Plan de la séance. L5C : Environnement thermique et maîtrise énergétique. Cours n 04 > Bases physiques (II)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan de la séance. L5C : Environnement thermique et maîtrise énergétique. Cours n 04 > Bases physiques (II)"

Transcription

1 L5C : Environnement thermique et maîtrise énergétique Cours n 04 > Bases physiques (II) Brises soleils coulissants (Architecte Bruno Burlat) Les illustrations de ces cours ne sont utilisées qu à des fins pédagogiques! Plan de la séance 1. Quelques grandeurs physiques 2. La notion de flux thermique 3. Conductance, résistance 4. La conduction 5. La convection 6. Résistance (ou conductance) d une paroi Rappel : Les flux thermiques vont naturellement du chaud vers le froid

2 7.1. Définition Principe : Le rayonnement thermique se propage comme tous les rayonnements électromagnétiques, mais les phénomènes énergétiques associés dépendent de leur domaine de fréquence. L ensemble des rayonnements électromagnétiques est très vaste. Il va des ondes hertziennes jusqu aux rayons X et aux rayons cosmiques, en passant par l énergie solaire et la lumière. Image : Fernand Fragnaud, Thermique des ambiances, Polycopié, CERMA, Nantes 7.2. Spectre : en longueur d onde Image :

3 7.2. Spectre : en longueur d onde Les rayonnements visibles et thermiques se situent entre 10-7 m et 10-3 m : Les ultra-violets : entre 100 et 380 nanomètres - en grande partie absorbés par l ozone de la haute atmosphère. Certains sont nocifs pour les organismes vivants. Les UVA : absorbés par la couche inférieure de notre hypoderme, produisent le bronzage. Les UVB : absorbés par la couche moyenne de la peau produisent des liaisons aux chromosomes. Les UVC : absorbés par la couche superficielle de la peau, détruisent les cellules. Les rayonnements visibles : séparables en «couleurs» du violet au rouge, en fonction de la sensation perçue par notre œil. Les infra-rouges : Porteurs essentiels de l énergie thermique. La puissance produite (et l intervalle de longueur d onde) par un corps, un liquide ou un gaz, dépend de la température du corps Spectre : en longueur d onde Tout corps émet un rayonnement, mais celui-ci peut être composés de différentes proportions de longueurs d ondes. Le soleil (environ K) émet une grande proportion de visible. Les murs de maisons, notre peau, les vêtements émettent aux températures courantes (environ 300 K). Ce sont des émetteurs seulement d Infra-Rouge (IR), alors qu ils peuvent être des récepteurs : De rayonnements solaires : UV, visible et IR proche. De rayonnement de l éclairage De rayonnement IR par l entourage (objets, personnes )

4 7.3. Comportement d un corps récepteur Principes : tout corps récepteur reçoit un rayonnement de flux incident qui se décompose : En un flux réfléchi (réflexion sur la surface S) En un flux transmis (transmission à travers l épaisseur e) En un flux absorbé (absorption dans l épaisseur e) 7.3. Comportement d un corps récepteur On définit alors trois rapports (sans dimension) : Le facteur d absorption ou absorptivité ou absorbance :! = " a / " i Le facteur de réflexion ou réflectivité ou réflectance : # = " r / " i Le facteur de transmission ou transmittivité ou transmittance : $ = " t / " i Comme " i = " r + " a + " t On a donc :! + # + $ = 1 On peut donc définir pour un corps un!, # et $ pour chaque longueur d onde ou pour un ensemble de longueurs d ondes.

5 7.3. Comportement d un corps récepteur Par exemple, pour un verre de 3 mm recevant le rayonnement solaire, toute longueurs d ondes confondues, (donc du point de vue de l énergie) on a :! = 0,06 # = 0,07 $ = 0,87 Si on regarde le verre du point de vue de la lumière (en ne considérant que le rayonnement visible), on a :! = 0,01 # = 0,08 $ = 0,91 Si $ est important, le corps est transparent Si $ = 0 le corps est opaque Si! est important, le corps est absorbant Si # est important, le corps est réfléchissant On définit un corps noir (théorique, absorbe totalement le rayonnement incident) quand! = Comportement d un corps émetteur Chaque point P d une surface émet un rayonnement Dans dans un angle solide. Le corps émet une densité de flux (W / m 2 ) que l on nomme émittance énergétique H Première loi de Kirchhof : L émittance énergétique totale ou monochromatique d un corps noir (H 0 ) ne dépend que de la température absolue T de ce dernier. Seconde loi de Kirchhof : L émittance énergétique totale d un corps quelconque dépend du facteur d émission ou émissivité ( % sans dimension) totale ou monochromatique (% & ) du corps : H = %.H 0 (W / m 2 ) H & = % &.H 0& (W / m 2 ) Il a été démontré (et c est étonnant!) que l émissivité d un corps est égale à son absorptivité % =! et donc que % & =! &

6 7.4. Comportement d un corps émetteur Loi de Stefan-Boltmann : Elle définit l émittance totale d un corps quelconque : H = %.'.T 4 (W / m 2 ) avec la constante de Stefan ' = 5, [ W/m 2 ( K) 4 ] L émissivité d un corps est mesurable, ainsi que sa température. Par exemple, l émissivité du béton aux températures courantes ( environ 300 K ) est % = 0,9 En conséquence à 20 C : = 293 K L émittance énergétique du béton est H = 0,9 x 5, x = 376 W / m 2 Cette valeur est importante On devrait être chauffé naturellement alors par la présence de matériaux! Mais c est oublier que notre corps émet aussi et que seul le bilan de ce qui est reçu et perdu compte pour notre confort 7.5. Echanges par rayonnement entre deux corps à des T C courantes Simplification pour l architecture aux échanges entre deux corps, l un de taille relativement faible étant contenu dans l autre de surface d émissivité interne élevée. On peut simplifier les échanges de chaleurs en densité de flux [ W / m 2 ] pour des corps ayant des T C proches : ( r = K r. )T [ W / m 2 ] = [ W / m 2. C ] [ C ] K r étant la conductance par rayonnement égale à : Pour deux plans parallèles : K r = 4 ' (T 1 3 / ( 1/ % 1 + 1/ % 2-1 )) Pour un corps contenu dans un autre absorbant : K r = 4 ' % 1 T 1 3 T 1 en [ K]

7 7.6. Rayonnement solaire et rayonnement aux températures courantes Emittances spectrales du soleil et des matériaux aux températures courantes 7.6. Rayonnement solaire et rayonnement aux températures courantes Emittances spectrales du soleil et des matériaux aux températures courantes permet de distinguer deux cas : Le rayonnement solaire (RS) de courtes longueurs d onde (1% UV, 53% visible, 46% IR proche) Le rayonnement infrarouge (RIR) de grandes longueurs d onde émis par les corps aux températures courantes. Pour les échanges qui intéressent l architecture (RS lors des périodes ensoleillées, RIR de l environnement) :! RS (% RX n ayant pas d intérêt pour nous)! RIR = % RIR (! = % étant toujours vrai)

8 7.6. Rayonnement solaire et rayonnement aux températures courantes Les corps ont en général un comportement différent aux deux types de rayonnement (RS et RIR). Ils sont dits sélectifs Propriétés radiatives des matériaux Point C : corps noir Point A : anti-corps noir Point B : corps sélectif froid Point D : corps sélectif chaud Pour les matériaux opaques :! : Le facteur d absorption # = 1 -! : Le facteur de réflexion $ = 0 : Le facteur de transmission

9 7.7. Propriétés radiatives des matériaux (surface) 7.7. Propriétés radiatives des matériaux

10 7.8. Cas des corps transparents : l effet de serre Si on observe la transmitivité de certains matériaux dit transparents, on voit que ces matériaux sont : - transparents pour les faibles longueurs d onde (RS) - quasiment opaque pour les grandes longueurs d onde (RIR) Donc :! RIR = % RIR grand $ RIR très faible! RS grand $ RS grand 7.8. Cas des corps transparents : l effet de serre Cette propriété est à l origine de ce que l on appelle l effet de serre.

11 7.8. Cas des corps transparents : l effet de serre Application, les murs trombes,les panneaux solaires, les serres, mais tout simplement aussi les grandes ouvertures au sud l hiver pour une maison. Pour en savoir plus sur l effet de serre et les changements climatiques : Gérard Lambert, La terre chauffe-t-elle?, Edition EDP Sciences, Les Ulis, 2001

OGIE TURE BISKRA ECHNOL CHITECT DE LA TE SITE DE CES ET D NT D ARC UNIVERS RTEMEN S SCIENC DEPA ULTE DES FACU

OGIE TURE BISKRA ECHNOL CHITECT DE LA TE SITE DE CES ET D NT D ARC UNIVERS RTEMEN S SCIENC DEPA ULTE DES FACU UNIVER RSITE DE E BISKRA A FACU ULTE DE ES SCIENCES ET DE LA TECHNOL LOGIE DEPA ARTEMEN NT D AR RCHITEC CTURE Master I: Architecture et Environnement Matière: Sciences Pour L architecture COURS N 01 Deuxième

Plus en détail

d architecture de Grenoble. (Disponible sur: en lignedetail.php?ref=tixier ambiances thermiques)

d architecture de Grenoble. (Disponible sur:  en lignedetail.php?ref=tixier ambiances thermiques) UN NIVERSITE DE BISK KRA FACUL LTE DES SSCIENCES ET DE LA A TECHNO OLOGIE DEPART TEMENT D D ARCHIT TECTURE Master I: Architecture et Environnement Matière: Sciences Pour L architecture COURS N 01 Deuxième

Plus en détail

ADEIMA STORES REFLEX SOL ETUDES PHYSIQUES & ACCOMPAGNEMENT TECHNIQUE

ADEIMA STORES REFLEX SOL ETUDES PHYSIQUES & ACCOMPAGNEMENT TECHNIQUE ADEIMA STORES REFLEX SOL ETUDES PHYSIQUES & ACCOMPAGNEMENT TECHNIQUE Plan de l intervention : 1. Phénomènes et grandeurs physiques Rayonnement et longueur d onde Propriétés spectrophotométriques Effet

Plus en détail

Session «Equipements de protection individuelle»

Session «Equipements de protection individuelle» ESSAIS NON-NORMATIFS SUR CASQUES ET TENUES D INTERVENTIONS Session «Equipements de protection individuelle» Par Anthony COLLIN Laboratoire Energies, Mécanique Théorique et Appliquée Université de Lorraine

Plus en détail

La radiation électromagnétique

La radiation électromagnétique La radiation électromagnétique Caractéristiques du champ radiatif Flux radiatif Irradiance et radiance (de bande et spectrale) Lois fondamentales du rayonnement thermique Émissivité versus absorbance Table

Plus en détail

Thème : Habitat Chapitre 5 : Isolation dans l Habitat Cours livre p 40 à 43 - p 82 à 85

Thème : Habitat Chapitre 5 : Isolation dans l Habitat Cours livre p 40 à 43 - p 82 à 85 Thème : Habitat Chapitre 5 : Isolation dans l Habitat Cours livre p 40 à 43 - p 82 à 85 Trame du chapitre Un foyer peut consacrer une part importante aux dépenses énergétiques. Comment la compréhension

Plus en détail

Cours de thermodynamique. Chapitre 1 Transferts thermiques radiatifs

Cours de thermodynamique. Chapitre 1 Transferts thermiques radiatifs Cours de thermodynamique Chapitre 1 1 Introduction Un corps chaud, même placé dans le vide, émet un rayonnement d origine électromagnétique dont la composition spectrale est fonction de sa température.

Plus en détail

Le verre et le rayonnement solaire

Le verre et le rayonnement solaire Rayonnement Composition du rayonnement Le rayonnement qui atteint la terre est composé d environ 3% d ultraviolets (UV), 55% d infrarouges (IR) et 42% de lumière visible. Ces trois parties du rayonnement

Plus en détail

La thermographie infrarouge

La thermographie infrarouge La thermographie infrarouge Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction 29/02/2008 Définition 2 1 Le rayonnement électromagnétique

Plus en détail

Chapitre 1 Ondes électromagnétiques Spectres, communication et énergie

Chapitre 1 Ondes électromagnétiques Spectres, communication et énergie TSTI2D 1 Ondes électromagnétiques Spectres, communication et énergie 1. Ondes électromagnétiques Définitions 1-1 Structure d une onde électromagnétique Une onde électromagnétique est un signal périodique

Plus en détail

Test n 4 : Transferts thermiques par convection et par rayonnement

Test n 4 : Transferts thermiques par convection et par rayonnement Université de Cergy-Pontoise Phénomènes de transport S3-CUPGE / MP / MSI C. Pinettes Test n 4 : Transferts thermiques par convection et par rayonnement 1. Qu est-ce que la convection? La convection naturelle?

Plus en détail

1. Théorie de la thermographie

1. Théorie de la thermographie 1. Théorie de la thermographie 1.1 Introduction Le domaine du rayonnement infrarouge et les techniques de thermographie associées sont souvent méconnus des nouveaux utilisateurs de caméra infrarouge. Cette

Plus en détail

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2nd GT

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2nd GT NOM et Prénom de l élève : COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de 2nd GT ① LUMIÈRE ET LONGUEUR D ONDE ② LES DIFFERENTS SPECTRES ③ SPECTRE D UNE ÉTOILE OBJECTIFS DES ACTIVITÉS Connaître les couleurs du spectre

Plus en détail

Les mécanismes de l'effet de serre

Les mécanismes de l'effet de serre Les mécanismes de l'effet de serre Jean-Louis Dufresne Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD) Institut Pierre Simon Laplace (IPSL) dufresne@lmd.jussieu.fr www.lmd.jussieu.fr/~jldufres Température

Plus en détail

I. APPROCHE SUCCINCTE DES 3 MODES DE TRANSFERTS THERMIQUES.

I. APPROCHE SUCCINCTE DES 3 MODES DE TRANSFERTS THERMIQUES. Fiches professeur Transferts thermiques : conduction, convection, rayonnement. Flux thermique, résistance thermique. Caractéristiques thermiques des matériaux. I. APPROCHE SUCCINCTE DES 3 MODES DE TRANSFERTS

Plus en détail

CHAPITRE 1 : ENERGIE SOLAIRE ET HABITAT

CHAPITRE 1 : ENERGIE SOLAIRE ET HABITAT CHAPITRE 1 : ENERGIE SOLAIRE ET HABITAT 1 Conversion thermique de l énergie solaire L énergie solaire reçue par rayonnement peut être convertie en énergie thermique. Cette conversion est mise en œuvre,

Plus en détail

IMAGERIE MÉDICALE. I Quelques techniques d imagerie médicale. II Les ondes électromagnétiques. III La loi de déplacement de Wien.

IMAGERIE MÉDICALE. I Quelques techniques d imagerie médicale. II Les ondes électromagnétiques. III La loi de déplacement de Wien. IMAGERIE MÉDICALE I Quelques techniques d imagerie médicale. II Les ondes électromagnétiques. III La loi de déplacement de Wien. I Quelques techniques d imagerie médicale. Activité documentaire : Citer

Plus en détail

Analyser. Réaliser. Autoévaluation. Je ne pense pas encore savoir faire. Remédiation (à compléter...) Je pense savoir faire

Analyser. Réaliser. Autoévaluation. Je ne pense pas encore savoir faire. Remédiation (à compléter...) Je pense savoir faire Thème : HABITAT Chapitre 5 : Isolation d une habitation Cours livre p40 à 43 et 82 à 85 Objectifs : En bleu : spécifiques au chapitre Mobiliser et organiser ses connaissances Décrire qualitativement les

Plus en détail

L énergie thermique. Table des matières. Classe de première STI2D

L énergie thermique. Table des matières. Classe de première STI2D L énergie thermique Table des matières 1. Introduction...2 2. La chaleur...2 2.1. Chaleur sensible...2 2.2. Chaleur Latente...3 3. Sens des transferts thermiques...4 3.1. La conduction thermique...4 3.1.1.

Plus en détail

Transferts de chaleur. Marie Pierrot Lycée du Rempart

Transferts de chaleur. Marie Pierrot Lycée du Rempart Transferts de chaleur 1 Température et chaleur La température : C'est une grandeur physique qui caractérise le degrés d'agitation thermique des particules constituant la matière. Elle se mesure à l'aide

Plus en détail

LES PRINCIPES DE LA THERMIQUE

LES PRINCIPES DE LA THERMIQUE LES PRINCIPES DE LA THERMIQUE 1- Introduction : isolation d une maison Après avoir regardé la vidéo «bien isoler sa maison», répondre aux questions suivantes : Depuis 2011, qu impose la réglementation

Plus en détail

Les principes de la thermique

Les principes de la thermique Les principes de la thermique 1. Comment bien isoler une maison 1. Comment bien isoler une maison Depuis 2011, qu impose la réglementation lors de la vente d une maison? Le Diagnostique de performance

Plus en détail

PC - Transferts thermiques par conduction

PC - Transferts thermiques par conduction PC - Transferts thermiques par conduction Les causes de pertes thermiques au sein d une maison sont nombreuses : Figure 1 Les causes des pertes thermiques dans une maison type Dans le cadre des politiques

Plus en détail

Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre. CO1 Climatologie et hydrologie

Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre. CO1 Climatologie et hydrologie Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre CO1 Climatologie et hydrologie Le plan du TD Le rayonnement infrarouge L infrarouge sur les images satellites La température d équilibre de

Plus en détail

Performance et comportement des Equipements de Protection Individuelle textiles

Performance et comportement des Equipements de Protection Individuelle textiles Performance et comportement des Equipements de Protection Individuelle textiles Anthony COLLIN, Alexis MARCHAND, Zoubir ACEM LEMTA, Université de Lorraine, CNRS Marc LEPELLETIER, Yann VAN WAELFELGHEM Service

Plus en détail

PHYSIQUE. (Révisions vacances d hiver 2013)

PHYSIQUE. (Révisions vacances d hiver 2013) PHYSIQUE (Révisions vacances d hiver 2013) Séance 3 ONDES : RAYONNEMENT DANS L UNIVERS CARACTERISTIQUES DES ONDES MECANIQUES PROPRIETES DES ONDES PERIODIQUES-DIFFRACTION Exercice Type 1 : Ondes progressives

Plus en détail

Rayonnement terrestre et atmosphérique 1. La température d équilibre 2. L effet de serre 3. L effet de serre additionnel 4. Conclusion 5.

Rayonnement terrestre et atmosphérique 1. La température d équilibre 2. L effet de serre 3. L effet de serre additionnel 4. Conclusion 5. Rayonnement terrestre et atmosphérique 1 La température d équilibre 2 L effet de serre 3 L effet de serre additionnel 4 Conclusion 5 Exercices 6 addi3onnel Le rayonnement infrarouge - le rayonnement terrestre

Plus en détail

1- HISTORIQUE DE LA REGLEMENTATION THERMIQUE

1- HISTORIQUE DE LA REGLEMENTATION THERMIQUE Réf. S.1.3 EB S1.3. LA THERMIQUE DU BATIMENT La Thermique 1- HISTORIQUE DE LA REGLEMENTATION THERMIQUE 1973 Choc pétrolier : le prix du pétrole augmente. Objectif national : limiter les dépenses énergétiques,

Plus en détail

Le rayonnement thermique et la loi du Corps Noir

Le rayonnement thermique et la loi du Corps Noir Le rayonnement : Le rayonnement thermique et la loi du Corps Noir Un corps chauffé émet de l'énergie sous forme de rayonnement électromagnétique. Une des particularités de ce rayonnement dit "thermique"

Plus en détail

Constante de Stefan-Boltzmann

Constante de Stefan-Boltzmann Expérience N o 39 Constante de Stefan-Boltzmann 1 Introduction Tout corps à température T 0 K émet et absorbe une radiation électromagnétique dans le domaine des longueurs d onde λ variant de 0 à l infini.

Plus en détail

Constante de Stefan-Boltzmann

Constante de Stefan-Boltzmann Expérience N o 39 onstante de Stefan-Boltzmann 1 Introduction Tout corps à température T 0 K émet et absorbe une radiation électromagnétique dans le domaine des longueurs d onde λ variant de 0 à l infini.

Plus en détail

L énergie s exprime en joules (J)

L énergie s exprime en joules (J) I Les différents types d énergie L énergie peut prendre plusieurs formes : Ici on trouve l énergie cinétique, l énergie calorifique et l énergie lumineuse. Ici on trouve l énergie de changement d état,

Plus en détail

CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE

CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE L UNIVERS Chapitre 2 : Lumière d étoile p1/5 CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE L analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse nécessite

Plus en détail

La lumière, seul matériau à la disposition des astronomes. École d été «l univers à la portée de tous» août 2017

La lumière, seul matériau à la disposition des astronomes. École d été «l univers à la portée de tous» août 2017 La lumière, seul matériau à la disposition des astronomes École d été «l univers à la portée de tous» 23-26 août 2017 La lumière Qu est-ce que la lumière? C est une onde électromagnétique que nous percevons

Plus en détail

Vision Industrielle Lumière et sources lumineuses

Vision Industrielle Lumière et sources lumineuses Vision Industrielle Lumière et sources lumineuses Plan du cours La lumière Cours de Vision Industrielle Nicolas Vandenbroucke 2 La lumière Définitions Lumière La lumière est un ensemble d ondes électromagnétiques

Plus en détail

Transferts de chaleur

Transferts de chaleur Transferts de chaleur Température et chaleur La température : C'est une grandeur physique qui caractérise le degrés d'agitation thermique des particules constituant la matière. Elle se mesure à l'aide

Plus en détail

Les Besoins calorifiques d un local

Les Besoins calorifiques d un local Les Besoins calorifiques d un local Deux cas sont à considérer : Période d hiver Période d été 1. Période HIVER La quantité de chaleur (positive) à apporter au local est égale à la quantité de chaleur

Plus en détail

Thème : Couleur. Chap 1 : LA LUMIERE

Thème : Couleur. Chap 1 : LA LUMIERE Thème : Couleur Chap 1 : LA LUMIERE 1) Introduction : - Exemples de sources naturelles de lumière : soleil (les étoiles), ver luisant, certains champignons et poissons, flamme d un corps en combustion

Plus en détail

Plan de la séance. L5C : Environnement thermique et maîtrise énergétique. Cours n 03 > Bases physiques (I)

Plan de la séance. L5C : Environnement thermique et maîtrise énergétique. Cours n 03 > Bases physiques (I) L5C : Environnement thermique et maîtrise énergétique Cours n 03 > Bases physiques (I) Salle de test à l échelle 1 > CSTB Nantes http://aerodynamique.cstb.fr Nicolas.Tixier@grenoble.archi.fr! Les illustrations

Plus en détail

Chap n o : Optique. Première partie. 1 Caractéristiques d une onde électromagnétique. 1.2 Période temporelle. 1.3 Fréquence

Chap n o : Optique. Première partie. 1 Caractéristiques d une onde électromagnétique. 1.2 Période temporelle. 1.3 Fréquence Chap n o : ptique Première partie La lumière La lumière est une Les ondes électromagnétiques peuvent se propager, contrairement aux ondes mécaniques qui nécessitent la présence d un Dans un milieu la lumière

Plus en détail

Conversion de l énergie

Conversion de l énergie Conversion de l énergie I. Principes Généraux du rayonnement - La photométrie : - nature des sources lumineuses - mesure - Faisceau lumineux et étendu (angle solide) - Flux lumineux - Photométrie énergétique

Plus en détail

Master 1 IMM mention Ingénierie Mécanique (M1) Transferts de chaleur et de masse TD7 - Rayonnement 1

Master 1 IMM mention Ingénierie Mécanique (M1) Transferts de chaleur et de masse TD7 - Rayonnement 1 Université de Caen UFR des Sciences 1 Master 1 IMM mention Ingénierie Mécanique (M1) Transferts de chaleur et de masse TD7 - Rayonnement 1 Exercice VII.1 : Le rayonnement solaire incident sur la terre

Plus en détail

BTS photographie Sciences appliquées Cours. Photométrie

BTS photographie Sciences appliquées Cours. Photométrie BTS photographie Sciences appliquées Cours Photométrie I / La lumière et l œil : 1. Spectre de la lumière blanche : La lumière du Soleil est : elle est composée d un ensemble de radiations monochromatiques

Plus en détail

Chapitre 10 : Quels sont les différents transferts thermiques dans l habitat?

Chapitre 10 : Quels sont les différents transferts thermiques dans l habitat? Chapitre 10 : Quels sont les différents transferts thermiques dans l habitat? G. GREDAT Cours de 1STL 23 février 2017 G. GREDAT (Cours de 1STL) Transferts thermiques 23 février 2017 1 / 35 Introduction

Plus en détail

TRANSFERTS DE CHALEUR ET DE MASSE

TRANSFERTS DE CHALEUR ET DE MASSE INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE LYON Département GENIE CIVIL et URBANISME 3ème Année Rayonnement Convection Convection Rayonnement Conduction Convection Rayonnement Rayonnement Convection

Plus en détail

Chapitre 2. Rayonnement du corps noir. 2.1 Définition, propriétés du corps noir Processus d interaction rayonnement matière

Chapitre 2. Rayonnement du corps noir. 2.1 Définition, propriétés du corps noir Processus d interaction rayonnement matière Chapitre 2 Rayonnement du corps noir 2.1 Définition, propriétés du corps noir 2.1.1 Processus d interaction rayonnement matière incident réfléchi diffusé émis t λ = ρ λ = flux spectral transmis flux spectral

Plus en détail

Rayonnement thermique

Rayonnement thermique Rayonnement thermique Dans le transfert de chaleur par rayonnement, le transfert thermique s effectue par des vibrations électromagnétiques qui se propagent en ligne droite sans aucun support matériel.

Plus en détail

OBJECTIF Comprendre les lois qui régissent le système de télédétection SOMMAIRE

OBJECTIF Comprendre les lois qui régissent le système de télédétection SOMMAIRE SEANCE III LES BASES PHYSIQUES DE LA TELEDETECTION : LES PRINCIPALES LOIS PHYSIQUES ET LE SPECTRE ELECTROMAGNETIQUE FICHE N 3 OBJECTIF Comprendre les lois qui régissent le système de télédétection SOMMAIRE

Plus en détail

Introduction à la lumière. Formation à la Photographie

Introduction à la lumière. Formation à la Photographie Introduction à la lumière Formation à la Photographie Emmanuelle Menny Fleuridas 22/09/2016 Quelle est la composition de la lumière?... 2 Composition physique... 2 Spectre lumineux visible ou spectre optique...

Plus en détail

TÉLÉDÉTECTION DANS L INFRAROUGE THERMIQUE

TÉLÉDÉTECTION DANS L INFRAROUGE THERMIQUE Séance technique Thermomécanique des roches TÉLÉDÉTECTION DANS L INFRAROUGE THERMIQUE ET TEMPÉRATURES DE SURFACE Raphaël Antoine Teodolina Lopez 20/10/2016 NASA.NEO UTILISATION DES DONNÉES_CAPTEURS Géologie

Plus en détail

K ISOL Revêtement céramique de DJP Energy. DJP Energy SAS Capital de rue des Carmes CAEN

K ISOL Revêtement céramique de DJP Energy. DJP Energy SAS Capital de rue des Carmes CAEN K ISOL Revêtement céramique de DJP Energy Capital de 2 015 300 6 rue des Carmes 14000 CAEN www.djpenergy.com Les céramiques : un isolant remarquable Les céramiques sont utilisées comme réfractaire dans

Plus en détail

M22 C > Planning Enseignants : Nicolas REMY & Bruno Burlat

M22 C > Planning Enseignants : Nicolas REMY & Bruno Burlat M22 C > Planning Enseignants : Nicolas REMY & Bruno Burlat Cours Cours 0 : lundi 16 Février 2004 de 8h à 10h Cours 1 : Mardi 17 Février 2004 de 10h à 12h Cours 2 : lundi 23 Fé vrier de 10h à 12h Cours

Plus en détail

L isolation thermique

L isolation thermique Mise en situation 2 : «Réduction des factures» Fiche 10 L isolation thermique Les transferts thermiques DOC1 : Les transferts thermiques Un transfert d énergie thermique entre deux corps s effectue toujours

Plus en détail

LES BASES DE L ÉCLAIRAGE

LES BASES DE L ÉCLAIRAGE Roger Cadiergues MémoCad nd41.a LES BASES DE L ÉCLAIRAGE SOMMAIRE md41.1. Les rayonnements md41.2. Mesure et évaluation des rayonnements md41.3. Le problème des couleurs md41.4. Le rendu des couleurs md41.5.

Plus en détail

L isolation thermique

L isolation thermique Mise en situation 2 : «Réduction des factures» Fiche 10 L isolation thermique Les transferts thermiques DOC1 : Les transferts thermiques Un transfert d énergie thermique entre deux corps s effectue toujours

Plus en détail

MATERIAUX A EMITTANCE SELECTIVE

MATERIAUX A EMITTANCE SELECTIVE MATERIAUX A EMITTANCE SELECTIVE Marc Schiffmann, Brett Kraabel, Philippe Ed. Gravisse Laboratoire de Physique du Rayonnement et de la Lumière I Bilan radiatif d une surface chaude Une surface chaude peut

Plus en détail

3 Ondes et signaux 3.1 Emission et perception d un son Emission et propagation d un signal sonore

3 Ondes et signaux 3.1 Emission et perception d un son Emission et propagation d un signal sonore 3 Ondes et signaux 3.1 Emission et perception d un son 3.1.1 Emission et propagation d un signal sonore Un objet qui émet un signal sonore possède une surface qui vibre et qui met en mouvement les molécules

Plus en détail

H.S. 42 Pourquoi faut-il se protéger les yeux des rayons du soleil?

H.S. 42 Pourquoi faut-il se protéger les yeux des rayons du soleil? H.S. 42 Pourquoi faut-il se protéger les yeux des rayons du soleil? I) Mesurer l éclairement à l aide d un luxmètre : 1) Le luxmètre : Le luxmètre est un capteur qui permet de mesurer de façon simple l

Plus en détail

Les principes de la thermique

Les principes de la thermique Les principes de la thermique CoursTD 1. L isolation une maison Vidéo «bien isoler sa maison», durée : 5minutes. 1) Depuis 2011, qu impose la réglementation lors de la vente d une maison? 2) Quel est le

Plus en détail

Chapitre 5 : Spectres UV, Visible,IR. Sciensass

Chapitre 5 : Spectres UV, Visible,IR. Sciensass I. Couleurs. I. Couleurs. 1) Couleur spectrale. I. Couleurs. 1) Couleur spectrale. Une lumière monochromatique du domaine visible est une couleur spectrale : elle ne contient que celle-là. L œil voit donc

Plus en détail

Conducteur. Flux de chaleur

Conducteur. Flux de chaleur Conduction thermique La conduction thermique (dans la suite simplement conduction) est une propriété des corps. Il s agit de la capacité à transporter la chaleur à travers et à l intérieur des corps. Un

Plus en détail

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa.

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa. Chapitre 10 : La lumière des étoiles (Physique UNIVERS) Objectifs : Connaître la définition de l année de lumière et son intérêt ; Expliquer l expression «Voir loin c est voir dans le passé» ; Savoir qu

Plus en détail

I. Les spectres d émissions

I. Les spectres d émissions CHAPITRE N 6 2 nde DE QUOI SONT CONSTITUEES LES ETOILES? Introduction : Nous allons chercher à comprendre comment l analyse de la lumière des étoiles nous renseigne sur la température de l étoile et sur

Plus en détail

La lumière. Luberon sud Astro Patrick Sogorb le 21 Septembre 2018

La lumière. Luberon sud Astro Patrick Sogorb le 21 Septembre 2018 La lumière Luberon sud Astro Patrick Sogorb le 21 Septembre 2018 Contrairement à toutes les sciences, les astronomes ne peuvent toucher les objets de leurs études. La lumière qui nous parvient des astres

Plus en détail

Transferts thermiques

Transferts thermiques Enseignement Spécifique Transferts thermiques I. Du microscopique au macroscopique I.1. Observations à l échelle microscopique Lois et modèles Comprendre A l heure actuelle, les microscopes qui permettent

Plus en détail

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 1 ère S Thème : Couleurs et images Activités Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 I. La lumière 1. Les ondes électromagnétiques - Voir Document 1 Connaissances exigibles : Distinguer

Plus en détail

EXERCICES Equilibre radiatif

EXERCICES Equilibre radiatif EXERCICES Equilibre radiatif 1 Une surface plate à bord d un satellite se comporte comme un corps gris absorption indépendante de la longueur d onde) avec un facteur d absorption a. Calculez la température

Plus en détail

Les principes de la thermique

Les principes de la thermique Les principes de la thermique CoursTD 1. L isolation une maison Vidéo «bien isoler sa maison», durée : 5minutes. 1) Depuis 2011, qu impose la réglementation lors de la vente d une maison? 2) Quel est le

Plus en détail

Les principes de la thermique

Les principes de la thermique Les principes de la thermique CoursTD 1. L isolation une maison Vidéo «bien isoler sa maison», durée : 5minutes. 1) Depuis 2011, qu impose la réglementation lors de la vente d une maison? 2) Quel est le

Plus en détail

Un deuxième modèle pour la lumière, le modèle ondulatoire

Un deuxième modèle pour la lumière, le modèle ondulatoire Chapitre 2 Un deuxième modèle pour la lumière, le modèle ondulatoire Rappel Dans le chapitre 1 de cette partie, on a décrit la lumière géométriquement en traçant des... Cette modélisation est insuffisante

Plus en détail

LA SPECTROSCOPIE. Un prisme ~huldra/i/0006/.

LA SPECTROSCOPIE. Un prisme   ~huldra/i/0006/. LA SPECTROSCOPIE La couleur d un objet dépend de la lumière qu il renvoie. 1) La décomposition de la lumière blanche : Un prisme www.sjefs.net/ ~huldra/i/0006/. http://da.wikipedia.org/wiki/billede:prismer_med_forskellig_dispersion.jpg

Plus en détail

Transfert de chaleur par rayonnement

Transfert de chaleur par rayonnement Transfert de chaleur par rayonnement 1 Fraction de l émittance totale rayonnée par le corps noir dans un intervalle donnée λ 1 λ 2 Dans de nombreuses applications il arrive qu on ait besoin de connaître

Plus en détail

Chapitre 4 : Les sources de lumière

Chapitre 4 : Les sources de lumière Chapitre 4 : Les sources de lumière mercredi 6 novembre 2013 1. Différentes sources de lumière. Voir TP 5 Il existe de nombreux moyen de produire et d émettre de la lumière. Quelles sont leurs différences?

Plus en détail

MP115 : Physique de l environnement Épreuve du 13 janvier 2014 (session 1) Deux parties indépendantes : rayonnement et océanographie.

MP115 : Physique de l environnement Épreuve du 13 janvier 2014 (session 1) Deux parties indépendantes : rayonnement et océanographie. MP115 : Physique de l environnement Épreuve du 13 janvier 2014 (session 1) Deux parties indépendantes : rayonnement et océanographie Rayonnement Durée recommandée : 1h 45 Aucun document autorisé Calculatrice

Plus en détail

40 I Caractéristiques du verre et expressions clés du domaine de la physique Financial Center, Abu Dhabi, UAE

40 I Caractéristiques du verre et expressions clés du domaine de la physique Financial Center, Abu Dhabi, UAE 40 I Caractéristiques du verre et expressions clés du domaine de la physique Financial Center, Abu Dhabi, UAE 4 Caractéristiques du verre et expressions clés du domaine de la physique 4.1 Le verre et le

Plus en détail

Ondes et particules Thème : Observer

Ondes et particules Thème : Observer Les rayonnements dans l univers Les ondes dans la matière Ondes et particules Thème : Observer Pierre-Henry Suet Les Francs-Bourgeois Année scolaire 2015-2016 Les rayonnements dans l univers Les ondes

Plus en détail

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45)

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) PARTIE 1 - OBSERVER : COULEURS ET IMAGES Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) Compétences attendues : Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par

Plus en détail

Corrigé TD Comportement thermique des matériaux. 1 Brique mono mur. Prof

Corrigé TD Comportement thermique des matériaux. 1 Brique mono mur. Prof 1 Brique mono mur Pour une maison à énergie positive, on prévoit d équiper les murs de l extension en brique «mono mur» R = 3,25 m 2 K / W masse : 19 kg 1. Déterminez l épaisseur et la conductivité équivalente

Plus en détail

Le Soleil: Source d énergie du système climatique terrestre. Le Soleil: Source d énergie du système climatique terrestre

Le Soleil: Source d énergie du système climatique terrestre. Le Soleil: Source d énergie du système climatique terrestre UE libre UBO CLIMAT : Passé, présent, futur Chapitre 2 Le rayonnement solaire, le bilan radiatif terrestre et l effet de serre Le Soleil: Source d énergie du système climatique terrestre N. Daniault UBO

Plus en détail

La Thermographie Infrarouge

La Thermographie Infrarouge Présentation La Thermographie Infrarouge Une composante essentielle de la maintenance préventive prévisionnelle 02/02/2005 Slide 1 DEFINITIONS Sommaire LOIS DU RAYONNEMENT INFRAROUGE PRINCIPE DE MESURE

Plus en détail

PAROIS FROIDES «DOWNDRAFT»

PAROIS FROIDES «DOWNDRAFT» Rendez-vous Hydro- Québec 2005 Chauffage périphérique par plafonds rayonnants SOMMAIRE CONFORT RAYONNEMENT AVANTAGES ET LIMITATIONS APPLICATIONS (TÉMOIGNAGES) 1 CONFORT Le confort est une sensation proportionnelle

Plus en détail

LES TRANSFERTS THERMIQUES

LES TRANSFERTS THERMIQUES LES TRANSFERTS THERMIQUES Cours p 356 360 Exercices corrigés: 8, 17, 19, 22, 28, 30 exercices corrigés p 362-363 Exercices : 10, 11,18,23, 24,25, 27,29, 31, 34 p 362-369 1- Comment passer du microscopique

Plus en détail

CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE

CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE L UNIVERS Chapitre 12 : Lumière d étoile p1/6 CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE L analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse

Plus en détail

Blancheur JAUNE. Blancheur LUMIÈRE VISIBLE RAYONS X ULTRA- ROUGES ONDES ORANGE ROUGE VIOLETS VIOLET HERTZI- ENNES. 457 nm BLEU INFRA- VERT

Blancheur JAUNE. Blancheur LUMIÈRE VISIBLE RAYONS X ULTRA- ROUGES ONDES ORANGE ROUGE VIOLETS VIOLET HERTZI- ENNES. 457 nm BLEU INFRA- VERT Blancheur La blancheur est, d une certaine façon, un concept difficile à expliquer. D un point de vue physique, une surface blanche est un réflecteur diffus parfait. Aucune surface semblable n existe dans

Plus en détail

Examen de thermique. Effet de serre et réchauffement climatique. Master M2 DFE Thermique - D5DFE11

Examen de thermique. Effet de serre et réchauffement climatique. Master M2 DFE Thermique - D5DFE11 Examen de thermique 18 décembre 013-3 heures I Effet de serre et réchauffement climatique La principale source de chaleur sur Terre provient de l énergie solaire, transmise sous forme de rayonnement. Ce

Plus en détail

1. Glossaire. Absorption (facteur d absorption)

1. Glossaire. Absorption (facteur d absorption) 1. Glossaire Terme ou expression Absorption (facteur d absorption) Atmosphère Bruit Cavité isotherme Cavité rayonnante Champ de vision horizontal Conduction Convection Corps gris Corps noir Correction

Plus en détail

Propriétés optiques des verres

Propriétés optiques des verres Propriétés optiques des verres Domingos De Sousa Meneses, Cristiane N. Santos, Myriam Eckes, Leire Del Campo, Patrick Echegut CEMHTI-CNRS, UPR379, 1D Avenue de la Recherche, Scientifique, 571 Orléans cedex,

Plus en détail

UE7 Vision Industrielle photométrie et images de réflexion. LPro PI MICVI UE7 : Vision Industrielle Caron, Macaire, Cabestaing

UE7 Vision Industrielle photométrie et images de réflexion. LPro PI MICVI UE7 : Vision Industrielle Caron, Macaire, Cabestaing UE7 Vision Industrielle photométrie et images de réflexion Plan du cours 1 Généralités niveau de gris, composantes couleur triplet (source lumineuse + objet + observateur) 2 Source lumineuse grandeurs

Plus en détail

Séquence 5 : La lumière des étoiles

Séquence 5 : La lumière des étoiles Séquence 5 : La lumière des étoiles 2 nde - SPC Séquence 5 : La lumière des étoiles Site contenant les ressources : http://asc-spc-jr.jimdo.com Plan de travail Pour le 2 7 Travail à effectuer (Cochez l

Plus en détail

Exemples d échanges radiatifs: Equilibre thermique d un revêtement soumis au rayonnement solaire

Exemples d échanges radiatifs: Equilibre thermique d un revêtement soumis au rayonnement solaire Exemples d échanges radiatifs: Equilibre thermique d un revêtement soumis au rayonnement solaire THEMACS Ingénierie 23 rue Alfred Nobel 77420 Champs-sur-Marne Tél : 06.29.82.44.34 contact@themacs.fr www.themacs.fr

Plus en détail

ECONOMIES D ENERGIE CT 6.2

ECONOMIES D ENERGIE CT 6.2 Date :.. /.. /.. 1/6 Nom : Classe : En 1990 un rapport alertait pour la première fois le monde de la forte probabilité d'un changement climatique dû à l'effet de serre. Cet effet de serre, provoqué par

Plus en détail

La chaleur est une forme d énergie (thermique) qui peut être échangée entre deux corps.

La chaleur est une forme d énergie (thermique) qui peut être échangée entre deux corps. source : Florent Holst Enjeu : L échauffement d un système électrique peut nuire à son fonctionnement. Dans certains cas il faut prévoir une ventilation. Problématique : Quelles sont les lois de la physique

Plus en détail

CH28 : Les transferts thermiques

CH28 : Les transferts thermiques BTS électrotechnique 1 ère année - Sciences physiques appliquées CH28 : Les transferts thermiques Enjeu : Dimensionnement d une armoire électrique. Problématique : Pour un fonctionnement normal des éléments

Plus en détail

Fiche savoir n 4 Effet de serre naturel et anthropique

Fiche savoir n 4 Effet de serre naturel et anthropique Géographie 5 ème Fiches savoir Page 18 Fiche savoir n 4 Effet de serre naturel et anthropique Sans atmosphère : pas d effet de serre ex. sur la lune ou sur Mercure Avec atmosphère : effet de serre ex.

Plus en détail

6.2 Capacité calorifique / thermique 6 DIFFUSION THERMIQUE

6.2 Capacité calorifique / thermique 6 DIFFUSION THERMIQUE 6 DIFFUSION THERMIQUE 6.1 Différence entre température et chaleur Nous sommes quotidiennement confrontés à la notion de température : celle-ci est généralement associée aux sensations de chaud ou de froid.

Plus en détail

6.2 Capacité calorifique / thermique 6 DIFFUSION THERMIQUE

6.2 Capacité calorifique / thermique 6 DIFFUSION THERMIQUE 6 DIFFUSION THERMIQUE 6.1 Différence entre température et chaleur Nous sommes quotidiennement confrontés à la notion de température : celle-ci est généralement associée aux sensations de chaud ou de froid.

Plus en détail

6.2 Capacité calorifique / thermique 6 DIFFUSION THERMIQUE

6.2 Capacité calorifique / thermique 6 DIFFUSION THERMIQUE 6 DIFFUSION THERMIQUE 6.1 Différence entre température et chaleur Nous sommes quotidiennement confrontés à la notion de température : celle-ci est généralement associée aux sensations de chaud ou de froid.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. I. Conception de différents fours solaires avec relevés de température. Aliment. Rangement. Utilisateur FC1 FP1 FC2.

CAHIER DES CHARGES. I. Conception de différents fours solaires avec relevés de température. Aliment. Rangement. Utilisateur FC1 FP1 FC2. 1 I. Conception de différents fours solaires avec relevés de température CAHIER DES CHARGES Déplacement Rangement FC2 FC1 Aliment FP1 Four solaire Utilisateur FC5 Fonctionnalité FC3 Soleil FC4 Prix 2 Solarimètre

Plus en détail

THERMIQUE. P : Puissance thermique échangée entre 2 milieux de température T1 et T2 (W)

THERMIQUE. P : Puissance thermique échangée entre 2 milieux de température T1 et T2 (W) THERMIQUE Introduction à la Thermique 3 modes de transmission Conduction Convection Rayonnement Problème λ dépend de la température P = hs (T1 - T2) P : Puissance thermique échangée entre 2 milieux de

Plus en détail