16 Transport, stockage et traçabilité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "16 Transport, stockage et traçabilité"

Transcription

1 F - Produits phytosanitaires : les bons réflexes! 16 Transport, stockage et traçabilité OBJECTIF Connaître les obligations à respecter dans le cadre du transport et du stockage de produits phytosanitaires, ainsi que les règles de traçabilité Transport Deux tiers des spécialités commerciales des produits phytosanitaires sont classés comme matière dangereuse vis-à-vis de la réglementation du transport. Dans ce cadre, le transport des produits phytosanitaires est donc soumis à l Accord européen relatif au transport international des marchandises Dangereuses par Route (ADR). Le texte de référence français est l arrêté du 1er juin 2001 relatif au transport de matières dangereuses sur route dit «arrêté ADR», consolidé par ses différents arrêtés modificatifs. + Pour savoir si un produit phytosanitaire est classé «dangereux au transport» : rubrique 14 de la Fiche de Données de Sécurité. Pour chaque produit, un Code ONU leur est attribué. L arrêté ADR prévoit dans son article 29 une dérogation aux prescriptions générales de l ADR pour le transport agricole de produits phytosanitaires. Voici les conditions de dérogation : Transport des produits phytosanitaires Conditionnement de moins de 20 L (ou kg) Moins de 50 kg transportés* 50kg à moins d 1t transportés* > 1t* transportée Conditionnement > 20 L (ou kg) < 1t* > 1t* Agriculteurs dispensés de l application ADR Véhicule routier Véhicule agricole *La quantité est fonction de la catégorie de transport Transport autorisé (non soumis à l ADR) Dispense partielle Transport interdit Véhicule routier : véhicule à moteur conçu et construit pour le transport de personnes et ayant au moins quatre roues (article R311-1 du code de la route). Véhicule agricole : Comprend les tracteurs agricoles, les véhicules agricoles remorqués, les machines et instruments agricoles remorqués et les machines agricoles automotrices (article R311-1 du code de la route). Une flèche verte indique que l on peut transporter des produits phytosanitaires sans avoir à respecter les conditions particulières de l ADR (respect du code de la route et des recommandations ci-après). Une flèche orange indique que le transport est autorisé mais sous certaines conditions : Produits emballés, marqués et étiquetés Présence d un extincteur à poudre de 2kg et d une lampe de poche dans le véhicule Un document de transport avec mention «transport ne dépassant pas les limites libres prescrites au » Un panneau Interdit indique que l on ne peut pas transporter de produits phytosanitaires dans les conditions décrites. L ADR s applique normalement, les produits phytosanitaires doivent être transportés par un véhicule autorisé et signalé selon le règlement de l ADR. PRODUITS PHYTOS

2 16 F - Produits phytosanitaires : les bons réflexes! Transport, stockage et traçabilité - 2/6 Au-delà de ces seuils, la loi considère qu il ne s agit pas d un professionnel utilisant des produits phytosanitaires mais d un transporteur de marchandises dangereuses. A Si le transport est exempté de l application de l ADR Bien caler les bidons pour éviter qu ils ne se renversent (obligation du code de la route ; article R312-19). L idéal est d avoir des casiers non déplaçables. Les séparer de l habitacle du conducteur. Ne pas mettre côte à côte des produits comburants et des produits inflammables. Disposer d une réserve de matière absorbante, de gants et d un extincteur en cas d accident. Faire attention aux vapeurs toxiques qui s accumulent dans le véhicule (le ventiler). Transporter les produits dans des caisses plastiques étanches. B Si le transport doit suivre les consignes données par l ADR L ADR réglemente et impose l affichage du risque sur le véhicule, la possession de documents de transport, donne des prescriptions concernant le chargement et le déchargement. Pour tout renseignement complémentaire, s adresser à la DREAL ou à la DRIRE. Stockage L aménagement du local de stockage est défini par le décret n du 27 mai Les points suivants résument les obligations à suivre pour aménager un local de stockage de produits phytosanitaires ainsi que des recommandations améliorant la sécurité des personnes et de l environnement. 6 7 ES FONGICID HERBICIDES 12 ES INSECTICID CONS IGNES DE SÉ CURITÉ PPN U Local spécifique aux produits phytosanitaires, fermé à clé et ouvrant vers l extérieur 2 Local éloigné des cours d eau, à l écart des habi- tations (stockage enterré interdit). 3 Local identifié : affichage des consignes de sécu- rité et des numéros d urgence sur la porte 4 Sol étanche incluant un système de rétention : seuil de porte surélevé ou puisard 5 Étagères métalliques : en matériaux non absor- bants et incombustibles 6 Installation électrique aux normes : interrupteur à l extérieur du local, ampoule sous hublot étanche 7 Extincteur à poudre ABC placé à l extérieur du local 8 Point d eau à l extérieur du local 9 Stock de matière absorbante (sable, sciure) 10 Armoire spécifique aux Équipements de Protection Individuel (masque, combinaison, gant ) placé à l extérieur 11 Aération basse et haute sur des murs opposés favorisant une bonne ventilation 12 Produits conservés dans leur emballage d origine, clairement étiquetés. Les bidons les plus lourds sont rangés en bas de l armoire 13 PPNU (Produits Phytosanitaires Non Utilisables) stockés à part, clairement identifiés 14 Produits les plus dangereux T, T+, CMR séparés des autres produits 15 Ustensiles de dosage clairement identifiés

3 F - Produits phytosanitaires : les bons réflexes! Transport, stockage et traçabilité - 3/616 A Obligations réglementaires Fermé à clé si petit stock, une armoire fermée à clé remplace le local dans les petites collectivités Spécifique aux produits phytosanitaires Produits très toxiques (T+, T, C,M,R Cancérigène, Mutagène, Reprotoxique) rangés séparément des autres dans l armoire Ouverture de la porte vers l extérieur Ventilé ou aéré Installation électrique conforme à la norme NF-C : Interrupteur à l extérieur du local Ampoule sous hublot étanche Extincteur à poudre ABC signalé à l extérieur du local Panneaux de signalisation «Local phytosanitaire» et «interdiction de boire, manger et fumer» Étagères fixées en matériaux imperméables Produits conservés dans leur emballage d origine B Recommandations Éloigné de zones sensibles (habitations, sources naturelles, stockage de combustibles ) Disposer d un système hors-gel et éviter les hautes températures Disposer d un seuil de porte Sol étanche avec récupération des eaux, non glissant et facilement nettoyable Matières absorbantes (sciure, sable ) dans le local Produits dangereux stockés à hauteur d homme Les ustensiles de dosage doivent être : Identifiés Ne servir qu à cet usage Être stockés dans le local Consignes de sécurité affichées Produits phytosanitaires isolés du sol et stockés sur des étagères métalliques Fiches de Données de Sécurité disponibles Numéros d urgence affichés Interdiction de stocker les Equipements de Protection Individuelle (EPI) à l intérieur du local et les conserver à portée de mains Point d eau à proximité, à l extérieur du local Mise à disposition des installations sanitaires sur le lieu de travail (à l extérieur du local) Produits classés CMR clairement identifiés, classés à part Produits non utilisables ou périmés séparés des produits toujours en service Les produits non utilisables ou périmés doivent être clairement identifiés Emballages vides rincés ou stockés temporairement avant collecte dans une zone sécurisée Produits les plus dangereux rangés dans une armoire fermée à clef Produits rangés par toxicité et par catégorie Produits corrosifs et les plus gros contenants rangés en bas de l étagère État des stocks affiché Liste des produits homologués en stock (à jour) Produits datés dès leur arrivée et produits les plus anciens utilisés en priorité + Les numéros renvoient aux indications en dessous du local phytosanitaires p Si les quantités stockées sont minimes, une armoire fermée à clef (si produits T, T+, C, M, R) et ayant des dispositifs de sécurité peut suffire. Le matériau de l armoire doit être non absorbant (en métal, par exemple) ; le bois est à proscrire. Dans tous les cas, l armoire doit être signalée par un affichage spécifique. Le stockage ne doit pas dépasser les seuils suivants (décret n du 11/03/96 du Code de l Environnement) : 15 tonnes de produits classés T ou autre classement 2 tonnes de produits comburants 1 tonne de produits toxiques T liquides 200 kg de produits très toxiques T+ solides 50 kg de produits très toxiques T+ liquides Il est toutefois admis la présence de 1 tonne de produits classés pendant la durée des traitements et au plus pendant 10 jours. PRODUITS PHYTOS

4 16 Transport, stockage et traçabilité - 4/6 F - Produits phytosanitaires : les bons réflexes! Dans les autres cas, il est nécessaire de déclarer les lieux de stockage comme installation classée (régime des Installations Classées pour la Protection de l Environnement - ICPE). Traçabilité Pour assurer la traçabilité et une bonne gestion des risques, il faut procéder à des enregistrements, en particulier : A Gestion des stocks de produits phytosanitaires Nom Cat. Quantité Formule Date entrée commercial initiale achetée (achat) Date sortie (utilisation) Quantité sortie Stock restant Gestion de l emballage vide Date limite d utilisation* Nom de l applicateur * Date de péremption ou éventuellement d interdiction B Enregistrement des préparations de bouillie Date Préparateur Lieu surface Proximité de l eau Nom du produit Dose Culture Quantité de bouillie C Enregistrement des traitements phytosanitaires Date Applicateur Lieu Conditions climatiques surface Surface (en m 2 ou en ha) matériel utilisé Culture Facteur déclenchant (préventif, curatif ) Nom commercial du produit utilisé Quantité de bouillie ZNT? Délai de réentrée et mise en place Autre méthode utilisée (lutte biologique ou physique) Remarque

5 F - Produits phytosanitaires : les bons réflexes! Transport, stockage et traçabilité - 5/616 D Enregistrement personnel : application Date Lieu Durée du traitement matériel utilisé Autre méthode utilisée (lutte biologique ou physique) Bottes de traitement combinaison* Gants Lunettes Masque** Remarques * 3, 4 ou 5/6 + nombre d utilisations ** type de cartouche et durée d utilisation antérieure E Enregistrement : gestion des effluents à la parcelle Date Applicateur Nature de l effluent produit Nom commercial du produit Dosage initial (si bouillie) Taux de dilution Épandage ou vidange? Lieu / culture surface matériel utilisé Remarques Il est également nécessaire d avoir un suivi sur les points suivants : Gestion des stocks d EPI Entretien du matériel de pulvérisation : pulvérisateur à dos Entretien du matériel de pulvérisation : pulvérisateur à rampe Enregistrement des transports de produits Enregistrement personnel : préparation bouillie Enregistrement : gestion des effluents à l atelier Ce qu il faut retenir Le transport de certains produits phytosanitaires est réglementé selon l ADR Des dérogations existent pour les agriculteurs et les transports de produits dans des véhicules non agricoles Respecter les prescriptions, c est réduire les risques pour la santé et l environnement Respecter les recommandations permet de : Assurer la sécurité des personnes et du milieu Limiter les risques d incendie Conserver l intégrité des propriétés du produit ainsi que son efficacité Manipuler les produits en sécurité Enregistrer tout ce qui concerne la manipulation de produits phytosanitaires PRODUITS PHYTOS

6 16 Transport, stockage et traçabilité - 6/6 F - Produits phytosanitaires : les bons réflexes! + POUR ALLER PLUS LOIN Contacter la DREAL de votre région ADR : Site de Legifrance Memento ADR Contacter votre FREDON, MSA (service SST) ou Chambre d Agriculture Fiche du CORPEN «Le stockage sur l exploitation» Site du ministère de l écologie Rubrique Construction, urbanisme, aménagement et ressources naturelles > Eau et biodiversité > Eaux et milieux aquatiques > La lutte contre les pollutions > Le Comité d Orientation pour des Pratiques agricoles respectueuses de l ENvironnement (CORPEN) > Les productions du Corpen Plaquette «Phytos/Désinfectants : stockez vos produits en bon professionnel!» Ministère de l Agriculture et de la MSA. MAP_ janvier_2007_cle83b939.pdf Site de la DRAAF Lorraine Rubrique Protection des végétaux > Produits phytosanitaires > Stockage Guide de conception de locaux de stockage pour produits phytosanitaires de la MSA Site de la MSA Rubrique Santé Sécurité Travail > Connaissance des risques > Chimique et phytosanitaire

QUELLES SONT LES QUESTIONS A SE POSER?

QUELLES SONT LES QUESTIONS A SE POSER? Page : 1/5 QUELLES SONT LES QUESTIONS A SE POSER? Avant d envisager l aménagement ou la construction d un local ou d une armoire de stockage des produits, il faut se poser plusieurs questions : - L existant

Plus en détail

age e sur l exploitation

age e sur l exploitation -I - Du choix des produits phytosanitaires à leur stockage Fiche I - 5 Le stockag age e sur l exploitation ÉLÉMENTS DE RÉGLEMENTATION ne nécessite pas de déclaration en préfecture, à condition de respecter

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME

CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME Dispositions générales Risque chimique Dans tous les cas, se reporter à la Fiche de Données de Sécurité de chaque produit (fournie à l utilisateur par le fabricant

Plus en détail

Produits phytosanitaires

Produits phytosanitaires Produits phytosanitaires CONCEPTION Extincteur à proximité du local Point d eau à proximité du local Au minimum, pour toutes exploitations Il faut un local, un conteneur, ou une armoire : - réservé au

Plus en détail

Dangers des gaz NATURE : TEMPERATURE : PRESSION : Transport de gaz dans des véhicules non ADR (Qté transportée < Qté définies par le 1.1.3.

Dangers des gaz NATURE : TEMPERATURE : PRESSION : Transport de gaz dans des véhicules non ADR (Qté transportée < Qté définies par le 1.1.3. Dangers des gaz NATURE : Gaz inerte : Azote, Argon, CO2, Hélium Gaz comburant : Oxygène, Protoxyde d azote Gaz inflammable : Hydrogène, Acétylène, Propane Gaz toxique : Ammoniac, Chlore, Fluor, SO2 Risque

Plus en détail

Les règles d utilisation des. produits phytopharmaceutiques. en Zones Non Agricoles

Les règles d utilisation des. produits phytopharmaceutiques. en Zones Non Agricoles Les règles d utilisation des produits phytopharmaceutiques en Zones Non Agricoles DRAAF-SRAL 1/ Qu est-ce qu un produit phytopharmaceutique? Produit phytosanitaire = Produit phytopharmaceutique = pesticides

Plus en détail

RECOMENDATIONS AUX DISTRIBUTEURS POUR LE TRANSPORT ET LE STOCKAGE DU CHEMTANE 2

RECOMENDATIONS AUX DISTRIBUTEURS POUR LE TRANSPORT ET LE STOCKAGE DU CHEMTANE 2 RECOMENDATIONS AUX DISTRIBUTEURS POUR LE TRANSPORT ET LE STOCKAGE DU CHEMTANE 2 TRANSPORT: Classement du produit pour le transporteur Le classement du produit Chemtane 2 pour le transporteur est le suivant:

Plus en détail

TRANSPORT DE CARBURANT

TRANSPORT DE CARBURANT Pôle Santé / Sécurité TRANSPORT DE CARBURANT Fiche pratique Version 2 Créée le 06/04/05 Dernière mise à jour : 12/01/10 Nb de pages : 4 La plupart des collectivités varoises transportent de l essence et

Plus en détail

Le risque chimique. Journée d information des assistants de prévention. 17, 26 et 30 septembre

Le risque chimique. Journée d information des assistants de prévention. 17, 26 et 30 septembre Le risque chimique Journée d information des assistants de prévention 17, 26 et 30 septembre Le risque chimique Retour d expérience 2 exemples : Les produits de nettoyage des locaux Les produits phytosanitaires

Plus en détail

LE PROTOCOLE DE SECURITE

LE PROTOCOLE DE SECURITE Fiche outil n 7 LE PROTOCOLE DE SECURITE Dans le cadre des opérations de chargement et de déchargement La présente fiche outil est constituée des éléments suivants : - Une fiche explicative concernant

Plus en détail

Les produits phytosanitaires

Les produits phytosanitaires Les produits phytosanitaires La plupart des collectivités utilisent des herbicides pour le désherbage de la voirie et des espaces verts, dans un objectif esthétique et d entretien des infrastructures.

Plus en détail

Stockage des Marchandises Dangereuses 1 Jour Transport Route 2 jours

Stockage des Marchandises Dangereuses 1 Jour Transport Route 2 jours Stockage des Marchandises Dangereuses 1 Jour Transport Route 2 jours Objectif Être capable : - d'appliquer la réglementation relative au transport des marchandises dangereuses et au stockage. - de rechercher

Plus en détail

Le Négoce Agricole, votre partenaire professionnel

Le Négoce Agricole, votre partenaire professionnel Le Négoce Agricole, votre partenaire professionnel Edition Novembre 2011 Mon livret phytos Ce livret appartient à.............................................. EXPLOITATION/ENTREPRISE Nom :..........................

Plus en détail

PRODUITS PHYTOSANITAIRES ET COLLECTIVITES LOCALES Memento des principaux points réglementaires

PRODUITS PHYTOSANITAIRES ET COLLECTIVITES LOCALES Memento des principaux points réglementaires PRODUITS PHYTOSANITAIRES ET COLLECTIVITES LOCALES Memento des principaux points réglementaires Guide distribué par : FREDON de Picardie Contact : Juliette Léauté - 0322336716 fredonpicardie@wanadoo.fr

Plus en détail

Gérer au mieux l utilisation des produits phytosanitaires à la ferme

Gérer au mieux l utilisation des produits phytosanitaires à la ferme Gérer au mieux l utilisation des produits phytosanitaires à la ferme Entreprise agréée par le Ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt pour les activités de distribution et d application

Plus en détail

Prévention LE STOCKAGE DE CARBURANT. Infos SOMMAIRE : LE STOCKAGE DE CARBURANT

Prévention LE STOCKAGE DE CARBURANT. Infos SOMMAIRE : LE STOCKAGE DE CARBURANT Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Dordogne - Infos Prévention n 16 Janvier 2011 Infos Prévention LE STOCKAGE DE CARBURANT SOMMAIRE : LE STOCKAGE DE CARBURANT 1- Les lieux de

Plus en détail

Déchets dangereux dans l entreprise

Déchets dangereux dans l entreprise Déchets dangereux dans l entreprise Pe! é t i r u c é s z e s n Déchets dangereux Les déchets dangereux sont présents dans toutes les activités industrielles! Chaque année, les entreprises industrielles,

Plus en détail

Utiliser en sécurité les produits dangereux

Utiliser en sécurité les produits dangereux Utiliser en sécurité les produits dangereux Savoir lire l étiquette Les nouveaux pictogrammes de danger 7 3 2 Explosif Inflammable Comburant 4 Gaz sous pression Corrosif Toxique/mortel 5 6 Nocif/altération

Plus en détail

GUIDE DES BONNES PRATIQUES. Produits phytosanitaires PREMIERS SOINS NUMÉROS D URGENCE ÉTIQUETAGE ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE

GUIDE DES BONNES PRATIQUES. Produits phytosanitaires PREMIERS SOINS NUMÉROS D URGENCE ÉTIQUETAGE ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE PREMIERS SOINS NUMÉROS D URGENCE ÉTIQUETAGE ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE TRANSPORT MANIPULATION DES MARCHANDISES STOCKAGE ENTRETIEN DU MATÉRIEL GUIDE DES BONNES PRATIQUES Produits phytosanitaires

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté du 17 octobre 2007 modifiant l arrêté du 2 mai 2002 modifié relatif aux prescriptions

Plus en détail

Assurer la sécurité des personnes Assurer la sécurité des milieux naturels Conserver les qualités des produits stockés

Assurer la sécurité des personnes Assurer la sécurité des milieux naturels Conserver les qualités des produits stockés Phytos / Désinfectants Stockez vos produits en bon professionnel! LOCAL OU ARMOIRE DE STOCKAGE (*) eigences de base : Assurer la sécurité des personnes Assurer la sécurité des milieu naturels Conserver

Plus en détail

Stockage de produits chimiques

Stockage de produits chimiques Conseils prévention Santé au travail Crée le 28/04/2011 par VK Mise à jour 28/04/2011 par VK Stockage de produits chimiques 1 Risques liés au stockage de produits chimiques...2 2 Règles générales...2 3

Plus en détail

Fertilisation. et protection. des cultures

Fertilisation. et protection. des cultures Fertilisation et protection des cultures Fertilisation et protection des cultures EMBALLAGES VIDES DE PRODUITS PHYTOSANITAIRES (EVPP) Les EVPP sont composés de : - bidons en plastique d une contenance

Plus en détail

Fiche de prévention - Réglementation

Fiche de prévention - Réglementation etin Santé Sécurité au ail dans les Collectivités N 1 - Avril Fiche de prévention - Réglementation N 2 LES PRODUITS CHIMIQUES : la fiche de donnée de sécurité & l étiquetage Mise à jour : Janvier 2011

Plus en détail

MON LIVRET PHYTOS Edition Novembre 2011

MON LIVRET PHYTOS Edition Novembre 2011 MON LIVRET PHYTOS Edition Novembre 2011 Mon livret phytos Ce livret appartient à......................... EXPLOITATION/ENTREPRISE Nom :...................................... Adresse (siège social) :...................................................................

Plus en détail

Gestion des effluents et autres déchets phytosanitaires

Gestion des effluents et autres déchets phytosanitaires NOTE TECHNIQUE Gestion des effluents et autres déchets phytosanitaires en agriculture n Comment les limiter? n Quels moyens de gestion? L utilisation de produits phytosanitaires génère des déchets dangereux

Plus en détail

Le Président du Centre de Gestion. Mesdames et Messieurs Les Maires et Présidents Des collectivités affiliées

Le Président du Centre de Gestion. Mesdames et Messieurs Les Maires et Présidents Des collectivités affiliées Centre Départemental de Gestion du Cher ZA Le Porche 18340 PLAIMPIED-GIVAUDINS Tél. : 02.48.50.82.50 Fax : 02.48.50.37.59 www.cdg18.fr Adresse postale B.P. 2001 18026 BOURGES Cedex Le Président du Centre

Plus en détail

QUELQUES EXEMPLES D AMÉNAGEMENTS PHYTOSANITAIRES

QUELQUES EXEMPLES D AMÉNAGEMENTS PHYTOSANITAIRES QUELQUES EXEMPLES D AMÉNAGEMENTS PHYTOSANITAIRES Le lieu de stockage phytosanitaire L aire de remplissage Les équipements du pulvérisateur Le local clé en main Affiches signalétiques Armoire phytosanitaire

Plus en détail

Règlement TMD juillet 2014 : CE QUI CHANGE

Règlement TMD juillet 2014 : CE QUI CHANGE TRANSPORT Règlement TMD juillet 2014 : CE QUI CHANGE Depuis le 15 juillet 2014, deux règlements modifiant le RTMD (Règlement sur le transport des marchandises dangereuses) du gouvernement fédéral ont été

Plus en détail

Formation Encadrants SEI CORSE / Sous-section 4

Formation Encadrants SEI CORSE / Sous-section 4 Formation Encadrants SEI CORSE / Sous-section 4 Gestion des déchets amiante Compléments d information transport / ADR Règlementation ADR 2015, Exemption partielle et dérogation 1 Amiante sous forme de

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT. Documents de base pour conception du Classeur Phyto

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT. Documents de base pour conception du Classeur Phyto LIVRET D ACCOMPAGNEMENT Documents de base pour conception du Classeur Phyto A - GESTION DU PERSONNEL- CERTIFICATS INDIVIDUELS A1 Organigramme du personnel et responsabilités de chacun pour le service A2

Plus en détail

ESSENTIEL PREVENTION AFFICHAGE SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL DANS LES ENTREPRISES

ESSENTIEL PREVENTION AFFICHAGE SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL DANS LES ENTREPRISES ESSENTIEL PREVENTION AFFICHAGE SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL DANS LES ENTREPRISES Définition Une signalisation ou un affichage sécurité doit être mise en place dans l entreprise lorsqu un risque ne peut

Plus en détail

Prévention. Le risque chimique (2) : Infos. La démarche de prévention. Activités concernées : SOMMAIRE : LE RISQUE CHIMIQUE

Prévention. Le risque chimique (2) : Infos. La démarche de prévention. Activités concernées : SOMMAIRE : LE RISQUE CHIMIQUE Infos Prévention SOMMAIRE : LE RISQUE CHIMIQUE Activités concernées Les évènements indésirables dus à l utilisation de produits dangereux Les voies de pénétration dans l organisme Les dangers et risques

Plus en détail

S3.4 La prévention des risques professionnels

S3.4 La prévention des risques professionnels CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNEL RÉPARATION DES CARROSSERIES Classe de seconde Document professeur SAVOIRS ASSOCIÉS DÉVELOPPÉS Savoirs S3.4.1 Les enjeux sociaux des accidents du travail. S3.4.2 Le processus

Plus en détail

MÉMO SANTÉ RISQUES CHIMIQUES PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS

MÉMO SANTÉ RISQUES CHIMIQUES PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS MÉMO SANTÉ PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS RISQUES CHIMIQUES Poussières, produits chimiques,... Le travail sur chantier vous expose à des risques qu il ne faut pas négliger. Pour protéger votre santé, adoptez

Plus en détail

FICHE DE DONNÈES DE SÉCURITÉ. Code produit : CIRE 213 Version : 1 date : 20/05/2007

FICHE DE DONNÈES DE SÉCURITÉ. Code produit : CIRE 213 Version : 1 date : 20/05/2007 Produit CIRE 213 page : 1/5 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIÉTÉ Nom du Produit : CIRE 213 Nom : Bibliothèque nationale de France Adresse : Château de Sablé 72300 Sablé sur Sarthe Téléphone :

Plus en détail

Utiliser en sécurité les produits dangereux

Utiliser en sécurité les produits dangereux Utiliser en sécurité les produits dangereux Savoir lire l étiquette Les nouveaux pictogrammes de danger Explosif Inflammable Comburant Gaz sous pression Corrosif Toxique/mortel Nocif/altération de la santé

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale

Fonction Publique Territoriale Fonction Publique Territoriale CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2EME CLASSE DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SPECIALITE : MAGASINAGE DES ATELIERS MERCREDI 17 SEPTEMBRE 2008 EPREUVE

Plus en détail

Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST. Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST

Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST. Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST Risques pour la santé et la sécurité : évaluation et balises d intervention de la CSST Luc Ménard Direction de la prévention-inspection CSST Plan de présentation INTRODUCTION 1. Chambre de mélange 2. Entreposage

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.13

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.13 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.13 Stockage de liquides inflammables Installations non classées pour la protection de l environnement Arrêté du 1er juillet 2004 fixant les règles techniques

Plus en détail

La Certification d entreprise pour les distributeurs, applicateurs, et conseillers sur les produits phytopharmaceutiques

La Certification d entreprise pour les distributeurs, applicateurs, et conseillers sur les produits phytopharmaceutiques La Certification d entreprise pour les distributeurs, applicateurs, et conseillers sur les produits phytopharmaceutiques par Bureau Veritas Certification France Origine Grenelle de l Environnement : Article

Plus en détail

Bilan annuel sécurité environnement 2014

Bilan annuel sécurité environnement 2014 27 octobre 2015 1 2 Bilan annuel sécurité environnement 2014 L activité du site en quelques chiffres Bilan environnemental 2014 Bilan des incidents / accidents en 2014 Formations Exercices et contrôles

Plus en détail

LES PRODUITS CHIMIQUES

LES PRODUITS CHIMIQUES LES PRODUITS CHIMIQUES Dernière révision du document : août 2015 RÉFÉRENCES RÉGLEMENTAIRES Règlement (CE) n 1272/2008 du Parlement européen et du Conseil du 16/12/2008 relatif à la classification, à l'étiquetage

Plus en détail

Les déchets inertes. Les installations de stockage de déchets inertes ISDI. 1 er et 2 décembre 2014. DDTM 64 SDREM 1 er et 2 décembre 2014 1 / 17

Les déchets inertes. Les installations de stockage de déchets inertes ISDI. 1 er et 2 décembre 2014. DDTM 64 SDREM 1 er et 2 décembre 2014 1 / 17 Les déchets inertes Les installations de stockage de déchets inertes ISDI 1 er et 2 décembre 2014 DDTM 64 SDREM 1 er et 2 décembre 2014 1 / 17 Les déchets inertes Références règlementaires : Directive

Plus en détail

LE RISQUE INCENDIE. Introduction

LE RISQUE INCENDIE. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction LE RISQUE INCENDIE Contrairement à des idées reçues, la survenance d un incendie reste une probabilité

Plus en détail

Réglementation installation classée feux d'artifices - stockage ---- Réunion du 21 juin 2013. DREAL Poitou-Charentes

Réglementation installation classée feux d'artifices - stockage ---- Réunion du 21 juin 2013. DREAL Poitou-Charentes Réglementation installation classée feux d'artifices - stockage ---- Réunion du 21 juin 2013 DREAL Poitou-Charentes 1. Réglementation ICPE stockage d'explosifs Artifices de divertissement : explosifs Rubrique

Plus en détail

25/11/2010. La nouvelle réglementation des distributeurs de carburants. Réunion d information. Sommaire. 1 Nouvelle rubrique ICPE

25/11/2010. La nouvelle réglementation des distributeurs de carburants. Réunion d information. Sommaire. 1 Nouvelle rubrique ICPE La nouvelle réglementation des installations de distribution de carburants & les aides financières du CPDC Véronique Poutas Responsable Environnement pour les 2 CCI de l Aude Pierre Vicart Secrétaire Général

Plus en détail

Cahier des charges pour le lieu de stockage

Cahier des charges pour le lieu de stockage Cahier des charges pour le lieu de stockage Conditionnalité PAC : stockage Spécifique Aéré Fermé à clé Produits : dans leurs emballages d origine avec étiquettes rangés par toxicité (T+, T, CMR à part)

Plus en détail

Comment conserver les produits phytopharmaceutiques en toute sécurité?

Comment conserver les produits phytopharmaceutiques en toute sécurité? Comment conserver les produits phytopharmaceutiques en toute sécurité? Attention, tout nouveau local de stockage devra directement être conforme à l ensemble des exigences présentées dans ce document Actuellement

Plus en détail

Newsletter N 44- avril 2012. La règlementation transport de marchandises dangereuses par route (ADR) L ADR : France Formations

Newsletter N 44- avril 2012. La règlementation transport de marchandises dangereuses par route (ADR) L ADR : France Formations France Formations De: France Formations [contact1@fr-formations.com] Envoyé: mercredi 18 avril 2012 12:38 Objet: LETTE INFO N 44 avril 2012- L'AD Newsletter N 44- avril 2012 Tous les éléments cités sur

Plus en détail

Produits dangereux stockés à l intérieur d un bâtiment

Produits dangereux stockés à l intérieur d un bâtiment Produits dangereux stockés à l intérieur d un bâtiment Respecter les conditions de stockage ok, à faire interdit, à éviter SAUF = exceptions, dérogations informations complémentaires Cliquez sur ces logos

Plus en détail

Note. Charte Hygiène et Sécurité

Note. Charte Hygiène et Sécurité 1/5 Préambule L ENSCMu est un ERP (Etablissement Recevant du Public) de 3 ème catégorie, de type R (enseignement et recherche). Dans ce cadre, l école est soumise au respect de différentes réglementations

Plus en détail

LE STOCKAGE ET LE TRANSPORT DES CARBURANTS

LE STOCKAGE ET LE TRANSPORT DES CARBURANTS F I C H E P R E V E N T I O N N 1 6 «H Y G I E N E S E C U R I T E» LE STOCKAGE ET LE TRANSPORT DES CARBURANTS INTRODUCTION Dans le cadre d activités réalisées principalement par les services techniques

Plus en détail

Prévenir le risque d explosion

Prévenir le risque d explosion bouteilles d acétylène, d oxygène & de gaz inflammables : Prévenir le risque d explosion Transport en véhicule léger Stockage hors véhicule Association Française 14, rue de la République 92800 Puteaux

Plus en détail

Planification des locaux de stockage spéciaux

Planification des locaux de stockage spéciaux Constructions rurales Planification des locaux de stockage spéciaux Constat Constat Exigences Exigences Objectifs Objectifs Comment? Comment? Constat Stockage spécial? Toute exploitation agricole

Plus en détail

A796 Carton de 4 vaporisateurs de 150 ml Désodorisant d ambiance

A796 Carton de 4 vaporisateurs de 150 ml Désodorisant d ambiance Page 1/6 FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1 IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ Identification de la préparation : Code produit : Utilisation de la préparation : AIFLOR PARFUM D AMBIANCE

Plus en détail

nouvelle réglementation 2013

nouvelle réglementation 2013 Pressing : nouvelle réglementation 2013 SOURCES D INFORMATION Nomenclature des installations classées pour la protection de l environnement Arrêté du 5 décembre 2012 modifiant l arrêté du 31 août 2009

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Mécanique automobile Si vous réalisez également des activités de démontage des voitures ou des travaux sur la carrosserie, reportez-vous également aux fiches correspondantes. L environnement dans l Artisanat

Plus en détail

Aire individuelle de remplissage et de lavage du pulvérisateur

Aire individuelle de remplissage et de lavage du pulvérisateur Aire individuelle de remplissage et de lavage du pulvérisateur Dans le cadre du traitement des cultures, plusieurs mesures doivent être mises en œuvre afin d assurer la protection de l utilisateur et de

Plus en détail

STOCKAGE DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES. - La réglementation - Les obligations - Les bonnes pratiques

STOCKAGE DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES. - La réglementation - Les obligations - Les bonnes pratiques STOCKAGE DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES - La réglementation - Les obligations - Les bonnes pratiques PREAMBULE Ce document a pour mission, tout d abord, d attirer l attention des utilisateurs de produits

Plus en détail

Le nettoyage du pulvérisateur

Le nettoyage du pulvérisateur Prévenir la contamination de l'eau par des sources ponctuelles Le nettoyage du pulvérisateur Page 1 TOPPS Le projet TOPPS (acronyme de Train the Operators to Prevent Pollution from Point Sources by pesticides),

Plus en détail

Photographie. Les déchets. Déchets banals (DIB) Déchets dangereux (DIS)

Photographie. Les déchets. Déchets banals (DIB) Déchets dangereux (DIS) 1 Les déchets Les déchets issus des activités de photographie peuvent être classés en deux catégories : Les déchets banals (DIB) non dangereux, mais qui peuvent dégrader l environnement s ils ne sont pas

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Electricité L environnement dans l Artisanat Les déchets Les déchets issus de l activité d électricien peuvent être classés en trois catégories : Les déchets inertes, qui représentent des volumes importants.

Plus en détail

LE GUIDE RÉGLEMENTAIRE ET DE BONNES PRATIQUES D ENTRETIEN DES ESPACES PUBLICS

LE GUIDE RÉGLEMENTAIRE ET DE BONNES PRATIQUES D ENTRETIEN DES ESPACES PUBLICS LE GUIDE RÉGLEMENTAIRE ET DE BONNES PRATIQUES D ENTRETIEN DES ESPACES PUBLICS L Union des entreprises pour la Protection des Jardins et des espaces publics souhaite alerter les élus de toute l information

Plus en détail

Transport et stockage des produits classés dangereux et assimilés

Transport et stockage des produits classés dangereux et assimilés Transport et stockage des produits classés dangereux et assimilés Jacques JOUANNEAU Pierre-Jean CHAFOIX Les enjeux Comment mieux se repérer dans le foisonnement des textes réglementaires? Comment répondre

Plus en détail

Réaménagement de la soute à produits chimiques

Réaménagement de la soute à produits chimiques Réaménagement de la soute à produits chimiques CAHIER DES CHARGES Maître de l'ouvrage : INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Etablissement public à caractère Scientifique et Technologique 28 rue

Plus en détail

Entretien des locaux Utilisation de produits chimiques

Entretien des locaux Utilisation de produits chimiques HYGIENE & SECURITE Entretien des locaux Utilisation de produits chimiques Irritations, brûlures, allergies, maladies, l utilisation de produits chimiques lors de l entretien des locaux expose les agents

Plus en détail

REFONTE DE LA NOMENCLATURE ICPE EN 2015

REFONTE DE LA NOMENCLATURE ICPE EN 2015 REFONTE DE LA NOMENCLATURE ICPE EN 2015 LES RUBRIQUES 4000 À qui s adresse cette plaquette? À toute ICPE susceptible d utiliser, fabriquer ou stocker des produits dangereux ( substances, mélanges ou déchets

Plus en détail

500 ml. BASF Agro S.A.S. 21, chemin de la Sauvegarde 69134 ECULLY cedex Tél. 04 72 32 45 45

500 ml. BASF Agro S.A.S. 21, chemin de la Sauvegarde 69134 ECULLY cedex Tél. 04 72 32 45 45 MYTHIC 10 SC Préparation biocide (TP18) pour lutter contre les fourmis et les punaises des lits Suspension concentrée (SC) contenant : 106 g/l de chlorfenapyr (N CAS : 122453-73-0) MYTHIC 10 SC - (chlorfénapyr

Plus en détail

Fiche méthodologique pour l étude des PLU. La prise en compte des canalisations de transport de matières dangereuses

Fiche méthodologique pour l étude des PLU. La prise en compte des canalisations de transport de matières dangereuses Fiche méthodologique pour l étude des PLU Dans le cadre de l évolution de l action de l État en Isère, une démarche a été entreprise en vue d élaborer des positions partagées en matière d urbanisme. Elle

Plus en détail

Santé sécurité et conditions de travail dans les crèches, jardins d enfant, halte garderie, maternelles

Santé sécurité et conditions de travail dans les crèches, jardins d enfant, halte garderie, maternelles http://www.sud-travail-affaires-sociales.org Travail affaires sociales Santé sécurité et conditions de travail dans les crèches, jardins d enfant, halte garderie, maternelles Voir la fiche secteur tertiaire

Plus en détail

Programme de prévention Service de sécurité incendie

Programme de prévention Service de sécurité incendie Général ACCÈS AUX BÂTIMENTS diverses, chutes et glissades Prévenir le supérieur immédiat lorsque l accès au bâtiment n est pas sécuritaire. Installer un système d éclairage aux entrées et dans le stationnement

Plus en détail

Le Transport des Matières Dangereuses

Le Transport des Matières Dangereuses Section des produits chimiques Service du pharmacien cantonal 24, avenue de Beau-Séjour 1206 Genève Le Transport des Matières Dangereuses tél.: 022/546.51.90(88) fax.: 022/546.51.89 section.toxiques@etat.ge.ch

Plus en détail

Guide de conception de locaux de stockage pour produits phytosanitaires

Guide de conception de locaux de stockage pour produits phytosanitaires Guide de conception de locaux de stockage pour produits phytosanitaires SommaireSommaireSommaire santé - sécurité au travail Glossaire 1 Généralités Code du travail - art. R4541-3 et R4541-4 Décret n 87-361

Plus en détail

Gestion des risques et Installations Classées pour la Protection de l Environnement

Gestion des risques et Installations Classées pour la Protection de l Environnement Réglementation ICPE Gestion des risques et Installations Classées pour la Protection de l Environnement Législation applicable En France, 500 000 établissements relèvent actuellement de la législation

Plus en détail

Stockage et transport des produits biocides. JOURNEES TECHNIQUES 2016 LILLE Philippe GOUJON

Stockage et transport des produits biocides. JOURNEES TECHNIQUES 2016 LILLE Philippe GOUJON Stockage et transport des produits biocides JOURNEES TECHNIQUES 2016 LILLE Philippe GOUJON 1 Transport des biocides Le contexte Pas de règlementation spécifique aux biocides Un ensemble de réglementations

Plus en détail

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE de en Martinik NOTICE HYGIENE ET SECURITE BUREAU VERITAS ASEM Dossier n 6078462 Révision 2 Octobre 2014 Page 1 de en Martinik SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJET DE LA NOTICE... 3 1.2 CADRE REGLEMENTAIRE...

Plus en détail

Démolisseur automobile

Démolisseur automobile 1 Les déchets Les déchets issus des activités de démolition automobile peuvent être classés en deux catégories : Les déchets banals (DIB) non dangereux, mais qui peuvent dégrader l environnement s ils

Plus en détail

PROTOCOLE DE SECURITE POUR LE CHARGEMENT ET DECHARGEMENT DE MARCHANDISES A L USINE DE SAILLAT

PROTOCOLE DE SECURITE POUR LE CHARGEMENT ET DECHARGEMENT DE MARCHANDISES A L USINE DE SAILLAT Réf. : 1997021 30/05/2012 Usine de Saillat PROTOCOLE DE SECURITE POUR LE CHARGEMENT ET DECHARGEMENT DE MARCHANDISES A L USINE DE SAILLAT Date d établissement : Nature des opérations : Chargement Déchargement

Plus en détail

EVALUATION DU RISQUE CHIMIQUE

EVALUATION DU RISQUE CHIMIQUE EVALUATION DU RISQUE CHIMIQUE Cette évaluation doit être systématique, quelle que soit l activité de l entreprise, même s il n y a pas d exposition a priori du fait des activités de travail. L'objectif

Plus en détail

SYMBOLES ET INDICATION DE DANGER DES SUBSTANCES

SYMBOLES ET INDICATION DE DANGER DES SUBSTANCES UN PRODUIT PHYTOSANITAIR CONTINT PRATIQUMNT TOUJOURS LS COMPOSANTS SUIVANTS : - Une ou plusieurs matières actives - Une charge inerte amorphe (eau, argile, cellulose ) - Un ou des adjuvants Les adjuvants

Plus en détail

Le Risque Chimique : Evaluation et Prévention

Le Risque Chimique : Evaluation et Prévention Le Risque Chimique : Evaluation et Prévention Le Risque Chimique et Produits Chimiques Omniprésents dans le milieu professionnel : près de 40% des salariés sont exposés à au moins 1 produit chimique (SUMER

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE ANTI-MOUSSE CONCENTRE 10

FICHE DE DONNEES DE SECURITE ANTI-MOUSSE CONCENTRE 10 Page 1 sur 1 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / PREPARATION ET DE LA SOCIETE / ENTREPRISE Nom commercial : ANTI MOUSSE CONCENTRE 10 Application : Traitement concentré préventif et curatif des mousses,

Plus en détail

Le transport de matières dangereuses

Le transport de matières dangereuses 1/5 Définitions > Une matière dangereuse est une substance qui par ses caractéristiques physicochimiques, toxicologiques, ou bien par la nature des réactions qu elle est susceptible de produire, peut présenter

Plus en détail

En être conscient est la première étape dans la démarche de prévention.

En être conscient est la première étape dans la démarche de prévention. Qu ils soient distribués dans le commerce à usage personnel ou dans vos collectivités à usage professionnel, les produits chimiques (dont les produits d entretien) peuvent être source de dangers. En être

Plus en détail

LE GABARIT DES VEHICULES

LE GABARIT DES VEHICULES A connaître sur le bout des doigts!!! LE GABARIT DES VEHICULES LA LONGUEUR VEHICULE ISOLE ou PORTEUR VEHICULE ARTICULE.. TRAIN ROUTIER. Des exceptions existent dans certains cas : - Trains routiers porte

Plus en détail

NOUVEL ETIQUETAGE DES PRODUITS CHIMIQUES

NOUVEL ETIQUETAGE DES PRODUITS CHIMIQUES Pôle Santé / Sécurité NOUVEL ETIQUETAGE DES PRODUITS CHIMIQUES Fiche pratique Version 0 Mars 2010 Nb de pages : 8 REGLEMENTATION Dans le but d harmoniser les étiquetages de produits chimiques à l échelle

Plus en détail

SECURITE DANS L'ENTREPOT

SECURITE DANS L'ENTREPOT SECURITE DANS L'ENTREPOT Plan de l exposé Introduction I- recherche de la sécurité dans l entrepôt II- les caractéristiques de la réglementation III- les risques qui peuvent apparaître dans l entrepôt

Plus en détail

Carrefour ARRAS. Expertise réalisée par : Vincent Cordonnier

Carrefour ARRAS. Expertise réalisée par : Vincent Cordonnier Carrefour ARRAS Expertise réalisée par : Vincent Cordonnier Page / 4 Site : Carrefour ARRAS Expertise Identité complète Responsable : M. Bidon Paul rue des Sachets 600 ARRAS Date d'audit : 06/05/00 Consultant

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES : ENLEVEMENT ET ELIMINATION DE DECHETS INDUSTRIELS SPECIAUX SUR LE SITE DE L INRA DE JOUY-EN-JOSAS ET DOMAINES RATTACHES

CAHIER DES CHARGES : ENLEVEMENT ET ELIMINATION DE DECHETS INDUSTRIELS SPECIAUX SUR LE SITE DE L INRA DE JOUY-EN-JOSAS ET DOMAINES RATTACHES CAHIER DES CHARGES : ENLEVEMENT ET ELIMINATION DE DECHETS INDUSTRIELS SPECIAUX SUR LE SITE DE L INRA DE JOUY-EN-JOSAS ET DOMAINES RATTACHES DECEMBRE 2006 1. OBJET DE LA PRESTATION L activité du centre

Plus en détail

Déchetterie. Ordures ménagères prestataire

Déchetterie. Ordures ménagères prestataire 1 Les déchets Les déchets issus de l activité d électricien peuvent être classés en trois catégories : Les déchets inertes, qui représentent des volumes importants. Ils ne sont pas polluants mais peuvent

Plus en détail

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE page 1/5 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE DESIGNATION COMMERCIALE : FOURNISSEUR : SAFIC ALCAN 3 Rue Bellini 92806 PUTEAUX CEDEX - FRANCE Tél. : 33/ 1/ 46 92 64

Plus en détail

ENTRETIEN DES LOCAUX Date de dernière mise à jour : 20/11/06

ENTRETIEN DES LOCAUX Date de dernière mise à jour : 20/11/06 Page 1 sur 8 ENTRETIEN DES LOCAUX ASPECT REGLEMENTAIRE En matière d entretien et de nettoyage des locaux, la règlementation impose à l autorité territoriale certaines opérations : Tenir en état constant

Plus en détail

D un régime administratif autonome à l encadrement par la règlementation Installations Classées pour la Protection de l Environnement (ICPE)

D un régime administratif autonome à l encadrement par la règlementation Installations Classées pour la Protection de l Environnement (ICPE) N 26 Développement durable n 2 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 2 février 2015 ISSN 1769-4000 L essentiel STOCKAGE DE DÉCHETS INERTES : NOUVEAU CADRE JURIDIQUE Les Installations de Stockage

Plus en détail

3.LES RISQUES PROFESSIONNELS

3.LES RISQUES PROFESSIONNELS 1.PREAMBULE Le traitement phytosanitaire engendre des risques certes pour les agents, mais également pour le public et la végétation en place. Il peut alors être nécessaire de réfléchir à la mise en oeuvre

Plus en détail

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES 5 800 incendies par an dans les locaux industriels 1 incendie sur 4 est dû à une installation électrique défectueuse La plupart des incendies se déclarent la

Plus en détail

Gel pam SAS. Sécurité. La Baque 26700 La Garde-Adhémar FRANCE. Tel. : +33 (0)4 75 04 42 66 fax : +33 (0)4 75 04 43 73

Gel pam SAS. Sécurité. La Baque 26700 La Garde-Adhémar FRANCE. Tel. : +33 (0)4 75 04 42 66 fax : +33 (0)4 75 04 43 73 Gel pam SAS La Baque 26700 La Garde-Adhémar FRANCE Sécurité Tel. : +33 (0)4 75 04 42 66 fax : +33 (0)4 75 04 43 73 IP Projects Sommaire Consignes de sécurité...3 1. La politique de sécurité... 4 2. Les

Plus en détail

Carrosserie automobile

Carrosserie automobile 1 Les déchets Les déchets issus des activités de carrosserie automobile peuvent être classés en deux catégories : Les déchets banals (DIB) non dangereux, mais qui peuvent dégrader l environnement s ils

Plus en détail

D I C R I M. Les principales conséquences d un accident lors du transport de matières dangereuses peuvent être :

D I C R I M. Les principales conséquences d un accident lors du transport de matières dangereuses peuvent être : LE RISQUE TMD (Transport de matières dangereuses) Une marchandise dangereuse est une matière ou un objet qui, par ses caractéristiques physicochimiques (toxicité, réactivité ) peut présenter des risques

Plus en détail