OPÉRATIONS HÔTELIÈRES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OPÉRATIONS HÔTELIÈRES"

Transcription

1 OPÉRATIONS HÔTELIÈRES GESTION DES COÛTS & MARGES DE PROFITS FASCICULE 2 Gestions Hôtelières AJC inc Jo-Anne Sauvé-Taylor & André J. Côté, cha Novembre 2013

2 DÉFINITION DE LA GESTION DES COÛTS La gestion des coûts est plus qu une simple rationalisation des dépenses. Elle découle des orientations stratégiques de l entreprise. L hôtelier doit mettre en place un système de gestion des coûts pour éviter que ceux-ci augmentent de façon significative et ultimement affectent négativement la rentabilité de l hôtel Il est donc primordial que la première étape soit de rédiger votre plan d affaires. Un hôtelier rigoureux et surtout soucieux de réaliser des profits pour son entreprise devra compter investir autant d heures et d efforts sur le contrôle des dépenses que sur les ventes. Deux outils sont indispensables: Le plan d affaires Les états financiers

3 PLAN D AFFAIRES 1- La Mission 2- Sommaire exécutif 3- L Environnement 4- Description du produit, de l hôtel 5- Analyse de la compétition 6- Plan ventes / marketing 7- Plan Opérations: «par département» ** objectifs - ** stratégies- ** plan d'action Le plan d affaires vous permettra d établir les priorités de l entreprise dans sa globalité, ainsi que les priorités spécifiques à chacun des départements. Pour de plus amples informations sur l élaboration d un plan d affaires, veuillez vous référer au fascicule 1 Plan d Affaires 8- Budget annuel des opérations 9- Plan capital trois ans

4 ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Vous devez identifier les caractéristiques propres à votre établissement et prendre les décisions vous procurant le meilleur «ROI» retour sur investissement. Un bon gestionnaire hôtelier a la capacité de recevoir ses clients, opérer professionnellement son hôtel, tout en faisant des profits. Vous devrez prendre en compte, en autre : Votre produit physique Son emplacement Ses forces et faiblesses Le marché concurrentiel Les différents segments de clientèles dans votre marché

5 OPÉRATIONS HÔTELIÈRES Plan d affaires Budget Contrôle

6 BUDGET Une fois que vous aurez finalisé votre plan d affaires, vous devrez procéder à l élaboration de votre budget pour en évaluer les coûts. Comme nous l avions proposé pour le plan d affaires, responsabilisez vos chefs de service en leur demandant de compléter leurs sections respectives. Un budget sur une base mensuel est requis. Il est important de noter les détails sur lesquels sont basés vos revenus et dépenses. En ajoutant des notes explicatives ceci facilitera l acceptation du budget par les propriétaires ou les institutions financières en plus de permettre un meilleur contrôle des dépenses et de justifier les écarts à vos états financiers mensuels.

7 ÉTATS FINANCIERS Vous serez en mesure de gérer vos coûts en utilisant un système de comptes unifiés. «Uniform system of accounts for the lodging industry» est la charte comptable hôtelière la plus utilisée au monde. Elle est publiée par l AH&LA «American Hotel and Lodging Association». Cette publication établi les formats standards pour la production d états financiers et propose une charte comptable avec une classification détaillée pour l organisation de vos grands livres. Vous trouverez ci-après une liste non-exhaustive des différents «GL» comptes au grand livre à classer par catégories.

8 ÉTATS FINANCIERS / REVENUS Hébergement : Revenus chambres par segments de marché, revenus «no show», revenus sur -classement Nourriture & boissons: Restaurants, mini bars, banquets, locations de salles, location d audio visuel Téléphones: Appels locaux, interurbains, Internet Wi-Fi Autres services: Stationnement, nettoyage à sec, films payants, lits pliants, services de secrétariat Locations & autres produits: Locateurs, par exemple : spa, restaurant. Produits à vendre ( items logos ou autres ) Total des revenues $

9 ÉTATS FINANCIERS DÉPENSES Les dépenses seront comptabilisées en 3 sections distinctes: Dépenses d exploitation Charges non réparties Frais fixes

10 ÉTATS FINANCIERS / DÉPENSES D EXPLOITATION Toutes les dépenses qui fluctuent selon le nombre de chambres occupées ou de clients à servir: Hébergement / Réception Salaires & avantages sociaux, matériel de bureau & bureautique, uniformes, formation, divers Hébergement / Entretien ménager Salaires & avantages sociaux, nettoyage & buanderie, fourniture pour les chambres (savons, mouchoir etc.) décor des chambres, papeterie, achat de linge, tapis, grand ménage, équipement de location, uniformes, matériel de bureau, formation, divers Nourriture & boissons Salaires & avantages sociaux, coûts de nourriture et de boissons, audio visuel, remplacement verrerie et vaisselle, nappes et nettoyage, décor, promotions, fournitures de bureau Téléphones Frais de la ligne 1-800, frais interurbains, frais des lignes téléphoniques & coûts reliés au service Internet Wi- Fi Autres services Stationnement, nettoyage à sec, films, journaux, câble, commissions cartes de crédit, commissions agents de voyages Can, US, Locations & autres produits Frais de localisation (farm-out ), permis, transfert pour le coût d une chambre à titre gracieux Total dépenses d exploitation $ Le pourcentage des dépenses d exploitation sur les revenues vous donnera votre profit brut d exploitation

11 ÉTATS FINANCIERS / CHARGES NON RÉPARTIES Charges non réparties signifient que le coût sera le même qu une chambre soit occupée ou pas. Administratives & générales Salaires & avantages sociaux direction générale, adjointe administrative, matériel de bureau et bureautique, formation, frais de cellulaires, divers. Gestion Salaires & avantages sociaux de la comptabilité et de la sécurité, matériel de bureau, formation, frais de cellulaires consultants. Frais bancaires, mauvaises créances, services de transport de dépôts Ventes & marketing Salaires & avantages sociaux, publicité, foire commerciale, matériel publicitaire, représentation, memberships, voyages d affaires, royautés, bureautique, matériel de bureau, frais de cellulaires, frais de courrier, training Frais de franchise ou frais d administration si non franchisé Frais de la ligne 1-800, frais interurbains, frais des lignes téléphoniques & coûts reliés au service Internet Wi- Fi Énergie Hydro, gaz et autres Réparation & entretien Salaires et avantages sociaux, contrats de maintenance (ascenseurs, extermination, plantes, lavage de vitres etc.) Peinture, réparations, clefs et serrures, enseignes, ampoules, recouvrement de meubles, outils, uniformes, fournitures maintenance, training Total des charges non réparties $ Le total des charges non réparties sur les revenues vous donnera votre bénéfice avant frais fixes \ GOP «Gross operational profit»

12 ÉTATS FINANCIERS / FRAIS FIXES Taxes Municipales, affaires, scolaires, eau Hypothèque ou loyer Assurances Total des frais fixes $ Le total des frais fixes sur les revenus indiquera votre bénéfice ou perte avant intérêts, amortissement & impôts

13 ANALYSE DES RÉSULTATS Afin de pouvoir apprécier votre performance: Il est conseillé d ajouter à vos résultats actuels, le budget de l année en cours et les résultats de l année précédente. Il est fortement recommandé de faire une analyse mensuelle des états financiers. Vous ajusterez le tir, si nécessaire, en réévaluant les dépenses à venir si les ventes sont derrières les prévisions budgétées. Soumettre un sommaire exécutif des variances importantes aux investisseurs de même que suggérer des modifications afin de prévoir atteindre ou surpasser le budget annuel. Il serait efficace de prendre des notes de variations importantes ou d événements exceptionnels affectant les résultats en prévision du prochain budget annuel à préparer.

14 FLUX DE TRÉSORERIE «CASH FLOW» Le flux de trésorerie est le mouvement d argent reçu et dépensé ayant comme résultante la liquidité que vous avez de disponible à un temps donné. Vous devez préparer un flux de trésorerie une fois votre budget terminé afin de pouvoir déterminer quand vous serez en mesure de couvrir les coûts de projets spéciaux ou toutes autres dépenses qui pourraient être reportées dans le temps. Sur un base mensuelle, lors de la préparation des états financiers, le flux de trésorerie sera mis à jour.

15 DÉPENSES COURANTES - DÉPENSES EN CAPITAL Le pourcentage d investissement en capital généralement doit être en ligne avec les taux de dépréciation, autour de 2% a 3% de vos revenus. (Extrait du site officiel : Agence du Revenu du Canada) Dépenses courantes ou en capital? Une dépense courante est habituellement à refaire après une période plus ou moins courte. Par exemple, les frais que vous engagez pour faire repeindre le revêtement de bois d'un immeuble, sont des dépenses courantes. Une dépense en capital procure généralement un avantage de longue durée. Par exemple, vous faites une dépense en capital si vous remplacez le revêtement de bois sur un immeuble par un revêtement de vinyle. Les rénovations et les dépenses importantes que vous faites en vue de prolonger la durée d'utilisation d'un bien ou de l'améliorer au-delà de son état initial sont habituellement des dépenses en capital. De plus, l'augmentation de la valeur marchande du bien une fois que vous avez fait la dépense n'est pas un des facteurs importants pour déterminer si une dépense est une dépense courante ou une dépense en capital. Pour le déterminer, vous devez prendre en considération vos réponses aux questions du tableau suivant :

16 RATIO DES COÛTS «BENCHMARKS» Les ratios de l industrie «benchmarks» permettront de vous guider dans l élaboration de vos budgets Veuillez noter que les pourcentages énumérés ci-dessous ne sont qu à titre indicatif d une moyenne qui variera selon le type et l état de votre propriété Coût de main d oeuvre : varient entre 35% & 50% selon les bénéfices sociaux et les conventions d embauche. Dépenses d hébergement : en moyenne 21% Coûts de nourriture et boissons : entre 34% et 55% Administration générale : en moyenne 9% Ventes & Marketing : en moyenne 7% Réparations & entretien : entre 4% et 8% Énergie : entre 2,7% et 5% Franchise: Les frais encourus afin de devenir un hôtel franchisé peuvent représenter entre 9% et 12% des revenus en hébergement de l établissement.

17 MARGES DE PROFIT À titre indicatif, vous trouverez ci-dessous la moyenne des pourcentages de marges de profit par rapport aux ventes totales : Total des dépenses d exploitation : 49% Profit brut d exploitation : 51% Total des charges non reparties : 29% Bénéfices avant frais fixes «GOP» : 23% Total des frais fixes avant intérêt & amortissement : 7% Bénéfices avant perte, intérêts, amortissement & impôts : 16%

18 MARGES DE PROFITS Bénéfices avant perte, intérêt, amortissement & Impôts 16 % 18% 0% Bénéfices avant frais fixes '' GOP '' 23 % 25% Profit brut d'exploitation 51 % 57% Profit brut d'exploitation 51 % Bénéfices avant frais fixes '' GOP '' 23 % Bénéfices avant perte, intérêt, amortissement & Impôts 16 %

19 RÉCAPITULONS Vous débuterez par rédiger votre plan d affaires «fascicule 1» Vous rédigerez votre budget et produirez des états financiers mensuels «fascicule 2» Afin d être en mesure de gérer vos revenus & vos coûts vous devrez mettre en place des systèmes de contrôle. Pour plus d informations sur le contrôle veuillez vous référer au «fascicule 4».

20 GESTIONS HÔTELIÈRES AJC INC Ce fascicule a été préparé par André J. Côté & Jo-Anne Sauvé-Taylor André J. Côté, cha (Certified Hotel Administrator) Œuvrant dans le milieu de l industrie hôtelière depuis plus de 37 ans, il a occupé des postes séniors en gestion, tant au niveau de Directeur Général que de Vice-président des opérations. Spécialiste de la «Gestion des Revenus» et des stratégies organisationnelles, sa réputation de gestionnaire / consultant rigoureux n est plus à faire. Jo-Anne Sauvé-Taylor Elle travaille dans le domaine hôtelier depuis plus de 30 ans, dont 21 années d expérience à titre de directeur général d hôtels. Ses priorités à titre d administrateur sont : la qualité du service à la clientèle, création d un environnent plaisant et motivant pour les employés et d assurer la santé financière de l établissement. Vous trouverez leurs coordonnées à la page suivante.

21

OPÉRATIONS HÔTELIÈRES

OPÉRATIONS HÔTELIÈRES OPÉRATIONS HÔTELIÈRES CONTRÔLE FASCICULE 4 Gestions Hôtelières AJC inc Jo-Anne Sauvé-Taylor & André J Côté Novembre 2013 INTRODUCTION Un hôtelier rigoureux et surtout soucieux de réaliser des profits avec

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

Examen 2013. Matière d examen. Finances et comptabilité. Temps alloué: 120 minutes

Examen 2013. Matière d examen. Finances et comptabilité. Temps alloué: 120 minutes Berufsprüfung für Technische Kaufleute mit eidg. Fachausweis Examen professionnel pour les agents technico-commerciaux avec brevet fédéral Candidat-No... Nom: Prénom:.. Examen 2013 Matière d examen Finances

Plus en détail

préparé par votre équipe du Centre local de développement (CLD) MRC de Matawinie 3184, 1 re Avenue Rawdon (Québec) J0K 1S0

préparé par votre équipe du Centre local de développement (CLD) MRC de Matawinie 3184, 1 re Avenue Rawdon (Québec) J0K 1S0 LE SOMMAIRE EXÉCUTIF DE MON PROJET D AFFAIRES préparé par votre équipe du Centre local de développement (CLD) MRC de Matawinie 3184, 1 re Avenue Rawdon (Québec) J0K 1S0 Téléphone : 450 834-5222 Sans frais

Plus en détail

Analyse Financière Les ratios

Analyse Financière Les ratios Analyse Financière Les ratios Présenté par ACSBE Traduit de l anglais par André Chamberland andre.cham@sympatico.ca L analyse financière Les grandes lignes Qu est-ce que l analyse financière? Que peuvent

Plus en détail

Le Business Plan : le Dossier Financier

Le Business Plan : le Dossier Financier 1 Le Business Plan : le Dossier Financier Le Business Plan (BP) est un document de marketing et de communication : c'est-à-dire votre meilleur outil de vente. A ce titre, il s adresse aux partenaires.

Plus en détail

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST GUIDE DE RÉDACTION DU PLAN D AFFAIRES Nom de l organisme : Montant total du projet : Montant demandé au FES : Nombre d emplois créés ou maintenus

Plus en détail

Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome

Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome Présenté par Sonia Pouliot, CGA Octobre 2008 St-Nicolas 418-836-1014 Comptabilité & Fiscalité Pour Travailleur Autonome Objectifs de la rencontre Se rappeler les dispositions générales Éclaircir certains

Plus en détail

le 17 octobre 2011 MC

le 17 octobre 2011 MC le 17 octobre 2011 MC Solution recommandée Votre objectif en matière de réduction de dettes : Accroître mes liquidités en réduisant le montant de mes paiements de dettes. Vous avez dit vous sentir plutôt

Plus en détail

Rédaction du plan d affaires Projet commercial

Rédaction du plan d affaires Projet commercial Rédaction du plan d affaires Projet commercial Nom de l entreprise ou du projet Avis aux lecteurs Les informations continues dans ce document demeurent l entière responsabilité du promoteur du projet d

Plus en détail

CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM

CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM PLAN DE FINANCEMENT ET D AFFECTATION Le schéma de réponse ci-après vous permettra de préciser dans la première partie, la nature et le montant de vos investissements. Dans

Plus en détail

NOM DE L ENTREPRISE NO, RUE MUNICIPALITÉ (QUÉBEC) CODE POSTAL Téléphone d entreprise

NOM DE L ENTREPRISE NO, RUE MUNICIPALITÉ (QUÉBEC) CODE POSTAL Téléphone d entreprise NOM DE L ENTREPRISE NO, RUE MUNICIPALITÉ (QUÉBEC) CODE POSTAL Téléphone d entreprise Nom du promoteur Terminé le : insérer DATE TABLE DES MATIÈRES NOTE AU LECTEUR...4 1. LE PROJET...5 1.1 RÉSUMÉ DU PROJET...5

Plus en détail

Profil de l entreprise

Profil de l entreprise Profil de l entreprise Caron, Trépanier & associés inc., firme d experts comptables ayant sa place d affaires à Sherbrooke depuis plus de 25 ans, a pour mission : D offrir à sa clientèle, composée de petites

Plus en détail

De : Les comptables. I- Le taux de rentabilité interne

De : Les comptables. I- Le taux de rentabilité interne De : Les comptables A : La direction de Moréa Annexe : Le compte de résultat prévisionnel du projet Date : 21/09/2009 Objet : L impact des résultats financiers RAPPORT Nous avons réalisé un compte de résultat

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU PROJET

PRESENTATION GENERALE DU PROJET PRESENTATION GENERALE DU PROJET Le Chef d entreprise L entreprise Nom : Adresse commerciale : Prénom : Activité : Adresse : Forme juridique : Tél : Fax : Date de création : Chiffre d affaires : AN 1 :

Plus en détail

Rédaction d un Plan d affaires

Rédaction d un Plan d affaires Rédaction d un Plan d affaires Catherine Raymond 2001 INTRODUCTION Raisons qui ont motivé la rédaction du plan d affaires Personnes ou organismes qui ont collaboré à l élaboration du plan d affaires Sommaire

Plus en détail

ANALYSE D'INVESTISSEMENT IMMOBILIER

ANALYSE D'INVESTISSEMENT IMMOBILIER ANALYSE D'INVESTISSEMENT IMMOBILIER 6 DÉCEMBRE 2013 PRÉPARÉ PAR : 1280, boulevard Lebourgneuf bureau 400, Québec Québec, G2K 0H1 nray@rayharveyimmobilier.com (418) 806-3092 Ray Harvey Investissement Immobilier

Plus en détail

CONDO INDUSTRIEL A VENDRE 680 CURE-BOIVIN, BOISBRIAND QC.

CONDO INDUSTRIEL A VENDRE 680 CURE-BOIVIN, BOISBRIAND QC. CONDO INDUSTRIEL A VENDRE 680 CURE-BOIVIN, BOISBRIAND QC. Présenté par : James El-Mashtoub Robert Ghetti Courtier Immobilier Courtier Immobilier Division commerciale Division commerciale 514.952.1111 514.944.9147

Plus en détail

MODELE PLAN D AFFAIRES

MODELE PLAN D AFFAIRES MODELE PLAN D AFFAIRES NOM DE L ENTREPRISE : MUNICIPALITÉ : TÉLÉPHONE : TÉLÉCOPIEUR : COURRIER ELECTRONIQUE : TABLE DES MATIÈRES Module 1 : Projet d entreprise Module 2 : Promoteur(s) & gestion Module

Plus en détail

Titre du Projet. Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires

Titre du Projet. Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires Titre du Projet Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires 2 Concours 2009 2010 des meilleurs plans d affaires Exemple

Plus en détail

Plan d affaires. 102, rue Nadeau, case postale 5030 Carleton-sur-Mer (secteur Saint-Omer) (Québec) G0C 2Z0 - Tél. : 418 364-2000

Plan d affaires. 102, rue Nadeau, case postale 5030 Carleton-sur-Mer (secteur Saint-Omer) (Québec) G0C 2Z0 - Tél. : 418 364-2000 Plan d affaires 102, rue Nadeau, case postale 5030 Carleton-sur-Mer (secteur Saint-Omer) (Québec) G0C 2Z0 - Tél. : 418 364-2000 info@cldavignon.com - www.cldavignon.com Ce document est disponible en version

Plus en détail

FORMULAIRES DE BUDGET

FORMULAIRES DE BUDGET FORMULAIRES DE BUDGET INFORMATIONS GÉNÉRALES Je préconise l'utilisation d'un budget basé sur un salaire hebdomadaire multiplié par 4 plutôt que par 4.33. Ceci permet aussi de calculer les dépenses par

Plus en détail

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Jacques Villeneuve, c.a. Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S)

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) Entreprise/Projet Nom CA Année 1 CA Année 2 CA Année 3 Effectif Année 1 Effectif Année 2 Effectif Année 3 Secteur d activité

Plus en détail

PROCÉDURE : REMBOURSEMENT DE DÉPENSES CODE : FS-10.P1

PROCÉDURE : REMBOURSEMENT DE DÉPENSES CODE : FS-10.P1 PROCÉDURE : REMBOURSEMENT DE DÉPENSES CODE : FS-10.P1 Origine : Services financiers Autorité : Résolution 06-04-26-9.1 Révisée par résolution 15-02-25-15 Référence(s) : Procédure de remboursement de dépenses

Plus en détail

Antécédents de crédit Banque Bon d études canadien Calendrier des dépenses Carte de crédit Carte de débit CELI Chèque du Gouvernement du Canada

Antécédents de crédit Banque Bon d études canadien Calendrier des dépenses Carte de crédit Carte de débit CELI Chèque du Gouvernement du Canada Antécédents de crédit Les renseignements rassemblés qui montrent le temps que cela vous prend à payer l argent que vous avez emprunté. Banque Une institution financière qui dépose de l argent, prête de

Plus en détail

PROGRAMME ACCÈSLOGIS QUÉBEC. Directives relatives aux coûts définitifs de réalisation à l intention de l auditeur indépendant

PROGRAMME ACCÈSLOGIS QUÉBEC. Directives relatives aux coûts définitifs de réalisation à l intention de l auditeur indépendant PROGRAMME ACCÈSLOGIS QUÉBEC Directives relatives aux coûts définitifs de réalisation à l intention de l auditeur indépendant Décembre 2012 TABLE DES MATIÈRES 1. Objectif du programme 3 2. État audité des

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n Un seul compte pour votre retraite M a n u v i e u n Avant de prendre leur retraite, la plupart des Canadiens prennent les mesures qui s imposent pour se garantir un revenu mensuel stable. Ils peuvent

Plus en détail

ANNEXE I (a. 3) FORMULAIRE DE FIXATION DES

ANNEXE I (a. 3) FORMULAIRE DE FIXATION DES CANADA Province de Québec District de ANNEXE I (a. 3) FORMULAIRE DE FIXATION DES PENSIONS ALIMENTAIRES POUR ENFANTS N du dossier Remplir en caractères d imprimerie Les parents peuvent remplir ensemble

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES CONFIDENTIEL DE (nom de l entreprise) (date)

PLAN D AFFAIRES CONFIDENTIEL DE (nom de l entreprise) (date) PLAN D AFFAIRES CONFIDENTIEL DE (nom de l entreprise) (date) Ce plan d affaires contient des renseignements confidentiels et exclusifs et ne peut être copié ou diffusé sans l autorisation écrite de Monsieur

Plus en détail

Le Business Plan : le Dossier Financier

Le Business Plan : le Dossier Financier 1 Le Business Plan : le Dossier Financier Le Business Plan (BP) est un document de marketing et de communication : c'est-à-dire votre meilleur outil de vente. A ce titre, il s adresse aux partenaires.

Plus en détail

CONDO COMMERCIAL A VENDRE OU A LOUER. 135-C 25ieme Avenue, St-Eustache Qc. J7P-5N2

CONDO COMMERCIAL A VENDRE OU A LOUER. 135-C 25ieme Avenue, St-Eustache Qc. J7P-5N2 CONDO COMMERCIAL A VENDRE OU A LOUER 135-C 25ieme Avenue, St-Eustache Qc. J7P-5N2 Présenté par : James El-Mashtoub Courtier Immobilier Affilié Division commerciale Robert Ghetti Courtier Immobilier Affilié

Plus en détail

À Vendre. 2 Immeubles Résidentiels Chambly, Québec. Investissement Immobilier. Chambly, Québec J3L 2J8. Pour plus d informations, veuillez contacter :

À Vendre. 2 Immeubles Résidentiels Chambly, Québec. Investissement Immobilier. Chambly, Québec J3L 2J8. Pour plus d informations, veuillez contacter : Investissement Immobilier 2 Immeubles Résidentiels Chambly, Québec 1175 et1185 rue Talon Chambly, Québec J3L 2J8 Pour plus d informations, veuillez contacter : Albert Sayegh Associé principal, Courtier

Plus en détail

Gérer son crédit. Introduction. Clientèle cible : Élèves des niveaux postsecondaires. Objectifs :

Gérer son crédit. Introduction. Clientèle cible : Élèves des niveaux postsecondaires. Objectifs : Introduction Auteure : Nicole Racette (Équipe de production) Gérer son crédit Objectifs : Atteindre une santé financière afin d avoir une meilleure qualité de vie; Considérer l épargne comme une solution

Plus en détail

Examen de baccalauréat 2004,

Examen de baccalauréat 2004, Examen de baccalauréat 2004, Sciences économiques et droit (partie comptabilité et gestion) (durée 4h) Matériel autorisé : calculatrice de poche Structure de l examen durée prévisible points attribués

Plus en détail

OPÉRATIONS HÔTELIÈRES PLAN D AFFAIRES

OPÉRATIONS HÔTELIÈRES PLAN D AFFAIRES OPÉRATIONS HÔTELIÈRES PLAN D AFFAIRES FASCICULE 1 Gestions Hôtelières AJC inc André J Côté, cha & Jo-Anne Sauvé-Taylor Novembre 2013 INTRODUCTION L élaboration annuelle d un plan d affaires est sans contredit

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature LE PLUS GRAND RENDEZ-VOUS DES INVESTISSEURS ET DE L INNOVATION AU QUÉBEC Dossier de candidature Appel de projets Soumettre avant le 29 avril 2011 à : candidature@capitalinnovation.ca Vous trouverez dans

Plus en détail

Comptabilité Services-Conseils Ressources humaines

Comptabilité Services-Conseils Ressources humaines www.germico.com info@germico.com 418 977-2555 Finance Tableau de bord financier Maximisez la rentabilité de votre entreprise avec l aide de notre tableau de bord financier. UN OUTIL PERFORMANT La simplicité

Plus en détail

REALISER L ETUDE FINANCIERE

REALISER L ETUDE FINANCIERE REALISER L ETUDE FINANCIERE Cette étape va vous permettre de mesurer la viabilité de votre projet, ainsi que sa pérennité sur le long terme. Le plan de financement vous aidera à déterminer les ressources

Plus en détail

Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT

Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT I. MOUVEMENTS COMPTABLES Nous avons vu que le Bilan représente la photographie de la situation de l entreprise à une date donnée : chaque opération nouvelle

Plus en détail

Tableau 1. Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel)

Tableau 1. Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel) Tableau 1 Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel) Avant de se lancer dans une activité génératrice de revenu, le porteur de projet doit, au préalable, s assurer que son projet est viable afin

Plus en détail

Quelle est la structure d un compte de résultat?

Quelle est la structure d un compte de résultat? LE COMPTE DE RESULTAT Qu est- ce qu un compte de résultat? Quelle est sa structure? Que retrouve- t- on dans les comptes? Et quelles sont les obligations légales?! PCMN! BUDGET FINANCES I. Qu est- ce qu

Plus en détail

Original. Lafleur_doc_pamphlet_FR_F.indd 1

Original. Lafleur_doc_pamphlet_FR_F.indd 1 t n e m u c Do s é s i h c n fra Original I Lafleur_doc_pamphlet_FR_F.indd 1 13-05-06 14:48 Lafleur_doc_pamphlet_FR_F.indd 2 13-05-06 14:49 Historique de l entreprise Saviez-vous que le premier établissement

Plus en détail

Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers au 30 septembre 2013

Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers au 30 septembre 2013 Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers Rapport de mission d'examen 2 États financiers Résultats 3 Réserve 4 Flux de trésorerie

Plus en détail

1. Le projet d entreprise... 2 1.1 Identification... 2 1.2 Historique... 3 1.3 Sommaire... 4 1.4 Les ressources humaines... 4

1. Le projet d entreprise... 2 1.1 Identification... 2 1.2 Historique... 3 1.3 Sommaire... 4 1.4 Les ressources humaines... 4 Page 1. Le projet d entreprise... 2 1.1 Identification...... 2 1.2 Historique... 3 1.3 Sommaire... 4 1.4 Les ressources humaines... 4 2. Le contexte d affaires... 5 2.1 Les produits et le marché de l entreprise...

Plus en détail

Analyse immobilière. 11985-11989 Av. Monty, Montréal, Québec. Résidentiels (60) Daniel Francoeur, B.A.A RE/MAX Alliance inc.

Analyse immobilière. 11985-11989 Av. Monty, Montréal, Québec. Résidentiels (60) Daniel Francoeur, B.A.A RE/MAX Alliance inc. 2 Analyse immobilière Résidentiels (60) 14 Fiche descriptive Immeuble # 64 SIA # 8535465 Statut Prix Type d'unités Bâtiment Terrain En vigueur Original $3 375 000 Résidentielles 60 Isolé x Façade (p) 179,0

Plus en détail

Devenez votre propre patron

Devenez votre propre patron Devenez votre propre patron 5 BONNES RAISONS DE FAIRE PARTIE DE L ÉQUIPE Aucune franchise à payer Programme de démarrage exclusif Inventaire garanti et supporté par Amibouff Territoire protégé Financement

Plus en détail

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE 1. DEFINITION La comptabilité peut être définie comme une technique normalisée d enregistrement des flux (achats

Plus en détail

ANNEXE I (a. 3) FORMULAIRE DE FIXATION DES

ANNEXE I (a. 3) FORMULAIRE DE FIXATION DES CANADA Province de Québec District de N 0 du dossier ANNEXE I (a. 3) FORMULAIRE DE FIXATION DES PENSIONS ALIMENTAIRES POUR ENFANTS FORMULAIRE : du père de la mère produit conjointement établi par le juge

Plus en détail

Mesdames et Messieurs les Actionnaires,

Mesdames et Messieurs les Actionnaires, Achèvement des travaux de rénovation des chambres et résultat brut en augmentation de 15.6%. Les perspectives s annoncent positives pour le second semestre. Mesdames et Messieurs les Actionnaires, Voici

Plus en détail

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif)

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) Plans comptables PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) ACTIF Actif à court terme Banque opérations 1010 Dépôts à terme 1040 Titres négociables 1050 Placements temporaires obligations

Plus en détail

Surprise concernant le gel successoral Les nouvelles règles comptables amputeront-elles votre capacité d emprunt?

Surprise concernant le gel successoral Les nouvelles règles comptables amputeront-elles votre capacité d emprunt? Surprise concernant le gel successoral Les nouvelles règles comptables amputeront-elles votre capacité d emprunt? Le 10 décembre 2014 Si vous êtes propriétaire d une entreprise et que vous avez procédé

Plus en détail

MÈRE 200 Salaire brut (joindre relevé de paie)

MÈRE 200 Salaire brut (joindre relevé de paie) CANADA Province du Québec District de Montréal No du dossier 500-12- - ANNEXE I (a. 3) FORMULAIRE DE FIXATION DES PENSIONS ALIMENTAIRES POUR ENFANTS Formulaire du père Formulaire de la mère Formulaire

Plus en détail

POLITIQUE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES CONSEILLERS SCOLAIRES

POLITIQUE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES CONSEILLERS SCOLAIRES POLITIQUE A-009-P Date d approbation : le 20 juin 1998 Résolution : CSDCAB-079 Date de révision : le 29 mars 2001 Résolution : 01-03-13 Date de révision : le 19 juin 2004 Résolution : 65-17 Date de révision

Plus en détail

Synthèse 25 Fiche de vocabulaire 25 Les budgets et le compte de résultat prévisionnel

Synthèse 25 Fiche de vocabulaire 25 Les budgets et le compte de résultat prévisionnel Synthèse 25 Fiche de vocabulaire 25 Les budgets et le compte de résultat prévisionnel 1 La démarche budgétaire La démarche budgétaire repose sur trois phases : l analyse, l action puis le contrôle. 11

Plus en détail

Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme

Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme Commission Consultative Spéciale Alimentation CCE 2005-822 JPT/NB 12 septembre 2005 Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme Le présent document

Plus en détail

GARANTIE POUR PROPRIÉTAIRES D ENTREPRISE

GARANTIE POUR PROPRIÉTAIRES D ENTREPRISE 2015 GARANTIE POUR PROPRIÉTAIRES D ENTREPRISE La plupart des travailleurs au Manitoba sont protégés par le régime de la WCB de sorte que, en cas de blessure ou de maladie attribuable au travail, ils reçoivent

Plus en détail

Sage 50 Intelligence d'entreprise

Sage 50 Intelligence d'entreprise Sage 50 Intelligence d'entreprise Rapports standard Bénéficiez de 18 rapports prêts à utiliser qui reflètent sur-le-champ un aperçu de la situation financière à l'échelle de Offerts dans le cadre familier

Plus en détail

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir 2 POUR DEMARRER VOTRE ACTIVITE VOUS AVEZ BESOIN DE : D'investissements Moyens de production De stocks de matières et de produits D'une trésorerie de départ

Plus en détail

Atelier - «Comment tenir un budget»

Atelier - «Comment tenir un budget» Atelier - «Comment tenir un budget» Tenir un budget consiste à vivre EN DESSOUS de vos moyens (dépenser moins que vous ne gagnez). Cela vous permet de contrôler où votre argent s en va (plutôt que de vous

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Orientation Monsieur Lindenbluth est le propriétaire d un magasin spécialisé dans la vente de jouets et de trains miniatures. Votre fiduciaire a reçu le mandat de le conseiller

Plus en détail

ATTENDU qu il y a lieu de déterminer les personnes autorisées à effectuer et à approuver ce type d opérations ;

ATTENDU qu il y a lieu de déterminer les personnes autorisées à effectuer et à approuver ce type d opérations ; CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT R-139 (tel que modifié par le R-139-2) RÈGLEMENT DÉLÉGUANT À CERTAINS EMPLOYÉS LE POUVOIR D EFFECTUER DES OPÉRATIONS DE TRÉSORERIE ET DE SIGNER TOUT DOCUMENT REQUIS

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE # 1 PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES PAGE 2 POLITQUE # 2 PROTOCOLE D ENTENTE PAGE 3

TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE # 1 PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES PAGE 2 POLITQUE # 2 PROTOCOLE D ENTENTE PAGE 3 Politiques financières ADOPTÉ : MODIFIÉ : 17/10/2010 (A.G.O) 09/12/2012 (A.G.E.) TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE # 1 PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES PAGE 2 POLITQUE # 2 PROTOCOLE D ENTENTE PAGE 3 POLITIQUE # 3 GESTION

Plus en détail

Tout sur le Régime de partage des profits

Tout sur le Régime de partage des profits Tout sur le Régime de partage des profits 1 2 Ordre du jour 1 re partie : Fonctionnement et objectifs du Régime de partage des profits 2 e partie : Primes 3 e partie : Ce que vous devriez savoir sur les

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous l'explication des différents termes utilisés dans le modèle de budget mensuel (voir l'annexe E-33).

Vous trouverez ci-dessous l'explication des différents termes utilisés dans le modèle de budget mensuel (voir l'annexe E-33). Vous trouverez ci-dessous l'explication des différents termes utilisés dans le modèle de budget mensuel (voir l'annexe E-33). Annexe E-1 Revenu mensuel moyen La section n o 1 vous permet de calculer votre

Plus en détail

Programme canadien d options pour les familles agricoles (Options) ÉQUIVALENTS. Évaluation de l exploitation agricole

Programme canadien d options pour les familles agricoles (Options) ÉQUIVALENTS. Évaluation de l exploitation agricole Programme canadien d options pour les familles agricoles (Options) ÉQUIVALENTS Évaluation de l exploitation agricole Dernière mise à jour : le 3 novembre, 2006 Le Programme canadien d options pour les

Plus en détail

Guide de l utilisateur Module Prévisions budgétaires Janvier 2013. Avec la participation financière du Ministère de la Famille

Guide de l utilisateur Module Prévisions budgétaires Janvier 2013. Avec la participation financière du Ministère de la Famille Guide de l utilisateur Module Prévisions budgétaires Janvier 2013 Avec la participation financière du Ministère de la Famille Table des matières Première étape Création de la prévision... 3 Débuter une

Plus en détail

Module Prix de revient

Module Prix de revient Module Prix de revient Index Configuration / Prix de revient... 2 Prix de revient / Départements... 4 Prix de revient / employé... 5 Pour inscrire les heures manuellement si vous utilisé pas le Punch:...

Plus en détail

PLANIFICATION FINANCIÈRE ET CAPACITÉ ÉCONOMIQUE D ENDETTEMENT

PLANIFICATION FINANCIÈRE ET CAPACITÉ ÉCONOMIQUE D ENDETTEMENT PLANIFICATION FINANCIÈRE ET CAPACITÉ ÉCONOMIQUE D ENDETTEMENT Commune de Lully Assemblée communale du 2 mai 2012 Bases légales Selon la loi des communes, article 10 et 43 Support et conseil Par la Maison

Plus en détail

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE)

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Le crédit d impôt compétitivité emploi (CICE) est la première mesure prévue par le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Plus en détail

Informations pratiques. Nouveauté : le numéro de SIRET est obligatoire, sans celui-ci la subvention ne pourra être versée

Informations pratiques. Nouveauté : le numéro de SIRET est obligatoire, sans celui-ci la subvention ne pourra être versée Informations pratiques Nouveté : le numéro de SIRET est obligatoire, sans celuici la subvention ne pourra être versée Ce formulaire simplifié est destiné à toutes les associations désireuses de solliciter

Plus en détail

Questions de révision Gestion de projet Janvier- février 2010

Questions de révision Gestion de projet Janvier- février 2010 CHAPITRE 1 1. Quel est le rôle du promoteur? Le promoteur est celui qui veut que le projet se réalise. C est lui qui conçoit l idée et qui détermine les paramètres clés du projet. Il doit aussi déterminer

Plus en détail

Résultats 1. Bilan 2. Déficit et surplus d apport 3. Flux de trésorerie 4. Notes afférentes aux états financiers 5-11

Résultats 1. Bilan 2. Déficit et surplus d apport 3. Flux de trésorerie 4. Notes afférentes aux états financiers 5-11 RAPPORT FINANCIER INTERMÉDIAIRE ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Résultats 1 Bilan 2 Déficit et surplus d apport 3 Flux de trésorerie 4 Notes afférentes aux états financiers 5-11 1 RÉSULTATS CONSOLIDÉS POUR

Plus en détail

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21 Vos ratios en poche Sommaire Introduction 3 Les bases pour comprendre les ratios 4 Les ratios de rentabilité 8 Les ratios de valeur ajoutée 11 Les ratios de liquidité 14 Les ratios de solvabilité 17 Aller

Plus en détail

Alerte de votre conseiller Exposé-sondage Contrats de location

Alerte de votre conseiller Exposé-sondage Contrats de location Alerte de votre conseiller Exposé-sondage Contrats de location Juillet 2013 Aperçu En mai 2013, l International Accounting Standards Board (IASB) et le Financial Accounting Standards Board (FASB) des États-Unis

Plus en détail

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO)

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1ER AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 1 PROGRAMME

Plus en détail

Outils internes pour la bonne gestion d une ASBL. Valérie Moens ASBL Ideji

Outils internes pour la bonne gestion d une ASBL. Valérie Moens ASBL Ideji Outils internes pour la bonne gestion d une ASBL Valérie Moens ASBL Ideji 1 Table des matières 1. Gestion financière au sein d'une ASBL 2. Elaboration du budget: 1. Introduction 2. Planification stratégique

Plus en détail

Gestion de la trésorerie 3-211-02

Gestion de la trésorerie 3-211-02 Gestion de la trésorerie 3-211-02 Séance 1 Introduction aux cours Qu est que la gestion de trésorerie???? Notion peu enseignée dans les écoles de gestion au Canada. Néanmoins, il s agit d un sujet d une

Plus en détail

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION Depuis quelques années, on constate une grande évolution de la fonction vente ; avec le passage de la notion de l acte de vente à

Plus en détail

Corporation Ressources Nevado. États financiers intermédiaires condensés non audités («États financiers») Au 30 septembre 2012 (en dollars canadiens)

Corporation Ressources Nevado. États financiers intermédiaires condensés non audités («États financiers») Au 30 septembre 2012 (en dollars canadiens) États financiers intermédiaires condensés non audités («États financiers») Au 30 septembre (en dollars canadiens) États intermédiaires de la situation financière (Non audités) (en dollars canadiens) Note

Plus en détail

PLAN DE LEÇON TITRE : Connaître vos flux de trésorerie. Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage

PLAN DE LEÇON TITRE : Connaître vos flux de trésorerie. Résultats d apprentissage de la littératie financière. Attentes et contenus d apprentissage 70 minutes Résultats d apprentissage de la littératie financière À la fin de la leçon, les élèves pourront : connaître leurs besoins et leurs désirs, les comprendre et les distinguer; établir un budget.

Plus en détail

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks CANEGE Leçon 12 Le tableau de bord de la gestion des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : s initier au suivi et au contrôle de la réalisation des objectifs fixés au

Plus en détail

Veuillez trouver ci-dessous les principales étapes à suivre ainsi que quelques conseils pratiques pour vous aider à soumettre la demande en ligne.

Veuillez trouver ci-dessous les principales étapes à suivre ainsi que quelques conseils pratiques pour vous aider à soumettre la demande en ligne. Bienvenus dans le Système de demande de subvention en ligne du Fonds de contributions volontaires des Nations Unies, disponible chaque année entre le 1 er janvier et le 1 er avril pour recevoir les demandes

Plus en détail

GESTION HOTELIERE n 5

GESTION HOTELIERE n 5 GESTION HOTELIERE n 5 Avril 2012 L'hôtel restaurant, «le Bandeloup» situé à Bandol (côte varoise), ouvert depuis près de 30 ans, jouit d'une bonne réputation. L établissement est situé en retrait de la

Plus en détail

713, chemin Montréal POLITIQUES ET PROCÉDURES Ottawa (Ontario) K1K 0T2 613-746-4621 No. FIN 005 JANVIER 1988 OCTOBRE 2012

713, chemin Montréal POLITIQUES ET PROCÉDURES Ottawa (Ontario) K1K 0T2 613-746-4621 No. FIN 005 JANVIER 1988 OCTOBRE 2012 TITRE : FRAIS DE DÉPLACEMENT / FORMATION / REPRÉSENTATION EN VIGUEUR LE : DERNIÈRE RÉVISION : JANVIER 1988 OCTOBRE 2012 CATÉGORIE : SOURCE : ADMINISTRATIF FINANCES SERVICE DES FINANCES AUTRES RÉFÉRENCES

Plus en détail

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE ANALYSE DE L'ACTIVITÉ GÉNÉRALE DE L ENTREPRISE Contexte : l objectif pédagogique de la visite est de mettre en évidence les différentes activités dans l organisation concernée. Chaque élève ou groupe d

Plus en détail

Allocation de frais intersessions

Allocation de frais intersessions Allocation de frais intersessions Admissibilité Un député membre d un comité permanent, d un comité spécial ou de la Commission de régie de l Assemblée législative (la Commission) a droit à un remboursement

Plus en détail

SCI IR_IS. Leçon N 3 : - Achat immobilier d entreprise - Option IS pour trésorerie - US temporaire. Leçon : suite logicielle CAPITAL EXPLORER

SCI IR_IS. Leçon N 3 : - Achat immobilier d entreprise - Option IS pour trésorerie - US temporaire. Leçon : suite logicielle CAPITAL EXPLORER Leçon : suite logicielle CAPITAL EXPLORER 1 er décembre 2006 Module : SIMULATION Leçon N 3 : SCI IR_IS - Achat immobilier d entreprise - Option IS pour trésorerie - US temporaire Revenus fonciers Option

Plus en détail

MANUEL DU COMITÉ LOCAL. Module 5. Gestion financière

MANUEL DU COMITÉ LOCAL. Module 5. Gestion financière MANUEL DU COMITÉ LOCAL Module 5 Gestion financière TABLE DE CONTENU Introduction p. 2 Questions financières p. 2 Comptes bancaires p. 3 Rôle de la trésorière ou du trésorier p. 3 Budget annuel p. 4 Tenue

Plus en détail

(hors demande de subventions sportives dossier à se procurer auprès du Service des Sports)

(hors demande de subventions sportives dossier à se procurer auprès du Service des Sports) Ville de CHATEAU-THIERRY DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 Aucune modification ne doit être apportée à ce formulaire (à retourner avant le 4 décembre 2015) Mairie de Château-Thierry Direction Générale

Plus en détail

Ministère des finances Conseil National de la Comptabilité

Ministère des finances Conseil National de la Comptabilité Ministère des finances Conseil National de la Comptabilité NOTE METHODOLOGIQUE DE PREMIERE APPLICATION DU SYSTEME COMPTABLE FINANCIER [LES IMMOBILISATIONS INCORPORELLES] La présente note vient en appui

Plus en détail

Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement?

Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement? Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement? Portefeuilles de retraite TD La nouvelle réalité de la retraite Le paysage de la retraite a changé, et les marchés aussi. Êtes-vous préparé? Si vous êtes

Plus en détail

INGENIERIE FINANCIERE DE PROJETS

INGENIERIE FINANCIERE DE PROJETS INGENIERIE FINANCIERE DE PROJETS Référence : Agnès DALLOZ Date de dernière mise à jour : 30/07/2004 Etat : Définitif Auteur : Objet du document : Destinataires Agnès DALLOZ Simone SCHARLY Objet de la diffusion

Plus en détail

Mesdames et Messieurs les Actionnaires,

Mesdames et Messieurs les Actionnaires, Comme anticipé, les travaux de rénovation des chambres de l aile Palace impactent les résultats du premier semestre 2013. Toutefois, la saison estivale s avère excellente! Mesdames et Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

La référence d'emploi de l'industrie de l'automobile. Questionnaire d évaluation de rendement Directeur commercial

La référence d'emploi de l'industrie de l'automobile. Questionnaire d évaluation de rendement Directeur commercial Questionnaire d évaluation de rendement Directeur commercial Nom : Pour la période allant du au Type d'évaluation : (préliminaire, trimestrielle, annuelle, autre) Évaluation complétée par : Titre : Date

Plus en détail

Amendements de la Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers: Informations à fournir

Amendements de la Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers: Informations à fournir Amendements de la Norme internationale d information financière 7 Instruments financiers: Informations à fournir Le paragraphe 27 est modifié. Les paragraphes 27A et 27B sont ajoutés. Importance des instruments

Plus en détail

Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque?

Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque? BUDGET ET GESTION DES FINANCES PERSONNELLES Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque? Les taux d intérêt n ont jamais été aussi bas au Canada, mais il faut s attendre

Plus en détail

Association Demande de subvention Loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d association Association Demande de subvention

Association Demande de subvention Loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d association Association Demande de subvention Association Demande de subvention Loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d association Association Demande de subvention Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour établir votre

Plus en détail