GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS"

Transcription

1 GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS

2 Guide immobilier commercial lavallois

3 MOT du maire MARC DEMERS, MAIRE DE LAVAL «Laval est devenue une ville d accueil incontournable pour les entreprises.» Il nous fait plaisir de vous présenter le tout premier guide immobilier commercial lavallois. Grâce à son offre immobilière diversifiée, à ses services dédiés à la communauté d affaires, à ses infrastructures de transport et à son bassin de main-d œuvre, Laval est devenue une ville d accueil incontournable pour les entreprises. C est dans cette optique que laval TecHNOPole a décidé de concevoir ce guide. Cet outil pratique servira, entre autres, de référence aux investisseurs, aux locataires et aux promoteurs immobiliers à la recherche de sites en cours de réalisation ou existants. Il permettra également de saisir les différentes opportunités présentes sur le marché. En 2012, l entreprise Mine Raglan a choisi Laval comme emplacement stratégique pour implanter son centre d affaires. Elle nous livre le témoignage de son installation dans ce guide. Je vous invite à lire attentivement ce guide pour connaître l état du marché immobilier commercial lavallois. L administration municipale et l équipe de LAVAL TecHNOPole demeurent à votre disposition pour tout renseignement ou pour vous assister dans vos projets et ainsi faire de votre entreprise un succès lavallois. MARC DEMERS, MAIRE DE LAVAL GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS 3 Mot Du maire

4 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DU GUIDE 5 LAVAL, UNE VILLE UNIQUE! 6 SURVOL ÉCONOMIQUE 8 S ÉTABLIR À LAVAL 10 Construire, acquérir ou louer ses installations 11 Des sites de qualité disponibles à la Cité de la Biotech 11 Parcs industriels 12 CONSTRUIRE SES INSTALLATIONS 14 Loyer économique requis pour rentabiliser la construction d un édifice 15 Loyer économique Édifices industriels 16 Loyer économique Édifices de bureaux 16 Développement durable LEED 17 PROJET RÉCENT D INVESTISSEMENT 18 ACHETER UN IMMEUBLE 20 Survol des conditions du marché de l investissement immobilier 21 Transactions récentes Marché des édifices de bureaux 21 Transactions récentes Marché des édifices à vocation industrielle 23 OPTIONS IMMOBILIÈRES SUR LE MARCHÉ LOCATIF 24 Édifices de bureaux 25 Inventaire 25 Principaux portefeuilles d édifices de bureaux à Laval 25 Disponibilité et inoccupation 26 Les grandes superficies contiguës disponibles 27 Loyers 28 Marché des édifices à vocation industrielle 29 Inventaire 29 Principaux portefeuilles locatifs industriels de Laval 29 Disponibilités et inoccupation sur le marché industriel 30 Inoccupation par secteur et type d édifices 30 Loyers 32 NOUVEAUX PROJETS 34 Nouvelles tours de bureaux en construction 35 Nouveaux projets à vocation industrielle et mixte en construction 37 MARCHÉ DES CENTRES COMMERCIAUX 38 Dépenses à la consommation des ménages lavallois 39 CONCLUSION 42 GLOSSAIRE 42 Table DES MATÈres 4 GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS

5 PRÉseNTATION DU Guide Ce guide vise à offrir aux gens d affaires les données essentielles à une prise de décision éclairée en ce qui a trait au marché immobilier commercial lavallois. Il expose tant les options sur le marché locatif que les coûts de construction ou d acquisition de nouvelles installations. Produit en collaboration avec le Groupe Altus et sa division de recherche Altus InSite, le portrait du marché immobilier présenté dans les pages qui suivent permettra également aux investisseurs immobiliers d identifier les conditions du marché immobilier commercial de Laval. Les données des marchés immobiliers industriels et de bureaux fournies par le Groupe Altus et sa division Altus InSite sont issues d enquêtes de terrain. Ces dernières recensent l inventaire et les locaux disponibles sur le territoire de Laval. La compilation des données servant aux analyses d autres paramètres de marché tels que les loyers économiques et marchands, les prix de vente au pied carré et le coût des terrains proviennent de sources jugées fiables. Altus Recherche et marketing, division du Groupe Altus, a fourni les données sur les dépenses à la consommation de la section sur les centres commerciaux. Plusieurs autres informations provenant de sources diverses viennent compléter ce portrait du marché immobilier dressé par les professionnels du Groupe Altus. Toutes les données sur les conditions du marché immobilier présentées par le Groupe Altus ont été compilées et analysées avec le plus grand soin. Seules les sources fiables ont été retenues. De par l amplitude du marché à couvrir, il n est pas totalement exclu que les données ne soient pas entièrement exactes ou complètes et le Groupe Altus ne peut être tenu responsable de toute erreur ou omission. Une fois portée à notre attention, toute donnée erronée ou incomplète sera corrigée ou complétée dans les meilleurs délais. GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS 5 PRÉseNTATioN DU Guide

6 LAVAL, UNe ville unique!

7 Laval est la 3 e plus grande ville du Québec et la 15 e au Canada, avec une population qui dépasse personnes. C est une des régions du Québec où le taux de nouveaux arrivants provenant de diverses communautés culturelles connaît une importante augmentation. La population lavalloise est un peu plus jeune que la moyenne québécoise et la région de Laval est l une où le poids démographique des jeunes de moins de 20 ans est le plus élevé au Québec. avantages DE VIVRE À LAVAL Laval est un parfait équilibre entre secteurs commerciaux, espaces verts et quartiers résidentiels. C est un lieu de rassemblement où le divertissement, le commerce et l art de vivre se côtoient parfaitement pour offrir aux habitants une qualité de vie exceptionnelle. Laval c est aussi : pi 2 d espaces de congrès, d expositions et de réunions, dont 4 centres de congrès 75 attraits touristiques 450 restaurants de nombreux développements immobiliers résidentiels UN SYSTÈme D INFrasTrucTures DE TraNSPorT EFFicace Les entreprises lavalloises sont situées à proximité de grands axes routiers (5 autoroutes et 4 routes majeures) et aériens. Laval offre en plus un système de transport en commun qui compte notamment 3 stations de métro et qui permet la mobilité de la main-d œuvre. Les travailleurs de talent aiment vivre dans cette ville jeune et dynamique où ils ont également accès à plus de 325 km de pistes cyclables. LA COTE DE CRÉdiT DE LA VILLE DE LAVAL La firme d évaluation Standard & Poor s attribut la cote de crédit de «AA» AVEC PERSPECTIVE STABLE pour les titres à long terme de la Ville de Laval. Laval : AA AVEC PERSPECTIVE STABLE Montréal : A+ AVEC PERSPECTIVE STABLE Hydro-Québec : A+ Gouvernement du Québec : A+/STABLE/A-1+ Gouvernement du Canada : AAA/STABLE/A MINUTES DU CENTRE-VILLE DE MONTRÉAL Toronto (35 min.) LAVAL New York (36 min.) Boston (31 min.) Source : GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS 7 Laval, une ville unique!

8 SURVOL ÉcoNOMIQue

9 FaiTS SAILLANTS DE L ÉcoNOMIE LAVALLOISE 3 e trimestre 2013 en bref Légère amélioration du taux d emploi depuis le dernier trimestre 2012 Taux de chômage à 6,9 %, bien en deçà de la moyenne provinciale Diminution de la construction dans les secteurs résidentiel, industriel, commercial et institutionnel Dévoilement des résultats de l année 2012 Des investissements totaux qui atteignent près de 1,5 G $ en dollars courants. L année 2012 représente la 6 e meilleure année en matière d investissements Avec 77,8 % des investissements globaux, ce sont les secteurs industriel et résidentiel qui dominent les résultats de cette année Création de plus de nouveaux emplois L emploi À LAVAL Une moyenne de 36 nouvelles entreprises industrielles s implantent à Laval à chaque année depuis les 10 dernières années. Nombre d entreprises : (BDRE Juin 2012) Nombre d emplois sur le territoire : (Estimation du Consortium de la CMM 2011) Progression du nombre d emplois sur le territoire (2001 à 2011) Laval : 24,4 % RMR de Montréal : 12,8 % Lieu de travail des Lavallois (2006): Le nombre de travailleurs qui résident et qui travaillent à Laval est passé de 39,7 % en 2001 à 42,9 % en Laval : 42,9 % (en augmentation) Montréal : 49,5 % (en diminution) LE REVENU Revenu disponible des ménages par habitant (2011) Laval : $ Ensemble du Québec : $ Revenu total médian par famille (2009) Laval : $ Ensemble du Québec : $ Canada : $ GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS 9 Survol économique

10 S ÉTABLIR À LAVAL

11 CONSTruire, ACQUÉrir OU LOUER SES INSTallaTIONS Laval offre diverses options d implantation pour les entreprises. Plusieurs terrains y sont disponibles pour celles qui souhaitent emménager dans un immeuble construit sur mesure pour leurs besoins. Le marché locatif offre également plusieurs choix d emplacement de qualité pour les locataires de bureaux, industriels ou commerciaux. Il est également possible d acquérir un édifice existant, comme en témoigne l activité de transaction cette année. Un répertoire des édifices à vendre et à louer est disponible sur le site de dans la section Offre immobilière. Le répertoire compte plus de 180 édifices à vocation industrielle ou commerciale actuellement sur le marché de la vente ou de la location. L accès au répertoire est gratuit et il est possible d y inscrire sans frais un local à louer ou un immeuble à vendre en communiquant avec Laval Technopole. DES SITes DE QualiTÉ DISPONIBLES À LA CITÉ DE LA BIOTecH Créée en 2001, la Cité de la Biotech est la grappe des entreprises des sciences de la vie à Laval, où il est possible d exécuter toutes les phases de développement des médicaments et d autres produits, depuis la recherche, la preuve de concept, les essais précliniques et cliniques jusqu à la production et la commercialisation. C est un centre exceptionnel de la collaboration entre universités et entreprises, notamment grâce à la présence de l INrs-Institut Armand-Frappier, du Centre de biologie expérimentale et d un incubateur de compagnies. La Cité de la Biotech regroupe près de 90 entreprises et instituts qui emploient quelque personnes. C est aussi des terrains stratégiquement localisés et destinés aux entreprises désirant s y implanter. On y retrouve une importante communauté d affaires scientifiques avec plusieurs chefs de file mondiaux notamment : Sanofi-Aventis, GlaxoSmithKline (GSK), Servier Canada, Roche Diagnostics et Valeant. La Cité de la Biotech est située à proximité de Montréal et des aéroports internationaux Pierre-Elliott-Trudeau et Mirabel et profite d un réseau de transport intégré, métro, gares modales, etc. POUR PLUS D INFORMATIONS Veuillez contacter Jean-Marc Juteau, Ph.D. Directeur, Cité de la Biotech GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS 11 S ÉTablir à Laval

12 Parcs INdusTRIELS Superficie totale (pi 2 ) Superficie disponible % d occupation PARCS PUBLICS Parc industriel Centre ,5 % Parc industriel Est % Parc industriel autoroute 25 (A) ,8 % Parc industriel autoroute 25 (B) ,4 % Cité de la Biotech ,2 % PARCS PRIVÉS Autoroute 13 Centre corporatif Laval 2 (Groupe Montoni) ,8 % Centre corporatif Laval 4 (Groupe Montoni) ,5 % Centre corporatif Laval 6 (Groupe Montoni) ,3 % Centre corporatif Laval 10 (Groupe Montoni) ,7 % Autoroute 15 Centre corporatif Laval 1 (Groupe Montoni) % Centre corporatif Laval 3 (Groupe Montoni) ,1 % Centre corporatif Laval 5 (Groupe Montoni) % Centre corporatif Laval 9 (Groupe Montoni) % Autoroute 440 Centre corporatif Laval 8 (Groupe Montoni) % Impact % Monit A % Autres sites disponibles (Loracon Cosoltec) % Autoroute 25 Impact ,9 % Gimmelin ,7 % PARC INDUSTRIEL CENTRE Centre corporatif Laval 7 (Groupe Montoni) ,8 % ZONES PRIVÉES Zone industrielle Sainte-Rose % Zone industrielle Fabreville % Zone industrielle Vimont % Zone industrielle Laval-des-Rapides ,8 % Zone industrielle Masson % TOTAL % Source : LAVAL TecHNOPole Dernière mise à jour : ZONE AGricole PermaNENTE hectares, soit 28,2 % de la superficie en terre ferme de Laval (246 km 2 en 2011). S ÉTablir à Laval 12 GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS

13 SECTEUR EST : Parc industriel Autoroute 25 Impact 25 Parc industriel Est Monit SECTEUR CENTRE : SECTEUR OUEST : Parc industriel Centre Centre corporatif Laval I Centre corporatif Laval III Cité de la Biotech Centre corporatif Laval II Centre corporatif Laval IV Impact 440 Mégapole GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS 13 S ÉTablir à Laval

14 CONSTruire ses INSTallaTioNS

15 Pour l entreprise qui souhaite construire des installations sur mesure, il est possible d acquérir un terrain disponible ou de confier la tâche à un promoteur déjà propriétaire du site. Plusieurs terrains à vendre à Laval sont actuellement détenus par des intérêts privés. Des données sur des transactions récentes permettent de dégager des fourchettes de prix pour l acquisition d un terrain sur le marché privé dans le but de construire un édifice à vocation industrielle ou commerciale (incluant à vocation de bureaux). VILLE DE LAVAL VALEURS DES TerraiNS 2013 (selon LE SECTeur) Échelle de valeur ($/pi 2 ) Marché privé Autoroute Superficie moyenne du terrain (pi 2 ) Tendance du marché INDUSTRIEL Centre 5 $ à 7 $ 7 $ à 8 $ Stabilité Est 4 $ à 6 $ Stabilité Ouest 4 $ à 6 $ 7 $ à 8 $ Stabilité COMMERCIAL (INCLUANT BUREAUX) Centre 25 $ à 40 $ Stabilité Est 15 $ à 25 $ Stabilité Ouest 15 $ à 25 $ Stabilité Compilation et analyse des transactions, Groupe Altus, juillet 2013 LOYer ÉcoNOMIQue REQuis Pour RENTabiliser la CONSTrucTION D UN ÉdiFice Le loyer économique est le loyer qui permet à un propriétaire de rentabiliser son investissement dans le développement d une propriété et d attirer les différents facteurs de production dans cette entreprise. Ce loyer permet non seulement à un investisseur de mesurer le potentiel de rentabilité d un édifice construit dans le but d être loué, mais il permet aussi aux occupants de comparer les coûts d être propriétaire ou locataire d un immeuble neuf ou existant. Ces décisions dépendent de la stratégie de chaque entreprise et de ses besoins spécifiques. GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS 15 Construire ses installations

16 LOYer ÉcoNOMIQue ÉDIFices INDUSTriels Les estimations de loyers économiques présentées dans les tableaux suivants le sont à titre indicatif seulement et ce, pour la construction d un édifice type. Le coût peut varier selon chaque projet. Dans le cas d un édifice à vocation industrielle, le coût peut varier notamment selon le pourcentage de la superficie allouée aux espaces de bureaux, la présence de systèmes de réfrigération, les niveaux de sécurité requis et la hauteur libre. Le tableau suivant peut cependant servir de repère pour estimer le coût de construction d un entrepôt type construit pour un locataire unique. MODÈle DE CONSTrucTioN ÉdiFice À LOCATaire UNIQue Terrain : parcelle peu stratégique; 5,00$ le pi 2 x 2,5 12,50 $ Bâtiment pour entreposage de 28 libre, à locataire unique; 75,00 $ le pi 2 x 100 % 75,00 $ FRAIS INDIRECTS Commission (aucune) 0,00 $ Absorption (espace préloué) 0,00 $ TOTal 0,00 $ 0,00 $ Sommes des coûts avant profit, risques et contingences 87,50 $ Taux global d actualisation 6,30 % Rendement requis (revenu net) 6,21 $ DÉPENSES DU PROPRIÉTAIRE Inoccupation : (6,75$ + 3,47$) x 3,00 % 0,31 $ Gestion d actif : (6,75$ + 3,47$) x 1,50 % 0,15 $ Réserve pour réparations majeures : (6,75$ +3,47$) x 0,00 % 0,00 $ TOTal 0,46 $ 0,46 $ Loyer économique requis (net, par pied carré) 6,67 $ arrondi à 6,75 $ Calcul et analyse : Groupe Altus, juillet 2013 LOYer ÉcoNOMIQue ÉdiFices DE BUREAUX Afin de rentabiliser la construction d un édifice de bureaux de classe A à Laval, le loyer net généré par l immeuble doit atteindre près de 20 $ le pied carré par année. À titre de comparaison, ce loyer est estimé à 24,50 $ pour un édifice de catégorie A au centre-ville de Montréal. En ajoutant au loyer net les autres coûts (taxes foncières, frais d exploitation et coûts énergétiques), le loyer brut total requis est de près de 55 $ pour le centre-ville comparativement à environ 30 $ brut le pied carré pour Laval. Un édifice de bureaux de classe A est un édifice comportant une très bonne qualité de conception, matériaux, mixité de locataires, âge, taille, emplacement et services. Un édifice de bureaux de classe B est un édifice de qualité raisonnable en termes de conception, matériaux, mixité de locataires, âge, taille, emplacement et services. Un édifice de bureaux de classe AA compte parmi les meilleurs de la classe A et se trouve essentiellement au centre-ville des grandes métropoles. Construire ses installations 16 GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS

17 ESTimaTioN DU LOYER REQuis Pour JusTIFier LA CONSTrucTioN D UN ÉdiFice DE CATÉGorie A ÉDIFICE À 80 % PRÉLOUÉ Coût du terrain 25 $ par pi 2 ratio 1:1 25,00 $ Construction Stationnement extérieur, ratio de 0,8:1 4,06 $ Superstructure 141,75 $ Mise en marché Publicité, promotion et commissions (4 %) 5,67 $ Incitations diverses 15,00 $ Loyer brut gratuit (0 mois de loyer gratuit) 0,00 $ Intérêt 25,00 $ + 166,48 $/2 à 8,00 % interêt financement sur période de 10 mois 7,22 $ Frais du promoteur 3% des coûts de construction (à 145,81 $) 4,37 $ Capitalisation des pertes de revenu Capitalisation des ½ de 20 % de l espace 2,05 $ 7,50 % de vacance pour un an à 32,75 $ par pi 2 MISE EN MARCHÉ APRÈS AVANT Total, excluant prime de 5 à 10 % pour certification «édifice vert» 205,11 $ 184,44 $ Total réparti sur l espace louable brut de bureaux (97 %) 211,46 $ 194,15 $ Facteur de rendement constant sur développement 8,75 % 8,75 % Loyer requis 18,50 $ 16,99 $ Plus inoccupation de 7,50 % 19,89 $ 18,26 $ Moins revenus de stationnement 0,00 $ 0,00 $ Loyer requis typique Net net 19,89 $ Net effectif 18,26 $ Calcul et analyse : Groupe Altus, juillet 2013 DÉVELOPPemeNT DURABLE LEED Depuis 2002, LEED Canada a redéfini les façons de concevoir les espaces de vie au travail. LEED, qui signifie Leadersip in Energy and Environmental Design, est un programme de certification de tiers ainsi qu une norme de comparaison acceptée à l échelle internationale pour le conception, la construction et l exploitation de bâtiments écologiques à haut rendement. leed encourage une approche holistique envers la durabilité en reconnaissant le rendement dans cinq secteurs clés de la santé humaine et environnementale comprenant notamment l aménagement écologique des sites, la gestion efficace de l eau, l efficacité énergétique, le choix des matériaux et la qualité des environnements intérieurs. La certification LEED est basée sur le nombre total de points obtenus dans ces cinq catégories après un examen indépendant. Il y a quatre niveaux de certification (Certifié, Argent, Or et Platine). LES AVANTAGes Pour LE LOCATaire 1. Créer un environnement plus sain et plus propre, ce qui accroît la satisfaction des employés. 2. Améliorer l image en tant qu entreprise soucieuse de l environnement. 3. Diminuer les coûts d exploitation puisqu il y aura des économies d énergie, d eau et d autres ressources, en plus de réduire votre empreinte de carbone. LES AVANTAGes Pour LE ProPriÉTaire DU BÂTimeNT OU L EXPloiTANT 1. Assurer une meilleure gestion sur le rendement du bâtiment. 2. Vous démarquer de vos concurrents et posséder un avantage concurrentiel les bâtiments écologiques sont très attirants pour un nombre croissant d acheteurs corporatifs soucieux de leur image et de leur empreinte environnementale. Source : Conseil du bâtiment durable du Canada, GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS 17 Construire ses installations

18 ProJET RÉceNT D INvesTISSEMENT

19 MINE RAGlaN LAVAL, UN CHOIX STraTÉGIQue Mine Raglan, dont les activités se déroulent à la limite du nord du Québec, opère quelques-unes des mines de métaux de base parmi les plus riches au monde. Le minerai extrait de ces mines est concassé, broyé puis transformé sur place en concentré de nickel-cuivre. Le site comprend également une centrale électrique, des immeubles administratifs et résidentiels, une source d approvisionnement en eau douce ainsi que des installations portuaires et aéroportuaires. En mars 2013, Mine Raglan a établi son centre des affaires à Laval. ENTrePrise MINIÈre : UNE PremiÈre À LAVAL Laval est apparue comme la localisation idéale pour répondre à la forte croissance de Mine Raglan et pour soutenir efficacement son développement. En effet, il était nécessaire d optimiser l organisation des équipes en fusionnant les deux bureaux, déjà présents à Laval, en un seul. Mine Raglan a également offert la possibilité à son personnel travaillant à Rouyn-Noranda d être relocalisé à Laval sur une base volontaire. Le bâtiment, certifié LEED et construit par le Groupe Montoni, respecte les valeurs de développement durable de Mine Raglan et permet à la compagnie de louer trois étages de plus de pi 2 chacun, pour une capacité totale de plus de 200 personnes. Laval possède également un bassin de main-d œuvre non négligeable pour l entreprise. Cette ville d avenir est proche des axes autoroutiers, mais aussi de l aéroport. C est là un point important, sachant que Mine Raglan dispose de deux Boeing 737 pour le transport de ses employés et d une partie de son matériel vers son site minier. Mine Raglan a tout à sa disposition pour maintenir sa croissance et s assurer de rester parmi les meilleures entreprises minières au monde. Mener ses activités dans un respect total des communautés inuites et de l environnement est aussi un gage de réussite. POUR EN SAVOIR DAVANTAGE Veuillez communiquer avec Mine Raglan au ou par courriel à GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS 19 Projet récent d investissement

20 ACHETer UN immeuble

21 SURVOL DES CONdiTIONS DU MARCHÉ DE L INvesTissemeNT IMMOBILIER Les conditions du marché de l investissement sont favorables depuis quelques années, car les taux d intérêt sont bas et le financement est facilement disponible pour l immobilier. Par ailleurs, les valeurs des propriétés à revenus ont augmenté considérablement au cours des cinq dernières années. Pour certaines entreprises, la décision d acquérir un immeuble au lieu de louer ses locaux peut s avérer une option avantageuse. L analyse de transactions récentes a permis de dégager des fourchettes de prix de vente au pied carré d édifices de bureaux et de bâtisses à vocation industrielle. TraNsacTIONS RÉceNTes marché DES ÉdiFices DE BUREAUX PLACE VAL-DES-ARBRES Prix de vente 7,1 M$ (83 $/pi 2 ) Date de vente février 2013 Superficie approximative pi 2 Édifice de bureaux multi-locataires de catégorie A sis au 1600, boulevard Saint-Martin Est. 600, BOULEVARD ARMAND-FRAPPIER Prix de vente 2,85 M$ (141 $/pi 2 ) Date de vente janvier 2013 Superficie approximative pi 2 Édifice de bureaux à locataire unique situé dans la Cité de la Biotech. GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS 21 Acheter un immeuble

22 500, BOULEVARD CARTIER OUEST Prix de vente 11,5 M$ (104 $/pi 2 ) Date de vente mai 2013 Superficie approximative pi 2 Situé dans la Cité de la Biotech, l édifice abritant le Centre de développement des biotechnologies de Laval a été acquis en mai par l INrs. POLYCLINIQUE DE LA SANTÉ Prix de vente 1,12 M$ (149 $/pi 2 ) Date de vente avril 2013 Superficie approximative pi 2 Édifice à vocation médicale situé au 1688, boulevard des Laurentides. Acheter un immeuble 22 GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS

23 TraNsacTIONS RÉceNTes marché DES ÉdiFices À VOCATION INdusTrielle 2185, FRANCIS-HUGHES Prix de vente 6,9 M$ (69 $/pi 2 ) Date de vente avril 2013 Superficie approximative pi 2 Édifice à locataire unique construit en 1965, avec hauteur libre entre 19 et 38 pieds. Zonage IB , AUTOROUTE DES LAURENTIDES Prix de vente 11 M$ (83 $/pi 2 ) Date de vente mars 2013 Superficie approximative pi 2 Édifice à locataire unique construit en 1972, avec hauteur libre de 24 à 30 pieds. L édifice comprend environ pi 2 d espace pour bureaux, entrepôts, laboratoires et fabrication , RUE MICHELIN Prix de vente 3 M$ (50 $/pi 2 ) Date de vente janvier 2013 Superficie approximative pi 2 Édifice à plusieurs locataires construit en 1990, comprenant 38 % de superficie de bureaux. L espace d entreposage offre 22 pieds de hauteur libre. GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS 23 Acheter un immeuble

24 OPTIONS immobilières SUR le marché LOCATIF CRÉdiT PHOTO : CBRE

25 Le marché locatif de Laval offre plusieurs options de location à des coûts comparables aux autres marchés immobiliers de banlieue. La forte activité de construction sur le territoire au cours des cinq dernières années a bonifié l offre de locaux disponibles, tant sur le marché des édifices de bureaux que sur le marché des édifices à vocation industrielle. ÉdiFices DE BUREAUX Le marché des édifices de bureaux de Laval compte un peu plus de 3,8 millions de pieds carrés composés d une forte proportion d espaces de catégorie A. L inventaire des édifices de bureaux de Laval est relativement récent si l on compare à l inventaire du marché sur l île de Montréal. D une part, la ville s est développée beaucoup plus tard que les quartiers centraux de Montréal et d autre part, la disponibilité et le coût moindre des terrains facilitent la construction d édifices. INveNTaire MARCHÉ DES ÉdiFices DE BUREAUX Inventaire total bureaux (pi 2 ) Édifices en construction Superficie totale des édifices en construction (pi 2 ) LAVAL Classe A Classe B Classe C Source : Altus InSite, 3 e trimestre 2013 INveNTaire Par ANNÉE DE CONSTrucTioN 11 % 20 % 12 % 57 % 20 % 21 % 59 % AVANT À À 1999 DEPUIS 2000 ÎLE DE MONTRÉAL LAVAL PriNciPauX PorTEFeuilles D ÉdiFices DE BUREAUX À LAVAL Gestionnaire Superficie (et nombre d édifices) Responsable de la location Cominar (14) Groupe Petra (2) Groupe Montoni (4) Ivanhoé Cambridge (5) Landmark Properties (3) GUIDE IMMOBILIER INVENTAIRE COMMERCIAL PAR ANNÉE LAVALLOIS 25 options immobilières sur le marché locatif DE CONSTRUCTION

26 Un répertoire complet des édifices de bureaux à vendre ou avec locaux à louer est disponible sur le site web de Laval Technopole dans la section Offre immobilière/édifices de bureaux ou en cliquant sur : DISPONIBILITÉ ET INOCCUPATION Le taux d inoccupation des espaces de bureaux, soit le pourcentage de la superficie totale vacante divisée par l inventaire total, a augmenté au cours des cinq dernières années à Laval. Cette augmentation n est pas attribuable à une demande négative ou une baisse de la demande, mais plutôt le résultat de cinq années d activité de construction continue. En effet, entre le 3 e trimestre 2008 et le 3 e trimestre 2013, six nouveaux projets de bureaux ont été achevés à Laval, ajoutant pi 2 à l offre globale, ou presque 10 % de l inventaire. Au cours de la même période, le marché a enregistré une croissance de pi 2 d absorption nette. L offre a donc augmenté plus rapidement que la demande. Le taux d inoccupation est passé de de 6,6 % au 3 e trimestre 2008 pour remonter graduellement et atteindre 13,8 % au 3 e trimestre Le taux de vacance des édifices de catégorie A a atteint 11,2 % ce trimestre, mais est en baisse depuis le début de l année. Le taux de vacance sur le marché des édifices de classe B a grimpé en flèche entre le 2 e et le 3 e trimestre 2013 suite à la mise en marché d une vaste superficie de pi 2 au 705, chemin du Trait-Carré. ÉvoluTioN DU % TauX D INoccuPATioN Par CATÉGorie D ÉdiFices 20 % T T T T T T T T T T T T1 LAVAL CLASSE A CLASSE B LAVAL CLASSE A CLASSE B T T T T T T T T T T3 ÉVOLUTION DU TAUX D I PAR ÉVOLUTION CATÉGORIE DU D ÉDIFIC TAUX D PAR CATÉGORIE D ÉDIF ÉvoluTioN DU TauX D INoccuPATioN Par SECTeur % % T T T T T T T T1 LAVAL CENTRE-VILLE ET OUEST LAVAL CENTRE-VILLE ET OUEST T T T T1 LAVAL EST LAVAL EST T T T T T T T T T T3 ÉVOLUTION DU TAUX D I PAR ÉVOLUTION SECTEUR DU TAUX D PAR SECTEUR options immobilières sur le marché locatif 26 GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS

27 LES GraNdes SUPerFicies CONTIGUËS DISPONIBLES Les grandes superficies contiguës disponibles (qu elles soient actuellement vacantes ou prochainement libres) sont nombreuses dans la catégorie « pi 2 et plus», mais on ne compte que quatre édifices pouvant accommoder un locataire nécessitant pi 2 contigus. Deux de ces quatre édifices, soit le 3055, boulevard Saint-Martin et la phase 5 de Place Laval, sont en construction. En considérant ces deux nouvelles tours en construction qui devraient être livrées au printemps 2014, les locataires auront beaucoup d options sur le marché de la location de Laval. Superficies disponibles Adresse Espace contigu maximal (pi 2 ) 2100, CUNard 2100, rue Cunard , SAINT-marTIN* 3055, boulevard Saint-Martin Ouest , DU TraiT-carrÉ 705, chemin du Trait-Carré Place LAVAL 5* 5, Place Laval ÉDIFice DESJardiNS* Saint-Martin/Daniel-Johnson , LE CORBUSIER 1699, boulevard Le Corbusier , SAINT-marTIN , boulevard Saint-Martin Ouest L espace A 3131, boulevard Saint-Martin Ouest , Jules-brillaNT 2955, rue Jules-Brillant complexe TecHNoval 400AF 400, boulevard Armand-Frappier Tour DESSAU II 1700, boulevard Laval complexe DANiel JOHNSON II 3224, avenue Jean-Béraud , LOUIS-R.-RENaud 2905, place Louis-R.-Renaud Place LAVAL II 2, Place Laval ÉdiFice ToroNTO DOMINION 3080, boulevard Le Carrefour B, SAINT-marTIN 1600, boulevard Saint-Martin Est * Nouveaux projets Source : Altus InSite, 3 e trimestre 2013 (Plus de détails sur chaque édifice dans la section «Offre immobilière» du site GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS 27 options immobilières sur le marché locatif

Chef de file en gestion immobilière. Guide sur la classification des immeubles de bureaux

Chef de file en gestion immobilière. Guide sur la classification des immeubles de bureaux Chef de file en gestion immobilière Guide sur la classification des immeubles de bureaux Table des matières 3 Démarche du projet 4 Introduction 5 Un guide pour les immeubles de bureaux de classe A, B ou

Plus en détail

pôle position Le 7250 Mile-End allie emplacement pratique et choix stratégique.

pôle position Le 7250 Mile-End allie emplacement pratique et choix stratégique. pôle position Le 7250 Mile-End allie emplacement pratique et choix stratégique. Avec une superficie totale de plus de 300 000 pi ca répartie sur 8 étages, cet immeuble de bureaux propose de vastes espaces

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE SEMI-COMMERCIAL À VENDRE 7961-7969, RUE HOCHELAGA MONTRÉAL (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 1 450 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE SEMI-COMMERCIAL À VENDRE 7961-7969, RUE HOCHELAGA MONTRÉAL (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 1 450 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE SEMI-COMMERCIAL À VENDRE 7961-7969, RUE HOCHELAGA MONTRÉAL (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 1 450 000 $ Caractéristiques La Caisse Desjardins d Anjou-Tétreaultville désire vous informer de la mise en marché

Plus en détail

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos»)

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Sommaire Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Novembre 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS... 3 2. MÉTHODES DE RECHERCHE...

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques Le Mouvement Desjardins désire vous informer de la mise en marché de l immeuble situé au 201

Plus en détail

Perspective. Logement. Grand Montréal

Perspective. Logement. Grand Montréal Logement Perspective Grand Montréal 26 n o JUIN 2014 Bulletin de la Communauté métropolitaine de Montréal Stabilité du taux d inoccupation des logements locatifs entre et à l échelle de l ensemble du Grand

Plus en détail

REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL

REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL SUJETS COUVERTS» L investissement immobilier en 2013» Diagnostic par classes d actifs» Perspectives à moyen terme» Enjeux 2001-12-01

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 93, BOUL. GRÉBER GATINEAU (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 1 600 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 93, BOUL. GRÉBER GATINEAU (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 1 600 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 93, BOUL. GRÉBER GATINEAU (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 1 600 000 $ Caractéristiques La Caisse Desjardins de Gatineau désire vous informer de la mise en marché de l immeuble situé

Plus en détail

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Province de Québec. 2 e trimestre 2010

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Province de Québec. 2 e trimestre 2010 Province de Québec Le Baromètre MLS du marché résidentiel Faits saillants Premier ralentissement des ventes en cinq trimestres Seuls quelques centres urbains sont parvenus à être dynamiques Remontée dans

Plus en détail

Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal. Rapport final

Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal. Rapport final Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal Rapport final 29 juillet 2015 1 Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal Sommaire

Plus en détail

L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle

L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle S appuyant sur une étude récente 1 réalisée par l économiste Pierre Bélanger, expert-conseil en habitation et développement socio-urbain,

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

à vendre Caractéristiques

à vendre Caractéristiques UNITÉ DE COPROPRIÉTÉ DIVISE COMMERCIALE À VENDRE CENTRE COMMERCIAL PLACE DE LA COOPÉRATION 1455, AVENUE DU ROCHER, LOCAL 139 NORMANDIN (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 192 000 $ Caractéristiques La Caisse Desjardins

Plus en détail

GRAND MONTRÉAL Rapport de marché de bureaux PREMIER TRIMESTRE 2015. Accélérateur de réussite.

GRAND MONTRÉAL Rapport de marché de bureaux PREMIER TRIMESTRE 2015. Accélérateur de réussite. GRAND MONTRÉAL Rapport de marché de bureaux PREMIER TRIMESTRE 2015 Accélérateur de réussite. TABLE DES MATIÈRES SURVOLS DES MARCHÉS Centre-ville 4 Centre de l Île 5 Banlieues 6 GLOSSAIRE 7 PREMIER TRIMESTRE

Plus en détail

À VENDRE > ESPACE À BUREAUX. Bâtiment historique au coeur du centre-ville. 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc

À VENDRE > ESPACE À BUREAUX. Bâtiment historique au coeur du centre-ville. 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc À VENDRE > ESPACE À BUREAUX Bâtiment historique au coeur du centre-ville 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc À VENDRE > ESPACE À BUREAUX

Plus en détail

Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité

Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité Introduction Un milieu de vie inclusif et sain Rosemont La Petite-Patrie est reconnu comme un milieu de vie complet

Plus en détail

2300, rue Michelin Laval (Québec) H7L 5C3. Dossier de présentation

2300, rue Michelin Laval (Québec) H7L 5C3. Dossier de présentation 2300, rue Michelin Laval (Québec) H7L 5C3 Dossier de présentation SOMMAIRE DES FAITS SAILLANTS Adresse de la propriété : Superficie du terrain Type de bâtiments Aire brute du bâtiment Bureaux Cadastre

Plus en détail

Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE

Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE Le programme municipal de rénovation majeure, qui vise la rénovation de l ensemble d un bâtiment résidentiel, offre une aide financière aux propriétaires

Plus en détail

Présentation. Villeray Saint-Michel Parc-Extension

Présentation. Villeray Saint-Michel Parc-Extension Villeray Saint-Michel Parc-Extension Présentation Villeray Saint-Michel Parc-Extension est l un des arrondissements centraux de la ville de Montréal. Bordés au nord par Ahunstic-Cartierville et Montréal-Nord,

Plus en détail

Impacts économiques. un aéroport en plein essor. faits saillants. des employés. Approche Quantifier le pouvoir d achat

Impacts économiques. un aéroport en plein essor. faits saillants. des employés. Approche Quantifier le pouvoir d achat Cartographie des employés, un aéroport en plein essor faits saillants Organismes et entreprises Près de 30 entreprises et organismes établis sur le site de l aéroport 3 700 emplois directs au sein de ces

Plus en détail

LE MARCHÉ DE LA LOCATION DU

LE MARCHÉ DE LA LOCATION DU LE MARCHÉ DE LA LOCATION DU COMMERCE DE DÉTAIL É À MONTRÉAL É Plan de la présentation 1 Quelques tendances 2 Les projets en cours 3 Les nouveaux joueurs 2 1. Quelques tendances La demande Évolution des

Plus en détail

Graphique 3 Le marché des copropriétés existantes est nettement excédentaire

Graphique 3 Le marché des copropriétés existantes est nettement excédentaire 9 janvier 1 Cycle de l immobilier résidentiel au Québec : bien différent de celui du Canada L an dernier, le marché de l habitation au pays a continué de défier à la hausse les pronostics tant au niveau

Plus en détail

Programme d accession à la propriété

Programme d accession à la propriété Information générale www.habitermontreal.com Le programme Programme d accession à la propriété Formulaire de demande d aide financière Avril 2013 Ce programme offre une aide financière aux nouveaux acheteurs

Plus en détail

LE CERCLE CANADIEN DE MONTRÉAL

LE CERCLE CANADIEN DE MONTRÉAL LE CERCLE CANADIEN DE MONTRÉAL LUNDI, 28 NOVEMBRE 2011 CERCLE_201111V02 E 1 UNE SOURCE COMPLÉMENTAIRE DE FINANCEMENT POUR LES PME ET L ÉPARGNE-RETRAITE Au 31 mai 2011 AUTRES INVESTISSEMENTS 3,0 MILLIARDS

Plus en détail

Programme d acquisition d une propriété

Programme d acquisition d une propriété Information générale Programme d acquisition d une propriété Formulaire de demande d aide financière Juin 2014 www.ville.montreal.qc.ca/habitation Pour obtenir de l aide pour compléter ce formulaire, veuillez

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVII e Édition Règlement n o 2014-02 : Règlement sur le développement des toits verts et l agriculture urbaine PRÉSENTATION Présenté par M. Charles Marois, membre du comité exécutif,

Plus en détail

Profil statistique drummondvillois ----- démographie et économie

Profil statistique drummondvillois ----- démographie et économie -- Profil statistique drummondvillois ----- démographie et économie 0 Le contenu de ce rapport a été rédigé et produit pour une utilisation par tous les services municipaux. Le Commissariat au commerce

Plus en détail

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles?

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? FAQ // coopératives d habitations étudiante Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? Pas du tout! Mise à part qu elles soient dédiées à la population

Plus en détail

Mémoire de la FOHM présenté à l office de consultations publique de Montréal sur. Le 7400 St Laurent

Mémoire de la FOHM présenté à l office de consultations publique de Montréal sur. Le 7400 St Laurent Mémoire de la FOHM présenté à l office de consultations publique de Montréal sur Le 7400 St Laurent Décembre 2010 PRÉSENTATION DE LA FOHM La Fédération des OSBL d habitation de Montréal (FOHM) est une

Plus en détail

Étude sur les dépenses des étudiants universitaires

Étude sur les dépenses des étudiants universitaires Rapport final Étude sur les dépenses des étudiants universitaires Projet 13574-010 Décembre 2010 507, place d Armes, bureau 700 Montréal (Québec) H2Y 2W8 Téléphone : 514-982-2464 Télécopieur : 514-987-1960

Plus en détail

École secondaire Alphonse -Desjardins. Laval Avril 2014

École secondaire Alphonse -Desjardins. Laval Avril 2014 École secondaire Alphonse -Desjardins Laval Avril 2014 1 Table des matières MISE EN CONTEXTE... 3 SOMMAIRE DU RAPPORT DE VISITE... 4 1. ÉTAT DES LIEUX... 5 1.1. EMPLACEMENT ET ENVIRONNEMENT DE L ÉCOLE...

Plus en détail

Taux global d actualisation - Comment analyser une transaction immobilière?

Taux global d actualisation - Comment analyser une transaction immobilière? Taux global d actualisation - Comment analyser une transaction immobilière? Par Andréanne Lavallée Directrice principale Avril 2013 Résumé L auteure se penche sur la notion des rendements immobiliers recherchés

Plus en détail

À LOUER LA CITÉ DES AFFAIRES DE MIRABEL BOULEVARD DE VERSAILLES MIRABEL, QUÉBEC

À LOUER LA CITÉ DES AFFAIRES DE MIRABEL BOULEVARD DE VERSAILLES MIRABEL, QUÉBEC NOUVEAU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL À LOUER LA CITÉ DES AFFAIRES DE MIRABEL BOULEVARD DE VERSAILLES MIRABEL, QUÉBEC 6 ESPACES RESTAURANTS, ESPACES COMMERCIAUX, HÔTEL DE 130 CHAMBRES ET CLINIQUE MÉDICALE À

Plus en détail

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Communauté locale de la Vallée de la Missisquoi Nord MRC de Memphrémagog Ce que les chiffres

Plus en détail

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012 Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb Dossier 70902-019 21 septembre 2012 La méthodologie 6 Le profil des répondants 9 L analyse détaillée des résultats 10 Conclusions stratégiques

Plus en détail

MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION

MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION MÉMOIRE L ORGANISATION DU TRANSPORT COLLECTIF DANS LA MRC DE L ASSOMPTION PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DU PROJET PLAN D AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT MÉTROPOLITAIN PMAD 13 OCTOBRE 2011 1 INTRODUCTION La communauté

Plus en détail

Programme d accession à la propriété

Programme d accession à la propriété Information générale www.habitermontreal.qc.ca Formulaire de demande d aide financière Octobre 2010 Le programme Ce programme offre une aide financière aux nouveaux acheteurs de certains types d unités

Plus en détail

2013-09-01 Cadastre du Québec 5006920. 2013-09-01 Zonage. Eau Electricité 360 $ Mazout Gaz. Total Total

2013-09-01 Cadastre du Québec 5006920. 2013-09-01 Zonage. Eau Electricité 360 $ Mazout Gaz. Total Total Alain Giguère, Courtier immobilier ALAIN GIGUÈRE Courtier immobilier agréé 544, de la Métairie Verdun (QC) H3E 1S5 514-978-6922 Télécopieur : 514-903-0788 alainjean.giguere@gmail.com No Centris 26328143

Plus en détail

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée de placement

Plus en détail

À VENDRE OU À LOUER LOCAL COMMERCIAL. www.momentoimmobilier.com. 7110, boul. Hamel Québec (QC) 2400 pi 2

À VENDRE OU À LOUER LOCAL COMMERCIAL. www.momentoimmobilier.com. 7110, boul. Hamel Québec (QC) 2400 pi 2 À VENDRE OU À LOUER LOCAL COMMERCIAL 7110, boul. Hamel Québec (QC) 2400 pi 2 Espace commercial au rez de chaussée Pignon sur rue Stationnements intérieurs exclusifs Positionnement stratégique, à proximité

Plus en détail

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation

ATELIER PARISIEN D URBANISME. Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation ATELIER PARISIEN D URBANISME Le parc de bureaux parisien et son potentiel de transformation AVRIL 2015 Directrice de la publication : Dominique Alba Étude réalisée par : François Mohrt Sous la direction

Plus en détail

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Si les répercussions économiques annuelles devaient se prolonger à long terme, et compte tenu du potentiel

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

8 Certifications Minergie

8 Certifications Minergie 8 Chapitre 8 Être Minergie, est-ce aussi être «autrement»? Pour de nombreux acteurs du marché immobilier, un label de durabilité devrait s accompagner d une appréciation de la valeur de leur immeuble,

Plus en détail

MOT DU PRÉSIDENT 4 PRÉSENTATION DE LA MAISON DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 5 VOLET CONSTRUCTION 8 VOLET COMMUNICATIONS ET RELATION PUBLIQUES 9

MOT DU PRÉSIDENT 4 PRÉSENTATION DE LA MAISON DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 5 VOLET CONSTRUCTION 8 VOLET COMMUNICATIONS ET RELATION PUBLIQUES 9 SOMMAIRE MOT DU PRÉSIDENT 4 PRÉSENTATION DE LA MAISON DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 5 VOLET CONSTRUCTION 8 VOLET COMMUNICATIONS ET RELATION PUBLIQUES 9 VOLET ÉDUCATION 11 VOLET RECHERCHE 12 CAMPAGNE DE FINANCEMENT

Plus en détail

Le marché locatif de la RMR de Montréal

Le marché locatif de la RMR de Montréal Le marché locatif de la RMR de Montréal DAVID L HEUREUX Analyste principal de marché, SCHL Votre clientèle locative Au programme L état du marché locatif Texte Votre clientèle locative Tendances et perspectives

Plus en détail

C H A P I T R E LES DÉPENSES, LES AVOIRS ET LES DETTES DES MÉNAGES7.3

C H A P I T R E LES DÉPENSES, LES AVOIRS ET LES DETTES DES MÉNAGES7.3 C H A P I T R E LES DÉPENSES, LES AVOIRS ET LES DETTES DES MÉNAGES7.3 Les dépenses nous renseignent sur les goûts, les besoins, les habitudes de consommation, mais aussi sur le niveau de vie. Ce sont d

Plus en détail

CONDO INDUSTRIEL A VENDRE 680 CURE-BOIVIN, BOISBRIAND QC.

CONDO INDUSTRIEL A VENDRE 680 CURE-BOIVIN, BOISBRIAND QC. CONDO INDUSTRIEL A VENDRE 680 CURE-BOIVIN, BOISBRIAND QC. Présenté par : James El-Mashtoub Robert Ghetti Courtier Immobilier Courtier Immobilier Division commerciale Division commerciale 514.952.1111 514.944.9147

Plus en détail

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Étude réalisée en partenariat avec Immobilier tertiaire et performance environnementale Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Synthèse Décembre 2013 Ce document synthétise les principaux

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 171-2004 L IMPOSITION D UNE TAXE D AQUEDUC ET D ÉGOUT POUR L ANNÉE 2005

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 171-2004 L IMPOSITION D UNE TAXE D AQUEDUC ET D ÉGOUT POUR L ANNÉE 2005 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 171-2004 RÈGLEMENT CONCERNANT L IMPOSITION D UNE TAXE D AQUEDUC ET D ÉGOUT POUR L ANNÉE 2005 CONSIDÉRANT QUE le conseil de la Ville de Rimouski a adopté ses

Plus en détail

REGROUPEMENT PIED CARRÉ

REGROUPEMENT PIED CARRÉ REGROUPEMENT PIED CARRÉ PROJET DE GASPÉ : RECHERCHE ET EXPLORATION : ATELIERS D'ARTISTES ET D'ARTISANS, STUDIOS DE MUSIQUE ET DE DANSE, MICROENTREPRISES CRÉATIVES, CENTRES ET COLLECTIFS D'ARTISTES EN PRODUCTION

Plus en détail

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF Le camping est une belle occasion de passer du temps en famille, de créer de beaux souvenirs qui dureront

Plus en détail

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Budget 2015 Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Ordre du jour Le Canada et l économie mondiale L incertitude économique mondiale Les finances provinciales et la situation financière du Manitoba

Plus en détail

Portrait de la Montérégie Est Une région concertée et engagée! Portrait économique Une économie diversifiée et positionnée!

Portrait de la Montérégie Est Une région concertée et engagée! Portrait économique Une économie diversifiée et positionnée! 1 Portrait de la Montérégie Est Une région concertée et engagée! La région de la Montérégie Est est bordée au nord par le fleuve St-Laurent, au sud par les États de New York et du Vermont, à l est par

Plus en détail

L ASSURANCE PRÊT HYPOTHÉCAIRE POUR FACILITER LA PRODUCTION D ENSEMBLES DE LOGEMENTS LOCATIFS À COÛT ABORDABLE

L ASSURANCE PRÊT HYPOTHÉCAIRE POUR FACILITER LA PRODUCTION D ENSEMBLES DE LOGEMENTS LOCATIFS À COÛT ABORDABLE L ASSURANCE PRÊT HYPOTHÉCAIRE POUR FACILITER LA PRODUCTION D ENSEMBLES DE LOGEMENTS LOCATIFS À COÛT ABORDABLE Ligne de conduite de la SCHL en matière d assurance prêt hypothécaire pour les ensembles de

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires 1 Volet 4 : Ainé-e-s Table des matières À retenir... 1 Ce qu en disent les acteurs communautaires... 1 1. Un portrait des aîné e s du quartier... 2 1.1 Répartition des personnes âgées de 65 ans et plus...

Plus en détail

OFFRE A LA UNE. Disponibilité Immédiate NEWSLETTER AGENCE. Edito IMMOBILIER D ENTREPRISE

OFFRE A LA UNE. Disponibilité Immédiate NEWSLETTER AGENCE. Edito IMMOBILIER D ENTREPRISE SLETTER AGENCE Luxembourg - IMMOBILIER D ENTREPRISE OFFRE A LA UNE Edito Nous entamons à présent la dernière ligne droite de cette année 2010. Une année encore délicate aux vues du contexte économique

Plus en détail

Résidence du Val Sénart Résidence Etudiants et affaires

Résidence du Val Sénart Résidence Etudiants et affaires QUINCY SOUS SENART ILE DE FRANCE Résidence du Val Sénart Résidence Etudiants et affaires Chantier au 30 Juillet 2009 1 Situation géographique de la Commune La Commune de Quincy-sous-Sénart, située à une

Plus en détail

Développement économique Innovation Exportation. L industrie manufacturière québécoise du meuble de bureau : des marchés et des tendances à exploiter

Développement économique Innovation Exportation. L industrie manufacturière québécoise du meuble de bureau : des marchés et des tendances à exploiter Développement économique Innovation Exportation L industrie manufacturière québécoise du meuble de bureau : Un aperçu de l industrie Les activités économiques de l industrie manufacturière du meuble sont

Plus en détail

TROUSSE DESTINÉE AUX COURTIERS (Québec seulement)

TROUSSE DESTINÉE AUX COURTIERS (Québec seulement) Ce document est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. TROUSSE DESTINÉE AUX COURTIERS (Québec seulement) MARS 2015 TOUT-EN-UN... 3 REMISE

Plus en détail

Québec. Société d habitation du Québec. Un portrait de la copropriété au Québec. Le bulletin d information de la société d habitation du québec

Québec. Société d habitation du Québec. Un portrait de la copropriété au Québec. Le bulletin d information de la société d habitation du québec Société d habitation du Québec HABITATION Québec Le bulletin d information de la société d habitation du québec Volume 3, numéro 4, ÉTÉ 29 Un portrait de la copropriété au Québec Par Dany Dutil CONTEXTE

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

Eau Electricité 865 $ Mazout Gaz. Nbre pièces 5 Nbre chambres 0+1 Nbre salles de bains + salles d'eau 1+0

Eau Electricité 865 $ Mazout Gaz. Nbre pièces 5 Nbre chambres 0+1 Nbre salles de bains + salles d'eau 1+0 Frédéric Hamelin, Courtier immobilier RE/MAX AMBIANCE INC. Agence immobilière 10310, BOUL. ST-LAURENT MONTREAL (QC) H3L 2P2 514-772-6017 / 514-382-5000 Télécopieur : 514-382-4440 frederic.hamelin@remax-quebec.com

Plus en détail

3 974 $ (2015) 864 $ (2015)

3 974 $ (2015) 864 $ (2015) François Bissonnette, Courtier immobilier agréé REALTA Agence immobilière 1295, AVENUE VAN HORNE OUTREMONT (QC) H2V 1K5 http://www.realta.ca 514-789-2889 Télécopieur : 514-789-2884 francois@realta.ca No

Plus en détail

PROFIL STATISTIQUE DRUMMONDVILLOIS DÉMOGRAPHIE ET ÉCONOMIE DRUMMONDVILLE

PROFIL STATISTIQUE DRUMMONDVILLOIS DÉMOGRAPHIE ET ÉCONOMIE DRUMMONDVILLE DRUMMONDVILLE Le contenu de ce rapport a été rédigé et produit pour une utilisation par tous les services municipaux. Le Commissariat au commerce a colligé les données relatives au développement économique

Plus en détail

Mémoire de la Corporation de développement communautaire de Côte-des-Neiges portant sur le projet de Schéma d aménagement et de développement de l

Mémoire de la Corporation de développement communautaire de Côte-des-Neiges portant sur le projet de Schéma d aménagement et de développement de l Mémoire de la Corporation de développement communautaire de Côte-des-Neiges portant sur le projet de Schéma d aménagement et de développement de l agglomération de Montréal Novembre 2014 Mémoire sur le

Plus en détail

Office Avenue. Montrouge Hauts de Seine (92) Espaces Business Montrouge. A partir de 97.251 HT. Mobilier et équipement inclus Rentabilité 4,60% HT

Office Avenue. Montrouge Hauts de Seine (92) Espaces Business Montrouge. A partir de 97.251 HT. Mobilier et équipement inclus Rentabilité 4,60% HT Office Avenue Montouge (92) office-avenue.fr Office Avenue office-avenue.fr Espaces Business Montrouge A partir de 97.251 HT Mobilier et équipement inclus Rentabilité 4,60% HT Montrouge Hauts de Seine

Plus en détail

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010 75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-21 L économie canadienne depuis la fondation de la Banque du Canada Première édition : le 11 mars 21 Mise à jour : le 16 decembre 21 1 La Banque du Canada, fondée en

Plus en détail

ACQSION 2% d honoraires 10, rue de SUEZ 13007 Marseille 04 86 12 51 12 RCS Marseille 503903270

ACQSION 2% d honoraires 10, rue de SUEZ 13007 Marseille 04 86 12 51 12 RCS Marseille 503903270 ACQSION 2% d honoraires 10, rue de SUEZ 13007 Marseille 04 86 12 51 12 RCS Marseille 503903270 Etude du bien appartenant à Sis à Aix en Provence Estimation par comparaison 2 Estimation par rentabilité

Plus en détail

DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 2011

DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 2011 AT A GLANCE LES BUREAUX EN ÎLE-DE-FRANCE JANVIER 212 DYNAMIQUE DES TRANSACTIONS DE TRÈS GRANDES SURFACES EN 211 Avec 2 442 m² placés en 211 contre 2 149 m² en 21, le marché des bureaux franciliens connaît

Plus en détail

Bas Saint-Laurent. Fiche régionale. Portrait régional de l emploi

Bas Saint-Laurent. Fiche régionale. Portrait régional de l emploi Portrait régional de l emploi (*) (*) (en milliers) Bas Saint-Laurent 200 756 habitants % du Québec 2,6 % Agriculture 3,1 Services publics 0,0 Construction 4,9 Emploi par groupe d âge (*) Bas Saint-Laurent

Plus en détail

Sociétés détentrices de portefeuilles immobiliers, les

Sociétés détentrices de portefeuilles immobiliers, les Le vent dans les voiles! Elles font partie des produits financiers qui enregistrent la croissance la plus forte au pays, révélait l été dernier la Bourse de Toronto. À tel point que, depuis octobre 2002,

Plus en détail

Recommandations du Forum jeunesse de l Île de Montréal en matière d économie et d emploi

Recommandations du Forum jeunesse de l Île de Montréal en matière d économie et d emploi Recommandations du Forum jeunesse de l Île de Montréal en matière d économie et d emploi DANS LE CADRE DES CONSULTATIONS PRÉBUDGETAIRES BUDGET 2014-2015 PRIORITÉ EMPLOI Ministère des Finances et de l Économie

Plus en détail

Projet de politique d habitation de la Ville de Québec. Commentaires et recommandations dans le cadre de la consultation publique

Projet de politique d habitation de la Ville de Québec. Commentaires et recommandations dans le cadre de la consultation publique Comité des citoyens et des citoyennes du quartier Saint-Sauveur 301, rue de Carillon, Québec, Qc, G1K 5B3 Tél.:529-6158 courriel: cccqss@bellnet.ca Projet de politique d habitation de la Ville de Québec

Plus en détail

Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté

Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté 18 ans après le référendum de 1995 Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté présenté par Marcel Leblanc, économiste pour le comité de travail sur la souveraineté

Plus en détail

CONSIDÉRANT QUE la Ville désire attirer sur son territoire de nouvelles familles et favoriser la construction de nouvelles habitations;

CONSIDÉRANT QUE la Ville désire attirer sur son territoire de nouvelles familles et favoriser la construction de nouvelles habitations; RÈGLEMENT NUMÉRO 252 INTITULÉ «RÈGLEMENT ÉTABLISSANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION FAVORISANT LA CONSTRUCTION DE NOUVELLES HABITATIONS DANS CERTAINS SECTEURS DE LA VILLE» CONSIDÉRANT QUE la Ville désire

Plus en détail

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS?

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL L électricité est appelée à jouer un rôle de plus en plus important dans les transports collectifs et

Plus en détail

Aperçu industriel. Aperçu du marché. Grande région de Montréal Premier trimestre 2015

Aperçu industriel. Aperçu du marché. Grande région de Montréal Premier trimestre 2015 Aperçu industriel Grande région de Montréal Premier trimestre Aperçu du marché Économie Les tendances positives observées quant à l'économie du Québec au cours du dernier trimestre de 14 ont maintenu leur

Plus en détail

UNE FISCALITE MAROCAINE ATTRACTIVE

UNE FISCALITE MAROCAINE ATTRACTIVE UNE FISCALITE MAROCAINE ATTRACTIVE Le Maroc a mis en place un plan d action ambitieux dans le but de se convertir en une destination touristique attractive. Dans ce cadre, il s est doté d une législation

Plus en détail

Résumé de l analyse de faisabilité technique et financière

Résumé de l analyse de faisabilité technique et financière Le projet du campus universitaire d Outremont Résumé de l analyse de faisabilité technique et financière Bureau de gestion des grands projets Direction du développement économique et urbain Février 2011

Plus en détail

Perspectives 2015 du marché de la revente

Perspectives 2015 du marché de la revente HORIZON immobilier 2015 Perspectives 2015 du marché de la revente Par Paul Cardinal Directeur, Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Plan de la présentation 1 2 3 4 Facteurs

Plus en détail

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard Sommaire La résidence au cœur d un quartier en plein essor P03 plan d accès à la résidence P04 La résidence et les étudiants

Plus en détail

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Contexte et méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Investissements

Plus en détail

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr Avertissement - Facteurs de risques Lorsque vous investissez dans une SCPI de type «Scellier

Plus en détail

Pour plus d informations contactez : For more information contact : LOUIS-PHILIPPE LABONTÉ Courtier Immobilier - Commercial - Industriel B: 450

Pour plus d informations contactez : For more information contact : LOUIS-PHILIPPE LABONTÉ Courtier Immobilier - Commercial - Industriel B: 450 Pour plus d informations contactez : For more information contact : LOUIS-PHILIPPE LABONTÉ Courtier Immobilier - Commercial - Industriel B: 450 975-2710 poste 5 I C: 514 377-0692 800, BOULEVARD SAINT-MARTIN

Plus en détail

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville ST MALO CAEN ST BRIEUC ICI VANNES LORIENT RENNES LE MANS NANTES Des accès proches et rapides Bus lignes 4 et 30 Métro A à

Plus en détail

1 473 $ (2014) Frais de cop. (309 $/mois) 3 700 $ 732 800 $ Scolaires. Eau Electricité 382 $ Mazout Gaz

1 473 $ (2014) Frais de cop. (309 $/mois) 3 700 $ 732 800 $ Scolaires. Eau Electricité 382 $ Mazout Gaz François Bissonnette, Courtier immobilier agréé REALTA Agence immobilière 1295, AVENUE VAN HORNE OUTREMONT (QC) H2V 1K5 http://www.realta.ca 514-789-2889 Télécopieur : 514-789-2884 francois@realta.ca No

Plus en détail

Prix des collectivités durables de la FCM Gagnant 2010 Aménagement résidentiel

Prix des collectivités durables de la FCM Gagnant 2010 Aménagement résidentiel Prix des collectivités durables de la FCM Gagnant 2010 Aménagement résidentiel Ville de Kelowna (Colombie-Britannique) Population : 106 707 Source : Ville de Kelowna Le zonage en faveur du logement Résumé

Plus en détail

Un plan de développement qui ne reflète pas les besoins des locataires à faible revenu. 27 août 2013

Un plan de développement qui ne reflète pas les besoins des locataires à faible revenu. 27 août 2013 Un plan de développement qui ne reflète pas les besoins des locataires à faible revenu 27 août 2013 Soumis par Projet Genèse / 4735 Côte-Ste-Catherine, Montréal, Qc H3W 1M1 // 514.738.2036 Présentation

Plus en détail

Non émises Frais communs Non émises. Non émis. Nbre pièces 5 Nbre chambres 2+0 Nbre salles de bains + salles d'eau 1+1

Non émises Frais communs Non émises. Non émis. Nbre pièces 5 Nbre chambres 2+0 Nbre salles de bains + salles d'eau 1+1 Nancy Kemp Deakin, Courtier immobilier agréé IMMEUBLES DEAKIN REALTY Agence immobilière 332, Lakeshore Pointe-Claire (QC) H9S 4L7 http://www.deakinrealty.ca 514-695-2575 Télécopieur : 514-695-5690 nancy@deakinrealty.ca

Plus en détail

Situation financière des ménages au Québec et en Ontario

Situation financière des ménages au Québec et en Ontario avril Situation financière des ménages au et en Au cours des cinq dernières années, les Études économiques ont publié quelques analyses approfondies sur l endettement des ménages au. Un diagnostic sur

Plus en détail

Projet de règlement modifiant le Règlement sur la protection et la réhabilitation des terrains 28 novembre 2011

Projet de règlement modifiant le Règlement sur la protection et la réhabilitation des terrains 28 novembre 2011 Direction de l analyse et des instruments économiques AVIS ÉCONOMIQUE Projet de règlement modifiant le Règlement sur la protection et la réhabilitation des terrains 28 novembre 2011 Règles sur l allégement

Plus en détail

Le portrait budgétaire

Le portrait budgétaire ACEF du Haut-Saint-Laurent 340 boul. du Havre, bur. 203 Salaberry-de-Valleyfield, Québec J6S 1S6 Téléphone : 450-371-3470 Courriel : acefhsl@hotmail.com Page web : www.acefhsl.org Les bureaux de l ACEF

Plus en détail

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013

DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012. Avril 2013 OBSERVATOIRE DE L'IMMOBILIER D'ENTREPRISE SUR LE POLE ECONOMIQUE OUEST DU GRAND LYON MISE A JOUR 31/12/2012 Avril 2013 TECHLID L Espace EDEL-Ouest - 185, allée des Cyprès 69760 Limonest : 04 72 17 03 33

Plus en détail

ACQUISITIONS 2015. Sommaire. IVRY SUR SEINE (94) Le Flavia PARIS (75017) Brunel PARIS (75009) rue de Calais. 10 juillet 2015 Acquisitions 2015 PF1

ACQUISITIONS 2015. Sommaire. IVRY SUR SEINE (94) Le Flavia PARIS (75017) Brunel PARIS (75009) rue de Calais. 10 juillet 2015 Acquisitions 2015 PF1 2015 Acquisitions Sommaire IVRY SUR SEINE (94) Le Flavia PARIS (75017) Brunel PARIS (75009) rue de Calais IVRY SUR SEINE (94) Le Flavia Date d acquisition : 27 janvier 2015 Chiffres clés - Prix d acquisition

Plus en détail

1 ère EDITION 2015 CLERMONT-FERRAND ENTREPRISES ESPACES ACTIVITÉS BUREAUX COMMERCES. 1 er Réseau PARTENAIRE

1 ère EDITION 2015 CLERMONT-FERRAND ENTREPRISES ESPACES ACTIVITÉS BUREAUX COMMERCES. 1 er Réseau PARTENAIRE 1 ère EDITION 2015 ESPACES ENTREPRISES ACTIVITÉS BUREAUX COMMERCES 1 er Réseau PARTENAIRE Chiffres clefs EDITO Nous vous présentons notre nouvelle édition de notre ESPACE ENTREPRISE dans laquelle vous

Plus en détail

CENTRE MEREDITH Sommaire de gestion du plan d affaires

CENTRE MEREDITH Sommaire de gestion du plan d affaires CENTRE MEREDITH Sommaire de gestion du plan d affaires Déposé à la session ordinaire du conseil municipal le lundi 2 février 2009 Plan d affaires du Centre Meredith Version 5.3.1 Le 27 janvier 2009 Table

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE

MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE MÉTHODOLOGIE D ENQUÊTE Échantillon de départ tiré de la base de données de Dun and Bradstreet 4 secteurs d activités ciblés (entreprises de 5 employés et plus) : Des entreprises québécoises du secteur

Plus en détail