GRAND MONTRÉAL Rapport de marché de bureaux PREMIER TRIMESTRE Accélérateur de réussite.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GRAND MONTRÉAL Rapport de marché de bureaux PREMIER TRIMESTRE 2015. Accélérateur de réussite."

Transcription

1 GRAND MONTRÉAL Rapport de marché de bureaux PREMIER TRIMESTRE 2015 Accélérateur de réussite.

2 TABLE DES MATIÈRES SURVOLS DES MARCHÉS Centre-ville 4 Centre de l Île 5 Banlieues 6 GLOSSAIRE 7 PREMIER TRIMESTRE 2015

3 SURVOL DU MARCHÉ DES S À BUREAUX GRAND MONTRÉAL L année 2014 a commencé avec beaucoup d attentes et les 6 premiers mois ont été témoins de plusieurs transactions sur le marché des espaces de bureaux, ce qui a surpris les nombreux joueurs immobiliers à. Les prévisions optimistes de l année 2014 ont été tempérées par la glissade du dollar canadien et par la chute des prix du pétrole qui ont eu des effets sur l économie canadienne. Que nous réserve 2015? La situation économique affectera-t-elle énormément le marché immobilier montréalais? Le Conference Board estime que la croissance du produit intérieur brut du Québec atteindrait 2,4 % cette année, et que l économie devrait profiter de la baisse du dollar canadien et d une économie américaine plus solide. La Chambre de commerce du métropolitain indiquait en février un taux de chômage de 7,5 % pour la région de, en baisse de 0,7 % par rapport au mois de février Le marché des espaces de bureaux commence l année 2015 sur une note optimiste, alors qu on enregistre pieds carrés d absorption positive, un taux d inoccupation de 7,3 %, à la baisse de 0,1 % par rapport à l année précédente, et à un taux de disponibilité de 11,9%, en baisse de 1,4% comparativement à celui du dernier trimestre de Malgré le fait que l absorption d espace de bureaux ne reflète pas le dynamisme de l économie, la superficie inoccupée a reculé de pieds carrés par rapport au dernier trimestre. Dans ces conditions d offre excédentaire, les locataires potentiels et actuels sont en meilleure position pour améliorer les conditions de leur bail et louer un espace de bureau de haute qualité à des taux préférentiels ou pour déménager dans des espaces de qualité supérieure. La forte croissance de l offre des espaces de bureaux de qualité n a pas trouvé preneur chez les locataires et les acheteurs potentiels. Pour cette raison, le taux d inoccupation demeure à 7,3 %. Les plus grands changements dans le taux d inoccupation sont survenus dans les bureaux de catégorie A avec un pourcentage de 8,5 % pour ce trimestre. Quant au taux d inoccupation pour les bureaux de catégorie B, il est resté plutôt stable à 6,8 %. INVESTISSEMENT Les taux globaux d actualisation pour ce trimestre demeurent stables. Pour les édifices de catégorie A du centre-ville, les taux sont compris entre 6,00 % et 6,50 %, alors que pour les produits de catégorie B, on parle plutôt de 6,50 % à 7,00 %. En banlieue, les taux globaux d actualisation demeurent constants à 6,75 % pour les immeubles de catégorie A et 7,25 % pour les immeubles de catégorie B. T TENDANCE Taux de disponibilité 13,3 % 11,9 % Taux d inoccupation 7,4 % 7,3 % Absorption nette (pi 2 ) Nouvelles constructions (pi 2 ) Loyer net moyen pondéré ($/pi 2 ) Loyer additionnel moyen pondéré ($/pi 2 ) 17,31 $ 17,19 $ 15,86 $ 15,79 $ Quant aux marchés des capitaux, l offre hypothécaire commerciale demeure forte avec des écarts de crédit encore bas comparativement aux années précédentes. Les taux s alignent entre 175 et 210 points de base au-dessus des obligations de 5 ans pour les propriétés de catégorie A. La grande différence dans le taux global est que le gouvernement du Canada a baissé le taux préférentiel de 0,25 % en 2014 pour atteindre un taux moyen de 0,75 %. PRÉDICTIONS Le marché pourrait ralentir au cours des deuxième et troisième trimestres, pour ensuite accélérer vers la fin de l année. On prévoit que la demande pour la location d espaces de bureaux, encouragée par la croissance du secteur des services, demeurera presque nulle en 2015, principalement en raison du commerce extérieur, de la dévalorisation du dollar canadien et de la reprise et de la demande américaine. Toutefois, la croissance du produit intérieur brut pour la région métropolitaine, selon le Conference Board du Canada, serait de 2,4 %, soit une hausse de 0,3 %. L Institut de la statistique du Québec indiquait en février que l emploi était en hausse de 1,1 % par rapport à l an dernier, ce qui se traduit par un taux de chômage de 7,4 %. La situation économique actuelle incite donc les entreprises à réagir et à évaluer leurs préférences. L équilibre budgétaire sans l augmentation des taxes d affaires ou individuelles annoncée lors du budget provincial devrait avoir un effet positif sur l économie de. Avec la baisse du dollar et un budget équilibré, on s attend à de nouveaux joueurs sur le marché immobilier et un nouvel intérêt de la part des États-Unis. L année 2015 pourrait donc s avérer une autre année fructueuse sur le plan des ventes. PERFORMANCE HISTORIQUE ET PRÉVISIONS 10% 9% 8% 7% 6% 5% 4% 3% 2% 1% 0% 2009 T2 T3 T T2 T3 T T2 T3 T T2 T3 T T2 T3 T Absorption (pi²) Nouvelle offre (pi²) Taux d'inoccupation (%) T2 T3 T T2p T3p T4p 2016 Q1 p ( ) ( ) ( ) ( ) ABSORPTION (PI 2 ) NOUVELLE OFFRE (PI 2 ) TAUX D INOCCUPATION (%) 3

4 SOMMAIRE DU MARCHÉ DES S À BUREAUX MONTRÉAL CENTRE-VILLE Le premier trimestre de l année 2015 ressemble à celui de 2014, dans la mesure où le marché s est montré généreux envers les locataires, alors que les propriétaires offrent des incitatifs à la location toujours plus alléchants. L année débute avec un taux de disponibilité de 10,6 % et un taux d inoccupation de 5,6 %. Certes, le centre-ville est plus dispendieux, mais il conserve ses avantages comme centre des affaires en raison de sa situation enviable au cœur des axes routiers et du transport en commun. La construction du gratte-ciel Maison Manuvie, au 900, boulevard de Maisonneuve Ouest, est en cours et permettra d ajouter pieds carrés d espace de bureau au centre-ville d ici le troisième trimestre de Manuvie occupera pieds carrés sur 11 étages, ce qui représente plus de la moitié des 27 étages de ce gratte-ciel de catégorie AAA. Quelques 2000 employés de Manuvie déménageront dans ce nouveau bâtiment. TENDANCES Étant donné que plusieurs entreprises réduisent la superficie qu elles occupent et que la superficie disponible totale est en augmentation constante, les taux de disponibilité et d inoccupation vont continuer de grimper en Les espaces inoccupés en sous-location continuent de gagner du terrain. Ce trimestre ils ont atteint plus de pieds carrés. T TENDANCE Taux de disponibilité 12,7 % 10,6 % Taux d inoccupation 6,0 % 5,6 % Absorption nette (pi 2 ) Nouvelles constructions (pi 2 ) 0 0 Loyer net moyen pondéré ($/pi 2 ) 21,31 $ 21,39 $ Loyer additionnel moyen pondéré ($/pi 2 ) 16,71 $ 16,48 $ TRANSACTIONS DE VENTES NOTABLES Canada Inc Vente 240, Saint-Jacques, Montagne Nominee INC Vente 2062 de la Montagne, NOUVELLES CONSTRUCTIONS ADRESSE 1115 rue Saint-Antoine O. 900 boul. de Maisonneuve Ouest 0 des Canadiens-de- Avenue SUPERFICIE TOTALE (PI 2 ) PERFORMANCE HISTORIQUE ET PRÉVISIONS 8% 7% 6% 5% 4% 3% 2% 1% 0% PROMOTEUR Cadillac Fairview Ivanhoe Cambridge Broccolini ( ) ( ) ( ) ( ) Locations Notables Ventes Notables Nouvelles Constructions TRANSACTIONS DE LOCATION NOTABLES 1500, rue 1 L'Oréal Canada Inc. University, L'Institution Royale pour I'Avancement des Sciences Vision Globate A.R. Ltée MacDougall, MacDougall & Mactier Inc. Ravinsky Ryan Lemoine Nouveau bail 2001, av. McGill College 80, rue Queen, 1000, rue de la Gauchetière 1010, rue de la Gauchetière Alcoa Ltée 1, place Ville Marie , rue Queen, 7 Orthosoft inc Chemical Computing Group Inc. Orange Business Services CAD inc. Agrandissement Nouveau bail 10 Cosime Inc. Nouveau bail ABSORPTION (PI 2 ) NOUVELLE OFFRE (PI 2 ) TAUX D INOCCUPATION (%) 1010, rue Sherbrooke Ouest 2001, av. McGill College 5, Pplace Ville Marie PREMIER TRIMESTRE 2015 Absorption (pi²) Nouvelle offre (pi²) Taux d'inoccupation (%)

5 SOMMAIRE DU MARCHÉ DES S À BUREAUX MONTRÉAL - CENTRE DE L ÎLE Les quartiers centraux de l île de sont célèbres pour leurs immeubles de type loft qui offrent des loyers abordables et attirent les entreprises œuvrant dans le milieu artistique. Certains secteurs sont devenus un choix attrayant pour les grands utilisateurs de lofts chics reconvertis en espaces à aire ouverte et en bureaux administratifs polyvalents. Présentement, le taux de disponibilité y est de 18,7 %. C est 8,1 % de plus qu au centre-ville. TENDANCES Alors que la demande pour les produits de catégorie A et B- est moindre, la demande pour les bureaux de type loft poursuit sa croissance auprès des entreprises cherchant à réduire leurs coûts d opération. Les régions ou la demande est la plus importante sont le plateau Mont-Royal, Centre-Sud et Griffintown. Ces bureaux de type Loft resteront populaires parmi les entreprises en démarrage à la recherche de loyers modiques et qui désirent offrir un environnement de travail dynamique pour les jeunes professionnels. Près de pieds carrés ont été absorbés au cours du premier trimestre de 2015, ce qui représente une hausse depuis le quatrième trimestre de T TENDANCE Taux de disponibilité 14,2 % 18,7 % Taux d inoccupation 10,8 % 8,2 % Locations Notables Ventes Notables Nouvelles Constructions Absorption nette (pi 2 ) Nouvelles constructions (pi 2 ) Loyer net moyen pondéré ($/pi 2 ) Loyer additionnel moyen pondéré ($/pi 2 ) 14,47 $ 14,47 $ 13,51 $ 13,51 $ TRANSACTIONS DE VENTES NOTABLES 9 Universite Concordia Vente 10 Fondation Marc Bourgie Vente NOUVELLES CONSTRUCTIONS 11 ADRESSE 3500 Saint-Jacques, Montreal St Mathieu, Montreal , rue Notre- Dame, Montreal SUPERFICIE TOTALE (PI 2 ) Asgaard 16,610 PROMOTEUR Ogilvy Avenue, Montreal Groupe Petra Ltée TRANSACTIONS DE LOCATION NOTABLES 1 Hydro-Québec 2 Développement Dialyse Québec inc. Nouveau bail 3 Ubisoft Nouveau bail 4 5 John Keells BPO Solutions Canada inc. Société de Transport de 6 Seneca-Experts Conseils Inc. 7 8 Centre des textiles contemporains de Éditions Protégezvous Nouveau bail Agrandissement 800, boul. De Maisonneuve Est 5455, av. de Gaspe, 5800, rue Saint- Denis, 255, boul. Cremazie, 5800, rue Saint- Denis, 7100, rue Jean- Talon Est 5800, rue Saint- Denis, 2120, rue Sherbrooke Est PERFORMANCE HISTORIQUE ET PRÉVISIONS 16% 14% 12% 10% 8% 6% 4% 2% 0% ( ) ( ) ABSORPTION (PI 2 ) NOUVELLE OFFRE (PI 2 ) TAUX D INOCCUPATION (%) Absorption (pi²) Nouvelle offre (pi²) Taux d'inoccupation (%) 5

6 SOMMAIRE DU MARCHÉ DES S À BUREAUX BANLIEUES La croissance exceptionnelle du marché des espaces de bureaux observée au cours des années précédentes semble s être calmée. Au premier trimestre de 2015, les banlieues ont enregistré une absorption positive de pieds carrés. Toutefois, Saint-Laurent, l Ouest-de-l Île et l Est-de-l Île ont enregistré une absorption négative totale de pieds carrés. L Est-de-l Île demeure le sous-marché avec le taux de disponibilité le plus élevé : 21,4 %. Néanmoins, le marché des banlieues se développe rapidement et demeure un marché intéressant en raison de ses prix et de ses loyers abordables, tout en restant en retrait du trafic routier. TENDANCES Ce trimestre, Laval enregistre un taux d inoccupation de 10,6 % et un taux de disponibilité de 15,7 %. La Rive-Sud demeure le marché le plus stable sur le plan de la sous-location, car il n y a aucun espace de ce type sur le marché. De plus, pour ce trimestre, la Rive-Sud enregistre le taux d inoccupation le plus bas parmi tous les marchés de banlieue, avec 6,3 % et un taux de disponibilité de 11,8 %. Le loyer net moyen demandé pour des espaces disponibles y est de 12,04 $ le pied carré par année. T TENDANCE Taux de disponibilité 14,5 % 16,3 % Taux d inoccupation 10,2 % 12,4 % Absorption nette (pi 2 ) Nouvelles constructions (pi 2 ) Loyer net moyen pondéré ($/pi 2 ) Loyer additionnel moyen pondéré ($/pi 2 ) 13,64 $ 13,57 $ 12,22 $ 12,59 $ TRANSACTIONS DE VENTES NOTABLES 8 Gestion 3333 du Souvenir Inc. Vente 3333, du Souvenir, Laval Locations Notables Ventes Notables Nouvelles Constructions TRANSACTIONS DE LOCATION NOTABLES 1 Calea , rue Levy Utopia Image inc. 2, place Laval, Laval Éclairage Dimension Plus inc. 4 Société Québécoise des Infrastructures 8560, boul. Pie-IX , boul. Anjou Gestion NDMM INC. Vente 1575, de l'avenir, Laval Targanta Therapeutics 7170, rue Frederick Banting Gestion Arm in Arm Inc Vente 3843, boul. St-Martin, Laval Fédération des caisses Desjardins du Québec 2550, boul. Daniel- Johnson, Laval PERFORMANCE HISTORIQUE ET PRÉVISIONS 7 Industrielle Alliance 7400, boul. des Galeries-d'Anjou, % 14% 12% 10% 8% 6% 4% 2% 0% Absorption (pi²) Nouvelle offre (pi²) Taux d'inoccupation (%) ( ) ( ) ( ) ( ) ABSORPTION (PI 2 ) NOUVELLE OFFRE (PI 2 ) TAUX D INOCCUPATION (%) NOUVELLES CONSTRUCTIONS ADRESSE SUPERFICIE TOTALE (PI 2 ) PROMOTEUR rue St-Charles O Avison Young boul. Alfred Nobel, St-Laurent route Transcanadienne Broccolini BTB REIT PREMIER TRIMESTRE 2015

7 SOMMAIRE DU MARCHÉ DES S À BUREAUX GLOSSAIRE Absorption : Représente le changement dans l espace physiquement occupé depuis la période précédente. L absorption nette peut être positive ou négative. L activité de prélocation n est pas incluse dans le calcul de l absorption nette puisqu elle n implique pas de changement dans l occupation. Loyer additionnel : Comprend les coûts d exploitation et les taxes foncières, par pied carré par année. Loyer brut: Obtenu lorsqu on additionne le loyer additionnel au loyer net. Loyer net : Valeur monétaire demandée par les propriétaires pour l espace offert en location directe (et non pas en sous-location), exprimée en dollars par pied carré par année. Location directe : L espace disponible offert sur le marché par le propriétaire ou le gestionnaire de la propriété, que l espace soit occupé ou non. Sous-location : Espace disponible offert sur le marché par le locataire actuel, que l espace soit occupé ou non. Cet espace entre en compétition avec l espace disponible à la location directe. Taux de disponibilité: Superficie disponible divisée par la superficie totale inventoriée. Cet espace est disponible à la location, la sous-location et peut ou non être occupé. Taux d inoccupation: Proportion d espace inoccupé par rapport à l inventaire total d édifices. L espace inoccupé est physiquement vacant et peut être ou non disponible pour la location ou la sous-location. L inoccupation physique n est pas déterminée par le fait qu un locataire paie ou non un loyer. 7

8 NOS BUREAUX AU QUÉBEC MONTRÉAL 1800, avenue McGill College, bureau 400, Québec H3A 3J QUÉBEC 2828, boulevard Laurier, bureau 700 Québec, Québec G1V 0B Andrew Maravita Directeur général Québec Benoit Beauchemin Analyste principal, Intelligence de marché Ce document fut préparé par Colliers International à des fins de publicité et d information. Colliers International n émet aucune garantie ou représentation que ce soit, ni explicite, ni implicite, à l égard de l information, y compris, sans toutefois se limiter à des garanties de contenu, de précision et de fiabilité. Colliers International exclut sans équivoque toute condition et garantie présumées ou sous-entendues découlant de ce document et exclut toute responsabilité pour des pertes et dommages qui en découleraient. Cette publication est la propriété de Colliers International et/ou de ses concédants et elle est protégée par le droit d auteur Tous droits réservés. Colliers International (Québec) Inc. Agence immobilière.

GRAND MONTRÉAL Rapport de marché industriel PREMIER TRIMESTRE 2015. Accélérateur de réussite.

GRAND MONTRÉAL Rapport de marché industriel PREMIER TRIMESTRE 2015. Accélérateur de réussite. GRAND MONTRÉAL Rapport de marché industriel PREMIER TRIMESTRE 25 Accélérateur de réussite. TABLE DES MATIÈRES SURVOLS DES MARCHÉS Montréal Ouest-de-l Île 4 Montréal Lachine 5 Montréal Saint-Laurent 6 Montréal

Plus en détail

Bulletin BUREAU T1 2015. 514 868-1215 www.dtzquebec.com. Pour plus de renseignements sur le marché, contacter nous.

Bulletin BUREAU T1 2015. 514 868-1215 www.dtzquebec.com. Pour plus de renseignements sur le marché, contacter nous. Bulletin BUREAU Pour plus de renseignements sur le marché, contacter nous. 12 11, boul. René-Lévesque O. Montréal (Québec) H3B 4N4 Téléphone : 514 868-1215 Télécopieur : 514 868-9855 514 868-1215 www.dtzquebec.com

Plus en détail

location de bureaux Stephen Léopold Président du conseil Avison Young Québec partenariat. performance. Solutions immobilières intelligentes

location de bureaux Stephen Léopold Président du conseil Avison Young Québec partenariat. performance. Solutions immobilières intelligentes Le marché de location de bureaux à partenariat. performance. 2011 Stephen Léopold Président du conseil Avison Young Solutions immobilières intelligentes Immeubles à bureaux de : les «blue-chips» canadiennes

Plus en détail

REVUE DU MARCHÉ IMMOBILIER DE MONTRÉAL. Pierre Goudreau, É.A., AACI Jean Lauzier, É.A., BAA, M.Sc.

REVUE DU MARCHÉ IMMOBILIER DE MONTRÉAL. Pierre Goudreau, É.A., AACI Jean Lauzier, É.A., BAA, M.Sc. REVUE DU MARCHÉ IMMOBILIER DE MONTRÉAL Pierre Goudreau, É.A., AACI Jean Lauzier, É.A., BAA, M.Sc. ANALYSE MICROÉCONOMIQUE DU MARCHÉ DE MONTRÉAL Présentation des grands projets en cours Présentation des

Plus en détail

La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 2014

La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 2014 PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES Québec, 16 janvier 214 La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 214 Hélène Bégin Économiste principale 11 18 16 14 12 Québec La province

Plus en détail

1155 Autoroute Chomedey, Laval, Québec

1155 Autoroute Chomedey, Laval, Québec UNE PROPRIÉTÉ UNIQUE À vendre ou à louer 1155 Autoroute Chomedey, Laval, Québec Hall d entrée Propriété industrielle flex Convenable pour : > > Espace commercial/vente au détail > > Importateur direct/détaillant

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

ICI, L AVENIR SE CONSTRUIT.

ICI, L AVENIR SE CONSTRUIT. ICI, L AVENIR SE CONSTRUIT. LE MARCHÉ DES TERRAINS ET DE LA COPROPRIÉTÉ SE REFROIDIRA-T-IL EN 2013 OU L INTÉRÊT SE MAINTIENDRA-T-IL SOMMET IMMOBILIER DE MONTRÉAL 4 avril 2013 QUELQUES GRANDS TITRES DES

Plus en détail

Le marché locatif de la RMR de Montréal

Le marché locatif de la RMR de Montréal Le marché locatif de la RMR de Montréal DAVID L HEUREUX Analyste principal de marché, SCHL Votre clientèle locative Au programme L état du marché locatif Texte Votre clientèle locative Tendances et perspectives

Plus en détail

790-880 & 910-940, RUE BÉGIN, SAINT-LAURENT, QC

790-880 & 910-940, RUE BÉGIN, SAINT-LAURENT, QC 790-880 & 90-940, RUE BÉGIN, SAINT-LAURENT, QC Cette remarquable propriété est située de façon centrale sur la rue Bégin, dans le parc industriel de Saint-Laurent. Ce parc industriel est le deuxième plus

Plus en détail

Nouveau resserrement des règles d'emprunt hypothécaire et hausse de l inventaire contribuent à stabiliser le marché

Nouveau resserrement des règles d'emprunt hypothécaire et hausse de l inventaire contribuent à stabiliser le marché STABILISATION GRADUELLE DU PRIX MOYEN DES MAISONS À MONTRÉAL ET RALENTISSEMENT DES VENTES POUR LE TROISIÈME TRIMESTRES DE 2012 Nouveau resserrement des règles d'emprunt hypothécaire et hausse de l inventaire

Plus en détail

6 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE

6 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE 6 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE 19 JUIN 2012 Page 0 6 ans en affaires 6 e Assemblée Générale Annuelle Page 1 2007 2008 6 ANS 2009 2010 2011 2012 -Q-1 Produits locatifs des immeubles 10 955 27 906 30 325

Plus en détail

COMINAR FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER

COMINAR FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER RAPPOR T TRIMESTRIEL 30 SEPTEMBRE 1998 Message aux détenteurs de parts Au nom des Fiduciaires, des officiers et employés du Fonds de placement immobilier Cominar (le

Plus en détail

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Trois-Rivières. 1 er trimestre 2012

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Trois-Rivières. 1 er trimestre 2012 Région métropolitaine de Trois-Rivières Le Baromètre MLS du marché résidentiel Faits saillants Quatrième hausse trimestrielle consécutive des ventes résidentielles Taux d intérêt et marché de l emploi

Plus en détail

IMMOBILIER À MONTRÉAL

IMMOBILIER À MONTRÉAL IMMOBILIER À MONTRÉAL PERSPECTIVES ET TENDANCES DU MARCHÉ DE L IMMOBILIER Automne Une publication de Montréal en statistiques Direction de l urbanisme Service de la mise en valeur du territoire FAITS SAILLANTS

Plus en détail

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT Message aux détenteurs de parts Au nom des fiduciaires et de tous les employés de Cominar, il me fait plaisir de vous présenter les résultats du premier

Plus en détail

Rapport trimestriel 30 septembre 2001

Rapport trimestriel 30 septembre 2001 F O N D S D E P L A C E M E N T I M M O B I L I E R C O M I N A R Rapport trimestriel 30 septembre 2001 Message aux porteurs de parts Au nom des fiduciaires, des dirigeants et du personnel du Fonds de

Plus en détail

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. UNE POPULATION HAUTEMENT

Plus en détail

À VENDRE > ESPACE À BUREAUX. Bâtiment historique au coeur du centre-ville. 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc

À VENDRE > ESPACE À BUREAUX. Bâtiment historique au coeur du centre-ville. 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc À VENDRE > ESPACE À BUREAUX Bâtiment historique au coeur du centre-ville 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc À VENDRE > ESPACE À BUREAUX

Plus en détail

REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL

REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL SUJETS COUVERTS» L investissement immobilier en 2013» Diagnostic par classes d actifs» Perspectives à moyen terme» Enjeux 2001-12-01

Plus en détail

À LOUER. LE SAINT-M 645-685, RUE SAINT-MAURICE À un coin de la rue McGill

À LOUER. LE SAINT-M 645-685, RUE SAINT-MAURICE À un coin de la rue McGill À LOUER LE SAINT-M 645-685, RUE SAINT-MAURICE À un coin de la rue McGill Mark Sinnett Premier vice-président 514.849.6441 mark.sinnett@cbre.com Armen Markarian Représentant 514.849.3539 armen.markarian@cbre.com

Plus en détail

Le Québec en quête de croissance

Le Québec en quête de croissance ASDEQ Conjoncture et perspectives économiques 2014 Le Québec en quête de croissance Montréal 29 novembre 2013 Yves St-Maurice Directeur principal et économiste en chef adjoint Mouvement Desjardins Contexte

Plus en détail

ÉTUDE JLR 24 FÉVRIER 2015. Portrait du marché hypothécaire québécois. www.jlr.ca

ÉTUDE JLR 24 FÉVRIER 2015. Portrait du marché hypothécaire québécois. www.jlr.ca ÉTUDE JLR 24 FÉVRIER 2015 Portrait du marché hypothécaire québécois www.jlr.ca PORTRAIT DU MARCHÉ HYPOTHÉCAIRE QUÉBÉCOIS Le marché hypothécaire se transforme et l équipe de JLR a décidé de faire le point

Plus en détail

Guide de déclaration

Guide de déclaration Enquête sur les loyers commerciaux Division des prix à la production Guide de déclaration Le présent guide a été conçu pour vous aider à participer à l Enquête sur les loyers commerciaux. Si vous avez

Plus en détail

Le quatrième resserrement hypothécaire, un an plus tard

Le quatrième resserrement hypothécaire, un an plus tard Le quatrième resserrement hypothécaire, un an plus tard Nous examinons ici l effet du dernier resserrement des règles de l assurance prêt hypothécaire sur la performance du marché immobilier québécois

Plus en détail

Marché locatif de la RMR de Montréal

Marché locatif de la RMR de Montréal Marché locatif de la RMR de Montréal RÉSULTATS DE L ENQUÊTE D OCTOBRE 2014 David L Heureux Analyste principal de marché 19 janvier 2015 Marché de l habitation : notre savoir à votre service Au programme

Plus en détail

L unifamiliale a le vent dans les voiles sur la marché du luxe

L unifamiliale a le vent dans les voiles sur la marché du luxe Le marché résidentiel haut de gamme est en pleine effervescence au Québec Depuis la seconde moitié de 2014, on assiste à un regain de vigueur sur le marché résidentiel haut de gamme, les résultats observés

Plus en détail

CONDO COMMERCIAL A VENDRE OU A LOUER. 135-C 25ieme Avenue, St-Eustache Qc. J7P-5N2

CONDO COMMERCIAL A VENDRE OU A LOUER. 135-C 25ieme Avenue, St-Eustache Qc. J7P-5N2 CONDO COMMERCIAL A VENDRE OU A LOUER 135-C 25ieme Avenue, St-Eustache Qc. J7P-5N2 Présenté par : James El-Mashtoub Courtier Immobilier Affilié Division commerciale Robert Ghetti Courtier Immobilier Affilié

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Communiqué de presse pour publication immédiate

Communiqué de presse pour publication immédiate Communiqué de presse pour publication immédiate Cominar Expansion et performance records en 2007 Augmentation de 43,7 % des produits d exploitation et 42,5 % du bénéfice d exploitation net Un bénéfice

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 30 juin 2015

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 30 juin 2015 RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 30 juin 2015 Le présent Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds monétaire FMOQ (le «Fonds») contient

Plus en détail

Rapport industriel local Grande région de Montréal T2 2013

Rapport industriel local Grande région de Montréal T2 2013 Rapport industriel local Grande région de Montréal T2 13 Grande région de Montréal Rapport industriel local T2 13 Économie L'économie du Québec s est légèrement améliorée au deuxième trimestre de 13, la

Plus en détail

Survol du marché de l habitationl

Survol du marché de l habitationl Survol du marché de l habitationl Région de l Abitibi-Témiscamingue Patrice Tardif, analyste principal de marché Février 2010 Société canadienne d hypothèques et de logement Marché de I habitation : notre

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement QUÉBEC : 2013 2018 De façon générale, l investissement dans le secteur de la construction au Québec demeurera stable au cours des prochaines

Plus en détail

Page 1 of 6 Aussi dans ce numéro Le Mot de l'économiste fait relâche durant la période des vacances. De retour en septembre. Forte croissance des ventes résidentielles dans la région de Gatineau Les Canadiens

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 31 MARS 2010 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE DU 13 MAI 2010 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 31 MARS 2010 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE DU 13 MAI 2010 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR TERMINÉ LE 31 MARS CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE DU 13 MAI FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR MISE EN GARDE Cette présentation peut contenir des énoncés prospectifs concernant le Fonds de placement immobilier

Plus en détail

Aperçu industriel. Grande région de Montréal T1 2014. Grande région de Montréal Deuxième trimestre 2014

Aperçu industriel. Grande région de Montréal T1 2014. Grande région de Montréal Deuxième trimestre 2014 Aperçu industriel Grande région de Montréal T1 14 Grande région de Montréal Deuxième trimestre 14 Économie L'économie québécoise a connu une très légère amélioration jusqu'à présent en 14. Cependant, certains

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2014

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2014 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2014 Le présent Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds monétaire FMOQ (le «Fonds») contient les

Plus en détail

PALMARÈS. Immobilier. SÉLECTION DES INSCRIPTIONS DISPONIBLES Bureau Industriel Commercial. www.collierscanada.com/montreal

PALMARÈS. Immobilier. SÉLECTION DES INSCRIPTIONS DISPONIBLES Bureau Industriel Commercial. www.collierscanada.com/montreal COLLIERS INTERNATIONAL PRÉSENTE PALMARÈS Immobilier 2016 SÉLECTION DES INSCRIPTIONS DISPONIBLES Bureau Industriel Commercial www.collierscanada.com/montreal PALMARÈS IMMOBILIER 2016 Pourquoi Colliers International?

Plus en détail

Laurentides. Portrait régional

Laurentides. Portrait régional Laurentides Portrait régional Été 2013 2 Table des matières Occupation du territoire p. 4 Démographie p. 5 Conditions de vie p. 6 Structure économique p. 7 Secteur des entreprises p. 8 Économie p. 9 Dernières

Plus en détail

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen?

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Un comité sur les locaux à bureaux composé de plusieurs membres du Conseil exécutif national a été mis sur pied. Des représentants de la gestion

Plus en détail

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Le maintien de très faibles taux d intérêt depuis la dernière récession incite les ménages canadiens à s endetter

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques Le Mouvement Desjardins désire vous informer de la mise en marché de l immeuble situé au 201

Plus en détail

Outaouais. Portrait régional

Outaouais. Portrait régional Outaouais Portrait régional Été 2013 2 Table des matières Occupation du territoire p. 4 Démographie p. 5 Conditions de vie p. 6 Structure économique p. 7 Secteur des entreprises p. 8 Économie p. 9 Dernières

Plus en détail

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Crise économique mondiale et impacts réels sur les entreprises manufacturières québécoises et canadiennes EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Agenda I Crises et conséquences

Plus en détail

Dans le cadre de l Initiative des Innovateurs énergétiques et du programme Mesures volontaires et Registre du Défi-climat canadien (MVR inc.

Dans le cadre de l Initiative des Innovateurs énergétiques et du programme Mesures volontaires et Registre du Défi-climat canadien (MVR inc. &pjhs0dulh9lfwrulq 3/$1' $&7,21685/$ *(67,21'(/ e1(5*,( Dans le cadre de l Initiative des Innovateurs énergétiques et du programme Mesures volontaires et Registre du Défi-climat canadien (MVR inc.) 7DEOHGHVPDWLqUHV

Plus en détail

De l immobilier et du Hockey!

De l immobilier et du Hockey! De l immobilier et du Hockey! Cercle Finance du Québec Restaurant Michelangelo - Québec Mercredi 28 octobre 2015 Mario Lefebvre Président-directeur général Institut de développement urbain du Québec mlefebvre@iduquebec.com

Plus en détail

Prévisions salariales pour les négociations collectives en 2015

Prévisions salariales pour les négociations collectives en 2015 Des milieux de travail équitables, sécuritaires et productifs Travail Prévisions salariales pour les négociations collectives en 2015 Division de l information et de la recherche sur les milieux de travail

Plus en détail

CONDO INDUSTRIEL A VENDRE 680 CURE-BOIVIN, BOISBRIAND QC.

CONDO INDUSTRIEL A VENDRE 680 CURE-BOIVIN, BOISBRIAND QC. CONDO INDUSTRIEL A VENDRE 680 CURE-BOIVIN, BOISBRIAND QC. Présenté par : James El-Mashtoub Robert Ghetti Courtier Immobilier Courtier Immobilier Division commerciale Division commerciale 514.952.1111 514.944.9147

Plus en détail

La situation financière des municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal

La situation financière des municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal La situation financière des municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal Colloque des Élus de la CMM 9 Octobre, 2003 Mario Lefebvre Directeur Le Conference Board du Canada À propos du Conference

Plus en détail

QU EST-CE QUI SE PASSE DANS LE MARCHÉ IMMOBILIER?

QU EST-CE QUI SE PASSE DANS LE MARCHÉ IMMOBILIER? CONFÉRENCE QU EST-CE QUI SE PASSE DANS LE MARCHÉ IMMOBILIER? MANUEL DU PARTICIPANT Par : Michel Beauséjour, FCA, Chef de la direction de la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM) et de la Fédération

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 975, RUE SAINTE-THÉRÈSE DRUMMONDVILLE (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 399 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 975, RUE SAINTE-THÉRÈSE DRUMMONDVILLE (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 399 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 975, RUE SAINTE-THÉRÈSE DRUMMONDVILLE (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 399 000 $ Caractéristiques La Caisse Desjardins de Drummondville désire vous informer de la mise en marché de

Plus en détail

CARTE DES TARIFS & SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES

CARTE DES TARIFS & SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES CARTE DES TARIFS & SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES La source la plus complète d information sur l immobilier commercial et les solutions de relocalisation d entreprise Vous ouvre les portes depuis 24 ans Les

Plus en détail

Survol du marché immobilier de Montréal. Quatrième Trimestre 2014

Survol du marché immobilier de Montréal. Quatrième Trimestre 2014 Survol du marché immobilier de Montréal Quatrième Trimestre 2014 MARCHÉ DE MONTRÉAL Portefeuilles sous gestion Espace Bureaux 8,000,000 7,000,000 6,000,000 5,000,000 4,000,000 3,000,000 2,000,000 1,000,000

Plus en détail

Réflexions en marge du règlement visant l interdiction de la conversion en condos dans la Ville de Québec. Présenté à la Ville de Québec

Réflexions en marge du règlement visant l interdiction de la conversion en condos dans la Ville de Québec. Présenté à la Ville de Québec Réflexions en marge du règlement visant l interdiction de la conversion en condos dans la Ville de Québec Présenté à la Ville de Québec Québec, mars 2011 Québec et Est du Québec 1750, avenue de Vitré,

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

APERÇU DU SECTEUR. au 1T11. des caisses populaires et credit unions de l Ontario. Mai 2011 DANS CE NUMÉRO : Sommaire des résultats financiers Page 3

APERÇU DU SECTEUR. au 1T11. des caisses populaires et credit unions de l Ontario. Mai 2011 DANS CE NUMÉRO : Sommaire des résultats financiers Page 3 Mai 2011 APERÇU DU SECTEUR des caisses populaires et credit unions de l Ontario au 1T11 DANS CE NUMÉRO : Sommaire des résultats financiers Page 3 Faits saillants financiers Page 5 États financiers sectoriels

Plus en détail

PRIX DES LOYERS DANS LES IMMEUBLES DE BUREAUX DE CLASSE A AU CENTRE-VILLE DE MONTRÉAL Leçons des 30 dernières années

PRIX DES LOYERS DANS LES IMMEUBLES DE BUREAUX DE CLASSE A AU CENTRE-VILLE DE MONTRÉAL Leçons des 30 dernières années PRIX DES LOYERS DANS LES IMMEUBLES DE BUREAUX DE CLASSE A AU CENTRE-VILLE DE MONTRÉAL Leçons des 30 dernières années Par Mario Lefebvre, Président-directeur général Novembre 2015 Institut de développement

Plus en détail

ÉTUDE JLR. Les copropriétés (2 e partie) Évolution du marché des copropriétés de 2009 à 2013 dans l agglomération de Montréal

ÉTUDE JLR. Les copropriétés (2 e partie) Évolution du marché des copropriétés de 2009 à 2013 dans l agglomération de Montréal ÉTUDE JLR Les copropriétés (2 e partie) Évolution du marché des copropriétés de 2009 à 2013 dans l agglomération de Montréal Dans un précédent article, JLR Recherche immobilière a analysé l évolution du

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

Faits saillants. Aperçu du deuxième trimestre Indications pour 2012

Faits saillants. Aperçu du deuxième trimestre Indications pour 2012 L Industrielle Alliance déclare ses résultats financiers pour le deuxième trimestre La rentabilité et le ratio de solvabilité atteignent les meilleures indications La croissance des affaires se maintient

Plus en détail

Aperçu du marché de l investissement. Montréal S1 2014

Aperçu du marché de l investissement. Montréal S1 2014 Aperçu du marché de l investissement Montréal S1 2014 Des données de marché pour l investisseur immobilier Aperçu du marché de l investissement S1 2014 Page 2 Dans ce rapport Survol 4 Taux d actualisation

Plus en détail

ÉTUDE JLR JUIN 2015. Rapport des copropriétés au pied carré sur l île de Montréal. www.jlr.ca

ÉTUDE JLR JUIN 2015. Rapport des copropriétés au pied carré sur l île de Montréal. www.jlr.ca ÉTUDE JLR JUIN 2015 Rapport des copropriétés au pied carré sur l île de Montréal www.jlr.ca FAITS SAILLANTS Le prix médian au pi2 d une copropriété dans l agglomération de Montréal était de 304 $ en 2014,

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 8655, RUE DE GROSBOIS MONTRÉAL (QUÉBEC) PRIX RÉVISÉ : 975 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 8655, RUE DE GROSBOIS MONTRÉAL (QUÉBEC) PRIX RÉVISÉ : 975 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE Caractéristiques 8655, RUE DE GROSBOIS MONTRÉAL (QUÉBEC) PRIX RÉVISÉ : 975 000 $ Le Mouvement Desjardins désire vous informer de la mise en marché de l immeuble situé au 8655,

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l hiver 213-214 Vol. 1.4 13 janvier 214 Des signaux positifs ressortent de l enquête menée cet hiver, notamment en ce qui concerne

Plus en détail

Restructuration continue

Restructuration continue DTZ Research PROPERTY TIMES Restructuration continue Genève Bureaux 215 15 Avril 215 Sommaire Demande placée & Loyer prime 2 Offre immédiate 4 Taux de vacance 5 Projets de développement 5 Définitions 6

Plus en détail

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Trois-Rivières. Faits saillants

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Trois-Rivières. Faits saillants Baromètre FCIQ Le du marché résidentiel Région métropolitaine de Trois-Rivières Faits saillants Rebond des ventes sur le marché immobilier résidentiel de Trois-Rivières au premier trimestre de 2014 record

Plus en détail

COMINAR FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER

COMINAR FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER RAPPOR T TRIMESTRIEL 30 JUIN 1998 Message aux détenteurs de parts Au nom des Fiduciaires et des employés du Fonds de Placement Immobilier Cominar (le FPI ), il nous

Plus en détail

Tendances de l insolvabilité au Canada

Tendances de l insolvabilité au Canada Tendances de l insolvabilité au Canada Ginette Trahan Directeur général, Services des relations externes Bureau du surintendant des faillites Le 16 novembre 2011 Association canadienne de la gestion de

Plus en détail

Cominar annonce d excellents résultats et réalisations pour son deuxième trimestre terminé le 30 juin 2007

Cominar annonce d excellents résultats et réalisations pour son deuxième trimestre terminé le 30 juin 2007 Communiqué de presse pour publication immédiate Cominar annonce d excellents résultats et réalisations pour son deuxième trimestre terminé le 30 juin 2007 Clôture de l acquisition du portefeuille industriel

Plus en détail

Québec se distingue. Marie-Élaine Denis, analyste de marché. Marché de l habitation : notre savoir à votre service

Québec se distingue. Marie-Élaine Denis, analyste de marché. Marché de l habitation : notre savoir à votre service Québec se distingue PERSPECTIVES DU MARCHÉ DE L HABITATION DE QUÉBEC Marie-Élaine Denis, analyste de marché 20 janvier 2011 Marché de l habitation : notre savoir à votre service Sommaire Marché de l habitation

Plus en détail

À LOUER OU À VENDRE LES CONDOS CRESCENT. 1220, rue Crescent, Montréal

À LOUER OU À VENDRE LES CONDOS CRESCENT. 1220, rue Crescent, Montréal À LOUER OU À VENDRE LES CONDOS CRESCENT 1220, rue Crescent, Montréal Espaces commerciaux à louer ou à vendre au sein d un prestigieux développement au cœur du centre-ville de Montréal Mark Sinnett Premier

Plus en détail

2016 APERÇU DU MARCHÉ RÉSIDENTIEL DE L IMMOBILIER

2016 APERÇU DU MARCHÉ RÉSIDENTIEL DE L IMMOBILIER 2016 APERÇU DU MARCHÉ DE L IMMOBILIER RÉSIDENTIEL TABLE DES MATIÈRES 3 4 8 Aperçu national QUÉBEC 4 Grand MONTRÉAL 6 VILLE DE QUÉBEC Personnes-ressources Aperçu National En 2015, LES MARCHÉS DE l HABITATION

Plus en détail

Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT

Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT au deuxième trimestre de 2000 DANS CE NUMÉRO Faits saillants économiques : La forte croissance devrait se poursuivre en l an 2000

Plus en détail

L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle

L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle S appuyant sur une étude récente 1 réalisée par l économiste Pierre Bélanger, expert-conseil en habitation et développement socio-urbain,

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement ONTARIO : 215-224 L investissement dans le secteur de la construction de l Ontario croîtra à moyen terme, parallèlement à de nombreux

Plus en détail

TENDANCES DU MARCHÉ IMMOBILIER Congrès 2015. David Cervantes, CBRE Limitée

TENDANCES DU MARCHÉ IMMOBILIER Congrès 2015. David Cervantes, CBRE Limitée TENDANCES DU MARCHÉ IMMOBILIER Congrès 2015 David Cervantes, CBRE Limitée LES GRANDES LIGNES Introduction Situation du marché aujourd hui 1. MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL 2. MARCHÉ DES IMMEUBLES DE BUREAUX

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL

MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL STATISTIQUE CANADA 15 FÉVRIER 2002 1 MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL

Plus en détail

Direction de l évaluation foncière. Dépôt des rôles d évaluation 2014 2015 2016 Agglomération de Montréal

Direction de l évaluation foncière. Dépôt des rôles d évaluation 2014 2015 2016 Agglomération de Montréal Direction de l évaluation foncière Dépôt des rôles d évaluation 2014 2015 2016 Agglomération de Montréal Présentation 1. Compétence en matière d évaluation 2. Contenu et entrée en vigueur des rôles 3.

Plus en détail

Info-Carburant. Aperçu national. Faits récents. Volume 10, Bulletin 23 11 décembre, 2015 ISSN 1918-3321

Info-Carburant. Aperçu national. Faits récents. Volume 10, Bulletin 23 11 décembre, 2015 ISSN 1918-3321 Aperçu national Les prix de l essence au détail au Canada ont baissé de 1, cent le litre au cours des deux dernières semaines Pour la période de deux semaines se terminant le 8 décembre, le prix moyen

Plus en détail

3325-3329, rue Ontario Est, Montréal

3325-3329, rue Ontario Est, Montréal À vendre ou à louer Propriété commerciale récemment rénovée située au cœur de la populaire Promenade Ontario Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec : Mark Sinnett Vice-président

Plus en détail

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015 Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec Montréal, 15 janvier 2015 Méthodologie Sondage Web réalisé du 3 au 13 novembre 2014. Échantillon représentatif de 5 659 répondants adultes

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

Opérations internationales du Canada en valeurs mobilières, janvier 2015 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 16 mars 2015

Opérations internationales du Canada en valeurs mobilières, janvier 2015 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 16 mars 2015 Opérations internationales du Canada en valeurs mobilières, janvier Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le lundi 16 mars Les investisseurs canadiens ont réduit leurs avoirs en titres étrangers

Plus en détail

OBJECTIF. Exigez d'avantage de votre agent immobilier.

OBJECTIF. Exigez d'avantage de votre agent immobilier. OBJECTIF Exigez d'avantage de votre agent immobilier. La négociation d'une transaction immobilière, ce n'est pas seulement l'obtention d'un prix compétitif sur le marché actuel IMMOBILIER Afin de guider

Plus en détail

Perspectives 2015 du marché de la revente

Perspectives 2015 du marché de la revente HORIZON immobilier 2015 Perspectives 2015 du marché de la revente Par Paul Cardinal Directeur, Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Plan de la présentation 1 2 3 4 Facteurs

Plus en détail

Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain

Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain Présenté par Caroline Charest Économiste / directrice principale KPMG-SECOR Une accélération de la croissance mondiale

Plus en détail

Belle opportunité près du Marché Central

Belle opportunité près du Marché Central À LOUER > ESPACES À BUREAUX Belle opportunité près du Marché Central 9300-9340, boul. St-Laurent, Montréal, Qc Jusqu à 100 000 pi 2 contigus sur 2 étages www.collierscanada.com/fr/19072 Espaces à bureaux

Plus en détail

LE FPI PRO DÉCLARE DE SOLIDES GAINS FINANCIERS ET D EXPLOITATION POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE DE 2015

LE FPI PRO DÉCLARE DE SOLIDES GAINS FINANCIERS ET D EXPLOITATION POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE DE 2015 LE FPI PRO DÉCLARE DE SOLIDES GAINS FINANCIERS ET D EXPLOITATION POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE DE DIFFUSION INTERDITE AUX ÉTATS-UNIS OU PAR L ENTREMISE DE SERVICES DE NOUVELLES DES ÉTATS-UNIS. Le 25 novembre

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation Les facteurs fondamentaux Les prévisions pour 2014 Les intentions à moyen terme Les principaux risques Vers un autre resserrement hypothécaire? Plan de la présentation Les facteurs

Plus en détail

Le marché québécois du capital-risque au premier trimestre de 2015. Réseau Capital

Le marché québécois du capital-risque au premier trimestre de 2015. Réseau Capital Le marché québécois du capital-risque au premier trimestre de 2015 RAPPORT PRÉPARÉ POUR Réseau Capital MAI 2015 2015 par Thomson Reuters (Canada); tous droits réservés Toutes les données utilisées pour

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ. Variation de la valeur foncière et des transactions ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ PRIVÉ. Rôle d évaluation foncière

ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ. Variation de la valeur foncière et des transactions ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ PRIVÉ. Rôle d évaluation foncière F Variation de la valeur foncière et des transactions PRIVÉ Rôle d évaluation foncière Variation entre 2007 et 2011 2 Différence avec le prix de vente 3 Transactions 2000-2010 Vente de copropriétés et

Plus en détail

GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS

GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS 2013 2014 Guide immobilier commercial lavallois MOT du maire MARC DEMERS, MAIRE DE LAVAL «Laval est devenue une ville d accueil incontournable pour les entreprises.»

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS OBLIGATIONS CANADIENNES FMOQ AU 30 juin 2015

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS OBLIGATIONS CANADIENNES FMOQ AU 30 juin 2015 RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS OBLIGATIONS CANADIENNES FMOQ AU 30 juin 2015 Le présent Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds obligations canadiennes

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE SIIC DE PARIS : CHIFFRE D AFFAIRES 2013 ET ACTIVITES DU 4 EME TRIMESTRE 2013

COMMUNIQUE DE PRESSE SIIC DE PARIS : CHIFFRE D AFFAIRES 2013 ET ACTIVITES DU 4 EME TRIMESTRE 2013 PARIS, LE 23 JANVIER 2014, COMMUNIQUE DE PRESSE SIIC DE PARIS : CHIFFRE D AFFAIRES 2013 ET ACTIVITES DU 4 EME TRIMESTRE 2013 CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL 2013 ET CHIFFRE D AFFAIRES DU 4 EME TRIMESTRE 2013

Plus en détail

Chaque année, le secteur du stationnement génère plus de 20 milliards de dollars de revenus bruts de stationnement. International Parking Institute

Chaque année, le secteur du stationnement génère plus de 20 milliards de dollars de revenus bruts de stationnement. International Parking Institute Chaque année, le secteur du stationnement génère plus de 20 milliards de dollars de revenus bruts de stationnement International Parking Institute Résumé En tant que grand frère du secteur du parking,

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête du printemps 2015 Vol. 12.1 6 avril 2015 L enquête menée ce printemps fait ressortir que la baisse des prix du pétrole continue d assombrir

Plus en détail