8. Éléments particuliers de comptabilité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "8. Éléments particuliers de comptabilité"

Transcription

1 8. Éléments particuliers de comptabilité 8.1 Les imputations 8.2 Les taxes à la consommation 8.3 Les états financiers

2 8.1 Les imputations La nature des imputations Tout système comptable exige que les revenus et les dépenses soient porté aux postes budgétaires appropriés. Les systèmes les plus simples comptabilisent les dépenses en fonction de leur nature et les revenus en fonction de leur provenance. Ces systèmes simples donnent une information de base. Il peut parfois être utile pour une organisation de connaître ses revenus et ses dépenses de façon plus détaillée. C est le cas des institutions du réseau d enseignement collégial pour qui il est essentiel de répartir revenus et dépenses en fonction des centres de financement. On regroupe dans un centre de financement, les activités qui proviennent d une même enveloppe budgétaire où d une même source autonome. Lorsqu un coût est encouru, il importe de le porter au bon poste budgétaire; trois termes sont utilisés dans ce processus de ventilation des coûts : - l affection, - la répartition, - l imputation. Le terme affectation est réservé à des charges inscrites directement et sans calcul intermédiaire (exemple : le salaire du Directeur général est inscrit directement à un compte d activité «Direction générale»). Le terme répartition est l appellation utilisée pour classer dans des comptes différents, des coûts qui ne peuvent être affectés directement. On procède alors en utilisant des charges internes; (exemple : un achat global de papeterie fait l objet d une répartition entre les services qui en ont fait la réquisition). 2

3 Le terme imputation est utilisé pour désigner l inscription des coûts qui affectent plus d un centre de financement et qu il n est pas possible ou peu pratique de répartir directement; ces coûts sont alors imputés à partir d une méthode rationnelle basée sur un niveau d activité préalablement défini (exemple : les coûts reliés à l électricité sont imputés aux services qui ont des centres de financements différents) La raison d être des imputations Dans la majorité des cégeps, un système d imputation rationnelle est utilisé pour ventiler les coûts et plus occasionnellement les revenus entre les divers centres de financement; il s agit en l occurrence : - de l enseignement régulier, - de la formation continue, - des divers services auxiliaires, - des autres champs, le cas échéant. Le cas le plus connu et certes le plus important est celui de l imputation faite par le secteur de l enseignement régulier au secteur de la formation continue. Il n y a pas d obligation d imputer les coûts d un service à un autre mais il peut être important de connaître le niveau de rentabilité de chacun des secteurs. Habituellement, il y aura mise en place d un système d imputation rationnelle entre deux services : - lorsqu un service (fournisseur) met ses ressources à la disposition d un autre service (utilisateur), - lorsque les deux services ont des sources de financement différentes, - à l intérieur de règles d efficience définies. L imputation rationnelle n apporte pas d argent neuf à l organisation; dans sa décision d imputer ou pas, celle-ci doit tenir compte des deux éléments suivants : - la valeur ajoutée au système d information financière par la mise en place d un modèle d imputation, - les coûts engendrés par la mise en place de ce modèle d imputation Modèles d imputation Il n y a pas de normes régissant les méthodes d imputation. C est à chacune des organisations de s assurer que ses divers centres de financement supportent leur juste part des coûts. Il n y a pas non plus de modèle unique utilisé dans le réseau collégial parce que les services offerts varient sensiblement d un collège à l autre. Lorsqu il s agit de choisir une méthode d imputation, les questions que l on se pose face aux services rendus par une 3

4 unité administrative (le service fournisseur) à une autre unité administrative (le service utilisateur) sont les suivantes : Qu est-ce que ça vaut? Qu est-ce que ça coûte? A. Qu est-ce que ça vaut? Si on pouvait facilement répondre à cette question, on trouverait là la base d imputation la plus équitable pour tous. Ainsi, lorsque l utilisateur désire un service particulier qui s offre autrement que par un service interne, la valeur de ce service peut être déterminée par appel d offres. Malheureusement, il n arrive que très rarement que l on puisse trouver la valeur «marchande» du service rendu. Il nous faut alors trouver une autre façon d imputer en se basant sur les coûts. B. Qu est-ce que ça coûte? Il y a deux façons de déterminer ce que ça coûte au service fournisseur, à savoir : le coût moyen et le coût marginal. Qu est-ce que ça coûte en moyenne pour fournir le service? (coût moyen) Qu est-ce que ça coûte de plus pour fournir le service? (coût marginal) On utilisera le coût marginal à chaque fois qu on pourra déterminer de façon précise les coûts générés par la fourniture d un service. Si l on demande au service de la bibliothèque d allonger de trois heures par jour sa période d ouverture, le coût réel de ces trois heures constituera le coût marginal de cette demande ; et c est ce coût que l on utilisera pour l imputation. On se servira du coût moyen dans les cas où il est impossible de déterminer le coût marginal. À titre d exemple, si le service d encadrement scolaire prend en charge les dossiers des étudiants réguliers et adultes, une base raisonnable d imputation pourrait être appliquée aux activités de la formation continue, à savoir : le coût moyen des activités de l ensemble du service. Un bon modèle d imputation sera : - équitable, - transparent, - le plus simple possible, - basé sur des données factuelles, - flexible, - dynamique, - doté d une certaine pérennité, - consensuel. 4

5 8.1.4 La comptabilisation des imputations C est la procédure 008 qui régit la comptabilisation des imputations. L imputation ne doit pas surévaluer ou sous-évaluer les revenus et les dépenses. Ainsi, toute imputation doit être réalisée entre les revenus (un revenu positif et un revenu négatif) ou entre les dépenses (une dépense positive et une dépense négative). 5

6 Éléments particuliers de comptabilité 8.2 Les taxes à la consommation TPS et TVQ La TPS et la TVQ La taxe sur les produits et services (TPS) et la taxe de vente du Québec (TVQ) sont des taxes sur la consommation de produits et services. Conçues de façon à s appliquer au consommateur ou à l acheteur final, elles sont perçues par les vendeurs appelés «inscrits» tout au long de la chaîne de distribution. La plupart des personnes qui ont une «activité commerciale» sont tenues de s inscrire, de percevoir ainsi que de verser la TPS et la TVQ. Les taxes sont calculées au taux de 5 % pour la TPS et de 7,5 % pour la TVQ sur la vente de la plupart des biens ou la prestation de services, appelés collectivement «fournitures» fournis au Canada et généralement payables par l acquéreur au moment où la contrepartie est payée ou devient due. Achat 100,000 $ TPS (5%) 5,000 $ 105,000 $ TVQ (7,5 %) 7,875 $ Total 112,875 $ À titre de mandataire pour le compte de l état, les inscrits perçoivent la taxe sur la valeur des fournitures mais ils ont droit à un crédit pour la taxe payée à l achat de leurs intrants. Le montant net est remis au gouvernement (ou réclamé au gouvernement) périodiquement. 6

7 Éléments particuliers de comptabilité Les cégeps et la fourniture de biens et de services En général, toutes les fournitures sont assujetties à la TPS et à la TVQ et l inscrit doit les percevoir auprès de l acheteur. Cependant, deux grandes catégories d opérations échappent à la TPS et à la TVQ : - les fournitures détaxées, - les fournitures exonérées. Les fournitures détaxées De nombreuses fournitures de médicaments, d appareils médicaux et de produits alimentaires de base sont détaxées. Pour les fournitures détaxées, aucune taxe n est payable par l acheteur et le fournisseur où l inscrit n a pas à payer de taxe. Cependant, l inscrit peut demander des crédits de taxes sur les intrants à l égard de la TPS et de la TVQ payée. Les fournitures exonérées La plupart des fournitures d un collège public sont des fournitures exonérées. Pour les fournitures exonérées, aucune taxe n est payable par l acheteur et l inscrit n a pas à percevoir la taxe. Cependant, l institution d enseignement ne peut pas demander de crédit de taxes sur intrants à l égard des achats réalisés dans le cadre d une activité commerciale, puisque la définition d activité commerciale exclut la réalisation de fournitures exonérées. Le cégep a toutefois droit à un remboursement partiel de taxes payées sur les achats dans le cadre de ses activités de «services d enseignement». Les crédits de taxes sur intrants et les remboursements Si la consommation s effectue dans le cadre d une activité commerciale (taxable ou détaxée), l inscrit peut demander un crédit de taxes sur intrants. En ce qui concerne les fournitures exonérées, il n y a aucun crédit de taxes mais les remboursements partiels suivants peuvent être demandés par les collèges publics : TPS : 67 % TVQ : 47 % 7

8 Éléments particuliers de comptabilité Le tableau suivant résume la situation d un achat fait dans le cadre d une fourniture exonérée: Montant brut Remboursement Montant net Taux $ Achat 100,00 $ TPS 5,00 $ 67 % 3,35 $ TVQ 7,88 $ 47 % 3,70 $ TOTAL 112,88 $ 7,05 $ 105,83 $ 100 % 6,25% 93,75 % Dans les collèges publics, des situations «mixtes» peuvent exister à savoir : des fournitures de biens et services exonérées, taxables et même détaxées La comptabilisation au fonds de fonctionnement La procédure 012 traite des dépenses assujetties à la TPS et à la TVQ au fonds de fonctionnement. En général, les cégeps comptabilisent les dépenses au net. Cependant, selon le paragraphe 8 de de la procédure 012, le cégep peut enregistrer ses dépenses au brut et inscrire un compte à recevoir TPS- TVQ et en affectant un compte de revenus spécifique La TVQ et les investissements Les dispositions suivantes sont issues de l annexe F113. En , le gouvernement annonçait une augmentation de la contribution des employeurs au Fonds des services de santé. Cette hausse des dépenses était compensée par une augmentation du taux de remboursement partiel de la TVQ qui passait de 30 % à 47 %. La hausse du taux de remboursement s appliquait sur toutes les dépenses, soit de fonctionnement, soit d investissement. Les paramètres ont été ajustés au fonds de fonctionnement entre les termes F, A, et B de FABES ; cependant, aucun ajustement n a été effectué aux normes d investissements. Le paragraphe 6 de la procédure 019 donne la possibilité aux cégeps qui le désirent de faire l ajustement requis aux états financiers. L ajustement consiste à transférer au fonds de fonctionnement l équivalent de 1,05 % des allocations d investissements en considérant ce montant comme une acquisition d immobilisation. 8

9 Éléments particuliers de comptabilité 8.3 Les états financiers La réglementation et le contenu L article 27 de la Loi des collèges d enseignement général et professionnel stipule que : «27. Les états financiers d un collège accompagnés des rapports financiers que requiert le ministre et du rapport du vérificateur externe sont transmis au ministre à l époque et dans la forme qu il détermine.» L époque et la forme des états financiers sont par ailleurs déterminées par la procédure 006. Le rapport financier annuel (RFA) comprend : - les renseignements sur le cégep, - les notes aux états financiers, - les explications relatives à la conciliation SPOC RFA et au relevé des messages, - le rapport du vérificateur externe, - le questionnaire à l intention du vérificateur externe, - les chiffriers électroniques contenant les données : du fonds de fonctionnement (incluant le bilan des fonds spéciaux), du fonds des investissements Les dates de transmission et pénalités Le rapport financier annuel pour l exercice terminé le 30 juin, doit être transmis au ministre au plus tard le 1 er novembre. 9

10 Éléments particuliers de comptabilité Le 1 er décembre au plus tard, le cégep transmet la résolution du conseil d administration, le rapport du vérificateur et le questionnaire à l intention du vérificateur. Toute dérogation à la date du 1 er novembre pour le RFA et du 1 er décembre pour la résolution du conseil d administration peut entraîner pour chaque journée de retard une pénalité équivalent à 1/200 de 1% du montant total de la subvention de fonctionnement soit $ par jour de retard pour une subvention de 20 MS Les chiffriers électroniques Les chiffriers électroniques peuvent être téléchargés à partir du site du ministère de l Éducation sous deux formes : - avec explications (voir exemples annexés) - avec les cases à compléter Le fonds de fonctionnement comprend les sections Section I Section II Section III Section IV Section V Section VI : états financiers : données comptables : annexes de financement : renseignements supplémentaires : chiffrier des intérêts et conciliation SPOC RFA : relevé des messages Le fonds des investissements comprend 3 sections : Section I Section II Section III : états financiers : rapport des transactions au fonds d investissements : relevé des messages Un tableau sommaire suit et indique le contenu de chacune des sections 10

EXPÉDITEUR : ***** Direction de l interprétation relative à l imposition des taxes

EXPÉDITEUR : ***** Direction de l interprétation relative à l imposition des taxes Note Direction principale des lois sur les taxes et l administration fiscale et des affaires autochtones DESTINATAIRE : ***** EXPÉDITEUR : ***** Direction de l interprétation relative à l imposition des

Plus en détail

SIFA Système d Information Financière par Activité. Comptabilité des collèges d enseignement général et professionnel

SIFA Système d Information Financière par Activité. Comptabilité des collèges d enseignement général et professionnel SIFA Système d Information Financière par Activité Comptabilité des collèges d enseignement général et professionnel S I F A - PRÉSENTATION COMPTABILITÉ ES-DGFE-DSC Version : Janvier 2005 1 de 3 INTRODUCTION

Plus en détail

Traitements comptables du guide d application des PCGR applicables au RFA (CÉGEPS) 10 août 2011

Traitements comptables du guide d application des PCGR applicables au RFA (CÉGEPS) 10 août 2011 Traitements comptables du guide d application des PCGR applicables au RFA 2010-2011 (CÉGEPS) 10 août 2011 TABLE DES MATIÈRES 4. Provision pour perfectionnement... 2 5. (Sur) Sous-embauche... 3 6. Congés

Plus en détail

Informations relatives au rapport financier annuel. Année scolaire

Informations relatives au rapport financier annuel. Année scolaire Informations relatives au rapport financier annuel Année scolaire 2013-2014 Le présent document a été produit par le ministère de l Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Science. Coordination

Plus en détail

Taxes à la consommation

Taxes à la consommation BULLETIN D'INTERPRÉTATION ET DES PRATIQUES ADMINISTRATIVES CONCERNANT LES LOIS ET LES RÈGLEMENTS Taxes à la consommation Ministère du Revenu 3800, rue de Marly Québec (Québec) G1X 4A5 Page : 1de 6 Loi(s)

Plus en détail

Taxes à la consommation

Taxes à la consommation BULLETIN D INTERPRÉTATION ET DES PRATIQUES ADMINISTRATIVES CONCERNANT LES LOIS ET LES RÈGLEMENTS Taxes à la consommation TVQ. 1-8 Fourniture de biens ou de services effectuée au coût direct Publication

Plus en détail

Taxes à la consommation

Taxes à la consommation BULLETIN D INTERPRÉTATION ET DES PRATIQUES ADMINISTRATIVES CONCERNANT LES LOIS ET LES RÈGLEMENTS Taxes à la consommation TVQ. 126-2/R2 Fourniture d un bien meuble corporel effectuée conjointement avec

Plus en détail

Taxes à la consommation

Taxes à la consommation BULLETIN D INTERPRÉTATION ET DES PRATIQUES ADMINISTRATIVES CONCERNANT LES LOIS ET LES RÈGLEMENTS Taxes à la consommation TVQ. 415-2/R2 Inscription rétroactive Publication : 31 janvier 2003 Renvoi(s) :

Plus en détail

4. Les paramètres et les systèmes

4. Les paramètres et les systèmes 4. Les paramètres et les systèmes 4.1 La clientèle et le système SOCRATE 4.2 Le personnel et le système SPOC 4.3 Les espaces et le système SILC 4.4 La consommation énergétique et le système EnerCEGEP 4.5

Plus en détail

PAR TÉLÉCOPIE Sainte-Foy, le 27 mars 2002

PAR TÉLÉCOPIE Sainte-Foy, le 27 mars 2002 PAR TÉLÉCOPIE Sainte-Foy, le 27 mars 2002 **************************** ************************************ *********************************** *************** ******************************** Objet :

Plus en détail

Interprétation relative à la TPS et à la TVQ Fourniture de biens par un mandataire N/Réf. :

Interprétation relative à la TPS et à la TVQ Fourniture de biens par un mandataire N/Réf. : Direction des lois sur les taxes et l administration fiscale Sainte-Foy, le 6 juillet 2004 ***************************** ************************ *************** ***************************** Objet : Interprétation

Plus en détail

LES RÉGIMES DE RETRAITE ET LES TPS/TVH ET TVQ

LES RÉGIMES DE RETRAITE ET LES TPS/TVH ET TVQ BDO Canada s.r.l./s.e.n.c.r.l. LES RÉGIMES DE RETRAITE ET LES TPS/TVH ET TVQ SÉRIE DE WEBINAIRES DE L ICRA NATIONAL Présentée par : Lucie Corriveau, CPA, CA, Directrice principale en taxes indirectes Le

Plus en détail

PROGRAMME LOGEMENT ABORDABLE QUÉBEC VOLET «SOCIAL ET COMMUNAUTAIRE»

PROGRAMME LOGEMENT ABORDABLE QUÉBEC VOLET «SOCIAL ET COMMUNAUTAIRE» PROGRAMME LOGEMENT ABORDABLE QUÉBEC VOLET «SOCIAL ET COMMUNAUTAIRE» Directives relatives aux coûts définitifs de réalisation à l intention de l auditeur indépendant Avril 2012 TABLE DES MATIÈRES 1. Objectif

Plus en détail

Projet de loi n o 798

Projet de loi n o 798 PREMIÈRE SESSION QUARANTE ET UNIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 798 Loi visant à encadrer l exploitation des établissements d hébergement touristique de catégorie «résidences de tourisme» et à définir

Plus en détail

Sainte-Foy, le 24 octobre 2000 ******************************** ******************************* ******************** ***********************

Sainte-Foy, le 24 octobre 2000 ******************************** ******************************* ******************** *********************** Sainte-Foy, le 24 octobre 2000 ******************************** ******************************* ******************** *********************** Objet: Interprétation relative à la TPS et à la TVQ Fourniture

Plus en détail

Taxes à la consommation

Taxes à la consommation Ministère du Revenu 3800, rue de Marly Sainte-Foy G1X 4A5 Page : 1de 5 Loi(s) : Loi sur la taxe de vente du Québec (L.R.Q., c. T-0.1), articles 52 et 52.1 Sujet : Le crédit-bail et les règles concernant

Plus en détail

Communiqué fiscal. Ainsi, l actionnaire serait tenu responsable de la dette fiscale de la société du moindre des deux montants suivants :

Communiqué fiscal. Ainsi, l actionnaire serait tenu responsable de la dette fiscale de la société du moindre des deux montants suivants : Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU 1. REMUNERATION SOUS FORME DE DIVIDENDE Saviez-vous que le versement d un dividende à un actionnaire pourrait ne pas être un mode de rémunération valable,

Plus en détail

Comptabilité et fiscalité pour travailleurs autonomes et petites entreprises

Comptabilité et fiscalité pour travailleurs autonomes et petites entreprises Comptabilité et fiscalité pour travailleurs autonomes et petites entreprises Présentation par : Marie-Claude Nadeau Technicienne, services comptables aux entreprises François Duchesne, CPA, CA Directeur

Plus en détail

La présente fait suite à votre demande d interprétation du * **** dernier. Notre compréhension des faits est la suivante.

La présente fait suite à votre demande d interprétation du * **** dernier. Notre compréhension des faits est la suivante. Sainte-Foy, le 20 mars 2001 *************************** ************************************ ******************** ******************************* ************************* Objet: Interprétation relative

Plus en détail

Taxes indirectes. Concepts de base. du Québec

Taxes indirectes. Concepts de base. du Québec Taxes indirectes Concepts de base Premières Nations du Québec Tournée d information sur la fiscalité en milieu autochtone Mise en garde Ce document a été conçu uniquement à des fins de formation et ne

Plus en détail

Sainte-Foy, le 12 novembre 2001

Sainte-Foy, le 12 novembre 2001 Sainte-Foy, le 12 novembre 2001 ********************************** ********************************************** ****************** ************************************ *********************** Objet :

Plus en détail

Québec, le 15 février 2006 ***** ***** ***** ***** ***** Objet : Bons de réduction N/Réf. : *****,

Québec, le 15 février 2006 ***** ***** ***** ***** ***** Objet : Bons de réduction N/Réf. : *****, Direction des lois sur les taxes et l administration fiscale Québec, le 15 février 2006 Objet : Bons de réduction N/Réf. : 05-0105238, En réponse à votre demande du relativement à l application de la Loi

Plus en détail

Taxes à la consommation

Taxes à la consommation BULLETIN D INTERPRÉTATION ET DES PRATIQUES ADMINISTRATIVES CONCERNANT LES LOIS ET LES RÈGLEMENTS Taxes à la consommation TVQ. 541.24-1/R2 Perception de la taxe sur l hébergement Publication : 20 décembre

Plus en détail

Sainte-Foy, le 2 mars 2001

Sainte-Foy, le 2 mars 2001 Sainte-Foy, le 2 mars 2001 ************************** ************************** ************************** ******************** ********************************* Objet: Interprétation relative à la TPS

Plus en détail

EXPÉDITEUR : ***** Direction de l interprétation relative à l imposition des taxes

EXPÉDITEUR : ***** Direction de l interprétation relative à l imposition des taxes Note Direction principale des lois sur les taxes et l administration fiscale et des affaires autochtones DESTINATAIRE : ***** EXPÉDITEUR : ***** Direction de l interprétation relative à l imposition des

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE

POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE Adoptée au Conseil d administration du 22 mars 2017 Direction des Services administratifs SECTION 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES 1.1. DÉFINITIONS Les définitions énoncées au Règlement

Plus en détail

*********************** ******************************** **************************************** ****************************

*********************** ******************************** **************************************** **************************** Sainte-Foy, le 16 mai 2002 *********************** ******************************** **************************************** **************************** Objet: Interprétation relative à la TVQ Fourniture

Plus en détail

Sainte-Foy, le 8 juillet Objet : ***** N/Réf. :

Sainte-Foy, le 8 juillet Objet : ***** N/Réf. : Direction des lois sur les taxes et l administration fiscale Sainte-Foy, le 8 juillet 2005 Objet : N/Réf. : 04-0102519, La présente faite suite à la demande d interprétation que vous avez adressée à **

Plus en détail

Sainte-Foy, le 30 mars 2000 ********************** ************************* ********************************* *****************************

Sainte-Foy, le 30 mars 2000 ********************** ************************* ********************************* ***************************** Sainte-Foy, le 30 mars 2000 ********************** ************************* ********************************* ***************************** Objet : Interprétation relative à la TPS et à la TVQ Institution

Plus en détail

1. Vous nous mentionnez que plusieurs municipalités confient la gestion de certains immeubles à des OSBL qui sont créés uniquement à cette fin.

1. Vous nous mentionnez que plusieurs municipalités confient la gestion de certains immeubles à des OSBL qui sont créés uniquement à cette fin. Direction des lois sur les taxes et l administration fiscale Québec, le 26 juillet 2006 Objet : Interprétation relative à la TPS et la TVQ Gestion du complexe sportif d une municipalité par un OSBL N/Réf.

Plus en détail

Taxes à la consommation

Taxes à la consommation BULLETIN D INTERPRÉTATION ET DES PRATIQUES ADMINISTRATIVES CONCERNANT LES LOIS ET LES RÈGLEMENTS Taxes à la consommation TVQ. 444-1/R2 Mauvaises créances Publication : 30 mars 2007 Renvoi(s) : Loi sur

Plus en détail

Note DESTINATAIRE : ***** ***** ***** ***** EXPÉDITEUR : ***** ***** ***** DATE : Le 30 juin 2005

Note DESTINATAIRE : ***** ***** ***** ***** EXPÉDITEUR : ***** ***** ***** DATE : Le 30 juin 2005 Direction des lois sur les taxes et l administration fiscale Note DESTINATAIRE : EXPÉDITEUR : DATE : Le 30 juin 2005 OBJET : CTI/RTI auxquels ont droit les assureurs dans le cadre de la fourniture d un

Plus en détail

LES EXIGENCES DOCUMENTAIRES POUR RÉCLAMER DES CTI/RTI

LES EXIGENCES DOCUMENTAIRES POUR RÉCLAMER DES CTI/RTI - 6 - LES EXIGENCES DOCUMENTAIRES POUR RÉCLAMER DES CTI/RTI Louis-Frédérick Côté, avocat, LL.M. (L.S.E.) MENDELSOHN RÉPONSE À LA QUESTION 4 - Preuves documentaires incomplètes Généralement, le paragraphe

Plus en détail

Taxes à la consommation

Taxes à la consommation BULLETIN D INTERPRÉTATION ET DES PRATIQUES ADMINISTRATIVES CONCERNANT LES LOIS ET LES RÈGLEMENTS Taxes à la consommation TVQ. 206.1-9 Qualification de petite ou moyenne entreprise ou de grande entreprise

Plus en détail

Société de personnes. Midi-conférence pour les jeunes fiscalistes. Christiane Maurice, avocate, LL.M. Fisc. Sylvain Thibeault, avocat, M. Fisc.

Société de personnes. Midi-conférence pour les jeunes fiscalistes. Christiane Maurice, avocate, LL.M. Fisc. Sylvain Thibeault, avocat, M. Fisc. Société de personnes Christiane Maurice, avocate, LL.M. Fisc. Sylvain Thibeault, avocat, M. Fisc. Midi-conférence pour les jeunes fiscalistes 2016 Table des matières 1. Qu est-ce qu une société de personnes?

Plus en détail

Cette directive et méthode s'applique à toutes les unités administratives qui utilisent une «Réquisition de paiement».

Cette directive et méthode s'applique à toutes les unités administratives qui utilisent une «Réquisition de paiement». OBJET: Réquisition de paiement FORMULE(S) À UTILISER Réquisition de paiement Page 1 de 5 Émis le 30 avril 1992 Mis à jour le 1 er juin 2007 POUR RENSEIGNEMENTS, COMMUNIQUER AVEC : Le chef de section à

Plus en détail

relatif aux dispositions comptables applicables aux institutions de retraite complémentaire dotées de fédérations

relatif aux dispositions comptables applicables aux institutions de retraite complémentaire dotées de fédérations COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE REGLEMENT N 2005-08 DU 3 NOVEMBRE 2005 relatif aux dispositions comptables applicables aux institutions de retraite complémentaire dotées de fédérations Le Comité

Plus en détail

Questions & Réponses PORTAIL DU RÉGIME DE COMPENSATION POUR LA COLLECTE SÉLECTIVE DES MATIÈRES RECYCLABLES. Déclaration 2016

Questions & Réponses PORTAIL DU RÉGIME DE COMPENSATION POUR LA COLLECTE SÉLECTIVE DES MATIÈRES RECYCLABLES. Déclaration 2016 Questions & Réponses PORTAIL DU RÉGIME DE COMPENSATION POUR LA COLLECTE SÉLECTIVE DES MATIÈRES RECYCLABLES Déclaration 2016 Table des matières Compétences... 3 Changement de compétences en cours d année...

Plus en détail

Série des mémorandums sur la TPS/TVH

Série des mémorandums sur la TPS/TVH 2.2 Petits fournisseurs Mai 1999 (Révisé le 13 octobre 2000) Aperçu Dans ce mémorandum on explique qui est un petit fournisseur pour l'application de la taxe sur les produits et services (TPS)/taxe de

Plus en détail

Programme de soutien à des projets de garde estivale et de grands congés scolaires

Programme de soutien à des projets de garde estivale et de grands congés scolaires Programme de soutien à des projets de garde estivale et de grands congés scolaires Dépôt légal - Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2013 Dépôt légal - Bibliothèque et Archives Canada, 2013

Plus en détail

Relatif à la comptabilisation des instruments financiers du fonds de réserve pour les retraites modifiant l avis n du 23 juin 2003

Relatif à la comptabilisation des instruments financiers du fonds de réserve pour les retraites modifiant l avis n du 23 juin 2003 CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ AVIS N 2008-10 DU 5 JUIN 2008 Relatif à la comptabilisation des instruments financiers du fonds de réserve pour les retraites modifiant l avis n 2003-07 du 23 juin 2003

Plus en détail

Suite à l analyse de votre lettre et des documents que vous nous avez fournis, nous comprenons que les faits pertinents sont les suivants :

Suite à l analyse de votre lettre et des documents que vous nous avez fournis, nous comprenons que les faits pertinents sont les suivants : Sainte-Foy, le 13 juin 2001 ************************* ********************************** ****************************** ******************************** **************************** Objet : Interprétation

Plus en détail

Décrire les normes régissant les activités relatives aux frais de réception et de représentation.

Décrire les normes régissant les activités relatives aux frais de réception et de représentation. FORMULE (S) À UTILISER Frais de réception et de représentation Page 1 de 6 Émis le 30 avril 1992 Mis à jour le 1 er juin 2007 POUR RENSEIGNEMENTS, COMMUNIQUER AVEC Le chef de section à la Division trésorerie

Plus en détail

RÉGIME BUDGÉTAIRE ET FINANCIER DES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS D ORDRE COLLÉGIAL

RÉGIME BUDGÉTAIRE ET FINANCIER DES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS D ORDRE COLLÉGIAL Page 1 de 10 INTRODUCTION Le sens et la portée du régime budgétaire et financier 1 Le régime budgétaire et financier des établissements privés d ordre collégial est édicté par le ministre 1 en vertu de

Plus en détail

Vous nous soumettez les faits suivants :

Vous nous soumettez les faits suivants : Sainte-Foy, le 2 février 2001 ****************************** ******************************* ******************************** ******************* ********************************** ***************************

Plus en détail

EXPÉDITEUR : ***** Direction de l interprétation relative à l imposition des taxes

EXPÉDITEUR : ***** Direction de l interprétation relative à l imposition des taxes Note Direction principale des lois sur les taxes et l administration fiscale et des affaires autochtones DESTINATAIRES: ***** EXPÉDITEUR : ***** Direction de l interprétation relative à l imposition des

Plus en détail

approuvant le règlement sur la gestion financière et les normes comptables de la Haute Ecole spécialisée de Suisse occidentale//fribourg

approuvant le règlement sur la gestion financière et les normes comptables de la Haute Ecole spécialisée de Suisse occidentale//fribourg Ordonnance du 23 août 2016 Entrée en vigueur : immédiate approuvant le règlement sur la gestion financière et les normes comptables de la Haute Ecole spécialisée de Suisse occidentale//fribourg Le Conseil

Plus en détail

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 1 er avril 2013 au 31 mars 2014 1 er avril 2014 au 31 mars 2015 1 er avril 2015 au 31 mars

Plus en détail

La taxe sur les produits et services et la taxe de vente du Québec

La taxe sur les produits et services et la taxe de vente du Québec Chapitre La taxe sur les produits et services et la taxe de vente du Québec Chapitre La comptabilité et les PME, 2e édition. Reproduction interdite 201 TC Média Livres Inc. 1 OBJECTIFS D APPRENTISSAGE

Plus en détail

DESTINATAIRE: ******************* *************************************************** ******** ***********

DESTINATAIRE: ******************* *************************************************** ******** *********** DIRECTION GÉNÉRALE DE LA LÉGISLATION ET DES ENQUÊTES DIRECTION DES LOIS SUR LES TAXES, LE RECOUVREMENT ET L ADMINISTRATION DESTINATAIRE: ******************* ***************************************************

Plus en détail

1 Présentation des états financiers

1 Présentation des états financiers Sommaire Modifications comptables de 2007 Octobre 2007 1 Présentation des états financiers «Bilan» renommé : «État de la situation financière». Abolition des notions de court terme et de long terme. Présentation

Plus en détail

Objet : Interprétation relative à la TPS Interprétation relative à la TVQ ***** N/Réf. :

Objet : Interprétation relative à la TPS Interprétation relative à la TVQ ***** N/Réf. : Direction principale des lois sur les taxes et l administration fiscale et des affaires autochtones Québec, le 11 mars 2015 ***** Objet : Interprétation relative à la TPS Interprétation relative à la TVQ

Plus en détail

IMP /R2 Dépenses engagées à l occasion d un emprunt Publication : 31 mars 2008

IMP /R2 Dépenses engagées à l occasion d un emprunt Publication : 31 mars 2008 BULLETIN D INTERPRÉTATION ET DES PRATIQUES ADMINISTRATIVES CONCERNANT LES LOIS ET LES RÈGLEMENTS Impôts IMP. 176-1/R2 Dépenses engagées à l occasion d un emprunt Publication : 31 mars 2008 Renvoi(s) :

Plus en détail

UQAM. Université du Québec à Montréal. Services financiers UQÀM. Gestion financière du fonds des immobilisations. Le 30 janvier 2015

UQAM. Université du Québec à Montréal. Services financiers UQÀM. Gestion financière du fonds des immobilisations. Le 30 janvier 2015 UQAM UQÀM Gestion financière du fonds des immobilisations Université du Québec à Montréal Services financiers Le 30 janvier 2015 Gestion financière du fonds des immobilisations Services financiers 1 30

Plus en détail

GESTION DU LOGEMENT SOCIAL

GESTION DU LOGEMENT SOCIAL Éléments de base 2012-06-22 1 Le cadre budgétaire représente l ensemble des éléments qui supportent l élaboration des prévisions budgétaires. Ces éléments sont : Norme globale Enveloppe Normes spécifiques

Plus en détail

Taxes à la consommation

Taxes à la consommation BULLETIN D INTERPRÉTATION ET DES PRATIQUES ADMINISTRATIVES CONCERNANT LES LOIS ET LES RÈGLEMENTS Taxes à la consommation TVQ. 201-2/R1 Exigences documentaires aux fins de la production d une demande de

Plus en détail

Communiqué fiscal. Pénalité pour production d une déclaration de revenus d une société dans un format incorrect

Communiqué fiscal. Pénalité pour production d une déclaration de revenus d une société dans un format incorrect Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Êtes-vous prêt? Lors du dernier budget fédéral, le ministre Jim Flaherty a annoncé que certaines déclarations de revenus ainsi que certains feuillets devront

Plus en détail

DESTINATAIRE : ****************************** ****************************** ******************************

DESTINATAIRE : ****************************** ****************************** ****************************** Note de service Direction des lois sur les taxes et l administration fiscale DESTINATAIRE : ****************************** ****************************** ****************************** EXPÉDITEUR : ******************************

Plus en détail

Manuel de normalisation de la comptabilité scolaire. Commissions scolaires

Manuel de normalisation de la comptabilité scolaire. Commissions scolaires Manuel de normalisation de la comptabilité scolaire Commissions scolaires 3 e Édition 1 er Juin 2001 Manuel de normalisation de la comptabilité scolaire Commissions scolaires 3 e Édition 1 er Juin 2001

Plus en détail

R-17 Règlement relatif aux droits afférents aux services complémentaires à l enseignement. Adopté par le Conseil d administration le 27 octobre 2014.

R-17 Règlement relatif aux droits afférents aux services complémentaires à l enseignement. Adopté par le Conseil d administration le 27 octobre 2014. R-17 Règlement relatif aux droits afférents aux services complémentaires à l enseignement Adopté par le Conseil d administration le 27 octobre 2014. RÉGLEMENT RELATIF AUX DROITS AFFÉRENTS AUX SERVICES

Plus en détail

Actualités financières et budgétaires

Actualités financières et budgétaires Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport 14 mars 2013 2 Plan de la présentation Subvention de financement - Immobilisations Budget 2013-2014 Prévision de la dépense d amortissement Révision du Manuel

Plus en détail

POLITIQUE DE SERVICE DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE RESPONSABLE DU SUIVI FEUILLE DE ROUTE

POLITIQUE DE SERVICE DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE RESPONSABLE DU SUIVI FEUILLE DE ROUTE CODE D IDENTIFICATION POL12-023 TITRE : POLITIQUE DE SERVICE DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE RESPONSABLE DU SUIVI 19 mars 2012 Administrateur Directeur des services

Plus en détail

Ce bulletin annule et remplace le bulletin ADM. 1.1 du 31 mars Il s applique à compter du 15 mars 2004.

Ce bulletin annule et remplace le bulletin ADM. 1.1 du 31 mars Il s applique à compter du 15 mars 2004. BULLETIN D INTERPRÉTATION ET DES PRATIQUES ADMINISTRATIVES CONCERNANT LES LOIS ET LES RÈGLEMENTS Impôts ADM. 1.1/R1 Direction des lois sur les taxes et l administration fiscale Publication : 31 août 2005

Plus en détail

EXPÉDITEUR : ***** Direction de l interprétation relative à l imposition des taxes

EXPÉDITEUR : ***** Direction de l interprétation relative à l imposition des taxes Note Direction principale des lois sur les taxes et l administration fiscale et des affaires autochtones DESTINATAIRE : ***** EXPÉDITEUR : ***** Direction de l interprétation relative à l imposition des

Plus en détail

SYNDICAT DU PERSONNEL ENSEIGNANT DU CÉGEP DE SHERBROOKE - CSN ÉTATS FINANCIERS AU 30JUIN 2012

SYNDICAT DU PERSONNEL ENSEIGNANT DU CÉGEP DE SHERBROOKE - CSN ÉTATS FINANCIERS AU 30JUIN 2012 ÉTATS FINANCIERS AU 30JUIN 2012 ÉTATS FINANCIERS AU 30JUIN2012 TABLE DES MATIÈRES Avis au lecteur 3 Résultats 4 Réserve générale du fonds d opérations 5 Résultats et solde des fonds de résistance syndicale,

Plus en détail

A) A propos de IAS 20

A) A propos de IAS 20 Norme comptable internationale 20 Comptabilisation des subventions publiques et informations à fournir sur l aide publique A) A propos de IAS 20 Champ d application La présente Norme doit être appliquée

Plus en détail

CENTRES DE LA PETITE ENFANCE GARDERIES SUBVENTIONNÉES BUREAUX COORDONNATEURS DE LA GARDE EN MILIEU FAMILIAL

CENTRES DE LA PETITE ENFANCE GARDERIES SUBVENTIONNÉES BUREAUX COORDONNATEURS DE LA GARDE EN MILIEU FAMILIAL CENTRES DE LA PETITE ENFANCE GARDERIES SUBVENTIONNÉES BUREAUX COORDONNATEURS DE LA GARDE EN MILIEU FAMILIAL GUIDE DU GRAND LIVRE GÉNÉRAL POUR L EXERCICE FINANCIER 2016-2017 Introduction Le présent guide

Plus en détail

Modalités de versement de l aide financière de la Société de financement des infrastructures locales du Québec

Modalités de versement de l aide financière de la Société de financement des infrastructures locales du Québec Modalités de versement de l aide financière de la Société de financement des infrastructures locales du Québec Provenant du transfert d une partie des revenus de la taxe fédérale d accise sur l essence

Plus en détail

Compte du régime de pension de la Gendarmerie royale du Canada

Compte du régime de pension de la Gendarmerie royale du Canada Compte du régime de pension de 38 Rapport des vérificateurs Compte du régime de pension de Au conseil d administration du Compte du régime de pension de de l Office d investissement des régimes de pensions

Plus en détail

FISCALITÉ DES OSBL. René Lecavalier CPA, Auditeur, CGA Responsable de la fiscalité chez Gosselin et associés Inc.

FISCALITÉ DES OSBL. René Lecavalier CPA, Auditeur, CGA Responsable de la fiscalité chez Gosselin et associés Inc. FISCALITÉ DES OSBL 1 PLAN DE COURS 1.REDDITION DE COMPTES A. ÉTATS FINANCIERS B. DÉCLARATIONS FISCALES 2 PLAN DE COURS (SUITE) 2. TAXES À LA CONSOMMATION A. PRINCIPE DE BASE B. SEUIL DU PETIT FOURNISSEUR

Plus en détail

Tenue des registres comptables

Tenue des registres comptables Directive D-M-7 Tenue des registres comptables Renvoi : Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités (art. 397, 408, 413 et 489) BUT Le but de cette directive est de rendre uniforme

Plus en détail

Objectifs d apprentissage

Objectifs d apprentissage Objectifs d apprentissage 1. DÉFINIR LA COMPTABILITÉ. 2. NOMMER LES UTILISATEURS DE L INFORMATION COMPTABLE ET CONNAÎTRE LEURS BESOINS. 3. DÉCRIRE LES ACTIVITÉS DE L ENTREPRISE SELON LE TYPE D ENTREPRISE,

Plus en détail

Table des matières. 2. Objectif du programme Admissibilité Demandeur Projet Exclusions Soutien offert par le ministère 7

Table des matières. 2. Objectif du programme Admissibilité Demandeur Projet Exclusions Soutien offert par le ministère 7 Programme de soutien à des projets de garde pendant la relâche scolaire et la période estivale 2017 ISBN : 978-2-550-76757-2 (PDF) Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2016 Gouvernement

Plus en détail

Énoncé de politique sur la TPS/TVH

Énoncé de politique sur la TPS/TVH Énoncé de politique sur la TPS/TVH P-202 Avril 2012 Certificats-cadeaux NOTE : La présente version remplace celle datée du 20 février 1996. Références législatives Article 181.2 de la Loi sur la taxe d

Plus en détail

Info TPS/TVH. GI-193 Septembre Hausse du taux de la TVH à l Île-du-Prince-Édouard Renseignements pour les constructeurs non inscrits

Info TPS/TVH. GI-193 Septembre Hausse du taux de la TVH à l Île-du-Prince-Édouard Renseignements pour les constructeurs non inscrits Info TPS/TVH GI-193 Septembre 2016 Hausse du taux de la TVH à l Île-du-Prince-Édouard Renseignements pour les constructeurs non inscrits Le 19 avril 2016, le gouvernement de l Île-du-Prince-Édouard a annoncé

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS D'ADMISSION, D'INSCRIPTION ET AUX DROITS AFFÉRENTS

RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS D'ADMISSION, D'INSCRIPTION ET AUX DROITS AFFÉRENTS Page : 1/8 RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS D'ADMISSION, D'INSCRIPTION ET AUX DROITS AFFÉRENTS NUMÉRO 31-15 Attendu les prescriptions de la Loi sur les collèges d enseignement général et professionnel, notamment

Plus en détail

Direction des finances DIRECTIVES ET MÉTHODES

Direction des finances DIRECTIVES ET MÉTHODES FORMULE(S) À UTILISER Avance sujette à rapport (INFOPATH) Frais de représentation (INFOPATH OU SYNCHRO) POUR RENSEIGNEMENTS, COMMUNIQUER AVEC L adjoint au directeur à la Division trésorerie et gestion

Plus en détail

Impôts APPLICATION DE LA LOI

Impôts APPLICATION DE LA LOI BULLETIN D INTERPRÉTATION ET DES PRATIQUES ADMINISTRATIVES CONCERNANT LES LOIS ET LES RÈGLEMENTS Impôts IMP. 520.1-1/R1 Aliénation d un bien en faveur d une société canadienne imposable Délai de transmission

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS DE SCOLARITÉ ET AUTRES FRAIS

RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS DE SCOLARITÉ ET AUTRES FRAIS RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS DE SCOLARITÉ ET AUTRES FRAIS VICE-RECTORAT À L ADMINISTRATION ET AUX RESSOURCES RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES Adoption Modification(s) Révision du règlement

Plus en détail

Des élèves et des enseignants en techniques de comptabilité et gestion. Pour alléger le texte, le masculin est utilisé comme générique.

Des élèves et des enseignants en techniques de comptabilité et gestion. Pour alléger le texte, le masculin est utilisé comme générique. CONCEPTION ET RÉALISATION Luc Belisle, CPA, CGA Johanne Perron Marc-André Hubert Professeurs au département de Techniques administratives du collège d Alma et du cégep de Saint-Félicien. VALIDATION ET

Plus en détail

PAR TÉLÉCOPIE Sainte-Foy, le 2 août Interprétation TPS/TVQ ******** N/Réf. :

PAR TÉLÉCOPIE Sainte-Foy, le 2 août Interprétation TPS/TVQ ******** N/Réf. : PAR TÉLÉCOPIE Sainte-Foy, le 2 août 2000 Objet: Interprétation TPS/TVQ N/Réf. : 99-0112492 La présente fait suite à votre demande concernant l application de la Loi sur la taxe d accise (la «LTA») 1 et

Plus en détail

Règlement sur les droits prescrits à percevoir des étudiants

Règlement sur les droits prescrits à percevoir des étudiants Règlement sur les droits prescrits à percevoir des étudiants (En vertu de l article 24.5 de la Loi sur les collèges d enseignement général et professionnel) Responsabilité de gestion : Direction des études

Plus en détail

R-14 Règlement relatif aux droits d inscription. Adopté par le Conseil d administration le 27 octobre 2014.

R-14 Règlement relatif aux droits d inscription. Adopté par le Conseil d administration le 27 octobre 2014. R-14 Règlement relatif aux droits d inscription Adopté par le Conseil d administration le 27 octobre 2014. RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS D INSCRIPTION 1 PRÉAMBULE Le présent règlement est adopté en vertu

Plus en détail

Objet : Interprétation relative à la TVQ Contrat de franchise vendue par un non-résident à un résident du Québec N/Réf.

Objet : Interprétation relative à la TVQ Contrat de franchise vendue par un non-résident à un résident du Québec N/Réf. Direction des lois sur les taxes et l administration fiscale Québec, le 9 juillet 2007 Objet : Interprétation relative à la TVQ Contrat de franchise vendue par un non-résident à un résident du Québec N/Réf.

Plus en détail

SERVICE DE GARDE VOLET FINANCIER Informations aux parents

SERVICE DE GARDE VOLET FINANCIER Informations aux parents SERVICE DE GARDE VOLET FINANCIER Informations aux parents 2016-2017 VOLET FINANCIER SDG - 2016-2017 bonne version /Version 2016.04.14 Page 1 sur 6 SERVICE DE GARDE 2016-2017 Journée de classe Lors d une

Plus en détail

Info TPS/TVH. GI-101 Mai 2011

Info TPS/TVH. GI-101 Mai 2011 Info TPS/TVH GI-101 Mai 2011 Taxe de vente harmonisée Renseignements à l intention des constructeurs d habitations non inscrits en Ontario, en Colombie-Britannique et en Nouvelle-Écosse NOTE : Cette version

Plus en détail

L ENTREPRISE COMMERCIALE

L ENTREPRISE COMMERCIALE L ENTREPRISE COMMERCIALE Une entreprise commerciale est une entreprise qui achète et qui vend des biens en vue de faire des profits. 1. Les grossistes vendent aux détaillants. 2. Les détaillants vendent

Plus en détail

Définitions Les masses budgétaires présentées dans les pages départementales

Définitions Les masses budgétaires présentées dans les pages départementales Définitions Les masses budgétaires présentées dans les pages départementales Éléments du compte administratif M51 M52 Dépenses réelles de fonctionnement : montant total des dépenses de fonctionnement figurant

Plus en détail

FONDS DE FONCTIONNEMENT. 50,0 50,0 0,0 alimentaires pour enfants 2 999, ,0 (95,3) Total partiel 2 904, ,3 (95,3)

FONDS DE FONCTIONNEMENT. 50,0 50,0 0,0 alimentaires pour enfants 2 999, ,0 (95,3) Total partiel 2 904, ,3 (95,3) Sommaire des recettes par source Recettes Recettes Recettes réelles réelles Augment. Note réelles Prévisions Augment. Note 2000-2001 2001-2002 (dimin.) expl. Source des recettes 2001-2002 2001-2002 (dimin.)

Plus en détail

Sainte-Foy, le 4 août 2000

Sainte-Foy, le 4 août 2000 Sainte-Foy, le 4 août 2000 ******************* *************************************** *********************************** ***************************** ********************* ************************************

Plus en détail

CONFIGURATION DE LA CSST À PARTIR DE L OPTION TEMPS SUR PROJET

CONFIGURATION DE LA CSST À PARTIR DE L OPTION TEMPS SUR PROJET CONFIGURATION DE LA CSST À PARTIR DE L OPTION TEMPS SUR PROJET Les taux de CSST peuvent varier en fonction de : la province. la région. le type de projets. les tâches. Pour cette raison, lorsqu une entreprise

Plus en détail

Ainsi, tenant compte de l ensembles des informations qui nous ont été transmises, notre compréhension des faits est la suivante.

Ainsi, tenant compte de l ensembles des informations qui nous ont été transmises, notre compréhension des faits est la suivante. Direction des lois sur les taxes, le recouvrement, et l administration Sainte-Foy, le 21 juin 2002 Objet : Fournitures effectuées par un organisme à but non lucratif N/Réf. : 02-0105581 La présente fait

Plus en détail

Décision portant sur l application de la TPS Interprétation relative à la TVQ N/Réf. :

Décision portant sur l application de la TPS Interprétation relative à la TVQ N/Réf. : Direction des lois sur les taxes et l administration fiscale Sainte-Foy, le 19 septembre 2003 Objet : Décision portant sur l application de la TPS Interprétation relative à la TVQ N/Réf. : 03-0106207 La

Plus en détail

Interprétation relative à la TPS et à la TVQ Fourniture d une part sociale N/Réf. : Nous comprenons les faits de la façon suivante.

Interprétation relative à la TPS et à la TVQ Fourniture d une part sociale N/Réf. : Nous comprenons les faits de la façon suivante. Direction des lois sur les taxes, le recouvrement, et l administration Sainte-Foy, le 6 juin 2002 Objet : Interprétation relative à la TPS et à la TVQ Fourniture d une part sociale N/Réf. : 02-0104477

Plus en détail

Objet : Interprétation relative à la TPS Interprétation relative à la TVQ Commissions pour référencement à un assureur N/Réf.

Objet : Interprétation relative à la TPS Interprétation relative à la TVQ Commissions pour référencement à un assureur N/Réf. Direction principale des lois sur les taxes et l administration fiscale et des affaires autochtones Québec, le 28 novembre 2013 ***** Objet : Interprétation relative à la TPS Interprétation relative à

Plus en détail

Déclaration annuelle de renseignements de la TPS/TVH et de la TVQ pour les institutions financières désignées particulières

Déclaration annuelle de renseignements de la TPS/TVH et de la TVQ pour les institutions financières désignées particulières Déclaration annuelle de renseignements de la TPS/TVH et de la TVQ pour les institutions financières désignées particulières Protégé B une fois rempli Administré par l'agence du revenu du Canada Vous devez

Plus en détail

Liste de contrôle des déclarations de revenus des particuliers pour 2006

Liste de contrôle des déclarations de revenus des particuliers pour 2006 Liste de contrôle des déclarations de revenus des particuliers pour 2006 Renseignements personnels La liste suivante contient les renseignements personnels que vous devez avoir sous la main pour produire

Plus en détail

FORMULAIRE DE FIXATION DES. Remplir en caractères d'imprimerie

FORMULAIRE DE FIXATION DES. Remplir en caractères d'imprimerie CANADA Province de Québec District de FORMULAIRE DE FIXATION DES PENSIONS ALIMENTAIRES POUR ENFANTS N 0 du dossier FORMULAIRE : Remplir en caractères d'imprimerie du père de la mère produit conjointement

Plus en détail

La TPS-TVQ et les administrations scolaires

La TPS-TVQ et les administrations scolaires La TPS-TVQ et les administrations scolaires pour Alain Myette Jean Lanoue, FCPA, FCA Lanoue Taillefer Audet Inc. www.lanouetailleferaudet.com Déni de responsabilité Les informations contenues dans le présent

Plus en détail