Evolution des techniques de CND par électromagnétisme et ultrasons pour un contrôle fiable des soudures

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Evolution des techniques de CND par électromagnétisme et ultrasons pour un contrôle fiable des soudures"

Transcription

1 Evolution des techniques de CND par électromagnétisme et ultrasons pour un contrôle fiable des soudures E. CRESCENZO a, A. PELLETIER a a IXTREM 7 rue du Verger SASSENAY RESUME: L une des évolutions marquante du CND des soudures ces dernières années a été de chercher à remplacer des techniques contraignantes comme les rayonnements ionisants, la magnétoscopie ou le ressuage pour réduire de façon significative le coût des contrôles et diminuer les risques pour la santé des travailleurs soumis aux radiations non ionisantes (électromagnétiques) et ionisantes. L ACFM (Alternating Current Field Measurement) [1] [2] commence à être utilisée pour remplacer la magnétoscopie ou le ressuage mais son niveau de sensibilité reste encore insuffisant pour couvrir tous les besoins dans le domaine. La technique TOFD (Time Of Fly Diffraction) [3] pour remplacer le contrôle par RX ou Rayons γ doit être elle aussi améliorée notamment pour la détection des défauts transversaux et/ou de surface. Dans un premier temps, nous avons mené une réflexion à la fois théorique et expérimentale sur la base de données de retour d expérience suite à des expertises et des résultats de programmes de recherche que nous avons réalisés concernant les améliorations possibles de ces deux techniques. Dans un second temps, nous nous sommes intéressés à développer une nouvelle technique mixte CF (Courants de Foucault) à flux nul et ACFM permettant de combler les limites de performance de l ACFM. Enfin, Nous allons également démontrer comment les ondes de Lamb et de surface en complément du TOFD constituent des moyens appropriés pour garantir une meilleure fiabilité des contrôles CND. MOTS-CLES : Ultrasons Ondes de Lamb Ondes de surface 1. REVUE RAPIDE DES TECHNIQUES APPLIQUEES AU CND DES ASSEMBLAGES SOUDES Généralités Les techniques CND ont beaucoup progressé ces dernières années en particulier les techniques ultrasonores (TOFD, phased array) et les techniques électromagnétiques (ACFM, Courants de Foucault multifréquence et pulsés). L imagerie CND constitue un outil d analyse indispensable pour faciliter l interprétation des signaux mais nécessite des moyens mécaniques quelques peu complexes et onéreux pour réaliser ces cartographies. Augmenter la rapidité des contrôles CND constitue une nécessité, ce en quoi les constructeurs de matériel proposent de travailler avec des barrettes de capteurs CF flexibles pour mieux épouser la forme de la pièce à contrôler. Les multitechniques typiquement association des techniques ultrasonores et CF déjà couramment utilisées dans l aéronautique se démocratisent et font leur apparition pour des contrôles de maintenance sur les installations pétrochimiques et chimiques. Avec la réduction des coûts des appareillages et l utilisation de logiciels d aide à l interprétation des données, les techniques ultrasons TOFD et phased array comme la technique ACFM sont de plus en plus utilisées et deviennent de plus en plus performantes. Le TOFD Le TOFD (Time Of Flight Diffraction) repose sur un principe [Fig.1] très différent du contrôle ultrasonore conventionnel, puisqu'en effet il exploite les phénomènes de diffraction générés par les bords des défauts. 1/9

2 On utilise généralement une paire de traducteurs fortement amortis fonctionnant en transmission que l on déplace parallèlement à l axe de la soudure à contrôler ou au défaut à expertiser. Le contrôle est effectué avec un gain en amplification important (proche du bruit de structure). En présence d un défaut, les extrémités de celui-ci diffractent les ondes ultrasonores émises par le premier traducteur. Ces ondes sont détectées par le second traducteur ainsi que l écho de fond et l onde latérale transmise sous la surface. Une image, représentant une coupe latérale de la soudure, est alors générée en temps réel. Le TOFD permet à la fois d'assurer la détection des hétérogénéités dans les soudures ou le matériau de base d'un équipement et délivre une appréciation quantitative de la hauteur réelle des défauts mis en évidence. Le TOFD est très adapté au suivi de défauts en service. L ACFM Figure 1 : Principe du TOFD La technique A.C.F.M a été développée à l'origine pour la recherche de fissures de fatigue dans les structures off-shore comme alternative à la magnétoscopie, ce qui présentait l'avantage de ne pas avoir besoin d'éliminer au préalable les sédiments marins qui se sont déposés avec le temps sur la structure. Cette technique [Fig.2] consiste à générer un champ magnétique par l'intermédiaire d'un courant induit et à mesurer la perturbation de ce champ lors du passage de la sonde au voisinage d'un défaut débouchant. Cette technique de contrôle est utilisable sans contact, ni agent de couplage. L examen peut être effectué sur toutes les surfaces accessibles à l'état brut de soudage revêtues ou pas et sur tous les types de soudures à condition d'utiliser la sonde adaptée. Son domaine de prédilection est toutefois l'examen en service de constructions soudées en acier au carbone (manèges, ponts roulants, grues, portiques portuaires, réservoirs, ponts, appareils à pression,...) afin de détecter et dimensionner les fissures de fatigue et en assurer leur suivi. Figure 2 : Principe de l ACFM 2/9

3 Contrôle ultrasonore «phased array» Contrairement aux ultrasons classiques qui utilisent des transducteurs mono élément, la technique «Phased-Array» (dérivée de l échographie médicale) que l on peut traduire par «barrette à excitation ultrasonore déphasée», est basée sur l exploitation des multiéléments. Les éléments piézo-électriques sont excités individuellement ou par groupe par une impulsion brève envoyée à différents intervalles de temps déterminés par la vitesse de propagation des ondes ultrasonores dans le matériau, la dimension des éléments, la distance de focalisation et l angle de réfraction choisis. Afin d émettre et de recevoir indépendamment et simultanément sur chacune des voies ultrasonores, ces capteurs sont connectés à des électroniques de pilotage spécifiques. Ces électroniques permettent également d appliquer des retards différents à l émission et à la réception sur chaque voie. Les éléments constituant la sonde sont ainsi pré-programmés pour générer globalement une forme et une direction de faisceau ultrasonore répondant aux contraintes d un examen ultrasonore spécifique. La commutation électronique d une sonde multi-éléments permet en général d obtenir les fonctions fondamentales [Fig.3] de contrôle de faisceau suivantes : le balayage électronique, le balayage sectoriel, la déflexion électronique, la focalisation (laquelle peut être dynamique) et l atténuation des lobes latéraux. Cette technique permet d envisager une diminution du temps de contrôle nécessaire à l inspection de grande surface ou longueur soudée pour la recherche d endommagement survenu en service (corrosion, endommagement par l hydrogène ) et permet d envisager le contrôle de pièces de géométrie complexe et de soudures à gros grains (structures austénitiques ). Cette technique délivre une image ultrasonore qui permet d assurer la traçabilité des contrôles effectués et qui facilite la comparaison des résultats obtenus lors d inspections périodiques. Figure 3 : Principe de la technique «Phased Array» 2. BILAN SUR LES PERFORMANCES ET LES VOIES POSSIBLES D AMELIORATION DES TECHNIQUES TOFD ET ACFM 3.1. La technique ACFM Avantages de cette technique : Technique rapide d exécution et relativement facile d interprétation Technique peu sensible à l effet de Lift-off Possibilité de travailler avec des entrefers sonde / pièce relativement importants selon la sensibilité recherchée (1à 3 mm en général). Technique permettant de détecter des défauts sous des revêtements peu épais (quelques mm) et non conducteur de l électricité. 3/9

4 Inconvénients de cette technique : Cette technique est moins sensible que les courants de Foucault et encore moins comparativement au ressuage et à la magnétoscopie. A titre d exemple, la limite de sensibilité de l ACFM se situe à la détection possible de défauts de longueur 5mm et d extension en profondeur 0,5mm alors que pour la magnétoscopie, cette limite se situe à la détection possible des défauts de longueur 0,5mm, extension en profondeur 0,1mm. La détection des défauts est directionnelle et la technique ne permet pas de détecter directement des défauts transversaux ; obligation d opérer selon deux scans perpendiculaires. Observation de signaux parasites dus aux effets de bords. Impossibilité de détecter des fissures continûment longue et uniforme. Possibilité d amélioration : Utiliser des capteurs à doubles détections selon deux directions perpendiculaires ou des barrettes de capteurs. Solution possible d amélioration de la sensibilité de détection en utilisant des sondes réceptrices montée en différentiel. Coupler une détection ACFM dans un sens à une détection par flux de fuite magnétique dans une direction perpendiculaire à condition que le matériau contrôlé soit ferromagnétique La technique TOFD Avantages de cette technique : Technique fiable pour la détection de défauts dans l épaisseur mais pas en surface. Technique précise pour mesurer l extension en profondeur des fissures. Détection possible des défauts même si l orientation n est pas favorable par rapport à la direction de propagation des ondes ultrasonores (ce qui n est pas le cas pour la technique US traditionnelle). Technique rapide mais compliquée en analyse, par contre, indépendante des caractéristiques géométriques du chanfrein de la soudure. Limitation du TOFD : Difficulté de détecter correctement des défauts transversaux ou des défauts localisés surtout en peau externe (zone morte évaluée à 2 à 3 mm selon le profil du bourrelet de soudure) et de façon moindre en peau interne. Faible rapport signal sur bruit. Interprétation difficile nécessitant l intervention d un expert. Technique parfois sensible à de très petits défauts pouvant conduire à l apparition de fausses alarmes. Améliorations possibles du TOFD : Compléter l analyse TOFD par une analyse pulse-écho en OT (ondes transversales) inclinée. Multiplier les analyses en ondes diffractées SH-SH et OL-SH. Analyse par la technique «back diffraction» c'est-à-dire analyse de l écho de diffraction tête ou pied de la fissure en mode pulse-écho : technique encore appelée «Tip Echo Method». Compléter les analyses en utilisant des transducteurs E-R séparés en mode TOFD d un même côté de la soudure. Principales erreurs possibles lors de la mise en œuvre du TOFD : Gain non approprié (trop haut ou trop faible), réglage des «portes» d analyse de signaux incorrects, couplage insuffisant des transducteurs, mauvais réglage de la distances entre les émetteurs et les récepteurs de part et d autre du cordon de soudure. 3. PROPOSITIONS D AMELIORATION 4.1. Technique de surface Indépendamment des améliorations mentionnées ci-avant, nous proposons une technique hybride ACFM CF à flux nul. 4/9

5 La technique électromagnétique à flux nul appelée «self-nulling electromagnetic technique» consiste, par un certain nombre d artifices et notamment par blindage ou électroniquement, de créer un espace au droit du ou des récepteur(s) où le champ magnétique de couplage avec l émetteur est pratiquement nul. L intérêt de cette technique est, en autre, de pouvoir remplacer le récepteur de type bobine par un capteur magnétique très sensible typiquement une magnétorésistance à effet géant qui augmente considérablement la détection des défauts en profondeur [4]. L avantage de cette technologie hybride est d associer les avantages des deux procédés en réduisant leurs inconvénients respectifs. Ci-après nous présentons les premiers résultats obtenus avec cette nouvelle technologie. Exemples de résultats obtenus avec ce nouveau type de sonde CF Pour réaliser les essais de démonstration de performance, nous avons utilisé un échantillon de plaques soudées d épaisseur 5mm dont le cordon de soudure est arasé et présente une fissure longitudinale plus ou moins continue. Volontairement, nous avons laissé en place le spectre magnétique du défaut obtenu après contrôle magnétoscopique afin de mieux visualiser la morphologie de cette fissure ; ainsi qu un échantillon de plaques soudées d épaisseur 5 mm, le cordon de soudure étant resté à l état brut et présente une petite fissure transversale en forme de virgule. Figure 4 : Spectre magnétique de la fissure longitudinale Figure 5 : Spectre magnétique de la fissure transversale Figure 6 : Photo montrant une vue générale du moyen de contrôle CF : plateforme multitechnique ZENIX CF/US, PC portable et sonde CF 5/9

6 Signal de la fissure longitudinale Signal de la fissure transversale Lift Off Lift Off Figure 7 : Visualisation en plan d impédance du signal de la fissure longitudinale Figure 8 : Visualisation en plan d impédance du signal de la fissure transversale C E F A D B Figure 9 : Représentation des composantes X, Y du signal CF obtenue par balayage le long de la soudure Avant et après la fissure longitudinale zone A et B, le capteur est électromagnétiquement équilibré. En zone D, nous observons un déséquilibre dû à la présence de la fissure qui s accompagne des traditionnels signaux d entrée C et de fin F de la fissure ou parties de fissure (signal E), étant donné que celle-ci est plus ou moins discontinue. On remarque également que la déviation observée par rapport aux références de seuil A et B n est pas constante, ce qui signifie que la fissure n a pas une extension en profondeur constante Technique complémentaire au TOFD Comme nous l avons déjà mentionné ci-avant, l une des priorités pour améliorer les performances du TOFD est de pouvoir détecter de façon fiable les défauts à la surface externe de la pièce. Pour ce faire, nous avons retenu deux solutions techniques pour compléter la détection TOFD : 6/9

7 La génération d onde ultrasonore de surface par transducteur piézoéletrique à couplage sec ou sans contact par EMAT (Electromagnetic Acoustic Transducer). La génération d onde de Lamb ou d ondes guidées SH. Il faut rappeler que la mise en œuvre d une technique de contrôle par ondes de surface est contraignante en ce sens que l on ne peut pas utiliser facilement un couplant au risque de créer des fausses indications ou de ne pas relever les échos de défaut suite à un amortissement important des ondes de Rayleigh essentiellement dû à l amoncellement de couplant à proximité du transducteur. L utilisation des ondes de Lamb, quant à elle, est beaucoup moins sensible à cet effet et de plus les ondes de Lamb permettent de détecter tous les défauts quelque soit leur situation en profondeur. Résultats obtenus avec chacune des deux technologies mentionnées ci-avant : Matériel utilisé : Plateforme multitechnique ZENIX CF / US ; PC portable ; Ensemble de transducteurs ondes de Rayleigh à couplage sec et EMAT ; Transducteur à angle variable pour générer des ondes de Lamb. Figure 10 : Contrôle par ondes de surface en utilisant un transducteur piézocomposite à couplage sec Figure 11 : Contrôle par ondes de surface en utilisant un transducteur EMAT Figure 12 : Contrôle US en ondes de Lamb 7/9

8 Fenêtre d analyse Figure 13 : Signal de la fissure longitudinale obtenue avec un transducteur piézocomposite à couplage sec Figure 14 : Signal de la fissure longitudinale obtenue avec un transducteur EMAT Figure 15: Signal de la fissure obtenue avec un transducteur ondes de Lamb Nota : pour les ondes de Lamb, il est nécessaire de sélectionner correctement le mode de propagation en utilisant un système de filtres hardware et software (fenêtre analyse spectrale en haut et à droite de l oscillogramme 4. CONCLUSIONS Dans la première partie du document, nous avons essayé d être plus exhaustif que possible concernant les méthodes de contrôle non destructif actuelles pour l examen des cordons de soudure et des zones affectées thermiquement associées. Cette analyse montre que l utilisateur dispose d un panel de techniques qu il convient d adapter à son besoin. Par exemple la technique ACFM, malgré son manque de sensibilité, semble suffisante pour la plupart des examens sur structures pétrochimiques et offshores, comme d ailleurs le TOFD, sans y ajouter systématiquement une analyse complémentaire en pulse écho par ondes transversales inclinées. Les possibilités d améliorations de ces deux techniques sont identifiées, mais certaines d entre elles sont encore au stade de développement. La technique ACFM à flux nul semble être une nouvelle solution technique attractive qu il faut continuer d investiguer, comme les techniques ultrasons par ondes de Rayleigh et ondes de Lamb 8/9

9 Références: [1] L. Laenen ; M. Lugg Inspection des soudures de fond de réservoirs au moyen de la technique ACFM avec sondes multiéléments [2] Daniel Lichau ACFM Inspection International Inc. Safety, quality and expediency [3] G. Baskaran, Krishnan Balasubramaniam, C.V. Krishnamurthy Inspection using shear wave time of flight diffraction (S-TOFD) technique CP820, Review of Quantitative Nondestructive Evaluation Vol.25, ed by D. O Thomson and D. E Chimenti [4] Buzz Wincheski and Min Namkung Development of very low frequency self-nulling probe for inspection of thick layered aluminium structures NASA Langely Research Center Hampton VA /9

Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie

Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie Fiche thématique A01 Les techniques alternatives au ressuage et à la magnétoscopie Cette fiche liste les techniques qui peuvent

Plus en détail

Journée d information du 22 novembre 2011 COPYRIGHT

Journée d information du 22 novembre 2011 COPYRIGHT Enjeux et objectifs du projet 1 Réduire les pressions environnementales et les risques potentiels pour la santé des opérateurs ainsi que la pénibilité des tâches Visé 20 à 30% de réduction d énergie, produits

Plus en détail

CIVA PLATEFORME DE SIMULATION POUR LE CND

CIVA PLATEFORME DE SIMULATION POUR LE CND CIVA PLATEFORME DE SIMULATION POUR LE CND Lundis de la Mécanique à Cadarache Samuel Legoupil 8 avril 2013 CEA 8 avril 2013 PAGE 1 SOMMAIRE Le Contrôle Non Destructif Apports de la simulation pour les CND

Plus en détail

ACFM & AMIGO ACFM & AMIGO

ACFM & AMIGO ACFM & AMIGO ACFM & AMIGO 1 Principe de base de l ACFM Alternating Current Field Measurment (ACFM) ACFM est une technique basée sur la mesure absolue du champ magnétique en surface qui est produit par un champ magnétique

Plus en détail

ECHOGRAPHE ET CAPTEUR. D.I.U. d Echocardiographie module 1

ECHOGRAPHE ET CAPTEUR. D.I.U. d Echocardiographie module 1 ECHOGRAPHE ET CAPTEUR D.I.U. d Echocardiographie module 1 Plan Généralités Capteur Echographe Traitement du signal Stockage Transport Généralités Historique the blue goose 1970 180 cm Généralités Historique

Plus en détail

DIXO 1000 EMAT - PIEZO

DIXO 1000 EMAT - PIEZO DIXO 1000 EMAT - PIEZO Système de contrôle par ultrasons haut de gamme, extrêmement compact : Dimensions : 224 188 37 mm ; Poids : 1,3 Kg ; 8 heures d autonomie de fonctionnement. Cet équipement a été

Plus en détail

ETUDE PAR SIMULATION SUR LA DETECTION DE DEFAUTS DANS UN RESEAU DE RETASSURES

ETUDE PAR SIMULATION SUR LA DETECTION DE DEFAUTS DANS UN RESEAU DE RETASSURES ETUDE PAR SIMULATION SUR LA DETECTION DE DEFAUTS DANS UN RESEAU DE RETASSURES Souad BANNOUF*, Sébastien LONNE*, Fabrice FOUCHER*, Jérôme DELEMONTEZ**, Laetitia CHAPPAZ** *EXTENDE, 15 Avenue Emile Baudot,

Plus en détail

Utilisation des matériaux magnétostrictifs filaires comme capteurs de mesure de champ magnétique

Utilisation des matériaux magnétostrictifs filaires comme capteurs de mesure de champ magnétique Utilisation des matériaux magnétostrictifs filaires comme capteurs de mesure de champ magnétique Eric CRESCENZO 1 Evagelos HRISTOFOROU 2 1) IXTREM 9 rue Edouard Denis Baldus, F-711 CHALON SUR SAONE Tél

Plus en détail

E. Crescenzo (IXTREM - 9 rue Edouard Denis Baldus Chalon Sur Saône

E. Crescenzo (IXTREM - 9 rue Edouard Denis Baldus Chalon Sur Saône EVOLUTION DES TECHNIQUES MAGNETIQUES, ELECTROMAGNETIQUES ET LASER POUR LES CONTROLES EN FABRICATION, EN INSPECTION ET POUR LA SURVEILLANCE DES EQUIPEMENTS SOUS PRESSION. EVOLUTION OF MAGNETIC, ELECTROMAGNETIC

Plus en détail

Caractérisation de défauts par Magnétoscopie, Ressuage, Courants de Foucault

Caractérisation de défauts par Magnétoscopie, Ressuage, Courants de Foucault Page 1 25 octobre 2012 Journée «Contrôle non destructif et caractérisation de défauts» Caractérisation de défauts par Magnétoscopie, Ressuage, Courants de Foucault Henri Walaszek sqr@cetim.fr Tel 0344673324

Plus en détail

JOURNEE TECHNIQUE AFIAP du 15 Mai 2014

JOURNEE TECHNIQUE AFIAP du 15 Mai 2014 JOURNEE TECHNIQUE AFIAP du 15 Mai 2014 Introduction des méthodes CND innovantes au service de la Catherine HERVE; Henri WALASZEK; Mohammed CHERFAOUI CETIM Page 1 Plan de la présentation Les méthodes CND

Plus en détail

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 1 EMISSION THERMIQUE DE LA MATIERE 2 1.1 LE RAYONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE 2 1.2 LES CORPS NOIRS 2 1.3 LES CORPS GRIS 3 2 APPLICATION A LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 4 2.1 DISPOSITIF

Plus en détail

Contrôle Non Destructif C.N.D.

Contrôle Non Destructif C.N.D. Contrôle Non Destructif C.N.D. 16 Principales techniques Particules magnétiques Pénétrants 7% Autres 7% 6% Ultrasons 30% Objets divers Pétrochimique 15% 10% Aérospatial 25% Courants de Foucault 10% Autres

Plus en détail

Z-SCOPE V5. ANALYSEUR D IMPEDANCE SUR PORT USB destiné au contrôle non destructif

Z-SCOPE V5. ANALYSEUR D IMPEDANCE SUR PORT USB destiné au contrôle non destructif Z-SCOPE V5 ANALYSEUR D IMPEDANCE SUR PORT USB destiné au contrôle non destructif Fonctionnalités Générateur d un signal d excitation sinusoïdal de fréquence variable jusqu à 100 khz Mesure d un signal

Plus en détail

CONTRÔLE D'UNE AUBE DE RÉACTEUR

CONTRÔLE D'UNE AUBE DE RÉACTEUR ACTIVITE ITEC TP 9 Durée : 2h Centre d intérêt : CONTROLE NON DESTRUCTIF CONTRÔLE D'UNE AUBE DE RÉACTEUR DE MIRAGE 2000 BA133 COMPETENCES TERMINALES ATTENDUES NIVEAU D ACQUISITION 1 2 3 * Moyens pour réaliser

Plus en détail

CURSUS DE FORMATION RECOMMANDE POUR LE PASSAGE DES CERTIFICATIONS COFREND EN MAGNETOSCOPIE

CURSUS DE FORMATION RECOMMANDE POUR LE PASSAGE DES CERTIFICATIONS COFREND EN MAGNETOSCOPIE 63 CURSUS DE FORMATION RECOMMANDE POUR LE PASSAGE DES CERTIFICATIONS COFREND EN MAGNETOSCOPIE NIVEAU 1 Stage MT1 (N 401) NIVEAU 2 Accès direct + Stage MT TP (404P) (recommandé) + 1 mois minimum d'expérience

Plus en détail

CONTRÔLES NON DESTRUCTIFS ESSAIS MÉCANIQUES INSPECTIONS GARANTIR L INTÉGRITÉ DE VOS INSTALLATIONS INDUSTRIELLES

CONTRÔLES NON DESTRUCTIFS ESSAIS MÉCANIQUES INSPECTIONS GARANTIR L INTÉGRITÉ DE VOS INSTALLATIONS INDUSTRIELLES CONTRÔLES NON DESTRUCTIFS ESSAIS MÉCANIQUES INSPECTIONS GARANTIR L INTÉGRITÉ DE VOS INSTALLATIONS INDUSTRIELLES CSI IDENTIFIE ET MET EN ŒUVRE LES MEILLEURES TECHNIQUES DE CONTRÔLES ADAPTÉES À VOS BESOINS

Plus en détail

Un logiciel dédié à l affichage et l archivage de données CND

Un logiciel dédié à l affichage et l archivage de données CND Un logiciel dédié à l affichage et l archivage de données CND Auteurs : JP Chambard*, A Huser*, V Chalvidan* E.Crescenzo** *HOLO3 7 rue du général Cassagnou, FR-68300 Saint Louis, tel +33-3-89-69-82-08

Plus en détail

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE. Examen du Tronc Commun sous forme de QCM. Janvier 2012 14 h à 16 h

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE. Examen du Tronc Commun sous forme de QCM. Janvier 2012 14 h à 16 h ANNEE UNIVERSITAIRE 2011-2012 DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE Examen du Tronc Commun sous forme de QCM Janvier 2012 14 h à 16 h Les modalités de contrôle se dérouleront cette année sous forme

Plus en détail

TABLE DES MATIERES INTRODUCTION OBJECTIFS I. LA CHAÎNE ECHOGRAPHIQUE

TABLE DES MATIERES INTRODUCTION OBJECTIFS I. LA CHAÎNE ECHOGRAPHIQUE TABLE DES MATIERES INTRODUCTION OBJECTIFS I. LA CHAÎNE ECHOGRAPHIQUE A. LA SONDE 1. Composition de la sonde 2. Principe de fonctionnement 3. Les types de sondes B. L ORDINATEUR C. LES MOYENS D IMPRESSION

Plus en détail

DIU Echographie - Région Sud-Est - Tronc Commun. DIU Echographie - Région Sud-Est - Tronc Commun. Bases de l'echographie - Michel Dauzat

DIU Echographie - Région Sud-Est - Tronc Commun. DIU Echographie - Région Sud-Est - Tronc Commun. Bases de l'echographie - Michel Dauzat Quatrième partie : la construction de l image échographique. 75 76 Le schéma de principe d un appareil d échographie est simple : une horloge fournit une référence temporelle, donnant le départ des impulsions

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE : AIDE AU STATIONNEMENT

DOSSIER TECHNIQUE : AIDE AU STATIONNEMENT Educauto.org 20-01-05, Jean REYNAUD, Lycée JC Aubry, Bourgoin-Jallieu (38) Page 1 sur 7 DOSSIER TECHNIQUE : AIDE AU STATIONNEMENT Introduction Garer son véhicule, effectuer une manœuvre en toute sécurité,

Plus en détail

Contrôle Non Destructif par les Méthodes Acoustique

Contrôle Non Destructif par les Méthodes Acoustique Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique Centre universitaire de Aïn Temouchent Contrôle Non Destructif par les Méthodes Acoustique S. Hebri La 1 ére Journée d Etude sur les

Plus en détail

AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE

AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE Le test statique est un moyen très connu pour évaluer les moteurs électriques. Cependant, si un moteur ne peut pas être arreté,

Plus en détail

Process de certification CEM des ASI forte puissance

Process de certification CEM des ASI forte puissance Process de certification CEM des ASI forte puissance Méthodologie appliquée au laboratoire CEM de All content in this presentation is protected 2008 American Power Conversion Corporation Agenda Les produits

Plus en détail

NOTE D APPLICATIONS AN141010. Mesure de l épaisseur des parois métalliques épaisses par la méthode des courants de Foucault

NOTE D APPLICATIONS AN141010. Mesure de l épaisseur des parois métalliques épaisses par la méthode des courants de Foucault SCIENSORIA NOTE D APPLICATIONS AN141010 Mesure de l épaisseur des parois métalliques épaisses par la méthode des courants de Foucault 1 Introduction Pour la mesure des épaisseurs métalliques, les méthodes

Plus en détail

GÉNÉRALITÉS SUR LES TECHNIQUES D EXPLORATION ULTRASONIQUE EN MÉDECINE VASCULAIRE : «TECHNIQUES ANGIOSONOLOGIQUES»

GÉNÉRALITÉS SUR LES TECHNIQUES D EXPLORATION ULTRASONIQUE EN MÉDECINE VASCULAIRE : «TECHNIQUES ANGIOSONOLOGIQUES» GÉNÉRALITÉS SUR LES TECHNIQUES D EXPLORATION ULTRASONIQUE EN MÉDECINE VASCULAIRE : «TECHNIQUES ANGIOSONOLOGIQUES» (DOPPLER CONTINU, DOPPLER PULSÉ, ÉCHO-DOPPLER COULEUR) Les deux principales modalités d'exploitation

Plus en détail

Imagerie échographique ultrarapide et élasticité Vers une rhéologie temps réel du corps humain.

Imagerie échographique ultrarapide et élasticité Vers une rhéologie temps réel du corps humain. Imagerie échographique ultrarapide et élasticité Vers une rhéologie temps réel du corps humain. Mickael Tanter (LOA, ESPCI) Résumé Lors de son séminaire Mickael Tanter nous a parlé d une nouvelle technique

Plus en détail

La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan

La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan - Généralités Deux spécialités se distinguent : - La détection pour les Investigations Complémentaires - La valorisation

Plus en détail

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE. Examen du Tronc Commun sous forme de QCM. Mardi 5 janvier 2010 14 h à 16 h

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE. Examen du Tronc Commun sous forme de QCM. Mardi 5 janvier 2010 14 h à 16 h ANNEE UNIVERSITAIRE 2009-2010 DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE D ECHOGRAPHIE Examen du Tronc Commun sous forme de QCM Mardi 5 janvier 2010 14 h à 16 h Les modalités de contrôle se dérouleront cette année sous

Plus en détail

Les nouvelles techniques de contrôle non destructif: un atout pour votre entreprise

Les nouvelles techniques de contrôle non destructif: un atout pour votre entreprise Lundi de la mécanique 8 avril 2013 CEA Cadarache Page 2 JT 06/06/2012t Les nouvelles techniques de contrôle non destructif: un atout pour votre entreprise Henri Walaszek Pôle EPI Expert référent CND Page

Plus en détail

Les rails passés à la loupe. Examen des rails: Mesure de rails Conduite et supervision des travaux Contrôle de véhicule Conseil

Les rails passés à la loupe. Examen des rails: Mesure de rails Conduite et supervision des travaux Contrôle de véhicule Conseil Les rails passés à la loupe Examen des rails: Mesure de rails Contrôle de véhicule Inspection de rails Maintenance et sécurité pour vos rails Nous examens we care for rails Les voies de chemin de fer sont

Plus en détail

LES FIBRES OPTIQUES : UN NOUVEL OUTIL POUR LE GENIE CIVIL

LES FIBRES OPTIQUES : UN NOUVEL OUTIL POUR LE GENIE CIVIL LCPC Instrumentation et Mesures sur Chantier CFMSG - 18 Septembre 2002 LES FIBRES OPTIQUES : UN NOUVEL OUTIL POUR LE GENIE CIVIL JM. Caussignac Le Risque et le Génie Civil - F.O.-ENPC 3/02/00 1 Sommaire

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION ) Caractéristiques techniques des supports. L infrastructure d un réseau, la qualité de service offerte,

Plus en détail

Compatibilité Électromagnétique

Compatibilité Électromagnétique Compatibilité Électromagnétique notions générales et applications à l électronique de puissance Ir. Stéphane COETS 18 mai 2005 Journée d étude en Électronique de Puissance 1 Plan de l exposé La Compatibilité

Plus en détail

Câble optique et connectique. Appareils existants pour la caractérisation des systèmes optiques (Contrôle, dépannage et mesures)

Câble optique et connectique. Appareils existants pour la caractérisation des systèmes optiques (Contrôle, dépannage et mesures) Appareils existants pour la caractérisation des systèmes optiques (Contrôle, dépannage et mesures) Câble optique et connectique Connection fibre à fibre ou connecteur à ferrule: Exemples de connecteurs

Plus en détail

Contrôle non destructif par thermographie infrarouge stimulée : Principe et exemples d applications. par Jean - Luc Bodnar

Contrôle non destructif par thermographie infrarouge stimulée : Principe et exemples d applications. par Jean - Luc Bodnar Journée Green Testing Saint Louis 22 novembre 2012 Contrôle non destructif par thermographie infrarouge stimulée : Principe et exemples d applications par Jean - Luc Bodnar Groupe de Recherche En Sciences

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DE CAPTEURS MAGNETIQUES A BASE DE NANO-COMPOSANTS POUR LE CONTRÔLE NON-DESTRUCTIF

DEVELOPPEMENT DE CAPTEURS MAGNETIQUES A BASE DE NANO-COMPOSANTS POUR LE CONTRÔLE NON-DESTRUCTIF DEVELOPPEMENT DE CAPTEURS MAGNETIQUES A BASE DE NANO-COMPOSANTS POUR LE CONTRÔLE NON-DESTRUCTIF N.Sergeva-Chollet 1, J.-M.Decitre 1, H.Jaffres 2, F. Nguyen Van Dau 2,3, Y.Lemaître 2,3, J.Moulin 4, F.Alves

Plus en détail

Les rails du métro sous le regard des courants de Foucault. de voie. Ce dispositif à poste fixe mesure. court-circuit qui actionne un relais.

Les rails du métro sous le regard des courants de Foucault. de voie. Ce dispositif à poste fixe mesure. court-circuit qui actionne un relais. Solutions MESURES PHYSIQUES Les rails du métro sous le regard des courants de Foucault Détecter un rail cassé, c est bien. Mais prévenir ce type de défaut majeur, avant la rupture, c est mieux. Et si le

Plus en détail

Image fœtale en écho obstétrique

Image fœtale en écho obstétrique ECHOGRAPHIE DEFINITION -L'échographie est une technique d'imagerie médicale qui utilise des ultrasons. -Ce nom désigne à la fois l'acte médical et l'image qui en résulte. -Examen échographique rapide et

Plus en détail

Le sondeur monofaisceau :

Le sondeur monofaisceau : Le sondeur monofaisceau : Un sondeur monofaisceau classique (de type sondeur de navigation par exemple), émet un signal acoustique vers le fond et analyse l écho retour. L instant de détection se traduit

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 1 CADRE 47/2

FICHE TECHNIQUE N 1 CADRE 47/2 FICHE TECHNIQUE N 1 CADRE 47/2 Cadre 47/2 : enchaînements dans le carré central La direction technique de la fédération vous propose une série de fiches dédiées au cadre 47/2. Les situations de jeu proposées

Plus en détail

Mesure de Température par Caméra Infrarouge

Mesure de Température par Caméra Infrarouge Mesure de Température par Caméra Infrarouge INTRODUCTION La caméra infrarouge capte au travers d un milieu transmetteur (ex : l atmosphère) les rayonnements émis par une scène thermique. Le système radiométrique

Plus en détail

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction :

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction : Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4 ème Maths 3+Tech I- Introduction : En laissant l œil semi-ouvert lors de la réception de la lumière on observe des annaux alternativement brillants et

Plus en détail

Exemples de formations

Exemples de formations Exemples de formations CRITT Mécanique & Composites Espace Clément Ader Rue Caroline Aigle 31400 Toulouse Tél. : 33 (0)5 61 17 10 00 Fax : 33 (0)5 61 17 10 02 E-mail : critt-meca@critt.net Site web : www.mecanique-composite.com

Plus en détail

GE Inspection Technologies. Phasor XS. Appareil de recherche de défauts par ultrasons, portable, à technologie conventionnelle et phased array

GE Inspection Technologies. Phasor XS. Appareil de recherche de défauts par ultrasons, portable, à technologie conventionnelle et phased array GE Inspection Technologies Phasor XS TM Appareil de recherche de défauts par ultrasons, portable, à technologie conventionnelle et phased array GE Inspection Technologies Un produit phare en matière d

Plus en détail

N.T. C Formatio ns 1

N.T. C Formatio ns 1 1 LA RETRODIFFUSION: La rétrodiffusion consiste à mesurer le temps mis par une impulsion lumineuse pour aller et revenir dans la liaison. L atténuation est le rapport entre la lumière envoyée et la lumière

Plus en détail

Optimisation de la performance. d un processus d usinage à commande numérique

Optimisation de la performance. d un processus d usinage à commande numérique Jacques ALEXIS 20 Novembre 2001 Optimisation de la performance d un processus d usinage à commande numérique 1 Exposé du problème à résoudre L exemple utilisé pour cette présentation a été présenté par

Plus en détail

Test & Diagnostic des câbles intégré

Test & Diagnostic des câbles intégré Test & Diagnostic des câbles intégré DAC 0,1 Hz Sinus 0,1 Hz CR TDS NT Deux formes de tension éprouvées dans un seul appareil Contrôle VLF des câbles selon les normes avec diagnostic DP Diagnostic DP non

Plus en détail

Sonde Courant de Foucault à capteurs magnétiques pour le contrôle de matériaux magnétiques

Sonde Courant de Foucault à capteurs magnétiques pour le contrôle de matériaux magnétiques Sonde Courant de Foucault à capteurs magnétiques pour le contrôle de matériaux magnétiques B. Marchand, JM. Decitre, CEA LIST, France T. Sollier, G. Cattiaux, IRSN/DSR/SAMS, Fontenay-aux-Roses, France

Plus en détail

Le polissage par laser

Le polissage par laser B U L L E T I N T E C H N I Q U E N 4 1 B U L L E T I N T E C H N I Q U E N 4 1 Le polissage par laser Contexte Un traitement de surface est généralement réalisé dans le but d améliorer les caractéristiques

Plus en détail

Les humains éliminent le risque d erreur humaine. Un nouveau type de technologie d inspection Mentor EM avec Mentor Create.

Les humains éliminent le risque d erreur humaine. Un nouveau type de technologie d inspection Mentor EM avec Mentor Create. Les humains éliminent le risque d erreur humaine. Un nouveau type de technologie d inspection Mentor EM avec Mentor Create. Plus d expérience lors de chaque inspection. L expertise entre vos mains. GE

Plus en détail

La thermographie infrarouge. dans les conduits de précontrainte de la poutre du VIPP de Merlebach

La thermographie infrarouge. dans les conduits de précontrainte de la poutre du VIPP de Merlebach La thermographie infrarouge de la poutre du VIPP de Merlebach Page 2/19 Principes TIR et caméra Tout matériau émet des ondes électromagnétiques : il rayonne. Les ondes se caractérisent par leur énergie

Plus en détail

COLLOQUE NATIONAL de la PERFORMANCE INDUSTRIELLE

COLLOQUE NATIONAL de la PERFORMANCE INDUSTRIELLE COLLOQUE NATIONAL de la PERFORMANCE INDUSTRIELLE Analyse vibratoire expérimentale : outil de surveillance et de diagnostic Dr Roger SERRA ENIVL / LMR 1 Contexte (1/2) Première publication de la charte

Plus en détail

Un «classique» à nouveau en pointe dans sa version 5

Un «classique» à nouveau en pointe dans sa version 5 Logiciel de monitorage de spectre Un «classique» à nouveau en pointe dans sa version 5 Le logiciel de monitorage de spectre est le cœur du progiciel des systèmes de monitorage et de gestion de spectre

Plus en détail

Propriétés ondulatoires du son

Propriétés ondulatoires du son Propriétés ondulatoires du son But de la manipulation : Illustrer le caractère ondulatoire du son. Introduction : Pour se convaincre que le son est une onde, il suffit de montrer que son comportement est

Plus en détail

Cours n 15 : Champ magnétique

Cours n 15 : Champ magnétique Cours n 15 : Champ magnétique 1) Champ magnétique 1.1) Définition et caractérisation 1.1.1) Définition Comme nous l avons fait en électrostatique en introduisant la notion de champ électrique, on introduit

Plus en détail

Intervention notable sur colonne de grande hauteur

Intervention notable sur colonne de grande hauteur A.F.I.A.P. Association française des ingénieurs en appareils à pression Intervention notable sur colonne de grande hauteur Xavier LEBLANC Responsable Inspection GRANDE PAROISSE Gd Quevilly Jean-Noël SIMIER

Plus en détail

4. Microscopie électronique à balayage

4. Microscopie électronique à balayage 4. Microscopie électronique à balayage 4.1. Principe de formation des images en MEB 4.2. Mise en œuvre 4.3. Les différents modes d imagerie 4.4. Les différents types de contraste 4.5. Performances 4.5.1.

Plus en détail

L USAGE DES DRONES POUR LE CONTROLE NON DESTRUCTIF

L USAGE DES DRONES POUR LE CONTROLE NON DESTRUCTIF L USAGE DES DRONES POUR LE CONTROLE NON DESTRUCTIF Yoann JOBARD Société AIR MARINE, 1 allée Jean Rostand, 33 650 MARTILLAC, France yoann.jobard@air-mairne.fr Les Journées COFREND 20 22 mai 2014, Palais

Plus en détail

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient

cpgedupuydelome.fr -PC Lorient Première partie Modèle scalaire des ondes lumineuses On se place dans le cadre de l optique géométrique 1 Modèle de propagation 1.1 Aspect ondulatoire Notion d onde électromagnétique On considère une onde

Plus en détail

Comparaison de capteurs à effet Hall à verrouillage bipolaire avec et sans stabilisation par hacheur

Comparaison de capteurs à effet Hall à verrouillage bipolaire avec et sans stabilisation par hacheur Comparaison de capteurs à effet Hall à verrouillage bipolaire avec et sans stabilisation par hacheur Des résultats d essai montrent qu il est possible d obtenir des performances notablement plus élevées

Plus en détail

Les Entretiens Jacques Cartier Traitement thermique robotisé in situ appliqué à la réparation de turbines hydrauliques Eric Boudreault, Bruce Hazel Novembre 2013 Contact: boudreault.eric@ireq.ca 1 Plan

Plus en détail

Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie

Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie Comparaison des technologies de soudage à haute densité d énergie 2 ème Séminaire Bodycote / Air Liquide 14 15 octobre 2010 Peggy Gressel Historique Sommaire Domaines d utilisation Le soudage plasma Le

Plus en détail

Analyses thermiques par Thermographie Infra Rouge

Analyses thermiques par Thermographie Infra Rouge Analyses thermiques par Thermographie Infra Rouge INTRODUCTION L'objectif de ce TP consiste à se familiariser avec l'utilisation d'une caméra Infra-rouge et d'en définir les domaines d'utilisation à travers

Plus en détail

MISE A JOUR DE L ANNEXE TECHNIQUE Norme NF EN ISO/CEI 17025 v2005

MISE A JOUR DE L ANNEXE TECHNIQUE Norme NF EN ISO/CEI 17025 v2005 Date de révision : MISE A JOUR DE L ANNEXE TECHNIQUE Norme NF EN ISOCEI 17025 v2005 L accréditation concerne les prestations réalisées par : LCIE Groupe 1 - Fontenay aux Roses 33, avenue du Général Leclerc

Plus en détail

Matériaux II travaux pratiques

Matériaux II travaux pratiques Matériaux II travaux pratiques Détermination des contraintes résiduelles dans un assemblage soudé GC4 printemps 2015 C. Dénéréaz, 02.2015 1 Partie théorique Définition Un état de contrainte existant dans

Plus en détail

Prospections géophysiques adaptées au socle

Prospections géophysiques adaptées au socle Prospections géophysiques adaptées au socle Viviane BORNE Sommaire 1 - La prospection électromagnétique VLF 2 - La tomographie électrique 3 - Les nouvelles prospections à mettre en oeuvre 2 Prospection

Plus en détail

USM Vision 1.2 Solution complète de contrôle pour soudures pour augmenter la productivité dans la fabrication des nouveaux tuyaux d usage industriel

USM Vision 1.2 Solution complète de contrôle pour soudures pour augmenter la productivité dans la fabrication des nouveaux tuyaux d usage industriel GE Measurement & Control NEW USM Vision 1.2 Solution complète de contrôle pour soudures pour augmenter la productivité dans la fabrication des nouveaux tuyaux d usage industriel 16/128 16/128 16/128 Scan

Plus en détail

MESUREUR DE CHAMP MAGNETIQUE

MESUREUR DE CHAMP MAGNETIQUE MESUREUR DE CHAMP MAGNETIQUE NOUVEAU : IMAGMETER Ce mesureur de champ magnétique tangentiel et d induction résiduelle intègre la fonction balisage de zone à risque électromagnétique Produit IXTREM compact,

Plus en détail

Acquisition. d une centrale de surveillance des températures CAHIER DES CHARGES. Maître de l'ouvrage :

Acquisition. d une centrale de surveillance des températures CAHIER DES CHARGES. Maître de l'ouvrage : Acquisition d une centrale de surveillance des températures CAHIER DES CHARGES Maître de l'ouvrage : INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Etablissement public à caractère Scientifique et Technologique

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE du contrôleur de sonde Lambda DigiLSU

FICHE TECHNIQUE du contrôleur de sonde Lambda DigiLSU FICHE TECHNIQUE du contrôleur de sonde Lambda DigiLSU Ce module de contrôle de sonde Lambda large bande utilise les sondes Lambda Bosch LSU 4.9 pour mesurer la richesse des moteurs. C'est un module très

Plus en détail

Radiographie Industrielle Etat de l Art et Alternatives Des exemples. ASN Orléans 01/04/2011 www.cofrend.com

Radiographie Industrielle Etat de l Art et Alternatives Des exemples. ASN Orléans 01/04/2011 www.cofrend.com Radiographie Industrielle Etat de l Art et Alternatives Des exemples 1 Contexte Rappels sur les techniques selon les longueurs d ondes Etat de l art de la Radiographie Numérique Quelques éléments de compréhension

Plus en détail

L oscilloscope Cathodique

L oscilloscope Cathodique Modèle de compte-rendu de TP L oscilloscope Cathodique Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement en temps que compte-rendu

Plus en détail

L'apport de la simulation numérique 3D pour la CEM : méthodologie & perspectives. Benoît MARTIN Dept. Formation & Ingénierie be.martin@emitech.

L'apport de la simulation numérique 3D pour la CEM : méthodologie & perspectives. Benoît MARTIN Dept. Formation & Ingénierie be.martin@emitech. L'apport de la simulation numérique 3D pour la CEM : méthodologie & perspectives Benoît MARTIN Dept. Formation & Ingénierie be.martin@emitech.fr Cycle en V de développement d un produit Couts Délais Qualité

Plus en détail

Les ondes au service du diagnostic médical

Les ondes au service du diagnostic médical Chapitre 12 Les ondes au service du diagnostic médical A la fin de ce chapitre Notions et contenus SAV APP ANA VAL REA Je maitrise Je ne maitrise pas Signaux périodiques : période, fréquence, tension maximale,

Plus en détail

Etude, réalisation et caractérisation de résonateurs à ondes élastiques de surface - Application à un capteur de température et de pression -

Etude, réalisation et caractérisation de résonateurs à ondes élastiques de surface - Application à un capteur de température et de pression - Etude, réalisation et caractérisation de résonateurs à ondes élastiques de surface - Application à un capteur de température et de pression - Ali Soltani 1, Abdelkrim Talbi, Jean-Claude Tricot, H. Happy

Plus en détail

DETECTION DES RESEAUX ENTERRES

DETECTION DES RESEAUX ENTERRES 1, rue de la Terre de Feu 91940 Les Ulis Tel : 01 69 28 37 19 Fax : 01 69 82 92 79 DETECTION DES RESEAUX ENTERRES Sommaire ANNEXE : DETECTION DES RESEAUX... 1 DETECTION ELECTROMAGNETIQUE (DEM).... 1 Le

Plus en détail

SIMULATION DE COURBES DE PROBABILITÉS DE DÉTECTION (POD) EN UTILISANT LE LOGICIEL CIVA

SIMULATION DE COURBES DE PROBABILITÉS DE DÉTECTION (POD) EN UTILISANT LE LOGICIEL CIVA INSPECTION DES SOUDURES CIRCONFÉRENTIELLES DE PIPES EN UTILISANT DES SYSTÈMES D INSPECTION ULTRASONORES AUTOMATISÉS (AUT) AVEC LA MÉTHODE DE DISCRIMINATION ZONALE SIMULATION DE COURBES DE PROBABILITÉS

Plus en détail

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission Page 1 / 7 A) Principaux éléments intervenant dans la transmission A.1 Equipement voisins Ordinateur ou terminal Ordinateur ou terminal Canal de transmission ETTD ETTD ETTD : Equipement Terminal de Traitement

Plus en détail

This is an author-deposited version published in: http://oatao.univ-toulouse.fr/ Eprints ID: 8848

This is an author-deposited version published in: http://oatao.univ-toulouse.fr/ Eprints ID: 8848 Open Archive Toulouse Archive Ouverte (OATAO) OATAO is an open access repository that collects the work of Toulouse researchers and makes it freely available over the web where possible. This is an author-deposited

Plus en détail

Innover en mécan mécan qu q e

Innover en mécan mécan qu q e Innover en mécanique 13/03/2014 Séminaire GT7 Commission Fatigue - SF2M Effet des contraintes résiduelles et des contraintes moyennes sur la tenue en fatigue d analyses Techniques des mesures des contraintes

Plus en détail

P. JARDET V.DIDIER P. HUET Commission de Qualification des END d EDF

P. JARDET V.DIDIER P. HUET Commission de Qualification des END d EDF PRISE EN COMPTE DES OPERATEURS DANS LES QUALIFICATIONS DES PROCEDES D ESSAIS NON DESTRUCTIFS CONSIDERATION OF OPERATORS IN THE QUALIFICATIONS OF NON DESTRUCTIVE TESTING SYSTEMS P. JARDET V.DIDIER P. HUET

Plus en détail

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES

ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES ANALYSE MULTI CAPTEUR DE SIGNAUX TRANSITOIRES ISSUS DES SYSTEMES ELECTRIQUES Bertrand GOTTIN Directeurs de thèse: Cornel IOANA et Jocelyn CHANUSSOT 03 Septembre 2010 Problématique liée aux Transitoires

Plus en détail

GAMME SOFREL LS/LT. Data loggers GSM/GPRS

GAMME SOFREL LS/LT. Data loggers GSM/GPRS GAMME SOFREL LS/LT Data loggers GSM/GPRS Les data loggers SOFREL LS et LT communiquent par liaison GSM ou GPRS. Ils ont été spécialement conçus pour le suivi à distance des petites installations des réseaux

Plus en détail

PRISMA. La polyvalence à votre service. Ultrasons. En bref! www.sofranel.com

PRISMA. La polyvalence à votre service. Ultrasons. En bref! www.sofranel.com Ultrasons PRISMA La polyvalence à votre service Le PRISMA est un appareil de recherche de défaut par ultrasons, simple, polyvalent et évolutif. Il permet de faire des ultrasons conventionnels, des multiéléments

Plus en détail

Chapitre 1 : PROPRIETES GENERALES DES CAPTEURS

Chapitre 1 : PROPRIETES GENERALES DES CAPTEURS ELEC 2811 : Instrumentation et capteurs 2011-2012 Chapitre 1 : PROPRIETES GENERALES DES CAPTEURS 1. INTRODUCTION 2. NOTIONS ET TERMINOLOGIE 2.1. Distinction entre grandeurs et paramètres physiques 2.2.

Plus en détail

La thermographie infrarouge

La thermographie infrarouge La thermographie infrarouge Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction Définition 1 Le rayonnement électromagnétique

Plus en détail

Module de formation en Débitmétrie 3ème partie : ADCP Principe de fonctionnement et application

Module de formation en Débitmétrie 3ème partie : ADCP Principe de fonctionnement et application WMO / OMM Autorité du Bassin du Niger Projets Niger-HYCOS et Volta-HYCOS Module de formation en Débitmétrie 3ème partie : ADCP Principe de fonctionnement et application IRD - Unité OBHI (Observatoires

Plus en détail

MÉTHODE DE FOCALISATION EN TOUS POINTSPOUR UNE IMAGERIE ULTRASONORE À HAUTE RÉSOLUTION ET TEMPS RÉEL

MÉTHODE DE FOCALISATION EN TOUS POINTSPOUR UNE IMAGERIE ULTRASONORE À HAUTE RÉSOLUTION ET TEMPS RÉEL MÉTHODE DE FOCALISATION EN TOUS POINTSPOUR UNE IMAGERIE ULTRASONORE À HAUTE RÉSOLUTION ET TEMPS RÉEL S. Robert, J. Albertini, V. Saint-Martin, P. Brédif, F. Cartier CEA-LIST, Centre de Saclay, 91191 Gif-sur-Yvette

Plus en détail

P5 Ondes acoustiques ; acoustique musicale

P5 Ondes acoustiques ; acoustique musicale Ondes acoustiques ; acoustique musicale On appelle onde mécanique le phénomène de propagation d une perturbation dans un milieu élastique, sans transport de matière mais avec transport d énergie. L exemple

Plus en détail

- MANIP 2 - APPLICATION À LA MESURE DE LA VITESSE DE LA LUMIÈRE

- MANIP 2 - APPLICATION À LA MESURE DE LA VITESSE DE LA LUMIÈRE - MANIP 2 - - COÏNCIDENCES ET MESURES DE TEMPS - APPLICATION À LA MESURE DE LA VITESSE DE LA LUMIÈRE L objectif de cette manipulation est d effectuer une mesure de la vitesse de la lumière sur une «base

Plus en détail

Electron S.R.L. Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 9065 9200 Fax 9065 9180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.

Electron S.R.L. Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 9065 9200 Fax 9065 9180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron. Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment B4510 UNIITE DIIDACTIIQUE LIIGNE DE TRANSMIISSIION MANUEL D IINSTRUCTIIONS Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 9065

Plus en détail

INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS. centres r&d usines mécaniques usines terminales

INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS. centres r&d usines mécaniques usines terminales INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS centres r&d usines mécaniques usines terminales Pour vos centres R & D SYSTÈMES D ESSAIS HYDRAULIQUES, AÉRAULIQUES ET MÉCANIQUES Nos systèmes permettent la

Plus en détail

Projet de synthèse de l'électronique analogique : réalisation d'une balance à jauges de contrainte

Projet de synthèse de l'électronique analogique : réalisation d'une balance à jauges de contrainte J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 4, HorsSérie 2, 20 (2005) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bibj3ea:2005720 EDP Sciences, 2005 Projet

Plus en détail

Les régimes du neutre

Les régimes du neutre Chapitre 1 Les régimes du neutre Dans tout système triphasé Haute ou Basse Tension existent trois tensions simples, mesurées entre chacune des phases et un point commun appelé "point neutre". Physiquement,

Plus en détail

Introduction à l IRM. 13-12-2012 Beaujon - Radiologie INSERM CRB3 (U773) Philippe Garteiser. Philippe Garteiser

Introduction à l IRM. 13-12-2012 Beaujon - Radiologie INSERM CRB3 (U773) Philippe Garteiser. Philippe Garteiser Introduction à l IRM 13-12-2012 Beaujon - Radiologie INSERM CRB3 (U773) Contact: (Post-Doc, équipe Van Beers, INSERM U773 - CRB3) p.garteiser@inserm.fr 06 78 71 41 03 Au programme 9h00: Instrumentation

Plus en détail

Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruits : travaux pratiques. Détection par effet mirage Mesures photothermiques

Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruits : travaux pratiques. Détection par effet mirage Mesures photothermiques 1 Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruits : travaux pratiques 1 Introduction Détection par effet mirage Mesures photothermiques La méthode de détection par effet mirage fait partie de méthodes

Plus en détail

IMAGERIE ULTRASONORE ADAPTATIVE POUR L INSPECTION DE PIECES COMPLEXES EN IMMERSION

IMAGERIE ULTRASONORE ADAPTATIVE POUR L INSPECTION DE PIECES COMPLEXES EN IMMERSION IMAGERIE ULTRASONORE ADAPTATIVE POUR L INSPECTION DE PIECES COMPLEXES EN IMMERSION L. LE JEUNE (1), S. ROBERT (1), P. DUMAS (2), A. MEMBRE (2), C. PRADA (3) (1) CEA, LIST, Gif-sur-Yvette, F-91191, France

Plus en détail

DÉTECTION DES FUITES SUR GÉOMEMBRANE

DÉTECTION DES FUITES SUR GÉOMEMBRANE DÉTECTION DES FUITES SUR GÉOMEMBRANE L analyse des performances des ouvrages d étanchéité construits depuis le début des années 80 commence à porter ses fruits et révèle l importance de tenir compte des

Plus en détail