DISPOSITIONS GÉNÉRALES RELATIVES À L ADHÉSION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DISPOSITIONS GÉNÉRALES RELATIVES À L ADHÉSION"

Transcription

1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES RELATIVES À L ADHÉSION INDEX 1 Généralités Fondation Affiliation au Pax Holding (société coopérative) Rapports entre la fondation et les personnes assurées Commission de prévoyance 2 2 Obligations de la fondation Protection de prévoyance Obligation d informer Obligations d annoncer 2 3 Obligations de l employeur Cotisations et frais Vérification de la proportionnalité en cas de conclusion de plusieurs rapports de prévoyance par l employeur Obligation d annoncer Autres obligations de collaboration Responsabilité de l employeur 3 4 Modalités de paiement Paiement ordinaire des cotisations Frais selon le règlement relatif aux frais Tenue des comptes Relevé de compte Adhésion rétroactive 4 5 Entrée en vigueur et résiliation du contrat d adhésion Entrée en vigueur Durée et résiliation ordinaire Droit de résiliation légal de l employeur Droit de résiliation extraordinaire de la fondation 5 6 Conséquences de la résiliation du contrat d adhésion Généralités Frais lors de la résiliation du contrat d adhésion Virement Échéances 6 7 Dispositions quant aux valeurs de restitution lors de la résiliation du contrat d adhésion Réserve mathématique Déduction Valeur de restitution 7 Pax, Fondation collective LPP AAB f page 1/7

2 1 Généralités 1.1 Fondation La fondation tient une institution de prévoyance séparée pour chaque employeur. Elle tient pour l employeur ou, plus précisément son institution de prévoyance, les comptes nécessaires, notamment un compte de cotisations et les comptes de bonifications de vieillesse. À la demande de l employeur, la fondation ouvre un compte de réserve de cotisations de l employeur L employeur reconnaît la Pax, Société suisse d assurance sur la vie SA (désignée ci-après par Pax) comme gérant d affaires de la fondation. Des communications adressées à Pax sont également considérées comme communications adressées à la fondation. Des communications émises par Pax sont également considérées comme étant émises par la fondation. Pax et la fondation adressent leurs communications à l employeur à la dernière adresse leur ayant été communiquée Afin de garantir les prestations réglementaires, il existe entre la fondation, comme preneur d assurance, et Pax, en tant qu assureur, un contrat d assurance vie collective. 1.2 Affiliation au Pax Holding (société coopérative) À l entrée en vigueur du présent contrat d adhésion, l employeur devient simultanément coopérateur de Pax Holding (coopérative) À la fin du contrat d adhésion, l affiliation au Pax Holding (coopérative) en tant que coopérateur s éteint. 1.3 Rapports entre la fondation et les personnes assurées Les rapports entre la fondation et les personnes assurées ou leurs bénéficiaires sont déterminés exclusivement par le plan de prévoyance assuré ainsi que les dispositions réglementaires générales avec leurs avenants. 1.4 Commission de prévoyance Une commission paritaire de prévoyance est à constituer pour chaque institution de prévoyance. Il est renvoyé aux règlements d organisation et d élection. 2 Obligations de la fondation 2.1 Protection de prévoyance La fondation garantit la protection de prévoyance convenue. D éventuels bénéficiaires de rentes d invalidité repris d une institution précédente continueront d être assurés selon le catalogue de prestation de celle-ci. 2.2 Obligation d informer La fondation s acquitte de ses obligations légales d informer. Elle établit notamment au début de chaque année un certificat de prévoyance pour toutes les personnes assurées qui stipule les prestations de prévoyance à venir. 2.3 Obligations d annoncer La fondation signale des cotisations impayées à l autorité compétente La fondation informe les membres de la commission de prévoyance lorsque les cotisations réglementaires n ont pas été payées dans un délai de 3 mois après la date d échéance convenue La fondation signale la résiliation du contrat d adhésion à l institution supplétive. 3 Obligations de l employeur 3.1 Cotisations et frais L employeur s acquitte des cotisations réglementaires (cotisations patronales et salariales) et paie les frais supplémentaires selon le règlement relatif aux frais L employeur est considéré comme débiteur de la fondation pour toutes les cotisations et les frais supplémentaires facturés par la fondation. 3.2 Vérification de la proportionnalité en cas de conclusion de plusieurs rapports de prévoyance par l employeur Si un employeur a conclu plusieurs contrats d adhésion auprès de différentes institutions de prévoyance (dans les domaines obligatoires et/ou surobligatoires) qui sont conçus de sorte que les mêmes personnes sont assurées en même temps auprès de plusieurs institutions, il doit vérifier que la propor- Pax, Fondation collective LPP AAB f page 2/7

3 tionnalité légale est respectée pour l ensemble des rapports de prévoyance Pour les indépendants qui assurent leur revenu auprès de plusieurs institutions de prévoyance, le chiffre s applique par analogie. 3.3 Obligation d annoncer L employeur doit annoncer à la fondation dans les délais fixés: a) lors de la conclusion du contrat, toutes les personnes à assurer conformément au règlement b) les nouvelles entrées en service, au plus tard 30 jours après le début des rapports de travail ou après le début de l obligation de prévoyance, les personnes non assurées selon la Loi fédérale sur l assurance-accidents (LAA) devant être signalées en conséquence c) pour le début de l année (au plus tard le ), l effectif actuel en personnel en indiquant les salaires de base déterminants pour la réalisation de la prévoyance et les degrés d occupation pour autant qu ils soient déterminants dans le plan de prévoyance assuré d) les cas d incapacité de travail au plus tard 120 jours après le début de l incapacité de travail e) les modifications suivantes concernant l entreprise sont à communiquer immédiatement à la fondation par écrit: changement de la forme juridique modification du but de la société modification de l entreprise (changement de nom) changement de siège changement de l adresse de correspondance changement du représentant et radiation de l entreprise f) les cas de décès immédiatement g) les départs immédiatement en fournissant simultanément l adresse de virement de la prestation de sortie h) les personnes assurées qui ne remplissent plus les conditions du plan de prévoyance assuré, immédiatement i) les résultats des élections ordinaires ou des élections d un suppléant du représentant des salariés de la commission de prévoyance ainsi que du représentant de l employeur, immédiatement j) la réduction des effectifs ou la restructuration de son entreprise qui peut entraîner une liquidation partielle ainsi que, notamment, les tenants et les aboutissants de la réduction, les salariés concernés, la fin de leurs rapports de travail et la raison de leur démission, immédiatement k) d autres éléments déterminants pour la réalisation de la prévoyance (p. ex. modifications du salaire, de l état civil en particulier la date du mariage ou de la conclusion d un partenariat enregistré ainsi que des modifications du degré d occupation pour autant qu il soit prévu dans le plan de prévoyance assuré), immédiatement. En cas de violation de l obligation selon la lettre c), la fondation a le droit de considérer les derniers salaires et degrés d occupations annoncés comme base de calcul déterminante. En cas de violation d une des obligations selon les lettres a) à k), la fondation se réserve le droit de résilier le contrat d adhésion sans tenir compte d un délai de résiliation selon chiffre Pour toutes les annonces relatives à l effectif en personnel, il y a lieu d utiliser les formulaires mis à disposition par la fondation (aussi disponibles sur Internet). Ils doivent être remplis intégralement et conformément à la vérité L employeur a l obligation d accorder à la fondation un droit de regard sur tous les documents déterminants (décomptes de salaires, contrats de travail, décomptes de l AVS, pièces justificatives, etc.), pour autant qu ils soient essentiels pour la gestion de la prévoyance professionnelle. 3.4 Autres obligations de collaboration L employeur est tenu de remettre à chacune des personnes assurées tous les formulaires et informations qui leur sont destinés L employeur veille à ce que la commission paritaire de prévoyance se conforme aux directives précisées dans le règlement d organisation. 3.5 Responsabilité de l employeur Si, dans un cas de prévoyance, il existe des lacunes de prévoyance en raison d un comportement contraire au contrat de la part de l employeur, notamment en raison d une inscription manquante ou tardive d un salarié devant être obligatoirement assuré, d une assurance collective d indemnité journalière de maladie et d accident insuffisante, de la violation des obligations de l employeur ou d arriérés de paiements, la responsabilité de l employeur est engagée dans son intégralité envers la fondation pour les dommages en résultant pour celle-ci. Pax, Fondation collective LPP AAB f page 3/7

4 4 Modalités de paiement 4.1 Paiement ordinaire des cotisations La fondation facture à l employeur les cotisations réglementaires. Celles-ci sont dues à terme échu le de chaque année. Pour les mutations ayant lieu en cours d année (p. ex. sortie dans le courant de l année ou incapacité de gain), les cotisations sont dues à la date d effet de la mutation pour la période entre le début de l année civile et la date d effet de la mutation L employeur s engage à verser dans les délais les cotisations, y compris les cotisations salariales déduites du salaire, sur le compte de cotisations et à équilibrer le compte jusqu au de chaque année dans la mesure où il accuse un solde en faveur de la fondation. 4.2 Frais selon le règlement relatif aux frais Les frais engendrés par des travaux n étant pas compris dans les frais habituellement engagés sont facturés à l employeur conformément au règlement relatif aux frais. Ces frais sont dus immédiatement. 4.3 Tenue des comptes Les cotisations et les frais selon le règlement relatif aux frais facturés sont débités sur le compte de cotisations à la date d échéance. Les versements sont crédités sur le compte de cotisations à la date de valeur de la réception du versement. S il existe un retard dans le paiement des cotisations des années d assurance précédentes, les versements sont utilisés pour couvrir entièrement les cotisations arriérées. Le solde est reporté sur l année suivante. Des bonifications sont créditées à la valeur de la date d effet et imputées sur l année d assurance correspondante. Si le solde de l année d assurance correspondante est déjà équilibré, l acompte sera reporté à l année suivante Un intérêt de retard est perçu à partir de la date d échéance sur les cotisations qui ne sont pas réglées à la date d échéance indépendamment de la date de facturation et sans sommation. Une bonification d intérêt est octroyée jusqu à la date d échéance pour les versements effectués avant la date d échéance La fondation détermine des taux d intérêt conformes au marché pour tous les comptes nécessaires (compte de cotisations, compte de réserves de cotisations pour employeur, etc.) et peut les adapter à tout moment à la nouvelle situation. Le taux d intérêt du moment est communiqué à l employeur lors de l adhésion à la fondation. Les modifications du taux d intérêt sont chaque fois communiquées à l employeur au début de l année Un solde en faveur de la fondation à la fin de l année civile, y compris les débits éventuels d intérêts accumulés, fait l objet d un report à nouveau sur l année civile consécutive comme créance en capital. Un solde en faveur de l employeur, y compris un éventuel avoir en intérêts accumulés, est crédité comme acompte pour les cotisations de l année consécutive. 4.4 Relevé de compte La fondation établit pour la fin d une année civile un relevé de compte relatif au compte de cotisations et facture à l employeur le solde en faveur de la fondation. Si ce solde n est pas réglé dans les 30 jours, la fondation somme l employeur de régler l arriéré dans les 14 jours à compter de l envoi de la sommation. Si l employeur ne donne pas suite à cette sommation, la fondation se réserve le droit de compenser la part de cotisation échue avec l éventuelle réserve de cotisations de l employeur, d exiger le paiement des cotisations arriérées, y compris les intérêts et les frais, par voie de droit et de résilier le contrat d adhésion selon chiffre Le solde du relevé de compte établi pour la fin d une année civile est considéré comme reconnu dans la mesure où l employeur n y fait pas opposition par écrit dans les quatre semaines qui suivent. 4.5 Adhésion rétroactive Si l employeur demande une adhésion rétroactive et qu il existe un délai supérieur à quatre mois entre le début et la date de la signature du contrat, les cotisations pour la période déjà courue sont dues dans les 30 jours après communication du montant dû et l examen de la proposition. Le contrat d adhésion entre en vigueur au plus tôt après réception du paiement dans les délais. Pax, Fondation collective LPP AAB f page 4/7

5 5 Entrée en vigueur et résiliation du contrat d adhésion 5.1 Entrée en vigueur L employeur est lié 60 jours à sa proposition d adhésion à la fondation. Ce délai commence à courir à réception de la demande d adhésion par la fondation Sous réserve du chiffre 4.5, le contrat d adhésion entre vigueur à la date du début contractuel convenue si la fondation contresigne dans les 60 jours et il remplace des conventions arrêtées éventuellement précédemment Les dispositions du présent contrat d adhésion ainsi que celles de ses parties intégrantes peuvent être modifiées ou abrogées et remplacées à tout moment par la version chaque fois la plus actuelle par la fondation sous réserve du respect des buts du contrat et des dispositions du droit de résiliation légal (cf. chiffre 5.3). La fondation communique les modifications dans un délai approprié. 5.2 Durée et résiliation ordinaire Le contrat d adhésion a une durée fixe conformément à la durée contractuelle convenue. En respectant un préavis de 6 mois, il peut être résilié la première fois à l expiration de la durée contractuelle fixe (au d une année civile) La résiliation doit être effectuée par écrit. Elle n est valable de la part de l employeur que dans la mesure où une décision stipulée dans un procès-verbal de la commission de prévoyance ainsi qu une confirmation de la nouvelle institution de prévoyance, précisant qu elle reprend les bénéficiaires de prestations d invalidité aux mêmes conditions, ont été remises à la fondation en respectant le préavis Si la résiliation ne parvient pas à la fondation au plus tard 6 mois avant l expiration de la durée contractuelle fixe, la durée est prolongée tacitement d une nouvelle année. Le délai de préavis reste inchangé. 5.3 Droit de résiliation légal de l employeur La fondation communique par écrit à l employeur et à la commission de prévoyance toute modification substantielle du contrat d affiliation au moins 6 mois avant qu elle prenne effet. L employeur peut résilier le contrat par écrit au jour où la modification doit prendre effet, en respectant un délai de résiliation de 30 jours La résiliation doit être effectuée par écrit. Elle n est valable que dans la mesure où une décision stipulée dans un procès-verbal de la commission de prévoyance ainsi qu une confirmation de la nouvelle institution de prévoyance, précisant qu elle reprend les bénéficiaires de prestations d invalidité aux mêmes conditions, ont été remises à la fondation en respectant le préavis. Un silence est considéré comme acceptation des modifications Sont considérées comme modifications substantielles d un contrat d adhésion: a) une augmentation des cotisations, d au moins 10 pour cent sur une période de trois ans, qui ne correspondent pas à des bonifications de l avoir des personnes assurées b) une diminution du taux de conversion qui conduit à une réduction d au moins 5.00% de la prestation de vieillesse projetée des personnes assurées c) les autres mesures dont les effets sont au moins équivalents à ceux des mesures mentionnées aux let. a) et b) d) la suppression de la réassurance intégrale Les modifications au sens du chiffre ne sont pas considérées comme substantielles lorsqu elles découlent de la révision d une base légale Ce droit de résiliation n est pas valable pour toute modification qui n est pas considérée comme substantielle au sens de la Loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP). 5.4 Droit de résiliation extraordinaire de la fondation La fondation a le droit de résilier le contrat sans observer de préavis si l employeur ne donne pas suite à la sommation selon chiffre ou l employeur a contrevenu à ses obligations selon chiffre 3 ou la commission de prévoyance édicte des dispositions ou prend des décisions qui sont en contradiction avec le but de la fondation, ses principes, les dispositions réglementaires générales, leurs annexes ou le plan de prévoyance assuré et persiste en dépit de la sommation écrite émanant de la fondation ou Pax, Fondation collective LPP AAB f page 5/7

6 la couverture de l assurance indemnité journalière de maladie de l employeur est insuffisante. 6 Conséquences de la résiliation du contrat d adhésion 6.1 Généralités Lors de la résiliation du contrat d adhésion, les rapports d assurances existants sont résiliés et toute protection de prévoyance est considérée comme terminée. Les effets de la résiliation s étendent à toutes les personnes assurées actives et bénéficiaires de prestations d invalidité. Un contrat séparé entre la fondation et l institution de prévoyance absorbante peut prévoir des dérogations Les rapports d assurance concernant les bénéficiaires de rentes de vieillesse ou de survivants ne sont par contre pas résiliés. Pour ces personnes assurées, le contrat d adhésion reste en vigueur dans l ampleur des dispositions s y rapportant. Un contrat séparé entre la fondation et l institution de prévoyance absorbante peut prévoir des dérogations Lorsque les rapports d assurance de bénéficiaires de rentes d invalidité ne peuvent pas être résiliés, le contrat d adhésion reste en vigueur pour ceux-ci dans l ampleur des dispositions s y rapportant. Les frais administratifs supplémentaires en découlant sont débités au moment de la résiliation conformément au règlement relatif aux frais. 6.2 Frais lors de la résiliation du contrat d adhésion Les frais administratifs résultant de la résiliation du contrat sont débités conformément au règlement relatif au frais. 6.3 Virement L actif total de l institution de prévoyance, déduction faite des réserves mathématiques pour les bénéficiaires de rentes restant dans le contrat selon chiffres et 6.1.3, est transféré à la nouvelle institution de prévoyance. S il n existe aucune institution de prévoyance commune ultérieure, les prestations de libre passage seront transférées séparément pour chaque personne assurée. L avoir restant de l institution de prévoyance est utilisé selon les dispositions légales. 6.4 Échéances Toutes les cotisations et tous les frais encore dus au moment de la résiliation du contrat d adhésion sont exigibles au plus tard à la date de résiliation L avoir de l institution de prévoyance selon chiffre 6.3 est dû au moment de la résiliation du contrat. Si aucun versement n est possible dans les délais, les intérêts sont payés comme avant la résiliation du contrat. Aucun intérêt de retard ne sera exigible. 7 Dispositions quant aux valeurs de restitution lors de la résiliation du contrat d adhésion 7.1 Réserve mathématique La réserve mathématique est déterminée selon les bases actuarielles d assurance de Pax La réserve mathématique des personnes assurées actives correspond au total de leur avoir de vieillesse La réserve mathématique pour les bénéficiaires de prestations d invalidité correspond à la somme des réserves mathématiques à transférer des rentes d invalidité en cours (valeur actuelle calculée jusqu à l âge de la retraite ordinaire) des rentes d enfants d invalides (valeur actuelle calculée jusqu à l âge-terme moyen) de l exonération des cotisations en cours (valeur actuelle calculée jusqu à l âge de la retraite ordinaire) plus l avoir de vieillesse existant. Si des rapports d assurance restant selon chiffre sont résiliés ultérieurement, la réserve mathématique, calculée pour cette date, des frais supplémentaires éventuels débités est ajoutée à la réserve mathématique à transférer selon le règlement relatif aux frais. 7.2 Déduction Selon la situation sur le marché des capitaux, une déduction peut être effectuée dans les 5 premières années du contrat pour tenir compte du risque relatif aux intérêts. Pax, Fondation collective LPP AAB f page 6/7

7 7.2.2 La déduction est calculée pour chaque personne assurée (toutes les personnes assurées actives et bénéficiaires de prestations d invalidité) individuellement. Elle se monte au maximum à 8.00% de la réserve mathématique au moment de la résiliation du contrat La déduction intervient lorsque le rendement des nouveaux placements au moment de la résiliation du contrat est supérieur au rendement moyen des placements du portefeuille. Est considéré comme rendement des nouveaux placements au moment de la résiliation du contrat la moyenne des rendements réalisables à partir des taux d intérêts des obligations de caisse des rendements d obligations de la Confédération et des taux d intérêt des hypothèques en 1er rang conformément au rapport mensuel de la Banque Nationale Suisse Le rendement du portefeuille des placements au moment de la résiliation du contrat correspond à la moyenne des rendements pour les nouveaux placements au cours des six dernières années. Ce taux est déterminé chaque trimestre La déduction sur les placements en raison de la situation des intérêts correspond à six fois la différence positive entre le rendement des nouveaux placements et le rendement moyen du portefeuille des placements au moment de la résiliation du contrat. 7.3 Valeur de restitution La valeur de restitution pour une personne assurée individuelle (toutes les personnes assurées actives et bénéficiaires de prestations d invalidité) correspond à la réserve mathématique selon chiffre 7.1 sous réserve de la déduction selon chiffre 7.2, mais au minimum à l avoir de vieillesse LPP disponible Le rendement des nouveaux placements est déterminé mensuellement et est appliqué pour les résiliations de contrat intervenant deux mois plus tard. À titre d exemple, le taux valable au mois d octobre entre en considération pour des résiliations de contrat au 31 décembre. Pax Tél +41 (0) Aeschenplatz 13 Fax +41 (0) CH-4002 Bâle Pax, Fondation collective LPP AAB f page 7/7

DISPOSITIONS LÉGALES CONCERNANT LE PLAN DE PRÉVOYANCE

DISPOSITIONS LÉGALES CONCERNANT LE PLAN DE PRÉVOYANCE 01.2016 DISPOSITIONS LÉGALES CONCERNANT LE PLAN DE PRÉVOYANCE Pax, Fondation collective LPP INDEX Dispositions réglementaires générales Edition 01.2016 Acte de fondation Edition 01.2011 Règlement d organisation

Plus en détail

172.220.141.1 Règlement de prévoyance pour les personnes employées et les bénéficiaires de rentes de la Caisse de prévoyance de la Confédération

172.220.141.1 Règlement de prévoyance pour les personnes employées et les bénéficiaires de rentes de la Caisse de prévoyance de la Confédération 172.220.141.1 Règlement de prévoyance pour les personnes employées et les bénéficiaires de rentes de la Caisse de prévoyance de la Confédération (RPEC) du 15 juin 2007 (Etat le 1 er juillet 2013) L organe

Plus en détail

Règlement J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (SaraFlip)

Règlement J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (SaraFlip) Règlement J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (SaraFlip) Mars 2014 Règlementt Le présent règlement se fonde sur l art. 2 des statuts de J. Safra Sarasin Fondation de libre passage (désignée ci-après

Plus en détail

Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle.

Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle. Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle. Le certificat de prévoyance contient de nombreuses informations intéressantes concernant la couverture

Plus en détail

Règlement de prévoyance Pens3a

Règlement de prévoyance Pens3a Règlement de prévoyance Pens3a A) Dispositions générales Pour faciliter la lecture, les termes désignant des personnes sont utilisés au masculin et se rapportent à la fois aux hommes et aux femmes. 1.

Plus en détail

Règlement cadre de la Caisse de pension Ramoneur

Règlement cadre de la Caisse de pension Ramoneur Règlement cadre de la Caisse de pension Ramoneur 1. Dispositions générales Art.1 Organisation de la CPR Responsable de la professionnelle 1 Sous le nom de «Caisse de pension Ramoneur» (CPR) une fondation

Plus en détail

01.2012. HOTELA Fonds de prévoyance. Règlement sur l affiliation à HOTELA Fonds de prévoyance

01.2012. HOTELA Fonds de prévoyance. Règlement sur l affiliation à HOTELA Fonds de prévoyance 0.0 HOTELA Fonds de prévoyance Règlement sur l affiliation à HOTELA Fonds de prévoyance Valable dès le er juillet 009 ème révision du er janvier 0 Rue de la Gare 8, Case postale 5, 80 Montreux, Tél. 0

Plus en détail

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014

AVENANT N 18-2014 DU 29 OCTOBRE 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA) pour les assurances collectives sur la vie hors de la prévoyance professionnelle

Conditions générales d assurance (CGA) pour les assurances collectives sur la vie hors de la prévoyance professionnelle Conditions générales d assurance (CGA) pour les assurances collectives sur la vie hors de la prévoyance professionnelle (Branche d assurance A3.4 selon l annexe 1 de l ordonnance sur la surveillance, OS)

Plus en détail

Assurance perte de salaire LCA Conditions générales d assurance (CGA)

Assurance perte de salaire LCA Conditions générales d assurance (CGA) Assurance perte de salaire LCA Conditions générales d assurance (CGA) Edition 2014 Assurance perte de salaire LCA Conditions générales d assurance (CGA) Edition 2014 Sympany Sommaire 1 Bases de l assurance

Plus en détail

Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié

Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié (Ordonnance du DFF sur les prêts hypothécaires) du 10 décembre 2001 Le Département fédéral des finances, vu l art. 116, al. 1, de l ordonnance

Plus en détail

Conditions générales pour les prêts chirographaires. Du 20 mars 2014 (état au 21 mars 2014)

Conditions générales pour les prêts chirographaires. Du 20 mars 2014 (état au 21 mars 2014) pour les prêts chirographaires Du 0 mars 04 (état au mars 04) du 0.0.04 (état au.0.04) TABLE DES MATIERES Article Principes généraux Article Décision d octroi ou de refus du prêt Article Documents à signer

Plus en détail

Règlement concernant la liquidation partielle des caisses de prévoyance de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle

Règlement concernant la liquidation partielle des caisses de prévoyance de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle Règlement concernant la liquidation partielle des caisses de prévoyance de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle Édition de décembre 2009 Votre sécurité nous tient à cœur.

Plus en détail

Convention de prévoyance

Convention de prévoyance (à usage interne, laisser en blanc s.v.p.) N de compte prévoyance Original pour la Fondation Convention de prévoyance Conformément à l art. 82 LPP, le/la titulaire convient avec la Fondation de prévoyance

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD CONCERNANT LE COMPTE EPARGNE TEMPS

PROTOCOLE D ACCORD CONCERNANT LE COMPTE EPARGNE TEMPS PROTOCOLE D ACCORD CONCERNANT LE COMPTE EPARGNE TEMPS Le présent protocole d accord crée un Compte Epargne Temps au sein de SGS et en définit les règles de fonctionnement et de gestion. Ce dispositif s

Plus en détail

Règlement Uno. Prévoyance professionnelle selon la CCNT 2015

Règlement Uno. Prévoyance professionnelle selon la CCNT 2015 Règlement Uno Prévoyance professionnelle selon la CCNT 2015 Sommaire Dispositions préliminaires Article 1 But 2 Article 2 Administration 2 Dispositions générales et définitions Article 3 Personnes devant

Plus en détail

4.04 Etat au 1 er janvier 2013

4.04 Etat au 1 er janvier 2013 4.04 Etat au 1 er janvier 2013 Rentes d invalidité de l'ai Généralités 1 Les personnes assurées qui, du fait d une atteinte à la santé, sont totalement ou partiellement empêchées de travailler ou d accomplir

Plus en détail

Projet de la Commission de rédaction pour le vote final. (Partage de la prévoyance professionnle en cas de divorce)

Projet de la Commission de rédaction pour le vote final. (Partage de la prévoyance professionnle en cas de divorce) Projet de la Commission de rédaction pour le vote final Code civil suisse (Partage de la prévoyance professionnle en cas de divorce) Modification du 19 juin 2015 L Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail

Règlement. FIP - Indépendants

Règlement. FIP - Indépendants Règlement FIP - Indépendants Table des matières Dispositions générales 1-3 Cercle des assurés 4-9 Financement 10-12 Comptes des assurés 13-14 Prestations : dispositions générales 15-16 Prestations de vieillesse

Plus en détail

Compact Salary LAMal Assurance d indemnités journalières facultative selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal)

Compact Salary LAMal Assurance d indemnités journalières facultative selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) Compact Salary LAMal Assurance d indemnités journalières facultative selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) Conditions générales d assurance (CGA) Edition de décembre 2013 Organisme d assurance:

Plus en détail

Assurances selon la LAMal

Assurances selon la LAMal Assurances selon la LAMal Règlement Edition 01. 2015 Table des matières I Dispositions communes 1 Validité 2 Affiliation / admission 3 Suspension de la couverture-accidents 4 Effets juridiques de la signature

Plus en détail

Plan de prévoyance 94

Plan de prévoyance 94 valable dès le 1er janvier 2015 Plan de prévoyance 94 Assurance d interruption Objectif L assurance d interruption a pour objectif d assurer la couverture de risques pour les personnes de moins de 50 ans,

Plus en détail

Règlement sur les allocations pour perte de gain

Règlement sur les allocations pour perte de gain Règlement sur les allocations pour perte de gain (RAPG) 834.11 du 24 novembre 2004 (Etat le 1 er janvier 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 81 de la loi fédérale du 6 octobre 2000 sur la partie

Plus en détail

CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR LES ASSURANCES VIE LIÉES À DES PARTS DE FONDS

CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR LES ASSURANCES VIE LIÉES À DES PARTS DE FONDS Édition 2014 CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR LES ASSURANCES VIE LIÉES À DES PARTS DE FONDS SOMMAIRE 1. Termes 2 1.1 Avoir en parts de fonds 2 1.2 Réserve mathématique 2 1.3 Valeur de rachat 2 1.4 Valeurs

Plus en détail

CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR LES ASSURANCES VIE LIÉES À DES PARTS DE FONDS

CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR LES ASSURANCES VIE LIÉES À DES PARTS DE FONDS Édition 2014 CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR LES ASSURANCES VIE LIÉES À DES PARTS DE FONDS SOMMAIRE 1. Termes 2 1.1 Avoir en parts de fonds 2 1.2 Réserve mathématique 2 1.3 Valeur de rachat 2 1.4 Valeurs

Plus en détail

CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR L ASSURANCE VIE LIÉE À DES PARTICIPATIONS «PAX-DIAMONDLIFE» FINANCÉE MOYENNANT PRIMES PÉRIODIQUES

CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR L ASSURANCE VIE LIÉE À DES PARTICIPATIONS «PAX-DIAMONDLIFE» FINANCÉE MOYENNANT PRIMES PÉRIODIQUES Édition 2014 CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR L ASSURANCE VIE LIÉE À DES PARTICIPATIONS «PAX-DIAMONDLIFE» FINANCÉE MOYENNANT PRIMES PÉRIODIQUES SOMMAIRE 1. Termes 2 1.1 Émetteur 2 1.2 Produit structuré

Plus en détail

CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR LES ASSURANCES-VIE LIÉES À DES PARTS DE FONDS

CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR LES ASSURANCES-VIE LIÉES À DES PARTS DE FONDS Édition 2014 CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR LES ASSURANCES-VIE LIÉES À DES PARTS DE FONDS SOMMAIRE 1. Termes 2 1.1 Avoir en parts de fonds 2 1.2 Réserve mathématique 2 1.3 Valeur de rachat 2 1.4 Valeurs

Plus en détail

Règlement. FIP - Bouchers

Règlement. FIP - Bouchers Règlement FIP - Bouchers Table des matières Dispositions générales 1-3 Cercle des assurés 4-9 Financement 10-12 Comptes des assurés 13-14 Prestations : dispositions générales 15-16 Prestations de vieillesse

Plus en détail

Votre prévoyance chez PUBLICA

Votre prévoyance chez PUBLICA Votre prévoyance chez PUBLICA Version abrégée du règlement de prévoyance pour les personnes employées et les bénéficiaires de rentes de la Caisse de prévoyance de la Confédération Cette brochure vous offre

Plus en détail

Conditions générales de l assurance collective d une indemnité journalière selon la LAMal

Conditions générales de l assurance collective d une indemnité journalière selon la LAMal Sociétés d assurance membres du Groupe Mutuel, Association d assureurs: Avenir Assurance Maladie SA EasySana Assurance Maladie SA Mutuel Assurance Maladie SA Philos Assurance Maladie SA Conditions générales

Plus en détail

BULLETIN DE LA PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE NO. 84

BULLETIN DE LA PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE NO. 84 Prévoyance vieillesse et survivants Effingerstrasse 20, 3003 Berne tél. 031 324 06 11 fax 031 324 06 83 http://www.ofas.admin.ch BULLETIN DE LA PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE NO. 84 12 juillet 2005 Table des

Plus en détail

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier Prévoyance professionnelle Ce qu il faut savoir du 2 e pilier Prévoyance professionnelle obligatoire (LPP) en Suisse Etat: janvier 2012 Table des matières Le 2 e pilier dans le système suisse de prévoyance

Plus en détail

Guide des assurances sociales destiné aux salariés. Edition 2015

Guide des assurances sociales destiné aux salariés. Edition 2015 Guide des assurances sociales destiné aux salariés Edition 2015 Contenu Introduction...3 Changement d emploi...4 Chômage...6 Congés non payés, formation, séjours linguistiques, etc...8 Prise d une activité

Plus en détail

3.04 Prestations de l AVS Age flexible de la retraite

3.04 Prestations de l AVS Age flexible de la retraite 3.04 Prestations de l AVS Age flexible de la retraite Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Lorsque vous atteignez l âge ordinaire de la retraite, vous avez droit à une rente de vieillesse. Cet âge est fixé

Plus en détail

Assurance facultative d indemnités journalières Selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) Conditions générales d assurance (CGA)

Assurance facultative d indemnités journalières Selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) Conditions générales d assurance (CGA) Assurance facultative d indemnités journalières Selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) Conditions générales d assurance (CGA) Edition de janvier 2009 (version 2013) Organisme d assurance:

Plus en détail

Règlement de prévoyance de la Caisse de pensions Poste

Règlement de prévoyance de la Caisse de pensions Poste Règlement de prévoyance de la Caisse de pensions Poste valable dès le er août 0 Caisse de pensions Poste Viktoriastrasse 7 Case postale 58 000 Berne 5 téléphone 058 8 56 66 courriel pkpost@pkpost.ch www.pkpost.ch

Plus en détail

DIRECTIVES POUR LES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES

DIRECTIVES POUR LES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES DIRECTIVES POUR LES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES à durée déterminée et taux d intérêt fixe Edition Septembre 2014 Pensionskasse Alcan Schweiz Directives pour les hypothèques fixes 2 TABLE DES MATIERES Art. 1 Champ

Plus en détail

Assurance de garantie de construction

Assurance de garantie de construction Assurance de garantie de construction Informations client selon la LCA et conditions générales d assurance (CGA) Table des matières Page Informations client selon LCA Edition 11/2008 2 Conditions Générales

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES POUR L'ASSURANCE-VIE INDIVIDUELLE

CONDITIONS GÉNÉRALES POUR L'ASSURANCE-VIE INDIVIDUELLE Édition 2014 CONDITIONS GÉNÉRALES POUR L'ASSURANCE-VIE INDIVIDUELLE SOMMAIRE 1. Bases du contrat 2 2. Déclaration obligatoire 2 2.1 Conséquences d'une réticence 2 3. Droit de révocation 2 4. Début de la

Plus en détail

sur la garantie de la rémunération en cas de maladie et d accident du personnel de l Etat

sur la garantie de la rémunération en cas de maladie et d accident du personnel de l Etat .7.8 Ordonnance du 6 septembre 00 sur la garantie de la rémunération en cas de maladie et d accident du personnel de l Etat Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu l article 0 de la loi du 7 octobre

Plus en détail

1.1.2014 IMPORTANTES INFORMATIONS POUR LES BÉNÉFICIAIRES D UNE RENTE FAR

1.1.2014 IMPORTANTES INFORMATIONS POUR LES BÉNÉFICIAIRES D UNE RENTE FAR 1.1.2014 IMPORTANTES INFORMATIONS POUR LES BÉNÉFICIAIRES D UNE RENTE FAR Sommaire Décision de prestations 1 Formulaire de déclaration définitive 1 Possibilité de faire examiner la décision de prestations

Plus en détail

Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG

Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG 2.03 Cotisations Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref L assurance-vieillesse et survivants (AVS), l assurance-invalidité (AI)

Plus en détail

Communication de l OFAP concernant l application des prescriptions de transparence en prévoyance professionnelle

Communication de l OFAP concernant l application des prescriptions de transparence en prévoyance professionnelle Date 30 avril 2004 Votre référence Votre communication du A rappeler dans la réponse Ligne directe 204 P. H. Bader A. Gemperle 031 322 79 24 031 322 79 17 Aux assureurs vie surveillés qui exploitent la

Plus en détail

Votre certificat de prévoyance

Votre certificat de prévoyance www.allianz.ch Votre certificat de prévoyance Mars 2014 Notice pour la personnes assurée Un certificat de prévoyance est établi chaque année à votre intention et vous donne des informations importantes

Plus en détail

But, champ d application et définitions. soustraits à la mainmise des autres créanciers du dépositaire.

But, champ d application et définitions. soustraits à la mainmise des autres créanciers du dépositaire. Loi fédérale sur les titres intermédiés (LTI) 957.1 du 3 octobre 2008 (Etat le 1 er juillet 2015) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 98, al. 1, et 122, al. 1, de la Constitution

Plus en détail

LE CHAMP D APPLICATION

LE CHAMP D APPLICATION LES TEXTES Loi n 2001-420 du 15 mai 2001 relative aux nouvelles régulations économiques (art. 54 et 55) Décret n 2002-231 du 21 février 2002 modifiant le décret du 7 mars 2001 portant code des marchés

Plus en détail

4.09 Etat au 1 er janvier 2012

4.09 Etat au 1 er janvier 2012 4.09 Etat au 1 er janvier 2012 Mesures de réadaptation d ordre professionnel de l AI Généralités 1 Selon le principe fondamental de l'ai «la réadaptation prime la rente», les personnes assurées suivent

Plus en détail

Facturation des frais de gestion d assurance de CAP Prévoyance

Facturation des frais de gestion d assurance de CAP Prévoyance Directive de la CAP - Fondation de prévoyance intercommunale de droit public de la Ville de Genève, des Services Industriels de Genève et des communes genevoises affiliées, ainsi que d autres employeurs

Plus en détail

REGLEMENT DE PREVOYANCE

REGLEMENT DE PREVOYANCE REGLEMENT DE PREVOYANCE Plan de prévoyance WR (maintien de l assurance de risque des chômeurs) Valable à partir du 01.01.2013 Les désignations de personne s appliquent toujours aux deux sexes. Vorsorgereglement

Plus en détail

Prévoyance professionnelle

Prévoyance professionnelle 2 e pilier, LPP Prévoyance professionnelle Élément essentiel du 2 e pilier, la prévoyance professionnelle garantit le maintien du niveau de vie. 1. Situation initiale La prévoyance vieillesse, survivants

Plus en détail

Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP

Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP Copie pour la fondation de libre passage Freizügigkeitsstiftung der Migros Bank Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP L ouverture du compte sera effectuée après entrée de la prestation

Plus en détail

Conditions générales pour les prêts hypothécaires aux membres du 10 février 2014 (état au 20 mars 2014)

Conditions générales pour les prêts hypothécaires aux membres du 10 février 2014 (état au 20 mars 2014) Conditions générales pour les prêts hypothécaires Article 1 Qualité de l emprunteur 1 L emprunteur doit être un membre de la Caisse de prévoyance de l Etat de Genève (ci-après, «la Caisse»). S il perd

Plus en détail

Assurance-accidents complémentaire LCA Conditions générales d assurance (CGA)

Assurance-accidents complémentaire LCA Conditions générales d assurance (CGA) Assurance-accidents complémentaire LCA Conditions générales d assurance (CGA) Edition 2014 Assurance-accidents complémentaire LCA Conditions générales d assurance (CGA) Edition 2014 Sympany Sommaire 1

Plus en détail

Votre prévoyance chez PUBLICA

Votre prévoyance chez PUBLICA Votre prévoyance chez PUBLICA Version abrégée des règlements de prévoyance de la Caisse de prévoyance du domaine des EPF pour le personnel du domaine des EPF (RP-EPF 1) et pour les professeurs des EPF

Plus en détail

Règlement sur les prêts (RPrêts)

Règlement sur les prêts (RPrêts) Version du 31 mai 2013 Règlement sur les prêts (RPrêts) Version validée par la Commission de placements le 14 mars 2011 et adoptée par le Conseil d administration le 21 mars 2011. CHAPITRE PREMIER Généralités

Plus en détail

Assurance collective d indemnité journalière en cas de maladie

Assurance collective d indemnité journalière en cas de maladie Assurance collective d indemnité journalière en cas de maladie Information sur le produit et conditions contractuelles Edition 05 Votre sécurité nous tient à cœur. Information sur le produit Information

Plus en détail

REGLEMENT concernant le traitement et la prévoyance professionnelle des membres du Conseil communal (Du 16 janvier 2012)

REGLEMENT concernant le traitement et la prévoyance professionnelle des membres du Conseil communal (Du 16 janvier 2012) REGLEMENT concernant le traitement et la prévoyance professionnelle des membres du Conseil communal (Du 16 janvier 2012) Le Conseil général de la Ville de Neuchâtel, Vu l article 88 du Règlement général,

Plus en détail

Directives relatives à l encouragement à la propriété du logement

Directives relatives à l encouragement à la propriété du logement Directives relatives à l encouragement à la propriété du logement Fondation SEF Konsumstrasse 22A 3000 Berne 14 www.eev.ch Encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle

Plus en détail

Caisse de pension Fédération Suisse des Avocats (CP FSA) Règlement de prévoyance. En vigueur depuis le 1 er janvier 2014

Caisse de pension Fédération Suisse des Avocats (CP FSA) Règlement de prévoyance. En vigueur depuis le 1 er janvier 2014 Caisse de pension Fédération Suisse des Avocats (CP FSA) Règlement de prévoyance En vigueur depuis le 1 er janvier 2014 Définitions Caisse de pension Employeurs Indépendants Employés Assurés Cas de prévoyance

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES

REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES REGLEMENT INTERIEUR DE LA CAISSE AUTONOME DES RETRAITES ARTICLE 1 er : AFFILIATION DES EMPLOYEURS - IMMATRICULATION DES SALARIÉS - OBLIGATIONS RESPECTIVES

Plus en détail

À CHAQUE BESOIN LE BON OUTIL

À CHAQUE BESOIN LE BON OUTIL PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE À CHAQUE BESOIN LE BON OUTIL BUSINESSCOMPOSIT VOUS ÊTES AU CENTRE DE NOS PRÉOCCUPATIONS Nous voulons être la meilleure assurance de prévoyance de Suisse. Telle est la vision

Plus en détail

Aide-mémoire Certificat d assurance. Pour votre sécurité sociale

Aide-mémoire Certificat d assurance. Pour votre sécurité sociale Aide-mémoire Certificat d assurance Pour votre sécurité sociale Lire correctement son certificat d assurance Un certificat d assurance peut constituer une véritable énigme. Cet aide-mémoire de la SVE vous

Plus en détail

Information du jour La prévoyance sociale en Suisse

Information du jour La prévoyance sociale en Suisse Information du jour La prévoyance sociale en Suisse Prestations Assurés/Ayants droit Base de calcul pour le montant des prestations pour guérison, soins, réadaptation AVS/AI Sont obligatoirement assurées

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA

Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA Fisca Finance SA Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA Patrick Féral et Benoit Steiner 8 novembre 2011 page 1 LA PREVOYANCE EN SUISSE page

Plus en détail

Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail.

Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail. Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail. Changements professionnels. La prévoyance après la dissolution des rapports de travail. Début d un nouvel emploi

Plus en détail

CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS

CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS CHARGES SOCIALES DES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS Paiement des cotisations : précisions sur les nouvelles modalités de calcul et d appel de cotisations des indépendants Circulaire RSI n 2007-91 du 20 juillet

Plus en détail

Aspects de droit fiscal

Aspects de droit fiscal CENTRE DE DROIT NOTARIAL DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE Planification matrimoniale et successorale en matière d assurance des 2e et 3e piliers Aspects de droit fiscal 1 Notion de prévoyance professionnelle

Plus en détail

Conditions générales des crédits & financements page 1/8

Conditions générales des crédits & financements page 1/8 Chers partenaires-crédités, En acceptant un crédit de CREDAL SC, vous marquez votre acceptation sur les conditions précisées ci-après, qui tendent au respect d un équilibre entre les droits et les obligations

Plus en détail

Société fiduciaire. Lausanne. Flexibilisation de l âge de la retraite

Société fiduciaire. Lausanne. Flexibilisation de l âge de la retraite Société fiduciaire Lausanne Flexibilisation de l âge de la retraite Bases légales AVS Age ordinaire de la retraite selon la Loi fédérale sur l'assurance-vieillesse et survivants (Art 21 al. 1 LAVS) : 65

Plus en détail

Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel.

Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel. Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel. 2 011 Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Sommaire. 3 Portrait 4 Comptes annuels

Plus en détail

Loi fédérale sur les titres intermédiés

Loi fédérale sur les titres intermédiés Projet de la Commission de rédaction pour le vote final Loi fédérale sur les titres intermédiés (LTI) du 3 octobre 2008 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 98, al. 1, et 122, al.

Plus en détail

LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE. Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations

LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE. Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations LA PORTABILITE DES DROITS PREVOYANCE ET SANTE Régime Affiliation Cotisations Fiscalité Résiliation Prestations 9 juillet 2009 Conditions et champ A compter du 1 er juillet 2009, en cas de rupture du contrat

Plus en détail

CGA. Assurance-maladie collective d indemnités journalières selon la loi sur le contrat d assurance (LCA)

CGA. Assurance-maladie collective d indemnités journalières selon la loi sur le contrat d assurance (LCA) CGA (Conditions générales du contrat d assurance) Visana Assurances SA Valable dès 2015 Assurance-maladie collective d indemnités journalières selon la loi sur le contrat d assurance (LCA) Type de prestations

Plus en détail

règlement de prévoyance

règlement de prévoyance règlement de prévoyance en vigueur dès le 1 er janvier 2015 table des matières I. DISPOSITIONS GÉNÉRALES 6 Article 1 - But 6 Article 2 - Enregistrement 6 Article 3 - Employeurs 6 Article 4 - Affiliation

Plus en détail

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective.

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. 2012 Votre assureur suisse. 1/12 Compte d exploitation Assurance vie collective 2012 2012: des résultats positifs et encore plus de transparence. Chère

Plus en détail

2.06 Etat au 1 er janvier 2011

2.06 Etat au 1 er janvier 2011 2.06 Etat au 1 er janvier 2011 Travail domestique Qu est-ce qui est considéré comme travail domestique? 1 On entend par travail domestique, par exemple, l activité des personnes suivantes : nettoyeuse/nettoyeur;

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Jasmin Blumer Finances Suisse Prévoyance du personnel en bref. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos côtés. Votre

Plus en détail

Assurance perte de salaire (LAMal).

Assurance perte de salaire (LAMal). Assurance perte de salaire (LAMal). Conditions générales d assurance (CGA) Edition 2011 Sommaire 1. Bases de l assurance 1.1 But 1.2 Assureur 1.3 Contrat d assurance 1.4 Graphie au masculin et au féminin

Plus en détail

Retraite. Date de la retraite

Retraite. Date de la retraite Retraite A quelle date vais-je prendre ma retraite? Vaut-il mieux percevoir une rente ou un capital? Dois-je annoncer mon départ à la retraite? A la fin de la vie professionnelle, tout le monde est confronté

Plus en détail

Performance. Recognition. Reward. ABB Assurance complémentaire

Performance. Recognition. Reward. ABB Assurance complémentaire Titelbild: Illustration Foto, first level imagery Objekt Règlement, édition 2013 Performance. Recognition. Reward. ABB Assurance complémentaire A better world begins with you La version originale en langue

Plus en détail

Loi fédérale sur l assurance-chômage obligatoire et l indemnité en cas d insolvabilité

Loi fédérale sur l assurance-chômage obligatoire et l indemnité en cas d insolvabilité Loi fédérale sur l assurance-chômage obligatoire et l indemnité en cas d insolvabilité (Loi sur l assurance-chômage, LACI) Projet Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le

Plus en détail

Performance. Recognition. Reward. ABB Assurance complémentaire

Performance. Recognition. Reward. ABB Assurance complémentaire Titelbild: Illustration Foto, first level imagery Objekt Règlement, édition 2015 Performance. Recognition. Reward. ABB Assurance complémentaire A better world begins with you La version originale en langue

Plus en détail

Impôt fédéral direct Impôt anticipé. Berne, le 17 juillet 2008. Circulaire n o 18. Imposition des cotisations et des prestations du pilier 3a

Impôt fédéral direct Impôt anticipé. Berne, le 17 juillet 2008. Circulaire n o 18. Imposition des cotisations et des prestations du pilier 3a Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions AFC Division principale de l impôt fédéral direct, de l impôt anticipé, des droits de timbre Impôt fédéral direct Impôt anticipé

Plus en détail

Assurance obligatoire des soins

Assurance obligatoire des soins Assurance obligatoire des soins selon la Loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal) Conditions d assurance Sanitas Corporate Private Care Edition de janvier 2009 (version 2013) Organisme d assurance:

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS

ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS ACCORD RELATIF AU COMPTE EPARGNE TEMPS Entre la Direction Générale de la société Herakles, représentée par Philippe BOULAN, en sa qualité de Directeur des Ressources Humaines, D une part, Et les organisations

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie Ordonnance sur l assurance directe sur la vie (Ordonnance sur l assurance-vie, OAssV) Modification du 24 mars 2004 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 29 novembre 1993 sur l assurance-vie

Plus en détail

Conditions d assurance (CA) de PREVEA Assurance de capital en cas de décès et d invalidité consécutive à une maladie

Conditions d assurance (CA) de PREVEA Assurance de capital en cas de décès et d invalidité consécutive à une maladie Le Groupe Helsana comprend Helsana Assurances SA, Helsana Assurances complémentaires SA, Helsana Accidents SA, Avanex Assurances SA, Progrès Assurances SA, Sansan Assurances SA et Maxi.ch Assurances SA.

Plus en détail

Conditions générales pour l'assurance-vie individuelle

Conditions générales pour l'assurance-vie individuelle Conditions générales pour l'assurance-vie individuelle (Édition 2011 EEL008F5) Tables des matières 1 Bases du contrat 2 Déclaration obligatoire 2.1 Conséquences d'une réticence 3 Droit de révocation 4

Plus en détail

Convention de prévoyance Relation

Convention de prévoyance Relation Fondation de Prévoyance Cornèr Troisième Pilier Via Canova 16 6901 Lugano Switzerland Convention de prévoyance No. Relation Demande d ouverture d un compte de prévoyance lié auprès de la Fondation de Prévoyance

Plus en détail

Allianz Suisse Vie Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2007

Allianz Suisse Vie Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2007 Allianz Suisse Vie Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2007 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2007 Rudolf Alves Responsable Vie collective Chère lectrice, cher lecteur,

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3247 Convention collective nationale IDCC : 1513. ACTIVITÉS DE PRODUCTION DES

Plus en détail

Informations relatives à l assurance d indemnités journalières

Informations relatives à l assurance d indemnités journalières Personalamt des Kantons Bern Münstergasse 45 3011 Berne Téléphone 031 633 43 36 Téléfax 031 633 43 48 Office du personnel du canton de Berne Informations relatives à l assurance d indemnités journalières

Plus en détail

Encouragement à la propriété du logement

Encouragement à la propriété du logement Encouragement à la propriété du logement Directives de la Caisse de pension (CPS) concernant l acquisition d un logement en propriété Conditions concernant l encouragement à la propriété du logement au

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA) pour l assurance-accidents complémentaire selon la LAA Helsana Business Accident

Conditions générales d assurance (CGA) pour l assurance-accidents complémentaire selon la LAA Helsana Business Accident Edition 2006 Conditions générales d assurance (CGA) pour l assurance-accidents complémentaire selon la LAA Helsana Business Accident HEL-00051-fr-0808-02 Helsana Assurances SA est autorisée à entreprendre

Plus en détail

Plan social. pour le personnel au sol sous contrat de travail suisse. Swiss International Air Lines SA (SWISS) SEV-GATA PUSH SEC SSP

Plan social. pour le personnel au sol sous contrat de travail suisse. Swiss International Air Lines SA (SWISS) SEV-GATA PUSH SEC SSP Plan social pour le personnel au sol sous contrat de travail suisse Swiss International Air Lines SA (SWISS) et SEV-GATA PUSH SEC SSP Suisse Section Transports Aériens Sommaire 1 Objectif...3 2 Champ d

Plus en détail

Caisse de pension et propriété du logement/

Caisse de pension et propriété du logement/ Encouragement à la propriété du logement (EPL) Caisse de pension et propriété du logement/ Versement anticipé et mise en gage des avoirs issus du 2 e pilier Table des matières Mobilisation des capitaux

Plus en détail

À besoins particuliers, solutions particulières. Prévoyance complémentaire

À besoins particuliers, solutions particulières. Prévoyance complémentaire À besoins particuliers, solutions particulières Prévoyance complémentaire Table des matières À besoins particuliers, solutions particulières 3 Identifier et combler les lacunes de prévoyance 4 Prévoyance

Plus en détail

Description du produit BusinessComposit. Prévoyance professionnelle modulaire pour les petites et moyennes entreprises

Description du produit BusinessComposit. Prévoyance professionnelle modulaire pour les petites et moyennes entreprises Description du produit BusinessComposit Prévoyance professionnelle modulaire pour les petites et moyennes entreprises 1 Conforme au marché et aux courtiers Les courtiers veulent des solutions de prévoyance

Plus en détail

Aide-mémoire. Le présent aide-mémoire vous donne un aperçu de l application des dispositions relatives à la taxe spéciale.

Aide-mémoire. Le présent aide-mémoire vous donne un aperçu de l application des dispositions relatives à la taxe spéciale. Janvier 2015 Aide-mémoire relatif à l obligation de s acquitter de la taxe spéciale pour les requérants d asile, les personnes admises à titre provisoire et les personnes à protéger Le présent aide-mémoire

Plus en détail