L INTÉGRATION EN MUTATION. #2 Mars Cellenza

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L INTÉGRATION EN MUTATION. #2 Mars 2015. Cellenza"

Transcription

1 L INTÉGRATION EN MUTATION #2 Mars 2015 Cellenza

2 L INTÉGRATION EN MUTATION Design graphique : micheletmichel.com Impression : megatop.fr

3 i SOMMAIRE INTRODUCTION P 6 AU COMMENCEMENT UN PEU D HISTOIRE P 8 Modèle Point à Point P 10 L arrivée de l EAI P 11 L émergence des architectures SOA P 12 LES CHALLENGES P 14 L arrivée des SI hybride appelle à une stratégie d intégration hybride P 18 Directions métier et Applications SaaS P 20 BYOD et Mobilité P 21 L avènement des objets connectés P 23 LA RÉPONSE MICROSOFT INTÉGRATION P 26 BizTalk Server, se connecter au Cloud P 30 Azure Service Bus, le Cloud Messaging Broker P 32 Microsoft Azure BizTalk Services (MABS), s exécuter dans le Cloud P 35 Hybrid Connection, Azure Web Sites et applications Mobiles P 40 Event Hub et les objets connectés P 42 USE CASES P 46 Hybrid Architecture P 48 Integration d applications SaaS facilitée P 50 échanges B2B P 53 Mobilité P 55 IoT P 59 Pour conclure P 63 Et demain? P

4 INTRODUCTION Le grand retour du concept de la SOA? Le concept de la SOA, très en vogue dans les années 2000, a été éclipsé petit à petit par l arrivée, au sein du système d information, du Cloud Computing. Toutefois, dans le but d avoir un système d information plus agile, plus client-centrique, la DSI doit continuer à penser l informatique sous forme de services. Cela passe inévitablement par l intégration de ces services et par la mise en place d architectures plus «modernes». Dans le même temps, la DSI doit être capable de s adapter aux innovations technologiques tels que la mobilité, le Cloud et les objets connectés qui proposent de nouveaux usages aux clients internes et externes de l entreprise. L intégration est donc un facteur clé de succès, la dorsale d un SI agile. Les principes de la SOA sont toujours d actualité, mais ils se doivent d être plus flexibles, plus intelligents avec des services axés métier et non plus technologie. Ce Cell Insights vous présentera les différents challenges d une DSI en matière d intégration puis les réponses apportées par Microsoft. 6 7

5 1 i Modèle Point à Point L arrivée de l EAI AU COMMENCEMENT UN PEU D HISTOIRE L émergence des architectures SOA 8 9

6 MODÈLE POINT À POINT Il nous faut revenir quelques décennies en arrière pour bien comprendre l évolution de l intégration. Le besoin d intégration entre applications n est pas nouveau. Jusque dans les années 80, la méthode consistait à développer des interfaces dîtes «Point à Point», d application à application. Cette technique, relativement simple à instaurer, tombe toutefois rapidement, dans ce que l on appelle le syndrome du «plat de spaghettis», ou de la «pelote de laine», comme l illustre le schéma ci-dessous. L ARRIVÉE DE L EAI C est dans les années 90, dans le but de corriger les lacunes et les problèmes engendrés par le modèle Point à Point, que le concept d EAI (Enterprise Application Integration) voit le jour. L intégration a alors été pensée en termes d évolutivité et de réutilisabilité du système d information. On a alors définit le principe de «format pivot», «format» représentant les principaux objets de l entreprise en XML. Les applications ne communiquent plus directement entre-elles mais uniquement avec le middleware d intégration. Cette communication se traduit par la mise en place de demi-interfaces entre application et middleware et inversement. Chaque application décrit sa manière de communiquer via un contrat d interface qui décrit le format d échanges (idoc, SQL, XML, Fichiers plats) et le protocole d échanges (http, Ftps, ). HR ERP HR ERP Avec l EAI, l intégration a été pensée à des fins d évolutivité et de réutilisabilité du SI. CMR E-commerce Schéma d Architecture Point à Point Ce modèle atteint très rapidement ses limites à mesure que le nombre d interfaces augmente. Dès que l on souhaite faire évoluer une application au sein du système d information, on tire sur une ficelle et c est toute la pelote qui se déroule. Qui plus est, les interfaces Point à Point ne gèrent généralement pas (ou peu) correctement les erreurs et ne possèdent pas de stratégie commune en termes d instrumentation (logging) ou de supervision. L administration et le support deviennent, par conséquent, très complexes. Enfin, ces interfaces sont souvent des traitements batch de nuit utilisant principalement le protocole FTP. Schéma d Architecture EAI C est le middleware qui prend en charge la transformation du message d entrée vers le format pivot. Les applications cibles souscrivent ensuite à ces formats pivot, le middleware jouant ainsi un rôle de routeur. L évolution des échanges tout comme le remplacement d une brique logicielle, n impacte que les demi-interfaces concernées. Les échanges sont ainsi centralisés et par conséquent mieux gouvernés CMR Business partner E-commerce

7 L ÉMERGENCE DES ARCHITECTURES SOA Très vite, les échanges de message EAI ont révélé l existence de processus métier transverses. Les techniques d intégration ont évolué pour faciliter la mise en œuvre de ces processus au travers d une standardisation des échanges via le protocole SOAP (Simple Object Access Protocol). Le SI a été revu sous forme de services. Un bus d entreprise appelé ESB a remplacé le middleware ou plus exactement l a complété afin d orchestrer l exécution de ces services et d apporter plus d agilité. En effet, grâce à ce bus, il est dorénavant possible de modifier un processus via une configuration sans repasser par la case «développement». POUR SIMPLIFIER, LE SYSTÈME D INFORMATION SE MODÉLISE EN TROIS VERBES : EXPOSER, COMPOSER, CONSOMMER. Les applications du SI exposent des services granulaires plutôt techniques. Le bus compose ces services bas niveau pour construire des services à plus forte valeur, des services métier. Il prend également en charge le rôle de transformation, le routage des messages. Les applications du SI (portail, mobiles, clients lourds et riches) consomment alors ces services métier dans un format standardisé. Le bus permet notamment de masquer la complexité du SI qui peut donc évoluer facilement sans impacter l ensemble des briques logicielles. ERP HR Schéma d Architecture ESB Les échanges EAI ont révélés la présence de processus transverses. Avec la SOA, le SI a été repensé pour faciliter leur mise en œuvre. CRM E-commerce Business partner 12 13

8 2 L arrivée des SI hybrides appelle à une stratégie d intégration hybride Directions métier et Applications SaaS BYOD et Mobilité LES L avènement des objets connectés CHALLENGES 14 15

9 LES CHALLENGES Mobiles Hybrid Connection ANALYTICS Aujourd hui, beaucoup d organisations sont aux prises avec des problèmes d intégration créés par la rapide progression des réseaux sociaux, de la mobilité, de l internet des objets et des plates-formes Cloud. Compte tenu du Time to Market et des contraintes budgétaires, elles ne sont pas enclines à utiliser des approches traditionnelles pour les scénarios d intégration hybride. La DSI n a pas d autre choix que de combiner méthode traditionnelle et Cloud pour fournir les fonctionnalités d intégration désirées dans les délais et le budget alloués. B2B BizTalk Services Enterprise Application Integration Business Process Automation BizTalk Server FUTUR OF INTEGRATION MESSAGING Service Bus Stream Analytics Queing Events Hub EVENTS Les différents enjeux autour de l Intégration Telemetry Un nombre exponentiel de processus d intégration se déplacent vers le nuage

10 L ARRIVÉE DES SI HYBRIDES L adoption croissante de solutions d intégration de PaaS (ipaas) montre l importance grandissante du concept «middleware-as-a-service» et marque le passage d une intégration traditionnelle à une approche hybride. Un nombre important de processus d intégration se déplacent vers le nuage. Les paradigmes de «middleware d intégration hybride» ne sont plus rares. Cette tendance devrait d ailleurs devenir progressivement la référence. Cette augmentation rapide du nombre de services dans les nuages est le moteur de la prolifération des SI hybrides. Les «workloads» évoluent, eux-aussi, de plus en plus vers le Cloud. Les organisations se transforment afin de se connecter avec leurs clients actuels ou potentiels et d accélérer l activation de nouveaux services et de nouvelles fonctionnalités via un large éventail de plates-formes Cloud et mobiles. L intégration hybride, qui se caractérise par la disparité d applications, de formats de données, de modèles de déploiement et de nature d opérations, est un problème complexe. Face à cela, aucune des approches d intégration, y compris les plus traditionnelles telles que la SOA (Architecture Orientée Services) ou plus récemment l ipaas n est une «solution miracle» si elles sont prises individuellement. C est bien leur combinaison qui en fait une réponse adéquate. Les entreprises peuvent examiner les questions d intégration hybride si elles développent et mettent en œuvre une stratégie qui exploite leur plateforme d intégration existante. Elles doivent aussi combler leurs lacunes avec des solutions complémentaires et ce afin d apporter plus rapidement de la valeur à un coût total de possession (TCO) optimisé. Les organisations SI doivent donc se concentrer sur l élaboration et la mise en œuvre d une stratégie d intégration hybride à long terme. L équipe gérant des projets d intégration (connus comme un centre de compétences «intégration» ou «médiation» dans certaines organisations) doit vérifier si la plateforme existante peut prendre en charge les besoins actuels d intégration. L intégration hybride comprend un mélange de «on-premise», cloud, B2B, de scénarios d intégration mobiles plus ou moins complexes. Seule une combinaison appropriée des plateformes traditionnelles et cloud peut satisfaire ces exigences complexes. Une stratégie bien planifiée implique une approche adaptée à chaque scénario d intégration individuelle et l assurance que les projets d intégration offrent les fonctionnalités désirées. Aussi, la combinaison «SOA / ipaas» est adaptée aux besoins d intégration hybride : SOA peut être utilisé pour soutenir des opérations de données volumineuses et de mécanismes de messages à faible latence, alors qu ipaas convient aux besoins du SaaS, de mobilité et du B2B qui sont généralement moins complexes (l intégration, par exemple, de nouveaux partenaires commerciaux avec des applications hétérogènes). L intégration n est plus considérée comme une fonction «individuelle» et les entreprises préfèrent des solutions couvrant un plus large éventail de besoins. De nombreux fournisseurs traditionnels d intégration ont été réticents à adopter ce changement, alors que d autres, comme Microsoft, ont proposé très rapidement des solutions d intégration via le cloud. Voyons à présent, à travers une brève analyse du marché des applications SAS, de la mobilité et des objets connectés en quoi l évolution des solutions d intégration n est plus un challenge mais une réelle obligation. Aucune des approches d intégrations, SOA ou ipaas n est une solution miracle si elles sont prises individuellement. Les organisations SI doivent donc se concentrer sur l élaboration et la mise en œuvre d une stratégie d intégration hybride à long terme

11 DIRECTIONS MÉTIER ET APPLICATIONS SAAS MOBILES Les directions métier achètent, en direct, des solutions Saas qui répondent à leurs besoins sans impliquer la DSI, leur reprochant de ne pas répondre suffisamment à leurs attentes en termes de Time to Market et de coûts. Les raisons sont multiples puisque les systèmes d information sont devenus complexes et peu agiles. Très vite, les directions métier se retrouvent confrontées à une problématique : la Donnée. Comment gérer la qualité des Données métier entre ces différentes applications et le S.I. traditionnel? Où se trouve la Donnée «maître»? Comment la synchroniser? Les DSI peuvent et doivent y apporter une réponse : l intégration. Concernant les solutions SaaS, une prévision du Forrester, ci-dessous, parle d un véritable tsunami créant une vague massive de besoins d intégration BPaaS SaaS PaaS IaaS Systèmes centralisés, ordinateurs personnels et Internet ont successivement transformé les technologies de l information, aussi bien pour les entreprises elles-mêmes que pour leurs fournisseurs de matériel et de services. La rupture en cours, celle de la mobilité est une réalité et a dépassé l effet de mode. Après des débuts modestes, la mobilité connaît aujourd hui un essor sans précédent, porté par les smartphones, tablettes et autres appareils de plus en plus performants grâce aux réseaux 3G et 4G, ainsi qu à l explosion des applications innovantes. Dans les entreprises, les technologies de l information et la communication sont à l aube d une révolution qui promet de démultiplier la productivité et d augmenter le confort des utilisateurs. Toutefois, si les opportunités sont légion, il faudra également composer avec les défis en matière de coûts, de gouvernance et de sécurité. La montée en puissance de la mobilité rappelle beaucoup celle d Internet à la fin des années 1990 quand la croissance spectaculaire du nombre d utilisateurs s accompagnait d une frénésie de services innovants. Les consommateurs sont aujourd hui friands de mobilité dans la sphère personnelle et ils la réclament, de plus en plus, dans la sphère professionnelle. En matière d appareils mobiles, les innovations sont introduites à un rythme effréné, avec des devices de différents types : des smartphones, des tablettes, des phablets pour des usages différents mais néanmoins complémentaires. Certains usages sont encore à inventer. Les ordinateurs portables traditionnels pourraient bien être éclipsés par les tablettes d ici quelques années. C est en tout cas un point de vue partagé par Microsoft avec le lancement de sa Surface Pro 3. Dans les coulisses de la révolution mobile, un vaste ensemble d applications cloud permettent aux appareils nomades de surmonter bon nombre de leurs limites inhérentes et permettent aux usagers d accéder à leur contenu personnel où qu ils se trouvent et quelle que soit la capacité de stockage de leurs appareils. Des applications professionnelles basées sur le cloud permettent un accès continu à des ressources capitales pour l entreprise, comme, par exemple, ses outils de gestion de la relation client (CRM). Une fois de plus, le cœur de la mobilité reste la Donnée. Comment permettre aux utilisateurs internes d avoir un accès sécurisé aux Données de l entreprise «everywhere at anytime», hors des frontières de l entreprise? Forester, évolution du marché Cloud Public En plus des problématiques d intégration de données, l intégration d applications SaaS impose la mise en place d une stratégie d authentification unifiée ou fédérée type SSO (Single Sign On). On ne peut pas imaginer des utilisateurs avoir un couple «login/ password» par application SaaS. Cela deviendrait rapidement un casse-tête et une faille de sécurité pour l entreprise

12 L AVÈNEMENT DES OBJETS CONNECTÉS La mobilité est donc la nouvelle frontière des nouvelles technologies de l information et de la communication. La course est lancée pour pleinement tirer parti de ses avantages indiscutables. L explosion des objets connectés dans notre quotidien oblige l intégration à s adapter. Les problématiques ne sont plus les mêmes, on passe d une intégration déclarative à prescriptive, capable d observer des comportements selon différentes facettes. Evolution du nombre de mobiles BI Intelligence, évolution du nombre d objets connectés

13 Selon BI Intelligence, le nombre d objets connectés devrait progresser de manière exponentielle dans les 5 prochaines années. Ils prédisent même que les objets connectés seront plus nombreux que les devices traditionnels (PC, smartphones, tablettes) d ici Ces objets sont en train de bousculer notre quotidien. On trouve beaucoup d exemples dans le domaine de la santé et du sport avec notamment des bracelets intelligents ou dans l univers de la domotique avec l optimisation de votre consommation d énergie. Cette innovation technologique a, bien entendu, des impacts sur le monde de l intégration tel que nous le connaissons aujourd hui. Premier enjeu : les solutions d intégration doivent être capables d ingérer des millions d événements dans des délais très courts. Les bus de services actuels atteignent leurs limites. Il faut donc avoir recours à des solutions de type CEP (Complex Event Processing) et utiliser la puissance du Cloud pour avoir une infrastructure scalable et performante. Deuxième enjeu : nous devons être capables d analyser cette information en temps réel. Cela consiste notamment à corréler des informations pour en tirer d éventuels «bruits» et calculer des moyennes. C est ici que les solutions de BigData prennent tout leur sens. Dernier enjeu et sans doute le plus important : apporter de l intelligence à ces Données, être capable de prédire des comportements ou d alerter avant un dysfonctionnement dans le domaine industriel. Pour y répondre, nous avons recours à des solutions d intelligence artificielle. Certains se souviennent peut être de langages comme Prolog! Aujourd hui, nous avons à notre disposition des solutions telle que Machine Learning de Microsoft. Comme vous pouvez le constater, les concepts et solutions existent déjà mais leur combinaison via une plateforme d intégration robuste apportera à l entreprise une innovation! ESSENTIEL Cloud et des Application SaaS, nouveaux usages autours des mobiles et objets connectés. Autant de challenges qui appellent à repenser les concepts et solutions d intégration. Un SI hybride appelle une architecture d intégration Hybride. Avec les objets connectés, les solutions d intégration doivent pouvoir ingérer des millions d événements dans des délais très courts

14 3 Azure Service Bus, le Cloud Messaging Broker Microsoft Azure BizTalk Services (MABS), s exécuter dans le Cloud Hybrid Connection, Azure Web Sites et applications Mobiles Event Hub et les objets connectés LA RÉPONSE MICROSOFT INTEGRATION 26 27

15 Saas Apps Microsoft Azure La réponse de Microsoft aux challenges cités précédemment se résume en 2 mots : Federated ESB, faire interagir ensemble les 2 mondes de manière fluide en créant des liens de l un à l autre. Dans ce chapitre, nous allons faire un tour d horizon des solutions et composants proposés par Microsoft pour obtenir une architecture hybride. Celle-ci représente le socle de la fluidité et de la continuité des processus métiers d une organisation au-delà de ses frontières. BizTalk Services Service Bus BizTalk Server Applications Mainframe Servers Partners Databases Architecture d Intégration Hybride Microsoft 28 29

16 BIZTALK SERVER, SE CONNECTER AU CLOUD Dans le cadre d un Système d Intégration Hybride, les demi-interfaces ou services implémentés dans BizTalk Server pourront être réutilisés et exposés aux applications SaaS ou PaaS. Techniquement, cela est rendu possible par l arrivée (depuis les versions 2013 et 2013 R2) de nouveaux connecteurs facilitateurs tels que : Microsoft BizTalk Server, solution d intégration «historique» de Microsoft, a une grande place dans l architecture «Federated Enterprise Service Bus» surtout pour les organisations ayant consenti à d importants efforts de rationalisation de leurs échanges internes et B2B ayant consenti, avec cette solution, a d importants efforts... Le connecteur Services Bus Messaging à travers lequel Biz- Talk pourra consommer un message depuis une «Queue» ou un «Topic» Azure Services Bus (une présentation de ces 2 composants sera donnée ultérieurement) ou publier des messages vers ces derniers. Le connecteur Service Bus Relay offre la capacité d exposer un Web Service existant au-delà du SI et donc de servir des solutions dans le cloud par simple paramétrage, et ce de manière sécurisée. Exit, les prérequis techniques souvent longs à mettre en place pour voir son service exposé à l extérieur du SI. Le connecteur permettant de consommer et d exposer des services RESTful /JSON (en plus d XML), combinaison qui tend à devenir un standard de communication par APIs pour les solutions SAAS. BizTalk Server, solution d intégration «historique» de microsoft a une grande place dans l architecture Federated ESB. Schéma des fonctionnalités de BizTalk Server 30 31

17 AZURE SERVICE BUS, LE CLOUD MESSAGING BROKER Topics : Les «Topics» Service Bus prennent en charge un modèle de communication de messagerie, de publication et d abonnement contrairement aux «Queues» Service Bus où chaque message est traité par un seul consommateur. Il est possible d inscrire plusieurs souscriptions à un Topic. Lorsqu un message est envoyé, il est alors mis à disposition de chaque souscription pour être géré ou traité indépendamment. Azure Service Bus compte parmi les premières solutions créées par Microsoft dans Azure. Il offre les fonctionnalités nécessaires (mais pas forcément suffisantes) à l implémentation de mécanisme de «messaging» à couplage lâche dans et avec le Cloud Azure. Queue: Ce composant implémente un mécanisme de file d attente intermédiaire en mode FIFO. Un producteur de messages remet un message à la file d attente, puis poursuit son traitement. De manière asynchrone, un consommateur extrait le message de la file d attente et le traite. Chaque message est reçu et traité de manière exclusive par un seul consommateur même s il est possible d avoir plusieurs consommateurs à l écoute de la queue FIFO. Message Sender Cloud PASS App One Premise App Mobile App Topic Service Bus Namespace Subscription 1 Subscription n Message Receiver Service Audit App Cloud PASS App Service Bus Namespace Message Receiver Schéma de fonctionnement Topics Cloud PASS App One Premise App Service or App Il est également possible d appliquer des règles de filtre pour restreindre les messages reçus au sein d un Topic en fonction des souscriptions. Mobile App Schéma de fonctionnement Service Bus Queue FIFO Azure Services Bus offre les fonctionnalités nécessaires pour l implémentation de solutions de messaging dans et avec le cloud

18 Relay: Le service Bus Relay, valable aussi pour BizTalk Server, offre la possibilité d exposer au Cloud public, les Web services WCF (Windows Communication Foundation) qui résident à demeure. Ce composant ne nécessite ni l ouverture d une connexion de pare-feu, ni de modifications intrusives dans une infrastructure de réseau d entreprise. Le lien entre le Web Service à demeure et le relais dans le Cloud Azure se fait par communication sortante (demeure vers Cloud). MICROSOFT AZURE BIZTALK SERVICES (MABS), S EXÉCUTER DANS LE CLOUD Cloud App Azure App Other Cloud App Service Bus Namespace Relay On Premise App WCF Service Il s agit de la solution «Integration Platform As A Service» (IPAAS) de Microsoft qui fournit un environnement exclusivement Cloud Azure pour l exécution, l administration et le Monitoring d échanges avec un paiement à l usage. Exit, l achat de licence, l installation ou le maintien de l infrastructure et du logiciel, il suffit de provisionner des unités de déploiements (BizTalk Unit) au sein de votre souscription Azure pour pouvoir commencer à paramétrer vos échanges. Pour ce faire, BizTalk Services décline ses fonctionnalités d intégration B2B et d intégration EAI autour du principe de «Bridge». Il s agit d un pont entre une application source et une application cible dans lequel des activités de traitements applicatifs (Pipeline et Stage) sont paramétrées. Pour faire le corolaire avec BizTalk Server, le Bridge s apparente plutôt au module ESB Toolkit orchestration. On va définir des itinéraires (Itinerary) de cheminement d un message depuis une source (On Ramp) vers une cible (Off Ramp). Le schéma ci-dessous représente le flux d un message transitant par un Bridge avec les différents types de sources et destinations paramétrables. Client Schéma de fonctionnement de Service Bus Relay BRIDGE Ces 3 composants d Azure Service Bus offrent le ciment d une architecture hybride dans laquelle l exécution d un processus métier n aurait plus de frontières physiques. Les patterns d intégration offrant du synchronisme, du Queuing ou encore du Pub/Sub, en seraient les passeports diplomatiques. Sources FTP/S Pipeline Destination Service Bus HTTP HTTP V E T E Web Service Blob SFTP Queue Messages FTP/S BizTalk Services Bridge 34 35

19 3 TYPES DE BRIDGES SONT DISPONIBLES : «Pass through one way bridge» est une intégration asynchrone dans laquelle transite un message non typé. «Xml One way bridge» est une intégration également asynchrone dans laquelle transite un message xml. Il sera possible d y appliquer des activités de validation, d enrichissement et de transformation. «Xml Request-Reply bridge» est une interaction synchrone par laquelle transite un message xml. Voyons maintenant les fonctionnalités d intégration de BizTalk Services basées sur le principe de Bridge. L intégration B2B Trading Partner Management Bridges Artifacts LES ACTIVITÉS DU COMPOSANT BRIDGE SONT : Message Validation utile pour la validation du message XML entrant à partir de sa définition xsd. Message Enrichment and Extraction pour procéder à l enrichissement du message entrant avec des données tiers (paramétrage, référentiel de transcodification) mais aussi à l extraction d éléments de celui-ci qui pourront servir pour le routage du message. Message Transformation pour transformer le message entrant vers la structure d un message sortant par application d opération de transformation. Custom Processing. Le bridge fournit les options permettant d inclure du code personnalisé de manière à incorporer des tâches de traitement qui ne sont pas incluses dans la configuration d un Bridge prêt à l emploi. Schéma des composants mis en œuvre dans le B2B MABS La création d un Bridge se fait depuis l environnement de développement Microsoft Visual Studio via le SDK Azure BizTalk Services, principalement de manière graphique, avant sa publication dans sa souscription BizTalk Services dans Azure. Il s agit de l offre de plateforme d échange EDI As a Service implémentant les standards EDI EDIFACT, X12 et AS2. Un portail de self-service vous permettra de paramétrer les partenaires commerciaux (Partners) avec lesquels vous interagissez, leur organisation (Profiles) et les différents contrats d échanges qui vous lient (Agreements). Pour l implémentation EDI, BizTalk Services propose 3 «Bridges» prêts à l emploi et accessibles depuis le portail BizTalk Services pour paramétrer la réception et l envoi de documents respectant les formats EDIFACT ou X12 ou encore le protocole de sécurité AS2. C est dans ces Bridges que nous configurons l endpoint d entrée/sortie, le partenaire interfacé et son certificat ainsi que les formats de messages (schémas), de transformation et de routage à opérer pour l acheminement des documents EDI depuis/vers le Back End du système d information. Cette fonctionnalité nous paraît utile et efficace car elle permet aux organisations de tester et adopter rapidement les échanges EDI avec ses partenaires commerciaux à partir d une feuille blanche. Aucun gros investissement d infrastructure et de logiciel n est à prévoir avant de commencer

20 L intégration EAI Le Bridge BizTalk Service permet d interfacer les applications Cloud aux applications à demeure via des connecteurs plutôt techniques comme http(s), (s)ftp(s) ou encore le Cloud Messaging Broker Azure Service Bus. Qu en est-il des systèmes, dits «Line of Business», à demeure tel qu un Back End implémenté sous SAP? POUR CE FAIRE, BIZTALK SERVICES MET EN AVANT «BIZTALK ADAPTER SERVICES» (BAS), DÉCLINAISON CLOUD DES CONNECTEURS «BIZTALK SERVER ADAPTER PACK», QUI OFFRE UNE CONNECTIVITÉ AUX TYPES DE SYSTÈMES SUIVANTS : Microsoft SQL Server Oracle Database Oracle E-Business Suite SAP Siebel ebusiness Applications Comme le présente le schéma ci-dessus, BAS utilise la fonctionnalité Relay Service Bus pour créer un lien (Lob Target) avec un «agent» à demeure qui sera en charge d intégrer les messages dans les systèmes Line Of Business. Pour le reste, la génération du schéma de contrat d interface avec le système par introspection est similaire au mode de fonctionnement du connecteur BizTalk Adapter Pack. La définition d un «Lob Target» se fait via Visual Studio. Il est ensuite possible d utiliser ce dernier au sein d un Bridge pour implémenter son intégration. En quelques mots, BizTalk Services est pertinent pour les scénarios EAI Cloud à Cloud ou bien Cloud à demeure n embarquant pas de problématiques d intégration complexes. Couplé aux «Topics» Azure Service Bus, il vous permettra de mettre en place des mécanismes «pub/sub» et d implémenter des échanges pour qu un message puisse être publié à plusieurs destinataires. Sources FTP/S HTTP BRIDGE Pipeline V E T E Destination HTTP Blob Web Service FTP/S Azure BizTalk Services, solution ipaas de Microsoft qui fournit un environnement Cloud pour l execution, l administration et le monitoring des échanges. SFTP Queue Messages Service Bus BizTalk Adapter Server LOB Relay Management Service Rest API s Server Explorer Visual Studio PowerShell Cmdelets SQL Server Siebel SAP Oracle Databases Bridge combiné au «BAS» 38 39

21 HYBRID CONNECTION, AZURE WEB SITES ET APPLICATIONS MOBILES L avantage d Azure Hybrid Connection réside dans sa simplicité, surtout s agissant de la partie réseau. En effet, il n est pas nécessaire de modifier la configuration réseau pour accéder à la base de données interne. Plus précisément, il n y a pas besoin de paramétrer l ouverture de ports entrants qui aurait pu représenter une faille de sécurité potentielle. La création d un réseau privé VPN est également inutile pour notre configuration. Il suffit de vérifier que les ports sortants standards sont bien activés (ports http/https notamment). D autre part, la mise en place d Azure Hybrid Connection ne requiert pas le déploiement de code spécifique ou d infrastructure supplémentaire ; ce qui optimise favorablement le Time to Market, indicateur souvent très important dans le cas de mise en place d application mobiles ou Web. Bien que n ayant apparemment pas d assise technique sur le principe de Bridge décrit précédemment, Azure Hybrid Connection fait partie de l offre Azure Biz- Talk Services. L utilisation de ce composant nécessite donc l activation d un abonnement BizTalk Services. En fonction de votre abonnement, une unité Biz- Talk Services vous donnera donc droit à un nombre de connexions. Hybrid connection Azure Hybrid Connection permet de connecter rapidement les ressources Azure Mobile Services et Azure Web Sites à des systèmes à demeure, sans avoir recours à une plateforme d integration. Azure Hybrid Connection permet de connecter rapidement les ressources Azure Mobile Services et Azure Web Sites à des systèmes à demeure, sans avoir recours à une plateforme de Médiation. A priori redondant avec BizTalk Server ou BizTalk Adapter Service, il s adresse avant tout aux organisations souhaitant implémenter des solutions mobiles dans Azure interfacées à un Back End, sans pour autant se lancer dans un projet de 3 à 6 mois pour construire une plateforme de Médiation. Cette solution fait également sens lorsque l on construit une application Web dans Azure (via Web Sites) tout en souhaitant garder la Base de Données à demeure pour des raisons de confidentialités des Données. Dans un schéma d architecture classique n-tiers, Hybrid Connection jouerait alors le rôle de couche de persistance en charge d interagir avec la Base de Données à demeure. Azure Hybrid Connection est ouvert aux applications reposant tant sur.net Framework, PHP ou Java et offre une connectivité aux Bases de Données SQL Server, MySQL et aux services via http/https

La reconquête de vos marges de manœuvre

La reconquête de vos marges de manœuvre La reconquête de vos marges de manœuvre Libérez vos applications critiques Bull ouvre de nouvelles portes à votre patrimoine applicatif. Bull LiberTP fait passer simplement vos applications transactionnelles

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

Synthèse de son offre logicielle

Synthèse de son offre logicielle Connecting your business Synthèse de son offre logicielle Copyright 2006, toute reproduction ou diffusion non autorisée est interdite STREAM MIND Créateur de produits logiciels innovants dans le traitement

Plus en détail

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise)

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Développer la communication et le travail collaboratif pour mieux servir le citoyen Thomas Coustenoble

Plus en détail

Dream Report. Dream Report vs Reporting Services

Dream Report. Dream Report vs Reporting Services Dream Report Dream Report vs Reporting Services Date : Mars 2015 A propos de Dream Report Dream Report est le 1 er logiciel d édition de rapport prêt à l emploi offrant aux utilisateurs la possibilité

Plus en détail

Conception Exécution Interopérabilité. Déploiement. Conception du service. Définition du SLA. Suivi du service. Réception des mesures

Conception Exécution Interopérabilité. Déploiement. Conception du service. Définition du SLA. Suivi du service. Réception des mesures Software propose une offre d intégration unique, qui apporte l équilibre parfait entre investissements et performances pour les entreprises qui doivent sans cesse améliorer leurs processus. Des caractéristiques

Plus en détail

Gérez efficacement vos flux d entreprises.

Gérez efficacement vos flux d entreprises. Gérez efficacement vos flux d entreprises. g geai* répond au besoin de gestion des flux de données inter et intra-entreprises. Vous maîtrisez vos flux autour d une application centralisée. *EAI : Enterprise

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration Fonctions Synchronisation dynamique des fichiers : mise à jour automatique des documents sur tous les équipements Partage et collaboration : partage simple des fichiers entre employés, clients et partenaires

Plus en détail

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft Le Cloud Computing désigne ces giga-ressources matérielles et logicielles situées «dans les nuages» dans le sens où elles sont accessibles via Internet. Alors pourquoi recourir à ces centres serveurs en

Plus en détail

Ce Livre Blanc vise ainsi à vous expliquer concrètement tous les bénéfices d un standard téléphonique pour votre entreprise et vos collaborateurs :

Ce Livre Blanc vise ainsi à vous expliquer concrètement tous les bénéfices d un standard téléphonique pour votre entreprise et vos collaborateurs : AVANT-PROPOS Dans un marché des Télécoms en constante évolution, il est important pour les petites et moyennes entreprises de bénéficier de solutions télécoms qui répondent parfaitement à leurs besoins

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION TROISIEME PARTIE LES PROGICIELS DE GESTION INTEGREE TABLE DES MATIERES Chapitre 1 : LA PLACE DES PGI... 3 Chapitre 2 : LE CYCLE DE VIE DES PGI... 6 Questions de cours...

Plus en détail

Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for Data Integration La Plate-Forme d Intégration pour le MDM Évolutionnaire BENEFICES Des projets réussis dans les délais et les budgets La bonne donnée disponible au

Plus en détail

Premier Accelerate Packages: Azure Fast Start

Premier Accelerate Packages: Azure Fast Start Premier Premier Accelerate Packages: Azure Fast Start Appuyez-vous sur l excellence Premier Premier Accelerate Packages Faites un premier pas sur Azure à travers une expérience mêlant formation atelier

Plus en détail

Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement

Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement Juin 2013 Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement (page 1) De nouveaux outils pour offrir davantage d options afin de visualiser les résultats analytiques

Plus en détail

LOGICIEL DE GESTION D ENTREPOT

LOGICIEL DE GESTION D ENTREPOT FR LOGICIEL DE GESTION D ENTREPOT Modula WMS Avantages découlant de l utilisation de Modula WMS OPTIMISATION Gestion statique ou dynamique des emplacements pour éviter d inutiles redondances. GAIN DE TEMPS

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

SAP Learning Hub, édition User Adoption Accès dans le cloud à tout moment à des formations pour utilisateurs finaux

SAP Learning Hub, édition User Adoption Accès dans le cloud à tout moment à des formations pour utilisateurs finaux Foire aux questions SAP Learning Hub, édition User Adoption SAP Learning Hub, édition User Adoption Accès dans le cloud à tout moment à des formations pour utilisateurs finaux SAP Learning Hub est une

Plus en détail

Hébergement MMI SEMESTRE 4

Hébergement MMI SEMESTRE 4 Hébergement MMI SEMESTRE 4 24/03/2015 Hébergement pour le Web Serveurs Mutualités Serveurs Dédiés Serveurs VPS Auto-Hébergement Cloud Serveurs Mutualités Chaque Serveur héberge plusieurs sites Les ressources

Plus en détail

BizTalk Server 2013. Principales fonctions

BizTalk Server 2013. Principales fonctions Calipia usage re serve aux e tablissements de pendant du Ministe re de l Enseignement Supe rieur et de la Recherche BizTalk Server 2013 Principales fonctions BizTalk Server, disponible en version 2013

Plus en détail

Pour une prise en charge complète des interventions, de la demande à la réalisation

Pour une prise en charge complète des interventions, de la demande à la réalisation PLANON mobile field services Pour une prise en charge complète des interventions, de la demande à la réalisation Un spécialiste innovant, avec trente ans d expérience dans le domaine IWMS Un partenaire

Plus en détail

Qu est-ce que le «cloud computing»?

Qu est-ce que le «cloud computing»? Qu est-ce que le «cloud computing»? Par Morand Studer eleven Octobre 2011 Qu est-ce que le «cloud computing»? - Morand Studer eleven Octobre 2011 www.eleven.fr 1 Aujourd hui, la démocratisation de l informatique

Plus en détail

Référence Etnic Architecture des applications

Référence Etnic Architecture des applications Référence Etnic Architecture des applications Table des matières 1. Introduction... 2 2. Architecture... 2 2.1 Démarche générale... 2 2.2 Modèle d architecture... 3 2.3 Découpe d une architecture applicative...

Plus en détail

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France Sommaire Cloud Computing Retours sur quelques notions Quelques chiffres Offre e need e need Services e need Store

Plus en détail

Fiche technique WS2012

Fiche technique WS2012 Le 18/03/013 OBJECTIF VIRTUALISATION mathieuc@exakis.com EXAKIS NANTES Identification du document Titre Projet Date de création Date de modification Fiche technique Objectif 18/03/2013 26/03/2013 WS2012

Plus en détail

Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications

Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications Présentée par Jean-Steve Shaker Architecte de solutions - Virtualisation 2012 Technologies Metafore Inc. L évolution 2012 Technologies Metafore

Plus en détail

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM)

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) LA BOITE A OUTILS DE L ACHETEUR DE BPM Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) La boîte à outils de l acheteur de solution BPM -

Plus en détail

Les solutions SAS pour les Petites et Moyennes Entreprises

Les solutions SAS pour les Petites et Moyennes Entreprises BROCHURE SOLUTION Les solutions SAS pour les Petites et Moyennes Entreprises Sur un marché aussi compétitif que celui des Petites et Moyennes Entreprises, le temps et l efficacité sont deux valeurs prioritaires

Plus en détail

Buts de l intégration en informatique

Buts de l intégration en informatique Buts de l intégration en informatique Comment faire communiquer et intégrer vos applications hétérogènes dans votre entreprise interconnectée? Quels types d applications construisons-nous? Réaliser Créer

Plus en détail

Libérez votre intuition

Libérez votre intuition Présentation de Qlik Sense Libérez votre intuition Qlik Sense est une application nouvelle génération de visualisation de données en libre-service qui permet à chacun de créer facilement des visualisations

Plus en détail

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui Formation PARTIE 1 : ARCHITECTURE APPLICATIVE DUREE : 5 h Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui automatisent les fonctions Définir une architecture

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Talend Technical Note

Talend Technical Note Mars 2011 Page 1 sur 5 Le MDM offre un hub central de contrôle et une vision unique des données maître de l'entreprise, quelles que soient les disparités entre les systèmes source. Il assure que les données

Plus en détail

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services.

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Solutions de Service Management Guide d achat Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Aujourd hui, toutes

Plus en détail

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452 EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013 Réf FR 80452 Durée : 3 jours A propos de ce cours : Ce cours offre une information interactive et détaillée sur le développement d extensions pour Microsoft Dynamics

Plus en détail

Votre Infrastructure est-elle? La gestion de contenus d entreprise. mieux structurée et connectée

Votre Infrastructure est-elle? La gestion de contenus d entreprise. mieux structurée et connectée Votre Infrastructure est-elle? La gestion de contenus d entreprise mieux structurée et connectée Tous les contenus d entreprise à portée de main Aujourd hui, au sein de toutes les organisations, l information

Plus en détail

CONFIGURATION P 2 P 3 P 3 P 10 P 11 P 13 P 14 P 16

CONFIGURATION P 2 P 3 P 3 P 10 P 11 P 13 P 14 P 16 CONFIGURATION 1 Présentation 2 Topologie du projet 3 Installation 4 Configuration 4.1 Création de la DMZ publique 4.2 Accès vers l Internet 4.3 Publication d Exchange 4.4 Rapports d activité et alertes

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com L essentiel Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base web aucotec.com Les défis La globalisation des structures d ingénierie avec le travail en réseau sur des sites dispersés

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire BENEFICES POUR LES DSI Réussir les projets de gouvernance dans les délais et les budgets Démarrer de manière tactique tout en

Plus en détail

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref Services professionnels CONSEIL STRATÉGIQUE En bref La bonne information, au bon moment, au bon endroit par l arrimage des technologies appropriées et des meilleures pratiques. Des solutions modernes adaptées

Plus en détail

Informatique en nuage

Informatique en nuage Services d infrastructure, solutions et services-conseils Solutions Informatique en nuage Jusqu à maintenant, la gestion de l infrastructure des TI consistait à négocier les limites : puissance de traitement,

Plus en détail

IBM Tivoli Identity Manager

IBM Tivoli Identity Manager Automatise la gestion du cycle de vie des identités IBM Tivoli Identity Manager Points forts Gérer l accès aux systèmes hérités et e-business Un moteur de dimensionnement intégré pour automatiser la Permet

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION UML :

RAPPORT DE CONCEPTION UML : Carlo Abi Chahine Sylvain Archenault Yves Houpert Martine Wang RAPPORT DE CONCEPTION UML : Bamboo Ch@t Projet GM4 Juin 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du logiciel 3 2.1 Précisions

Plus en détail

Archivage numérique de documents SAP grâce à DocuWare

Archivage numérique de documents SAP grâce à DocuWare Connect to SAP Product Info Archivage numérique de documents SAP grâce à DocuWare Connect to SAP relie DocuWare au module SAP ArchiveLink intégré à SAP NetWeaver par le biais d une interface certifiée.

Plus en détail

Optimisez vos environnements Virtualisez assurément

Optimisez vos environnements Virtualisez assurément Optimisez vos environnements Virtualisez assurément Présenté par Jean-Steve Shaker Architecte de solutions - Virtualisation Une approche unique et simplifiée Solutions en Solutions d infrastructure infrastructure

Plus en détail

Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple

Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple cenitspin Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple CONFIGURE YOUR PLM STANDARD www.cenit.com/fr/cenitspin Tout à portée de main grâce au PLM Desktop.

Plus en détail

Vers une IT as a service

Vers une IT as a service Vers une IT as a service 1 L évolution du datacenter vers un centre de services P.2 2 La création d une offre de services P.3 3 La transformation en centre de services avec System Center 2012 P.4 L évolution

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

CONCEPTION D APPLICATIONS METIERS SUR MESURE. Comment concilier autonomie des utilisateurs & gouvernance IT?

CONCEPTION D APPLICATIONS METIERS SUR MESURE. Comment concilier autonomie des utilisateurs & gouvernance IT? CONCEPTION D APPLICATIONS METIERS SUR MESURE Comment concilier autonomie des utilisateurs & gouvernance IT? S adapter ou périr : la pérennité des entreprises dépend plus que jamais de leur capacité à évoluer

Plus en détail

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information.

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information. PACBASE «Interrogez le passé, il répondra présent.». Le Module e-business Les entreprises doivent aujourd hui relever un triple défi. D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue

Plus en détail

Orange Nouvelle Expérience (ONE) Zoom sur les solutions SI

Orange Nouvelle Expérience (ONE) Zoom sur les solutions SI «Le service Orange, satisfait quand vous l'êtes» Orange Nouvelle Expérience (ONE) Zoom sur les solutions SI Stéphane Guérin Orange DSI Orange France Directeur Centre de Compétences Relation Client Août

Plus en détail

Le cloud conçu pour votre organisation.

Le cloud conçu pour votre organisation. Le cloud conçu pour votre organisation. C est le Cloud Microsoft. Chaque organisation est unique. De la santé à la grande distribution, de l industrie à la finance - il n y a pas deux organisations qui

Plus en détail

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES DÉCOUVREZ DES POSSIBILITÉS ILLIMITÉES GRÂCE A L INTÉGRATION À DES SYSTÈMES D ENTREPRISE EXISTANTS FONCTIONNALITÉS Connectivité des systèmes

Plus en détail

PortWise Access Management Suite

PortWise Access Management Suite Créez un bureau virtuel pour vos employés, partenaires ou prestataires depuis n importe quel endroit et n importe quel appareil avec Portwise Access Manager et Authentication Server. Fournir des accès

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling. Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier?

DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling. Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier? DOSSIER SOLUTION CA ERwin Modeling Comment gérer la complexité des données et améliorer l agilité métier? CA ERwin Modeling fournit une vue centralisée des définitions de données clés afin de mieux comprendre

Plus en détail

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson Travaux pratiques avec WordPress Karine Warbesson Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Mise en pages réalisée par ARCLEMAX Illustration

Plus en détail

Scénarios d intégration, fonctionnalités et processus relatifs à Microsoft Project Server

Scénarios d intégration, fonctionnalités et processus relatifs à Microsoft Project Server Scénarios d intégration, fonctionnalités et processus relatifs à Microsoft Project Server Par Katinka Weissenfeld, PMP Les différents processus mis en œuvre au sein des entreprises pour les activités de

Plus en détail

Rapidité, économies et sécurité accrues : comment améliorer la souplesse, le coût total de possession (TCO) et la sécurité grâce à une planification

Rapidité, économies et sécurité accrues : comment améliorer la souplesse, le coût total de possession (TCO) et la sécurité grâce à une planification Rapidité, économies et sécurité accrues : comment améliorer la souplesse, le coût total de possession (TCO) et la sécurité grâce à une planification des tâches sans agent Livre blanc rédigé pour BMC Software

Plus en détail

OpenText Content Server v10 Cours 3-0126 (ex 215)

OpenText Content Server v10 Cours 3-0126 (ex 215) v10 Cours 3-0126 (ex 215) Administration système et indexation-recherche Durée : 5 jours Ce cours de 5 jours apprendra aux administrateurs, aux architectes système et aux services support comment installer,

Plus en détail

Sage CRM. Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises

Sage CRM. Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises Sage CRM Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises La clé de votre succès. Sage CRM, en tant que solution CRM primée, livre aux petites et moyennes entreprises dans le

Plus en détail

Cloud Service Management

Cloud Service Management Cloud Service Management HEAT Help Desk SOLUTION BRIEF 1 MODERNISEZ LES OPERATIONS DE GESTION DES SERVICES ET OFFREZ PLUS DE VALEUR STRATEGIQUE A L ENTREPRISE HEAT Cloud Service Management est un ensemble

Plus en détail

SPT2013 - Description du cours NORAMSOFT SPT2013. SharePoint 2013 pour développeurs

SPT2013 - Description du cours NORAMSOFT SPT2013. SharePoint 2013 pour développeurs - Description du cours SharePoint 2013 pour développeurs 1 SHAREPOINT 2013 POUR DÉVELOPPEURS NORAMSOFT 1. Description du cours Ce cours intensif de 3 jours explore les opportunités de développement avec

Plus en détail

Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint STARXPERT AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 VERSION 1.0

Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint STARXPERT AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 VERSION 1.0 Etude Comparative entre Alfresco Share et MS SharePoint AUTEUR DATE 4 OCTOBRE 2011 STARXPERT VERSION 1.0 StarXpert 2011 STARXPERT Siège social : 100, rue des Fougères 69009 Lyon Tel 01 75 57 84 80 info@starxpert.fr

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON L analytique joue un rôle désormais primordial dans la réussite d une entreprise. Les pouvoirs qu elle délivre sont incontestables, cependant

Plus en détail

LES NOUVEAUTES DE COST AND PROFITABILITY MANAGEMENT 8.1

LES NOUVEAUTES DE COST AND PROFITABILITY MANAGEMENT 8.1 LES NOUVEAUTES DE COST AND PROFITABILITY MANAGEMENT 8.1 SAS Cost and Profitability Management, également appelé CPM (ou C&P), est le nouveau nom de la solution SAS Activity-Based Management. Cette version

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

Comment maximiser le ROI de la chaîne logistique Web

Comment maximiser le ROI de la chaîne logistique Web Comment maximiser le ROI de la chaîne logistique Web Pourquoi une gestion Lean et unifiée du cloud, des performances Web et des analytiques favorise la croissance des entreprises. 1 La chaîne logistique

Plus en détail

Administration via l'explorateur WebSphere MQ

Administration via l'explorateur WebSphere MQ Ce document présente l utilisation de l Explorateur WebSphere MQ, et en particulier sa capacité à administrer des Queue Manager distants. Il aborde également les problèmes de sécurité liés à l administration

Plus en détail

Visual Studio 2013 Concevoir et développer des projets Web, les gérer avec TFS 2013

Visual Studio 2013 Concevoir et développer des projets Web, les gérer avec TFS 2013 Introduction 1. Présentation du cas d étude 13 1.1 Présentation générale 13 1.2 Présentation des applications 13 2. Déroulement du projet 14 3. Pré-requis et fondamentaux techniques à connaître 15 3.1

Plus en détail

Evidian Secure Access Manager Standard Edition

Evidian Secure Access Manager Standard Edition Evidian Secure Access Manager Standard Edition LDAP SSO un contrôle d accès modulaire et extensible - V 1.1 Par Dominique Castan dominique.castan@evidian.com et Michel Bastien michel.bastien@evidian.com

Plus en détail

ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT

ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT FONCTIONNALITÉS GESTION DE PORTEFEUILLE Stratégie d approche permettant de sélectionner les investissements les plus rentables et de créer de la valeur Paramètres

Plus en détail

Pré-requis techniques. Yourcegid Secteur Public On Demand Channel

Pré-requis techniques. Yourcegid Secteur Public On Demand Channel Yourcegid Secteur Public On Demand Channel Sommaire 1. PREAMBULE...3 2. PRE-REQUIS RESEAU...3 Généralités... 3 Accès Télécom supportés... 4 Dimensionnement de vos accès... 5 Nomadisme et mobilité... 6

Plus en détail

Optimisez les coûts de possession de votre information et redonnez de la capacité d investissement au DSI

Optimisez les coûts de possession de votre information et redonnez de la capacité d investissement au DSI CGI Dbox Dites oui à notre solution exclusive de décommissionnement et réduisez les coûts tout en conservant l intégrité de votre patrimoine informationnel Optimisez les coûts de possession de votre information

Plus en détail

Business Central Wireless Manager

Business Central Wireless Manager Business Central Wireless Manager Guide de présentation Sommaire CATÉGORIE DE PRODUIT... 3 PRÉSENTATION... 3 PRÉSENTATION DE BUSINESS CENTRAL... 3 FONCTIONNALITÉS ET ATOUTS... 4 POINTS D ACCÈS WIFI PRIS

Plus en détail

Automatiser le Software-Defined Data Center avec vcloud Automation Center

Automatiser le Software-Defined Data Center avec vcloud Automation Center Automatiser le Software-Defined Data Center avec vcloud Automation Center 5 Juin 2014 2014 VMware Inc. All rights reserved. CONFIDENTIAL 2 Impact de l accélération du rythme de l entreprise DEMANDES CONSEQUENCES

Plus en détail

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil Développement Croissance Développement Productivité Investissement Environnement Ouverture B.I.Conseil Nous sommes Microsoft Business Solutions Partner, ce qui nous permet de travailler en étroite collaboration

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise COMMENT L API MANAGEMENT RENOUVELLE L APPROCHE SOA

Transformation IT de l entreprise COMMENT L API MANAGEMENT RENOUVELLE L APPROCHE SOA Transformation IT de l entreprise COMMENT L API MANAGEMENT RENOUVELLE L APPROCHE COMMENT L API MANAGEMENT RENOUVELLE L APPROCHE P our répondre efficacement aux nouveaux usages, notamment ceux liés à la

Plus en détail

LES NOUVEAUX FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ BASÉS SUR LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE. Sébastien LAMOUR IDC Research & Consulting Manager

LES NOUVEAUX FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ BASÉS SUR LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE. Sébastien LAMOUR IDC Research & Consulting Manager LES NOUVEAUX FACTEURS DE COMPÉTITIVITÉ BASÉS SUR LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE Sébastien LAMOUR IDC Research & Consulting Manager LA 3 ÈME PLATEFORME INFORMATIQUE Santé publique Smart grids Smart buildings

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

Description de l offre de services

Description de l offre de services Description de l offre de services Prestations en Webconférence... 2 Les prestations :... 3 Etude d éligibilité Microsoft Office 365... 3 Forfait de Mise en service... 4 Migration 5 utilisateurs... 5 Formation

Plus en détail

www.synel-france.com

www.synel-france.com VOTRE SUITE LOGICIELLE COMPLÈTE DEDIÉE A LA GESTION DU TEMPS www.synel-france.com Horioweb La solution modulaire de Synel pour la gestion du temps, le contrôle d'accès, l'établissement des coûts, la RH,

Plus en détail

Visual Paradigm Contraintes inter-associations

Visual Paradigm Contraintes inter-associations Visual Paradigm Contraintes inter-associations Travail de Bachelor d'informaticien de gestion Partie C Présentation de Visual Paradigm 1 Présentation de Visual Paradigm For UML L objet du travail de Bachelor

Plus en détail

Fournir un accès rapide à nos données : agréger au préalable nos données permet de faire nos requêtes beaucoup plus rapidement

Fournir un accès rapide à nos données : agréger au préalable nos données permet de faire nos requêtes beaucoup plus rapidement Introduction Phases du projet Les principales phases du projet sont les suivantes : La mise à disposition des sources Des fichiers Excel sont utilisés pour récolter nos informations L extraction des données

Plus en détail

Fusion : l interopérabilité chez Oracle

Fusion : l interopérabilité chez Oracle Standardisation et interopérabilité Fusion : l interopérabilité chez Oracle Lionel Dubreuil,, Applications Technology Product Manager, Oracle France, lionel.dubreuil@oracle.com 29/03/2006 Page : 1 Oracle

Plus en détail

Focus messagerie. Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client. Particuliers

Focus messagerie. Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client. Particuliers Focus messagerie Particuliers Entreprises Serveur de messagerie Logiciel client Capacité de stockage de 5Go Protection anti virus et anti spam Possibilité de regrouper tous les comptes de messagerie (Orange,

Plus en détail

Découverte et investigation des menaces avancées INFRASTRUCTURE

Découverte et investigation des menaces avancées INFRASTRUCTURE Découverte et investigation des menaces avancées INFRASTRUCTURE AVANTAGES CLÉS Infrastructure RSA Security Analytics Collecte distribuée grâce à une architecture modulaire Solution basée sur les métadonnées

Plus en détail

DataEXchanger. Echangez en toute simplicité. Atelier Dex Etat des lieux Dex X. Présentation DEX X

DataEXchanger. Echangez en toute simplicité. Atelier Dex Etat des lieux Dex X. Présentation DEX X Atelier Dex Etat des lieux Dex X Lamine Ndiaye Consultant Sénior Arnaud François Responsable Support Nicolas Marin Responsable Activité DataEXchanger Echangez en toute simplicité mardi 19 juin 2012 Présentation

Plus en détail

AirWatch prend en charge

AirWatch prend en charge AirWatch prend en charge Prise en charge d Office 365 par AirWatch L une des questions que de nombreux clients se posent récemment est «Comment Office 365 est-il pris en charge par AirWatch?» Beaucoup

Plus en détail

Communication Unifiée en pratique

Communication Unifiée en pratique en pratique Digitalisation des communications Le défi de la communication simplifiée dans l ensemble des entreprises doit être relevé et vous permet d améliorer l efficacité, la productivité et la disponibilité

Plus en détail

Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration

Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration Dr. Benmerzoug D. Département TLSI Faculté des NTIC Université Constantine 2 INTA - Master 2 - Recherche 66 Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration

Plus en détail

Calendrier prévisionnel 07 Septembre 2015 Tarif HT 350 000FCFA

Calendrier prévisionnel 07 Septembre 2015 Tarif HT 350 000FCFA FORMATIONS 2015 2016 GOUVERNANCE SI Nos formations Types de formation Nos sessions de formations s adresse à tous les professionnels. Deux types de formations vous sont proposés: - séminaires de formations

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

LeaderSHIP BPM TIBCO iprocess Suite The Forrester Wave : Human-Centric Business Process Management Suites, Q1 2006 www.tibco.com TIBCO Software Inc

LeaderSHIP BPM TIBCO iprocess Suite The Forrester Wave : Human-Centric Business Process Management Suites, Q1 2006 www.tibco.com TIBCO Software Inc TIBCO PM iprocess Suite «TIBCO est le seul fournisseur capable de prendre en charge l éventail complet des processus orientés systèmes et humains.» The Forrester Wave : Human-Centric Business Process Management

Plus en détail

La Stratégie d Intégration Advantage

La Stratégie d Intégration Advantage La Stratégie d Intégration Advantage Intégration pour l Entreprise Synthèse Ces dernières années, les entreprises comptent sur moins de systèmes pour gérer leurs activités au quotidien et ont souvent implémenté

Plus en détail