Utilisation des matériaux magnétostrictifs filaires comme capteurs de mesure de champ magnétique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Utilisation des matériaux magnétostrictifs filaires comme capteurs de mesure de champ magnétique"

Transcription

1 Utilisation des matériaux magnétostrictifs filaires comme capteurs de mesure de champ magnétique Eric CRESCENZO 1 Evagelos HRISTOFOROU 2 1) IXTREM 9 rue Edouard Denis Baldus, F-711 CHALON SUR SAONE Tél : 33 () / Fax : 33 () / 2) NCSR "Demokritos" Grèce RESUME : Ce travail d étude a été réalisé dans le cadre d un projet de recherche européen intitulé "IMOSENS" visant le développement de nouvelles techniques de contrôle non destructif des matériaux principalement ferromagnétiques. L'objet de ces recherches a été en outre de concevoir et mettre au point des capteurs magnétiques filaires à propriété magnétostrictive remarquable (matériaux magnétiques amorphes) fonctionnant sur le principe de génération d'ondes acoustiques se propageant le long d'un fil magnétique à propriété magnétostrictive perturbées par la présence de gradients de champs magnétiques localisés. Plusieurs types de capteurs ont été réalisés: mesure ponctuelle du champ magnétique; mesure des variations du champ magnétique le long du fil magnétique de longueur 5 cm environ. Les performances obtenues peuvent être jugées comme pleinement satisfaisantes. En effet, des entailles de.2 mm de profondeur ont été détectées avec une résolution de l'ordre du mm. MOTS CLES: matériaux magnétostrictifs contrôle non destructif flux de dispersion 1

2 2. Objet: Les travaux de recherche ont été réalisés dans le cadre d'un projet européen (5 ième programme cadre) visant la mise au point de nouvelles techniques et capteurs de contrôle non destructif des matériaux ferromagnétiques. L'objectif à terme est de remplacer des barrettes linéaires de capteurs magnétiques type effet Hall ou magnétorésistances par des capteurs magnétiques "filaires" dont le principe de fonctionnement est basé sur l'effet magnétostrictif de certains matériaux magnétiques amorphes conditionnés sous forme de fils de quelques dizaines de µm de diamètre pour effectuer du contrôle non destructif par flux de dispersion ou perte de flux. Le principe de cette technique de contrôle non destructif consiste à saturer magnétiquement le matériau ferromagnétique; au droit des défauts il se produit des variations de flux magnétique dues aux différences de perméabilité magnétique entre l'air (interface d'air créée par la présence du défaut) et le reste du matériau. Ces gradients de champ magnétique sont mis en évidence en pulvérisant des liqueurs magnétiques (magnétoscopie) ou en utilisant des capteurs magnétiques type Hall ou magnétorésistances (techniques par flux de dispersion ou perte de flux). Cette technique devient rapidement onéreuse lorsqu'il y a obligation de contrôler de grandes surfaces ou des pièces à géométrie complexe nécessitant de concevoir des barrettes de capteurs adaptées à la forme de la pièce à contrôler. 3. Description des travaux de recherche et originalité de la démarche 3.2. Principe de mesure du capteur magnétique filaire a MDL Vo Bobine émettrice Bobine réceptrice Le fait de générer un pulse de courant dans la bobine émettrice génère un groupe de micro-contraintes qui se propagera le long du fil magnétique amorphe en produisant une déformation élastique qui se déplacera le long du fil. Par effet inverse, un récepteur constitué d'une bobine avec un nombre de spires suffisant génèrera à son tour une différence de potentiel dont l'amplitude sera fonction des conditions de propagation de l'onde acoustique qui elle même dépendra du champ magnétique avoisinant (variation de la perméabilité magnétique du matériau avec l'intensité de champ magnétisant). 2

3 Groupe de microcontraintes Onde acoustique en résultant Variation de flux magnétique engendré par la bobine réceptrice en retour La réponse de ce type de capteur dépend bien entendu des conditions de fabrication du fil magnétique amorphe (caractéristiques magnétiques) et de son état d'aimantation. On s'aperçoit rapidement que la sensibilité de ce type de capteur décroît rapidement avec l'intensité du champ magnétique. Des précautions de blindage magnétique du capteur s'imposent pour éviter de saturer le matériau amorphe et donc le rendre "aveugle" à toute variation de champ magnétique extérieur lorsque ce type de capteur est utilisé pour du contrôle non destructif par flux de fuite obligeant de saturer magnétiquement le matériau à contrôler. 3

4 2.2. Principe du capteur magnétique ponctuel et résultats obtenus Voltage output Vo (mv) Glass covered fiber Amorphous ribbon Amorphous fiber Bias field (Oe) Réponse du capteur en fonction de son aimantation MDL Ie Vo Principe du capteur magnétique ponctuel 6 4 Voltage output (mv) Applied field (A/m) Réponse du capteur en fonction de l'intensité du champ magnétique 4

5 Moyennant de préparer un fil magnétique amorphe à propriété magnétostritive adaptée (Fe Si B recuit à 38 C pendant 15 minutes sous atmosphère d'argon), il a été démontré la possibilité de caractériser les défauts en fonction de leurs morphologie et de leurs dimensions. Maximum output difference (mv) (a),2,4,6,8 1 Width of cracks (mm) Maximum output difference (mv) (b),2,4,6,8 1 Depth of cracks (mm) 5 Maxium output difference (mv) (c),2,4,6,8 1 Diameter of holes (mm) 5

6 2.3. Principe du capteur magnétique filaire susceptible de remplacer à terme des barrettes linéaires de capteurs magnétiques type Hall ou magnétorésistances Under test magnetic surface Ie MDL Voltage pulses due to cracks on the magnetic surface Comparativement à la configuration précédente, le récepteur est placé parallèlement à la surface du matériau à contrôler. Des entailles de profondeur.2 mm ont été détectées, toutefois la résolution de ces capteurs reste faible (5 mm environ). Une nouvelle génération de capteurs a depuis été mis au point à la suite de ce projet de recherche européen et a permis de détecter des entailles de.2 mm de profondeur avec une résolution de 1 mm. 3. Conclusions Les travaux de recherche réalisés ont permis de démontrer la possibilité d'utiliser des capteurs magnétiques filaires à effet magnétostrictif pour le contrôle non destructif par flux de dispersion ou perte de flux. La principale difficulté est de réaliser des matériaux magnétostrictifs adaptés dont le diamètre est très faible (5 à 7 µm) en les associant éventuellement à des matériaux conducteurs de l'électricité pour en augmenter la conductivité électrique afin de faire passer directement le courant dans le fil au lieu d'utiliser une bobine émettrice extérieure entourant le fil amorphe. Par ailleurs, les conditions de préparation de tels fils restent cruciales pour obtenir une bonne sensibilité et reproductibilité des résultats. 6

Contrôle non destructif Magnétoscopie

Contrôle non destructif Magnétoscopie Contrôle non destructif Magnétoscopie Principes physiques : Le contrôle magnétoscopique encore appelé méthode du flux de fuite magnétique repose sur le comportement particulier des matériaux ferromagnétiques

Plus en détail

Caractérisation de défauts par Magnétoscopie, Ressuage, Courants de Foucault

Caractérisation de défauts par Magnétoscopie, Ressuage, Courants de Foucault Page 1 25 octobre 2012 Journée «Contrôle non destructif et caractérisation de défauts» Caractérisation de défauts par Magnétoscopie, Ressuage, Courants de Foucault Henri Walaszek sqr@cetim.fr Tel 0344673324

Plus en détail

La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan

La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan - Généralités Deux spécialités se distinguent : - La détection pour les Investigations Complémentaires - La valorisation

Plus en détail

Contrôle Non Destructif C.N.D.

Contrôle Non Destructif C.N.D. Contrôle Non Destructif C.N.D. 16 Principales techniques Particules magnétiques Pénétrants 7% Autres 7% 6% Ultrasons 30% Objets divers Pétrochimique 15% 10% Aérospatial 25% Courants de Foucault 10% Autres

Plus en détail

PINCES AMPEREMETRIQUES ET CAPTEURS DE COURANT

PINCES AMPEREMETRIQUES ET CAPTEURS DE COURANT PINCES AMPEREMETRIQUES ET CAPTEURS DE COURANT INTRODUCTION Les pinces ampèremétriques sont destinées à étendre les capacités de mesure des multimètres, appareils de mesure de puissance, oscilloscopes,

Plus en détail

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique Chapitre 7 Circuits Magnétiques et Inductance 7.1 Introduction 7.1.1 Production d un champ magnétique Si on considère un conducteur cylindrique droit dans lequel circule un courant I (figure 7.1). Ce courant

Plus en détail

Evolution des techniques de CND par électromagnétisme et ultrasons pour un contrôle fiable des soudures

Evolution des techniques de CND par électromagnétisme et ultrasons pour un contrôle fiable des soudures Evolution des techniques de CND par électromagnétisme et ultrasons pour un contrôle fiable des soudures E. CRESCENZO a, A. PELLETIER a a IXTREM 7 rue du Verger 71530 SASSENAY ixtrem@wanadoo.fr RESUME:

Plus en détail

ELECTROTECHNIQUE. Chapitre 5 Bobines couplées magnétiquement Inductances mutuelles. Électromagnétisme. Michel PIOU. Édition: 01/06/2010

ELECTROTECHNIQUE. Chapitre 5 Bobines couplées magnétiquement Inductances mutuelles. Électromagnétisme. Michel PIOU. Édition: 01/06/2010 ELECTROTECHNIQUE Électromagnétisme Michel PIOU Chapitre 5 Bobines couplées magnétiquement Inductances mutuelles Édition: 0/06/00 Extrait de la ressource en ligne MagnElecPro sur le site Internet Table

Plus en détail

Université Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou. Faculté de génie électrique et informatique Département d électrotechnique

Université Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou. Faculté de génie électrique et informatique Département d électrotechnique MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Université Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou Faculté de génie électrique et informatique Département d électrotechnique Mémoire de Magister

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 4 heures

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 4 heures DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Approche d'un projecteur de diapositives...2 I.Questions préliminaires...2 A.Lentille divergente...2 B.Lentille convergente et

Plus en détail

Câble optique et connectique. Appareils existants pour la caractérisation des systèmes optiques (Contrôle, dépannage et mesures)

Câble optique et connectique. Appareils existants pour la caractérisation des systèmes optiques (Contrôle, dépannage et mesures) Appareils existants pour la caractérisation des systèmes optiques (Contrôle, dépannage et mesures) Câble optique et connectique Connection fibre à fibre ou connecteur à ferrule: Exemples de connecteurs

Plus en détail

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique Surveillance et Detection des Anomalies Diagnostic d une digue: rappel méthodologique issu de l expérience d EDF Jean-Paul BLAIS Service Géologie - Géotechnique EDF 1 La méthodologie utilisée par EDF,

Plus en détail

LE MAGNETISME DES AIMANTS ET DES COURANTS

LE MAGNETISME DES AIMANTS ET DES COURANTS LE MAGNETISME DES AIMANTS ET DES COURANTS 1. Les aimants Un aimant comporte toujours deux pôles appelés le pôle nord (N) et le pôle sud (S) situés, en général, à deux extrémités. Un aimant exerce une action

Plus en détail

SDLV120 - Absorption d'une onde de compression dans un barreau élastique

SDLV120 - Absorption d'une onde de compression dans un barreau élastique Titre : SDLV120 - Absorption d'une onde de compression dan[...] Date : 09/11/2011 Page : 1/9 SDLV120 - Absorption d'une onde de compression dans un barreau élastique Résumé On teste les éléments paraxiaux

Plus en détail

Emmanuel.rousseau@institutoptique.fr

Emmanuel.rousseau@institutoptique.fr E. Rousseau, J-J Greffet Institut d optique Graduate School S. Volz LIMMS, UMI CNRS University of Tokyo, EM2C A. Siria, J. Chevrier Institut Néel-CNRS Grenoble F. Comin ESRF Grenoble Emmanuel.rousseau@institutoptique.fr

Plus en détail

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE Chapitre 2 GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE I- LES APPAREILS DE MESURE ANALOGIQUES: Un appareil de mesure comprend généralement un ou plusieurs inducteurs fixes ( aimant permanant ou électroaimant)

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

JOURNEE TECHNIQUE AFIAP du 15 Mai 2014

JOURNEE TECHNIQUE AFIAP du 15 Mai 2014 JOURNEE TECHNIQUE AFIAP du 15 Mai 2014 Introduction des méthodes CND innovantes au service de la Catherine HERVE; Henri WALASZEK; Mohammed CHERFAOUI CETIM Page 1 Plan de la présentation Les méthodes CND

Plus en détail

TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur

TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur 1. PROPRIETES DES MILIEUX FERROMAGNETIQUES La réalisation de transformateurs nécessite l utilisation de matériaux fortement aimantables. Ce sont les ferromagnétiques.

Plus en détail

Champ électromagnétique?

Champ électromagnétique? Qu est-ce qu un Champ électromagnétique? Alain Azoulay Consultant, www.radiocem.com 3 décembre 2013. 1 Définition trouvée à l article 2 de la Directive «champs électromagnétiques» : des champs électriques

Plus en détail

THÈSE. présentée pour obtenir Le GRADE de DOCTEUR EN SCIENCES DE L UNIVERSITÉ PARIS-SUD 11. par. Cyril RAVAT

THÈSE. présentée pour obtenir Le GRADE de DOCTEUR EN SCIENCES DE L UNIVERSITÉ PARIS-SUD 11. par. Cyril RAVAT N o d ordre THÈSE présentée pour obtenir Le GRADE de DOCTEUR EN SCIENCES DE L UNIVERSITÉ PARIS-SUD 11 par Cyril RAVAT Spécialité : Physique École Doctorale «Sciences et Technologies de l Information des

Plus en détail

Journée d information du 22 novembre 2011 COPYRIGHT

Journée d information du 22 novembre 2011 COPYRIGHT Enjeux et objectifs du projet 1 Réduire les pressions environnementales et les risques potentiels pour la santé des opérateurs ainsi que la pénibilité des tâches Visé 20 à 30% de réduction d énergie, produits

Plus en détail

En mars 2001, à l occasion d une journée

En mars 2001, à l occasion d une journée Solutions Cetiat MESURES ACOUSTIQUES TROIS NORMES POUR MESURER LE BRUIT DES MACHINES La chasse au bruit oblige les fournisseurs à tenir compte des caractéristiques acoustiques de leurs matériels de plus

Plus en détail

EXERCICE II : LE TELEPHONE "POT DE YAOURT" (5 points)

EXERCICE II : LE TELEPHONE POT DE YAOURT (5 points) USA 2005 EXERCICE II : LE TELEPHONE "POT DE YAOURT" (5 points) A l'ère du téléphone portable, il est encore possible de couniquer avec un systèe bien plus archaïque L'onde sonore produite par le preier

Plus en détail

L observation et le contrôle des sites de stockage de CO 2

L observation et le contrôle des sites de stockage de CO 2 L observation et le contrôle des sites de stockage de CO 2 Laurent Jammes, Guillemette Picard Schlumberger Carbon Services Technique Académie des sciences Paris 19 Mai 2009 Plan de la présentation 2 La

Plus en détail

Chapitre 5 Mesures géophysiques

Chapitre 5 Mesures géophysiques Chapitre 5 Mesures géophysiques Plan 5.1 Introduction 5.2 Sismique réfraction 5.3 Prospection électrique 5.4 Radar géologique 5.1 Introduction Pour tous les projets de construction connaissance préalable

Plus en détail

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE. Examen du Tronc Commun sous forme de QCM. Janvier 2012 14 h à 16 h

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE. Examen du Tronc Commun sous forme de QCM. Janvier 2012 14 h à 16 h ANNEE UNIVERSITAIRE 2011-2012 DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE Examen du Tronc Commun sous forme de QCM Janvier 2012 14 h à 16 h Les modalités de contrôle se dérouleront cette année sous forme

Plus en détail

Capteurs et Métrologie :

Capteurs et Métrologie : République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Mohamed KHIDER Biskra Faculté des Sciences et de la Technologie Département

Plus en détail

G.P. DNS02 Septembre 2012. Réfraction...1 I.Préliminaires...1 II.Première partie...1 III.Deuxième partie...3. Réfraction

G.P. DNS02 Septembre 2012. Réfraction...1 I.Préliminaires...1 II.Première partie...1 III.Deuxième partie...3. Réfraction DNS Sujet Réfraction...1 I.Préliminaires...1 II.Première partie...1 III.Deuxième partie...3 Réfraction I. Préliminaires 1. Rappeler la valeur et l'unité de la perméabilité magnétique du vide µ 0. Donner

Plus en détail

Chapitre1: Concepts fondamentaux

Chapitre1: Concepts fondamentaux Dans ce chapitre, nous présentons un certain nombre de concepts et des notions scientifiques qui seront utilisés dans notre étude. Dans cette partie qui constitue un support théorique pour notre mémoire,

Plus en détail

Guide de sélection des fibres

Guide de sélection des fibres Introduction: Le but de ce guide de sélection est de vous fournir l aide nécessaire pour vous permettre de choisir la fibre la mieux adaptée à vos besoins (En fonction du type d équipement actif utilisé

Plus en détail

Chauffage par induction

Chauffage par induction Guide Power Quality Section 7: Efficacité Energétique www.leonardo-energy.org/france Edition Août 2007 Chauffage par induction Jean Callebaut, Laborelec Décembre 2006 1 Introduction... 3 2 Principes physiques...

Plus en détail

Devant le jury composé de :

Devant le jury composé de : الجمهورية الجزاي رية الديمقراطية الشعبية République lgérienne Démocratique et Populaire وزارة التعليم العالي و البحث العلمي Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique Université

Plus en détail

Mesure de la surface spécifique

Mesure de la surface spécifique Mesure de la surface spécifique Introducing the Acorn Area TM Acorn Area est un instrument révolutionnaire conçu pour mesurer la surface spécifique des nanoparticules en suspension dans un liquide. Utilisant

Plus en détail

INSTRUMENTS DE MESURE

INSTRUMENTS DE MESURE INSTRUMENTS DE MESURE Diagnostique d impulsions lasers brèves Auto corrélateur à balayage modèle AA-10DD Compact et facile d emploi et de réglage, l auto corrélateur AA-10DD permet de mesurer des durées

Plus en détail

Houda Zaidi. To cite this version: HAL Id: tel-00776931 https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00776931

Houda Zaidi. To cite this version: HAL Id: tel-00776931 https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00776931 Méthodologies pour la modélisation des couches fines et du déplacement en contrôle non destructif par courants de Foucault : application aux capteurs souples Houda Zaidi To cite this version: Houda Zaidi.

Plus en détail

03/2013. Mod: WOKI-60IP/TR. Production code: DTWIC 6000

03/2013. Mod: WOKI-60IP/TR. Production code: DTWIC 6000 03/2013 Mod: WOKI-60IP/TR Production code: DTWIC 6000 ENCASTRABLE INDUCTION DROP IN INDUCTION 11/2011 TECHNICAL FEATURES DOCUMENTATION S.A.V. Notice d utilisation : FX00326-A Guide d intervention : ---

Plus en détail

Terminale S Chapitre 1 Observer : ondes et matière. Le disque dur

Terminale S Chapitre 1 Observer : ondes et matière. Le disque dur Le disque dur L un des organes centraux de l ordinateur est son disque dur, dont le rôle est de stocker les données et de les conserver une fois l alimentation coupée (on parle de mémoire morte, volatile

Plus en détail

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information

Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Chapitre 18 : Transmettre et stocker de l information Connaissances et compétences : - Identifier les éléments d une chaîne de transmission d informations. - Recueillir et exploiter des informations concernant

Plus en détail

THÈME : LA SANTÉ LE DIAGNOSTIC MÉDICAL ONDES ULTRASONORES PRINCIPE DE L'ECHOGRAPHIE

THÈME : LA SANTÉ LE DIAGNOSTIC MÉDICAL ONDES ULTRASONORES PRINCIPE DE L'ECHOGRAPHIE T.P PHYSIQUE SECONDE. THÈME : LA SANTÉ LE DIAGNOSTIC MÉDICAL ONDES ULTRASONORES PRINCIPE DE L'ECHOGRAPHIE TP P5 F.MISTRAL 2010 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... I. INTRODUCTION a) L échographie

Plus en détail

Note de veille Surveillance en continu

Note de veille Surveillance en continu Note de veille Surveillance en continu LE STRUCTURAL HEALTH MONITORING (SHM) Décembre 2011 Le Structural Health Monitoring (SHM), ou contrôle santé intégré, consiste en la surveillance en temps réel ou

Plus en détail

CURSUS DE FORMATION RECOMMANDE POUR LE PASSAGE DES CERTIFICATIONS COFREND EN MAGNETOSCOPIE

CURSUS DE FORMATION RECOMMANDE POUR LE PASSAGE DES CERTIFICATIONS COFREND EN MAGNETOSCOPIE 63 CURSUS DE FORMATION RECOMMANDE POUR LE PASSAGE DES CERTIFICATIONS COFREND EN MAGNETOSCOPIE NIVEAU 1 Stage MT1 (N 401) NIVEAU 2 Accès direct + Stage MT TP (404P) (recommandé) + 1 mois minimum d'expérience

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction électromagnétique Sommaire I) Théorie de l induction électromagnétique..2 A. Introduction 2 B. Notion de force électromotrice 3 C. Loi de Faraday..5 D. Quelques applications.7 Spire circulaire

Plus en détail

Thèse de doctorat en science. Mme ZERGUINI SAKINA

Thèse de doctorat en science. Mme ZERGUINI SAKINA MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE DE CONSTANTINE Thèse de doctorat en science Présentée au département d'électrotechnique Pour obtenir le titre de Docteur

Plus en détail

Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information

Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information Chapitre 22 : (Cours) Numérisation, transmission, et stockage de l information I. Nature du signal I.1. Définition Un signal est la représentation physique d une information (température, pression, absorbance,

Plus en détail

Monitoring et suivi du comportement des chaussées

Monitoring et suivi du comportement des chaussées Monitoring et suivi du comportement des chaussées Pierre Hornych Juliette Blanc IFSTTAR - LAMES 1/xx MONITORING ET SUIVI DU COMPORTEMENT DES CHAUSSÉES DÉVELOPPEMENTS RÉCENTS ET PERSPECTIVES Introduction

Plus en détail

A PROPOS DE NANOWORLD

A PROPOS DE NANOWORLD A PROPOS DE NANOWORLD La Nanotechnologie est notre spécialité. La précision, notre tradition. L innovation est notre raison de vivre. C est pourquoi nous nous sentons particulièrement bien en Suisse, une

Plus en détail

Les bases théoriques du numérique

Les bases théoriques du numérique Les bases théoriques du numérique 1. Différences entre signaux analogiques et signaux numériques L analogique et le numérique sont deux procédés pour transporter et stocker des données. (de type audio,

Plus en détail

1) Mesure de température :

1) Mesure de température : PAGE : ) Mesure de température : Elément sensible Les mesureurs de température analogiques transforment la température d un fluide ou d une enceinte en un signal 0/0V, 4-0mA Doigt de gant Fixation Ils

Plus en détail

Capteur optique à dioxygène

Capteur optique à dioxygène Capteur optique à dioxygène Référence PS- 2196 Connectique de la sonde mini DIN Tête de la sonde Embout de protection et stockage Port mini DIN du capteur Eléments inclus 1. Capteur à dioxygène optique

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 2 Le Modèle OSI La couche physique ou le

Plus en détail

!!! atome = électriquement neutre. Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 5 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME

!!! atome = électriquement neutre. Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 5 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 1 DÉFINITION DE L ÉLECTRICITÉ ET DE LA CHARGE ÉLECTRIQUE 2 LES FORCES D ATTRACTION ET DE RÉPULSION L électricité c est l ensemble des phénomènes provoqués par les charges positives et négatives qui existe

Plus en détail

Guide de Restitution Motos et Scooters

Guide de Restitution Motos et Scooters Guide de Restitution Motos et Scooters Alphabet vous garantit la transparence et la souplesse d une restitution simple, équitable et sans souci. La restitution, une étape clé. Étape finale du déroulement

Plus en détail

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE 0-06 Novembre, 00, Sousse,Tunisie ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE A. Benmansour A. Benzerdjeb Laboratoire de mécanique appliquée,

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette AÉROGÉNÉRATEUR À COURANT ALTERNATIF (énergie éolienne avec transformation d énergie) Enseignement primaire et collège Articles Code Aérogénérateur à courant alternatif

Plus en détail

III. Connectique et câblage réseaux

III. Connectique et câblage réseaux III. Connectique et Câblage des Réseaux Câblage et Connectique des Réseaux (1):L'application réseau est le programme informatique utilisant les capacités de communication du réseau : accès à des fichiers

Plus en détail

S.A. au capital de 352 275.- euros r.c.s. Versailles B 331 815 266 00035 code NAF 511T

S.A. au capital de 352 275.- euros r.c.s. Versailles B 331 815 266 00035 code NAF 511T 9 Rue de la Gare 78640 Villiers Saint Frédéric Tel : 01 34 89 68 68 Fax : 01 34 89 69 79 APPAREIL DE TEST DE DURETE, ADHERENCE RESISTANCE à LA TRACTION, FLEXION, ARRACHEMENT.. L appareil ROMULUS se compose

Plus en détail

LES DETECTEURS DE SURVEILLANCE D APPROCHE LA DETECTION PERIPHERIQUE

LES DETECTEURS DE SURVEILLANCE D APPROCHE LA DETECTION PERIPHERIQUE LES DETECTEURS DE SURVEILLANCE D APPROCHE LA DETECTION PERIPHERIQUE 1. INTRODUCTION La détection périphérique s entend comme la détection d intrusion à la périphérie d un site, c est à dire à la frontière

Plus en détail

TS 32 Stockage de données sur un CD

TS 32 Stockage de données sur un CD FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 32 Stockage de données sur un CD Type d'activité Activité documentaire Tâche complexe Notions et contenus Stockage optique Écriture et lecture des données

Plus en détail

Superstrat tout Dielectrique Pour le Contrôle de l Ouverture Angulaire d'une Antenne à Double Polarisation

Superstrat tout Dielectrique Pour le Contrôle de l Ouverture Angulaire d'une Antenne à Double Polarisation URSI-France Journées scientifiques 26/27 mars 2013 Superstrat tout Dielectrique Pour le Contrôle de l Ouverture Angulaire d'une Antenne à Double Polarisation All Dielectric Superstrate to Control the Half-Power-BeamWidth

Plus en détail

Electricité et magnétisme - TD n 10 Induction

Electricité et magnétisme - TD n 10 Induction Electricité et magnétisme - TD n 1 Induction 1. Inductance mutuelle - transformateur On considère un solénoïde de section circulaire, de rayon R 1, de longueur, et constitué de N 1 spires. A l intérieur

Plus en détail

Recommandations pour le contrôle par méthode électrique des défauts des revêtements organiques appliqués sur acier en usine ou sur site de pose

Recommandations pour le contrôle par méthode électrique des défauts des revêtements organiques appliqués sur acier en usine ou sur site de pose RECOMMANDATION PCRA 003 Octobre 2003 Rev.0 Commission Protection Cathodique et Revêtements Associés Recommandations pour le contrôle par méthode électrique des défauts des revêtements organiques appliqués

Plus en détail

TECHNOLOGIES de MESURE

TECHNOLOGIES de MESURE TECHNOLOGIES de MESURE pour le COMPTAGE ENERGETIQUE RECueIL Industriels de l agroalimentaire, pilotez votre consommation d'énergie pour gagner en compétitivité ComptIAAEnergie déploiement de plans de comptage

Plus en détail

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi Produits 2014-2015 GYROSCANFIELD PRÉSENTATION Le Gyroscanfield permet de mesurer et de visualiser en 3D et en temps réel le rayonnement électromagnétique d un objet sous test de manière simple et rapide.

Plus en détail

E. TECHNIQUES DES CONTROLES NON DESTRUCTIFS

E. TECHNIQUES DES CONTROLES NON DESTRUCTIFS Contrôles non destructifs E-1 E. TECHNIQUES DES CONTROLES NON DESTRUCTIFS 1. Défauts externes En dehors de l'examen visuel ou d'une recherche des défauts à l'aide d'une loupe, nous disposons d'autres méthodes

Plus en détail

!-.!#- $'( 1&) &) (,' &*- %,!

!-.!#- $'( 1&) &) (,' &*- %,! 0 $'( 1&) +&&/ ( &+&& &+&))&( -.#- 2& -.#- &) (,' %&,))& &)+&&) &- $ 3.#( %, (&&/ 0 ' Il existe plusieurs types de simulation de flux Statique ou dynamique Stochastique ou déterministe A événements discrets

Plus en détail

Mécanismes de contraste, séquences de pulses et techniques spécifiques à

Mécanismes de contraste, séquences de pulses et techniques spécifiques à Mécanismes de contraste, séquences de pulses et techniques spécifiques à l'imagerie cardiaque 13-12-2012 Beaujon - Radiologie INSERM CRB3 (U773) Contraste en T 2 Short Echo-Time Long Echo-Time signal CSF

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

Pinces multimètres Fluke Une solution pour chaque besoin

Pinces multimètres Fluke Une solution pour chaque besoin Pinces multimètres Fluke Une solution pour chaque besoin 381 355 773 d'autres solutions à l'intérieur Tableau pour le choix d'une pince multimètre Métier Applications Pince conseillée Technicien process/

Plus en détail

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES CAPTEURS - CHAINES DE MESURES Pierre BONNET Pierre Bonnet Master GSI - Capteurs Chaînes de Mesures 1 Plan du Cours Propriétés générales des capteurs Notion de mesure Notion de capteur: principes, classes,

Plus en détail

TP Détection d intrusion Sommaire

TP Détection d intrusion Sommaire TP Détection d intrusion Sommaire Détection d intrusion : fiche professeur... 2 Capteur à infra-rouge et chaîne de mesure... 4 Correction... 14 1 Détection d intrusion : fiche professeur L'activité proposée

Plus en détail

CHAPITRE I Modélisation d un panneau solaire 2012

CHAPITRE I Modélisation d un panneau solaire 2012 1 I.Généralités sur les cellules photovoltaïques I.1.Introduction : Les énergies renouvelables sont des énergies à ressource illimitée. Les énergies renouvelables regroupent un certain nombre de filières

Plus en détail

Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale.

Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale. Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale. Morgan DAL 1, Philippe LE MASSON 1, Michel DUMONS 1, Didier LAWRJANIEC 2 1 LIMATB, Université

Plus en détail

Recherche de moyens de contrôle non destructif permettant la découverte de criques dans les structures bois. Rapport final

Recherche de moyens de contrôle non destructif permettant la découverte de criques dans les structures bois. Rapport final Recherche de moyens de contrôle non destructif permettant la découverte de criques dans les structures bois Rapport final Version révisée du 21 février 2008 L. Brancheriau (CIRAD), J-D. Lanvin (FCBA) 1

Plus en détail

Les régimes du neutre

Les régimes du neutre Chapitre 1 Les régimes du neutre Dans tout système triphasé Haute ou Basse Tension existent trois tensions simples, mesurées entre chacune des phases et un point commun appelé "point neutre". Physiquement,

Plus en détail

CONTRÔLE NON DESTRUCTIF D'UN MATÉRIAU EXCITÉ PAR UNE ONDE ACOUSTIQUE OU THERMIQUE. OBSERVATION PAR THERMOGRAPHIE

CONTRÔLE NON DESTRUCTIF D'UN MATÉRIAU EXCITÉ PAR UNE ONDE ACOUSTIQUE OU THERMIQUE. OBSERVATION PAR THERMOGRAPHIE THESE DE DOCTORAT UNIVERSITE PARIS OUEST NANTERRE LA DEFENSE Ecole doctorale 139 : Connaissance, Langage, Modélisation Spécialité : Energétique et Génie des Procédés Présentée par Eric KUHN CONTRÔLE NON

Plus en détail

Les outils de la gestion patrimoniale Le logiciel «Casses»

Les outils de la gestion patrimoniale Le logiciel «Casses» Les outils de la gestion patrimoniale des réseaux r d eau. d Le logiciel «Casses» Eddy RENAUD Périgueux le 3 septembre 2008 L équipe «Réseaux» du Cemagref CEMAGREF Groupement de Bordeaux Unité «Réseaux,

Plus en détail

Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs

Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs Acquisition et conditionnement de l information Les capteurs COURS 1. Exemple d une chaîne d acquisition d une information L'acquisition de la grandeur physique est réalisée par un capteur qui traduit

Plus en détail

Modélisation tridimensionnelle des organes de la parole à partir d'images IRM pour la production de nasales

Modélisation tridimensionnelle des organes de la parole à partir d'images IRM pour la production de nasales Vendredi décembre 006 Modélisation tridimensionnelle des organes de la parole à partir d'images IRM pour la production de nasales Caractérisation articulatori-acoustique des mouvements du voile du palais

Plus en détail

Caractéristiques des ondes

Caractéristiques des ondes Caractéristiques des ondes Chapitre Activités 1 Ondes progressives à une dimension (p 38) A Analyse qualitative d une onde b Fin de la Début de la 1 L onde est progressive puisque la perturbation se déplace

Plus en détail

Comme leur nom l indique, les antennes

Comme leur nom l indique, les antennes Fascinantes Pas besoin d être un expert en électromagnétisme pour comprendre que les antennes Tesla ne semblent vraiment pas obéir aux lois de la physique connues à ce jour. Les premières expériences effectuées

Plus en détail

TP N 1 MODULATION D AMPLITUDE DEMODULATION D AMPLITUDE

TP N 1 MODULATION D AMPLITUDE DEMODULATION D AMPLITUDE Polytech'Nice, Dép. Elec 4ème année T.P. d'electronique TP N 1 MODULATION D AMPLITUDE DEMODULATION D AMPLITUDE GENERALITES SUR LA MODULATION Les ondes électromagnétiques de fréquence élevée ont la propriété

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : 1 Formation Bâtiment Durable : ENERGIE PASSIF/BASSE ENERGIE Bruxelles Environnement ISOLATION : INTRODUCTION THEORIQUE Marny DI PIETRANTONIO Plate-forme Maison Passive asbl Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

Fernando LOPEZ-CABALLERO

Fernando LOPEZ-CABALLERO Laboratoire de Mécanique des Sols, Structures, Matériaux «Étude de phénomènes de liquéfaction» Modélisation numérique des inclusions rigides comme solution aux problèmes de liquéfaction Fernando LOPEZ-CABALLERO

Plus en détail

Prévenir les risques industriels grâce à l'émission acoustique...

Prévenir les risques industriels grâce à l'émission acoustique... Contrôle non destructif par émission acoustique appliqué au domaine des matériaux et des structures Prévenir les risques industriels grâce à l'émission acoustique... Anticiper et détecter les défauts de

Plus en détail

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques IX. 1 L'appareil de mesure qui permet de mesurer la différence de potentiel entre deux points d'un circuit est un voltmètre, celui qui mesure le courant

Plus en détail

t h e s o u n d e x p e r i e n c e

t h e s o u n d e x p e r i e n c e the sound experience 8 GALILEO 10 MICHELANGELO 12 RAFFAELLO 14 GIOTTO 16 ACCESSOIRES 17 DIMENSIONS 5 SERIE.VOICE Les diffuseurs Série VOICE ont été développés afin de répondre aux exigences des professionnels

Plus en détail

La mesure du courant a la fibre optique

La mesure du courant a la fibre optique Les systèmes de mesure du courant électrique investissent le domaine de l électro-extraction. D habitude, la mesure de courants continus atteignant 500 ka s effectue avec des capteurs de courants à effet

Plus en détail

Session de Juillet 2001. Durée 2 H Documents interdits.

Session de Juillet 2001. Durée 2 H Documents interdits. Session de Juillet 2001 Durée 2 H Documents interdits. Exercice 1 : Oscillations forcées de dipôles électriques Lors d une séance de travaux pratiques, les élèves sont conduits à étudier les dipôles en

Plus en détail

Systèmes électromécaniques

Systèmes électromécaniques Haute Ecole d Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud Systèmes électromécaniques Chapitre 0 CIRCUITS ÉLECTRIQUES ET MAGNÉTIQUES RAPPEL CD\SEM\Cours \Chap0.doc M. Correvon T A L E D E S M A T I E R

Plus en détail

Mesure de Salinité Réalisation d'un conductimètre

Mesure de Salinité Réalisation d'un conductimètre Kourou Novembre 2010. MANGOTECHNO Mesure de Salinité Réalisation d'un conductimètre Frédéric BOUCHAR (TENUM Toulouse) Version 1.0 Table des matières 1.Introduction...3 2.Qu'est-ce que la salinité?...3

Plus en détail

Applications des supraconducteurs en courant fort

Applications des supraconducteurs en courant fort Applications des supraconducteurs en courant fort Xavier CHAUD Ingénieur de Recherche du CNRS au Laboratoire National des Champs Magnétiques Intenses à Grenoble Introduction Propriétés supraconductrices

Plus en détail

La Sté OSH (Oxygène Système Huit) Le langage électromagnétique de l'eau

La Sté OSH (Oxygène Système Huit) Le langage électromagnétique de l'eau La Sté OSH (Oxygène Système Huit) 1 La Sté OSH est constituée de 2 ingénieurs, l'un chimiste, l'autre électromécanicien. Elle est issue de la Sté PSI (Paroi Souple Intégrale) crée en 1982 qui était fabriquante

Plus en détail

Lignes aériennes. Paramètres électriques

Lignes aériennes. Paramètres électriques Lignes aériennes. Paramètres électriques par Thierry DEBU Ingénieur au service études du Centre d équipement du réseau de transport (CERT) d Électricité de France 1. Généralités... D 4 435-2 2. Réduction

Plus en détail

Chapitre 8. Les capteurs

Chapitre 8. Les capteurs Chapitre 8 Les capteurs Qu est ce qu un capteur? Un capteur transforme une grandeur physique en une grandeur normée, généralement électrique, qui peut être interprétée par un dispositif de contrôle commande.

Plus en détail

INFLUENCE de la TEMPERATURE. Transition ductile/fragile Choc Thermique Fluage

INFLUENCE de la TEMPERATURE. Transition ductile/fragile Choc Thermique Fluage INFLUENCE de la TEMPERATURE Transition ductile/fragile Choc Thermique Fluage Transition ductile/fragile Henry Bessemer (UK)! 1856 : production d'acier à grande échelle Pont des Trois-Rivières 31 janvier

Plus en détail

Chapitre 2 : communications numériques.

Chapitre 2 : communications numériques. Chapitre 2 : communications numériques. 1) généralités sur les communications numériques. A) production d'un signal numérique : transformation d'un signal analogique en une suite d'éléments binaires notés

Plus en détail

Différents types de matériaux magnétiques

Différents types de matériaux magnétiques Différents types de matériaux magnétiques Lien entre propriétés microscopiques et macroscopiques Dans un matériau magnétique, chaque atome porte un moment magnétique µ (équivalent microscopique de l aiguille

Plus en détail