LES ALIMENTATIONS A COURANT CONTINU (suite) (par ON5HQ)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES ALIMENTATIONS A COURANT CONTINU (suite) (par ON5HQ)"

Transcription

1 LES ALIMENTATIONS A COURANT CONTINU (suite) (par ON5HQ) Nous avons vu dans l'article précédent que le courant dans les diodes est composé d'impulsions d'une amplitude égale à plusieurs fois la valeur du courant continu de sortie de l'alimentation. La diode doit donc supporter ce courant répétitif de pointe, et en général, les diodes de redressement sont prévues pour supporter cette intensité répétitive de pointe (I FRM ) de l'ordre de 10 fois le courant nominal dans un tel régime impulsionnel. Ce courant dépend de la valeur du condensateur, et donc avec le temps de passage du courant et de le tension d'ondulation (ce courant de passage est d'autant plus grand que le temps de passage est petit, c'est à dire que le condensateur de filtrage est de forte valeur, ce qui à pour effet une faible tension d'ondulation) et des impédances en série avec la diode (le courant de pointe diminue avec l'impédance en série avec les diodes). Dans les petites alimentations (I c max = 1A), on peut estimer que l'impédance du transformateur limite ce courant à une valeur maximale environ 3 fois la valeur du courant continu de sortie. Quand au transformateur, il est parcouru par le même courant impulsionnel que celui de la diode, dont la valeur efficace est supérieure à celle du courant de sortie de l'alimentation, et c'est la raison pour laquelle il est nécessaire de choisir un transformateur de puissance légèrement supérieure à la valeur Uc Ic pour les petites alimentations. La régulation : La fonction d'un régulateur de tension est de convertir une tension ayant une certaine ondulation et instabilité en une tension particulièrement stable et parfaitement continue. Il doit maintenir ces conditions de stabilité dans une large gamme de variation du courant de charges mais également de fluctuations de la tension d'entrée. Le schéma fonctionnel d'un régulateur se caractérise par une boucle de contre réaction : le fonctionnement est celui des systèmes asservis ou systèmes bouclés. On distingue deux grands principes de régulation : la régulation linéaire et la régulation à découpage. La régulation à découpage ne sera pas étudiée dans cet article, car cela demanderai un développement trop important, mais elle pourrais être traitée dans ces pages si vous le désirez La régulation linéaire série : Le principe : L'élément de régulation est placé en série avec la charge. La tension de sortie est régulée par cet élément qui est en général un transistor dont la conduction (la tension V CE et le courant I C ) varie constamment de façon à maintenir V S constante. Une modification des caractéristiques d'entrée (source) ou de sortie (charge) se traduit une modification de la tension entre émetteur et collecteur du transistor de régulation (encore appelé transistor ballast) V CE = V E V S Le rendement maximal est de l'ordre de 60% et il diminue lorsque le courant débité augmente. Ce type de régulateur est très utilisé car il possède comme avantage de réagir rapidement aux perturbations dues à la charge. L'ondulation en sortie est très faible. Les régulateurs intégrés de type série : Les régulateurs fixes : Les tensions utilisées dans les montages électroniques sont très souvent des tensions standard tel que 5, 9 ou 12 V, ce qui à conduit les constructeurs à concevoir des circuits intégrant tous les composants d'un régulateur de tension fixe et sont disponibles pour des tensions de sorties positives (>0) ou négatives (<0). Il s'agit de composants à trois bornes pour lesquels aucuns composant externe n'est indispensable. Il suffit de relier l'entrée E à une source de tension continue de valeur adaptée (c'est en général un redresseur avec filtre capacitif, mais cela peut être aussi une alimentation continue déjà disponible), la sortie S à la charge et la borne commune REF à la masse.

2 La valeur minimale de la tension d'entrée que l'on peut utiliser pour obtenir un fonctionnement correct est supérieure de 2 à 3 volts à la tension nominale de sortie du régulateur. Il est parfois utile d'ajouter quelques composants supplémentaires. Le condensateur C 1 est nécessaire si le régulateur est éloigné du filtre capacitif (à partir de 5 à 10 cm); les constructeurs indiquent l'ordre de grandeur recommandé pour cette capacité (0,22 ou 0,33 µf pour la série 78XX). Le condensateur C 2 améliore le temps de réponse du régulateur. Sa valeur est également précisée dans les spécifications du circuit (0,1 µ pour la série 78XX). Ce condensateur n'est pas nécessaire à la stabilité du système (contrairement à ce qui se passe pour les régulateurs de tension négative). Les deux condensateurs doivent êtres implantés au plus près des connexions de circuit intégré. On peut également avoir besoin de diodes de protection. La première, D 1 protège le régulateur contre les effets d'une tension qui serait appliquée en sortie ou pour une charge fortement capacitive lors de la coupure de l'alimentation. D 2 protège le régulateur en cas d'application d'un tension inverse en sortie. Dans le cas d'un régulateur pour tension négative, les diodes D 1 et D 2 sont bien évidemment inversées. La précision sur la tension de sortie est comprise entre 0,5% et 10% suivant les modèles Régulateurs variables : Principe : Un simple diviseur résistif est ajouté au circuit intégré; La source de référence maintient une tension Vr imposée entre les bornes S et REF. Si le courant Ir est négligeable, le tension de sortie vaut ; Régulation parallèle ou schunt : Vs = (1 + R 1 / R 2 ) Vr La tension de sortie, donc Vs, est ajustée par les résistances R 1 et R 2, dont l'une peut être une résistance ajustable. Le courant Iadj est très faible et peut être négligé. Les éléments de protection et de stabilité (D 1, D 2, C 2, C 3 ) peuvent êtres nécessaires pour ce montage également. Le condensateur C REF assure un filtrage supplémentaire de V REF. La résistance R 1 peut être remplacée par des diodes en série ou une diode zéner. Dans ce montage, la chute de tension se fait aux bornes d'une résistance, tandis que un transistor externe branché entre les bornes de sortie effectue le régulation en délivrant un courant plus ou moins élevé en fonction de la charge ou de la tension d'entrée, en faisant varier la chute de tension aux bornes de la résistance. Malgré son rendement médiocre (perte de puissance dans la résistance série identique à celle d'un transistor série, mais perte supplémentaire dans le transistor schunt), le régulateur parallèle est utilisé dans certaines applications; Il est protégé

3 automatiquement contre les courts-circuits et est moins sensible aux variations de la tension d'entrée et ne répercute pas les variations du courant de charge sur le générateur d'entrée. Dissipation thermique des régulateurs : La puissance est limitée de façon interne, mais ce n'est pas pour autant que l'on peut obtenir le courant maximal dans n'importe quelles conditions. En effet, la limitation de puissance dépend du dissipateur thermique sur lequel est placé le régulateur (ou le transistor de puissance). La température de jonction d'un semi-conducteur est limitée à 125 C en général. La puissance dissipée est fonction du courant débité, traversant le régulateur ou le semi-conducteur, et de la chute de tension dans le régulateur. P = (Ue Us) Ic Il est donc nécessaire de choisir le dissipateur adapté aux conditions de fonctionnement imposées par le circuit. Pour la détermination du refroidisseur, on se référera à l'article paru dans "flash informations" et disponible sur le site web de BTS ; "la dissipation de chaleur dans les transistors". Voici toutefois un bref rappel: Modèle thermique sans radiateur : Loi d'hom thermique : T j T a = P D R TH JA T j : Température de jonction ( C) T a : Température de l'ai ambiant ( C) R TH JA : Résistance thermique jonction air ( C / W) Dépend du type de boîtier P D : Puissance à dissiper (W) Modèle thermique avec radiateur : Loi d'hom thermique : T J T A = P D (R TH JB + R TH BR + R TH RA ) R TH JB = résistance thermique jonction boîtier. R TH BR = Résistance thermique boîtier - radiateur Dépend du type de boîtier et peut être améliorée (diminuée) par l'emploi de graisse thermique. R TH RA = Résistance thermique radiateur air Dépend de le dimension du radiateur. Application : Calcul d'une alimentation pouvant délivrer 1A max sous 17V Pour cette tension particulière (non standardisée dans le gamme des régulateurs à tension fixe de sortie), il faut utiliser un LM117 (régulateur variable). Etant donné l'intensité de 1A, le choix se porte sur un boîtier TO3 de caractéristiques : Tth JA. 35 C/W, Rth JB = 2,3 C/W, Rth BR = 0,6 C/W. On se fixe une tension d'ondulation max de 5V et un fonctionnement à la température ambiante max de 25 C avec une température de jonction max de 110 C. La tension aux bornes du régulateur LM317 doit être au minimum de 3v, ce qui nous donne une tension maximum en charge, aux bornes du condensateur de filtrage, de = 25V. La chute de tension dans les diodes (2 en série) peut être estimée à 2V (pendant la pointe de courant) et donc, U secondaire max = = 27V max en charge, et donc, un U secondaire efficace en charge de : Ueff = 27 / 2 19V.

4 Un transformateur délivrant 20V en charge convient donc pour cette application. Calcul de C : C = Is max / 2 f U = 1 / 2 x 50 x 5 = 0.02F = 2000 µf, soit la valeur normalisée de 2200 µf. Calcul de R2 si on choisit R1 = 270 Ω : Vs = Vref (1 + R2 / R1) =+ Iadj R2 Iadj peut en général être négligé et de la formule de base, on tire : (Vs / Vref) 1 = R2 / R1 R2 = R1 ((Vs / Vref ) 1) = 270 x ((17 / 1.25) 1) = 3322 Ω, soit 3,4 kω. Puissance dissipée par le régulateur : La tension max aux bornes du condensateur C1 vaut : (Vd 2) 2 Vd. Avec une tension secondaire de 20Veff et en considérant Vd = 1V par diode; Vc = (20 x 2) 2 = 26,3V. La tension max aux bornes du régulateur = 26,3 17 = 9,3 V (il serait plus exact de considérer la tension moyenne, mais en prenant la tension max, on y introduit une marge de sécurité) La puissance dissipée est donc : U Ic = 9,3 x 1 = 9,3 W soit pratiquement 10W A la température ambiante de 25 C et sans refroidisseur, la température de jonction atteint : 25 + (35 x 10) = 375 C, très supérieure à la valeur permise de 125 C. La valeur max de la résistance thermique entre jonction et ambiance, Rth JA, avec une température de jonction max de 110 C vaut : Rth JA max = (110 25) / 10 = 8,5 C/W. Le LM117 sera monté sur un refroidisseur de : Rth RA = Rth JA max - Rth JB Rth BR = 8,5 2,3 0,6 = 8,5 C/W La puissance du transformateur sera de 25 à 30 VA à cause de la forme du courant dans ses enroulements et pour pouvoir sans crainte supporter un régime continu à un courant de sortie de 1A. Le pont redresseur doit bien sur supporter un courant de 1A. Le schéma définitif, en tenant compte des remarques précédentes concernant le sécurité est : Ces deux articles sur les alimentations à courant continu ne sont qu'un aperçu d'un vaste sujet, et n'ont d'autres prétentions que d'aborder l'essentiel, mais les informations s'y trouvant sont suffisantes pour l'élaboration des alimentations de petite puissance à partir des régulateurs intégrés classiques. Nous pourrions encore parler de la protection en courant des alimentations, des dispositifs à composants discrets (pas désuets du tout) permettant la construction d'alimentation en utilisant "les fond de tiroirs", des alimentations pré régulées par des dispositif à découpage et des alimentations à découpage (moins complexe qu'il n'y parait!!!), de la protection des alimentations, Si il y a de l'intérêt pour cette matière, pourquoi pas un nouvel article???

5

6

7

8

ALIMENTATIONS RÉGULÉES

ALIMENTATIONS RÉGULÉES LP du Giennois Terminale Centre d'intérêt N 12 : ALIMENTATION EN ÉNERGIE ÉLECTRIQUE ALIMENTATIONS RÉGULÉES 1 DÉFINITION : Génère une différence de potentiel continue, régulée à une valeur constante, permettant

Plus en détail

Les alimentations continues. Il convertit la tension en entré en une tension plus grande ou plus faible Le transformateur ne modifie pas la fréquence

Les alimentations continues. Il convertit la tension en entré en une tension plus grande ou plus faible Le transformateur ne modifie pas la fréquence Les alimentations continues 1. Le transformateur Il convertit la tension en entré en une tension plus grande ou plus faible Le transformateur ne modifie pas la fréquence nb _ de _ spire _ sec ondaire n

Plus en détail

Exercice corrigé : La dissipation de puissance dans les redresseurs à diodes

Exercice corrigé : La dissipation de puissance dans les redresseurs à diodes Exercice corrigé : La dissipation de puissance dans les redresseurs à diodes TSI1 Cahier des charges : V D1(t) Ve(t) = V V = 230 V 2sin( ωt) Ve(t) Is est considéré parfaitement continu, 10 A maximum 1.

Plus en détail

1 Fonctions. 1.2 Réalisation d une alimentation stabilisée. Fonction de l électronique

1 Fonctions. 1.2 Réalisation d une alimentation stabilisée. Fonction de l électronique 1 Fonctions 1.2 Réalisation d une alimentation stabilisée Une alimentation stabilisée est un dispositif électronique, utilisant une régulation, permettant le réglage de la tension et du courant nécessaires

Plus en détail

TP Atelier Electronique Pratique n 1 : Etude & réalisation d'une Alimentation Stabilisée

TP Atelier Electronique Pratique n 1 : Etude & réalisation d'une Alimentation Stabilisée TP Atelier Electronique Pratique n 1 : Etude & réalisation d'une Alimentation Stabilisée I-Introduction Aux Alimentations Stabilisées La grande majorité des équipements électroniques a besoin d une source

Plus en détail

Alimentation électrique

Alimentation électrique Alimentation électrique Table des matières 1. Rôle de la fonction alimentation...2 2. Fonction ADAPTATION DE TENSION...2 2.1. Rapport de transformation d un transformateur...3 2.2. Puissance apparente

Plus en détail

LES GENERATEURS DE SIGNAUX

LES GENERATEURS DE SIGNAUX LE GENERATEUR DE IGNAUX ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- IGNAUX CONTINU : LE ALIMENTATION Ce sont des générateurs de tensions

Plus en détail

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE EPUNSA, Dép. Elec 2 ème Année T.P. d'electronique ALIMENTATIONS A DECOUPAGE I. Le mécanisme de régulation à découpage Le but de cette première partie de la manipulation est la compréhension du mécanisme

Plus en détail

N.L.Technique FONCTION ALIMENTER : GRANDEURS ELECTRIQUES S.CHARI

N.L.Technique FONCTION ALIMENTER : GRANDEURS ELECTRIQUES S.CHARI N.L.Technique FONCTON ALMENTER : GRANDERS ELECTRQES S.CHAR. Le courant électrique n courant électrique (déplacement de porteur des charges) ne peut s'établir que dans un circuit électrique fermé. Circuit

Plus en détail

FONCTION ALIMENTATION

FONCTION ALIMENTATION FONCTION ALIMNTATION 1. IDNTIFICATION D LA FONCTION La fonction alimentation fournit à un objet technique l'énergie électrique nécessaire à son fonctionnement. Dans la plupart des cas, la fonction alimentation

Plus en détail

Hacheur.

Hacheur. http://www.astuces-pratiques.fr/electronique/hacheur-serie-schema Hacheur Voici un schéma d'un hacheur série simple à réaliser qui peut servir de variateur de vitesse pour moteur par exemple. Schéma d

Plus en détail

DIODES GPA667 CONCEPTION ET SIMULATION DE CIRCUITS ÉLECTRONIQUES GPA667 1 RÉGULATEURS LINÉAIRES

DIODES GPA667 CONCEPTION ET SIMULATION DE CIRCUITS ÉLECTRONIQUES GPA667 1 RÉGULATEURS LINÉAIRES GPA667 CONCEPTION ET SIMULATION DE CIRCUITS ÉLECTRONIQUES RÉGULATEURS LINÉAIRES C.I. LIN.-NUM. 1 Rev. 22/09/2013 S l Diode : Caractéristique I vs V l Modélisation l Spécifications techniques l Limitations

Plus en détail

Chargeurs unitaires pour batterie Lithium. Note d Application EK013-FR Août 2011

Chargeurs unitaires pour batterie Lithium. Note d Application EK013-FR Août 2011 Chargeurs unitaires pour batterie Lithium. Note d Application EK013-FR Août 2011 Thierry LEQUEU (a) (a) thierry.lequeu@gmail.com Tel : +33 (0)6 77 27 86 47 Fax : +33 (0)2 47 36 71 06 Association e-kart

Plus en détail

ÉLECTRONIQUE DES CIRCUITS INTÉGRÉS DIODES DOCUMENT DE SYNTHÈSE

ÉLECTRONIQUE DES CIRCUITS INTÉGRÉS DIODES DOCUMENT DE SYNTHÈSE ÉLECTRONIQUE DES CIRCUITS INTÉGRÉS DIODES DOCUMENT DE SYNTHÈSE Ressources pédagogiques: http://cours.espci.fr/site.php?id=37 Forum aux questions : https://iadc.info.espci.fr/bin/cpx/mforum et cliquer sur

Plus en détail

LES RÉGULATEURS INTÉGRÉS

LES RÉGULATEURS INTÉGRÉS LES RÉGULATEURS INTÉGRÉS Pourquoi "intégré"? Parce que ces composants sont en fait constitués de tout un circuit intégré dans un seul et même boîtier. Ces régulateurs sont donc en fait des circuits intégrés.

Plus en détail

Module pont redresseur

Module pont redresseur Module pont redresseur L ensemble alimentation stabilisée permet de construire progressivement une alimentation stabilisée et d en étudier le fonctionnement. Ce matériel est destiné aux classes des lycées

Plus en détail

UNE ALIMENTATION MODULAIRE DE FORTE PUISSANCE 13,8 v 10 à 20 A ou PLUS SUIVANT TRANSFORMATEUR

UNE ALIMENTATION MODULAIRE DE FORTE PUISSANCE 13,8 v 10 à 20 A ou PLUS SUIVANT TRANSFORMATEUR UNE ALIMENTATION MODULAIRE DE FORTE PUISSANCE 13,8 v 10 à 20 A ou PLUS SUIVANT TRANSFORMATEUR Réalisation d'une alimentation stabilisée modulaire dont l'ampérage sera fonction du transformateur utilisé.

Plus en détail

1. PRINCIPES THEORIQUES

1. PRINCIPES THEORIQUES T.P. d'electronique 3 ème année REGULATEURS A TRANSISTORS Le but de ce TP est d'étudier l un des 2 types de régulateurs les plus utilisés dans les alimentations stabilisées: les régulateurs linéaires série

Plus en détail

Laboratoire d électronique 49

Laboratoire d électronique 49 COLLEGE SAINT-GUIBERT 21, place de l Orneau 5030 Gembloux-sur-Orneau Professeur : Mr. Ph. THYS Classe : 6 ème Tech. Qual. Elec.-Autom. Evaluation : Labo SIC 49-41-14-5 Laboratoire d électronique 49 ROLE

Plus en détail

Alimentation électrique

Alimentation électrique Chapitre 5 Alimentation électrique L objectif de ce chapitre est d apprendre à convertir une tension CA à une tension CC. Il y a deux types d alimentation : Non-régulée : le niveau CC diminue si on augmente

Plus en détail

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés)

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Première partie : généralités 1. Rappels sur les diodes En électronique de puissance, la diode est utilisée comme un interrupteur unidirectionnel

Plus en détail

Amplificateur de puissance, montage Push-Pull en classe B. Partie Manipulation

Amplificateur de puissance, montage Push-Pull en classe B. Partie Manipulation Amplificateur de puissance, montage Push-Pull en classe B Partie Manipulation Montage de base et points de mesure -15 ers voie A N ers voie B ers masse v e Q N907 +15 u Figure 1 : Schéma du montage push-pull

Plus en détail

École National d Ingénieurs de Sousse ENISO. Électronique de puissance Chapitre 2: Les Redresseurs non commandés

École National d Ingénieurs de Sousse ENISO. Électronique de puissance Chapitre 2: Les Redresseurs non commandés 1. Introduction: Les montages redresseurs, souvent appelés simplement redresseurs, sont les convertisseurs de l'électronique de puissance qui assurent directement la conversion alternatif continu. Alimentés

Plus en détail

PED Hacheur un quadrant TRAVAUX PRATIQUES

PED Hacheur un quadrant TRAVAUX PRATIQUES PED020100 Hacheur un quadrant TRAVAUX PRATIQUES Z.A. de La Clef St Pierre 5, rue du Groupe Manoukian 78990 ELANCOURT Tél. : 33 (0)1 30 66 08 88 - Fax : 33 (0)1 30 66 72 20 Email : ge@didalab.fr Web : www.didalab.fr

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Chapitre 1 Généralités 1

TABLE DES MATIERES. Chapitre 1 Généralités 1 AMPLIFICATEUR DE PUISSANCE RESUME L électronique analogique date du début du siècle avec, comme premier composant actif, le tube. Recherche fondamentale et évolution des technologies ont fait apparaître

Plus en détail

Cours d électronique

Cours d électronique Cours d électronique LA THEORIE SUR L ELECTRONIQUE LES COMPOSANTS DE BASE PARTIE N 8 : L AMPLI OPERATIONNEL La théorie sur l électronique - les composants de base - L ampli opérationnel TABLE DES MATIERES

Plus en détail

TD1 : Analyse petits signaux sur montage émetteur commun

TD1 : Analyse petits signaux sur montage émetteur commun TD1 : Analyse petits signaux sur montage émetteur commun Concepts : Polarisation Schéma équivalent dynamique Impédance d'entrée Impédance de sortie Condensateur de liaison Sujet : Dans le sujet qui suit,

Plus en détail

Nom prénom Alimentation continue BAC Pro SEN

Nom prénom Alimentation continue BAC Pro SEN L alimentation est chargée de convertir la tension alternative (AC) du secteur EDF en tensions continues (DC) plus faibles permettant d alimenter les différents composants des systèmes électroniques. La

Plus en détail

Caractéristique d'une diode

Caractéristique d'une diode Caractéristique d'une diode Définition : c'est le graphique qui donne l'intensité du courant qui traverse la diode en fonction de la tension à ses bornes. Caractéristique directe Caractéristique inverse

Plus en détail

CORRIGÉS DES EXERCICES D AUTO-ÉVALUATION

CORRIGÉS DES EXERCICES D AUTO-ÉVALUATION CORRIGÉS DES EXERCICES D AUTO-ÉVALUATION INTRODUCTION MESURE DES CARACTÉRISTIQUES D UN GÉNÉRATEUR DE TENSION : Influence de la résistance du voltmètre de mesure sur l estimation de la résistance interne

Plus en détail

Présentation du système d asservissement de température (ENSC 348)

Présentation du système d asservissement de température (ENSC 348) Présentation du système d asservissement de température (ENSC 348) Cet ensemble comporte plusieurs maquettes destinées à réaliser une chaîne complète d asservissement de température. L objectif est de

Plus en détail

Travaux Pratiques en électronique générale

Travaux Pratiques en électronique générale Travaux Pratiques en électronique générale GBM-L3 TP1 UFMC1 Département d'électronique Dr. BENTERROUCHE Lyes 2017 V1.0 Table des matières I - TP1 : Étude d'un montage amplificateur de puissance (à transistor

Plus en détail

LES FONCTIONS ÉLECTRONIQUES

LES FONCTIONS ÉLECTRONIQUES LES FONCTIONS ÉLECTRONIQUES Etude d une alimentation stabilisée. 1 Technologie 1 ère année secondaire. Réalisé par: Tiss Badreddine. Lycée secondaire Mourouj 1 Problématique 2 La majorité des appareils

Plus en détail

MODULATION D'ENERGIE : CONVERSION AC-DC

MODULATION D'ENERGIE : CONVERSION AC-DC MODULATION D'ENERGIE : CONVERSION AC-DC L objectif est ici de voir quel montage permet de transformer une tension alternative sinusoïdale en une tension continue (ou au moins avec une valeur moyenne non

Plus en détail

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés)

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Première partie : généralités 1. Rappels sur les diodes En électronique de puissance, la diode est utilisée comme un interrupteur unidirectionnel

Plus en détail

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés)

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Première partie : généralités 1. Rappels sur les diodes En électronique de puissance, la diode est utilisée comme un interrupteur unidirectionnel

Plus en détail

Chapitre 3 : l énergie électrique

Chapitre 3 : l énergie électrique STI2D Chapitre 3 : l énergie électrique Partie 7 : conversions Pré-requis : Connaissance générales sur l'électricité Connaissances générales sur l'énergie Les composants de l électronique Compétences visées

Plus en détail

C.1. ETUDE DU GENERATEUR ASYNCHRONE.

C.1. ETUDE DU GENERATEUR ASYNCHRONE. C.1. ETUDE DU GENERATEUR ASYNCHRONE. C.1.1 Etude de Ω s T Ωs = 2π n s / 60 = 157,1 rad.s -1 Elle correspond à la pulsation du réseau. MOTEUR Ωs Ω On doit entraîner la machine pour qu elle arrive à cette

Plus en détail

AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL PARFAIT

AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL PARFAIT D o c u m e n t P r o f e s s e u r D o c u m e n t P r o f e s s e u r D o c u m e n t P r o f e s s e u r AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL PARFAIT L'amplificateur opérationnel est un macrocomposant constitué

Plus en détail

TP PHYSIQUE ETUDE D UN TRANSFORMATEUR

TP PHYSIQUE ETUDE D UN TRANSFORMATEUR MAHU Gaëtan MEYER Vivien SERRIERE Ludivine TP PHYSIQUE ETUDE D UN TRANSFORMATEUR 1/11 PRELIMINAIRES Un transformateur est un convertisseur permettant de modifier les valeurs de tension et d'intensité du

Plus en détail

LE TRANSISTOR. Classe de première SI

LE TRANSISTOR. Classe de première SI LE TRANSISTOR Table des matières 1. Présentation... 2 2. Polarisation d un transistor... 3 2.1. Règles... 3 2.2. Caractéristiques d un transistor...3 2.3. Principe... 3 2.4. Calcul de la résistance de

Plus en détail

Amplificateur Nomade 0,5W V1.0

Amplificateur Nomade 0,5W V1.0 Amplificateur Nomade 0,5W V1.0 Frédéric Giamarchi V1.0 : 3 sept. 2016 Mots clés Transistor, Amplificateur, Push-Pull, classe AB, Pile 9V, Nomade Généralités Le but de ce document est de permettre à un

Plus en détail

Système d'aide et de conseil à la vente de lunettes de soleil

Système d'aide et de conseil à la vente de lunettes de soleil Système d'aide et de conseil à la vente de lunettes de soleil SEANCE DE TP N 5 Centre d'intérêt : Mesures et analyses sur la fonction «Alimentation» Objectifs pédagogiques visés Les objectifs pédagogiques

Plus en détail

Chapitre 19 Machine à bâtons Variateur vitesse MAS

Chapitre 19 Machine à bâtons Variateur vitesse MAS Chapitre 19 Machine à bâtons Variateur vitesse MAS INTRODUCTION 2 TRAVAIL PERSONNEL 1. Synoptique et schéma fonctionnel 5 2. L étage de puissance 7 3. Les alimentations 10 4. Informations tension et courant

Plus en détail

L'AMPLICATEUR CLASSE A: LED 2C

L'AMPLICATEUR CLASSE A: LED 2C L'AMPLICATEUR CLASSE A: LED 2C D après ses chantres officiels, c est le nec plus ultra en matière d amplification ; d après ses détracteurs systématiques, c est une technique désormais obsolète, face aux

Plus en détail

FICHE MATIERE. Utilisation de la Diode à Jonction en Redressement

FICHE MATIERE. Utilisation de la Diode à Jonction en Redressement FICH MATIR Unité d enseignement : lectronique 1 CU n 1 : lectronique Générale Chapitre 2 Utilisation de la Diode à Jonction en Redressement Nombre d heures/chapitre : 8h Cours intégré Système d évaluation

Plus en détail

Montages fondamentaux.

Montages fondamentaux. Montages fondamentaux. Introduction: Nous allons étudier les caractéristiques essentielles des trois principaux montages à transistor: - Emetteur commun - Collecteur commun - Base commune Il s'agit d'amplificateurs

Plus en détail

Université Paul Sabatier - F.S.I. Année Universitaire Master 1 EEA. EM7ECEGM : Alimentations à découpage. Durée : 1H30

Université Paul Sabatier - F.S.I. Année Universitaire Master 1 EEA. EM7ECEGM : Alimentations à découpage. Durée : 1H30 Master 1 EEA Examen du 9 janvier 2012 EM7ECEGM : Alimentations à découpage Sans document Durée : 1H30 PROBLÈME : ALIMENTATION FORWARD (14 PTS) La figure 1 représente une alimentation forward classique,

Plus en détail

APPLICATION NOTE. Dimensionnement et mise en œuvre des composants d un redresseur. Reverdiau Pierre GE3

APPLICATION NOTE. Dimensionnement et mise en œuvre des composants d un redresseur. Reverdiau Pierre GE3 APPLICATION NOTE Dimensionnement et mise en œuvre des composants d un redresseur Reverdiau Pierre GE3 Clients : M. James Tuteur industriel : M. Chazelle Tuteur technique : M. Pasquier Sommaire Introduction...

Plus en détail

Circuits écrêteurs( ou limiteurs) à diodes Zener

Circuits écrêteurs( ou limiteurs) à diodes Zener Circuits écrêteurs( ou limiteurs) à diodes Zener I- BUT : Montrer comment utiliser des diodes zener pour limiter une tension ou écrêter un signal alternatif sinusoïdal ou un signal rectangulaire. COMPOSANTS

Plus en détail

Types RA , RA /RA

Types RA , RA /RA Relais Statiques Industriels, Monophasé Commutation zéro de tension/instantanée Types RA 24.... 06, RA 44.... 08/RA 48.... 12 Relais statiques CA Commutation sur zéro tension ou instantanée Technologie

Plus en détail

Amplificateur intégré linéaire (A.I.L.)

Amplificateur intégré linéaire (A.I.L.) mplificateur intégré linéaire (.I.L.) I- Introduction : 1) Généralités : L amplificateur intégré linéaire (.I.L.), aussi appelé mplificateur opérationnel ( mpli Op ) se présente sous la forme d un circuit

Plus en détail

Transducteurs et capteurs II D. Mari ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE. Monday, November 14, 11

Transducteurs et capteurs II D. Mari ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE. Monday, November 14, 11 Transducteurs et capteurs II D. Mari ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE Montage électrique des capteurs Montages d un capteur résistif Pour les capteurs dont l'effet de transduction conduit à une

Plus en détail

Etude d un asservissement de vitesse

Etude d un asservissement de vitesse Etude d un asservissement de vitesse Recommandation : l énoncé est relativement long et il est vivement conseillé de le lire complètement avant de débuter. Les réponses à de nombreuses questions sont très

Plus en détail

03/11/2015

03/11/2015 BDE40 : 11 à 36 V DC - 10 A nominal BDE40 Ref 84855101 Pilotage de tous moteurs Brushless 3 phases à effet Hall 4 quadrants, contrôle de : Vitesse en boucle fermée, couple, maintien et freinage de puissance

Plus en détail

LA DIODE ZENER. Anode

LA DIODE ZENER. Anode T.S.A.I.I Date LA DIODE ZENE COUS S106-5 ******* ******* Courant électrique 1 ) Symboles et constitution : C'est une diode au silicium judicieusement dopé. Polarisée en inverse, elle permet d'exploiter

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SESSION 2015 Métropole - Antilles - Réunion BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE E5 CARACTÉRISTIQUES DES AGROÉQUIPEMENTS Option : Agroéquipement Durée : 2 heures 30 Matériel autorisé : Calculatrice Le sujet

Plus en détail

Utilisation et interprétation de l analyse V/I

Utilisation et interprétation de l analyse V/I Utilisation et interprétation de l analyse V/I ZI Toul Europe secteur B 54200 TOUL Tél. : 03.83.43.85.75 Email : deltest@deltest.com www.deltest.com Utilisation du Test V/I Le test V/I est une excellente

Plus en détail

Les Alimentations. De manière générale, la structure d une alimentation secteur est la suivante : Redressement

Les Alimentations. De manière générale, la structure d une alimentation secteur est la suivante : Redressement Les Alimentations A). Principe : On désire à partir de la tension secteur sinusoïdale alternative distribuée par E.D.F. (30 V 50 Hz) fournir une tension continue et constante. B). Structure : De manière

Plus en détail

1/ Redresseur : 1.1/ Formes d onde pont PD2 : Nous invitons le lecteur à se reporter à la fig 2 (page 3). V20m. Page 10. Tension sortie redesseur

1/ Redresseur : 1.1/ Formes d onde pont PD2 : Nous invitons le lecteur à se reporter à la fig 2 (page 3). V20m. Page 10. Tension sortie redesseur PRTI B 1/ Redresseur : ous invitons le lecteur à se reporter à la fig 2 (page 3). 1.1/ Formes d onde pont P2 : Tension sortie redesseur V20m Π 2Π 3Π 4Π θ Tension aux bornes du condensateu ma mi θ ourant

Plus en détail

TD12. Association d'étages élémentaires à transistors: émetteur commun collecteur commun; cascode

TD12. Association d'étages élémentaires à transistors: émetteur commun collecteur commun; cascode TD2 Association d'étages élémentaires à transistors: émetteur commun collecteur commun; cascode ***exercice traité en classe ***exercice 2. On donne l association (émetteur commun, collecteur commun) suivante

Plus en détail

ALIMENTATION HAUTE ET BASSE TENSION Sepellière44

ALIMENTATION HAUTE ET BASSE TENSION Sepellière44 ALIMENTATION HAUTE ET BASSE TENSION Sepellière44 Pour mettre au point des montages à tubes, effectuer un dépannage, il est très utile d avoir à sa disposition une alimentation. L alimentation décrite permet

Plus en détail

Table des matières. Les transistors 1. Fonctionnement d'un transistor 1 Les transistors bipolaires 1. Montage ou transistors Darlington 2

Table des matières. Les transistors 1. Fonctionnement d'un transistor 1 Les transistors bipolaires 1. Montage ou transistors Darlington 2 Electronique pour les nuls. photographes ( Boum, Pshhhhhh ) v 1.00 - JP 17/09/2014 Table des matières Les transistors 1 Fonctionnement d'un transistor 1 Les transistors bipolaires 1 Montage ou transistors

Plus en détail

LA DIODE. Classe de première STI2D

LA DIODE. Classe de première STI2D LA DIODE Table des matières 1. Présentation... 2 2. Fonctionnement... 2 3. Caractéristiques... 3 4. Exemples d utilisation... 4 4.1. Montage redresseur simple alternance...4 4.2. Montage redresseur double

Plus en détail

1 L Alimentation régulée.

1 L Alimentation régulée. 1 L Alimentation régulée. FS1 : fonction adaptation en tension 1.1) Le Transformateur : Le transformateur est un quadripôle muni de : Deux bornes d entrées reliées à un enroulement appelé primaire (N1

Plus en détail

Alimentation linéaire vs Alimentation à découpage

Alimentation linéaire vs Alimentation à découpage Alimentation linéaire vs Alimentation à découpage Objectifs du TP Etude d un redressement double alternance avec filtrage capacitif Etude d un régulateur linéaire Etude succincte d un régulateur à découpage

Plus en détail

E1.2. Détermination d une tension. On considère le réseau linéaire suivant : Déterminer l'expression de la tension UAB à l'aide des lois de Kirchhoff.

E1.2. Détermination d une tension. On considère le réseau linéaire suivant : Déterminer l'expression de la tension UAB à l'aide des lois de Kirchhoff. E1.1. Thermistance. Une thermistance est un composant thermosensible dont la valeur de la résistance R dépend fortement de sa température absolue T. On admettra que la relation entre ces deux grandeurs

Plus en détail

a- Classement des convertisseurs statiques permettant de moduler l'énergie électrique

a- Classement des convertisseurs statiques permettant de moduler l'énergie électrique I) Introduction: a- Classement des convertisseurs statiques permettant de moduler l'énergie électrique Le tableau ci dessous présente un classement des convertisseurs statiques en fonction de leurs types

Plus en détail

Préparation du TP de télécommunications

Préparation du TP de télécommunications Préparation du TP de télécommunications Partie II : Transmission par faisceau infra-rouge: Etude du récepteur. (deux séances de TP) NB: La préparation de TP doit être faite avant la première séance 1 Présentation

Plus en détail

Circuits écrêteurs (ou limiteurs) parallèles à diodes à jonction PN

Circuits écrêteurs (ou limiteurs) parallèles à diodes à jonction PN Circuits écrêteurs (ou limiteurs) parallèles à diodes à jonction PN I- BUT : Montrer l utilisation de diodes à jonction PN pour la réalisation de circuits écrêteurs types parallèles. Composants : Matériels

Plus en détail

La page de l'aide mémoire - (ON5HQ) Amplificateur à faibles signaux

La page de l'aide mémoire - (ON5HQ) Amplificateur à faibles signaux La page de l'aide mémoire - (ON5HQ) Amplificateur à faibles signaux Fig.1 Amplificateur avec polarisation par diviseur de tension alimenté par une source de tension c.a. de résistance interne R s. La figure

Plus en détail

LES FONCTIONS ELECTRONIQUES

LES FONCTIONS ELECTRONIQUES Chapitre 7 Leçon 1 LES FONCTIONS ELECTRONIQUES Etablissement : Ecole Préparatoire Elala Professeur : NAJJAR Ahmed AU : 2010/2011 I/ Mise en situation : Le moteur de la mini perceuse fonctionne sous une

Plus en détail

ÉLECTRONIQUE DES CIRCUITS INTÉGRÉS CIRCUITS EN TECHNOLOGIE BIPOLAIRE DOCUMENT DE SYNTHÈSE

ÉLECTRONIQUE DES CIRCUITS INTÉGRÉS CIRCUITS EN TECHNOLOGIE BIPOLAIRE DOCUMENT DE SYNTHÈSE ÉLECTRONIQUE DES CIRCUITS INTÉGRÉS CIRCUITS EN TECHNOLOGIE BIPOLAIRE DOCUMENT DE SYNTHÈSE Ressources pédagogiques: http://cours.espci.fr/site.php?id=37 Forum aux questions : https://iadc.info.espci.fr/bin/cpx/mforum

Plus en détail

La page de l'aide mémoire - (ON5HQ)

La page de l'aide mémoire - (ON5HQ) La page de l'aide mémoire - (ON5HQ) TYPES DE COUPLAGES Il existe plusieurs façons de transmettre un signal de la sortie d'un étage à l'entrée de l'étage suivant. On le fait à l'aide de condensateurs, de

Plus en détail

1 TRANSISTOR A EFFET DE CHAMP : FET (FIELD EFFECT TRANSISTOR)

1 TRANSISTOR A EFFET DE CHAMP : FET (FIELD EFFECT TRANSISTOR) COURS TSI CI-8 E6 LA COANDE ODULÉE DE LA CHAÎNE D'ÉNERGIE (2) page 1 / 8 1 TRANSISTOR A EFFET DE CHAP FET (FIELD EFFECT TRANSISTOR) 1.1 PRÉSENTATION 1.4 TRANSISTOR OS CANAL N EN COUTATION Le transistor

Plus en détail

EXAMEN #3 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 40% de la note finale

EXAMEN #3 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 40% de la note finale EXAMEN #3 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 40% de la note finale Hiver 2013 Nom : Chaque question à choix multiples vaut 2 points 1. Une sphère métallique de rayon a possède une charge de 5 µc. Elle est entourée

Plus en détail

Cours d électronique

Cours d électronique Cours d électronique LA HEORIE SUR L ELECRONIQUE LES COMPOSANS DE BASE PARIE N 3 : LE REDRESSEMEN ABLE DES MAIERES 1. Le redressement... 2 1.1. Le redressement monophasé simple alternance... 2 1.1.1. Définition

Plus en détail

SAVOIR : SAVOIR : Le principe de la diode

SAVOIR : SAVOIR : Le principe de la diode TP N 11 La fonction alimentation PE-EQUIS OBJECTIFS SAVOI : Le principe de la diode SAVOI : Etudier les relations entre les différents sous ensembles Valider par des mesures les différentes fonctions participant

Plus en détail

L alternateur. Electrotechnique

L alternateur. Electrotechnique L alternateur Electrotechnique Table des matières 1 L alternateur... 3 1.1 Sa conception... 3 1.2 L induit... 4 1.2.1 L enroulement d excitation... 4 1.2.2 Les griffes... 4 1.2.3 Les bagues collectrices...

Plus en détail

Cours de radioamateur en vue de l'obtention de la licence complète (HAREC +) Les composants

Cours de radioamateur en vue de l'obtention de la licence complète (HAREC +) Les composants 6. Les transistors Les composants Le transistor fut découvert par J. Bardeen, W.H. Brattain en 1948, la théorie du transistor à jonction fut élaborée par W.B. Schockley en 1949. 6.1. Généralités Il existe

Plus en détail

TD03 : Électronique numérique, modulation Restitution du cours. Conversion analogique-numérique et numérique-analogique.

TD03 : Électronique numérique, modulation Restitution du cours. Conversion analogique-numérique et numérique-analogique. Lycée Naval, Spé. TD3 : Électronique numérique, modulation estitution du cours Elec. Conditions de Shannon (*). On souhaite réaliser l échantillonnage d un signal. Les paramètres de l échantillonnage sont

Plus en détail

THEORIE SUR L'ALIMENTATION

THEORIE SUR L'ALIMENTATION THEORIE SUR L'ALIMENTATION SIGNAUX A l'entrée: Généralement alternatif en provenance d'un réseau de distribution électrique. A la sortie: Des tensions continues et constantes quelque soit la consommation

Plus en détail

TD 5 ELE

TD 5 ELE ELE004 007-008 TD 5 La jonction polarisée. Les contacts ohmiques, barrières de potentiel. Vj = Vd - V. Les concentrations et les courants. La caractéristique de la jonction. Résistance statique et dynamique.

Plus en détail

1 ) Origine de l amplificateur opérationnel :

1 ) Origine de l amplificateur opérationnel : 1 ) Origine de l amplificateur opérationnel : C est un amplificateur différentiel ayant certaines caractéristiques particulières, il fut utilisé pour désigner des amplificateurs à courant continu destinés

Plus en détail

Automatisme de Commutation Batteries Auxiliaires

Automatisme de Commutation Batteries Auxiliaires Automatisme de Commutation Batteries Auxiliaires Ce descriptif concerne le système électronique développé pour commander le commutateur bistable de 50 A décrit dans un document précédent. Il rend automatique

Plus en détail

ARC-MC. Carte de centralisation pour drivers, de mesure et de surveillance pour les systèmes de puissance

ARC-MC. Carte de centralisation pour drivers, de mesure et de surveillance pour les systèmes de puissance ARC-MC Carte de centralisation pour drivers, de mesure et de surveillance pour les systèmes de puissance Connectique au format DIN41651 Entrée : 1 connecteur 26 broches ; Sorties : 3 connecteurs 14 broches

Plus en détail

Amplificateur UHF 50W MATRA

Amplificateur UHF 50W MATRA Amplificateur UHF 0W MATRA (Version ) Joël Redoutey FCSX Cet amplificateur utilisé dans les relais Radiocom 000 se présente sous la forme d'un tiroir profond équipé d'un grand radiateur anodisé naturel

Plus en détail

Les redresseurs fixes

Les redresseurs fixes Les redresseurs fixes Redresseur et filtre 50 Hz Transformateur, redresseur et filtre 10 à 20 khz (l interrupteur K est un transistor) SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 2 1.1 FONCTIONS REALISEES... 2 1.2 DOMAINES

Plus en détail

UNIVERSITE PAUL SABATIER SESSION DE JANVIER 2010 EPREUVE D INSTRUMENTATION

UNIVERSITE PAUL SABATIER SESSION DE JANVIER 2010 EPREUVE D INSTRUMENTATION UNIVRSIT PAUL SABATIR SSSION D JANVIR 2010 PRUV D INSTRUMNTATION XRCIC I : Mesure du flux avec une photodiode. (10 points) Un montage simple permettant de mesurer un flux lumineux est représenté sur la

Plus en détail

Amplificateur intégré linéaire (A.I.L.)

Amplificateur intégré linéaire (A.I.L.) mplificateur intégré linéaire (.I.L.) I- Introduction : 1) Généralités : L amplificateur intégré linéaire (.I.L.), aussi appelé mplificateur opérationnel ( mpli Op ) se présente sous la forme d un circuit

Plus en détail

Diode à jonction. La diode est un composant de silicium, dont une partie est dopé positivement et l autre négativement

Diode à jonction. La diode est un composant de silicium, dont une partie est dopé positivement et l autre négativement Diode à jonction Constitution : La diode est un composant de silicium, dont une partie est dopé positivement et l autre négativement Caractéristique : I = f(u) On trouve V D0 : tension de seuil de la diode

Plus en détail

Fiche de Physique. 1 Le semi-conducteur 3. 3 Jonction PN 3. II Les diodes 3. 1 Loi de Shockley 3. 2 Caractéristique 4. 1 Schéma 5.

Fiche de Physique. 1 Le semi-conducteur 3. 3 Jonction PN 3. II Les diodes 3. 1 Loi de Shockley 3. 2 Caractéristique 4. 1 Schéma 5. Fiche de Contents I Principe de fonctionnement 3 1 Le semi-conducteur 3 2 Les semi-conducteurs extrinsèques : le dopage 3 3 Jonction PN 3 II Les diodes 3 1 Loi de Shockley 3 2 Caractéristique 4 3 Schéma

Plus en détail

Définition: Le redressement est la conversion d une tension alternative en une tension continue. La conversion alternatif-continu : Les redresseurs

Définition: Le redressement est la conversion d une tension alternative en une tension continue. La conversion alternatif-continu : Les redresseurs 1 La conversion alternatif-continu : Les redresseurs Définition: Le redressement est la conversion d une tension alternative en une tension continue. Signal obtenu en courant alternatif Signal obtenu en

Plus en détail

Chapitre 2. Amplification des signaux.

Chapitre 2. Amplification des signaux. Chapitre 2 Amplification des signaux. 1. Introduction. Dans les circuits électroniques, les étages appelé amplificateurs sont présents pratiquement à tous les endroits de n'importe quel système, à savoir

Plus en détail

Physique appliquée BTS 1 Electrotechnique

Physique appliquée BTS 1 Electrotechnique Physique appliquée BTS 1 Electrotechnique Redressement non commandé Redressement non commandé Page 1 sur 19 1. La diode à jonction PN... 3 2. Le pont de diode PD2... 5 2.1. Le schéma... 5 2.2. Forme d'onde

Plus en détail

CONVERTISSEUR EN DEMI PONT (HALF BRIDGE)

CONVERTISSEUR EN DEMI PONT (HALF BRIDGE) CONVERTISSEUR EN DEMI PONT (HALF BRIDGE) Cette topologie de convertisseur est l une des plus classique. Elle équipe notamment la plupart des alimentations de PC. SCHEMA DE PRINCIPE +Ve T1 D3 C1 + Vin -

Plus en détail

Support de travaux dirigés. D électronique de puissance

Support de travaux dirigés. D électronique de puissance MINISTEE DE L ENSEIGNEMENT SUPEIEU ET DE LA ECHECHE SCIENTIFIQUE Direction générale des études technologiques Institut supérieur des études technologiques de Nabeul Département : Génie Electrique Support

Plus en détail

OBJECTIF GENERAL DE L'ETUDE

OBJECTIF GENERAL DE L'ETUDE OBJECTIF GENERAL DE L'ETUDE Dans cette partie, nous nous attacherons plus particulièrement à : Vérifier l autonomie du scooter. Etudier le fonctionnement et la structure du chargeur embarqué. Justifier

Plus en détail

Étude d un transformateur

Étude d un transformateur Vivien KOTLER Aurélien UNFER 2AP ENSGSI Étude d un transformateur Introduction : L objectif de ce TP est d étudier le principe le fonctionnement d un transformateur et les applications dans la vie de tous

Plus en détail

Production et transport de l électricité

Production et transport de l électricité Plan 1. Production d une tension alternative I. QUELLE EST LA NATURE DE LA TENSION FOURNIE PAR UNE GÉNÉRATRICE DE BICYCLETTE? 1. Matériel. 2. Protocole. 3. Tension fournie par une génératrice de bicyclette.

Plus en détail