Applications et exercices centres d analyse :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Applications et exercices centres d analyse :"

Transcription

1 Applications et exercices centres d analyse : Application 1 : La société Arc-en-ciel sous-traite la fabrication de tissu pour une entreprise de confection. Dans le but de calculer les coûts et les résultats, cinq centres d analyse ont été définis (prestations connexes, approvisionnements, atelier filage, atelier tissage, magasin) pour répartir les charges indirectes de la comptabilité générale qui se composent de (Achats et autres charges externes, Impôts et taxes, Charges de personnel, Autres charges courantes de gestion, Charges financières, Amortissements des biens d exploitation). TAF : Représenter schématiquement le passage des charges indirectes de la comptabilité générale aux centres d analyse. Exercice 1 : Distinction centre principal centre auxiliaire : Centres d Analyse Page 1

2 Une petite entreprise de confection de vêtements a divisé son organisation en 8 centres d analyse. *Le centre Approvisionnement reçoit la matière première des différents fournisseurs. *Le centre Création s occupe de la conception de patrons papiers incluant toutes les parties d un vêtement, de la création d un prototype sur la base du patron papier puis de la numérisation de ce dernier si le prototype est validé. *Le centre Découpe : s occupe des différentes découpes nécessaires selon les types de tissu utilisés pour chaque vêtement. Les activités successives au sein de ce centre sont le placement (différents morceaux de tissu placés les uns à côté des autres), le matelassage (constitution d un matelas de tissu selon l ordre de fabrication décidé et le placement à respecter) et la découpe à proprement parler grâce à une table à découpe. * Le centre Montage : donne lieu aux différentes activités suivantes : piquage, assemblage, pose de biais, pose de liseré, pose de pressions et de boutons, réalisation d ourlets, repassage en cours et final puis pliage et ensachage. *Le centre Administration : s occupe de tout ce qui est gestion du personnel, des immobilisations et des factures ainsi que de la négociation ou renégociation des contrats avec les clients. *Le centre Informatique : s occupe de tout le système informatique nécessaire à la production ou à l administration de l entreprise. *Le centre Maintenance et Entretien : est affecté aux tâches de nettoyage des machines et des lieux. *Le centre Entreposage s occupe de la mise des vêtements emballés dans un entrepôt et de la mise à disposition des vêtements pour les clients qui viennent directement chercher les vêtements à l entrepôt. TAF : D après cette description, quels sont les centres auxiliaires et les centres principaux? Application 2 : Dans une entreprise, les frais du centre «Administration» s élevant à DH sont à répartir entre les centres récepteurs suivants en fonction des coûts de production des produits vendus. TAF: *Centre «Fabrication des tables» : coût de production des tables, DH *Centre «Fabrication des armoires» : coût de production des armoires, DH *Centre «Fabrication des classeurs» DH 1-Calculer le montant de l assiette de répartition. 2-Calculer le taux de frais. 3-Procéder à la répartition entre les couts des charges du centre administration. Composantes Calcul de l assiette de répartition : Montants Calcul du taux de frais Centres d Analyse Page 2

3 Répartition des charges du centre administration sur les autres centres Centres Calcul Montant Vérification : Application 3 : Répartition primaire et secondaire sans prestations réciproques Pour le mois de mai, la société Arc-en-ciel dispose des renseignements suivants : A- Répartition primaire des charges indirectes Le montant des charges indirectes est de : Il se répartit comme suit sur les différents centres Centres Montants Prestations connexes DH Approvisionnements DH Atelier filage DH Atelier tissage DH Magasin DH 1- TAF : Présenter le tableau de répartition primaire et secondaire des charges indirectes de la société arc en ciel. Déversement des charges de la CG dans les centres d analyse Centres Total global Centres auxiliaires Prestations connexes Centres principaux Approvisionne ments Centres de Distribution production Filage Tissage Magasin Total après répartition primaire Commentaire : Centres d Analyse Page 3

4 B : suite (application arc en ciel) répartition secondaire (sans prestations réciproques) Le centre «prestations connexes» est un centre auxiliaire de la société Arc-en-ciel qui se répartit entre les trois centres principaux : Filage Magasin Tissage Prestations connexes 30% 60% 10% TAF: 1- répartir les charges du centre prestations connexes sur les autres centres. 2-Compléter le tableau de répartition des charges indirectes en faisant apparaitre la répartition secondaire. 3- Que conclure. Répartition des charges du centre Prestations Connexes Centres Total à répartir Centres principaux Approvisionnements Centres de production Distribution Prestations connexes Filage Tissage Magasin De la Répartition primaire à la répartition secondaire Centres Total global Centres auxiliaires Prestations connexes Centres principaux Approvisionne ments Centres de Distribution production Filage Tissage Magasin Total après répartition primaire Répartition secondaire Total après répartition secondaire Centres d Analyse Page 4

5 C- Suite (application arc en ciel) : unité d œuvre et coût de l unité d œuvre : La société Arc-en-ciel fabrique deux types de pièces de tissus U et V, correspondant à deux qualités différentes. Chacun de ces produits est traité successivement dans les deux ateliers filage et tissage, puis passe par le magasin qui s'occupe du conditionnement et de l'expédition. Les unités d'œuvre ou taux de frais sont les suivants : *Approvisionnements : le kilogramme de matière achetée Atelier * filage : l'heure de main-d'œuvre directe (MOD). *Atelier tissage : l'unité de produit fini. *Magasin : 100DH de ventes. On possède par ailleurs les informations suivantes pour le mois de mai : *Achats de matières premières : kg. *Heures de main-d'œuvre directe : *Nombre de rouleaux produits : Nombre de rouleaux U vendus : à Dh l'unité. *Nombre de rouleaux V vendus : à 1 200DHl'unité. Le tableau de répartition des charges indirectes est déjà établie(application2). TAF: Calculer le coût de l unité d œuvre Calcul du coût de l unité d œuvre Centre auxiliaire Centres principaux Total réparti secondaire Approvisionn Filage Tissage Magasin Nature de l UO Nombre d UO Coût UO Application 4 : Tableau de répartition primaire et secondaire avec prestations réciproques 1- Soit le tableau suivant après répartition primaire: Centres d Analyse Page 5

6 Global Centres auxiliaires Centres principaux Administr Entretien Approvis Distribut Total primaire Les informations suivantes sont pour la répartition secondaire: Totaux à répartir Centres auxiliaires Centres principaux Administration Entretien Approvis Distribut Administration % 40% 50% Entretien % 40% 40% TAF: Administration 1- Recalculer le montant des centres auxiliaires après prestations croisées 2-Présenter le tableau de répartition secondaire Montant répartition primaire POUR ADMINISTRATION Reçu du centre entretien Montant global à recalculer et à répartir Montant répartition primaire Pour entretien Reçu du centre Administration Montant global à recalculer et à répartir Entretien Calcul : Centres d Analyse Page 6

7 Tableau de répartition primaire et secondaire avec prestations croisées Totaux Centres auxiliaires Centres principaux Répartition primaire Total après répartition croisée Répartition Admini Répartition Entretien Total après répartition secondaire Administration Entretien Approvisio Distribution Tableau de répartition primaire et secondaire avec prestations croisées Centres d Analyse Page 7

8 Exercices (répartition primaire et secondaire): Exercice 1 : Répartition avec prestations croisées entre centres auxiliaires Soit le tableau de répartition secondaire suivant : Eléments Centres auxiliaires Centres principaux A B C X Y Total répartit primaire A - 10% 10% 50%? B %? 40% C 30% %? Total réparart secondaire TAF : Présenter le tableau de répartition secondaire. Exercice 2 : Répartition des charges indirectes sans prestations réciproques entre centres d analyse Une petite société fabrique et vend 3 produits A, B et C. Elle distingue 7 centres d analyse en son sein : 3 centres auxiliaires (Logistique et Informatique, Administration et Entretien) ; 4 centres principaux (Achat, Atelier 1, Atelier 2 et Distribution). Pour le mois d avril N, il a été récupéré les données physiques et financières suivantes : Volume de production et de vente : Prix de vente : Produit A : unités Produit B : unités Produit C : unités Produit A : 36 DH Produit B : 33 DH Produit C : 30 DH Matières premières (prix au kg et quantités en kg) : Matières premières M1 M2 M 3 Prix unitaire 2 3 1,5 Consommation unitaire A 0,5 0,2 0,2 Consommation unitaire B 0,5 0,1 0,2 Consommation unitaire C 0,5 0,1 0,1 Heures machine utilisées en atelier 1 : Produit A : 100 h Produit B : 125 h Produit C : 100 h Centres d Analyse Page 8

9 Temps de main-d œuvre directe utilisé en atelier 2 : Même durée pour chaque produit fabriqué Le personnel travaille 35 heures par semaine et il y a 4 semaines 1/3 durant le mois. Main-d œuvre directe (charges sociales comprises) : Achat : DH (pour 2 personnes) Atelier 2 : DH (pour 3 personnes) Main-d œuvre indirecte (charges sociales comprises) : Logistique et Informatique : DH (pour 4 personnes) Administration : DH (pour 4 personnes) Entretien : DH (pour 2 personnes) Achat : DH (pour 2 personnes) Atelier 1 : DH (pour 2 personnes) Atelier 2 : DH (pour 5 personnes) Vente : DH (pour 4 personnes) Dotations aux amortissements : Logistique et Informatique : DH Administration : DH Entretien : 500 DH Achat : DH Atelier 1 : DH Atelier 2 : DH Vente : DH Charges diverses : Logistique et Informatique : DH Administration : DH Entretien : DH Achat : DH Atelier 1 : DH Atelier 2 : DH Vente : DH *La clé de répartition (secondaire) pour les charges du centre Logistique et Informatique est : Centres d Analyse Page 9

10 Administration : 20 % Entretien : 0 % Achat : 10 % Atelier 1 : 20 % Atelier 2 : 20 % Vente : 30 % *La clé de répartition (secondaire) pour les charges du centre Administration est le nombre d employés (à l exclusion du centre Logistique). *La clé de répartition (secondaire) pour les charges du centre Entretien est le montant des dotations aux amortissements (à l exclusion de celles des centres Logistique et Administration). -Les unités d œuvre sont : le kg de matières premières achetées pour le centre «Achat» ; le nombre d heures machine pour le centre «Atelier 1» ; le nombre d heures de main-d œuvre directe pour le centre «Atelier 2» ; le chiffre d affaires pour le centre «Vente». TAF : Faire le tableau de répartition des charges indirectes du mois d avril N, en mettant en évidence la répartition primaire, secondaire et le coût de l unité d œuvre. Arrondir le total de la répartition secondaire au DH et le coût de l unité d œuvre à deux chiffres après la virgule. Le taux de frais sera exprimé en pourcentage. Centres d Analyse Page 10

11 Corrigé Exercices(TD1) centres d analyse Exercice 1 : Distinction entre centre principal et centre auxiliaire Les centres auxiliaires sont des centres support ou transversaux, à savoir qu ils fournissent des services à plusieurs entités dans le processus de transformation et de distribution d un produit ou d un service. Ici, les centres auxiliaires sont le centre Administration, le centre Informatique et le centre Maintenance et Entretien. Au contraire, les centres principaux constituent les étapes dans le processus de transformation et de distribution d un produit ou d un service, d où notamment la possibilité d imputer directement leurs coûts au produit ou service pour faire apparaître un coût d achat, un coût de production et un coût de revient des produits vendus. D après la description faite des centres d analyse, le centre Approvisionnement est en amont des autres centres principaux. Le centre Création intervient avant le centre Montage et le centre Découpe se situe en aval de ce dernier. Le centre Entreposage intervient en dernière étape, à la suite du centre Découpe. Ces cinq centres d analyse successifs Approvisionnement, Création, Montage, Découpe et Entreposage représentent ainsi les centres principaux. Exercice 2 : Répartition secondaire avec prestations croisées entre centres auxiliaires. Il faut trouver tout d abord les montants à répartir : On a : Centres Montants à répartir A ,3 C(1) B ,1 A(2) C ,1A+0,2B(3) Dans la3ème équation on peut remplacer B par (2) C ( ,1 A + 0,2 ( ,1 A))= ( ,1A ,02A) C ,12 A Puis dans ce dernier résultat on peut remplacer A par (1) C ,12 ( ,3 C) C Corrigé Exercices centres d analyse Page 1

12 Après avoir trouvé C= on peut trouver les montants des autres centres A et B A= ,3 C (0.3* ) = B= ,1 A (0,1*25 500) = Donc les montants à répartir sont : A B B Tableau de répartition secondaire : Eléments Centres auxiliaires Centres principaux A B C X Y Tot rep primaire A B C Total rep secondaire Corrigé Exercices centres d analyse Page 2

13 Exercice 3 : Etapes de conception du tableau de répartition des charges indirectes Première étape : répartition primaire des charges indirectes : Pour chaque centre il s agit de regrouper les charges indirectes qui le concernent. Tableau de répartition primaire des charges indirectes Centres auxiliaires Centres principaux Eléments de Logist Admin Entret Achat Atelier1 Atelier 2 Ventes Total coûts pour Répartition primaire MO indirectes Dot amortis Ch diverses Totaux primaires Deuxième étape : répartition secondaire On a un transfert en escalier entre les centres auxiliaires : il y a un sens unique dans l affectation des charges entre centres auxiliaires, allant de la Logistique, vers l Administration puis l Entretien pas de prestations croisées. Avant de remplir le tableau de répartition, il faut calculer les clés de répartition des centres administrations et entretien. Pour administration : la répartition se fait sur la base du nombre d employés(directs et indirects) des centres récepteurs. Nombre d employés hors logistique et administration (l administration est à exclure car elle ne peut pas livrer des prestations à elle-même et il faut la vider après) : Centres bénéficiaires Nombre de salariées Quote-part des charges administratives indirectes affectée aux centres d analyse Calcul En % Entretien 2 2/20 10 %* Achat 4 (2 directs et 2 indirects) 4/20 20% Atelier 1 2 2/10 10% Atelier 2 8 (3+5) 8/20 40% Corrigé Exercices centres d analyse Page 3

14 Vente 4 4/20 20% Total 20 Total 100% 10% le nombre de salariés du centre entretien représente 10% des salariés des centres bénéficiant des prestations du centre administration et par conséquence il va recevoir 10% des charges à répartir du centre administration. Pour entretien : Sur le même principe, on définit la quote-part des charges d entretien indirectes affectée aux centres d analyse.le référence est la dotation aux amortissements(le centre logistique et administration sont exclus d office, et le centre entretien ne peut pas livrer des prestations à lui-même et il faut le vider aussi après). Centres bénéficiaires Dotations aux amortissements Quote-part des charges administratives indirectes affectée aux centres d analyse Calcul En % Achat / %* Atelier / % Atelier / % Vente / % Total % 10% : part des dotations du centre achat dans les dotations globales des centres bénéficiaires va donc recevoir 10% des charges du centre entretien On aura donc le tableau des clés de répartition suivant : Répartition secondaire Centres auxiliaires Centres principaux Logist Admin Entret Achat Atelier1 Atelier 2 Ventes Logistiques et - 20% - 10% 20% 20% 30% informatiques Administration - 10% 20% 10% 40% 20% entretien - 10% 50% 16% 24% Ceci permettra d avoir le tableau de répartition des charges indirectes suivant : Corrigé Exercices centres d analyse Page 4

15 Centres auxiliaires Centres principaux Logist Admin Entret Achat Atelier1 Atelier 2 Ventes Total Répartition primaire MO indirectes Dot amortis Ch diverses Totaux primaires Repar logist Rep admin (a) Rep entret , ,6 - Totaux secondaires , , *(a) pour le centre Administration il ne faut pas répartir que le total de la répartition primaire mais l ensemble des charges y compris celles reçues dans le cadre de la répartition secondaire soit : ( (total primaire) (reçu du centre logistique et informatique)=40 400) de façon à le vider après la répartition secondaire. Troisième étape : détermination du nombre d unités d œuvre et calcul de leur coût: Pour le centre achat : l unité d œuvre est le KG acheté il s agit donc de calculer le nombre total des KG achetés toute matière confondue. Calcul du nombre d unité d œuvre pour le centre achat Produit A Produit B Produit C Total M1 1000*0,5(a) *0, *0, ( b ) M2 1000*0, *0, *0, M3 1000*0, *0, *0, Total global 4300 k g ( c) (a)pour chaque produit l entreprise utilise 0,5 Kg de la Matière M1.comme elle a fabriqué 1000 produit elle a donc acheté (1000*0,5) de matière première M1. Le même calcul doit être fait pour les autres produits et les autres matières. (b) : 2750 c est la quantité achetée de M1 pour les trois produits (c) : kg représente la quantité globale en kg des trois matières (M1 ; M2 ; M3) achetées nombre d unité d œuvre du centre achat. Corrigé Exercices centres d analyse Page 5

16 Calcul du nombre d unité d œuvre pour le centre Atelier1 L UO est l heure machine il faut donc calculer le nombre d heures machines pour cet atelier concernant les trois produits Nombre d unité d œuvre pour l atelier 1 Produit A Produit B Produit C Total Heures machines * C est le nombre d heure machine utilisé dans cet atelier pour fabriquer les trois produits A, B et C. nombre d unité d œuvre du centre Atelier 1 pour le centre atelier 2 : L unité d œuvre est l heure de main d ouvre directe il faut donc calcer le nombre des heures travaillée par les employés dans cet atelier au cours du mois. Cette durée dépend du nombre de salariées et de la durée travaillée au cours du mois. Calcul du nombre d unité d œuvre de l atelier 2 Durée travaillée Nombre de salariés Durée totale travaillée (nombre d heure de main d œuvre directe) 35 x (4 + 1/3)* 3 455** *Dans une semaine on travaille 35 heures Dans le mois il ya 4 semaines et 1/3 la durée globale de travail mensuel est 35 x (4 + 1/3) ** le nombre d heures de main directe de l atelier nombre d unité d œuvre du centre Atelier 2. Pour le centre vente l unité d œuvre est le chiffre d affaire Il faut donc calculer le montant global du chiffre d affaire Quantité vendue Prix unitaire TOTLA Produit A * Produit B Produit C Chiffre d affaire global Prix de vente unitaire du produit A Corrigé Exercices centres d analyse Page 6

17 Calcul du coût de l unité d œuvre Centres auxiliaires Centres principaux Logist Admin Entret Achat Atelier1 Atelier 2 Ventes Totaux , ,60 secondaires Nature UO Kg de MP Heures machines Heures de MOD Chiffre d Affaire Nombre UO Coût UO 5,29* 122,18 101,84 0,2267 ou 22,67%** * /4 300=5,29 sur chaque KG acheté l entreprise supporte 5,29 dh comme charge indirecte **Taux de frais : montant en euros divisé par un montant en euros Pour un euro de chiffre d affaires, on a 23 centimes de charges indirectes de vente. Pour un montant X de chiffre d affaires, on a 22,67 % de X de charges indirectes de vente. Tableau de répartition global des charges indirectes Centres auxiliaires Centres principaux Logist Admin Entret Achat Atelier1 Atelier 2 Ventes Total Répartition primaire MO indirectes Dot amortis Ch diverses Totaux primaires Repar logist Rep admin Rep entret , ,6 - Totaux * , , secondaires Nature UO Kg de MP Heures machines Heures de MOD Chiffre d Affaire Corrigé Exercices centres d analyse Page 7

18 Nombre UO Coût UO 5,29** 122,18 101,84 22,67%*** *22734= total primaire +prestations reçues au titre de la répartition secondaire soit ,29=(22734/4300)=(total secondaire du centre/ nombre d unités d œuvre) vu que l unité d œuvre est me gk acheté 5,29 signifie que sur chaque Kg acheté l entreprise supporte une charge indirecte de 5,29 Dh. **22,67% représente le taux de frais càd que sur le chiffre d affaire de chaque produit l entreprise supporte 22,67% comme charge indirecte ou 0,2267 dh de charge indirecte pour chaque Dh de vente. Corrigé Exercices centres d analyse Page 8

19 Applications coûts d achat : Une entreprise vous remet les informations suivantes du mois de d octobre N concernant le centre approvisionnement responsable des achats de trois matières A ; B et C. Quantité achetée en tonnes Prix d achat Remise TVA (récupérable) unitaire Matière A % 20% Matière B % 20% Matière C % 20% Factures Matière A Matière B Matière C Brut Remise 10% Net commercial Tva Net ttc Informations complémentaires: Charges directes: Pour l achat de la matière à l entreprise a dû verser à un intermédiaire une somme de Dh. Les Charges indirectes d'achat: Regroupées dans un centre «approvisionnement», comprennent : ** les frais de transports assurés par la société A NAGRO se composent de: +rémunération (salaire et cotisations patronales) du conducteur: DH par mois; +l'amortissement du camion de DH par mois. ** Téléphone et communication (abonnement mensuel : +un téléphone avec abonnement mensuel est mis à la disposition du conducteur et autres frais de communication: 500 Dh. **les charges liées au contrôle des livraisons : se composent de + Rémunération mensuel du salarié responsable des contrôles de livraisons : DH ; +Amortissement mensuel des installations : DH. L'unité d'œuvre est la tonne achetée. TAF: Calculer le montant des charges indirectes du centre approvisionnements Calculer Déterminer les coûts d'achat des différentes matières. Charges de transport Calcul des charges indirectes du centre approvisionnement Eléments Montants Applications cout d achat et évaluation des stocks Page 1

20 Téléphone et communication Charges de contrôle et de livraison Total des charges du centre Nature de l UO Nombre d UO Cout UO Calcul du cout d achat Coût d achat Matière A Coût d achat Matière B Coût d achat Matière C Q CU Montant Q CU Montant Q CU Montant Prix d achat * Charges directes d achat Charges indirectes d achat 170** Coût d achat **** *** *Il faut prendre en compte le net commercial et non le montant brut en cas de remise. *sur chaque tonne achetée l entreprise supporte une charge indirecte de 12 et elle a acheté 170 tonnes de A. Les charges indirectes seront réparties sur les différents produits en fonction des tonnes achetées car l unité d œuvre est la tonne achetée. *** : coût global supporté par l entreprise pour acheter 170 tonnes de A. ****650=(110500/170) coût d achat unitaire. Données: Applications évaluation des stocks : Stock au 1er juin : 30 unités à 120 DH l une Entrées du mois : Applications cout d achat et évaluation des stocks Page 2

21 Sorties du mois : *le 10 : 20 unités à 150 DH l une *le 17 : 35 unités à 110 DH l une *le 26 : 15 unités à 180 DH l une *le 06 : 15 unité. *le 12 : 25 unités. *le 28 : 35 unités. Valorisation des sorties au CMUP de la période Date Libellé Q CU Montant Date Libellé Q CU Montant 01/06 Stock. Init /06 Sortie ,5** 1 972,5 10/06 Entrées * /06 Sortie ,5** 3 287,5 17/06 Entrées /06 Sortie ,5** 4 602,5 26/06 Entrée /06 Stock final ,5** 3 287,5 Total ,5** Total ,5** *Les entrées sont prises en compte à leur valeur d entrée. **Il faut calculer un CMUP de la période qui sera utilisé pour évaluer toutes les sorties du mois ainsi que le stock final (Valeur SI+ Valeur des entrées de la période)/(quantité SI + quantités des entrées) ((30*120)+(120*150)+(35*110)+(15*180))/( )=131,50 DH Valorisation des sorties au CMUP après chaque entrée Entrées sorties Stock final Date Libellés Q CU Montant Q CU Montant Q CU Montant 01/06 SI /06 Sorties * /06 Entrée ** , /06 Sortie , , ,4 17/06 Entrée , ,4 26/06 Entrée , ,4 28/06 Sortie , , , ,5 *Entre le 01 et le 06 aucune entrée le coût à retenir est 120 DH. **les entrées sont prises en compte à leur valeur d entrée. *Pour le 10 : une nouvelle entrée il faut calculer un CMUP après cette entrée (valeur stock avant entrée+valeur de l entrée)/quantité SI + quantité de l entrée) ((15*120)+(20*150))/15+20)=137,14 DH à utiliser pour évaluer le stock final du 10 et toutes les sorties à partir du 10 jusqu à nouvelle entrée. *le 17 une nouvelle entrée il faut calculer un nouveau CMUP de la même manière que le 10. ((10*137,14)+(35*110))/(10+35))=116,03 DH à à utiliser pour évaluer le stock final du 17 et toutes les sorties à partir du 17 jusqu à nouvelle entrée. Après l entée du 26 il faut calculer un nouveau CMUP à utiliser pour évaluer le SF et les sorties ((45*116,03)+(15*180))/(45+15))=132,02 DH Applications cout d achat et évaluation des stocks Page 3

22 Valorisation des sorties FIFO Entrées sorties Stock final Date libellés Q CU Montant Q CU Montant Q CU Montant 01/06 SI /06 Sorties /06 Entrée * /06 Sortie ** /06 Entrée *** 26/06 entrée /06 sortie ***** **** *On ne calcule rien juste on classe les lots de stocks selon leur ancienneté ( du plus ancien au plus récent) L ancien se compose de 15 unités et le plus récent de 20 unités) **Le 12 il ya une sortie de 25 unités le principe de FIFO est de puiser dans le lot le plus ancien jusqu à son épuisement puis puiser dans le lot suivant est ainsi de suite pour compléter donc il faut prendre 15 unités de l ancien lot évaluée à 120 DH et compléter à partir du lot récent soit 10 évaluée à 150 DH. En stock vont rester 10 unités du lot recent. ***Après l entrée du 17 : on aura en stock un lot de 10 unités évaluée à 150 DH et 35 à 100 DH ****a prés l»entrée du 26 on aura trois lots évalués a des prix différents classées du plus ancien au plus récent. ***** sortie de 35 : il faut puiser dans le lot le plus ancien et compléter à partir des autres lots selon leur ancienneté. il faut donc prendre les 10unités évaluées à 110 DH du lot le plus ancien et puiser le reste du second lot soit 15 unités évaluées à 180 DH. Valorisation des sorties LIFO Entrées Sorties Stock final Date Libellés Q CU Montant Q CU Montant Q CU Montant 01/06 SI /06 Sorties /06 Entrée * /06 Sortie ** /06 Entrée **** 26/06 Entrée **** 10*** Applications cout d achat et évaluation des stocks Page 4

23 28/06 Sortie ***** *En comparaison avec FIFO, les lots sont classées en sens inverse : du plus recent ( 20 unités à 150 DH) au plus ancien (15 à 120 DH). ** pour la sortie de 25 en date du 12 : il faut puiser dans le lot le plus recent puis compléter des lots les plus anciens prélever tout d abord 20 unités évaluée à 150 DH et prendre 5 unités à 120 DH de l ancien lot *** en stock vont rester les unités du lot le plus ancien. ****même principe : classement du plus recent au plus ancien. ***** : sortie de 35 : puiser dans le lot le plus recent 15 unités à 180 DH puis compléter du second lot 15 unités à 110 DH et le reste en stock soit 15 du second lot à 110DH et 10 unités du lot le plus ancien à 120 DH Tableau récapitulatif CMUP Fin CMUP/Entrée FIFO LIFO Sorties (total) 9 862, , Stock Final (au 3 287, , ) Total (sorties +SF) Applications cout d achat et évaluation des stocks Page 5

24 Applications coûts d achat : Une entreprise vous remet les informations suivantes du mois de d octobre N concernant le centre approvisionnement responsable des achats de trois matières A ; B et C. Quantité achetée en tonnes Prix d achat Remise TVA (récupérable) unitaire Matière A % 20% Matière B % 20% Matière C % 20% Factures Matière A Matière B Matière C Brut Remise 10% Net commercial Tva Net ttc Informations complémentaires: Charges directes: Pour l achat de la matière à l entreprise a dû verser à un intermédiaire une somme de dh. Les Charges indirectes d'achat: Regroupées dans un centre «approvisionnement», comprennent : ** les frais de transports assurés par la société A NAGRO se composent de: +rémunération (salaire et cotisations patronales) du conducteur: DH par mois; +l'amortissement du camion de DH par mois. ** Téléphone et communication (abonnement mensuel : +un téléphone avec abonnement mensuel est mis à la disposition du conducteur et autres frais de communication: 500 Dh. **les charges liées au contrôle des livraisons : se composent de + Rémunération mensuel du salarié responsable des contrôles de livraisons : DH ; +Amortissement mensuel des installations : DH. L'unité d'œuvre est la tonne achetée. TAF: Calculer le montant des charges indirectes du centre approvisionnements Calculer Déterminer les coûts d'achat des différentes matières. Applications cout d achat et évaluation des stocks Page 1

25 Charges de transport Calcul des charges indirectes du centre approvisionnement Eléments Montants Téléphone et communication Charges de contrôle et de livraison Total des charges du centre Nature de l UO Nombre d UO Cout UO Prix d achat Calcul du cout d achat Coût d achat Matière A Coût d achat Matière B Coût d achat Matière C Q CU Montant Q CU Montant Q CU Montant Charges directes d achat Charges indirectes d achat Coût d achat Applications cout d achat et évaluation des stocks Page 2

26 Applications évaluation des stocks : Données: Stock au 1er juin : 30 unités à 120 DH l une Entrées du mois : Sorties du mois : *le 10 : 20 unités à 150 DH l une *le 17 : 35 unités à 110 DH l une *le 26 : 15 unités à 180 DH l une *le 06 : 15 unité. *le 12 : 25 unités. *le 28 : 35 unités. Valorisation des sorties au CMUP de la période Date Libellé Q CU Montant Date Libellé Q CU Montant 01/06 Stock. Init 06/06 Sortie 10/06 Entrées 12/06 Sortie 17/06 Entrées 28/06 Sortie 26/06 Entrée 30/06 Stock final Total Total Valorisation des sorties au CMUP après chaque entrée Entrées sorties Stock final Date Libellés Q CU Montant Q CU Montant Q CU Montant 01/06 SI 06/06 Sorties 10/06 Entrée 12/06 Sortie 17/06 Entrée 26/06 Entrée 28/06 Sortie Valorisation des sorties FIFO Entrées sorties Stock final Date libellés Q CU Montant Q CU Montant Q CU Montant 01/06 SI 06/06 Sorties 10/06 Entrée Applications cout d achat et évaluation des stocks Page 3

27 12/06 Sortie 17/06 Entrée 26/06 entrée 28/06 sortie Valorisation des sorties LIFO Entrées Sorties Stock final Date Libellés Q CU Montant Q CU Montant Q CU Montant 01/06 SI 06/06 Sorties 10/06 Entrée 12/06 Sortie 17/06 Entrée 26/06 Entrée 28/06 Sortie Sorties SF Total Tableau récapitulatif CMUP Fin CMUP/Entrée FIFO LIFO Applications cout d achat et évaluation des stocks Page 4

28 Application : cas particuliers coûts de production Application 1 : Déchets et Produits Résiduelles La société «RESINTEX» fabrique trois produits A, B et C à partir de trois matières premières successivement dans trois ateliers différents 1 et 2 et 3. Pour le mois de Mai elle vous fournit les informations suivantes. Produits fabriqués Produit A Produit B Produit C Processus de production : Matières utilisées A partir de la Matière M1 A partir de la Matière M2 A partir de la Matière M3 Dans l atelier 1 : sont traitées les trois matières premières : Le traitement de M1 donne un déchet D1 représentant 10% de M1 consommées. Son évacuation coûte 100 DH la tonne. Le traitement de M2 donne lieu à un déchet D2 représentant 5% de M2 consommées. Il est vendu à 80DH le Kg après retraitement. Les frais de retraitements représente 10 dh la tonne. Les frais de distribution représentent 20 DH la tonne de déchet vendue. Le traitement de M3 donne lieu à un déchet D3 représentant 5% des matières consommées réutilisables en entier par l entreprise pour la fabrication de C. Sa valeur sur le marché est de 40 Dh le Kg. Dans l atelier 2 : Sont ajoutés des composants chimiques pour la conservation pour obtenir respectivement les produits A, B et C. Dans l atelier 3 : les produits obtenus sont mis dans des emballages «tubes en plastiques» ayant la même contenance (100 gramme par tube) à raison d un tube par produit. L entreprise vous communique les informations suivantes : Charges indirectes des centres de production Atelier 1 Atelier 2 Atelier 3 Total répartition secondaire Nature de l UO Tonnes traitées Heures de MOD Nombre de produits emballés Nombre d UO Coût de l UO Consommation et Charges : Le service technique vous communique les charges supportées pour la fabrication des trois produits : Consommation M1 Produit A Produit B Produit C 500 tonnes pour 250 DH la tonne Cas particuliers cout de production (produits résiduels, sous produits et encours) Page 1

29 Consommation M2 700 tonnes pour 500 DH la tonne Consommation M3 650 tonnes pour 400 DH la tonne Produits chimiques DH Déchets consommés - -? (réutilisables) MOD atelier heures pour 20 de l heure 400 heures pour 20 DH de l heure 350 heures pour 20DH de l heure MOD atelier heures pour 13 DH de l heure 200 heures pour 13 DH de l heure 300 heures pour 13 DH de l heure MOD atelier heures pour 17 DH de l heure 450 heures pour 17 DH de l heure 400 heures pour 17 DH de l heure Emballages Chaque tube coûte 10 DH Chaque tube coûte 10 DH Chaque tube coûte 10 DH Production : Produits finis et emballés Quantité fabriquée au cours du mois Produit A Produit B Produit C REBUTS concernant le produit B Dans la production du produit B figure 200 tubes défectueux vendables à 30 DH le produit. L entreprise dépense pour chaque produit B défectueux avant sa vente 10 DH de frais de traitement. TAF : 1- Compléter le tableau des charges indirectes. 2- Evaluer les déchets D1, D2 et D3. En déduire l impact sur le coût de des produits correspondants. 3- Evaluer les rebuts et déterminer son impact sur le coût de production de B. Déduire la quantité de produits B non défectueux. 4- Calculer le coût de production de A, B et C. Déchet D1 Calcul : Traitement des déchets et des rebuts Impact sur le coût de production de A : Déchet D2 Calcul : Impact sur le coût de production de production de B : Cas particuliers cout de production (produits résiduels, sous produits et encours) Page 2

30 Déchet D3 Calcul : Impact sur le coût de production de C : Rebuts (B) Calcul : Impact sur le coût de production de B : Nombre de produits B non défectueux est : Coût de production de A Charges Eléments Q PU Total Charges directes Coût d achat de M1 consommées Produits chimiques Tubes utilisés MOD Atelier 1 MOD Atelier 2 MOD Atelier 3 Charges indirectes Centre Atelier 1 Centre Atelier 2 Centre Atelier 3 Déchet D1 Frais d évacuation Coût de production A Coût de production de B Charges Eléments Q PU Total Charges directes Coût d achat de M2 consommées Produits chimiques Tubes utilisés MOD Atelier 1 MOD Atelier 2 MOD Atelier 3 Charges indirectes Centre Atelier 1 Centre Atelier 2 Centre Atelier 3 Déchet D2 Déchets vendables Rebuts Vendables Coût de production B Cas particuliers cout de production (produits résiduels, sous produits et encours) Page 3

31 Coût de production de C Charges Eléments Q PU Total Charges directes Charges indirectes Coût d achat de M3 consommées Produits chimiques Tubes utilisés MOD Atelier1 MOD Atelier 2 MOD Atelier 3 Centre Atelier 1 Centre Atelier 2 Centre Atelier 3 Déchet D3 réutilisables Coût de production de C Applications 2 : Sous produits La fabrication d un produit A donne en même temps deux sous produits X et Y. Les frais engagés au cours du mois de septembre sont les suivants : Charges directes et indirectes Montants Consommation de matières premières MOD Charges indirectes Production de la période : A X Y Production Le sous produit X subit un traitement supplémentaire avec les frais suivants : Traitement supplémentaire du sous produit X Valeur MOD DH Charges indirectes DH Le sous produit X est vendu à 30dh l unité. Les Charges de distribution s élèvent à 6 000dh. Le bénéfice réalisé représente 4% du prix de vente. Pour le sous produit Y il est évalué à son coût d achat estimé à 25 DH l unité. TAF : 1- Déterminer les valeurs des sous produits. 2- Déterminer le coût de production du produit A. Les deux sous produits ne sont pas stockés. Cas particuliers cout de production (produits résiduels, sous produits et encours) Page 4

32 Prix de vente MOD Charges indirectes Charges de distribution Marge bénéficiaire Valeur du sous produit X Valeur du sous produit X Q PU Total Valeur du Sous produit Y Valeur du sous produit Y Q PU Total Coût de production de A : Coût de production de A : Coût d achat des MP consommées MOD Charges indirectes Valeur sous produit X Valeur sous produit Y coût de production de A Q PU Total Application 3 : Encours de production La société «Nabila» fabrique des produits P dans trois ateliers constituent chacun une section analytique. Pour fabriquer un produit il faut 1 kg de MP et une demi-heure de MOD et 4 heures machines. Charges indirectes Nature de l UO Atelier 1 Kg de matière utilisée Atelier2 Heure machine Atelier 3 Heure de MOD Pour les mois d Août et de Septembre vous disposer des informations suivantes : Août Septembre 1kg de MP 30DH 36DH 1HMOD 280dh 300dh 1 heure machine 90 dh 100 Dh Coûts des unités d œuvre : *Atelier *Atelier *Atelier Production de Septembre 2000 produits finis. Cas particuliers cout de production (produits résiduels, sous produits et encours) Page 5

33 Les charges de la période sont les suivantes : Charges Eléments Valeur Directes MP MOD Heures machines Indirectes Atelier 1 Atelier2 Atelier 3 Au premier septembre il y avait 500 encours et en fin Septembre, il restait 200 encours. Tous les encours étaient au même stade de finition et avaient reçu la totalité des MP, ¼ de la MOD et 1/3 des heures machines. TAF : Evaluer les encours et Calculer le coût de production des produits terminés en Septembre. Evaluation des encours initiaux : Valeur encours initial (se baser sur les valeurs d aout) Q PU TOTAL Charges directes MP MOD Heure machine Charges indirectes Atelier 1 Atelier 2 Atelier 3 Valeur encours initiaux Charges directes Charges indirectes Valeur encours initiaux Valeur encours final (se baser sur les valeurs de septembre) Q PU TOTAL MP MOD Heure machine Atelier 1 Atelier 2 Atelier 3 Calcule du coût de production de la période : Charges directes MP MOD Heure machine Charges indirectes Atelier 1 Atelier 2 Atelier 3 Encours Initial Final Coût de production global Cas particuliers cout de production (produits résiduels, sous produits et encours) Page 6

34 Corrigé retraitements des charges de la comptabilité générale Application 1 : Détermination des charges de la comptabilité générale : Nature des charges Comptabilité générale Année 9 mois Semestre Trimestre Achats de matières premières Prime d assurance (annuelle) Locations et charges locatives Entretien et réparation (9 mois) Transport Frais postaux (semestrielle) Impôts et taxes(annuelle) Rémunération du personnel pénalités fiscales amortissement F préliminaires (annuel) Amortissement hors FP(annuel)* Total charges de la CG Les dotations aux amortissements(36 000) sont réparties entre : +Dotations pour FP : Dotations hors FP( )= Retraitements des charges : Nature des charges Achats de matières premières Prime d assurance (annuelle) Locations et charges locatives Entretien et réparation (9 mois) Comptabilité Générale Comptabilité analytique trimestre Trimestre Nature des différences d incorporation Transport Frais postaux (semestrielle) Impôts et taxes annuelles Rémunération du personnel pénalités fiscales non incorporables amortissement F non incorporables préliminaires Amortissement hors FP Rémunération des CP 24000/4= ch supplétives Corrigé retraitements des charges Page 1

35 Rémunération de l exploitant ch supplétives Pour - : les charges sont liées a l exploitation et il n ya pas de différences entre charges de la CG et de la CA ce qui fait que la différence d incorporation est nulle. Calcul des charges de la comptabilité analytique Charges de la comptabilité générale Charges non incorporables pénalités fiscales amortissement F préliminaires Différences d incorporations Aucune différence constatée - Charges supplétives R théorique des capitaux propres R théorique de l exploitant Total charges comptabilité analytique Application 2 : Charges non incorporables Charges exceptionnelles A déduire Sans rapport avec l activité normale de l entreprise Impôt sur les bénéfices A déduire Charges non incorporables Total Amortissement des frais d établissement Installations techniques Retraitements des amortissements (charges d usage) A déduire A reinteger A déduire Choix comptable de les activer - - Charges comptables Aucun retraitement correspondent aux charges Matériel informatique - A réintégrer Matériel de transport A déduire : ( *0,20) = Total d usage Car la charge comptable est sous évaluée par rapport a la charge d usage - La charge comptable est surévaluée par rapport a la charge comptable de 20% Corrigé retraitements des charges Page 2

36 Pour dépréciation des stocks Retraitements des provisions (charges étalées) A déduire A réintégrer A déduire Car exceptionnelle et sans rapport avec l activité de l entreprise Compte clients Aucun retraitement - Correspond à la dépréciation habituelle Total Charges supplétives 1-Rémunération théorique es (( *0,05*(6/12) capitaux propres *0,05*(6/12)) = ( ) 2-Rémunération de l exploitant (( )*3)-(45 000)) * Total Jusqu au 30 juin le montant des capitaux propres est de calculer les intérêts correspondant a 6 mois ((( *0,05*(6/12) A partir du 1 er juillet le montant des capitaux propres devient dh calculé le montant des intérêts correspondant 2- Cout réel mensuel d un cadre dans cette fonction est de ( ) Pour les trois mois c est de (( )*3) L entreprise a déjà payé au stagiaire Le montant a réintégrer est de (( ( )*3) )) Calcul du montant des charges de la comptabilité analytiques : Charges de la CG Charges non incorporables Différences d incorporation sur amortissement à déduire Différence d incorporation sur amortissement à réintégrer Différences d incorporation sur provisions a déduire Différence d incorporation sur provision à réintégrer - Charges suppletives Montant des charges de la comptabilité analytique Produits de la comptabilité générale Produits non incorporables exceptionnels Produits de la comptabilité analytique Corrigé retraitements des charges Page 3

37 Application 3 : Détermination des charges de la comptabilité générale : Nature des charges Comptabilité générale Année Mois Compte 61 et Comptes Dota amorti Frais préliminaires Dotations immobilisations incorporelles +moitié : *10% +moitié : *20% Dotations provisions pour litiges Autres provisions pour risques Amortissements exce Total Retraitements des charges : Nature des charges Comptabilité générale Comptabilité analytique Nature des différences d incorporation Année Mois Année Mois Compte 61 et 63 Comptes Non incopr Dota amorti -FP non Incorp -IM Incorp : +moitié : *10% +moitié : Ch d usage *20% Dot provisions -litige excepti -autres pro pr risques Dce sur amortiss Non Incor Ch étalées Dces sur provisions Non incorpo Amortissements exceptionnels Rémunération cp propres Rémunération exploitant Total On peut déduire les charges de la CA de ce tableau Charges de la comptabilité analytique = = Charges supplétives Corrigé retraitements des charges Page 4

38 Comme on peut les calculer à partir de ce tableau suivant : Calcul des charges de la comptabilité analytique Charges de la comptabilité générale Charges non incorporables Dot frais préliminaires Compte Provisions pour litiges exceptionnelles Amortissement exceptionnel Différences d incorporations Charges d usage (amortissement ) charges étalées (autres prov. Risques et charges) Charges supplétives R théorique des capitaux propres R théorique de l exploitant Total charges comptabilité analytique Corrigé retraitements des charges Page 5

39 Exercice 1 Valorisation des sorties au CMUP de la période Date Libellé Q CU Montant Date Libellé Q CU Montant 01/01 SI /01 SORTIE , ,5 10/01 Entrée /01 SORTIE , /01 Entrée , /01 SORTIE , ,5 31/01 SF , Total , Total , **** CMUP de fin de période=(valeur stock début de période+valeur des entrées de la période)/(q stock début de la période+q entrées) (55700/1900= 29,315). --> retenir 2chiffres après la virgule va donner une différence d incorporation de 11 (****55700 et 55689) Valorisation des sorties au CMUP après chaque entrée Entrées sorties Stock final Date Libellés Q CU Montant Q CU Montant Q CU Montant 01/01 SI /01 Sortie /01 Entrée ,04* /01 Sortie , , /01 Entrée , ,33** /01 Sortie , , , Après chaque entrée il faut calculer un CMUP (valeur stock avant entrée +valeur de l entrée)/(q avant en entrée+q entrée). * ( )/( )=29,04 retenir 2 chiffres après la virgule. ** ( )/( )=29,33. Valorisation des sorties FIFO Entrées sorties Stock final Date libellés Q CU Montant Q CU Montant Q CU Montant 01/01 SI /01 Sortie /01 Entrée /01 Sortie 50* /01 Entrée , /01 Sortie , , , Il faut puiser dans le lot le plus ancien et compléter à partir du lot les plus récents. Applications cout d achat et évaluation des stocks Page 1

Les méthodes classiques des coûts complets et la méthode ABC

Les méthodes classiques des coûts complets et la méthode ABC PARTIE 1 Les méthodes classiques des coûts complets et la méthode ABC THÈME 2 Le traitement des charges : les charges directes et indirectes EXERCICE 2 Méthode des centres d analyse et méthode simplifiée

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA COMPTABILITE ANALYTIQUE

OBJECTIFS DE LA COMPTABILITE ANALYTIQUE OBJECTIFS DE LA COMPTABILITE ANALYTIQUE La compta générale a une vision globale sur la production, elle cache des inégalités et ne permet pas de juger la profitabilité des produits, par contre la comptabilité

Plus en détail

Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation. Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion

Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation. Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion Important : Chers lectures, n hésitez pas à m envoyer vos

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction

Chapitre 1 : Introduction 1 Chapitre 1 : Introduction 1) Les insuffisances de la comptabilité générale : La comptabilité générale est une comptabilité légale qui a pour objet la saisie, la classification et l enregistrement des

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE SEMESTRE 2 DUT TC CHAPITRE 5 LA METHODE DES COÛTS COMPLETS CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE IUT SENART-FONTAINEBLEAU 1 I. POURQUOI DISTINGUER LES CHARGES

Plus en détail

On a acheté 60 000 kg de matière M1 au prix unitaire de 14,50 et 80 000 kg de matière M2 au prix unitaire de 21.

On a acheté 60 000 kg de matière M1 au prix unitaire de 14,50 et 80 000 kg de matière M2 au prix unitaire de 21. APPLICATIONS : LE COUT COMPLET Référence interne leçon : 0053 Matière : Comptabilité Niveau : Première Filière : STG spécialité Comptabilité et Gestion Financière EXERCICE 1 L'entreprise JENNIFER réalise

Plus en détail

Exercices corrigés de la comptabilité analytique

Exercices corrigés de la comptabilité analytique Université Mohammed 1 er Faculté pluridisciplinaire Nador Exercices corrigés de la comptabilité analytique Niveau : S3 Année universitaire : 2013-2014 Université Mohamed 1 er Filière : Economie et gestion

Plus en détail

LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE COMMERCIALE

LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE COMMERCIALE LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE COMMERCIALE METHODOLOGIE : ETAPE 1 : DISTINGUER LES CHARGES DIRECTES ET INDIRECTES CHARGE DIRECTE = charge qui concerne un seul produit et qui peut donc

Plus en détail

BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2013-2014

BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2013-2014 BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2013-2014 TS1 CGO 13 novembre 2013 2 heures Aucun document autorisé Calculatrice autorisée Présentation du sujet La société CHAMPI est une entreprise spécialisée dans

Plus en détail

Solutions des exercices

Solutions des exercices Solutions des exercices Tableau de correspondance cours / exercices Enchaînement des calculs Tenue de l IP Charges incorporées Répartition ch. indirectes Prestations réciproques En-cours de production

Plus en détail

La comptabilité générale et la comptabilité analytique sont deux systèmes d informations complémentaires.

La comptabilité générale et la comptabilité analytique sont deux systèmes d informations complémentaires. La comptabilité générale et la comptabilité analytique sont deux systèmes d informations complémentaires. Elle enregistre les opérations traitées avec les tiers, et les dépréciations des biens matériels

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets.

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets. LA METHODE DES COÛTS COMPLETS Objectif(s) : o Pré requis : o Modalités : o Les coûts successifs dans une activité industrielle. Les principes de la comptabilité de gestion. Cas de synthèse sur la méthode

Plus en détail

Université Amadou Hampathé BA 2011-2012 2 e Année FASEG Cours de Comptabilité de Gestion Mr Aliou BASSOUM

Université Amadou Hampathé BA 2011-2012 2 e Année FASEG Cours de Comptabilité de Gestion Mr Aliou BASSOUM Université Amadou Hampathé BA 2011-2012 2 e Année FASEG Cours de Comptabilité de Gestion Mr Aliou BASSOUM TD N 2 Calcul de coûts de revient et résultats analytiques Exercice 1: (les données sont en centaine

Plus en détail

C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N

C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N Lamine LAKHOUA Lic. ès Sciences Commerciales et Industrielles C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N Maturité Suisse I M P O R T A N T Ce document est un support de cours.

Plus en détail

SEMESTRE 4 2011-2012 LICENCE 2 COM PTABILITE ANALYTIQUE ET CONTROLE DE GESTION- UE COMMUNE

SEMESTRE 4 2011-2012 LICENCE 2 COM PTABILITE ANALYTIQUE ET CONTROLE DE GESTION- UE COMMUNE COMPTABILITE ANALYTIQUE & CONTROLE DE GESTION LICENCE 2 - UE COMMUNE SEMESTRE 4 2011-2012 1 COMPTABILITE ANALYTIQUE ET CONTROLE DE GESTION PLAN DE COURS Comptabilité analytique (ou comptabilité de gestion)

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2004 CLASSES DE TERMINALE

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2004 CLASSES DE TERMINALE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2004 T E C H N I Q U E C O M P T A B L E DOSSIER I : COMPTABILITE ANALYTIQUE La société K fabrique deux produits P 1 et P 2 et un sous

Plus en détail

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 GESTION

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 GESTION Lycée privé L INITIATIVE Nabeul CLASSE : 4EG DEVOIR DE SNTHESE N 1 GESTION Prof : Karya Badreddine Durée : 3H. 30mn Le sujet est composé de 5 dossiers : Dossier 1 : coûts complets o Annexe 1 : Tableau

Plus en détail

27/04/2012 updated version LABORA. La méthode du premier entrée premier sortie PEPS, ou first in first out FIFO

27/04/2012 updated version LABORA. La méthode du premier entrée premier sortie PEPS, ou first in first out FIFO La méthode du premier entrée premier sortie PEPS, ou first in first out FIFO On fait sortir dans le calcul les lots les plus anciens, dans l'ordre d'ancienneté, et on comptabilise les sorties au coût d'achats

Plus en détail

Objectifs de la comptabilité analytique

Objectifs de la comptabilité analytique Objectifs de la comptabilité analytique La comptabilité générale a une vision globale sur la production, elle cache des inégalités et ne permet pas de juger la profitabilité des produits, par contre la

Plus en détail

Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, Sciences Commerciales et Sciences de Gestion. Module : Comptabilité Analytique

Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, Sciences Commerciales et Sciences de Gestion. Module : Comptabilité Analytique Ecole Préparatoire en Sciences Economiques, Sciences Commerciales et Sciences de Gestion Module : Comptabilité Analytique 2 ème Année Préparatoire Année Universitaire : 2011-2012 Examen 2 ème Semestre

Plus en détail

Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples

Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples Jean-Christophe Scilien Manel Benzerafa - Alilat Durée : 1h30 Plusieurs réponses correctes possibles Les réponses incorrectes seront sanctionnées

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS LA METHODE DES COÛTS COMPLETS I. POURQUOI DISTINGUER LES CHARGES DIRECTES ET LES? Soit le processus de production simplifié d une entreprise industrielle (absence de stocks) Pour calculer les coûts de

Plus en détail

DOSSIER I : OPERATION COURANTES

DOSSIER I : OPERATION COURANTES INSTITUT MATAMFEN Examen Blanc 3 e session Mai 2006 Classe : PREMIERE Série : G2 Année scolaire : 2005/2006 Epreuve : T.Q.G Coef : 4 Durée : 4 h 15min Vous êtes stagiaire dans un cabinet comptable à yaoundé.

Plus en détail

Analyse des coûts. 1 ère année DUT GEA, 2005/2006 Analyse des coûts

Analyse des coûts. 1 ère année DUT GEA, 2005/2006 Analyse des coûts Analyse des coûts Les techniques de calcul et d analyse des coûts portent le nom de comptabilité analytique ou comptabilité de gestion. Ces deux termes seront utilisés indifféremment dans ce cours. Contrairement

Plus en détail

C. La valorisation des mouvements d entrée et de sortie

C. La valorisation des mouvements d entrée et de sortie L entreprise industrielle ou commerciale doit détenir des stocks pour fonctionner convenablement. Afin de déterminer les différents coûts et le résultat de la comptabilité analytique, il convient de les

Plus en détail

www.btsag.com 31 Coûts complets

www.btsag.com 31 Coûts complets www.btsag.com 31 Coûts complets Claude Terrier btsag.com 1/24 11/10/2010 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre

Plus en détail

SOCIETE : CHL AUDIT GESTION FINANCES. xx/xx/xxxx. Date de Cloture : Collaborateur : CHL AUDIT. hervelombaerde@free.fr. Bureaux :

SOCIETE : CHL AUDIT GESTION FINANCES. xx/xx/xxxx. Date de Cloture : Collaborateur : CHL AUDIT. hervelombaerde@free.fr. Bureaux : SOCIETE : Date de Cloture : Collaborateur : CHL AUDIT xx/xx/xxxx hervelombaerde@free.fr Bureaux : Cabinet Lombaerde E-C Tél : 09.53.17.90.56. 28, avenue de la gare Fax : 09.58.17.90.56. 44119 TREILLIERES

Plus en détail

COMPTABILITE ANALYTIQUE

COMPTABILITE ANALYTIQUE COMPTABILITE ANALYTIQUE INTRODUCTION GENERALE La comptabilité générale est historiquement la première composante des systèmes d information de gestion apparue dans les organisations. Cependant cette discipline

Plus en détail

OFPPT RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES COMPTABILITE ANALYTIQUE D EXPLOITATION MODULE N : ROYAUME DU MAROC SECTEUR : TERTIAIRE

OFPPT RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES COMPTABILITE ANALYTIQUE D EXPLOITATION MODULE N : ROYAUME DU MAROC SECTEUR : TERTIAIRE OFPPT ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N : COMPTABILITE

Plus en détail

SI7. Intégration et adaptation d'un service. Chapitre 2 : Charges directes Et charges indirectes

SI7. Intégration et adaptation d'un service. Chapitre 2 : Charges directes Et charges indirectes SI7 BTS Services Informatiques aux Organisations 2 nde année Intégration et adaptation d'un service Objectifs : Chapitre 2 : Charges directes Et charges indirectes Comprendre les processus de détermination

Plus en détail

COMPTABILITE DE GESTION Séance 3. COUT COMPLET Méthode des centres d analyse

COMPTABILITE DE GESTION Séance 3. COUT COMPLET Méthode des centres d analyse COMPTABILITE DE GESTION Séance 3 COUT COMPLET Méthode des centres d analyse ProblémaBque Vous allez au marché acheter deux kilos de tomates que vous trouvez au prix de 500 cfp. Vous en profitez pour acheter

Plus en détail

Introduction: I Hiérarchie des coûts dans une entreprise commerciale :

Introduction: I Hiérarchie des coûts dans une entreprise commerciale : Introduction: La comptabilité analytique a deux objectifs: - Repartir les charges entre les différents coûts (coût d achat, coût de production, coût de distribution, coût de revient, etc.) ; - Déterminer

Plus en détail

- 09 - RAPPROCHEMENT des RESULTATS de la COMPTABILITE FINANCIERE et de la COMPTABILITE de GESTION

- 09 - RAPPROCHEMENT des RESULTATS de la COMPTABILITE FINANCIERE et de la COMPTABILITE de GESTION - 09 - RAPPROCHEMENT des RESULTATS de la COMPTABILITE FINANCIERE et de la COMPTABILITE de GESTION Objectif(s) : o Modalités du rapprochement des résultats des deux comptabilités : comptabilité financière,

Plus en détail

A. Le traitement des charges par la comptabilité analytique de gestion

A. Le traitement des charges par la comptabilité analytique de gestion CHAPITRE 1 : Les Coûts Complets Les coûts peuvent être complets ou partiels, selon qu on y incorpore tout ou une partie des charges de la comptabilité générale. Tout au long de ce chapitre nous allons

Plus en détail

Impôts et taxes 19 120,00 1 912,00 15 296,00 1 912,00 Autres charges 5 580,00 4 383,00 314,00 883,00 Dotations aux amortissements

Impôts et taxes 19 120,00 1 912,00 15 296,00 1 912,00 Autres charges 5 580,00 4 383,00 314,00 883,00 Dotations aux amortissements CORRIGE APPLICATIONS : LE COUT COMPLET Référence interne leçon : 0053 Matière : Comptabilité Niveau : Première Filière : STG spécialité Comptabilité et Gestion Financière EXERCICE 1 L'entreprise JENNIFER

Plus en détail

Module 02 - Leçon 04 : Evaluation des stocks

Module 02 - Leçon 04 : Evaluation des stocks Module 02 - Leçon 04 : Evaluation des stocks L'article L 123-12 du Code de commerce oblige toute personne physique ou morale ayant la qualité de commerçant de réaliser au moins une fois tous les 12 mois

Plus en détail

Comptabilité analytique

Comptabilité analytique Comptabilité analytique Chapitre 1 : la comptabilité analytique I. Introduction 1 er point : la comparaison entre comptabilité générale et comptabilité analytique. 1 er cas : la comptabilité générale ;

Plus en détail

Calculs commerciaux. Réponse : remise : 2,37 PAN : 76,63 k = 0,97

Calculs commerciaux. Réponse : remise : 2,37 PAN : 76,63 k = 0,97 Calculs commerciaux Objectifs : - savoir comment sont formés les prix - connaître certains termes utilisés 1 : Prix d achat net hors taxe 1.1 : Activité Monsieur Jean vend des téléphones portables. Chez

Plus en détail

Gestion des stocks. Rendu le : 31 Mars 2006

Gestion des stocks. Rendu le : 31 Mars 2006 Gestion des stocks Rendu le : 31 Mars 2006 Docteur Ordinateur 6 rue Corot 75016 Paris T 0142731150 F 01 42 88 47 30 contact@docteurordinateur.com Http://www.docteurordinateur.com Sommaire Introduction

Plus en détail

A3 TRAVAUX COMPTABLES ET FISCAUX DE FIN D EXERCICE

A3 TRAVAUX COMPTABLES ET FISCAUX DE FIN D EXERCICE A3 TRAVAUX COMPTABLES ET FISCAUX DE FIN D EXERCICE Réviser les comptes et procéder aux ajustements nécessaires Module 4 : Préparer la clôture des comptes annuels Séquence 1 : Comptabiliser les ajustements

Plus en détail

CHAPITRE 4 LA VALORISATION DES STOCKS COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE SEMESTRE 2 DUT TC

CHAPITRE 4 LA VALORISATION DES STOCKS COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE SEMESTRE 2 DUT TC COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE SEMESTRE 2 DUT TC CHAPITRE 4 LA VALORISATION DES STOCKS CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE IUT SENART-FONTAINEBLEAU 1 I. LA PLACE DES STOCKS DANS LE CYCLE

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2010 CLASSES DE TERMINALE TECHNIQUE COMPTABLE

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2010 CLASSES DE TERMINALE TECHNIQUE COMPTABLE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 10 T CGS 10 01 Durée : 6 heures SESSION 2010 TECHNIQUE COMPTABLE DOSSIER 1 : COMPTABILITE ANALYTIQUE (06 points) EXERCICE 1 COUTS COMPLETS L entreprise «ABC» fabrique des

Plus en détail

Décomposition du prix du kilogramme de viande bovine. Méthode comptabilité analytique Répartition des coûts par poste de dépenses

Décomposition du prix du kilogramme de viande bovine. Méthode comptabilité analytique Répartition des coûts par poste de dépenses Décomposition du prix du kilogramme de viande bovine Méthode comptabilité analytique Répartition des coûts par poste de dépenses Analyse de filière courte viande bovine à Brin de Campagne Document réalisé

Plus en détail

gestion Sujet Durée : 2 heures. Aucun document n est autorisé. Calculatrices autorisées.

gestion Sujet Durée : 2 heures. Aucun document n est autorisé. Calculatrices autorisées. GESTION Durée : 2 heures. Consignes Aucun document n est autorisé. Calculatrices autorisées. LA MEUNERIE D ARVOR La Meunerie d Arvor est une entreprise artisanale créée en 1994. La qualité de ses produits

Plus en détail

COMPTABILITE DE GESTION. Seance 2

COMPTABILITE DE GESTION. Seance 2 COMPTABILITE DE GESTION Seance 2 Inventaire et stocks RAPPEL DE COMPTABILITE FINANCIERE SIMULATION 4 Vous êtes le Comptable Financier de votre société. Votre entreprise a acheté le 1 er Juin : 5 unités

Plus en détail

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE Qu est ce que la comptabilité? La comptabilité est un ensemble d enregistrement, de traitement, au niveau interne elle permet aux dirigeants de faire des choix.

Plus en détail

L entreprise A.B.C est une société anonyme au capital de 1 200 000 DH.

L entreprise A.B.C est une société anonyme au capital de 1 200 000 DH. Concours d accès en troisième année Programme Grande Ecole Session de Septembre 2011 Epreuve de Comptabilité Générale & Analytique Durée : 3 heures -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

CH VII Calculs commerciaux : Formation des prix

CH VII Calculs commerciaux : Formation des prix CH VII Calculs commerciaux : Formation des prix Quand un commerçant met en vente un produit, il devra fixer le prix que devra payer le consommateur. En partant du prix vendu par le grossiste, observons

Plus en détail

PRESENTATION de la COMPTABILITE ANALYTIQUE

PRESENTATION de la COMPTABILITE ANALYTIQUE PRESENTATION de la COMPTABILITE ANALYTIQUE ou COMPTABILITE de GESTION Objectif(s) : o Découverte de la Comptabilité de gestion, o Présentation d'une terminologie. Pré requis : o Les charges de la comptabilité

Plus en détail

By Parrain Enseignant chez MGC

By Parrain Enseignant chez MGC COMPTABILITE ANALYTIQUE By Parrain Enseignant chez MGC Plan : Chapitre 1 : Introduction à la comptabilité analytique Chapitre 2 : Valorisation des stocks Chapitre 3 : Les coûts complets : la méthode des

Plus en détail

L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI

L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI COMPTABILITÉ DE GESTION Méthode du coût variable Cas n 1 : une association décide de faire un voyage. La compagnie d autocars demande 400 par car quel que soit le

Plus en détail

Corrigé du DS du 7 décembre 2011

Corrigé du DS du 7 décembre 2011 Corrigé du DS du 7 décembre 2011 DOSSIER 1 : PREVISIONS DE COUTS 1. Rappelez le rôle d une comptabilité de gestion et indiquez en quoi elle est contingente. La comptabilité de gestion (ou comptabilité

Plus en détail

3.5 Schéma récapitulatif. Marge ou résultat d exploitation PRIX DE VENTE. Charges directes et indirectes d achat. Coût d achat. Achats.

3.5 Schéma récapitulatif. Marge ou résultat d exploitation PRIX DE VENTE. Charges directes et indirectes d achat. Coût d achat. Achats. LES COÛTS COMPLETS 1 Introduction 2 Les différents types de charges 2.1 Les charges directes 2.2 Les charges indirectes 2.3 Les charges supplétives 2.4 Les charges non-incorporables 2.5 Les charges incorporées

Plus en détail

- 02 - LE TRAITEMENT DES CHARGES EN COMPTABILITE DE GESTION

- 02 - LE TRAITEMENT DES CHARGES EN COMPTABILITE DE GESTION - 02 - LE TRAITEMENT DES CHARGES EN COMPTABILITE DE GESTION Objectif(s) : o Classification des charges : Charges incorporables, Charges non incorporables, Charges supplétives, Charges retraitées. Pré requis

Plus en détail

Les stocks. Notions de cours. 5 e Partie : Les informations financières

Les stocks. Notions de cours. 5 e Partie : Les informations financières 1 Les stocks A - La gestion des stocks Elle a pour objectif de minimiser le coût de stockage. Il existe plusieurs niveaux de stock : Notions de cours - Stock maximum : niveau de stock ne pouvant pas être

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/5 10T 36 A R Durée : 5 heures OFFICE DU BACCALAUREAT Coef. 6 Téléfax (221) 864 67 39 - Tél. : 824 95 92-824 65 81 E T U D E D E C A S DOSSIER N I : COMPTABILITE ANALYTIQUE

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 08 T CGS 10 01 Durée : 06 heures Série : G SESSION 2008 CLASSES DE TERMINALE

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 08 T CGS 10 01 Durée : 06 heures Série : G SESSION 2008 CLASSES DE TERMINALE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 08 T CGS 10 01 Durée : 06 heures SESSION 2008 T E C H N I Q U E C O M P T A B L E DOSSIER 1 : COUTS COMPLETS La Société Mécanique du Sénégal Oriental (S.M.S.O) fabrique

Plus en détail

Prospection Calcul commerciaux. Laurent Dorey

Prospection Calcul commerciaux. Laurent Dorey Laurent Dorey Mardi 23 Sep 2014 Programme : Appel ca. 05 Coût de revient et détermination du tarif export Coût de revient France Coût de revient Export Coût complet entreprise commerciale Coût complet

Plus en détail

علوم التدبير المحاسباتي

علوم التدبير المحاسباتي 1 المادة المعامل: الشعبت المسلك مدة اإلنجاز : علوم التدبير المحاسباتي NOTE o La calculatrice, les tables financières et statistiques et le plan comptable général marocain (liste intégrale des comptes)

Plus en détail

: 1,20 ou 1,10 ou 1,055

: 1,20 ou 1,10 ou 1,055 Première STMG Thème 4 : Evaluation et performance Sciences de gestion Chapitre 5 : Prix,coûts et marges QUESTION DE GESTION : LES DECISIONS DE GESTION RENDENT-ELLES TOUJOURS UNE ORGANISATION PLUS PERFORMANTE?

Plus en détail

- 08 - PRODUITS EN-COURS - PRODUITS DERIVES - PRODUITS CONJOINTS

- 08 - PRODUITS EN-COURS - PRODUITS DERIVES - PRODUITS CONJOINTS - 08 - PRODUITS EN-COURS - PRODUITS DERIVES - PRODUITS CONJOINTS Objectif(s) : o Découverte des problèmes liés aux : Pré requis : o o Modalités : o o o o produits en-cours, produits dérivés, produits conjoints.

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION

PROGRAMMES DE GESTION RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DIRECTION GÉNÉRALE DU CYCLE PREPARATOIRE & DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Direction de la Pédagogie & des Normes du cycle préparatoire et de l'enseignement

Plus en détail

1. L évaluation des stocks

1. L évaluation des stocks Leçon n 5 : Le calcul du coût de revient PLAN DE LA LEÇON : 1. L évaluation des stocks... 1 1.1.Méthode du premier entré, premier sorti... 2 1.2.Méthode du dernier entré, premier sorti...2 1.3.Méthode

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

I. PROGRAMME 1 ère PARTIE : LES TRAVAUX DE FIN D EXERCICE (*).

I. PROGRAMME 1 ère PARTIE : LES TRAVAUX DE FIN D EXERCICE (*). الامتحان الموحد الوطني لنيل شهادة البكالوريا الا طار المرجعي لمادة: المحاسبة والرياضيات المالية- 2010 - شعبة العلوم الاقتصادية والتدبير: مسلك علوم التدبير المحاسباتي Filière : sciences de gestion comptable

Plus en détail

formation des prix I - Etude d une situation : II - Formation des prix :

formation des prix I - Etude d une situation : II - Formation des prix : formation des prix I - Etude d une situation : - Retrouver et souligner dans le texte les nouveaux termes. - Mettre sous forme d expressions mathématiques les indications du texte. Un commerçant achète

Plus en détail

Cours de contrôle de gestion appliqué à l'assurance. Partie 1. Cours complet, exercices d'application et bibliographie sur www.cours-assurance.

Cours de contrôle de gestion appliqué à l'assurance. Partie 1. Cours complet, exercices d'application et bibliographie sur www.cours-assurance. Cours de contrôle de gestion appliqué à l'assurance Partie 1 Cours complet, exercices d'application et bibliographie sur www.cours-assurance.org Partie 1 : Méthode de calcul des couts d une compagnie d

Plus en détail

(D après sujet de CAP secteur 6 Groupement interacadémique Ouest Session 2002)

(D après sujet de CAP secteur 6 Groupement interacadémique Ouest Session 2002) EXERCICES SUR LA FORMATION DES PRIX Exercice 1 Lors d une «semaine promotionnelle», un grand magasin de bricolage propose à la vente 2000 échelles. Après 3 jours de vente, le gérant déclare : «il ne reste

Plus en détail

SHADOW MANAGER INTRODUCTION Á LA COMPTABILITÉ DE GESTION

SHADOW MANAGER INTRODUCTION Á LA COMPTABILITÉ DE GESTION SHADOW MANAGER INTRODUCTION Á LA COMPTABILITÉ DE GESTION Conception : Fernando Acosta Edition : Georges Bessis Mémento de comptabilité de gestion I-1 I. INTRODUCTION A LA COMPTABILITÉ DE GESTION I-4 A.

Plus en détail

PROGRAMME DU COURS. La comptabilité analytique sert à décrire les flux internes à l'entreprise

PROGRAMME DU COURS. La comptabilité analytique sert à décrire les flux internes à l'entreprise Mr ANDALOUS Azeddine Professeur en Comptabilité Analytique PROGRAMME DU COURS INTRODUCTION LES COUTS LES CHARGES INCORPORABLES LA FORMATION DES COUTS LES CHRAGES DIRECTES ET INDIRECTES LE COUT D ACHAT

Plus en détail

COMPTABILITE DE GESTION

COMPTABILITE DE GESTION COMPTABILITE DE GESTION UNC S4 1 Introduction Définitions «La comptabilité analytique (ou comptabilité de gestion) est un mode de traitement des données qui doit fournir tous les éléments de nature à éclairer

Plus en détail

Chapitre 7 Coûts et gestion à base d activités

Chapitre 7 Coûts et gestion à base d activités Chapitre 7 Coûts et gestion à base d activités Entraînements complémentaires Exercice 7.6 ** Coûts ABC Bourgogne Nouvelles est un quotidien, connaissant comme beaucoup d autres quotidiens des difficultés

Plus en détail

CONFIDENTIEL PROJET : NOM CREATEUR / REPRENEUR : RAISON SOCIALE : Adresse : Téléphone : Fax : E-mail : N PASSEPORT ENTREPRENDRE :

CONFIDENTIEL PROJET : NOM CREATEUR / REPRENEUR : RAISON SOCIALE : Adresse : Téléphone : Fax : E-mail : N PASSEPORT ENTREPRENDRE : CONFIDENTIEL PROJET : Création Reprise NOM CREATEUR / REPRENEUR : RAISON SOCIALE : Adresse : CP : Ville : Téléphone : Fax : E-mail : N PASSEPORT ENTREPRENDRE : Nom du technicien consulaire : SOUTIENS SOLLICITES

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 06 T CGS 10 01 Durée : 06 heures Série : G SESSION 2006 CLASSES TERMINALES TECHNIQUE COMPTABLE

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 06 T CGS 10 01 Durée : 06 heures Série : G SESSION 2006 CLASSES TERMINALES TECHNIQUE COMPTABLE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 06 T CGS 10 01 Durée : 06 heures SESSION 2006 TECHNIQUE COMPTABLE DOSSIER I COMPTABILITE ANALYTIQUE (40 points) ALZA est une entreprise industrielle dont l objet est de

Plus en détail

Comptabilité de gestion. Septembre 2006. Stratégie http://odlv.free.fr. Comptabilité de gestion. http://odlv.free.fr. Comptabilité de gestion

Comptabilité de gestion. Septembre 2006. Stratégie http://odlv.free.fr. Comptabilité de gestion. http://odlv.free.fr. Comptabilité de gestion Introduction : historique et concepts généraux De la comptabilité de gestion au contrôle de gestion Objectifs du cours Présentation des notions fondamentales Approche historique pour articuler les concepts

Plus en détail

Chap 1 : L analyse des charges Le coût direct

Chap 1 : L analyse des charges Le coût direct Chap 1 : L analyse des charges Le coût direct BAC PRO Comptabilité - Terminale Objectifs : Etre capable de Expliquer l utilité d analyser les charges Calculer le coût direct d un produit / activité Dégager

Plus en détail

Eléments de comptabilité analytique. Bernard PIRON

Eléments de comptabilité analytique. Bernard PIRON Matricule : 6.188.038 Bernard PIRON 2 ème année Technicien en comptabilité rue Hazinelle 2 4000 LIEGE www.eci-liege.info 04/221 37 86 contact@eci-liege.info Chapitre 1 Introduction 2 A. Différences entre

Plus en détail

Eléments de cours Régularisation des charges et produits Provisions pour dépréciation

Eléments de cours Régularisation des charges et produits Provisions pour dépréciation Comptabilité générale Semestre 2 Tronc commun Gestion/Logistique/Informatique Eléments de cours Régularisation des charges et produits Provisions pour dépréciation REGULARISATION DES COMPTES DE CHARGES

Plus en détail

Analyse des coûts et prise de décision - Exercices

Analyse des coûts et prise de décision - Exercices Analyse des coûts et prise de décision CHAPITRE 2 LE CALCUL DES COUTS COMPLETS Exercice n 1 : répartition des charges indirectes Le bijoutier GALA fabrique et vend 3 produits différents Altesse, Baronne

Plus en détail

LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES

LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES LES OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES I. Les achats d immobilisations Les immobilisations sont des biens matériels et immatériels qui sont achetés par l entreprise afin de servir de façon durable à son exploitation

Plus en détail

- 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen, Gestion des stocks en quantité et en valeur.

- 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen, Gestion des stocks en quantité et en valeur. - 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS Objectif(s) : o o Pré requis : o o Cadence d'approvisionnement, Optimisation de la gestion des stocks. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen,

Plus en détail

Initiation à la Comptabilité

Initiation à la Comptabilité Bertrand LEMAIRE http://www.bertrandlemaire.com Initiation à la Comptabilité Document sous licence Creative Commons L auteur autorise l impression et l utilisation gratuites de ce document dans un cadre

Plus en détail

PROGRAMME RECOMMANDATIONS & PRÉCISIONS Éléments du programme faisant objet d évaluation en Examen National

PROGRAMME RECOMMANDATIONS & PRÉCISIONS Éléments du programme faisant objet d évaluation en Examen National االمتحان الموحد الوطني لنيل شهادة البكالوريا اإلطار المرجعي لمادة: المحاسبة والرياضيات المالية- 0202 - شعبة العلوم االقتصادية والتدبير: مسلك علوم التدبير المحاسباتي Filière : sciences de gestion comptable

Plus en détail

Comptabilité de Gestion 2007-2008

Comptabilité de Gestion 2007-2008 Comptabilité de Gestion 2007-2008 Etudes de cas Les Prés Fleuris Air Pale Dulcor Guitel Jardi-Loisirs Agrimeca Les Prés fleuris S.A.R.L. Les Près Fleuris La société "Les Près Fleuris" est spécialisée dans

Plus en détail

Chapitre 2 Introduction aux objectifs des coûts. Pr. Zoubida SAMLAL-Doctorante en Risk Management MBA, CFA

Chapitre 2 Introduction aux objectifs des coûts. Pr. Zoubida SAMLAL-Doctorante en Risk Management MBA, CFA Chapitre 2 Introduction aux objectifs des coûts Pr. Zoubida SAMLAL-Doctorante en Risk Management MBA, CFA Objectif du chapitre Faire la différence entre les coûts et les charges Définir les inducteurs

Plus en détail

Maîtriser vos coûts pour mieux calculer vos prix

Maîtriser vos coûts pour mieux calculer vos prix Maîtriser vos coûts pour mieux calculer vos prix Centre de Gestion Agréé de la Martinique Séminaire du 22 juin 2010 Intervenante : Marie CONSTANT 1 ère partie Calculer son Coût de revient Plan Pourquoi

Plus en détail

Filière : sciences de gestion comptable Matière : Comptabilité et mathématiques financières

Filière : sciences de gestion comptable Matière : Comptabilité et mathématiques financières الا طار المرجعي للامتحان الموحد الوطني للبكالوريا شعبة العلوم الاقتصادية والتدبير: مسلك علوم التدبير المحاسباتي المادة: المحاسبة والرياضيات المالية Filière : sciences de gestion comptable Matière : Comptabilité

Plus en détail

Examen 2013. Comptabilité, controlling

Examen 2013. Comptabilité, controlling Berufsprüfung für Marketingfachleute mit eidg. Fachausweis Examen prof. pour spécialistes en marketing avec brevet fédéral Esame per l attestato professionale federale di specialista in marketing Examen

Plus en détail

L analyse de l écart global sur charges indirectes

L analyse de l écart global sur charges indirectes L analyse de l écart global sur charges indirectes OBJECTIF Calculer et analyser les écarts entre réalisations et prévisions au niveau du coût d un centre d analyse. COMPÉTENCES À partir d éléments donnés,

Plus en détail

AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 3. Leçon n 3 : la détermination et l enchaînement des coûts

AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 3. Leçon n 3 : la détermination et l enchaînement des coûts AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 3 Leçon n 3 : la détermination et l enchaînement des coûts 1 PLAN DE LA LEÇON : 1.De la comptabilité générale à la comptabilité

Plus en détail

DOSSIER N 6 : SARL SOCIÉTÉ DE TUBES BRESTOISE

DOSSIER N 6 : SARL SOCIÉTÉ DE TUBES BRESTOISE DOSSIER N 6 : SARL SOCIÉTÉ DE TUBES BRESTOISE Word Ciel Évolution V5 Ciel Évolution V6 Sage Ligne 100 V13 et Sage Ligne 100 Paie V14 Sage Ligne 100 V14 et Sage Ligne 100 Paie V15 Fichiers élève STUB_ELEVE_V5

Plus en détail

BTS COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS Épreuve E4 : Gestion des obligations comptables, fiscales et sociales

BTS COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS Épreuve E4 : Gestion des obligations comptables, fiscales et sociales BTS COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS Épreuve E4 : Gestion des obligations comptables, fiscales et sociales ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ DOSSIER 1 ORGANISATION COMPTABLE DES ACHATS A1. Analyse

Plus en détail

Chapitre VII : Les écritures de régularisation

Chapitre VII : Les écritures de régularisation Chapitre VII : Les écritures de régularisation L ajustement des comptes de gestion Dans la pratique, il peut y avoir un décalage dans le temps entre le moment où l entreprise a effectué une opération génératrice

Plus en détail

GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES

GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES CONCOURS OUVERTS LES 26, 27, 28 et 29 MAI 2015 POUR L ADMISSION AU CYCLE DE FORMATION DES ÉLÈVES DIRECTEURS D HÔPITAL CONCOURS EXTERNE, CONCOURS INTERNE ET TROSIEME CONCOURS VENDREDI 29 MAI 2015 4 ème

Plus en détail

L importance de bien maîtriser ses coûts de revient

L importance de bien maîtriser ses coûts de revient L importance de bien maîtriser ses coûts de revient Les Rendez-vous agroalimentaires de l Outaouais 2014 Journée commercialisation - Bien gérer sa commercialisation: un incontournable! Salle multifonctionnelle,

Plus en détail

Les pourcentages. Un pourcentage est défini par un rapport dont le dénominateur est 100. Ce rapport appelé taux de pourcentage est noté t.

Les pourcentages. Un pourcentage est défini par un rapport dont le dénominateur est 100. Ce rapport appelé taux de pourcentage est noté t. Les pourcentages I Définition : Un pourcentage est défini par un rapport dont le dénominateur est 100. Ce rapport appelé taux de pourcentage est noté t. Exemple : Ecrire sous forme décimale les taux de

Plus en détail

Terminale STCF Contrôle du 9 Novembre 2011. 2) Quelle différence existe-t-il entre la comptabilité financière et la comptabilité de gestion?

Terminale STCF Contrôle du 9 Novembre 2011. 2) Quelle différence existe-t-il entre la comptabilité financière et la comptabilité de gestion? Terminale STCF Contrôle du 9 Novembre 2011 I La comptabilité 1) Donnez la définition de la comptabilité. La comptabilité est un système d organisation de l information financière permettant de saisir,

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

L ESSENTIEL DE LA COMPTABILITÉ ANALYTIQUE

L ESSENTIEL DE LA COMPTABILITÉ ANALYTIQUE DIDIER LECLÈRE L ESSENTIEL DE LA COMPTABILITÉ ANALYTIQUE Cinquième édition LES ESSENTIELS DE LA FINANCE, 1997, 2001, 2002, 2004, 2011 ISBN : 978-2-212-54964-5 Sommaire Introduction Les objectifs de la

Plus en détail

LA DÉCLARATION DE TVA CA3 (REGIME DU RÉEL NORMAL)

LA DÉCLARATION DE TVA CA3 (REGIME DU RÉEL NORMAL) LA DÉCLARATION DE TVA CA3 (REGIME DU RÉEL NORMAL) I. GÉNÉRALITES Lorsqu elle est soumise au régime du réel normal (1), l entreprise doit calculer, chaque mois, le montant de la TVA due à l état. Celle-ci

Plus en détail