«LES METIERS DU PLATRE A L HEURE DU NUMERIQUE»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«LES METIERS DU PLATRE A L HEURE DU NUMERIQUE»"

Transcription

1 «LES METIERS DU PLATRE A L HEURE DU NUMERIQUE» 1

2 SOMMAIRE Choix du sujet... 3 Réalisation du projet Travail sur le BIM Création des personnages Création de la maison Réalisation de l horloge Intervenants Communication Remerciements Annexes Annexes 1 à 4 : plans graphiques de la maison Annexe 5 : PowerPoint sur le BIM

3 CHOIX DU SUJET La thématique du challenge APMP nous a rapidement fait penser au logiciel «BIM : Building Information Modeling». Nous avons donc travaillé autour de ce sujet. Notre projet représente les différents acteurs d un chantier au cours d une réunion de chantier. On y voit par exemple l architecte qui tient une tablette numérique représentant le projet de construction (annexes 1 à 4) réalisé sur informatique grâce au logiciel BIM, ainsi que différents ouvriers. Nous avons également réalisé une maquette, à l échelle ¼, représentant la maison apparaissant sur la tablette, ainsi les personnages sont vraiment sur le chantier. Sur l une des façades de la maison, nous avons écrit «BIM» de manière à faire le rappel sur le logiciel de modélisation. Dans un deuxième temps, nous avons réalisé une horloge en plaque de plâtre pour faire un clin d œil à la thématique du challenge. 3

4 REALISATION DU PROJET 1. Travail sur le BIM Les BP «Métiers du plâtre et de l isolation» 1 ère et 2 ème année, ont réalisé un travail de recherche sur le BIM avec l aide de Mme Hubert, professeur de français. Les apprentis ont ainsi découvert une nouvelle méthode de travail et de modélisation des chantiers. Ils ont abouti leur travail de recherche par la création d un PowerPoint (annexe 5) qui est présenté dans l atelier lors des différents évènements organisés. Visite de l atelier par une classe de 3 ème et Bac Pro peinture : découverte du challenge APMP et du BIM 4

5 2. Création des personnages Les personnages ont été réalisés en plaques de plâtre sur ossature métallique Placostil 72/48. Chaque personnage a été dessiné en 2 exemplaires sur des plaques de plâtre BA13 standard, puis découpé. Ensuite les deux faces de chaque personnage ont été vissées sur l ossature métallique. Le rebouchage et la finition de nos personnages ont été soigneusement effectués avec un enduit à prise, puis le surfaçage final avec de l enduit à séchage. Les personnages ont été fixés sur des socles. 5

6 Le travail pour les personnages représente environ 72 heures d investissement réparties sur plusieurs semaines de la part de nos classes de BP et de MC. Il y eu ainsi 5 personnages qui ont été confectionnés. 6

7 3. Création de la maison La maison a également été réalisée en plaque de plâtre. Pour se faire, elle a été fabriquée en 5 modules assemblés les uns aux autres. Cette maquette titanesque (5m de long, 2.5m de large et 2m de hauteur) a demandé pas moins de 4 mois de travail soit environ 300 heures avec, en alternance, BP et MC. Nous sommes partis de plans et de photos d une maison contemporaine pour réaliser la maquette. 7

8 8

9 La problématique de travailler dans le vide n a pas facilité la vie de nos challengers. Les aplombs, équerrages, niveaux et l assemblage des modules ont été une vraie partie de plaisir mais le résultat en valait la peine! Les finitions (coloration des fenêtres avec un enduit pelliculaire teinté) ont été réalisées par nos MC et nos CAP plâtrier-plaquiste. Les CAP ont également créé le motif BIM en vis sur le côté de la maison. Un adulte en formation a également mis la main à la pâte. 9

10 10

11 11

12 12

13 13

14 14

15 4. Réalisation de l horloge L horloge nous permet de faire un clin d œil à la thématique du concours. D une dimension de 2.30m de diamètre, elle a également été réalisée en plaques de plâtre BA13 standard sur ossature métallique placostil 72/48, entraxe 40cm. La réalisation de cette horloge géante a demandé une centaine d heures de travail réparties sur presque 2 mois. 15

16 Un rail R48 découpé tous les 5 cm a été positionné à la circonférence de l horloge. 16

17 Le cadran de l horloge a été réalisé en trainant une moulure en staff. Découpe du zinc avec un motif conçu sur mesure, fabrication du traineau. La moulure a été trainée d un seul tenant formant ainsi un cercle de 2m de diamètre que nous avons ensuite collé sur le premier support. 17

18 Ensuite l horloge a été surfacée. Puis, nous avons écrit les chiffres et un texte à l aide de trace lettre et d enduit pelliculaire teinté. 18

19 Les aiguilles de l horloge ont été réalisées par nos menuisiers puis peintes en noire avant d être fixées sue le support. Notre horloge d environ 150kg repose sur un socle que nous avons réalisé sur mesure. Sa base en forme de trapèze (petit côté : 50 cm, grand côté : 80 cm et 80cm de profondeur) est constituée en panneau aggloméré, et l élévation de 2m a été réalisée en plaques de plâtre. Un faux aplomb de 10cm permet à l horloge de reposer sur le socle de manière stable. 19

20 20

21 INTERVENANTS Formateurs : - Mathieu SORIN - Georges POPEK - Hervé COICAUD - Solène HUBERT Apprentis : - BP 1 ère année «métiers du plâtre et de l isolation» - BP 2 ème année «plâtrerie et plaque» - MC plaquiste - CAP plâtrier - plaquiste 1 ère année - CAP plâtrier - plaquiste 2 ème année - Menuisiers - Notre adulte en formation Autres intervenants : - Agent de maintenance - Cabinet d architecte (pour les plans et photos de la maison) Le projet ne s arrête pas là car nous avons contacté le lycée des SAVARIERES qui offre une formation horlogerie de manière à obtenir un mécanisme viable pour faire fonctionner l horloge. L année était malheureusement trop avancée pour qu ils se joignent à notre projet, toutefois, le contact étant pris, nous devrions avoir une horloge fonctionnelle pour l année prochaine. 21

22 COMMUNICATION Nous avons fait vivre le challenge APMP via notre page Facebook ainsi que sur les sites internet du CFA et du Lycée Michelet. De plus, un article devrait prochainement paraître dans la presse régionale (Ouest France et Presse Océan) ainsi que dans les newsletters de la CAPEB 44. Des BAC Pro aménagement - finition ainsi que des 3 ème découverte sont venus visiter l atelier et découvrir le métier via le challenge. Peut-être de futurs apprentis dans nos sections A l avancement du concours, nous avons rencontré quelques difficultés techniques comme le fonctionnement de l horloge ce qui nous amené à rencontrer divers professionnels avec qui nous avons échangé sur le concours et sur la découverte de notre métier. 22

23 REMERCIEMENTS Je tenais en premier lieu à remercier tous les jeunes qui se sont investi à fond dans le challenge. Le rendu final, au vu de l ampleur de l ouvrage proposé, est à la hauteur de mes attentes. Bravo! Dans un 2 ème temps, je tenais à remercier ma direction, en particulier, Mr BLANCHET et Mme COURTINE, pour leur soutien dans la réalisation de ce concours. Je remercie également mes collègues formateurs pour leur investissement et leurs conseils. Cette première participation au challenge APMP fût pour ma part très enrichissante sur le plan personnel et professionnel. 23

24 Annexe 1 24

25 Annexe 2 25

26 Annexe 3 26

27 Annexe 4 27

28 Annexe 5 28

29

30 LE BIM OUTIL PERMETTANT DE CRÉER UNE MAQUETTE NUMÉRIQUE D UN BÂTIMENT MODE DE TRAVAIL COLLABORATIF CONCEPTION ASSISTÉE PAR ORDINATEUR ET LOGICIELS ( ACOUSTIQUE, THERMIQUE, CHIFFRAGE, STRUCTURE )

31 LE BIM : UN MODE DE TRAVAIL COLLABORATIF Schéma du BIM Analyse et chiffrage L OBJECTIF DU BIM EST DE «CONSTRUIRE» AVANT LA CONSTRUCTION,DE SIMULER VIRTUELLEMENT L ÉDIFICATION D UN BÂTIMENT AFIN D OPTIMISER SA QUALITÉ. CONCEPTION construction EXPLOITATION ET MAINTENANCE

32 LE BIM A DIFFERENTS ENJEUX: - LE COÛT - L IMPACT ENVIRONNEMENTAL - LE PLANNING LES ENJEUX DU BIM

33 AMÉLIORE LA RENTABILITÉ DES PROJETS PERMET LE CHIFFRAGE DE L OUVRAGE LE COÛT

34 L IMPACT SUR L ENVIRONNEMENT PLUS DE PLAN PAPIER MOINS D ARBRES COUPES LE BIM SE TRAVAILLE INFORMATIQUEMENT (PLAN 3D) DRESSER UN BILAN ÉNERGÉTIQUE

35 LE PLANNING L ESTIMATION DU TEMPS LE RESPECT DU PLANNING DES TRAVAUX À RÉALISER

36 UN LEXIQUE A MAÎTRISER MAQUETTE NUMÉRIQUE MAQUETTE 3D INTEROPÉRABILITÉ

37 MAQUETTE NUMERIQUE LA MAQUETTE NUMÉRIQUE EST UN SUPPORT DU BIM C EST LE MODÈLE INFORMATIQUE QUI PERMET LA COMPILATION DES DONNÉES.

38 MAQUETTE 3D RÉALISEE SUR LE LOGICIEL CAO, LA MAQUETTE 3D PERMET DE VOIR L OUVRAGE CONSTRUIT AVANT SA VRAIE CONSTRUCTION. ELLE DONNE UNE VUE D ENSEMBLE DE L OUVRAGE.

39 INTEROPÉRABILITÉ L INTEROPÉRABILITÉ EST LA CAPACITÉ QUE POSSÈDE UN PRODUIT OU UN SYSTÈME, DONT LES INTERFACES SONT INTÉGRALEMENT CONNUES, À FONCTIONNER AVEC D'AUTRES PRODUITS OU SYSTÈMES EXISTANTS OU FUTURS ET CE SANS RESTRICTION D'ACCÈS OU DE MISE EN ŒUVRE.

40 L HISTORIQUE DU BIM NÉ AU ETATS UNIS, LE CONCEPT TECHNOLOGIQUE DU BIM REMONTE DANS LES ANNÉE 1962 AUX PRÉMICES DE L INFORMATIQUE. 24 PAYS UTILISENT LE BIM, ( LE ROYAUME-UNI, LA FINLANDE, LE DANEMARK ETC )

41 LA FRANCE EST EN RETARD EN MATIÈRE DE BIM, UNE ÉTUDE RÉALISÉE EN 2010 PAR LA FÉDÉRATION FRANÇAIS DU BÂTIMENT A DÉMONTRÉ QUE LE MANQUE D INTEROPÉRABILITÉ COÛTE ENVIRON 40 /M²POUR LES ENTREPRISES.

42

Le Baccalauréat STI2D

Le Baccalauréat STI2D Le Baccalauréat STI2D (Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable) Baccalauréat STI2D La structure L approche technologique Matériaux et structures L approche MEI caractérise la

Plus en détail

Les filières de formation pour les métiers du bâtiment

Les filières de formation pour les métiers du bâtiment Les filières de formation pour les métiers du bâtiment Choisir une formation adaptée pour réussir Selon votre niveau d études, vos souhaits, le temps que vous désirez passer en formation, voire votre expérience

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

La méthode CQHE Concept Qualité Habitat Energie

La méthode CQHE Concept Qualité Habitat Energie Appel à idées Mai 2007 La méthode CQHE Concept Qualité Habitat Energie Remise des propositions : 06 juillet 2007 Technologie et construction Energie dans le bâtiment : PREBAT Appel à idées PREBAT Comité

Plus en détail

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile

Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile Alternative Assistance Informatique : une société de dépannage informatique à domicile CRÉATION ET DÉVELOPPEMENT D UNE COOPÉRATIVE DE SERVICES À LA PERSONNE SPÉCIALISÉE DANS L INFORMATIQUE. Initiative

Plus en détail

Une collaboration Architecte / Ingénieur pour la construction d un immeuble de bureau d envergure de 30 000 m 2 (7 niveaux) Ilot E à Saint Denis

Une collaboration Architecte / Ingénieur pour la construction d un immeuble de bureau d envergure de 30 000 m 2 (7 niveaux) Ilot E à Saint Denis Ilot E à Saint Denis O. FASSIO, N. Barthes 1 Une collaboration Architecte / Ingénieur pour la construction d un immeuble de bureau d envergure de 30 000 m 2 (7 niveaux) Ilot E à Saint Denis Olivier Fassio

Plus en détail

Concours «Architecture éphémère» 2014-2015

Concours «Architecture éphémère» 2014-2015 Concours «Architecture éphémère» 2014-2015 Projet Pour l édition 2014-2015 du concours «Architecture éphémère», l Hôtel de Glace est fier d inviter depuis maintenant dix ans les étudiants des écoles d

Plus en détail

PARTICIPEZ AU PROJET COLLABORATIF

PARTICIPEZ AU PROJET COLLABORATIF PARTICIPEZ AU PROJET COLLABORATIF 3 UNE HISTOIRE, UN PROJET À PARTIR DU CHEMINEMENT DE PHILIPPE DURAND 5 LES MAISONS ECO SOLIDAIRES UN CHANTIER INÉDIT 8 LES FORMES D ACTIONS OU FORMATIONS UNE ALTERNANCE

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE REUNION DU 13 MARS 2015 RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE REUNION DU 13 MARS 2015 RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2015/O1/017 ASSEMBLEE DE CORSE 1 ERE SESSION ORDINAIRE DE 2015 REUNION DU 13 MARS 2015 RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF APPROBATION DU PROGRAMME

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM CONCEPTEUR MODELISATEUR NUMERIQUE DE PRODUITS OU DE SYSTEMES MECANIQUES

REFERENTIEL DU CQPM CONCEPTEUR MODELISATEUR NUMERIQUE DE PRODUITS OU DE SYSTEMES MECANIQUES COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : MQ 89 12 92 0056 (Ce référentiel annule et remplace, à compter du 05/12/2013, la précédente fiche d identité) REFERENTIEL DU

Plus en détail

RANGER, MESURER, COMPTER, ÉVALUER, ORGANISER LES FONDS D'ARCHIVES. Stage technique international d'archives 19 avril 2011

RANGER, MESURER, COMPTER, ÉVALUER, ORGANISER LES FONDS D'ARCHIVES. Stage technique international d'archives 19 avril 2011 RANGER, MESURER, COMPTER, ÉVALUER, ORGANISER LES FONDS D'ARCHIVES R É C O L E M E N T E T G E S T I O N D E L ' E S P A C E Stage technique international d'archives 19 avril 2011 Un peu de vocabulaire...

Plus en détail

Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe

Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe Culture Portes de Gascogne Avril 2016 Contexte de l appel à projet Le projet street-art de la commune de Tournecoupe

Plus en détail

Lot n 12 PEINTURE - NETTOYAGE

Lot n 12 PEINTURE - NETTOYAGE Lot n 12 PEINTURE - NETTOYAGE 12.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX... 2 12.2 TEXTES ET REGLEMENTS... 2 12.3 PRESCRIPTIONS GÉNÉRALES... 2 12.4 PRESCRIPTIONS PARTICULIÈRES... 3 12.4.1 GENERALITES... 3 12.4.2 PEINTURE...

Plus en détail

CONTRIBUTION L éco-construction

CONTRIBUTION L éco-construction CONTRIBUTION L éco-construction Conseil de développement Groupe développement 22-Fév-11 Sommaire 1. Introduction... 3 Qu est-ce qu un habitat?... 3 2. Enjeux... 3 3. Objectifs généraux de l éco-construction

Plus en détail

Le pilotage institutionnel du projet est assuré par le Ministère des Finances et le PNUD.

Le pilotage institutionnel du projet est assuré par le Ministère des Finances et le PNUD. Communication du DNP L objectif de cette journée de restitution est de partager avec tous les acteurs du marché financier les résultats finaux des travaux réalisés par les experts internationaux dans le

Plus en détail

Formation Revit Architecture

Formation Revit Architecture Formation Revit Architecture Initiation Sur site client et/ou chez 1. LA MAQUETTE NUMERIQUE ET LE BIM Origine et philosophie du concept BIM et de la maquette numérique Position de l état et de l enseignement

Plus en détail

Déroulement d une opération de construction

Déroulement d une opération de construction Découverte professionnelle module 6 heures Exemple de mise en œuvre Déroulement d une opération de construction Lycée LE CORBUSIER, 2005-2006 Illkirch, académie de Strasbourg Juillet 2006!eduscol.education.fr/dp

Plus en détail

L EUROPE. Notre région, la région Rhône-Alpes est un des quatre moteurs pour la mobilité européenne :

L EUROPE. Notre région, la région Rhône-Alpes est un des quatre moteurs pour la mobilité européenne : L EUROPE Notre région, la région Rhône-Alpes est un des quatre moteurs pour la mobilité européenne : L Italie avec la LOMBARDIE L Espagne avec la CATALOGNE L Allemagne avec le BAD WURTENBERG La France

Plus en détail

MODELISER UNE MAQUETTE NUMERIQUE AVEC REVIT ARCHITECTURE - PERFECTIONNEMENT

MODELISER UNE MAQUETTE NUMERIQUE AVEC REVIT ARCHITECTURE - PERFECTIONNEMENT Programme de la Formation MODELISER UNE MAQUETTE NUMERIQUE AVEC REVIT ARCHITECTURE - PERFECTIONNEMENT 3 jours soit 21 heures de formation DATE(S) ET LIEU(X) Module : Modéliser une maquette numérique avec

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lancement officiel du site internet 5 FEVRIER 2016

DOSSIER DE PRESSE. Lancement officiel du site internet 5 FEVRIER 2016 DOSSIER DE PRESSE Lancement officiel du site internet 5 FEVRIER 2016 Contact presse : Benjamin CHAUSSEPIED - Co-fondateur «Il semble que toute collection gravite autour d une pièce manquante, sorte de

Plus en détail

COMMUNE DE HERRLISHEIM-

COMMUNE DE HERRLISHEIM- COMMUNE DE HERRLISHEIM-PRES-COLMAR Cahier des Charges Techniques Particulières Description sommaire / Quantitatif Lot n 01: GROS-OEUVRE MAITRE D OUVRAGE MAITRE D OEUVRE COMMUNE DE HERRLISHEIM- HOFFERT

Plus en détail

L aspect de votre logiciel a été modifié et reprend désormais la nouvelle charte graphique Sage.

L aspect de votre logiciel a été modifié et reprend désormais la nouvelle charte graphique Sage. Sage 100 Gestion de production i7 Nouvelle charte graphique L aspect de votre logiciel a été modifié et reprend désormais la nouvelle charte graphique Sage. Intuisage L IntuiSage est une interface d accueil

Plus en détail

Présentation de CERISE PRO STI

Présentation de CERISE PRO STI Baccalauréat professionnel Métiers de l Electricité et de ses Environnements Connectés Modifié le 13/10/2015 Présentation de CERISE PRO STI 1 Présentation générale»une application de la collection CERISE

Plus en détail

Les A.T.B.E. Ateliers Technique du Bois et de l écoconstruction

Les A.T.B.E. Ateliers Technique du Bois et de l écoconstruction Les A.T.B.E. Ateliers Technique du Bois et de l écoconstruction Préambule Efficacité énergétique du bâtiment, éco-construction et construction durable font l objet aujourd hui de batailles commerciales

Plus en détail

à Rioz FORMATION 2016 OFFRE DE Association du Pays des 7 Rivières

à Rioz FORMATION 2016 OFFRE DE Association du Pays des 7 Rivières à Rioz Organisme de formation pour adultes OFFRE DE FORMATION 2016 Maison de Pays Association du Pays des 7 Rivières Maison de Pays - Place du Souvenir Français - BP 26-70190 RIOZ Tél. : 03 84 91 90 37

Plus en détail

ABYSSE Guide de mise en œuvre

ABYSSE Guide de mise en œuvre -1- -1- ABYSSE Guide de mise en œuvre Edition du 21 Août 2007 PMA by Arval ZA du Pays de Podensac 33720 CERONS - France Tel. +33 (0)5.57.98.14.50 Fax. +33 (0)5.57.98.14.60 commercial@pma.fr www.pma.fr

Plus en détail

SYSTEME D INFORMATIONS GEOGRAPHIQUES D EUROP ESSONNE GUIDE D UTILISATION

SYSTEME D INFORMATIONS GEOGRAPHIQUES D EUROP ESSONNE GUIDE D UTILISATION SYSTEME D INFORMATIONS GEOGRAPHIQUES D EUROP ESSONNE GUIDE D UTILISATION Version : Aigle 4.6.6.3 Mars 2013 Guide d utilisation- Application SIG Web 1 Sommaire 1. LE SIG... 3 2. SE CONNECTER... 4 3. INTERFACE

Plus en détail

PROJET OPTION DECOUVERTE PROFESSIONNELLE. 3Heures

PROJET OPTION DECOUVERTE PROFESSIONNELLE. 3Heures Collège Les Ormeaux BP 60818 35008 RENNES cedex PROJET OPTION DECOUVERTE PROFESSIONNELLE 3Heures Mars 2005 OPTION DECOUVERTE PROFESSIONNELLE Ce qui existe en 2004/2005! Projet découverte de l entreprise

Plus en détail

Le site Internet du Pays Serre-Ponçon Ubaye Durance Assemblée Générale. [ Vitrine. numérique du territoire ] Découvrir. Entreprendre.

Le site Internet du Pays Serre-Ponçon Ubaye Durance Assemblée Générale. [ Vitrine. numérique du territoire ] Découvrir. Entreprendre. Vivre Découvrir Entreprendre Le site Internet du Pays Serre-Ponçon Ubaye Durance Assemblée Générale [ Vitrine 28 août 2007 numérique du territoire ] Sur les chemins du numérique pour tous @ @ @ I. Rappel

Plus en détail

ARENA : Simuler et valider l usine du futur

ARENA : Simuler et valider l usine du futur : Simuler et valider l usine du futur Arena, logiciel de Rockwell Automation est un outil clé dans la simulation des flux de production : valider l adéquation produits/process de vos ateliers, optimiser

Plus en détail

Mission Interdépartementale Mémoire et Communication PACA CONTACTS

Mission Interdépartementale Mémoire et Communication PACA CONTACTS CONTACTS Mission Interdépartementale Mémoire et Communication PACA 12-16 avenue Jules Cantini 13006 Marseille laetitia.vion@onacvg.fr / pascal.coget@onacvg.fr Tél : 04.91.37.30.19 / 04.91.37.30.15 BULLES

Plus en détail

TEMPORYS 2010. Guide des nouveautés. v2.21 12/08/2010

TEMPORYS 2010. Guide des nouveautés. v2.21 12/08/2010 TEMPORYS 2010 Guide des nouveautés v2.21 12/08/2010 1. Vue «Patients» 2. Vue «Rendez-vous» 3. Vue «Planning» 4. Vue «Requêtes» 5. Recherche de créneau horaire disponible 6. Fiche de rendez-vous 7. Rendez-vous

Plus en détail

Lettre aux. parents. VOTRE ENFANT EST EN 3ème, CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA DE L ACCOMPAGNER CETTE ANNEE DANS SES CHOIX D ORIENTATION

Lettre aux. parents. VOTRE ENFANT EST EN 3ème, CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA DE L ACCOMPAGNER CETTE ANNEE DANS SES CHOIX D ORIENTATION Lettre aux parents VOTRE ENFANT EST EN 3ème, CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA DE L ACCOMPAGNER CETTE ANNEE DANS SES CHOIX D ORIENTATION UN CHOIX D ORIENTATION REFLECHI NECESSITE De connaître Les différentes

Plus en détail

Dessins avec Photo & Graphic Designer

Dessins avec Photo & Graphic Designer Vidéo relative au tuto en HD au lien suivant : https://vimeo.com/99466114 Avant -propos : Sur une demande croissante de tutoriels concernant Magix Photo & Graphic Designer, de questions à propos de gifs

Plus en détail

Projet de construction d un médiathèque et de locaux à usage associatif MARCHE D ETUDES DE PROGRAMMATION. Cahier des Charges

Projet de construction d un médiathèque et de locaux à usage associatif MARCHE D ETUDES DE PROGRAMMATION. Cahier des Charges Projet de construction d un médiathèque et de locaux à usage associatif MARCHE D ETUDES DE PROGRAMMATION Cahier des Charges 1 SOMMAIRE ARTICLE 1 - Objet du marché ARTICLE 2 - Contenu et déroulement de

Plus en détail

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie

Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie Mise en place du certificat de spécialisation restauration collective : outil d appui pour les travaux d ingénierie 1- Création du certificat de spécialisation (CS) 2- Outil d appui pour la mise en place

Plus en détail

Les métiers en évolution positive

Les métiers en évolution positive Annexe 1 Fiches Métiers Les métiers en évolution positive - 33 - Technicien études en télécommunication Technicien études en télécommunication De niveau Bac+2 à Ingénieur (double compétence voix et réseau).

Plus en détail

Saint-Étienne MS EERB. Mastère Spécialisé Efficacité Energétique dans la Rénovation des Bâtiments. www.mines-stetienne.fr

Saint-Étienne MS EERB. Mastère Spécialisé Efficacité Energétique dans la Rénovation des Bâtiments. www.mines-stetienne.fr Saint-Étienne MS EERB Mastère Spécialisé Efficacité Energétique dans la Rénovation des Bâtiments www.mines-stetienne.fr 2 Les enjeux de la transition énergétique Les deux problématiques majeures que sont,

Plus en détail

Présentation de la formation

Présentation de la formation Certificat d Etudes Administratives Enseignement A Distance Présentation de la formation OBJECTIFS Acquérir les outils et les méthodes nécessaires à la réussite des concours administratifs (A, B ou C).

Plus en détail

FICHIER DE DEVIS SAJILOA

FICHIER DE DEVIS SAJILOA FICHIER DE DEVIS SAJILOA 1 INFORMATISEZ TOUT SIMPLEMENT 78 417 58 18 / 70 872 48 43 / @ devis@sajiloa.com www.sajiloa.com Version 1.0 SOMMAIRE 2 Table des matières PETIT LEXIQUE... 3 NOS... 6 1) REFERENCEMENT

Plus en détail

KS-PLAN E. La nouvelle brique efficace pour la pose manuelle, destinée au secteur du bâtiment

KS-PLAN E. La nouvelle brique efficace pour la pose manuelle, destinée au secteur du bâtiment KS-PLAN E La nouvelle brique efficace pour la pose manuelle, destinée au secteur du bâtiment Les avantages et bénéfices que vous apporte le nouveau KS-PLAN E KS-PLAN E permet de réaliser des maçonneries

Plus en détail

Emploi. aux Baignots. Un chantier qualification deuxième chance. www.dax.fr. Dossier de Presse

Emploi. aux Baignots. Un chantier qualification deuxième chance. www.dax.fr. Dossier de Presse Emploi Un chantier qualification deuxième chance aux Baignots Dossier de Presse www.dax.fr Dans un contexte économique difficile, la Ville de Dax mène depuis 2008 le déploiement d un projet global visant

Plus en détail

CASSETTE SP Guide de mise en œuvre

CASSETTE SP Guide de mise en œuvre -1- CASSETTE SP Guide de mise en œuvre Edition du 21 Août 2007 PMA by Arval ZA du Pays de Podensac 33720 CERONS - France Tel. +33 (0)5.57.98.14.50 Fax. +33 (0)5.57.98.14.60 commercial@pma.fr www.pma.fr

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI

OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI OBSERVATOIRE DES DPE MODE D EMPLOI La présente application informatique a été élaborée par l Ademe (Agence de l Environnement et de la Maitrise de l Energie www.ademe.fr ) pour répondre à la mission confiée

Plus en détail

Votre avenir Le management du BTP!

Votre avenir Le management du BTP! Votre avenir Le management du BTP! FORMATIONS L ESCT propose toutes ses formations en Centre, en E-Learning et en FOAD : Formations Diplômantes Niveau III (Bac+2) Conducteur de Travaux Bâtiment Gros-Oeuvre

Plus en détail

. Savoir utiliser le logiciel Google Earth. Savoir utiliser un logiciel de géométrie dynamique

. Savoir utiliser le logiciel Google Earth. Savoir utiliser un logiciel de géométrie dynamique Bénédicte MICHEL - Académie de Nice - TraAM 2013-2014 " THE PENTAGON " 3ème Testée avec trois classes de 3 ème sur une durée d une heure trente minutes Compétences du programme d'enseignement des Mathématiques

Plus en détail

Squale : un projet opensource, recherche, un produit. 10 juin 2008 - Fabrice BELLINGARD -

Squale : un projet opensource, recherche, un produit. 10 juin 2008 - Fabrice BELLINGARD - Squale : un projet opensource, un projet de recherche, un produit 10 juin 2008 - Fabrice BELLINGARD - Plan Présentation et historique Rappel : présentation rapide de Squale Naissance de Squale : une coopération

Plus en détail

Parcours Architecte - Ingénieur Écoles nationales supérieures d architecture (ENSA) Conservatoire national des arts et métiers (CNAM)

Parcours Architecte - Ingénieur Écoles nationales supérieures d architecture (ENSA) Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) Parcours Architecte - Ingénieur Écoles nationales supérieures d architecture (ENSA) Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) 1. Maquette de l option Cnam en Licence et Master d architecture Licence

Plus en détail

BEP Métiers de la Mode

BEP Métiers de la Mode BEP Métiers de la Mode Vêtement Page 1 sur 11 ANNEXE I : RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME. Référentiel des activités s (Annexe 1a de l arrêté de création du diplôme) Page 2 sur 11 BEP Métiers de la Mode - Vêtements

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des emplois et des compétences de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

METHODOLOGIE ET OUTILS

METHODOLOGIE ET OUTILS METHODOLOGIE ET OUTILS OUTIL POUR ORGANISER UNE FORMATION EN CHANTIER CHANTIE ECOLE Contexte Les formations courtes (2 à 5 jours) sont adaptées à un public en emploi. Elles conviennent aux indépendants

Plus en détail

auditelec Le confort pour moins d énergie Un service

auditelec Le confort pour moins d énergie Un service auditelec Le confort pour moins d énergie Un service qu Qu est-ce auditelec? Auditelec se présente comme une analyse de la consommation d énergie de votre logement et fournit les mesures à prendre afin

Plus en détail

SYLLABUS DES COURS. M2 DEFI - Semestre 3

SYLLABUS DES COURS. M2 DEFI - Semestre 3 1 SYLLABUS DES COURS M2 DEFI - Semestre 3 S3 - UE1. Diagnostic économique d entreprise : outils et méthodes (phase 1) Objectif : Connaissance des méthodes et outils du diagnostic économique d entreprise

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé d'intégration du design industriel OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé d'intégration du design industriel OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 16/07/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé d'intégration du design industriel

Plus en détail

La Plateforme régionale de Télémédecine. GCS e-santé Pays de la Loire 1

La Plateforme régionale de Télémédecine. GCS e-santé Pays de la Loire 1 La Plateforme régionale de Télémédecine GCS e-santé Pays de la Loire 1 Introduction L ARS Pays de la Loire a chargé le GCS e-santé Pays de la Loire, porteur de l Espace Numérique Régional de Santé (ENRS),

Plus en détail

EXPOSITION «PORTRAITS DE CHANTIER» à la Maison du projet des Bassins à flot LES COLLABORATIONS ARTISTIQUES

EXPOSITION «PORTRAITS DE CHANTIER» à la Maison du projet des Bassins à flot LES COLLABORATIONS ARTISTIQUES LES COLLABORATIONS ARTISTIQUES EXPOSITION «PORTRAITS DE CHANTIER» à la Maison du projet des Bassins à flot Un autre regard sur le projet urbain par l association Act Image David Helman SOMMAIRE Un autre

Plus en détail

A la découverte d'un mode de construction novateur // le 15 mars 2016 à BOOS

A la découverte d'un mode de construction novateur // le 15 mars 2016 à BOOS A la découverte d'un mode de construction novateur // le 15 mars 2016 à BOOS dossier de presse Construction d'un ensemble résidentiel de 6 pavillons à ossature bois pré-assemblés en usine habitat 76, Office

Plus en détail

Coordonnées du stagiaire : Nom Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Nom Lycée. Tél.

Coordonnées du stagiaire : Nom Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Nom Lycée. Tél. Coordonnées du stagiaire : Diplôme préparé Coordonnées du professeur référent : Lycée Dates de stage Coordonnées du tuteur entreprise : Entreprise CHARTE REGIONALE D ACCUEIL Une procédure d organisation

Plus en détail

Objectifs généraux de la spécialisation

Objectifs généraux de la spécialisation Design objet Design objet Livret de l élève 2015 2016 64 Doyen : Patrick Renaud Référents : Alexandre Fougea (2/3), Anna Bernagozzi (4/5) Objectifs généraux de la spécialisation La pédagogie du secteur

Plus en détail

Réhabilitation énergétique

Réhabilitation énergétique Université de La Rochelle Sciences, Technologies, Santé LICENCE PRO Énergie et génie climatique Réhabilitation énergétique du patrimoine bâti Alternance Objectifs de la formation Formation également accessible

Plus en détail

DEMANDE DE DEVIS VALANT LETTRE DE CONSULTATION ET DESCRIPTIF TECHNIQUE DANS LE CADRE D UN APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE

DEMANDE DE DEVIS VALANT LETTRE DE CONSULTATION ET DESCRIPTIF TECHNIQUE DANS LE CADRE D UN APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Concorde (adresse postale) 1, place de la Concorde 75008 Paris t +33 (0)1 47 03 12 50 f +33 (0)1 47 03 12 51 DEMANDE DE DEVIS VALANT LETTRE DE CONSULTATION ET DESCRIPTIF TECHNIQUE DANS LE CADRE D UN APPEL

Plus en détail

I. FORMATION DES ARCHITECTES LIBERAUX : LES DISPOSITIFS DE SOUTIEN EXISTANTS

I. FORMATION DES ARCHITECTES LIBERAUX : LES DISPOSITIFS DE SOUTIEN EXISTANTS Le comité stratégique du Plan Bâtiment du Grenelle a réuni les organisations représentant les entreprises du bâtiment, les architectes, les bureaux d études et les grandes écoles du bâtiment, afin de renforcer

Plus en détail

Contrôle vision et laser des produits métallurgiques J-Pierre CHAMBARD HOLO3

Contrôle vision et laser des produits métallurgiques J-Pierre CHAMBARD HOLO3 Contrôle vision et laser des produits métallurgiques J-Pierre CHAMBARD HOLO3 Nous reprenons dans cet article un des thèmes présentés lors de la journée organisée par l ATTT (Association technique du traitement

Plus en détail

Sommaire. Une littérature de jeunesse à partager avec les très jeunes enfants (0/3 ans)

Sommaire. Une littérature de jeunesse à partager avec les très jeunes enfants (0/3 ans) FORMATIONS Dans une optique d ouverture culturelle et de plaisir, L.I.R.E. à Paris propose aux tout-petits accompagnés de leurs parents ou de professionnels référents, un éveil aux livres. L association

Plus en détail

LA PREMIÈRE SOLUTION INFORMATIQUE DE GESTION 100% WEB POUR LES PROFESSIONNELS DE LA PROPRETÉ ET DU MULTI-SERVICES

LA PREMIÈRE SOLUTION INFORMATIQUE DE GESTION 100% WEB POUR LES PROFESSIONNELS DE LA PROPRETÉ ET DU MULTI-SERVICES LA PREMIÈRE SOLUTION INFORMATIQUE DE GESTION 100% WEB POUR LES PROFESSIONNELS DE LA PROPRETÉ ET DU MULTI-SERVICES SOLUTIONS INFORMATIQUES DE GESTION WEB & MOBILE ENTREPRISES DE LA PROPRETÉ DU MULTI-SERVICES,

Plus en détail

Atelier d échanges CCI N 2 Mise en place d un système de management de l énergie ISO50001

Atelier d échanges CCI N 2 Mise en place d un système de management de l énergie ISO50001 Atelier d échanges CCI N 2 Mise en place d un système de management de l énergie ISO50001 02/02/2016 Gilles LAURENT 06 21 83 16 58 Le management selon le système ISO 50001 Présentation de la norme Date

Plus en détail

Green Tilleur. Le chanvre est-il un produit de choix pour la construction neuve de demain? Journée «chanvre & construction» - 04/02/2014

Green Tilleur. Le chanvre est-il un produit de choix pour la construction neuve de demain? Journée «chanvre & construction» - 04/02/2014 Green Tilleur Le chanvre est-il un produit de choix pour la construction neuve de demain? Journée «chanvre & construction» - 04/02/2014 Présentation du projet Green Tilleur Caractéristiques du béton chaux-chanvre

Plus en détail

MINI-PROJET : Mobile Solaire

MINI-PROJET : Mobile Solaire Nom(s) : Classe :? I.S.I. MINI-PROJETS Mobile Solaire 2/7 MINI-PROJET : Mobile Solaire Nom(s) : Classe : Problème posé : Imaginer, concevoir et réaliser un «mobile solaire» décoratif, d intérieur, qui

Plus en détail

Total Productive Maintenance - Principes de base - Paris, le 1 er septembre 2010 Version 1.0

Total Productive Maintenance - Principes de base - Paris, le 1 er septembre 2010 Version 1.0 Total Productive Maintenance - - Paris, le 1 er septembre 2010 Version 1.0 Tous Pour la Machine, résume l idée principale de la Total Productive Maintenance TOTAL Transverse à tous les services centrés

Plus en détail

Conseil d'administration. 3a. Programme d animation 2016 pour l amélioration de la qualité de la formation et bilan 2015. 26 janvier 2016 CONTEXTE

Conseil d'administration. 3a. Programme d animation 2016 pour l amélioration de la qualité de la formation et bilan 2015. 26 janvier 2016 CONTEXTE Conseil d'administration 26 janvier 2016 3a. Programme d animation 2016 pour l amélioration de la qualité de la formation et bilan 2015 CONTEXTE Le contexte économique, la baisse des effectifs et la mutation

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Métrologie dimensionnelle - Qualité de la production en mécanique de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D

Plus en détail

Tableau de bord pour le projet de mobilier en carton.

Tableau de bord pour le projet de mobilier en carton. Tableau de bord pour le projet de mobilier en carton. Chacune des activités énoncées ci-dessous devra figurer dans un dossier appartenant à ton groupe. Le dossier devra être remis au professeur à chaque

Plus en détail

Navigateur Internet. Google Chrome

Navigateur Internet. Google Chrome Navigateur Internet Google Chrome Mode d emploi Gilbert LECOCQ - 1 - SOMMAIRE Installation Introduction... p. 3 Installation... p. 3 Paramétrage Récupérer les liens d Internet Explorer... p. 4 Définir

Plus en détail

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles

Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Familles actives pour le climat Synthèse du bilan des visites à domicile auprès des 93 familles Mars 2012 Dans le cadre de la mise en place de leur Plan Climat Energie Territorial (PCET), la Ville de Besançon

Plus en détail

LE BATIMENT ET LES TRAVAUX PUBLICS

LE BATIMENT ET LES TRAVAUX PUBLICS Janvier 2014 LE BATIMENT ET LES TRAVAUX PUBLICS Service Etudes CCI Indre Le bâtiment et les travaux publics Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE Page LE BATIMENT

Plus en détail

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation 5648 14/03/2016 Mise à jour de certaines dispositions reprises dans la circulaire 5038 du 22/10/2014 concernant l organisation des visites et stages dans l enseignement secondaire ordinaire et spécialisé

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Marché Public de travaux Consultation n 2015 T 01 Objet du marché : RENOVATION ET MISE EN ACCESSIBILITE DU BATIMENT DE L ECOLE PRIMAIRE Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Procédure adaptée

Plus en détail

CONSTRUCTION GROS OEUVRE. Ouvrier(ère) qualifié(e) en construction gros oeuvre. Les objectifs de la formation sont :

CONSTRUCTION GROS OEUVRE. Ouvrier(ère) qualifié(e) en construction gros oeuvre. Les objectifs de la formation sont : SUITES LOGIQUES AU 3 e CONSTRUCTION GROS OEUVRE 2 e degré Professionnel Ouvrier(ère) qualifié(e) en construction gros oeuvre en 3 e en 4 e Construction gros oeuvre 06 06 Travaux pratiques 16 16 Total 22

Plus en détail

Filière d architecture - première année Semestre: d automne SA 01 2014/2015 & printemps SP 02 2015 Cours option: DETAILS ET CONSTRUCTION 1

Filière d architecture - première année Semestre: d automne SA 01 2014/2015 & printemps SP 02 2015 Cours option: DETAILS ET CONSTRUCTION 1 Filière d architecture - première année Semestre: d automne SA 01 2014/2015 & printemps SP 02 2015 Cours option: DETAILS ET CONSTRUCTION 1 http://cyberlearn.hes-so.ch/course/view.php?id=5570 Sommaire:

Plus en détail

AMBITION ET ESPRIT D ÉQUIPE

AMBITION ET ESPRIT D ÉQUIPE 1 AMBITION ET ESPRIT D ÉQUIPE Course en Cours est un dispositif pédagogique original centré sur les Sciences et la Technologie. Durant une année scolaire, des équipes de 4 à 6 collégiens ou lycéens montent

Plus en détail

Activités informatiques

Activités informatiques Développement d un Système d Informations Statistiques sur les Entreprises (SISE) en Tunisie Documentation technique finale Activités informatiques Contrat de Jumelage n TU/07/AA/OT/02 Sommaire 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois Une construction à ossature en bois offre de multiples avantages, tels que, par exemple, la rapidité de réalisation, le poids réduit sur les

Plus en détail

DIPLOME D UNIVERSITE

DIPLOME D UNIVERSITE 2014-2015 UFR SCIENCES DE l'homme DIPLOME D UNIVERSITE Didactique du Français Langue d Intégration Le DU Didactique du Français Langue d Intégration offre une formation diplômante adaptée aux problématiques

Plus en détail

Les objectifs généraux de la formation

Les objectifs généraux de la formation Les objectifs généraux de la formation Au niveau du projet de formation Repérer si les facteurs clefs de succès d un dispositif e-learning sont réunis dans un cahier des charges ou une proposition Déterminer

Plus en détail

Contribution de GrDF au Groupe de Travail «Rénovation des logements : du diagnostic à l usage»

Contribution de GrDF au Groupe de Travail «Rénovation des logements : du diagnostic à l usage» 27 juin 2014 Contribution de GrDF au Groupe de Travail «Rénovation des logements : du diagnostic à l usage» Présentation Structure : GrDF (Gaz réseau Distribution France) Contacts : Olivier ROULETTE olivier.roulette@grdf.fr

Plus en détail

CCPQ MENUISIER / MENUISIERE PROFIL DE QUALIFICATION CONSTRUCTION 1/8

CCPQ MENUISIER / MENUISIERE PROFIL DE QUALIFICATION CONSTRUCTION 1/8 CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55.33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be CONSTRUCTION BOIS MENUISIER / MENUISIERE PROFIL DE QUALIFICATION Validation

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR NUMÉRIQUE

SCHÉMA DIRECTEUR NUMÉRIQUE SCHÉMA DIRECTEUR NUMÉRIQUE CS 2 avril 2012 02/04/2012 Présentation SDN - CS 1 1. Qu est ce qu un «schéma directeur numérique»? Schéma directeur = plan stratégique pluriannuel Numérique = concerne le système

Plus en détail

Date : Résultats d apprentissage : L élève sera capable de Mathématiques

Date : Résultats d apprentissage : L élève sera capable de Mathématiques Leçon : Composer de nouvelles formes géométriques par impression Durée : 60 minutes Matériel nécessaire : Chanson éducative Rond triangle Carré disponible sur le site Internet suivant : http://www.youtube.com/watch?v=qmohewh

Plus en détail

DOUBLAGES - PLAFONDS - CLOISONS

DOUBLAGES - PLAFONDS - CLOISONS 06 DOUBLAGES - PLAFONDS - CLOISONS LOT T2 06-Isolation-Cloisons.xls / Page 1 de 7 A- ENDUIT PROJETE METRE PROPOSE A- ENDUIT PLATRE TRADITIONNEL Sans Objet A- RACCORD D'ENDUIT lot 01 B- DOUBLAGE PAROIS

Plus en détail

Office de Tourisme Nord Bassin de Thau Maison de la Mer, Quai Baptiste Guitard, 34140 Mèze Tel : 04 67 43 93 08 Fax : 04 67 43 55 61

Office de Tourisme Nord Bassin de Thau Maison de la Mer, Quai Baptiste Guitard, 34140 Mèze Tel : 04 67 43 93 08 Fax : 04 67 43 55 61 Office de Tourisme Nord Bassin de Thau Maison de la Mer, Quai Baptiste Guitard, 34140 Mèze Tel : 04 67 43 93 08 Fax : 04 67 43 55 61 accueil@tourisme-nordbassindethau.fr http://www.tourisme-nordbassindethau.fr

Plus en détail

Chef de chantier gros oeuvre

Chef de chantier gros oeuvre Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 24/06/2016. Fiche formation Chef de chantier gros oeuvre - N : 19299 - Mise à jour : 08/12/2015 Chef de chantier gros oeuvre Lycée Technique

Plus en détail

LICENCE PRO MÉTIERS DU DESIGN

LICENCE PRO MÉTIERS DU DESIGN LICENCE PRO MÉTIERS DU DESIGN RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence professionnelle Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : Métiers du design CONTENU DE LA FORMATION La

Plus en détail

L application collaborative pour la gestion et la maintenance d un parc outillage

L application collaborative pour la gestion et la maintenance d un parc outillage L application collaborative pour la gestion et la maintenance d un parc outillage Innov'Days PEP OYONNAX Le 24 AVRIL 2014 L ambition de CheckMold: Positionner le cycle de vie du moule au cœur de la relation

Plus en détail

INFORMATISER SA BIBLIOTHÈQUE

INFORMATISER SA BIBLIOTHÈQUE INFORMATISER SA BIBLIOTHÈQUE Préambule Visant à améliorer tant qualitativement que quantitativement le fonctionnement de la bibliothèque ainsi que le service rendu à l usager, l informatisation est une

Plus en détail

FORMATIONS BÉNÉVOLES ASSOCIATIFS. Mars > Juin 2016 Septembre > Novembre 2016. Des formations faites pour vous sur votre territoire

FORMATIONS BÉNÉVOLES ASSOCIATIFS. Mars > Juin 2016 Septembre > Novembre 2016. Des formations faites pour vous sur votre territoire FORMATIONS BÉNÉVOLES ASSOCIATIFS Des formations faites pour vous sur votre territoire De la théorie à la pratique, un programme complet et adapté Mars > Juin 2016 Septembre > Novembre 2016 F O R M A T

Plus en détail

LA VITRINE CONNECTÉE

LA VITRINE CONNECTÉE Nom de l entité déposante : Agence Verywell agence annonceur Nom de l agence conseil ou de l annonceur : La Boutique l Atelier LA VITRINE CONNECTÉE Date de réalisation/création : Du 23 au 26 avril 2014

Plus en détail

RAPRE (Réalisation d une Activité Professionnel en relation avec une Entreprise) U51

RAPRE (Réalisation d une Activité Professionnel en relation avec une Entreprise) U51 RAPRE (Réalisation d une Activité Professionnel en relation avec une Entreprise) U51 SCANNAVINI CHRISTIAN BATI 2 1 SOMMAIRE : Présentation de l entreprise 3 QQOQCPC 4 Problème et Solutions 5 Liste des

Plus en détail

GESTION INTEGREE DES CABINETS DE COURTAGE EN ASSURANCES

GESTION INTEGREE DES CABINETS DE COURTAGE EN ASSURANCES GESTION INTEGREE DES CABINETS DE COURTAGE EN ASSURANCES UN SERVICE GLOBAL AU CŒUR DE LA COMMUNICATION Écouter Conseiller S engager Bâtir Accompagner Gescourt & son environnement ERIVAL investit depuis

Plus en détail

2 de Édition 2015. Le dossier des candidats. 01 - La fiche d'inscription Page 2 02 - Le projet en compétition Page 3

2 de Édition 2015. Le dossier des candidats. 01 - La fiche d'inscription Page 2 02 - Le projet en compétition Page 3 2 de Édition 2015 Le dossier des candidats 01 - La fiche d'inscription Page 2 02 - Le projet en compétition Page 3 À remettre avant le 14 septembre 2015 par mail > cfp.redaction@edipa.fr par courrier :

Plus en détail

ÉPREUVE E 1 : PRÉPARATION D UNE INTERVENTION U 1 coefficient 4

ÉPREUVE E 1 : PRÉPARATION D UNE INTERVENTION U 1 coefficient 4 ANNEXE II c : DÉFINITION DES ÉPREUVES ÉPREUVE E 1 : PRÉPARATION D UNE INTERVENTION U 1 coefficient 4 À partir du dossier de définition d une installation de production d énergie utilisant une énergie renouvelable,

Plus en détail