I - UTILISATION DU REFERENTIEL DU BEP DES METIERS DE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I - UTILISATION DU REFERENTIEL DU BEP DES METIERS DE"

Transcription

1 I - UTILISATION DU REFERENTIEL DU BEP DES METIERS DE I.1 : Un référentiel, pour quoi faire l'electronique? C'est le document de référence qui justifie l'existence du diplôme sur le marché de l'emploi et guide le professeur dans le choix de ses enseignements. Il est construit, avec les représentants du corps de métier concerné (pour lui donner une crédibilité industrielle), par le Comité National des Programmes Tous les référentiels sont formés pour que, à l'issue des deux années de formation de BEP, il y ait une évaluation dite "certificative" nationale qui valide l'ensemble des compétences nécessaires pour la pratique du métier concerné. Un référentiel de certification précise trois domaines : LE REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES (RAP) qui situe le diplôme au sein du monde du travail ; il contient : La définition du diplôme : niveau de la formation, débouchés en entreprise, poursuite d'étude. Le contexte du diplôme sur le marché du travail (qui justifie donc son existence) : champ d'exercice du titulaire du diplôme, les emplois qu'il peut exercer et son degré de responsabilité au sein d'une entreprise. Les activités professionnelles : Les tâches ou champ d'activité (et leur description détaillée) que le titulaire du diplôme sera amené à exercer en entreprise. LE REFERENTIEL DE CERTIFICATION qui définit les compétences qui seront évaluées pour l'obtention du diplôme. Il contient : Les capacités, compétences et savoir-faire attendus du diplôme Une mise en rapport des compétences avec les champs d'activités professionnelles ( justifiant ainsi les compétences choisies). Le détail des savoirs nécessaires pour acquérir les compétences du diplôme. Une mise en rapport des savoirs et des compétences (justifiant ainsi le choix des savoirs). Autres : Stages en entreprise, etc. LE REGLEMENT DE L'EXAMEN qui contient : La définition des épreuves (intitulé, durée, condition, coefficient, etc. ) La description des situations d'évaluation Une mise en rapport entre les épreuves subies par les candidats et les compétences du diplôme (justifiant ainsi la pertinence des épreuves). Chapitre I : Utilisation du référentiel du diplôme Page 1

2 I.2 : Situation du professeur dans la formation du professionnel : Le professeur est le technicien en pédagogie qui va mettre en place des enseignements pour un public particulier afin qu'à l'issue des deux années de formation, l'élève ait les compétences suffisantes pour intervenir dans chaque champ d'activité défini dans le référentiel du diplôme. Le schéma suivant illustre la place du professeur dans le processus de vie du référentiel : Professionnels des entreprises Ministre délégué à l'enseignement professionnel Inspecteurs, enseignants Comité National des Programmes L'enseignant applique le référentiel Production du référentiel du diplôme : valeur contractuelle Diplômés I.3 : Comment est construit le référentiel de certification du BEP des métiers de l'électronique? : Il est conçu suivant la méthode appelée "pédagogie par objectifs" (ou "pédagogie de maîtrise"). Cela signifie que les séances d'apprentissage sont des objectifs à atteindre pour les élèves. L'enseignant doit ainsi apprendre des savoir-faire et savoir-être aux élèves pour atteindre les objectifs. Ceux-ci doivent être puisés dans le référentiel du diplôme qui devient un guide : REFERENTIEL : Recueil de SAVOIR-FAIRE + SAVOIR-ETRE CONNAISSANCES PEDAGOGIQUES Guide Utilise Rédaction d'objectifs et choix des savoir-faire, savoir-être et savoir du référentiel Chapitre I : Utilisation du référentiel du diplôme Page 2

3 Enseignant : Le référentiel de certification a donc été architecturé de la Technicien manière en suivante pédagogie : SAVOIR-FAIRE 1 COMPETENCE 1 SAVOIR-FAIRE 2 SAVOIRS ASSOCIES SAVOIR-FAIRE n SAVOIR-FAIRE 1 CAPACITE COMPETENCE 2 SAVOIR-FAIRE 2 SAVOIRS ASSOCIES SAVOIR-FAIRE n SAVOIR-FAIRE 1 COMPETENCE n SAVOIR-FAIRE 2 SAVOIRS ASSOCIES SAVOIR-FAIRE n Capacité Compétence Savoir-faire donc évaluable. Savoirs associés : C'est un potentiel de l'élève ; il n'est pas évaluable directement. : Aptitude à effectuer une tâche, qui demande un ou plusieurs savoir- : Comportement habile qui permet d'obtenir un résultat observable, et : Connaissances au service d'un savoir-faire. Le référentiel de certification, qui constitue au final le document "contractuel" entre le professeur et l'education Nationale, situe donc les connaissances (Savoirs associés) dans le cadre de compétences. Ce qui signifie que l'élève utilisera tel ou tel savoir uniquement lorsqu'il en aura l'utilité. Cette manière de procéder guide le professeur dans la construction de séquences d'apprentissages. En effet, l'enseignant n'écrit pas au tableau le titre d'un grand chapitre ; il présente aux élèves un objectif à atteindre, formulé de manière suffisamment parlante pour être compris. On peut ainsi plus facilement justifier auprès des élèves la Chapitre I : Utilisation du référentiel du diplôme Page 3

4 nécessité de savoir faire ceci ou cela et donc de connaître cela ou ceci pour atteindre l'objectif. I.3 : Le référentiel de certification du BEP des métiers de l'électronique : Organisation générale : Ce référentiel indique que, pour savoir : REALISER INSTALLER - METTRE EN SERVICE INTERVENIR -MAINTENIR RECYCLER Le candidat doit avoir les capacités suivantes : C1 : S'INFORMER - COMMUNIQUER C2 : DECRIRE - ANALYSER C3 : VALIDER C4 : EXPERIMENTER - REALISER Si l'on observe la capacité C1, on peut construire "l'arbre" suivant : Capacité Compétences au service de la capacité Savoir-faire au service de la compétence concernée Savoirs associés C1.1.1 C1.1.2 C1.1 : Exploiter une documentation C1.1.3 C1.1.4 C1 C1.1.5 SAVOIRS S1 à S9 C1.2.1 C1.2 : Transférer les acquisitions de l'o.t vers d'autres O.T C1.2.2 Organisation des savoir-faire du référentiel de certification : Chapitre I : Utilisation du référentiel du diplôme Page 4

5 Ils sont construits en respectant le schéma suivant : ON DONNE : SAVOIR FAIRE Cxxx Etre capable de... Colonne : condition de réalisation ON DEMANDE : Colonne : indicateur de performance ON EXIGE (EVALUATION) : A définir par l'enseignant Organisation des savoir : Ils sont organisés par savoirs généraux, avec : S1 : Représentation graphique S2 : Concepts généraux S3 : Modélisation S4 : Mesurage S5 : Structures matérielles S6 : Structures programmables S7 : Techniques de fabrication S8 : Sécurité des personnes et des biens, matériaux - produits - déchets. Classer ces savoirs de cette manière permet de suivre l'avancée de la technologie : sous chaque "champ de savoir", on peut y inclure de nouveaux composants, méthodes de mesurage, technique de fabrication, etc. Un premier livre est sorti chez l'éditeur Delagrave recensant le contenu de tous ces savoirs. 1.4 : Application du référentiel dans les séances d'apprentissage : Chapitre I : Utilisation du référentiel du diplôme Page 5

6 Pour appliquer le référentiel, le professeur doit naviguer entre le référentiel des activités professionnelles et le référentiel de certification : Référentiel des activités professionnelles Rédaction des objectifs terminaux mettant en œuvre les activités professionnelles Rédaction d'objectifs opérationnels mettant en œuvre des savoir-faire Système technique Utilisation des référentiels. Enseignant s Référentiel de certification Enseignant s A partir d'un système technique, on dégage des objectifs terminaux qui mettent en œuvre les activités du référentiel des activités professionnelles (RAP) pour exploiter au mieux le système technique. Le RAP est organisé de la manière suivante : REALISATION : Activités de R1 à R6 INSTALLATION - MISE EN SERVICE : Activités I1 à I13 INTERVENTION - MAINTENANCE : Activités M1 à M13 RECYCLAGE : Activités RY1 à RY9 Une fois les objectifs terminaux écrits, il faut rédiger les objectifs opérationnels (entraînant des comportements observables) à partir des savoir-faire du référentiel de certification. Le référentiel de certification est organisé de la manière suivante : Compétences associées Savoir-faire C1.1 : Exploiter une documentation C1.1.1 à C1.1.5 C1.2 : Transférer les acquisitions C1.2.1 et C1.2.2 C2.1 : Analyser l'organisation fonctionnelle du système et de C2.1.1 à C2.1.3 l'objet technique C2.2 : Analyser le fonctionnement de l'o.t C2.2.1 à C2.2.2 C3.1 : Repérer les structures électroniques remplissant les C3.1.1 et C3.1.2 fonctions. C3.2 : Analyser puis valider une structure électronique C3.2.1 à C3.2.4 matérielle C3.3 : Analyser puis valider une structure électronique C3.3.1 à C3.3.3 logicielle C4.1 : Mettre en œuvre une procédure de test C4.1.1 à C4.1.6 C4.2 : Produire une maquette à partir d'un cahier des charges. C4.2.1 à C4.2.7 Exemple : En classe de terminale BEP, on désire exploiter l'objet technique "pousse-seringue" inclus dans un système de gestion du patient en milieu hospitalier. Un des objectifs terminaux peut être : Chapitre I : Utilisation du référentiel du diplôme Page 6

7 Objectif terminal : L'élève devra Réaliser la carte de gestion du moteur pas à pas Mise en œuvre des activités R1, R2 et R4 On en déduit les savoir-faire à mettre en œuvre : Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification SAVOIR-FAIRE SAVOIRS. L'élève devra Produire les fichiers nécessaires à la réalisation de la carte de câblage imprimé (Activité R1) C4.2.1 C4.2.2 S7 -S8 L'élève devra réaliser le brasage des composants (Activité R2) C4.2.6 S7 L'élève devra réaliser les réglages pour la mise en conformité de la carte (Activité R4) C4.1.1 à C4.1.4 C4.2.7 S4 - S5 Rédaction des objectifs opérationnels. 1.5 : Technique d'utilisation du référentiel : Pour utiliser le référentiel dans de bonnes conditions, il convient d'avoir une technique qui permet : De travailler en équipe pédagogique De donner une cohérence sur les deux années de BEP Une évaluation des systèmes étudiés. La méthode présentée le chapitre suivant permet de maîtriser tous ces points. Chapitre I : Utilisation du référentiel du diplôme Page 7

ANNEXE II. Définition des épreuves du domaine professionnel

ANNEXE II. Définition des épreuves du domaine professionnel ANNEXE II Définition des épreuves du domaine professionnel Epreuve EP1 - Techniques sanitaires et sociales (coeff 9, dont coeff 1 pour l évaluation de la vie sociale et professionnelle) CCF ou 5h30 max

Plus en détail

Construction de séquences séances

Construction de séquences séances Construction de séquences séances Formation stagiaires 2015 N. JORET- V. PRADET- L.REBIH Séquence pédagogique Méthodologie et fiche didactique Méthodologie Le référentiel n'organise pas les séquences de

Plus en détail

BTS Electrotechnique-décembre 2005.doc Page 89 sur 129. Étude d'un système technique industriel. Étude d'un système technique industriel

BTS Electrotechnique-décembre 2005.doc Page 89 sur 129. Étude d'un système technique industriel. Étude d'un système technique industriel La définition des unités constitutives du diplôme a pour objectif de préciser, pour chacune d elles, quelles activités et tâches sont concernées et dans quel contexte. Il s agit à la fois : de permettre

Plus en détail

Repères chronologiques des évaluations en contrôle en cours de formation

Repères chronologiques des évaluations en contrôle en cours de formation Académie de Versailles Repères chronologiques des évaluations en contrôle en cours de formation Baccalauréat professionnel - Brevet d études professionnelles Systèmes Electroniques Numériques http://www.genie-electrique.ac-versailles.fr/

Plus en détail

Brevet d'études professionnelles des métiers de l'électrotechnique ANNEXE III DÉFINITION DES ÉPREUVES

Brevet d'études professionnelles des métiers de l'électrotechnique ANNEXE III DÉFINITION DES ÉPREUVES ANNEXE III DÉFINITION DES ÉPREUVES 38 Épreuve EP1 : Communication technique Coefficient : 4 Unité 1 Épreuve ponctuelle écrite d'une durée de 4 heures. OBJECTIFS DE L ÉPREUVE : Cette épreuve a pour but

Plus en détail

ÉPREUVE E3 EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE SOUS - ÉPREUVE E31 SITUATIONS DE TRAVAIL SPÉCIFIÉES ET RÉALISÉES EN MILIEU PROFESSIONNEL.

ÉPREUVE E3 EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE SOUS - ÉPREUVE E31 SITUATIONS DE TRAVAIL SPÉCIFIÉES ET RÉALISÉES EN MILIEU PROFESSIONNEL. ANNEXE II BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL : SPÉCIALITÉ SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES ANNEXE 2/23 (REMPLACE L ÉPREUVE E3 DE L ANNEXE IIC DE L ARRÊTÉ DU 28 AVRIL 2005 MODIFIÉ) ÉPREUVE E3 EPREUVE DE PRATIQUE

Plus en détail

Cahier des charges pour la rédaction de l épreuve

Cahier des charges pour la rédaction de l épreuve Brevet d études professionnelles Systèmes Électroniques Numériques Epreuve EP1 : ETUDE D UN SYSTEME Cahier des charges pour la rédaction de l épreuve LE SUJET EST RELATIF AU TRONC COMMUN DU BAC PRO SEN.

Plus en détail

Champ d'application Modalités pratiques Textes de référence

Champ d'application Modalités pratiques Textes de référence Informer et accompagner les professionnels de l'éducation Accueil du portail Scolarité et parcours de l'élève Diplômes Diplômes professionnels Contrôle en cours de formation Contrôle en cours de formation

Plus en détail

31/01/2012 Page 1 sur 17

31/01/2012 Page 1 sur 17 31/01/2012 Page 1 sur 17 BEP Métiers des Services Administratifs Le BEP MSA vise à certifier, à attester l'acquisition de compétences identifiées au regard de conditions d'exercice et de critères de performances

Plus en détail

MAÎTRES D APPRENTISSAGE DANS LA FONCTION PUBLIQUE

MAÎTRES D APPRENTISSAGE DANS LA FONCTION PUBLIQUE MAÎTRES D APPRENTISSAGE DANS LA FONCTION PUBLIQUE D ÉTAT Le Service Académique de l Inspection de l Apprentissage le 10 OCTOBRE 2017 ORDRE DU JOUR Matin : Les acteurs de la formation en apprentissage :

Plus en détail

Certificat d'aptitude professionnelle de constructeur en béton armé du bâtiment ANNEXE IV DÉFINITION DES ÉPREUVES

Certificat d'aptitude professionnelle de constructeur en béton armé du bâtiment ANNEXE IV DÉFINITION DES ÉPREUVES ANNEXE IV DÉFINITION DES ÉPREUVES 50 DÉFINITION DES ÉPREUVES ÉPREUVE 1 : Analyse d une situation professionnelle Coefficient : 4 UP1 # Finalités de l épreuve : Cette épreuve doit permettre de vérifier

Plus en détail

Paris le NOTE DE PRESENTATION

Paris le NOTE DE PRESENTATION Direction générale de l enseignement scolaire Paris le Service des enseignements et des formations Sous-direction des formations professionnelles Bureau de la réglementation des diplômes professionnels

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI ET D EVALUATION DES PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

LIVRET DE SUIVI ET D EVALUATION DES PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Lycée Professionnel J. Raimu 12, rue Jules Raimu CS13023 30 908 Nîmes cedex 2 04 66 64 20 33 04 66 28 82 95 Baccalauréat Professionnel Etude et Définition de Produits Industriels LIVRET DE SUIVI ET D EVALUATION

Plus en détail

La scolarité que j'entreprends SECONDE PREMIERE TERMINALE. avec 22 semaines de formation en milieu professionnel

La scolarité que j'entreprends SECONDE PREMIERE TERMINALE. avec 22 semaines de formation en milieu professionnel La scolarité que j'entreprends Le baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION s'obtient à l'issue de 3 années en lycée professionnel en classes de SECONDE PREMIERE TERMINALE avec 22 semaines de formation

Plus en détail

Brevet professionnel. Le Bulletin officiel > 2016 > n 21 du 26 mai Création et modalités de délivrance de la spécialité boucher

Brevet professionnel. Le Bulletin officiel > 2016 > n 21 du 26 mai Création et modalités de délivrance de la spécialité boucher Le Bulletin officiel > 2016 > n 21 du 26 mai 2016 Brevet professionnel Création et modalités de délivrance de la spécialité boucher NOR : MENE1611318A arrêté du 26-4-2016 - J.O. du 11-5-2016 MENESR - DGESCO

Plus en détail

: EXAMEN PROFESSIONNALISE RESERVE PLP

: EXAMEN PROFESSIONNALISE RESERVE PLP Concours du second degré Rapport de jury Concours : EXAMEN PROFESSIONNALISE RESERVE PLP Section : Techni-verriers Session 2016 Rapport de jury présenté par : Madame Sophia CZERNIC Présidente de jury www.devenirenseignant.gouv.fr

Plus en détail

Politique institutionnelle de valorisation de la langue française Politique adoptée par le Conseil d administration le 22 juin 2004

Politique institutionnelle de valorisation de la langue française Politique adoptée par le Conseil d administration le 22 juin 2004 Politique institutionnelle de valorisation de la langue française Politique adoptée par le Conseil d administration le 22 juin 2004 Cette politique remplace la Politique institutionnelle de la langue,

Plus en détail

Les modalités de certification ETT et ETS pour la session 2013

Les modalités de certification ETT et ETS pour la session 2013 Les modalités de certification ETT et ETS pour la session 2013 Les textes règlementaires à ce jour. Un lien qui précise les modalités de l examen : http://eduscol.education.fr/cid58568/serie-sti2d-des-

Plus en détail

Brevet d études professionnelles opérateur en appareillage orthopédique. ANNEXE II c - DÉFINITION DES ÉPREUVES

Brevet d études professionnelles opérateur en appareillage orthopédique. ANNEXE II c - DÉFINITION DES ÉPREUVES ANNEXE II c - DÉFINITION DES ÉPREUVES EP1 COEFFICIENT : 4 Brevet d études professionnelles opérateur en appareillage orthopédique Analyse d une situation professionnelle UP1 Les objectifs de l épreuve

Plus en détail

Baccalauréat professionnel Microtechniques A N N E X E - 4 -

Baccalauréat professionnel Microtechniques A N N E X E - 4 - A N N E X E I - 4 - ANNEXE I a Référentiel des activités professionnelles - 5 - PRÉSENTATION DU MÉTIER Le titulaire du baccalauréat professionnel en Microtechniques est susceptible d occuper des emplois

Plus en détail

STAGE : TECHNICIEN EN BUREAUTIQUE

STAGE : TECHNICIEN EN BUREAUTIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE D'ENSEIGNEMENT STAGE : TECHNICIEN EN BUREAUTIQUE ENSEIGNEMENT

Plus en détail

La pédagogie active et les centres d intérêt (document d accompagnement des 2 diaporamas)

La pédagogie active et les centres d intérêt (document d accompagnement des 2 diaporamas) La pédagogie active et les centres d intérêt (document d accompagnement des 2 diaporamas) La rénovation de la voie professionnelle prévoit un parcours en 3 ans pour parvenir au niveau IV qui est celui

Plus en détail

ANNEXE IV. Épreuve E6 : Conduite et présentation d activités professionnelles

ANNEXE IV. Épreuve E6 : Conduite et présentation d activités professionnelles ANNEXE IV Épreuve E6 : Conduite et présentation d activités professionnelles Objectifs L'épreuve de conduite et présentation d'activités professionnelles vise à évaluer la capacité du candidat à : - mener

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES : ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES DE FORMATION

CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES : ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES DE FORMATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE D'ENSEIGNEMENT CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES

Plus en détail

Construire une séquence Partie 2

Construire une séquence Partie 2 Construire une séquence Partie 2 Objectif de la séquence de formation Les enseignants en formation seront capables de rédiger un document intitulé: «)», explicitant clairement l organisation à mettre en

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION Annexe 1b REFERENTIEL DE CERTIFICATION 22 DÉFINITION DES COMPÉTENCES 23 C1 RECHERCHER ET EXPLOITER DES DOCUMENTS ET INFORMATIONS, AFIN DE CONTRIBUER A L ELABORATION D UN PROJET D EQUIPEMENT ET/OU D INSTALLATION

Plus en détail

B.E.P. DES TECHNIQUES DU GROS ŒUVRE DU BATIMENT

B.E.P. DES TECHNIQUES DU GROS ŒUVRE DU BATIMENT Ministère de l éducation nationale Direction de l enseignement scolaire Bureau du partenariat avec le monde professionnel Secrétariat des commissions professionnelles consultatives B.E.P. DES TECHNIQUES

Plus en détail

BEP Maintenance des équipements industriels. Annexe II c. Définition des épreuves

BEP Maintenance des équipements industriels. Annexe II c. Définition des épreuves Annexe II c Définition des épreuves ÉPREUVE EP1 : Intervenir sur la chaîne d action ou d information et surveiller un équipement Coefficient : 7 Unité : UP1 Le support d épreuve sera un équipement automatisé

Plus en détail

TP 1. Réglage du jeu aux soupapes

TP 1. Réglage du jeu aux soupapes TP 1 MOTEUR Réglage du jeu aux soupapes Nom Classe / Groupe / Date Durée du TP 2.5 heures MISE EN SITUATION : M. DUPONT amène sa «Twingo» chez son concessionnaire Renault, il se plaint depuis quelque temps

Plus en détail

BEP METIERS DES SERVICES ADMINISTRATIFS - SESSION 2014 (07/04/13) Arrêté du J.O. du

BEP METIERS DES SERVICES ADMINISTRATIFS - SESSION 2014 (07/04/13) Arrêté du J.O. du BEP METIERS DES SERVICES ADMINISTRATIFS - SESSION 2014 (07/04/13) Arrêté du 30-3-2012 - J.O. du 12-4-2012 Epreuve EP1 Pratiques professionnelles EP2 Culture professionnelle EP1 Pratiques professionnelles

Plus en détail

Note d information à destination des CFA et GRETA de l Académie de Nantes

Note d information à destination des CFA et GRETA de l Académie de Nantes Note d information à destination des CFA et GRETA de l Académie de Nantes Rénovation des diplômes : BP Charpentier bois BP Menuisier Rénovations validées par la CPC plénière du 15 novembre 2013 Mise en

Plus en détail

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes énergétiques et fluidiques

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes énergétiques et fluidiques Systèmes énergétiques et fluidiques du candidat Établissement de formation / Ville Académie Épreuve E5 : Activités de maintenance Sous-épreuve E51 : Maintenance corrective d un bien Durée : 6 heures Coefficient

Plus en détail

Le Référentiel de Certification du titre professionnel du ministère chargé de l emploi Technicien d Équipement en Électricité (TEE)

Le Référentiel de Certification du titre professionnel du ministère chargé de l emploi Technicien d Équipement en Électricité (TEE) Le Référentiel de Certification du titre professionnel du ministère chargé de l emploi Technicien d Équipement en Électricité (TEE) 1 Le RC TEE L ensemble des compétences du titre professionnel sont évaluées

Plus en détail

Fait le 10 février 2017

Fait le 10 février 2017 Personnels Organisation de la formation professionnelle spécialisée et de la préparation au certificat d'aptitude professionnelle aux pratiques de l'éducation inclusive Organisation de la formation professionnelle

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE DU PLAN DE COURS DÉTAILLÉ (PO-16) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE DU PLAN DE COURS DÉTAILLÉ (PO-16) Adoptée par le Conseil d'administration le 19 juin 1996

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ELABORATION D UN SUJET DE CCF EN PSE ACADEMIE DE STRASBOURG

CAHIER DES CHARGES POUR L ELABORATION D UN SUJET DE CCF EN PSE ACADEMIE DE STRASBOURG 2016-2017 CAHIER DES CHARGES POUR L ELABORATION D UN SUJET DE CCF EN PSE ACADEMIE DE STRASBOURG Le CCF est une modalité d'évaluation certificative, c'est à dire une évaluation réalisée en vue de la délivrance

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE, PROPRETE, STERILISATION

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE, PROPRETE, STERILISATION BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE, PROPRETE, STERILISATION arrêté du 17 juillet 2012 Règlement d examen des épreuves professionnelles E31 à E33 dans le cadre du contrôle en cours de formation E.3 Epreuve

Plus en détail

Dans les sections du Brevet de Technicien Supérieur (BTS

Dans les sections du Brevet de Technicien Supérieur (BTS Dans les sections du Brevet de Technicien Supérieur (BTS UN NOUVEAU MODE DE CERTIFICATION Autorisé dans les établissements habilités à pratiquer le CCF (Décret n 95-655 du 9 mai 1995 JO du 10 mai 1995)

Plus en détail

Repères pour la formation BTS SN Partie : INFORMATIQUE

Repères pour la formation BTS SN Partie : INFORMATIQUE BTS SN - Informatique Repères pour la formation BTS SN Partie : INFORMATIQUE Objectif : Présenter et expliquer le déroulement de la formation des modules informatiques préparant aux épreuves informatiques

Plus en détail

E2 : ÉPREUVE TECHNIQUE

E2 : ÉPREUVE TECHNIQUE Coefficient : 6 E2 : ÉPREUVE TECHNIQUE Unités U21, U22 Cette épreuve est constituée de deux sous-épreuves : - Sous-épreuve E21 (unité U21) : Analyse et exploitation de données techniques - Sous-épreuve

Plus en détail

Evaluation en Bac pro et Certification intermédiaire. Journée de formation Novembre-décembre 2009

Evaluation en Bac pro et Certification intermédiaire. Journée de formation Novembre-décembre 2009 Evaluation en Bac pro et Certification intermédiaire Journée de formation Novembre-décembre 2009 Au programme de la journée Questions sur la mise en place des nouveaux programmes L évaluation, quelle évaluation?

Plus en détail

La note du DNB se distingue de la moyenne arithmétique des 3 notes trimestrielles d EPS.

La note du DNB se distingue de la moyenne arithmétique des 3 notes trimestrielles d EPS. LES POINTS CLEFS 3notes, obtenues sur l année de 3 ème, dans 3 APSA de 3 CP différentes, composent la note du DNB (retenir les 3 meilleures notes obtenues par l élève) ; La note du DNB se distingue de

Plus en détail

BAC PRO Cuisine BAC PRO Commercialisation et services en restauration (Arrêtés de création du 31 mai 2011)

BAC PRO Cuisine BAC PRO Commercialisation et services en restauration (Arrêtés de création du 31 mai 2011) BAC PRO Cuisine BAC PRO Commercialisation et services en restauration (Arrêtés de création du 31 mai 211) Cahier des charges académique du CCF IEN SBSSA Sylvie CROSNIER Académie de Caen- Avril 215 1/7

Plus en détail

MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE à partir de 2016

MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE à partir de 2016 MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE à partir de 2016 1. L épreuve de PSE au baccalauréat professionnel : 1.1. Les modifications : BO n 30 du 23 juillet 2015 À partir de la session 2016, l épreuve de PSE

Plus en détail

DEROULEMENT DU PROJET BACCALAUREAT SCIENTIFIQUE OPTION SCIENCES DE L INGENIEUR PROJET PLURITECHNIQUE DEROULEMENT DU PROJET. Lycée Jacques PREVERT

DEROULEMENT DU PROJET BACCALAUREAT SCIENTIFIQUE OPTION SCIENCES DE L INGENIEUR PROJET PLURITECHNIQUE DEROULEMENT DU PROJET. Lycée Jacques PREVERT BACCALAUREAT SCIENTIFIQUE OPTION SCIENCES DE L INGENIEUR PROJET PLURITECHNIQUE DEROULEMENT DU PROJET Lycée Jacques PREVERT 1 1. LE ROLE DU PROJET Proposer une autre façon d apprendre, plus motivante, plus

Plus en détail

ANNEXE À LA NOTE BTS IGEN MATHÉMATIQUES RENTRÉE 2015 Remarque préliminaire. Contrôle en cours de formation en mathématiques

ANNEXE À LA NOTE BTS IGEN MATHÉMATIQUES RENTRÉE 2015 Remarque préliminaire. Contrôle en cours de formation en mathématiques ANNEXE À LA NOTE BTS IGEN MATHÉMATIQUES RENTRÉE 2015 Remarque préliminaire Les préconisations et recommandations qui suivent sont l expression du groupe BTS (IGEN- IEN-IA-IPR de mathématiques), en l absence

Plus en détail

ANNEXE À LA NOTE BTS IGEN MATHÉMATIQUES RENTRÉE 2015 Remarque préliminaire. Contrôle en cours de formation en mathématiques

ANNEXE À LA NOTE BTS IGEN MATHÉMATIQUES RENTRÉE 2015 Remarque préliminaire. Contrôle en cours de formation en mathématiques ANNEXE À LA NOTE BTS IGEN MATHÉMATIQUES RENTRÉE 2015 Remarque préliminaire Les préconisations et recommandations qui suivent sont l expression du groupe BTS (IGEN- IEN-IA-IPR de mathématiques), en l absence

Plus en détail

S15 Mathématiques. Référentiel de formation BTS MMCM - 15/12/2011 Page 99 sur Lignes directrices. Objectifs spécifiques à la section

S15 Mathématiques. Référentiel de formation BTS MMCM - 15/12/2011 Page 99 sur Lignes directrices. Objectifs spécifiques à la section S15 Mathématiques L'enseignement des mathématiques dans les sections de techniciens supérieur des Métiers de la Mode Chaussure et Maroquinerie se réfère aux dispositions de l'arrêté du 08 juin 2001 fixant

Plus en détail

CAPAES - FORMATION PSYCHO-PEDAGOGIQUE SPECIFIQUE : AXES SOCIO-POLITIQUE, PSYCHO- RELATIONNEL ET PEDAGOGIQUE

CAPAES - FORMATION PSYCHO-PEDAGOGIQUE SPECIFIQUE : AXES SOCIO-POLITIQUE, PSYCHO- RELATIONNEL ET PEDAGOGIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION CAPAES

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ELABORATION D UN SUJET DE CCF EN PSE ACADEMIE DE STRASBOURG

CAHIER DES CHARGES POUR L ELABORATION D UN SUJET DE CCF EN PSE ACADEMIE DE STRASBOURG 2015-2016 CAHIER DES CHARGES POUR L ELABORATION D UN SUJET DE CCF EN PSE ACADEMIE DE STRASBOURG Le CCF est une modalité d'évaluation certificative, c'est à dire une évaluation réalisée en vue de la délivrance

Plus en détail

STAGE : TECHNICIEN EN INFORMATIQUE

STAGE : TECHNICIEN EN INFORMATIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE D'ENSEIGNEMENT STAGE : TECHNICIEN EN INFORMATIQUE ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Education Par la Technologie.

Education Par la Technologie. L ODOMÈTRE (2) Education Par la Technologie. 2 Outils d accompagnement du nouveau programme. «Mode d emploi». Afin d apporter une aide concrète à l exploitation du nouveau programme, des outils pédagogiques,

Plus en détail

Définitions de concepts pédagogiques

Définitions de concepts pédagogiques Définitions de concepts pédagogiques Dans le cadre de 27/11/2006 «l éducation et la formation tout au long de la vie : enjeux et perspectives pour le secteur associatif» Rue de Stalle 67 1180 BRUXELLES

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel TU FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL LIVRET D EVALUATION

Baccalauréat Professionnel TU FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL LIVRET D EVALUATION Baccalauréat Professionnel TU Technicien d usinage FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL SOUS EPREUVE E LIVRET D EVALUATION SESSION : 0 Période du. Candidat Nom :...... Prénom :. Classe :.. Chef de Travaux

Plus en détail

1. Présentation du référentiel

1. Présentation du référentiel 1. Présentation du référentiel Un référentiel comprend trois parties : - le référentiel des activités professionnelles - le référentiel de certification - le règlement d examen 1.1. le référentiel d activités

Plus en détail

Évaluations par compétences. Mathématiques

Évaluations par compétences. Mathématiques Évaluations par compétences Mathématiques Les textes en vigueur code de l'éducation, articles D.122-1 à D.122-3 modifiés par le décret n 2015-372 du 31 mars 2015 relatif au socle commun de connaissances,

Plus en détail

Le projet industriel en BTS CRC

Le projet industriel en BTS CRC Le projet industriel en BTS CRC Les éléments de texte donnés dans ce document sont issus du référentiel du brevet de technicien supérieur en conception et réalisation de carrosseries de 2013 (Date à laquelle

Plus en détail

Concours du second degré

Concours du second degré Concours du second degré Rapport de jury CONCOURS D ACCES AU CORPS DES PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL Interne et c.a.e.r SECTION GENIE CIVIL OPTION CONSTRUCTION ET REALISATION DES OUVRAGES Session

Plus en détail

Baccalauréat technologique

Baccalauréat technologique Baccalauréat technologique Définition de l'épreuve de spécialité dans la série STMG applicable à compter de la session 2014 de l'examen NOR : MENE1313649N note de service n 2013-091 du 7-6-2013 MEN - DGESCO

Plus en détail

Mention complémentaire pâtisserie boulangère ANNEXE IV DÉFINITION DES ÉPREUVES

Mention complémentaire pâtisserie boulangère ANNEXE IV DÉFINITION DES ÉPREUVES ANNEXE IV DÉFINITION DES ÉPREUVES 40 ÉPREUVE E 1 : ORGANISATION ET PRODUCTION U 1 coefficient 12 Objectifs et contenu de l'épreuve : L'objectif est de s assurer que le candidat est capable: - par écrit,

Plus en détail

Bulletin officiel n 31 du 27 août NOR : MENE A RLR : ; ; arrêté du J.O. du MEN - DGESCO A2-2

Bulletin officiel n 31 du 27 août NOR : MENE A RLR : ; ; arrêté du J.O. du MEN - DGESCO A2-2 Bulletin officiel n 31 du 27 août 2009 Éducation physique et sportive Modalités d'organisation du contrôle en cours de formation et de l'examen terminal prévus pour l'e.p.s. aux examens du baccalauréat

Plus en détail

Art. 1 Modifications Le règlement de l'enseignement primaire, du 7 juillet 1993, est modifié comme suit :

Art. 1 Modifications Le règlement de l'enseignement primaire, du 7 juillet 1993, est modifié comme suit : Règlement modifiant le règlement de l'enseignement primaire C 1 10.21 Le CONSEIL D'ETAT de la République et Canton de Genève, vu les articles 2, 23 et 27 de la loi sur l'instruction publique, du 6 novembre

Plus en détail

PROJET N 5 : "PORTIQUE DE LEVAGE AUTONOME" Présentation. Expression du besoin et définition du projet.

PROJET N 5 : PORTIQUE DE LEVAGE AUTONOME Présentation. Expression du besoin et définition du projet. PROJET N 5 : "PORTIQUE DE LEVAGE AUTONOME" Présentation. Le laboratoire de Bac Pro Elec du lycée est équipé d'un Portique de Levage automatisé sur roulette de marque LEDENT. Actuellement, le système est

Plus en détail

Évaluation de la formation des stagiaires du second degré

Évaluation de la formation des stagiaires du second degré Évaluation de la formation des stagiaires du second degré Modalités et outils d évaluation Composition du dossier de compétences Septembre 2008 L évaluation de la formation et la certification des stagiaires

Plus en détail

Les évaluations externes certificatives et non certificatives dans l enseignement ordinaire et dans l enseignement spécialisé. Pour y voir plus clair!

Les évaluations externes certificatives et non certificatives dans l enseignement ordinaire et dans l enseignement spécialisé. Pour y voir plus clair! Les évaluations externes certificatives et non certificatives dans l enseignement ordinaire et dans l enseignement spécialisé Pour y voir plus clair! 1. Tableau synthèse Différents outils d évaluation

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 13 décembre 2016 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 42 sur 153 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Arrêté du 1 er décembre 2016

Plus en détail

Décret n du 22 janvier 1985 relatif aux conditions de nomination aux fonctions d'instituteur ou de professeur des écoles maître formateur.

Décret n du 22 janvier 1985 relatif aux conditions de nomination aux fonctions d'instituteur ou de professeur des écoles maître formateur. Décret n 85-88 du 22 janvier 1985 relatif aux conditions de nomination aux fonctions d'instituteur ou de professeur des écoles maître formateur. du certificat d'aptitude aux fonctions d'instituteur ou

Plus en détail

FICHES D'ÉVALUATION ET D'APPRÉCIATION

FICHES D'ÉVALUATION ET D'APPRÉCIATION ANNEXE III FICHES D'ÉVALUATION ET D'APPRÉCIATION Vous trouverez ci-après les fiches : - d'appréciation des compétences obtenues par chaque candidat lors de la formation, à l'occasion des activités menées

Plus en détail

Animation pédagogique. Evaluation de la spécialité de Sciences de Gestion 7 mars 2014

Animation pédagogique. Evaluation de la spécialité de Sciences de Gestion 7 mars 2014 Animation pédagogique STMG Evaluation de la spécialité de Sciences de Gestion 7 mars 2014 1 Ordre du jour Rappels introductifs 1.Partie écrite de spécialité 2.Partie pratique de spécialité 3.Aspects organisationnels

Plus en détail

CHARTE DE L ALTERNANCE POUR L APPRENTISSAGE en Nouvelle Aquitaine

CHARTE DE L ALTERNANCE POUR L APPRENTISSAGE en Nouvelle Aquitaine CHARTE DE L ALTERNANCE POUR L APPRENTISSAGE en Nouvelle Aquitaine Depuis janvier 2004, la convention régionale portant création de CFA prévoit la généralisation de la démarche d amélioration qualitative

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION Titre Professionnel Formateur Professionnel d Adultes

PROGRAMME FORMATION Titre Professionnel Formateur Professionnel d Adultes PROGRAMME FORMATION Titre Professionnel Formateur Professionnel d Adultes Objectif de la Formation : Apprendre à préparer et animer des actions de formation, apprendre à contribuer à l élaboration de dispositifs

Plus en détail

BTS Maintenance Industrielle

BTS Maintenance Industrielle BTS Maintenance Industrielle Nouvelles modalités de certification Le Contrôle en Cours de Formation ( CCF ) Règlement général g du brevet de technicien supérieur Décret N 2004N 2004-1380 du 15-12 12-20042004

Plus en détail

Académie de Bordeaux. Bac Pro 3 ans. Systèmes Electroniques Numériques

Académie de Bordeaux. Bac Pro 3 ans. Systèmes Electroniques Numériques Bac Pro 3 ans Systèmes Electroniques Numériques 1 - Présentation Le Bac Pro SEN a pour finalité de former des techniciens capables d exercer des activités professionnelles liées à la préparation, la mise

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre Annexe II c Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre Annexe II c Définition des épreuves Annexe II c Définition des épreuves Épreuve EP1 : Conduite et maintenance Coefficient : 4 - UP1 De façon globale, l évaluation portera sur les compétences suivantes: - des capacités : C1.2, C1.3, C1.4,

Plus en détail

CAP BOULANGER. Dossier national d évaluation Epreuve EP2 Production. Application : Epreuve ponctuelle : juin 2016 Epreuve en CCF : rentrée 2015

CAP BOULANGER. Dossier national d évaluation Epreuve EP2 Production. Application : Epreuve ponctuelle : juin 2016 Epreuve en CCF : rentrée 2015 CAP BOULANGER Dossier national d évaluation Epreuve EP2 Production Application : Epreuve ponctuelle : juin 2016 Epreuve en CCF : rentrée 2015 Version du 02/03/2015 1 CAP BOULANGER Épreuve EP2 Production

Plus en détail

BEP «Métiers des Services Administratifs» Extrait du passeport professionnel Activité professionnelle n.

BEP «Métiers des Services Administratifs» Extrait du passeport professionnel Activité professionnelle n. BEP «Métiers des Services Administratifs» Extrait du passeport professionnel Activité professionnelle n. ÉPREUVES CERTIFICATIVES Nom et prénom du candidat : Académie : Établissement (cachet) : Titre de

Plus en détail

Services d'intégration socioprofessionnelle

Services d'intégration socioprofessionnelle Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1014-1 Plan d'action Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-1014-1 Plan d'action Formation

Plus en détail

ANNEXE IV : déroulement et évaluation de l épreuve E4 «conception et maintenance de solutions informatiques»

ANNEXE IV : déroulement et évaluation de l épreuve E4 «conception et maintenance de solutions informatiques» ANNEXE IV : déroulement et évaluation de l épreuve E4 «conception et maintenance de solutions informatiques» L épreuve est définie en page 114 du référentiel. Elle prend appui sur deux situations professionnelles

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES : ATELIER D EXPRESSION FRANCAISE ORIENTEE VERS L ENSEIGNEMENT

CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES : ATELIER D EXPRESSION FRANCAISE ORIENTEE VERS L ENSEIGNEMENT MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE D'ENSEIGNEMENT CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES

Plus en détail

LE MINISTRE DE L ÉDUCATION NATIONALE. Vu le décret n du 9 mai 1995 modifié, portant réglementation générale des brevets professionnels ;

LE MINISTRE DE L ÉDUCATION NATIONALE. Vu le décret n du 9 mai 1995 modifié, portant réglementation générale des brevets professionnels ; MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE Service des formations Sous-direction des formations professionnelles Arrêté du 11

Plus en détail

OBJECTIFS DU STAGE A MI-TEMPS EN RESPONSABILITÉ

OBJECTIFS DU STAGE A MI-TEMPS EN RESPONSABILITÉ Cahier des charges des professeurs des écoles fonctionnaires stagiaires. Formation en alternance (Formation universitaire et mise en situation professionnelle) MASTER 2 MEEF premier degré Chaque professeur-stagiaire

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE DIRECTION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE

MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE DIRECTION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE DIRECTION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SOUS-DIRECTION DE LA POLITIQUE DES FORMATIONS DE L ENSEIGNEMENT GENERAL, TECHNOLOGIQUE ET PROFESSIONNEL

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE, PROPRETE, STERILISATION

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE, PROPRETE, STERILISATION BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE, PROPRETE, STERILISATION arrêté du 17 juillet 2012 Règlement d examen des épreuves professionnelles E31 à E33 dans le cadre du contrôle en cours de formation E.3 Epreuve

Plus en détail

La nouvelle évaluation à l École fondamentale

La nouvelle évaluation à l École fondamentale LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Ministère de l'éducation nationale et de la Formation professionnelle Dossier de presse La nouvelle évaluation à l École fondamentale LES BILANS DE FIN DE CYCLE

Plus en détail

INAPTITUDES CONTRÔLE MEDICAL DES INAPTITUDES A LA PRATIQUE DE L'EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE DANS LES ETABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENT

INAPTITUDES CONTRÔLE MEDICAL DES INAPTITUDES A LA PRATIQUE DE L'EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE DANS LES ETABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENT INAPTITUDES CONTRÔLE MEDICAL DES INAPTITUDES A LA PRATIQUE DE L'EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE DANS LES ETABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENT Circulaire n 90-107 du 17 mai 1990 (Education nationale, Jeunesse et

Plus en détail

1. COMPETENCES REQUISES DANS LE DOMAINE RELATIONNEL

1. COMPETENCES REQUISES DANS LE DOMAINE RELATIONNEL 1. COMPETENCES REQUISES DANS LE DOMAINE RELATIONNEL 1) Savoir prendre contact avec le Chef d'établissement 2) Savoir se situer par rapport à l'enseignant remplacé : - continuer son travail - s'informer

Plus en détail

ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION: BACHELIER EN CONSTRUCTION

ACTIVITES PROFESSIONNELLES DE FORMATION: BACHELIER EN CONSTRUCTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ACTIVITES

Plus en détail

Définir et mettre en œuvre des objectifs d'apprentissage

Définir et mettre en œuvre des objectifs d'apprentissage Journée Pédagogie 13 Mai 2015 - Orsay Caroline VERGNE IUT Orsay caroline.vergne@u psud.fr Tuyêt Trâm DANG NGOC Université de Cergy Pontoise dntt@u cergy.fr Définir et mettre en œuvre des objectifs d'apprentissage

Plus en détail

Évaluation des travaux personnels encadrés au baccalauréat, séries ES, L et S, à compter de la session 2003

Évaluation des travaux personnels encadrés au baccalauréat, séries ES, L et S, à compter de la session 2003 Évaluation des travaux personnels encadrés au baccalauréat, séries ES, L et S, à compter de la session 2003 Note de service du 20 novembre 2002 NOR : MENE0202715N RLR : 544-0a MEN DESCO A3 Texte adressé

Plus en détail

BTS Maintenance des systèmes Option Eolien. Lycée gaspard Monge La Chauvinière, Nantes

BTS Maintenance des systèmes Option Eolien. Lycée gaspard Monge La Chauvinière, Nantes BTS Maintenance des systèmes Option Eolien Lycée gaspard Monge La Chauvinière, Nantes Présentation de l Épreuve professionnelle de synthèse Sommaire : Sous-épreuve : Rapport d activités en entreprise E61a

Plus en détail

Diplôme d Études Spécialisées Chirurgie générale

Diplôme d Études Spécialisées Chirurgie générale Diplôme d Études Spécialisées Chirurgie générale Carte d identité de la formation Domaine : Sciences, Technologies, Santé Discipline : Médecine Public concerné : Formation initiale Niveau de sortie : DES

Plus en détail

Inspection Pédagogique Régionale EPS - Académie de Nantes Document de synthèse - septembre 2016

Inspection Pédagogique Régionale EPS - Académie de Nantes Document de synthèse - septembre 2016 Ce qui change dans les examens de la voie professionnelle Arrêté du 11 juillet 2016 modifiant l arrêté du 15 juillet 2009 définissant les modalités d organisation du contrôle en cours de formation et de

Plus en détail

Bilan sur les activités de l étudiant contractuel alternant (M1 en alternance) Adopté en Conseil d'école du 21 novembre 2016

Bilan sur les activités de l étudiant contractuel alternant (M1 en alternance) Adopté en Conseil d'école du 21 novembre 2016 La formation par alternance s appuie sur une approche par compétences adossée au référentiel des métiers du professorat et de l éducation 1. Elle implique deux lieux de formation : l ÉSPÉ et l école ou

Plus en détail

FICHE D'IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Technicien en organisation «contrôle-qualité et métrologie»

FICHE D'IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Technicien en organisation «contrôle-qualité et métrologie» Commission paritaire nationale de l'emploi de la métallurgie Qualification : MQ 2004 10 74 0233 FICHE D'IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE TITRE DE LA QUALIFICATION : Technicien en organisation «contrôle-qualité

Plus en détail

MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN TRAITEMENT DE TEXTE 2 INF

MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN TRAITEMENT DE TEXTE 2 INF MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN TRAITEMENT DE TEXTE 2 INF-5057-1 OCTOBRE 1996 MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D'EXAMEN TRAITEMENT DE TEXTE 2 INF-5057-1 OCTOBRE 1996 Direction

Plus en détail

UN PROGRAMME D ÉTUDES EN FORMATION PROFESSIONNELLE

UN PROGRAMME D ÉTUDES EN FORMATION PROFESSIONNELLE UN PROGRAMME D ÉTUDES EN FORMATION PROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Travailler dans le domaine de la formation professionnelle exige d avoir une vision juste, ainsi qu une bonne compréhension

Plus en détail

Contenu de l action de formation BTS ASSURANCE

Contenu de l action de formation BTS ASSURANCE Contenu de l action de formation BTS ASSURANCE Le secteur de l assurance a connu ces dernières années, outre l évolution législative et réglementaire notamment européenne, un véritable bouleversement tant

Plus en détail