Rapport d utilité sociale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport d utilité sociale"

Transcription

1 Rapport d utilité sociale

2 Aiguillon construction, c est : Édito Une Entreprise Sociale pour l Habitat implantée dans l Ouest depuis Filiale du groupe Arcade, Aiguillon est constructeur et gestionnaire de logements sociaux avec l ambition de «créer du mieux habiter pour tous». 201 salariés, stagiaires, apprentis au service des habitants. Avec 10 agences territoriales en Bretagne et Loire-Atlantique, Aiguillon est présente dans l Ouest, en gestion locative dans 164 communes. Un des 1 er constructeurs de logements sociaux dans l Ouest. Une expérience de logements construits dont en accession à la propriété. Gestionnaire immobilier de logements loués dont appartements, maisons individuelles et équivalent logements en foyers Plus de habitants occupent un logement Aiguillon et nous font confiance au quotidien. Notre mission d intérêt général consiste à concevoir, gérer et commercialiser des logements aux personnes sous plafonds de ressources. Pour répondre à cette mission, poursuivant les démarches antérieures, nous avons travaillé durant toute l année 2013 à la mise en place d une stratégie forte et engagée, inspirée par la Responsabilité Sociétale de l Entreprise (RSE). Elle s exprime autour de 4 enjeux forts et déterminants visant à garantir la performance de nos activités : > assurer et affirmer avec fierté notre rôle social, conscients de la place que joue le logement dans la vie des habitants, > agir pour la préservation des ressources en maîtrisant les impacts environnementaux de nos activités, > rechercher une performance économique utile socialement, favorisant une politique volontariste d investissements au sein de l économie régionale, > favoriser les initiatives d habitants et l engagement des 201 collaborateurs de la Société investis au quotidien dans leur métier. La concrétisation de chacun de ces enjeux s appuie sur les savoirs-faire des équipes et de toutes les parties prenantes permettant de bâtir la diversité, accueillir la mixité, accompagner durablement les ménages et entretenir le patrimoine et le lien social. Ce rapport a pour vocation de vous présenter la stratégie d entreprise illustrée de réalisations et d engagements qui ont marqué 2013 et vous faire partager nos ambitions. C est en co-construisant l équilibre économique, social et environnemental avec les parties prenantes majeures (État, collectivités, clients, fournisseurs et collaborateurs) que nous répondrons avec détermination et conviction à notre mission d intérêt général. Jacques Wolfrom

3 Assurernotrerôlesocial etprendrepart auxenjeuxdelasociété Le secteur de l habitat social n échappe pas à la conjoncture incertaine : environnement anxiogène, crise de confiance envers l avenir, paupérisation, vieillissement, sentiment d isolement dans un contexte où l individu apparaît toujours plus connecté à l information immédiate. Face à ces défis ambitieux incitant au changement, Aiguillon réaffirme les fondements de sa mission sociale, en œuvrant durablement au service du «mieux habiter pour tous». Plescop (56) Concevoirdessolutions delogementsvariées, enadaptantl offre auxévolutionssociétales. 673 logements livrés en 2013 dont 339 logements locatifs neufs, 191 logements en accession et 143 logements habitats spécifiques. Garantirle contratdebase enétant réactiffaceauxdifficultésdeslocataires etproposerunenouvellesolution delogementauxbesoinsduménage. 372 ménages ont changé de logement dont 35 vers un logement neuf. Le taux d effort des locataires est de 26% en 2013 (poids de la quittance sur le total des revenus). Dispositif du microcrédit expérimental Aiguillon innove dans les moyens d accompagnement financier des ménages précaires à travers la mise en place d un microcrédit partenarial. L objectif est de proposer une offre de financement aux locataires qui souhaitent se maintenir dans leur logement. Aiguillon prend en charge les intérêts des prêts de la Caisse d Épargne et participe au financement de l accompagnement budgétaire réalisé par l UDAF. Signature de la convention du dispositif microcrédit Remise de clés Accueillirlesclients dansleurdiversité. Expo Hall - Résidence Léon Mury à Rennes ménages accueillis en par ménage et par an de gains en conditions de vie résultant de loyers modérés : cet indicateur met en évidence l apport financier pour le locataire, en conditions de logement et pouvoir d achat généré par un loyer social inférieur au loyer moyen de marché du territoire sur lequel Aiguillon exerce sa mission. Favoriserlevivreensemble locataires se sont réunis en 2013 lors des rendez-vous de convivialité dont 105 participants aux salons symphoniques créés en Aiguillon s engage dans le maintien à domicile de personnes âgées grâce à une meilleure accessibilité des immeubles et des adaptations au sein des logements. Ces actions permettent d économiser en moyenne (calcul tenant compte du coût du portage des repas à domicile) par ménage et par an en coûts d hébergement collectif type foyers-logements. Salon symphonique à Liffré (35)

4 Diminuerl impact environnementaldel entreprise poursesbâtimentsetsesactivités Mettreenœuvreunepolitique d entretiendupatrimoineencontinu enconsacrantchaqueannéeplusde30% desloyersàl entretienetl amélioration dupatrimoine. Un des plus importants enjeux environnementaux d Aiguillon est de réduire la consommation énergétique de son patrimoine existant. En effet, le bâtiment (tertiaire et résidentiel) est le premier secteur consommateur d énergie après les transports et l industrie. Cet enjeu est double : environnemental mais aussi social car la précarité énergétique contraint parfois à des arbitrages dans le budget des ménages. Bâtirchaqueopérationneuve dansunedémarchesystématisée d éco-conception. 338 logements sortis des étiquettes E, F ou G soit près de 90% de l objectif 2013 de la CUS (Convention d Utilité Sociale). 534 logements mis en chantier en 2013 pour réhabilitation thermique. Betton (35) L environnementestunsujetrécent etenévolutionrapide,ilnedoitpasêtre vécucommeunecontrainte. L entreprise se considérant comme apprenante, elle accompagne l ensemble des entreprises du bâtiment partenaires dans une démarche éco responsable. 100% des chantiers 2013 soumis à la démarche Casque Vert. Sensibiliserleshabitantsauxbonsréflexes pourutiliseraumieux leséquipementsdeleurlogement 100% des locataires accueillis en 2013 ont reçu le guide eco-habitant. Aiguillon favorise les jardins partagés L'objectif est de concevoir un lieu de convivialité et d actions collectives autour du jardinage pour favoriser un cadre de relation pour un mieux vivre et un bien-être des résidents. La maîtrise des impacts environnementaux se joue dès la phase de conception des opérations, c est pourquoi pour chaque nouveau projet, Aiguillon intègre dans le cycle de vie du bâti les 7 enjeux clés de l éco conception (énergie, climat, déchets, matériaux, eau, biodiversité et santé). 100% des logements mis en chantier en 2013 répondent à la norme BBC dont 15% à la norme RT logements livrés en 2013 ont recours à des énergies renouvelables (pompe à chaleur, panneaux solaires, photovoltaïques ). Résidence du Portzic à Crozon (29) Résidence Sarah Bernhardt Groupe d habitation le plus emblématique d Aiguillon construite en 1962, elle se compose de 21 niveaux et de 168 logements. L immeuble classé Immeuble de Grande Hauteur (IGH) a régulièrement bénéficié de travaux de sécurité incendie, d entretien et d embellissement dans les parties communes mais l extérieur devient vieillissant et l occupation très sociale rend nécessaire une action forte pour maîtriser les charges des locataires. Un travail de concertation avec les habitants, Rennes Métropole et la Ville de Rennes a été mené sur l orientation du projet et des travaux : remplacement de la robinetterie avec dispositif hydro-économe, pose d une isolation thermique par l extérieur, remplacement des menuiseries extérieures Les travaux débuteront au 1 er trimestre 2015 pour une livraison au 3 ème trimestre Projet de jardins partagés à Saint-Erblon (35) Montgermont (35)

5 Assurernotreperformance économique Aiguillon se mobilise afin de : Réhabiliterlepatrimoine pourlerendreplusattractif. 9,1 M investis dans l entretien du patrimoine. poursuivre son développement, en adaptant son offre de logements aux besoins des territoires et aux mutations sociétales, à des loyers compatibles avec la diminution des ressources des ménages, déployer ses efforts de rénovation et d entretien sur son parc existant. 1 ère pierre à Châteaugiron (35) Mieuxrépondreauxattentes descollectivités,fournisseurs etgestionnairesdefoyers enstructurantunplandedialogue. 7,6/10 note de satisfaction des collectivités et gestionnaires de foyers. Contribueraudéveloppementlocal etconcouriràlapérennitédel emploi surleterritoire. Résidence des Hautes-Chalais à Rennes (35) 155 M injectés dans l économie régionale et consacrés à la construction et à l entretien du patrimoine. Rechercherunhautniveau desatisfactiondenosclients. 7,2/10 note de satisfaction des locataires (enquête triennale 2014). 7,4/10 note de satisfaction des acquéreurs. 22% d autofinancement par les loyers. Inauguration de la nouvelle agence Aiguillon sur Lorient (56) Évolutiondel'investissement-Amélioration+ Réhabilitation (horsentretien) Aiguillon fait de la qualité de son patrimoine la priorité de ses investissements en entretenant régulièrement ses immeubles et en intervenant fréquemment sur le parc de plus de 25 ans d âge (50 % du patrimoine Aiguillon) PROJECTION 2014

6 Favoriserl engagement lebien-êtreetlasolidarité descollaborateurs Des équipes engagées avec énergie dans leur mission quotidienne, un management de coopération et un dialogue social constructif sont autant de conditions favorables à l atteinte d objectifs fixés par l entreprise au service de l intérêt général. Une stratégie d entreprise ambitieuse n a de sens et d efficience que si elle est relayée avec enthousiasme par les managers et portée par toutes les équipes internes. Entretenirlelien Aiguillon c'est 201 collaborateurs au service de l'utilité sociale. C'est avec conviction que chaque collaborateur s'implique tout au long de l'année auprès des habitants Aiguillon. Depuis plus de 20 ans, l'entreprise facilite la rencontre entre les habitants autour de moments festifs et culturels qui ponctuent l'année. Ces actions et événements renforcent "le vivre ensemble" et la "fierté d'appartenance" à l'entreprise pour tous les collaborateurs de l'entreprise. Incarnant les valeurs sociales fortes, chaque collaborateur, par son investissement professionnel et son énergie, permet à l'esh de répondre avec détermination à sa mission d'intérêt général. L'équipe Animation Sociale d'aiguillon encourage les locataires à participer aux multiples rendez-vous de lien social tout au long de l'année : plus de 176 événements organisés en 2013 impliquant plus de la moitié des collaborateurs. L'équipe Étude Sociale d'aiguillon constituée de 3 professionnelles expertes en sciences humaines est dédiée à la prise en charge des situations de troubles complexes de l'habitat. Journée d équipe à Chateaubourg (35) Accueillirestlaclédevoûte delarelation, chaque nouveau collaborateur est intégré avec respect, enthousiasme et professionnalisme. Au-delà de l intégration, l accueil c est aussi pour Aiguillon la capacité à intégrer la nouveauté et le changement, se tenir prêt à faire évoluer ses pratiques et habitudes professionnelles au profit des parties prenantes et dans le cadre de l amélioration continue. 80% des projets opérationnels et de changement par le mode projet à horizon 2016 permettra à l entreprise de mieux atteindre ses objectifs par une collaboration transversale plus efficace. Au même titre que les habitants dans le cadre de leur parcours résidentiel, rendrechaquecollaborateur acteurdesonparcoursprofessionnel à travers la mobilité interne, les entretiens d évaluation et la formation. 2,5% de la masse salariale investie en formation chaque année, création d un Pass mobilité interne pour chaque collaborateur ayant un souhait d évolution au sein de l entreprise ou souhaitant bénéficier d un accompagnement personnalisé par les ressources humaines. Les Estivales 2013 à Rennes La stratégie d'aiguillon s appuie principalement sur l identification et la construction d un dialogue avec l'ensemble des parties prenantes impactées par les activités de l entreprise. Le plan de dialogue entre les parties prenantes est indispensable pour créer de la valeur et innover afin de mieux répondre aux attentes des collectivités, clients et des salariés notamment. C'est grâce au dialogue continu avec ses parties prenantes internes et externes qu'aiguillon identifie les points d'amélioration prioritaires à mettre en œuvre au sein de l'entreprise et réorienter sa stratégie, si nécessaire.

7 AIGUILLON CONSTRUCTION SA HLM - Capital : RCS Rennes Photos : Guillaume AYER - Création : GRAPHIE communication - Impression : Edicolor Print - Cesson-Sévigné 171 rue de Vern - BP RENNES Cedex 2 - Tél

Rapport d utilitésociale

Rapport d utilitésociale Rapport d utilitésociale 2013 RAPPORT D UTILITÉ SOCIALE 2013-3 Aiguillon construction, c est : Une Entreprise Sociale pour l Habitat implantée dans l ouest depuis 1902. Filiale du groupe Arcade, Aiguillon

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

RAPPORT D UTILITÉ SOCIALE 20

RAPPORT D UTILITÉ SOCIALE 20 13 RAPPORT D UTILITÉ SOCIALE 20 l Chiffres clés // 3 l Éditorial // 4 l Faire vivre la dimension sociale // 6 l Soutenir l économie locale // 8 MÉSOLIA HABITAT C EST * : l Accompagner les populations //

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 Résidence Le Lavoir Lormont (33) Un acteur majeur du logement social pour le Sud-Ouest SOMMAIRE Mésolia, entreprise sociale pour l habitat...2 Un acteur majeur du logement social...2

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment, qui consomme près de 40 % de l énergie en France, est l un des principaux gisements pour atteindre l objectif européen de 27

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et

Plus en détail

QUEVILLY HABITAT. rapport

QUEVILLY HABITAT. rapport QUEVILLY HABITAT rapport d activité2013 Sommaire Présentation p. 1 Activités p. 2-5 Travaux sur le patrimoine p. 6-7 Édito L année 2013 a marqué un tournant dans l histoire de Quevilly Habitat avec le

Plus en détail

Une mission d intérêt public

Une mission d intérêt public Une mission d intérêt public La coopérative Pierres Avenir Construction a réalisé un programme situé à Vélizy-Villacoublay (Yvelines) qui confirme sa vocation d intérêt général : Reloger les locataires

Plus en détail

Agir pour le logement social en France

Agir pour le logement social en France Agir pour le logement social en France Agir pour le logement social en France Une mission Des entreprises sociales qui agissent pour l avenir des villes et des territoires. Des entreprises sociales qui

Plus en détail

la Société Présentation de www.soclova.fr

la Société Présentation de www.soclova.fr www.soclova.fr Présentation de la Société 43, Avenue Yolande d Aragon - B.P. 10452 49004 ANGERS CEDEX 01 02 41 31 13 77-02 41 31 13 70 contact@soclova.fr La soclova : un acteur local et fiable La SOCLOVA,

Plus en détail

Plan de rénovation énergétique de l habitat. Plan de Rénovation Energétique de l Habitat. Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal

Plan de rénovation énergétique de l habitat. Plan de Rénovation Energétique de l Habitat. Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal Plan de rénovation énergétique de l habitat Plan de Rénovation Energétique de l Habitat Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal DOSSIER DE PRESSE Aurillac, le 18 octobre 2013 CONTACTS DE

Plus en détail

SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets

SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets Lyon, le 1er septembre 2014 Une politique patrimoniale dynamique Filiale du groupe SNI - Société Nationale Immobilière détenue par la caisse des Dépôtspremier

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact DOSSIER DE PRESSE Dispositif d aide à l investissement locatif Paris, le 30 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris

Plus en détail

1 Concevoir son projet et construire

1 Concevoir son projet et construire Se loger avec l économie sociale et solidaire avec l économie sociale et solidaire 1 Concevoir son projet et construire Soutien à la conception de votre projet de construction ou de rénovation, Assistance

Plus en détail

Covéa Immobilier. L expertise au service de la valorisation immobilière

Covéa Immobilier. L expertise au service de la valorisation immobilière Covéa Immobilier L expertise au service de la valorisation immobilière L immobilier au sein de Covéa Covéa Immobilier Créé en janvier 2008, Covéa Immobilier mutualise les moyens et les savoir-faire des

Plus en détail

Notre stratégie est inscrite dans une démarche RSE globale

Notre stratégie est inscrite dans une démarche RSE globale Notre stratégie est inscrite dans une démarche RSE globale L'intérêt général guide l'ensemble de nos missions, et nous impose "un sens aigu de la responsabilité. " Filiale immobilière à vocation d intérêt

Plus en détail

Le modèle économique du logement social

Le modèle économique du logement social a Le modèle économique du logement social Discussion L habitat dégradé et indigne en Ile-de-France OFCE, Journée d étude Étude : ville et publiée logement, en 4 février décembre 2011 2012 1 Le modèle économique

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

96 / HABITER AUTREMENT

96 / HABITER AUTREMENT 96 / HABITER AUTREMENT La résidence Ilôt Point du Jour a été livrée en 2013. HABITER AUTREMENT GROUPE OPIEVOY DEUXIÈME OPH DE FRANCE, LE GROUPE OPIEVOY A LANCÉ FIN 2012 UNE DÉMARCHE VISANT À SOUTENIR ET

Plus en détail

PRAXIBAT. L'apprentissage par le geste. l outil de formation des professionnels

PRAXIBAT. L'apprentissage par le geste. l outil de formation des professionnels PRAXIBAT l outil de formation des professionnels à la maîtrise du geste pour des bâtiments sobres, efficaces énergétiquement,et durables L'apprentissage par le geste PRAXIBAT l outil de formation des

Plus en détail

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ Depuis la création du Crédit Immobilier de France en 1908, les SACI devenues SACICAP en 2008 ont pour vocation de faciliter l accession

Plus en détail

FINANCEMENT DE LA RÉHABILITATION THERMIQUE. Le quartier de la Solitude à Vieux Condé :

FINANCEMENT DE LA RÉHABILITATION THERMIQUE. Le quartier de la Solitude à Vieux Condé : FINANCEMENT DE LA RÉHABILITATION THERMIQUE Le quartier de la Solitude à Vieux Condé : une action de rénovation thermique illustrant la TRI dans le logement social 24 juin 2014 Groupe SIA : Sia Habitat

Plus en détail

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros INFORMATIONS année 2010 PROPRIÉTAIRES DE LOGEMENTS LOUÉS ou DESTINÉS À LA LOCATION Pour financer des travaux de réhabilitation dans vos immeubles

Plus en détail

En marche pour la rénovation BBC des logements en Lorraine

En marche pour la rénovation BBC des logements en Lorraine En marche pour la rénovation BBC des logements en Lorraine Contrat Climat Energie Plateformes Locales et Opérations Collectives de Rénovation Energétique de l Habitat AMI «Rénover BBC» SRCAE Objectifs

Plus en détail

Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2. COFHUAT 6 décembre 2007

Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2. COFHUAT 6 décembre 2007 Développer des pratiques d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2 COFHUAT 6 décembre 2007 Les enjeux de la rénovation du patrimoine immobilier public face à la réduction des émissions

Plus en détail

Annexe promotion du gaz.doc 1

Annexe promotion du gaz.doc 1 Annexe : Présentation des actions de promotion du gaz naturel Depuis 2008, la promotion de l énergie gaz naturel est l un des grands enjeux de GrDF et constitue un poste de dépense à part entière pris

Plus en détail

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mai 2015 La mixité sociale, une ambition réaffirmée à mettre en œuvre localement L objectif de mixité sociale pour lutter contre les effets de spécialisation

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC CONSEIL HQS. Habitat Qualité de Services

LE DIAGNOSTIC CONSEIL HQS. Habitat Qualité de Services LE DIAGNOSTIC CONSEIL HQS Habitat Qualité de Services La SFHE en quelques mots : Rattachée au groupe Arcade, la SFHE gère prés de 9 500 logements, un patrimoine réparti sur 5 régions, 21 départements et

Plus en détail

Fonds de logement intermédiaire Un nouvel instrument au service de la production de logements. Paris, le 25 juillet 2014

Fonds de logement intermédiaire Un nouvel instrument au service de la production de logements. Paris, le 25 juillet 2014 Fonds de logement intermédiaire Un nouvel instrument au service de la production de logements Paris, le 25 juillet 2014 Le logement intermédiaire Le contexte Comment proposer une offre locative abordable

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

Financement du logement social

Financement du logement social RENNES METROPOLE Service Habitat Financement du logement social 1 La politique de l habitat, une approche globale 2 Une approche contractualisée Le PLH : projet communautaire mis en œuvre par chaque commune

Plus en détail

Notre fonctionnement. Nos missions. dle Conseil d Administration. dune équipe de 328 collaborateurs, sous la responsabilité du Directeur Général

Notre fonctionnement. Nos missions. dle Conseil d Administration. dune équipe de 328 collaborateurs, sous la responsabilité du Directeur Général Notre fonctionnement Réhabilitation de la Résidence Anne de Bretagne - Sanitas dle Conseil d Administration de 23 membres dont 4 membres élus par les locataires pour un mandat de 4 ans. Il forme en son

Plus en détail

LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise

LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise REVE PROJET Objectifs Moyens Actions Freins Indicateurs Résultats Attentes des parties prenantes Bilan global Diagnostic stratégique

Plus en détail

AFG. Mercredi 20 mars 2013

AFG. Mercredi 20 mars 2013 AFG Mercredi 20 mars 2013 1 Un budget d intervention renforcé 2 Le budget d intervention 2013 Une augmentation significative du budget de l Anah qui témoigne de la nouvelle priorité accordée par l Etat

Plus en détail

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L HABITAT

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L HABITAT Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec le Diagnostic de Performance Energétique L HABITAT être bien informés pour économiser l énergie En France, les bâtiments

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONELLE UCI

INFORMATION PROFESSIONELLE UCI INFORMATION PROFESSIONELLE UCI N 50 2012 Rubrique Fiscalité Objet Le nouveau dispositif en faveur de l investissement locatif Entrée en vigueur le 1 er janvier 2013 : 31 décembre 2012 : 1/5 Le dispositif

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Exemplarité de l État en Essonne sur son patrimoine immobilier

Exemplarité de l État en Essonne sur son patrimoine immobilier Exemplarité de l État en Essonne sur son patrimoine immobilier Le contexte et les enjeux du secteur du bâtiment En France Le Bâtiment est en France le plus gros consommateur d énergie parmi tous les secteurs

Plus en détail

"Bilan 2010 et perspectives" La Semader se donne les moyens de poursuivre son plan de réhabilitation

Bilan 2010 et perspectives La Semader se donne les moyens de poursuivre son plan de réhabilitation "Bilan 2010 et perspectives" La Semader se donne les moyens de poursuivre La Semader se donne les moyens de poursuivre JOËL PERSONNÉ, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA SEMADER. «Je ne nie pas le passé. Si la SEMADER

Plus en détail

Vilogia Nantes Métropole Vilogia, partenaire de la Maison Régionale de l architecture des Pays de Loire

Vilogia Nantes Métropole Vilogia, partenaire de la Maison Régionale de l architecture des Pays de Loire 01 février 2016 Vilogia Nantes Métropole Vilogia, partenaire de la Maison Régionale de l architecture des Pays de Loire Afin de soutenir les actions du monde architectural, Vilogia renouvelle son partenariat

Plus en détail

Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général

Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général Engagements & actions Service immobilier de l Hospice général engagements A travers ses engagements, le Service immobilier de l Hospice général déclare assumer sa responsabilité citoyenne de propriétaire

Plus en détail

AGIR et Rénover + ACCOMPAGNER LES PROJETS DE RENOVATION ENERGETIQUE «PERFORMANTS» ACCOMPAGNER LES PROFESSIONNELS POUR DES PROJETS «PERFORMANTS»

AGIR et Rénover + ACCOMPAGNER LES PROJETS DE RENOVATION ENERGETIQUE «PERFORMANTS» ACCOMPAGNER LES PROFESSIONNELS POUR DES PROJETS «PERFORMANTS» La Région Provence-Alpes-Côte d Azur a mis en place une expérimentation qui a deux volets : - volet «grand public» : aider les ménages à améliorer les performances énergétiques et le confort de leur logement,

Plus en détail

LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP

LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP Assises de l autonomie 10/06/10 PARIS Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux L Agence

Plus en détail

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Territoire concerné >> Ville des Mureaux (78) Date de mise

Plus en détail

Budget 2011 : Maintenir les budgets participatifs et les efforts en matière de rénovation du patrimoine malgré le contexte dificile.

Budget 2011 : Maintenir les budgets participatifs et les efforts en matière de rénovation du patrimoine malgré le contexte dificile. DOSSIER DE PRESSE 27 MAI 2011 Les orientations budgétaires 2011 de Logiparc Le nouveau dispositif des budgets participatifs des locataires Accompagner Loger Gérer Satisfaire Entretenir et réhabiliter Aménager

Plus en détail

EFIDIS et OSICA s'associent pour le développement et la maîtrise d ouvrage

EFIDIS et OSICA s'associent pour le développement et la maîtrise d ouvrage Grand Paris Habitat GRAND PARIS HABITAT EFIDIS et OSICA s'associent pour le développement et la maîtrise d ouvrage Les équipes de développement et de maîtrise d ouvrage des deux ESH du groupe SNI, OSICA

Plus en détail

Conseil d Orientation et de Surveillance (COS) Directoire. Didier Patault. Pascal Chabot. Victor Hamon. Martine Poignonnec.

Conseil d Orientation et de Surveillance (COS) Directoire. Didier Patault. Pascal Chabot. Victor Hamon. Martine Poignonnec. CAISSE D EPARGNE : banque régionale qui finance l économie locale LA BANQUE. NOUVELLE DÉFINITION. LE MESSAGE DES PRÉSIDENTS En 2011, la Caisse d Epargne Bretagne Pays de Loire, malgré un contexte de tension

Plus en détail

Programme Shift Project sur la rénovation thermique des bâtiments. Brice Mallié

Programme Shift Project sur la rénovation thermique des bâtiments. Brice Mallié Programme Shift Project sur la rénovation thermique des bâtiments Brice Mallié L urgence à agir n est pas que climatique! Environnementale : 123 millions de tonnes de CO2 générées chaque année (25% du

Plus en détail

Trophées qualité gaz naturel en logement social

Trophées qualité gaz naturel en logement social Trophées qualité gaz naturel en logement social PREAMBULE : Un concours «les Trophées Qualité gaz naturel en logement social» est organisé conjointement par l USH et GrDF. S appuyant sur les atouts du

Plus en détail

Boigny sur Bionne. Bou. Chanteau. Chécy. Combleux. Fleury les Aubrais. Ingré. Mardié. Marigny les Usages. Olivet. Orléans. Ormes.

Boigny sur Bionne. Bou. Chanteau. Chécy. Combleux. Fleury les Aubrais. Ingré. Mardié. Marigny les Usages. Olivet. Orléans. Ormes. Boigny sur Bionne Bou Chanteau Chécy Combleux Fleury les Aubrais Ingré La Chapelle Saint Mesmin Mardié Marigny les Usages Olivet Orléans Ormes Saint Cyr en Val Saint Denis en Val Saint Jean le Blanc Saint

Plus en détail

date. durable pour certains équipements dans les constructions

date. durable pour certains équipements dans les constructions Le crédit d impôt développement durable TVA à taux réduit Les particularités POUR LE NEUF Construire des logements très économes en énergie est l un des objectifs du Grenelle Environnement. Des aides sont

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

ACTE HLM 2016-2020. pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique. Les engagements du Mouvement Hlm. Du 22 au 24 septembre 2015

ACTE HLM 2016-2020. pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique. Les engagements du Mouvement Hlm. Du 22 au 24 septembre 2015 ACTE HLM 2016-2020 Les engagements du Mouvement Hlm pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique Du 22 au 24 septembre 2015 Du 22 au 24 septembre 2015 Préambule En 1972, la Conférence des Nations

Plus en détail

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La responsabilité sociétale pour le groupe AFD, c est Une obligation générée par le droit international des conventions fondamentales et

Plus en détail

Tout projet urbain est avant tout un projet humain

Tout projet urbain est avant tout un projet humain Tout projet urbain est avant tout un projet humain GROUPE Créateur de Bien-Vivre GROUPE Créateur de Bien-Vivre Crédits photos : Puig Pujol, Arua Architecture, Fotolia, Corbis, David Beccus, Vincent Laratta,

Plus en détail

STAGE - Chargé(e) de communication junior 6 mois à pourvoir dès que possible Paris 9 ème

STAGE - Chargé(e) de communication junior 6 mois à pourvoir dès que possible Paris 9 ème STAGE - Chargé(e) de communication junior Au sein du service Communication Groupe, vous aurez essentiellement en charge les missions suivantes : > Participer aux missions de communication interne et externe,

Plus en détail

pour le développement de la formation en alternance

pour le développement de la formation en alternance Dossier de Presse signature des conventions du Programme d Investissements d Avenir (PIA) pour le développement de la formation en alternance Vendredi 22 novembre 2013 à 9h30 Pôle Formation de la CCI du

Plus en détail

Transition énergétique

Transition énergétique MARDI 8 DECEMBRE 2015 Transition énergétique L habitat au cœur des enjeux L ATTENUATION ET L ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE : UN DEFI MAJEUR DANS LES TERRITOIRES La 21ème conférence des Nations Unies

Plus en détail

La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite

La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite Les retraités et leur logement Maison de la Chimie, 18 novembre 2013 La Caisse des Dépôts bailleur social, prêteur, investisseur dans le logement et gestionnaire de régimes de retraite Anne Sophie Grave

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

Action Logement et les jeunes salariés

Action Logement et les jeunes salariés Action Logement et les jeunes salariés Aujourd hui en France, le logement est l une des préoccupations majeures, et plus particulièrement celui des jeunes. Les difficultés de logement peuvent entraver

Plus en détail

Compte rendu Commission Logement

Compte rendu Commission Logement 13 avril 2012 Compte rendu Commission Logement LOUER ETRE PROPRIÉTAIRE TRAVAUX ACCÉS DES JEUNES A UN LOGEMENT L accession a un logement, notre priorité! 2 organismes collecteurs ont été retenu : - AMALIA

Plus en détail

le faire réaliser? le DPE, par qui Le diagnostiqueur Le coût du DPE

le faire réaliser? le DPE, par qui Le diagnostiqueur Le coût du DPE le DPE, par qui le faire réaliser? Le diagnostiqueur C est un professionnel du bâtiment dont les compétences doivent être certifiées par un organisme accrédité par le COFRAC (Comité français d Accréditation).

Plus en détail

B â t i r u n e v i l l e m e i l l e u r e. R é a l i s a t i o n s e t P r o j e t s d A u j o u r d h u i

B â t i r u n e v i l l e m e i l l e u r e. R é a l i s a t i o n s e t P r o j e t s d A u j o u r d h u i B â t i r u n e v i l l e m e i l l e u r e R é a l i s a t i o n s e t P r o j e t s d A u j o u r d h u i Histoire d une Croissance Claude Rizzon pose la première pierre du groupe éponyme en créant la

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire Atlantique et

Plus en détail

CHARTE REGIONALE POUR STIMULER LA DEMANDE DE RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS PRIVES

CHARTE REGIONALE POUR STIMULER LA DEMANDE DE RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS PRIVES CHARTE REGIONALE POUR STIMULER LA DEMANDE DE RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS PRIVES 57% du parc ligérien de logements est antérieur à 1975. Considérant que 46% des consommations d énergie sont liées

Plus en détail

Martine Jardiné. Sigrid MonnieR RÉPONDRE AUX BESOINS D HABITER PARTOUT EN GIRONDE AU CŒUR DE LA MISSION DE GIRONDE HABITAT

Martine Jardiné. Sigrid MonnieR RÉPONDRE AUX BESOINS D HABITER PARTOUT EN GIRONDE AU CŒUR DE LA MISSION DE GIRONDE HABITAT , UNE IDENTITE RÉPONDRE AUX BESOINS D HABITER PARTOUT EN GIRONDE AU CŒUR DE LA MISSION DE GIRONDE HABITAT Martine Jardiné Sigrid MonnieR Présidente de Gironde Habitat Vice-présidente du Conseil départemental

Plus en détail

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION SALON HABITAT EXPO Pôle & vivre avec LE BOIS MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION HABITAT & RÉNOVATION BOIS & ÉCO-HABITAT AMÉNAGEMENTS INT. & EXT. 25.26.27 Avril 2014 salle du Jaï Alaï DOSSIER DE PRESSE Alliance

Plus en détail

ASSOCIATION DEPARTEMENTALE Hlm D ILLE ET VILAINE

ASSOCIATION DEPARTEMENTALE Hlm D ILLE ET VILAINE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE Hlm D ILLE ET VILAINE CONVENTION PARTENARIALE INTERBAILLEURS POUR LE RELOGEMENT DES LOCATAIRES CONCERNES PAR LES PROGRAMMES DE DEMOLITION ET DE RENOUVELLEMENT URBAIN SUR LE TERRITOIRE

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

Dexia, le partenaire du développement

Dexia, le partenaire du développement Dexia, le partenaire du développement ensemble, à essentiel Dexia joue un rôle majeur dans le financement des équipements collectifs et des infrastructures, Dexia des secteurs de la santé et logement social,

Plus en détail

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013 DOSSIER DE PRESENTATION 8 JANVIER 2013 «Ma première pierre» Reconduction et actualisation en 2013 du dispositif d aide aux primo-accédants modestes, acquéreurs d un logement neuf ou ancien avec travaux,

Plus en détail

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT Les missions de la Direction de l Habitat La Direction de l Habitat (2 services ; 9 personnes) est chargée d organiser et de mettre en œuvre la politique locale de l habitat sur le territoire de Brest

Plus en détail

Rénovation énergétique / Précarité énergétique

Rénovation énergétique / Précarité énergétique www.pacthd29.fr Rénovation énergétique / Commission Aménagement et Développement Durable du Pays de Brest Brest, le 19 Février 2014 1 2 Association loi 1901, reconnue «entreprise de l économie sociale

Plus en détail

BIM Journées de l Ecoconstruction

BIM Journées de l Ecoconstruction BIM Journées de l Ecoconstruction 09 octobre 2015 Lorraine Qualité Environnement Sommaire 1. Présentation du pôle Fibres Energivie 2. Qu est ce que le BIM 3. Les enjeux du BIM et de la transition numérique

Plus en détail

Aquitaine et Charente. Au service des territoires et de leurs habitants

Aquitaine et Charente. Au service des territoires et de leurs habitants Aquitaine et Charente Au service des territoires et de leurs habitants Développement et maîtrise d ouvrage : un interlocuteur unique Premier bailleur de France, le groupe SNI est implanté sur l ensemble

Plus en détail

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction Le management de l innovation dans le secteur du logement social Université d été 2012 Introduction INTRODUCTION : ENJEUX DE L INNOVATION DANS LE SECTEUR PROFESSIONNEL L innovation, constante dans l histoire

Plus en détail

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES Mardi 2 juillet 2013, 16h - Préfecture Dossier de presse Dans

Plus en détail

ES HLM U N ATOUT POUR OTRE TERRITOIR

ES HLM U N ATOUT POUR OTRE TERRITOIR Couverture : Archipel habitat et Espacil Habitat - Aiguillon construction. Photos : P. Leopold et G. Ayer. Architectes : Jean-François Champeaux et Atelier du Canal - Archipel habitat. Photos : Gwenaël

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Résidence Lebon à Nanterre 23 logements collectifs PLUS/PLAI & Un projet social innovant

DOSSIER DE PRESSE Résidence Lebon à Nanterre 23 logements collectifs PLUS/PLAI & Un projet social innovant DOSSIER DE PRESSE Résidence Lebon à Nanterre 23 logements collectifs PLUS/PLAI & Un projet social innovant Photo : Agence 11h45 Juillet 2015 1 RÉSIDENCE LEBON Nanterre Centre-ville 23 logements locatifs

Plus en détail

Guide de l HABITAT durable PRÉSENTATION

Guide de l HABITAT durable PRÉSENTATION Guide de l HABITAT durable 2012 PRÉSENTATION Un habitat durable pour tous Promulguée le 12 juillet 2010, la loi portant «engagement national pour l environnement» dite Grenelle 2 a inscrit des objectifs

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT Jeudi 2 juillet 2015 Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT ACM HABITAT fait évoluer ses services afin d organiser de façon optimale l information et l accueil des demandeurs conformément

Plus en détail

Domicile protégé pour personnes atteintes de la malade d Alzheimer. Belfort, le 30 janvier 2012

Domicile protégé pour personnes atteintes de la malade d Alzheimer. Belfort, le 30 janvier 2012 Belfort, le 30 janvier 2012 Domicile protégé pour personnes atteintes de la malade d Alzheimer La Ville de Belfort inaugure le Domicile Protégé, un lieu de vie spécifiquement adapté aux personnes atteintes

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Paris, le 22 janvier 2015 INAUGURATION 22 JANVIER 9H 30/36, BD DAVOUT 9/17, RUE REYNALDO-HAHN 75020 PARIS

DOSSIER DE PRESSE Paris, le 22 janvier 2015 INAUGURATION 22 JANVIER 9H 30/36, BD DAVOUT 9/17, RUE REYNALDO-HAHN 75020 PARIS QUALITE ENVIRONNEMENTALE DES LOGEMENTS SOCIAUX LA VILLE DE PARIS, CERQUAL ET PARIS HABITAT INAUGURENT UNE OPERATION RESPECTANT LES OBJECTIFS DU PLAN CLIMAT DE LA VILLE DE PARIS. INAUGURATION 22 JANVIER

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail

Charte. d attribution des logements. Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation

Charte. d attribution des logements. Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation Charte d attribution des logements un processus de mise en location lisible Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation Garantir la lisibilité du circuit

Plus en détail

Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures

Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures complémentaires nécessaires Synthèse Avril 2015 Pourquoi

Plus en détail

La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile

La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile Habitat et vieillissement La vie chez soi, améliorer les pratiques du domicile Diagnostic autonomie et vieillissement Colloque FREGIF Paris Page 1 Le CSTB : au service la qualité et de la sécurité de la

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT LOCATIF SOCIAL LOCATIF Janvier 2011 I- Le logement locatif social public..p.3 I-1. Les logements familiaux

Plus en détail

Atelier «Dispositif d accompagnement à la rénovation énergétique des copropriétés en région Centre» 30 janvier 2014

Atelier «Dispositif d accompagnement à la rénovation énergétique des copropriétés en région Centre» 30 janvier 2014 Atelier «Dispositif d accompagnement à la rénovation énergétique des copropriétés en région Centre» 30 janvier 2014 William Palis Romuald Caumont Jerry Schmidt Accompagnement en copropriété Enjeux énergie-climat

Plus en détail

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT PERFORMANCES INDUSTRIELLES DES CLEANTECH Rabat, le 17 décembre 2014 Forum Technologie

Plus en détail

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014 Programme d Intérêt Général HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014 LANEUVEVILLE-DEVANT-NANCY SOMMAIRE Qu est-ce que le Programme d Intérêt Général Habiter Mieux? Enjeux et objectifs Présentation

Plus en détail

Vilogia, nouveau partenaire de la Maison régionale de l'architecture des Pays de la Loire.

Vilogia, nouveau partenaire de la Maison régionale de l'architecture des Pays de la Loire. Le 17 février 2015 Vilogia, nouveau partenaire de la Maison régionale de l'architecture des Pays de la Loire. Afin d intégrer le réseau des professionnels du bâti et soutenir les actions du monde architectural,

Plus en détail

Guide sur les thématiques liées au développement durable

Guide sur les thématiques liées au développement durable Guide sur les thématiques liées au développement durable De manière spontanée, les organisations de l ESS doivent s interroger, d une part sur la finalité poursuivie et d autre part sur les moyens, actions,

Plus en détail

Françoise ROHKEN, Dexia Crédit Local

Françoise ROHKEN, Dexia Crédit Local CONFERENCE TECHNIQUE 30 septembre 2010 Auditorium Maison de l Habitat 17h00 Les prêts bonifiés Françoise ROHKEN, Dexia Crédit Local 1 Relever le défi de la rénovation énergétique Une démarche innovante

Plus en détail