DÉVELOPPEMENT DEVELOPPEMENT DURABLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DÉVELOPPEMENT DEVELOPPEMENT DURABLE"

Transcription

1 RAPPORT D DÉVELOPPEMENT DEVELOPPEMENT DURABLE L Efficacité Énergétique et Environnementale en action

2 SOMMAIRE Performance énergétique et environnementale Énergies locales et renouvelables Intégration de services Nos engagements en faveur du développement durable Interview de Gilbert Réglier, directeur général de Cofely 9 engagements pour être un modèle de développement durable Des solutions durables pour nos clients Engager notre responsabilité sociétale 08 Des pratiques et une culture responsables 10 Regards croisés : Élisabeth Laville & Angélique Mennessiez Exemplaires par notre sobriété énergétique Impliqués par notre démarche éco-responsable Responsables par notre exigence managériale durable Regards croisés : Gilles Berhault & Pascal Roger Novateurs dans la conception et la mise en œuvre de solutions pour accroître l efficacité énergétique et environnementale Moteurs pour le développement des énergies renouvelables et locales Attentifs aux enjeux sociaux de nos clients Regards croisés : Tristan Lecomte & Nicolas Lefébure Vigilants sur la qualité de vie professionnelle de nos collaborateurs et leur épanouissement Présents par notre ancrage territorial et notre soutien à des initiatives locales cohérentes avec nos valeurs Actifs par un dialogue structuré avec chacune de nos parties prenantes Indicateurs sociaux et environnementaux Plan d action développement durable Glossaire

3 COFELY EN CHIFFRES collaborateurs en France 3,4 milliards d euros de chiffre d affaires en millions de m 2 gérés 65 réseaux de chaleur et de froid (1 er opérateur en énergie délivrée) 2,4 millions de tonnes de CO 2 évités grâce à Cofely en 2009 BOUQUET ÉNERGÉTIQUE 5 % 5 % 1 % 16 % 10 % 3 % 26 % 13 % Énergies renouvelables et de récupération 31,5 % Cogénération au gaz Gaz naturel 41,5 % 22 % 26 % Fioul Charbon Autres TOUTES ACTIVITÉS DONT RÉSEAUX DE CHALEUR

4 NOS IMPLANTATIONS 45AGENCES AU SEIN DE NOS 6 RÉGIONS Centre Ouest IDF Nord Est LÉGENDES Directions régionales Agences Cofely Principales filiales Sud Ouest Sud Est 3 FILIALES SPÉCIALISÉES GEPSA, services sites pénitentiaires CPCU, réseau de chaleur de Paris Climespace, réseau de froid de Paris Région IDF Énergies Services Région IDF Tertiaire

5 o Leader français des services en efficacité énergétique et environnementale, Cofely conçoit, met en œuvre et exploite des solutions qui permettent aux entreprises, aux collectivités et à l État de mieux utiliser les énergies et de réduire leur impact environnemental. En tant qu acteur de premi er plan de la productionon et de la distribution locale d énergie, Cofely se doit d être un ac teur majeur du développem ent durable. Nos engagements en témoignent, tout comme notre large expérience et notre légitimité dans la gestion et l optimisation du bouquet énergétique des différents types d énergie renouvelable. Notre volonté d être un modèle de développement durable s affirme chaque jour à travers nos trois métiers : > l amélioration de la perform ance énergétique et environnement al e des bâti ments; > la pro duct ion, l exploitation et la distribution des énergies locales et renouvelables; > l intégration de ser vi ces. Cofely fait partie de GDF SUEZ Énergie Services qui emploie collaborateurs pour un chiffre d affaires de 14 milliards d euros. En inscrivant la croissance responsable au cœur de ses métiers (énergie, services à l énergie et environnement), GDF SUEZ se donne pour mission de relever de grands défis : répondre aux besoins en énergie, assurer la sécurité d approvisionnement, lutter contre les changements climatiques et optimiser l utilisation des ressources.

6 02 NOS MÉTIERS Un acteur engagé > Cofely s engage dans la durée et par contrat sur des économies d énergie chiffrées et mesurables. > Cofely permet à ses clients de mieux contrôler et de maîtriser leurs émissions : mesure (métrologie), diagnostic de site, gestion des quotas de CO 2 et certificats d économie d énergie, engagement de résultats sur les émissions

7 PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE Issue d un savoir-faire historique, l amélioration de la performance énergétique et environnementale s inscrit pour Cofely et ses clients dans une dynamique de progrès. Nos prestations de services vont de l exploitation et la maintenance multitechnique jusqu à des solutions globales. À la fois opérateur et conseiller auprès de ses clients, Cofely s engage à long terme pour réduire les consommations énergétiques, optimiser l utilisation d énergies renouvelables et limiter les émissions de gaz à effet de serre. Une offre globale À partir du diagnostic énergétique global qui analyse le bâti, les outils de production et de distribution des énergies et leurs modes d utilisation, chaque étape participe à la mise en œuvre de l efficacité énergétique et environnementale : choix de sources d énergie adaptées (cogénération, énergies renouvelables ), amélioration du rendement des équipements, rénovation thermique du bâti, exploitation optimisée des équipements, sensibilisation des utilisateurs Accompagner nos clients vers des bâtiments plus économes en énergie Cofely accompagne les bailleurs sociaux, les promoteurs immobiliers et les collectivités locales vers l amélioration de la performance énergétique de leurs bâtiments : habitat collectif, immeubles de bureaux, bâtiments administratifs, équipements sportifs et culturels tout en maîtrisant l évolution de leurs charges. Transformer le développement durable en facteur de compétitivité pour les industriels À partir de son expertise historique, Cofely a développé des solutions pour répondre aux attentes complexes de ses clients industriels, dans un souci permanent de performance environnementale, sociale et financière : gestion de plates-formes multi-utilités, conception, construction et exploitation de centrales d utilités mutualisées, cogénération 03

8 04 NOS MÉTIERS ÉNERGIES LOCALES ET RENOUVELABLES Leader sur le marché des réseaux de chaleur, la cogénération et les centrales d utilités industrielles, Cofely a développé un savoir-faire historique dans la production et la distribution locale d énergies. Cofely fait évoluer ces installations vers plus d efficacité énergétique et un bouquet énergétique diversifié en intégrant une part toujours plus forte d énergies renouvelables. Son expertise lui permet d apporter des solutions adaptées : maîtrise des coûts, qualité de l énergie utile fournie, qu il s agisse des fluides industriels ou de chaleur, pertinence de la solution en matière de développement durable. Accompagner les collectivités vers la ville durable En proposant des solutions de chaleur et de froid pour les villes ou les éco-quartiers qui intègrent une part toujours plus importante d énergies renouvelables, Cofely participe auprès des collectivités à l aménagement durable de leur patrimoine. Un bouquet énergétique local et varié Comme alternative aux énergies fossiles, responsables de forts rejets de CO 2, Cofely recourt de plus en plus aux énergies locales, renouvelables et de récupération. Cofely est l un des acteurs européens majeurs à avoir développé la biomasse, le solaire thermique, la géothermie, et bénéficie également des développements du groupe GDF SUEZ dans les parcs éoliens, l hydraulique, le biogaz. L essor du bois énergie Face à la multiplication des projets de chaufferies bois en France, Cofely a décidé depuis plusieurs années de s investir dans la structuration de la filière bois. Cofely développe des outils et des méthodes qui favorisent l émergence de la composante bois-énergie dans la filière bois et s engage dans des partenariats sur le long terme permettant aux professionnels de la forêt d investir pour moderniser leurs équipements et de pérenniser des emplois locaux.

9 Un acteur engagé > Cofely s engage à réduire l impact environnemental, notamment en ayant recours aux énergies renouvelables. > Cofely donne la priorité à l innovation et développe son savoir-faire en matière de conception et de réalisation d équipements, soutenu par une politique de veille technologique et de R&D. > Cofely accompagne ses clients vers un respect total de la réglementation environnementale. 05

10 06 NOS MÉTIERS Un acteur engagé > Cofely met à la disposition de ses clients des équipes locales, proches, professionnelles et disponibles, coordonnées par une structure centrale dédiée. > Cofely s engage à intégrer ses prestations dans une vision partagée du développement durable, notamment en mettant en œuvre les principes HQE exploitation et ceux des différents systèmes de management de l environnement. > Cofely communique régulièrement en toute transparence sur des indicateurs de résultats pertinents intégrés à un plan de progrès.

11 INTÉGRATION DE SERVICES Dans le cadre de son activité d intégration de services, Cofely organise et gère pour ses clients un ensemble de prestations à la périphérie de leur métier de base, tout en leur garantissant des résultats conformes à leurs attentes. L intégration de services peut inclure ou non la reprise d actifs ou de personnels dans le cadre de montages tels que les Facilities Management. Les Facilities Management La prestation de Facilities Management coordonne un ensemble de services et de prestations annexes au cœur de métier d une entreprise ou d une organisation (industrie, tertiaire, santé, armée, prison ) en assurant la maîtrise des coûts et le respect de leurs objectifs de qualité de service. La gestion multisite Dans le cadre de cette activité, Cofely organise la réalisation de prestations types sur un grand nombre de sites à travers la France. La qualité des prestations et leur homogénéité sont garanties par des compétences spécifiques en termes d achats techniques, de gestion de projet, de benchmark. Un interlocuteur unique assure le suivi et le reporting de l ensemble de la prestation. Une culture de résultats Afin d assurer la fluidité des relations avec ses clients et la satisfaction de leurs attentes, Cofely met systématiquement en place des indicateurs de performance sur ses contrats de Facilities Management et multisites. Ils permettent de mesurer le niveau d atteinte des objectifs fixés dans le cadre du contrat, la qualité des prestations ainsi que la satisfaction des attentes du client selon trois types d indicateurs : de performance technique, administratifs et généraux, de satisfaction des utilisateurs. 07

12 08 NOS ENGAGEMENTS EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Quelles conséquences ont les enjeux du développement durable pour une entreprise d efficacité énergétique comme Cofely? Comme toutes les entreprises, Cofely est confronté à de nombreux enjeux : environnementaux avec la problématique du changement climatique et la raréfaction des ressources ; économiques avec le phénomène de la mondialisation et les crises financières ; sociaux avec les inégalités et les précarités grandissantes Le poids de ces enjeux sur notre quotidien se traduit par le renforcement des réglementations en matière de rejets de CO 2, d efficacité énergétique et de préservation des ressources, mais aussi des attentes de nos clients et plus globalement de la société civile dans son ensemble. Ces derniers exigent des entreprises qu elles soient plus responsables et qu elles pérennisent les modes de production et de consommation. Construire un monde plus sobre en carbone et plus équitable socialement implique pour les entreprises de repositionner leur modèle dans la durée et de proposer des réponses concrètes, plus adaptées. Le développement durable fait-il partie intégrante de votre stratégie d entreprise? Oui. Les métiers de Cofely sont incontestablement au cœur des défis actuels. De par nos activités d efficacité énergétique et environnementale, nous sommes naturellement acteur du développement durable. Notre credo est historiquement de proposer à nos clients des solutions contribuant à la croissance verte, socialement plus responsable. C est avec discrétion que nous l avons toujours pratiqué au quotidien. Avec le Grenelle de l Environnement, nous avons voulu le rendre plus visible. Aujourd hui, avec ce premier rapport développement durable, nous souhaitons afficher notre volonté d être un modèle de développement durable, tant pour nos clients que pour nos collaborateurs. Tout comme notre groupe GDF SUEZ, nous avons pour ambition de redéfinir le rapport de l homme à l énergie dans une démarche de progrès constant et de croissance durable. Nos clients cherchent à réduire leurs consommations énergétiques et à pérenniser leur patrimoine, mais aussi à trouver des solutions sociales plus équitables. Cofely les aide à structurer leur propre démarche de développement durable en leur fournissant des solutions globales. Gilbert RÉGLIER, Directeur Général de Cofely NOTRE VOLONTÉ EST DE TRANSFORMER LE DÉVELOPPEMENT DURABLE EN FACTEUR DE COMPÉTITIVITÉ. Comment le développement durable se traduit-il au quotidien chez Cofely? Notre volonté est de transformer le développement durable en facteur de compétitivité pour nos clients, comme pour nousmêmes. Cela se traduit par la mise en œuvre de trois grands chantiers stratégiques : > être exemplaires par notre sobriété énergétique, nos comportements et notre exigence managériale soutenable afin d être en cohérence avec nos métiers ; > encourager l innovation environnementale et sociale en proposant à nos clients des solutions globales et durables permettant de réduire leur empreinte environnementale et de les aider à pérenniser et à assurer la diversité sociale et l employabilité dans les territoires ; > affirmer plus largement notre responsabilité sociétale, en restant à l écoute et dans l échange avec chacune de nos parties prenantes afin d instaurer dans la durée la confiance et l adhésion de tous. À notre niveau et chaque jour, nous travaillons pour les générations de demain, pour une ville et un monde durables.

13 9 engagements pour être un modèle de développement durable INSCRIRE LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DANS NOS PRATIQUES ET NOTRE CULTURE 1 Être exemplaires par notre sobriété énergétique, notamment dans la gestion de nos locaux et de nos déplacements 2 S impliquer dans une démarche Eco-Responsable 3 Développer une culture d exigence managériale durable APPORTER À NOS CLIENTS DES SOLUTIONS CONCRÈTES EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 4 Concevoir et mettre en œuvre dans la durée des solutions d efficacité énergétique et de réduction des émissions 5 Développer la production, la distribution et l utilisation des énergies renouvelables et locales 6 Intégrer dans nos solutions les enjeux sociaux de nos clients notamment pour développer l emploi local AFFIRMER NOTRE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE 7 Devenir un employeur de référence en plaçant le développement de nos collaborateurs et leur épanouissement au cœur de nos actions 8 Renforcer notre ancrage territorial et soutenir des initiatives locales cohérentes avec nos valeurs 9 Assurer un dialogue actif avec chacune de nos parties prenantes 09

14 10

15 DES PRATIQUES ET UNE CULTURE U RESPONSABLESS ENGAGEMENT N 1 EXEMPLAIRES PAR NOTRE SOBRIÉTÉ ÉNERGÉTIQUE ENGAGEMENTNT N 2 IMPLIQUÉS PAR NOTRE DÉMARCHE ÉCO-RESPONSABLE ENGAGEMENT N 3 RESPONSABLES PAR NOTRE EXIGENCE MANAGÉRIALE DURABLE 11

16 12 REGARDS CROISÉS ÉLISABETH LAVILLE, FONDATRICE D UTOPIES (1), CABINET DE CONSEIL EN STRATÉGIE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES ENTREPRISES, DÉTAILLE AVEC ANGÉLIQUE MENNESSIEZ, RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE DE COFELY, LES BÉNÉFICES D UNE STRATÉGIE QUI CONJUGUE CROISSANCE ET DURABILITÉ Quels sont les enjeux d une stratégie de développement durable pour une entreprise? Élisabeth Laville : Deux éléments sont essentiels. En premier lieu, il ne faut pas perdre de vue la finalité de la démarche : faire en sorte que les activités de l entreprise aient le moins de dommages sur ses environnements naturels, humains et sociaux et, si possible, que les actions engagées puissent engendrer un impact positif. Dans un deuxième temps, les entreprises responsables doivent trouver les bons processus pour répondre de leurs actes et impacts auprès de leurs parties prenantes qui les interpellent de plus en plus. C est un phénomène nouveau pour elles, qui n ont pas l habitude de dialoguer avec ces publics, et encore moins de leur rendre des comptes Angélique Mennessiez : L enjeu est de redonner du sens aux activités de l entreprise et de les rendre acceptables au regard des attentes des parties prenantes, de la société civile. Le Grenelle nous impose des contraintes réglementaires fortes en termes de réduction des consommations d énergie chez nous comme chez nos clients. La société civile est également en attente de réponses sur les problématiques sociales et sociétales d actualité CULTURE & Personne n attend des entreprises qu elles soient parfaites. Ce que les parties prenantes apprécient, c est qu elles soient honnêtes et transparentes.

17 Comment mettre en pratique une telle stratégie? A.M. : Notre approche du développement durable se traduit par la mise en place de trois grandes actions fondamentales : la réduction des consommations énergétiques et l optimisation de nos déplacements, la sensibilisation de nos collaborateurs à l éco-responsabilité et la mise en œuvre du développement durable dans nos pratiques managériales. Rendre le message accessible à tous est essentiel pour impliquer l ensemble des collaborateurs. La mise en place d indicateurs permettant de mesurer nos progrès et de les rendre communicables est également primordiale. E.L. : La compréhension des enjeux sociaux et environnementaux est une étape majeure. Elle doit se réaliser du sommet à la base de l entreprise. J ajouterais que les manques de compréhension ne sont pas toujours là où on le pense Le meilleur moyen de franchir cette étape est de s ouvrir au point de vue d autres publics. Il faut être en veille permanente sur les évolutions des demandes. Un autre volet important concerne la mesure et la communication de la mesure : personne n attend des entreprises qu elles soient parfaites. Ce que les parties prenantes apprécient, c est qu elles soient honnêtes et transparentes. Nous avons tous les éléments en main pour parvenir à notre objectif : être un acteur exemplaire du développement durable à l horizon COMPORTEMENT Quelles sont les clés de la réussite d une telle démarche? E.L. : La stratégie de développement durable ne doit pas être déconnectée de la stratégie commerciale. Il s agit d élaborer une offre de produits et de services qui intègre les paramètres du développement durable. Concevoir la relation à nos environnements dès l amont, à partir de la phase de recherche et de développement, me semble donc un élément clé. Par ailleurs, l intégration de cette politique dans le système de management, avec notamment des dispositifs de bonifications qui guident les collaborateurs au quotidien, est essentielle. A.M. : L implication et le portage managérial sont à la base de la réussite. Chez Cofely, le message est porté à trois niveaux : la direction générale, les directeurs de région et de filiales et les 45 directeurs d agences qui relayent cette stratégie auprès des collaborateurs de terrain. Nous avons, de plus, mis en place une équipe spécialement dédiée au déploiement de la démarche avec des correspondants dans chacune de nos régions. Nous sommes déjà acteur du développement durable pour nos clients. En interne, nous avons tous les éléments en main pour parvenir à notre objectif : être un acteur exemplaire du développement durable à l horizon (1) Convaincue qu «une entreprise ne vit bien que dans un cercle vertueux où elle prospère en contribuant à la prospérité de ses environnements», l agence Utopies s est donné pour mission depuis sa création, en 1993, de promouvoir la responsabilité sociale et environnementale des entreprises. 13

18 14 DES PRATIQUES ET UNE CULTURE RESPONSABLES ENGAGEMENT N 1 Exemplaires De par la nature même de ses activités, Cofely a résolument engagé une démarche de développement durable avec deux orientations fortes : la réduction des consommations de ses bâtiments et l optimisation des déplacements liés à son activité, pour être chaque jour exemplaire par sa sobriété énergétique. REPÈRES LE BÂTIMENT, PREMIER CONSOMMATEUR D ÉNERGIE EN FRANCE Durant les 30 dernières années, la consommation énergétique des logements et bureaux a augmenté de 30 % en France. Elle représente 43 % de l énergie finale totale consommée dans l Hexagone et 25 % des émissions nationales de CO2. Source : ADEME Cette volonté stratégique, contribuant aux objectifs du Grenelle de l Environnement, s est notamment traduite par l intégration du développement durable dans la nouvelle politique d aménagement immobilière mise en place suite au rapprochement des deux sociétés qui ont donné naissance à Cofely en mars Locataire de la majorité de ses bâtiments, Cofely s est fixé pour objectif d intégrer des bâtiments basse consommation pour les sièges des directions régionales et de niveau minimum RT 2005 pour les agences. La 1 et 2 : Dire ction région ale Cofel fely ys ud- Ouest. PAR NOTRE SOBRIÉTÉ ÉNERGÉTIQUE mise en œuvre de ce plan sera facilitée par les éventuels déménagements. Pour les bâtiments à rénover, les investissements liés à la réduction des consommations énergétiques se feront en collaboration avec les propriétaires. CONSOMMER MOINS ET MIEUX EN ASSURANT LE BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL Ce programme est associé à un suivi régulier des consommations énergétiques des locaux avec un engagement de réduction des consommations de 38 % à l horizon 2020, en conformité avec les engagements du Grenelle de l Environnement. Une charte d aménagement intégrant des indicateurs, comme la consommation d énergie et l accessibilité des sites, est actuellement en cours de rédaction. Elle permettra de tenir ces engagements, tout en assurant aux collaborateurs de l entreprise de meilleures conditions de confort et de travail. Par ailleurs,

19 1 2 Tour Voltaire, Paris La Défense. plusieurs sites ont déjà réalisé leur bilan carbone. On peut citer l agence Bretagne, la direction régionale Île - de - France Énergies Services, le siège Le Voltaire et, prochainement, la direction régionale Centre-Ouest. UNE RECHERCHE CONTINUE DE PROGRÈS Cette approche respectueuse de l environnement et des ressources naturelles a également été mise en œuvre dans deux directions régionales. Ainsi, en 2008, Cofely Sud-Ouest a été la première direction régionale à intégrer une multitude de solutions technologiques efficaces grâce auxquelles son nouveau siège atteint une consommation énergétique de 133 kwh/m 2 /an. Cette performance résulte de l installation de panneaux photovoltaïques en terrasse qui alimentent l enseigne de l immeuble, de panneaux solaires pour la production d eau chaude sanitaire, d ampoules basse consommation, d un puits canadien assurant le renouvellement de l air dans la zone d accueil, et d un système de récupération des eaux pluviales qui alimentent les réservoirs des sanitaires et assurent l arrosage écologique des espaces verts Un effort particulier a été entrepris sur la régulation de la température intérieure limitée à 19 C ; la mise en place d un dispositif de climatisation actif à partir de 26 C, et enfin, sur le traitement de l air des grandes salles de réunion assuré par le free cooling. Deux ans plus tard, en 2010, la direction Sud-Est de Cofely a engagé la même démarche et s est installée dans un bâtiment basse consommation. Le Monolithe situé dans le quartier de Confluence à Lyon est une réalisation emblématique en matière de sobriété énergétique à tous points de vue. Concernant les consommations énergétiques, les chiffres sont éloquents : moins de 40 kwh/m 2 / an pour le chauffage, une consommation inférieure à 5 kwh/m 2 /an pour l eau chaude sanitaire, un système de climatisation consommant moins de 10 kwh/m 2 / an. Ces données représentent, pour le chauffage, un besoin 4 fois moindre que la moyenne nationale et, concernant la climatisation, un besoin 10 fois inférieur à un bâtiment standard. Quant à la localisation du bâtiment, le choix a reposé sur une démarche globale qui intègre également une réflexion sur l optimisation des déplacements de l ensemble >>> FAIT MARQUANT UN BILAN DES ÉMISSIONS AU SIÈGE, TOUR VOLTAIRE En 2008, le bilan des émissions de CO 2 de la Tour Voltaire, siège partagé par GDF SUEZ Énergie Services, Cofely, Ineo et Endel, a été mené, permettant de fixer un objectif de réduction des émissions de 35 % d ici à 2020, soit tonnes évitées. Pour y parvenir, trois axes de progrès ont été identifiés : la réduction des consommations énergétiques, l optimisation des déplacements ainsi que la réduction des consommations de papier et la valorisation des autres déchets. Ces actions seront complétées par une démarche de compensation sur les postes de consommation incompressibles. CHIFFRE CLÉ 215 millions C est le nombre total de km parcourus par la flotte Cofely 15

20 16 DES PRATIQUES ET UNE CULTURE RESPONSABLES Roulez malin! Une multiplicité d actions, souvent locales, sont mises en place pour promouvoir des modes de déplacement différents. Ainsi, la Tour Voltaire a ouvert aux vélos un accès à son parking, action complétée par la mise en ligne du site sur l Intranet de Cofely. Dans la région Sud-Ouest, à proximité de Pau, trois collaborateurs ont décidé de faire du covoiturage : ils organisent leur semaine en fonction de leurs déplacements et de leur charge de travail. En partageant ainsi leurs trajets, ils économisent près de 200 km par semaine, soit 1 tonne de CO 2 par an. Le Monolithe, bâtiment HQE du nouveau quartier durable de Lyon, est quasi autonome en énergie : 80 % de sa consommation de chauffage et 30 % de sa consommation électrique sont assurés par 3 chaudières bois et m 2 de panneaux photovoltaïques. >>> des collaborateurs : un parking avec un nombre de places réduit et la proximité des transports collectifs permettant l utilisation de modes de transport alternatifs à la voiture. DES AGENCES BBC ET ZÉRO ÉNERGIE Plusieurs agences ont entamé des démarches similaires. La dernière en date est l agence Loire-Porte du Sud, située près de Saint-Etienne. Ce bâtiment zéro énergie vise, à terme, à produire plus d énergie qu il n en consomme, devenant ainsi un bâtiment à énergie positive. Cette réalisation anticipe les décisions du Grenelle de l Environnement prévoyant que toutes les constructions neuves devront respecter ces critères à partir de Pour parvenir à ce résultat, Cofely a mobilisé tout son savoir-faire en matière de maîtrise de l énergie et de réseaux de chaleur. L immeuble est équipé d un système de ventilation à double flux, de puits d eau et d air destinés à capter l air à la température du sous-sol, de panneaux photovoltaïques, et enfin, d un procédé de récupération des eaux de pluie. Baptisé Soleole, ce nouveau bâtiment à isolation renforcée constitue une véritable vitrine technologique pour Cofely. TRANSPORTS, UN PARC PLUS VERT Dans le cadre de sa politique de développement durable, Cofely a mené une réflexion toute particulière sur la question des transports, dans le but de réduire de 30 % sa consommation de carburant d ici à Un sujet de haute importance pour la réalisation des activités de l entreprise qui compte un parc de plus de véhicules parcourant en moyenne 215 millions de kilomètres par an. La prise en compte de l environnement a été intégrée à la politique d achat : 95 % des véhicules utilitaires répondent aux normes Euro 4 ou Euro 5, les plus exigeantes en matière de rejets de particules polluantes. Pour aller plus loin, Cofely s est en outre engagé à intégrer, d ici à la fin 2011, 200 véhicules électriques. À cette mesure, s ajoute la décision d intégrer, dans la grille de véhicules de fonction des modèles émettant moins de 150 grammes de CO 2 par kilomètre parcouru. LEVER LE PIED Si les progrès technologiques enregistrés ces dernières années sur les systèmes de motorisation permettent d améliorer les performances environnementales, les habitudes de chacun et le changement de comportement au volant sont aussi essentiels. C est pourquoi Cofely a initié un programme de formation à l écoconduite. Au-delà de la préoccupation de réduire les sinistres de 15 %, il s agit également de faire baisser de REPÈRES La part du secteur des transports dans la consommation d énergie en France est de 26 %. Cette consommation a doublé depuis Les transports représentent 34 % des émissions nationales de CO 2.

21 10 % la consommation moyenne par une conduite mieux adaptée. Ainsi, 727 collaborateurs ont été formés en 2009 à l éco-conduite au cours de 90 sessions. Cette initiative a permis de réduire de plus de 15 % leurs émissions de CO 2. Désormais inscrits dans le plan de formation annuel, ces enseignements doivent concerner l ensemble des utilisateurs de véhicules Cofely. OPTIMISER LES DÉPLACEMENTS Se déplacer moins et plus sobrement est une solution d avenir pour préserver les ressources naturelles et la planète. Ne pas se déplacer est encore mieux. Au-delà du travail mené sur le parc automobile et sur les comportements au volant, Cofely a engagé plus largement une réflexion sur l optimisation des déplacements. Elle concerne aussi bien le personnel d exploitation que les fonctions support. Une série d actions a donc été mise en œuvre pour aider les populations des différents sites à réduire leurs déplacements et/ou à se déplacer autrement. Du côté des équipes d exploitation, en plus de l optimisation systématisée des tournées depuis plusieurs années, un outil a été mis en place pour réduire les déplacements liés à la réception des matériels : CIEL. À la clé : des consommations de carburant en baisse, des émissions de gaz à effet de serre réduites et un gain de temps, source de productivité accrue. Enfin, la démarche Webex et les visioconférences leur permettent d échanger via une plate-forme informatique et audiovisuelle. Le nombre de réunions tenues en webmeeting à partir du siège de Cofely est ainsi passé de 86 en 2008 à 425 en Un exemple à suivre Ces démarches pourraient préfigurer la mise en place d un plan de déplacements entreprise (PDE). FAIT MARQUANT SIGNATURE DU MANIFESTE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DU WBCSD Gérard Mestrallet, président de GDF SUEZ, a signé en 2009 le manifeste efficacité énergétique du WBCSD (World Business Council for Sustainable Development) par lequel GDF SUEZ s engage, notamment, à réduire les consommations énergétiques de son parc immobilier mondial de 10 % d ici à 2012 et de 20 % d ici à L INSTITUT DES MÉTIERS ET DE LA FORMATION Un aménagement exemplaire L Institut des Métiers et de la Formation situé dans l immeuble Tivoli à Nanterre fait également figure de référence. Dès le début des travaux, une attention particulière a été portée à la sélection de matériaux issus de fabricants labellisés ISO Cela se traduit, entre autres, par l utilisation de bois labellisé PEFC pour la réalisation du mobilier, des portes ainsi que des parements de cloison. Ressource naturelle et renouvelable, dotée d excellentes capacités d isolation, le liège a été retenu pour le sol. Côté gestion de la qualité de l air, c est la solution ELENA, (innovation du centre de recherche Cylergie de Cofely) qui a été mise en place. Ce dispositif ajuste la ventilation des locaux en fonction de leur occupation afin d assurer le meilleur compromis entre qualité de l air intérieur, économie d énergie et confort. Enfin, les éléments vitrés du bâtiment couvrent 60 % de la surface des parois verticales, permettant ainsi un important apport de lumière naturelle. 17

Les services d efficacité énergétique et environnementale

Les services d efficacité énergétique et environnementale Les services d efficacité énergétique et environnementale Sommaire Notre organisation Page 4 Notre offre Page 6 Nos métiers Améliorer la performance énergétique et environnementale des bâtiments Page 8

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés L Ef f icacité Énergétique et Environnementale en action sommaire Pages 4-5 Vos enjeux Pages 6-7 Une offre globale Pages 8-9 Notre

Plus en détail

Accompagner les collectivités vers la ville durable

Accompagner les collectivités vers la ville durable Accompagner les collectivités vers la ville durable Les Ser vices d Ef f icacité Energétique et Environnementale Leader européen des services en efficacité énergétique et environnementale, Cofely conçoit,

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

Avant-propos. Avec la participation de l'ademe

Avant-propos. Avec la participation de l'ademe Avant-propos Le Grenelle de l Environnement et la loi sur la Transition Energétique pour la croissance verte ont confirmé le caractère incontournable des réseaux de chaleur. Un objectif de quintuplement

Plus en détail

Vous accompagner vers un habitat plus économe en énergie

Vous accompagner vers un habitat plus économe en énergie Vous accompagner vers un habitat plus économe en énergie Les Services d Efficacité Energétique et Environnementale Leader européen des services en efficacité énergétique et environnementale, Cofely conçoit,

Plus en détail

LE BATIMENT L HABITAT

LE BATIMENT L HABITAT LE BATIMENT L HABITAT L habitat est en France le plus gros consommateur d'énergie parmi tous les secteurs économiques, avec 70 millions de tonnes équivalent pétrole (tep). Soit 43 % de l'énergie finale

Plus en détail

Nouvel acteur de référence pour une offre globale fondée sur une dynamique de progrès

Nouvel acteur de référence pour une offre globale fondée sur une dynamique de progrès Communiqué de presse Nantes, le 26 septembre 2013 Le mouvement HQE se déploie à l International avec Cerway Nouvel acteur de référence pour une offre globale fondée sur une dynamique de progrès Nantes

Plus en détail

1 Description de la personne morale concernée

1 Description de la personne morale concernée BILAN D EMISSIONS DE GES ARTICLE 75 GDF SUEZ ÉNERGIE SERVICES 1 1 Description de la personne morale concernée Raison sociale : GDF SUEZ Energie Services S.A. Code NAF : 3530 Z Code SIREN : 552 046 955

Plus en détail

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DOSSIER DE PRESSE 9 AVRIL 2015 INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE UNE INSTALLATION CLE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE DU TERRITOIRE Alain MARJOLET Directeur Général La Renaissance Immobilière Châlonnaise

Plus en détail

Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général

Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général engagements A travers ses engagements, le Service immobilier de l Hospice général déclare assumer sa responsabilité citoyenne de propriétaire

Plus en détail

Acheter mieux, respecter l avenir

Acheter mieux, respecter l avenir Le guide de l achat éthique et responsable Acheter mieux, respecter l avenir c est Édito Depuis de nombreuses années, Villeurbanne EST HABITAT prend des engagements forts en matière de développement durable.

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Sommaire Communiqué de presse... 3 Le Nord-Pas de Calais se mobilise pour réussir la transition écologique de son économie. 5 Economie verte : définition... 5 Economie verte : la région Nord-Pas de Calais,

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES

COMMUNICATION SUR LE PROGRES COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2009/2010 Par ce document, je réaffirme l attachement de Havas aux 10 principes du Global Compact et renouvelle notre engagement à les respecter, les promouvoir et à les mettre

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

Atelier ManagEnergy ARENE IDF

Atelier ManagEnergy ARENE IDF Atelier ManagEnergy ARENE IDF Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique Le Contrat de Performance Energétique - Retex Cadre de l intervention Intervenant : Laurent Dandrieux

Plus en détail

La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING

La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING BILAN Les émissions globales de GPV France correspondaient à 11,2 tonnes de CO 2 par million d enveloppes produites.

Plus en détail

L Union Sociale pour l Habitat de Haute-Normandie

L Union Sociale pour l Habitat de Haute-Normandie L Union Sociale pour l Habitat de Haute-Normandie 35 organismes HLM de Haute-Normandie Acteurs du développement durable du territoire Référentiel régional de qualité environnementale Une base de discussion

Plus en détail

Réseaux de chaleur. une solution économique et durable. www.cofely-gdfsuez.fr. Tour Voltaire 1 place des Degrés 92 059 Paris La Défense CEDEX

Réseaux de chaleur. une solution économique et durable. www.cofely-gdfsuez.fr. Tour Voltaire 1 place des Degrés 92 059 Paris La Défense CEDEX Tour Voltaire 1 place des Degrés 92 059 Paris La Défense CEDEX Réseaux de chaleur une solution économique et durable www.cofely-gdfsuez.fr L Ef f icacité Énergétique et Environnementale en action Leader

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

étudié pour les étudiants!

étudié pour les étudiants! étudié pour les étudiants! Réussir, c est une question de volonté, c est aussi être accompagné. Un concept étudié pour les étudiants On ne réussit jamais par hasard. Qu il s agisse de ses études ou de

Plus en détail

FONCTIONNEMENT TECHNIQUE DU BATIMENT EDF OPTIMAL SOLUTIONS : SOLUTIONS TECHNIQUES POUR RÉDUIRE LES CONSOMMATIONS D EAU ET D ENERGIE

FONCTIONNEMENT TECHNIQUE DU BATIMENT EDF OPTIMAL SOLUTIONS : SOLUTIONS TECHNIQUES POUR RÉDUIRE LES CONSOMMATIONS D EAU ET D ENERGIE PARTIE 2 CHAPITRE 7 FONCTIONNEMENT TECHNIQUE DU BATIMENT EDF OPTIMAL SOLUTIONS : SOLUTIONS TECHNIQUES POUR RÉDUIRE LES CONSOMMATIONS D EAU ET D ENERGIE EDF OPTIMAL SOLUTIONS : L ÉNERGIE DE VOTRE PISCINE

Plus en détail

et la COP21 Présentation du 2 octobre 2015

et la COP21 Présentation du 2 octobre 2015 et la COP21 Présentation du 2 octobre 2015 Les enjeux de la COP21 Pour les entreprises, la COP21 est un enjeu considérable tant en termes de citoyenneté que de pérennité économique Face aux graves enjeux

Plus en détail

Le plan régional pour le climat et son articulation avec l Agenda21. METROPOLIS 15 décembre 2010

Le plan régional pour le climat et son articulation avec l Agenda21. METROPOLIS 15 décembre 2010 Le plan régional pour le climat et son articulation avec l Agenda21 METROPOLIS 15 décembre 2010 Vue d ensemble de la démarche Plan Climat 2 Livre Vert Etat des lieux des enjeux Information et implication

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

Dossier de presse. La Région se dote d un nouveau lycée axé sur la qualité de vie et le bien-être pour préparer aux métiers de demain.

Dossier de presse. La Région se dote d un nouveau lycée axé sur la qualité de vie et le bien-être pour préparer aux métiers de demain. Dossier de presse La Région se dote d un nouveau lycée axé sur la qualité de vie et le bien-être pour préparer aux métiers de demain Contacts presse Zakia Douakha Cécile Joachin Tél. : 04 73 31 93 58 Tél.

Plus en détail

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE Contribution du SER au Plan de performance énergétique des logements 2 ( ) «La rénovation thermique des logements

Plus en détail

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous.

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous. Madame, Monsieur, Dans un courrier électronique en date du 10 février 2014, vous nous avez interrogés en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique. Nous vous prions

Plus en détail

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste Appel à projets " Plan Climat Régional» Soutien de l investissement participatif dans les énergies renouvelables et la maîtrise de l énergie au bénéfice des territoires 1 Contexte : Les grands objectifs

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

Rapport 2010 Responsabilité Sociale et Environnementale

Rapport 2010 Responsabilité Sociale et Environnementale Rapport 2010 Responsabilité Sociale et Environnementale arval.fr Edito Arval et le développement durable, c est une histoire dans la continuité! Depuis la création de la société en 1989, les principes

Plus en détail

Formations. Transition énergétique

Formations. Transition énergétique Formations Transition énergétique Se former à la transition énergétique Anticipez les mutations de votre métier et les attentes de vos clients et prospects en vous formant dès aujourd hui aux enjeux de

Plus en détail

Discours de Mme Ségolène Royal. Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie

Discours de Mme Ségolène Royal. Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Discours de Mme Ségolène Royal Ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Paris, le lundi 20 avril 2015 500 territoires à énergie positive pour la croissance verte et pour le climat

Plus en détail

Ville éco-responsable

Ville éco-responsable E 2 FAVORISER UN DEVELOPPEMENT RESPONSABLE La Ville souhaite, par son exemplarité, encourager la mise en place d un développement plus durable sur son territoire. Déjà investie sur plusieurs problématiques

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt 2015 en Région Auvergne. «Etude de préfiguration d une Plateforme de la rénovation énergétique de l habitat»

Appel à Manifestation d Intérêt 2015 en Région Auvergne. «Etude de préfiguration d une Plateforme de la rénovation énergétique de l habitat» Appel à Manifestation d Intérêt 2015 en Région Auvergne «Etude de préfiguration d une Plateforme de la rénovation énergétique de l habitat» Cahier des charges avril 2015 Cet Appel à Manifestation d Intérêt

Plus en détail

Planification énergétique territoriale. Ville de Besançon 8 SEPTEMBRE 2010. Direction de la Maîtrise de l Énergie septembre 2010

Planification énergétique territoriale. Ville de Besançon 8 SEPTEMBRE 2010. Direction de la Maîtrise de l Énergie septembre 2010 Planification énergétique territoriale Ville de Besançon 8 SEPTEMBRE 2010 LE CONTEXTE la Ville de Besançon développe depuis de nombreuses années une politique environnementale et énergétique : dès 1978,

Plus en détail

Proximité Ethique Responsabilité

Proximité Ethique Responsabilité Qu est-ce que le développement durable à l échelle de ma TPE-PME? Proximité Ethique Responsabilité cgpme-idf@wanadoo.fr-tel: 01 56 89 09 30 www.cgpme-idf.fr Salon Entreprise Durable 20 octobre 2009 Qu

Plus en détail

RAPPORT DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE &ENVIRONNEMENTALE

RAPPORT DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE &ENVIRONNEMENTALE RAPPORT DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE &ENVIRONNEMENTALE SOMMAIRE 1 SOCIAL p. 05 / Emploi p. 06 / Organisation du temps de travail Relations sociales p. 07 / Sécurité et santé au travail Formation des collaborateurs

Plus en détail

Plan de Déplacements Inter-Entreprises. se mobiliser, tous ensemble

Plan de Déplacements Inter-Entreprises. se mobiliser, tous ensemble Plan de Déplacements Inter-Entreprises IT COVO E URAG se mobiliser, tous ensemble Contexte Depuis un demi-siècle, l extension spatiale des villes en France s est effectuée principalement dans les couronnes

Plus en détail

RT 2012 / BBC : nos solutions performantes. climat d innovation

RT 2012 / BBC : nos solutions performantes. climat d innovation RT 2012 / BBC : nos solutions performantes climat d innovation Les principales solutions Viessmann pour les Bâtiments Basse Consommation qui préfigurent la nouvelle Règlementation Thermique 2012 Performance

Plus en détail

CEMEX : ISO 14001. Certification

CEMEX : ISO 14001. Certification CEMEX : Certification ISO 14001 CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 94 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex.fr - www.cemexbetons.fr Dossier de presse CEMEX Certification

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

ECO-CITOYEN AU BUREAU

ECO-CITOYEN AU BUREAU ECO-CITOYEN AU BUREAU Au sein de votre vie quotidienne, vous avez déjà fait évoluer vos comportement, afin de préserver la planète : vous triez vos déchets à la maison et faites des gestes simples pour

Plus en détail

Charte environnement. Nos engagements pour une industrie respectueuse de son environnement naturel et social

Charte environnement. Nos engagements pour une industrie respectueuse de son environnement naturel et social Charte environnement Nos engagements pour une industrie respectueuse de son environnement naturel et social Située à coté d un site naturel sensible, avec le recyclage au cœur de l histoire et de l activité

Plus en détail

Bilan carbone réglementaire [Version n 1-2012]

Bilan carbone réglementaire [Version n 1-2012] bilan-ges-idf@developpement-durable.gouv.fr Bilan carbone réglementaire [Version n 1-2012] Secrétariat général Le 20 décembre 2012 Annexe 1 : Carte périmètre OSICA Annexe 2 : Tableau des volumes de GES

Plus en détail

INAUGURATION UN PROJET D AMENAGEMENT URBAIN DURABLE DOSSIER DE PRESSE 23 OCTOBRE 2015 CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA VILLE DE SAINT-DIZIER

INAUGURATION UN PROJET D AMENAGEMENT URBAIN DURABLE DOSSIER DE PRESSE 23 OCTOBRE 2015 CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA VILLE DE SAINT-DIZIER DOSSIER DE PRESSE 23 OCTOBRE 2015 INAUGURATION CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA VILLE DE SAINT-DIZIER UN PROJET D AMENAGEMENT URBAIN DURABLE Ville de Saint Dizier Emmanuelle SCHMITT Attachée de presse Courriel

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

par L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale

par L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale Perform-EE par Plan de Progrès de Performance Economique et Environnementale L intelligence environnementale au service de la croissance économique durable PERFORM-EE par Suez Environnement 1 Au XXI siècle,

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR Bilan des émissions de gaz à effet de serre du groupe SFR Décembre 2012 Réalisé pour le compte du Groupe SFR par Biens Communs et Factea Durable Sommaire I PRÉSENTATION... 1 I.1 DESCRIPTION DE LA PERSONNE

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE Année de référence : 2014 Edition 2015 LE BILAN GES DE L ULCO Dans le cadre de la législation, le Pôle de Recherche et d Enseignement

Plus en détail

Dossier de presse - Salon de l habitat durable Familles Rurales de Saint-Avé 1

Dossier de presse - Salon de l habitat durable Familles Rurales de Saint-Avé 1 Familles Rurales de Saint-Avé 1 Introduction Après le succès de la première édition en 2008, Familles Rurales a décidé d organiser le deuxième salon de l habitat durable les 18 et 19 avril 2009 à Saint

Plus en détail

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010 Direction des Investissements d Avenir Direction Villes et Territoires Durables Service Bâtiment Direction Recherche et Prospective Service Recherche et Technologies avancées APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

Facility Management Une organisation à votre service

Facility Management Une organisation à votre service Facility Management Une organisation à votre service Les Services d Efficacité Energétique et Environnementale Sommaire Le FM, au service de votre stratégie page 4 Une organisation à votre service page

Plus en détail

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Préambule Venir chez SE2M, c est vous faire profiter de notre expertise de plus de 10 ans d expérience dans l exercice de notre

Plus en détail

Bilan des actions de développement durable Période 2005-2012

Bilan des actions de développement durable Période 2005-2012 Bilan des actions de développement durable Période 2005-2012 1. Contexte général L ambition de l Ecole Centrale de Lyon est d inculquer à ses élèves, futurs décideurs, le réflexe du «développement durable»

Plus en détail

ESII. Une entreprise éco-citoyenne

ESII. Une entreprise éco-citoyenne ESII Une entreprise éco-citoyenne ESII s inscrit dans une politique de développement durable garantissant la mise en œuvre de pratiques sans danger pour l environnement ainsi que le respect des normes

Plus en détail

Derrière cette fontaine, il y a un engagement pour le climat. 1 Eau de Paris s engage pour le climat

Derrière cette fontaine, il y a un engagement pour le climat. 1 Eau de Paris s engage pour le climat Derrière cette fontaine, il y a un engagement pour le climat. 1 Eau de Paris s engage pour le climat Une entreprise engagée dans la transition écologique L eau du robinet, pour une consommation responsable

Plus en détail

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, UNE PRIORITÉ POUR LA MARTINIQUE La Martinique

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE LES FONDAMENTAUX. Alain GANNE, Délégué ATEE Midi-Pyrénées

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE LES FONDAMENTAUX. Alain GANNE, Délégué ATEE Midi-Pyrénées LA PERFORMANCE ENERGETIQUE LES FONDAMENTAUX Alain GANNE, Délégué ATEE Midi-Pyrénées 1 Groupe de travail ENERGIE ET ENVIRONNEMENT Rassemble, Informe et Propose des mesures et techniques pour faire progresser

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL

DISCOURS de Sylvia PINEL Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le mardi 26 mai 2015 DISCOURS de Sylvia PINEL Lancement du nouveau cadre de référence

Plus en détail

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Rappel des enjeux du changement climatique, résultats du Bilan Carbone et pistes d action de réduction Quels enjeux en termes de climat et d énergie? Un

Plus en détail

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action Le Développement Durable chez Europe Services Propreté De la parole à l action Le mot des Présidents EUROPE SERVICES GROUPE, acteur de référence dans les services liés à l environnement, a engagé ses trois

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT INNOVATIONS EXPERTISES PERFORMANCES EXPLOITATION BIEN-ÊTRE PARTENARIATS ECO-CONCEPTION SOLIDARITÉ ÉCOUTE DURABLE

DÉVELOPPEMENT INNOVATIONS EXPERTISES PERFORMANCES EXPLOITATION BIEN-ÊTRE PARTENARIATS ECO-CONCEPTION SOLIDARITÉ ÉCOUTE DURABLE DÉVELOPPEMENT INNOVATIONS EXPERTISES PERFORMANCES EXPLOITATION BIEN-ÊTRE PARTENARIATS ECO-CONCEPTION SOLIDARITÉ ÉCOUTE DURABLE Chers Clients et partenaires, L ambition de Bouygues Energies & Services est

Plus en détail

Dexia devient la première banque à engager une politique de neutralité carbone grâce à l acquisition d un parc éolien

Dexia devient la première banque à engager une politique de neutralité carbone grâce à l acquisition d un parc éolien C O M M U N I Q U E D E P R E S S E Dexia devient la première banque à engager une politique de neutralité carbone grâce à l acquisition d un parc éolien Le plan stratégique de développement durable de

Plus en détail

Programme de développement durable 2013-2017

Programme de développement durable 2013-2017 Programme de développement durable 2013-2017 SOMMAIRE 1. Engagement de la direction de Helvetia Environnement en faveur du développement durable 2. Introduction et cadre de la démarche 3. Code de conduite

Plus en détail

À titre d organisation vouée au développement économique de la métropole montréalaise, Tourisme Montréal vise à :

À titre d organisation vouée au développement économique de la métropole montréalaise, Tourisme Montréal vise à : Feuille de route pour la démarche environnementale et charte du bureau vert Novembre 2011 Introduction Les défis de la gestion environnementale représentent des enjeux de taille pour toutes les organisations

Plus en détail

Mardi 22 mars 2011 VAULX EN VELIN

Mardi 22 mars 2011 VAULX EN VELIN LES PATRIMOINES IMMOBILIERS PUBLICS L efficacité énergétique des bâtiments à l épreuve de l usage Mardi 22 mars 2011 VAULX EN VELIN LES PATRIMOINES IMMOBILIERS PUBLICS L efficacité énergétique des bâtiments

Plus en détail

personnes millions e de CA mille installations énergétiques gérées millions de m 2 chauffés et/ou climatisés

personnes millions e de CA mille installations énergétiques gérées millions de m 2 chauffés et/ou climatisés biomasse géothermie méthanisation valorisation des déchets réseau de froid réseau de chaleur efficience Performance énergétique des bâtiments Multitechnique, Multiservice et FM Chauffage et climatisation

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE LE DÉVELOPPEMENT DURABLE La mission de la direction de l information légale et administrative est de donner un large accès à une information et à un débat public de qualité et cela à un moindre coût économique,

Plus en détail

Charte Développement Durable. Les 15 engagements du réseau C10

Charte Développement Durable. Les 15 engagements du réseau C10 Charte Développement Durable Les 15 engagements du réseau C10 2014 Charte Développement Durable Les 15 engagements du réseau C10 Né en 1996 de la volonté d entrepreneurs indépendants, le réseau C10 est

Plus en détail

PLAN REGIONAL «Midi-Pyrénées Energies 2011-2020» Une action du Plan Climat Régional Considérant Considérant Considérant Considérant Considérant

PLAN REGIONAL «Midi-Pyrénées Energies 2011-2020» Une action du Plan Climat Régional Considérant Considérant Considérant Considérant Considérant PLAN REGIONAL «Midi-Pyrénées Energies 2011-2020» Une action du Plan Climat Régional Considérant les engagements pris lors de l adoption de son Plan Climat 2 en novembre 2009, visant une réduction de 20%

Plus en détail

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Carbone de la Communauté d agglomération Loire Forez Patrimoine et Services 2009 Contexte de l étude Afin de lutter contre

Plus en détail

Danielle Sarlet Secrétaire générale f.f.

Danielle Sarlet Secrétaire générale f.f. Le Plan de développement durable (PDD) du Service public de Wallonie (SPW), approuvé par le Comité stratégique fin 2011, représente l implication concrète de l administration face aux nombreux défis actuels

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 19 Septembre 2012 14h-16h. Visite du siège d Eiffage Construction et présentation de la politique développement durable du groupe

DOSSIER DE PRESSE. 19 Septembre 2012 14h-16h. Visite du siège d Eiffage Construction et présentation de la politique développement durable du groupe 19 Septembre 2012 14h-16h Visite du siège d Eiffage Construction et présentation de la politique développement durable du groupe Cet événement s inscrit dans le cadre de la World Green Building Week 2012

Plus en détail

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un diagnostic? d- Comment appliquer la méthode Bilan Carbone?

Plus en détail

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES Elior Restauration Entreprises Responsable du suivi : Vincent Cossac Fonction : Responsable Développement Durable Adresse : 46/52 rue Albert 75013 Paris : 01

Plus en détail

Réhabilitation basse consommation à destination des ménages en difficulté

Réhabilitation basse consommation à destination des ménages en difficulté CAHIER PRATIQUE Réhabilitation basse consommation à destination des ménages en difficulté CAHIER PRATIQUE Réhabilitation basse consommation à destination des ménages en difficulté prix : 15 TTC ISBN :

Plus en détail

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique CONGRÈS DES ECO-TECHNOLOGIES POUR LE FUTUR 2012 Atelier énergies Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique 14 juin 2012 Lille

Plus en détail

Communication on progress 2007 2008

Communication on progress 2007 2008 Communication on progress 2007 2008 NOVEA est leader de la course urgente en France. Le groupe a adhéré à Global Compact l an dernier pour promouvoir son implication dans la société actuelle en acceptant

Plus en détail

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Faciliter l accès et la compréhension du système de retraite aux assurés : il s agit d une exigence de service public. Depuis désormais

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D INTERET (AMI)

APPEL À MANIFESTATION D INTERET (AMI) APPEL À MANIFESTATION D INTERET (AMI) ouvert aux entreprises œuvrant sur la rénovation énergétique dans le cadre du déploiement de la Plateforme locale de rénovation énergétique «mur mur 2» portée par

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique

David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique Efficacité énergétique des bâtiments 29 juin 2011 David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement (MEDDTL) Direction

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre réglementaire Otis France - 2011

Bilan d émissions de gaz à effet de serre réglementaire Otis France - 2011 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : OTIS S.A.S. Code NAF : 4329B Code SIREN : 521 07 800 Numéro de SIRET : 542107800 Nombre de salariés : 5 027 Adresse : 3 place de La Pyramide

Plus en détail

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La responsabilité sociétale pour le groupe AFD, c est Une obligation générée par le droit international des conventions fondamentales et

Plus en détail

Convention d engagement volontaire des métiers de la propreté & Services Associés

Convention d engagement volontaire des métiers de la propreté & Services Associés Convention d engagement volontaire des métiers de la propreté & Services Associés entre la Fédération des Entreprises de Propreté & Services Associés, d'une part et le Ministère de l Ecologie, du Développement

Plus en détail

CEE : une aide au financement des travaux d économies d énergie

CEE : une aide au financement des travaux d économies d énergie CEE : une aide au financement des travaux d économies d énergie La rénovation et l amélioration de l habitat est un objectif majeur du Grenelle Environnement. 800 000 logements énergivores sont visés par

Plus en détail

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE Ensemble, agissons pour des achats responsables CONVICTIONS De l intention à l action systématique André SÉPANIAK Directeur des achats Le

Plus en détail

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR PRESENTATION 2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR L ECO-RESPONSABILITE Les actions soutenues

Plus en détail

Copropriétés. Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie. Formation ARC 6 mai 2014 CONFIDENTIEL

Copropriétés. Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie. Formation ARC 6 mai 2014 CONFIDENTIEL Ceelium 2014 CONFIDENTIEL Formation ARC 6 mai 2014 Copropriétés Financez vos travaux d économies d énergie avec les Certificats d Economies d Energie Intervenant : Jérémy LAUER-STUMM, responsable marketing,

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN

PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN LES FONDAMENTAUX PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER SOMMAIRE UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER 03 UNE FAÇON DE FAIRE 04 UNE CULTURE UNIQUE 06

Plus en détail

PRELUDDE - Fiches actions 2014

PRELUDDE - Fiches actions 2014 PRELUDDE - Fiches actions 2014 Règles générales concernant les contributions apportées par l ADEME et la Région et les modalités d intervention retenues Chaque fiche présente pour chaque partenaire les

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail