MOINS ÉLEVÉ (S) (basé sur FND013.TTL) TITRE ET CODE SÉQUENTIEL AU NIVEAU MOYEN (M) (basé sur FND037.TTL) Titre et code séquentiel au niveau

Plus en détail

Revue des grandes tendances macroéconomiques pour le secteur de l'assurance au Québec en 2013

Revue des grandes tendances macroéconomiques pour le secteur de l'assurance au Québec en 2013 Revue des grandes tendances macroéconomiques pour le secteur de l'assurance au Québec en 2013 Daniel Denis kpmg.ca L environnement externe ÉCONOMIE CONSOMMATEUR TECHNOLOGIE DÉMOGRAPHIE Secteur de l assurance

Plus en détail

Analyse de la fonction commerciale Corporation de développement commercial de Saint-Lambert

Analyse de la fonction commerciale Corporation de développement commercial de Saint-Lambert Analyse de la fonction commerciale Corporation de développement commercial de Saint-Lambert Rapport d'étude Novembre 2010 1. Résumé L espace représente désormais un actif municipal de haute importance.

Plus en détail

Modification à l'indice des prix à la consommation débutant avec les données de mai 2011

Modification à l'indice des prix à la consommation débutant avec les données de mai 2011 Modification à l'indice des prix à la consommation débutant avec les données de mai 2011 Le 29 juin 2011, avec la diffusion de l Indice des prix à la consommation (IPC) de mai 2011, Statistique Canada

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques Le Mouvement Desjardins désire vous informer de la mise en marché de l immeuble situé au 201

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 858-2014 L IMPOSITION D UNE TAXE D AQUEDUC ET D ÉGOUT POUR L ANNÉE 2015

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 858-2014 L IMPOSITION D UNE TAXE D AQUEDUC ET D ÉGOUT POUR L ANNÉE 2015 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 858-2014 RÈGLEMENT CONCERNANT L IMPOSITION D UNE TAXE D AQUEDUC ET D ÉGOUT POUR L ANNÉE 2015 CONSIDÉRANT QUE le conseil de la Ville de Rimouski a adopté ses

Plus en détail

Date : SARL au capital de 10 000 euros 993 bd Poincaré 62400 Béthune Tél. : 03 21 61 48 88 Télécopie : 03 21 66 00 44

Date : SARL au capital de 10 000 euros 993 bd Poincaré 62400 Béthune Tél. : 03 21 61 48 88 Télécopie : 03 21 66 00 44 Nom et prénom de l élève : Date : Évaluation Classe : Durée de l évaluation : 1 Activités et barème Activité n Compétences et connaissances Barème Note élève 1 Q Identifier l entreprise et ses partenaires

Plus en détail

Répertoire des sources d information sur les secteurs d activité comparables

Répertoire des sources d information sur les secteurs d activité comparables Programme Initiative d appui aux conseillers agricoles Répertoire des sources d information sur les secteurs d activité comparables (IACA-525) Réalisé par Le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire

Plus en détail

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Canada Merci de citer ce chapitre comme suit

Plus en détail

Glossaire TERMES GÉNÉRAUX

Glossaire TERMES GÉNÉRAUX Glossaire TERMES GÉNÉRAUX Chercheur d emploi Personnes au chômage dont sont exclues les personnes mises à pied temporairement ainsi que celles qui occuperont un emploi prochainement. Chômage de longue

Plus en détail

Les grandes lignes du. crédit d impôt pour maintien à domicile des aînés. revenuquebec.ca

Les grandes lignes du. crédit d impôt pour maintien à domicile des aînés. revenuquebec.ca Les grandes lignes du crédit d impôt pour maintien à domicile des aînés revenuquebec.ca Quelques mots sur le crédit d impôt Si vous avez 70 ans ou plus à un moment de l année et que vous résidez au Québec

Plus en détail

Habitudes d achats et sources d information des Canadiens des régions rurales et urbaines. Mai 2011

Habitudes d achats et sources d information des Canadiens des régions rurales et urbaines. Mai 2011 Habitudes d achats et sources d information des Canadiens des régions rurales et urbaines Mai 2011 1 Overview Les journaux rejoignent efficacement les Canadiens puisque huit sur dix d entre eux lisent

Plus en détail

Programmes incitatifs d interchange de MasterCard Canada

Programmes incitatifs d interchange de MasterCard Canada Le 17 avril 2015 Programmes incitatifs d interchange de MasterCard Canada En tant que commerçant partenaire de MasterCard, il est important que vous connaissiez le modèle économique sur lequel reposent

Plus en détail

Vous n êtes pas sur les plateformes électroniques? Alors vous ne serez plus sur le radar des consommateurs! Alexandre Tellier, M. Sc.

Vous n êtes pas sur les plateformes électroniques? Alors vous ne serez plus sur le radar des consommateurs! Alexandre Tellier, M. Sc. Vous n êtes pas sur les plateformes électroniques? Alors vous ne serez plus sur le radar des consommateurs! Alexandre Tellier, M. Sc. HEC Montréal Le monde change et de manière plus prévisible qu on le

Plus en détail

Bas Saint-Laurent. Fiche régionale. Portrait régional de l emploi

Bas Saint-Laurent. Fiche régionale. Portrait régional de l emploi Portrait régional de l emploi (*) (*) (en milliers) Bas Saint-Laurent 200 756 habitants % du Québec 2,6 % Agriculture 3,1 Services publics 0,0 Construction 4,9 Emploi par groupe d âge (*) Bas Saint-Laurent

Plus en détail

Portfolio professionnel

Portfolio professionnel ANNE-SOPHIE KUENTZ graphiste & designer web Portfolio professionnel www.askuentz.com as.kuentz@gmail.com profil LinkedIn Gestionnaire Web, graphiste, responsable des médias sociaux, blogueuse Février à

Plus en détail

Questionnaire sur l'achat en ligne

Questionnaire sur l'achat en ligne Questionnaire sur l'achat en ligne 1. Etes-vous un homme ou une femme? Homme 43.4% 23 Femme 56.6% 30 skipped question 0 2. Dans quelle région habitez-vous (quel quartier, si vous habitez dans la région

Plus en détail

DELL ET BUREAU EN GROS ANNOUNCENT UN ACCORD DE VENTE AU DÉTAIL ET UNE COLLABORATION ENVIRONNEMENTALE AU CANADA

DELL ET BUREAU EN GROS ANNOUNCENT UN ACCORD DE VENTE AU DÉTAIL ET UNE COLLABORATION ENVIRONNEMENTALE AU CANADA NEWS DELL ET BUREAU EN GROS ANNOUNCENT UN ACCORD DE VENTE AU DÉTAIL ET UNE COLLABORATION ENVIRONNEMENTALE AU CANADA Les ordinateurs, imprimantes et encres de Dell seront désormais disponibles dans plus

Plus en détail

Diagnostic de l attrait commercial du centre-ville de Saint-Lambert

Diagnostic de l attrait commercial du centre-ville de Saint-Lambert Diagnostic de l attrait commercial du centre-ville de Saint-Lambert Juillet 2008 Rapport final Préparé pour : Ville de Saint-Lambert Projet : 2007-176-01 Table des matières Table des matières... i Condensé

Plus en détail

Orientations commerciales. Portrait, analyse, propositions

Orientations commerciales. Portrait, analyse, propositions Composantes de la démarche 1. 2. 3. 4. Le mi commercial Les terrains vacants Les FFMO des zones d affaires Les propositions urbaines 5. Les activités de suivi 1. Le mi commercial La démarche Bilan commercial

Plus en détail

Analyse statistique 1993 à 1998

Analyse statistique 1993 à 1998 Technologies de l information et des communications (TIC) Analyse statistique 1993 à 1998 Juillet 2000 Secteur du spectre, des technologies de l information et des télécommunications Industrie Canada VISITEZ

Plus en détail

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE Octobre 2012 En collaboration avec 2 Les comportements d achat des Québécois - 2012 1 2 3 4 5 Perception de la situation économique Intentions

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE

MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE Échantillon de départ tiré de la base de données de Dun and Bradstreet 4 secteurs d activités ciblés (entreprises de 5 employés et plus) : Des entreprises québécoises du secteur

Plus en détail

Le commerce dans l'hyper-centre de Lorient

Le commerce dans l'hyper-centre de Lorient de l'économie à l'aménagement du territoire Environnement Habitat Économie Sites d'activités Emploi Formation Déplacements Tourisme Population Social Le commerce dans l'hyper-centre de Lorient Observatoire

Plus en détail

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal LA CITÉ DE MIRABEL // PROJETS DE LA CITÉ // 2015-2016 WWW.CITEMIRABEL.COM // INFO@CITEMIRABEL.COM // 438-995-9440 681, BOUL. DU CURÉ-LABELLE, SUITE 201, BLAINVILLE,

Plus en détail

LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ NE DOIT PAS ÊTRE DISTRIBUÉ AUX ÉTATS-UNIS NI AUX AGENCES DE TRANSMISSION DES ÉTATS-UNIS

LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ NE DOIT PAS ÊTRE DISTRIBUÉ AUX ÉTATS-UNIS NI AUX AGENCES DE TRANSMISSION DES ÉTATS-UNIS LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ NE DOIT PAS ÊTRE DISTRIBUÉ AUX ÉTATS-UNIS NI AUX AGENCES DE TRANSMISSION DES ÉTATS-UNIS COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate Cominar annonce l acquisition, auprès d Ivanhoé Cambridge,

Plus en détail

Étude sur le commerce de détail Partie 2 Stratégie de développement de la fonction commerciale

Étude sur le commerce de détail Partie 2 Stratégie de développement de la fonction commerciale Étude sur le commerce de détail Partie 2 Stratégie de développement de la fonction commerciale Rapport d étape 2 25 septembre 2007 Ville de Gatineau RAPPORT 2 : STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT Préparé pour

Plus en détail

WWW.CITEMIRABELAFFAIRES.COM LES 3 TOURS DE LA CITÉ

WWW.CITEMIRABELAFFAIRES.COM LES 3 TOURS DE LA CITÉ WWW.CITEMIRABELAFFAIRES.COM LES 3 TOURS DE LA CITÉ lacitédemirabel // A F F A I R E S LOC ALISATION 4 RAISONS POUR Y ÉTABLIR VOTRE ENTREPRISE 1. LOCALISATION 2. PROJET INTÉGRÉ 3. URBANISME ET DESIGN 4.

Plus en détail

CONNAISSANCE COLLABORATION IMPACTS EXCELLENCE FORMATION REVITALISATION RETOMBÉES DÉVELOPPEMENT DURABLE NOUVEAUTÉS ORGANISATION

CONNAISSANCE COLLABORATION IMPACTS EXCELLENCE FORMATION REVITALISATION RETOMBÉES DÉVELOPPEMENT DURABLE NOUVEAUTÉS ORGANISATION CONNAISSANCE COLLABORATION IMPACTS EXCELLENCE FORMATION REVITALISATION RETOMBÉES DÉVELOPPEMENT DURABLE NOUVEAUTÉS ORGANISATION RAPPORT IMPACTS PARTENARIATS CONNAISSANCE ANNUEL COLLABORATION EXCELLENCE

Plus en détail

Mettre en œuvre les principes du SDUC : Rééquilibrer le maillage commerciale et conforter son rayonnement dans une logique de multipolarité et de

Mettre en œuvre les principes du SDUC : Rééquilibrer le maillage commerciale et conforter son rayonnement dans une logique de multipolarité et de 1 2 3 Mettre en œuvre les principes du SDUC : Rééquilibrer le maillage commerciale et conforter son rayonnement dans une logique de multipolarité et de durabilité. SDUC : document informel de référence

Plus en détail

Country factsheet - Octobre 2013. Les États-Unis

Country factsheet - Octobre 2013. Les États-Unis Country factsheet - Octobre 2013 Les États-Unis Les États-Unis sont depuis toujours le pays numéro un sur le marché de l e-commerce. À la fin de l année 2013, ils devraient afficher un revenu de 193,3

Plus en détail

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES par Marion Steele Département d économie, Université de Guelph et Centre pour les études

Plus en détail

N. Delorme, V. Deroubaix, W. Kooli

N. Delorme, V. Deroubaix, W. Kooli Analyse du Marketing Stratégique de la GMS en Argentine L Argentine en statistiques Portrait du consommateur Argentin Faits économiques marquants Considérations pour les investisseurs désireux de s implanter

Plus en détail

N o 61-205-X au catalogue. Investissements privés et publics au Canada : perspectives

N o 61-205-X au catalogue. Investissements privés et publics au Canada : perspectives N o 61-205-X au catalogue Investissements privés publics au Canada : perspectives 2013 Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au suj de ce produit ou sur l ensemble

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 93, BOUL. GRÉBER GATINEAU (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 1 600 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 93, BOUL. GRÉBER GATINEAU (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 1 600 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 93, BOUL. GRÉBER GATINEAU (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 1 600 000 $ Caractéristiques La Caisse Desjardins de Gatineau désire vous informer de la mise en marché de l immeuble situé

Plus en détail

Caractérisation des matières résiduelles du sous-secteur commercial au Québec 2008-2009

Caractérisation des matières résiduelles du sous-secteur commercial au Québec 2008-2009 RAPPORT SYNTHÈSE Caractérisation des matières résiduelles du sous-secteur commercial au Québec 2008-2009 Avec la volonté d appliquer le principe de réduction à la source, la société d État RECYC-QUÉBEC

Plus en détail

Liste des commerçants participant à l offre gigogne

Liste des commerçants participant à l offre gigogne Liste des commerçants participant à l offre gigogne Pour tous les magasins situés dans le centre commercial Planète Charmilles (022 949 77 90), à l exception notamment de Migros, Naville, Pharmacie Victoria,

Plus en détail

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015 Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec Montréal, 15 janvier 2015 Méthodologie Sondage Web réalisé du 3 au 13 novembre 2014. Échantillon représentatif de 5 659 répondants adultes

Plus en détail

Aperçu des taux d interchange de MasterCard

Aperçu des taux d interchange de MasterCard Janvier 2011 Aperçu des taux d interchange de MasterCard En tant que commerçant partenaire de MasterCard, il est important que vous connaissiez le modèle économique sur lequel reposent les transactions

Plus en détail

Profil sectoriel. Services immobiliers et services de location et de location à bail. (scian 53) Agglomération de Montréal Octobre 2013

Profil sectoriel. Services immobiliers et services de location et de location à bail. (scian 53) Agglomération de Montréal Octobre 2013 Profil sectoriel Services immobiliers et services de location et de location à bail (scian 53) Agglomération de Montréal Octobre 2013 Ce profil sectoriel est une publication de l équipe de Montréal en

Plus en détail

Audience sur les coûts d exploitation que doit supporter un détaillant en essence ou en carburant diesel. Intervenante

Audience sur les coûts d exploitation que doit supporter un détaillant en essence ou en carburant diesel. Intervenante C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC No : R-3499-2002 R É G I E DE L É N E R G I E Audience sur les coûts d exploitation que doit supporter un détaillant en essence ou en carburant diesel COSTCO WHOLESALE CANADA

Plus en détail

Information et conversion - SCIAN 2007

Information et conversion - SCIAN 2007 Information et conversion - SCIAN 2007 Table des matières Notes explicatives... 2 Changements au SCIAN pour 2007... 3 Comptes d établissements pour la conversion... 4 Note explicative La version décembre

Plus en détail

La situation financière des municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal

La situation financière des municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal La situation financière des municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal Colloque des Élus de la CMM 9 Octobre, 2003 Mario Lefebvre Directeur Le Conference Board du Canada À propos du Conference

Plus en détail

À VENDRE > ESPACE À BUREAUX. Bâtiment historique au coeur du centre-ville. 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc

À VENDRE > ESPACE À BUREAUX. Bâtiment historique au coeur du centre-ville. 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc À VENDRE > ESPACE À BUREAUX Bâtiment historique au coeur du centre-ville 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc À VENDRE > ESPACE À BUREAUX

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL

ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL ETAT DES LIEUX ÉCONOMIQUE ET COMMERCIAL GARE DE CHAMPIGNY CENTRE - Périmètre de 400m ÉLÉMENTS CLÉS > LES ETABLISSEMENTS La gare Champigny Centre est localisée avenue Roger Salengro, axe à double sens qui

Plus en détail

44-45 Commerce de détail

44-45 Commerce de détail Cliquez ici pour retourner à indexf.pdf 44-45 Commerce de Le secteur du commerce de comprend les établissements dont l activité principale consiste à vendre des marchandises au, généralement sans transformation,

Plus en détail

ATTENDU que les normes actuelles ne répondent pas au besoin de la Municipalité de Napierville;

ATTENDU que les normes actuelles ne répondent pas au besoin de la Municipalité de Napierville; R È G L E M E N T N U M É R O 2 8 9 96 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE #289 ET SES AMENDEMENTS EN VUE DE CRÉER LA ZONE RA 118 À MÊME LA ZONE RA 5 ET CB.51, DE MODIFIER LA LIMITE DE LA ZONE CB.51

Plus en détail

4950, chemin Queen-Mary, Montréal

4950, chemin Queen-Mary, Montréal Phase 1 complétée! Tout nouveau redéveloppement! Jusqu à 10 000 pi 2 d espaces commerciaux à louer! Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec : Mark Sinnett T. +1 514 667 5696 mark.sinnett@am.jll.com

Plus en détail

KEY PLAN AVENUE DES CHAMPS ELYSEES - PARIS 75008

KEY PLAN AVENUE DES CHAMPS ELYSEES - PARIS 75008 AVENUE DES CHAMPS ELYSEES - PARIS 75008 Mise à jour le: 28 avril 2015 DRACO PARTNERS ARC DE TRIOMPHE Rue de Presbourg Rue de Tilsitt Drugstore Publicis R 133 154 B Cartier (en travaux) 131 Rue Arsène Houssaye

Plus en détail

1595, avenue du Mont-Royal Est, Montréal

1595, avenue du Mont-Royal Est, Montréal Espace commercial à sous-louer Espace commercial de 2 400 pieds carrés disponible sur l avenue du Mont-Royal Est 1595, avenue du Mont-Royal Est, Montréal Mark Sinnett Vice-président exécutif Courtier immobilier

Plus en détail