La plante domestiquée TP 22

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La plante domestiquée TP 22"

Transcription

1 La carotte est une plante de la famille des Apiacées (Ombellifères) dont la forme sauvage (Daucus carota) est de petite taille avec une racine blanche assez massive, ligneuse et filandreuse, désagréables au goût. De manière empirique ou volontaire, l Homme a conservé au fil du temps les carottes de couleur orange plus goûtues et juteuses. L Homme a ainsi domestiqué la carotte. Il existe actuellement sur le marché, une diversité de variétés de carottes issues de la domestication et sélectionnées par croisements naturels : blanches, rouges, violettes Activité 1 : La sélection de la carotte par l Homme se retrouve à différentes échelles : générale, moléculaire, génétique. Pour déterminer les caractères sélectionnés par l Homme nous allons comparer la carotte cultivée à la carotte sauvage et relever dans un tableau les différences observées aux différentes échelles. Histoire de la carotte La carotte a une longue histoire puisque les romains la consommaient déjà. Un certain nombre de textes médiévaux permettent de constater qu'il existait déjà au Moyen-Age des carottes pourpres et blanches. Carotte cultivée C'est à la fin du XVIème siècle que la carotte orange fait son apparition, créée par des horticulteurs hollandais. Ces différentes variétés ont été obtenues par hybridation classique. L'horticulteur procède à des pollinisations croisées entre le pollen d'une carotte et l'ovule d'une autre présentant des caractéristiques intéressantes. C'est par croisements successifs (et tâtonnements!) qu'on arrive à la variété que l'on cherche à obtenir. 1

2 Vous travaillerez en groupe de 4 et vous présenterez un compte rendu commun qui contiendra : - Le tableau comparatif de la carotte sauvage et de la carotte cultivée aux différentes échelles phénotypiques et génotypique. (activité 1) - Une comparaison des résultats de la chromatographie du panais et de la carotte. - Les réponses à l activité 2 (texte argumenté + schéma). Echelle caractéristiques Carotte sauvage / panais (faute de mieux) Carotte cultivée / orange Macroscopique Appareil caulinaire (tige et feuille) Appareil racinaire Moléculaire Teneur en carotène Synthèse des caroténoïdes : enzyme PSY Génétique Synthèse des caroténoïdes Comparaison des phénotypes macroscopiques du panais (assimilé à la variété sauvage) et de la carotte orange (la variété cultivée). Réalisez la chromatographie du panais/de la carotte colorée (voir protocole). Réalisez la coloration de la lignine de la carotte colorée/panais (voir protocole). La lignine est l un des principaux constituants du bois, elle apporte à la plante rigidité et imperméabilité à l eau. Présentez vos résultats (titre, légendes etc) et identifiez les tâches observées. Comparez les équipements enzymatiques de la sauvage et de la cultivée à l aide des figures 2 et 3. Utilisez les figures 4 et 5 pour comparer les données génétiques des 2 carottes. 2

3 LA CHROMATOGRAPHIE est une technique de séparation des substances présentes dans un mélange ; elle utilise la migration d un liquide (solvant) sur un support solide (papier..). Les constituants du mélange sont entraînés plus ou moins loin suivant leurs propriétés physicochimiques (masse, polarité, solubilité...). Les pigments solubles dans le solvant migrent sur le papier de chromatographie et se répartissent de la façon suivante : PROTOCOLE DE LA CHROMATOGRAPHIE - Préparer l éprouvette : suspendre le papier à chromatographie à l aide d un crochet fixé sur un bouchon, le placer dans l éprouvette pour repérer le niveau du solvant à mettre après (le papier devra tremper d un demi-cm dans le solvant). Veiller à prendre le papier uniquement par les bords sans poser vos doigts sur la zone de migration. - Retirer le papier, verser le solvant (en évitant tout contact avec la peau et les yeux) jusqu au niveau repéré et fermer l éprouvette sans le papier. - Tracer un trait au crayon à 2 cm du bas de la bande de papier pour marquer l emplacement du dépôt. - La tache de pigments doit être aussi petite et foncée que possible. Pour cela écraser, à l aide d un agitateur, une coupe assez fine de carotte ou panais à l emplacement prévu, répéter l opération 5 fois, sur le même emplacement, en renouvelant la coupe de légume. - Suspendre le papier à chromatographie, le placer dans l éprouvette en vérifiant que les dépôts de pigments sont bien situés au-dessus du niveau du solvant et fermer. Protocole de coloration de la lignine : - Réaliser des coupes fines de carotte d épaisseur d environ 2 mm. - Immerger ces coupes de racines de carotte 15 à 20 minutes dans la solution de phloroglucine - Les immerger 5 minutes dans l'acide chlorhydrique qui révèle la coloration rouge des tissus lignifiés. - Recouvrir l éprouvette d un cache noir et laisser migrer le solvant à l obscurité pendant 20 à 30 minutes. Laisser sécher à l air libre. 3

4 Figure 2 : Voie de biosynthèse des principaux caroténoïdes (simplifiée) Figure 3 : Présence de l'enzyme PSY chez différentes carottes (Western blot) (QAL : carotte blanche sauvage, KUT : carotte blanche cultivée, CRC et NAN : carotte orange cultivée) Figure 4 : Taux d expression des gènes codant pour la synthèse de l'enzyme PSY (QAL : carotte blanche sauvage, KUT : carotte blanche cultivée, CRC et NAN : carotte orange cultivée) (Maass et al, 2009) 4

5 Figure 5 : Localisation de quelques gènes codant pour des enzymes participant à la synthèse des caroténoïdes chez la carotte. 5

6 Activité 2 : Montrer l importance des carotènes pour l Homme et en quoi la carotte domestiquée répond à ses attentes L'organisme peut transformer en vitamine A certains caroténoïdes provenant des végétaux. Parmi eux, le bêta-carotène est de loin la provitamine A la plus importante. La vitamine A est un nutriment essentiel au maintien de la santé oculaire. Une carence en vitamine A entraîne une maladie oculaire et peut conduire à la cécité. En fait, le déficit en vitamine A est la plus grande cause évitable de cécité infantile. Les personnes les plus touchées sont les enfants âgés de 6 mois à 6 ans, les femmes enceintes et allaitantes. Une carence en vitamines A est la raison pour laquelle enfants perdent la vue chaque année. Environ 140 millions d'enfants originaires de 118 pays différents font des carences en vitamines A. 1/4 des décès infantiles et 30% des cas de cécité dans le monde sont causés par une carence en vitamines A. De nombreux pays présente des populations qui sont en avitaminose A, particulièrement dans les zones équatoriales et tropicales, entre et enfant deviennent aveugles chaque année par manque de vitamine A, la moitié d entre eux meurent dans les 12 mois qui suivent Activité 3 : Une fois sélectionnées les plantes cultivées peuvent encore être améliorées! Comme la carotte pousse difficilement dans les zones concernées, on a cherché à développer un riz enrichi en carotène, le riz étant l'aliment de base de nombreuses populations. On a donc utilisé les techniques de la transgénèse, créant un riz PGM, le riz doré. Pour faire fabriquer au riz le carotène à partir d'un précurseur, on a greffé sur le génome du riz trois gènes, deux d'une autre plante et un de bactéries. Le problème, c'est qu'une partie de la chaîne biochimique est détournée au profit de la synthèse du carotène. De ce fait, un facteur de croissance comme la gibberelline est en plus faible quantité, limitant la croissance de la plante. Actuellement, le riz doré n'est toujours pas commercialisé. Livre p (pour le schéma de la transgénèse) A l aide des informations ci-dessus réalisez un schéma expliquant la technique permettant la mise au point du riz doré. Précisez les limites de cette nouvelle espèce. 6

COULEUR D UN VEGETAL ET CAPACITE A LA PHOTOSYNTHESE

COULEUR D UN VEGETAL ET CAPACITE A LA PHOTOSYNTHESE Fiche sujet élève Les végétaux chlorophylliens réalisent la photosynthèse grâce à un ensemble de pigments de couleurs variées qui peuvent être séparés par chromatographie. Parmi ces pigments, les molécules

Plus en détail

Thème 2: ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS. Chapitre 16

Thème 2: ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS. Chapitre 16 Thème 2: ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS Chapitre 16 Introduction Chapitre 16 : LA PLANTE DOMESTIQUÉE La biodiversité végétale est un atout pour l Homme. Elle lui permet de répondre au défi alimentaire

Plus en détail

Document 1 : la carotte sauvage à gauche et le panais à droite

Document 1 : la carotte sauvage à gauche et le panais à droite Obligatoire THEME 2 Chapitre 1/ Fiche sujet candidat TP1 Comparaison des critères de sélection de la carotte et du panais Mise en situation et recherche à mener La carotte est une plante de la famille

Plus en détail

DOCUMENTS DE TRAVAIL MAI 2012

DOCUMENTS DE TRAVAIL MAI 2012 Sciences de la vie et de la Terre Thème 2 B Enjeux planétaires contemporains - La plante domestiquée Activité : Amélioration des plantes cultivées Objectifs : Comprendre l évolution des techniques de sélection

Plus en détail

Etape 1 : Concevoir une stratégie pour résoudre une situation problème (durée maximale : 10 minutes)

Etape 1 : Concevoir une stratégie pour résoudre une situation problème (durée maximale : 10 minutes) Fiche sujet candidat (1/2) Mise en situation et recherche à mener ertaines plantes exotiques, comme le Poinsettia, le Guzmania, le Vriesea et l'héliconia, possèdent des fleurs protégées par des feuilles

Plus en détail

On se demande si les bractées ont la capacité de photosynthèse comme les autres feuilles vertes de ces végétaux. Ressources

On se demande si les bractées ont la capacité de photosynthèse comme les autres feuilles vertes de ces végétaux. Ressources Fiche sujet candidat (1/2) Mise en situation et recherche à mener ertaines plantes exotiques, comme le Poinsettia, le Guzmania, le Vriesea et l'héliconia, possèdent des fleurs protégées par des feuilles

Plus en détail

III/ Produire des plantes par biotechnologie. 1) Les biotechnologies, une façon de dépasser les limites de la sélection.

III/ Produire des plantes par biotechnologie. 1) Les biotechnologies, une façon de dépasser les limites de la sélection. III/ Produire des plantes par biotechnologie. 1) Les biotechnologies, une façon de dépasser les limites de la sélection. Petite histoire des découvertes en génétiques 2) La transgénèse : produire des OGM

Plus en détail

Chapitre 6 : LA PLANTE DOMESTIQUÉE La recherche des origines d espèces végétales cultivées comme le maïs, le riz ou le blé montre

Chapitre 6 : LA PLANTE DOMESTIQUÉE La recherche des origines d espèces végétales cultivées comme le maïs, le riz ou le blé montre Thème 2 B : Enjeux planétaires contemporains Chapitre 6 : LA PLANTE DOMESTIQUÉE La recherche des origines d espèces végétales cultivées comme le maïs, le riz ou le blé montre que celles-ci possèdent chacune

Plus en détail

Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Centres étrangers

Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Centres étrangers Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Centres étrangers BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3h30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

Plus en détail

Baccalauréat ES SVT 2007 Pondichery Thème obligatoire - Du génotype au phénotype, applications biotechnologiques. La couleur des yeux de la drosophile

Baccalauréat ES SVT 2007 Pondichery Thème obligatoire - Du génotype au phénotype, applications biotechnologiques. La couleur des yeux de la drosophile SUJET DE TYPE BAC Baccalauréat ES SVT 2007 Pondichery Thème obligatoire - Du génotype au phénotype, applications biotechnologiques La couleur des yeux de la drosophile La drosophile est une petite mouche.

Plus en détail

LA CHLOROPHYLLE, UN PIGMENT VEGETAL

LA CHLOROPHYLLE, UN PIGMENT VEGETAL LA CHLOROPHYLLE, UN PIGMENT VEGETAL Objectifs de la séance: Dans le programme de SVT de seconde, les élèves découvrent la parenté des êtres vivants au niveau cellulaire et moléculaire. Ils ont eu l occasion

Plus en détail

TP : extraction et analyse chromatographique de la caféine

TP : extraction et analyse chromatographique de la caféine TP : extraction et analyse chromatographique de la caféine La caféine a été découverte en 1819 par le chimiste allemand Friedrich Ferdinand Runge. Il la nomma «kaffein» en tant que composé chimique du

Plus en détail

T.P. 2.4 : UTILISATION DE L ENERGIE LUMINEUSE PAR LE CHLOROPLASTE

T.P. 2.4 : UTILISATION DE L ENERGIE LUMINEUSE PAR LE CHLOROPLASTE T.P. 2.4 : UTILISATION DE L ENERGIE LUMINEUSE PAR LE CHLOROPLASTE La chlorophylle stimulée par l énergie lumineuse arrache les électrons de l eau et les transfère sur un accepteur existant dans les chloroplastes.

Plus en détail

I) Pigments et colorants : I-1) L'histoire de la couleur :

I) Pigments et colorants : I-1) L'histoire de la couleur : Objectifs du TP : Mettre en œuvre une synthèse, une extraction et une chromatographie sur couche mince. Savoir que les molécules de la chimie organique sont principalement constituée des éléments C et

Plus en détail

La résistance d un végétal aux inondations : l exemple du riz.

La résistance d un végétal aux inondations : l exemple du riz. Banque Agro-Véto A-0913 BIOLOGIE Epreuve B Durée : 3 heures 30 minutes L usage d abaques, de tables, de calculatrice et de tout instrument électronique susceptible de permettre au candidat d accéder à

Plus en détail

II. Conclusion : Le mélange est dit hétérogène lorsque l on observe au moins deux constituants.

II. Conclusion : Le mélange est dit hétérogène lorsque l on observe au moins deux constituants. Chapitre 5. L eau et les mélanges. I. Mélange de l eau avec des liquides I.1. Activité : Matériel: Tubes à essais, eau, sirop de grenadine, alcool, huile, cyclohexane Protocole général: Dans un tube à

Plus en détail

Séquence 3 : séparations des constituants d un mélange homogène Niveau 5 ième

Séquence 3 : séparations des constituants d un mélange homogène Niveau 5 ième Séquence 3 : séparations des constituants d un mélange homogène Niveau 5 ième «Je n enseigne point, je raconte.» Michel de Montaigne (1533-1592) Voir le manuel de la page 34 à la page 39 Objectifs : -

Plus en détail

Remarque : La plus grande densité se trouve dans la couche inférieure.

Remarque : La plus grande densité se trouve dans la couche inférieure. Chimie I. Extraction et séparation Extraction : prélever une ou plusieurs espèces chimiques d un mélange 1. Extraction d espèces chimiques par solvant L enfleurage : extraction d espèces aromatiques par

Plus en détail

et hydrogénocarbonate HCO

et hydrogénocarbonate HCO Les espèces chimiques naturelles sont celles qui sont présentes dans la nature. Exemple : le caoutchouc est issu de la sève de l hévéa, c est une espèce chimique naturelle. Les espèces chimiques synthétiques

Plus en détail

A RECEPTION DU COLIS :

A RECEPTION DU COLIS : : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : www.sordalab.com @ : sordalab@wanadoo.fr KIT CHROMATOGRAPHIE DES PIGMENTS DES YEUX DE LA DROSOPHILE REF : CCMPIGM A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition

Plus en détail

Objectifs : ACTIVITÉ 1 : Synthèse de l aspirine

Objectifs : ACTIVITÉ 1 : Synthèse de l aspirine Document élève 1/5 Nom : Prénom : Classe : Date : Objectifs : Physique Chimie Thème : La Santé SYNTHESE D UNE ESPECE CHIMIQUE ET IDENTIFICATION - Mettre en œuvre un protocole expérimental pour réaliser

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S ÉPREUVE DU MERCREDI 24 JUIN 2015 Durée de l'épreuve : 3h30 Coefficient : 8 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ L'usage de la calculatrice

Plus en détail

Une solution est obtenue en dissolvant une espèce chimique appelé.. dans un. Le solvant est toujours présent en par rapport au soluté.

Une solution est obtenue en dissolvant une espèce chimique appelé.. dans un. Le solvant est toujours présent en par rapport au soluté. Chapitre 13 : Extraction, identification et synthèse des molécules (Chimie SANTÉ) Objectifs : Déterminer la masse d un échantillon à partir de sa masse volumique, de sa densité Déterminer la masse d un

Plus en détail

EPREUVE PRATIQUE DES ELIMINATOIRES REGIONALES POITOU-CHARENTES. Durée : 3H00

EPREUVE PRATIQUE DES ELIMINATOIRES REGIONALES POITOU-CHARENTES. Durée : 3H00 OLYMPIADES DE LA CHIMIE 2003 EPREUVE PRATIQUE DES ELIMINATOIRES REGIONALES POITOU-CHARENTES Extraction d une huile essentielle : le limonène Durée : 3H00 Le port de la blouse et des lunettes est obligatoire

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos Notions de génétique et d amélioration des plantes... 5

Table des matières. Avant-propos Notions de génétique et d amélioration des plantes... 5 Avant-propos... 1 Notions de génétique et d amélioration des plantes... 5 1. Les OGM sont déjà dans notre vie... 9 Importance des plantes transgéniques dans le monde... 9 Surfaces totales et pays concernés...

Plus en détail

KIT CHROMATOGRAPHIE DES PIGMENTS DES YEUX DE LA DROSOPHILE REF : CCMPIGM

KIT CHROMATOGRAPHIE DES PIGMENTS DES YEUX DE LA DROSOPHILE REF : CCMPIGM : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : www.sordalab.com @ : sordalab@wanadoo.fr KIT CHROMATOGRAPHIE DES PIGMENTS DES YEUX DE LA DROSOPHILE REF : CCMPIGM A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition

Plus en détail

La notion de croissance des végétaux dans les programmes.

La notion de croissance des végétaux dans les programmes. La notion de croissance des végétaux dans les programmes. La construction progressive de la notion de «croissance des végétaux» tout au long des programmes de collège et de lycée (puis en classes préparatoires).

Plus en détail

THEME 2 : ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS LA PLANTE DOMESTIQUEE

THEME 2 : ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS LA PLANTE DOMESTIQUEE THEME 2 : ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS LA PLANTE DOMESTIQUEE Pour se nourrir, l homme a utilisé la biodiversité végétale et a commencé à domestiquer des plantes sauvages depuis 10000 ans, afin de pouvoir

Plus en détail

Bac S Sujet de SVT Session 2016 Emirats Arabes Unis GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION

Bac S Sujet de SVT Session 2016 Emirats Arabes Unis GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION Bac S Sujet de SVT Session 2016 Emirats Arabes Unis 1ère PARTIE : (8 points) GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION Des hommes sans chromosome Y Céline et Erwan peinent à avoir leur premier enfant. Les résultats des examens

Plus en détail

TP 1 : REMEDE DE GRAND-MERE: Hydrodistillation: du clou de girofle à l'eugénol

TP 1 : REMEDE DE GRAND-MERE: Hydrodistillation: du clou de girofle à l'eugénol TP 1 : REMEDE DE GRAND-MERE: Hydrodistillation: du clou de girofle à l'eugénol Tp adapté du site http://gserwar.free.fr/ Objectif : Réaliser l extraction d'une huile essentielle( les substances odorantes)

Plus en détail

Comment, au cours de l histoire, les Hommes ont-ils progressivement façonné certaines plantes pour les adapter à leurs attentes?

Comment, au cours de l histoire, les Hommes ont-ils progressivement façonné certaines plantes pour les adapter à leurs attentes? Thème 2B : ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS Chapitre 1 : La plante domestiquée Les plantes, directement ou indirectement (par l'alimentation des animaux d'élevage) sont à la base de l'alimentation humaine.

Plus en détail

DETECTION D ANTICORPS DANS LE SERUM DE LAPIN PAR ELECTROPHORESE

DETECTION D ANTICORPS DANS LE SERUM DE LAPIN PAR ELECTROPHORESE Fiche sujet-élève L injection d un antigène à un lapin déclenche des réactions immunitaires. Elles aboutissent à la synthèse d anticorps présents dans le sérum et détectables par électrophorèse. Chez certains

Plus en détail

Nous avons ensuite procédé à l'étape 2, la préparation de l'échantillon pour la chromatographie sur couche mince comme indiqué dans le protocole.

Nous avons ensuite procédé à l'étape 2, la préparation de l'échantillon pour la chromatographie sur couche mince comme indiqué dans le protocole. Arthur Bréchet, Elodie Ferrando, Lauriane Dani TP de physiologie végétale 1: pigments Introduction Le but de l'expérience est de mettre en évidence les différents pigments contenus dans une feuille de

Plus en détail

La nutrition des végétaux

La nutrition des végétaux La nutrition des végétaux Besoins nutritifs des végétaux chlorophylliens (végétaux verts) : couleur verte due à la présence de chlorophylle dans les tissus. Nutrition végétale : ensemble des processus

Plus en détail

Séparation des constituants d'un mélange homogène

Séparation des constituants d'un mélange homogène Séparation des constituants d'un mélange homogène I La vaporisation 1) Que se passe-t-il si l'on vaporise une eau contenant des composés dissous comme des minéraux? Après la vaporisation d'une eau minérale

Plus en détail

Histoire du maïs. Mésoamérique Présence de la téosinte. Mexique Introduction en Europe er hybrides en France (1933 au USA)

Histoire du maïs. Mésoamérique Présence de la téosinte. Mexique Introduction en Europe er hybrides en France (1933 au USA) - 6000-4000 - 2000 0000 2000 Histoire du maïs Mésoamérique Présence de la téosinte Mexique Apparition du maïs vers le reste du monde Ancêtre sauvage Domestication 1494 Introduction en Europe 1947 1er hybrides

Plus en détail

FICHE ENSEIGNANT PROPOSITION DE DÉROULÉ. Séance 1 : Le «concept» Séance 2 : La nature familière LA BIODIVERSITÉ CYCLE 3

FICHE ENSEIGNANT PROPOSITION DE DÉROULÉ. Séance 1 : Le «concept» Séance 2 : La nature familière LA BIODIVERSITÉ CYCLE 3 FICHE ENSEIGNANT Domaines et compétences L unité et la diversité du vivant Les systèmes naturels PROPOSITION DE DÉROULÉ La fiche élève peut venir clôturer un travail sur la biodiversité pour vérifier l

Plus en détail

Alimentation et performance

Alimentation et performance Rôle des vitamines 1 L ensemble des études montrent que les personnes physiquement activent ou à la recherche de la performance n ont pas besoin de recourir aux suppléments nutritifs si leur alimentations

Plus en détail

Bac S - Sujet de SVT - Session Métropole GÉOTHERMIE ET PROPRIÉTÉS THERMIQUES DE LA TERRE LA PLANTE DOMESTIQUÉE

Bac S - Sujet de SVT - Session Métropole GÉOTHERMIE ET PROPRIÉTÉS THERMIQUES DE LA TERRE LA PLANTE DOMESTIQUÉE Bac S - Sujet de SVT - Session 2015 - Métropole 1ère PARTIE : Mobilisation des connaissances (8 points). GÉOTHERMIE ET PROPRIÉTÉS THERMIQUES DE LA TERRE SYNTHÈSE (5 points) Dans certaines régions du globe,

Plus en détail

Analyse génétique chez les diploïdes. 1. Différents cas de dominance 2. Allèles multiples 3. Pléiotropie 4. Epistasie 5. Pénétrance 6.

Analyse génétique chez les diploïdes. 1. Différents cas de dominance 2. Allèles multiples 3. Pléiotropie 4. Epistasie 5. Pénétrance 6. Analyse génétique chez les diploïdes 1. Différents cas de dominance 2. Allèles multiples 3. Pléiotropie 4. Epistasie 5. Pénétrance 6. Expressivité Dominance Récessivité Semi dominance : exemple chez les

Plus en détail

ANALYSE DES RESULTATS D UN CROISEMENT CHEZ LA DROSOPHILE

ANALYSE DES RESULTATS D UN CROISEMENT CHEZ LA DROSOPHILE ANALYSE DES RESULTATS D UN CROISEMENT CHEZ LA DROSOPHILE Objectif :On cherche à déterminer chez la drosophile si deux gènes sont indépendants ou liés. Matériel : - une loupe binoculaire avec éclairage

Plus en détail

Nutrition, stockage et organisation des plantes

Nutrition, stockage et organisation des plantes II2 Activité 1 Nutrition, stockage et organisation des plantes Problème : Comment fonctionnent et Appréhender, explorer et expliquer des notions en Sciences Co.3 de la vie et de la Terre : le vivant et

Plus en détail

Bac S - Sujet de SVT - Session Nouvelle Calédonie LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION

Bac S - Sujet de SVT - Session Nouvelle Calédonie LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION 1 sur 7 18/01/2016 20:12 bac, baccalauréat, SVT, sciences, S, 2015, Nouvelle Calédonie, examen, vie, terre, sujet Bac S - Sujet de SVT - Session 2015 - Nouvelle Calédonie 1ère PARTIE : Mobilisation des

Plus en détail

Compléter la photographie suivante à l aide des mots mis en gras dans la phrase précédente :

Compléter la photographie suivante à l aide des mots mis en gras dans la phrase précédente : Fiche élève 1/5 Nom : Prénom : Classe : Date : Physique Chimie Thème : La Santé PRINCIPE DE LA CHROMATOGRAPHIE Objectifs - Connaître le principe de la chromatographie - Réaliser et interpréter une chromatographie

Plus en détail

Concept d information génétique au lycée

Concept d information génétique au lycée Concept d information génétique au lycée La place restreinte des connaissances! au collège les connaissances représentent 5 à 11 % du volume des manuels de mathématiques. 4 à 10 % en sciences de la vie

Plus en détail

Corrigé du bac 2016 : SVT spécialité Série S Centres étrangers

Corrigé du bac 2016 : SVT spécialité Série S Centres étrangers Corrigé du bac 2016 : SVT spécialité Série S Centres étrangers BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3h30 Coefficient : 8 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ

Plus en détail

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière I) La matière colorée : les colorants et les pigments Dans ce chapitre on s intéresse aux espèces chimiques à l origine de la couleur. Il existe deux types de

Plus en détail

TP : extraction à partir de produits naturels

TP : extraction à partir de produits naturels TP : extraction à partir de produits naturels Préparer les questions Q2, 3, 7, 8, 10 et 11. Vous allez extraire l anéthole à partir des graines d anis étoilé ( appelé badiane ) par hydrodistillation; vous

Plus en détail

MENDEL ET LA NAISSANCE DE LA GENETIQUE PAGES Question 1 : génotypes et proportion des plants produits par autofécondation d hybrides Aa

MENDEL ET LA NAISSANCE DE LA GENETIQUE PAGES Question 1 : génotypes et proportion des plants produits par autofécondation d hybrides Aa MENDEL ET LA NAISSANCE DE LA GENETIQUE PAGES 98 99 100 EXERCICE 1 PAGE 98 : LE RETOUR DES HYBRIDES AUX ESPECES SOUCHES Question 1 : génotypes et proportion des plants produits par autofécondation d hybrides

Plus en détail

Prévient et corrige les déficiences en cuivre de toutes les cultures. AG GLUCO Cuivre

Prévient et corrige les déficiences en cuivre de toutes les cultures. AG GLUCO Cuivre Prévient et corrige les déficiences en cuivre de toutes les cultures Cu AG GLUCO Cuivre AG GLUCO Cuivre : Composition AG GLUCO Cuivre est un engrais foliaire concentré en cuivre et formulé à base de gluconate

Plus en détail

Correction FA12/TP12 La plante cultivée : un enjeu majeur

Correction FA12/TP12 La plante cultivée : un enjeu majeur Correction FA12/TP12 La plante cultivée : un enjeu majeur I- La domestication des plantes sauvages 1- Des premières plantes sauvages, à l origine des plantes cultivées. Selon des recherches, la plus grande

Plus en détail

- CHAPITRE 2 : Diversification génétique et diversification des êtres vivants

- CHAPITRE 2 : Diversification génétique et diversification des êtres vivants - CHAPITRE 2 : Diversification génétique et diversification des êtres vivants CHAPITRE 1A2 : DIVERSIFICATION GENETIQUE ET DIVERSIFICATION DES ETRES VIVANTS LES ACQUIS A MAITRISER POUR BIEN ABORDER LE THEME

Plus en détail

Sujet du bac 2016 : SVT spécialité Série s Centres Etrangers Afrique GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION

Sujet du bac 2016 : SVT spécialité Série s Centres Etrangers Afrique GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION Sujet du bac 2016 : SVT spécialité Série s Centres Etrangers Afrique 1ère PARTIE : (8 points) GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION Des hommes sans chromosome Y Céline et Erwan peinent à avoir leur premier enfant. Les

Plus en détail

REFERENTIEL : GENOTYPE ET PHENOTYPE

REFERENTIEL : GENOTYPE ET PHENOTYPE REFERENTIEL : GENOTYPE ET PHENOTYPE CONNAITRE Du gène à la protéine La structure de l ADN La séquence codante Le code génétique Les niveaux de phénotypes O.G.M. Définition du gène Double chaîne de nucléotides

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialités : - Biotechnologies - Sciences physiques et chimiques en laboratoire SESSION 2015 Sous-épreuve écrite de Chimie biochimie

Plus en détail

Analyse d un produit par C.C.M

Analyse d un produit par C.C.M Analyse d un produit par C.C.M Chromatographie sur Couche Mince nécessaire à C.C.M La chromatographie est une technique de séparation des constituants d un mélange, basée sur leurs affinités respectives

Plus en détail

SUJET DE SVT. 1. Le document 1 présente les résultats d expériences agronomiques (11 points).

SUJET DE SVT. 1. Le document 1 présente les résultats d expériences agronomiques (11 points). Le sujet porte sur la nutrition des végétaux. SUJET DE SVT 1. Le document 1 présente les résultats d expériences agronomiques (11 points). a. Analysez successivement les résultats des 4 expériences du

Plus en détail

Bac S Sujet de SVT Session 2015 Nouvelle Calédonie LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE

Bac S Sujet de SVT Session 2015 Nouvelle Calédonie LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE bac, baccalauréat, SVT, sciences, S, 2015, Nouvelle Calédonie, examen, vie, terre, sujet Bac S Sujet de SVT Session 2015 Nouvelle Calédonie 1ère PARTIE : Mobilisation des connaissances (8 points). LE DOMAINE

Plus en détail

Physiologie du bleuet, si on savait. Pierrot Ferland agr MAPAQ

Physiologie du bleuet, si on savait. Pierrot Ferland agr MAPAQ Physiologie du bleuet, si on savait. Pierrot Ferland agr MAPAQ Plan de présentation Un peu de théorie Apprentissage par problème (A.P.P.) Lumière Usine qui produit des sucres Les sucres seront utilisés

Plus en détail

Elaboration de la matière organique par les êtres vivants

Elaboration de la matière organique par les êtres vivants Elaboration de la matière organique par les êtres vivants Mots clés : photosynthèse, respiration cellulaire, fermentation, autotrophie, hétérotrophie I) La photosynthèse 1) De quoi est composée la matière

Plus en détail

DU GÉNOTYPE AU PHÉNOTYPE, APPLICATIONS BIOTECHNOLOGIQUES. Chapitre 1 : De l information génétique aux caractéristiques de l individu

DU GÉNOTYPE AU PHÉNOTYPE, APPLICATIONS BIOTECHNOLOGIQUES. Chapitre 1 : De l information génétique aux caractéristiques de l individu DU ÉNOYPE U PHÉNOYPE, PPLIIONS BIOEHNOLOIQUES hapitre 1 : De l information génétique aux caractéristiques de l individu L'DN est formé de deux chaînes complémentaires de nucléotides (,,, ). La structure

Plus en détail

Descriptif des images du dossier «modèle ABC»

Descriptif des images du dossier «modèle ABC» Descriptif des images du dossier «modèle ABC» fleur sauvage de dessus de l image : plantes ; UMR5667) fleur sauvage de côté de l image : Méristème d'inflorescence au MEB Dimension ou échelle : barre d'échelle

Plus en détail

Olympiades de chimie L huile essentielle.

Olympiades de chimie L huile essentielle. Olympiades de chimie 2015. L huile essentielle. I) Principe APP. L écorce d orange contient du limonène (8% environ) ce qui lui donne une odeur particulière. Comme beaucoup de corps odorants, le limonène

Plus en détail

Si je me souviens bien, c est à cause du Soleil. Je ne comprends pas! Quel est le lien entre le Soleil et les feuilles?

Si je me souviens bien, c est à cause du Soleil. Je ne comprends pas! Quel est le lien entre le Soleil et les feuilles? La chlorophylle 3 EXPÉRIENCE Chaque année, c est la même chose : il faut ramasser les feuilles qui tombent des arbres Ce serait génial si elles pouvaient ne plus tomber. On n aurait plus besoin de les

Plus en détail

Nom : Groupe : L hérédité : Transmission des caractères des à leurs descendants.

Nom : Groupe : L hérédité : Transmission des caractères des à leurs descendants. Nom : Groupe : Date : THÉORIE UNIVERS VIVANT, ST-STE, 4 e secondaire LA GÉNÉTIQUE : C est la science qui étudie les gènes, leur transmission de génération en génération (l hérédité), ainsi que leur variation

Plus en détail

Extraction par solvant Extraction du limonène contenu dans l écorce d orange Identification par chromatographie

Extraction par solvant Extraction du limonène contenu dans l écorce d orange Identification par chromatographie Spécialité Chimie Thème : Extraire et identifier des espèces chimiques Compétences exigibles : connaître et choisir la verrerie appropriée pour réaliser une manipulation réaliser plusieurs extraction liquide

Plus en détail

Les mutations et le brassage génétique conduisent à la diversité du vivant

Les mutations et le brassage génétique conduisent à la diversité du vivant Les mutations et le brassage génétique conduisent à la diversité du vivant..pourtant, malgré leur différences, le chimpanzé et l homme ont plus de 99% de gènes codants en commun Quelles sont, au-delà des

Plus en détail

Les nouvelles variétés de légumes : des avantages à faire connaître

Les nouvelles variétés de légumes : des avantages à faire connaître Les nouvelles variétés de légumes : des avantages à faire connaître Pourquoi sans cesse de nouvelles variétés? Pour chaque espèce de légumes, il existe un large choix de variétés. En plus des variétés

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2013 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l épreuve : 3 heures 30 coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L usage de la calculatrice n est pas autorisé. Dès

Plus en détail

Exercice 1 : Un colorant issu du monde végétal.

Exercice 1 : Un colorant issu du monde végétal. Evaluation n 3 /32 pts hapitre 04 : Les colorants. Les colorants alimentaires sont utilisés pour ajouter de la couleur à une denrée alimentaire, ou pour en rétablir la couleur originale si celle-ci a été

Plus en détail

Crée un bateau magnétique

Crée un bateau magnétique Crée un bateau magnétique Aimerais-tu faire naviguer un petit bateau dans l eau? un liège du fil métallique mince, d une longueur d environ 6 cm (2 ¾ po) deux petits aimants un trombone colle à l épreuve

Plus en détail

Ressources. Document 1 : des données sur les lichens

Ressources. Document 1 : des données sur les lichens Se préparer aux ECE TP : LES LICHENS OU 1+1=1! Fiche sujet candidat (1/2) Mise en situation et recherche à mener Les Lichens (sont des organismes qui colonisent de très nombreux milieux (arbres, rochers,

Plus en détail

BIOLOGIE 2 QUELQUES ASPECTS DE LA CROISSANCE CHEZ LES ANGIOSPERMES.

BIOLOGIE 2 QUELQUES ASPECTS DE LA CROISSANCE CHEZ LES ANGIOSPERMES. SESSION 2002 BIO 2 BANQUE D'EPREUVES G2E BIOLOGIE 2 Durée totale BIO 1 + BIO 2 : 3 heures QUELQUES ASPECTS DE LA CROISSANCE CHEZ LES ANGIOSPERMES. 1 LA CROISSANCE PRIMAIRE DE LA TIGE ET DE LA RACINE. Les

Plus en détail

EXAMEN DE FIN D ÉTUDES SECONDAIRES. 1. Pigmentation du pelage chez les chats (2+2+6 pts.) Session 2016

EXAMEN DE FIN D ÉTUDES SECONDAIRES. 1. Pigmentation du pelage chez les chats (2+2+6 pts.) Session 2016 EXAMEN DE FIN D ÉTUDES SECONDAIRES Session 2016 ÉPREUVE ÉCRITE Branche : Section(s) : C N d ordre du candidat : Date de l épreuve : 23 mai 2016 Durée de l épreuve : 3 heures Question I: Génétique 1. Pigmentation

Plus en détail

Travaux Pratique CHIMIE n 2

Travaux Pratique CHIMIE n 2 Travaux Pratique CHIMIE n 2 SECURITE CARACTERISTIQUES PHYSIQUES D UNE ESPECE CHIMIQUE APPLICATIONS La rédaction du TP se fera sur feuilles annexes attention à la clarté de votre document et au soin apporté

Plus en détail

Physiologie du bleuet; ce que vos plants ont à vous dire. Pierrot Ferland agr MAPAQ

Physiologie du bleuet; ce que vos plants ont à vous dire. Pierrot Ferland agr MAPAQ Physiologie du bleuet; ce que vos plants ont à vous dire Pierrot Ferland agr MAPAQ Plan de présentation Un peu de théorie Apprentissage par problème (A.P.P.) Lumière Usine qui produit des sucres Les sucres

Plus en détail

1) Compléter le tableau ci-dessous en indiquant le nom et le nombre d atomes constituant la molécule d ammoniac

1) Compléter le tableau ci-dessous en indiquant le nom et le nombre d atomes constituant la molécule d ammoniac SOLUTION ACIDE, NEUTRE OU BASIQUE Exercice 1 Les restes de nourriture, les excréments des poissons, les parties mortes des plantes provoquent la formation d'ammoniac, de formule chimique NH 3. On donne:

Plus en détail

Exercices Santé les médicaments Identification d espèces chimiques

Exercices Santé les médicaments Identification d espèces chimiques 1 Exercices Santé les médicaments Identification d espèces chimiques La figure ci-contre représente une plaque de chromatographie après révélation. 1) Identifier les substances pures. 2) Indiquer quels

Plus en détail

TP2 : Brassage génétique et reproduction sexuée

TP2 : Brassage génétique et reproduction sexuée TP2 : Brassage génétique et reproduction sexuée Compétences méthodologiques : utilisation de la loupe binoculaire, d un logiciel de simulation, mise en place de schémas explicatifs Chez les organismes

Plus en détail

LES SEMENCES OGM*: SOLUTION OU INCONVÉNIENT? OGM*: Organisme Génétiquement Modifié

LES SEMENCES OGM*: SOLUTION OU INCONVÉNIENT? OGM*: Organisme Génétiquement Modifié LES SEMENCES OGM*: SOLUTION OU INCONVÉNIENT? OGM*: Organisme Génétiquement Modifié Qu est ce qu un OGM? Un OGM, ou Organisme Génétiquement Modifié est un organisme vivant dont le patrimoine génétique a

Plus en détail

La détection des constituants alimentaires dans les aliments

La détection des constituants alimentaires dans les aliments Nom : Laboratoire - Science et technologie 3 La détection des constituants alimentaires dans les aliments But : Détecter si un constituant alimentaire est présent dans un aliment ou une solution. Théorie

Plus en détail

POMME DE TERRE (Solanum tuberosum)

POMME DE TERRE (Solanum tuberosum) (Solanum tuberosum) Dénomination proposée: AAC Alta Crisp Numéro de la demande: 16-8908 Date de la demande: 2016/04/28 Requérant: Colorado State University Research Foundation, Fort Collins, Colorado (États-Unis)

Plus en détail

MISE EN EVIDENCE DE L EXTRACTION PAR SOLVANT

MISE EN EVIDENCE DE L EXTRACTION PAR SOLVANT MISE EN EVIDENCE DE L EXTRACTION PAR SOLVANT Principe Le diiode est peu soluble dans l eau, mais très soluble dans les solvants organique. Il est possible de mettre en évidence cette propriété grâce à

Plus en détail

THEME 1A GENOTYPE, PHENOTYPE ET ENVIRONNEMENT

THEME 1A GENOTYPE, PHENOTYPE ET ENVIRONNEMENT THEME 1A GENOTYPE, PHENOTYPE ET ENVIRONNEMENT INTRODUCTION De l échelle moléculaire à celle de l individu, comment l expression des gènes se traduit elle? Quels facteurs déterminent la présence ou l absence

Plus en détail

Chromatographie sur couche mince

Chromatographie sur couche mince S Fiche n ± 20 Chromatographie sur couche mince La chromatographie sur couche mince (CCM) est une technique d analyse qualitative. Elle a pour but de séparer les produits d un mélange et permet d identifier

Plus en détail

1 ère S Thème I. Chapitre 4. Extraction et synthèse d espèces chimiques colorées. TP 5 Extraction et synthèse d espèces chimiques colorées

1 ère S Thème I. Chapitre 4. Extraction et synthèse d espèces chimiques colorées. TP 5 Extraction et synthèse d espèces chimiques colorées 1 ère S Thème I. Chapitre 4. Extraction et synthèse d espèces chimiques colorées TP 5 Extraction et synthèse d espèces chimiques colorées I / Extraction des pigments contenus dans une feuille 1) REALISATION

Plus en détail

THEME 1A GENOTYPE, PHENOTYPE ET ENVIRONNEMENT

THEME 1A GENOTYPE, PHENOTYPE ET ENVIRONNEMENT THEME 1A GENOTYPE, PHENOTYPE ET ENVIRONNEMENT INTRODUCTION De l échelle moléculaire à celle de l individu, comment l expression des gènes se traduit elle? Quels facteurs déterminent la présence ou l absence

Plus en détail

Chapitre 4: Génotype, phénotype et environnement

Chapitre 4: Génotype, phénotype et environnement Chapitre 4: Génotype, phénotype et environnement Introduction: Les gènes contiennent les «plans de construction» des protéines: ils jouent un rôle dans l établissement du phénotype. Cependant, des facteurs

Plus en détail

Exercices. Exercices d application. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 6. Molécules organiques de la matière colorée. 5 minutes chrono!

Exercices. Exercices d application. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 6. Molécules organiques de la matière colorée. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. extraction b. dispersés ou insolubles ; dissous ou solubles c. identification d. carbone et hydrogène e. conjuguées f. indicateurs

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l'épreuve : 3h30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L'usage de la calculatrice n'est pas autorisé. Dès que le

Plus en détail

POMME DE TERRE (Solanum tuberosum) Dénomination proposée: AAC Fushia Numéro de la demande: Date de la demande: 2015/04/26 Requérant:

POMME DE TERRE (Solanum tuberosum) Dénomination proposée: AAC Fushia Numéro de la demande: Date de la demande: 2015/04/26 Requérant: (Solanum tuberosum) Dénomination proposée: AAC Fushia Numéro de la demande: 15-8614 Date de la demande: 2015/04/26 Requérant: Agriculture et Agroalimentaire Canada, Fredericton (Nouveau-Brunswick) Mandataire

Plus en détail

FEUILLE REPONSE A RENDRE AVEC LA COPIE : NOM : PARTIE 1 : MAITRISE DES CONNAISSANCES QCM : 8 points

FEUILLE REPONSE A RENDRE AVEC LA COPIE : NOM : PARTIE 1 : MAITRISE DES CONNAISSANCES QCM : 8 points FEUILLE REPONSE A RENDRE AVEC LA COPIE : NOM : PARTIE 1 : MAITRISE DES CONNAISSANCES QCM : 8 points 1. Une mutation décalante par délétion est une mutation qui : enlève un nucléotide de l ARN messager

Plus en détail

Cycle International du Baccalauréat Marocain

Cycle International du Baccalauréat Marocain 1/6 Examen N 1 2014-2015 Cycle International du Baccalauréat Marocain Coefficient 4 Matière Durée 1 H 45 min Niveau La calculette non programmable est autorisée Respecter l'écriture scientifique avec 3

Plus en détail

CHAPITRE 1 : Des mécanismes liés à la reproduction à l origine de la diversité génétique... 2

CHAPITRE 1 : Des mécanismes liés à la reproduction à l origine de la diversité génétique... 2 Table des matières CHAPITRE 1 : Des mécanismes liés à la reproduction à l origine de la diversité génétique... 2 I- Déroulement de la méiose, division permettant de produire des gamètes... 4 II Une diversité

Plus en détail

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière

Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière Chapitre 4 : Couleur et quantité de matière I) La matière colorée : les colorants et les pigments Dans ce chapitre on s intéresse aux espèces chimiques à l origine de la couleur. Il existe deux types de

Plus en détail

SCIENCES ET TECHNOLOGIE Cycle 3 MATIERE, MOUVEMENT, ENERGIE, INFORMATION. Les états de l air et de l eau. Les matières conductrices/isolantes X X X

SCIENCES ET TECHNOLOGIE Cycle 3 MATIERE, MOUVEMENT, ENERGIE, INFORMATION. Les états de l air et de l eau. Les matières conductrices/isolantes X X X Attendus de fin de cycle Décrire les états et la constitution de la matière à l échelle macroscopique. Observer et décrire différents types de mouvements. Identifier différentes sources d énergie. Identifier

Plus en détail

Bonza Botanicals Pty., Ltd., Yellow Rock, Nouvelle-Galles du Sud (Australie) Mandataire au Canada: BioFlora Inc., St. Thomas (Ontario) Sélectionneur:

Bonza Botanicals Pty., Ltd., Yellow Rock, Nouvelle-Galles du Sud (Australie) Mandataire au Canada: BioFlora Inc., St. Thomas (Ontario) Sélectionneur: (Argyranthemum) Dénomination proposée: Bonmad 11276 Nom commercial: Madeira Crested Violet Improved Numéro de la demande: 14-8477 Date de la demande: 2014/11/13 Requérant: Bonza Botanicals Pty., Ltd.,

Plus en détail

COMMENT EXTRAIRE DE LA NATURE DES ESPÈCES CHIMIQUES? COMMENT IDENTIFIER CES ESPECES?

COMMENT EXTRAIRE DE LA NATURE DES ESPÈCES CHIMIQUES? COMMENT IDENTIFIER CES ESPECES? COMMENT EXTRAIRE DE LA NATURE DES ESPÈCES CHIMIQUES? COMMENT IDENTIFIER CES ESPECES? 1) Comment extraire de la nature des espèces chimiques? Le plus souvent, l Homme se trouve confronté à des substances

Plus en détail

Le Jade Greenzyme. Ou la révolution verte. L élixir vert préparé à partir de feuilles de jeunes pousses d orge

Le Jade Greenzyme. Ou la révolution verte. L élixir vert préparé à partir de feuilles de jeunes pousses d orge Le Jade Greenzyme Ou la révolution verte L élixir vert préparé à partir de feuilles de jeunes pousses d orge «Que votre nourriture soit votre médecine» Hippocrate 2 La découverte du Dr Hagiwara : Avant

Plus en détail

Techniques d extraction

Techniques d extraction Activité expérimentale TP Techniques d extraction Objectifs Elaborer et mettre en œuvre différentes techniques d extraction à partir d informations sur les propriétés physiques des espèces chimiques recherchées.

Plus en détail