Chapitre 2 - Complexité des relations entre génotype et phénotype

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 2 - Complexité des relations entre génotype et phénotype"

Transcription

1 Chapitre 2 - Complexité des relations entre génotype et phénotype Chaque chromosome est en double exemplaire Donc chaque gène (situé sur son locus) est en double exemplaires : et peut être sous différente forme : allèle (version d un gène) Introduction Dans le cas des maladies génétiques, la relation «un gène établit un phénotype» n est pas toujours aussi simple. Pb : Un phénotype est-il le résultat seulement d un génotype, quels autres facteurs peuvent intervenir? Pb : Comment plusieurs génotypes peuvent produire un seul phénotype? I- Un phénotype correspond à plusieurs génotypes 1- Notion de dominance et de récessivité Activité 7 : Le gène du Système ABO est situé sur le chromosome n 9, il existe trois allèles différents : - allèle A qui code pour une enzyme A - allèle B qui code pour une enzyme B - allèle O qui code pour une enzyme non A l aide de cet exemple des groupes sanguins nous allons chercher à comprendre les mécanismes de transmission d un gène et si à un phénotype donné il ne correspond qu un génotype. 1- Combien un individu peut-il avoir d allèles de ce gène? Justifier Un individu ne peut avoir que 2 allèles, un allèle par chromosome ; or on ne possède que deux chromosomes par paire (1 de la mère et 1 du père) Les allèles peuvent être identiques ou différents. - Si les 2 allèles sont identiques ; l individu est homozygote pour le gène ABO (ex : A/A). - Si les 2 allèles sont différents ; l individu est hétérozygote pour le gène ABO (ex : A/O). P H E N O T Y P E G E N O T Y P E 2- En utilisant les consignes d écriture du génotype et du phénotype ci-dessous, compléter le tableau du doc 1 ci-contre Représenter schématiquement le génotype et les phénotypes moléculaire et cellulaire du groupe A (Un gène est situé sur un locus donné du chromosome) Allèle A Allèle A Allèle A dominant Allèle O récessif Enzyme Enzyme Enzyme Enzyme non Groupe A Groupe A Comment détermine-t-on le génotype d un caractère donné? Etant donné que dans toutes les cellules d un organisme (sauf cellules reproductrices) les chromosomes sont en 2 exemplaires alors un gène sera aussi en double exemplaire. Le génotype est donc déterminé par l allèle présent sur chaque exemplaire du gène. Groupe O ; O/O, groupe A ; A/O ou A/A, groupe B ; B/O ou B/B, groupe AB ; A/B.

2 3- Donnez les définitions de génotype. Génotype : C est l ensemble des allèles d un individu. Phénotype : c est l ensemble des caractères observables de l espèce à laquelle appartient un individu, avec des variations qui lui sont propres. Ces caractères peuvent être morphologiques (couleur des yeux) ou physiologique (groupe sanguin). [Les informations sur ces caractères sont situées sur les chromosomes] 4- Comment expliquez-vous les différents génotypes possibles pour les groupes A et B? Pour le groupe A ou B il existe plusieurs génotypes possibles à cause de la récessivité de l allèle O qui en présence de l allèle A ou B, qui sont dits dominants ne s exprime pas Décrivez le rôle de chaque allèle pour la détermination du groupe A, B et AB GROUPE A : L allèle A permet la détermination du groupe A, on dit qu il est dominant. L allèle O ne permet pas la détermination du groupe A en présence de l allèle A, on dit qu il est récessif. GROUPE O : Etant donné que l allèle O est récessif, il faut que les 2 chromosomes portent l allèle O pour obtenir le phénotype O. GROUPE AB : Les allèles A et B sont tous les 2 dominants, on dit qu ils sont codominants. 5- Comment expliquez-vous le phénotype du groupe AB? Il y a présence de l allèle A qui permet la formation de l enzyme A et l allèle B qui permet la synthèse de l enzyme B. Les deux allèles s expriment : on dit qu ils sont codominants. La présence des deux enzymes fait que l individu est de groupe AB 6- Le phénotype est-il toujours déductible du génotype? Oui à un génotype correspond 1 phénotype donné 7- L inverse est-il vrai? Non, à un phénotype donné peut correspondre plusieurs génotypes à cause de la dominance récessivité des allèles 8- Retrouvez les génotypes de chaque individu de l arbre généalogique suivant : I A B Garçon II AB B O A Fille A- Individu B- Phénotype C- Genotype I 1 Groupe A A/A ou A/O I 2 Groupe B B/B ou B/O II 1 Groupe AB II- A/B II 2 Groupe B B/B ou B/O II 3 Groupe O III- O/O II 4 Groupe A A/A ou A/O Bilan : Chaque gène est en double exemplaire puisque chaque chromosome est par paire (dans les cellules non reproductrices). Chaque version du gène est appelée allèle. Le phénotype résulte de l expression des allèles. - Quand les deux allèles sont identiques, l individu est dit homozygote pour le gène, dans ce cas le phénotype correspond à l expression de cet allèle doublement représenté - S ils sont différents l individu est hétérozygote pour le gène : o o Quand les deux allèles s expriment ils sont codominants. Si l un des deux s exprime il est dominant et l autre est récessif. (cet allèle n intervient donc pas dans le phénotype). Dans ce cas, le phénotype d un individu hétérozygote sera donc identique à celui d un homozygote Un même phénotype peut être le résultat de plusieurs génotypes. Ceci résulte du phénomène de dominance et récessivité entre les allèles d un même gène. Ex : groupe A : génotype A//A ou A//O + Exercice d application : drépanocytose

3 2- Notion de multigénicité : plusieurs gènes interviennent dans la détermination d un caractère Activité 8 : 1- A l aide des docs 1, 2 et 3 p 68, 69 expliquez le phénotype albinos Génotype Phénotype moléculaire Phénotype cellulaire Phénotype de l organisme -gène de la tyrosine est muté au niveau du codon 177 (TGG) qui devient un codonstop (TAG). -la tyrosinase est raccourcie et non. Elle ne peut pas catalyser la synthèse de la mélanine. -absence de mélanine dans les mélanocytes normalement pigmentées. -hypopigmentation générale : cheveux blancs, peau très claire sensible au soleil, iris et rétine dépigmentés. -problèmes de vision 2- D après le doc. 4 p 69, comment peut-on expliquer que dans certaines formes d albinisme : la maladie de Griscelli, la tyrosinase est? Dans certaines formes d albinisme, il semble que le phénotype soit déterminé par un allèle muté du gène de la myosine Va. 3- Expliquez le phénotype albinos dans le cas de la maladie de Griscelli La myosine Va permet la migration de la mélanine vers les extrémités de prolongements cytoplasmiques des mélanocytes. Elle est alors absorbée par les kératinocytes qui acquièrent leur pigmentation. Génotype Phénotype moléculaire Phénotype cellulaire Phénotype de l organisme -gène de la myosine Va est muté -la myosine Va est non. Elle ne peut pas remplir son rôle de transport des mélanosomes. -présence de mélanine dans les mélanocytes mais les mélanosomes ne sont pas transportés vers les kératinocytes. -hypopigmentation générale : cheveux blancs, peau très claire sensible au soleil, iris et rétine dépigmentés. -problèmes de vision 4- Montrez que le phénotype albinos peut être déterminé par gènes différents Le phénotype albinos peut être déterminé par l allèle muté du gène de la tyrosinase ou par l allèle muté du gène de la myosine Va. 5- Déterminez sur un schéma, les événements nécessaires à l établissement du phénotype normal de la pigmentation de la peau Schéma mettant en évidence les étapes de pigmentation de la peau Gène de la tyrosinase normal Gène de la myosine Va normal Tyrosinase Myosine Va Synthèse de la mélanine Transport de la mélanine Absorption de la mélanine par les kératinocytes Pigmentation de la peau Bilan : Lorsque plusieurs gènes sont impliqués dans l élaboration d un caractère, on le qualifie de multigénique (polygénique). Un phénotype peut donc être déterminé par l implication de plusieurs gènes. Dans ce cas la mutation d un seul gène peut altérer le phénotype et donc plusieurs génotypes vont correspondre au même phénotype. ex : le phénotype albinos correspond au génotype gène de la tyrosinase muté ou gène de la myosine Va muté ou les deux mutés Pb : Le génotype est un facteur interne qui a un rôle déterminant dans la réalisation du phénotype mais existe-t-il des facteurs externes influençant?

4 II- Plusieurs phénotypes pour un génotype, selon l environnement Activité 9 : Retrouver l'influence de l'environnement sur des phénotypes 1 er exemple: Comment l'environnement agit-il sur la couleur de notre peau? Quand on a la peau claire on bronze sous l effet du soleil : c'est-à-dire que les rayons IV active le mécanisme de synthèse de la mélanine (pigment de la peau) 2 eme exemple A l aide des documents p70, 71, répondre aux questions suivantes : 1- D après vos connaissances, quel est le rôle de l hémoglobine dans des conditions normales? et quelles est l origine de la drépanocytose? L hémoglobine contenue dans les globules rouges est le transporteur du dioxygène à travers tout l organisme. La drépanocytose à pour origine une Mutation du gène qui code pour l hémoglobine ce qui la rend fibreuse et ces protéines s agglomère les unes aux autres 2- Déterminez 2 conditions qui favorisent la polymérisation de l'hémoglobine, Milieu appauvri en O2 manque d eau variation de la température 3- Quels liens peut-on établir entre les conseils donnés aux malades et les conditions de polymérisation le l'hémoglobine S? Les malades ont une hémoglobine S qui a tendance à s agglutiner mais ceci est accentuer par des facteurs extérieurs c est pour cela qu il leur est conseille : d éviter les lieux peu aérés (altitude, avion, pièces fermées..), d éviter de se déshydrater (milieux chauds, fièvre, sport ) ceci permet de diminuer la polymérisation de l hémoglobine. Montrez que des facteurs externes peuvent faire apparaître ou non le phénotype drépanocytaire chez des individus ayant le génotype HbS/HbS : Phénotype drépanocytaire Phénotype non drépanocytaire Facteurs externes -Manque d eau -Jeux au soleil -De la fièvre ; température élevée à cause des microbes -Des vêtements serrés qui ralentissent la circulation -Le froid qui ralentit la circulation -Manque d aération des pièces -Essoufflement en sport -Boisson d eau régulière -Jeux à l ombre -Pas de fièvre car désinfection des plaies et pas de coups de froid -Des vêtements larges -Pas de froid -Aération des pièces -Arrêter le sport dès l essoufflement DONC les facteurs externes environnementaux influencent le phénotype macroscopique de l individu puisque son génotype est HbS//HbS mais il peut ne pas ressentir les symptômes Environnement et expression génétique. Les individus à peau claire bronzent sous l'effet du rayonnement solaire (en particulier les rayons ultra-violets). Ce dernier exerce donc une influence sur les mécanismes responsables de la synthèse de mélanine. L'effet des allèles d'un gène dépend de l'environnement Un allèle défectueux du gène codant pour l'hémoglobine se traduit par la synthèse d'une hémoglobine anormale (HbS) Cependant, les conséquences pour un individu de la présence de cette hémoglobine sont dépendants de facteurs environnementaux : c'est seulement lorsque la concentration en dioxygène diminue (ou que la température s'élève) que cette hémoglobine polymérise et déforme les hématies, engendrant une crise drépanocytaire. III- Interaction complexe entre gènes, phénotype et environnement Activité 10 : Mettre en évidence les interactions complexes entre gènes, phénotype et environnement A l aide des documents p72-73 (cancer du sein et infarctus), répondre aux questions suivantes : A Des gènes de prédisposition Exemple: une prédisposition génétique au cancer du sein (voir DOC.A p.196) a) Pourquoi parle-t-on de prédisposition pour une maladie? Relevez un chiffre significatif. Quel conseil faut-il suivre? On parle de prédisposition quand on a un plus grand facteur de risque de développer la maladie parce qu on possède un allèle muté 80 à 90% des personnes ayant le gène de prédisposition développeront cette maladie Il faut donc un suivi médical. b) Exposez les conséquences aujourd'hui connues de la possession de la mutation «BRCA 1» Posséder la mutation du gène BRCA1 augmente le risque de développer un cancer du sein : 80 à 90% des femmes ayant cet allèle muté auront un cancer (mais 20% n en développeront pas) c) Formulez quelques uns des avantages et des problèmes que peut poser la recherche de prédispositions génétiques chez une personne. Avantages : meilleur suivi, mise en place de traitements Problèmes : psychologique (si pas de traitements) problème vis-à-vis des banques, assurances

5 B. Le phénotype est multifactoriel Exemple n 1 : l'infarctus, un risque multifactoriel D'après les DOCS 4et5 p73 expliquez en quoi le risque d'infarctus est dit «plurifactoriel» Risque plurifactoriel car : plusieurs facteurs interviennent dans l établissement de cette maladie : gène, alimentation (arthérosclérose), sport, cigarette Exemple n 2 : cancer, génétique et facteurs de l'environnement Cancers, génétique et facteurs de l'environnement. (EXERCICE DE TYPE BAC) «Des gènes très particuliers, les oncogènes, ont une fonction très importante dans nos cellules, même s'ils sont souvent au repos. En temps normal, seuls des signaux de détresse, comme ceux qu'émettent des tissus blessés, les font réagir. Ils vont alors faire fabriquer une protéine qui déclenche la multiplication cellulaire pour boucher la plaie. Lorsqu'une mutation dérègle l'un de ces gènes et l'active à plein temps, les cellules qui les hébergent ont tendance à proliférer sans raison et de manière désordonnée. Si rien ne les arrête, elles peuvent alors former de gros agrégats de cellules que l'on appelle «tumeur». Ainsi, depuis quinze ans, de nombreux oncogènes ont été identifiés, dont la stimulation est à l'origine de différents types de cancers. Cette stimulation peut avoir différentes origines: émissions radioactives, excès d'ultraviolets, substances chimiques cancérigènes contenues dans les aliments ou certains solvants... Elle peut être aussi le fruit d'une division cellulaire mal contrôlée. Parfois, ces gènes déclenchant une prolifération cellulaire anarchique sont importés par des organismes étrangers et parasites, les virus. Plus récemment, les chercheurs ont découvert une autre famille de gènes jouant un rôle dans la cancérisation, les anti-oncogènes. Eux aussi, comme les oncogènes, ont une fonction biologique normale dans l'organisme: ils inhibent la multiplication des cellules. Ils sont là pour freiner l'action des oncogènes. Si l'un d'eux s'emballe, ils interviennent pour juguler ses débordements. Le problème est que lorsque l'un d'eux, suite à une mutation, s'affaiblit, les cellules sont alors sous l'emprise des oncogènes qui à tout moment peuvent déclencher une multiplication cellulaire incontrôlée. Aujourd'hui, on pense qu'il faut plusieurs mutations pour qu'une cellule devienne cancéreuse. Certaines pour activer un oncogène, d'autres pour réduire au silence les anti-oncogènes... D'après «les dossiers de Science et Vie Junior», hors série, n' 18, octobre Questions 1 (Dégager les informations utiles) a. Quel est le rôle biologique normal d'un oncogène? Et celui des gènes qualifiés «d'anti-oncogènes»? Les oncogènes, vont réagir lorsque des tissus blessés leur envoie des signaux de détresse. Ils vont alors faire fabriquer une protéine qui déclenche la multiplication cellulaire pour boucher la plaie. Les anti-oncogènes inhibent la multiplication des cellules (ce sont donc des gènes jouant un rôle dans la cancérisation) b. Relevez dans le texte tous les facteurs mentionnés susceptibles d'être à l'origine du dysfonctionnement d'un oncogène. Ils existent plusieurs facteurs qui peuvent faire muter un oncogène et le rendre actif en continu (ce qui fait proliférer les cellules) : émissions radioactives, excès d'ultraviolets, substances chimiques cancérigènes contenues dans les aliments ou certains solvants : facteurs environnementaux Parfois, ces gènes déclenchant une prolifération cellulaire anarchique sont importés par des organismes étrangers et parasites, les virus Question 2 (Faire une synthèse et communiquer sous forme de schéma) À l'aide de cet exemple, illustrez la complexité des relations entre génotype et phénotype : montrez qu'un cancer peut être d'origine génétique, dépendre de l'interactions de plusieurs gènes mais aussi de facteurs environnementaux. Illustrez votre exposé par un schéma explicatif. Un cancer peut résulter de la présence d un allèle muté qui prédispose : c est-à-dire augmente le facteur de risque de développer la maladie Un cancer peut être le résultat de la mutation d un ou plusieurs gènes : oncogène et anti-oncogène (qui sont là pour réguler les oncogènes..) qui vont alors provoquer une prolifération cellulaire Il peut résulter de l action de facteurs extérieurs : UV, substances chimiques qui vont provoquer des mutations d oncogènes et conduire à une prolifération cellulaire incontrôlée Virus, parasite Gène de prolifération cellulaire Anti-oncogènes Ne peut plus contrôler la multiplication cellulaire Facteurs environnementaux extérieurs : UV, substances chimiques MUTATION MUTATION Contrôle de la multiplication cellulaire Multiplication cellulaire : réparation plaie multiplication cellulaire incontrôlée TUMEUR Pas de TUMEUR Signal de détresse Oncogène activé protéine d activation de multiplication cellulaire

6 Bilan : La réalisation d un phénotype dépend de nombreux facteurs : génotype, interaction de gènes, gènes de prédisposition, environnement, mode de vie on parle alors de phénotype multifactoriel. Un même génotype peut permettre l établissement de plusieurs phénotypes sous l effet de l environnement. Ex : questions pour voir s ils arrivent à prendre du recul sur le cours : L environnement peut créer des mutations et modifier quoi? Le génotype de l individu (cancers par ex.) Le comportement individuel et l alimentation c est aussi l environnement? Oui. Un individu porteur de la drépanocytose (génotype HbS/HbS) peut ne pas développer la maladie en ayant un comportement adapté. S il reste dans des lieux aérés, fait du sport, porte des vêtements large, boit beaucoup, il aura moins de crise et un phénotype «sain» S il fait l inverse, il aura un phénotype malade. Pb : Comment peut-on utiliser la connaissance de certains allèles en médecine? IV- Prévoir et détecter certains allèles chez un individu TP4 : La réalisation de tests génétiques 1- A partir des cellules d un individu, l ADN est extrait et fragmenté. Cet ADN est soumis à une électrophorèse pour séparés les différents fragments. L emplacement du gène recherché est alors étudié. 2- Tableau Domaines d utilisation Principe Conséquences Dépistage de maladies génétiques -prise de sang -maladie ou non -analyse des globules blancs Médecine légale : recherche de paternité, identification d un criminel -prise de sang -analyse des globules blancs -paternité -criminel Diagnostic prénatal : amniocentèse et choriocentèse -prélèvement de cellules embryonnaires ou fœtales Si dépistage d anomalies graves ; interruption de Diagnostic pré-implantatoire (DPI) -analyses génétiques sur ces cellules -obtention de plusieurs embryons par fécondation in-vitro -analyse d une cellule de chaque embryon grossesse Choix du ou des embryons à réimplanter 3- Problèmes éthiques : a. Prévision d une maladie incurable à un adulte ; menaces pour l équilibre psychique de la personne ( 1). b. L assurance privée qui établirait des groupes de risques dont les tarifs seraient différentiels ( 2). c. La sélection de candidats à un emploi ( 2). d. Les prêts bancaires ( 2). e. Le tri des embryons sur des caractères physiologiques comme le sexe ( 3). 4- Le dépistage génétique est limité à des fins médicales ou de recherche. Il est exigé un recueil de consentement. Des barrières contre les diffusions commerciales incontrôlées seront mises en place. Le recueil du consentement doit être fait en absence de pression par une autre personne et en informant des enjeux du test. Bilan : La médecine prédictive à pour objectif de détecter chez un individu la présence d allèles susceptibles de lui nuire afin de prévenir une maladie grave. Dans certaines familles présentant un risque important de maladie génétique il peut être établi un génotype pour déceler un éventuel phénotype anormal. A partir des cellules d un individu, (cellules sanguines ou prélèvement de cellules fœtales par amniocentèse ou choriocentèse dans le cas d un diagnostic prénatal), on peut faire des tests génétiques pour rechercher les allèles possédés par l individu L ADN est extrait des noyaux, fragmenté, puis étudié ce qui permet de détecter les allèles présents. L intérêt de ces diagnostics est de prévenir les maladies d un individu et notamment du fœtus (principalement lors de prédispositions familiales) ce qui permet de pouvoir envisager une IVG, ou de mettre en place un traitement (ex : Ex : Phénylcétonurie : C est l incapacité à dégrader la phénylalanine qui détériore le tissu cérébral. Cette maladie peut être dépistée dès la naissance par un test génétique. Les enfants porteurs de l allèle suivent alors un régime contraignant pauvre en phénylalanine pendant toute leur croissance. Et peuvent alors vivre normalement. Sans traitement espérance de vie <20ans). Cependant, ces diagnostics pourraient être utilisés à d autres fins : octroi de prêts bancaire, de contrat d assurance, sélection de candidats à un emploi, sélection d embryon à la suite d une fécondation in vitro (diagnostic pré-implantatoire) sur des critères plus discutables (couleur de peau, des yeux ) C est pourquoi, des lois sur la bioéthique permettent de limiter les abus que pourraient engendrer ces tests.

7 Schéma bilan Relations entre génotype, phénotype et environnement GENOTYPE ADN : succession de nucléotides MUTATION (facteurs environnementaux : UV, produits toxiques ou mutation transmise) Gène 1 : version allélique initiale Nouvelle version allélique du gène Facteurs de l environnement (Concentration en dioxygène, température ) Modification de l activité protéique Phénotype cellulaire 3 PHENOTYPE macroscopique 3 code Synthèse Protéine P1 : ce qui définit le phénotype moléculaire 1 détermine Phénotype cellulaire 1 détermine PHENOTYPE macroscopique 1 Synthèse Protéine P2 ou non : ce qui définit le phénotype moléculaire 2 Phénotype cellulaire 2 PHENOTYPE macroscopique 2 Le phénotype dépend donc : - Du génotype : de l expression d un seul gène : caractère monogénique ou de plusieurs gènes : caractère multigénique - De la possession de gènes de prédisposition - Des facteurs environnementaux o qui peuvent agir sur les gènes : mutations o qui peuvent modifier l activité des protéines

8 Chap 1 - III Transgenèse : C est une technique de transfert d un gène d intérêt (ex : gène de résistance à la pyrale) d un organisme donneur (bactérie) à une organisme receveur (maïs). Ceci se fait soit entre deux organismes de même espèce soit d espèces différentes. Le receveur acquiert alors un nouveau phénotype, c'est-à-dire qu il produit une nouvelle protéine (maïs qui produit la toxine Bt et qui est alors résistant à la pyrale). Cette technique est basée sur le fait que tous les êtres vivants possèdent de l ADN, que les mécanismes de synthèse des protéines et le code génétique sont communs à tous les êtres vivants : ils sont universels. Chap 2 I- 2 Bilan activité 2 Lorsque plusieurs gènes sont impliqués dans l élaboration d un caractère, on le qualifie de multigénique (polygénique). Un phénotype peut donc être déterminé par l implication de plusieurs gènes. Dans ce cas la mutation d un seul gène peut altérer le phénotype et donc plusieurs génotypes vont correspondre au même phénotype : ex : albinos Chap 2 II Bilan activité 3 La réalisation d un phénotype dépend de nombreux facteurs : génotype, interaction de gènes, gènes de prédisposition, environnement, mode de vie Un même génotype peut permettre l établissement de plusieurs phénotypes. L élaboration d un caractère intègre le plus souvent de nombreux facteurs : on parle alors de phénotype multifactoriel. Chap 1 - III Transgenèse : C est une technique de transfert d un gène d intérêt (ex : gène de résistance à la pyrale) d un organisme donneur (bactérie) à une organisme receveur (maïs). Ceci se fait soit entre deux organismes de même espèce soit d espèces différentes. Le receveur acquiert alors un nouveau phénotype, c'est-à-dire qu il produit une nouvelle protéine (maïs qui produit la toxine Bt et qui est alors résistant à la pyrale). Cette technique est basée sur le fait que tous les êtres vivants possèdent de l ADN, que les mécanismes de synthèse des protéines et le code génétique sont communs à tous les êtres vivants : ils sont universels. Chap 2 I- 2 Bilan activité 2 Lorsque plusieurs gènes sont impliqués dans l élaboration d un caractère, on le qualifie de multigénique (polygénique). Un phénotype peut donc être déterminé par l implication de plusieurs gènes. Dans ce cas la mutation d un seul gène peut altérer le phénotype et donc plusieurs génotypes vont correspondre au même phénotype : ex : albinos Chap 2 II Bilan activité 3 La réalisation d un phénotype dépend de nombreux facteurs : génotype, interaction de gènes, gènes de prédisposition, environnement, mode de vie Un même génotype peut permettre l établissement de plusieurs phénotypes. L élaboration d un caractère intègre le plus souvent de nombreux facteurs : on parle alors de phénotype multifactoriel. Chap 1 - III Transgenèse : C est une technique de transfert d un gène d intérêt (ex : gène de résistance à la pyrale) d un organisme donneur (bactérie) à une organisme receveur (maïs). Ceci se fait soit entre deux organismes de même espèce soit d espèces différentes. Le receveur acquiert alors un nouveau phénotype, c'est-à-dire qu il produit une nouvelle protéine (maïs qui produit la toxine Bt et qui est alors résistant à la pyrale). Cette technique est basée sur le fait que tous les êtres vivants possèdent de l ADN, que les mécanismes de synthèse des protéines et le code génétique sont communs à tous les êtres vivants : ils sont universels. Chap 2 I- 2 Bilan activité 2 Lorsque plusieurs gènes sont impliqués dans l élaboration d un caractère, on le qualifie de multigénique (polygénique). Un phénotype peut donc être déterminé par l implication de plusieurs gènes. Dans ce cas la mutation d un seul gène peut altérer le phénotype et donc plusieurs génotypes vont correspondre au même phénotype : ex : albinos Chap 2 II Bilan activité 3 La réalisation d un phénotype dépend de nombreux facteurs : génotype, interaction de gènes, gènes de prédisposition, environnement, mode de vie Un même génotype peut permettre l établissement de plusieurs phénotypes. L élaboration d un caractère intègre le plus souvent de nombreux facteurs : on parle alors de phénotype multifactoriel. Chap 1 - III Transgenèse : C est une technique de transfert d un gène d intérêt (ex : gène de résistance à la pyrale) d un organisme donneur (bactérie) à une organisme receveur (maïs). Ceci se fait soit entre deux organismes de même espèce soit d espèces différentes. Le receveur acquiert alors un nouveau phénotype, c'est-à-dire qu il produit une nouvelle protéine (maïs qui produit la toxine Bt et qui est alors résistant à la pyrale). Cette technique est basée sur le fait que tous les êtres vivants possèdent de l ADN, que les mécanismes de synthèse des protéines et le code génétique sont communs à tous les êtres vivants : ils sont universels. Chap 2 I- 2 Bilan activité 2 Lorsque plusieurs gènes sont impliqués dans l élaboration d un caractère, on le qualifie de multigénique (polygénique). Un phénotype peut donc être déterminé par l implication de plusieurs gènes. Dans ce cas la mutation d un seul gène peut altérer le phénotype et donc plusieurs génotypes vont correspondre au même phénotype : ex : albinos Chap 2 II Bilan activité 3 La réalisation d un phénotype dépend de nombreux facteurs : génotype, interaction de gènes, gènes de prédisposition, environnement, mode de vie Un même génotype peut permettre l établissement de plusieurs phénotypes. L élaboration d un caractère intègre le plus souvent de nombreux facteurs : on parle alors de phénotype multifactoriel.

Chapitre 3. La complexité des relations entre gènes, phénotypes et environnement.

Chapitre 3. La complexité des relations entre gènes, phénotypes et environnement. Chapitre 3. La complexité des relations entre gènes, phénotypes et environnement. Les gènes gouvernent la synthèse des protéines qui participent à la réalisation du phénotype mais d'autres éléments, comme

Plus en détail

CHAPITRE 4 - LA COMPLEXITÉ DES RELATIONS ENRE GÈNES, PHÉNOTYPES ET ENVIRONNEMENT

CHAPITRE 4 - LA COMPLEXITÉ DES RELATIONS ENRE GÈNES, PHÉNOTYPES ET ENVIRONNEMENT CHAPITRE 4 - LA COMPLEXITÉ DES RELATIONS ENRE GÈNES, PHÉNOTYPES ET ENVIRONNEMENT Introduction Tous les individus de la même espèce possèdent le même patrimoine génétique, cependant chaque individu est

Plus en détail

INFORMATION CHAPITRE 3 GÉNÉTIQUE CE QUE JE SAIS...

INFORMATION CHAPITRE 3 GÉNÉTIQUE CE QUE JE SAIS... GÉNÉTIQUE CHAPITRE 3 INFORMATION Fœtus de trois mois (il mesure environ 10 cm). La division cellulaire est indispensable au développement embryonnaire mais aussi à la croissance de l enfant, de l'adolescent

Plus en détail

DAEU- cours de Sciences de la Nature et de la Vie- Marie Claire Garnier

DAEU- cours de Sciences de la Nature et de la Vie- Marie Claire Garnier Partie 3 : génétique Chapitre 1 : la transmission d un caractère au cours de la reproduction sexuée Rappel : la reproduction sexuée comprend 2 phénomènes fondamentaux successifs : La méiose lors de la

Plus en détail

Chapitre 4. Génotype, phénotype et environnement

Chapitre 4. Génotype, phénotype et environnement Chapitre 4 Génotype, phénotype et environnement Comment s établit le phénotype macroscopique? Le phénotype ne se résume pas toujours à la simple expression du génome, les relations entre génotypes et phénotypes

Plus en détail

A- Exploiter des animations pour repérer une mutation et étudier son mécanisme de réparation.

A- Exploiter des animations pour repérer une mutation et étudier son mécanisme de réparation. THEME 1A : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Chapitre 2 : Variabilité Génétique et Mutation de l ADN TP-3-: Réparation de l ADN, mutations et polyallélisme Les mutations de l ADN

Plus en détail

1ere S THEME 1A CHAPITRE N 2: VARIABILITE GENETIQUE ET MUTATION DE L ADN

1ere S THEME 1A CHAPITRE N 2: VARIABILITE GENETIQUE ET MUTATION DE L ADN 1ere S THEME 1A CHAPITRE N 2: VARIABILITE GENETIQUE ET MUTATION DE L ADN Introduction Toutes ces coccinelles appartiennent au même genre cependant elles présentent toutes des différences. Ces différences

Plus en détail

DU GÉNOTYPE AU PHÉNOTYPE, RELATIONS AVEC L ENVIRONNEMENT

DU GÉNOTYPE AU PHÉNOTYPE, RELATIONS AVEC L ENVIRONNEMENT DU GÉNOTYPE AU PHÉNOTYPE, RELATIONS AVEC L ENVIRONNEMENT activités Notions construites Mots clés Demander de décrire morphologiquement voisin/ voisine, lui demander son groupe sanguin, ses performances

Plus en détail

Chapitre 14: La génétique

Chapitre 14: La génétique Chapitre 14: La génétique A) Les gènes et les protéines, ça te gêne? 1) a) Quel est l élément de base des vivants? Les cellules b) Qu a-t-elle en son centre? Un noyau c) Qu y retrouve-t-on sous forme de

Plus en détail

Existe-il un lien entre ces diverses échelles du phénotype? L étude de la drépanocytose, une maladie génétique, permet de rechercher ce lien.

Existe-il un lien entre ces diverses échelles du phénotype? L étude de la drépanocytose, une maladie génétique, permet de rechercher ce lien. 1 CHAPITRE II Des protéines actives dans la catalyse : les enzymes 2 L ensemble des caractères observables ou non d un individu constitue son phénotype. Ces caractères sont observables directement sur

Plus en détail

THÈME 3 : DU GÉNOTYPE AU PHÉNOTYPE. CHAPITRE 1 : la relation entre ADN et protéines

THÈME 3 : DU GÉNOTYPE AU PHÉNOTYPE. CHAPITRE 1 : la relation entre ADN et protéines THÈME 3 : DU GÉNOTYPE AU PHÉNOTYPE CHAPITRE 1 : la relation entre ADN et protéines Les caractères d un individu dépendent de plusieurs facteurs : certains dépendent des caractères présents dans la famille

Plus en détail

Médecine prédictive. Objectif Eviter la naissance d un enfant atteint d une maladie grave et incurable au moment du diagnostic

Médecine prédictive. Objectif Eviter la naissance d un enfant atteint d une maladie grave et incurable au moment du diagnostic Médecine prédictive Introduction à la médecine Prédictive Définition : la médecine prédictive a pour objet l'identification d un marqueur de prédisposition à une maladie et pour but le dépistage et/ou

Plus en détail

Exposé 1 : Habitudes alimentaires et santé

Exposé 1 : Habitudes alimentaires et santé Exposé 1 : Habitudes alimentaires et santé Certains comportements (manque d activité physique, excès de graisses, de sucre et de sel dans l alimentation) peuvent favoriser l obésité et l apparition de

Plus en détail

Maladie héréditaire et test génétique

Maladie héréditaire et test génétique Maladie héréditaire et test génétique Nous verrons dans cette partie différents genres d anomalies génétiques, nous servant, pour chaque genre, d un exemple particulier. Quelques genres comportent un gène

Plus en détail

1 les caractères des êtres humains.

1 les caractères des êtres humains. Quelques rappels des classes précédentes ACTIVITÉ livre pages 8 et 9 : apprendre le bilan de la page 9 Les êtres vivants sont répartis en espèces. Chaque être vivant est formé de cellules. schéma d une

Plus en détail

Dépistage drépanocytose. Édition 2009

Dépistage drépanocytose. Édition 2009 Dépistage drépanocytose Édition 2009 ÊTre hétérozygote et alors Madame, Monsieur, Comme tous les nouveau-nés, votre bébé a eu un prélèvement de sang au talon. Ce prélèvement a été réalisé dans le cadre

Plus en détail

Du génotype au phénotype, relation avec l environnement

Du génotype au phénotype, relation avec l environnement Du génotype au phénotype, relation avec l environnement Pré-requis (troisième et seconde) : Chaque individu présente les caractères de l'espèce avec des variations qui lui sont propres. C'est le résultat

Plus en détail

drépanocytose Informations et conseils

drépanocytose Informations et conseils drépanocytose Informations et conseils Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec la carte de soins. Il contient des informations sur la maladie, ses complications et leur prévention.

Plus en détail

Ch5 : Variation génétique et médecine

Ch5 : Variation génétique et médecine T3 : Corps humain et santé T3/U1 : Variation génétique et santé Ch5 : Variation génétique et médecine I. Les maladies génétiques germinales A. Rappel et définitions Une maladie est dite génétique germinale

Plus en détail

Titre de la leçon? Les mutations

Titre de la leçon? Les mutations Titre de la leçon? Les mutations I. La drépanocytose Globules rouges d un sujet normal Globules rouges d un sujet atteint de drépanocytose Circulation des globules rouges dans les capillaires (sujet atteint

Plus en détail

Chapitre 2 - VARIABILITÉ GÉNÉTIQUE ET MUTATION DE L ADN

Chapitre 2 - VARIABILITÉ GÉNÉTIQUE ET MUTATION DE L ADN Chapitre 2 - VARIABILITÉ GÉNÉTIQUE ET MUTATION DE L ADN Les organismes ne peuvent survivre que si leur ADN est soigneusement répliqué et protégé des altérations chimiques et physiques qui pourraient changer

Plus en détail

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la élever CommenT UN enfant ayant une drépanocytose Q Le test de dépistage qui a été pratiqué à la maternité vient de révéler que votre bébé est atteint de drépanocytose. Aujourd hui, votre enfant va bien,

Plus en détail

BASES DE GENETIQUE. Y.LAMBREY- genetique-ifsi-2006 1

BASES DE GENETIQUE. Y.LAMBREY- genetique-ifsi-2006 1 BASES DE GENETIQUE Y.LAMBREY- genetique-ifsi-2006 1 ADN ET PROTEINES Y.LAMBREY- genetique-ifsi-2006 2 2 éléments fondamentaux pour la vie, les protéines et l ADN - PROTEINES, présentes partout, exercent

Plus en détail

AP SVT. Exercice 1. Exercice 2. Exercice 3.

AP SVT. Exercice 1. Exercice 2. Exercice 3. Exercice 1. AP SVT On cherche à comprendre le mode de transmission de deux caractères chez la Drosophile, organisme diploïde. Effectuez une analyse génétique pour expliquer les résultats des croisements

Plus en détail

Chap.4 LES GROUPES SANGUINS

Chap.4 LES GROUPES SANGUINS Chap.4 LES GROUPES SANGUINS O B B O A A AB A B AB O O A A O AB AB I- I-Le Système ABO A) A) Historique B) B) Principe du du Système ABO : 1) 1) Des Des Antigènes nes àla la surface des des hématies ::

Plus en détail

Chapitre 1 La révolution des sciences de la vie par la génétique

Chapitre 1 La révolution des sciences de la vie par la génétique Chapitre 1 La révolution des sciences de la vie par la génétique Variation génétique de la couleur des grains de maïs. Chaque grain représente un individu de constitution génétique distincte. La sélection

Plus en détail

La génétique : Science qui étudie les caractères héréditaires des individus, leur transmission au fil des générations et leurs variations.

La génétique : Science qui étudie les caractères héréditaires des individus, leur transmission au fil des générations et leurs variations. Reprendre l essentiel pour bien réussir son année en S.V.T. La génétique : Science qui étudie les caractères héréditaires des individus, leur transmission au fil des générations et leurs variations. En

Plus en détail

2 ) LE SYSTEME ABO : Le système de groupes érythrocytaires (= premier groupe tissulaire) a été découvert grâce aux travaux de Landsteiner en 1900.

2 ) LE SYSTEME ABO : Le système de groupes érythrocytaires (= premier groupe tissulaire) a été découvert grâce aux travaux de Landsteiner en 1900. 04.01.00. GROUPES SANGUINS Dr Deschamps 1 ) DEFINITION : a) Groupe : Ensemble d individus qui ont un caractère en commun et se distinguent ainsi des autres. b) Sanguin : Concerne une cellule ou une molécule

Plus en détail

AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus.

AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus. AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne Les dons de cellules & de tissus. Introduction : Une greffe (don) de cellules consiste à administrer à un patient dont un organe vital ne fonctionne plus correctement, une

Plus en détail

Thème 1 : La Terre dans l'univers, la vie et l'évolution du vivant. Chapitre 3 : La vie des cellules, leur milieu de vie et l'information génétique.

Thème 1 : La Terre dans l'univers, la vie et l'évolution du vivant. Chapitre 3 : La vie des cellules, leur milieu de vie et l'information génétique. Thème 1 : La Terre dans l'univers, la vie et l'évolution du vivant. Chapitre 3 : La vie des cellules, leur milieu de vie et l'information génétique. SOMMAIRE 1- Les caractéristiques fonctionnelles des

Plus en détail

Examen de Mi-d'année. Exercice I: L albinisme et ses causes.

Examen de Mi-d'année. Exercice I: L albinisme et ses causes. Class: 3 ème. Secondaire (S.V.) Matière: Biologie Exercice I: L albinisme et ses causes. Examen de Mi-d'année Points: 20 pts. Durée: 180 min. (4.5 pts.) L albinisme résulte d un manque général de la pigmentation

Plus en détail

Série : STL Spécialité biotechnologies SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

Série : STL Spécialité biotechnologies SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNLGIQUE Série : STL Spécialité biotechnologies SESSIN 2014 CBSV : sous épreuve coefficient 4 Biotechnologies : sous épreuve coefficient 4 Durée totale de l épreuve: 4 heures Les sujets

Plus en détail

Information génétique

Information génétique chapitre 3 Information génétique et division cellulaire L étude de la division cellulaire est abordée pour découvrir comment est transmise et conservée l information génétique portée par les chromosomes.

Plus en détail

Tutoriel pour les enseignants de lycée. Rappel du contenu des programmes au lycée en classe de seconde

Tutoriel pour les enseignants de lycée. Rappel du contenu des programmes au lycée en classe de seconde Tutoriel pour les enseignants de lycée Ce document sert à l enseignant pour préparer différentes séquences pédagogiques afin d aborder : les questions de la génétique, des maladies génétiques, et les métiers

Plus en détail

PRODUCTION RESSOURCES- SVT RESSOURCES MUTUALISABLES SUR LE SITE ACADEMIQUE S.V.T 2012

PRODUCTION RESSOURCES- SVT RESSOURCES MUTUALISABLES SUR LE SITE ACADEMIQUE S.V.T 2012 PRODUCTION RESSOURCES- SVT RESSOURCES MUTUALISABLES SUR LE SITE ACADEMIQUE S.V.T 2012 24/02/2012 F.ANTOINE M.BELFROY PREMIERE S Frédérique et Martine ACTIVITES PRATIQUES Activité préparant l ECE en Première

Plus en détail

Ce manuel a comme objectif de fournir des informations aux patients et ses familiers à respect du Trait Drepanocytaire.

Ce manuel a comme objectif de fournir des informations aux patients et ses familiers à respect du Trait Drepanocytaire. Ce manuel a comme objectif de fournir des informations aux patients et ses familiers à respect du Trait Drepanocytaire. Nous savons que les informations médicales sont entourés, dans la plupart des cas,

Plus en détail

SBI3U Épreuve Génétique Nom:

SBI3U Épreuve Génétique Nom: SBI3U Épreuve Génétique Nom: PARTIE A (15) (Connaissances et compréhension) Inscrire la bonne réponse sur la carte SCANTRON 1. Une femme porteuse du gène d hémophilie et un homme hémophile sont croisés.

Plus en détail

RAPPORT SUR LE DROIT DES ENFANTS A LA SANTE PROJECTION SUR LE CAS DES ENFANTS DREPANOCYTAIRES

RAPPORT SUR LE DROIT DES ENFANTS A LA SANTE PROJECTION SUR LE CAS DES ENFANTS DREPANOCYTAIRES RAPPORT SUR LE DROIT DES ENFANTS A LA SANTE PROJECTION SUR LE CAS DES ENFANTS DREPANOCYTAIRES Introduction Selon le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, les Etats Parties

Plus en détail

BAC S SVT METROPOLE 2009

BAC S SVT METROPOLE 2009 BAC S SVT METROPOLE 2009 Q1 : Restitution des connaissances (8 points). PARENTÉ DES ÊTRES VIVANTS ACTUELS ET FOSSILES - PHYLOGENÈSE - ÉVOLUTION Toutes les espèces vivantes actuelles et toutes les espèces

Plus en détail

La maladie de Huntington

La maladie de Huntington La maladie de Huntington Chorée de Huntington La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est

Plus en détail

Les tests génétiques à des fins médicales

Les tests génétiques à des fins médicales Les tests génétiques à des fins médicales Les tests génétiques à des fins médicales Nous avons tous hérité d une combinaison unique de gènes de la part de nos parents. Cette constitution originale et l

Plus en détail

Chapitre 2. Les mutations, source de variabilité génétique

Chapitre 2. Les mutations, source de variabilité génétique Chapitre 2 Les mutations, source de variabilité génétique Les allèles sont dus à des modifications delaséquencedesgènes:lesmutations. Quelle est l origine de ces mutations? I. Les mutations sont des modifications

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2013 EPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série Générale

DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2013 EPREUVE DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série Générale REPÈRE 13DNBGENSVTIN1 DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION 2013 Série Générale DUREE : 45 minutes COEFFICIENT : 1 2 points seront attribués à l orthographe et à la présentation de votre composition. L usage

Plus en détail

Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype.

Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype. Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype. Les maladies génétiques comme la drépanocytose ou l'albinisme sont liées à des modifications du génotype des individus

Plus en détail

Bac S - Sujet de SVT - Session 2012 - Emirats Arabes Unis STABILITÉ ET VARIABILITÉ DES GÉNOMES ET ÉVOLUTION

Bac S - Sujet de SVT - Session 2012 - Emirats Arabes Unis STABILITÉ ET VARIABILITÉ DES GÉNOMES ET ÉVOLUTION Bac S - Sujet de SVT - Session 2012 - Emirats Arabes Unis 1ère PARTIE : Restitution des connaissances (8 points). STABILITÉ ET VARIABILITÉ DES GÉNOMES ET ÉVOLUTION Après avoir défini en introduction la

Plus en détail

Test pré-symptomatique pour cancer

Test pré-symptomatique pour cancer 16 Test pré-symptomatique pour cancer Cette brochure a été développée par le Genetic Interest Group. Traduction française : Orphanet Août 2009. Ce travail a été produit par EuroGentest, un Réseau d Excellence

Plus en détail

Chapitre 5: Evolution de la biodiversité

Chapitre 5: Evolution de la biodiversité Chapitre 5: Evolution de la biodiversité Constat: Tous les êtres vivants ont la même structure (cellules, MO) et pourtant ils ont beaucoup évolué au cours des temps géologiques. Problème: Par quels mécanismes

Plus en détail

Nom : Groupe : Date : 1 LES RESPONSABLES DES CARACTÈRES CHEZ LES ÊTRES VIVANTS (p. 350-358)

Nom : Groupe : Date : 1 LES RESPONSABLES DES CARACTÈRES CHEZ LES ÊTRES VIVANTS (p. 350-358) CHAPITRE 811 STE Questions 1 à 17, A, B. Verdict 1 LES RESPONSABLES DES CARACTÈRES CHEZ LES ÊTRES VIVANTS (p. 350-358) 1. Observez les deux cellules ci-contre. a) Sous quelle forme apparaît l ADN dans

Plus en détail

Chapitre 6 L interaction des gènes

Chapitre 6 L interaction des gènes Chapitre 6 L interaction des gènes La variation dans la coloration de la coquille Saint-Jacques (Argopecten irradians) due à trois allèles d un même gène Des gènes aux phénotypes 1- La relation entre les

Plus en détail

Exercices de génétique classique partie II

Exercices de génétique classique partie II Exercices de génétique classique partie II 1. L idiotie phénylpyruvique est une maladie héréditaire dont sont atteints plusieurs membres d une famille, dont voici l arbre généalogique : 3 4 5 6 7 8 9 10

Plus en détail

Capacités et attitudes Activités Compétences Tâche complexe Extraire et organiser des Informations

Capacités et attitudes Activités Compétences Tâche complexe Extraire et organiser des Informations Constat : la méiose produit des gamètes génétiquement différents qui parfois comportent des anomalies qui peuvent empêcher l embryon de se développer ou de se développer normalement et entraîner alors

Plus en détail

Oncogénétique. Les progrès de la génétique et les connaissances acquises au cours des 2 dernières décennies :

Oncogénétique. Les progrès de la génétique et les connaissances acquises au cours des 2 dernières décennies : Mercredi 16 Octobre LECLERCQ Barbara L2 GM Pr Nguyen 12 pages Oncogénétique Plan A. Introduction B. Cancer C. Rétinoblastome I. Généralités II. Diagnostic clinique, traitement et suivi III. Génétique du

Plus en détail

I Les caractères de l'individu :

I Les caractères de l'individu : Partie 1, Chapitre 1 LES CARACTÈRES DE L'INDIVIDU ET LEUR TRANSMISSION Rappels : Un être vivant : c'est un être qui naît, grandit, mange, rejete des déchets, se reproduit et meurt. Il est constitué de

Plus en détail

Initiative pour l'information sur les cancers fémmes

Initiative pour l'information sur les cancers fémmes Initiative pour l'information sur les cancers fémmes Coordonné par l Institut europeén de la santé des femmes www.eurohealth.ie Cancer et Génétique Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez

Plus en détail

La rétinite pigmentaire

La rétinite pigmentaire La rétinite pigmentaire La rétine est une enveloppe sensible à la lumière entourant la surface interne du globe oculaire, et qui se prolonge par le nerf optique. La rétine est composée de cellules photo-

Plus en détail

Qu'est-ce que nukleo?

Qu'est-ce que nukleo? Qu'est-ce que nukleo? nukleo est un test prénatal non invasif qui permet de dépister la trisomie 21 et d autres anomalies chromosomiques chez le fœtus. nukleo est réalisé à partir d'une simple prise de

Plus en détail

BIOLOGIE 53411 MODULE 5.2 Croisement dihybride

BIOLOGIE 53411 MODULE 5.2 Croisement dihybride BIOLOGIE 53411 MODULE 5.2 Croisement dihybride 1. Un plant à pois présente un génotype hétérozygote pour le caractère de la forme et celui de la couleur. «L» est l allèle dominant représentant le pois

Plus en détail

Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères.

Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères. Leçon 1 : Les caractères d un individu Date : Chaque être humain possède de nombreux caractères. Certains caractères sont communs à tous les individus de notre espèce et permettent de nous distinguer des

Plus en détail

LES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE LA CARCINOGENÈSE

LES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE LA CARCINOGENÈSE LES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE LA CARCINOGENÈSE TOUT D ABORD UN PETIT HISTORIQUE 1910: Peyton ROUS découvre le virus qui porte son nom 1976: les oncogènes de certains virus ont une contrepartie cellulaire

Plus en détail

Anomalies chromosomiques

Anomalies chromosomiques 12 Où puis-je avoir plus d information sur les anomalies chromosomiques? Anomalies chromosomiques Ceci est un guide succinct sur les anomalies chromosomiques. Pour de plus amples informations vous pouvez

Plus en détail

La femme enceinte drépanocytaire

La femme enceinte drépanocytaire La femme enceinte drépanocytaire Guide Pratique La drépanocytose : qu est que c est? La drépanocytose est une maladie génétique de l hémoglobine, caractérisée par la présence d une hémoglobine anormale,

Plus en détail

Analyse Chromosomique sur Puce à ADN Applications en Prénatal

Analyse Chromosomique sur Puce à ADN Applications en Prénatal Analyse Chromosomique sur Puce à ADN Applications en Prénatal Véronique Satre, Charles Coutton, Gaëlle Vieville, Françoise Devillard et Florence Amblard Maladies génétiques Anomalies chromosomiques Cytogénétique

Plus en détail

La Génétique en Pratique

La Génétique en Pratique La Génétique en Pratique Deux volets /Trois échelles Clinique :-les syndromes - le conseil génétique Biologie :-Cellulaire -Moléculaire CELLULAIRE=Cytogénétique Structure du chromosome CELLULAIRE=Caryotype

Plus en détail

BL01 : Environnement agro-industriel et cancer

BL01 : Environnement agro-industriel et cancer Note : ce document n est qu une prise de note rédigée pendant le cours de BL01. Il ne peut donc se substituer au cours d autant plus qu il est souvent incomplet (la 2 ème heure était souvent celle de la

Plus en détail

Comment expliquer nos ressemblances et nos différences?

Comment expliquer nos ressemblances et nos différences? Chez l espèce humaine, comme chez toute espèce, il existe des ressemblances et des différences entre les individus, y compris à l intérieur d une même famille. Comment expliquer nos ressemblances et nos

Plus en détail

10.25/2. Shéma du processur de fibrose kystique sur une glande

10.25/2. Shéma du processur de fibrose kystique sur une glande Thème 1-A : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique TP 6 : La mucoviscidose : multiples échelons d un phénotype La mucoviscidose présente des indications visibles qui constituent un

Plus en détail

Les microarrays: technologie pour interroger le génome

Les microarrays: technologie pour interroger le génome Les microarrays: technologie pour interroger le génome Patrick DESCOMBES patrick.descombes@frontiers-in-genetics.org Plate forme génomique NCCR Frontiers in Genetics Université de Genève http://genomics.frontiers-in-genetics.org

Plus en détail

Génie génétique. Définition : Outils nécessaires : Techniques utilisées : Application du génie génétique : - Production de protéines

Génie génétique. Définition : Outils nécessaires : Techniques utilisées : Application du génie génétique : - Production de protéines Génie génétique Définition : Ensemble de méthodes d investigation et d expérimentation sur les gènes. Outils nécessaires : ADN recombinant, enzyme de restriction, vecteur, banque ADNc, sonde nucléique...

Plus en détail

Principales techniques utilisées en génie génétique Ces différentes techniques peuvent également se combiner entre elles. Séquençage de l ADN

Principales techniques utilisées en génie génétique Ces différentes techniques peuvent également se combiner entre elles. Séquençage de l ADN Principales techniques utilisées en génie génétique Ces différentes techniques peuvent également se combiner entre elles Séquençage de l ADN 1- Un brin complémentaire de l ADN à séquencer est fabriqué

Plus en détail

LE GROUPAGE ABO (H) ET RHESUS STANDARD

LE GROUPAGE ABO (H) ET RHESUS STANDARD ETSL LE GROUPAGE ABO (H) ET RHESUS STANDARD TP 2 GABIN-GAUTHIER 11/11/2009 I. HISTORIQUE... 2 II. GENERALITES SUR LES GROUPES ABO (H)... 2 1. DEFINITION... 2 2. NATURE ET SYNTHESE DES AG ERYTHROCYTAIRES...

Plus en détail

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES CHAITRE 3 LA SYNTHESE DES ROTEINES On sait qu un gène détient dans sa séquence nucléotidique, l information permettant la synthèse d un polypeptide. Ce dernier caractérisé par sa séquence d acides aminés

Plus en détail

Les diagnostics prénatal et préimplantatoire

Les diagnostics prénatal et préimplantatoire Les diagnostics prénatal et préimplantatoire Introduction Les progrès de la médecine ces dernières années ont permis de connaître certaines caractéristiques liées à la santé des enfants à naitre avant

Plus en détail

Le cancer de la peau. Causes. Symptômes. Diagnostic. Traitement. Pronostic. Une information de la Ligue suisse contre le cancer

Le cancer de la peau. Causes. Symptômes. Diagnostic. Traitement. Pronostic. Une information de la Ligue suisse contre le cancer Le cancer de la peau Causes Symptômes Diagnostic Traitement Pronostic Une information de la Ligue suisse contre le cancer Le cancer de la peau Les cancers de la peau se présentent sous diverses formes.

Plus en détail

Actualités Prévention Informations. Medi CMS

Actualités Prévention Informations. Medi CMS Actualités Prévention Informations Medi CMS Table des matières 1.1. Découverte d'un gène de prédisposition commun au mélanome et au cancer du rein.... 3 2.1. Un mélanome mieux compris et mieux traité....

Plus en détail

I/ L information génétique se trouve dans les chromosomes du noyau.

I/ L information génétique se trouve dans les chromosomes du noyau. Chapitre 2 : localisation et organisation de l information génétique Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

TD Révision BIO57. Connaissance et Technique du gène

TD Révision BIO57. Connaissance et Technique du gène TD Révision BIO57 Connaissance et Technique du gène Novembre 2007 Cécile BAUDOT cecile.baudot@medecine.univ-mrs.fr INSERM 910 «Génétique Médicale et Génomique Fonctionnelle» Maladies Neuromusculaires Le

Plus en détail

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS On vient de vous diagnostiquer une leucémie myéloïde chronique (LMC). Il se peut que vous ayez eu une analyse sanguine de routine demandée par votre médecin traitant ou

Plus en détail

INFORMATION GÉNÉTIQUE et REPRODUCTION SEXUÉE

INFORMATION GÉNÉTIQUE et REPRODUCTION SEXUÉE Partie 1, Chapitre 4 INFORMATION GÉNÉTIQUE et REPRODUCTION SEXUÉE Constat : à l'exception des jumeaux, chaque individu est unique. Ses caractères héréditaires dependent des info génétiques (allèles) portées

Plus en détail

Chapitre 5 Processus tumoral et cancer

Chapitre 5 Processus tumoral et cancer Chapitre 5 Processus tumoral et cancer V.1 Définition V.2 Cancérogenèse ou oncogenèse V.3 Facteurs cancérigènes V.4 Prévention. V.5 Dépistage et diagnostic. V.5.1 Signes cliniques V.5.2 Examens complémentaires

Plus en détail

Informations aux parents : Votre bébé est porteur sain du gène de la drépanocytose

Informations aux parents : Votre bébé est porteur sain du gène de la drépanocytose Screening Programmes Sickle Cell and Thalassaemia Informations aux parents : Votre bébé est porteur sain du gène de la drépanocytose Votre bébé a eu un examen sanguin (prélèvement de gouttes de sang au

Plus en détail

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction

Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction I] Régulation des naissances Chapitre 5 : La maîtrise de la reproduction 1) Méthodes de contraception et de contragestion Activité 1 : Décrire le mode d'action de différents moyens de contraception, comparer

Plus en détail

Les défenses de notre organisme

Les défenses de notre organisme Les défenses de notre organisme Intro : Si nos barrières naturelles ou nos moyens de prévention n'ont pas pu empêcher une contamination, notre corps dispose d'un «système» assurant la défense de notre

Plus en détail

EXERCICES D APPLICATION

EXERCICES D APPLICATION EXERCCES D APPLCATON Exercice 1 : Couleur des yeux L'arbre généalogique suivant présente la transmission du caractère couleur des yeux au sein d'une famille. V Femme aux yeux marrons Homme aux yeux marrons

Plus en détail

Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer

Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer Information importante pour les personnes atteintes d un cancer du poumon non à petites cellules de stade avancé Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic

Plus en détail

Protocole Dépistage précoce des Cancers chez le personnel hospitalier exposé aux rayonnements ionisants. Service de Médecine du Travail CHU Oran

Protocole Dépistage précoce des Cancers chez le personnel hospitalier exposé aux rayonnements ionisants. Service de Médecine du Travail CHU Oran Protocole Dépistage précoce des Cancers chez le personnel hospitalier exposé aux rayonnements ionisants YOUCEF K. Pr. TEBBOUNE C.B. Service de Médecine du Travail CHU Oran INTRODUCTION Le cancer est une

Plus en détail

Université Bordeaux Segalen - PACES 2012-2013 ED UE9s Avril 2013

Université Bordeaux Segalen - PACES 2012-2013 ED UE9s Avril 2013 Sélectionner les propositions exactes Université Bordeaux Segalen - PACES 2012-2013 ED UE9s Avril 2013 QCM 1 La plupart des techniques de biologie moléculaire repose sur le principe de complémentarité

Plus en détail

Chapitre 3 : conserver ou transmettre l information génétique.

Chapitre 3 : conserver ou transmettre l information génétique. Chapitre 3 : conserver ou transmettre l information génétique. Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : http://colleges.acrouen.fr/courbet/spipuser/

Plus en détail

Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes. Injection d ADN étranger dans une cellule animale

Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes. Injection d ADN étranger dans une cellule animale Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes Injection d ADN étranger dans une cellule animale Comment amplifier un gène d intérêt? Amplification in vivo à l aide du clonage d ADN L ensemble formé

Plus en détail

Vous avez été TraiTée pour une phénylcétonurie. Vous désirez avoir un bébé?

Vous avez été TraiTée pour une phénylcétonurie. Vous désirez avoir un bébé? Vous avez été TraiTée pour une phénylcétonurie Vous désirez avoir un bébé? Grossesse et Phénylcétonurie Madame, Mademoiselle, Vous êtes traitée depuis votre petite enfance pour une phénylcétonurie. Vous

Plus en détail

DON DE SANG. Label Don de Soi

DON DE SANG. Label Don de Soi DON DE SANG Label Don de Soi 2015 SOMMAIRE Les différents types de dons p.3 Le don de sang total Le don de plasma Le don de plaquettes Le don de moelle osseuse Que soigne-t-on avec un don de sang? p.7

Plus en détail

TRAIT FALCIFORME. Clinique spécialisée d hématologie pédiatrique

TRAIT FALCIFORME. Clinique spécialisée d hématologie pédiatrique TRAIT FALCIFORME Clinique spécialisée d hématologie pédiatrique Une analyse sanguine a été effectuée chez votre enfant, soit à la naissance, soit à la demande de votre médecin. Cette analyse a démontré

Plus en détail

PHENOTYPE - GENOTYPE Le phénotype d un individu : - peut être observé uniquement à l échelle moléculaire et à l échelle cellulaire PROTEINES ENZYMES

PHENOTYPE - GENOTYPE Le phénotype d un individu : - peut être observé uniquement à l échelle moléculaire et à l échelle cellulaire PROTEINES ENZYMES REVISIONS DE 1 S. Vous devez indiquer pour chaque proposition si celle-ci est vraie (V) ou fausse (F) en cochant la case correspondante ; une abstention ou une réponse trop peu lisible seront considérées

Plus en détail

SUGGESTIONS PÉDAGOGIQUES : CLASSE DE PREMIÈRE SÉRIES S, L ET ES

SUGGESTIONS PÉDAGOGIQUES : CLASSE DE PREMIÈRE SÉRIES S, L ET ES SUGGESTIONS PÉDAGOGIQUES : CLASSE DE PREMIÈRE SÉRIES S, L ET ES INTRODUCTION : LA BANQUE DE DONNÉES ET LES NOTIONS DU PROGRAMME Le programme de biologie de la classe de première est centré sur la façon

Plus en détail

Qu est-ce qu un test pré-symptomatique?

Qu est-ce qu un test pré-symptomatique? 16 EuroGentest Site ouvert à tout public contenant de l information sur les tests génétiques et des liens vers les associations de malades en Europe www.eurogentest.org Qu est-ce qu un test pré-symptomatique?

Plus en détail

Facteurs environnementaux et mode de vie (alimentation, sédentarité, tabagisme, UV, )

Facteurs environnementaux et mode de vie (alimentation, sédentarité, tabagisme, UV, ) D autres maladies aux origines plurifactorielles : Génotype Facteurs environnementaux et mode de vie (alimentation, sédentarité, tabagisme, UV, ) Phénotype Prédisposition génétique (diabète de type 2,

Plus en détail

Médecine personnalisée, de quoi parle-t on? Dominique Stoppa-Lyonnet

Médecine personnalisée, de quoi parle-t on? Dominique Stoppa-Lyonnet Médecine personnalisée, de quoi parle-t on? Dominique Stoppa-Lyonnet Octobre 2014 Médecine «génomique» personnalisée La médecine «génomique» personnalisée repose sur l identification de sous-groupes de

Plus en détail

PARTIE 3. L'exposé scientifique.

PARTIE 3. L'exposé scientifique. PARTIE 3 L'exposé scientifique. S'informer Comprendre Apprendre Présenter Expliquer Quel travail est attendu dans cette partie? - Choisir un sujet scientifique dans les grands thèmes donnés par le professeur

Plus en détail

Génétique et Cancer. Dr Valérie Bonadona Unité Clinique d Oncologie Génétique Centre Léon Bérard. Rencontres 2009. Conférence du 16/11/2009

Génétique et Cancer. Dr Valérie Bonadona Unité Clinique d Oncologie Génétique Centre Léon Bérard. Rencontres 2009. Conférence du 16/11/2009 Génétique et Cancer Dr Valérie Bonadona Unité Clinique d Oncologie Génétique Centre Léon Bérard Rencontres 2009 Conférence du 16/11/2009 1 Plan Les gènes à l origine du cancer! Qu est-ce qu une prédisposition

Plus en détail

TP 1 Anticorps et diagnostic de l infection

TP 1 Anticorps et diagnostic de l infection Anticorps et diagnostic de l infection OBJECTIFS Savoir ce qu est un anticorps, son origine et son utilisation en sérodiagnostic. Connaître la structure schématique d une immunoglobuline G (IgG). 1. Les

Plus en détail