Les galaxies. Niveau. Objectif. Compétences. Pré requis. Durée. Déroulement. 1 ère S

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les galaxies. Niveau. Objectif. Compétences. Pré requis. Durée. Déroulement. 1 ère S"

Transcription

1 Les galaxies Niveau 1 ère S Objectif Utiliser le logiciel Aladin créé par l'observatoire de Strasbourg pour observer et étudier des galaxies, à différentes longueurs d'onde, pour mieux comprendre leur constitution et leur dynamique. Compétences Prévoir le résultat de la superposition de lumières colorées et l'effet d'un ou plusieurs filtres colorés sur une lumière incidente. Connaître les limites en longueur d'onde dans le vide du domaine visible et situer les rayonnements infrarouges et ultraviolets. Interaction lumière-matière: interpréter les échanges d'énergie entre la lumière et la matière à l'aide du modèle corpusculaire de la lumière. Pré requis Repérer par sa longueur d'onde dans un spectre d'émission ou d'absorption une radiation caractéristique d'une entité chimique. Savoir que la longueur d'onde caractérise dans l'air ou dans le vide une radiation monochromatique. Durée Activité 1 : 20 minutes Activité 2 : 20 minutes Activité 3 : 20 minutes Déroulement L objectif de cette activité est d étudier le spectre électromagnétique de la lumière. Pour cela nous commencerons par observer une galaxie dans le domaine visible, ce sera l occasion de réaliser une synthèse additive afin d obtenir l image couleur de la galaxie. Ensuite nous observerons cette galaxie dans d autres domaines de longueur d onde, afin de voir quelles informations sur la galaxie on peut en déduire. Enfin nous regarderons l émission de la raie H de l hydrogène dans la galaxie et son intérêt pour l étude de la formation des étoiles.

2 Réalisation d'une image couleur de galaxie Une galaxie est un immense corps céleste regroupant des milliards d étoiles, du gaz, de la poussière, des particules et de la matière noire. Ce que nous montrent les images des galaxies dans le domaine visible ne représente en réalité qu une infime partie de la matière qui compose une galaxie. Certaines composantes, comme la composante gazeuse, ne sont observables que dans certains domaines de longueurs d onde, comme les ondes radio, d autres, comme la matière noire ne sont pas observables directement. C est en regardant le mouvement de la matière (essentiellement le gaz et les étoiles) dans la galaxie que l on peut la mettre en évidence. La première étape va consister à chercher avec Aladin trois images d un même objet, par exemple la galaxie NGC 4414, réalisées avec trois filtres différents dans le visible. Pour réaliser une image couleur avec un écran plat on éclaire simultanément des diodes électroluminescentes bleues, vertes ou rouges afin de synthétiser de nouvelles couleurs. Nous allons utiliser ce principe pour créer une image en couleur. Dans un premier temps il faut récupérer chaque image, pour cela il faut charger une image astronomique dans les archives du Hubble Legacy Archive (HLA). Cidessous les trois écrans correspondant aux choix des trois images qui vont servir à la création de l image couleur. Pour chaque image, on choisira un champ de rayon 14. Récupération de l image en bande bleue (WFPC2-F439W) (Hst_05397_29_wfpc2_f439w_wf) Récupération de l image en bande verte (WFPC2-F555W) (Hst_05397_2a_wfpc2_f555w_wf) Récupération de l image en bande rouge (WFPC2-F814W) (Hst_05397_29_wfpc2_f814w_wf) Une fois les images récupérées, il faut utiliser, pour chaque image l outil image convertir l image RVB en niveau de gris. Désormais il ne reste qu une étape, la synthèse de l image couleur. Dans le menu, aller dans image créer une image RVB. Choisir pour le bleu l image avec le filtre F439W, pour le vert l image avec le filtre F555W et pour le rouge l image avec le filtre F814W. On obtient l image couleur de la galaxie NGC4414 (une partie de la galaxie).

3 En superposant les images obtenues avec les filtres bleu, vert et rouge, on obtient l image couleur de la galaxie NGC On pourra réaliser la même procédure pour obtenir l image d autres objets astronomiques, comme la nébuleuse de la Lyre M57, l amas globulaire M13, la galaxie spirale M51. Observations multi longueurs d'onde d'une galaxie Grâce à l atmosphère terrestre certains rayonnements ne nous parviennent pas, comme les rayons gamma, les rayons X ou une partie des rayons ultraviolets. Ces rayonnements sont dangereux pour nous car très énergétiques. Les fréquences de ces radiations sont très grandes, et comme l énergie d un rayonnement est proportionnelle à sa fréquence, ceux-ci sont très énergétiques. Heureusement pour nous, ces rayons ne passent pas l atmosphère terrestre! Pour pouvoir les observer, il est donc impératif d utiliser des télescopes spatiaux. Dans un premier temps nous allons voir les différents domaines du spectre électromagnétique. Quelle relation y a-t-il entre la longueur d onde et la fréquence d un rayonnement électromagnétique? Calculer la longueur d onde correspondant aux différents domaines de fréquence, puis compléter le tableau ci-dessous : Rayons cosmiques et rayons Rayons X Rayons UV Rayons visibles Rayons infrarouges Rayons micro-onde Rayons radiométriques Hz Hz Hz < Hz Hz < Hz Hz < Hz Hz < Hz Hz < Hz 0 Hz < Hz

4 Compléter la légende du schéma suivant : Rayons Aladin permet d afficher des images de différents instruments opérant dans les domaines de longueur d onde vus précédemment. Grâce à la commande Ciel complet, on peut choisir le domaine d observation ( X, UV, Optique, IR, Radio), puis l instrument (ou le télescope) ayant réalisé l observation (Galex, XMM, DSS, 2MASS, SCUBA). Prenons la galaxie d Andromède M31. Chercher les images de la galaxie dans les 3 domaines du spectre électromagnétique suivants : - Ultraviolet (ciel complet image UV Galex GalexColored) - Optique (ciel complet image Optical DSScolored) -Infrarouge (ciel complet image Infrared 2MASS 2MASScolored) Observez-vous des différences, si oui lesquelles? La formation stellaire L hydrogène est l élément chimique le plus abondant dans l Univers, c est aussi le principal constituant des étoiles qui se forment dans de grands nuages de gaz et de poussières. Dans le milieu interstellaire galactique, l hydrogène peut se trouver sous plusieurs formes. L hydrogène moléculaire H 2, est présent dans le disque galactique, mais sur une épaisseur faible, il se concentre dans un plan, celui de la rotation de la galaxie. L hydrogène atomique est présent partout dans la galaxie, il s étend très loin du centre galactique bien au-delà de la partie visible des galaxies.

5 Ces deux formes ne sont observables pratiquement que dans le domaine des ondes radio. Pour l hydrogène atomique on peut observer une raie d émission, à la longueur d onde de 21 cm. L hydrogène moléculaire est difficilement observable, pour le tracer, on observe en réalité une autre molécule, le monoxyde de carbone CO. Cette molécule possède des raies d émission dans le domaine radio (à 1,3 et 2,6 mm). Lorsque le gaz atomique se trouve dans une région riche en étoiles, celles-ci vont apporter suffisamment d énergie par leur rayonnement pour ioniser l hydrogène. On observe alors depuis la Terre des raies dans le domaine visible. Voici le diagramme d énergie de l atome d Hydrogène : Calculer la variation d énergie E n2 correspondant aux transitions entre les niveaux d énergie E n et E 2, pour n=3 à n=8. En déduire la fréquence n2 du photon émis par l atome d Hydrogène pour chaque transition. Puis calculer la longueur d onde n2 correspondante. En observant le spectre d émission de l atome d Hydrogène, identifier les raies en fonction des longueurs d onde calculées précédemment. ( 1 Angstrom = 0,1 nanomètre )

6 Raies H H H H H H Longueur d onde (nm) Ces raies sont appelées «raies de Balmer». Il existe d autres raies, invisibles à l œil nu, appelées «raies de Lyman» dans l ultra-violet (transitions E n1 ) et les «raies de Paschen» dans l infra-rouge (transitions E n3 ). Grâce à Aladin on peut obtenir des images d objets célestes réalisées en utilisant un filtre correspondant précisément à la raie H. Cette raie d émission est utilisée en astrophysique pour tracer la formation stellaire. En effet, les étoiles se forment dans des nuages de gaz et de poussières, et leur rayonnement va ioniser le gaz atomique présent. Cette raie est l une des plus intenses du spectre d émission de l atome d Hydrogène, elle sera facilement observable depuis la Terre, car située dans le domaine visible (656 nm). Afficher l image de la nébuleuse M42 dans la raie H en utilisant le ciel complet (ciel complet image line Halpha), puis, dans une fenêtre, afficher l image de la nébuleuse dans le domaine visible (ciel complet image Optical DSScolored). Comparer les deux images.

PARTIE A Le spectre électromagnétique

PARTIE A Le spectre électromagnétique CH 2 : S p e c t r e s e t n i v e a u x d é n e r g i e NOTIONS ET CONTENUS - Interaction lumière matière : émission et absorption. - Quantification des niveaux d énergie de la matière - Modèle corpusculaire

Plus en détail

Les galaxies et les grandes structures

Les galaxies et les grandes structures Les galaxies et les grandes structures La masse dans l univers Étoiles Matière interstellaire: gaz ionisé, atomique ou moléculaire Poussière Masse sombre Que voit-on à quelle longueur d onde Radio: continu:

Plus en détail

Les objets astronomiques et leur observation

Les objets astronomiques et leur observation Les objets astronomiques et leur observation Option M1 Master Sciences, option Physique 20h cours + 8h TD S. Derrière B. Vollmer R. Ibata L astronomie L astronomie est essentiellement une science d observation

Plus en détail

ondulatoire de la lumière, à l étude de la cinétique des gaz et à la théorie des couleurs.

ondulatoire de la lumière, à l étude de la cinétique des gaz et à la théorie des couleurs. 1 ère S Thème 1 TP PHYS 4 A. Le spectre électromagnétique Spectres et niveaux d énergie Notre compréhension de la nature de la lumière fait un bond de géant dans la seconde moitié des années 1800 avec

Plus en détail

Correction Activité 1 : Comment observer l univers?

Correction Activité 1 : Comment observer l univers? Observer : Ondes et Matière Ondes et particules Correction Activité 1 : Comment observer l univers? Document 1 : Atmosphère et observation astronomique La Terre reçoit de toutes les directions de l'espace

Plus en détail

II- La lumière émise par une source chaude dépend-elle de sa température?

II- La lumière émise par une source chaude dépend-elle de sa température? Chapitre II : Sources de lumières colorées Et la lumière fut! Outre le Soleil qui éclaire notre planète, il existe une grande diversité de sources lumineuses, des ampoules classiques aux DEL en passant

Plus en détail

L Astronomie de l Invisible

L Astronomie de l Invisible L Astronomie de l Invisible explore les «couleurs de l Univers» que nos sens ne peuvent percevoir. Nous recevons de l Univers des «lumières» dont la palette de couleurs est extraordinairement riche : ce

Plus en détail

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45)

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) PARTIE 1 - OBSERVER : COULEURS ET IMAGES Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) Compétences attendues : Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par

Plus en détail

Activité 3 : Observation de l univers sur Terre et dans l espace

Activité 3 : Observation de l univers sur Terre et dans l espace Ondes et matière Activité 3 : Observation de l univers sur Terre et dans l espace I Détections des ondes électromagnétiques Objectif : Extraire et exploiter des informations sur l absorption de rayonnements

Plus en détail

Cours n 16 : Physique quantique

Cours n 16 : Physique quantique Cours n 16 : Physique quantique 1) Nature corpusculaire de la lumière La lumière peut être vue sous deux aspects : ondulatoire et corpusculaire. Dans ce chapitre nous allons étudier l aspect corpusculaire.

Plus en détail

Exercices d introduction à la physique quantique

Exercices d introduction à la physique quantique Constante de Planck : h = 6,626.10 34 J.s. Charge élecrique élémentaire : e = 1,602.10 19 C. Célérité de la lumière dans le vide : c = 3,00.10 8 m s 1. 1 Vrai ou faux 1. La force d interaction électrique

Plus en détail

Thème 2 : Lumière et matière colorée / CHAP3

Thème 2 : Lumière et matière colorée / CHAP3 Thème 2 : Lumière et matière colorée / CHAP3 DOC1 : Quelques données numériques Couleur violet bleu vert jaune orange rouge λ (nm) 400-435 435-500 500-570 570-600 600-625 625-700 1 ev = 1,6.10-19 J c =

Plus en détail

Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière

Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière CH03 CH04 Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière Table des matières 1 Différentes sources de lumière 2 2 Sources monochromatiques ou polychromatiques 5 3 Lumière et ondes électromagnétiques

Plus en détail

Une lumière monochromatique est constituée d une seule couleur. La lumière blanche est dite polychromatique.

Une lumière monochromatique est constituée d une seule couleur. La lumière blanche est dite polychromatique. ① OBJECTIF Connaître le spectre de la lumière solaire et le spectre électromagnétique. 1- Décomposition du rayonnement visible solaire On obtient une plage multicolore s étalant du rouge au violet en passant

Plus en détail

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2nd GT

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2nd GT NOM et Prénom de l élève : COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2nd GT ① LUMIÈRE ET LONGUEUR D ONDE ② LES DIFFERENTS SPECTRES ③ SPECTRE D UNE ÉTOILE OBJECTIFS DES ACTIVITÉS Connaître les couleurs du spectre

Plus en détail

Notions et contenus :

Notions et contenus : Ondes et particules Sommaiire -I- Les ondes (mécaniques) dans la matière. ---------------------------------2 1. La houle: (Voir l'activité documentaire 1) ------------------------------------ 2 2. Les

Plus en détail

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC STAV

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC STAV NOM et Prénom de l élève : COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC STAV ACTIVITÉS 1 LE SPECTRE ÉLECTROMAGNÉTIQUE 2 ASPECT ONDULATOIRE DE LA LUMIÈRE 3 ASPECT CORPUSCULAIRE DE LA LUMIÈRE 1 Activité 1 OBJECTIF

Plus en détail

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC TECHNO

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC TECHNO NOM et Prénom de l élève : COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC TECHNO ① LA LUMIÈRE SOLAIRE ② ASPECT ONDULATOIRE DE LA LUMIÈRE ③ ASPECT CORPUSCULAIRE DE LA LUMIÈRE OBJECTIFS DES ACTIVITÉS Connaître

Plus en détail

Spectre atomique. Gaz à faible pression

Spectre atomique. Gaz à faible pression I- La quantification de l énergie 1/ Expérience de Franck et Hertz Spectre atomique a- Schéma simplifié du dispositif expérimental Cette expérience consiste à bombarder de la vapeur de mercure sous faible

Plus en détail

DS SECONNDE DS ) Spectre continu B. 3) Spectre de bandes d absorption A. 4) Spectre de raies d absorption D

DS SECONNDE DS ) Spectre continu B. 3) Spectre de bandes d absorption A. 4) Spectre de raies d absorption D I. SAVOIR RECONNAITRE LES DIFFÉRENTS SPECTRES (4 PTS) Compléter la légende, en indiquant la lettre majuscule qui désigne le spectre sur le document ci contre 1) Spectre de raies d émission C 2) Spectre

Plus en détail

CQFR physique 3 : Les couleurs

CQFR physique 3 : Les couleurs CQFR physique 3 : Les couleurs 1) La est une polychromatique, c est à dire une constituée de la superposition d une infinité de rayons lumineux colorés appelés radiations monochromatiques. 2) Une radiation

Plus en détail

Chapitre 4 : Rayonnements et particules

Chapitre 4 : Rayonnements et particules 1. Définitions Chapitre 4 : Rayonnements et particules Un rayonnement (ou radiation) est l émission ou la transmission d'énergie transportée par une onde électromagnétique (ou OEM) ou une particule (proton,

Plus en détail

DST DE 1 ere S PHYSIQUE-CHIMIE. Série S

DST DE 1 ere S PHYSIQUE-CHIMIE. Série S DST DE 1 ere S PHYSIQUE-CHIMIE Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 h DATE : 17 Novembre 2017 L usage des calculatrices est autorisé Ce sujet comporte trois exercices présentés sur 5 pages numérotées de 1 à

Plus en détail

C3 Les galaxies Couleurs

C3 Les galaxies Couleurs notre galaxie vue en lumière visible C3 Les galaxies Couleurs 1 2 notre galaxie dans le proche infrarouge notre galaxie vue dans l infrarouge lointain par IRAS 3 4 notre galaxie vue dans le domaine submillimétrique

Plus en détail

Ce qu il faut retenir sur les sources de lumière

Ce qu il faut retenir sur les sources de lumière Ce qu il faut retenir sur les sources de lumière Une source monochromatique émet une lumière dont le spectre est caractérisé par sa longueur d onde dans le vide. Une source polychromatique émet une lumière

Plus en détail

Activité 1 : Les tubes fluorescents.

Activité 1 : Les tubes fluorescents. Chapitre 3: Quels principes expliquent l émission d une lumière colorée? I. Sources de lumières colorées. Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par une longueur

Plus en détail

Spectroscopie et sources lumineuses

Spectroscopie et sources lumineuses Chapitre 3 Spectroscopie et sources lumineuses 3.1 Spectre de différentes sources de lumière 3.1.1 Domaine spectral proche du visible La lumière est une onde électromagnétique, c est à dire une perturbation

Plus en détail

VERS L INVISIBLE. En regardant le spectre électromagnétique dans son ensemble, on peut remarquer que la lumière visible ne représente qu'une infime

VERS L INVISIBLE. En regardant le spectre électromagnétique dans son ensemble, on peut remarquer que la lumière visible ne représente qu'une infime L Astronomie DU VISIBLE Quelques années plus tard, Isaac Newton a l'idée de construire un télescope non pas avec des lentilles, mais avec des miroirs. Ce télescope porte le nom de télescope à réflexion

Plus en détail

Cette échelle de température est définie à partir du zéro absolu.

Cette échelle de température est définie à partir du zéro absolu. Coup de pouce : «Je ne sais pas lire le diagramme des phases» Pour une température et une pression donnée, il faut placer le point correspondant sur le graphique. En fonction de la zone où se trouve le

Plus en détail

La lumière, seul matériau à la disposition des astronomes. École d été «l univers à la portée de tous» août 2017

La lumière, seul matériau à la disposition des astronomes. École d été «l univers à la portée de tous» août 2017 La lumière, seul matériau à la disposition des astronomes École d été «l univers à la portée de tous» 23-26 août 2017 La lumière Qu est-ce que la lumière? C est une onde électromagnétique que nous percevons

Plus en détail

Interactions lumière-matière

Interactions lumière-matière Interactions lumière-matière La lumière est une source immédiate de connaissance du monde qui nous entoure. Pourtant, c est un «objet» physique particulièrement complexe que les physiciens n ont eu de

Plus en détail

Le rayonnement (2) Applications astrophysiques du rayonnement du corps noir Notions de spectroscopie L'atome d'hydrogène L'effet Doppler

Le rayonnement (2) Applications astrophysiques du rayonnement du corps noir Notions de spectroscopie L'atome d'hydrogène L'effet Doppler Le rayonnement (2) Applications astrophysiques du rayonnement du corps noir Notions de spectroscopie L'atome d'hydrogène L'effet Doppler 1 Le rayonnement de corps noir Rappels : Propriétés essentielles

Plus en détail

Chapitre 6 : LA LUMIERE DES ETOILES

Chapitre 6 : LA LUMIERE DES ETOILES Thème 2 : L Univers Chapitre 6 : LA LUMIERE DES ETOILES I) LUMIERE ET SPECTROSCOPIE Histoire des sciences : l analyse spectrale 1) Qu est-ce que la lumière? La lumière est un rayonnement émis par un corps.

Plus en détail

Données : constante de Planck : h=6, J.s ; 1eV correspond à 1, J ; c=3, m.s -1 ; Loi de Wien : avec en C et max en nm.

Données : constante de Planck : h=6, J.s ; 1eV correspond à 1, J ; c=3, m.s -1 ; Loi de Wien : avec en C et max en nm. Données : constante de Planck : h=6,63.0-34 J.s ; ev correspond à,60.0-9 J ; c=3,00.0 8 m.s - ; Loi de Wien : avec en C et max en nm. Exercice (6 points) Rayonnements UV et IR. Les ondes lumineuses visibles

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée 2 novembre 2012 Sources de lumière colorée Table des matières 1 Différentes sources de lumière 2 2 Sources monochromatiques ou polychromatiques 4 3 Lumière et ondes électromagnétiques 5 4 Couleur des corps

Plus en détail

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE 1. Qu'est- ce que la lumière? La lumière est l ensemble des ondes électromagnétiques visibles (entre 400 et 800 nm). Décomposition de la lumière blanche La lumière solaire,

Plus en détail

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température Sources de lumière colorée Accompagnement 1 ère S Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence Tout corps chaud émet des rayonnements. Au début, ces derniers appartiennent

Plus en détail

Le grand tour. Structure de l Univers depuis l infiniment petit jusqu aux confins de l Univers observable.

Le grand tour. Structure de l Univers depuis l infiniment petit jusqu aux confins de l Univers observable. Le grand tour Structure de l Univers depuis l infiniment petit jusqu aux confins de l Univers observable. Le noyau atomique : 10-14 m Proton : particule de charge électrique positive m p+ = 1.67 10-27

Plus en détail

SPECTROSCOPIE. I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie.

SPECTROSCOPIE. I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie. SPECTROSCOPIE I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie. I Analyser la lumière. Que signifie analyser la lumière? Analyser la lumière

Plus en détail

2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Cours. (5 points).

2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Cours. (5 points). 2 nd 9. Interrogation écrite n 2. Durée : 1h. I. La machine à remonter le temps. (7 points). Le document suivant est extrait du livre d Hubert Reeves «Patience dans l azur», le Seuil (1996) «Nous savons

Plus en détail

I. Spectroscopie UV-visible

I. Spectroscopie UV-visible CHAPITRE N 8 PARTIE A SPECTRE UV-VISIBLE ET SPECTRE INFRAROUGE TS I. Spectroscopie UV-visible 1. Introduction à la spectroscopie La spectroscopie est une technique d analyse de la matière basée sur l étude

Plus en détail

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 01-COURS Ondes et particules

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 01-COURS Ondes et particules Page 1 sur 5 Partie Observer : Ondes et matière CHAP 01-COURS Ondes et particules Objectifs : Connaître des sources de rayonnement, savoir que ces rayonnements peuvent être absorbés par l atmosphère et

Plus en détail

DS SECONNDE DS ) Spectre continu... 3) Spectre de bandes d absorption... 4) Spectre de raies d absorption...

DS SECONNDE DS ) Spectre continu... 3) Spectre de bandes d absorption... 4) Spectre de raies d absorption... I. SAVOIR RECONNAITRE LES DIFFÉRENTS SPECTRES Compléter la légende, en indiquant la lettre majuscule qui désigne le spectre sur le document ci contre 1) Spectre de raies d émission... 2) Spectre continu...

Plus en détail

Spectroscopie visible et Univers lointain

Spectroscopie visible et Univers lointain Spectroscopie visible et Univers lointain Patrick Boissé Sorbonne Université Institut d Astrophysique de Paris Plan : Généralités sur la lumière et la spectroscopie Information portée par les raies d émission

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Sections : L1 Santé / L0 Santé - Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr 1 Données générales : é é é è..,.. é :,. ;,. exercice 1 : a) Calculer,

Plus en détail

Thème : UNIVERS Chapitre 6 : La lumière des étoiles et des atomes Cours livre p 126 à 129 et 142 à 145

Thème : UNIVERS Chapitre 6 : La lumière des étoiles et des atomes Cours livre p 126 à 129 et 142 à 145 Thème : UNIVERS Chapitre 6 : La lumière des étoiles et des atomes Cours livre p 126 à 129 et 142 à 145 Trame du chapitre I. Lumière monochromatique et lumière polychromatique. Activité documentaire n 12:

Plus en détail

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants 2. QCM a.!= c " b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption a. 5,45

Plus en détail

1.1. Analyser les documents a. Quelles sont les sources d informations, étudiées par les scientifiques, qui nous parviennent de l Univers?

1.1. Analyser les documents a. Quelles sont les sources d informations, étudiées par les scientifiques, qui nous parviennent de l Univers? RAYONEMENTS ET PARTICULES DANS L UNIVERS DOCUMENT PAGE 16 1.1. Analyser les documents a. Quelles sont les sources d informations, étudiées par les scientifiques, qui nous parviennent de l Univers? des

Plus en détail

O2. Sources de lumière colorées O2.1. Sources de lumière colorée

O2. Sources de lumière colorées O2.1. Sources de lumière colorée O2. Sources de lumière colorées O2.1. Sources de lumière colorée Mise en situation Quel est le rapport entre l étude des étoiles en astrophysique et les caméras thermiques qui traquent les fuites d énergies

Plus en détail

Chapitre 4 : Les sources de lumière

Chapitre 4 : Les sources de lumière Chapitre 4 : Les sources de lumière mercredi 6 novembre 2013 1. Différentes sources de lumière. Voir TP 5 Il existe de nombreux moyen de produire et d émettre de la lumière. Quelles sont leurs différences?

Plus en détail

PARTIE I : OBSERVER. Chapitre 1

PARTIE I : OBSERVER. Chapitre 1 PARTIE I : OBSERVER Extraire et exploiter des informations sur l absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre et ses conséquences sur l observation des sources de rayonnements dans l Univers.

Plus en détail

Activité 1 : Instruments d astronomie

Activité 1 : Instruments d astronomie Chapitre II : Rayonnement dans l univers Activité 1 : Instruments d astronomie Tous les objets célestes émettent des rayonnements dans divers domaines. Qu est-ce qu un rayonnement?.... Quels types de rayonnement

Plus en détail

C EST PARTICULIER (CONSIGNES)

C EST PARTICULIER (CONSIGNES) Observer 1 C EST PARTICULIER (CONSIGNES) BUT : Comprendre qu'un rayonnement permet d'obtenir des informations de l Univers Connaitre des sources de rayonnement radio, infrarouge et ultraviolet. Découvrir

Plus en détail

Thème : Couleur. Chap 1 : LA LUMIERE

Thème : Couleur. Chap 1 : LA LUMIERE Thème : Couleur Chap 1 : LA LUMIERE 1) Introduction : - Exemples de sources naturelles de lumière : soleil (les étoiles), ver luisant, certains champignons et poissons, flamme d un corps en combustion

Plus en détail

La lumière des étoiles

La lumière des étoiles La lumière des étoiles Quelles informations peut-on obtenir en analysant la lumière venant des étoiles? 1) Lumière monochromatique et lumière polychromatique T.P. : décomposition de la lumière émise par

Plus en détail

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 1 ère S Thème : Couleurs et images Activités Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 I. La lumière 1. Les ondes électromagnétiques - Voir Document 1 Connaissances exigibles : Distinguer

Plus en détail

DS DE PHYSIQUE-CHIMIE DU 19 NOVEMBRE 2015

DS DE PHYSIQUE-CHIMIE DU 19 NOVEMBRE 2015 DS DE PHYSQUE-CHME DU 19 NOVEMBRE 2015 Rendre l énoncé avec la copie. Documents interdits. Calculatrice autorisée. Soigner la présentation. Numéroter correctement les questions. EXERCCE 1 : LES RAYONS

Plus en détail

t en em gn a Modèle de Bohr TS p m cco A

t en em gn a Modèle de Bohr TS p m cco A Accompagnement Modèle de Bohr TS Table des matières 3 4 Objectifs Savoir que l'énergie de l'atome est quantifiée Connaître et exploiter la relation entre énergie et fréquence, connaître la signification

Plus en détail

N e : nombre constant d électrons émis par le canon par unité de temps. E C (ev)

N e : nombre constant d électrons émis par le canon par unité de temps. E C (ev) I- la quantification du transfert d énergie entre un atome et le milieu extérieur. 1 / Expérience de Frank et Hertz : a- Dispositif expérimental Canon à électrons : Permettant d'obtenir des électrons de

Plus en détail

Cours élaboré par : PROFESSEUR SFAXI SALAH. Chapitre : SPECTRE ATOMIQUE ET QUANTIFICATION DES ECHANGES D ENERGIES

Cours élaboré par : PROFESSEUR SFAXI SALAH. Chapitre : SPECTRE ATOMIQUE ET QUANTIFICATION DES ECHANGES D ENERGIES Cours élaboré par : PROFESSEUR SFAXI SALAH Classes : EME SC-MATH-TEC année : 00/0 Chapitre : SPECTRE ATOMIQUE ET QUANTIFICATION DES ECHANGES D ENERGIES I) Spectre de l atome d hydrogène ) Expérience Gaz

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée Sources de lumière colorée " Que la lumière soif Et la lumière but. " André Beucler, poète, romancier et scénariste français du XX e siècle Prérequis : Le Soleil, les étoiles et les lampes sont des sources

Plus en détail

ECE N 1 : CAPTEURS PHOTOGRAPHIQUES

ECE N 1 : CAPTEURS PHOTOGRAPHIQUES ECE N 1 : CAPTEURS PHOTOGRAPHIQUES CONTEXTE DU SUJET En classe, un professeur propose à deux élèves d utiliser leur téléphone en mode appareil photo. Tout en appuyant sur l une des touches d une télécommande,

Plus en détail

Thème 1 : Onde et matière

Thème 1 : Onde et matière Thème 1 : Onde et matière Chapitre 1 : Ondes et particules, support d information Activité 1 : Atmosphère et rayonnement dans l univers p16 1) a) La grandeur portée en ordonnée représente la proportion

Plus en détail

La Voie Lactée et le Monde des Galaxies

La Voie Lactée et le Monde des Galaxies La Voie Lactée et le Monde des Galaxies Daniel Pfenniger Observatoire de Genève Galaxies et Univers profond Que sont les galaxies? Que font les galaxies? Évolution morphologique et chimique A quoi servent

Plus en détail

Exercices chapitre 1. J. Rivet

Exercices chapitre 1.   J. Rivet Exercices chapitre 1 http://jrivetspc.pagesperso-orange.fr 1 Pour pouvoir faire tous les exercices et donc les évaluations dans de bonnes conditions, il faut revoir les chapitres 3, 4, 5 de première S.

Plus en détail

P1_Les ondes support d information. Chapitre P1 : Ondes et particules comme support d information

P1_Les ondes support d information. Chapitre P1 : Ondes et particules comme support d information Chapitre P1 : Ondes et particules comme support d information I. Les rayonnements dans l Univers Compétences exigibles : Extraire et exploiter des informations sur l absorption de rayonnements par l atmosphère

Plus en détail

Ondes et particules Thème : Observer

Ondes et particules Thème : Observer Les rayonnements dans l univers Les ondes dans la matière Ondes et particules Thème : Observer Pierre-Henry Suet Les Francs-Bourgeois Année scolaire 2015-2016 Les rayonnements dans l univers Les ondes

Plus en détail

2. Un objet «rouge» est éclairé par une lumière «jaune». De quelle couleur percevra-t-on l objet? Compléter le schéma et répondre par une phrase.

2. Un objet «rouge» est éclairé par une lumière «jaune». De quelle couleur percevra-t-on l objet? Compléter le schéma et répondre par une phrase. Exercice 1 : éclairer nous un peu! / 1 pts Quelques rappels : RVB = blanc Drapeau français : bleu / blanc / rouge La température (K) est liée à la longueur d onde λ (m) pour le imum de rayonnement par,9

Plus en détail

LA SPECTROSCOPIE. Un prisme ~huldra/i/0006/.

LA SPECTROSCOPIE. Un prisme   ~huldra/i/0006/. LA SPECTROSCOPIE La couleur d un objet dépend de la lumière qu il renvoie. 1) La décomposition de la lumière blanche : Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion.jpg

Plus en détail

Chapitre 1 DESCRIPTION DE L UNIVERS

Chapitre 1 DESCRIPTION DE L UNIVERS Chapitre 1 DESCRIPTION DE L UNIVERS «Espace, frontière de l'infini, vers laquelle voyage notre vaisseau spatial. Sa mission de cinq ans : explorer de nouveaux mondes étranges, découvrir de nouvelles vies,

Plus en détail

Partie 2, chapitre 4. Lorsque les ondes électromatgnétiques rencontrent la matière

Partie 2, chapitre 4. Lorsque les ondes électromatgnétiques rencontrent la matière Partie 2, chapitre 4 Lorsque les ondes électromatgnétiques rencontrent la matière 1 http://houle.free.fr/page.php?page=def http://www.cite-acoustique.fr/m1r2_metier_acoust_ondes.php http://uneondesonorepeutellebriserunverre.e-monsite.com/pages/i-partie-theorique/partie-theorique.html

Plus en détail

La lumière en astronomie

La lumière en astronomie La lumière en astronomie SAPP - Séance de juin 2005 Stéphane THIERS I - C'est quoi? Des ondes? Des particules? Ça dépend! À l'échelle microscopique : Comportement comme celui d'une particule : on peut

Plus en détail

1/ La décomposition de la lumière : A/ Lumière blanche :

1/ La décomposition de la lumière : A/ Lumière blanche : Partie 3 : Ondes et santé Chapitre 1 : Les ondes électromagnétiques visibles Pour comprendre le rôle de la lumière en médecine, nous allons étudier ses propriétés. 1/ La décomposition de la lumière : A/

Plus en détail

Spectre d émission et spectre d absorption de quelques éléments chimiques

Spectre d émission et spectre d absorption de quelques éléments chimiques AS: 009/010 PROF : Mr BECHA Adel ( prof principal) 4 eme Sciences exp, maths et technique Matière : Sciences physiques www.physique.ht.cx SERIE D EXERCICES Objet : : Les spectres atomiques ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Spectroscopie du Soleil

Spectroscopie du Soleil Spectroscopie du Soleil Niveau - Seconde Objectif Déterminer les longueurs d onde de certaines raies d absorption dans une partie du spectre du Soleil. Identifier les entités chimiques présentes dans la

Plus en détail

PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE

PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE Chapitre I PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE I - DEFINITION La spectroscopie est l étude du rayonnement électromagnétique émis, absorbé ou diffusé par les atomes ou les molécules. Elle fournit des

Plus en détail

Thème : Observer Activité expérimentale n 1 «Ondes et particules, des supports d'information»

Thème : Observer Activité expérimentale n 1 «Ondes et particules, des supports d'information» Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre I Classe de Ter S Thème : Observer Activité expérimentale n 1 «Ondes et particules, des supports d'information» Objectifs : Extraire et exploiter des informations

Plus en détail

Sources de lumières colorées

Sources de lumières colorées Sources de lumières colorées 5h Quelles sont les différentes sources de lumière et comment fonctionnentelles? 1) Différencier les sources lumineuses Activité : Des sources lumineuses différentes Les sources

Plus en détail

1ere S Chapitre 4 : Les sources de lumières colorées 1/5

1ere S Chapitre 4 : Les sources de lumières colorées 1/5 1 ere S Chapitre 4 : Les émissions de lumières colorées Thème Observer BO Notions et contenus Sources de lumière colorée Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL, etc. Domaines

Plus en détail

La détection des ondes et des particules

La détection des ondes et des particules Chapitre 1 La détection des ondes et des particules La majorité des rayonnements, ondes et particules, qui nous parviennent sont invisibles. Ceci explique le temps qu il a fallu pour les capter, les utiliser

Plus en détail

Chapitre 3 : Les sources de lumière colorée

Chapitre 3 : Les sources de lumière colorée Chapitre 3 : Les sources de lumière colorée 1. Les domaines des ondes électromagnétiques Chaque radiation émise par une source peut être caractérisée par sa longueur d onde dans le vide qui se note et

Plus en détail

1S 5 INTERACTION LUMIERE- MATIERE. Notions et contenus. Interaction lumière-matière : émission et absorption.

1S 5 INTERACTION LUMIERE- MATIERE. Notions et contenus. Interaction lumière-matière : émission et absorption. FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 5 INTERACTION LUMIERE- MATIERE Type d'activité Activité-cours. Notions et contenus Interaction lumière-matière : émission et absorption. Quantification des

Plus en détail

Le 05/05/2017 Page : 1 / 6 Devoir commun (2h) 1 ère S

Le 05/05/2017 Page : 1 / 6 Devoir commun (2h) 1 ère S NOM :... Prénom :... Classe : 1 ère S Le 05/05/2017 Page : 1 / 6 Devoir commun (2h) 1 ère S L énoncé et la feuille en annexe sont à rendre avec la copie. La qualité des méthodes employées pour répondre

Plus en détail

Cours n 13 : Vision, couleurs et sources de lumière colorée

Cours n 13 : Vision, couleurs et sources de lumière colorée Cours n 13 : Vision, couleurs et sources de lumière colorée 1) Perception des couleurs par l œil 1.1) Cellules photosensibles de la rétine L image d un objet observé par l œil se forme sur la rétine. Sur

Plus en détail

FAIRE PARLER LA LUMIÈRE

FAIRE PARLER LA LUMIÈRE FAIRE PARLER LA LUMIÈRE Chantal Balkowski Astronome à l Observatoire de Paris Mai 2011 CONTRAINTES DE L ASTRONOME Les objets étudiés en astronomie sont hors de portée : le seul indice est la lumière émise

Plus en détail

2) A l aide d un réseau :

2) A l aide d un réseau : T.P.15 OBJECTIFS : LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE - Découvrir et comparer différents systèmes dispersifs. - Observer, comparer et classer. les spectres produits par de la lumière émise par différentes

Plus en détail

H.S. 42 Pourquoi faut-il se protéger les yeux des rayons du soleil?

H.S. 42 Pourquoi faut-il se protéger les yeux des rayons du soleil? H.S. 42 Pourquoi faut-il se protéger les yeux des rayons du soleil? I) Mesurer l éclairement à l aide d un luxmètre : 1) Le luxmètre : Le luxmètre est un capteur qui permet de mesurer de façon simple l

Plus en détail

Matière microscopique : une description quantique est nécessaire

Matière microscopique : une description quantique est nécessaire Chapitre 3 Matière microscopique : une description quantique est nécessaire I Spectres d absorption et d émission (observation de la lumière émise ou absorbée par une espèce chimique donnée) 1) xpériences,

Plus en détail

Les ondes électromagnétiques L architecture de l Univers

Les ondes électromagnétiques L architecture de l Univers Les ondes électromagnétiques L architecture de l Univers L astronomie L astronomie est essentiellement une science d observation Toute l information sur l univers provient de la lumière qui arrive jusqu

Plus en détail

Seconde Le Soleil, une étoile

Seconde Le Soleil, une étoile Fiche à destination des enseignants Type d'activité Résolution de problème Objectifs Seconde Le Soleil, une étoile A partir du spectre de la lumière solaire et des documents mis à disposition : identifier

Plus en détail

Devoir surveillé n 1 (TS) Calculatrice autorisée

Devoir surveillé n 1 (TS) Calculatrice autorisée Devoir surveillé n 1 (TS) Calculatrice autorisée Exercice 1 : Lumières d'étoiles (8 points) La galaxie d'andromède (figure 1), située à 2 millions d'années de lumière, ressemble beaucoup à la nôtre. De

Plus en détail

PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE

PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE Chapitre I PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE I - DEFINITION La spectroscopie est l étude du rayonnement électromagnétique émis, absorbé ou diffusé par les atomes ou les molécules. Elle fournit des

Plus en détail

Les objets astronomiques et leur observation radio

Les objets astronomiques et leur observation radio Les objets astronomiques et leur observation radio Corps noir Rappel: les mécanismes d émission radio Émission thermique -> électrons chauds Émission synchrotron -> électrons relativistes et champ magnétique

Plus en détail

Qu'est-ce que la lumière?

Qu'est-ce que la lumière? Den Rest meines Lebens werde ich darüber nachdenken, was Licht ist! A. Einstein 1916 Qu'est-ce que la lumière? P. von Ballmoos, IRAP Toulouse onde ou particule? Les fentes de Young onde? particule?

Plus en détail

Physico-chimie moléculaire et milieu interstellaire

Physico-chimie moléculaire et milieu interstellaire Physique moléculaire et astrophysique Physico-chimie moléculaire et milieu interstellaire Aude Simon & Mathias Rapacioli LCPQ Université de Toulouse - UPS - CNRS 118, route de Narbonne,Toulouse Une recherche

Plus en détail

Séance 1 :Les poussières interstellaires

Séance 1 :Les poussières interstellaires Séance 1 :Les poussières interstellaires Les énormes étendues qui séparent les étoiles ne sont pas vides comme les astronomes l'ont longtemps pensé. Elles sont en fait remplies de ce que l'on appelle le

Plus en détail

2- Fréquence d une radiation La fréquence. d une radiation est liée à sa longueur d onde dans le vide.. par la relation :

2- Fréquence d une radiation La fréquence. d une radiation est liée à sa longueur d onde dans le vide.. par la relation : Couleurs et images Physique LE PHOTON I- Lumière et énergie 1- Préalable La lumière transporte de l : Une lampe de poche de la lumière grâce à l énergie fournie par les piles qui s usent. La matière récupère

Plus en détail

Diagramme énergétique

Diagramme énergétique DEVOIR SURVEILLE N 5 PHYSIQUE-CHIMIE Première Scientifique DURÉE DE L ÉPREUVE : 1h30 L usage d'une calculatrice EST autorisé Le sujet doit être rendu avec la copie Exercice 1 Diagramme énergétique Le diagramme

Plus en détail

Lorsque les ondes électromagnétiques rencontrent la matière

Lorsque les ondes électromagnétiques rencontrent la matière Chapitre 4 Lorsque les ondes électromagnétiques rencontrent la matière Suivre le diaporama passé en cours ou en TD I Les ondes électromagnétiques 1) Définition Rappeler la définition d une onde progressive.

Plus en détail