2.3 La réflexion sur un miroir plan : les lois de la réflexion

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2.3 La réflexion sur un miroir plan : les lois de la réflexion"

Transcription

1 Notes pédagogiques 2.3 1/2 section 2.3 La réflexion sur un miroir plan : les lois de la réflexion Manuel, p. 46 et 47 Apprentissages notionnels visés Faire appel aux concepts de rayons incident et réfléchi, de normale et d angles d incidence et de réflexion. Déterminer la relation entre les angles d incidence et de réflexion. Énoncer la seconde loi de la réflexion et l utiliser dans la résolution de problèmes qui traitent de miroirs plans. Rappels Les types d ondes (manuel, p. 4. Les caractéristiques d une onde (manuel, p. 5. La réflexion de la lumière (manuel, p. 8 et 9. Fiche LABO 4 2.3, p. 12 Fiche SAVOIRS 2.3, p. 16 LABO 4 Les relations mathématiques entre l angle d incidence et l angle de réflexion, ainsi qu entre l angle de rotation d un miroir et l angle de déviation du rayon réfléchi Buts Mesurer les angles d incidence et de réflexion. Déduire la seconde loi de la réflexion à l aide d une droite obtenue par régression linéaire. Déterminer la relation mathématique entre l angle de déviation du rayon réfléchi ( θ r et l angle de rotation d un miroir (θ m. 60 minutes Fiche LABO 4 2.3, p. 12 Matériel Par dyade Un miroir plan Une boîte à rayons avec une fente Deux feuilles à coordonnées polaires Organisation de l enseignement En dyade et individuellement Déroulement Démarches Démarche d analyse. Démarche expérimentale. Stratégies Évoquer des problèmes similaires déjà résolus. Anticiper les résultats d une démarche. Attitudes Curiosité. Intérêt pour la confrontation des idées. Rigueur intellectuelle. Sens du travail méthodique. Discipline personnelle. Techniques Utilisation des instruments de mesure. Interprétation des résultats de la mesure (chiffres significatifs, incertitudes liées aux mesures, erreurs. Réactiver les connaissances des élèves sur les notions de rayon incident, de normale, d angle d incidence, de rayon réfléchi et d angle de réflexion. Inviter les élèves à revoir les figures 4 et 5, à la page 44 du manuel, qui portent sur la géométrie de la réflexion. Animer une discussion sur les relations entre les angles d incidence (θ i et de réflexion (θ r, ainsi qu entre l angle de déviation du rayon réfléchi ( θ r et l angle de rotation d un miroir (θ m. Amener les élèves à évoquer leurs connaissances scientifiques sur la propagation des ondes et à faire part de leurs observations de phénomènes naturels tels que la réflexion de phares 10 Quantum Physique Chapitre 2 Section 2.3 Reproduction interdite Chenelière Éducation inc.

2 Notes pédagogiques 2/2 2.3 dans un rétroviseur ou celle de la lumière du Soleil dans une vitrine. Expliquer aux élèves comment utiliser une boîte à rayons. Produire un pinceau lumineux le plus étroit possible. Dire aux élèves que, dans certaines circonstances, il faut soulever légèrement la boîte à rayons pour être en mesure de voir le rayon réfléchi. Réactiver les connaissances des élèves sur la construction d un tableau de données, les concepts de variables indépendante et dépendante, l élaboration d un graphique à partir d un tableau et la droite de régression linéaire. Au besoin, consulter l annexe 3.5, La régression linéaire sur un nuage de points, à la page 393 du manuel. S assurer que les élèves utilisent des points de leur droite de régression et non ceux du tableau pour calculer la pente. Préciser aux élèves que le laboratoire leur permettra de déterminer expérimentalement la loi de la réflexion. Distribuer la fiche LABO et lire les buts et les manipulations avec les élèves, puis présenter le matériel du laboratoire. Préciser aux élèves que dans la partie A l angle de réflexion (θ r variera en fonction de l angle d incidence (θ i. Ainsi, dans la présentation des résultats, on placera ce dernier sur l axe des abscisses. Dans la partie B, les élèves mesureront l angle de déviation du rayon réfléchi ( θ r en fonction de l angle de rotation du miroir (θ m. Inviter les élèves à remplir la fiche LABO au fur et à mesure du déroulement du laboratoire. En groupe classe, inviter les élèves à mettre en commun leurs conclusions concernant les relations entre les angles d incidence (θ i et de réflexion (θ r, ainsi qu entre l angle de déviation du rayon réfléchi ( θ r et l angle de rotation d un miroir (θ m. Distribuer la fiche SAVOIRS 2.3 et demander aux élèves de répondre individuellement aux questions pour consolider leurs apprentissages. Leur signaler que la page 46 du manuel leur sera utile pour répondre aux questions. Corriger la fiche en classe. Inviter les élèves à répondre aux questions de la rubrique Pour faire le point sur la section 2.3, à la page 47 du manuel. Techniques et stratégies Il s agit d une excellente mise en pratique des techniques liées aux mesures (la sensibilité des instruments de mesure, la justesse, l interprétation des résultats. Celles-ci sont souvent utilisées dans des laboratoires de divers degrés de complexité. Le laboratoire permet aux élèves de faire l expérience des notions de causes d erreurs et de biais de l expérimentateur. En effet, une erreur très commune de la part des élèves est de positionner la face avant du miroir plan sur la ligne de mesure. Étant donné l épaisseur du miroir ( 3 mm et le fait qu un miroir de qualité normale a une face arrière réfléchissante, cette mauvaise position du miroir occasionnera une erreur de quelques degrés entre les angles d incidence (θ i et de réflexion (θ r. De plus, certains élèves auront tendance à anticiper les résultats et à repositionner le miroir à chaque mesure pour s assurer que θ i = θ r. Il est souvent nécessaire de faire un retour et de discuter de ces deux aspects avec les élèves une fois le rapport de laboratoire corrigé. TTP L utilisation d une feuille blanche au lieu d une feuille à coordonnées polaires est préférable si on veut garder des traces de la démarche. Par exemple, une ou un élève qui mesure l angle entre le miroir et un rayon au lieu de l angle entre la normale et le rayon pourra corriger son erreur à la maison au moment de terminer son rapport de laboratoire. Toutefois, l utilisation d une feuille à coordonnées polaires accélère la prise de mesures. Tic Au lieu de tracer le nuage de points sur papier et de calculer la régression linéaire, il est possible d utiliser un tableur ou une calculatrice à affichage graphique. Pour gagner du temps Demander aux élèves de terminer le rapport de laboratoire à la maison. Le temps de laboratoire devrait être consacré en priorité à la prise de me sures. En 60 minutes, il est possible de prendre toutes les mesures des parties A et B. Ne faire que la partie A ou la partie B du laboratoire et faire l autre partie en démonstration. Reproduction interdite Chenelière Éducation inc. Quantum Physique Chapitre 2 Section

3 nom: groupe: date: Fiche LABO /4 section 2.3 La réflexion sur un miroir plan : les lois de la réflexion LABO 4 Manuel, p. 46 et 47 Les buts de l expérience Les relations mathématiques entre l angle d incidence et l angle de réflexion, ainsi qu entre l angle de rotation d un miroir et l angle de déviation du rayon réfléchi Mesurer les angles d incidence et de réflexion. Déduire la seconde loi de la réflexion à l aide d une droite obtenue par régression linéaire. Déterminer la relation mathématique entre l angle de déviation du rayon réfléchi ( θ r et l angle de rotation d un miroir (θ m. Les hypothèses Question A. Quelle relation mathématique existe-t-il entre les angles d incidence et de réflexion? Justifiez votre hypothèse à l aide de vos observations antérieures et de vos connaissances scientifiques sur les ondes et la lumière. Question B. Quelle relation mathématique existe-t-il entre l angle de rotation d un miroir (θ m et l angle de déviation du rayon réfléchi ( θ r? Justifiez votre hypothèse à l aide de vos observations antérieures et de vos connaissances scientifiques sur les ondes et la lumière. Le protocole expérimental Matériel Un miroir plan Une boîte à rayons avec une fente Deux feuilles à coordonnées polaires Manipulations PARTIE A La seconde loi de la réflexion 1 Sur la première feuille à coordonnées polaires, positionner le miroir plan sur la ligne (debout et droit. 2 Poser la boîte à rayons sur la ligne 0 de façon que le rayon incident soit perpendiculaire au miroir, et mesurer les angles d incidence (θ i et de réflexion (θ r. Noter ces mesures dans le tableau 1 de la question 1. 3 Refaire l étape 2 en variant l angle d incidence (θ i d un pas angulaire de 5 jusqu à 85, puis répondre aux questions 2 et Quantum Physique Chapitre 2 Section 2.3 Reproduction autorisée Chenelière Éducation inc.

4 nom: groupe: date: Fiche LABO /4 PARTIE B Les leviers optiques 1 Sur la deuxième feuille à coordonnées polaires, positionner le miroir plan sur la ligne (debout et droit. 2 Poser la boîte à rayons sur la ligne 0 de façon que le rayon incident soit perpendiculaire au miroir. 3 Tourner le miroir de 5 et mesurer la déviation angulaire du rayon réfléchi ( θ r, c est-à-dire l angle entre le rayon incident (θ i et le rayon réfléchi (θ r, jusqu à ce que l angle de rotation du miroir (θ m atteigne 85. Noter ces mesures dans le tableau 2 de la question 4, puis répondre aux questions 5 et 6. Les résultats PARTIE A La seconde loi de la réflexion 1. Notez les mesures des angles d incidence (θ i et de réflexion (θ r dans le tableau 1. Tableau 1 Mesures des angles de la partie A ( Angle d incidence (θ i réflexion (θ r Angle d incidence (θ i réflexion (θ r Angle d incidence (θ i réflexion (θ r Dans le quadrillé ci-dessous : a tracez le graphique correspondant aux données du tableau 1 de la question 1 ; b tracez la droite de régression linéaire la mieux ajustée aux points. Reproduction autorisée Chenelière Éducation inc. Quantum Physique Chapitre 2 Section

5 nom: groupe: date: Fiche LABO /4 3. Calculez le taux de variation et l ordonnée à l origine afin d obtenir la relation mathématique entre les deux variables. PARTIE B Les leviers optiques 4. Notez les mesures de l angle de rotation du miroir (θ m et de l angle de déviation du rayon réfléchi ( θ r dans le tableau 2. Tableau 2 Mesures des angles de la partie B ( rotation du miroir (θ m déviation du rayon réfléchi ( θ r rotation du miroir (θ m déviation du rayon réfléchi ( θ r rotation du miroir (θ m déviation du rayon réfléchi ( θ r Dans le quadrillé ci-dessous : a tracez le graphique correspondant aux données du tableau 2 de la question 4 ; b tracez la droite de régression linéaire la mieux ajustée aux points. 14 Quantum Physique Chapitre 2 Section 2.3 Reproduction autorisée Chenelière Éducation inc.

6 nom: groupe: date: Fiche LABO /4 6. Calculez le taux de variation et l ordonnée à l origine afin d obtenir la relation mathématique entre les deux variables. L analyse des résultats PARTIE A La seconde loi de la réflexion 7. Comparez la relation obtenue avec celle de votre hypothèse. 8. Que représente la coordonnée à l origine dans cette relation? 9. Quelles causes d erreurs peuvent expliquer la différence entre votre hypothèse et la relation que vous avez trouvée? PARTIE B Les leviers optiques 10. Comparez la relation obtenue avec votre hypothèse. 11. Que représente la coordonnée à l origine dans cette relation? 12. Quelles causes d erreurs peuvent expliquer la différence entre les deux relations? La conclusion PARTIE A La seconde loi de la réflexion 13. Quelle est la relation mathématique qui représente la loi de la réflexion? PARTIE B Les leviers optiques 14. Quelle est la relation mathématique entre l angle de déviation du rayon réfléchi ( θ r et l angle de rotation d un miroir (θ m? Reproduction autorisée Chenelière Éducation inc. Quantum Physique Chapitre 2 Section

7 nom: groupe: date: Fiche SAVOIRS 2.3 1/2 section 2.3 La réflexion sur un miroir plan : les lois de la réflexion Manuel, p. 46 et La mesure de l angle d incidence (θ i d un rayon lumineux frappant une surface réfléchissante plane est de 20. Quelle est la mesure de l angle de réflexion (θ r? 2. L angle entre la surface d un miroir plan et un rayon lumineux réfléchi est de 48. Quel est l angle d incidence (θ i du rayon? 3. L angle entre le rayon incident (θ i et le rayon réfléchi par un miroir plan est de 92. Quel est l angle de réflexion (θ r? 4. Calculez l angle de réflexion (θ r final pour chacune des figures suivantes. a b Figure 1 Figure 2 16 Quantum Physique Chapitre 2 Section 2.3 Reproduction autorisée Chenelière Éducation inc.

8 nom: groupe: date: Fiche SAVOIRS 2.3 2/2 5. Un rayon lumineux est dirigé vers un miroir plan avec un angle d incidence de 15. Le plan d incidence est perpendiculaire au miroir. a Quelle est la valeur de l angle entre la surface réfléchissante et le rayon incident? b Quelle est la valeur de l angle de réflexion (θ r? 6. Un miroir plan est déposé obliquement sur une table de manière à former un angle de 20 avec celle-ci. Si un rayon parallèle à la surface de la table touche le miroir, quelle sera la valeur de l angle de réflexion? On détermine la grandeur du champ de vision que procure un miroir plan à une personne placée devant ce miroir en traçant les rayons lumineux incidents qui frappent les extrémités du miroir. Les rayons ainsi réfléchis délimitent la zone que la personne peut observer. Dans les deux situations suivantes, déterminez si la personne (au point P voit un objet placé au point O. a b P P O O Reproduction autorisée Chenelière Éducation inc. Quantum Physique Chapitre 2 Section

École de technologie supérieure Service des enseignements généraux

École de technologie supérieure Service des enseignements généraux 1 École de technologie supérieure Service des enseignements généraux PHY-335 PHYSIQUE DES ONDES LABORATOIRE 3 POLARISATION, RÉFLEXION ET TRANSMISSION Préparé par André Bordeleau Paul Paradis A- INTRODUCTION

Plus en détail

Concept général : Cinématique

Concept général : Cinématique A) SAVOIRS Les concepts et les techniques prescrits sont présentés dans les tableaux des deux sections suivantes 1 Concepts Les connaissances inscrites en italiques ont été construites dans les programmes

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Physique CINÉMATIQUE ET OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE Décembre 2015 Table des matières Introduction...

Plus en détail

Département de physique. Interpréter des phénomènes naturels à l'aide des lois de l optique, de la physique ondulatoire et de la physique moderne.

Département de physique. Interpréter des phénomènes naturels à l'aide des lois de l optique, de la physique ondulatoire et de la physique moderne. Département de physique DEVIS DU COURS PHYSIQUE : ONDES ET PHYSIQUE MODERNE 203-703-SF ÉNONCÉ DE LA COMPÉTENCE 01YG : Interpréter des phénomènes naturels à l'aide des lois de l optique, de la physique

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET O.9

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET O.9 TP O.9 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET O.9 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l'examinateur : Page 2/5 - une fiche

Plus en détail

TP O1 : SPECTROSCOPIE A PRISME

TP O1 : SPECTROSCOPIE A PRISME TP O : SPECTROSCOPIE A PRISME Capacités exigibles : Mesurer une longueur à l aide d un oculaire à vis micrométrique. Utiliser des vis micrométriques et un réticule pour tirer parti de la précision affichée

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET O.6

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET O.6 TP O.6 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET O.6 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur Page 2/5 - une fiche

Plus en détail

PHY L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES MIROIRS» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU

PHY L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES MIROIRS» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LES MIROIRS» QUESTIONNAIRE (Ne

Plus en détail

Comment améliorer sa vision?

Comment améliorer sa vision? Sciences : HS4 : Comment améliorer sa vision?! Hygiène et Santé Comment améliorer sa vision? Activité 1 : Modélisation de l oeil 2 Activité 2 : Appareil photo 6 Activité 3 : Rétroprojecteur 9 Activité

Plus en détail

Chapitre 2 : Réflexion de la lumière. Miroir plan

Chapitre 2 : Réflexion de la lumière. Miroir plan 2 e B et C 2 Réflexion de la lumière. Miroir plan 12 Chapitre 2 : Réflexion de la lumière. Miroir plan 1. Mise en évidence du phénomène de la réflexion Expérience Dirigeons un faisceau laser sur le mur,

Plus en détail

Physique Cahier de l'élève

Physique Cahier de l'élève Nom : Groupe : Date : Physique ahier de l'élève Un enfant observe l image d une bougie d anniversaire placée à 0 cm d un miroir plan telle qu illustré ci-dessous. objet image Si on éloigne le miroir plan

Plus en détail

TP 1 Lois de Snell-Descartes

TP 1 Lois de Snell-Descartes E.T.S.L Classe Prépa BTS TP 1 Lois de Snell-Descartes Objectifs : - Observer les phénomènes de réflexion et de réfraction de la lumière. - Etudier la deuxième loi de la réfraction. - Etudier les conditions

Plus en détail

En principe c est une enseignante ou un enseignant de la discipline qui fait passer l épreuve et qui la corrige. Déroulement de l épreuve.

En principe c est une enseignante ou un enseignant de la discipline qui fait passer l épreuve et qui la corrige. Déroulement de l épreuve. Examen d admission en cours de scolarité dans l école publique 2013-2014 ÉPREUVE CANTONALE DE RÉFÉRENCE CYT OPTION SPÉCIFIQUE MATHÉMATIQUES - PHYSIQUE 10 e VP ÉPREUVE CANTONALE DE RÉFÉRENCE CYT Consignes

Plus en détail

2.1 Partie I. Interférence de Young, produite par deux fentes

2.1 Partie I. Interférence de Young, produite par deux fentes PHYSQ 124: Interférence 1 INTERFÉRENCE DE LA LUMIÈRE Remarque importante concernant la sécurité: N utilisez jamais le collimateur et le télescope pour déplacer le spectromètre, car ça désalignerait l appareil!

Plus en détail

LABORATOIRE. Quel est le but de ce laboratoire? 1. Quelle est la variable indépendante dans ce laboratoire?

LABORATOIRE. Quel est le but de ce laboratoire? 1. Quelle est la variable indépendante dans ce laboratoire? O P T I Q U E La loi de la réfraction de Snell-Descartes MISE EN SITUATION Lors d'un voyage en Amazonie, tu constates que les pêcheurs au harpon qui attrapent le plus de poissons lancent toujours le harpon

Plus en détail

5.3 Le sextant, un instrument surprenant

5.3 Le sextant, un instrument surprenant 5.3 Le sextant, un instrument surprenant Lors de Show Math, vous avez vu comment Ératosthène a calculé la circonférence de la Terre il y a 2200 ans. Au fil des siècles, différents instruments de mesure

Plus en détail

LA PRODUCTION DE MATIERE PAR LES VEGETAUX

LA PRODUCTION DE MATIERE PAR LES VEGETAUX LA PRODUCTION DE MATIERE PAR LES VEGETAUX Objectifs et contenus d apprentissage Niveau et discipline(s) concernés :6 ème, SVT Points abordés des programmes disciplinaires Thème : L origine de la matière

Plus en détail

La propagation rectiligne

La propagation rectiligne La propagation rectiligne Textes pages 4 à 13 1 Parmi les situations décrites ci-dessous, lesquelles représentent un phénomène basé sur la propagation rectiligne de la lumière? 2 Une source lumineuse placée

Plus en détail

Introduction à l optique géométrique

Introduction à l optique géométrique Introduction à l optique géométrique Introduction : qu est ce que l optique géométrique?...2 I Les lois de Snell - Descartes...3 1 La réflexion...3 2 La réfraction...3 3 Réflexion totale sur un milieu

Plus en détail

Département de physique. Programme: Sciences, Lettres et Arts. Interpréter des phénomènes naturels à l'aide de modèles de la physique mécanique.

Département de physique. Programme: Sciences, Lettres et Arts. Interpréter des phénomènes naturels à l'aide de modèles de la physique mécanique. Département de physique Programme: Sciences, Lettres et Arts DEVIS DU COURS PHYSIQUE MÉCANIQUE 203-701-RE ÉNONCÉ DE LA COMPÉTENCE 01Y7 : Interpréter des phénomènes naturels à l'aide de modèles de la physique

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 NOTIONS DE BASE... 1

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 NOTIONS DE BASE... 1 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 NOTIONS DE BASE... 1 1.1 Objectifs... 1 1.2 Qu est-ce que la lumière?... 2 1.3 Concept de rayon lumineux... 5 1.4 Limites et principes de l optique géométrique... 5 1.5 Objet

Plus en détail

«Modélisation d un phénomène scientifique» Séquence Technico-sciences 2 e et 3 e année du 2 e cycle

«Modélisation d un phénomène scientifique» Séquence Technico-sciences 2 e et 3 e année du 2 e cycle «Modélisation d un phénomène scientifique» Séquence Technico-sciences 2 e et 3 e année du 2 e cycle DOCUMENT DE TRAVAIL NOTES : Cette activité a été élaborée dans le cadre de sessions de formation. Elle

Plus en détail

Etude d un prisme. p1 et 2 pour information 1. Description :

Etude d un prisme. p1 et 2 pour information 1. Description : TP5 p et pour information. Description : Etude d un prisme PTSI Un spectrogoniomètre est, comme son nom l'indique, à la fois un spectromètre et un goniomètre ( en!!!). L'appareil comprend un plateau de

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION PROTOTYPE D ÉPREUVE

DOCUMENT D INFORMATION PROTOTYPE D ÉPREUVE DOCUMENT D INFORMATION PROTOTYPE D ÉPREUVE MATHÉMATIQUE 416 de quatrième année du secondaire 068-416 Juin 2005 Ce document est aussi disponible dans Internet. http://www.mels.gouv.qc.ca/dgfj Table des

Plus en détail

FORCE MAGNÉTIQUE SUR UN COURANT

FORCE MAGNÉTIQUE SUR UN COURANT PHYSQ 126: F M sur I 1 FORCE MAGNÉTIQUE SUR UN COURANT 1 Théorie Lorsqu un courant électrique circule dans un fil conducteur, et que ce dernier est plongé dans un champ magnétique, le fil subira l action

Plus en détail

PHY L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LA RÉFRACTION» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU

PHY L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LA RÉFRACTION» DOCUMENT PRÉPARÉ PAR LYNE DESRANLEAU Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY-5041-2 L OPTIQUE EXERCICES SUPPLÉMENTAIRES «LA RÉFRACTION» QUESTIONNAIRE (Ne

Plus en détail

1 Étude du prisme à l aide d un goniomètre

1 Étude du prisme à l aide d un goniomètre Responsable : J.Roussel Objectif : Ce TP d optique géométrique aborde l étude du prisme à l aide d un instrument permettant de mesurer des angles avec une grande précision : le goniomètre. Ce TP sera l

Plus en détail

LAMES VIBRANTES MV MODE D EMPLOI

LAMES VIBRANTES MV MODE D EMPLOI LAMES VIBRANTES MV 4700 21112 MODE D EMPLOI LAMES VIBRANTES L ensemble «lames vibrantes» contient deux lames métalliques graduées sur lesquelles sont fixés deux miroirs rectangulaires. Les lames sont fournies

Plus en détail

L étude de l accélération d un corps en relation avec la force

L étude de l accélération d un corps en relation avec la force MÉCANIQUE L étude de l accélération d un corps en relation avec la force MISE EN SITUATION Vous voulez démarrer votre écurie de voitures de F1. Comme vous désirez remporter un maximum de courses, vous

Plus en détail

(plan provisoire) a. Introduction : activités/démonstrations, introduction à l activité pliage (p. 171)

(plan provisoire) a. Introduction : activités/démonstrations, introduction à l activité pliage (p. 171) Optique Partie II : La réflexion de la lumière (plan provisoire) a. Introduction : activités/démonstrations, introduction à l activité pliage (p. 171) b. Définitions (p.178) Rayons incident/réfléchi Normale

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET O. 14

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET O. 14 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET O. 14 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : page 2/5 - une fiche

Plus en détail

Mise à niveau pour Physique de la 5 e secondaire. Pondération Heures Unités Préalables Forme d enseignement

Mise à niveau pour Physique de la 5 e secondaire. Pondération Heures Unités Préalables Forme d enseignement VERSION POUR PRÉSENTATION À LA COMMISSION DES ÉTUDES DU 15 JANVIER Devis de cours Hors programme Nom du programme Nº du cours Session Titre du cours 203-001-50 Mise à niveau pour Physique de la 5 e secondaire

Plus en détail

Lycée Georges Leygues Page 1 F.Corriette

Lycée Georges Leygues Page 1 F.Corriette Connaissances Compétence Capacités Attitudes Ce schéma résume les trois composantes d une compétence : Les savoirs ou connaissances - Les savoirs faire ou capacités - Les savoir être ou attitudes. On entend

Plus en détail

Goniomètre - Spectroscopie à prisme

Goniomètre - Spectroscopie à prisme Goniomètre - Spectroscopie à prisme L objectif de ce TP est d apprendre à régler et à utiliser un appareil optique de précision : le goniomètre, ceci afin de réaliser des mesures spectroscopiques, c est-

Plus en détail

Optique géométrique (révision)

Optique géométrique (révision) Optique géométrique (révision) Systèmes centrés Les conditions de Gauss L approximation de Gauss La définition du foyer objet et du foyer image La définition des plans focaux objet ou image La définition

Plus en détail

109-5 : Décrire l historique des lunettes, des microscopes et des télescopes et établir un lien avec les propriétés des matériaux disponibles.

109-5 : Décrire l historique des lunettes, des microscopes et des télescopes et établir un lien avec les propriétés des matériaux disponibles. Sciences 8e Optique: Réfraction et dispersion Objectifs : 109-5 : Décrire l historique des lunettes, des microscopes et des télescopes et établir un lien avec les propriétés des matériaux disponibles.

Plus en détail

Devoir n 5 à rendre le vendredi 9 avril 2004 au plus tard. Chaque exercice est noté sur 5 Traiter au moins 4 de ceux-ci, au choix. OPTIQUE GEOMETRIQUE

Devoir n 5 à rendre le vendredi 9 avril 2004 au plus tard. Chaque exercice est noté sur 5 Traiter au moins 4 de ceux-ci, au choix. OPTIQUE GEOMETRIQUE Service de Physique dans ses rapports avec lindustrie Physique générale A2 UV n 06172 Professeur P. Lemasson Devoir n 5 à rendre le vendredi 9 avril 2004 au plus tard Chaque exercice est noté sur 5 Traiter

Plus en détail

OPTIQUE PHY PRÉTEST D questionnaire

OPTIQUE PHY PRÉTEST D questionnaire OPTIQUE PHY-5041-2 PRÉTEST D questionnaire Centre l Envol Joliette PHY5041 Prétest D Questionnaire 2 1) Ces énoncés sont fautifs. Remplacez les termes erronés de façon à rendre l énoncé vrai. a) Les rayons

Plus en détail

1 Étude du prisme à l aide d un goniomètre

1 Étude du prisme à l aide d un goniomètre 1 Étude du prisme à l aide d un goniomètre Responsable : J.Roussel Objectif Ce TP d optique géométrique aborde l étude du prisme à l aide d un instrument permettant de mesurer des angles avec une grande

Plus en détail

Chapitre II-2 La catoptrique

Chapitre II-2 La catoptrique Chapitre II-2 La catoptrique A- Introduction Un faisceau de lumière frappe un bloc de verre. On assiste à trois phénomènes : (1) réflexion...la lumière change de direction et ne change pas de milieu (le

Plus en détail

Comment dévier la lumière?

Comment dévier la lumière? Sciences : : Comment dévier la lumière! Son et Lumière Comment dévier la lumière? Activité 1 : Illusions d optique 2 Activité 1 ANNEXE 4 Activité 2 : Le réfractomètre 6 Activité 3 : Le bouchon de remplissage

Plus en détail

1 Introduction INTERFÉRENCE DE LA LUMIÈRE

1 Introduction INTERFÉRENCE DE LA LUMIÈRE PHYSQ 124: Interférence 1 INTERFÉRENCE DE LA LUMIÈRE Remarque importante concernant la sécurité: N utilisez jamais le collimateur et le télescope pour déplacer le spectromètre, ceci ruinerait l alignement

Plus en détail

Optique ondulatoire - Chapitre 6 : Diffraction à l infini des ondes lumineuses

Optique ondulatoire - Chapitre 6 : Diffraction à l infini des ondes lumineuses Optique ondulatoire - Chapitre 6 : Diffraction à l infini des ondes lumineuses Diffraction de la lumière par une fente percée dans un écran opaque Diffraction des vagues par une ouverture dans une digue

Plus en détail

Chapitre 5 : REFLEXION DE LA LUMIERE S 3 F

Chapitre 5 : REFLEXION DE LA LUMIERE S 3 F Chapitre 5 : REFLEXION DE LA LUMIERE S 3 F Chapitre 5 : REFLEXION DE LA LUMIERE S 3 F I) Réflexion sur un miroir plan : 1) Définitions : - Un miroir plan est une surface plane réfléchissante. - Le point

Plus en détail

RAPPORT DE LABORATOIRE N O 1 MESURES ET INCERTITUDES

RAPPORT DE LABORATOIRE N O 1 MESURES ET INCERTITUDES Cégep du Vieux Montréal Cours : Mécanique 203-NYA-05 groupe : 1132 RAPPORT DE LABORATOIRE N O 1 MESURES ET INCERTITUDES Fait par : Albert Einstein Remis à : Emmanuelle Goulet Date de l expérience: le 29

Plus en détail

T.P. n 1 : REFRACTION DE LA LUMIERE.

T.P. n 1 : REFRACTION DE LA LUMIERE. T.P. n 1 : REFRACTION DE LA LUMIERE. 1. Quel est le chemin le plus rapide? Deux coureurs à pied doivent se rendre le plus rapidement possible d un point à un autre. Jean a des tennis au pied tandis que

Plus en détail

PHY5041. Complément aux activités expérimentales

PHY5041. Complément aux activités expérimentales PHYSIQUE PHY5041 Complément aux activités expérimentales Version du 25 novembre 2004 Rédigé par Stéphane Lavoie lavoie.stephane@csdgs.qc.ca PHY5041 Complément aux activités expérimentales Introduction

Plus en détail

GONIOMETRE A PRISME ET RESEAU - SPECTROMÉTRIE

GONIOMETRE A PRISME ET RESEAU - SPECTROMÉTRIE GONIOMETRE A PRISME ET RESEAU - SPECTROMÉTRIE On prendra soin de reporter dans le compte-rendu : courbes visualisées, mesures et leur incertitude, commentaires et interprétations. Objectifs : Etudier,

Plus en détail

Optique géométrique 1: éléments

Optique géométrique 1: éléments Optique géométrique 1: éléments But: Vérifier les lois de la réflexion et de la réfraction et les appliquer et acquérir quelques notions fondamentales de l'optique géométrique. I. Réflexion Disposer le

Plus en détail

Objectifs : I. Situation problème

Objectifs : I. Situation problème Document élève 1/8 Nom : Prénom : Classe : Date : Objectifs : Physique Chimie Thème : L Univers LA RÉFRACTION : LOIS DE SNELL- DESCARTES - Pratiquer une démarche expérimentale pour établir un modèle à

Plus en détail

Chap.4 Diffraction des ondes lumineuses

Chap.4 Diffraction des ondes lumineuses Chap.4 Diffraction des ondes lumineuses 1. Observations expérimentales. Principe de Huygens-Fresnel.1. Enoncé.. Transparence d un objet diffractant.3. Expression de l onde sur l écran 3. Diffraction à

Plus en détail

TP: Goniomètre à prisme

TP: Goniomètre à prisme TP: Goniomètre à prisme 1. But du TP: Le but de cette manipulation est de montrer que l indice du verre est une fonction de la longueur d onde de la lumière incidente. On vérifiera la formule de Cauchy

Plus en détail

GUIDE DE L ENSEIGNANTE OU ENSEIGNANT

GUIDE DE L ENSEIGNANTE OU ENSEIGNANT LE PÉRISCOPE GUIDE DE L ENSEIGNANTE OU ENSEIGNANT Juin 2010 PRÉPARATION Activité 1 But : Se questionner sur le concept de lumière Cahier de l élève (démarche d investigation), p. 1 Durée : 20 à 30 minutes

Plus en détail

Figure 1 : Vues axonométriques de la pièce.

Figure 1 : Vues axonométriques de la pièce. 1er Bac Ingénieurs et Ingénieurs Architectes Examen de Communication Graphique Mercredi 5 Juin 2013-08h30-12h30 Durée totale : 4 heures. Informations générales. Les réponses sont à donner sur les feuilles

Plus en détail

Département de physique. Programme: Sciences, Lettres et Arts

Département de physique. Programme: Sciences, Lettres et Arts Département de physique Programme: Sciences, Lettres et Arts DEVIS DU COURS PHYSIQUE : ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 203-702-SF ÉNONCÉ DE LA COMPÉTENCE 01YF : Interpréter des phénomènes naturels à l'aide des

Plus en détail

Cette manipulation doit être effectuée 3 fois afin de minimiser certaines erreurs expérimentales.

Cette manipulation doit être effectuée 3 fois afin de minimiser certaines erreurs expérimentales. TP - N : LA LOI DE NEWTON But de l expérience : - Vérifier le principe fondamental de la dynamique pour un mouvement de translation uniformément accéléré. - Déterminer expérimentalement la valeur de g.

Plus en détail

TP 5 Déviation de la lumière par un prisme

TP 5 Déviation de la lumière par un prisme E.T.S.L Classe Prépa BTS TP 5 Déviation de la lumière par un prisme Objectifs : - Étudier expérimentalement la déviation D d'un faisceau lumineux par un prisme. - Tracer la courbe D = f(i). - Mesurer l'angle

Plus en détail

Etude des réseaux de diffraction

Etude des réseaux de diffraction Etude des réseaux de diffraction Un réseau est constitué par la répétition périodique d un motif diffractant, comme par exemple une fente. Les interférences entre les rayons issus des nombreux motifs successifs

Plus en détail

Licence 1 UE PHY124/125 Examen d Optique 1ère session 19 Mars 2014 (durée 2h)

Licence 1 UE PHY124/125 Examen d Optique 1ère session 19 Mars 2014 (durée 2h) Licence 1 UE PHY124/125 Examen d Optique 1ère session 19 Mars 2014 (durée 2h) Aucun document n est autorisé calculatrice, règle et rapporteur conseillés. Le sujet comporte 3 pages plus 2 documents réponse

Plus en détail

TP 7 Polarisation de la lumière Loi de Malus Acquisition de données sur Régressi

TP 7 Polarisation de la lumière Loi de Malus Acquisition de données sur Régressi E.T.S.L Classe Prépa BTS Objectifs : TP 7 Polarisation de la lumière Loi de Malus Acquisition de données sur Régressi - Utilisation de Polaroïds. - Vérification de la Loi de Malus par acquisition de données

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET O.1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET O.1 TP O.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET O.1 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l'examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

MODELISER LA REFRACTION DE LA LUMIERE

MODELISER LA REFRACTION DE LA LUMIERE Thème : L univers Seconde MODELISER LA REFRACTION DE LA LUMIERE Compétences travaillées (capacités et attitudes) : REA : observer et décrire des phénomènes ; réaliser un dispositif expérimental ; réaliser

Plus en détail

1ère Partie : Théorie (Notes de cours et calculatrices INTERDITES)

1ère Partie : Théorie (Notes de cours et calculatrices INTERDITES) 1er Bac Ingénieurs et Ingénieurs Architectes Examen de Communication Graphique Mercredi 8 janvier 2014-08h30-12h30 Durée totale : 4 heures. Informations générales. Le sujet comporte 12 pages : 6 feuilles

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE. I. Généralités

OPTIQUE GEOMETRIQUE. I. Généralités OPTIQUE GEOMETRIQUE I. Généralités L optique géométrique a pour objet l étude da la formation des images par les systèmes optiques (position, grandissement, qualité de l image, nature, ). Elle utilise

Plus en détail

Interaction Onde- matière

Interaction Onde- matière I. La diffraction : 1) Diffraction d une onde mécanique : Interaction Onde- matière a) Expérience : fente de largeur a > λ fente de largeur a = λ fente de largeur a < λ b) Interprétation : Onde incidente

Plus en détail

Noms des étudiants : 1-Préparation. 1-1 Construction d une image (L)

Noms des étudiants : 1-Préparation. 1-1 Construction d une image (L) TP Lentilles minces convergentes et miroir sphérique concave 203 Les méthodes ayant pour but de déterminer la distance focale d une lentille ou d un miroir sont appelées : méthodes de focométrie. -Préparation

Plus en détail

SITUATION PROBLEME. Que constate-t-on sur ces deux photos? Physique Chimie Thème : La Santé LA RÉFRACTION - LA RÉFLEXION. Document élève 1/9

SITUATION PROBLEME. Que constate-t-on sur ces deux photos? Physique Chimie Thème : La Santé LA RÉFRACTION - LA RÉFLEXION. Document élève 1/9 Document élève 1/9 Nom : Prénom : Classe : Date : Physique Chimie Thème : La Santé LA RÉFRACTION - LA RÉFLEXION Objectifs : - Rappeler les lois de la réfraction - Pratiquer une démarche expérimentale la

Plus en détail

Domaine : Le nombre Résultat d apprentissage général : Développer le sens du nombre. Résultats d apprentissage spécifiques

Domaine : Le nombre Résultat d apprentissage général : Développer le sens du nombre. Résultats d apprentissage spécifiques Domaine : Le nombre Résultat d apprentissage général : Développer le sens du nombre. atteint le résultat d apprentissage 1. Démontrer une compréhension des carrés parfaits et des racines carrées (se limitant

Plus en détail

Diffraction par une structure hélicoïdale

Diffraction par une structure hélicoïdale Q Page 1 of 6 Diffraction par une structure hélicoïdale (Total des points : 10) Introduction La figure de diffraction par les rayons X de la molécule d ADN (Fig.1) prise par le laboratoire de Rosalind

Plus en détail

Vie Economique et Professionnelle

Vie Economique et Professionnelle Vie Economique et Professionnelle Durée : 45 mn Barème : 10 points Le sujet comporte 6 pages numérotées de 1 à 6. La fiche d'évaluation se trouve en page 6. L'emploi des instruments de calcul est autorisé

Plus en détail

2006 Pondichéry Exercice III. ETUDE D UN INSTRUMENT D OBSERVATION ASTRONOMIQUE (4 points)

2006 Pondichéry Exercice III. ETUDE D UN INSTRUMENT D OBSERVATION ASTRONOMIQUE (4 points) 2006 Pondichéry Exercice III. ETUDE D UN INSTRUMENT D OBSERVATION ASTRONOMIQUE (4 points) Les schémas sont à faire ou à compléter sur les feuilles de l annexe 1 qui sont à rendre avec la copie. Afin de

Plus en détail

Mardi 19 octobre h00 17h00. Première partie. Détermination d une distance focale (10 points)

Mardi 19 octobre h00 17h00. Première partie. Détermination d une distance focale (10 points) ETSL Classe Prépa BTS Mardi 19 octobre 2010 15h00 17h00 Première partie Détermination d une distance focale (10 points) Le but de cet exercice est de déterminer, expérimentalement, la distance focale d

Plus en détail

Les lois de Descartes

Les lois de Descartes Chapitre 1 Les lois de Descartes Rappels de cours Modèle de l optique géométrique Les rayons lumineux Dans la plupart des «expériences»d optique que l on peut rencontrer dans la vie courante, on s interesse

Plus en détail

Term STL SPCL Lycée Ste Anne Verdun. Dans cette première partie, vous travaillerez avec les coffrets d optiques placés sur vos paillasses.

Term STL SPCL Lycée Ste Anne Verdun. Dans cette première partie, vous travaillerez avec les coffrets d optiques placés sur vos paillasses. B. CHIMENT NDES - PTIQUE TP 15 bserver : voir plus grand Concentrer et diriger les ondes DES LENTILLES ET DES MIRIRS bjectifs : - Associer la concentration d'énergie d'un faisceau à sa géométrie. - Tracer

Plus en détail

Séquence 2 - Semestre 1 Session 2014

Séquence 2 - Semestre 1 Session 2014 Contrôle en Cours de Formation Diplôme intermédiaire BEP.. Séquence 2 - Semestre 1 Session 2014 LP Louis Blériot 2 av des Meuniers BP 168 91154 ETAMPES Cedex Nom :.. Prénom :.. Note : /10 Thématique SL1.1

Plus en détail

Activité 2 : Les mécanismes optiques de l œil

Activité 2 : Les mécanismes optiques de l œil Activité 2 : Les mécanismes optiques de l œil Objectifs : Reconnaître la nature convergente ou divergente d une lentille mince. Représenter symboliquement une lentille mince convergente ou divergente.

Plus en détail

TP 6 Spectroscope à prisme

TP 6 Spectroscope à prisme E.T.S.L Classe Prépa BTS TP 6 Spectroscope à prisme I) Objectif : - Déterminer les longueurs d onde des différentes radiations qui constituent une lumière polychromatique, au moyen d un spectroscope à

Plus en détail

Fiche de méthode : réaliser un graphique

Fiche de méthode : réaliser un graphique Fiche de méthode : réaliser un graphique 1. Je trace deux axes perpendiculaires avec pour origine un point au coin en bas à gauche de la feuille millimétrées et assez longs pour contenir la graduation

Plus en détail

STRUCTURE D UNE ONDE ELECTROMAGNETIQUE ET DESCRIPTION DES PHENOMENES DE PROPAGATION

STRUCTURE D UNE ONDE ELECTROMAGNETIQUE ET DESCRIPTION DES PHENOMENES DE PROPAGATION STRUCTURE D UNE ONDE ELECTROMAGNETIQUE ET DESCRIPTION DES PHENOMENES DE PROPAGATION 1. Structure d une onde électromagnétique La lumière présente un double aspect : corpusculaire (formée de particules,

Plus en détail

TD Optique ondulatoire

TD Optique ondulatoire TPC2 TD Optique ondulatoire Interférences en lumière monochromatique Exercice n o 1 : Modification de franges Comment sont modifiées les franges si : 1 le plan d observation est déplacé tout en le maintenant

Plus en détail

SCENARIO PEDAGOGIQUE EN SCIENCES

SCENARIO PEDAGOGIQUE EN SCIENCES SCENARIO PEDAGOGIQUE EN SCIENCES Thème(s): T CME SL HS Niveau de la classe: CAP 3Prépa-Pro Seconde Cycle Terminal BTS Durée : 1h-1h30 Module : HS4 : Comment peut-on adapter sa vision? Situation problème

Plus en détail

SITUATIONS PROBLEMES TÂCHES COMPLEXES. Régulation ISFEC 2015

SITUATIONS PROBLEMES TÂCHES COMPLEXES. Régulation ISFEC 2015 SITUATIONS PROBLEMES TÂCHES COMPLEXES Régulation ISFEC 2015 Qu est-ce qu une situation problème? Une situation d apprentissage Un moyen d apprentissage et non un résultat Une stratégie d enseignement qui

Plus en détail

Pourquoi les océans sont bleus?

Pourquoi les océans sont bleus? Partie A : La réflexion (Photo Nausicaà) Pourquoi les océans sont bleus? La lumière qui nous parvient du soleil après un voyage dans l espace est dite «blanche». Cependant, la plupart du temps la mer nous

Plus en détail

TD 4 : Propagation de la lumière

TD 4 : Propagation de la lumière TD 4 : Propagation de la lumière I. Tester ses connaissances et sa compréhension du cours 1) Rappeler la structure de l'onde lumineuse. 2) Rappeler le domaine de longueurs d onde du visible. Situer le

Plus en détail

MATHÉMATIQUES SECONDE BAC PRO

MATHÉMATIQUES SECONDE BAC PRO MATHÉMATIQUES SECONDE BAC PRO PROGRESSION SPIRALÉE Définitions Compétence : connaissance(s), capacité(s), attitude(s). Connaissance : définie dans le BO pour chaque thème. Capacité : définie dans le BO

Plus en détail

LE MICROSCOPE OPTIQUE

LE MICROSCOPE OPTIQUE LE MICROSCOPE OPTIQUE. Objectifs.. l étude du microscope.. la détermination du grossissement du microscope.3. la détermination du diamètre d un tube capillaire. Rappels théoriques Le microscope peut être

Plus en détail

1 Description. 1.1 Le collimateur. 1.2 La lunette autocollimatrice. Optique Goniomètre Ref : Collimateur. Lunette autocollimatrice

1 Description. 1.1 Le collimateur. 1.2 La lunette autocollimatrice. Optique Goniomètre Ref : Collimateur. Lunette autocollimatrice 1 Description Lunette autocollimatrice Collimateur Vis calantes Limbe Vis de blocage de rotation de la lunette Vis de blocage de la platine Vis de réglage fin de la platine Platine porte objet Vis calante

Plus en détail

On donne la vitesse de propagation de la lumière dans différents milieux transparents :

On donne la vitesse de propagation de la lumière dans différents milieux transparents : Partie SANTE Ch 2 Imagerie Médicale ACTIVITE EXPERIMENTALE LA FIBRE OPTIQUE ET LA FRIBROSCOPIE Objectif : Pratiquer une démarche expérimentale pour comprendre le principe des méthodes d exploration et

Plus en détail

Information du lecteur

Information du lecteur Information du lecteur Le document ci-après est la transcription (par l auteur de l analyse, James Lequeux) du manuscrit de Fizeau (écrit au crayon et difficile à lire, non reproduit ici) : «Sur un moyen

Plus en détail

Le programme-cadre de mathématiques

Le programme-cadre de mathématiques ANNEXE 7.2 B Le programme-cadre de mathématiques Le programme-cadre de mathématiques de la 1 re à la 8 e année est divisé en cinq domaines d étude : Numération et sens du nombre, Mesure, Géométrie et sens

Plus en détail

A) La réfraction de la lumière. B) La propagation rectiligne de la lumière. C) La réflexion spéculaire de la lumière. D) La diffraction de la lumière

A) La réfraction de la lumière. B) La propagation rectiligne de la lumière. C) La réflexion spéculaire de la lumière. D) La diffraction de la lumière SECTION A CETTE PARTIE DE L ÉPREUVE COMPREND LES QUESTIONS 1 À 18. CHAQUE BONNE RÉPONSE VAUT 4 POINTS. 1 Par quelle propriété de la lumière s explique le fonctionnement du sténopé? A) La réfraction de

Plus en détail

TP 4 Diffraction et interférences

TP 4 Diffraction et interférences E.T.S.L Classe Prépa BTS TP 4 Diffraction et interférences Objectifs : - Observer le phénomène de diffraction à l'aide de fentes et de trous. - Étude de la diffraction par un réseau. - Observer et étudier

Plus en détail

En principe c est une enseignante ou un enseignant de la discipline qui fait passer l épreuve et qui la corrige. Déroulement de l épreuve.

En principe c est une enseignante ou un enseignant de la discipline qui fait passer l épreuve et qui la corrige. Déroulement de l épreuve. Examen d admission en cours de scolarité dans l école publique 2013-2014 ÉPREUVE CANTONALE DE RÉFÉRENCE CYT MATHÉMATIQUES 10 e VP ÉPREUVE CANTONALE DE RÉFÉRENCE CYT Consignes générales En principe c est

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE : UN EXEMPLE DE CORRIGÉ SUIVI (TROISIÈME PARTIE DU SUJET ZÉRO)

MÉTHODOLOGIE : UN EXEMPLE DE CORRIGÉ SUIVI (TROISIÈME PARTIE DU SUJET ZÉRO) CRPE epreuves d'admissibilite_concours 170x240 mercredi30/10/13 11:46 Page387 L ANALYSE DE DOSSIER MÉTHODOLOGIE : UN EXEMPLE DE CORRIGÉ SUIVI (TROISIÈME PARTIE DU SUJET ZÉRO) Analyse d exercices proposés

Plus en détail

1. Mise en évidence du déplacement des raies du spectre de l étoile étudié au cours du temps.

1. Mise en évidence du déplacement des raies du spectre de l étoile étudié au cours du temps. 1. Mise en évidence du déplacement des raies du spectre de l étoile étudié au cours du temps. On étudie 11 spectres d une étoile pris à des dates différentes. En jour julien barycentrique (ramené au barycentre

Plus en détail

TP - Sciences Physiques

TP - Sciences Physiques TPC2 TP - Sciences Physiques Spectrogoniomètre à prisme Objectifs généraux de formation Formation disciplinaire - Capacités exigibles Caractériser une source lumineuse par son spectre. Formation expérimentale

Plus en détail

Les recommandations générales du CSP relatives aux programmes 2008 qui s appliquent au CM1. Euro-maths CM1

Les recommandations générales du CSP relatives aux programmes 2008 qui s appliquent au CM1. Euro-maths CM1 Euro-maths CM1 et les recommandations du Conseil national des programmes pour la mise en oeuvre des programmes de l école élémentaire, note du 15 mai 2014 et B.O. n 25 circulaire 2014-081 du 18 juin 2014.

Plus en détail

Enseigner les mathématiques aux élèves de SEGPA

Enseigner les mathématiques aux élèves de SEGPA Enseigner les mathématiques aux élèves de SEGPA E. HERNANDEZ IEN ASH G. DERMIGNY CPC ASH L enseignement des mathématiques en SEGPA a une triple visée : - consolider, enrichir et structurer les acquis de

Plus en détail

SERIE N INTERACTION ONDE-MATIERE

SERIE N INTERACTION ONDE-MATIERE SERIE N INTERACTION ONDE-MATIERE EXERCICE 1 Les parties I et II sont indépendantes Partie I Dans une cuve à fond horizontal, on a placé une lame de verre MNCD de 2mm d épaisseur.on rempli la cuve d eau

Plus en détail

Utilisation du sextant : 1

Utilisation du sextant : 1 Utilisation du sextant : 1 Le plus proche ancêtre du sextant se nomme l octant. En 1731, John Hadley le présente comme élément de réponse aux sollicitations du longitude act de 1714 qui appelle des solutions

Plus en détail