Electromagnétisme Livret de l enseignant

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Electromagnétisme Livret de l enseignant"

Transcription

1 Dossier de Physique Niveau 5 ème secondaire Electromagnétisme Livret de l enseignant Bouquelle Véronique Pire Joëlle Faculté des Sciences Diffusé par Scienceinfuse, Antenne de Formation et de Promotion du secteur Sciences et Technologies de l UCL

2 I. Magnétisme naturel I.1. Aimants naturels Débris de certaines météorites fer météorique Minerais en provenance de certaines régions Scandinavie Magnésie... pierres d aimant, magnétite La limaille de fer s organise le long des lignes de champ magnétique. Le champ magnétique est plus intense aux pôles des aimants. 2

3 Conseils pour l enseignant : Ne pas mettre la limaille de fer directement au contact de l aimant ; intercaler une plaque de verre ou de plexiglas. Déposer le dispositif à petites aiguilles aimantées sur un rétroprojecteur, placer par-dessus un aimant droit. Pour fabriquer la boussole, l élève place le clou qu il vient d aimanter dans ou à travers le petit tube de mousse, et fait flotter le tout sur de l eau dans le récipient en plastique. 3

4 I.2. Boussoles et magnétisme terrestre Phénomène d'orientation suivant l'axe SUD-NORD Une aiguille aimantée, montée sur pivot, s oriente suivant la direction Sud-Nord et tourne toujours la même extrémité vers le Nord géographique L extrémité qui se tourne vers le Nord est dite le «Pôle Nord» de l aiguille aimantée et l autre extrémité, qui se tourne vers le Sud, est dite le «Pôle Sud» de l aiguille Fabrication d un aimant à partir d un autre aimant Frotter le barreau en acier, toujours dans le même sens, avec un autre aimant Aimant Acier AIMANT 4

5 Montage de l'aiguille sur un pivot N Pôle Nord de l aiguille O E S Pôle Sud de l aiguille Interaction de deux pôles magnétiques Essayer de superposer deux aiguilles de boussole : NORD NORD et SUD SUD se repoussent / s attirent NORD SUD se repoussent / s attirent Explication du fonctionnement de la boussole : le magnétisme terrestre La terre a deux pôles magnétiques Un pôle magnétique SUD près du pôle Nord géographique Un pôle magnétique NORD près du pôle Sud géographique 5

6 Origine du magnétisme terrestre Le champ magnétique terrestre est engendré par les mouvements du noyau métallique liquide des couches profondes de la Terre. Ces mouvements de particules chargées créent des courants qui eux-mêmes génèrent le champ magnétique. Le champ magnétique terrestre joue un rôle essentiel dans le développement de la vie sur Terre, en déviant les particules mortelles du vent solaire. Celles qui parviennent aux pôles forment les aurores boréales et australes. Les scientifiques observent actuellement une diminution du champ magnétique terrestre. Il est également établi que le champ magnétisme terrestre a déjà changé plusieurs fois de sens. 6

7 I.3. Matériaux magnétiques Recherche de matériaux attirés par un aimant Matériau Attraction? oui non Matériau Attraction? oui non Aluminium (Al) Carbone (C) Cuivre (Cu) Chrome (Cr) Fer (Fe) Cobalt (Co) Nickel (Ni) I.4. Conclusions Nickel, fer et cobalt sont les seuls matériaux ferro-magnétiques. Leurs alliages le sont aussi. Exemple : l acier qui est du fer renforcé par un très faible pourcentage de carbone. 7

8 II. Effets magnétiques des courants électriques II.1. Champ magnétique produit par un courant On enroule un fil électrique autour du dispositif à petites aiguilles aimantées. Au moment où on ouvre ou ferme l interrupteur, on constate que les petites aiguilles s agitent. - B Tracer les lignes du champ magnétique B telles que montrées par le professeur avec des aiguilles de boussole ou de la limaille de fer sur le support horizontal. I + Règle déterminant le sens du champ magnétique = Règle du tirebouchon : En pointant le pouce de la main droite dans le sens du courant électrique (qui va du + vers le -), le sens de fermeture des quatre autres doigts de la main droite indique le sens du champ magnétique. Le champ magnétique est un vecteur tangent aux lignes de champ. Plus on est près du fil électrique, plus le champ magnétique est intense. Les lignes de champ forment un ensemble de cercles concentriques, pas une spirale! 8

9 II.2. Bobine et barreau en acier (fer + carbone) Barreau en acier (clou foncé) a) la bobine n'attire pas le barreau le barreau n attire pas les objets en fer il n est pas aimanté b) on place le barreau dans une bobine on fait passer le courant produit par une pile dans la bobine + pile - La bobine attire le barreau le barreau attire les objets en fer il s est aimanté c) on interrompt le courant en déconnectant la pile La bobine cesse d'attirer le barreau le barreau attire encore les objets en fer il est aimanté de manière permanente AIMANT Applications techniques : Fabrication d'aimants permanents On produit actuellement beaucoup de matériaux spécifiquement destinés à la fabrication d aimants permanents des alliages (aciers spéciaux) 9 des matériaux céramiques

10 II.3. Bobine et barreau en fer pur Barreau en fer pur (boulon clair) a) la bobine n'attire pas le barreau le barreau n attire pas les objets en fer il n est pas aimanté b) on place le barreau dans la bobine on fait passer le courant produit par une pile dans la bobine + pile - La bobine attire le barreau le barreau attire les objets en fer il s est aimanté c) on interrompt le courant en déconnectant la pile La bobine cesse d'attirer le barreau le barreau cesse d'attirer les objets en fer il n'est plus aimanté aimantation temporaire Applications techniques : Réalisation d'électroaimants de levage II.4. Conclusions acier aimantation permanente aimant proprement dit fer pur aimantation transitoire électroaimant dépendante du courant 10

11 Origine du ferromagnétisme Domaines de Weiss Les substances ferromagnétiques (fer, nickel, cobalt et leurs alliages tels que l acier (fer + carbone), magnétite) sont formées par un grand nombre de domaines microscopiques (50 μm). Chaque domaine est un minuscule aimant. Dans un échantillon non aimanté, ces domaines sont orientés au hasard et leurs champs magnétiques s annulent. Si un matériau ferromagnétique est soumis à un champ magnétique, sa structure de domaines peut se modifier de deux façons: 1. Soit la taille des domaines situés dans le sens du champ magnétique augmente ; cela donne une aimantation non permanente (les domaines reprennent chacun leur taille quand le champ magnétique disparaît). Si le champ magnétique augmente de (a) à (d) : 11

12 2. Soit les domaines s alignent sur le champ de façon irréversible car ils ne peuvent pas facilement changer de forme. Un aimant permanent est créé. 12

13 III. Induction électromagnétique Production d'une force électromotrice et d'un courant par variation d'un flux magnétique Aimant Mouvement Alternatif Il faut parfois actionner l interrupteur du microampèremètre en le tenant dans l une des positions extrêmes. Bobine A Microampèremètre Observations : Quand l aimant est un mouvement, on détecte le passage d un courant dans la bobine. Si l on inverse le sens du mouvement, le sens du courant change. Le travail qu il faut fournir pour déplacer l aimant est converti en énergie électrique (induction) et en chaleur (frottement) Applications techniques Dynamo (courant continu) Alternateur (courant alternatif) Générateur de courant électrique 13

14 IV. Interaction d'un courant électrique et d'un champ magnétique Un conducteur parcouru par un courant électrique et placé devant le pôle d un aimant ou d un électroaimant subit une force. Cette force est mise en évidence par le déplacement du conducteur. IV.1. Expériences à réaliser Monter un circuit électrique avec la pile de 4,5 V rectangulaire, les deux rails en aluminium à section en T, le barreau d aluminium, fils de connexion, pinces crocodiles. Placer le gros aimant rectangulaire entre les rails. Pour chacune des quatre configurations indiquées page suivante, déterminer expérimentalement le sens de la force qui s exerce sur le barreau d aluminium, et tracer ce vecteur force. 14

15 Vu du dessus : Conventions de dessin pour représenter un vecteur perpendiculaire au plan de la feuille: perpendiculaire au plan de la feuille et qui entre dans la feuille perpendiculaire au plan de la feuille et qui sort de la feuille NORD + - F B Courant dans le barreau d aluminium NORD F - + B Courant SUD F + - B Courant SUD - + B F Courant Rmq : le vecteur force part du fil électrique car la force agit sur lui. IV.2 Conclusions Le sens de la force dépend de la nature du pôle (Nord ou Sud) ainsi que du sens du courant Si on change le pôle ou le sens du courant on change le sens de la force Si on change le pôle et le sens du courant on conserve le sens de la force Applications techniques : Moteurs électriques 15

16 V. Générateurs et moteurs électriques Les générateurs permettent de transformer l énergie chimique, mécanique ou nucléaire, produite à partir des sources primaires d énergie (charbon, pétrole, gaz naturel, chutes d eau, nucléaire) en énergie électrique qui sera distribuée par un réseau pour être convertie en lumière (éclairage), chaleur (chauffage) ou travail mécanique (moteurs). Les moteurs électriques permettent de transformer l énergie électrique fournie par le réseau en travail mécanique en fonction des besoins des divers utilisateurs. V.1. Le générateur de courant ATTENTION MATERIEL FRAGILE Principe de fonctionnement Le mouvement de rotation d un circuit électrique bobiné placé dans le champ magnétique provenant d un aimant permanent crée un courant induit dans les bobines. Ce courant est mis en évidence par la lampe qui s allume. On a ainsi converti une énergie mécanique (mouvement) en énergie électrique. 16

17 V.2. Le moteur électrique ATTENTION : il faut décrocher la courroie avant de connecter la pile. Il faut parfois démarrer le moteur en lui donnant une petite poussée. Inverser le sens du courant. Observation : le moteur tourne alors en sens inverse. Principe de fonctionnement Si un circuit électrique parcouru par un courant est placé dans un champ magnétique, il subit une force électromagnétique qui peut le faire tourner. On a ainsi converti une énergie électrique en énergie mécanique (mouvement). Atelier électromagnétisme - Scienceinfuse UCL 17

18 Désaimantation = destruction de l'alignement et retour au désordre Elévation de la température : Point de Curie Lorsqu'on chauffe les matériaux ferromagnétiques, on constate qu'ils perdent leurs propriétés magnétiques particulières dès que la température dépasse une certaine valeur: ils ne sont plus attirés fortement par un aimant! Cette température constitue le point de Curie et elle est de: 770 C pour le fer 358 C pour le nickel 1131 C pour le cobalt Lorsqu'on chauffe un aimant, il perd rapidement une partie de son aimantation et on peut le désaimanter complètement en le portant à des températures de l'ordre de 1000 C. Champ magnétique alternatif décroissant Chauffer un clou aimanté au bec bunsen, il perd son aimantation (utiliser toutes les précautions d usage). On peut également faire disparaître l'aimantation en plaçant l'aimant dans une bobine parcourue par un courant alternatif que l'on diminue progressivement jusqu'à zéro Ondes de choc Des chocs violents et répétés réduisent progressivement l'aimantation. Cogner un clou aimanté sur une surface dure (carreau). Il perd son aimantation. 18

CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE

CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE 1. Notion de champ Si en un endroit à la surface de la Terre une boussole s'oriente en pointant plus ou moins vers le nord, c'est qu'il existe à l'endroit où elle se trouve,

Plus en détail

MAGNETISME. 3) Effet du magnétisme 31) Action sur un aimant :

MAGNETISME. 3) Effet du magnétisme 31) Action sur un aimant : MAGNETISME 1) Les différentes sources de champ magnétique La terre crée le champ magnétique terrestre Les aimants naturels : les magnétites Fe 3 O 4 L acier que l on aimante Les électroaimants et circuits

Plus en détail

Electromagnétisme. Chapitre 1 : Champ magnétique

Electromagnétisme. Chapitre 1 : Champ magnétique 2 e BC 1 Champ magnétique 1 Electromagnétisme Le magnétisme se manifeste par exemple lorsqu un aimant attire un clou en fer. C est un phénomène distinct de la gravitation, laquelle est une interaction

Plus en détail

LE MAGNETISME DES AIMANTS ET DES COURANTS

LE MAGNETISME DES AIMANTS ET DES COURANTS LE MAGNETISME DES AIMANTS ET DES COURANTS 1. Les aimants Un aimant comporte toujours deux pôles appelés le pôle nord (N) et le pôle sud (S) situés, en général, à deux extrémités. Un aimant exerce une action

Plus en détail

S 5 F I) Notion de champ magnétique : 1) Mise en évidence : a) Expérience :

S 5 F I) Notion de champ magnétique : 1) Mise en évidence : a) Expérience : Chapitre 5 : CHAMP MAGNETIQUE S 5 F 1) Mise en évidence : a) Expérience : Des petites aiguilles aimantées montées sur pivots sont disposées près d'un aimant droit. Chaque aiguille constitue un dipôle orienté.

Plus en détail

Effet Joule Livret de l élève

Effet Joule Livret de l élève Dossier de Physique Niveau 4 ème secondaire Effet Joule Livret de l élève Véronique BOUQUELLE Faculté des Sciences Diffusé par Scienceinfuse, Antenne de Formation et de Promotion du secteur Sciences et

Plus en détail

Cours n 15 : Champ magnétique

Cours n 15 : Champ magnétique Cours n 15 : Champ magnétique 1) Champ magnétique 1.1) Définition et caractérisation 1.1.1) Définition Comme nous l avons fait en électrostatique en introduisant la notion de champ électrique, on introduit

Plus en détail

CHAPITRE 8 LE CHAMP MAGNETIQUE

CHAPITRE 8 LE CHAMP MAGNETIQUE CHAPTRE 8 LE CHAMP MAGETQUE ) Champ magnétique 1) Magnétisme Phénomène connu depuis l'antiquité. Les corps possédant des propriétés magnétiques sont appelés des aimants naturel (fer, oxyde magnétique de

Plus en détail

Chapitre P12 : Le magnétisme

Chapitre P12 : Le magnétisme : ) Qu'est-ce que le champ magnétique? 1) Comment détecter un champ magnétique? Expérience : Voir fiche Expériences 1 et 2 En un lieu donné, une aiguille aimantée, pouvant tourner dans un plan horizontal,

Plus en détail

TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur

TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur 1. PROPRIETES DES MILIEUX FERROMAGNETIQUES La réalisation de transformateurs nécessite l utilisation de matériaux fortement aimantables. Ce sont les ferromagnétiques.

Plus en détail

( )*& + $ $,!*!&% ' - )-$ ). / $).! " #*&.,!! *

( )*& + $ $,!*!&% ' - )-$ ). / $).!  #*&.,!! * " #$ "%& '# ( )*& + $ $,* &% ' - )-$ ). / $). " #*&., * &.0 "# NOTIONS ET CONTENUS Exemples de champs scalaires et vectoriels : pression, température, vitesse dans un fluide. Champ magnétique : sources

Plus en détail

Chapitre 7. Électromagnétisme. 7.1 Magnétisme. 7.1.1 Aimants

Chapitre 7. Électromagnétisme. 7.1 Magnétisme. 7.1.1 Aimants Chapitre 7 Électromagnétisme 7.1 Magnétisme 7.1.1 Aimants Les aimants furent découverts d abord en Chine et puis en Grèce. Les premiers aimants sont des pierres noires qui ont la propriété d attirer des

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa annuel - I. Vecteur champ magnétique : a) Détection : si l on saupoudre de limaille de fer un support horizontal au-dessous

Plus en détail

Electromagnétisme. Les aimants sont des objets capables d'en attirer d'autres grâce à une force étrange appelée «force magnétique».

Electromagnétisme. Les aimants sont des objets capables d'en attirer d'autres grâce à une force étrange appelée «force magnétique». Electromagnétisme (Sources principales : «C'est pas sorcier : Magnétisme», articles «Ligne à haute tension», «Circuit magnétique», «Haute tension» de Wikipedia, «Courant continu et courant alternatif»

Plus en détail

LE CHAMP MAGNETIQUE Table des matières

LE CHAMP MAGNETIQUE Table des matières LE CHAMP MAGNETQUE Table des matières NTRODUCTON :...2 MSE EN EVDENCE DU CHAMP MAGNETQUE :...2.1 Détection du champ magnétique avec une boussole :...2.2 Le champ magnétique :...3.2.1 Le vecteur champ magnétique

Plus en détail

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE Abscisse : dans un graphique, l abscisse est l axe parallèle au bord inférieur de la feuille ou au horizontal au tableau. On représente généralement le temps sur l abscisse. Air : l air est un mélange

Plus en détail

électricité 1. Fabriquer de l él 2. Le transport de l él www.promethee-energie.org energie.org

électricité 1. Fabriquer de l él 2. Le transport de l él www.promethee-energie.org energie.org La fée f électricité 1. Fabriquer de l él électricité 2. Le transport de l él électricité www.promethee-energie.org energie.org Pourquoi l électricité fait elle marcher de nombreux appareils dans la maison?

Plus en détail

Electromagnétisme. Bipolarité Un champ magnétique possède toujours un pôle nord et un pôle sud. Ils sont indissociables.

Electromagnétisme. Bipolarité Un champ magnétique possède toujours un pôle nord et un pôle sud. Ils sont indissociables. Electromagnétisme Les champs magnétiques Les sources de champs magnétiques existent à l état naturel (Terre, aimant naturel) ou peuvent être crées artificiellement (aimant, électro-aimant). L unité du

Plus en détail

Chapitre n 2. Conduction électrique et structure de la matière.

Chapitre n 2. Conduction électrique et structure de la matière. Chapitre n 2 3 Conduction électrique et structure de la matière. T.P.n 1: Les solutions aqueuses sont-elles conductrices? >Objectifs: Tester le caractère conducteur ou isolant de diverses solutions aqueuses.

Plus en détail

Électricité. 1 Interaction électrique et modèle de l atome

Électricité. 1 Interaction électrique et modèle de l atome 4 e - AL Électricité 1 Électricité 1 Interaction électrique et modèle de l atome 1.1 Électrisation par frottement Expérience 1.1 Une baguette en matière plastique est frottée avec un chiffon de laine.

Plus en détail

Les interactions électromagnétiques

Les interactions électromagnétiques Les interactions électromagnétiques Activité 1 Le champ magnétique La force électromagnétique 1. Le champ magnétique Document 1 : Champ magnétique d un aimant droit Document 2 : champ magnétique d un aimant

Plus en détail

Leçon N 1 : Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. transfert de l énergie.

Leçon N 1 : Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. transfert de l énergie. Leçon N 1 : Température et chaleur Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. Connaître l'existence des échelles de Etalonnage d'un thermomètre. Vérifier expérimentalement que lors d

Plus en détail

TPE : travaux pratiques encadrés.

TPE : travaux pratiques encadrés. TPE : travaux pratiques encadrés. Problématique : Qu est- ce que le magnétisme? Comment l appliquer à la création d un verrou magnétique? Lucie Lalmand. Nathalie Lambin. Année 2006-2007. Elodie Devos.

Plus en détail

CHAPITRE CP1 C Conversion électromagnétique statique

CHAPITRE CP1 C Conversion électromagnétique statique PSI Brizeux Ch. CP1: Conversion électromagnétique statique 1 CHAPITRE CP1 C Conversion électromagnétique statique Les sources d énergie, naturelles ou industrielles, se trouvent sous deux formes : thermique

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction électromagnétique C est en 1831 que Michael Faraday découvre le phénomène d induction, il découvre qu un courant électrique est créé dans un conducteur lorsqu il est soumis à un champ magnétique

Plus en détail

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière II.1. La dilatation thermique Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière Lorsqu on chauffe une substance, on provoque l augmentation de l énergie cinétique des atomes et des molécules, ce qui accroît

Plus en détail

L énergie sous toutes ses formes : définitions

L énergie sous toutes ses formes : définitions L énergie sous toutes ses formes : définitions primaire, énergie secondaire, utile ou finale. Quelles sont les formes et les déclinaisons de l énergie? D après le dictionnaire de l Académie française,

Plus en détail

Electrothermie industrielle

Electrothermie industrielle Electrothermie industrielle K. Van Reusel 1/102 I. Chauffage par résistances 1. Des fours à résistances 2. Chauffage par conduction 3. Chauffage par rayonnement infrarouge II. Techniques électromagnétiques

Plus en détail

scientifique Cet éclairage scientifique complète le module d activités en Éclairage 1. Le champ magnétique 2. Images de la Terre

scientifique Cet éclairage scientifique complète le module d activités en Éclairage 1. Le champ magnétique 2. Images de la Terre APPREDRE À SE REPÉRER, DE LA BOUSSOLE AU SATELLITE @ HATIER 2006 Éclairage scientifique Cet éclairage scientifique complète le module d activités en explicitant les notions nécessaires à sa mise en œuvre.

Plus en détail

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont :

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont : 1 DEFINITION D UN MATERIAU Un matériau est une substance, une matière destinée à être mise en forme. Un objet peut être fabriqué avec des matériaux différents. Un même matériau peut être utilisé pour fabriquer

Plus en détail

CHAPITRE 2 : Interaction magnétique

CHAPITRE 2 : Interaction magnétique CHAPITRE 2 : Interaction magnétique Prérequis 1. L aiguille d une boussole possède : plusieurs pôles Nord et plusieurs pôles Sud, uniquement un pôle Nord et un pôle Sud, plusieurs pôles Nord ou plusieurs

Plus en détail

A Matériel pour la physique et la chimie à l école primaire

A Matériel pour la physique et la chimie à l école primaire Association Vithyalay Battambang Enseignement Primaire Programme «de Coulgeans» - Le programme «de Coulgeans» a été lancé par des anciens professeurs ou élèves du lycée Monivong, résidants en France, afin

Plus en détail

L électromagnétisme L ELECTROAIMANT. Définition. Fonctionnement. Retenons

L électromagnétisme L ELECTROAIMANT. Définition. Fonctionnement. Retenons L ELECTROAIMANT Définition Il se compose d un barreau de fer doux, d une bobine et de source de courant. Lorqu on introduit le barreau en fer doux à l intérieur d une bobine, alimentée par le courant électrique,

Plus en détail

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez TPE Alternateur Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez 1 Thème : Avancées scientifiques et réalisations techniques. Problématique : Comment peut-on transformer de l énergie mécanique

Plus en détail

EM.1 Origine du magnétisme: Le mouvement des électrons au sein de l'atome ainsi que sur eux mêmes est responsable du magnétisme.

EM.1 Origine du magnétisme: Le mouvement des électrons au sein de l'atome ainsi que sur eux mêmes est responsable du magnétisme. EM.1 Origine du magnétisme: Le mouvement des électrons au sein de l'atome ainsi que sur eux mêmes est responsable du magnétisme. Les atomes de certains éléments se comportent comme de petits aimants. La

Plus en détail

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres LE M O TE U R A C O U R A N T C O N TI N U La loi de LAPLACE Un conducteur traversé par un courant et placé dans un champ magnétique est soumis à une force dont le sens est déterminée par la règle des

Plus en détail

B = (R 2 + (x x c ) 2 )

B = (R 2 + (x x c ) 2 ) PHYSQ 126: Champ magnétique induit 1 CHAMP MAGNÉTIQUE INDUIT 1 But Cette expérience 1 a pour but d étudier le champ magnétique créé par un courant électrique, tel que décrit par la loi de Biot-Savart 2.

Plus en détail

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones Chapitre 17 Sciences Physiques - BTS Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones 1 Loi de Laplace 1.1 Etude expérimentale Le conducteur est parcouru par un courant continu ; il est placé dans un champ

Plus en détail

MESURES DE DILATOMETRIE SUR DEUX NUANCES D ACIER INOX : 1.4542 ET 1.4057 le 04/01/00

MESURES DE DILATOMETRIE SUR DEUX NUANCES D ACIER INOX : 1.4542 ET 1.4057 le 04/01/00 1 EIDGENÖSSISCHE TECHNISCHE HOCHSCHULE LAUSANNE POLITECNICO FEDERALE DI LOSANNA SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY LAUSANNE DEPARTEMENT DE MICROTECHNIQUE INSTITUT DE PRODUCTION MICROTECHNIQUE CH - 1015

Plus en détail

ELECTROMAGNÉTISME. EM1 Magnétisme et champ magnétique. 1 Propriétés des aimants. 2 Vecteur champ magnétique

ELECTROMAGNÉTISME. EM1 Magnétisme et champ magnétique. 1 Propriétés des aimants. 2 Vecteur champ magnétique LCD Physique II è BC 1 ELECTROMAGÉTISME EM1 Magnétisme et champ magnétique 1 Propriétés des aimants Aimant=corps capable de désorienter une boussole, d'attirer du fer, de repousser ou d'attirer un autre

Plus en détail

Syllabus d électricité. G. Barmarin

Syllabus d électricité. G. Barmarin Syllabus d électricité G. Barmarin 2012-2013 1 2 3 Table des matières 4 Electrostatique Histoire 5 Expérience : Conclusion : il existe deux types de charges que l on qualifiera de positive et négative

Plus en détail

ALIMENTATION EN ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

ALIMENTATION EN ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Page 1 ALMENTATON EN ÉNERGE ÉLECTRQUE / NTRODUCTON Tout système pluritechnique nécessite une fonction ALMENTER pour produire une action. L'énergie d'entrée peut être de nature différente selon : -sa situation

Plus en détail

La production de l électricité

La production de l électricité Chap.1 La production de l électricité 1 ) Comment fabriquer l électricité? 1 Présentation de l éolienne : L'énergie éolienne est produite par la force du vent exercée sur les pales, les faisant tourner

Plus en détail

Chapitre 5. Le champ magnétique. 5.1 Introduction et historique. 5.1.1 Les phénomènes magnétiques

Chapitre 5. Le champ magnétique. 5.1 Introduction et historique. 5.1.1 Les phénomènes magnétiques Chapitre 5 Le champ magnétique 5.1 Introduction et historique Le domaine de l électrostatique est celui de l interaction entre charges immobiles et de ses effets. Nous allons compléter notre étude en nous

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique Chapitre 7 Circuits Magnétiques et Inductance 7.1 Introduction 7.1.1 Production d un champ magnétique Si on considère un conducteur cylindrique droit dans lequel circule un courant I (figure 7.1). Ce courant

Plus en détail

Terminale S Chapitre 1 Observer : ondes et matière. Le disque dur

Terminale S Chapitre 1 Observer : ondes et matière. Le disque dur Le disque dur L un des organes centraux de l ordinateur est son disque dur, dont le rôle est de stocker les données et de les conserver une fois l alimentation coupée (on parle de mémoire morte, volatile

Plus en détail

Le grand quizz de l'énergie. I Culture générale et vie quotidienne

Le grand quizz de l'énergie. I Culture générale et vie quotidienne Le grand quizz de l'énergie I Culture générale et vie quotidienne I Culture générale & Vie quotidienne 1) Combien d'énergie est consommée chaque année dans le monde? A 5 millions de tep (5 Mtep) B 11 millions

Plus en détail

sommaire Électricité - Qu y a-t-il derrière la prise?

sommaire Électricité - Qu y a-t-il derrière la prise? Électricité - Qu y a-t-il derrière la prise Ce guide est destiné aux animateurs de l exposition. Il complète le guide de l animation 1 en proposant, pour certains éléments, des scénarios d animation. sommaire

Plus en détail

3 ème COURS Electricité Chapitre 1 LA PRODUCTION D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

3 ème COURS Electricité Chapitre 1 LA PRODUCTION D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. 3 ème COURS Electricité Chapitre 1 LA PRODUCTION D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Exercice 10 p 159 Centrale nucléaire : Energie

Plus en détail

Rayonnements dans l univers

Rayonnements dans l univers Terminale S Rayonnements dans l univers Notions et contenu Rayonnements dans l Univers Absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre. Etude de documents Compétences exigibles Extraire et exploiter

Plus en détail

Les élèves sont mis par groupe de 2 ou 3 en fonction des items non acquis (bilan évaluation d optique de 5 ème ).

Les élèves sont mis par groupe de 2 ou 3 en fonction des items non acquis (bilan évaluation d optique de 5 ème ). Remédiation 5 ème Panneaux solaires et habitat ORGANISATION Les élèves sont mis par groupe de 2 ou 3 en fonction des items non acquis (bilan évaluation d optique de 5 ème ). Chaque élève (ou groupe d élève)

Plus en détail

Table des matières 3. PRINCIPAUX CONSTRUCTEURS DE CAPTEURS DE PRESSION... 9 4. RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES... 9. Page 1 sur 9

Table des matières 3. PRINCIPAUX CONSTRUCTEURS DE CAPTEURS DE PRESSION... 9 4. RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES... 9. Page 1 sur 9 Table des matières 1. PRÉSENTATION TECHNIQUE DU DISPOSITIF... 2 1.1. LES CAPTEURS À MEMBRANE... 2 1.1.1. Principe de fonctionnement... 2 1.2. LES CAPTEURS À ÉLÉMENT SENSIBLE... 7 1.2.1. Principe de fonctionnement...

Plus en détail

SEQUENCE DECOUVERTE DES AIMANTS

SEQUENCE DECOUVERTE DES AIMANTS Thème n 10 SEQUENCE DECOUVERTE DES AIMANTS Fiche Les aimants A-C. Cottaz E. Touchard 1 I- LE PROGRAMME DECOUVRIR LE MONDE Compétence spécifique - reconnaître, nommer, décrire, comparer, ranger et classer

Plus en détail

La technologie Plasma dans l industrie automobile SLIDE # 1

La technologie Plasma dans l industrie automobile SLIDE # 1 La technologie Plasma dans l industrie automobile SLIDE # 1 SLIDE # 2 Presentation Qu est qu un plasma Définition Caractéristiques du Plasma Types de plasma Procédés plasma Les relations entre le Plasma

Plus en détail

Système d Entreposage de type Flow-Rail

Système d Entreposage de type Flow-Rail Système d Entreposage de type Flow-Rail Vidéos: http://www.espacemax.qc.ca/flowrailvideo.html Le Flow-Rail est un système de stockage haute-densité qui peut être utilisé avec des chariots élévateurs à

Plus en détail

PRODUCTION D ENERGIE ELECTRIQUE DANS UNE CENTRALE

PRODUCTION D ENERGIE ELECTRIQUE DANS UNE CENTRALE Séance n 2 : PRODUCTION D ENERGIE ELECTRIQUE DANS UNE CENTRALE A. POURQUOI ET COMMENT PRODUIRE DE L ELECTRICITE? Activité documentaire et de questionnement : Document n 1 : A notre époque, et sans électricité,

Plus en détail

Le stockage magnétique

Le stockage magnétique Le stockage magnétique Cedric Feretti Adrien Gausseran Yacine Rezgui Steven Siddi Institut Université de Technologie Nice Côte D Azur 41 Boulevard Napoléon III, 06206 Nice Cedex 3 Feretti, ferretti.cedric@etu.unice.fr

Plus en détail

Observation : Le courant induit circule dans le sens opposé.

Observation : Le courant induit circule dans le sens opposé. 2 e BC 3 Induction électromagnétique 21 Chapitre 3: Induction électromagnétique 1. Mise en évidence du phénomène : expériences fondamentales a) Expérience 1 1. Introduisons un aimant dans une bobine connectée

Plus en détail

La chasse aux aimants. Actions entre chariots De la «magie» : ça attire à travers!

La chasse aux aimants. Actions entre chariots De la «magie» : ça attire à travers! 1 LES AIMANTS DU CYCLE 1 AU CYCLE 3 AU CYCLE 1 Dès la moyenne section de maternelle C est un très bon sujet : jeux avec des aimants avec des petits wagons aimantés (IKEA), réaliser des parcours, des pêches

Plus en détail

GENERALITES ELECTRICITE.

GENERALITES ELECTRICITE. GENERALITES ELECTRICITE. 1) STRUCTURE DE LA MATIERE: La MOLECULE est la plus petite partie d un corps simple ou composé. Le corps simple: Le corps composé: Est formé de 1 ou plusieurs atomes semblables.

Plus en détail

Contrôle non destructif Magnétoscopie

Contrôle non destructif Magnétoscopie Contrôle non destructif Magnétoscopie Principes physiques : Le contrôle magnétoscopique encore appelé méthode du flux de fuite magnétique repose sur le comportement particulier des matériaux ferromagnétiques

Plus en détail

QCM5 - P H Y S I Q U E

QCM5 - P H Y S I Q U E QCM5 - P H Y S I Q U E 1. Une pression de 3 bars équivaut à : (Pa : Pascal) a. 300 Pa b. 3000 Pa c. 30000 Pa d. 300000 Pa 2. La pression atmosphérique vaut : a. 25 bars b. 1 bar c. 10 bars d. 100 bars

Plus en détail

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance

LES RESISTANCES. Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance LES RESISTANCES Caractéristiques, rôle et utilisation de la résistance Le rôle de la résistance est de limiter le courant dans un circuit. Elle possède plusieurs caractéristiques technique : La valeur

Plus en détail

Chapitre 14 L INGÉNIERIE ÉLECTRIQUE

Chapitre 14 L INGÉNIERIE ÉLECTRIQUE Chapitre 14 L INGÉNIERIE ÉLECTRIQUE Le premier ordinateur programmable pesait 300 tonnes, soit l équivalent de 40 éléphants. Il ne pouvait accomplir que des additions, à un rythme de 5000 à la seconde.

Plus en détail

De la seconde à la première S. en sciences-physiques et chimiques

De la seconde à la première S. en sciences-physiques et chimiques De la seconde à la première S en sciences-physiques et chimiques programme pour une transition réussie La seconde La première Les TPE Évaluation diagnostic A vous de jouer Le site Les sciences au lycée

Plus en détail

La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan

La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan - Généralités Deux spécialités se distinguent : - La détection pour les Investigations Complémentaires - La valorisation

Plus en détail

Terminale S Sciences physiques CH12 Transferts d énergie entre systèmes macro page 366 et 384

Terminale S Sciences physiques CH12 Transferts d énergie entre systèmes macro page 366 et 384 Les microscopes classiques (optiques) permettent d'accéder à des dimensions très petites : on peut ainsi observer des êtres vivants dont la taille est de l'ordre de quelques dixièmes de micromètres. Mais

Plus en détail

mouvement des électrons Observation : En actionnant en permanence la manivelle de la machine, la lampe à lueur brille de façon continue.

mouvement des électrons Observation : En actionnant en permanence la manivelle de la machine, la lampe à lueur brille de façon continue. Chapitre 3 Électricité 3.1 Tension et énergie électriques 3.1.1 Énergie électrique Expérience 3.1 On relie les calottes d une lampe à lueur aux sphères métalliques d une machine de Wimshurst (figure 3.1).

Plus en détail

LES MOTEURS ELECTRIQUES

LES MOTEURS ELECTRIQUES L objectif de ce cours est de comprendre le fonctionnement des moteurs électriques. Nous verrons les notions de puissance, de pertes et de rendement. Nous étudierons de manière simplifié comment ces moteurs

Plus en détail

Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie

Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie Fiche thématique A01 Les techniques alternatives au ressuage et à la magnétoscopie Cette fiche liste les techniques qui peuvent

Plus en détail

Vérin pneumatique, alésage-ø 160, 200, 250 et 320 mm Double effet avec piston magnétique selon DIN ISO 15552

Vérin pneumatique, alésage-ø 160, 200, 250 et 320 mm Double effet avec piston magnétique selon DIN ISO 15552 Vérin pneumatique, alésage-ø 160, 200, 250 et 320 mm Double effet avec piston magnétique selon DIN ISO 15552 Caractéristiques techniques de la série XG 000, 050 400, 450 100, 150 500, 550 Codification

Plus en détail

Du kev au GeV : La température à l assaut de la matière. E. Suraud, Univ. P. Sabatier, Toulouse

Du kev au GeV : La température à l assaut de la matière. E. Suraud, Univ. P. Sabatier, Toulouse Du kev au GeV : La température à l assaut de la matière E. Suraud, Univ. P. Sabatier, Toulouse La température, source de «désordre» ou source «d ordre»? Plan Température source de «désordre» Température

Plus en détail

Chauffage par induction

Chauffage par induction Guide Power Quality Section 7: Efficacité Energétique www.leonardo-energy.org/france Edition Août 2007 Chauffage par induction Jean Callebaut, Laborelec Décembre 2006 1 Introduction... 3 2 Principes physiques...

Plus en détail

Chapitre 5 : Condensateurs

Chapitre 5 : Condensateurs 2 e B et C 5 Condensateurs 37 Chapitre 5 : Condensateurs 1. Qu est-ce qu un condensateur? a) Expérience de mise en évidence 1. Un électroscope est chargé négativement au moyen d'un bâton d'ébonite frotté

Plus en détail

4- Méthodes physiques d analyse en métallurgie

4- Méthodes physiques d analyse en métallurgie 4- Méthodes physiques d analyse en métallurgie a) Classifications b) Microscope métallographique c) Microscope électronique à balayage d) Microscope électronique en transmission e) Diffraction des rayons

Plus en détail

Capteurs facteur 1. ... avec portée identique pour les aciers et les métaux nonferreux

Capteurs facteur 1. ... avec portée identique pour les aciers et les métaux nonferreux Capteurs facteur 1... avec portée identique pour les aciers et les métaux ferreux Capteurs M8, M12, M18 s n 1,5, 3, 5, 8, 12 mm Format Montage nominale s n de travail s a M8 1 1, 0...1,2 mm M8 1 1, 0...1,2

Plus en détail

TRANSPORT ET DISTRIBUTION DE L'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

TRANSPORT ET DISTRIBUTION DE L'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE TRANSPORT ET DISTRIBUTION DE L'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : Etre autonome, s'impliquer. Suivre, élaborer et réaliser un protocole expérimental

Plus en détail

PARTIE B : TRANSFORMATIONS NUCLEAIRES

PARTIE B : TRANSFORMATIONS NUCLEAIRES PARTIE B : TRANSFORMATIONS NUCLEAIRES (1) Chapitre 4 : Radioactivité, décroissance radioactive Pré requis : La structure de l atome et de son noyau vue en nde et en 1 ère S (composition, ordre de grandeur

Plus en détail

CHAPITRE XI : Le magnétisme

CHAPITRE XI : Le magnétisme CHAPITRE XI : Le magnétisme XI. 1 Les scientifiques n'ont découvert qu'au XIX ème le lien qui existe entre le magnétisme et l'électricité. Pourtant le magnétisme était connu depuis fort longtemps. Son

Plus en détail

312 GJ (312 000 000 000 J) Chapitre 3. La principale source d énergie de la Terre est le Soleil. L ÉNERGIE ET SES MANIFESTATIONS. par habitant par an.

312 GJ (312 000 000 000 J) Chapitre 3. La principale source d énergie de la Terre est le Soleil. L ÉNERGIE ET SES MANIFESTATIONS. par habitant par an. Chapitre 3 L ÉNERGIE ET SES MANIFESTATIONS La principale source d énergie de la Terre est le Soleil. Toutefois, la principale source d énergie exploitée par l humain est le pétrole. SOURCES D ÉNERGIE UTILISÉES

Plus en détail

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique?

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique? Défi 1 Qu estce que l électricité statique? Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approchele des morceaux de papier. Décris ce que tu constates : Fiche professeur Après avoir

Plus en détail

Le circuit de charge

Le circuit de charge 1 1. Mise en situation : 2. Définition : comprend l intégralité des pièces permettant l alimentation électrique de l ensemble des consommateurs du véhicule et la charge de la batterie 3. Fonction globale

Plus en détail

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+ Chapitre 22 Sciences Physiques - BTS Transfert thermique 1 Généralités 1.1 Température La température absolue est mesuré en Kelvin [K]. La relation de passage entre C et K est : T [K] = [ C ]+ 273,15 Remarque

Plus en détail

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image?

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image? TP spécialité élec. N 1Conversion d une image en signal électrique. Principe de la TV. 1 / 7 I- Perception des images. 1)- La perception. - Une image est destinée à être vue par l œil. La prise de vue,

Plus en détail

Electromagnétisme Chap.8 Milieux ferromagnétiques

Electromagnétisme Chap.8 Milieux ferromagnétiques Electromagnétisme Chap.8 Milieux ferromagnétiques 1. Description du champ créé et des actions subies par un aimant 1.1. Carte du champ magnétique créé par un aimant 1.2. Actions subies par un aimant dans

Plus en détail

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015 Energie Nucléaire Principes, Applications & Enjeux 6 ème - 2014/2015 Quelques constats Le belge consomme 3 fois plus d énergie que le terrien moyen; (0,56% de la consommation mondiale pour 0,17% de la

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 L électricité.

LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 L électricité. LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 v L électricité. L électricité cycle 3 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 v L'électricité. PROGRESSION GENERALE Séance n 1

Plus en détail

Notice d Utilisation du logiciel Finite Element Method Magnetics version 3.4 auteur: David Meeker

Notice d Utilisation du logiciel Finite Element Method Magnetics version 3.4 auteur: David Meeker Notice d Utilisation du logiciel Finite Element Method Magnetics version 3.4 auteur: David Meeker DeCarvalho Adelino adelino.decarvalho@iutc.u-cergy.fr septembre 2005 Table des matières 1 Introduction

Plus en détail

Contrôle Non Destructif C.N.D.

Contrôle Non Destructif C.N.D. Contrôle Non Destructif C.N.D. 16 Principales techniques Particules magnétiques Pénétrants 7% Autres 7% 6% Ultrasons 30% Objets divers Pétrochimique 15% 10% Aérospatial 25% Courants de Foucault 10% Autres

Plus en détail

Complément : les gaz à effet de serre (GES)

Complément : les gaz à effet de serre (GES) Complément : les gaz à effet de serre (GES) n appel «gaz à effet de serre» un gaz dont les molécules absorbent une partie du spectre du rayonnement solaire réfléchi (dans le domaine des infrarouges) Pour

Plus en détail

LES AIMANTS «Je t aime... moi non plus»

LES AIMANTS «Je t aime... moi non plus» LES AIMANTS «Je t aime... moi non plus» On utilise le courant produit par les cellules solaires de Solar Impulse pour alimenter les électroaimants des moteurs. L attraction ou la répulsion de ces derniers

Plus en détail

BILANS THERMIQUES 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE 2. ENERGIE INTERNE

BILANS THERMIQUES 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE 2. ENERGIE INTERNE 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE BILANS THERMIQUES La description de la matière peut être faite au niveau microscopique ou au niveau macroscopique: L approche microscopique décrit le comportement individuel

Plus en détail

Le circuit d allumage classique par batterie et rupteur Synthèse

Le circuit d allumage classique par batterie et rupteur Synthèse Composants du circuit Rôle Principe de fonctionnement Pour enflammer les gaz comprimés dans la chambre de combustion, la tension nécessaire à la bougie pour produire un arc électrique et amorcer la combustion

Plus en détail

UTILISATION DES RESSOURCES ÉNERGETIQUES DISPONIBLES PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Document complété

UTILISATION DES RESSOURCES ÉNERGETIQUES DISPONIBLES PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Document complété UTILISATION DES RESSOURCES ÉNERGETIQUES DISPONIBLES PRODUCTION INDUSTRIELLE DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Document complété I. Les moyens de production de l électricité : L énergie électrique peut être produite

Plus en détail

Les différents éléments d un CESI

Les différents éléments d un CESI Les différents éléments d un CESI 1. Capteur Solaires 1.1. Introduction Un capteur solaire thermique est un dispositif qui transforme le rayonnement solaire en énergie thermique. Les caractéristiques générales

Plus en détail

La chimie atmosphérique

La chimie atmosphérique La chimie atmosphérique Régions et caractéristiques de l atmosphère Multitude de composés chimiques sont présents dans la troposphère La composition de l air de la troposphère Les gaz O 2, N 2, Ar gaz

Plus en détail

NIVEAU D ACQUISITION :

NIVEAU D ACQUISITION : CAPACITES : Fiche d Activité : 1/6 Nous voyons de plus en plus de maison dites «écologiques» ou «à énergie positive». Mais que signifient ces termes? Et pourquoi? I. Energie et consommation C est ce que

Plus en détail

3. Magnétisme. Electricité

3. Magnétisme. Electricité 3. Magnétisme 3.1 Champ magnétique et aimant Les aimants ont la propriété de dévier les aiguilles de boussole et d'attirer les clous. L'origine de cette propriété est complexe. Nous nous contenterons pour

Plus en détail

!!! atome = électriquement neutre. Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 5 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME

!!! atome = électriquement neutre. Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 5 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 1 DÉFINITION DE L ÉLECTRICITÉ ET DE LA CHARGE ÉLECTRIQUE 2 LES FORCES D ATTRACTION ET DE RÉPULSION L électricité c est l ensemble des phénomènes provoqués par les charges positives et négatives qui existe

Plus en détail