Infrastructure de fibre optique. 54ème congrès de l APDEQ. 3 octobre 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Infrastructure de fibre optique. 54ème congrès de l APDEQ. 3 octobre 2013"

Transcription

1

2 Infrastructure de fibre optique 54ème congrès de l APDEQ 3 octobre 2013

3 Définition de ville intelligente* (une autre) Une ville est dite intelligente («smart») lorsque ses investissements dans son capital social et humain et dans ses infrastructures de communications (tant le transport traditionnel que les TICs) soutiennent un développement économique durable et des hauts standards de qualité de vie tout en assurant une saine gestion des ressources naturelles, le «le tout fait avec d abandonner la participation une chose, de ses une citoyens. personne pour une autre, de changer de» *Traduction de Caragliu, A; Del Bo, C. & Nijkamp, P (2009). "Smart cities in Europe". Serie Research Memoranda 0048 (VU University Amsterdam, Faculty of Economics, Business Administration and Econometrics).

4 L infrastructure c est PLATE! L infrastructure de télécommunication n est pas une fin en soi. Elle n est qu un outil parmi d autres pour atteindre certains objectifs d une communauté intelligente. Quels sont vos objectifs pour les services qui dépendent des infrastructures? Augmenter la disponibilité Augmenter la qualité (disponibilité, performance, etc.) Réduire le coût pour les citoyens Augmenter la qualité de vie «le fait d abandonner une chose, une personne pour une autre, de changer de» Autres Toutes ces réponses Extrait du document «Top Seven Intelligent Communities of 2011» de l Intelligent Community Forum, page 15: (..)The most successful have all begun with the same first step: establishing a clear vision and communicating why broadband access matters. If constituents believe that broadband is just about downloading music or playing online games, they will not provide political support when it is needed. But if they see broadband as a path to prosperity and greater citizen participation, it will be quite a different story.

5 Accès Internet au Québec Un aperçu Résumé du Rapport d enquête «L intégration d Internet aux processus d affaires dans les entreprises québécoises» de l Institut de la statistique du Québec. En 2012, 84,2% des entreprises québécoises étaient branchées à Internet. Ce taux est largement influencé par le fait que les petites entreprises sont branchées dans des proportions beaucoup plus petites que les grandes. Parmi les entreprises de 1 à 4 employés, le taux de branchement à Internet est de 78,1% alors qu il est de plus de 99,0% dans les entreprises de 50 employés et plus. La raison la plus souvent indiquée par les entreprises pour expliquer pourquoi elles «n ont le fait pas d abandonner de connexion Internet une chose, est qu elles une personne n en ont pas pour besoin. une Au autre, Québec, de changer 81,7% de» des entreprises non branchées disent ne pas avoir besoin d une connexion Internet. Une fois que les entreprises sont branchées à Internet, la très grande majorité dispose d une connexion haute vitesse. En effet, la proportion d entreprises branchées à la haute vitesse est de 94,8%. Par ailleurs, 14,4% des entreprises ont une connexion très haute vitesse. Les entreprises non branchées sont en proportion plus nombreuses à être de petite taille, à se trouver en milieu rural, à ne pas exporter et à avoir une part d employés disposant d un diplôme d études collégiales ou universitaires plus bas que les entreprises qui sont branchées à Internet.

6 Accès Internet au Québec Un aperçu Parmi les entreprises non-branchées, 81,7% ont indiqué qu elles n avaient pas besoin d Internet. 85,6% des entreprises branchées n ont pas de connexion Internet très haute vitesse (ce qui inclut 5,2% d entreprises qui sont branchées à la basse vitesse). Parmi ces entreprises, 66,3% disent ne pas avoir besoin d une vitesse plus rapide. Une part non négligeable des entreprises non branchées à la très haute vitesse disent ne pas être en mesure d avoir une vitesse plus rapide parce qu il n y a pas de service plus rapide offert dans leur région (18,9%). Par ailleurs, 19,0% des entreprises non branchées à la très haute vitesse indiquent ne pas avoir une connexion plus rapide en raison du coût trop élevé. C est donc plus d une entreprise sur trois qui n a pas accès à la très haute «le vitesse fait d abandonner pour des raisons une économique chose, une ou personne de disponibilité pour une du autre, service. de changer de» Cette proportion est sensiblement la même pour les entreprises utilisant la haute vitesse et la basse vitesse. Parmi les entreprises qui ne sont pas branchées à Internet très haute vitesse, environ une entreprise sur 12 (8,7%) a l intention de se brancher à une vitesse plus rapide avant la fin de l année Cette proportion est significativement plus élevée dans les grandes entreprises par rapport aux petites (..).

7 Infrastructure Cinq modèles Toujours selon le document «Top Seven Intelligent Communities of 2011» de l Intelligent Community Forum, page 15 et suivantes. 1.Politique de développement: consiste à adopter des politiques et procédures «broadband friendly», au sens large. 2.Réseaux gouvernementaux: les instances publiques étant elles-mêmes des utilisateurs, elles peuvent devenir un client important de leur propre infrastructure et ainsi favoriser un développement. 3.Partenariat public-privé: Peut évidemment prendre une foule de forme. C est une façon pour une instance publique de rechercher des solutions et d inciter le déploiement sans trop s impliquer directement, selon les cas. 4.Réseau ouvert (Open Access Networks): Une façon pour une instance publique de reprendre le contrôle de ses structures de soutènement et de minimiser le nombre de réseaux en place. L instance (ou un partenaire) doit opérer le réseau pour le rendre disponible aux différents fournisseurs de services. 5.Compétition: Consiste à mettre en place un fournisseur de service et à faire compétition aux joueurs en place. «le fait d abandonner une chose, une personne pour une autre, de changer de»

8 Infrastructure Un autre modèle Il existe un autre modèle: celui des infrastructures de soutènement publiques On pourrait le qualifier de modèle 3.5 selon la classification du document de l ICF. Une ville doit déjà construire des infrastructures de soutènement que ce soit directement ou via des promoteurs. Facilite le déploiement de réseaux de télécommunication et donc, la compétition. C est le modèle utilisé par la Ville de Montréal via la CSEM (Commission des services électriques de Montréal). À terme, ce modèle peut s autofinancer. «le fait d abandonner une chose, une personne pour une autre, de changer de»

9 Infrastructure Les coûts Déployer un réseau de fibre optique Entre 15K et 25K par KM 20% ingénierie 20% câble 60% installation sur des infrastructures existantes 20% autres Coût d un conduit par KM : environ 200K Coût d une ligne de poteau au KM : environ 35K «Projet le fait de d abandonner type «Fiber une To chose, The Home une personne» pour une autre, de changer de» Entre 800 et 1700 USD par porte Ces données sont à «l échelle américaine» Ne tient pas compte de 20% des communautés les moins densément peuplés

10

Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012

Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012 Plan d action Economie Numérique, Secteur des technologies de la communication 2011-2012 Atelier sur les systèmes d information et de communication dans le secteur public: Etat des lieux, défis et orientations

Plus en détail

Les Fablabs et l émergence de nouveaux modèles Economiques et Sociaux. Regards Croisés sur L entreprise 2015

Les Fablabs et l émergence de nouveaux modèles Economiques et Sociaux. Regards Croisés sur L entreprise 2015 Les Fablabs et l émergence de nouveaux modèles Economiques et Sociaux Regards Croisés sur L entreprise 2015 The collaborative economy is defined as initiatives based on horizontal networks and participation

Plus en détail

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique?

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Mardi 3 juin 2014 Younes TAZI Directeur Général Agence Marocaine de Développement de la Logistique younes.tazi@amdl.gov.ma

Plus en détail

LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS

LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS FORMAT OF DISTRICT PLANNING COMMISSION STAFF REPORTS LE FORMAT DES RAPPORTS DU PERSONNEL DES COMMISSIONS DE DISTRICT D AMENAGEMENT A Guideline on the Format of District Planning Commission Staff Reports

Plus en détail

2. What do you think is the significance, purpose and scope of enhanced cooperation as per the Tunis Agenda? a) Significance b) Purpose c) Scope

2. What do you think is the significance, purpose and scope of enhanced cooperation as per the Tunis Agenda? a) Significance b) Purpose c) Scope Timestamp The information solicited through this questionnaire will only be used in aggregate form, unless otherwise authorised by the respondent. Do you authorise us to cite/share your views individually?

Plus en détail

Secteur des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) PLAN D ACTION

Secteur des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) PLAN D ACTION Secteur des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) PLAN D ACTION Atelier TIC et Emploi en Mauritanie Centre de Formation et d Echange à Distance (CFED) de Nouakchott 28 avril 2014 Mohamed

Plus en détail

CENTRE DE RECHERCHE SUR LA COMPÉTITIVITÉ. s.éco&sociales UNIVER SITÉ DE FRIBOU RG / CEN T RE DE RE CHERCHE SUR L A COM PÉ T I T I V I TÉ

CENTRE DE RECHERCHE SUR LA COMPÉTITIVITÉ. s.éco&sociales UNIVER SITÉ DE FRIBOU RG / CEN T RE DE RE CHERCHE SUR L A COM PÉ T I T I V I TÉ CENTRE DE RECHERCHE SUR LA COMPÉTITIVITÉ s.éco&sociales UNIVER SITÉ DE FRIBOU RG / CEN T RE DE RE CHERCHE SUR L A COM PÉ T I T I V I TÉ Le Centre de recherche sur la compétitivité de l Université de Fribourg

Plus en détail

Association de professionnels en droit de passage et immobilier du Québec

Association de professionnels en droit de passage et immobilier du Québec Association de professionnels en droit de passage et immobilier du Québec Présenté par Gilles Gaudet, urbaniste Chef de section - Planification 9 mai 2013 Plan de la présentation 1. Qu est-ce que la CSEM

Plus en détail

DAYTECH SOLAR BLUETOOTH SPEAKER INSTRUCTIONS

DAYTECH SOLAR BLUETOOTH SPEAKER INSTRUCTIONS DAYTECH SOLAR BLUETOOTH SPEAKER INSTRUCTIONS 1) Push down the black power button to turn on the DAYTECH Solar 2) Push down the black power button to turn off the DAYTECH Solar 3) Once the DAYTECH Solar

Plus en détail

Dispositif : Aménagement numérique des territoires

Dispositif : Aménagement numérique des territoires Dispositif : Aménagement numérique des territoires Axe 7 Objectif Thématique 2 : Améliorer l accès aux technologies de l information et de la communication (TIC), leur utilisation et leur qualité Investissement

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

Le secteur des Technologies de l Information et de la Communication: Des Réalisations Importantes et des Perspectives Prometteuses

Le secteur des Technologies de l Information et de la Communication: Des Réalisations Importantes et des Perspectives Prometteuses REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère des Technologies de la Communication Le secteur des Technologies de l Information et de la Communication: Des Réalisations Importantes et des Perspectives Prometteuses Grâce

Plus en détail

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter.

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter. Exonet - Ressources mutualisées en réseau Description du thème Propriétés Intitulé long Formation concernée Présentation Modules Activités Compétences ; Savoir-faire Description Ressources mutualisées

Plus en détail

Miroirs. Optimisation du transport de contenu 3 - Équilibrage de charge global. Choix automatique du miroir 1er accès

Miroirs. Optimisation du transport de contenu 3 - Équilibrage de charge global. Choix automatique du miroir 1er accès Miroirs Optimisation du transport de contenu 3 - Équilibrage de charge global hristophe Deleuze Grenoble INP EI Décembre 2014 un site principal des sites miroirs inconvénients synchronisation généralement

Plus en détail

XSORIES WEYE FEYE FAQ

XSORIES WEYE FEYE FAQ XSORIES WEYE FEYE FAQ ENGLISH FRANCAIS WEYE FEYE FAQ ENGLISH 1. COMPATIBILITY Weye Feye is compatible with the following cameras: CANON EOS 5DmII EOS 5DmIII EOS 6D EOS 7D EOS 40D EOS 50D EOS 60D EOS 70D

Plus en détail

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE B. Laponche 2 juin 2014 Voir en annexe la présentation de la politique énergétique allemande * 1. Sur la consommation d électricité des

Plus en détail

Etudiants entrants / Incoming students 2014-2015

Etudiants entrants / Incoming students 2014-2015 Etudiants entrants / Incoming students 2014-2015 Service Relations Internationales de l IAE Karine MICHELET, Bureau AF114 www.iae-toulouse.fr international@iae-toulouse.fr Tel: 05 61 63 57 10 Ce guide

Plus en détail

Vers une ville VERS UNE VILLE INTELLIGENTE

Vers une ville VERS UNE VILLE INTELLIGENTE VERS UNE VILLE PLAN DE LA PRÉSENTATION Préambule Une infrastructure d avenir Des communications citoyennes 2.0 Des initiatives orientées citoyens Mot de la fin Qui sont les citoyens de Québec? 516 622

Plus en détail

Smart Cities :! concept marketing, produit technologique ou enjeu citoyen?

Smart Cities :! concept marketing, produit technologique ou enjeu citoyen? :! concept marketing, produit technologique ou enjeu citoyen? Jacques Teller! Urbanisme et d aménagement du territoire! Université de Liège, LEMA!! Colloque SMART Village et territoire RURAL Quelques éléments

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

HARMONY 950. Setup Guide Guide d installation

HARMONY 950. Setup Guide Guide d installation HARMONY 950 Setup Guide Guide d installation Languages English.................... 3 Français................... 9 3 Package contents 1 3 2 4 1. Remote 2. Charging cradle 3. USB cable 4. AC Adapter 4

Plus en détail

La relève dans le secteur des TIC. 6 novembre 2009

La relève dans le secteur des TIC. 6 novembre 2009 La relève dans le secteur des TIC 6 novembre 2009 TECHNOCompétences Mission : Soutenir et promouvoir le développement de la maind'œuvre et de l'emploi dans le secteur des technologies de l'information

Plus en détail

ARCHOS Activity Tracker

ARCHOS Activity Tracker ARCHOS Activity Tracker «Archos Connected Self» Application Connecté pour votre confort L'ARCHOS Activity Tracker synchronise automatiquement votre activité quotidienne à votre smartphone ou votre tablette

Plus en détail

COPYRIGHT 2014 ALCATEL-LUCENT. ALL RIGHTS RESERVED.

COPYRIGHT 2014 ALCATEL-LUCENT. ALL RIGHTS RESERVED. FONDATION ALCATEL-LUCENT: APPORT DES ENTREPRISES DES TIC DANS LES COMMUNAUTÉS TIC & RSE un duo gagnant pour le développement entrepreneurial en Afrique Mars 2015 UN MONDE ULTRA CONNECTÉ Carte des réseaux

Plus en détail

ONTARIO Court File Number. Form 17E: Trial Management Conference Brief. Date of trial management conference. Name of party filing this brief

ONTARIO Court File Number. Form 17E: Trial Management Conference Brief. Date of trial management conference. Name of party filing this brief ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Form 17E: Trial Management Conference Brief Name of party filing this brief Date of trial management conference Applicant(s) Full legal

Plus en détail

France 2015 - France Prospect

France 2015 - France Prospect Brochure More information from http://www.researchandmarkets.com/reports/3092804/ France 2015 - France Prospect Description: France Prospect - La solution indispensable pour votre prospection Annuaires

Plus en détail

lundi 3 août 2009 Choose your language What is Document Connection for Mac? Communautés Numériques L informatique à la portée du Grand Public

lundi 3 août 2009 Choose your language What is Document Connection for Mac? Communautés Numériques L informatique à la portée du Grand Public Communautés Numériques L informatique à la portée du Grand Public Initiation et perfectionnement à l utilisation de la micro-informatique Microsoft Document Connection pour Mac. Microsoft Document Connection

Plus en détail

Against the government s intention to increase the royalties paid by mining companies.

Against the government s intention to increase the royalties paid by mining companies. PRESS RELEASE For immediate release Regional mobilization Against the government s intention to increase the royalties paid by mining companies. Rouyn-Noranda, March 13, 2013- Since the decisions to be

Plus en détail

L ÉQUIPEMENT EN FIBRE OPTIQUE TRÈS HAUT DÉBIT DES BÂTIMENTS PROFESSIONNELS ASNIÉROIS

L ÉQUIPEMENT EN FIBRE OPTIQUE TRÈS HAUT DÉBIT DES BÂTIMENTS PROFESSIONNELS ASNIÉROIS Économie L ÉQUIPEMENT EN FIBRE OPTIQUE TRÈS HAUT DÉBIT DES BÂTIMENTS PROFESSIONNELS ASNIÉROIS SYNTHÈSE DE L ÉTUDE L installation de la fibre optique très haut débit 100 Mégabits/s dans les principaux immeubles

Plus en détail

33rd Session of the NEPAD Heads of State and Government Orientation. Committee (HSGOC) Sandton Convention Centre, Johannesburg, South Africa

33rd Session of the NEPAD Heads of State and Government Orientation. Committee (HSGOC) Sandton Convention Centre, Johannesburg, South Africa 33rd Session of the NEPAD Heads of State and Government Orientation Committee (HSGOC) Sandton Convention Centre, Johannesburg, South Africa June 13th 2015 Report on the NEPAD Agency s Support for Regional

Plus en détail

Développement effectif de la large bande en Afrique

Développement effectif de la large bande en Afrique AGENDA Développement effectif de la Introduction à la large bande. Convergence et large bande. Initiatives pour le développement de la large bande INTRODUCTION A LA LARGE BANDE Définition de la large bande

Plus en détail

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag STORE IN BEETON, RFP# 2014-110 BEETON retailers in Beeton. The Liquor Control Board of Ontario () is seeking a responsible, customer-focused retailer to operate an Agency store in Beeton. To qualify, the

Plus en détail

Titre: Conférenciers: Présenté le Résumé:

Titre: Conférenciers: Présenté le Résumé: Titre: «Dspace : Le logiciel libre pour faire rayonner les publications en éducation du réseau collégial québécois» Conférenciers: Isabelle Laplante, bibliothécaire au Centre de documentation collégiale

Plus en détail

Grandes tendances et leurs impacts sur l acquisition de produits et services TI.

Grandes tendances et leurs impacts sur l acquisition de produits et services TI. Grandes tendances et leurs impacts sur l acquisition de produits et services TI. François Banville Partenaire exécutif chez Gartner Gartner is a registered trademark of Gartner, Inc. or its affiliates.

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso,

Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso, Innover à l'ère du numérique : ramener l'europe sur la bonne voie Présentation de J.M. Barroso, Président de la Commission européenne, au Conseil européen des 24 et 25 octobre 213 Indice de compétitivité

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Défendre sa marque de commerce à l ère des média sociaux : une nouvelle approche. M e Giovanna Spataro, associée

Défendre sa marque de commerce à l ère des média sociaux : une nouvelle approche. M e Giovanna Spataro, associée Défendre sa marque de commerce à l ère des média sociaux : une nouvelle approche M e Giovanna Spataro, associée 4 avril 2014 LES RÉSEAUX SOCIAUX 2 DÉFINITION Marque de commerce Article 2 de la Loi sur

Plus en détail

DORSET SCHOOL EDUCATIONAL PROJECT 2010 2011

DORSET SCHOOL EDUCATIONAL PROJECT 2010 2011 DORSET SCHOOL EDUCATIONAL PROJECT 2010 2011 Description of the School Guiding Principles School Vision Mission Statement Dorset Elementary School offers the Bilingual Program to 271 students from both

Plus en détail

IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board

IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board 1 L élaboration de la norme IPSAS 32 Objectif : traitement comptable des «service concession arrangements»

Plus en détail

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN

ERA-Net Call Smart Cities. CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN ERA-Net Call Smart Cities CREM, Martigny, 4 décembre 2014 Andreas Eckmanns, Responsable de la recherche, Office Fédéral de l énergie OFEN Une Smart City, c est quoi? «Une Smart City offre à ses habitants

Plus en détail

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr)

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) Doc.No. : EUM/OPS/TEN/13/706466 Issue : v3 Date : 7 May 2014 WBS : EUMETSAT Eumetsat-Allee 1, D-64295 Darmstadt, Germany Tel: +49 6151 807-7 Fax: +49

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

GAME CONTENTS CONTENU DU JEU OBJECT OF THE GAME BUT DU JEU

GAME CONTENTS CONTENU DU JEU OBJECT OF THE GAME BUT DU JEU GAME CONTENTS 3 wooden animals: an elephant, a Polar bear and an African lion 1 Playing Board with two tree stumps, one red and one blue 1 Command Board double sided for two game levels (Green for normal

Plus en détail

Academic Project. B3 - Architecture. Resit Project. Version 1.0 Last update: 24/05/2013 Use: Students Author: Samuel CUELLA

Academic Project. B3 - Architecture. Resit Project. Version 1.0 Last update: 24/05/2013 Use: Students Author: Samuel CUELLA SUPINFO Academic Dept. Resit Project Academic Project 2012-2013 Version 1.0 Last update: 24/05/2013 Use: Students Author: Samuel CUELLA Conditions d utilisations : SUPINFO International University vous

Plus en détail

Homosexualité et milieu de travail

Homosexualité et milieu de travail Sondage d opinion auprès des Canadiens GAI ÉCOUTE ÉTUDE OMNIBUS PAN CANADIENNE Homosexualité et milieu de travail Mai 2006 Dossier : 12717-008 507, place d Armes, bureau 700, Montréal, Québec H2Y 2W8 Téléphone

Plus en détail

Université de XY University of XY. Faculté XY Faculty of XY

Université de XY University of XY. Faculté XY Faculty of XY Université de XY University of XY Faculté XY Faculty of XY Le présent supplément au diplôme suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil d'europe et l'unesco/cepes. Le supplément vise

Plus en détail

Yves Guay Directeur Direction des relations internationales Université de Montréal

Yves Guay Directeur Direction des relations internationales Université de Montréal COLLABORATIONS INTERNATIONALES EN RECHERCHE Yves Guay Directeur Direction des relations internationales Université de Montréal 1 ADARUQ - Novembre 2013 «Pour maintenir la présence internationale du Québec

Plus en détail

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 We, the participants, assembled in Ouagadougou, Burkina Faso, from 5-7 March 2012, for the meeting

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max Note : you need to run all those steps as an administrator or somebody having admin rights on the system. (most of the time root, or using

Plus en détail

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit.

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit. Le français suit. The Ombudsman for Banking Services and Investments (OBSI) today released its complaint statistics for the first quarter of its 2011 fiscal year (November 1, 2010 to January 31, 2011).

Plus en détail

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

Pourquoi et comment les réseaux sociaux d entreprise révolutionnent-ils le management?

Pourquoi et comment les réseaux sociaux d entreprise révolutionnent-ils le management? Pourquoi et comment les réseaux sociaux d entreprise révolutionnent-ils le management? Cycle Innovation & Connaissance 56 petit déjeuner Sophie de BONIS & Catherine CHAT, IBM 14 mars 8h30-10h SKEMA Animatrice

Plus en détail

Photo Manipulations in the 2011 CES

Photo Manipulations in the 2011 CES Canadian Election Study Methodological Briefs Methodological Brief #2013-A Photo Manipulations in the 2011 CES Patrick Fournier, Université de Montréal Stuart Soroka, McGill University Fred Cutler, University

Plus en détail

Guide d utilisation de KIP Printer Status Guide d installation et d utilisation de KIP Printer Status

Guide d utilisation de KIP Printer Status Guide d installation et d utilisation de KIP Printer Status Guide d installation et d utilisation de KIP Printer Status - 1 - Table des matières 1 Introduction... 3 2 Installation et configuration... 4 3 Fonctionnalité de KIP Printer Status... 6 4 Utilisation de

Plus en détail

100004371 Social Finance Accelerator Initiative. July 10, 2015 Question:

100004371 Social Finance Accelerator Initiative. July 10, 2015 Question: 100004371 Social Finance Accelerator Initiative July 10, 2015 Question: Although I have not yet heard a response about my two prior questions, I have another question relating to the DOS Security Requirement.

Plus en détail

Prenez le train de l évolution maintenant pour gérer le stress des réseaux de demain

Prenez le train de l évolution maintenant pour gérer le stress des réseaux de demain Prenez le train de l évolution maintenant pour gérer le stress des réseaux de demain Yves Rodriguez Sales Development Manager 1 2 LES TENDANCES 14% WLAN Access Points 20% IP Video Surveillance Cams 20%

Plus en détail

Secrétaire générale Fédération Internationale du Vieillissement Secretary general International Federation on Ageing Margaret Gillis Canada

Secrétaire générale Fédération Internationale du Vieillissement Secretary general International Federation on Ageing Margaret Gillis Canada Vieillir et ne pas retourner dans le placard Jane Barrat Australie Secrétaire générale Fédération Internationale du Vieillissement Secretary general International Federation on Ageing Margaret Gillis Canada

Plus en détail

La qualité produite par tous: l'open Éducation. Stamenka Uvalić-Trumbić et Sir John Daniel

La qualité produite par tous: l'open Éducation. Stamenka Uvalić-Trumbić et Sir John Daniel La qualité produite par tous: l'open Éducation Stamenka Uvalić-Trumbić et Sir John Daniel A Guide to Quality in Online Learning Plan 1. Les dimensions de l ouverture - les contenus (SUT) - Faites-le vous

Plus en détail

GARANTIES DE BONNE ECECUTION

GARANTIES DE BONNE ECECUTION GARANTIES DE BONNE ECECUTION Bengescu Marcela University of Pitesti, Economic Science Faculty Pitesti, Str. Negru Vodă, No. 27, m_bengescu@yahoo.com, 0721248109 Dumitru Mihaela University of Pitesti, Economic

Plus en détail

UNIVERSITÉS DU QUEBEC / QUEBEC UNIVERSITIES: INSTRUCTIONS/INSTRUCTIONS 2014/15

UNIVERSITÉS DU QUEBEC / QUEBEC UNIVERSITIES: INSTRUCTIONS/INSTRUCTIONS 2014/15 1. Avant de poser votre candidature/ Before starting with your application Les étudiants désireux de poser leur candidature à un programme d échanges doivent d abord vérifier leur admissibilité en s adressant

Plus en détail

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder (Ottawa, Canada Le 17 mars 2008) Selon une enquête menée récemment auprès des citoyens canadiens à l échelle nationale, la grande

Plus en détail

Wireless Activity and Sleep Tracker Quick Start Guide

Wireless Activity and Sleep Tracker Quick Start Guide EN Wireless Activity and Sleep Tracker Quick Start Guide WELCOME Welcome to your ihealth Wireless Activity and Sleep Tracker, a device that tracks your daily activity and sleep. This Tracker, along with

Plus en détail

http://formations.univ-tln.fr/-ufr-droit-.html

http://formations.univ-tln.fr/-ufr-droit-.html TOULON http://formations.univ-tln.fr/-ufr-droit-.html Rem : les cours sont dispensés dans le cadre de modules (regroupant plusieurs cours) représentant un certain nombre d heures et de crédits ECTS. Il

Plus en détail

UNIVERSITIC and Eb@lé santé

UNIVERSITIC and Eb@lé santé UNIVERSITIC and Eb@lé santé Prof. Marc Nyssen (*) Dr. Frank Verbeke (*) Olivier-Pascal Bakasanda Bipangu (**) Prof. Marcel Rémon (***) (*) Medical Informatics Department Vrije Universiteit Brussel (**)

Plus en détail

Dématérialisation des documents de transport

Dématérialisation des documents de transport 3 La lettre de voiture électronique dans le transport ferroviaire Background The work to implement the e-railfreight project showed that for the time it was written, the principle of functional equivalence

Plus en détail

Evolution de la réglementation pour faciliter l essor des Smart Grids Philippe Vié

Evolution de la réglementation pour faciliter l essor des Smart Grids Philippe Vié Evolution de la réglementation pour faciliter l essor des Smart Grids Philippe Vié Dauphine 24 janvier 2014 Agenda Transformations de la chaîne de valeur et conséquences Questions et barrières réglementaires

Plus en détail

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires.

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Partner of REALice system Economie d énergie et une meilleure qualité de glace La 2ème génération améliorée du système REALice bien connu, est livré en

Plus en détail

L ENQUÊTE A ÉTÉ EFFECTUÉE DE JUIN À SEPTEMBRE 2013 UN RAPPORT DÉTAILLÉ SUR LES PRIORITÉS DES ENTREPRISES EN TIC

L ENQUÊTE A ÉTÉ EFFECTUÉE DE JUIN À SEPTEMBRE 2013 UN RAPPORT DÉTAILLÉ SUR LES PRIORITÉS DES ENTREPRISES EN TIC BAROMÈTRE DE COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES EN TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES COMMUNICATIONS AU QUÉBEC L ENQUÊTE A ÉTÉ EFFECTUÉE DE JUIN À SEPTEMBRE 2013 UN RAPPORT DÉTAILLÉ SUR LES PRIORITÉS DES

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Réunion d information Accès Internet. 25 avril 2014

Réunion d information Accès Internet. 25 avril 2014 Réunion d information Accès Internet 25 avril 2014 Rappel des étapes 2011 : lancement de la démarche de gestion Associant les communes, CCI, AEZA, Grand Lyon Objectif : améliorer le «cadre de vie» des

Plus en détail

MERiFIC. MERiFIC. Leader dans les énergies marines renouvelables. Leading in green marine energy

MERiFIC. MERiFIC. Leader dans les énergies marines renouvelables. Leading in green marine energy MERiFIC The maritime regions of Cornwall and Finistère are in a great position to benefit from the expected growth in marine renewable energy. Their peninsula nature and exposure to the Atlantic Ocean

Plus en détail

Towards a sustainable university-enterprise partnership scheme in Tunisia. Practical Training at Saarland University 29-30 November 2010

Towards a sustainable university-enterprise partnership scheme in Tunisia. Practical Training at Saarland University 29-30 November 2010 Towards a sustainable university-enterprise partnership scheme in Tunisia Practical Training at Saarland University 29-30 November 2010 La Grande Région SaarLorLux Luxembourg Lorraine (France) Huit Facultés

Plus en détail

Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com. Version 2010. Manuel Utilisateur

Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com. Version 2010. Manuel Utilisateur Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com Version 2010 Manuel Utilisateur Access to M2Msoft customer support portal, mgl.m2msoft.com, 2010 release. User manual

Plus en détail

Flächenhafter Ausbau von Glasfasernetzen aus der Sicht eines Telekommunikationsunternehmens Gaston BOHNENBERGER Chef de Département Infrastructures

Flächenhafter Ausbau von Glasfasernetzen aus der Sicht eines Telekommunikationsunternehmens Gaston BOHNENBERGER Chef de Département Infrastructures Flächenhafter Ausbau von Glasfasernetzen aus der Sicht eines Telekommunikationsunternehmens Gaston BOHNENBERGER Chef de Département Infrastructures Fixes La fibre optique pour tous Développement et mise

Plus en détail

Installing the SNMP Agent (continued) 2. Click Next to continue with the installation.

Installing the SNMP Agent (continued) 2. Click Next to continue with the installation. DGE-530T 32-bit Gigabit Network Adapter SNMP Agent Manual Use this guide to install and use the SNMP Agent on a PC equipped with the DGE-530T adapter. Installing the SNMP Agent Follow these steps to install

Plus en détail

ARCEP experience on QoS for Mobile Systems. Laurent Bonnet (laurent.bonnet@arcep.fr)

ARCEP experience on QoS for Mobile Systems. Laurent Bonnet (laurent.bonnet@arcep.fr) ARCEP experience on QoS for Mobile Systems Laurent Bonnet (laurent.bonnet@arcep.fr) Seminar on QoS for Mobile Systems Bologna, Italia 17th of June 2010 1 Agenda Introduction Mobile QoS obligations Mobile

Plus en détail

De lamobilité. à lamobilisation. Living Lab de Montréal Centre de cocréation et d innovation ouverte. Louise Guay Présidente

De lamobilité. à lamobilisation. Living Lab de Montréal Centre de cocréation et d innovation ouverte. Louise Guay Présidente 36 e Congrès : Les nouveaux enjeux économiques, sociaux et culturels des technologies de l information Association des économistes québécois ASDEQ De lamobilité à lamobilisation Louise Guay Présidente

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

Innovation et système d information chez IBM WEB 2.0

Innovation et système d information chez IBM WEB 2.0 Innovation et système d information chez IBM WEB 2.0 2006 IBM Corporation Didier ROCHE Directeur BT&IT France, NWA 07 Février 2008 La feuille de route de la Business Transformation chez IBM Supporter la

Plus en détail

Les nouvelles questions de régulation posées par la prise en compte des contenus

Les nouvelles questions de régulation posées par la prise en compte des contenus 8 ème Réunion annuelle 8 et 9 décembre 2010 Ouagadougou Les nouvelles questions de régulation posées par la prise en compte des contenus Table ronde 3 : Comment garantir un accès pour tous aux services

Plus en détail

Communiqué 8 novembre 2012

Communiqué 8 novembre 2012 Communiqué 8 novembre 2012 Les conditions du déploiement de l Internet à très haut débit en France et en Europe Coe-Rexecode mène depuis plusieurs années un programme de recherche approfondi sur l impact

Plus en détail

Plan Vert de l industrie touristique montréalaise 21 février 2014

Plan Vert de l industrie touristique montréalaise 21 février 2014 Plan Vert de l industrie touristique montréalaise 21 février 2014 Historique de la démarche 2009 2011 Comité vert de l industrie touristique Plan Vert 2010-2013 Comité vert interne à Tourisme Montréal

Plus en détail

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION Cadre conceptuel du tableau de bord des indicateurs d accès à Internet et de son utilisation dans les ménages et les entreprises

Plus en détail

Forge. Présentation ( )

Forge. Présentation ( ) ( RetourListeFichesParThèmes ) Forge Présentation Définition Objectifs Services fournis, fonctions disponibles Services en ligne d hébergement de projets La solution des logiciels intégrés pour le déploiement

Plus en détail

Règlements spécifiques 2015-2016

Règlements spécifiques 2015-2016 GOLF UNIVERSITAIRE Règlements spécifiques 2015-2016 Mis à jour 2015/06/22 ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Evaluation économique et positionnement des offres techniques

Evaluation économique et positionnement des offres techniques Evaluation économique et positionnement des offres techniques Séminaire sur les enjeux des infrastructures de réseaux de télécommunications pour les collectivités territoriales 1 Plan Positionnement des

Plus en détail

FRE 3440 Section 13D4 Commercial French Automne 2015 Lundi, mercredi, vendredi 5 e période, 11:45-12:35 Matherly 108

FRE 3440 Section 13D4 Commercial French Automne 2015 Lundi, mercredi, vendredi 5 e période, 11:45-12:35 Matherly 108 FRE 3440 Section 13D4 Commercial French Automne 2015 Lundi, mercredi, vendredi 5 e période, 11:45-12:35 Matherly 108 Dr. Amanda Vincent Bureau: 210 Dauer Hall Courriel: asvincent@ufl.edu Tél: 352-273-3785

Plus en détail

Le Cisco Smart Business Communications System

Le Cisco Smart Business Communications System Le Cisco Smart Business Communications System Smart Business Brochure Le Cisco Smart Business Communications System Aujourd hui, les petites entreprises sont confrontées à une concurrence accrue. Une

Plus en détail

PHOTO ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE. Données personnelles / personal data

PHOTO ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE. Données personnelles / personal data 1 ROYAUME DE BELGIQUE /KINDOM OF BELGIUM /KONINKRIJK BELGIE Service Public Fédéral Affaires Etrangères, Commerce et Coopération au développement Federal Public Service Foreign Affairs, External Trade and

Plus en détail

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Utiliser une WebCam Auteur : François CHAUSSON Date : 8 février 2008 Référence : utiliser une WebCam.doc Préambule Voici quelques informations utiles

Plus en détail

POUR LA COMMUNAUTÉ. 1. Création d un compte «Elyxyr» (pour les nouveaux utilisateurs)

POUR LA COMMUNAUTÉ. 1. Création d un compte «Elyxyr» (pour les nouveaux utilisateurs) (Please note the English version starts at page 4) POUR LA COMMUNAUTÉ Procédure de location pour le Programme d utilisation communautaire des installations scolaires en dehors des heures de classe (excluant

Plus en détail

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne UFR 27

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne UFR 27 Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne UFR 27 Etudiants entrants en programmes d échange 2014-2015 / Incoming students in exchange programs 2014-2015 Master M1 Mathématiques Appliquées à l Economie et à

Plus en détail

Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de l entreprise ainsi qu un avantage concurentiel.

Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de l entreprise ainsi qu un avantage concurentiel. un rapport des services d analyse de harvard business review L agilité de l entreprise dans le Cloud Une nouvelle enquête montre un lien entre l utilisation du Cloud Computing et une agilité accrue de

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

CLIM/GTP/27/8 ANNEX III/ANNEXE III. Category 1 New indications/ 1 re catégorie Nouvelles indications

CLIM/GTP/27/8 ANNEX III/ANNEXE III. Category 1 New indications/ 1 re catégorie Nouvelles indications ANNEX III/ANNEXE III PROPOSALS FOR CHANGES TO THE NINTH EDITION OF THE NICE CLASSIFICATION CONCERNING AMUSEMENT APPARATUS OR APPARATUS FOR GAMES/ PROPOSITIONS DE CHANGEMENTS À APPORTER À LA NEUVIÈME ÉDITION

Plus en détail

setting the scene: 11dec 14 perspectives on global data and computing e-infrastructure challenges mark asch MENESR/DGRI/SSRI - France

setting the scene: 11dec 14 perspectives on global data and computing e-infrastructure challenges mark asch MENESR/DGRI/SSRI - France setting the scene: perspectives on global data and computing e-infrastructure challenges 11dec 14 mark asch MENESR/DGRI/SSRI - France 1 questions The volume, variety and complexity of research data require

Plus en détail

Notice Technique / Technical Manual

Notice Technique / Technical Manual Contrôle d accès Access control Encodeur USB Mifare ENCOD-USB-AI Notice Technique / Technical Manual SOMMAIRE p.2/10 Sommaire Remerciements... 3 Informations et recommandations... 4 Caractéristiques techniques...

Plus en détail

MONTRÉAL LA CONFORTABLE MC

MONTRÉAL LA CONFORTABLE MC Sabin Boily Président du conseil d administration Éric Baudry Représentant Smart Electric Lyon Carrefour de l innovation Mercredi, 18 mars 12h30 à 13h00 Sabin Boily Président du conseil d administration

Plus en détail