GRAND MONTRÉAL Rapport de marché de bureaux PREMIER TRIMESTRE Accélérateur de réussite.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GRAND MONTRÉAL Rapport de marché de bureaux PREMIER TRIMESTRE 2015. Accélérateur de réussite."

Transcription

1 GRAND MONTRÉAL Rapport de marché de bureaux PREMIER TRIMESTRE 2015 Accélérateur de réussite.

2 TABLE DES MATIÈRES SURVOLS DES MARCHÉS Centre-ville 4 Centre de l Île 5 Banlieues 6 GLOSSAIRE 7 PREMIER TRIMESTRE 2015

3 SURVOL DU MARCHÉ DES S À BUREAUX GRAND MONTRÉAL L année 2014 a commencé avec beaucoup d attentes et les 6 premiers mois ont été témoins de plusieurs transactions sur le marché des espaces de bureaux, ce qui a surpris les nombreux joueurs immobiliers à. Les prévisions optimistes de l année 2014 ont été tempérées par la glissade du dollar canadien et par la chute des prix du pétrole qui ont eu des effets sur l économie canadienne. Que nous réserve 2015? La situation économique affectera-t-elle énormément le marché immobilier montréalais? Le Conference Board estime que la croissance du produit intérieur brut du Québec atteindrait 2,4 % cette année, et que l économie devrait profiter de la baisse du dollar canadien et d une économie américaine plus solide. La Chambre de commerce du métropolitain indiquait en février un taux de chômage de 7,5 % pour la région de, en baisse de 0,7 % par rapport au mois de février Le marché des espaces de bureaux commence l année 2015 sur une note optimiste, alors qu on enregistre pieds carrés d absorption positive, un taux d inoccupation de 7,3 %, à la baisse de 0,1 % par rapport à l année précédente, et à un taux de disponibilité de 11,9%, en baisse de 1,4% comparativement à celui du dernier trimestre de Malgré le fait que l absorption d espace de bureaux ne reflète pas le dynamisme de l économie, la superficie inoccupée a reculé de pieds carrés par rapport au dernier trimestre. Dans ces conditions d offre excédentaire, les locataires potentiels et actuels sont en meilleure position pour améliorer les conditions de leur bail et louer un espace de bureau de haute qualité à des taux préférentiels ou pour déménager dans des espaces de qualité supérieure. La forte croissance de l offre des espaces de bureaux de qualité n a pas trouvé preneur chez les locataires et les acheteurs potentiels. Pour cette raison, le taux d inoccupation demeure à 7,3 %. Les plus grands changements dans le taux d inoccupation sont survenus dans les bureaux de catégorie A avec un pourcentage de 8,5 % pour ce trimestre. Quant au taux d inoccupation pour les bureaux de catégorie B, il est resté plutôt stable à 6,8 %. INVESTISSEMENT Les taux globaux d actualisation pour ce trimestre demeurent stables. Pour les édifices de catégorie A du centre-ville, les taux sont compris entre 6,00 % et 6,50 %, alors que pour les produits de catégorie B, on parle plutôt de 6,50 % à 7,00 %. En banlieue, les taux globaux d actualisation demeurent constants à 6,75 % pour les immeubles de catégorie A et 7,25 % pour les immeubles de catégorie B. T TENDANCE Taux de disponibilité 13,3 % 11,9 % Taux d inoccupation 7,4 % 7,3 % Absorption nette (pi 2 ) Nouvelles constructions (pi 2 ) Loyer net moyen pondéré ($/pi 2 ) Loyer additionnel moyen pondéré ($/pi 2 ) 17,31 $ 17,19 $ 15,86 $ 15,79 $ Quant aux marchés des capitaux, l offre hypothécaire commerciale demeure forte avec des écarts de crédit encore bas comparativement aux années précédentes. Les taux s alignent entre 175 et 210 points de base au-dessus des obligations de 5 ans pour les propriétés de catégorie A. La grande différence dans le taux global est que le gouvernement du Canada a baissé le taux préférentiel de 0,25 % en 2014 pour atteindre un taux moyen de 0,75 %. PRÉDICTIONS Le marché pourrait ralentir au cours des deuxième et troisième trimestres, pour ensuite accélérer vers la fin de l année. On prévoit que la demande pour la location d espaces de bureaux, encouragée par la croissance du secteur des services, demeurera presque nulle en 2015, principalement en raison du commerce extérieur, de la dévalorisation du dollar canadien et de la reprise et de la demande américaine. Toutefois, la croissance du produit intérieur brut pour la région métropolitaine, selon le Conference Board du Canada, serait de 2,4 %, soit une hausse de 0,3 %. L Institut de la statistique du Québec indiquait en février que l emploi était en hausse de 1,1 % par rapport à l an dernier, ce qui se traduit par un taux de chômage de 7,4 %. La situation économique actuelle incite donc les entreprises à réagir et à évaluer leurs préférences. L équilibre budgétaire sans l augmentation des taxes d affaires ou individuelles annoncée lors du budget provincial devrait avoir un effet positif sur l économie de. Avec la baisse du dollar et un budget équilibré, on s attend à de nouveaux joueurs sur le marché immobilier et un nouvel intérêt de la part des États-Unis. L année 2015 pourrait donc s avérer une autre année fructueuse sur le plan des ventes. PERFORMANCE HISTORIQUE ET PRÉVISIONS 10% 9% 8% 7% 6% 5% 4% 3% 2% 1% 0% 2009 T2 T3 T T2 T3 T T2 T3 T T2 T3 T T2 T3 T Absorption (pi²) Nouvelle offre (pi²) Taux d'inoccupation (%) T2 T3 T T2p T3p T4p 2016 Q1 p ( ) ( ) ( ) ( ) ABSORPTION (PI 2 ) NOUVELLE OFFRE (PI 2 ) TAUX D INOCCUPATION (%) 3

4 SOMMAIRE DU MARCHÉ DES S À BUREAUX MONTRÉAL CENTRE-VILLE Le premier trimestre de l année 2015 ressemble à celui de 2014, dans la mesure où le marché s est montré généreux envers les locataires, alors que les propriétaires offrent des incitatifs à la location toujours plus alléchants. L année débute avec un taux de disponibilité de 10,6 % et un taux d inoccupation de 5,6 %. Certes, le centre-ville est plus dispendieux, mais il conserve ses avantages comme centre des affaires en raison de sa situation enviable au cœur des axes routiers et du transport en commun. La construction du gratte-ciel Maison Manuvie, au 900, boulevard de Maisonneuve Ouest, est en cours et permettra d ajouter pieds carrés d espace de bureau au centre-ville d ici le troisième trimestre de Manuvie occupera pieds carrés sur 11 étages, ce qui représente plus de la moitié des 27 étages de ce gratte-ciel de catégorie AAA. Quelques 2000 employés de Manuvie déménageront dans ce nouveau bâtiment. TENDANCES Étant donné que plusieurs entreprises réduisent la superficie qu elles occupent et que la superficie disponible totale est en augmentation constante, les taux de disponibilité et d inoccupation vont continuer de grimper en Les espaces inoccupés en sous-location continuent de gagner du terrain. Ce trimestre ils ont atteint plus de pieds carrés. T TENDANCE Taux de disponibilité 12,7 % 10,6 % Taux d inoccupation 6,0 % 5,6 % Absorption nette (pi 2 ) Nouvelles constructions (pi 2 ) 0 0 Loyer net moyen pondéré ($/pi 2 ) 21,31 $ 21,39 $ Loyer additionnel moyen pondéré ($/pi 2 ) 16,71 $ 16,48 $ TRANSACTIONS DE VENTES NOTABLES Canada Inc Vente 240, Saint-Jacques, Montagne Nominee INC Vente 2062 de la Montagne, NOUVELLES CONSTRUCTIONS ADRESSE 1115 rue Saint-Antoine O. 900 boul. de Maisonneuve Ouest 0 des Canadiens-de- Avenue SUPERFICIE TOTALE (PI 2 ) PERFORMANCE HISTORIQUE ET PRÉVISIONS 8% 7% 6% 5% 4% 3% 2% 1% 0% PROMOTEUR Cadillac Fairview Ivanhoe Cambridge Broccolini ( ) ( ) ( ) ( ) Locations Notables Ventes Notables Nouvelles Constructions TRANSACTIONS DE LOCATION NOTABLES 1500, rue 1 L'Oréal Canada Inc. University, L'Institution Royale pour I'Avancement des Sciences Vision Globate A.R. Ltée MacDougall, MacDougall & Mactier Inc. Ravinsky Ryan Lemoine Nouveau bail 2001, av. McGill College 80, rue Queen, 1000, rue de la Gauchetière 1010, rue de la Gauchetière Alcoa Ltée 1, place Ville Marie , rue Queen, 7 Orthosoft inc Chemical Computing Group Inc. Orange Business Services CAD inc. Agrandissement Nouveau bail 10 Cosime Inc. Nouveau bail ABSORPTION (PI 2 ) NOUVELLE OFFRE (PI 2 ) TAUX D INOCCUPATION (%) 1010, rue Sherbrooke Ouest 2001, av. McGill College 5, Pplace Ville Marie PREMIER TRIMESTRE 2015 Absorption (pi²) Nouvelle offre (pi²) Taux d'inoccupation (%)

5 SOMMAIRE DU MARCHÉ DES S À BUREAUX MONTRÉAL - CENTRE DE L ÎLE Les quartiers centraux de l île de sont célèbres pour leurs immeubles de type loft qui offrent des loyers abordables et attirent les entreprises œuvrant dans le milieu artistique. Certains secteurs sont devenus un choix attrayant pour les grands utilisateurs de lofts chics reconvertis en espaces à aire ouverte et en bureaux administratifs polyvalents. Présentement, le taux de disponibilité y est de 18,7 %. C est 8,1 % de plus qu au centre-ville. TENDANCES Alors que la demande pour les produits de catégorie A et B- est moindre, la demande pour les bureaux de type loft poursuit sa croissance auprès des entreprises cherchant à réduire leurs coûts d opération. Les régions ou la demande est la plus importante sont le plateau Mont-Royal, Centre-Sud et Griffintown. Ces bureaux de type Loft resteront populaires parmi les entreprises en démarrage à la recherche de loyers modiques et qui désirent offrir un environnement de travail dynamique pour les jeunes professionnels. Près de pieds carrés ont été absorbés au cours du premier trimestre de 2015, ce qui représente une hausse depuis le quatrième trimestre de T TENDANCE Taux de disponibilité 14,2 % 18,7 % Taux d inoccupation 10,8 % 8,2 % Locations Notables Ventes Notables Nouvelles Constructions Absorption nette (pi 2 ) Nouvelles constructions (pi 2 ) Loyer net moyen pondéré ($/pi 2 ) Loyer additionnel moyen pondéré ($/pi 2 ) 14,47 $ 14,47 $ 13,51 $ 13,51 $ TRANSACTIONS DE VENTES NOTABLES 9 Universite Concordia Vente 10 Fondation Marc Bourgie Vente NOUVELLES CONSTRUCTIONS 11 ADRESSE 3500 Saint-Jacques, Montreal St Mathieu, Montreal , rue Notre- Dame, Montreal SUPERFICIE TOTALE (PI 2 ) Asgaard 16,610 PROMOTEUR Ogilvy Avenue, Montreal Groupe Petra Ltée TRANSACTIONS DE LOCATION NOTABLES 1 Hydro-Québec 2 Développement Dialyse Québec inc. Nouveau bail 3 Ubisoft Nouveau bail 4 5 John Keells BPO Solutions Canada inc. Société de Transport de 6 Seneca-Experts Conseils Inc. 7 8 Centre des textiles contemporains de Éditions Protégezvous Nouveau bail Agrandissement 800, boul. De Maisonneuve Est 5455, av. de Gaspe, 5800, rue Saint- Denis, 255, boul. Cremazie, 5800, rue Saint- Denis, 7100, rue Jean- Talon Est 5800, rue Saint- Denis, 2120, rue Sherbrooke Est PERFORMANCE HISTORIQUE ET PRÉVISIONS 16% 14% 12% 10% 8% 6% 4% 2% 0% ( ) ( ) ABSORPTION (PI 2 ) NOUVELLE OFFRE (PI 2 ) TAUX D INOCCUPATION (%) Absorption (pi²) Nouvelle offre (pi²) Taux d'inoccupation (%) 5

6 SOMMAIRE DU MARCHÉ DES S À BUREAUX BANLIEUES La croissance exceptionnelle du marché des espaces de bureaux observée au cours des années précédentes semble s être calmée. Au premier trimestre de 2015, les banlieues ont enregistré une absorption positive de pieds carrés. Toutefois, Saint-Laurent, l Ouest-de-l Île et l Est-de-l Île ont enregistré une absorption négative totale de pieds carrés. L Est-de-l Île demeure le sous-marché avec le taux de disponibilité le plus élevé : 21,4 %. Néanmoins, le marché des banlieues se développe rapidement et demeure un marché intéressant en raison de ses prix et de ses loyers abordables, tout en restant en retrait du trafic routier. TENDANCES Ce trimestre, Laval enregistre un taux d inoccupation de 10,6 % et un taux de disponibilité de 15,7 %. La Rive-Sud demeure le marché le plus stable sur le plan de la sous-location, car il n y a aucun espace de ce type sur le marché. De plus, pour ce trimestre, la Rive-Sud enregistre le taux d inoccupation le plus bas parmi tous les marchés de banlieue, avec 6,3 % et un taux de disponibilité de 11,8 %. Le loyer net moyen demandé pour des espaces disponibles y est de 12,04 $ le pied carré par année. T TENDANCE Taux de disponibilité 14,5 % 16,3 % Taux d inoccupation 10,2 % 12,4 % Absorption nette (pi 2 ) Nouvelles constructions (pi 2 ) Loyer net moyen pondéré ($/pi 2 ) Loyer additionnel moyen pondéré ($/pi 2 ) 13,64 $ 13,57 $ 12,22 $ 12,59 $ TRANSACTIONS DE VENTES NOTABLES 8 Gestion 3333 du Souvenir Inc. Vente 3333, du Souvenir, Laval Locations Notables Ventes Notables Nouvelles Constructions TRANSACTIONS DE LOCATION NOTABLES 1 Calea , rue Levy Utopia Image inc. 2, place Laval, Laval Éclairage Dimension Plus inc. 4 Société Québécoise des Infrastructures 8560, boul. Pie-IX , boul. Anjou Gestion NDMM INC. Vente 1575, de l'avenir, Laval Targanta Therapeutics 7170, rue Frederick Banting Gestion Arm in Arm Inc Vente 3843, boul. St-Martin, Laval Fédération des caisses Desjardins du Québec 2550, boul. Daniel- Johnson, Laval PERFORMANCE HISTORIQUE ET PRÉVISIONS 7 Industrielle Alliance 7400, boul. des Galeries-d'Anjou, % 14% 12% 10% 8% 6% 4% 2% 0% Absorption (pi²) Nouvelle offre (pi²) Taux d'inoccupation (%) ( ) ( ) ( ) ( ) ABSORPTION (PI 2 ) NOUVELLE OFFRE (PI 2 ) TAUX D INOCCUPATION (%) NOUVELLES CONSTRUCTIONS ADRESSE SUPERFICIE TOTALE (PI 2 ) PROMOTEUR rue St-Charles O Avison Young boul. Alfred Nobel, St-Laurent route Transcanadienne Broccolini BTB REIT PREMIER TRIMESTRE 2015

7 SOMMAIRE DU MARCHÉ DES S À BUREAUX GLOSSAIRE Absorption : Représente le changement dans l espace physiquement occupé depuis la période précédente. L absorption nette peut être positive ou négative. L activité de prélocation n est pas incluse dans le calcul de l absorption nette puisqu elle n implique pas de changement dans l occupation. Loyer additionnel : Comprend les coûts d exploitation et les taxes foncières, par pied carré par année. Loyer brut: Obtenu lorsqu on additionne le loyer additionnel au loyer net. Loyer net : Valeur monétaire demandée par les propriétaires pour l espace offert en location directe (et non pas en sous-location), exprimée en dollars par pied carré par année. Location directe : L espace disponible offert sur le marché par le propriétaire ou le gestionnaire de la propriété, que l espace soit occupé ou non. Sous-location : Espace disponible offert sur le marché par le locataire actuel, que l espace soit occupé ou non. Cet espace entre en compétition avec l espace disponible à la location directe. Taux de disponibilité: Superficie disponible divisée par la superficie totale inventoriée. Cet espace est disponible à la location, la sous-location et peut ou non être occupé. Taux d inoccupation: Proportion d espace inoccupé par rapport à l inventaire total d édifices. L espace inoccupé est physiquement vacant et peut être ou non disponible pour la location ou la sous-location. L inoccupation physique n est pas déterminée par le fait qu un locataire paie ou non un loyer. 7

8 NOS BUREAUX AU QUÉBEC MONTRÉAL 1800, avenue McGill College, bureau 400, Québec H3A 3J QUÉBEC 2828, boulevard Laurier, bureau 700 Québec, Québec G1V 0B Andrew Maravita Directeur général Québec Benoit Beauchemin Analyste principal, Intelligence de marché Ce document fut préparé par Colliers International à des fins de publicité et d information. Colliers International n émet aucune garantie ou représentation que ce soit, ni explicite, ni implicite, à l égard de l information, y compris, sans toutefois se limiter à des garanties de contenu, de précision et de fiabilité. Colliers International exclut sans équivoque toute condition et garantie présumées ou sous-entendues découlant de ce document et exclut toute responsabilité pour des pertes et dommages qui en découleraient. Cette publication est la propriété de Colliers International et/ou de ses concédants et elle est protégée par le droit d auteur Tous droits réservés. Colliers International (Québec) Inc. Agence immobilière.

location de bureaux Stephen Léopold Président du conseil Avison Young Québec partenariat. performance. Solutions immobilières intelligentes

location de bureaux Stephen Léopold Président du conseil Avison Young Québec partenariat. performance. Solutions immobilières intelligentes Le marché de location de bureaux à partenariat. performance. 2011 Stephen Léopold Président du conseil Avison Young Solutions immobilières intelligentes Immeubles à bureaux de : les «blue-chips» canadiennes

Plus en détail

1155 Autoroute Chomedey, Laval, Québec

1155 Autoroute Chomedey, Laval, Québec UNE PROPRIÉTÉ UNIQUE À vendre ou à louer 1155 Autoroute Chomedey, Laval, Québec Hall d entrée Propriété industrielle flex Convenable pour : > > Espace commercial/vente au détail > > Importateur direct/détaillant

Plus en détail

Le marché locatif de la RMR de Montréal

Le marché locatif de la RMR de Montréal Le marché locatif de la RMR de Montréal DAVID L HEUREUX Analyste principal de marché, SCHL Votre clientèle locative Au programme L état du marché locatif Texte Votre clientèle locative Tendances et perspectives

Plus en détail

À VENDRE > ESPACE À BUREAUX. Bâtiment historique au coeur du centre-ville. 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc

À VENDRE > ESPACE À BUREAUX. Bâtiment historique au coeur du centre-ville. 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc À VENDRE > ESPACE À BUREAUX Bâtiment historique au coeur du centre-ville 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc À VENDRE > ESPACE À BUREAUX

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

Bâtir sur de solides. fondations. Assemblée générale annuelle 2015

Bâtir sur de solides. fondations. Assemblée générale annuelle 2015 Bâtir sur de solides fondations Assemblée générale annuelle 2015 0 BTB SES OBJECTIFS L objectif principal de BTB consiste à maximiser le rendement total pour ses porteurs de parts par les actions suivantes:

Plus en détail

Graphique 3 Le marché des copropriétés existantes est nettement excédentaire

Graphique 3 Le marché des copropriétés existantes est nettement excédentaire 9 janvier 1 Cycle de l immobilier résidentiel au Québec : bien différent de celui du Canada L an dernier, le marché de l habitation au pays a continué de défier à la hausse les pronostics tant au niveau

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l été 15 Vol. 12.2 6 juillet 15 L enquête menée cet été laisse entrevoir des perspectives divergentes selon les régions. En effet,

Plus en détail

Aussi dans ce numéro Les ventes de copropriétés perdent de leur élan Depuis un certain temps, la copropriété nous avait habitués à des hausses relativement soutenues des transactions MLS au Québec. Mais

Plus en détail

Aperçu industriel. Aperçu du marché. Grande région de Montréal Premier trimestre 2015

Aperçu industriel. Aperçu du marché. Grande région de Montréal Premier trimestre 2015 Aperçu industriel Grande région de Montréal Premier trimestre Aperçu du marché Économie Les tendances positives observées quant à l'économie du Québec au cours du dernier trimestre de 14 ont maintenu leur

Plus en détail

L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle

L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle S appuyant sur une étude récente 1 réalisée par l économiste Pierre Bélanger, expert-conseil en habitation et développement socio-urbain,

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 31 MARS 2010 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE DU 13 MAI 2010 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 31 MARS 2010 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE DU 13 MAI 2010 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR TERMINÉ LE 31 MARS CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE DU 13 MAI FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR MISE EN GARDE Cette présentation peut contenir des énoncés prospectifs concernant le Fonds de placement immobilier

Plus en détail

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue?

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? 28 avril 2015 Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? Beaucoup d espoir repose sur les entreprises du centre du pays pour permettre à la croissance économique de

Plus en détail

Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité?

Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité? Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité? Introduction On se souvient que le dollar canadien avait dépassé le seuil de la parité en 2008 avant la crise financière sous l impulsion de

Plus en détail

Le quatrième resserrement hypothécaire, un an plus tard

Le quatrième resserrement hypothécaire, un an plus tard Le quatrième resserrement hypothécaire, un an plus tard Nous examinons ici l effet du dernier resserrement des règles de l assurance prêt hypothécaire sur la performance du marché immobilier québécois

Plus en détail

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Province de Québec. 2 e trimestre 2010

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Province de Québec. 2 e trimestre 2010 Province de Québec Le Baromètre MLS du marché résidentiel Faits saillants Premier ralentissement des ventes en cinq trimestres Seuls quelques centres urbains sont parvenus à être dynamiques Remontée dans

Plus en détail

2013 IMMOBILIER/ÉTUDE DE MARCHÉ NATIONALE D IMMEUBLES À BUREAUX Montréal Printemps/été

2013 IMMOBILIER/ÉTUDE DE MARCHÉ NATIONALE D IMMEUBLES À BUREAUX Montréal Printemps/été REcherche 2013 IMMOBILIER/ÉTUDE DE MARCHÉ NATIONALE D IMMEUBLES À BUREAUX Montréal Printemps/été FAITS SAILLANTS Stabilité du taux d inoccupation des immeubles à bureaux à 6,0 % Augmentation des nouveaux

Plus en détail

Chef de file en gestion immobilière. Guide sur la classification des immeubles de bureaux

Chef de file en gestion immobilière. Guide sur la classification des immeubles de bureaux Chef de file en gestion immobilière Guide sur la classification des immeubles de bureaux Table des matières 3 Démarche du projet 4 Introduction 5 Un guide pour les immeubles de bureaux de classe A, B ou

Plus en détail

CONDO INDUSTRIEL A VENDRE 680 CURE-BOIVIN, BOISBRIAND QC.

CONDO INDUSTRIEL A VENDRE 680 CURE-BOIVIN, BOISBRIAND QC. CONDO INDUSTRIEL A VENDRE 680 CURE-BOIVIN, BOISBRIAND QC. Présenté par : James El-Mashtoub Robert Ghetti Courtier Immobilier Courtier Immobilier Division commerciale Division commerciale 514.952.1111 514.944.9147

Plus en détail

GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS

GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS GUIDE IMMOBILIER COMMERCIAL LAVALLOIS 2013 2014 Guide immobilier commercial lavallois MOT du maire MARC DEMERS, MAIRE DE LAVAL «Laval est devenue une ville d accueil incontournable pour les entreprises.»

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Québec. Société d habitation du Québec. Un portrait de la copropriété au Québec. Le bulletin d information de la société d habitation du québec

Québec. Société d habitation du Québec. Un portrait de la copropriété au Québec. Le bulletin d information de la société d habitation du québec Société d habitation du Québec HABITATION Québec Le bulletin d information de la société d habitation du québec Volume 3, numéro 4, ÉTÉ 29 Un portrait de la copropriété au Québec Par Dany Dutil CONTEXTE

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds Fonds du marché monétaire Standard Life 30 juin La Standard Life au Canada fait maintenant partie de Manuvie. www.manuvie.ca Fonds du marché

Plus en détail

CENTRE DU PNEU M.C. INC.

CENTRE DU PNEU M.C. INC. CENTRE DU PNEU M.C. INC. DOCUMENT D INFORMATION CONFIDENTIEL Septembre 2013 Syndic APPEL D OFFRES Mise en garde Le présent document d information confidentiel a été rédigé par («Syndic»), à partir de l

Plus en détail

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Budget 2015 Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Ordre du jour Le Canada et l économie mondiale L incertitude économique mondiale Les finances provinciales et la situation financière du Manitoba

Plus en détail

Les investissements étrangers dans l immobilier canadien

Les investissements étrangers dans l immobilier canadien Les investissements étrangers dans l immobilier canadien La compréhension des principaux enjeux sous-jacents à l acquisition, à la location, au financement ou à l aménagement d un immeuble au Canada permettra

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques Le Mouvement Desjardins désire vous informer de la mise en marché de l immeuble situé au 201

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION Trimestre terminé le 31 mars 2007

RAPPORT DE GESTION Trimestre terminé le 31 mars 2007 RAPPORT DE GESTION Trimestre terminé le 31 mars 2007 RAPPORT DE GESTION Le présent rapport de gestion en date du 24 mai 2007 du Fonds de placement immobilier BTB («le Fonds» ou «FPI BTB») doit être lu

Plus en détail

CARTE DES TARIFS & SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES

CARTE DES TARIFS & SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES CARTE DES TARIFS & SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES La source la plus complète d information sur l immobilier commercial et les solutions de relocalisation d entreprise Vous ouvre les portes depuis 24 ans Les

Plus en détail

REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL

REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL SUJETS COUVERTS» L investissement immobilier en 2013» Diagnostic par classes d actifs» Perspectives à moyen terme» Enjeux 2001-12-01

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l été 214 Vol. 11.2 7 juillet 214 L enquête menée cet été fait encore ressortir des signes encourageants en ce qui concerne les perspectives

Plus en détail

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos»)

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Sommaire Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Novembre 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS... 3 2. MÉTHODES DE RECHERCHE...

Plus en détail

ASSEMBLÉE ANNUELLE 29 juin 2009

ASSEMBLÉE ANNUELLE 29 juin 2009 ASSEMBLÉE ANNUELLE 29 juin 2009 Fonds de Placement Immobilier BTB 233M$ million de propriétés acquises depuis Octobre 2006 IPO Page 1 BTB: un sommaire BTB REIT est une fiducie de placements immobiliers

Plus en détail

Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à 100 000 $

Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à 100 000 $ Vos dépôts sont protégés, c est garanti! Au Québec, l Autorité des marchés financiers protège vos dépôts jusqu à La garantie de base sur vos dépôts Quels dépôts sont garantis par l assurance-dépôts? L

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

L immobilier commercial. Un catalyseur de la transformation des entreprises et de l amélioration de la rentabilité

L immobilier commercial. Un catalyseur de la transformation des entreprises et de l amélioration de la rentabilité L immobilier commercial Un catalyseur de la transformation des entreprises et de l amélioration de la rentabilité Contenu L immobilier commercial repose sur des bases solides...2 L écart de productivité

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

- et - - et - - et - - et - - et -

- et - - et - - et - - et - - et - CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL N o 500-06-000197-034 (Recours collectif) COUR SUPÉRIEURE RÉAL MARCOTTE, domicilié et résidant au 815, avenue d'argenson Sud, à Alma, dans le district d'alma,

Plus en détail

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Le maintien de très faibles taux d intérêt depuis la dernière récession incite les ménages canadiens à s endetter

Plus en détail

Perspectives 2015 du marché de la revente

Perspectives 2015 du marché de la revente HORIZON immobilier 2015 Perspectives 2015 du marché de la revente Par Paul Cardinal Directeur, Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Plan de la présentation 1 2 3 4 Facteurs

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2011 Desjardins Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Desjardins Sécurité financière offre une

Plus en détail

8 Certifications Minergie

8 Certifications Minergie 8 Chapitre 8 Être Minergie, est-ce aussi être «autrement»? Pour de nombreux acteurs du marché immobilier, un label de durabilité devrait s accompagner d une appréciation de la valeur de leur immeuble,

Plus en détail

Faits saillants INDICE CPQ-LÉGER MARKETING DE CONFIANCE DANS L ÉCONOMIE QUÉBÉCOISE. Constats. Consommateurs. Entreprises.

Faits saillants INDICE CPQ-LÉGER MARKETING DE CONFIANCE DANS L ÉCONOMIE QUÉBÉCOISE. Constats. Consommateurs. Entreprises. Faits saillants INDICE CPQ-LÉGER MARKETING DE CONFIANCE DANS L ÉCONOMIE QUÉBÉCOISE Avril 2003 Constats L indice CPQ-Léger Marketing de confiance des consommateurs et des entreprises dans l économie québécoise

Plus en détail

Perspective. Logement. Grand Montréal

Perspective. Logement. Grand Montréal Logement Perspective Grand Montréal 26 n o JUIN 2014 Bulletin de la Communauté métropolitaine de Montréal Stabilité du taux d inoccupation des logements locatifs entre et à l échelle de l ensemble du Grand

Plus en détail

L Agroindicateur. Une autre bonne performance. Octobre 2014

L Agroindicateur. Une autre bonne performance. Octobre 2014 L Agroindicateur Octobre 2014 Une autre bonne performance La conjoncture 2014 permet d envisager que le revenu net total des entreprises agricoles québécoises devrait se situer à un niveau historiquement

Plus en détail

Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE

Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE Le programme municipal de rénovation majeure, qui vise la rénovation de l ensemble d un bâtiment résidentiel, offre une aide financière aux propriétaires

Plus en détail

Avantages de l assurance titres pour les locataires commerciaux. Conférence sur la location immobilière de Montréal Mai 2014

Avantages de l assurance titres pour les locataires commerciaux. Conférence sur la location immobilière de Montréal Mai 2014 Avantages de l assurance titres pour les locataires commerciaux Conférence sur la location immobilière de Montréal Mai 2014 Contenu de la présentation Composantes essentielles o Caractéristiques fondamentales

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 93, BOUL. GRÉBER GATINEAU (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 1 600 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 93, BOUL. GRÉBER GATINEAU (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 1 600 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 93, BOUL. GRÉBER GATINEAU (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 1 600 000 $ Caractéristiques La Caisse Desjardins de Gatineau désire vous informer de la mise en marché de l immeuble situé

Plus en détail

GE Capital. Principaux faits nouveaux. Perspectives sectorielles. Survol des tendances de l industrie : Automobile

GE Capital. Principaux faits nouveaux. Perspectives sectorielles. Survol des tendances de l industrie : Automobile Principal indicateur de la rentabilité du secteur Survol des tendances de l industrie : Automobile Principaux faits nouveaux En février, les ventes de véhicules légers au Canada ont été fortes, soit 18

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD HAUSSES RÉCENTES DES TAUX HYPOTHÉCAIRES AU CANADA RÉPONSES À DES QUESTIONS COURANTES

COMMENTAIRE. Services économiques TD HAUSSES RÉCENTES DES TAUX HYPOTHÉCAIRES AU CANADA RÉPONSES À DES QUESTIONS COURANTES COMMENTAIRE Services économiques TD HAUSSES RÉCENTES DES TAUX HYPOTHÉCAIRES AU CANADA RÉPONSES À DES QUESTIONS COURANTES Dans le contexte d une diminution continue des taux d intérêt depuis le milieu des

Plus en détail

Présentation. Villeray Saint-Michel Parc-Extension

Présentation. Villeray Saint-Michel Parc-Extension Villeray Saint-Michel Parc-Extension Présentation Villeray Saint-Michel Parc-Extension est l un des arrondissements centraux de la ville de Montréal. Bordés au nord par Ahunstic-Cartierville et Montréal-Nord,

Plus en détail

Capital régional et coopératif Desjardins. Relevé des autres investissements Au 31 décembre 2012

Capital régional et coopératif Desjardins. Relevé des autres investissements Au 31 décembre 2012 Relevé des autres investissements Obligations (88,3 %) Obligations fédérales et garanties (27,4 %) Fiducie du Canada pour l'habitation 2017-06-15, 2,05 % 17 000 17 298 17 302 2018-12-15, 4,10 % 2 710 2

Plus en détail

REGROUPEMENT PIED CARRÉ

REGROUPEMENT PIED CARRÉ REGROUPEMENT PIED CARRÉ PROJET DE GASPÉ : RECHERCHE ET EXPLORATION : ATELIERS D'ARTISTES ET D'ARTISANS, STUDIOS DE MUSIQUE ET DE DANSE, MICROENTREPRISES CRÉATIVES, CENTRES ET COLLECTIFS D'ARTISTES EN PRODUCTION

Plus en détail

Le présent chapitre porte sur l endettement des

Le présent chapitre porte sur l endettement des ENDETTEMENT DES MÉNAGES 3 Le présent chapitre porte sur l endettement des ménages canadiens et sur leur vulnérabilité advenant un choc économique défavorable, comme une perte d emploi ou une augmentation

Plus en détail

I. Description de Industrielle Alliance Assurance et Services Financiers Inc. I. Description de Industrielle Alliance Valeurs Mobilières Inc.

I. Description de Industrielle Alliance Assurance et Services Financiers Inc. I. Description de Industrielle Alliance Valeurs Mobilières Inc. Octobre 2012 Table de matières I. Description de Industrielle Alliance Assurance et Services Financiers Inc. I. Description de Industrielle Alliance Valeurs Mobilières Inc. II. 2012-2013: enjeux et perspectives

Plus en détail

CC&L Core Income and Growth Fund. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds. Période close le 30 juin 2015

CC&L Core Income and Growth Fund. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds. Période close le 30 juin 2015 CC&L Core Income and Growth Fund Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds Période close le 30 juin 2015 Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 Le présent Rapport annuel de la direction contient les faits saillants financiers, mais non les États financiers

Plus en détail

Les cartes de crédit : À vous de choisir

Les cartes de crédit : À vous de choisir Décembre 00 LES CARTES DE CRÉDIT : À VOUS DE CHOISIR Les cartes de crédit : À vous de choisir Décembre 00 Dans ce numéro : Variation du taux officiel d'escompte... Avant de choisir une carte de crédit...

Plus en détail

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Si les répercussions économiques annuelles devaient se prolonger à long terme, et compte tenu du potentiel

Plus en détail

SOCIÉTÉ DU PARC JEAN-DRAPEAU ÉTATS FINANCIERS

SOCIÉTÉ DU PARC JEAN-DRAPEAU ÉTATS FINANCIERS ÉTATS FINANCIERS AU 31 DÉCEMBRE 2013 ÉTATS FINANCIERS TABLE DES MATIÈRES RAPPORT DE L AUDITEUR INDÉPENDANT 3 et 4 ÉTATS FINANCIERS État de la situation financière 5 État des résultats 6 État de la variation

Plus en détail

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS Pour diffusion immédiate DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS MONTRÉAL (Québec), le 12 juin 2014

Plus en détail

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013 Banque Zag Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation 31 décembre 2013 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

Taux global d actualisation - Comment analyser une transaction immobilière?

Taux global d actualisation - Comment analyser une transaction immobilière? Taux global d actualisation - Comment analyser une transaction immobilière? Par Andréanne Lavallée Directrice principale Avril 2013 Résumé L auteure se penche sur la notion des rendements immobiliers recherchés

Plus en détail

Situation financière des ménages au Québec et en Ontario

Situation financière des ménages au Québec et en Ontario avril Situation financière des ménages au et en Au cours des cinq dernières années, les Études économiques ont publié quelques analyses approfondies sur l endettement des ménages au. Un diagnostic sur

Plus en détail

Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013

Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013 Perspectives Entreprises Ile-de-France 4 ème trimestre 2013 Les faits marquants de l année 2013 Offre de bureaux disponibles : 1. Le choix de bureaux ne cesse de s accroître L offre a augmenté de 9% en

Plus en détail

www.rbcassurances.com

www.rbcassurances.com Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site www.rbcassurances.com CROISSANCE SOLIDITÉ INTÉGRATION APERÇU DE LA SOCIÉTÉ 2004 Marques déposées de la Banque Royale du Canada. Utilisées sous

Plus en détail

POLITIQUE DE FINANCEMENT À COURT TERME

POLITIQUE DE FINANCEMENT À COURT TERME POLITIQUE DE FINANCEMENT À COURT TERME DU COMITÉ DE GESTION DE LA TAXE SCOLAIRE DE L ÎLE DE MONTRÉAL (Adoptée le 16 décembre 2004 par la résolution 24 par le Comité de gestion de la taxe scolaire de l

Plus en détail

2300, rue Michelin Laval (Québec) H7L 5C3. Dossier de présentation

2300, rue Michelin Laval (Québec) H7L 5C3. Dossier de présentation 2300, rue Michelin Laval (Québec) H7L 5C3 Dossier de présentation SOMMAIRE DES FAITS SAILLANTS Adresse de la propriété : Superficie du terrain Type de bâtiments Aire brute du bâtiment Bureaux Cadastre

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2009 Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Sécurité financière, offre une gamme adaptée de produits

Plus en détail

Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité

Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité Introduction Un milieu de vie inclusif et sain Rosemont La Petite-Patrie est reconnu comme un milieu de vie complet

Plus en détail

Notice annuelle 2014. Fonds de placement immobilier Cominar Exercice terminé le 31 décembre 2014

Notice annuelle 2014. Fonds de placement immobilier Cominar Exercice terminé le 31 décembre 2014 Notice annuelle 2014 Fonds de placement immobilier Cominar Exercice terminé le 31 décembre 2014 Le 26 mars 2015 TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 DATE DE LA NOTICE ANNUELLE...6 PARTIE 2 STRUCTURE DU FPI...6

Plus en détail

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010 75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-21 L économie canadienne depuis la fondation de la Banque du Canada Première édition : le 11 mars 21 Mise à jour : le 16 decembre 21 1 La Banque du Canada, fondée en

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013 Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013 Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds renferme

Plus en détail

Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper!

Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper! Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper! Recherche et rédaction Julien Michaud (Autorité des marchés financiers) Collaborateurs Vincent Ardouin (Cégep Marie-Victorin) Marylaine

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 2 novembre 2011 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 0,97 $ attribuable aux résultats en assurance

Plus en détail

Jean-Luc Lacombe Courtier immobilier - Commercial / Real Estate Broker - Commercial NAI Commercial - Montréal

Jean-Luc Lacombe Courtier immobilier - Commercial / Real Estate Broker - Commercial NAI Commercial - Montréal Scope of Responsibilities Spécialisation: Espaces et immeubles industriels, de bureaux et commerciaux. Jean-Luc Lacombe Courtier immobilier - Commercial / Real Estate Broker - Commercial NAI Commercial

Plus en détail

pôle position Le 7250 Mile-End allie emplacement pratique et choix stratégique.

pôle position Le 7250 Mile-End allie emplacement pratique et choix stratégique. pôle position Le 7250 Mile-End allie emplacement pratique et choix stratégique. Avec une superficie totale de plus de 300 000 pi ca répartie sur 8 étages, cet immeuble de bureaux propose de vastes espaces

Plus en détail

Le Groupe Luxorama Ltée

Le Groupe Luxorama Ltée TRANSACTIONS ET RESTRUCTURATION Le Groupe Luxorama Ltée Le 14 novembre 2012 APPEL D OFFRES SOUS SEING PUBLIC Mémo d informations kpmg.ca KPMG inc. Tour KPMG Bureau 1500 600, boul. de Maisonneuve Ouest

Plus en détail

COMMENTAIRE LES CANADIENS SONT-ILS PRÉPARÉS À UNE HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT? Services économiques TD

COMMENTAIRE LES CANADIENS SONT-ILS PRÉPARÉS À UNE HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT? Services économiques TD COMMENTAIRE Services économiques TD mai LES CANADIENS SONT-ILS PRÉPARÉS À UNE HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT? Faits saillants Le fait que la Banque du Canada ait récemment indiqué que les taux d intérêt pourraient

Plus en détail

PIERRE MARTELL PRéSIDENT MARTELL HOME BUILDERS

PIERRE MARTELL PRéSIDENT MARTELL HOME BUILDERS 2012 Indice BDC de la nouvelle activité entrepreneuriale PIERRE MARTELL PRéSIDENT MARTELL HOME BUILDERS Résumé --------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2011-2012

Consultations prébudgétaires 2011-2012 Présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes 12 août 2011 Sommaire Dans le cadre des consultations prébudgétaires du Comité permanent des finances de la Chambre des communes, le

Plus en détail

CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RA 2013. Nos clients, les déposants

CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RA 2013. Nos clients, les déposants CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RA 2013 15 CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC RA 2013 16 DES DÉCISIONS STRATÉGIQUES ET PORTEUSES À LONG TERME L approche client de la Caisse repose sur l écoute

Plus en détail

Inutilisable. transaction. Spécimen

Inutilisable. transaction. Spécimen Inutilisable FORMULAIRE OBLIGATOIRE À COMPTER DU 1 ER JANVIER 2015 CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF VENTE MAISON MOBILE SUR TERRAIN LOUÉ NOTE Le présent formulaire doit être utilisé à compter du 1 er janvier

Plus en détail

TROUSSE DESTINÉE AUX COURTIERS (Québec seulement)

TROUSSE DESTINÉE AUX COURTIERS (Québec seulement) Ce document est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. TROUSSE DESTINÉE AUX COURTIERS (Québec seulement) MARS 2015 TOUT-EN-UN... 3 REMISE

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

Prévisions économiques

Prévisions économiques Prévisions économiques 2014 2015 Prévisions économiques 2014-2015 : Faits saillants Considérant les tendances des mises en chantier résidentielles actuelles ainsi qu un ensemble de facteurs, l Association

Plus en détail

Pourquoi Montréal devrait se doter de la voiture en libre-service sans réservation?

Pourquoi Montréal devrait se doter de la voiture en libre-service sans réservation? Pourquoi Montréal devrait se doter de la voiture en libre-service sans réservation? Mémoire de Communauto présenté dans le cadre de la consultation publique du Conseil municipal de la Ville de Montréal

Plus en détail

Un plan de développement qui ne reflète pas les besoins des locataires à faible revenu. 27 août 2013

Un plan de développement qui ne reflète pas les besoins des locataires à faible revenu. 27 août 2013 Un plan de développement qui ne reflète pas les besoins des locataires à faible revenu 27 août 2013 Soumis par Projet Genèse / 4735 Côte-Ste-Catherine, Montréal, Qc H3W 1M1 // 514.738.2036 Présentation

Plus en détail

Faits et statistiques. Les assurances de personnes au QUÉBEC

Faits et statistiques. Les assurances de personnes au QUÉBEC Faits et statistiques Les assurances de personnes au QUÉBEC Édition 2008 Association canadienne des compagnies d assurances de personnes inc. Canadian Life and Health Insurance Association Inc. Les assurances

Plus en détail

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Présenté par Daniel Denis Associé, SECOR 4 décembre 2009 Une croissance mondiale forte Au cours de la dernière décennie Évolution du PIB mondial Croissance

Plus en détail

Développement économique Innovation Exportation. L industrie manufacturière québécoise du meuble de bureau : des marchés et des tendances à exploiter

Développement économique Innovation Exportation. L industrie manufacturière québécoise du meuble de bureau : des marchés et des tendances à exploiter Développement économique Innovation Exportation L industrie manufacturière québécoise du meuble de bureau : Un aperçu de l industrie Les activités économiques de l industrie manufacturière du meuble sont

Plus en détail

Procès-verbal de l assemblée tenue le 12 janvier 2010 à la Salle du conseil de l Hôtel de Ville au 2 ième étage du 869 boul. Saint-Jean-Baptiste.

Procès-verbal de l assemblée tenue le 12 janvier 2010 à la Salle du conseil de l Hôtel de Ville au 2 ième étage du 869 boul. Saint-Jean-Baptiste. Assemblée régulière du 12 janvier 2010 Procès-verbal de l assemblée tenue le 12 janvier 2010 à la Salle du conseil de l Hôtel de Ville au 2 ième étage du 869 boul. Saint-Jean-Baptiste. SONT PRÉSENTS :

Plus en détail

AVIS. Présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

AVIS. Présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain AVIS DEMANDE LIÉE À L ACQUISITION PROJETÉE PAR LA CORPORATION D ACQUISITION GROUPE MAPLE DU GROUPE TMX INC., D ALPHA TRADING SYSTEMS LIMITED PARTNERSHIP, D ALPHA TRADING SYSTEMS INC. ET DE LA CAISSE CANADIENNE

Plus en détail

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada www.bucksurveys.com Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada Résultats 2011 Introduction: Faibles augmentations à tous les niveaux Depuis que Buck a lancé, en 2001, sa première Étude

Plus en détail

MONTRÉAL PERFORMANCES ET PERSPECTIVES

MONTRÉAL PERFORMANCES ET PERSPECTIVES MONTRÉAL I M M O B I L I E R PERFORMANCES ET PERSPECTIVES 2000 2015 TABLE DES MATIÈRES Mot du maire...3 Montréal en chiffres...4 Montréal innovation urbaine...5 Présentation du Canada et de Montréal...6

Plus en détail

Mémoire de la FOHM présenté à l office de consultations publique de Montréal sur. Le 7400 St Laurent

Mémoire de la FOHM présenté à l office de consultations publique de Montréal sur. Le 7400 St Laurent Mémoire de la FOHM présenté à l office de consultations publique de Montréal sur Le 7400 St Laurent Décembre 2010 PRÉSENTATION DE LA FOHM La Fédération des OSBL d habitation de Montréal (FOHM) est une

Plus en détail

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Montréal. Faits saillants. Le ralentissement se poursuit

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Montréal. Faits saillants. Le ralentissement se poursuit Le Baromètre du marché résidentiel FCIQ Région métropolitaine de Montréal Faits saillants Le ralentissement se poursuit Toujours l effet des nouvelles règles hypothécaires Le recul des ventes est moins

Plus en détail

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NEUF DES PLUS GRANDES INSTITUTIONS FINANCIÈRES ET CAISSES DE RETRAITE CANADIENNES PRÉSENTENT

Plus en détail

Fonds IA Clarington d obligations à court terme. Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds 31 mars 2015

Fonds IA Clarington d obligations à court terme. Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds 31 mars 2015 Parts de Series A, F et I Le présent rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds contient des faits saillants de nature financière, mais ne contient pas les états financiers annuels du Fonds.

Plus en détail

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 FIRST ASSET REIT INCOME FUND Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 Fonds : First Asset REIT Income Fund Titres :, Période

Plus en détail