CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE"

Transcription

1 CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE I - PRINCIPE La chromatographie est une méthode physique de séparation de mélanges en leurs constituants; elle est basée sur les différences d affinité des substances à l égard de deux phases, l une stationnaire ou fixe, l autre mobile. La chromatographie sur couche mince, ou sur plaque (CCM), est effectuée surtout en vue d une analyse d un mélange. La phase stationnaire solide est fixée sur une plaque, et la phase mobile liquide, nommée éluant, est un solvant ou un mélange de solvants. On dépose sur la phase fixe une petite quantité du mélange à séparer et on met cette phase au contact de la phase mobile. La phase mobile migre de bas en haut, par capillarité, le long de la phase fixe en entraînant les constituants du mélange. C est le phénomène d élution, qui permet la séparation des constituants du mélange à analyser. Chaque constituant migre d une certaine hauteur, caractéristique de la substance, que l on appelle rapport frontal ou rétention frontale (Rf) : Rf = hauteur de la tache hauteur du front du solvant Chaque tache correspond à un constituant et on l identifie par comparaison du Rf avec un témoin (une même substance migre à la même hauteur dans des conditions opératoires identiques; même Rf). II - ETUDE DE SUBSTANCES COLOREES Le but est de séparer trois colorants alimentaires : - Le jaune de tartrazine; E 102, - Le rouge d azorubine; E 122, - Le vert; E 102 (jaune de tartrazine) et E 131 (bleu patenté).

2 - Remplir la cuve chromatographique du mélange de solvants (hauteur 0,5 cm). (60 ml de butan-1-ol + 15 ml d acide éthanoïque + 15 ml d eau) - La recouvrir, afin que l atmosphère dans la cuve reste saturée en vapeurs d éluant. - Sur la plaque chromatographique, tracer au crayon de papier un trait horizontal à 1 cm environ du bord inférieur. Ce trait ne doit pas tremper dans le solvant d élution contenu dans la cuve. - Déposer sur le trait, à l aide de cure-dents, à 0,5 cm d intervalle, une microgoutte de : * jaune de tartrazine, * rouge d azorubine, * vert, * mélange des trois colorants. - Laisser sécher les taches avant d éluer (ou sèche-cheveux). - Déposer la plaque verticalement dans la cuve et la couvrir. - Lorsque le solvant a atteint les ¾ environ de la hauteur de la plaque (1 cm du bord supérieur), sortir la plaque de la cuve et marquer immédiatement le front du solvant (car le solvant s évapore très vite). - Lorsque le solvant s est évaporé, mesurer : * la hauteur du front, * les Rf des substances différentes (centre des taches). III - ETUDE D UNE SUBSTANCE INCOLORE Le but est de réaliser une analyse d un produit de synthèse : le paracétamol obtenu à partir du para-aminophénol. - Saturer une cuve chromatographique avec l éluant suivant : mélange toluène / éthoxyéthane / acide éthanoïque / méthanol (60/30/9/1 ml). - Réaliser, dans des petits tubes à hémolyse ou sur une plaque à godets, les trois solutions dans l éthanol : * du para-aminophénol de départ, * du paracétamol brut obtenu, * du paracétamol pur obtenu. - Sur la même plaque chromatographique, faire un dépôt de chaque solution. - Développer le chromatogramme. - Révéler en exposant la plaque sous une lampe UV.

3 IV - IMPORTANCE DE LA GROSSEUR DES TACHES Le but est de tirer des conclusions sur la grosseur des taches à déposer sur les plaques CCM. Réaliser des essais avec un des colorants alimentaires (jaune ou rouge). V - INFLUENCE DE LA CONCENTRATION Le but est de tirer des conclusions sur la concentration du produit à déposer sur les plaques CCM. Réaliser des essais avec du paracétamol pur. Rq : la manipulation de solvants organiques volatils, inflammables et à odeur piquante nécessite l utilisation de la ventilation.

4 CHROMATOGRAPHIE SUR COLONNE / CCM I - GENERALITES Les techniques chromatographiques sont utilisées pour la séparation de mélanges en leurs constituants. Les deux techniques chromatographiques utilisées au cours de cette manipulation sont : - la chromatographie sur colonne, qui permet de séparer un mélange en vue d isoler de petites quantités de chacun des constituants séparés de ce mélange. - la chromatographie sur couche mince (CCM), qui est destinée surtout à la séparation en vue d analyse d un mélange. II - BUT On veut séparer et récupérer isolément les constituants d un mélange de deux colorants : la fuchsine et le rouge de méthyle, puis les analyser. Ces substances ont l avantage d être colorées, ce qui permet de suivre facilement la séparation. La séparation s effectue par chromatographie sur colonne et l analyse par chromatographie sur couche mince.

5 III - CHROMATOGRAPHIE SUR COLONNE D ALUMINE 1 - Principe La chromatographie est une méthode physique de séparation dans laquelle les composés à séparer sont répartis en deux phases : - une phase fixe, de grande surface, appelée phase stationnaire. - une phase mobile, constituée par un fluide, qui traverse la phase stationnaire. Dans notre cas, la phase mobile est liquide et la phase fixe est solide : c est une chromatographie d adsoption. La séparation est due à la différence d adsorbabilité des divers composants du mélange : ceux-ci, étant plus ou moins fortement adsorbés par la phase stationnaire solide, migreront donc plus ou moins rapidement au travers de la colonne. La phase stationnaire est un solide adsorbant : l alumine. Un tube, contenant l adsorbant, est parcouru par un courant d éluant liquide dans lequel on introduira, à un instant donné, une certaine quantité du mélange à séparer. Ce mélange est entraîné par l éluant et est séparé dans la colonne au contact avec l adsorbant. On favorise souvent le pouvoir de séparation en augmentant progressivement le pouvoir éluant de la phase mobile; on est donc généralement conduit à modifier la nature de l éluant en cours de séparation. a - Préparation de la colonne Remplir le tube de la colonne (d une hauteur de 6 cm environ) d éther de pétrole; puis, à l aide d un petit entonnoir sec placé en haut de la colonne, introduire lentement de l alumine (jusqu à une hauteur de 4-5 cm environ) tout en restant recouvert d éther de pétrole. L alumine versée doit s écouler lentement et sédimenter uniformément. La surface supérieure de l alumine sera ensuite nivelée à l horizontale en tapotant légèrement le tube. Ouvrir le robinet pour laisser s écouler l éther de pétrole, jusqu à ce que le niveau de ce dernier soit de 1 à 2 mm environ au-dessus de la couche d alumine; puis refermer le robinet. La colonne est ainsi prête à l emploi. Attention : Il faut toujours du liquide au-dessus de la colonne, sinon celle-ci pourrait se fissurer en séchant! b - Utilisation de la colonne pour la séparation Introduire dans la colonne environ 5-6 gouttes du mélange à séparer (fuchsine-rouge de méthyle, 1/1) en déposant ce dernier (prélevé à l aide d une pipette graduée) avec précautions près de la surface d alumine : il faut introduire la pipette lentement dans le tube de la colonne, en s aidant des deux mains pour éviter de toucher les parois internes du tube, jusqu à ce que la pointe de la pipette soit à quelques millimètres au-dessus de l alumine. Ouvrir le robinet et laisser s écouler du liquide jusqu à ce que le mélange soit adsorbé à la surface supérieure de la couche d alumine, puis refermer le robinet. Verser lentement, le long des parois internes du tube, un peu (1 à 2 ml) d éther de pétrole de façon à rincer ces parois, et laisser à nouveau s écouler du liquide jusqu à la surface supérieure de l alumine. On fera s écouler ensuite, successivement et dans l ordre indiqué ci-dessous, les éluants suivants, en veillant : - à ne rajouter un nouvel éluant que lorsque le précédent ne sera plus qu à 1 ou 2 mm au-dessus de la couche d alumine;

6 - à verser les liquides lentement, le long des parois internes du tube, pour éviter de perturber par turbulence la couche d alumine. - 5 ml d éther de pétrole - 5 ml de propanone - 5 ml d un mélange 1/1 d éther de pétrole - toluène - 5 ml d éthanol - 5 ml d un mélange 1/1 de toluène - éther diéthylique - 5 ml d eau. - 5 ml d éther diéthylique - 5 ml d un mélange 1/1 d éther diéthylique - propanone Les deux fractions colorées seront recueillies séparément dans des tubes à hémolyse. Les fractions non colorées (éluants) seront toutes collectées dans le même erlenmeyer : récupération des solvants usés. Ne pas les jeter à l évier! IV - ANALYSE PAR CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE 1 - Principe La chromatographie sur plaque est également une chromatographie d adsorption que l on effectue surtout en vue d une analyse d un mélange. Sur une plaque chromatographique, tracer, au crayon de papier, un trait à 1 cm environ du bord inférieur et parallèlement à ce dernier. Déposer sur le trait, à l aide de tubes capillaires, à 0,5 cm d intervalle, une microgoutte de : - solution de fuchsine témoin - solution de fuchsine obtenue - solution de rouge de méthyle témoin - solution de rouge de méthyle obtenue - solution du mélange témoin - solution du mélange obtenue. Laisser sécher les taches avant d éluer. On fait monter le long de la plaque, par capillarité, le solvant d élution choisi : mélange à 30% d acétate d éthyle + 70% de cyclohexane. Couvrir le bac d élution par une plaque de verre, afin que l atmosphère, dans le bac, reste saturée en vapeurs d éluant. Attention : Le trait, dessiné sur la plaque, ne doit pas tremper dans le solvant d élution contenu dans le bac! Lorsque le solvant qui monte a atteint les ¾ environ de la hauteur de la plaque (front du solvant), sortir la plaque et marquer immédiatement (car le solvant s évapore très vite) la hauteur du front à l aide d un crayon de papier, puis laisser évaporer le solvant. Mesurer ensuite, avec une règle graduée : - la hauteur du front du solvant; - les Rf des substances différentes (centre des taches). Rq : la manipulation de solvants organiques volatils et inflammables nécessite l utilisation de la ventilation.

Les médicaments : un médicament générique et un médicament «princeps» contiennent un même principe actif mais se différencient par leur formulation.

Les médicaments : un médicament générique et un médicament «princeps» contiennent un même principe actif mais se différencient par leur formulation. Document du professeur 1/8 Niveau 2 nde THEME : LA SANTE Physique Chimie PRINCIPE DE LA CHROMATOGRAPHIE Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 LA SANTE NOTIONS ET CONTENUS COMPETENCES ATTENDUES Les médicaments

Plus en détail

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie TECHNIQUES: Principes de la chromatographie 1 Définition La chromatographie est une méthode physique de séparation basée sur les différentes affinités d un ou plusieurs composés à l égard de deux phases

Plus en détail

Suivi d une réaction lente par chromatographie

Suivi d une réaction lente par chromatographie TS Activité Chapitre 8 Cinétique chimique Suivi d une réaction lente par chromatographie Objectifs : Analyser un protocole expérimental de synthèse chimique Analyser un chromatogramme pour mettre en évidence

Plus en détail

Extraction et séparation de la chlorophylle

Extraction et séparation de la chlorophylle Extraction et séparation de la chlorophylle Rapport de stage de Floriane Cere, Aude Burgat et Paul Scotto BTS Anabiotech Auzeville mars 2014 I. Etude bibliographique 1.1. Les pigments de la plante 1) Chlorophylle

Plus en détail

Niveau 2 de THEME : LA SANTE. Programme : BO n 4 du 29 avril 2010

Niveau 2 de THEME : LA SANTE. Programme : BO n 4 du 29 avril 2010 Document du professeur 1/8 Niveau 2 de THEME : LA SANTE Physique Chimie SYNTHESE D UNE ESPECE CHIMIQUE ET IDENTIFICATION Programme : BO n 4 du 29 avril 2010 LA SANTE NOTIONS ET CONTENUS COMPETENCES ATTENDUES

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUESDE BIOCHIMIE L1

TRAVAUX PRATIQUESDE BIOCHIMIE L1 TRAVAUX PRATIQUESDE BICHIMIE L1 PRINTEMPS 2011 Les acides aminés : chromatographie sur couche mince courbe de titrage Etude d une enzyme : la phosphatase alcaline QUELQUES RECMMANDATINS IMPRTANTES Le port

Plus en détail

PREPARATION DE LA BENZOCAINE

PREPARATION DE LA BENZOCAINE GBVS(2) 7 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE Durée: 6 heures Coef: 7 SUJET N 2 Toutes les calculatrices de poche, y compris les calculatrices programmables et alphanumériques, dont la surface de hase ne dépasse

Plus en détail

Extraction, séparation et identification d espèces chimiques

Extraction, séparation et identification d espèces chimiques Extraction, séparation et identification d espèces chimiques Préambule : Depuis la plus haute Antiquité, l homme utilise des colorants, des parfums et des arômes. Ceux-ci ont d abord été extraits de produits

Plus en détail

TP1 Spécificité enzymatique

TP1 Spécificité enzymatique TP1 Spécificité enzymatique L'approvisionnement en glucose commence par la digestion de macromolécules glucidiques comme l'amidon. Cette digestion s'effectue grâce à enzymes digestives. Les enzymes sont

Plus en détail

NHCOCH 3 CH 3 + CH 3 CO 2 H

NHCOCH 3 CH 3 + CH 3 CO 2 H FACULTÉ DES SCIENCES DÉPARTEMENT DE CHIMIE CHM 302 Techniques de chimie organique et inorganique Travaux pratiques Coordonnateur: Jean-Marc CHAPUZET Date: Jeudi 30 Novembre 2006 Local: D7-3012; D7-3014

Plus en détail

THEME : SANTE. Sujet N 6

THEME : SANTE. Sujet N 6 THEME : SANTE Sujet N 6 Exercice n 1 : Question de cours Qu'est ce que la période d'un phénomène périodique? Exercice n 2 : Manger le bon poisson Le chat aime le poisson mais préfère les rouges. S'il vise

Plus en détail

TP biologie cellulaire 3 : chromatographie et électrophorèse

TP biologie cellulaire 3 : chromatographie et électrophorèse TP biologie cellulaire 3 : chromatographie et électrophorèse Objectifs : - Connaître le principe des techniques de chromatographie et électrophorèse. - Savoir réaliser une chromatographie sur couche mince,

Plus en détail

1/ Les méthodes d extraction traditionnelles

1/ Les méthodes d extraction traditionnelles Objectifs : extraire la molécule d eugénol du clou de girofle et vérifier la qualité du produit synthétisé. Le dentiste. Gerrit van Honthorst Remède traditionnel en dentisterie, le clou de girofle est

Plus en détail

Chimie cinquième - 2014/2015 Chapitre 4 : Séparer les constituants d'un mélange

Chimie cinquième - 2014/2015 Chapitre 4 : Séparer les constituants d'un mélange Chapitre 4 : Séparer les constituants d un mélange 1. Que faut-il pour récupérer un gaz? 2. A quoi sert l eau de chaux? 3. Comment utilise-t-on l eau de chaux? 4. Qu'utilise-t-on pour tester la présence

Plus en détail

Documents de travail Lycée Senghor Evreux - http://biotech.spip.ac-rouen.fr 1

Documents de travail Lycée Senghor Evreux - http://biotech.spip.ac-rouen.fr 1 T BTK AT de biotechnologies Analyses et contrôles sur le lait cru Contexte : Le lait cru, ou lait de ferme, est un lait animal (le plus souvent de vache) non transformé qui conserve donc toutes ses qualités

Plus en détail

Génétique kits. Kit de précipitation de l ADN. Réf : 117 029. Français p 1. Version : 8003

Génétique kits. Kit de précipitation de l ADN. Réf : 117 029. Français p 1. Version : 8003 kits Français p 1 Kit de précipitation de l ADN Version : 8003 1 Composition Quantité nécessaire pour 25 tests. - 25 ml de solution d ADN (de saumon) à 1mg/mL (tampon Tris-HCI 0,010 M, ph 8,0 en présence

Plus en détail

Chromatographie gazeuse

Chromatographie gazeuse 2012 Chromatographie gazeuse Assisstant : Bastien NEEL Group 1 : Romain LAVERRIERE (romainl0@etu.unige.ch) Tatiana PACHOVA (pachova0@etu.unige.ch) Table of content: 1 Résumé... 3 2 Introduction... 3 3

Plus en détail

EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES

EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES Epreuve Régionale des Olympiades de la chimie 00 Académie de Nantes (Lycée Clemenceau, Nantes) EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES Durée de l épreuve : h NOM : PRENOM : ELEVE EN CLASSE DE TERMINALE : DU

Plus en détail

Chromatographie en phase gazeuse (CPG): Le 8 décembre 2011 Filières SVI S5 et STE Professeur SAALAOUI Ennouamane

Chromatographie en phase gazeuse (CPG): Le 8 décembre 2011 Filières SVI S5 et STE Professeur SAALAOUI Ennouamane Chromatographie en phase gazeuse (CPG): Le 8 décembre 2011 Filières SVI S5 et STE Professeur SAALAOUI Ennouamane Principe Le principe de la séparation par C.P.G. consiste à partager l'échantillon à analyser

Plus en détail

259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP

259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP 259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP A d a p t a t i o n : A. - M. F o u r n i e r ( C o p a d ), M. C a s a n o v a & H. J e n n y ( C d C ) 2 0 0 1 C o n c e p t i o n D. M a r g

Plus en détail

Utilisation de l HPTLC dans un Laboratoire de Chromatographie Préparative

Utilisation de l HPTLC dans un Laboratoire de Chromatographie Préparative Utilisation de l HPTLC dans un Laboratoire de Chromatographie Préparative Sommaire Présentation d ORIL Industrie Étapes de développement d une nouvelle molécule Utilisation de la chromatographie préparative

Plus en détail

COULEURS ET ARTS. La couleur d un objet dépend de. Cette diffusion dépend de deux facteurs : *., *..

COULEURS ET ARTS. La couleur d un objet dépend de. Cette diffusion dépend de deux facteurs : *., *.. COULEURS ET ARTS Depuis la Préhistoire, l Homme utilise des pigments et des colorants pour modifier son environnement. Depuis les oxydes de fer des peintures rupestres, jusqu aux colorants synthétiques,

Plus en détail

TUTORIAL N 2 La Photodécoupe

TUTORIAL N 2 La Photodécoupe TUTORIAL N 2 La Photodécoupe Materiel nécessaire : - Eau oxygénée 130 vol. - Acide Chlorhydrique - Alcool à brûler - Acétone - 2 Bacs en plastique - 1 verre doseur en plastique ou verre - 1 fer à repasser

Plus en détail

1. Description sommaire d un chromatographe en phase gazeuse.

1. Description sommaire d un chromatographe en phase gazeuse. Page 1 sur 6 1. Description sommaire d un chromatographe en phase gazeuse. 2. Four. C est un four à bain d air, pourvu de résistances chauffantes et d un système de ventilation et de brassage pour l homogénéisation

Plus en détail

Matériel de laboratoire

Matériel de laboratoire Matériel de laboratoire MATERIAUX UTILISE... 1 L'APPAREILLAGE DE LABORATOIRE... 1 a) Les récipients à réaction... 2 b) La verrerie Graduée... 2 MATERIEL DE FILTRATION... 6 FILTRATION SOUS VIDE AVEC UN

Plus en détail

Extraction d un liquide et isolement du liquide brut

Extraction d un liquide et isolement du liquide brut Extraction d un liquide et isolement du liquide brut 1- Isolement d un liquide : Pour retirer un liquide contenu dans un milieu réactionnel on peut : Hydrodistiller Le principe consiste à extraire le liquide

Plus en détail

5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LES MÉLANGES HOMOGÈNES ET LES CORPS PURS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LES MÉLANGES HOMOGÈNES ET LES CORPS PURS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. 5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LS MÉLANGS HOMOGÈNS T LS CORPS PURS CORRCTION DS XRCICS Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : xercice 1 p 40 a L'apparence homogène d'une substance ne

Plus en détail

Travaux Pratiques de Physique

Travaux Pratiques de Physique Travaux Pratiques de Physique Fluide 1 : Masse Volumique Tension superficielle Service de Physique Biomédicale Université de Mons Plan Rappels Théoriques Masse volumique et principe d Archimède Tension

Plus en détail

Le WOW Lab présente. Instructions. À l aide du coupe-fil, couper deux bouts de fil en acier inoxydable de 25 cm chacun.

Le WOW Lab présente. Instructions. À l aide du coupe-fil, couper deux bouts de fil en acier inoxydable de 25 cm chacun. Électrophorèse en gel Instructions Toutes les étapes suivantes peuvent être réalisées par les élèves. Partie I - Construction de la cuve fil en acier inoxydable coupe-fils récipient en plastique carré

Plus en détail

Concours ATPL 2011 EXTERNE

Concours ATPL 2011 EXTERNE Concours ATPL 011 EXTERNE Sciences physiques et chimiques Dans les questions numérotées de 1 à 13, vous ne cocherez que les réponses exactes. Pour chacune de ces 13 questions, il y a entre 0 et 5 réponses

Plus en détail

TECHNIQUES DE BASE EN CHIMIE ORGANIQUE

TECHNIQUES DE BASE EN CHIMIE ORGANIQUE TECHNIQUES DE BASE EN CHIMIE ORGANIQUE La synthèse organique suit en général le schéma suivant : Synthèse Séparation des produits Caractérisation du produit Pur? Oui Fin. Evaluation du rendement Non Purification

Plus en détail

BIOCHIMIE. Tester de nouvelles expériences (BIOCH. I. 2, a) Techniques de chromatographie en phase liquide.

BIOCHIMIE. Tester de nouvelles expériences (BIOCH. I. 2, a) Techniques de chromatographie en phase liquide. BIOCHIMIE Tester de nouvelles expériences (BIOCH. I. 2, a) Techniques de chromatographie en phase liquide. Chromatographie d adsorption sur couche mince (CCM) d un extrait total de pigments végétaux. Dégradation

Plus en détail

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION CORRECTION DS n 8 Cinétique et chimie organique I- SUIVI SPECTROPOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION On se propose d étudier la cinétique de la réaction totale entre les ions dichromate Cr 2 O 7 2-

Plus en détail

Mallette «Chromatographie sur colonne»

Mallette «Chromatographie sur colonne» 1 MATERIEL 1.1 Contenu de la mallette 1.2 Description du matériel VANNE D INJECTION COLONNE SERINGUE D INJECTION RÉSERVE D ÉLUANT POMPE MISE SOUS TENSION SÉLECTEUR DE LA GAMME DE VITESSE X1 X10 MAX RÉGLAGE

Plus en détail

Reformulons donc la question : De quels sucres s agit-il?

Reformulons donc la question : De quels sucres s agit-il? TP : ETUDE D UNE BOISSON POUR LE SPORT : une boisson riche en glucides La nutrition du sportif : Avoir une bonne nutrition contribue non seulement à améliorer les performances mais cela permet aussi de

Plus en détail

EVALUATION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE DES ACIDES AMINES

EVALUATION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE DES ACIDES AMINES EVALUATION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE DES ACIDES AMINES METHODES CHROMATOGRAPHIQUES. METHODES ELECTROPHORETIQUES. DOSAGES SPECIFIQUES. CHROMATOGRAPHIE SUR PAPIER. CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE. CHROMATOGRAPHIE

Plus en détail

Atelier «Le laboratoire du petit chimiste» Expériences

Atelier «Le laboratoire du petit chimiste» Expériences Atelier «Le laboratoire du petit chimiste» Expériences Expérience «Une encre qui disparaît et réapparaît» Sous l effet de différentes solutions, de l encre passe alternativement de la couleur bleue à l

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION Coagulation Floculation - Décantation 07-1055A

MANUEL D UTILISATION Coagulation Floculation - Décantation 07-1055A Concepteur de solutions et de services pour la recherche et le développement COAGULATION FLOCULATION - DECANTATION MANUEL D UTILISATION Coagulation Floculation - Décantation 07-1055A BP46 Route d Heyrieux

Plus en détail

Expérience # 2. Synthèse de l Aspirine et du Tylenol

Expérience # 2. Synthèse de l Aspirine et du Tylenol Expérience # 2 Synthèse de l aspirine et du Tylenol 1. But Le but de l expérience consistera à effectuer la synthèse chimique de l aspirine et du Tylenol. Nous pourrons alors en profiter pour se familiariser

Plus en détail

33-Dosage des composés phénoliques

33-Dosage des composés phénoliques 33-Dosage des composés phénoliques Attention : cette manip a été utilisée et mise au point pour un diplôme (Kayumba A., 2001) et n a plus été utilisée depuis au sein du labo. I. Principes Les composés

Plus en détail

La date d édition actuelle se trouve dans le mode opératoire ou l évaluation.

La date d édition actuelle se trouve dans le mode opératoire ou l évaluation. Principe L azote organique est attaqué par de l acide sulfurique fumant à chaud en présence d un catalyseur pour être transformé en ammonium. elui-ci est entrainé par distillation à la vapeur d eau avec

Plus en détail

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR Ce TP s étale sur une séance de 2 heures (spectre visible), puis une séance d 1 heure (spectre infrarouge). Objectifs : - Identifier un colorant

Plus en détail

pka D UN INDICATEUR COLORE

pka D UN INDICATEUR COLORE TP SPETROPHOTOMETRIE Lycée F.BUISSON PTSI pka D UN INDIATEUR OLORE ) Principes de la spectrophotométrie La spectrophotométrie est une technique d analyse qualitative et quantitative, de substances absorbant

Plus en détail

Mise au point d un protocole expérimental : Synthèse de l acétate de pentyle

Mise au point d un protocole expérimental : Synthèse de l acétate de pentyle Mise au point d un protocole expérimental : Synthèse de l acétate de pentyle Ce TP se place à la suite des deux précédents TP intitulés «Synthèse de l acide benzoïque par hydrolyse du benzonitrile» et

Plus en détail

Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation

Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation TP Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation Règles de sécurité Blouse, lunettes de protection, pas de lentilles de contact, cheveux longs attachés. Toutes les solutions aqueuses seront jetées

Plus en détail

Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire :

Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire : Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire : 1. Prélever ml de la solution mère à la pipette jaugée. Est-ce que je sais : Mettre une propipette sur une pipette

Plus en détail

GRAVIMETRIE + NO. 1 - Principe de la gravimétrie. a - Quelques exemples. b - Facteurs influençant la solubilité

GRAVIMETRIE + NO. 1 - Principe de la gravimétrie. a - Quelques exemples. b - Facteurs influençant la solubilité GRAVIMETRIE 1 - Principe de la gravimétrie Cette méthode d analyse quantitative a pour but d obtenir une séparation quantitative (c'est-àdire totale) d'un cation ou d'un anion (en solution aqueuse) par

Plus en détail

TP Identification d un cachet (aspirine)

TP Identification d un cachet (aspirine) TP Identification d un cachet (aspirine) Sur la scène de crime, nous avons retrouvé des cachets blancs, supposés être de l aspirine, pouvant appartenir à la victime ou bien à son agresseur potentiel. On

Plus en détail

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions La préparation des solutions est un des actes majeurs de la chimie. Une solution se prépare toujours dans une fiole jaugée. Tout prélèvement se fait avec

Plus en détail

D après vous, à qui pourraient appartenir ce(s) sang(s)? Comment pourrait-on le(s) identifier?

D après vous, à qui pourraient appartenir ce(s) sang(s)? Comment pourrait-on le(s) identifier? TP Etude du sang Sur la scène de crime, nous avons retrouvé différents échantillons de sang (sur la victime, à côté d elle, sur la lame de scie, dans des tubes à essai). On se propose de déterminer la

Plus en détail

Cadre légal Inflammables Vers 2009 15

Cadre légal Inflammables Vers 2009 15 Inflammables Introduction On qualifie d s les liquides qui peuvent, à des températures proches de la température ambiante, s enflammer en présence d une source d ignition (étincelle, flamme nue, surface

Plus en détail

MODE OPERATOIRE Colorations et Examen microscopique

MODE OPERATOIRE Colorations et Examen microscopique P 1/12 Indice de révision A Nature de la modification Création SOMMAIRE I - Objet... 2 II - Réactifs... 2 III - Méthodologie... 2 IV - Lecture des lames... 5 V - Notation des résultats... 7 VI - Annexes...

Plus en détail

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique.

Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique. FICHE 14 Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique. I. Stratégie à employer lors d une synthèse On veut synthétiser un composé au laboratoire. On doit donc imaginer les différentes étapes

Plus en détail

BS500 500ml Bottle Sampling Unit

BS500 500ml Bottle Sampling Unit BS500 500ml Bottle Sampling Unit User Guide www.mpfiltri.co.uk 200.307-FR Concerne les numéros de modèle BS500 ATTENTION DANGER Les circuits hydrauliques contiennent des fluides dangereux à des pressions

Plus en détail

CARACTERE «GLOBULE ROUGE» ET DEGRE DE PARENTE ENTRE DES VERTEBRES

CARACTERE «GLOBULE ROUGE» ET DEGRE DE PARENTE ENTRE DES VERTEBRES Fiche sujet candidat Les globules rouges existent chez les Vertébrés sous deux états : l état primitif avec noyau et l état dérivé sans noyau. La présence d un noyau dans les cellules est facilement observable

Plus en détail

Etablis un constat de l expérience et essaie d expliquer le phénomène :

Etablis un constat de l expérience et essaie d expliquer le phénomène : Défi : La lumière est-elle blanche? un disque compact, une lampe de poche 1. Eclaire le CD. Ton hypothèse s est-elle vérifiée? 1 Défi : La lumière est-elle blanche? un miroir, une cuvette, de l eau, une

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2015 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Coefficient de la sous-épreuve : 4 Ce sujet est

Plus en détail

TP DE CHIMIE BIOLOGIQUE

TP DE CHIMIE BIOLOGIQUE GEMBLOUX AGRO GRO-BIO TECH UNIVERSITÉ DE LIÈGE TP TP DE CHIMIE BIOLOGIQUE 2 ÈME PAR PARTIE PROF ROF. M. PAQUOT M. IR. S. S. GILLET S. Gillet - CBI - 1 - TP1 : Extraction et dosage des sucres par HPAEC

Plus en détail

KIT REALISATION DE LA PCR A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 gels de 8 puits et 10 réactions de PCR)

KIT REALISATION DE LA PCR A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 gels de 8 puits et 10 réactions de PCR) : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr KIT REALISATION DE LA PCR Ref: PCRREA A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en page 1 Stocker les

Plus en détail

1. Œuf, trucs et astuces

1. Œuf, trucs et astuces 1. Œuf, trucs et astuces Quelle est la composition d un œuf? Expérience : Réaliser un «blanc» pour l expérience qui suivra. Pour se faire, ajouter un peu de sulfate de cuivre anhydre dans un bécher contenant

Plus en détail

Problème No 1 (85 points)

Problème No 1 (85 points) FACULTÉ DES SCIENCES DÉPARTEMENT DE CHIMIE CHM 302 Techniques de chimie organique et inorganique Chargés de cours: Jasmin Douville et Dana Winter Date: Jeudi 27 novembre 2008 Locaux: D7-2018, D7-2023 Heure:

Plus en détail

Principe de la séparation sur une résine échangeuse d ions

Principe de la séparation sur une résine échangeuse d ions Principe de la séparation sur une résine échangeuse d ions La réaction d échange entre la résine et le mélange à séparer dépend de l affinité relative de la résine pour le contre ion qu elle porte et pour

Plus en détail

PCSI 2013/2014. Corrigé du Devoir Surveillé de chimie n 1. I) L éther de diéthyle. La phase liquide contient n E = 4,82 mol d éther.

PCSI 2013/2014. Corrigé du Devoir Surveillé de chimie n 1. I) L éther de diéthyle. La phase liquide contient n E = 4,82 mol d éther. PCSI 2013/2014 Corrigé du Devoir Surveillé de chimie n 1 I) L éther de diéthyle Conservation de l éther dans une bouteille hermétique 1) La bouteille a une capacité de V = 1,000 L. On la remplit avec un

Plus en détail

Initiation à la photographie sous marine

Initiation à la photographie sous marine Initiation à la photographie sous marine 1. Présentation de l appareil photo 2. La photo sous marine (1/2) 3. La photo sous marine (2/2) 4. Traitement numérique Présentation de l appareil photo 1. Les

Plus en détail

1 - UTILISER LES GOUACHES EN CHERCHANT A OBTENIR DES EFFETS DIFFÉRENTS GRACE A deux CONSIsTANCES différentes :

1 - UTILISER LES GOUACHES EN CHERCHANT A OBTENIR DES EFFETS DIFFÉRENTS GRACE A deux CONSIsTANCES différentes : 1 consistances! ATTENTION Rappel des conseils d entretien de votre matériel : Tubes de gouache : nettoyer le pas de vis. Ne pas tordre les tubes et les protéger. Pinceaux fins : ne pas les laisser tremper

Plus en détail

XX OLYMPIADES DE LA CHIMIE THEME : CHIMIE ET BEAUTE SUJET A PROPOS DES ROUGES A LEVRES TITRE : SOIGNER SON APPARENCE

XX OLYMPIADES DE LA CHIMIE THEME : CHIMIE ET BEAUTE SUJET A PROPOS DES ROUGES A LEVRES TITRE : SOIGNER SON APPARENCE XX LYMPIADES DE LA CHIMIE THEME : CHIMIE ET BEAUTE SUJET A PRPS DES RUGES A LEVRES TITRE : SIGNER SN APPARENCE Préambule : L apparence est, avant tout, une question de mode. Les rouges à lèvres, qui font

Plus en détail

EXPÉRIENCES TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE ORGANIQUE ET INORGANIQUE

EXPÉRIENCES TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE ORGANIQUE ET INORGANIQUE EXPÉRIENCES TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE ORGANIQUE ET INORGANIQUE CHM- 302 Hiver 2013 Dates et sujets des expériences Cours : heures à confirmer avec Jean Marc Chapuzet Date Heure Sujet Local Lundi 14 janvier

Plus en détail

14 ème séance : Histoire de patate (manipulation expérimentale).

14 ème séance : Histoire de patate (manipulation expérimentale). 14 ème séance : Histoire de patate (manipulation expérimentale). Introduction Comme l indique le titre, cette manipulation est expérimentale, en ce sens qu elle n a pas été testée rien ne dit donc que

Plus en détail

Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique

Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique I. Stratégie de synthèse I.1. Sécurité et efficacité Lors de la fabrication d une molécule organique (synthèse) il faut réfléchir

Plus en détail

Méthode de dosage de phtalates dans les vins par couplage en chromatographie gazeuse et spectrométrie de masse (Résolution Oeno 477/2013)

Méthode de dosage de phtalates dans les vins par couplage en chromatographie gazeuse et spectrométrie de masse (Résolution Oeno 477/2013) Méthode OIV-MA-AS323-10 Méthode Type IV (Résolution Oeno 477/2013) 1. DOMAINE D'APPLICATION Cette méthode s applique à la recherche et au dosage de phtalates dans les vins. 2. PRINCIPE L échantillon est

Plus en détail

Chapitre 2 : Principe actif, formulation, identification

Chapitre 2 : Principe actif, formulation, identification Chapitre 2 : Principe actif, formulation, identification Introduction Pour soigner la fièvre et les douleurs, de nombreux médicaments sont vendus en pharmacie. Comment choisir un médicament à l aide de

Plus en détail

Comment mesurer le ph d'une solution? Trois méthodes, plus ou moins précises, sont possibles.

Comment mesurer le ph d'une solution? Trois méthodes, plus ou moins précises, sont possibles. Objectifs : Savoir mesurer un de solution et identifier un milieu acide d'un milieu basique. Connaître les indicateurs colorés acido-basiques. Mesurer le par 3 méthodes et calculer la concentration des

Plus en détail

TP Ecriture invisible

TP Ecriture invisible TP Ecriture invisible Une feuille blanche soigneusement pliée a été retrouvée dans l agenda de la victime, Mr Boidest. On se propose de vérifier qu elle ne contient pas de message caché. Principe : Tester

Plus en détail

SVE 222 & PCL-442. Fascicule de Travaux Pratiques

SVE 222 & PCL-442. Fascicule de Travaux Pratiques SVE 222 & PCL-442 Fascicule de Travaux Pratiques 2014-2015 Institut Supérieur de l Education et de la Formation Continue Bassem Jamoussi & Radhouane Chakroun 1 Sommaire PCL 442/SVE222 - TP N 1 : Etude

Plus en détail

Fiche de lecture du projet de fin d étude

Fiche de lecture du projet de fin d étude GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE Fiche de lecture du projet de fin d étude Analyse du phénomène de condensation sur l aluminium Par Marine SIRE Tuteurs : J.C. SICK Manager du Kawneer Innovation Center &

Plus en détail

LES COLORANTS ARTIFICIELS DANS LES DENREES ALIMENTAIRES DESTINEES AUX ENFANTS

LES COLORANTS ARTIFICIELS DANS LES DENREES ALIMENTAIRES DESTINEES AUX ENFANTS Gymnase Auguste Piccard LES COLORANTS ARTIFICIELS DANS LES DENREES ALIMENTAIRES DESTINEES AUX ENFANTS Chloé Beutler, 3M5 Thème : la chimie au quotidien TM suivit par Monsieur Moret Le 7 novembre 2011 1

Plus en détail

Etape 1 : Découvrir les ingrédients de la boisson mystère

Etape 1 : Découvrir les ingrédients de la boisson mystère Défi n 3 cycle 1 Défi boisson mystère cycle 1 En quoi consiste le défi? En la réalisation d une boisson comprenant différentes couleurs. Critères possibles pris en compte : - originalité de la présentation

Plus en détail

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012)

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012) SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012) 1. OBJET, ORIGINE ET DOMAINE D APPLICATION Le sucre de raisin est obtenu exclusivement à partir du

Plus en détail

ACADEMIE AIX MARSEILLE

ACADEMIE AIX MARSEILLE ACADEMIE AIX MARSEILLE XIX èmes OLYMPIADES DE LA CHIMIE 2003 Chimie et Beauté Epreuve de Travaux Pratiques Mercredi 12 février 2003 Analyses courantes pour le contrôle-qualite des produits cosmétiques

Plus en détail

INSA de LYON Dép. Génie Civil et Urbanisme 3GCU CONVECTION - 93. [J. Brau], [2006], INSA de Lyon, tous droits réservés

INSA de LYON Dép. Génie Civil et Urbanisme 3GCU CONVECTION - 93. [J. Brau], [2006], INSA de Lyon, tous droits réservés CONVECTION - 93 Introduction Ce mode de transfert est basé sur le fait qu il y a déplacement de matière : il ne concerne donc que les fluides (liquides et gaz). Contrairement à la conduction où le transfert

Plus en détail

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE SOLUTION COLOREE

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE SOLUTION COLOREE P1S2 Chimie ACTIVITE n 5 DETERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE SOLUTION COLOREE Le colorant «bleu brillant FCF», ou E133, est un colorant artificiel (de formule C 37 H 34 N 2 Na 2 O 9 S 3 ) qui a longtemps

Plus en détail

Documents de stage. Compétences fondamentales. en chimie pour. l'enseigner en STI2D. J1 mardi 21 juin 2011. J3 mercredi 14 décembre 2011

Documents de stage. Compétences fondamentales. en chimie pour. l'enseigner en STI2D. J1 mardi 21 juin 2011. J3 mercredi 14 décembre 2011 Caen - Lycée Charles de Gaulle J1 mardi 21 juin 2011 J2 mercredi 21 septembre2011 J3 mercredi 14 décembre 2011 Documents de stage Réfrigérant à eau Ballon Mélange réactionnel Chauffeballon Documents de

Plus en détail

MODE OPERATOIRE. Ces plaques ne doivent pas être nettoyées avec des produits acides ou des détergents alcalins

MODE OPERATOIRE. Ces plaques ne doivent pas être nettoyées avec des produits acides ou des détergents alcalins Page : 1/9 Ces plaques ne doivent pas être nettoyées avec des produits acides ou des détergents alcalins Les plaques références pour ressuage remplissent deux fonctions essentielles : Essais comparatifs

Plus en détail

UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie

UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie Emmanuel Beaudoin Sébastien Béasse 1 TP1 Dosage calorimétrique : détermination d une enthalpie de réaction Introduction La digestion

Plus en détail

1. OBJET 3 2. PERIMETRE DES PRESTATIONS 3 3. EXEMPLES TYPES DE PRESTATIONS 4 4. EXEMPLES TYPES DE REALISATIONS 5

1. OBJET 3 2. PERIMETRE DES PRESTATIONS 3 3. EXEMPLES TYPES DE PRESTATIONS 4 4. EXEMPLES TYPES DE REALISATIONS 5 SOMMAIRE 1. OBJET 3 2. PERIMETRE DES PRESTATIONS 3 3. EXEMPLES TYPES DE PRESTATIONS 4 4. EXEMPLES TYPES DE REALISATIONS 5 5. TYPES DE LIVRABLES A REMETTRE PAR LE TITULAIRE 6 6. SAVOIR-FAIRE REQUIS 6 2

Plus en détail

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS CONCOURS EXTERNE ÉPREUVES D ADMISSION session 2010 TRAVAUX PRATIQUES DE CONTRE-OPTION DU SECTEUR A CANDIDATS DES SECTEURS B ET C

Plus en détail

Chromatographie en phase gazeuse (CPG)

Chromatographie en phase gazeuse (CPG) Chromatographie en phase gazeuse (CPG) La chromatographie en phase gazeuse est une technique de chromatographie très répandue, extrêmement sensible, dont les premières applications, qui remontent au début

Plus en détail

Didactique Kit de chimie

Didactique Kit de chimie Kit de chimie Français p 1 Version : 1110 1 Description 1.1 Généralités Le kit effet d un azurant sur le coton permet la mise en œuvre d une réaction photochimique en utilisant un azurant optique. Cette

Plus en détail

LE SPECTRE D ABSORPTION DES PIGMENTS CHLOROPHYLLIENS

LE SPECTRE D ABSORPTION DES PIGMENTS CHLOROPHYLLIENS Fiche sujet-élève Les végétaux chlorophylliens collectent l énergie lumineuse grâce à différents pigments foliaires que l on peut classer en deux catégories : - les chlorophylles a et b d une part, - les

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques nà5

Devoir de Sciences Physiques nà5 Exercice I : sur le zinc Devoir de Sciences Physiques nà5 L épreuve dure 1h50. L usage de la calculatrice est autorisé. Les précipitations sont naturellement acides en raison du dioxyde de carbone présent

Plus en détail

La spectrophotométrie permet l'étude de solutions colorées dans l'infrarouge (1 100 nm au maximum), dans le visible et dans l'ultraviolet (190 nm).

La spectrophotométrie permet l'étude de solutions colorées dans l'infrarouge (1 100 nm au maximum), dans le visible et dans l'ultraviolet (190 nm). Spectrophotométrie Spectrophotométrie La spectrophotométrie permet l'étude de solutions colorées dans l'infrarouge (1 100 nm au maximum), dans le visible et dans l'ultraviolet (190 nm). Spectre d'absorption

Plus en détail

Colle à base de chlorure de polyvinyle en solution solvant présentation en gel.

Colle à base de chlorure de polyvinyle en solution solvant présentation en gel. PVC U Colle pour PVC rigide Soudure à froid Convient pour haute pression (jusqu à 16 bars), basse pression et évacuation Permet de compenser les jeux jusqu à 0.6 mm Application facile : colle en gel Avis

Plus en détail

Brochure d applications pour systèmes de résine réactive 2-K FK-Fix Mixpac

Brochure d applications pour systèmes de résine réactive 2-K FK-Fix Mixpac 3 Brochure d applications pour systèmes de résine réactive 2-K FK-Fix Mixpac Systèmes entreposables de cartouches bi-composant FK-Fix H FK-Fix E FK-Fix P Remplissage des creux sous un parquet Résinification

Plus en détail

TP ENZYMES DE RESTRICTION, OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE

TP ENZYMES DE RESTRICTION, OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE THÈME : Des débuts de la génétique aux enjeux actuels des biotechnologies Niveau : Spécialité terminale S TP ENZYMES DE RESTRICTION, OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE EXTRAIT DU BO: Notions et contenus

Plus en détail

CONTACTS INTRODUCTION. Composantes de base d'une BAG

CONTACTS INTRODUCTION. Composantes de base d'une BAG Document : Guide d' 'utilisation : Préparé par : KHALID LAAZIRI PROJET B O ÎTE À GANT S CONTACTS KHALID LAAZIRI (PJAB 7467 LOCAL: 5094) JOËL BOUCHARD (LOCAL: 4155) ÉTUDIANTS DE RICHARD MARTEL (LOCAUX :

Plus en détail

N : Date : 20 juin 2013 EXAMEN DE PHYSIQUE (SECOND SEMESTRE)

N : Date : 20 juin 2013 EXAMEN DE PHYSIQUE (SECOND SEMESTRE) N : Date : 20 juin 2013 Nom : CORRECTION Classe :2L. EXAMEN DE PHYSIQUE (SECOND SEMESTRE) NOTE : /40 S. I. Définis les termes suivants : série A I. molécule : la plus petite partie d un corps qui en possède

Plus en détail

Chapitre 7 Les solutions colorées

Chapitre 7 Les solutions colorées Chapitre 7 Les solutions colorées Manuel pages 114 à 127 Choix pédagogiques. Ce chapitre a pour objectif d illustrer les points suivants du programme : - dosage de solutions colorées par étalonnage ; -

Plus en détail

FORMATION CONTINUE : Les sciences faciles à l école. II A. Les mélanges de liquides

FORMATION CONTINUE : Les sciences faciles à l école. II A. Les mélanges de liquides FORMATION CONTINUE : Les sciences faciles à l école Shirley Allibon (shirley.baze@edu.ge.ch) Karl Perron (karl.perron@unige.ch) Partie II : les mélanges II A. Les mélanges de liquides II B. Les mélanges

Plus en détail

THEME : La pratique du sport Les matériaux et les molécules du sport. Un TP évalué type Bac autour de la caféine

THEME : La pratique du sport Les matériaux et les molécules du sport. Un TP évalué type Bac autour de la caféine THEME : La pratique du sport Les matériaux et les molécules du sport Un TP évalué type Bac autour de la caféine Scénarios : L élève dispose d une heure pour mener à bien ce TP. Il doit utiliser les connaissances

Plus en détail