Infrastructure de fibre optique. 54ème congrès de l APDEQ. 3 octobre 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Infrastructure de fibre optique. 54ème congrès de l APDEQ. 3 octobre 2013"

Transcription

1

2 Infrastructure de fibre optique 54ème congrès de l APDEQ 3 octobre 2013

3 Définition de ville intelligente* (une autre) Une ville est dite intelligente («smart») lorsque ses investissements dans son capital social et humain et dans ses infrastructures de communications (tant le transport traditionnel que les TICs) soutiennent un développement économique durable et des hauts standards de qualité de vie tout en assurant une saine gestion des ressources naturelles, le «le tout fait avec d abandonner la participation une chose, de ses une citoyens. personne pour une autre, de changer de» *Traduction de Caragliu, A; Del Bo, C. & Nijkamp, P (2009). "Smart cities in Europe". Serie Research Memoranda 0048 (VU University Amsterdam, Faculty of Economics, Business Administration and Econometrics).

4 L infrastructure c est PLATE! L infrastructure de télécommunication n est pas une fin en soi. Elle n est qu un outil parmi d autres pour atteindre certains objectifs d une communauté intelligente. Quels sont vos objectifs pour les services qui dépendent des infrastructures? Augmenter la disponibilité Augmenter la qualité (disponibilité, performance, etc.) Réduire le coût pour les citoyens Augmenter la qualité de vie «le fait d abandonner une chose, une personne pour une autre, de changer de» Autres Toutes ces réponses Extrait du document «Top Seven Intelligent Communities of 2011» de l Intelligent Community Forum, page 15: (..)The most successful have all begun with the same first step: establishing a clear vision and communicating why broadband access matters. If constituents believe that broadband is just about downloading music or playing online games, they will not provide political support when it is needed. But if they see broadband as a path to prosperity and greater citizen participation, it will be quite a different story.

5 Accès Internet au Québec Un aperçu Résumé du Rapport d enquête «L intégration d Internet aux processus d affaires dans les entreprises québécoises» de l Institut de la statistique du Québec. En 2012, 84,2% des entreprises québécoises étaient branchées à Internet. Ce taux est largement influencé par le fait que les petites entreprises sont branchées dans des proportions beaucoup plus petites que les grandes. Parmi les entreprises de 1 à 4 employés, le taux de branchement à Internet est de 78,1% alors qu il est de plus de 99,0% dans les entreprises de 50 employés et plus. La raison la plus souvent indiquée par les entreprises pour expliquer pourquoi elles «n ont le fait pas d abandonner de connexion Internet une chose, est qu elles une personne n en ont pas pour besoin. une Au autre, Québec, de changer 81,7% de» des entreprises non branchées disent ne pas avoir besoin d une connexion Internet. Une fois que les entreprises sont branchées à Internet, la très grande majorité dispose d une connexion haute vitesse. En effet, la proportion d entreprises branchées à la haute vitesse est de 94,8%. Par ailleurs, 14,4% des entreprises ont une connexion très haute vitesse. Les entreprises non branchées sont en proportion plus nombreuses à être de petite taille, à se trouver en milieu rural, à ne pas exporter et à avoir une part d employés disposant d un diplôme d études collégiales ou universitaires plus bas que les entreprises qui sont branchées à Internet.

6 Accès Internet au Québec Un aperçu Parmi les entreprises non-branchées, 81,7% ont indiqué qu elles n avaient pas besoin d Internet. 85,6% des entreprises branchées n ont pas de connexion Internet très haute vitesse (ce qui inclut 5,2% d entreprises qui sont branchées à la basse vitesse). Parmi ces entreprises, 66,3% disent ne pas avoir besoin d une vitesse plus rapide. Une part non négligeable des entreprises non branchées à la très haute vitesse disent ne pas être en mesure d avoir une vitesse plus rapide parce qu il n y a pas de service plus rapide offert dans leur région (18,9%). Par ailleurs, 19,0% des entreprises non branchées à la très haute vitesse indiquent ne pas avoir une connexion plus rapide en raison du coût trop élevé. C est donc plus d une entreprise sur trois qui n a pas accès à la très haute «le vitesse fait d abandonner pour des raisons une économique chose, une ou personne de disponibilité pour une du autre, service. de changer de» Cette proportion est sensiblement la même pour les entreprises utilisant la haute vitesse et la basse vitesse. Parmi les entreprises qui ne sont pas branchées à Internet très haute vitesse, environ une entreprise sur 12 (8,7%) a l intention de se brancher à une vitesse plus rapide avant la fin de l année Cette proportion est significativement plus élevée dans les grandes entreprises par rapport aux petites (..).

7 Infrastructure Cinq modèles Toujours selon le document «Top Seven Intelligent Communities of 2011» de l Intelligent Community Forum, page 15 et suivantes. 1.Politique de développement: consiste à adopter des politiques et procédures «broadband friendly», au sens large. 2.Réseaux gouvernementaux: les instances publiques étant elles-mêmes des utilisateurs, elles peuvent devenir un client important de leur propre infrastructure et ainsi favoriser un développement. 3.Partenariat public-privé: Peut évidemment prendre une foule de forme. C est une façon pour une instance publique de rechercher des solutions et d inciter le déploiement sans trop s impliquer directement, selon les cas. 4.Réseau ouvert (Open Access Networks): Une façon pour une instance publique de reprendre le contrôle de ses structures de soutènement et de minimiser le nombre de réseaux en place. L instance (ou un partenaire) doit opérer le réseau pour le rendre disponible aux différents fournisseurs de services. 5.Compétition: Consiste à mettre en place un fournisseur de service et à faire compétition aux joueurs en place. «le fait d abandonner une chose, une personne pour une autre, de changer de»

8 Infrastructure Un autre modèle Il existe un autre modèle: celui des infrastructures de soutènement publiques On pourrait le qualifier de modèle 3.5 selon la classification du document de l ICF. Une ville doit déjà construire des infrastructures de soutènement que ce soit directement ou via des promoteurs. Facilite le déploiement de réseaux de télécommunication et donc, la compétition. C est le modèle utilisé par la Ville de Montréal via la CSEM (Commission des services électriques de Montréal). À terme, ce modèle peut s autofinancer. «le fait d abandonner une chose, une personne pour une autre, de changer de»

9 Infrastructure Les coûts Déployer un réseau de fibre optique Entre 15K et 25K par KM 20% ingénierie 20% câble 60% installation sur des infrastructures existantes 20% autres Coût d un conduit par KM : environ 200K Coût d une ligne de poteau au KM : environ 35K «Projet le fait de d abandonner type «Fiber une To chose, The Home une personne» pour une autre, de changer de» Entre 800 et 1700 USD par porte Ces données sont à «l échelle américaine» Ne tient pas compte de 20% des communautés les moins densément peuplés

10

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 Mission PÔLE Québec Chaudière-Appalaches a pour mission de contribuer

Plus en détail

Mise en réseau des écoles Québécoises par les TIC

Mise en réseau des écoles Québécoises par les TIC Jean Bouchard, directeur général Direction générale du financement et de l équipement 28 mai 2004 Mise en réseau des écoles Québécoises par les TIC Séminaire de l OCDE-PEB Plan de la présentation 1. Tendances

Plus en détail

Développement effectif de la large bande en Afrique

Développement effectif de la large bande en Afrique AGENDA Développement effectif de la Introduction à la large bande. Convergence et large bande. Initiatives pour le développement de la large bande INTRODUCTION A LA LARGE BANDE Définition de la large bande

Plus en détail

STRATÉGIE DE CISCO À L ÉGARD DES PME ET SON ENGAGEMENT ENVERS LES PARTENAIRES QUI TRAVAILLENT AUPRÈS DES PME

STRATÉGIE DE CISCO À L ÉGARD DES PME ET SON ENGAGEMENT ENVERS LES PARTENAIRES QUI TRAVAILLENT AUPRÈS DES PME STRATÉGIE DE CISCO À L ÉGARD DES PME ET SON ENGAGEMENT ENVERS LES PARTENAIRES QUI TRAVAILLENT AUPRÈS DES PME Sylvie Giguère Vice-présidente - Québec Les Systèmes Cisco Canada Atelier Cisco sur les solutions

Plus en détail

Vers une ville VERS UNE VILLE INTELLIGENTE

Vers une ville VERS UNE VILLE INTELLIGENTE VERS UNE VILLE PLAN DE LA PRÉSENTATION Préambule Une infrastructure d avenir Des communications citoyennes 2.0 Des initiatives orientées citoyens Mot de la fin Qui sont les citoyens de Québec? 516 622

Plus en détail

Smart Cities Contexte, définitions et best practices. Dr. Nathalie Crutzen Professeur, HEC Liege Directrice du Smart City Institute

Smart Cities Contexte, définitions et best practices. Dr. Nathalie Crutzen Professeur, HEC Liege Directrice du Smart City Institute Smart Cities Contexte, définitions et best practices Dr. Nathalie Crutzen Professeur, HEC Liege Directrice du Smart City Institute Namur, le 19 avril 2016 Smart City : Contexte global Challenges démographiques:

Plus en détail

INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT

INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT INNOVATION INITIER UNE DÉMARCHE DE LABORATOIRE VIVANT FICHE D INTENTION MARS 2013 Propriété intellectuelle Les résultats des travaux de recherche réalisés par les chercheurs du projet demeureront la propriété

Plus en détail

La relève dans le secteur des TIC. 6 novembre 2009

La relève dans le secteur des TIC. 6 novembre 2009 La relève dans le secteur des TIC 6 novembre 2009 TECHNOCompétences Mission : Soutenir et promouvoir le développement de la maind'œuvre et de l'emploi dans le secteur des technologies de l'information

Plus en détail

Communiqué 8 novembre 2012

Communiqué 8 novembre 2012 Communiqué 8 novembre 2012 Les conditions du déploiement de l Internet à très haut débit en France et en Europe Coe-Rexecode mène depuis plusieurs années un programme de recherche approfondi sur l impact

Plus en détail

Évolution des recettes et de l emploi Industrie des services de télécommunication, 2001-2009

Évolution des recettes et de l emploi Industrie des services de télécommunication, 2001-2009 Chef de file en services de Avec plus de 640 établissements, des recettes de plus de 11 milliards de dollars et près de 30 000 emplois en 2009, l industrie québécoise des services de offre des services

Plus en détail

Global Competitiveness Report 2008-2009: Le Luxembourg parvient à maintenir sa position compétitive selon le World Economic Forum

Global Competitiveness Report 2008-2009: Le Luxembourg parvient à maintenir sa position compétitive selon le World Economic Forum Global Competitiveness Report 2008-2009: Le Luxembourg parvient à maintenir sa position compétitive selon le World Economic Forum Selon le rapport annuel établi pour l année 2008-2009 par le World Economic

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

Règlement sur l immigration à Montréal

Règlement sur l immigration à Montréal Projet de règlement Règlement sur l immigration à Montréal Présenté par Luis Nobre Jeune Conseil de Montréal 2013 Projet de règlement numéro 2 Règlement sur l immigration à Montréal PRÉSENTATION Présenté

Plus en détail

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait...

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait... OUTILS DE RÉALISATION D UN PORTRAIT DE MILIEU IEU DANS LE CADRE DE L L OPÉRATION QUARTIER Août 2003 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3 Mise en contexte...4 Fédéral...5 National (Québec)...5 Régional...6

Plus en détail

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables COM(2013) 913 final - Ensemble vers une mobilité urbaine compétitive et économe

Plus en détail

Smart Cities :! concept marketing, produit technologique ou enjeu citoyen?

Smart Cities :! concept marketing, produit technologique ou enjeu citoyen? :! concept marketing, produit technologique ou enjeu citoyen? Jacques Teller! Urbanisme et d aménagement du territoire! Université de Liège, LEMA!! Colloque SMART Village et territoire RURAL Quelques éléments

Plus en détail

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : ÉCONOMIE

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : ÉCONOMIE PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : ÉCONOMIE Version du 07/10/2014 à 08:40:44 PROGRAMME 343 : PLAN FRANCE TRÈS HAUT DÉBIT MINISTRE CONCERNÉ : EMMANUEL MACRON, MINISTRE DE L ÉCONOMIE,

Plus en détail

Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec

Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Préparé par Filière biologique du Québec Lévis (Québec) Juin 2011 1. Profil des répondants Un échantillon de 718 personnes

Plus en détail

UK Trade & Investment

UK Trade & Investment UK Trade & Investment Présentation avril 2011 Le Royaume-Uni et l Irlande à votre portée Un excellent dossier pour attirer les investissements directs à l'étranger Le «stock» cumulatif des IDE du R.-U.

Plus en détail

L A T E L E P H O N I E M O B I L E

L A T E L E P H O N I E M O B I L E L E S R E S E A U X D I N F O R M A T I O N L A T E L E P H O N I E M O B I L E L E H A U T D E B I T I N T E R N E T C O N C L U S I O N : U N E Q U I P E M E N T P E U D I F F E R E N C I A N T I N D

Plus en détail

Les Fablabs et l émergence de nouveaux modèles Economiques et Sociaux. Regards Croisés sur L entreprise 2015

Les Fablabs et l émergence de nouveaux modèles Economiques et Sociaux. Regards Croisés sur L entreprise 2015 Les Fablabs et l émergence de nouveaux modèles Economiques et Sociaux Regards Croisés sur L entreprise 2015 The collaborative economy is defined as initiatives based on horizontal networks and participation

Plus en détail

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 La Belgique joue actuellement un rôle de premier plan dans le déploiement de nouvelles technologies pour l internet à très haut débit. Les

Plus en détail

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder (Ottawa, Canada Le 17 mars 2008) Selon une enquête menée récemment auprès des citoyens canadiens à l échelle nationale, la grande

Plus en détail

Dispositif : Aménagement numérique des territoires

Dispositif : Aménagement numérique des territoires Dispositif : Aménagement numérique des territoires Axe 7 Objectif Thématique 2 : Améliorer l accès aux technologies de l information et de la communication (TIC), leur utilisation et leur qualité Investissement

Plus en détail

L offre et la demande en télécommunications avancées en province de Liège

L offre et la demande en télécommunications avancées en province de Liège L offre et la demande en télécommunications avancées en province de Liège Exposé de M. JACOB - Colloque AWT-SOFICO du 11/12 1 40 parcs d activités économiques, de Hannut à Eupen, de Visé à Lierneux 1500

Plus en détail

Centre de données de TELUS, le futur est simple. Gilles Rouleau Membre de l équipe TELUS Montréal, 46 e édition - Club Télécom Le 16 novembre 2011

Centre de données de TELUS, le futur est simple. Gilles Rouleau Membre de l équipe TELUS Montréal, 46 e édition - Club Télécom Le 16 novembre 2011 Centre de données de TELUS, le futur est simple Gilles Rouleau Membre de l équipe TELUS Montréal, 46 e édition - Club Télécom Le 16 novembre 2011 Ordre du jour Nouveau centre de données de TELUS Tendance

Plus en détail

Thème: Mise en œuvre du Point d Echange Internet Cas: IXP-RDC

Thème: Mise en œuvre du Point d Echange Internet Cas: IXP-RDC Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications du Congo 1 Contribution au Forum Régional sur les aspects économiques et financiers des télécoms pour l Afrique BDT/UIT Brazzaville 18-19 février

Plus en détail

5.3 5.3 5.2 5.1 5.1 5.1 5.0 4.9 4.8 4.6 4.6 4.6 4.5 4.5 4.5 4.1 3.3 3.1. Comparaisons internationales

5.3 5.3 5.2 5.1 5.1 5.1 5.0 4.9 4.8 4.6 4.6 4.6 4.5 4.5 4.5 4.1 3.3 3.1. Comparaisons internationales 3.1 INFORMATIONS GÉNÉRALES 3.1.1 Etat de développement des clusters Le développement des clusters est élevé et généralisé dans l économie (sur une échelle de 1 à 7, le score le plus élevé étant le meilleur).

Plus en détail

Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec. Rapport d analyse

Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec. Rapport d analyse Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec Rapport d analyse Sommaire Aéro Montréal, forum de concertation stratégique de la grappe aérospatiale du Québec, a demandé à PwC

Plus en détail

COMMENT GARANTIR UN ACCES POUR TOUS AUX SERVICES D INFORMATIONS?

COMMENT GARANTIR UN ACCES POUR TOUS AUX SERVICES D INFORMATIONS? COMMENT GARANTIR UN ACCES POUR TOUS AUX SERVICES D INFORMATIONS? Sommaire Couverture du pays par les réseaux et les services Etat actuel de développement des services Stratégie d aménagement numérique

Plus en détail

Mot de la mairesse Lundi 21 janvier 2013, en séance du conseil

Mot de la mairesse Lundi 21 janvier 2013, en séance du conseil Mot de la mairesse Lundi 21 janvier 2013, en séance du conseil Suite à différents courriers de lecteurs et commentaires publiés principalement sur le site Internet du Reflet du Lac, je me dois premièrement

Plus en détail

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011»

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» (Étude préparée par Raymond Chabot Grant Thornton) Faits: Le PIB généré par le

Plus en détail

Table ronde "Fibre optique jusque dans les ménages (FTTH)" premier bilan

Table ronde Fibre optique jusque dans les ménages (FTTH) premier bilan Commission fédérale de la communication ComCom et Office fédéral de la communication OFCOM Table ronde "Fibre optique jusque dans les ménages (FTTH)" premier bilan Marc Furrer, président de la ComCom Conférence

Plus en détail

«Le déploiement de la fibre optique»

«Le déploiement de la fibre optique» INSTANCE NATIONALE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS 9 È M E S É M I N A I R E D E F R AT E L Mohamed Naceur ZAYANI zayani@intt.tn PLAN 1. La Tunisie 2. Opérateurs de Télécommunications en Tunisie 3. Fournisseurs

Plus en détail

Solution de commerce électronique avec le modèle SAAS

Solution de commerce électronique avec le modèle SAAS Solution de commerce électronique avec le modèle SAAS présentée par Michel St-Amour Agenda Présentation d Insum Solutions Définition du modèle SAAS Problématiques relatives à la gestion d associations

Plus en détail

INGENIERIE ET DEPLOIEMENT DE RESEAUX COMPLEXES WiMAX - INTERNET - VoIP

INGENIERIE ET DEPLOIEMENT DE RESEAUX COMPLEXES WiMAX - INTERNET - VoIP PRESENTATION DE LA PROBLEMATIQUE Dans le cadre de la dérégulation des télécommunications d un pays Africain, un industriel Européen s appuyant sur sa filiale basée dans ce pays, souhaite devenir «ISP»

Plus en détail

Historique et mise en contexte du dossier

Historique et mise en contexte du dossier COMMUNIQUÉ Internet Haute Vitesse : Positionnement de la MRC d Argenteuil quant au processus d implantation et de déploiement d un service Internet Haute Vitesse, en vue de desservir le plus grand nombre

Plus en détail

Démonstration des économies et des avantages Le pilote

Démonstration des économies et des avantages Le pilote Démonstration des économies et des avantages Le pilote 1 Résumé 2 2 Coup d envoi 2 2.1 Présentation 3 2.2 Analyse des Avantages Client (AAC) 3 2.3 Règles et Modèles 3 2.4 Procédés pour les contributions

Plus en détail

Miroirs. Optimisation du transport de contenu 3 - Équilibrage de charge global. Choix automatique du miroir 1er accès

Miroirs. Optimisation du transport de contenu 3 - Équilibrage de charge global. Choix automatique du miroir 1er accès Miroirs Optimisation du transport de contenu 3 - Équilibrage de charge global hristophe Deleuze Grenoble INP EI Décembre 2014 un site principal des sites miroirs inconvénients synchronisation généralement

Plus en détail

Sources des indicateurs relatifs aux programmes

Sources des indicateurs relatifs aux programmes Extrait de : Aide pour le commerce 2009 : Panorama Entretenir l'élan Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264069107-fr Sources des indicateurs relatifs aux programmes Merci de citer

Plus en détail

Coralie Cuillerier, Zahir Ibelaidene, Steve Latour, Martin Pearson, Ahmadou Sarr, Karine Tremblay

Coralie Cuillerier, Zahir Ibelaidene, Steve Latour, Martin Pearson, Ahmadou Sarr, Karine Tremblay IDENTIFICATION DE L ÉQUIPE PLAN DE POSITIONNEMENT D AFFAIRES Coralie Cuillerier, Zahir Ibelaidene, Steve Latour, Martin Pearson, Ahmadou Sarr, Karine Tremblay DESCRIPTION DU PROJETTECHNOLOGIQUE Création

Plus en détail

La démarche d accompagnement de l AQME vous aide à allier vos projets en efficacité énergétique avec les aides financières disponibles sur le marché

La démarche d accompagnement de l AQME vous aide à allier vos projets en efficacité énergétique avec les aides financières disponibles sur le marché La démarche d accompagnement de l AQME vous aide à allier vos projets en efficacité énergétique avec les aides financières disponibles sur le marché Présenté par Éric Le Couédic, AQME Congrès AQME Chicoutimi

Plus en détail

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET L utilisation des TIC par le personnel enseignant Marie-José Roy Depuis l apparition des micro-ordinateurs dans les années 1980, la tâche des enseignantes et enseignants s est vue modifiée à mesure que

Plus en détail

Le Broadband, un pré requis au développement du Cloud Computing?

Le Broadband, un pré requis au développement du Cloud Computing? Arab Regional Development Forum on Broadband in the Arab Region: Challenges and Opportunities Hammamet Tunisia, 17 September 2012 Le Broadband, un pré requis au développement du Cloud Computing? Slaheddine

Plus en détail

Les secteurs innovants en Lorraine

Les secteurs innovants en Lorraine Les secteurs innovants en Lorraine Jean-Paul FRANCOIS Olivier SERRE Mars 2008 Les secteurs innovants : Définition Le périmètre retenu pour suivre les secteurs technologiquement innovants s'inspire d'un

Plus en détail

omnipraticiens du Québec

omnipraticiens du Québec Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa Étude d opinion d pour la Fédération des médecins m omnipraticiens du Québec 11250-006 006 Février 2010 www.legermarketing.com Contexte

Plus en détail

à l horizon 2035 un projet exemplaire de développement nordique durable

à l horizon 2035 un projet exemplaire de développement nordique durable Le Plan Nord à l horizon 2035 un projet exemplaire de développement nordique durable définitif) 2 Territoire du Plan Nord Baie d Ungava Tracé de 19 27 du Conseil priv é (non Baie d Hudson Mer du Labrador

Plus en détail

Réseau Haut et Très Haut-Débit de l Ardèche et de la Drôme :

Réseau Haut et Très Haut-Débit de l Ardèche et de la Drôme : Réseau Haut et Très Haut-Débit de l Ardèche et de la Drôme : La fibre optique se déploie à grande échelle sur les réseaux électriques Démonstration de pose de fibre optique sur une ligne moyenne tension

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

Technologie numérique et utilisation d'internet, 2012 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le mercredi 12 juin 2013

Technologie numérique et utilisation d'internet, 2012 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le mercredi 12 juin 2013 Technologie numérique et utilisation d'internet, 2012 Diffusé à 8 h 30, heure de l'est dans Le Quotidien, le mercredi 12 juin 2013 Les entreprises canadiennes ont vendu des biens et des services pour une

Plus en détail

De lamobilité. à lamobilisation. Living Lab de Montréal Centre de cocréation et d innovation ouverte. Louise Guay Présidente

De lamobilité. à lamobilisation. Living Lab de Montréal Centre de cocréation et d innovation ouverte. Louise Guay Présidente 36 e Congrès : Les nouveaux enjeux économiques, sociaux et culturels des technologies de l information Association des économistes québécois ASDEQ De lamobilité à lamobilisation Louise Guay Présidente

Plus en détail

Canada-Arabie saoudite

Canada-Arabie saoudite Canada-Arabie saoudite Publication n o 214-14-F Le 19 janvier 215 Alexandre Gauthier Division de l économie, des ressources et des affaires internationales Service d information et de recherche parlementaires

Plus en détail

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle ANNEXE 2006-CA505-09-R5077 Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle Décanat des études de premier cycle Février 2006 Énoncé de politique l Université s engage à soutenir l étudiant dans

Plus en détail

M. Godin fait partie des bâtisseurs de l industrie des technologies de l information. Il a pavé la voie pour de nombreux autres entrepreneurs

M. Godin fait partie des bâtisseurs de l industrie des technologies de l information. Il a pavé la voie pour de nombreux autres entrepreneurs Monsieur l Ambassadeur, Monsieur le Délégué général, Monsieur Maynard - Président la Chambre de commerce France-Canada, Monsieur Godin, Distingués invités, Mesdames et Messieurs, Mon nom est Eric Lemieux,

Plus en détail

Réponses de la Fédération des chambres de commerce du Québec

Réponses de la Fédération des chambres de commerce du Québec Réponses de la Fédération des chambres de commerce du Québec Consultation du Groupe conseil sur l actualisation de la Stratégie québécoise de la recherche et de l innovation 8 septembre 2009 Préambule

Plus en détail

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil :

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : Journée de l Ingénieur Tunisien Tunis, 30 octobre 2010

Plus en détail

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments Article (Accepted version) (Refereed) Original citation: Marsden, David

Plus en détail

Programme Communautés rurales branchées Portrait et perspectives

Programme Communautés rurales branchées Portrait et perspectives Portrait et perspectives Colloque TI Cultiver le numérique Drummondville, 31 janvier 2013 Daniel Roberge Directeur de l économie numérique Plan de la présentation Contexte Programme Communautés rurales

Plus en détail

Guide pratique à l usage des maires. Préparer l arrivée de la fibre optique

Guide pratique à l usage des maires. Préparer l arrivée de la fibre optique Guide pratique à l usage des maires Préparer l arrivée de la fibre optique Après l'adsl, la fibre optique 2012.Fibre optique > Très haut débit symétrique de 50 Mb/s à 100 Mb/s > TV et Vidéo Haute Définition

Plus en détail

ROGERS VOUS OFFRE LA VITESSE, LA PUISSANCE ET LA FIABILITÉ DE LA FIBRE OPTIQUE.

ROGERS VOUS OFFRE LA VITESSE, LA PUISSANCE ET LA FIABILITÉ DE LA FIBRE OPTIQUE. ROGERS VOUS OFFRE LA VITESSE, LA PUISSANCE ET LA FIABILITÉ DE LA FIBRE OPTIQUE. SOLUTIONS D AFFAIRES ROGERS En optant pour Solutions d affaires Rogers, vous profitez d une collaboration continue avec notre

Plus en détail

Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI. 9/12/2014 Cloud & Security

Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI. 9/12/2014 Cloud & Security Qualité et ERP CLOUD & SECURITY (HACKING) Alireza MOKHTARI 9/12/2014 Cloud & Security Sommaire Rappel court de Cloud Pour quoi cette sujet est important? Données sensibles dans le Cloud Les risques Top

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 1 er avril 2014 au 31 mars 2015

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 1 er avril 2014 au 31 mars 2015 DES PERSONNES HANDICAPÉES 1 er avril 2014 au 31 mars 2015 Vice-présidence principale aux ressources humaines et à l administration TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE... 4 DÉFINITION... 4 PORTRAIT DE

Plus en détail

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION Cadre conceptuel du tableau de bord des indicateurs d accès à Internet et de son utilisation dans les ménages et les entreprises

Plus en détail

Le Cisco Smart Business Communications System

Le Cisco Smart Business Communications System Le Cisco Smart Business Communications System Smart Business Brochure Le Cisco Smart Business Communications System Aujourd hui, les petites entreprises sont confrontées à une concurrence accrue. Une

Plus en détail

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé

French 2208A. French for Healthcare Le français de la santé French 2208A French for Healthcare Le français de la santé Professeur : Heures de bureau : Olga Kharytonava disponible tous les jours par courriel, sauf le week-end. Préalable - Fr 1900 E ou Fr 1910, ou

Plus en détail

Le financement des PME au Québec PATRICK LATOUR, PREMIER VICE-PRÉSIDENT, CAPITAL DE CROISSANCE ET TRANSFERT D ENTREPRISE ASDEQ, MONTRÉAL, 21 MAI 2015

Le financement des PME au Québec PATRICK LATOUR, PREMIER VICE-PRÉSIDENT, CAPITAL DE CROISSANCE ET TRANSFERT D ENTREPRISE ASDEQ, MONTRÉAL, 21 MAI 2015 Le financement des PME au Québec PATRICK LATOUR, PREMIER VICE-PRÉSIDENT, CAPITAL DE CROISSANCE ET TRANSFERT D ENTREPRISE ASDEQ, MONTRÉAL, 21 MAI 2015 1 Dans cette présentation : Ø Bref portrait du financement

Plus en détail

Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire

Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire Étude préparée pour les villes de Vancouver, Calgary, Toronto, Ottawa et Montréal Par Kelly Hill, Hill

Plus en détail

Tous pour l emploi : une impulsion nouvelle avec les partenaires. Février 2013

Tous pour l emploi : une impulsion nouvelle avec les partenaires. Février 2013 : une impulsion nouvelle avec les partenaires Février 2013 Un marché du travail dynamique, mais faisant face à des enjeux d importance Le nombre de personnes en âge de travailler commencera à diminuer,

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager, dédiée aux managers et à leurs équipes pour le

Plus en détail

MOBILITÉ COLLABORATIVE ET AUTOPARTAGE : CHOIX CITOYENS, DÉFIS DES VILLES

MOBILITÉ COLLABORATIVE ET AUTOPARTAGE : CHOIX CITOYENS, DÉFIS DES VILLES MOBILITÉ COLLABORATIVE ET AUTOPARTAGE : CHOIX CITOYENS, DÉFIS DES VILLES Sommet sur l innovation de Montréal - Novembre 2015 Une photo plutôt? AVANCÉES TECHNOLOGIQUES AU SERVICE DE LA MOBILITÉ LA DIFFUSION

Plus en détail

OPEN ACCESS WEEK 2014 GÉNÉRATION LIBRE-ACCÈS 13-26 OCTOBRE

OPEN ACCESS WEEK 2014 GÉNÉRATION LIBRE-ACCÈS 13-26 OCTOBRE OPEN ACCESS WEEK 2014 GÉNÉRATION LIBRE-ACCÈS 13-26 OCTOBRE 1 21 octobre 13h-17h Atelier l Open Access et vous Le Libre Accès : quels concepts? Bref historique Panorama de l offre actuelle Quelles ressources

Plus en détail

Pourquoi et comment les réseaux sociaux d entreprise révolutionnent-ils le management?

Pourquoi et comment les réseaux sociaux d entreprise révolutionnent-ils le management? Pourquoi et comment les réseaux sociaux d entreprise révolutionnent-ils le management? Cycle Innovation & Connaissance 56 petit déjeuner Sophie de BONIS & Catherine CHAT, IBM 14 mars 8h30-10h SKEMA Animatrice

Plus en détail

Niveau de service et accessibilité aux réseaux numériques des entreprises en Haute-Marne. Mars 2014

Niveau de service et accessibilité aux réseaux numériques des entreprises en Haute-Marne. Mars 2014 Niveau de service et accessibilité aux réseaux numériques des entreprises en Haute-Marne Mars 2014 Contexte et objectif de l enquête Contexte : - Démarrage effectif d internet en 1992-93. - Développement

Plus en détail

9 ème Séminaire FRATEL

9 ème Séminaire FRATEL 9 ème Séminaire FRATEL 3 & 4 avril 2012 Le déploiement de la fibre optique Table ronde 2 Quelle mutualisation du génie civil et des infrastructures en France? Jérôme Coutant Membre du Collège de l ARCEP

Plus en détail

Baromètre des investissements numériques en France

Baromètre des investissements numériques en France Baromètre des investissements numériques en France Novembre 2015 Objectifs Baromètre des investissements numériques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables informatique

Plus en détail

Les Nouveaux Réseaux d accès. En route vers le FTTH

Les Nouveaux Réseaux d accès. En route vers le FTTH Les Nouveaux Réseaux d accès En route vers le FTTH Sommaire Qui sommes nous? Pourquoi penser fibre? Comment repenser les infrastructures d accès? Conclusions Qui sommes nous? Cercle de Réflexion et d Étude

Plus en détail

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France 6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France Objectifs Baromètre des investissements informatiques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables

Plus en détail

Dans ce numéro. Archives e-newsletter. Pour nous joindre. English to follow.

Dans ce numéro. Archives e-newsletter. Pour nous joindre. English to follow. English to follow. Dans ce numéro L OSBI présente les statistiques du deuxième trimestre L Ombudsman des services bancaires et d investissement (OSBI) présente aujourd hui les statistiques du deuxième

Plus en détail

Le S.D.A.N. (Schéma Directeur d Aménagement Numérique)

Le S.D.A.N. (Schéma Directeur d Aménagement Numérique) Le S.D.A.N. (Schéma Directeur d Aménagement Numérique) 4 phases de déploiement dans la région Limousin Les différentes unités d œuvre en jeu dans ces déploiements sont représentées dans le tableau ci -dessous.

Plus en détail

Description du projet : Fabrication des Articles électriques et électroniques de l électroménager

Description du projet : Fabrication des Articles électriques et électroniques de l électroménager FICHE DE PROJET Titre du Projet: FABRICATION DES ARTICLES ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES DE L ELECTROMENAGER Code du Projet 2012/9 Description du projet : Fabrication des Articles électriques et électroniques

Plus en détail

Digital Lëtzebuerg. Cellule thématique «Infrastructures» Réunion du 11 février 2015

Digital Lëtzebuerg. Cellule thématique «Infrastructures» Réunion du 11 février 2015 Digital Lëtzebuerg Cellule thématique «Infrastructures» Réunion du 11 février 2015 Digital Lëtzebuerg: Rappel Assurer la compétitivité du Luxembourg à long terme. Faciliter la vie professionnelle et privée

Plus en détail

ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE. Rénover l État par les technologies de l information *** Secrétariat du Conseil du trésor

ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE. Rénover l État par les technologies de l information *** Secrétariat du Conseil du trésor ANALYSE D IMPACT RÉGLEMENTAIRE Rénover l État par les technologies de l information *** Stratégie gouvernementale en technologies de l information Secrétariat du Conseil du trésor 15 juin 2015 1 SOMMAIRE

Plus en détail

C A P S U R L E S V E N T E S WWW.IEXPO.CA. Hyatt Regency, Montréal 22 mars, 2011 Centre des Congrès Ottawa Gatineau 12 mai, 2011

C A P S U R L E S V E N T E S WWW.IEXPO.CA. Hyatt Regency, Montréal 22 mars, 2011 Centre des Congrès Ottawa Gatineau 12 mai, 2011 C A P S U R L E S V E N T E S Hyatt Regency, Montréal 22 mars, 2011 Centre des Congrès Ottawa Gatineau 12 mai, 2011 WWW.IEXPO.CA E-Marketing, E-Relations Clients, E-Business, Mobile Marketing, Vidéo Marketing,

Plus en détail

Nicolas ANGENIEUX GISMARTWARE

Nicolas ANGENIEUX GISMARTWARE Nicolas ANGENIEUX GISMARTWARE Session : L ingénierie au services des Collectivités Objet : THINK-BUILD-RUN Les Systèmes d Informations Géographiques (SIG) peuvent dynamiser le déploiement de vos réseaux

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE I. Public cible de l appel à projets Un appel à projets est

Plus en détail

SEMINAIRE FRATEL LA MESURE DE LA QUALITE DE SERVICE DE COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES

SEMINAIRE FRATEL LA MESURE DE LA QUALITE DE SERVICE DE COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES SEMINAIRE FRATEL LA MESURE DE LA QUALITE DE SERVICE DE COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES 1 Sommaire 1. LES ACTEURS 2. LES OUTILS DE GESTION DE LA QOS 3. LES MÉTHODES UTILISÉES 4. LES ÉLÉMENTS QUI AFFECTENT

Plus en détail

Produire un Data Management Plan

Produire un Data Management Plan Construire des outils de gestion des données de la recherche dans une communauté d universités Produire un Data Management Plan 1 Circonstances et opportunités 2 L Open Access dans Horizon 2020 3 Service

Plus en détail

M622 Add-On Module. Module complémentaire M622. Installation Instructions. Directives d installation

M622 Add-On Module. Module complémentaire M622. Installation Instructions. Directives d installation M622 Add-On Module Installation Instructions Module complémentaire M622 Directives d installation The M622 Add-On Module can be attached to the M6310 or M6320 Meridian Business Set to provide extra feature/line

Plus en détail

Informations supplémentaires pour les francophones.

Informations supplémentaires pour les francophones. Université Bishop s Sherbrooke, Québec, Canada Informations supplémentaires pour les francophones. Étudier en anglais au Québec! Vous êtes francophone? Bien qu'anglophone, notre université vous ouvre

Plus en détail

Unissez-vous à l ACIQ

Unissez-vous à l ACIQ Unissez-vous à l ACIQ NOTRE MISSION L Association des couples infertiles du Québec (ACIQ) a pour mission de représenter et de promouvoir les intérêts des couples infertiles du Québec afin que ceux-ci puissent

Plus en détail

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique?

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Mardi 3 juin 2014 Younes TAZI Directeur Général Agence Marocaine de Développement de la Logistique younes.tazi@amdl.gov.ma

Plus en détail

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES UN GUIDE ESSENTIEL : GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES Vue d ensemble Dans presque tous les secteurs des services de santé aux services financiers de l industrie

Plus en détail

Un service public de la donnée? Enjeux et perspectives juridiques et économiques

Un service public de la donnée? Enjeux et perspectives juridiques et économiques Un service public de la donnée? Enjeux et perspectives juridiques et économiques Christophe Krolik, Professeur de droit, Titulaire de la Chaire de recherche et d innovation Goldcorp en droit des ressources

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE (ONGLET 37) Processus de consultation Comité de la politique linguistique 16 mars 2010 Comité de consultatif de gestion 23 mars 2011 Comité de parents 28 mars 2011 Comité de participation

Plus en détail

Accès au haut débit en milieu rural

Accès au haut débit en milieu rural Accès au haut débit en milieu rural Lise Courvoisier Syndique de Donneloye (Vaud) Aire de proximité Mont d Or Chasseron CTJ Pontarlier, le 1 er juillet 2014 Présentation!! Contexte général!! Problématique

Plus en détail

Conseiller implantation de logiciel Milieu de la santé Supérieur immédiat : Vice-président opérations

Conseiller implantation de logiciel Milieu de la santé Supérieur immédiat : Vice-président opérations Poste En bref : En tant que Conseiller implantation de logiciel chez Gestion Portail Santé, vous pourrez contribuer à la croissance d une entreprise reconnue pour moderniser les résidences de personnes

Plus en détail

Et si demain Harvard venait offrir à vos étudiants un cours au moins aussi bon que le vôtre mais encore moins cher?

Et si demain Harvard venait offrir à vos étudiants un cours au moins aussi bon que le vôtre mais encore moins cher? Et si demain Harvard venait offrir à vos étudiants un cours au moins aussi bon que le vôtre mais encore moins cher? Jacques Nantel, Ph.D Professeur titulaire Département de marketing HEC Montréal Journée

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

www.nerim-partenaires.fr Programme Partenaires

www.nerim-partenaires.fr Programme Partenaires www.nerim-partenaires.fr Programme s Nerim l alternative BtoB sans concession 1999 38M 20 000 450 Création de Nerim de CA en 2014 clients partenaires Une gamme de prestations globales Connexions Internet

Plus en détail