Le règlement communal

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le règlement communal"

Transcription

1 Commune de Bassins Pourquoi avoir lancé cette invitation? Quelles sont les bases légales autorisant la municipalité à inviter les membres du conseil communal? L utilisation de vos droits, vous aurez permis de r un changement de l ordre du jour lors de la première réunion du conseil communal (séance d assermentation) et r la nomination d une commission d urbanisme. Art. 17. La municipalité est chargée de faire observer les prescriptions légales et réglementaires, ainsi que les plans en matière d'aménagement du territoire et de constructions. Elle exerce les attributions qui lui sont conférées par la loi et les règlements, notamment dans l établissement des plans directeurs communaux et localisés, des plans d affectation et du plan de quartier de compétence municipale. Elle est chargée de l information et de la participation de la population. Avant d'accorder le permis de construire, elle vérifie la conformité de tout projet avec les règles légales et les plans et les règlements d'affectation. Volonté de transparence de la municipalité. Elle fait respecter l'effet suspensif aux recours. 21 août août Le règlement communal Avant de présenter une de permis de construire ou de transformer un bâtiment, le propriétaire doit présenter à la un avantprojet ou une esquisse de ses intentions. La se détermine sur le principe des travaux projetés, l'implantation et l'orientation du bâtiment, les équipements et les autres mesures qui relèvent de l'aménagement du territoire. L'avis donné par la ne préjuge en rien sa décision quant à l'octroi du permis de construire qui doit être obtenu en vertu des dispositions de la législation cantonale. Conseil général ou communal Art. 17a1. Le conseil communal a les attributions suivantes : il adopte les plans directeurs régionaux, communaux et localisés et les plans d affectation; il statue sur les oppositions formulées à l encontre des plans d affectation. 21 août août Le règlement communal Dans la règle, ces objets (mis à l enquête) sont soumis à la commission consultative d'urbanisme Objets pouvant être dispensé d enquête publique Art. 72d1 La municipalité peut dispenser de l enquête publique notamment les objets mentionnés ci-dessous pour autant qu aucun intérêt public prépondérant ne soit touché et qu ils ne soient pas susceptibles de porter atteinte à des intérêts dignes de protection, en particulier à ceux des voisins : les constructions et installations de minime importance ne servant pas à l habitation ou à l activité professionnelle, telles que cabane, garage à deux voitures, place de stationnement pour trois voitures, 21 août août

2 Objets pouvant être dispensé d enquête publique Art. 72d1 chemin d accès privé, piscine non couverte, fontaine, bassin, clôture fixe ou mur de clôture, cheminée extérieure, ouvrage lié à l utilisation des énergies renouvelables antenne réceptrice privée ou collective de petites dimensions; Objets pouvant être dispensé d enquête publique Art. 72d1 les constructions et installations mobilières ou provisoires de minime importance telles que mobilhome, tente, dépôt et matériel pour une durée de 3 à 6 mois, non renouvelable; les travaux de transformation de minime importance d un bâtiment existant consistant en travaux de rénovation, d agrandissement, de reconstruction, tels que la création d un avant-toit, d un balcon, d une saillie, d une isolation périphérique, d une rampe d accès; 21 août août Objets pouvant être dispensé d enquête publique Art. 72d1 les aménagements extérieurs tels que la modification de minime importance de la topographie d un terrain; les autres ouvrages de minime importance tels que les excavations et les travaux de terrassement. Toute est analysée par la municipalité La procédure a été publiée dans un Bassinfos Feuille CAMAC en 4 exemplaires si minime importance 21 août août Exemple 1 Couverture d une véranda uniquement sur le dessus avec du bois Production des documents (4) Dispense d enquête municipale 10 jours au pilier, signature des voisins Contrôle par notre responsable communal du point de vue construction, respect des normes de sécurité des chantiers et depuis 2006 incendie AEAI Avantage d annoncer le dossier en cas de problème couverture d assurance «côté cour et jardin» 21 août août

3 Exemple 2 Construction d un couvert à voiture non fermé sur les 4 côtés ou garage Production des documents (4) Enquête municipale 10 jours au pilier signature des voisins Contrôle par notre responsable communal du point de vue construction, respect des normes de sécurité des chantiers et depuis 2006 incendie AEAI Présentation des tuiles et couleur des façades à la municipalité pendant les travaux 21 août août Exemple 3 Construction de tout autre objet (villa, transformation immeuble, etc.) Production des documents (7) Enquête complète 20 jours au pilier, feuille d avis officiels et quotidien art. 109 LATC Contrôle par notre responsable communal du respect des normes de sécurité des chantiers et depuis 2006 incendie AEAI Présentation des tuiles et couleur des façades à la municipalité pendant les travaux 21 août août Contrôle par notre fontainier des introductions d eau sous pression et des collecteurs d eaux usées et eaux claires Fin du chantier transmise par le maître d œuvre au STI pour contrôle final et délivrance du permis d habiter ou d utiliser Péremption retrait de permis Art Le permis de construire est périmé si, dans le délai de deux ans dès sa date, la construction n'est pas commencée. La municipalité peut en prolonger la validité d'une année si les circonstances le justifient. 21 août août

4 Péremption retrait de permis Art Le permis de construire peut être retiré si, sans motifs suffisants, l'exécution des travaux n'est pas poursuivie dans les délais usuels; la municipalité ou, à défaut, le département peut, en ce cas, exiger la démolition de l'ouvrage et la remise en état du sol ou, en cas d'inexécution, y faire procéder aux frais du propriétaire. La péremption ou le retrait du permis de construire entraîne d'office l'annulation des autorisations et des approbations cantonales. Mais quand tout va mal! Enquête publique, opposition Art La de permis est mise à l'enquête publique par la municipalité pendant vingt jours. Durant la période du 24 décembre au 2 janvier inclusivement, les délais ne courent pas. Les oppositions motivées et les observations sur le projet sont déposées par écrit au greffe municipal dans le délai d'enquête, durant lequel elles peuvent être consultées par tous les intéressés. 21 août août Mais quand tout va mal! Mais quand tout va mal! La municipalité reçoit les opposants et les propriétaires auteurs des plans pour tenter de trouver une solution dans une séance de conciliation Art 58 Délai de la décision municipale Art Dans les trente jours dès le dépôt de la de permis conforme aux exigences légales et réglementaires et des pièces qui doivent l'accompagner, ou dès le profilement exécuté si celuici a été exigé après la de permis, délai réduit à vingt jours s'il n'y a pas eu d'enquête publique, la municipalité est tenue de se déterminer en accordant ou en refusant le permis. 21 août août Mais quand tout va mal! Motivation de la décision de refus de permis Art. 115 Le refus du permis, avec référence aux dispositions légales et réglementaires invoquées, est communiqué au requérant sous pli recommandé. La décision précise en outre la voie, le mode et le délai de recours. TA et ensuite TF La municipalité peut r une enquête complémentaire pendant la construction du bâtiment. Enquête complémentaire Art. 72b1 RATC L enquête complémentaire doit intervenir jusqu à l octroi du permis d habiter ou d utiliser mais au plus tard dans les quatre ans suivant l enquête principale. 21 août août

5 Elle ne peut porter que sur des éléments de peu d importance, qui ne modifient pas sensiblement le projet ou la construction en cours. La procédure est la même que pour une enquête principale, les éléments nouveaux ou modifiés devront être clairement mis en évidence dans les documents produits. Suite à une dénonciation dûment motivée: Travaux non conformes aux dispositions légales et réglementaires Art. 105 La municipalité, à son défaut le département, est en droit de faire suspendre et, le cas échéant, supprimer ou modifier, aux frais du propriétaire, tous travaux qui ne sont pas conformes aux prescriptions légales et réglementaires. 21 août août Suspension des travaux non-conformes Art. 127 La municipalité ordonne la suspension des travaux dont l'exécution n'est pas conforme aux plans approuvés, aux prescriptions légales et réglementaires ou aux règles de l'art de construire. Contraventions Art Celui qui contrevient à la présente loi, aux règlements d'application tant cantonaux que communaux ou aux décisions fondées sur ces lois et ces règlements, est passible d'une amende de deux cents francs à cinquante mille francs. La poursuite a lieu conformément à la loi sur les contraventions. 21 août août Contraventions Art La poursuite a lieu sans préjudice du droit de l'autorité d'exiger, selon les circonstances, la suppression ou la modification des travaux non conformes aux prescriptions légales et réglementaires et, en cas d'inexécution, de faire exécuter les travaux aux frais des propriétaires. Le permis d'habiter ou d'utiliser peut en outre être retiré. Contraventions Art La municipalité ou l'autorité de recours peut signifier l'ordre de démolir ou de modifier les travaux sous la menace des peines d'arrêts ou d'amendes prévues à l'article 292 du Code pénal suisse. 21 août août

6 Avant - projet Avant - projet Poursuite projet 21 août août Dossier officiel Dossier officiel Mise à l enquête publique municipale 21 août août Dossier officiel Commission urbanisme Dossier officiel Commission urbanisme Mise à l enquête publique complète 21 août août

7 Début chantier Début chantier Déroulement du Contrôle Eaux - AEAI 21 août août Fin chantier annonce Début chantier Déroulement du Contrôle Eaux - AEAI 21 août août Fin chantier Visite de fin chantier Contrôle Eaux - AEAI 21 août août

8 Obtention du permis d habiter ou d utiliser architecte propriétaire Rôle de la commission d urbanisme La commission est un appui pour la municipalité La municipalité ne doit pas laisser l impression que la commission d urbanisme est utilisée que dans les cas difficiles 21 août août Rôle de la commission d urbanisme La commission n exerce pas la fonction de police des constructions La commission est consultative. Le nouveau règlement prévoit de la rendre plus participative mais ce n est pas en vigueur légalement. Obligation de la municipalité La municipalité est tenue de mettre à l enquête un projet même si elle n est pas d accord. (amende 2500 CHF) La municipalité fait des oppositions en indiquant les restrictions sur le permis de construire. La municipalité ne peut pas sortir les dossiers non publics (phase d étude). 21 août août Cas en cours La Cézille La municipalité fait opposition à la hauteur de la corniche de la lucarne. En application du nouveau règlement non adopté. Situation Cas 21 août août

9 Corniche secondaire à plus de 7 m Cas en cours La municipalité estime qu il était plus raisonnable de laisser partir la mise à l enquête avec les documents signés des 4 propriétaires membres de la hoirie. Situation très difficile Trouver une autre solution avec l architecte car il bénéficie d une procuration à ce jour. 21 août août Cas Solution possible prolongation de la corniche 21 août août Dernière remarque Doit-on parler d urbanisme ou de constructions dans le terme qui définit le nom de la commission? Commission d urbanisme Commission des constructions 21 août

LA PROCEDURE LEGALE RELATIVE AUX DEMANDES DE PERMIS (OU AUTORISATIONS) DE CONSTRUIRE

LA PROCEDURE LEGALE RELATIVE AUX DEMANDES DE PERMIS (OU AUTORISATIONS) DE CONSTRUIRE Direction de l'urbanisme et de l'environnement LA PROCEDURE LEGALE RELATIVE AUX DEMANDES DE PERMIS (OU AUTORISATIONS) DE CONSTRUIRE Aucun travail de construction ou de démolition, en surface ou en sous-sol,

Plus en détail

Permis de construire et autres questions de droit public des constructions

Permis de construire et autres questions de droit public des constructions Permis de construire et autres questions de droit public des constructions Mars 2012 Benoît Bovay Dr en droit, avocat au Barreau Spécialiste FSA droit de la construction et de l'immobilier Professeur à

Plus en détail

RÉFORME DES AUTORISATIONS D URBANISME

RÉFORME DES AUTORISATIONS D URBANISME INFORMATIONS JURIDIQUES J 14 Mutuelle des architectes français assurances OCTOBRE 2007 ANNULE ET REMPLACE LA FICHE J 14 DE FÉVRIER 1998 RÉFORME DES AUTORISATIONS D URBANISME La réforme des autorisations

Plus en détail

GESTION DES AUTORISATIONS D URBANISME EN SITE CLASSE. - les canalisations, lignes ou câbles souterrains

GESTION DES AUTORISATIONS D URBANISME EN SITE CLASSE. - les canalisations, lignes ou câbles souterrains GESTION DES AUTORISATIONS D URBANISME EN SITE CLASSE QUESTIONS Qui est compétent pour autoriser les travaux en site classé? REPONSES - Le préfet, pour des travaux limités, après avis de l architecte des

Plus en détail

Commune de Founex Urbanisme et bâtiments

Commune de Founex Urbanisme et bâtiments Commune de Founex Urbanisme et bâtiments Autorisations de construire Types de procédures Version du 20.09.2013 urbanisme founex definitif.indd 1 10.11.2013 16:41:14 Généralités Suivant la nature des travaux

Plus en détail

Art. 1 But. Art. 2 Définition de la pénurie - Champ d'application territorial

Art. 1 But. Art. 2 Définition de la pénurie - Champ d'application territorial TITRE I PRINCIPES GENERAUX Art. 1 But 1 La présente loi a pour but de lutter contre la pénurie de logements en conservant sur le marché des logements loués qui correspondent aux besoins de la population.

Plus en détail

~ COMMUNE DE VEYTAUX

~ COMMUNE DE VEYTAUX ~ COMMUNE DE VEYTAUX REGLEMENT SUR LES ANTENNES EXTERIEURES POUR LA RECEPTION DES EMISSIONS DE RADIODIFFUSION ET DE TELEVISION REGLEMENT SUR LES ANTENNES EXTERIEURES four LA RECEPTION DES EMISSIONS DE

Plus en détail

REGLEMENT CONCERNANT L EVACUATION ET L EPURATION DES EAUX USEES (du 18 novembre 1985) 1. (en révision) I. DISPOSITIONS GENERALES

REGLEMENT CONCERNANT L EVACUATION ET L EPURATION DES EAUX USEES (du 18 novembre 1985) 1. (en révision) I. DISPOSITIONS GENERALES REGLEMENT CONCERNANT L EVACUATION ET L EPURATION DES EAUX USEES (du 18 novembre 1985) 1 (en révision) Le Conseil général de la Ville de Fribourg vu la loi fédérale du 8 octobre 1971 sur la protection des

Plus en détail

Le permis de construire

Le permis de construire ASSOCIATION DES COMMUNES FRIBOURGEOISES COURS D INTRODUCTION DESTINÉS AUX ÉLUS-ES III. LE RÔLE DE LA COMMUNE DANS L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET LES CONSTRUCTIONS FRIBOURG, LES 14 ET 15 SEPTEMBRE 2011

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LES CERTIFICATS D AUTORISATION ET D OCCUPATION

RÈGLEMENT SUR LES CERTIFICATS D AUTORISATION ET D OCCUPATION VILLE DE MONTRÉAL ARRONDISSEMENT DE VILLE-MARIE CA-24-107 RÈGLEMENT SUR LES CERTIFICATS D AUTORISATION ET D OCCUPATION Vu l article 119 de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (L.R.Q., chapitre A-19.1);

Plus en détail

RÈGLEMENT 330.11.1 sur le casier judiciaire et le contrôle cantonal (RCJ)

RÈGLEMENT 330.11.1 sur le casier judiciaire et le contrôle cantonal (RCJ) Adopté le 05.03.1993, entrée en vigueur le 05.03.1993 - Etat au 01.07.2009 (abrogé) RÈGLEMENT 330.11.1 sur le casier judiciaire et le contrôle cantonal (RCJ) du 5 mars 1993 LE CONSEIL D'ÉTAT DU CANTON

Plus en détail

QUELLE AUTORISATION POUR QUELLE NATURE DE TRAVAUX?

QUELLE AUTORISATION POUR QUELLE NATURE DE TRAVAUX? 1 QUELLE AUTORISATION POUR QUELLE NATURE DE TRAVAUX? Principes posés par le code de l urbanisme PRINCIPE EXCEPTIONS Constructions Nouvelles Art. Permis de construire Constructions dispensées de formalités

Plus en détail

Loi du 20 décembre 2002 portant protection des conseillers en prévention (MB 20.1.2003)

Loi du 20 décembre 2002 portant protection des conseillers en prévention (MB 20.1.2003) Loi du 20 décembre 2002 portant protection des conseillers en prévention (MB 20.1.2003) Article 1 er.- La présente loi règle une matière visée à l'article 78 de la Constitution. Chapitre I er.- Champ d'application,

Plus en détail

EXECUTER DES TRAVAUX SUR UN MONUMENT HISTORIQUE

EXECUTER DES TRAVAUX SUR UN MONUMENT HISTORIQUE EXECUTER DES TRAVAUX SUR UN MONUMENT HISTORIQUE Une précision liminaire : les édifices désignés comme monuments historiques dans la présente fiche sont ceux, inscrits ou classés, protégés par la loi du

Plus en détail

Loi de programme 67-1174 du 28 Décembre 1967 relative à la restauration des monuments historiques et à la protection des sites

Loi de programme 67-1174 du 28 Décembre 1967 relative à la restauration des monuments historiques et à la protection des sites Loi de programme 67-1174 du 28 Décembre 1967 relative à la restauration des monuments historiques et à la protection des sites Titre I er : Monuments historiques Art. 1 er. - Est approuvé, dans la limite

Plus en détail

Réforme des permis de construire et des autres autorisations d urbanisme

Réforme des permis de construire et des autres autorisations d urbanisme Réforme des permis de construire et des autres autorisations d urbanisme Travaux et changements de destinations soumis à permis de construire, à permis d aménager ou à déclaration préalable en dehors des

Plus en détail

Octobre 2007 : pourquoi la réforme des demandes d autorisation d urbanisme?

Octobre 2007 : pourquoi la réforme des demandes d autorisation d urbanisme? Octobre 2007 : pourquoi la réforme des demandes d autorisation d urbanisme? Objectifs : prise en compte de l insatisfaction et de l attente des usagers réduire le nombre d autorisations simplifier les

Plus en détail

Je construis Quelles sont les formalités?

Je construis Quelles sont les formalités? Fiche formalites.qxd 17/09/2007 10:21 Page 1 Je construis Quelles sont les formalités? Je construis une maison Je construis une maison de 100 m² Permis de construire J agrandis ma maison Plus de 20 m²

Plus en détail

Dans quel cas dois-je introduire une demande de permis d urbanisme?

Dans quel cas dois-je introduire une demande de permis d urbanisme? Demande de permis d'urbanisme Dans quel cas dois-je introduire une demande de permis d urbanisme? pour toute construction, démolition, rénovation et transformation impliquant des travaux touchant à la

Plus en détail

et rangés en deux classes ne pourront être érigés, transformés, déplacés ni exploités qu'en vertu d'un permis dit d'exploitation.

et rangés en deux classes ne pourront être érigés, transformés, déplacés ni exploités qu'en vertu d'un permis dit d'exploitation. ORDONNANCE 41-48 DU 12 FEVRIER 1953 SUR LES ETABLISSEMENTS DANGEREUX, INSALUBRES OU INCOMMODES. Article 1 er Les établissements repris dans la liste annexée à la présente ordonnance et rangés en deux classes

Plus en détail

vu le Concordat du 18 octobre 1996 sur les entreprises de sécurité A vu le projet de loi présenté par le Conseil d'etat

vu le Concordat du 18 octobre 1996 sur les entreprises de sécurité A vu le projet de loi présenté par le Conseil d'etat 935.7 LOI sur les entreprises de sécurité (LESéc) du septembre 998 (état: 0.07.004) LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD vu le Concordat du 8 octobre 996 sur les entreprises de sécurité A vu le projet de

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D'ECUBLENS/VD PRÉAVIS N 11/2004

MUNICIPALITÉ D'ECUBLENS/VD PRÉAVIS N 11/2004 MUNICIPALITÉ D'ECUBLENS/VD PRÉAVIS N 11/2004 Bâtiment des Esserts Aménagement de locaux au Centre Technique Communal Demande de crédit de construction AU CONSEIL COMMUNAL D'ECUBLENS/VD Monsieur le Président,

Plus en détail

Décret concernant le permis de construire (DPC) (Version en vigueur du 1 er janvier 2006 au 31 décembre 2009)

Décret concernant le permis de construire (DPC) (Version en vigueur du 1 er janvier 2006 au 31 décembre 2009) Décret concernant le permis de construire (DPC) (Version en vigueur du 1 er janvier 2006 au 31 décembre 2009) du 11 décembre 1992 Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu l article 115, lettre

Plus en détail

REGLEMENT COMMUNAL SUR L'EVACUATION ET L'EPURATION DES EAUX

REGLEMENT COMMUNAL SUR L'EVACUATION ET L'EPURATION DES EAUX REGLEMENT COMMUNAL SUR L'EVACUATION ET L'EPURATION DES EAUX DISPOSITIONS GENERALES Article premier: Le présent règlement contient les dispositions destinées à assurer la protection des eaux contre la pollution

Plus en détail

28 MAI 1956 - O.R.U. nº 41/78. Etablissements dangereux, insalubres ou incommodes. (B.O.R.U., 1956, p. 442).

28 MAI 1956 - O.R.U. nº 41/78. Etablissements dangereux, insalubres ou incommodes. (B.O.R.U., 1956, p. 442). 28 MAI 1956 - O.R.U. nº 41/78. Etablissements dangereux, insalubres ou incommodes. (B.O.R.U., 1956, p. 442). Article: 1 Les établissements repris dans la liste annexée à la présente ordonnance et rangés

Plus en détail

RÈGLEMENT 700.11.1 d'application de la loi du 4 décembre 1985 sur l'aménagement du territoire et les constructions (RLATC)

RÈGLEMENT 700.11.1 d'application de la loi du 4 décembre 1985 sur l'aménagement du territoire et les constructions (RLATC) Adopté le 19.09.1986, entrée en vigueur le 01.01.1987 - Etat au 01.05.2014 (en vigueur) RÈGLEMENT 700.11.1 d'application de la loi du 4 décembre 1985 sur l'aménagement du territoire et les constructions

Plus en détail

Ville de Blainville Ce document n'a pas de valeur officielle.

Ville de Blainville Ce document n'a pas de valeur officielle. Ville de Blainville Ce document n'a pas de valeur officielle. En cas de divergence entre ce document et les règlements originaux, ceux-ci prévaudront. RÈGLEMENT 1364 NUMÉRO DU RÈGLEMENT (amendement) 1364

Plus en détail

Loi sur l hébergement, la restauration et le commerce de détail de boissons alcoolisées

Loi sur l hébergement, la restauration et le commerce de détail de boissons alcoolisées Loi sur l hébergement, la restauration et le commerce de détail de boissons alcoolisées du Le Grand Conseil du canton du Valais vu les articles 27 et 105 de la Constitution fédérale; vu les articles 41

Plus en détail

ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION

ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION Le Fonctionnaire délégué, Vu le Code wallon de l'aménagement du Territoire, de l'urbanisme,

Plus en détail

Loi sur l enseignement privé (version en vigueur jusqu'au 31 décembre 2014)

Loi sur l enseignement privé (version en vigueur jusqu'au 31 décembre 2014) Loi sur l enseignement privé (version en vigueur jusqu'au 31 décembre 2014) du 10 mai 1984 Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu les articles 8, lettres d et h, 38 et 39 de la Constitution

Plus en détail

Loi fédérale sur les garanties de procédure accordées en cas d indemnisation pour nuisances sonores

Loi fédérale sur les garanties de procédure accordées en cas d indemnisation pour nuisances sonores Loi fédérale sur les garanties de procédure accordées en cas d indemnisation pour nuisances sonores Du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le rapport de la Commission de l environnement,

Plus en détail

STATUTS DE MODEL SA MODEL AG - MODEL Ltd

STATUTS DE MODEL SA MODEL AG - MODEL Ltd STATUTS DE MODEL SA MODEL AG - MODEL Ltd Titre premier : Dénomination - Siège - But - Durée Article premier Il est formé, sous la raison sociale «MODEL SA», une société anonyme qui est régie par les présents

Plus en détail

Mémorandum juridique mai 2006

Mémorandum juridique mai 2006 Mémorandum juridique mai 2006 v 0605101044 Le contentieux du permis de construire Bâtiments agricoles et ruines Urbanisme et construction Habitations légères de loisirs Camping et stationnement de caravanes

Plus en détail

Loi sur l hébergement, la restauration et le commerce de détail de boissons alcoolisées

Loi sur l hébergement, la restauration et le commerce de détail de boissons alcoolisées - - 95. Loi sur l hébergement, la restauration et le commerce de détail de boissons alcoolisées du 8 avril 00 Le Grand Conseil du canton du Valais vu les articles 7 et 05 de la Constitution fédérale; vu

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF A L EVACUATION ET A L'EPURATION DES EAUX ET TAXES

REGLEMENT RELATIF A L EVACUATION ET A L'EPURATION DES EAUX ET TAXES COMMUNE DE ROSSENS REGLEMENT RELATIF A L EVACUATION ET A L'EPURATION DES EAUX ET TAXES L'assemblée communale de ROSSENS Vu : La loi d'application cantonale du 22 mai 1974 de la LF sur la protection des

Plus en détail

Règlement sur les permis et les certificats

Règlement sur les permis et les certificats Règlement sur les permis et les certificats 2004 PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 64 MUNICIPALITÉ DE SAINTE-CLOTILDE-DE-HORTON RÈGLEMENT SUR LES PERMIS ET LES CERTIFICATS LE CONSEIL DE LA MUNICIPALITÉ

Plus en détail

Adoption du plan partiel d affectation (PPA) «A la Tonnaz 2»

Adoption du plan partiel d affectation (PPA) «A la Tonnaz 2» Préavis No 25/2011 Adoption du plan partiel d affectation (PPA) «A la Tonnaz 2» Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillères et Conseillers, 1. OBJET DU PRÉAVIS Le présent préavis a pour

Plus en détail

Loi portant introduction de la loi fédérale du 13 mars 1964 sur le travail dans l industrie, l artisanat et le commerce

Loi portant introduction de la loi fédérale du 13 mars 1964 sur le travail dans l industrie, l artisanat et le commerce Loi portant introduction de la loi fédérale du 13 mars 1964 sur le dans l industrie, l artisanat et le commerce du 9 novembre 1978 L Assemblée constituante de la République et Canton du Jura, vu la loi

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS

RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS MUNICIPALITÉ DE DOLBEAU-MISTASSINI RÈGLEMENT NUMÉRO 1576-14 RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS

Plus en détail

REGLEMENT SUR LES EAUX USEES

REGLEMENT SUR LES EAUX USEES 15 mars 1972 REGLEMENT SUR LES EAUX USEES LE CONSEIL GENERAL DE LA VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS vu la loi cantonale sur les constructions, du 12 février 1957, et son règlement d'application, du 12 novembre

Plus en détail

Guide des autorisations d urbanisme

Guide des autorisations d urbanisme Guide des autorisations d urbanisme de Service Urbanisme Villenoy 2014 TABLE DES MATIERES QUEL DOSSIER DEPOSER POUR MON PROJET?... 2 QUELQUES NOTIONS POUR BIEN DEMARRER.... 2 MON PROJET EST-IL SOUMIS A

Plus en détail

LA CONFERENCE LATINE DES CHEFS DES DEPARTEMENTS DE JUSTICE ET POLICE (CLDJP) Concordat

LA CONFERENCE LATINE DES CHEFS DES DEPARTEMENTS DE JUSTICE ET POLICE (CLDJP) Concordat LA CONFERENCE LATINE DES CHEFS DES DEPARTEMENTS DE JUSTICE ET POLICE (CLDJP) Concordat du 8 octobre 996 sur les entreprises de sécurité ) I. Généralités Art. Parties Sont parties au concordat les cantons

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE PERMIS POUR LA RÉNOVATION D UN BÂTIMENT SANS AGRANDISSEMENT

FORMULAIRE DE DEMANDE DE PERMIS POUR LA RÉNOVATION D UN BÂTIMENT SANS AGRANDISSEMENT FORMULAIRE DE DEMANDE DE PERMIS POUR LA RÉNOVATION D UN BÂTIMENT SANS AGRANDISSEMENT Coordonnées du propriétaire Nom et prénom du propriétaire (incluant les copropriétaires) : Adresse civique : Numéro

Plus en détail

Règle. 196-2012 Afin de déterminer les distances séparatrices pour protéger les puits artésiens et de surface

Règle. 196-2012 Afin de déterminer les distances séparatrices pour protéger les puits artésiens et de surface PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE MEMPHRÉMAGOG MUNICIPALITÉ DE STUKELY-SUD RÈGLEMENT NUMÉRO 196-2012 AFIN DÉTERMINER LES DISTANCES SÉPARATRICES POUR PROTÉGER LES PUITS ARTÉSIENS ET DE SURFACE ET RÉGISSANT L USAGE

Plus en détail

ROF 2010_149. Loi. sur la vidéosurveillance. Le Grand Conseil du canton de Fribourg. Décrète : du 7 décembre 2010

ROF 2010_149. Loi. sur la vidéosurveillance. Le Grand Conseil du canton de Fribourg. Décrète : du 7 décembre 2010 Loi du 7 décembre 2010 Entrée en vigueur :... sur la vidéosurveillance Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu les articles 12, 24 et 38 de la Constitution du canton de Fribourg du 16 mai 2004 ; Vu le

Plus en détail

LOI 700.11 sur l'aménagement du territoire et les constructions (LATC)

LOI 700.11 sur l'aménagement du territoire et les constructions (LATC) Adopté le 04.12.1985, entrée en vigueur le 01.01.1987 - Etat au 01.11.2014 (en vigueur) LOI 700.11 sur l'aménagement du territoire et les constructions (LATC) du 4 décembre 1985 LE GRAND CONSEIL DU CANTON

Plus en détail

Règlement relatif à l émission des permis et certificats ainsi qu à l administration des règlements de zonage, de lotissement et de construction N o

Règlement relatif à l émission des permis et certificats ainsi qu à l administration des règlements de zonage, de lotissement et de construction N o Règlement relatif à l émission des permis et certificats ainsi qu à l administration des règlements de zonage, de lotissement et de construction N o 2010-11 Adopté le 14 décembre 2010 Entré en vigueur

Plus en détail

Réforme relative au permis de construire et aux autorisations d urbanisme

Réforme relative au permis de construire et aux autorisations d urbanisme Avril 2006 Note d information juridique Agence d Urbanisme du Territoire de Belfort Centre d Affaires des 4 As BP 107-90002 Belfort Cedex Tél : 03 84 46 51 51 - Fax : 03 84 46 51 50 Courriel : autb@autb.asso.fr

Plus en détail

Plan d'aménagement général

Plan d'aménagement général Ville de Dudelange Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses mars 2004 PAGDUD_version définitive + modif-part_mars 2003 Sommaire Titre I - Les zones 3 1. La division du territoire

Plus en détail

La vie du permis, des constructions et des aménagements

La vie du permis, des constructions et des aménagements direction départementale de l'équipement Haute-Savoie service urbanisme, risques et environnement La vie du permis, des constructions et des aménagements Octobre Sommaire I. LA VIE DU PERMIS ET DE LA

Plus en détail

d exécution de la loi sur l aménagement du territoire et les constructions (ReLATeC) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

d exécution de la loi sur l aménagement du territoire et les constructions (ReLATeC) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Règlement du er décembre 009 d exécution de la loi sur l aménagement du territoire et les constructions (ReLATeC) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du décembre 008 sur l aménagement du

Plus en détail

La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols. Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1

La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols. Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1 La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1 Les textes de référence : ordonnance n 2005-1527 du 8 décembre 2005 relative au permis de construire et aux autorisations

Plus en détail

I 2 14.0. l'application du concordat et de la présente loi, ainsi que des relations avec les cantons concordataires.

I 2 14.0. l'application du concordat et de la présente loi, ainsi que des relations avec les cantons concordataires. Loi modifiant la loi concernant le concordat sur les entreprises de sécurité (L-CES) (11145) I 2 14.0 du 7 juin 2013 Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Art. 1 Modifications

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT L'ADMISSION AU NÉGOCE DE FONDS DE PLACEMENT SUR LE SIX SWISS EXCHANGE - SPONSORED SEGMENT FONDS DE PLACEMENT

RÈGLEMENT CONCERNANT L'ADMISSION AU NÉGOCE DE FONDS DE PLACEMENT SUR LE SIX SWISS EXCHANGE - SPONSORED SEGMENT FONDS DE PLACEMENT Règlement Sponsored Segment Fonds de Placement RÈGLEMENT CONCERNANT L'ADMISSION AU NÉGOCE DE FONDS DE PLACEMENT SUR LE SIX SWISS EXCHANGE - SPONSORED SEGMENT FONDS DE PLACEMENT Admission des valeurs mobilières

Plus en détail

Loi fédérale sur les résidences secondaires

Loi fédérale sur les résidences secondaires Loi fédérale sur les résidences secondaires du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 75 et 75b de la Constitution 1, vu le message du Conseil fédéral du 2, arrête: Chapitre 1 Dispositions

Plus en détail

PERMIS ET CERTIFICATS HISTORIQUE

PERMIS ET CERTIFICATS HISTORIQUE PERMIS ET CERTIFICATS HISTORIQUE # Règlement Description Date 22-01 Règlement original Adoption : 14 novembre 1990 Avis public : 23 novembre 1990 En vigueur : 31 décembre 1990 Avis public : 11 janvier

Plus en détail

STATUTS TITRE PREMIER CONSTITUTION ET OBJET DE LA SOCIÉTÉ

STATUTS TITRE PREMIER CONSTITUTION ET OBJET DE LA SOCIÉTÉ Société de Réassurance mutuelle régie par le Code des Assurances Siège Social : 65, rue de Monceau - 75008 PARIS STATUTS TITRE PREMIER CONSTITUTION ET OBJET DE LA SOCIÉTÉ ARTICLE PREMIER - FORMATION -

Plus en détail

FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES

FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS COMMENT PRÉPARER LES DEMANDES? QUELLES SONT LES RÈGLES A RESPECTER? MINISTÈRE DE LA CULTURE

Plus en détail

«Quelques Réflexions sur...»

«Quelques Réflexions sur...» Numéro 14 Mars 2007 «Quelques Réflexions sur...» La Lettre de la Société et N. Sarkozy Le décret du 5 janvier 2007 : les contours du nouveau régime juridique applicable aux autorisations d urbanisme (2

Plus en détail

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT DES NORMES RELATIVES À L OCCUPATION ET L ENTRETIEN DES BÂTIMENTS

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT DES NORMES RELATIVES À L OCCUPATION ET L ENTRETIEN DES BÂTIMENTS VILLE DE BEDFORD MRC BROME-MISSISQUOI PROVINCE DE QUÉBEC REGLEMENT NO. 717-15 RÈGLEMENT ÉTABLISSANT DES NORMES RELATIVES À L OCCUPATION ET L ENTRETIEN DES BÂTIMENTS A une séance régulière du conseil municipal

Plus en détail

COMMUNE DE LE VAUD REGLEMENT COMMUNAL SUR LA COLLECTE, L EVACUATION ET L EPURATION DES EAUX USEES ET CLAIRES

COMMUNE DE LE VAUD REGLEMENT COMMUNAL SUR LA COLLECTE, L EVACUATION ET L EPURATION DES EAUX USEES ET CLAIRES COMMUNE DE LE VAUD REGLEMENT COMMUNAL SUR LA COLLECTE, L EVACUATION ET L EPURATION DES EAUX USEES ET CLAIRES 1 Objet bases légales Art. 1 I. DISPOSITIONS GENERALES Le présent règlement a pour objet l évacuation

Plus en détail

Commune de Prangins Municipalité

Commune de Prangins Municipalité Commune de Prangins Municipalité Préavis No 53/14 au Conseil Communal Demande d'un crédit de CHF 165'000.-- TTC en vue de travaux de démolition du pavillon scolaire provisoire des Fossés et de la création

Plus en détail

- 1 - Le Grand Conseil du canton du Valais vu les articles 6, 31 et 69 de la Constitution cantonale, sur la proposition du Conseil d'etat, ordonne:

- 1 - Le Grand Conseil du canton du Valais vu les articles 6, 31 et 69 de la Constitution cantonale, sur la proposition du Conseil d'etat, ordonne: - - 705. Loi sur les constructions du 8 février 996 Le Grand Conseil du canton du Valais vu les articles 6, et 69 de la Constitution cantonale, sur la proposition du Conseil d'etat, ordonne: Chapitre :

Plus en détail

1 er objet : approbation des procès-verbaux des séances des 20 octobre, 17 novembre et 15 décembre 9:00 2010

1 er objet : approbation des procès-verbaux des séances des 20 octobre, 17 novembre et 15 décembre 9:00 2010 1 er objet : approbation des procès-verbaux des séances des 20 octobre, 17 novembre et 15 décembre 9:00 2010 En l'absence de remarque de la part des membres présents, les procès-verbaux des séances du

Plus en détail

CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL

CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL COMMUNE DE... Textes législatifs CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, notamment l article L5211-4-2

Plus en détail

GUIDE ARCHITECTURAL PROJET D ENSEMBLE RESIDENTIEL RUES LEMIRE ET LABELLE VILLE DE MIRABEL ANNEXE A

GUIDE ARCHITECTURAL PROJET D ENSEMBLE RESIDENTIEL RUES LEMIRE ET LABELLE VILLE DE MIRABEL ANNEXE A GUIDE ARCHITECTURAL PROJET D ENSEMBLE RESIDENTIEL RUES LEMIRE ET LABELLE DE MIRABEL ANNEXE A 31 MAI 2013 GUIDE ARCHITECTURAL ANNEXE A NO. RÈGLEMENTS 1 2 3 Dans cette zone sont autorisés les bâtiments résidentiels

Plus en détail

COMMUNE DU LANDERON REGLEMENT DE CONSTRUCTION

COMMUNE DU LANDERON REGLEMENT DE CONSTRUCTION COMMUNE DU LANDERON REGLEMENT DE CONSTRUCTION du 6 septembre 00 ATESA / GTU Cernier Commune du Landeron Août 00 II Table des matières CHAPITRE PREMIER... Dispositions générales... Art.. Buts et principes...

Plus en détail

Le Collège des Bourgmestre et Echevins ;

Le Collège des Bourgmestre et Echevins ; Le Collège des Bourgmestre et Echevins ; Vu la demande de permis introduite en date du 17 septembre 2003 par laquelle CLUB ALPIN BELGE -AILE FRANCOPHONE ASBL, ci-après dénommé( e ) l'exploitant, sollicite

Plus en détail

Les nouvelles notions de surface de plancher et d emprise au sol et le recours obligatoire à l architecte

Les nouvelles notions de surface de plancher et d emprise au sol et le recours obligatoire à l architecte Les nouvelles notions de surface de plancher et d emprise au sol et le recours obligatoire à l architecte La réglementation applicable aux autorisations d urbanisme vient d être significativement modifiée.

Plus en détail

BUREAU DES RÉGISSEURS Régie du bâtiment du Québec

BUREAU DES RÉGISSEURS Régie du bâtiment du Québec BUREAU DES RÉGISSEURS Régie du bâtiment du Québec No du dossier : 5653-4530 No du rôle : 28.d-C-15 Date : 28 août 2015 DEVANT : M e Claude Gilbert, régisseur STÉPHANIE AIRAUD ET BERNHARD AINETTER REQUÉRANTS

Plus en détail

RÈGLEMENT 1636. Richard Rheault, Yolande St-Amant, Jean-Félipe Nadeau et Martine Allard.

RÈGLEMENT 1636. Richard Rheault, Yolande St-Amant, Jean-Félipe Nadeau et Martine Allard. PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE L ÉRABLE VILLE DE PLESSISVILLE RÈGLEMENT 1636 ÉTABLISSANT LE PROGRAMME «RESTAURATION DES BATIMENTS DE L INVENTAIRE DU PATRIMOINE BATI DE LA VILLE DE PLESSISVILLE» LE LUNDI, deuxième

Plus en détail

Commune de Bulle 632

Commune de Bulle 632 Commune de Bulle 632 Règlement communal sur la détention et l imposition des chiens Le Conseil général de la Commune de Bulle Vu : - la loi du 2 novembre 2006 sur la détention des chiens (LDCh ; RSF 725.3)

Plus en détail

sur la police du feu et la protection contre les éléments naturels Le Grand Conseil du canton de Fribourg

sur la police du feu et la protection contre les éléments naturels Le Grand Conseil du canton de Fribourg 7.0. Loi du novembre 964 sur la police du feu et la protection contre les éléments naturels Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu le message du Conseil d Etat du 7 janvier 964 ; Sur la proposition

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 106-2002 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARMES (RM-110)

RÈGLEMENT NUMÉRO 106-2002 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARMES (RM-110) MUNICIPALITÉ DE ST-BRUNO-DE-KAMOURASKA MRC DE KAMOURASKA RÈGLEMENT NUMÉRO 106-2002 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARMES (RM-110) CONSIDÉRANT que le conseil municipal de la Municipalité de St-Bruno désire

Plus en détail

Règlement concernant les zones de secteurs sauvegardés ou zones protégées

Règlement concernant les zones de secteurs sauvegardés ou zones protégées Règlement concernant les zones de secteurs sauvegardés ou zones protégées 2010 Règlement concernant les zones de secteurs sauvegardés ou zones protégées erstellt im Auftrag der 4, Square Patton L-8443

Plus en détail

Règlement de citation du site patrimonial du Phare de Pointe Mitis

Règlement de citation du site patrimonial du Phare de Pointe Mitis PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE MÉTIS-SUR-MER RÈGLEMENT NUMÉRO 13-83 Règlement de citation du site patrimonial du Phare de Pointe Mitis CONSIDÉRANT QU en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel (LRQ, c.

Plus en détail

g Consultation : Nouvelle optimisation de la procédure d'octroi du permis de construire

g Consultation : Nouvelle optimisation de la procédure d'octroi du permis de construire Bau-, Verkehrs- und Energiedirektion des Kantons Bern (BVE) Rechtsamt Reiterstrasse 11 3011 Bern 30.11.2007 g Consultation : Nouvelle optimisation de la procédure d'octroi du permis de construire Préambule

Plus en détail

Règlement numéro 13-2000 concernant les systèmes d alarme

Règlement numéro 13-2000 concernant les systèmes d alarme Règlement numéro 13-2000 concernant les systèmes d alarme Adopté lors de la séance ordinaire tenue le 5 février 2001 Entré en vigueur le 11 février 2001. Modifié par : Règlement numéro 07-2001 - Modification

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile DEUXIÈME SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 37 Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile Présentation Présenté par Madame Pauline Marois Ministre des Finances Éditeur officiel du

Plus en détail

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières ZONE UB CARACTÈRE DE LA ZONE Cette zone de densité plus faible regroupe les extensions immédiates du centre-ville. Une partie de cette zone est concernée par le périmètre de protection au titre des Monuments

Plus en détail

Section zonage. La Présentation. Chapitre 27. Dispositions relatives au noyau villageois

Section zonage. La Présentation. Chapitre 27. Dispositions relatives au noyau villageois Chapitre 27 Dispositions relatives au noyau villageois Table des matières 27 DISPOSITIONS RELATIVES AU NOYAU VILLAGEOIS...27-3 27.1 CHAMPS D APPLICATION...27-3 27.2 USAGES ET ÉQUIPEMENTS PERMIS DANS LA

Plus en détail

Table des matières TABLE DES MATIÈRES. Introduction... 9 1- L historique... 9 2- Les lois fédérales... 9

Table des matières TABLE DES MATIÈRES. Introduction... 9 1- L historique... 9 2- Les lois fédérales... 9 Table des matières 1 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 9 1- L historique... 9 2- Les lois fédérales... 9 A- La Loi sur la faillite et l insolvabilité... 10 B- La Loi sur les arrangements avec les créanciers...

Plus en détail

JO-. Livre des Règlements de la Ville de Prévost PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE PRÉVOST RÈGLEMENT SQ-905-2004 RÈGLEMENT SUR LES SYSTÈMES D'ALARME

JO-. Livre des Règlements de la Ville de Prévost PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE PRÉVOST RÈGLEMENT SQ-905-2004 RÈGLEMENT SUR LES SYSTÈMES D'ALARME JO-. Livre des Règlements de la Ville de Prévost X p u s» / PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE PRÉVOST RÈGLEMENT SQ-905-2004 RÈGLEMENT SUR LES SYSTÈMES D'ALARME CONSIDÉRANT QUE le Conseil municipal désire réglementer

Plus en détail

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE 1 LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE Feuille officielle numéro 47, du 29 juin 2001 Délai référendaire: 20 août 2001 Loi promulguée par le Conseil d'etat le 22 août 2001 Entrée en vigueur

Plus en détail

La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme

La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme 1 PREAMBULE Quelques dates pour situer la réforme du permis de construire 2 Le permis de construire en quelques dates 1852 : décret relatif

Plus en détail

LOIS D'APPLICATION DU STATUT ITALIE

LOIS D'APPLICATION DU STATUT ITALIE LOIS D'APPLICATION DU STATUT Coopération des états membres ITALIE Dispositions relatives à la coopération avec le Tribunal international pour juger les personnes présumées responsables de violations graves

Plus en détail

INFORMATION. Pour tout renseignement complémentaire, contactez-nous au 0810 63 44 44 (prix d un appel local).

INFORMATION. Pour tout renseignement complémentaire, contactez-nous au 0810 63 44 44 (prix d un appel local). Réservé à la vente à distance INFORMATION Vous trouverez ci-jointe la convention d ouverture du Livret A Comme Agir. Si vous êtes déjà client du Crédit Coopératif, nous vous remercions de bien vouloir

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE PIEDMONT

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE PIEDMONT PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE PIEDMONT RÈGLEMENT N 824-13 MODIFIANT LE RÈGLEMENT #803-02-12 SUR LA TARIFICATION POUR L UTILISATION D UN BIEN, SERVICE ET/OU ACTIVITÉ DE LA MUNICIPALITÉ, CERTIFICATS

Plus en détail

sur l archivage et les Archives de l Etat (LArch)

sur l archivage et les Archives de l Etat (LArch) Loi du 10 septembre 2015 Entrée en vigueur :... sur l archivage et les Archives de l Etat (LArch) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu les articles 19 al. 2, 22 al. 1 et 73 al. 3 de la Constitution

Plus en détail

Document de travail Ne pas reproduire Pour toute interprétation ou copie officielle contacter le greffe

Document de travail Ne pas reproduire Pour toute interprétation ou copie officielle contacter le greffe Document de travail Ne pas reproduire Pour toute interprétation ou copie officielle contacter le greffe PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE L ÉRABLE VILLE DE PLESSISVILLE RÈGLEMENT 1420 SUR LES SYSTÈMES D ALARMES

Plus en détail

N 107 S É N AT PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. tendant à simplifier la procédure applicable. en matière de contraventions.

N 107 S É N AT PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. tendant à simplifier la procédure applicable. en matière de contraventions. PROJET DE LOI adopté le 27 mai 1971. N 107 S É N AT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1970-1971 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT tendant à simplifier la procédure applicable en matière de contraventions. Le

Plus en détail

COMMUNE DE LA COLLE SUR LOUP REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE

COMMUNE DE LA COLLE SUR LOUP REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE COMMUNE DE LA COLLE SUR LOUP REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE juillet 2011 1 ARTICLE 1 : DEFINITIONS > Publicité par affichage : A l exclusion des enseignes et préenseignes, constitue une publicité, toute

Plus en détail

Loi fédérale sur les résidences secondaires

Loi fédérale sur les résidences secondaires Loi fédérale sur les résidences secondaires (Loi sur les résidences secondaires, LRS) Projet du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 75 et 75b de la Constitution 1, vu le message

Plus en détail

DEMANDE DE PERMIS OU CERTIFICAT D'AUTORISATION

DEMANDE DE PERMIS OU CERTIFICAT D'AUTORISATION DEMANDE DE PERMIS OU CERTIFICAT D'AUTORISATION Résidentiel Commercial Industriel Communautaire Autre Adresse des travaux: Lot(s) : PROPRIÉTAIRE Nouveau propriétaire Nom (s): Adresse postale: Code postal:

Plus en détail

PROGRAMME D INCITATION A LA RESTAURATION ET AU RAVALEMENT DES FACADES D IMMEUBLES

PROGRAMME D INCITATION A LA RESTAURATION ET AU RAVALEMENT DES FACADES D IMMEUBLES PROGRAMME D INCITATION A LA RESTAURATION ET AU RAVALEMENT DES FACADES D IMMEUBLES Janvier 2012 1 PREAMBULE A l issue d un diagnostic urbain (2003), la ville d Angoulême s est engagée dans le projet urbain

Plus en détail

Les attestations. Auxerre, le 19 avril 2012. Fabien AURIAT. Florian SÉMENTA. CETE de Lyon/DLA/GBA/CIBEE. 27 septembre 2010

Les attestations. Auxerre, le 19 avril 2012. Fabien AURIAT. Florian SÉMENTA. CETE de Lyon/DLA/GBA/CIBEE. 27 septembre 2010 Les attestations Auxerre, le 19 avril 2012 Fabien AURIAT Florian SÉMENTA 27 septembre 2010 CETE de Lyon/DLA/GBA/CIBEE Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 169-11 SUR LES USAGES CONDITIONNELS DE LA VILLE DE CAUSAPSCAL

RÈGLEMENT NUMÉRO 169-11 SUR LES USAGES CONDITIONNELS DE LA VILLE DE CAUSAPSCAL RÈGLEMENT NUMÉRO 169-11 SUR LES USAGES CONDITIONNELS DE LA VILLE DE CAUSAPSCAL MODIFIÉ PAR : Règlement numéro 192-13 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 LES DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET INTERPRÉTATIVES 1.1

Plus en détail

Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité)

Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité) Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité) Présentation : Réunion ADS du 10 avril 2008 1 Les recours à l égard des permis (permis de construire, permis de démolir, permis d aménager)

Plus en détail

Francis Polizzi, Sous-directeur du permis de construire et du paysage de la rue, Ville de Paris

Francis Polizzi, Sous-directeur du permis de construire et du paysage de la rue, Ville de Paris Le caractère exécutoire des décisions prises par le maire sur les demandes d autorisation d urbanisme, la transmission au préfet de ces décisions et le contrôle de légalité. Francis Polizzi, Sous-directeur

Plus en détail

-21- TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

-21- TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi -21- TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi tendant à créer une possibilité de recours à l'égard des décisions des architectes des Proposition de loi relative à l'instruction des autorisations de travaux

Plus en détail