SO- LIDA- DOSSIER RECHERCHE SCIENTIFIQUE page 8

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SO- LIDA- DOSSIER RECHERCHE SCIENTIFIQUE page 8"

Transcription

1 Les résultats financiers 2011 à la loupe page 7 Veuvage, survivre à la peine page 14 Retraite complémentaire, les engagements de service page 16 Aide à domicile page 18 La prévention est au(x) centre(s) page 20 DOSSIER RECHERCHE SCIENTIFIQUE page 8 SO- LIDA- Rités Le magazine de la protection des familles N 5 Octobre 2012

2 EN- TRE NOUS Pour toute question sur les produits et services, les conseillers commerciaux sont à votre écoute dans 70 agences et 250 points de contact. Calais Lille Éditeur : AG2R LA MONDIALE bd Haussmann Paris Cedex 08 Directeur de la publication : André Renaudin Rédacteur en chef : Yvon Breton brest Saint-Brieuc lorient Rouen le havre caen amiens Saint-Quentin Compiègne paris melun reims metz nancy strasbourg chartres rennes troyes colmar orléans mulhouse angers tours dijon nantes nevers La Roche-sur-Yon poitiers la rochelle Bourg-en-Bresse annecy limoges lyon Clermont-Ferrand chambéry Périgueux Saint-Étienne grenoble bordeaux Monaco Mont-de-Marsan albi Nîmes dax Aix-en-Provence nice castres bayonne montpellier Sète marseille pau toulouse agde toulon Béziers perpignan Rédaction : J.-C Barla, I. Chapeau, M-A. Flandin, M. Gorisse, H. Jurkiewicz, P. Mercier, D. Patte, O. Réal. Avec la contribution des équipes régionales d action sociale d AG2R LA MONDIALE pour les suppléments régionaux. Crédit photo couverture : Getty Images Impression : Imaye Graphic Numéro ISSN : Dépôt légal : Octobre 2012 Référence : "Solidarités" est imprimé sur un papier offset blanc, sans bois, fabrication certifiée PEFC. Pour toute demande d information par téléphone : (du lundi au vendredi, appel non surtaxé) 2 SOLIDARITéS N 5 Octobre 2012

3 ÉDI- TO- RIAL Chère Lectrice, cher lecteur Au sommaire de Solidarités n 5, un dossier sur le soutien du Groupe à la recherche et des sujets sur le veuvage, les engagements de service de la retraite complémentaire, l aide à domicile et les centres de prévention. André RENAUDIN Directeur général Xavier Renauld Durant le mois de juin 2012, les administrateurs et délégués des sociétaires d AG2R LA MONDIALE ont activement participé aux Assemblées générales, moments forts de la vie sociale de nos institutions. Ils ont approuvé tous les comptes à l unanimité et les résolutions proposées l ont été à une très large majorité. Avec un résultat net de SGAM AG2R LA MONDIALE de 242 M, le Groupe maintient un niveau de résultat significatif en 2011 dans un contexte marqué par la crise économique et par des modifications législatives et réglementaires, ce qui lui permet d afficher près d 1 Md de résultats cumulés en cinq ans. Lire p 7. Les grands indicateurs 2011 montrent tout l intérêt du modèle économique AG2R LA MONDIALE. Pour autant, la vie du Groupe ne saurait se résumer, loin s en faut, à ces seuls aspects financiers. La dimension humaine de l activité est fondamentale avec beaucoup d opérations à caractère social comme Roulons Solidaires au profit de l Institut Pasteur, le Train Bien Vivre pour Bien Vieillir, les Villages Bien-Être, les Rencontres régionales de l autisme ou encore l engagement du Groupe autour de Lille Bonne lecture! N 5 Octobre 2012 SOLIDARITéS 3

4 PAR- TA GER Un champion en or Olivier Donval, sportif paralympique Champion de France, champion d Europe, champion du monde, Olivier Donval est un sportif d exception. Avec le soutien d AG2R LA MONDIALE*, il accumule les performances en vélo tandem tout en s engageant, au quotidien, pour faire changer les regards sur le handicap. Il a participé au Jeux paralympiques qui se sont déroulés du 29 août au 9 septembre 2012 à Londres**. Olivier Donval (à gauche) et son «pilote» John Saccomandi. Armand Thiébaud C est à l adolescence que tout à commencé, par la passion contagieuse du vélo, qu il partageait avec son père. «Le niveau de handicap n étant pas encore majeur, je faisais du VTT de façon traditionnelle», explique le jeune homme de 32 ans. Puis, en 2000, le handicap visuel lié à la rétinite pigmentaire qui le touche et réduit progressivement son champ de vision, devient de plus en plus gênant. Il adhère alors à l Association Sports et Loisirs pour Aveugles et Amblyopes (ASLAA), affiliée à la Fédération Handisport, où il trouve «un club, une ambiance, un esprit d équipe». «Nous avons tout de suite détecté en lui d immenses capacités», confie Candide Codjo, président de l association. Sa montée en puissance en tandem est rapide : il atteint le plus haut niveau à partir de 2003, lorsqu il concourt en équipe de France, puis obtient une 6 e place aux Jeux d Athènes en 2004 et le bronze à Pékin en «Un moteur dans le ventre pour avancer». Inciter à la pratique du handisport Aujourd hui, champion du monde avec un maillot aux couleurs d AG2R LA MONDIALE qui le soutien depuis 2008, il veut mettre à profit son palmarès pour transmettre au grand public les valeurs du handisport. Ces valeurs sont partagées par le Groupe : «Par mon expérience je veux montrer qu il est possible d être porteur de handicap et d accéder au meilleur niveau 4 SOLIDARITéS N 5 Octobre 2012

5 sportif. Nos vitesses sont proches de celles des coureurs du Tour de France», explique-t-il. «Nous déplorons que la couverture médiatique des Jeux paralympiques soit bien moindre que celle des Jeux Olympiques et qu ils soient peu retransmis à la télévision», complète Candide Codjo. Pour faire connaître les capacités des sportifs handicapés, sensibiliser le grand public au handisport et favoriser l intégration des personnes handicapées au sein des entreprises, Olivier Donval donne des conférences en milieu scolaire et professionnel. «Il est indispensable d inciter les familles à inscrire leurs enfants dans des cours de handisport car c est un vecteur d épanouissement», ajoute le président d ASLAA. De nouveaux défis Pour Olivier Donval, kinésithérapeute de métier, cette intégration sociale par le sport et le travail est capitale, d autant qu elle doit évoluer de pair avec la maladie. Après une année marquée par le rêve olympique et la pression associée, l heure de la retraite de la compétition aura sonné. «Je reste convaincu qu il aurait pu continuer encore jusqu aux Jeux paralympiques de Rio», déclare Candide Codjo, affichant un brin de déception. Mais pour Olivier Donval, d autres défis s annoncent déjà : un tour du monde avec sa compagne, le début d une formation en cadre de santé pour agir à plus grande échelle dans sa mission de sensibilisation au handicap. Il œuvre aussi en ce sens auprès des salariés d AG2R LA MONDIALE, dont beaucoup sont des aficionados du cyclisme. L avenir s annonce donc bien riche pour le sportif : «J ai un moteur dans le ventre qui me pousse à avancer toujours plus loin», conclut Olivier Donval. «ROULONS SOLIDAIRES» POUR L INSTITUT PASTEUR AG2R LA MONDIALE a lancé, du 18 juin au 22 juillet 2012, l opération nationale «Roulons Solidaires». Le grand public et les collaborateurs du Groupe étaient invités à venir pédaler dans l agence itinérante, aux départs et arrivées des étapes du Tour de France, et dans les agences commerciales des grandes villes. Pour chaque kilomètre parcouru, 1 était reversé à l Institut Pasteur afin de soutenir les travaux de recherche sur les maladies neuro-dégénératives, comme celle d Alzheimer ou de Parkinson, menés dans l Unité Perception et Mémoire (lire aussi p. 9 et p. 22). Candide Codjo, Président de l ASLAA et Olivier Donval ont fait tourner le compteur de «Roulons Solidaires», vendredi 22 juin, au siège d AG2R LA MONDIALE. DR * Le Groupe est déjà très engagé dans le cyclisme avec le parrainage d une équipe, lire p.22. ** Pour en savoir plus sur les performances d Olivier Donval aux Jeux paralympiques : À SAVOIR La Fédération Française Handisport (FFH) compte licenciés dans 45 sports dont 20 disciplines paralympiques. La FFH est animée par 70 comités départementaux. La France s est placée 4 e aux Jeux d hiver paralympiques de Turin, sur 33 pays représentés. Les Jeux paralympiques 2012 ont été marqués par une participation accrue, avec 250 athlètes de plus qu en 2008 et 19 pays supplémentaires. AG2R LA MONDIALE et Prémalliance sont partenaires du Train Bien Vivre pour Bien Vieillir pour promouvoir l éducation à la santé et au vieillissement réussi auprès des actifs et des retraités. Tout au long du parcours du Train qui sillonne la France du 19 septembre au 3 octobre 2012, le Groupe sensibilise le public au travers d actions et d approches concrètes et innovantes déclinées autour de 3 grands thèmes : l habitat, la nutrition, le bien-être physique et psychologique. N 5 Octobre 2012 SOLIDARITéS 5

6 UN BIEN-ÊTRE APPRÉCIÉ Organisés par Prémalliance, avec le concours d AG2R LA MONDIALE, les Villages Bien-être sensibilisent les personnes retraitées et/ou fragilisées au travers de conférences, d animations et d ateliers, pour leur donner les clés d un mieuxêtre et d un vieillissement en meilleure santé. Diversité, découverte et partage étaient au rendez-vous des villages proposés en juin et en septembre*. Des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer ont, comme chaque année, participé à ces manifestations : la pratique de disciplines favorisant le bien-être et la relation à l autre a un impact bénéfique sur certaines manifestations de ces pathologies et notamment sur le stress. Ces actions ont également aidé les personnes handicapées, qui ont pu participer à des activités liées plus particulièrement à la culture et à l art plastique, ou profiter de massages. * : Floirac ; 14/5.06 : Tullins (Grenoble) ; 20/22.06 : Balma (Toulouse) ; : Aurillac (Clermont-Ferrand) ; 27/29.06 : Marseille ; : Marcy l Etoile (Lyon). Le village Bien-être de Marseille, avec ses ateliers, ses conférences et ses moments de convivialité. ROUTE DU LOUVRE Le 13 mai, La Route du Louvre a rassemblé, sous les couleurs d AG2R LA MONDIALE, plus de 600 participants : collaborateurs du Groupe, clients venus en famille. Plusieurs épreuves étaient proposées : marathon, course de 10 km et de multiples randonnées. Un chèque de , au profit de la recherche, a été remis à Jacques Richir, administrateur délégué de l Institut Pasteur de Lille. des 3 photos : François Moura EN ACTION Améliorer la vie à l hôpital Le 21 juin, à Paris, a eu lieu la remise de l édition 2011 des Prix + de Vie. AG2R LA MONDIALE a récompensé 4 établissements hospitaliers* qui se sont particulièrement mobilisés pour améliorer l accueil, le confort et le développement des activités des personnes âgées hospitalisées. * Pour en savoir plus : Les lauréats autour de Mme Bernadette Chirac, Présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France. Changer le regard En mars dernier, le Groupe a apporté son soutien au colloque «Handicap, handicaps? Vie normale, vie parfaite, vie handicapée»*. Ce colloque-formation concluait les travaux de recherche du département «Éthique biomédicale» du Collège des Bernardins. Il a rassemblé de nombreux universitaires, scientifiques, représentants d associations et de professionnels. La conférence inaugurale, «Leur regard perce nos ombres», donnée par Julia Kristeva, philosophe, écrivain et psychiatre, a particulièrement marqué les débats. *Thèmes abordés : les représentations du handicap, les questions de la solidarité et de l accompagnement des personnes handicapées, etc. Allo Alzheimer et Accord Âges Allo Alzheimer*, antenne nationale d écoute téléphonique et Accord âges, première plateforme d accompagnement et de répit labellisée par l Agence régionale de santé des Pays de la Loire, ont signé une convention de partenariat pour le déploiement d ici fin 2012, de 150 plateformes d accompagnement et de répit en France, dédiées aux patients et aux aidants Alzheimer et maladies apparentées. * (de 20 h à 22 h, prix d un appel local). Arnaud Eluere / Agence Oblique 6 SOLIDARITéS N 5 Octobre 2012

7 DÉ- LES RÉSULTATS 2011 CHIF- FRER À LA LOUPE Le résultat net de SGAM AG2R LA MONDIALE s établit à 242 millions d euros, portant à 991 millions le résultat cumulé sur 5 ans. PRÈS DE 1 MD DÉGAGÉ EN 5 ANS POUR CONFORTER LES FONDS PROPRES Résultat net en M Malgré deux crises financières de grande ampleur en 2008 et 2011 et l intégration des conséquences de la réforme des retraites, le Groupe affiche un résultat net cumulé sur 5 ans de près d 1 Md. Ce résultat net est entièrement affecté au renforcement des fonds propres afin de garantir la sécurité présente et future des assurés. UNE COLLECTE GLOBALE SATISFAISANTE RÉSULTAT NET : DES MARGES DE MANŒUVRE ACCRUES 242 M En 2011, la SGAM AG2R LA MONDIALE a réussi à dégager un résultat net de 242 M, preuve de la solidité du Groupe et de sa capacité à maintenir une dynamique de performance malgré les turbulences économiques et financières. Le Groupe maintient une collecte globale, en quasi stabilité, à 15,5 Md Autres activités 0,10 Md Épargne salariale 0,22 Md Santé prévoyance 2,31 Md Retraite complémentaire 7,81 Md MARGE DE SOLVABILITÉ : UNE GARANTIE RENFORCÉE POUR L AVENIR 146 % La marge de solvabilité* atteignait 146 % au 31 décembre 2011 du besoin de marge réglementaire, soit un excédent de 935 M. * Y compris plus values-latentes (profits potentiels). Le rapport d activité et de responsabilité sociale et de Sgam AG2R LA MONDIALE 2011 sont en ligne sur : (Le groupe > informations financières) Retraite épargne 5,03 Md UN PATRIMOINE GÉRÉ EN CROISSANCE CONTINUE ,6 Actifs gérés (Md ) Le montant des actifs sous gestion confiés au Groupe a cru de 32 % au cours des trois dernières années pour s élever à près de 68 Md fin N 5 Octobre 2012 SOLIDARITéS 7

8 AGIR RECHERCHE SCIENTIFIQUE Aider à trouver 8 SOLIDARITéS N 5 Octobre 2012

9 Gettyimages AG2R LA MONDIALE fait du soutien à des organismes de recherche un axe majeur de son action sociale. Il participe ainsi aux avancées de la science dans l élaboration de solutions contre les pathologies du vieillissement qui, demain, retarderont les risques de dégénérescence de notre cerveau et prolongeront notre espérance de vie en bonne santé. Dans les laboratoires publics et les entreprises, ils sont hommes et femmes en France à exercer une activité de recherche (1). Ensemble, par leurs travaux et leurs publications, ces combattants aussi curieux que discrets portent notre pays dans les tous premiers rangs mondiaux. Qu elle soit fondamentale ou appliquée, la recherche contribue à l innovation et au progrès du monde, révolutionnant notre quotidien et bousculant souvent nos certitudes. Dans le domaine de la santé, chaque découverte rallonge un peu plus notre espérance de vie : en 1740, elle était de 25 ans à la naissance, en 1850 de 43 ans, en 1950 de 66 ans et elle atteint désormais 80 ans! (2). Soit l une des plus élevées de la planète! Chaque progrès porte en lui la perspective de nouveaux défis pour la science, particulièrement en matière de vieillissement. Premier groupe de protection sociale en France, AG2R LA MONDIALE fait du soutien à la recherche un axe majeur de son action sociale sur les thématiques que son activité rencontre inévitablement. La lutte contre les maladies dégénératives liées à la longévité constitue ainsi l une de ses cibles privilégiées, mais l accompagnement du Groupe s étend bien au-delà, pour mieux appréhender les secrets de la mémoire et du cerveau, avec l Institut Pasteur et la Fondation pour la Recherche sur Alzheimer, ou encore son soutien à Progreffe, pour encourager le don d organes et accroître la réussite des greffes. L enjeu? Notre «mieux-être»! Cerveau réparable Quand la mémoire s amenuise, quand des tremblements surviennent et s accentuent, quand des propos ou des comportements deviennent incohérents, incompréhensibles, l être humain s apparente à une mécanique déréglée. Mais si une machine se répare le plus souvent, il était encore admis jusque dans les années 90 que ces défaillances du cerveau demeureraient irréversibles. L homme naissait avec un capital de neurones qui, à partir de la trentaine, voire de la vingtaine, déclinait irrémédiablement, promettant à chacun de nous une vie diminuée à la vieillesse, sans vraiment expliquer pourquoi certains individus résistaient mieux que d autres à cette dégénérescence garantie! Il aura fallu franchir le millénaire pour balayer cette conviction. En 2002, à l Institut Pasteur, l équipe de l unité «Perception et mémoire» du docteur Pierre-Marie Lledo découvre que de nouveaux neurones peuvent s intégrer dans certaines zones du cerveau. Pour le chercheur et ses collaborateurs, c est une révolution : et si ce phénomène permettait de régénérer des capacités perdues et même de réparer des lésions provoquées par la maladie (Alzheimer, Parkinson...), un accident vasculaire-cérébral «À l avenir, DES neurones télécommandés!» ou un traumatisme crânien? Depuis dix ans, ils ne cessent de creuser leur sillon et pas en vain, au vu des révélations régulières issues de leurs recherches! Oui, ces cellules souches (3) peuvent être «orientées» vers une zone malade. Oui, elles peuvent remplacer des neurones détruits. Et elles peuvent même être stimulées par la lumière, a découvert l équipe en décembre «Cette technique dite optogénétique parce qu elle associe l optique et la génétique, permet d activer ou d inhiber les neurones et prolonger ainsi plus ou moins leur durée de vie, explique Mariana Alonso, chargée de recherches dans N 5 Octobre 2012 SOLIDARITéS 9

10 le laboratoire du docteur Lledo. Pour l heure, nous ne travaillons pas avec des patients, mais sur des souris. L idée est d étudier si, en activant ces cellules nouvellement générées, il est possible d accélérer un apprentissage, par exemple, olfactif, et d observer sa pérennité. Nous cherchons aussi s il est envisageable de les orienter spécifiquement vers des lésions pour qu elles contribuent à les réparer. Il faudra encore des années de travaux mais pourquoi ne pas imaginer, sur ces bases, de disposer dans le futur d une sorte de télécommande de la production et de la destination de ces neurones pour atténuer, voire supprimer, l impact d un accident vasculaire cérébral ou d une démence sénile?». L équipe «Perception et Mémoire», composée de moins de quinze personnes, réunit des compétences pluridisciplinaires pour varier ses approches et progresser plus vite. «Nous devons bien comprendre le modèle animal avant d entrevoir des solutions cliniques pour les êtres humains» précise Mariana Alonso, en soulignant que les champs d exploration restent immenses. On ne sait ainsi toujours pas exactement comment les maladies neurodégénératives surviennent... Pour AG2R LA MONDIALE, ce partenariat avec cette unité de recherche s impose car il offre de l espoir aux malades de demain. Une manière d affirmer qu il ne faut jamais se résigner... Bataille contre Alzheimer Le soutien apporté à la Fondation pour la Recherche sur Alzheimer (IFRAD) illustre encore cette détermination. En supportant pour la 2 e année consécutive les Entretiens de l IFRAD (lire p. 12), le Groupe favorise les échanges entre chercheurs, permettant de faire partager les avancées des uns et des autres à travers le monde, dans la compréhension et le combat contre la maladie. «Cette pathologie est la première cause de dépendance dans les pays développés, explique Olivier de Ladoucette, président de l IFRAD, psychiatre et gérontologue. À travers ce partenariat, AG2R LA MONDIALE investit dans l intelligence pour faire émerger des solutions thérapeutiques qui, demain, contribueront au mieux-être des victimes en freinant la progression de la maladie. Son soutien aux Entretiens permet de faire entendre un autre discours que celui centré sur les difficultés causées, les traumatismes, la souffrance Entre son diagnostic et la dépendance, beaucoup d années s écoulent durant lesquelles les gens continuent à vivre!». Le Groupe conforte la «force de frappe» des chercheurs dans leurs projets, à l image de la constitution d une cohorte (4) de patients volontaires pour un suivi personnalisé de l évolution de leur état face à la maladie d Alzheimer et pour le don, après Le Square-Franck Benausse Mieux appréhender les secrets de la mémoire et du cerveau est l ambition d AG2R LA MONDIALE à travers son soutien à la recherche. 10 SOLIDARITéS N 5 Octobre 2012

11 leur mort, de leur cerveau. Objectif : valider les hypothèses de diagnostic émises durant leur vie, mieux apprécier et comprendre la nature des troubles cognitifs ou encore corréler les symptômes observés au siège et à la nature des lésions cérébrales. «C est un projet important en France, assure le professeur de neurologie Bruno Dubois, président du comité scientifique de la Fondation pour la Recherche sur Alzheimer. Il permettra de comparer, en vertu de modalités standardisées et d outils d évaluation et de suivi identiques (examens biologiques, physiques, IRM, ponctions lombaires ), les performances de patients de six villes. L observation post-mortem confirmera ou infirmera le diagnostic effectué et «Quand l utopie côtoie la réalité...» contribuera sur la durée à réduire sa fragilité». Mis en place à partir de , ce projet réunit aujourd hui 350 patients. Vingt-quatre prélèvements post-mortem ont déjà été réalisés. Dans les mois qui viennent, une autre cohorte pourrait être constituée avec des individus présentant des risques avérés de développer la maladie. À terme, l idée est de trouver des traitements qui empêcheraient la manifestation des symptômes. Pour Bruno Dubois, d autres espoirs émergent avec les recherches sur les «biomarqueurs» (protéines, par exemple, qui signeraient chez un individu l existence de la maladie) ou l arrivée d une nouvelle génération de médicaments ciblés sur des lésions clairement identifiées, avec une efficacité réelle, ce qui était impossible jusqu alors. «Les résultats des essais sont encourageants puisqu ils démontrent une diminution significative de ces lésions sous l effet du traitement. Il aura fallu 10 ans de recherches» indique le professeur. «Là encore, si ces médicaments ciblés contre les lésions de la maladie démontrent une efficacité, même relative, cela aura des conséquences importantes pour les 1,2 million de personnes qui devraient, selon les estimations, en être atteintes en 2020, au rythme actuel de son développement». Un énorme espoir Greffes inter-espèces En s investissant dans la Fondation d entreprise Progreffe, AG2R LA MONDIALE inscrit sa démarche dans le même esprit, au bénéfice, cette fois, des patients en attente d une transplantation d organes indispensable à leur guérison ou leur survie. Cette Fondation de l Ouest de la France s attache à favoriser la recherche fondamentale Des programmes de recherche soutenus par AG2R LA MONDIALE s appuient sur la génétique moléculaire et la biologie cellulaire. Pasteurdon : soyons Généreux! En 2011, le Pasteurdon, organisé par l Institut Pasteur comme chaque année à l automne, a permis de recueillir plus d un million de promesses de dons au profit des recherches menées par les équipes de cette fondation privée créée en 1888 qui a décroché pour ses découvertes pas moins de huit prix Nobel dans son histoire! AG2R LA MONDIALE s associera à la nouvelle édition 2012, qui se tiendra les 12, 13 et 14 octobre Au cœur d un réseau international de 30 instituts sur tous les continents, les collaborateurs de l Institut Pasteur interviennent dans de multiples domaines pour «rendre malades les maladies» : autisme, maladie d Alzheimer, cancers, sida, pathologies émergentes, génétique humaine Chaque don est déductible à 66 % de l impôt sur le revenu pour les foyers imposables. Gettyimages N 5 Octobre 2012 SOLIDARITéS 11

12 AGIR sur les greffes, dans un contexte de pénurie de dons, compliqué, de plus, par les risques fréquents de rejets du greffon par le receveur. Professeur d immunologie à l Université de Nantes et directeur de l unité de recherche INSERM U643 sur «Immuno-Intervention en allo et xéno-transplantation» (5), Jean-Paul Soulillou est responsable du 1 er programme français de transplantation de rein et de rein-pancréas au CHU de Nantes. Les recherches de ses équipes s appuient sur la génétique moléculaire et la biologie cellulaire. Les expériences de transplantations d organes ou de cellules conduites sur des animaux (rats, singes, porcs...), riches d incertitudes, créent cependant beaucoup d espoir. Ces techniques s appliqueraient aussi en matière de maladies neurodégénératives. Guérir un jour n est plus une utopie... ENTRETIENS DE L IFRAD En 2011 et 2012, a G2R La MONDIa LE a soutenu les 2 e et 3 e éditions des Entretiens de la Fondation pour la Recherche sur a lzheimer. Ces deux rencontres ont réuni plus de participants, scientifiques, médecins, associations et grand public, à Paris pour traiter des progrès scientifiques en matière de diagnostic, de traitement et de prévention de la maladie ainsi que d approches novatrices non-médicamenteuses comme l art-thérapie (peinture, musique ). (1) Ministère de la Recherche et de l Enseignement Supérieur. (2) Institut national d études démographiques (INED). En 2010, l espérance de vie était précisément de 78,1 ans pour les hommes et 84,8 ans pour les femmes. (3) Une cellule est dite «cellule souche» lorsqu elle peut se différencier en plusieurs cellules spécialisées ou lorsqu elle peut s auto-renouveler un grand nombre de fois. La cellule souche joue un rôle majeur dans le développement des organismes des êtres vivants. (4) Cohorte : population présentant des caractéristiques communes dans le cadre d une étude sur une période donnée. (5) Dans une allotransplantation, le greffon provient de la même espèce que le receveur. Dans une xénotransplantation, donneur et receveur relèvent d une espèce différente, comme par exemple, un cochon et un homme. Gettyimages L'art-thérapie agit positivement sur le stress, l'anxiété, la dépression, en complément du traitement. REPÈRES Le cancer est la première cause de décès en France depuis Sur les décès enregistrés en 2008, il représentait une part de 29,7 % contre 27,5% pour les maladies cardiocérébro-vasculaires. Les maladies cérébro-vasculairesont été en 2008 la cause de décès dont chez les hommes et chez les femmes. Soit 6 % du nombre total de décès dans l année. En 2009, 1,4 million de personnes, victimes d affections de longue durée (maladies chroniques impliquant un traitement prolongé ou une thérapeutique coûteuse), ont été prises en charge par les trois principales caisses françaises (CNa Mt S, RSI et MSa ). Soit une augmentation de 40 % depuis Les quatre causes d admission les plus fréquentes sont les maladies cardiovasculaires, les tumeurs malignes, le diabète et les pathologies psychiatriques. Depuis 2000, parmi les causes identifiées de décès, la maladie d a lzheimer enregistre la plus forte progression. (Sources : État de santé de la population en France - rapport 2011). 12 SOLIDARITéS N 5 Octobre 2012

13 N 316 bis octobre 2012 INTERVIEW Le professeur Serge hercberg, directeur de recherche à l Inserm et professeur de nutrition à l université de médecine paris 13, pilote l étude Nutrinet santé. quelle est la spécificité de NutriNet-Santé? C est une étude nutritionnelle, entièrement financée par les pouvoirs publics, qui a l originalité de faire appel à un très grand nombre de volontaires (en bonne santé ou malades) et s appuyant sur internet. C est la première étude au monde de ce type, réalisée auprès d une si grande «cohorte». Chaque citoyen peut devenir acteur du progrès des connaissances en quelques clics! Je remercie vivement AG2R LA MONDIALE qui soutient cette étude. Trois ans après le début de l étude, quelles en sont les premières conclusions? Il est encore trop tôt pour établir des conclusions sur les relations entre la nutrition et les maladies. Cependant, nous publions régulièrement des données sur les comportements alimentaires de notre population. Récemment, nous avons ainsi publié des données concernant la consommation de sel, le grignotage, ou encore l inefficacité des régimes amaigrissants. Pour nous, c est l occasion de délivrer des messages de santé publique et DR de rappeler l importance de cette étude. vous mettez actuellement en place des consultations dans toute la France, afin de compléter les données recueillies sur Internet par des prélèvements biologiques et des données cliniques. pouvezvous nous en dire plus? Depuis quelques mois, nous invitons en effet les participants qui le souhaitent à se rendre dans différentes villes pour des consultations organisées spécifiquement pour l étude. Ainsi pour ces sujets, les informations recueillies sur Internet seront complétées par un bilan clinique et biologique : prélèvements sanguins, prise de tension par exemple. Les résultats leur sont transmis et, avec leur accord, les échantillons sanguins sont conservés à -80 C pour être ensuite exploités. D ici fin 2012, une quarantaine de centres de consultations seront ouverts dans toute la France. Les «Nutrinautes» sont invités à répondre chaque mois à des brefs questionnaires sur internet. pourquoi? Nous collectons, par ces questionnaires simples et qui ne prennent pas plus de 20 minutes par mois, des informations diverses sur la nutrition et la santé, par exemple sur la consommation de produits Bio, la qualité de la santé, la prise de compléments ou l allaitement. Ceci nous permet de mieux comprendre le rôle de la consommation des aliments ou des nutriments ou des comportements sur le risque de maladies ou la qualité de vie. Ainsi, nous pourrons contribuer, dans les années à venir, à établir les recommandations de santé publique les plus utiles à la population. NUtRINEt SANté Vous souhaitez participer au progrès des connaissances? Devenez «Nutrinaute»! Lancée en 2009, la grande étude NutriNet-santé a besoin de votre soutien pour atteindre l objectif des participants en cinq ans. Aujourd hui, français ont déjà adhéré à cette aventure pour aider les scientifiques à mieux comprendre les liens entre santé et alimentation, notamment dans l apparition de maladies comme les cancers, l hypertension, le diabète, les migraines ou encore la dépression Pour participer, il suffit d être âgé d au moins 18 ans et de posséder un accès à Internet. Lors de l inscription, vous devrez répondre à cinq questionnaires relatifs à votre santé et à vos habitudes alimentaires. Ensuite, vous recevrez tous les mois un vous informant de l avancée de l étude ainsi que des questionnaires simples à compléter. «Chaque Nutrinaute est libre d arrêter sa participation quand il le souhaite. Cependant, dans l idéal, nous souhaitons suivre les personnes sur plusieurs années pour cumuler un maximum d informations. Nous avons besoin d un maximum de volontaires pour aider les chercheurs dans cette étude d intérêt collectif», confie le Professeur Hercberg. pour vous renseigner et vous inscrire : PLEINE VIE Depuis près de 25 ans, le Groupe a choisi le magazine Pleine Vie pour vous proposer encore plus d informations, de services et de conseils Ce mensuel traite de 13 nouvelles rubriques cahier pratique mes droits Vendre son logement en viager comment ça fonctionne? Quelles sont les garanties? évasion vénétie, le jardin des arts! déco, on se débrouille je fais quoi de mes cadres en bois? fiche à conserver 3 techniques chirurgicales qui sauvent la vie loisirs généalogie L histoire de Joséphine, fille d un prisonnier espagnol c est la vie! Gros, et alors? cuisine Recette gourmande Les lentilles au pesto Maladies cardiovasculaires Offre Spécial découverte 12 pages façon claire, simple et approfondie de sujets aussi variés que la santé (nouveaux traitements, hygiène de vie, prévention, forme ) ou le droit (succession, épargne, protection du conjoint ), avec une foule d idées pour vos voyages et vos loisirs. Plus de allocataires le reçoivent déjà tous les mois. Pourquoi pas vous? FS T 1 AG N 5 Octobre 2012 SOLIDARITéS 13

DEVENIR PARTENAIRE. Courtage

DEVENIR PARTENAIRE. Courtage DEVENIR PARTENAIRE Courtage L EXPERTISE Depuis 2006, AG2R LA MONDIALE a signé la charte de déontologie du courtage avec la Chambre Syndicale des Courtiers d Assurances (C.S.C.A.) Selon l évolution de la

Plus en détail

ACTION SOCIALE ÉCOUTE, CONSEIL, SOUTIEN

ACTION SOCIALE ÉCOUTE, CONSEIL, SOUTIEN 1 ACTION SOCIALE ÉCOUTE, CONSEIL, SOUTIEN Être présent en cas de difficultés Prévenir et accompagner l avance en âge Soutenir les projets de vie Action sociale KLESIA L innovation sociale selon KLESIA,

Plus en détail

NOTRE ACTION SOCIALE PREND SOIN DE VOUS

NOTRE ACTION SOCIALE PREND SOIN DE VOUS NOTRE ACTION SOCIALE PREND SOIN DE VOUS NOTRE ACTION SOCIALE EN QUELQUES CHIFFRES * 35 délégations régionales 218 collaborateurs dédiés, dont 154 sur le terrain 12 500 membres d associations bénévoles

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant www.rsi.fr Le RSI a pour mission d assurer la protection sociale obligatoire de 6,1 millions de chefs d entreprise indépendants actifs

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE AG2R LA MONDIALE, LA VOLONTÉ DE PRISE EN CHARGE COMPLÈTE DU HANDICAP

DOSSIER DE PRESSE AG2R LA MONDIALE, LA VOLONTÉ DE PRISE EN CHARGE COMPLÈTE DU HANDICAP DOSSIER DE PRESSE AG2R LA MONDIALE, LA VOLONTÉ DE PRISE EN CHARGE COMPLÈTE DU HANDICAP Contact presse AG2R LA MONDIALE Rym Saker Tél. : 01 76 60 90 44 Rym.saker@ag2rlamondiale.fr 1/9 FICHE 1 UNE POLITIQUE

Plus en détail

ACTIVITÉS SOCIALES AG2R LA MONDIALE. Pôle alimentaire

ACTIVITÉS SOCIALES AG2R LA MONDIALE. Pôle alimentaire ACTIVITÉS SOCIALES AG2R LA MONDIALE Pôle alimentaire 1 2 AG2R LA MONDIALE - Décembre 2010 Réalisation, rédaction : Direction des activités sociales Groupe, Département communication sociale Design concept

Plus en détail

Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS. Parce que les vacances, c est essentiel.

Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS. Parce que les vacances, c est essentiel. 2015 Seniors en Vacances OFFREZ DU BIEN-ÊTRE À VOS SENIORS Parce que les vacances, c est essentiel. Un outil innovant au service de vos politiques sociales Ce programme déployé par l ANCV depuis 2007 a

Plus en détail

Le sport est un jeu...

Le sport est un jeu... Le sport est un jeu... Gagner le sourire des enfants malades, le plus grand des enjeux Association Loi 1901 RENCONTRE AMICALE Sam Essediri Fondateur - Président Directeur d 1 Maillot pour la Vie Un Maillot

Plus en détail

La santé. Les établissements de l entité Mutualité Santé Services

La santé. Les établissements de l entité Mutualité Santé Services 1 solidaire Apporter une réponse concrète aux besoins de la population en matière de santé, selon des principes fondamentaux de solidarité et d entraide. Développer un important réseau d œuvres sanitaires

Plus en détail

Votre épargne s épanouit dans une mutuelle qui n oublie pas d être une mutuelle, elle

Votre épargne s épanouit dans une mutuelle qui n oublie pas d être une mutuelle, elle Votre épargne s épanouit dans une mutu qui n oublie pas d être une mutu, Votre épargne a tout à gagner des valeurs qui nous animent, Éditorial Fondée à l origine par et pour les anciens combattants, la

Plus en détail

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée»

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» «SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» intéresser, l entendre, et transformer en soins de vie ce qu elle veut nous dire qu elle soit atteinte

Plus en détail

la maladie d Alzheimer

la maladie d Alzheimer Prévenir... les difficultés de vie avec un proche atteint de la maladie d Alzheimer 27 La maladie d Alzheimer n est pas la maladie d une seule personne 800 000 français sont atteints par la maladie d Alzheimer

Plus en détail

Retraités du Régime Agricole

Retraités du Régime Agricole Retraités du Régime Agricole Des aides pour vivre à domicile 2015 www.msa49.fr Favoriser le maintien à domicile des personnes retraitées C est : Aider, à leur domicile, en foyer logement ou en MARPA *,

Plus en détail

Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public

Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Retraite du Service public! Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Préfon-Retraite : la retraite complémentaire du service public Préfon (Caisse nationale de prévoyance de la fonction

Plus en détail

Nous avons tous un don qui peut sauver une vie. D e v e n i r. donneur de moelle. osseuse

Nous avons tous un don qui peut sauver une vie. D e v e n i r. donneur de moelle. osseuse Nous avons tous un don qui peut sauver une vie D e v e n i r donneur de moelle osseuse Pourquoi s inscrire comme donneur de moelle osseuse? Pour des personnes atteintes de maladies graves du sang, la greffe

Plus en détail

vous informer sur votre retraite

vous informer sur votre retraite vous informer sur votre retraite www.reunica.com points de repères Répartition : une retraite solidaire entre générations Notre système de retraite repose sur la répartition : les cotisations prélevées

Plus en détail

B2V lance le Prix Solidarité Autonomie Seniors

B2V lance le Prix Solidarité Autonomie Seniors DOSSIER DE PRESSE B2V lance le Prix Solidarité Autonomie Seniors Sommaire Page 2 : Le Prix B2V en quelques dates Page 3 : Un prix destiné à encourager l innovation sociale en matière d accompagnement du

Plus en détail

Votre maintien à domicile financé en cas de dépendance *. MGEN. mgen.fr COMPLÉMENT AUTONOMIE. Rente mensuelle jusqu à 450

Votre maintien à domicile financé en cas de dépendance *. MGEN. mgen.fr COMPLÉMENT AUTONOMIE. Rente mensuelle jusqu à 450 COMPLÉMENT AUTONOMIE Votre maintien à domicile financé en cas de dépendance *. Capital 1 er équipement à partir de 750 Rente mensuelle jusqu à 450 * Dans les limites et conditions de la notice d information

Plus en détail

CARCEPT ACTION SOCIALE 05/2011

CARCEPT ACTION SOCIALE 05/2011 05/2011 : POUR LES PARTICIPANTS ACTIFS ET RETRAITÉS Cette présentation de l concerne les cotisants de la 2 SOMMAIRE Première partie : Les participants actifs. Deuxième partie : Les participants retraités.

Plus en détail

DON D ORGANES Donneur ou pas

DON D ORGANES Donneur ou pas Agence de la biomédecine L Agence de la biomédecine, qui a repris les missions de l Etablissement français des Greffes, est un établissement public national de l Etat créé par la loi de bioéthique du 6

Plus en détail

Réunica vous accompagne

Réunica vous accompagne GUIDE DES SERVICES Réunica vous accompagne REUNICA.COM Nos services CLIENTS SANTÉ Particuliers et affiliés à un contrat collectif Professionnels (auto-entrepreneurs, TNS) Assistance Réunica Assistance

Plus en détail

Le guide. Don d organes. Donneur ou pas. Pourquoi et comment je le dis. à mes proches.

Le guide. Don d organes. Donneur ou pas. Pourquoi et comment je le dis. à mes proches. Don d organes. Donneur ou pas à mes proches. Le guide Pourquoi et comment je le dis Don d organes. Pourquoi est-ce si important d en parler? En matière de don et de greffe d organes, la loi française prévoit

Plus en détail

Protéger. Ce qui tient à cœur. humanis.com. Protéger c est s engager. Retraite I Prévoyance I Santé I Épargne I Dépendance

Protéger. Ce qui tient à cœur. humanis.com. Protéger c est s engager. Retraite I Prévoyance I Santé I Épargne I Dépendance Protéger Ce qui tient à cœur Retraite I Prévoyance I Santé I Épargne I Dépendance Protéger c est s engager humanis.com Protéger et accompagner chaque personne, Chaque jour Un groupe paritaire et mutualiste

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

Aux côtés des salariés et des entreprises, tout au long de l activité professionnelle et à l heure de la retraite

Aux côtés des salariés et des entreprises, tout au long de l activité professionnelle et à l heure de la retraite accompagnement social compte individuel - données sociales prévention des accidents du travail Accompagnement de la retraite dématérialisation - efficacité prévention de la dépendance des seniors accessibilité

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE NOUVELLES GARANTIES PRÉVOYANCE

DOSSIER DE PRESSE NOUVELLES GARANTIES PRÉVOYANCE DOSSIER DE PRESSE NOUVELLES GARANTIES PRÉVOYANCE Protection ACCIDENT Protection HOSPI Capital ÉQUIPEMENT HANDICAP / DÉPENDANCE Contact presse : Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64

Plus en détail

Les groupes MORNAY et D&O entérinent leur projet de rapprochement pour constituer un organisme paritaire majeur de protection sociale

Les groupes MORNAY et D&O entérinent leur projet de rapprochement pour constituer un organisme paritaire majeur de protection sociale Paris, le 5 octobre 2011 DOSSIER DE PRESSE COMMUN Les groupes MORNAY et D&O entérinent leur projet de rapprochement pour constituer un organisme paritaire majeur de protection sociale SOMMAIRE Communiqué

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

SERVICES. aux Adhérents NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE

SERVICES. aux Adhérents NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE SERVICES aux Adhérents NOUS SOMMES PARCE BIEN QUE PLACÉS VOUS ÊTES POUR PLUS VOUS QU UN COMPRENDRE MÉDECIN, NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE Services aux adhérents + En partenariat avec

Plus en détail

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER LA PROTECTION sociale de vos salariés SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle EOVI MUTUELLE, UN EXPERT DE CONFIANCE Des chiffres et des Hommes

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

Le guide. pour tout comprendre. Agence relevant du ministère de la santé

Le guide. pour tout comprendre. Agence relevant du ministère de la santé DON D ORGANES, IL SUFFIT DE LE DIRE. MAINTENANT. Le guide pour tout comprendre Agence relevant du ministère de la santé La greffe D organes comment s y prendre? des vies La greffe d organes est un acte

Plus en détail

Prendre soin des miens jusqu à la fin, pour moi, c est capital.

Prendre soin des miens jusqu à la fin, pour moi, c est capital. SOLLICITUDES ASSURANCE OBSÈQUES MGEN Prendre soin des miens jusqu à la fin, pour moi, c est capital. Sans questionnaire médical Capital décès garanti mgen.fr Mutuelle Santé Prévoyance Autonomie Retraite

Plus en détail

La MSA peut prendre en charge différentes formes d aide pour faciliter la vie quotidienne des retraités à leur domicile.

La MSA peut prendre en charge différentes formes d aide pour faciliter la vie quotidienne des retraités à leur domicile. DEMANDE D ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE Informations pratiques Vous êtes retraité du régime agricole et vous souhaitez bénéficier d une prise en charge de la MSA pour pouvoir recourir à des services vous permettant

Plus en détail

Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises)

Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises) 17octobre 2012 Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises) Il est compétent pour vous aider à résoudre vos litiges persistants avec les

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL Partageons plus que l assurance Partageons plus que l assurance Plus d accompagnement Les établissements de santé sont aujourd hui

Plus en détail

Le plus grand Poker Tour jamais organisé

Le plus grand Poker Tour jamais organisé Le plus grand Poker Tour jamais organisé QUALIFICATIONS ONLINE DÈS LE 15 SEPTEMBRE 2011 ETAPES LIVE DÈS LE 5 NOVEMBRE 2011 COMPÉTITION 100 % GRATUITE 69 ÉTAPES PARTOUT EN FRANCE 37 VILLES 10 000 JOUEURS

Plus en détail

Droits et aides pour les aidants familiaux «Être aidant être soi» Prendre soin de soi c est prendre soin de l autre.

Droits et aides pour les aidants familiaux «Être aidant être soi» Prendre soin de soi c est prendre soin de l autre. Droits et aides pour les aidants familiaux «Être aidant être soi» Prendre soin de soi c est prendre soin de l autre. 1 Qu est-ce qu un aidant familial Une personne qui vient en aide, à titre non professionnel

Plus en détail

Mutex Indépendance Services - 10 % si vous adhérez en couple. Gardez le contrôle de votre vie!

Mutex Indépendance Services - 10 % si vous adhérez en couple. Gardez le contrôle de votre vie! - 10 % si vous adhérez en couple Mutex Indépendance Services Gardez le contrôle de votre vie! Les 10 raisons de souscrire Mutex Indépendance Services Une rente mensuelle de 300 f à 2000 f en fonction de

Plus en détail

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre

La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre La prévention : caractéristique du positionnement de la Mutualité Française sur l ensemble de son offre Avril 2011 La longue expérience de la Mutualité Française dans la mise en œuvre d actions de prévention,

Plus en détail

Patrizia Tilly - Fotolia.com

Patrizia Tilly - Fotolia.com Patrizia Tilly - Fotolia.com Préserver sa santé Avec l âge, le manque d activité, votre santé peut se fragiliser. Des gestes simples, une bonne hygiène de vie peuvent permettre de se maintenir en forme.

Plus en détail

Santé ET Prévoyance. Complémen ter vous accompagne vraiment plus loin!

Santé ET Prévoyance. Complémen ter vous accompagne vraiment plus loin! Santé ET Prévoyance vous accompagne vraiment plus loin! 3 offres labellisées pour bien accompagner votre démarche de protection sociale La participation financière de votre collectivité fait avancer la

Plus en détail

Publicité. Gardez le cap! Protégez votre famille, vos revenus et votre entreprise

Publicité. Gardez le cap! Protégez votre famille, vos revenus et votre entreprise Publicité Gardez le cap! Protégez votre famille, vos revenus et votre entreprise édito Une maladie, un accident? Quelles seraient les conséquences financières de tels évènements pour votre entreprise?

Plus en détail

Parlons retraite. Découvrez notre nouveau site. Mes dates de paiement. CALENDRIER PAIEMENTS 2014 Votre retraite de base

Parlons retraite. Découvrez notre nouveau site. Mes dates de paiement. CALENDRIER PAIEMENTS 2014 Votre retraite de base La lettre aux retraités du régime général de la Sécurité sociale Parlons retraite 2014 Du nouveau sur notre site national www.lassuranceretraite.fr Fotolia Découvrez notre nouveau site Désormais, la page

Plus en détail

PRÉSERVEZ VOS PROCHES EN PENSANT À TOUT

PRÉSERVEZ VOS PROCHES EN PENSANT À TOUT prévoyance GARANTIE PRÉVOYANCE INDIVIDUELLE PRÉSERVEZ VOS PROCHES EN PENSANT À TOUT L offre Garantie Prévoyance Individuelle est une offre simple à mettre en place. VOTRE BILAN PRÉVOYANCE C EST LE BON

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE Emploi et développement des Hommes

DOSSIER DE CANDIDATURE Emploi et développement des Hommes DOSSIER DE CANDIDATURE Emploi et développement des Hommes Date limite de renvoi des dossiers complétés : 6 novembre 2013, par mail à l adresse contact@grandprix-distributionresponsable.com Nom de l initiative:

Plus en détail

DESTINATION LONDRES 2012

DESTINATION LONDRES 2012 DESTINATION LONDRES 2012 Présentation L IME André Coudrier Les jeunes et le sport Projet «London 2012» L IME André Coudrier La structure La mission et le projet L IME et l APAJH Le personnel encadrant

Plus en détail

Regard sur une Mutuelle. de proximité. www.mutuellebleue.fr

Regard sur une Mutuelle. de proximité. www.mutuellebleue.fr Regard sur une Mutuelle de proximité www.mutuellebleue.fr Ensem Christian Guichard Président Répondre aux attentes de nos adhérents tout en développant l accès à une protection sociale de qualité auprès

Plus en détail

Formations 2012-2013

Formations 2012-2013 Formations 2012-2013 Coach Facelooking, un métier d avenir Professionnels de la beauté et du bien-être Particuliers et indépendants Vous souhaitez diversifier votre activité actuelle en proposant à vos

Plus en détail

L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS

L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS CCN, des organismes gestionnaires de Foyers et Services pour Jeunes Travailleurs. RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE Livret CCN FSJT 2 Humanis s engage à vous accompagner durablement

Plus en détail

Donneur ou pas... Pourquoi et comment je le dis à mes proches.

Donneur ou pas... Pourquoi et comment je le dis à mes proches. L Agence de la biomédecine DON D ORGANES le guide L Agence de la biomédecine, qui a repris les missions de l Etablissement français des Greffes, est un établissement public national de l Etat créé par

Plus en détail

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance FONDATION NATIONALE DE GERONTOLOGIE Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance La vieillesse est une étape de l existence pendant laquelle chacun poursuit

Plus en détail

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour!

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! SOLUTIONS ENTREPRENEUR La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! Sophie B. Commerçante prévoyance épargne retraite ARTISANS, COMMERÇANTS, PROFESSIONS LIBÉRALES, INDÉPENDANTS......

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES Sous-Direction de l Action Sociale Le 30 janvier 2014 Département PREVENTION, PREPARATION A LA RETRAITE, ETUDES ET PROSPECTIVE MPP/NC G:\DAR\SDAS_DBVRP\3_Etudes_Prospectives\Etudes\Charge_Etude\TABLE RONDE

Plus en détail

prévoyance Garantie prévoyance individuelle Préservez vos proches en pensant à tout

prévoyance Garantie prévoyance individuelle Préservez vos proches en pensant à tout prévoyance Garantie prévoyance individuelle Préservez vos proches en pensant à tout Décès ou invalidité On met souvent des années à construire les fondations d un quotidien solide et offrir à sa famille

Plus en détail

UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE

UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE Bienvenue chez P&V En vous confiant à P&V, vous choisissez un assureur qui recherche avant tout l intérêt de ses assurés. Depuis son origine, en 1907, P&V s appuie sur des valeurs

Plus en détail

Votre future retraite Mode d emploi

Votre future retraite Mode d emploi Votre future retraite Mode d emploi Comprendre votre retraite Organiser votre départ en retraite Vous assurer une belle retraite Vous aider dans les moments difficiles Le Groupe AGRICA c ʻest : Comprendre

Plus en détail

L épargne de tous au service de l intérêt général

L épargne de tous au service de l intérêt général L épargne de tous au service de l intérêt général 1 Pour la réussite de tous les projets Sommaire Un modèle unique et vertueux 4 Prêts au logement social et à la politique de la ville 7 Prêts au secteur

Plus en détail

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie Mots-clés de l aide à l autonomie Compensation Aide ou ensemble d aides de toute nature apportées à une personne subissant des altérations substantielles et durables de son état physique, intellectuel

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. La santé comme vous l IMAginez

DOSSIER DE PRESSE. La santé comme vous l IMAginez DOSSIER DE PRESSE La santé comme vous l IMAginez Lancement : 19 octobre 2010 Sommaire Si l offre m était contée La santé comme vous l IMAginez Insufflons de nouveaux Moyens d Agir en santé et prévoyance

Plus en détail

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les soins palliatifs Contacts presse : Secrétariat d Etat chargée des Aînés Service

Plus en détail

prévoyance Assurance Autonomie CHOISIR AUJOURD HUI COMMENT VIVRE DEMAIN

prévoyance Assurance Autonomie CHOISIR AUJOURD HUI COMMENT VIVRE DEMAIN prévoyance Assurance Autonomie CHOISIR AUJOURD HUI COMMENT VIVRE DEMAIN LA PERTE D AUTONOMIE, EN PARLER, C EST DÉJÀ L ANTICIPER Sources : (1) Revue Risques n 78 - juin 2009. Avec l allongement de l espérance

Plus en détail

Le Système Modulaire Optionnel

Le Système Modulaire Optionnel Le Système Modulaire Optionnel Votre garantie santé sur mesure... Des partenaires au plus près de votre santé GROUPE France Mutuelle une mutuelle d avance GROUPE France Mutuelle est l une des 30 plus importantes

Plus en détail

le guide DON D ORGANES : DONNEUR OU PAS, je sais pour mes proches, ils savent pour moi L Agence de la biomédecine

le guide DON D ORGANES : DONNEUR OU PAS, je sais pour mes proches, ils savent pour moi L Agence de la biomédecine le guide L Agence de la biomédecine L Agence de la biomédecine est un établissement public national de l État créé par la loi de bioéthique de 2004. Elle exerce ses missions dans les domaines du prélèvement

Plus en détail

au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide

au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide VOS aides au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide Cabourg, Autrans, Grasse, Pornichet, La Rochelle, La carte des destinations de vacances laisse

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

Pour assurer votre protection, nous sommes plus que complémentaire

Pour assurer votre protection, nous sommes plus que complémentaire Pour assurer votre protection, nous sommes plus que complémentaire Edition 2013 Composition du Groupe AGRICA Le Groupe AGRICA comprend : une Association sommitale Groupe AGRICA, qui définit la politique

Plus en détail

Pour préparer et vivre votre retraite, toutes les solutions sont là, au Crédit Mutuel. Ma retraite

Pour préparer et vivre votre retraite, toutes les solutions sont là, au Crédit Mutuel. Ma retraite Pour préparer et vivre votre retraite, toutes les solutions sont là, au Crédit Mutuel Ma retraite Pour préparer et vivre votre retraite, toutes les solutions sont là, au Crédit Mutuel. La retraite : certains

Plus en détail

Dossier de presse. «Choisissez l offre qui va avec votre vie»

Dossier de presse. «Choisissez l offre qui va avec votre vie» Dossier de presse «Choisissez l offre qui va avec votre vie» SOMMAIRE Renouveler l offre, un enjeu stratégique pour le groupe p.03, mutuelle professionnelle p.03 Un environnement économique, réglementaire

Plus en détail

Lépine Providence DOSSIER DE PRESSE

Lépine Providence DOSSIER DE PRESSE Lépine Providence L E S E N S D E L A V I E DOSSIER DE PRESSE Réunir & innover au service des personnes âgées Depuis 2010, la Ville de Versailles est titulaire du label Bien vieillir. Véritable récompense

Plus en détail

Objectifs. Sommaire. Bulletin de surveillance du réseau SOS Médecins / InVS 1

Objectifs. Sommaire. Bulletin de surveillance du réseau SOS Médecins / InVS 1 Surveillance syndromique SurSaUD Bulletin du réseau SOS Médecins / InVS Numéro 323, du 4 mars 2014 Evolution de l activité globale L activité SOS Médecins est stable tous âges confondus depuis 3 semaines,

Plus en détail

DOSSIER MUTUELLE ET PREVOYANCE BLOC-NOTES 2003 : UNE ANNEE DECISIVE. Numéro spécial. Le journal des activités du CE.

DOSSIER MUTUELLE ET PREVOYANCE BLOC-NOTES 2003 : UNE ANNEE DECISIVE. Numéro spécial. Le journal des activités du CE. BLOC-NOTES Mars 2003 - n 8 Le journal des activités du CE Numéro spécial DOSSIER MUTUELLE ET PREVOYANCE 2003 : UNE ANNEE DECISIVE Journal réalisé par Frédérique BINAS (binas@perluette.net ou poste 2590)

Plus en détail

PERSONIA : ENSEIGNE CREE A L INITIATIVE DE L ADMR D AG2R ET DU CREDIT MUTUEL

PERSONIA : ENSEIGNE CREE A L INITIATIVE DE L ADMR D AG2R ET DU CREDIT MUTUEL PERSONIA DOSSIER DE PRESSE Paris, le mardi 14 février 2006 PERSONIA : ENSEIGNE CREE A L INITIATIVE DE L ADMR D AG2R ET DU CREDIT MUTUEL PERSONIA propose, depuis le début du mois, une gamme de services

Plus en détail

Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche

Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche ÉDITORIAL Pour la Corse et pour la France, une démocratie politique et sociale vraiment neuve Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche de réalisations possibles, la

Plus en détail

Définition, finalités et organisation

Définition, finalités et organisation RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Définition, finalités et organisation Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à présenter à l ensemble des professionnels de santé, aux patients

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO LE LIVRET DU RETRAITÉ. n o 2. Le livret du retraité

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO LE LIVRET DU RETRAITÉ. n o 2. Le livret du retraité GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO LE LIVRET DU RETRAITÉ Guide salariés n o 2 MARS 2015 Le livret du retraité Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points de repères... 8 Points

Plus en détail

Entretien du professeur Dartigues, directeur de l unité Inserm U897 de l Université de Bordeaux

Entretien du professeur Dartigues, directeur de l unité Inserm U897 de l Université de Bordeaux Entretien du professeur Dartigues, directeur de l unité Inserm U897 de l Université de Bordeaux - Que pensez vous du débat suscité par l article paru dans Sciences et Avenir sur l association entre benzodiazépines

Plus en détail

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie

Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Action Sociale I janvier 2013 I Des aides individuelles pour prévenir votre perte d autonomie Plan d actions personnalisé Aides d urgence : ARDH et ASIR Logement et cadre de vie Secours exceptionnels Le

Plus en détail

Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être

Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être CONFERENCE DE HAUT-NIVEAU DE L UE ENSEMBLE POUR LA SANTÉ MENTALE ET LE BIEN-ÊTRE Bruxelles, 12-13 juin 2008 Slovensko predsedstvo EU 2008 Slovenian

Plus en détail

retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée

retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée retraite PERP Pair Plan Agipi Innovant pour la Retraite Profitez des avantages d une retraite bien préparée Bien vivre sa retraite pour en profiter pleinement est le souhait de chacun. Pour cela, il est

Plus en détail

L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite

L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite www.irp-auto.com IRP AUTO Qui sommes-nous? Nos métiers IRP AUTO, est le groupe de protection sociale des professionnels de l automobile. Il regroupe des

Plus en détail

I. Qu est ce qu un SSIAD?

I. Qu est ce qu un SSIAD? 1 Plan Introduction I. Qu est ce qu un SSIAD? II. L accompagnement du SSIAD III. Présentation du SSIAD de Meyssac et de Beynat IV. Les personnes prises en soin dans le SSIAD V. Présentation d une situation

Plus en détail

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux new 3 12 2014 CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux est la déclinaison suisse du célèbre magazine français lancé en 1968. Alors précurseur sur la cible des 50 ans et plus, il est aujourd hui le

Plus en détail

ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL

ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL Directeur: Chef de Service Éducatif Assistante de Direction Accueil - Secrétariat

Plus en détail

Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins

Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins Université d été de la performance en santé - 29 août 2014- Lille Monsieur le président, Monsieur le directeur général,

Plus en détail

A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles

A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles DOSSIER DE PRESSE Février 2011 A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles Contact presse Service

Plus en détail

L engagement en pratique des gestionnaires de cas

L engagement en pratique des gestionnaires de cas L engagement en pratique des gestionnaires de cas Cyrille Lesenne Président de l'association Française des Gestionnaires de Cas (AFGC) Samuel Lesplulier Vice Président de l AFGC La gestion des cas La gestion

Plus en détail

ÉDITION 2013 MUTUELLES SANTÉ PRÉVOYANCE AUTONOMIE RETRAITE

ÉDITION 2013 MUTUELLES SANTÉ PRÉVOYANCE AUTONOMIE RETRAITE ÉDITION 2013 Tout organiser maintenant pour vivre l esprit tranquille MUTUELLES SANTÉ PRÉVOYANCE AUTONOMIE RETRAITE Pourquoi souscrire une Assurance Obsèques? L espérance de vie augmente... Nous vivons

Plus en détail

Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu-

Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu- Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu- Accompagnement de fin de vie: un travail d équipe Fin de vie en EHPAD Quel que soit le lieu de la «toute fin de vie» et du décès des résidents d Ehpad, l accompagnement

Plus en détail

ENQUETE SUR LA SITUATION DES GRANDES VILLES ET AGGLOMERATIONS EN MATIERE D ASSURANCES DOMMAGES

ENQUETE SUR LA SITUATION DES GRANDES VILLES ET AGGLOMERATIONS EN MATIERE D ASSURANCES DOMMAGES ENQUETE SUR LA SITUATION DES GRANDES VILLES ET AGGLOMERATIONS EN MATIERE D ASSURANCES DOMMAGES N 202 AOUT 2003 SOMMAIRE 1. PRESENTATION p.3 2. SYNTHESE DE L ENQUETE p.4 3. LES REPONSES DES VILLES ET AGGLOMERATIONS

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Thématique de l appel à projets 2014. Favoriser les liens entre les générations pour lutter contre les solitudes

CAHIER DES CHARGES. Thématique de l appel à projets 2014. Favoriser les liens entre les générations pour lutter contre les solitudes CAHIER DES CHARGES Thématique de l appel à projets 2014 Favoriser les liens entre les générations pour lutter contre les solitudes Fondation Alsace Personnes Agées 4 rue de la Houblonnière 68000 COLMAR

Plus en détail

Comment choisir sa maison de retraite?

Comment choisir sa maison de retraite? Les Essentiels Les Essentiels de Cap Retraite n 5 Résidence du soleil Comment choisir sa maison de retraite? 6 FICHES PRATIQUES Les différents types d établissement Les coûts en maison de retraite Le dossier

Plus en détail

2È JOURNÉE NATIONALE DE FORMATION DES PHARMACIENS CANCER ET ACCOMPAGNEMENT DU PHARMACIEN : UN PREMIER PAS VERS LA RÉSILIENCE.

2È JOURNÉE NATIONALE DE FORMATION DES PHARMACIENS CANCER ET ACCOMPAGNEMENT DU PHARMACIEN : UN PREMIER PAS VERS LA RÉSILIENCE. 2È JOURNÉE NATIONALE DE FORMATION DES PHARMACIENS Avec le Haut Patronage de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN, Ministre de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative CANCER ET ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

Enfants, familles et célibataires bienvenus! La Maison des familles a déménagé

Enfants, familles et célibataires bienvenus! La Maison des familles a déménagé La Maison mars-juin 2014 des familles Enfants, familles et célibataires bienvenus! L inscription pour participer aux activités est gratuite mais nécessaire. La Maison des familles a déménagé au 18/18bis,

Plus en détail

PRÉVOYANCE. Garanties obsèques FRANCHIR LE CAP

PRÉVOYANCE. Garanties obsèques FRANCHIR LE CAP PRÉVOYANCE Garanties obsèques FRANCHIR LE CAP BÉNÉFICIER DE NOTRE EXPERTISE Notre société évolue rapidement avec la modification de la cellule familiale, l allongement de la durée de vie... Exprimer ses

Plus en détail

CONGRÈS SANTÉ SENIOR 2010

CONGRÈS SANTÉ SENIOR 2010 CONGRÈS SANTÉ SENIOR 2010 II, Mona 010.com Premier Annonce S A N T É S E N I O R LA LETTRE DU PRÉSIDENT Le congrès Santé Senior projeté pour l automne 2010 à Monaco, à l Auditorium Rainier III, est un

Plus en détail