Evolution des techniques de CND par électromagnétisme et ultrasons pour un contrôle fiable des soudures

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Evolution des techniques de CND par électromagnétisme et ultrasons pour un contrôle fiable des soudures"

Transcription

1 Evolution des techniques de CND par électromagnétisme et ultrasons pour un contrôle fiable des soudures E. CRESCENZO a, A. PELLETIER a a IXTREM 7 rue du Verger SASSENAY RESUME: L une des évolutions marquante du CND des soudures ces dernières années a été de chercher à remplacer des techniques contraignantes comme les rayonnements ionisants, la magnétoscopie ou le ressuage pour réduire de façon significative le coût des contrôles et diminuer les risques pour la santé des travailleurs soumis aux radiations non ionisantes (électromagnétiques) et ionisantes. L ACFM (Alternating Current Field Measurement) [1] [2] commence à être utilisée pour remplacer la magnétoscopie ou le ressuage mais son niveau de sensibilité reste encore insuffisant pour couvrir tous les besoins dans le domaine. La technique TOFD (Time Of Fly Diffraction) [3] pour remplacer le contrôle par RX ou Rayons γ doit être elle aussi améliorée notamment pour la détection des défauts transversaux et/ou de surface. Dans un premier temps, nous avons mené une réflexion à la fois théorique et expérimentale sur la base de données de retour d expérience suite à des expertises et des résultats de programmes de recherche que nous avons réalisés concernant les améliorations possibles de ces deux techniques. Dans un second temps, nous nous sommes intéressés à développer une nouvelle technique mixte CF (Courants de Foucault) à flux nul et ACFM permettant de combler les limites de performance de l ACFM. Enfin, Nous allons également démontrer comment les ondes de Lamb et de surface en complément du TOFD constituent des moyens appropriés pour garantir une meilleure fiabilité des contrôles CND. MOTS-CLES : Ultrasons Ondes de Lamb Ondes de surface 1. REVUE RAPIDE DES TECHNIQUES APPLIQUEES AU CND DES ASSEMBLAGES SOUDES Généralités Les techniques CND ont beaucoup progressé ces dernières années en particulier les techniques ultrasonores (TOFD, phased array) et les techniques électromagnétiques (ACFM, Courants de Foucault multifréquence et pulsés). L imagerie CND constitue un outil d analyse indispensable pour faciliter l interprétation des signaux mais nécessite des moyens mécaniques quelques peu complexes et onéreux pour réaliser ces cartographies. Augmenter la rapidité des contrôles CND constitue une nécessité, ce en quoi les constructeurs de matériel proposent de travailler avec des barrettes de capteurs CF flexibles pour mieux épouser la forme de la pièce à contrôler. Les multitechniques typiquement association des techniques ultrasonores et CF déjà couramment utilisées dans l aéronautique se démocratisent et font leur apparition pour des contrôles de maintenance sur les installations pétrochimiques et chimiques. Avec la réduction des coûts des appareillages et l utilisation de logiciels d aide à l interprétation des données, les techniques ultrasons TOFD et phased array comme la technique ACFM sont de plus en plus utilisées et deviennent de plus en plus performantes. Le TOFD Le TOFD (Time Of Flight Diffraction) repose sur un principe [Fig.1] très différent du contrôle ultrasonore conventionnel, puisqu'en effet il exploite les phénomènes de diffraction générés par les bords des défauts. 1/9

2 On utilise généralement une paire de traducteurs fortement amortis fonctionnant en transmission que l on déplace parallèlement à l axe de la soudure à contrôler ou au défaut à expertiser. Le contrôle est effectué avec un gain en amplification important (proche du bruit de structure). En présence d un défaut, les extrémités de celui-ci diffractent les ondes ultrasonores émises par le premier traducteur. Ces ondes sont détectées par le second traducteur ainsi que l écho de fond et l onde latérale transmise sous la surface. Une image, représentant une coupe latérale de la soudure, est alors générée en temps réel. Le TOFD permet à la fois d'assurer la détection des hétérogénéités dans les soudures ou le matériau de base d'un équipement et délivre une appréciation quantitative de la hauteur réelle des défauts mis en évidence. Le TOFD est très adapté au suivi de défauts en service. L ACFM Figure 1 : Principe du TOFD La technique A.C.F.M a été développée à l'origine pour la recherche de fissures de fatigue dans les structures off-shore comme alternative à la magnétoscopie, ce qui présentait l'avantage de ne pas avoir besoin d'éliminer au préalable les sédiments marins qui se sont déposés avec le temps sur la structure. Cette technique [Fig.2] consiste à générer un champ magnétique par l'intermédiaire d'un courant induit et à mesurer la perturbation de ce champ lors du passage de la sonde au voisinage d'un défaut débouchant. Cette technique de contrôle est utilisable sans contact, ni agent de couplage. L examen peut être effectué sur toutes les surfaces accessibles à l'état brut de soudage revêtues ou pas et sur tous les types de soudures à condition d'utiliser la sonde adaptée. Son domaine de prédilection est toutefois l'examen en service de constructions soudées en acier au carbone (manèges, ponts roulants, grues, portiques portuaires, réservoirs, ponts, appareils à pression,...) afin de détecter et dimensionner les fissures de fatigue et en assurer leur suivi. Figure 2 : Principe de l ACFM 2/9

3 Contrôle ultrasonore «phased array» Contrairement aux ultrasons classiques qui utilisent des transducteurs mono élément, la technique «Phased-Array» (dérivée de l échographie médicale) que l on peut traduire par «barrette à excitation ultrasonore déphasée», est basée sur l exploitation des multiéléments. Les éléments piézo-électriques sont excités individuellement ou par groupe par une impulsion brève envoyée à différents intervalles de temps déterminés par la vitesse de propagation des ondes ultrasonores dans le matériau, la dimension des éléments, la distance de focalisation et l angle de réfraction choisis. Afin d émettre et de recevoir indépendamment et simultanément sur chacune des voies ultrasonores, ces capteurs sont connectés à des électroniques de pilotage spécifiques. Ces électroniques permettent également d appliquer des retards différents à l émission et à la réception sur chaque voie. Les éléments constituant la sonde sont ainsi pré-programmés pour générer globalement une forme et une direction de faisceau ultrasonore répondant aux contraintes d un examen ultrasonore spécifique. La commutation électronique d une sonde multi-éléments permet en général d obtenir les fonctions fondamentales [Fig.3] de contrôle de faisceau suivantes : le balayage électronique, le balayage sectoriel, la déflexion électronique, la focalisation (laquelle peut être dynamique) et l atténuation des lobes latéraux. Cette technique permet d envisager une diminution du temps de contrôle nécessaire à l inspection de grande surface ou longueur soudée pour la recherche d endommagement survenu en service (corrosion, endommagement par l hydrogène ) et permet d envisager le contrôle de pièces de géométrie complexe et de soudures à gros grains (structures austénitiques ). Cette technique délivre une image ultrasonore qui permet d assurer la traçabilité des contrôles effectués et qui facilite la comparaison des résultats obtenus lors d inspections périodiques. Figure 3 : Principe de la technique «Phased Array» 2. BILAN SUR LES PERFORMANCES ET LES VOIES POSSIBLES D AMELIORATION DES TECHNIQUES TOFD ET ACFM 3.1. La technique ACFM Avantages de cette technique : Technique rapide d exécution et relativement facile d interprétation Technique peu sensible à l effet de Lift-off Possibilité de travailler avec des entrefers sonde / pièce relativement importants selon la sensibilité recherchée (1à 3 mm en général). Technique permettant de détecter des défauts sous des revêtements peu épais (quelques mm) et non conducteur de l électricité. 3/9

4 Inconvénients de cette technique : Cette technique est moins sensible que les courants de Foucault et encore moins comparativement au ressuage et à la magnétoscopie. A titre d exemple, la limite de sensibilité de l ACFM se situe à la détection possible de défauts de longueur 5mm et d extension en profondeur 0,5mm alors que pour la magnétoscopie, cette limite se situe à la détection possible des défauts de longueur 0,5mm, extension en profondeur 0,1mm. La détection des défauts est directionnelle et la technique ne permet pas de détecter directement des défauts transversaux ; obligation d opérer selon deux scans perpendiculaires. Observation de signaux parasites dus aux effets de bords. Impossibilité de détecter des fissures continûment longue et uniforme. Possibilité d amélioration : Utiliser des capteurs à doubles détections selon deux directions perpendiculaires ou des barrettes de capteurs. Solution possible d amélioration de la sensibilité de détection en utilisant des sondes réceptrices montée en différentiel. Coupler une détection ACFM dans un sens à une détection par flux de fuite magnétique dans une direction perpendiculaire à condition que le matériau contrôlé soit ferromagnétique La technique TOFD Avantages de cette technique : Technique fiable pour la détection de défauts dans l épaisseur mais pas en surface. Technique précise pour mesurer l extension en profondeur des fissures. Détection possible des défauts même si l orientation n est pas favorable par rapport à la direction de propagation des ondes ultrasonores (ce qui n est pas le cas pour la technique US traditionnelle). Technique rapide mais compliquée en analyse, par contre, indépendante des caractéristiques géométriques du chanfrein de la soudure. Limitation du TOFD : Difficulté de détecter correctement des défauts transversaux ou des défauts localisés surtout en peau externe (zone morte évaluée à 2 à 3 mm selon le profil du bourrelet de soudure) et de façon moindre en peau interne. Faible rapport signal sur bruit. Interprétation difficile nécessitant l intervention d un expert. Technique parfois sensible à de très petits défauts pouvant conduire à l apparition de fausses alarmes. Améliorations possibles du TOFD : Compléter l analyse TOFD par une analyse pulse-écho en OT (ondes transversales) inclinée. Multiplier les analyses en ondes diffractées SH-SH et OL-SH. Analyse par la technique «back diffraction» c'est-à-dire analyse de l écho de diffraction tête ou pied de la fissure en mode pulse-écho : technique encore appelée «Tip Echo Method». Compléter les analyses en utilisant des transducteurs E-R séparés en mode TOFD d un même côté de la soudure. Principales erreurs possibles lors de la mise en œuvre du TOFD : Gain non approprié (trop haut ou trop faible), réglage des «portes» d analyse de signaux incorrects, couplage insuffisant des transducteurs, mauvais réglage de la distances entre les émetteurs et les récepteurs de part et d autre du cordon de soudure. 3. PROPOSITIONS D AMELIORATION 4.1. Technique de surface Indépendamment des améliorations mentionnées ci-avant, nous proposons une technique hybride ACFM CF à flux nul. 4/9

5 La technique électromagnétique à flux nul appelée «self-nulling electromagnetic technique» consiste, par un certain nombre d artifices et notamment par blindage ou électroniquement, de créer un espace au droit du ou des récepteur(s) où le champ magnétique de couplage avec l émetteur est pratiquement nul. L intérêt de cette technique est, en autre, de pouvoir remplacer le récepteur de type bobine par un capteur magnétique très sensible typiquement une magnétorésistance à effet géant qui augmente considérablement la détection des défauts en profondeur [4]. L avantage de cette technologie hybride est d associer les avantages des deux procédés en réduisant leurs inconvénients respectifs. Ci-après nous présentons les premiers résultats obtenus avec cette nouvelle technologie. Exemples de résultats obtenus avec ce nouveau type de sonde CF Pour réaliser les essais de démonstration de performance, nous avons utilisé un échantillon de plaques soudées d épaisseur 5mm dont le cordon de soudure est arasé et présente une fissure longitudinale plus ou moins continue. Volontairement, nous avons laissé en place le spectre magnétique du défaut obtenu après contrôle magnétoscopique afin de mieux visualiser la morphologie de cette fissure ; ainsi qu un échantillon de plaques soudées d épaisseur 5 mm, le cordon de soudure étant resté à l état brut et présente une petite fissure transversale en forme de virgule. Figure 4 : Spectre magnétique de la fissure longitudinale Figure 5 : Spectre magnétique de la fissure transversale Figure 6 : Photo montrant une vue générale du moyen de contrôle CF : plateforme multitechnique ZENIX CF/US, PC portable et sonde CF 5/9

6 Signal de la fissure longitudinale Signal de la fissure transversale Lift Off Lift Off Figure 7 : Visualisation en plan d impédance du signal de la fissure longitudinale Figure 8 : Visualisation en plan d impédance du signal de la fissure transversale C E F A D B Figure 9 : Représentation des composantes X, Y du signal CF obtenue par balayage le long de la soudure Avant et après la fissure longitudinale zone A et B, le capteur est électromagnétiquement équilibré. En zone D, nous observons un déséquilibre dû à la présence de la fissure qui s accompagne des traditionnels signaux d entrée C et de fin F de la fissure ou parties de fissure (signal E), étant donné que celle-ci est plus ou moins discontinue. On remarque également que la déviation observée par rapport aux références de seuil A et B n est pas constante, ce qui signifie que la fissure n a pas une extension en profondeur constante Technique complémentaire au TOFD Comme nous l avons déjà mentionné ci-avant, l une des priorités pour améliorer les performances du TOFD est de pouvoir détecter de façon fiable les défauts à la surface externe de la pièce. Pour ce faire, nous avons retenu deux solutions techniques pour compléter la détection TOFD : 6/9

7 La génération d onde ultrasonore de surface par transducteur piézoéletrique à couplage sec ou sans contact par EMAT (Electromagnetic Acoustic Transducer). La génération d onde de Lamb ou d ondes guidées SH. Il faut rappeler que la mise en œuvre d une technique de contrôle par ondes de surface est contraignante en ce sens que l on ne peut pas utiliser facilement un couplant au risque de créer des fausses indications ou de ne pas relever les échos de défaut suite à un amortissement important des ondes de Rayleigh essentiellement dû à l amoncellement de couplant à proximité du transducteur. L utilisation des ondes de Lamb, quant à elle, est beaucoup moins sensible à cet effet et de plus les ondes de Lamb permettent de détecter tous les défauts quelque soit leur situation en profondeur. Résultats obtenus avec chacune des deux technologies mentionnées ci-avant : Matériel utilisé : Plateforme multitechnique ZENIX CF / US ; PC portable ; Ensemble de transducteurs ondes de Rayleigh à couplage sec et EMAT ; Transducteur à angle variable pour générer des ondes de Lamb. Figure 10 : Contrôle par ondes de surface en utilisant un transducteur piézocomposite à couplage sec Figure 11 : Contrôle par ondes de surface en utilisant un transducteur EMAT Figure 12 : Contrôle US en ondes de Lamb 7/9

8 Fenêtre d analyse Figure 13 : Signal de la fissure longitudinale obtenue avec un transducteur piézocomposite à couplage sec Figure 14 : Signal de la fissure longitudinale obtenue avec un transducteur EMAT Figure 15: Signal de la fissure obtenue avec un transducteur ondes de Lamb Nota : pour les ondes de Lamb, il est nécessaire de sélectionner correctement le mode de propagation en utilisant un système de filtres hardware et software (fenêtre analyse spectrale en haut et à droite de l oscillogramme 4. CONCLUSIONS Dans la première partie du document, nous avons essayé d être plus exhaustif que possible concernant les méthodes de contrôle non destructif actuelles pour l examen des cordons de soudure et des zones affectées thermiquement associées. Cette analyse montre que l utilisateur dispose d un panel de techniques qu il convient d adapter à son besoin. Par exemple la technique ACFM, malgré son manque de sensibilité, semble suffisante pour la plupart des examens sur structures pétrochimiques et offshores, comme d ailleurs le TOFD, sans y ajouter systématiquement une analyse complémentaire en pulse écho par ondes transversales inclinées. Les possibilités d améliorations de ces deux techniques sont identifiées, mais certaines d entre elles sont encore au stade de développement. La technique ACFM à flux nul semble être une nouvelle solution technique attractive qu il faut continuer d investiguer, comme les techniques ultrasons par ondes de Rayleigh et ondes de Lamb 8/9

9 Références: [1] L. Laenen ; M. Lugg Inspection des soudures de fond de réservoirs au moyen de la technique ACFM avec sondes multiéléments [2] Daniel Lichau ACFM Inspection International Inc. Safety, quality and expediency [3] G. Baskaran, Krishnan Balasubramaniam, C.V. Krishnamurthy Inspection using shear wave time of flight diffraction (S-TOFD) technique CP820, Review of Quantitative Nondestructive Evaluation Vol.25, ed by D. O Thomson and D. E Chimenti [4] Buzz Wincheski and Min Namkung Development of very low frequency self-nulling probe for inspection of thick layered aluminium structures NASA Langely Research Center Hampton VA /9

JOURNEE TECHNIQUE AFIAP du 15 Mai 2014

JOURNEE TECHNIQUE AFIAP du 15 Mai 2014 JOURNEE TECHNIQUE AFIAP du 15 Mai 2014 Introduction des méthodes CND innovantes au service de la Catherine HERVE; Henri WALASZEK; Mohammed CHERFAOUI CETIM Page 1 Plan de la présentation Les méthodes CND

Plus en détail

Journée d information du 22 novembre 2011 COPYRIGHT

Journée d information du 22 novembre 2011 COPYRIGHT Enjeux et objectifs du projet 1 Réduire les pressions environnementales et les risques potentiels pour la santé des opérateurs ainsi que la pénibilité des tâches Visé 20 à 30% de réduction d énergie, produits

Plus en détail

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE. Examen du Tronc Commun sous forme de QCM. Janvier 2012 14 h à 16 h

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE. Examen du Tronc Commun sous forme de QCM. Janvier 2012 14 h à 16 h ANNEE UNIVERSITAIRE 2011-2012 DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE Examen du Tronc Commun sous forme de QCM Janvier 2012 14 h à 16 h Les modalités de contrôle se dérouleront cette année sous forme

Plus en détail

Caractérisation de défauts par Magnétoscopie, Ressuage, Courants de Foucault

Caractérisation de défauts par Magnétoscopie, Ressuage, Courants de Foucault Page 1 25 octobre 2012 Journée «Contrôle non destructif et caractérisation de défauts» Caractérisation de défauts par Magnétoscopie, Ressuage, Courants de Foucault Henri Walaszek sqr@cetim.fr Tel 0344673324

Plus en détail

Contrôle Non Destructif C.N.D.

Contrôle Non Destructif C.N.D. Contrôle Non Destructif C.N.D. 16 Principales techniques Particules magnétiques Pénétrants 7% Autres 7% 6% Ultrasons 30% Objets divers Pétrochimique 15% 10% Aérospatial 25% Courants de Foucault 10% Autres

Plus en détail

Utilisation des matériaux magnétostrictifs filaires comme capteurs de mesure de champ magnétique

Utilisation des matériaux magnétostrictifs filaires comme capteurs de mesure de champ magnétique Utilisation des matériaux magnétostrictifs filaires comme capteurs de mesure de champ magnétique Eric CRESCENZO 1 Evagelos HRISTOFOROU 2 1) IXTREM 9 rue Edouard Denis Baldus, F-711 CHALON SUR SAONE Tél

Plus en détail

Radiographie Industrielle Etat de l Art et Alternatives Des exemples. ASN Orléans 01/04/2011 www.cofrend.com

Radiographie Industrielle Etat de l Art et Alternatives Des exemples. ASN Orléans 01/04/2011 www.cofrend.com Radiographie Industrielle Etat de l Art et Alternatives Des exemples 1 Contexte Rappels sur les techniques selon les longueurs d ondes Etat de l art de la Radiographie Numérique Quelques éléments de compréhension

Plus en détail

Note de veille Surveillance en continu

Note de veille Surveillance en continu Note de veille Surveillance en continu LE STRUCTURAL HEALTH MONITORING (SHM) Décembre 2011 Le Structural Health Monitoring (SHM), ou contrôle santé intégré, consiste en la surveillance en temps réel ou

Plus en détail

CURSUS DE FORMATION RECOMMANDE POUR LE PASSAGE DES CERTIFICATIONS COFREND EN MAGNETOSCOPIE

CURSUS DE FORMATION RECOMMANDE POUR LE PASSAGE DES CERTIFICATIONS COFREND EN MAGNETOSCOPIE 63 CURSUS DE FORMATION RECOMMANDE POUR LE PASSAGE DES CERTIFICATIONS COFREND EN MAGNETOSCOPIE NIVEAU 1 Stage MT1 (N 401) NIVEAU 2 Accès direct + Stage MT TP (404P) (recommandé) + 1 mois minimum d'expérience

Plus en détail

METHODES ALTERNATIVES A LA GAMMAGRAPHIE A L IRIDIUM? Alternatives methods to Iridium gammagraphy?

METHODES ALTERNATIVES A LA GAMMAGRAPHIE A L IRIDIUM? Alternatives methods to Iridium gammagraphy? METHODES ALTERNATIVES A LA GAMMAGRAPHIE A L IRIDIUM? Alternatives methods to Iridium gammagraphy? J.Hatsch D.Chauveau A.Blettner Institut de Soudure Industrie E-mail : j.hatsch@institutdesoudure.com d.chauveau@institutdesoudure.com

Plus en détail

USM Vision 1.2 Solution complète de contrôle pour soudures pour augmenter la productivité dans la fabrication des nouveaux tuyaux d usage industriel

USM Vision 1.2 Solution complète de contrôle pour soudures pour augmenter la productivité dans la fabrication des nouveaux tuyaux d usage industriel GE Measurement & Control NEW USM Vision 1.2 Solution complète de contrôle pour soudures pour augmenter la productivité dans la fabrication des nouveaux tuyaux d usage industriel 16/128 16/128 16/128 Scan

Plus en détail

DERNIERES AVANCEES DE LA PLATE FORME DE SIMULATION CIVA ET APPLICATIONS RECENT EVOLUTIONS OF THE CIVA SIMULATION PLATFORM AND APPLICATIONS

DERNIERES AVANCEES DE LA PLATE FORME DE SIMULATION CIVA ET APPLICATIONS RECENT EVOLUTIONS OF THE CIVA SIMULATION PLATFORM AND APPLICATIONS DERNIERES AVANCEES DE LA PLATE FORME DE SIMULATION CIVA ET APPLICATIONS RECENT EVOLUTIONS OF THE CIVA SIMULATION PLATFORM AND APPLICATIONS FOUCHER F, FERNANDEZ R. (EXTENDE), F. Jenson 2 2 CEA, LIST, F-91191

Plus en détail

Indications de défauts dans les cuves des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2 Rapport intermédiaire 2014

Indications de défauts dans les cuves des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2 Rapport intermédiaire 2014 2014 Indications de défauts dans les cuves des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2 Rapport intermédiaire 2014 FANC-AFCN 16-12-2014 Table des matières 1. Introduction... 3 2. Historique... 3 3. Evolution des

Plus en détail

Caractéristiques des ondes

Caractéristiques des ondes Caractéristiques des ondes Chapitre Activités 1 Ondes progressives à une dimension (p 38) A Analyse qualitative d une onde b Fin de la Début de la 1 L onde est progressive puisque la perturbation se déplace

Plus en détail

Chapitre 2 Caractéristiques des ondes

Chapitre 2 Caractéristiques des ondes Chapitre Caractéristiques des ondes Manuel pages 31 à 50 Choix pédagogiques Le cours de ce chapitre débute par l étude de la propagation des ondes progressives. La description de ce phénomène est illustrée

Plus en détail

INSTRUMENTS DE MESURE

INSTRUMENTS DE MESURE INSTRUMENTS DE MESURE Diagnostique d impulsions lasers brèves Auto corrélateur à balayage modèle AA-10DD Compact et facile d emploi et de réglage, l auto corrélateur AA-10DD permet de mesurer des durées

Plus en détail

Les ondes au service du diagnostic médical

Les ondes au service du diagnostic médical Chapitre 12 Les ondes au service du diagnostic médical A la fin de ce chapitre Notions et contenus SAV APP ANA VAL REA Je maitrise Je ne maitrise pas Signaux périodiques : période, fréquence, tension maximale,

Plus en détail

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment B3510--II APPLIICATIIONS DE TRANSDUCTEURS A ULTRASONS MANUEL D IINSTRUCTIIONS POUR L ETUDIIANT Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE

Plus en détail

- MANIP 2 - APPLICATION À LA MESURE DE LA VITESSE DE LA LUMIÈRE

- MANIP 2 - APPLICATION À LA MESURE DE LA VITESSE DE LA LUMIÈRE - MANIP 2 - - COÏNCIDENCES ET MESURES DE TEMPS - APPLICATION À LA MESURE DE LA VITESSE DE LA LUMIÈRE L objectif de cette manipulation est d effectuer une mesure de la vitesse de la lumière sur une «base

Plus en détail

Un «classique» à nouveau en pointe dans sa version 5

Un «classique» à nouveau en pointe dans sa version 5 Logiciel de monitorage de spectre Un «classique» à nouveau en pointe dans sa version 5 Le logiciel de monitorage de spectre est le cœur du progiciel des systèmes de monitorage et de gestion de spectre

Plus en détail

Câble optique et connectique. Appareils existants pour la caractérisation des systèmes optiques (Contrôle, dépannage et mesures)

Câble optique et connectique. Appareils existants pour la caractérisation des systèmes optiques (Contrôle, dépannage et mesures) Appareils existants pour la caractérisation des systèmes optiques (Contrôle, dépannage et mesures) Câble optique et connectique Connection fibre à fibre ou connecteur à ferrule: Exemples de connecteurs

Plus en détail

Résonance Magnétique Nucléaire : RMN

Résonance Magnétique Nucléaire : RMN 21 Résonance Magnétique Nucléaire : RMN Salle de TP de Génie Analytique Ce document résume les principaux aspects de la RMN nécessaires à la réalisation des TP de Génie Analytique de 2ème année d IUT de

Plus en détail

L oscilloscope Cathodique

L oscilloscope Cathodique Modèle de compte-rendu de TP L oscilloscope Cathodique Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement en temps que compte-rendu

Plus en détail

Université Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou. Faculté de génie électrique et informatique Département d électrotechnique

Université Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou. Faculté de génie électrique et informatique Département d électrotechnique MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Université Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou Faculté de génie électrique et informatique Département d électrotechnique Mémoire de Magister

Plus en détail

maîtriser la qualité et les risques industriels avec sgs

maîtriser la qualité et les risques industriels avec sgs maîtriser la qualité et les risques industriels avec sgs l offre SGS dédiée à vos projets industriels SGS apporte un support à vos projets industriels tout le long de leur vie, de la conception à la mise

Plus en détail

Enregistrement automatique. des données

Enregistrement automatique. des données Enregistrement automatique des données Chapitre: 6 Page No.: 1 Il n y a que quelques années que l enregistrement manuel de données géotechniques était de coutume. L introduction de l enregistrement automatique

Plus en détail

LE CETIME votre partenaire pour le progrès et l innovation:

LE CETIME votre partenaire pour le progrès et l innovation: 1 www.cetime.ind.tn LE CETIME votre partenaire pour le progrès et l innovation: met à votre disposition des compétences et des moyens techniques pour vous assister dans vos démarches d innovation et d

Plus en détail

THÈSE. présentée pour obtenir Le GRADE de DOCTEUR EN SCIENCES DE L UNIVERSITÉ PARIS-SUD 11. par. Cyril RAVAT

THÈSE. présentée pour obtenir Le GRADE de DOCTEUR EN SCIENCES DE L UNIVERSITÉ PARIS-SUD 11. par. Cyril RAVAT N o d ordre THÈSE présentée pour obtenir Le GRADE de DOCTEUR EN SCIENCES DE L UNIVERSITÉ PARIS-SUD 11 par Cyril RAVAT Spécialité : Physique École Doctorale «Sciences et Technologies de l Information des

Plus en détail

L acoustique ultrasonore et ses applications 1 re partie

L acoustique ultrasonore et ses applications 1 re partie 4 L acoustique ultrasonore et ses applications 1 re partie Le but de cet article est de présenter les principes de base de la propagation des ultrasons dans les milieux solides (différents types d ondes,

Plus en détail

Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale.

Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale. Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale. Morgan DAL 1, Philippe LE MASSON 1, Michel DUMONS 1, Didier LAWRJANIEC 2 1 LIMATB, Université

Plus en détail

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES Bertrand GOTTIN Directeurs de thèse: Cornel IOANA et Jocelyn CHANUSSOT 03 Septembre 2010 Problématique liée aux Transitoires

Plus en détail

Houda Zaidi. To cite this version: HAL Id: tel-00776931 https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00776931

Houda Zaidi. To cite this version: HAL Id: tel-00776931 https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00776931 Méthodologies pour la modélisation des couches fines et du déplacement en contrôle non destructif par courants de Foucault : application aux capteurs souples Houda Zaidi To cite this version: Houda Zaidi.

Plus en détail

Méthode de monitoring de la corrosion localisée par la technique d émission acoustique : information, diagnostic et aide à la décision.

Méthode de monitoring de la corrosion localisée par la technique d émission acoustique : information, diagnostic et aide à la décision. Matériaux 2014 Méthode de monitoring de la corrosion localisée par la technique d émission acoustique : information, diagnostic et aide à la décision. Alain PROUST, Jean Claude LENAIN, Thierry FAURE -

Plus en détail

Champ électromagnétique?

Champ électromagnétique? Qu est-ce qu un Champ électromagnétique? Alain Azoulay Consultant, www.radiocem.com 3 décembre 2013. 1 Définition trouvée à l article 2 de la Directive «champs électromagnétiques» : des champs électriques

Plus en détail

Antoine Pedron. To cite this version: HAL Id: tel-00844749 https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00844749

Antoine Pedron. To cite this version: HAL Id: tel-00844749 https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00844749 Développement d algorithmes d imagerie et de reconstruction sur architectures à unités de traitements parallèles pour des applications en contrôle non destructif Antoine Pedron To cite this version: Antoine

Plus en détail

E. TECHNIQUES DES CONTROLES NON DESTRUCTIFS

E. TECHNIQUES DES CONTROLES NON DESTRUCTIFS Contrôles non destructifs E-1 E. TECHNIQUES DES CONTROLES NON DESTRUCTIFS 1. Défauts externes En dehors de l'examen visuel ou d'une recherche des défauts à l'aide d'une loupe, nous disposons d'autres méthodes

Plus en détail

Prévenir les risques industriels grâce à l'émission acoustique...

Prévenir les risques industriels grâce à l'émission acoustique... Contrôle non destructif par émission acoustique appliqué au domaine des matériaux et des structures Prévenir les risques industriels grâce à l'émission acoustique... Anticiper et détecter les défauts de

Plus en détail

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi Produits 2015-2016 GYROSCANFIELD Le Gyroscanfield permet de mesurer et de visualiser en 3D et en temps réel le rayonnement électromagnétique d un objet sous test de manière simple et rapide. Il est fabriqué

Plus en détail

AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE

AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE Le test statique est un moyen très connu pour évaluer les moteurs électriques. Cependant, si un moteur ne peut pas être arreté,

Plus en détail

US-100-1 US-100-3. Instruction d'utilisation 03/2010

US-100-1 US-100-3. Instruction d'utilisation 03/2010 US-100-1 US-100-3 Instruction d'utilisation 03/2010 Introduction Note : Cet instrument est conçu pour une utilisation en milieu industriel. Utilisé en zone résidentielle, cet appareil peut provoquer des

Plus en détail

Carbone. Carbone. Paramètres : Carbone

Carbone. Carbone. Paramètres : Carbone Carbone Carbone Carbone En dehors des nombreux procédés qui ont déjà largement progressé en matière d élimination de l azote et des phosphates, la fonction principale d une station d épuration réside dans

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION ) Caractéristiques techniques des supports. L infrastructure d un réseau, la qualité de service offerte,

Plus en détail

Acquisition. d une centrale de surveillance des températures CAHIER DES CHARGES. Maître de l'ouvrage :

Acquisition. d une centrale de surveillance des températures CAHIER DES CHARGES. Maître de l'ouvrage : Acquisition d une centrale de surveillance des températures CAHIER DES CHARGES Maître de l'ouvrage : INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Etablissement public à caractère Scientifique et Technologique

Plus en détail

La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan

La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan - Généralités Deux spécialités se distinguent : - La détection pour les Investigations Complémentaires - La valorisation

Plus en détail

CORAC : Appels à partenariat Propulsion

CORAC : Appels à partenariat Propulsion 1 CORAC : Appels à partenariat Propulsion Appel à partenariat AIRBUS pour le projet P12 EPICE Contexte du projet P12 Périmètre: Système Propulsif en général, moteur, nacelle, mât réacteur (configuration

Plus en détail

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission Page 1 / 7 A) Principaux éléments intervenant dans la transmission A.1 Equipement voisins Ordinateur ou terminal Ordinateur ou terminal Canal de transmission ETTD ETTD ETTD : Equipement Terminal de Traitement

Plus en détail

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi Produits 2014-2015 GYROSCANFIELD PRÉSENTATION Le Gyroscanfield permet de mesurer et de visualiser en 3D et en temps réel le rayonnement électromagnétique d un objet sous test de manière simple et rapide.

Plus en détail

Élan d ouverture. 30 fois plus rapide qu un battement de cil : ABB simule l extrême dans un disjoncteur CCHT

Élan d ouverture. 30 fois plus rapide qu un battement de cil : ABB simule l extrême dans un disjoncteur CCHT 30 fois plus rapide qu un battement de cil : ABB simule l extrême dans un disjoncteur CCHT Daniel Ohlsson, Jakub Korbel, Per Lindholm, Ueli Steiger, Per Skarby, Christian Simonidis, Sami Kotilainen L une

Plus en détail

Module HVAC - fonctionnalités

Module HVAC - fonctionnalités Module HVAC - fonctionnalités Modèle de radiation : DO = Discrete Ordinates On peut considérer l échauffement de solides semi transparents causé par le rayonnement absorbé par le solide. On peut également

Plus en détail

Auscultation par thermographie infrarouge des ouvrages routiers

Auscultation par thermographie infrarouge des ouvrages routiers Journée «Thermographie infrarouge pour le bâtiment et les travaux publics» Auscultation par thermographie infrarouge des ouvrages routiers Jean Dumoulin (LCPC) Mario Marchetti (LRPC Nancy) Frédéric Taillade

Plus en détail

Compatibilité Électromagnétique

Compatibilité Électromagnétique Compatibilité Électromagnétique notions générales et applications à l électronique de puissance Ir. Stéphane COETS 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 1 Plan de l exposé La Compatibilité

Plus en détail

FORMATIONS 2015. Catalogue des. PRÉPARATION AUX EXAMENS DE CERTIFICATION COFREND Secteur Aéronautique COSAC ULTRASONS MAGNÉTOSCOPIE THERMOGRAPHIE

FORMATIONS 2015. Catalogue des. PRÉPARATION AUX EXAMENS DE CERTIFICATION COFREND Secteur Aéronautique COSAC ULTRASONS MAGNÉTOSCOPIE THERMOGRAPHIE Catalogue des FORMATIONS 2015 ULTRASONS PRÉPARATION AUX EXAMENS DE CERTIFICATION COFREND Secteur Aéronautique COSAC MAGNÉTOSCOPIE THERMOGRAPHIE RESSUAGE SHEAROGRAPHIE COURANTS DE FOUCAULT RADIOGRAPHIE

Plus en détail

Devant le jury composé de :

Devant le jury composé de : الجمهورية الجزاي رية الديمقراطية الشعبية République lgérienne Démocratique et Populaire وزارة التعليم العالي و البحث العلمي Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique Université

Plus en détail

TECHNOLOGIE DE L OPTIQUE GUIDEE

TECHNOLOGIE DE L OPTIQUE GUIDEE REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix - Travail Patrie --------------------- UNIVERSITE DE YAOUNDE I ---------------------- ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE ---------------------- REPUBLIC OF CAMEROUN Peace

Plus en détail

Des ondes ultrasonores pour explorer le corps humain : l échographie

Des ondes ultrasonores pour explorer le corps humain : l échographie Seconde Thème santé Activité n 3(expérimentale) Des ondes ultrasonores pour explorer le corps humain : l échographie Connaissances Compétences - Pratiquer une démarche expérimentale pour comprendre le

Plus en détail

Ecole Doctorale Santé, Information, Communications, Mathématiques, Matière (ED SICMA 0373) THESE. présentée à

Ecole Doctorale Santé, Information, Communications, Mathématiques, Matière (ED SICMA 0373) THESE. présentée à Ecole Doctorale Santé, Information, Communications, Mathématiques, Matière (ED SICMA 0373) THESE présentée à L Université de Bretagne Occidentale (UBO) pour l obtention du DOCTORAT EN ELECTRONIQUE Par

Plus en détail

Ensemble léger de prise de photo sous UV-A Tam Photo Kit n 1 pour appareil photo compact

Ensemble léger de prise de photo sous UV-A Tam Photo Kit n 1 pour appareil photo compact Ensemble léger de prise de photo sous UV-A Tam Photo Kit n 1 pour appareil photo compact Phone +33 (0)130 808 182 - Fax. +33 (0)130 808 199 /15 rue des Frères Lumière - ZI des Ebisoires BP136-78374 PLAISIR

Plus en détail

DMS Go Un mesureur d épaisseur polyvalent peut cacher un détecteur de défauts

DMS Go Un mesureur d épaisseur polyvalent peut cacher un détecteur de défauts GE Measurement & Control Solutions DMS Go Un mesureur d épaisseur polyvalent peut cacher un détecteur de défauts La nouvelle plate-forme ultrasonique Go de l unité Inspection Technologies de GE réunit

Plus en détail

CONTRÔLE NON DESTRUCTIF D'UN MATÉRIAU EXCITÉ PAR UNE ONDE ACOUSTIQUE OU THERMIQUE. OBSERVATION PAR THERMOGRAPHIE

CONTRÔLE NON DESTRUCTIF D'UN MATÉRIAU EXCITÉ PAR UNE ONDE ACOUSTIQUE OU THERMIQUE. OBSERVATION PAR THERMOGRAPHIE THESE DE DOCTORAT UNIVERSITE PARIS OUEST NANTERRE LA DEFENSE Ecole doctorale 139 : Connaissance, Langage, Modélisation Spécialité : Energétique et Génie des Procédés Présentée par Eric KUHN CONTRÔLE NON

Plus en détail

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale Le SA10 est un appareil portable destiné au test des disjoncteurs moyenne tension et haute tension. Quoiqu il soit conçu pour fonctionner couplé

Plus en détail

Les mesures à l'inclinomètre

Les mesures à l'inclinomètre NOTES TECHNIQUES Les mesures à l'inclinomètre Gérard BIGOT Secrétaire de la commission de Normalisation sols : reconnaissance et essais (CNSRE) Laboratoire régional des Ponts et Chaussées de l'est parisien

Plus en détail

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE

GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE Chapitre 2 GENERALITES SUR LES APPAREILS DE MESURE I- LES APPAREILS DE MESURE ANALOGIQUES: Un appareil de mesure comprend généralement un ou plusieurs inducteurs fixes ( aimant permanant ou électroaimant)

Plus en détail

Contrôle non destructif (CND)

Contrôle non destructif (CND) Contrôle non destructif (CND) par Jacques DUMONT-FILLON Ingénieur de l École Centrale de Paris Ancien Directeur Technique de l Institut de Recherches de la Sidérurgie (IRSID) 1. Contrôle non destructif

Plus en détail

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique Chapitre 7 Circuits Magnétiques et Inductance 7.1 Introduction 7.1.1 Production d un champ magnétique Si on considère un conducteur cylindrique droit dans lequel circule un courant I (figure 7.1). Ce courant

Plus en détail

Contrôle non destructif Magnétoscopie

Contrôle non destructif Magnétoscopie Contrôle non destructif Magnétoscopie Principes physiques : Le contrôle magnétoscopique encore appelé méthode du flux de fuite magnétique repose sur le comportement particulier des matériaux ferromagnétiques

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux

Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux Revue des Energies Renouvelables ICRESD-07 Tlemcen (2007) 47 52 Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux F. Otmani *, Z. Fekih, N. Ghellai, K. Rahmoun et N.E. Chabane-Sari Unité de Recherche

Plus en détail

LES DETECTEURS DE SURVEILLANCE D APPROCHE LA DETECTION PERIPHERIQUE

LES DETECTEURS DE SURVEILLANCE D APPROCHE LA DETECTION PERIPHERIQUE LES DETECTEURS DE SURVEILLANCE D APPROCHE LA DETECTION PERIPHERIQUE 1. INTRODUCTION La détection périphérique s entend comme la détection d intrusion à la périphérie d un site, c est à dire à la frontière

Plus en détail

TransPort PT878GC Débitmètre portable à ultrasons pour gaz Panametrics. GE Measurement & Control Solutions. Applications.

TransPort PT878GC Débitmètre portable à ultrasons pour gaz Panametrics. GE Measurement & Control Solutions. Applications. Applications Caractéristiques Le débitmètre non-intrusif portable Transport PT878GC est un système à ultrason complet pour la mesure de débit de gaz, notamment sur : Gaz naturel Air comprimé Gaz combustibles

Plus en détail

Microscopie à Force Atomique

Microscopie à Force Atomique M1 SCIENCES DE LA MATIERE - ENS LYON ANNEE SCOLAIRE 2009-2010 Microscopie à Force Atomique Compte-rendu de Physique Expérimentale Réalisé au Laboratoire de Physique de l ENS Lyon sous la supervision de

Plus en détail

Les appareillages des Spectrométrie optique

Les appareillages des Spectrométrie optique ATELIERS DE BIOPHOTONIQUE Les appareillages des Spectrométrie optique 1. Spectroscopies optiques conventionnelles Spectrophotomètre, Spectrofluorimètre, 2. Analyse Spectrale en Microscopie de fluorescence

Plus en détail

Monitoring et suivi du comportement des chaussées

Monitoring et suivi du comportement des chaussées Monitoring et suivi du comportement des chaussées Pierre Hornych Juliette Blanc IFSTTAR - LAMES 1/xx MONITORING ET SUIVI DU COMPORTEMENT DES CHAUSSÉES DÉVELOPPEMENTS RÉCENTS ET PERSPECTIVES Introduction

Plus en détail

Le réseau sans fil "Wi - Fi" (Wireless Fidelity)

Le réseau sans fil Wi - Fi (Wireless Fidelity) Professionnel Page 282 à 291 Accessoires Page 294 TPE / Soho Page 292 à 293 Le réseau sans fil "Wi - Fi" (Wireless Fidelity) Le a été défini par le Groupe de travail WECA (Wireless Ethernet Compatibility

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK

MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK La FSK (Frequency Shift Keying pour Saut discret de Fréquences) correspond tout simplement à une modulation de fréquence dont le modulant (information) est un signal

Plus en détail

Energie solaire www.euroclima.fr

Energie solaire www.euroclima.fr Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973 Energie solaire www.euroclima.fr E U R O C L i M A Un système complet La clé de l efficience solaire réside dans l association et l optimisation des

Plus en détail

SOLUTION DE NUMÉRISATION 3D POUR L É VALUATION DE L INTÉGRITÉ DES PIPELINES

SOLUTION DE NUMÉRISATION 3D POUR L É VALUATION DE L INTÉGRITÉ DES PIPELINES SOLUTIONS DE CND SOLUTION DE NUMÉRISATION 3D POUR L É VALUATION DE L INTÉGRITÉ DES PIPELINES CONFORME AU CODE SOLUTIONS DE MESURE 3D PORTABLES Les exploitants de pipelines et les entreprises de services

Plus en détail

Mise en pratique : Etude de spectres

Mise en pratique : Etude de spectres Mise en pratique : Etude de spectres Introduction La nouvelle génération de spectromètre à détecteur CCD permet de réaliser n importe quel spectre en temps réel sur toute la gamme de longueur d onde. La

Plus en détail

Scanner acoustique NoiseScanner

Scanner acoustique NoiseScanner Scanner acoustique NoiseScanner «Des yeux et des oreilles pour localiser les sources de bruit...» Scanner acoustique NoiseScanner Décibel d Or 2014 Caractéristiques générales Originalités Fruit de 20 ans

Plus en détail

SOMMAIRE Thématique : Matériaux

SOMMAIRE Thématique : Matériaux SOMMAIRE Thématique : Matériaux Rubrique : Connaissances - Conception... 2 Rubrique : Essais... 7 Rubrique : Matériaux...11 1 SOMMAIRE Rubrique : Connaissances - Conception Connaître les matières plastiques...

Plus en détail

Glossaire 3D OU IMAGE STÉRÉOSCOPIQUE Dans la vision naturelle, les yeux saisissent un objet sous deux angles légèrement différents du fait de l écartement oculaire. C est cette différence d angle qui fait

Plus en détail

1STI2D - Les ondes au service de la santé

1STI2D - Les ondes au service de la santé 1STI2D - Les ondes au service de la santé De nombreuses techniques d imagerie médicale utilisent les ondes : la radiographie utilise les rayons X, la scintigraphie utilise les rayons gamma, l échographie

Plus en détail

SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège)

SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège) Thème SANTE SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège) Acquis du collège : une tension alternative périodique (comme celle du secteur) est une tension qui se répète à l'identique

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE DE PIPELINE P09H0084 FUITE DE PÉTROLE BRUT D UN PIPELINE

RAPPORT D ENQUÊTE DE PIPELINE P09H0084 FUITE DE PÉTROLE BRUT D UN PIPELINE RAPPORT D ENQUÊTE DE PIPELINE P09H0084 FUITE DE PÉTROLE BRUT D UN PIPELINE ENBRIDGE PIPELINES INC. CANALISATION 2, POTEAU MILLIAIRE 474,335 PRÈS D ODESSA (SASKATCHEWAN) LE 29 SEPTEMBRE 2009 Le Bureau de

Plus en détail

Sécurité antichute Technique de levage Technique d arrimage Safety Management. permanents

Sécurité antichute Technique de levage Technique d arrimage Safety Management. permanents 01 Sécurité antichute Technique de levage Technique d arrimage Safety Management systèmes de sécurité permanents 2 SpanSet - Compétence et passion pour votre sécurité Des mesures de sécurité s imposent

Plus en détail

TP vélocimétrie. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser

TP vélocimétrie. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser TP vélocimétrie Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité ATTENTION : le faisceau du Hélium-Néon utilisé dans cette salle est puissant (supérieur à 15 mw). Il est dangereux et peuvent provoquer des

Plus en détail

GUIDE DE MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME DE DÉTECTION EXTÉRIEURE ASSOCIÉ À UNE VIDÉOSURVEILLANCE

GUIDE DE MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME DE DÉTECTION EXTÉRIEURE ASSOCIÉ À UNE VIDÉOSURVEILLANCE GUIDE DE MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME DE DÉTECTION EXTÉRIEURE ASSOCIÉ À UNE VIDÉOSURVEILLANCE Ce guide donne les bonnes pratiques, les bons reflexes, les règles de l art, les questions à se poser et des

Plus en détail

III. Connectique et câblage réseaux

III. Connectique et câblage réseaux III. Connectique et Câblage des Réseaux Câblage et Connectique des Réseaux (1):L'application réseau est le programme informatique utilisant les capacités de communication du réseau : accès à des fichiers

Plus en détail

MESURES DE DILATOMETRIE SUR DEUX NUANCES D ACIER INOX : 1.4542 ET 1.4057 le 04/01/00

MESURES DE DILATOMETRIE SUR DEUX NUANCES D ACIER INOX : 1.4542 ET 1.4057 le 04/01/00 1 EIDGENÖSSISCHE TECHNISCHE HOCHSCHULE LAUSANNE POLITECNICO FEDERALE DI LOSANNA SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY LAUSANNE DEPARTEMENT DE MICROTECHNIQUE INSTITUT DE PRODUCTION MICROTECHNIQUE CH - 1015

Plus en détail

Appel à Propositions. Thème : «Couplage CFD / CAA»

Appel à Propositions. Thème : «Couplage CFD / CAA» Appel à Propositions CORAC Feuille de route Propulsion Thème : «Couplage CFD / CAA» Référence de l Appel Titre de l appel Personne à contacter responsable de l appel à proposition (AàP) Date de début du

Plus en détail

Mesures de PAR. Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse

Mesures de PAR. Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse Le rayonnement lumineux joue un rôle critique dans le processus biologique et chimique de la vie sur terre. Il intervient notamment dans sur les

Plus en détail

Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs.

Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs. Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs. Niveaux : quatrième, troisième, seconde et première S. Matériel : 2 capteurs piézométriques, Logiciel

Plus en détail

CENTRALE D ALARME SANS FILS

CENTRALE D ALARME SANS FILS CENTRALE D ALARME SANS FILS Cher client, Nous vous remercions d avoir fait l acquisition de notre appareil, avant de commencer son installation veuillez lire le mode d emploi joint et prenez note de ce

Plus en détail

LASER DOPPLER. Cependant elle n est pas encore utilisée en routine mais reste du domaine de la recherche et de l évaluation.

LASER DOPPLER. Cependant elle n est pas encore utilisée en routine mais reste du domaine de la recherche et de l évaluation. LASER DOPPLER INTRODUCTION La technique qui utilise l effet Doppler à partir d un faisceau laser est l une des seules qui permette d enregistrer en continu le reflet de la perfusion superficielle de tissus

Plus en détail

TP fibres optiques. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser. Précautions à prendre

TP fibres optiques. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser. Précautions à prendre TP fibres optiques Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité laser ATTENTION : la diode laser à 810 nm est puissante (50 mw). Pour des raisons de sécurité et de sauvegarde de la santé des yeux, vous

Plus en détail

Actions de réduction de bruit sur un moteur poids lourd

Actions de réduction de bruit sur un moteur poids lourd 10 Actions de réduction de bruit sur un moteur poids lourd Laurent Moulin, Renault VI, 99, route de Lyon, 69802 Saint Priest, e-mail : laurent.moulin@renaultvi.com D epuis 1974 à aujourd hui, la réglementation

Plus en détail

Microscopies en champ proche ou à sonde locale Gilles Parent

Microscopies en champ proche ou à sonde locale Gilles Parent Microscopies en champ proche ou à sonde locale Gilles Parent Nancy, 26 avril 2012 Introduction, historique STM (Scanning tunneling Microscope, microscope à effet tunnel électronique) : Binnig et Rohrer

Plus en détail

LeCroy. Recherche de défauts sur circuits logiques à l aide d oscilloscopes numériques

LeCroy. Recherche de défauts sur circuits logiques à l aide d oscilloscopes numériques LeCroy Recherche de défauts sur circuits logiques à l aide d oscilloscopes numériques Avec la constante évolution industrielle, les ingénieurs d études doivent aujourd hui caractériser en permanence de

Plus en détail

PRISE EN MAIN D UN OSCILLOSCOPE ANALOGIQUE OU NUMÉRIQUE. I : Principes généraux des oscilloscopes analogiques et numériques.

PRISE EN MAIN D UN OSCILLOSCOPE ANALOGIQUE OU NUMÉRIQUE. I : Principes généraux des oscilloscopes analogiques et numériques. PRISE EN MAIN D UN OSCILLOSCOPE ANALOGIQUE OU NUMÉRIQUE. L oscilloscope est l «œil» de l électronicien et permet de nombreuses mesures sur le ou les signaux étudiés : forme, contenu (composante continue,

Plus en détail