La fin de vie en question

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La fin de vie en question"

Transcription

1 DOSSIER La fin de vie en question Comment bien vieillir aujourd hui? La question de la fin de vie est une question bien d actualité. Avec les progrès de la médecine, notre espérance de vie ne cesse d augmenter, la génération du baby-boom arrive peu à peu à la retraite et la question de l euthanasie va bientôt revenir sur le devant de la scène Alors, de la question du «bien vieillir» à celle de la fin de vie, le sujet couvre un vaste champ d interrogations et de préoccupations. En effet, comment rester indifférent à ces questions qui, si elles ne nous renvoient pas à nous-mêmes, renvoient au moins au souvenir d un proche accompagné jusqu à la mort, ou encore à un parent âgé et malade. Sans nostalgie de l époque où tout paraissait simple et où il était habituel de vieillir sous son toit, près de ses enfants, ouvrons ce dossier et n hésitons pas à faire nôtre la question du bien vieillir, pour envisager cet âge avec espérance. Rencontre Pages 6 et 7 : Vieillir aujourd hui En pratique Page 8 : La fin de vie Église Page 9 : Discours de Benoît XVI aux personnes âgées de la résidence Saint-Peter de Londres

2 Vieillir aujourd hui Rencontre avec Marie de Hennezel Psychologue, psychothérapeute, Marie de Hennezel a travaillé dix ans au sein d une équipe de soins palliatifs à Paris. Elle donne des conférences et participe à des séminaires de formation à l accompagnement de la f in de vie, en France et en Europe. 1/ Quelle est l attitude de la société par rapport au vieillissement aujourd hui? Nous sommes dans une société qui nous interdit de vieillir. La publicité des produits anti-âge, les affiches que la radio Virgin a apposées sur les autobus, il y a trois ans, montrant des corps d adolescents surmontés d un visage de vieillard particulièrement laid et triste, avec la mention «ne vieillissez pas trop vite», tout cela en dit long sur le regard assez désastreux que notre société «jeuniste» pose sur l expérience même de vieillir, sur l âge et les personnes âgées. Les choses, cependant, commencent à bouger. La tenue du colloque «les seniors une chance pour la France» en novembre 2012, et le fait que la SNCF ait mis un train exposition à la disposition du thème «Bien vivre pour bien vieillir» sont des signes de ce changement. La génération des jeunes seniors, les papy boomers, est décidée à tout faire pour changer l image que notre société se fait de l avancée en âge. Elle représente d ailleurs un poids politique important, avec 40% du corps électoral. Elle peut donc peser sur les décisions que les pouvoirs publics prendront pour que les personnes âgées ne soient pas considérées comme un fardeau, mais comme une chance. Cinéma La fin de vie, un sujet qui inspire? 33En ce début mai, un film vient de sortir sur le sujet du vieillissement et de la dépendance, La fleur de l âge. Loin d être un cas isolé, il vient rejoindre à l affiche une série de films consacrés à ce sujet. Présentée avec gravité et mélancolie ou bien parfois avec plus de légèreté la vieillesse interpelle le spectateur. On se souvient du film de Michel Haneke, Amour, qui avait conquis les spectateurs du festival de Cannes. Ce long métrage met en scène, sans fard, un couple d octogénaires confrontés à la perte d autonomie et à la fin de vie. Plus récemment, le film Quartet, une comédie pleine de vitalité, parle de la vieillesse, avec tendresse et esprit. Avec un humour so british on découvre la vie de personnes âgées dans une maison de retraite pour musiciens. Comédies, films d animation la liste est longue et prouve que loin de ne s intéresser qu à la jeunesse, les cinéastes peuvent nous emmener vers le grand âge. p.6 mai/juin 2013 La vie des afc N 147

3 La fin de vie en question Livre 2/ Est-ce qu il y a un art de bien vieillir? Je fais partie des gens qui pensent que l on peut décider de vieillir heureux. C est un peu provocant, parce que beaucoup vous disent que cela dépend des moyens financiers et de la santé que l on a. Certes, cela aide, mais vieillir dépend surtout des prises de conscience que l on a, lorsqu on arrive au 3 e âge. Si l on se raccroche à sa jeunesse en refusant de vieillir, on est quasiment assuré de mal vieillir. Il faut donc accepter de vieillir, accepter que l homme extérieur diminue, que le corps change, tout en restant jeune intérieurement, jeune de cœur et d esprit. C est le défi et la responsabilité qui incombent aux seniors d aujourd hui. Les très âgés rayonnants et lumineux, que nous connaissons tous, nous donnent les clés de cet art de vieillir. C est un art du lâcher prise et de l ouverture : rester optimiste, curieux de tout, s occuper des autres plutôt que de soi, transmettre les valeurs et la confiance dans la vie dont les jeunes ont besoin, bref, c est une aventure spirituelle, au sens large. 3/ Aujourd hui, souvent quatre générations co-existent. Est-ce une chance? C est une chance, si la génération la plus âgée a trouvé un sens à son grand âge. C est la clé du problème. Au japon, les centenaires de l île d Okinawa sont considérés par les trois générations qui suivent comme des portes-bonheur et des trésors. Ils sont heureux de leur grand âge et sont devenus des «sources». Les plus jeunes viennent auprès d eux pour se désaltérer, c est à dire leur confier leurs soucis, et recevoir leur bienveillance et leur bénédiction. Dans le film récent, Sous le figuier, Gisèle Casdessus joue le rôle d une vieille dame de 96 ans, proche de sa mort. Les jeunes qui viennent passer un mois d été près d elle, en vacances, pensaient l aider à mourir. De fait, c est elle, qui les aide à vivre. Par sa sagesse, son humour, son écoute plein de bienveillance. Elle les aide à retrouver confiance en eux. 33 Elles l ont dit... Craignez-vous votre dernière heure? 4/ Pour beaucoup, être dépendant, ce n est pas être digne de vivre. Que leur répondre? Pour la génération d après-guerre qui s est construite sur des valeurs d autonomie, la perspective de devenir dépendant est en effet terrifiante. On ne veut surtout pas «peser» sur les jeunes, avoir à demander de l aide. On veut maîtriser les choses. La dignité devient alors synonyme d autonomie. On considère que dès lors que l on se détériore et que l on devient un poids pour son entourage, on n est plus digne de vivre. C est souvent un discours de bien portants. En vieillissant, en devenant plus fragile, on découvre autre chose. La fragilité ouvre la voie à une perception différente des relations humaines. On peut être dépendant et rester digne. Car la dignité est intrinsèque à l humain. Moi qui ai accompagné pendant de longues années des personnes dépendantes, je sais qu auprès d elles on reçoit beaucoup sur le plan humain. Et qu il y a une manière de recevoir l aide dont on a besoin, avec grâce, avec gratitude, qui contribue à une profondeur de relation jamais égalée. Geneviève 79 ans 33Non pas vraiment. Je vis dans la paix car j ai confiance dans l infinie miséricorde de Dieu. Quand je le rencontrerai, peut-être le Seigneur dira-t-il, à l amateur de jardinage que je suis, «viens dans mon jardin»! Anne 29 ans 33Je ne «crains» pas ma dernière heure, comme si cela m angoissait existentiellement. Ce n est pas tant la manière dont je mourrai que j appréhende, mais la séparation de mon âme et de mon corps. Et c est vertigineux de me dire que je découvrirai une nouvelle réalité totalement mystérieuse. Florence 60 ans 33A 60 ans, j ai l espérance que malgré la douleur, la solitude, l angoisse qui accompagnent la dernière heure, Dieu ne me laissera pas seule et m accompagnera dans ce passage à la vie éternelle comme il m accompagne dans ma vie, et dont je fais l expérience tout particulièrement dans les moments douloureux. La vie des afc N 147 MAI / JUIN 2013 p.7

4 En pratique Alexander Raths - Fotolia.com La fin de vie Le débat sur la f in de vie se prolonge sans véritable calendrier : mission Sicard d août à décembre 2012, avis demandé, sitôt remis le rapport Sicard, au Comité Consultatif National d Éthique pour envisager une évolution plus profonde de la législation en la matière Pour l heure, des annonces, des publications qui montrent que la loi Léonetti est peu connue, que la question est une préoccupation grave pour les Français. État des lieux En mars dernier, l Observatoire National de la Fin de Vie a publié un rapport Vivre la fin de sa vie chez soi. De ce riche document, plusieurs points peuvent être retenus : «La fin de vie à domicile est un souhait largement partagé : [ ] 81 % des Français déclarent vouloir passer leurs derniers instants chez eux». Pourtant, en 2009, «25,5 % de l ensemble des décès ( ) dont survenus à domicile». Un peu plus loin, les auteurs notent que «la proportion de personnes hospitalisées double au cours des derniers mois de la vie : elle passe ainsi de 30 % à 63,8 %». Par ailleurs, en novembre 2012, une étude de l INED, Les décisions médicales en fin de vie en France, a permis pour la première fois en France de connaître les circonstances de la fin de vie, cinq ans après l adoption de la loi Léonetti. Elle a porté sur un échantillon de décès de personnes âgées de 18 ans et plus représentatifs des décès survenus en France en décembre Compte tenu des réponses obtenues au questionnaire, les résultats portent sur décès (dont 168 incomplets). Les AFC rejoignent le souci exprimé de soutenir les initiatives prises en faveur de l accompagnement des personnes en fin de vie. Et les auteurs de poursuivre : «Une très faible fraction des décès (3,1 % soit 148 cas sur 4 723) fait suite à un acte visant à mettre fin à la vie de la personne : décision de limitation ou d arrêt des traitements (1,5 % des décès), intensification des traitements de la douleur (0,8 %), ou enfin administration de médicaments (0,8 %)». Ces éléments se retrouvent dans le rapport du professeur Sicard pour lequel les AFC ont été auditionnées. L analyse des AFC Les AFC rejoignent le souci exprimé de soutenir les initiatives prises en faveur de l accompagnement des personnes en fin de vie. Elles s inquiètent de la brèche ouverte dans le rapport Sicard avec la proposition de reconnaître le recours au «suicide assisté» ainsi que par les préconisations relatives aux «directives anticipées». La pratique montre qu elles sont formulées dans un contexte précis et peuvent ne plus correspondre aux souhaits du patient lorsqu il est confronté effectivement à cette décision. Si elles étaient entérinées par la loi, ces pistes engendreront une déresponsabilisation croissante de la société, du corps médical par rapport aux situations de souffrance et du patient par rapport aux actes posés. On y apprend que, en 2010, «une décision médicale a pu hâter la mort dans plus d un décès non soudain sur deux». De plus, «pour près d un décès sur deux (48 %), le médecin déclare avoir pris une décision médicale en ayant conscience qu elle était susceptible d abréger la vie du patient. Le plus souvent, les traitements n ont pas été administrés dans l intention de provoquer une accélération de la survenue de la mort (45 %) et sont donc conformes à l esprit de la loi». Le cas des pays qui ont ouvert des possibilités analogues, toujours présentées comme «exceptionnelles» et «isolées», montrent que la demande d euthanasie n a pas reculé et s est au contraire développée. Pour les AFC, l accompagnement des personnes en fin de vie appelle d abord des actions de terrain et certainement pas de nouvelles lois qui instaureraient un «droit à mourir». p.8 mai/juin 2013 La vie des afc N 147

5 La fin de vie en question Église Discours de Benoît XVI aux personnes âgées de la résidence St Peter (extraits) Bien chers frères et sœurs,[ ] Alors que les progrès de la médecine ainsi que d autres facteurs permettent de prolonger la durée de la vie, il est important de voir dans la présence d un nombre croissant de personnes âgées une bénédiction pour la société. Chaque génération peut apprendre de l expérience et de la sagesse de la génération qui l a précédée. En effet, l attention apportée aux aînés devrait être considérée non pas tant comme un acte de générosité que comme le remboursement d une dette de gratitude. Pour sa part, l Église a toujours eu un grand respect pour les aînés. Le quatrième commandement, «Honore ton père et ta mère comme te l a commandé le Seigneur ton Dieu» (Dt 5, 16), est lié à la promesse, «afin que se prolongent tes jours et que tu sois heureux sur la terre que le Seigneur ton Dieu te donne» (Dt 5, 16). Ce travail de l Église en faveur des personnes âgées et handicapées n est pas seulement porteur d amour et de soins pour ces derniers ; mais il est aussi récompensé par Dieu à travers les bénédictions qu il a promises en faveur de la terre où ce commandement est observé. Dieu veut un respect vrai pour la dignité et la valeur, la santé et le bienêtre des personnes âgées ; à travers les institutions de charité en Grande-Bretagne et au-delà, l Église cherche à accomplir le commandement du Seigneur de respecter la vie quels que soient l âge ou les circonstances. [ ] En ce sens, je viens parmi vous non seulement comme un père, mais aussi comme un frère qui connaît bien les joies et les peines qui viennent avec l âge! Nos longues années de vie nous permettent d apprécier à la fois la beauté du plus grand don que Dieu nous ait fait, le don de la vie, aussi bien que la fragilité de l esprit humain. A ceux parmi nous qui vivent longtemps, est donné une merveilleuse chance d approfondir notre conscience du mystère du Christ, qui s humilia pour partager notre humanité. Tandis que la durée normale de nos vies s accroît, nos forces physiques sont souvent diminuées : et pourtant, ce temps peut être spirituellement parmi les plus féconds de nos vies. Ces années nous donnent l opportunité de nous souvenir dans une prière affectueuse de tous ceux que nous avons chéris en cette vie, et pour présenter tout ce que nous avons été personnellement et tout ce que nous avons fait, devant la miséricorde et la tendresse de Dieu. Cela sera certainement un grand réconfort spirituel et nous permettra de découvrir de façon nouvelle son amour et sa bonté tous les jours de notre vie. [ ] Que Dieu vous bénisse tous! Londres, le 18 septembre 2010 boîte à outil L art de bien vieillir La chaleur du cœur empêche nos corps de rouiller La vie des afc N 147 MAI/JUIN 2013 p.9

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Pour un Québec Famille Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Semaine Québécoise des Familles Célébration du 9 mai

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Le meilleur placement!

Le meilleur placement! 25 e DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE C Frère Antoine-Emmanuel Am 8, 4-7 ; Ps 112 ; 1 Tm 2, 1-8 ; Lc 16, 1-13 8 septembre 2013 Sanctuaire du Saint-Sacrement, Montréal Le meilleur placement! La première page

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok)

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok) La mort est comme une chandelle qui s éteint lorsque le soleil se lève CHSLD (villa Pabok) Nous attirons plus particulièrement votre attention sur les besoins du résidant à ses derniers moments de vie

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi

Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi Chapitre 71 Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi Il y a deux catégories de pauvres que nous aurons toujours parmi nous: ceux qui se ruinent eux-mêmes en faisant leur propre volonté et qui persévèrent

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

NOTRE société évolue de plus en plus vite, l espérance de vie des Français

NOTRE société évolue de plus en plus vite, l espérance de vie des Français Préface NOTRE société évolue de plus en plus vite, l espérance de vie des Français et leur longévité augmentent bien plus que nous ne l avions imaginé depuis cinquante ans. Dans de nombreux domaines, on

Plus en détail

Nous. Proclamons. nos intentions. de prières

Nous. Proclamons. nos intentions. de prières 142 Nous Proclamons nos intentions de prières 143 NOUS PROCLAMONS NOS NTENTONS DE PRÈRES Par la prière universelle, les croyants présentent à Dieu leur prière pour ceux qui viennent de se marier, pour

Plus en détail

Prendre soin des enfants nécessiteux

Prendre soin des enfants nécessiteux Chapitre 25 Prendre soin des enfants nécessiteux Les orphelins Plus d un père qui est mort dans la foi, confiant en l éternelle promesse de Dieu, a quitté ses bien-aimés pleinement assuré que le Seigneur

Plus en détail

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT TU ES ACTIF SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX. MAIS CONNAIS-TU TON PROPRE RÉSEAU SOCIAL? QUELLES SONT LES PERSONNES DE TON ENTOURAGE

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

Droits des malades en fin de vie. Connaître la loi Leonetti et l appliquer

Droits des malades en fin de vie. Connaître la loi Leonetti et l appliquer Droits des malades en fin de vie Connaître la loi Leonetti et l appliquer Lorsque la médecine trouve ses limites et que la personne, avec ses proches, se situe dans la perspective d une échéance annoncée,

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

FOCUS définition. Charteterritoriale. Vieillir et s épanouir AIDER UN PROCHE ÂGÉ. en Pays de Redon. la formule «aidants familiaux» reflète la grande

FOCUS définition. Charteterritoriale. Vieillir et s épanouir AIDER UN PROCHE ÂGÉ. en Pays de Redon. la formule «aidants familiaux» reflète la grande Vieillir et s épanouir en Pays de Redon AIDER UN PROCHE ÂGÉ Charteterritoriale En France, 3,4 millions de personnes apportent un soutien à un proche âgé. La présence d un aidant constitue souvent une condition

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

Vous accompagner pour bien vivre votre retraite. Retraite Santé et prévention Prévoyance et assurance de personnes Accompagnement solidaire et social

Vous accompagner pour bien vivre votre retraite. Retraite Santé et prévention Prévoyance et assurance de personnes Accompagnement solidaire et social Vous accompagner pour bien vivre votre retraite Retraite Santé et prévention Prévoyance et assurance de personnes Accompagnement solidaire et social Sommaire Pour Audiens, votre groupe de protection sociale,

Plus en détail

aupres des personnes agees `

aupres des personnes agees ` aupres des personnes agees ` La problématique du suicide chez les personnes âgées Informer, soutenir, accompagner les professionnels qui entourent les personnes âgées dans leur quotidien. ^ L intervenant

Plus en détail

La Neuvaine de l'assomption

La Neuvaine de l'assomption La Neuvaine de l'assomption 6 au 14 août 2012-15 août fête de l'assomption Après chaque journée, terminer par une dizaine de chapelet aux intentions de Marie. Confession et communions recommandés durant

Plus en détail

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27 Une méditation évangélique pour des personnes engagées dans une action au service d un dun monde plus juste et solidaire Marc 10, 17 27 Evangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 17 22) Jésus se

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

La dimension sociale en soins palliatifs, à domicile et en institution

La dimension sociale en soins palliatifs, à domicile et en institution Annick SOUDANT-ROQUETTE (DUSP Lille 1996-97, DIUSP Lille 2004-05) La dimension sociale en soins palliatifs, à domicile et en institution Table des matières 1.Ses missions...2 2. Le patient...3 3. La famille,

Plus en détail

Prières de la semaine. Prions :

Prières de la semaine. Prions : Prières de la semaine "Si vous m'aimez, vous resterez fidèles à mes commandements". L'Esprit Saint se cache au plus secret de nous. Il est la source de la vie et de l'amour. Il habite en nous et nous donne

Plus en détail

Au pays du non voyant

Au pays du non voyant Olivier Guiryanan Au pays du non voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les

Plus en détail

La réalité du suicide des aînés au Québec : défis pour la prévention

La réalité du suicide des aînés au Québec : défis pour la prévention La réalité du suicide des aînés au Québec : défis pour la prévention Brian L. Mishara, Ph.D. Directeur, Centre de recherche et d intervention sur le suicide et l euthanasie(crise) www.crise.ca Professeur,

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Célébrer le deuil À l attention des familles et des proches Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Quel est le sens des funérailles chrétiennes? à Lors de ses funérailles, le défunt est entouré

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

La liberté de religion des enfants et des adolescents. Thomas, ses parents et leur religion

La liberté de religion des enfants et des adolescents. Thomas, ses parents et leur religion La liberté de religion des enfants et des adolescents Thomas, ses parents et leur religion Mise en situation Tu es un avocat qui travaille en droit familial depuis bientôt 15 ans. Tu participes également

Plus en détail

Raphaël Arnáiz, en religion frère Marie-Raphaël, est né le

Raphaël Arnáiz, en religion frère Marie-Raphaël, est né le Bienheureux Raphaël Arnáiz Barón (1911-1938) Raphaël Arnáiz, en religion frère Marie-Raphaël, est né le 9 avril 1911 à Burgos en Espagne, premier de quatre enfants d une famille aisée, catholique pratiquante.

Plus en détail

Observatoire sociétal «Les Français et la qualité des soins»

Observatoire sociétal «Les Français et la qualité des soins» Observatoire sociétal «Les Français et la qualité des soins» Deuxième édition Septembre 2010 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage effectué pour : Générale de Santé Echantillon : 967 personnes,

Plus en détail

FÊTE DES FONDATEURS Proposition d animation (Pourquoi ne pas inviter des Sœurs ou ami(e)s près de vous?)

FÊTE DES FONDATEURS Proposition d animation (Pourquoi ne pas inviter des Sœurs ou ami(e)s près de vous?) Thème : Mon nom spirituel FÊTE DES FONDATEURS Proposition d animation (Pourquoi ne pas inviter des Sœurs ou ami(e)s près de vous?) Le nom spirituel qu on peut reconnaître à Montfort, Dieu seul, et à Marie-Louise,

Plus en détail

Le pouvoir de l Amour

Le pouvoir de l Amour Le pouvoir de l Amour Bonjour, Je vais aborder avec vous aujourd hui le plus grand des pouvoirs, celui de l Amour! En effet l Amour peut tout transformer, aider, guérir, soulager, éveiller et pardonner

Plus en détail

EHPAD. Quels soins palliatifs en EHPAD? L apport d un réseau à l intégration de la démarche palliative au projet de Soins (de Vie) d un résident en

EHPAD. Quels soins palliatifs en EHPAD? L apport d un réseau à l intégration de la démarche palliative au projet de Soins (de Vie) d un résident en Quels soins palliatifs en? L apport d un réseau à l intégration de la démarche palliative au projet de Soins (de Vie) d un résident en Quels soins palliatifs en? Dr M. SALLAMAGNE 1992: «Faire du soin palliatif,

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile»

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» LOURDES 8-10 NOVEMBRE 2014 PÈLERINAGE DES SÉMINAIRES DE FRANCE «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES Chers amis séminaristes,

Plus en détail

Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à

Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à la sagesse qu il lui faut, avant tout, adapter ses

Plus en détail

Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013

Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013 Initiative Internationale d Istanbul sur le Vieillissement Document de référence 4-6 Octobre 2013 INITIATIVE INTERNATIONALE D ISTANBUL SUR LE VIEILLISSEMENT DOCUMENT DE REFERENCE Au cours de la dernière

Plus en détail

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI IIIe dimanche de l'avent «Gaudete», 16 décembre 2012 [Vidéo] Galerie photographique Chers frères

Plus en détail

CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE

CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE Partage de foi 2 CROITRE EN CHRIST : LA FORMATION DURANT NOTRE VIE APPROFONDIT NOTRE PROJET DE VIVRE POUR TOUTE NOTRE EXISTENCE COMME OBLATS DE MARIE IMMACULEE CADRE L animateur de la rencontre dispose

Plus en détail

confiance Amma, l'amour absolu numéro 8 féminin positif inspirant Le rire est la musique de l'âme Le miracle de l'eau

confiance Amma, l'amour absolu numéro 8 féminin positif inspirant Le rire est la musique de l'âme Le miracle de l'eau féminin positif inspirant LE PREMIER MINDSTYLE MAGAZINE numéro 8 En cadeau Paulo Coelho la malle aux trésors de sagesse Guy Corneau BEL : 5,90 - DOM/S : 5,90 - CH : 9,30 FS L 14655-8 - F: 4,95 - RD confiance

Plus en détail

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin N. 0311 Lunedì 27.04.2015 Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin Il Santo Padre Francesco ha ricevuto questa mattina in Udienza i Vescovi della Conferenza Episcopale

Plus en détail

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5 1/5 Les enfants, acteurs essentiels du combat contre les idées reçues. Prendre en compte leur parole et les actes concrets qu ils posent. Réfléchir et débattre ensemble PROPOSER UN DEBAT PHILO Il s'agit

Plus en détail

confiance Amma, l'amour absolu numéro 8 féminin positif inspirant Le rire est la musique de l'âme Le miracle de l'eau

confiance Amma, l'amour absolu numéro 8 féminin positif inspirant Le rire est la musique de l'âme Le miracle de l'eau féminin positif inspirant LE PREMIER MINDSTYLE MAGAZINE numéro 8 En cadeau Paulo Coelho la malle aux trésors de sagesse Alexandre Jollien Guy Corneau BEL : 5,90 - DOM/S : 5,90 - CH : 9,30 FS L 14655-8

Plus en détail

Formation Coaching N 2

Formation Coaching N 2 Formation Coaching N 2 Jouir de sa vie Eveil Spirituel La respiration consciente - Expulsion des souffles résiduels - Outil de Libération émotionnelle - Augmenter l oxygène au cerveau - Augmenter son énergie

Plus en détail

SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT. Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14

SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT. Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14 SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14 Peuple du Seigneur, L Esprit de Dieu est présent partout, il est en action partout dans la création, mais il agit de manière

Plus en détail

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 1 HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 8décembre 2012 C est une joie de pouvoir célébrer la fête de l Immaculée Conception, particulièrement ici à l Ile Bouchard, en ce 8 décembre. Cette fête

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu-

Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu- Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu- Accompagnement de fin de vie: un travail d équipe Fin de vie en EHPAD Quel que soit le lieu de la «toute fin de vie» et du décès des résidents d Ehpad, l accompagnement

Plus en détail

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les soins palliatifs Contacts presse : Secrétariat d Etat chargée des Aînés Service

Plus en détail

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52.

Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. Prédication de la veillée de prière pour l unité des chrétiens Tours St Paul du Sanitas jeudi 22 janvier 2010 Commentaire de Luc 24, 1-52. La météo ou le climat? «Comme ils parlaient ainsi, Jésus fut présent

Plus en détail

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption Religieuses de l Assomption 17 rue de l Assomption 75016 Paris France Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption U n c h e m i n d E s p é r a n c e a v e c M a r i e www.assumpta.fr

Plus en détail

Leçon 7. Aimer Dieu par l'adoration et le service

Leçon 7. Aimer Dieu par l'adoration et le service 1 Leçon 7 Aimer Dieu par l'adoration et le service Introduction Lecture : Apocalypse 4.2-11; 5.11-14 Lorsque nous disons que nous aimons quelqu un, que ce soit notre époux, un membre de la famille ou un

Plus en détail

Rapport synthèse CAFÉ DES ÂGES ABITIBI-TÉMISCAMINGUE. Table régionale de concertation des personnes aînées de l Abitibi-Témiscamingue.

Rapport synthèse CAFÉ DES ÂGES ABITIBI-TÉMISCAMINGUE. Table régionale de concertation des personnes aînées de l Abitibi-Témiscamingue. Rapport synthèse CAFÉ DES ÂGES ABITIBI-TÉMISCAMINGUE par Table régionale de concertation des personnes aînées de l Abitibi-Témiscamingue TABLE DES MATIÈRES LA SOCIETE QUÉBÉCOISE VIEILLIT. EST-CE UNE CHANCE

Plus en détail

Mieux vaut seul que mal accompagné

Mieux vaut seul que mal accompagné Mieux vaut seul que mal accompagné C est là le plus souvent une formule que l on prononce en étant désolé et qui console assez mal les gens esseulés. L humanité a la plupart de temps considéré la solitude

Plus en détail

N 24 Strasbourg. des ateliers. «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Janvier 2012. Jacqueline-Marie Ganter

N 24 Strasbourg. des ateliers. «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Janvier 2012. Jacqueline-Marie Ganter N 24 Strasbourg Janvier 2012 let Tre des ateliers «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Jacqueline-Marie Ganter Chers amis lecteurs Les fêtes de fin d année passées, nous

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

La position psychique du psychologue clinicien

La position psychique du psychologue clinicien La position psychique du psychologue clinicien A partir d une situation clinique en stage dans une Maison de retraite Le cas de Mme A. J ai choisi de vous parler de Mme A., 88 ans, qui est entrée à la

Plus en détail

Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011

Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011 Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011 JE ME SOUCIE DE TOI Chant d entrée : La promesse Grégoire et Jean-Jacques Goldman La Promesse On était quelques hommes Quelques hommes quelques femmes en rêvant de

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Progresser par la foi

Progresser par la foi Chapitre 54 Progresser par la foi Il n est pas toujours sage, en effet, de ne rien entreprendre qui entraîne de fortes dépenses sans avoir au préalable l argent nécessaire. Le Seigneur n épargne pas toujours

Plus en détail

Alejandro Jodorowsky La Pensée Tarotique

Alejandro Jodorowsky La Pensée Tarotique Alejandro Jodorowsky La Pensée Tarotique enregistré et retranscrit par Barbara Clerc www.ecoledutarot.com Depuis 1982, Barbara Clerc enregistre et retranscrit des lectures de Tarot et des Paroles de sagesse

Plus en détail

LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT

LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT Le 7 mars 1867, un acte d acquisition est passé par les pères Mariste avec la commune de Rochefort par devant M. Dutour, notaire à Rochefort, portant sur un

Plus en détail

Raymond Cloutier : Raymond Cloutier «Vous m en lirez tant» Émission du dimanche 30 mars 2008 Première Chaîne de la radio de Radio Canada,

Raymond Cloutier : Raymond Cloutier «Vous m en lirez tant» Émission du dimanche 30 mars 2008 Première Chaîne de la radio de Radio Canada, Raymond Cloutier : Un livre fascinant, émouvant, intrigant qui tente, pour la première fois, de refaire le pont entre les Premières Nations et les Blancs. Aimititau! Parlons-nous! On sent ici que ce projet

Plus en détail

l espoir et la vie plus forts que le cancer

l espoir et la vie plus forts que le cancer l espoir et la vie plus forts que le cancer Chaque jour, 1 000 nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués en France. Grâce aux progrès de la médecine, ce véritable fléau n est plus perçu comme une fatalité

Plus en détail

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière pour l année 2015 Universelle La promotion de la paix JANVIER Pour que ceux qui appartiennent aux différentes traditions religieuses

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Le Saint-Siège VOYAGE APOSTOLIQUE DU PAPE FRANÇOIS AU SRI LANKA ET AUX PHILIPPINES (12-19 JANVIER 2015) MESSE HOMÉLIE DU SAINT-PÈRE

Le Saint-Siège VOYAGE APOSTOLIQUE DU PAPE FRANÇOIS AU SRI LANKA ET AUX PHILIPPINES (12-19 JANVIER 2015) MESSE HOMÉLIE DU SAINT-PÈRE Le Saint-Siège VOYAGE APOSTOLIQUE DU PAPE FRANÇOIS AU SRI LANKA ET AUX PHILIPPINES (12-19 JANVIER 2015) MESSE HOMÉLIE DU SAINT-PÈRE Tacloban International Airport Samedi 17 janvier 2015 [Multimédia] Homélie

Plus en détail

ISF 2015 quand Impôt rime avec Solidarité

ISF 2015 quand Impôt rime avec Solidarité Avril 2015 ISF 2015 quand Impôt rime avec Solidarité Contact presse : Fondation de France - Charlotte de Lattre T. 01 44 21 87 47 - charlotte.delattre@fdf.org www.fondationdefrance.org SOMMAIRE ISF 2015.

Plus en détail

Céline Masseline Coordinatrice du CLIC Repèr âge Journée de gérontologie 26 septembre 2013 VIEILLIR OU CONDUIRE : FAUT-IL CHOISIR?

Céline Masseline Coordinatrice du CLIC Repèr âge Journée de gérontologie 26 septembre 2013 VIEILLIR OU CONDUIRE : FAUT-IL CHOISIR? Céline Masseline Coordinatrice du CLIC Repèr âge Journée de gérontologie 26 septembre 2013 VIEILLIR OU CONDUIRE : FAUT-IL CHOISIR? EN PROLOGUE Les personnes âgées qui doivent arrêter de conduire vivent

Plus en détail

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES 1 ère ÉDITION à la Réunion LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES Du 11 au 13 MARS 2016 Au PARC DES EXPOSITIONS ET DES CONGRÈS AUGUSTE LEGROS SAINT DENIS DE LA RÉUNION INFOS : contact@eventgo.fr / 0692 527 520

Plus en détail

Vanessa Winship. Voyage mélancolique. 14 janvier au 8 mars 2015. 5 novembre 2014 5 janvier 2015

Vanessa Winship. Voyage mélancolique. 14 janvier au 8 mars 2015. 5 novembre 2014 5 janvier 2015 Vanessa Winship Voyage mélancolique 14 janvier au 8 mars 2015 5 novembre 2014 5 janvier 2015 «Pour moi la photographie est un processus d apprentissage, un voyage vers la compréhension» Vanessa Winship

Plus en détail

PARTICULIERS. Offres de services de formation et d accompagnement

PARTICULIERS. Offres de services de formation et d accompagnement PARTICULIERS ET SALARIÉS À TITRE INDIVIDUEL Offres de services de formation et d accompagnement spécialisé en relations et ressources humaines www.executive-ressource.com LES FORMATIONS PERSONNALISÉES

Plus en détail

Les enjeux éthiques et psychosociaux de la réception de l aide l soins palliatifs

Les enjeux éthiques et psychosociaux de la réception de l aide l soins palliatifs Les enjeux éthiques et psychosociaux de la réception de l aide l en soins palliatifs Éric Pilote Ph.D. t.s. Professeur en travail social Université du Québec à Chicoutimi France Sirois, bac. en psycho,

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3

Titre Usage Livret. Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3. Dieu nous accueille Entrée Page 3 SOMMAIRE : Titre Usage Livret Chantez, priez, célébrez le Seigneur Entrée Page 3 Dieu nous accueille Entrée Page 3 Nous sommes le corps du Christ Entrée Page 4 Si le Père vous appelle Entrée Page 4 Je

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

droits des malades et fin de vie

droits des malades et fin de vie DOCUMENT à CONSERVER ET À EMPORTER si VOUS êtes HOSPITALISé droits des malades et fin de vie La loi Leonetti Le respect de la personne Le rôle de votre médecin L accès aux soins palliatifs Photo couverture

Plus en détail

Une école de vie pour discerner :

Une école de vie pour discerner : Une école de vie pour discerner : Seigneur, enseigne-moi tes chemins Sœur Raphaëlle Fraternités monastiques de Jérusalem Nées au cœur de Paris, le jour de la Toussaint 1975, nos jeunes Fraternités monastiques

Plus en détail

LA FONDATION MIMI ULLENS. Ensemble pour les malades du cancer

LA FONDATION MIMI ULLENS. Ensemble pour les malades du cancer LA FONDATION MIMI ULLENS Ensemble pour les malades du cancer Le cancer : un véritable fléau mondial UN CONTEXTE ALARMANT Le cancer fait partie des maladies les plus répandues dans le monde. Il est la cause

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

LES PROJETS CARITATIFS D ETW-FRANCE

LES PROJETS CARITATIFS D ETW-FRANCE LES PROJETS CARITATIFS D ETW-FRANCE Embracing The World ETW distribue 100 000 bourses pour des écoliers de milieu rural en Inde. INTERNATIONAL Embracing The World (ETW) est un réseau international d organisations

Plus en détail

R Projet d écoute FLA 10-2. Texte ludique : Fais ton ménage! Cahier de l élève. Nom :

R Projet d écoute FLA 10-2. Texte ludique : Fais ton ménage! Cahier de l élève. Nom : R Projet d écoute Texte ludique : Fais ton ménage! FLA 10-2 Cahier de l élève Nom : Fais ton ménage! DESCRIPTION DU PROJET Tu écouteras un extrait intitulé : Les petits pouvoirs de Suzanne Lebeau. L extrait

Plus en détail

Ce qui a du prix aux yeux de Dieu

Ce qui a du prix aux yeux de Dieu Chapitre 35 Ce qui a du prix aux yeux de Dieu Parmi ceux qui professent être enfants de Dieu, il y a des hommes et des femmes qui aiment le monde, et les choses du monde, et ces âmes sont corrompues par

Plus en détail

Cultiver des vies réconciliées

Cultiver des vies réconciliées LA CROIX CARREFOUR VERS LA LIBERTE 5: RECONCILIATION Pour préserver les droits d auteur, les images ont été retirées Cultiver des vies réconciliées Bienvenue sur le chemin du pardon et de la réconciliation!

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Thématique de l appel à projets 2014. Favoriser les liens entre les générations pour lutter contre les solitudes

CAHIER DES CHARGES. Thématique de l appel à projets 2014. Favoriser les liens entre les générations pour lutter contre les solitudes CAHIER DES CHARGES Thématique de l appel à projets 2014 Favoriser les liens entre les générations pour lutter contre les solitudes Fondation Alsace Personnes Agées 4 rue de la Houblonnière 68000 COLMAR

Plus en détail

Ô ma joie, Christ est ressuscité!

Ô ma joie, Christ est ressuscité! 1/5 Ô ma joie, Christ est ressuscité! I ère Partie : Introduction «Si le Christ n est pas ressuscité, notre foi est vaine!» (I Co. XV, 17) La foi en la résurrection est essentielle, centrale dans notre

Plus en détail

Parcours n 1. Les douze étapes du pardon authentique (d après Jean Monbourquette, " Comment pardonner? " Bayard 2001)

Parcours n 1. Les douze étapes du pardon authentique (d après Jean Monbourquette,  Comment pardonner?  Bayard 2001) Parcours n 1 Les douze étapes du pardon authentique (d après Jean Monbourquette, " Comment pardonner? " Bayard 2001) Jean Monbourquette, prêtre et psychologue canadien, a développé les douze étapes qui

Plus en détail

Mal de toi et Mal de deuil: comment continuer après la perte de l être cher?

Mal de toi et Mal de deuil: comment continuer après la perte de l être cher? l de toi et l de deuil: comment continuer après la perte de l être cher? Organisation: Fondation EVE la VIE Conférence publique de Jean-Michel Reinert Psychothérapeute répondant, Association Cabinet de

Plus en détail

L Éthique de l hospitalité en maison de retraite

L Éthique de l hospitalité en maison de retraite Martine Chotard-Verne L Éthique de l hospitalité en maison de retraite Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

PROTOCOLE DE PARTENARIAT

PROTOCOLE DE PARTENARIAT DISPOSITIF EXPÉRIMENTAL POUR LA PRISE EN CHARGE DES ENFANTS MINEURS LORS D UN FÉMINICIDE OU D UN HOMICIDE AU SEIN DU COUPLE PROTOCOLE DE PARTENARIAT entre le Conseil général, via l Observatoire des violences

Plus en détail

Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1

Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1 Noël, une rencontre! D.D.E.C. 43 Pôle Primaire SDC Le Puy Avent/Noël 2014 Page 1 1 ère rencontre En marche vers Noël : Restons éveillés Ecoute de la Parole de Dieu (Cf. Annexe 1) Mime les attitudes des

Plus en détail