Le règlement communal

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le règlement communal"

Transcription

1 Commune de Bassins Pourquoi avoir lancé cette invitation? Quelles sont les bases légales autorisant la municipalité à inviter les membres du conseil communal? L utilisation de vos droits, vous aurez permis de r un changement de l ordre du jour lors de la première réunion du conseil communal (séance d assermentation) et r la nomination d une commission d urbanisme. Art. 17. La municipalité est chargée de faire observer les prescriptions légales et réglementaires, ainsi que les plans en matière d'aménagement du territoire et de constructions. Elle exerce les attributions qui lui sont conférées par la loi et les règlements, notamment dans l établissement des plans directeurs communaux et localisés, des plans d affectation et du plan de quartier de compétence municipale. Elle est chargée de l information et de la participation de la population. Avant d'accorder le permis de construire, elle vérifie la conformité de tout projet avec les règles légales et les plans et les règlements d'affectation. Volonté de transparence de la municipalité. Elle fait respecter l'effet suspensif aux recours. 21 août août Le règlement communal Avant de présenter une de permis de construire ou de transformer un bâtiment, le propriétaire doit présenter à la un avantprojet ou une esquisse de ses intentions. La se détermine sur le principe des travaux projetés, l'implantation et l'orientation du bâtiment, les équipements et les autres mesures qui relèvent de l'aménagement du territoire. L'avis donné par la ne préjuge en rien sa décision quant à l'octroi du permis de construire qui doit être obtenu en vertu des dispositions de la législation cantonale. Conseil général ou communal Art. 17a1. Le conseil communal a les attributions suivantes : il adopte les plans directeurs régionaux, communaux et localisés et les plans d affectation; il statue sur les oppositions formulées à l encontre des plans d affectation. 21 août août Le règlement communal Dans la règle, ces objets (mis à l enquête) sont soumis à la commission consultative d'urbanisme Objets pouvant être dispensé d enquête publique Art. 72d1 La municipalité peut dispenser de l enquête publique notamment les objets mentionnés ci-dessous pour autant qu aucun intérêt public prépondérant ne soit touché et qu ils ne soient pas susceptibles de porter atteinte à des intérêts dignes de protection, en particulier à ceux des voisins : les constructions et installations de minime importance ne servant pas à l habitation ou à l activité professionnelle, telles que cabane, garage à deux voitures, place de stationnement pour trois voitures, 21 août août

2 Objets pouvant être dispensé d enquête publique Art. 72d1 chemin d accès privé, piscine non couverte, fontaine, bassin, clôture fixe ou mur de clôture, cheminée extérieure, ouvrage lié à l utilisation des énergies renouvelables antenne réceptrice privée ou collective de petites dimensions; Objets pouvant être dispensé d enquête publique Art. 72d1 les constructions et installations mobilières ou provisoires de minime importance telles que mobilhome, tente, dépôt et matériel pour une durée de 3 à 6 mois, non renouvelable; les travaux de transformation de minime importance d un bâtiment existant consistant en travaux de rénovation, d agrandissement, de reconstruction, tels que la création d un avant-toit, d un balcon, d une saillie, d une isolation périphérique, d une rampe d accès; 21 août août Objets pouvant être dispensé d enquête publique Art. 72d1 les aménagements extérieurs tels que la modification de minime importance de la topographie d un terrain; les autres ouvrages de minime importance tels que les excavations et les travaux de terrassement. Toute est analysée par la municipalité La procédure a été publiée dans un Bassinfos Feuille CAMAC en 4 exemplaires si minime importance 21 août août Exemple 1 Couverture d une véranda uniquement sur le dessus avec du bois Production des documents (4) Dispense d enquête municipale 10 jours au pilier, signature des voisins Contrôle par notre responsable communal du point de vue construction, respect des normes de sécurité des chantiers et depuis 2006 incendie AEAI Avantage d annoncer le dossier en cas de problème couverture d assurance «côté cour et jardin» 21 août août

3 Exemple 2 Construction d un couvert à voiture non fermé sur les 4 côtés ou garage Production des documents (4) Enquête municipale 10 jours au pilier signature des voisins Contrôle par notre responsable communal du point de vue construction, respect des normes de sécurité des chantiers et depuis 2006 incendie AEAI Présentation des tuiles et couleur des façades à la municipalité pendant les travaux 21 août août Exemple 3 Construction de tout autre objet (villa, transformation immeuble, etc.) Production des documents (7) Enquête complète 20 jours au pilier, feuille d avis officiels et quotidien art. 109 LATC Contrôle par notre responsable communal du respect des normes de sécurité des chantiers et depuis 2006 incendie AEAI Présentation des tuiles et couleur des façades à la municipalité pendant les travaux 21 août août Contrôle par notre fontainier des introductions d eau sous pression et des collecteurs d eaux usées et eaux claires Fin du chantier transmise par le maître d œuvre au STI pour contrôle final et délivrance du permis d habiter ou d utiliser Péremption retrait de permis Art Le permis de construire est périmé si, dans le délai de deux ans dès sa date, la construction n'est pas commencée. La municipalité peut en prolonger la validité d'une année si les circonstances le justifient. 21 août août

4 Péremption retrait de permis Art Le permis de construire peut être retiré si, sans motifs suffisants, l'exécution des travaux n'est pas poursuivie dans les délais usuels; la municipalité ou, à défaut, le département peut, en ce cas, exiger la démolition de l'ouvrage et la remise en état du sol ou, en cas d'inexécution, y faire procéder aux frais du propriétaire. La péremption ou le retrait du permis de construire entraîne d'office l'annulation des autorisations et des approbations cantonales. Mais quand tout va mal! Enquête publique, opposition Art La de permis est mise à l'enquête publique par la municipalité pendant vingt jours. Durant la période du 24 décembre au 2 janvier inclusivement, les délais ne courent pas. Les oppositions motivées et les observations sur le projet sont déposées par écrit au greffe municipal dans le délai d'enquête, durant lequel elles peuvent être consultées par tous les intéressés. 21 août août Mais quand tout va mal! Mais quand tout va mal! La municipalité reçoit les opposants et les propriétaires auteurs des plans pour tenter de trouver une solution dans une séance de conciliation Art 58 Délai de la décision municipale Art Dans les trente jours dès le dépôt de la de permis conforme aux exigences légales et réglementaires et des pièces qui doivent l'accompagner, ou dès le profilement exécuté si celuici a été exigé après la de permis, délai réduit à vingt jours s'il n'y a pas eu d'enquête publique, la municipalité est tenue de se déterminer en accordant ou en refusant le permis. 21 août août Mais quand tout va mal! Motivation de la décision de refus de permis Art. 115 Le refus du permis, avec référence aux dispositions légales et réglementaires invoquées, est communiqué au requérant sous pli recommandé. La décision précise en outre la voie, le mode et le délai de recours. TA et ensuite TF La municipalité peut r une enquête complémentaire pendant la construction du bâtiment. Enquête complémentaire Art. 72b1 RATC L enquête complémentaire doit intervenir jusqu à l octroi du permis d habiter ou d utiliser mais au plus tard dans les quatre ans suivant l enquête principale. 21 août août

5 Elle ne peut porter que sur des éléments de peu d importance, qui ne modifient pas sensiblement le projet ou la construction en cours. La procédure est la même que pour une enquête principale, les éléments nouveaux ou modifiés devront être clairement mis en évidence dans les documents produits. Suite à une dénonciation dûment motivée: Travaux non conformes aux dispositions légales et réglementaires Art. 105 La municipalité, à son défaut le département, est en droit de faire suspendre et, le cas échéant, supprimer ou modifier, aux frais du propriétaire, tous travaux qui ne sont pas conformes aux prescriptions légales et réglementaires. 21 août août Suspension des travaux non-conformes Art. 127 La municipalité ordonne la suspension des travaux dont l'exécution n'est pas conforme aux plans approuvés, aux prescriptions légales et réglementaires ou aux règles de l'art de construire. Contraventions Art Celui qui contrevient à la présente loi, aux règlements d'application tant cantonaux que communaux ou aux décisions fondées sur ces lois et ces règlements, est passible d'une amende de deux cents francs à cinquante mille francs. La poursuite a lieu conformément à la loi sur les contraventions. 21 août août Contraventions Art La poursuite a lieu sans préjudice du droit de l'autorité d'exiger, selon les circonstances, la suppression ou la modification des travaux non conformes aux prescriptions légales et réglementaires et, en cas d'inexécution, de faire exécuter les travaux aux frais des propriétaires. Le permis d'habiter ou d'utiliser peut en outre être retiré. Contraventions Art La municipalité ou l'autorité de recours peut signifier l'ordre de démolir ou de modifier les travaux sous la menace des peines d'arrêts ou d'amendes prévues à l'article 292 du Code pénal suisse. 21 août août

6 Avant - projet Avant - projet Poursuite projet 21 août août Dossier officiel Dossier officiel Mise à l enquête publique municipale 21 août août Dossier officiel Commission urbanisme Dossier officiel Commission urbanisme Mise à l enquête publique complète 21 août août

7 Début chantier Début chantier Déroulement du Contrôle Eaux - AEAI 21 août août Fin chantier annonce Début chantier Déroulement du Contrôle Eaux - AEAI 21 août août Fin chantier Visite de fin chantier Contrôle Eaux - AEAI 21 août août

8 Obtention du permis d habiter ou d utiliser architecte propriétaire Rôle de la commission d urbanisme La commission est un appui pour la municipalité La municipalité ne doit pas laisser l impression que la commission d urbanisme est utilisée que dans les cas difficiles 21 août août Rôle de la commission d urbanisme La commission n exerce pas la fonction de police des constructions La commission est consultative. Le nouveau règlement prévoit de la rendre plus participative mais ce n est pas en vigueur légalement. Obligation de la municipalité La municipalité est tenue de mettre à l enquête un projet même si elle n est pas d accord. (amende 2500 CHF) La municipalité fait des oppositions en indiquant les restrictions sur le permis de construire. La municipalité ne peut pas sortir les dossiers non publics (phase d étude). 21 août août Cas en cours La Cézille La municipalité fait opposition à la hauteur de la corniche de la lucarne. En application du nouveau règlement non adopté. Situation Cas 21 août août

9 Corniche secondaire à plus de 7 m Cas en cours La municipalité estime qu il était plus raisonnable de laisser partir la mise à l enquête avec les documents signés des 4 propriétaires membres de la hoirie. Situation très difficile Trouver une autre solution avec l architecte car il bénéficie d une procuration à ce jour. 21 août août Cas Solution possible prolongation de la corniche 21 août août Dernière remarque Doit-on parler d urbanisme ou de constructions dans le terme qui définit le nom de la commission? Commission d urbanisme Commission des constructions 21 août

Urbanisme et Bâtiments. Autorisations de construire. Types de procédures

Urbanisme et Bâtiments. Autorisations de construire. Types de procédures Urbanisme et Bâtiments Autorisations de construire Types de procédures 1 2 Les permis de construire et de démolir Objets pouvant ne pas être soumis à autorisation (art. 68a, al. 2, RLATC) «Aucun travail

Plus en détail

LA PROCEDURE LEGALE RELATIVE AUX DEMANDES DE PERMIS (OU AUTORISATIONS) DE CONSTRUIRE

LA PROCEDURE LEGALE RELATIVE AUX DEMANDES DE PERMIS (OU AUTORISATIONS) DE CONSTRUIRE Direction de l'urbanisme et de l'environnement LA PROCEDURE LEGALE RELATIVE AUX DEMANDES DE PERMIS (OU AUTORISATIONS) DE CONSTRUIRE Aucun travail de construction ou de démolition, en surface ou en sous-sol,

Plus en détail

COMMUNE DE ROLLE VU: EDICTE:

COMMUNE DE ROLLE VU: EDICTE: COMMUNE DE ROLLE REGLEMENT COMMUNAL CONCERNANT LES ËMOLUMENTS, TAXES ET FRAIS ADMINISTRATIFS EN MATIËRE DE POLICE DES CONSTRUCTIONS ET D'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE Le Conseil communal de Rolle VU: la loi

Plus en détail

Direction de l'urbanisme. Foire Aux Questions. Service Urbanisme

Direction de l'urbanisme. Foire Aux Questions. Service Urbanisme Foire Aux Questions 1 Je dois faire des travaux, dois- je faire une demande? Quel type de dossier faut- il pour des travaux? a) Vous déposerez une demande de Permis de Construire notamment pour : Créer

Plus en détail

ROF 2010_149. Loi. sur la vidéosurveillance. Le Grand Conseil du canton de Fribourg. Décrète : du 7 décembre 2010

ROF 2010_149. Loi. sur la vidéosurveillance. Le Grand Conseil du canton de Fribourg. Décrète : du 7 décembre 2010 Loi du 7 décembre 2010 Entrée en vigueur :... sur la vidéosurveillance Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu les articles 12, 24 et 38 de la Constitution du canton de Fribourg du 16 mai 2004 ; Vu le

Plus en détail

Loi fédérale sur les garanties de procédure accordées en cas d indemnisation pour nuisances sonores

Loi fédérale sur les garanties de procédure accordées en cas d indemnisation pour nuisances sonores Loi fédérale sur les garanties de procédure accordées en cas d indemnisation pour nuisances sonores Du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le rapport de la Commission de l environnement,

Plus en détail

ARRÊTE. Article 1. Article 2

ARRÊTE. Article 1. Article 2 REPUBLIQUE FRANCAISE Commune de Serraval dossier n DP 074 265 12 X0007 date de dépôt : 29 février 2012 demandeur : Monsieur BERNARD-BERNARDET Christophe pour : division création de 2 lots adresse terrain

Plus en détail

ARRETE MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE,

ARRETE MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE, REPUBLIQUE DU BENIN MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU TRAVAIL ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE DIRECTION GENERALE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTNUE ET DES STAGES ARRETE ANNEE 2005 N 015/MFPTRA/DC/SGM/DGFPCS/DAROP

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT NUMÉRO 697 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT NUMÉRO 697 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE 1 CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT NUMÉRO 697 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE MASCOUCHE La codification administrative comprend le texte du règlement d origine,

Plus en détail

ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION

ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION Le Fonctionnaire délégué, Vu le Code wallon de l'aménagement du Territoire, de l'urbanisme,

Plus en détail

LA MUNICIPALITE DE ST-LEGIER-LA CHIESAZ

LA MUNICIPALITE DE ST-LEGIER-LA CHIESAZ LA MUNICIPALITE DE ST-LEGIER-LA CHIESAZ Vu les articles 4 & 109 du Règlement général de police de 1998 arrête : LES PRESCRIPTIONS MUNICIPALES SUR LE STATIONNEMENT PRIVILEGIE DES VEHICULES (RESIDANTS ENTREPRISES

Plus en détail

LA COMMISSION ADMINISTRATIVE POUR LA COORDINATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ SOCIALE,

LA COMMISSION ADMINISTRATIVE POUR LA COORDINATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ SOCIALE, DÉCISION N S10 du 19 décembre 2013 concernant la transition des règlements (CEE) n 1408/71 et (CEE) n 574/72 aux règlements (CE) n 883/2004 et (CE) n 987/2009 et l application des procédures de remboursement

Plus en détail

Commune de Bulle 741

Commune de Bulle 741 Commune de Bulle 741 Règlement sur les contributions d équipement routier de base Le Conseil général de la Commune de Bulle Vu : - la loi du 9 mai 1983 sur l aménagement du territoire et les constructions

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 106-2002 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARMES (RM-110)

RÈGLEMENT NUMÉRO 106-2002 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARMES (RM-110) MUNICIPALITÉ DE ST-BRUNO-DE-KAMOURASKA MRC DE KAMOURASKA RÈGLEMENT NUMÉRO 106-2002 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARMES (RM-110) CONSIDÉRANT que le conseil municipal de la Municipalité de St-Bruno désire

Plus en détail

JORF n 0024 du 28 janvier 2012. Texte n 14

JORF n 0024 du 28 janvier 2012. Texte n 14 Le 30 janvier 2012 JORF n 0024 du 28 janvier 2012 Texte n 14 DECRET Décret n 2012-100 du 26 janvier 2012 relatif à l immatriculation des intermédiaires en opérations de banque et en services de paiements,

Plus en détail

Certificat d'urbanisme Quelques explications

Certificat d'urbanisme Quelques explications Certificat d'urbanisme Le certificat d'urbanisme est un acte administratif qui indique l'état des règles d'urbanisme applicables pour un terrain donné : constructibilité et obligations attachés à ce terrain.

Plus en détail

-21- TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

-21- TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi -21- TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi tendant à créer une possibilité de recours à l'égard des décisions des architectes des Proposition de loi relative à l'instruction des autorisations de travaux

Plus en détail

Logement, logement salubre, logement collectif, pièce d habitation, petit logement individuel

Logement, logement salubre, logement collectif, pièce d habitation, petit logement individuel Permis de INFORMATIONS GÉNÉRALES Un permis de est la décision préalable de l'autorité administrative compétente (la Commune) d'autoriser, pour les petits logements individuels et les logements collectifs,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I

CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I CONDITIONS GENERALES DU PRET SOCIAL CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE BOURG EN BRESSE CHAPITRE I PRESENTATION Article 1 Le CCAS de Bourg en Bresse, participe depuis juin 2003 à la coordination des aides

Plus en détail

Le permis d urbanisme en Wallonie

Le permis d urbanisme en Wallonie Le permis d urbanisme en Wallonie Table des matières: 1. INTRODUCTION... 2 2. QU EST-CE QUE LE PERMIS D URBANISME?... 2 3. QUAND FAUT-IL UN PERMIS D URBANISME?... 2 4. QUI DOIT DEMANDER CE PERMIS?... 3

Plus en détail

EXECUTER DES TRAVAUX SUR UN MONUMENT HISTORIQUE

EXECUTER DES TRAVAUX SUR UN MONUMENT HISTORIQUE EXECUTER DES TRAVAUX SUR UN MONUMENT HISTORIQUE Une précision liminaire : les édifices désignés comme monuments historiques dans la présente fiche sont ceux, inscrits ou classés, protégés par la loi du

Plus en détail

Tous membres du conseil et formant quorum. Attendu qu'un avis de motion du présent règlement a été donné le 12 mars 2012;

Tous membres du conseil et formant quorum. Attendu qu'un avis de motion du présent règlement a été donné le 12 mars 2012; PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-BASILE MRC DE PORTNEUF RÈGLEMENT NUMÉRO 11-2012 Règlement portant sur les dérogations mineures au règlement de zonage et lotissement. Séance ordinaire du conseil municipal

Plus en détail

Décret concernant la police du feu

Décret concernant la police du feu Décret concernant la police du feu du 6 décembre 1978 L'Assemblée constituante de la République et Canton du Jura, vu l article 3 des dispositions finales et transitoires de la Constitution cantonale 1),

Plus en détail

Demande de permis d'urbanisme

Demande de permis d'urbanisme Demande de permis d'urbanisme Dans quel cas dois-je introduire une demande de permis d urbanisme? 1. pour construire, utiliser un terrain pour le placement d'une ou plusieurs installations fixes, en ce

Plus en détail

Inrap / Procédures réglementaires

Inrap / Procédures réglementaires Procédures réglementaires DIAGNOSTIC Étape 1 Prescription Sont présumés faire l objet de prescriptions archéologiques préalablement à leur réalisation tous les projets d aménagements affectant ou susceptibles

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève,

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève, Loi sur l application de la loi fédérale sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre L 1 60 du 4 décembre 1998 (Entrée en vigueur : 6 février 1999) Le GRAND CONSEIL de la République

Plus en détail

Francis Polizzi, Sous-directeur du permis de construire et du paysage de la rue, Ville de Paris

Francis Polizzi, Sous-directeur du permis de construire et du paysage de la rue, Ville de Paris Le caractère exécutoire des décisions prises par le maire sur les demandes d autorisation d urbanisme, la transmission au préfet de ces décisions et le contrôle de légalité. Francis Polizzi, Sous-directeur

Plus en détail

PLAN PARTIEL D'AFFECTATION EN SAINT-JEAN

PLAN PARTIEL D'AFFECTATION EN SAINT-JEAN Commune de Morges PLAN PARTIEL D'AFFECTATION EN SAINT-JEAN 1. Zone de l'habitat collectif Destination Ordre de construction Art. 1.1 - Cette zone est destinée à l'habitat collectif. Le degré de sensibilité

Plus en détail

DDE 77 / Sandrine GOMEL SDUC/ Bureau Contentieux et Expertise Juridique ACTUALITE JURISPRUDENTIELLE EN MATIERE D URBANISME

DDE 77 / Sandrine GOMEL SDUC/ Bureau Contentieux et Expertise Juridique ACTUALITE JURISPRUDENTIELLE EN MATIERE D URBANISME DDE 77 / Sandrine GOMEL SDUC/ Bureau Contentieux et Expertise Juridique ACTUALITE JURISPRUDENTIELLE EN MATIERE D URBANISME Journée ADS 11 Décembre 2007 Flash sur 3 arrêts rendus en 2007 Permis de construire

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 169-11 SUR LES USAGES CONDITIONNELS DE LA VILLE DE CAUSAPSCAL

RÈGLEMENT NUMÉRO 169-11 SUR LES USAGES CONDITIONNELS DE LA VILLE DE CAUSAPSCAL RÈGLEMENT NUMÉRO 169-11 SUR LES USAGES CONDITIONNELS DE LA VILLE DE CAUSAPSCAL MODIFIÉ PAR : Règlement numéro 192-13 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 LES DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET INTERPRÉTATIVES 1.1

Plus en détail

RÈGLEMENT 209 RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME. les pouvoirs conférés par la Loi sur les compétences municipales (L.R.Q., c. C-47.

RÈGLEMENT 209 RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME. les pouvoirs conférés par la Loi sur les compétences municipales (L.R.Q., c. C-47. PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-CHARLES-GARNIER RÈGLEMENT 209 RÈGLEMENT CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARME ATTENDU ATTENDU QUE ATTENDU QU ATTENDU QU les pouvoirs conférés par la Loi sur les compétences

Plus en détail

Le permis de construire fait peau neuve... Qu est ce qui a changé?

Le permis de construire fait peau neuve... Qu est ce qui a changé? Le permis de construire fait peau neuve... Qu est ce qui a changé? Des délais d'instruction garantis... Le délai d instruction du permis de construire est fixé à deux mois pour les constructions individuelles

Plus en détail

ATTENDU QU un comité d urbanisme a été constitué, conformément aux articles 146 et 147 de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (LRQ, ch. A-19.

ATTENDU QU un comité d urbanisme a été constitué, conformément aux articles 146 et 147 de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (LRQ, ch. A-19. PROVINCE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE BOILEAU MRC PAPINEAU RÈGLEMENT NUMÉRO 01-065 RÈGLEMENT SUR LES DÉROGATIONS MINEURES AUX RÈGLEMENTS D URBANISME ATTENDU QUE la Municipalité de Boileau a adopté un règlement

Plus en détail

Mémoire Projet de loi n o 88. Loi sur la sécurité privée

Mémoire Projet de loi n o 88. Loi sur la sécurité privée Mémoire Projet de loi n o 88 Loi sur la sécurité privée Présenté à la Commission des institutions par l Association des courtiers et agents immobiliers du Québec Janvier 2005 Introduction L Association

Plus en détail

Règlement no. 231-14 Obligation d inspection et de rinçage des embarcations nautiques

Règlement no. 231-14 Obligation d inspection et de rinçage des embarcations nautiques MUNICIPALITÉ DE CAYAMANT Canada Province de Québec Comté de Gatineau Municipalité de Cayamant MRC Vallée-de-la-Gatineau Règlement no. 231-14 Obligation d inspection et de rinçage des embarcations nautiques

Plus en détail

Commune de St-Aubin. Vu : La Loi du 2 décembre 2008 sur l aménagement du territoire et les constructions (LATeC) ;

Commune de St-Aubin. Vu : La Loi du 2 décembre 2008 sur l aménagement du territoire et les constructions (LATeC) ; Commune de St-Aubin REGLEMENT SUR LE FINANCEMENT DE L'EQUIPEMENT DE DETAIL DES ZONES A BATIR L Assemblée communale, Vu : La Loi du 2 décembre 2008 sur l aménagement du territoire et les constructions (LATeC)

Plus en détail

REGLES DE PROCEDURE DU CONSEIL DE l OHI

REGLES DE PROCEDURE DU CONSEIL DE l OHI REGLES DE PROCEDURE DU CONSEIL DE l OHI 1 REGLES DE PROCEDURE DU CONSEIL TABLE DES MATIERES REGLE SUJET PAGE 1 Membres 3 2-3 Réunions 3 4 Invitation aux observateurs 3 5-6 Délégations 3 7-10 Ordre du

Plus en détail

Diaporama. présentation de la réforme

Diaporama. présentation de la réforme Diaporama présentation de la réforme Sommaire 1. Les réflexions qui ont précédé la réforme 2. Les textes de la réforme 3. Les objectifs de la réforme 3.1 Clarifier le rôle de l urbanisme 3.2 Améliorer

Plus en détail

Concordat sur les entreprises de sécurité

Concordat sur les entreprises de sécurité Concordat sur les entreprises de sécurité du 18 octobre 1996 Approuvé par le Département fédéral de justice et police le 17 décembre 1996 I. Généralités Art. 1 Parties Sont parties au concordat les cantons

Plus en détail

Commune de Prangins Municipalité

Commune de Prangins Municipalité Commune de Prangins Municipalité Préavis No 53/14 au Conseil Communal Demande d'un crédit de CHF 165'000.-- TTC en vue de travaux de démolition du pavillon scolaire provisoire des Fossés et de la création

Plus en détail

CONCERNANT LES VENTES DE GARAGE ET LES BAZARS SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE BLAINVILLE.

CONCERNANT LES VENTES DE GARAGE ET LES BAZARS SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE BLAINVILLE. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE BLAINVILLE RÈGLEMENT 1442 CONCERNANT LES VENTES DE GARAGE ET LES BAZARS SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE BLAINVILLE. Séance ordinaire du conseil municipal de la ville de Blainville,

Plus en détail

VILLE DE SAINT-LAZARE MRC DE VAUDREUIL-SOULANGES PROVINCE DE QUÉBEC

VILLE DE SAINT-LAZARE MRC DE VAUDREUIL-SOULANGES PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-LAZARE MRC DE VAUDREUIL-SOULANGES PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 825 REMPLAÇANT LE RÈGLEMENT RMH-110 PORTANT SUR LES SYSTÈMES D ALARME les articles 62 et 65 de la Loi sur les compétences

Plus en détail

Autorisations et procédures pour construction et démolition LONAY

Autorisations et procédures pour construction et démolition LONAY Autorisations et procédures pour construction et démolition LONAY Documents à fournir Dispense d enquête (avec signature des voisins) Lorsque la construction entreprise nécessite une demande de dispense

Plus en détail

Loi institutant un Médiateur de la République du Sénégal

Loi institutant un Médiateur de la République du Sénégal Loi institutant un Médiateur de la République du Sénégal Loi n 91-14 du 11 février 1991 Article Premier Il est institué un Médiateur de la République, autorité indépendante qui reçoit, dans les conditions

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 147-2011 Règlement concernant les systèmes d alarme

RÈGLEMENT NUMÉRO 147-2011 Règlement concernant les systèmes d alarme PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAVALTRIE RÈGLEMENT NUMÉRO 147-2011 Règlement concernant les systèmes d alarme PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAVALTRIE CERTIFICAT D APPROBATION ET/OU PROCESSUS D ADOPTION RÈGLEMENT

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales. Commission centrale des examens. Examen professionnel 2008 du brevet.

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales. Commission centrale des examens. Examen professionnel 2008 du brevet. FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2008 du brevet Nom / Prénom : Droit No de candidat (e) : Durée de l'examen : Nombre de pages

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Cette codification intègre les modifications apportées au règlement VS-R-2007-28.

AVERTISSEMENT. Cette codification intègre les modifications apportées au règlement VS-R-2007-28. CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT VS-R-2007-28 DE LA VILLE DE SAGUENAY CONCERNANT LE CONTRÔLE DES SYSTÈMES D ALARME POUR LA PROTECTION CONTRE LES INTRUS AVERTISSEMENT Le présent document constitue

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile

Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile DEUXIÈME SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 37 Loi modifiant la Loi sur l assurance automobile Présentation Présenté par Madame Pauline Marois Ministre des Finances Éditeur officiel du

Plus en détail

Présentation d une requête au comité d examen des demandes dérogatoires au regard de l aide financière aux études. Guide 2015-2016

Présentation d une requête au comité d examen des demandes dérogatoires au regard de l aide financière aux études. Guide 2015-2016 Présentation d une requête au comité d examen des demandes dérogatoires au regard de l aide financière aux études Guide 2015-2016 Le présent document a été produit par le ministère de l Éducation, de l

Plus en détail

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement FICHE N 6 : Instruction et motivation des demandes de dérogation 1. Instruction des demandes de permis de

Plus en détail

PREAVIS MUNICIPAL 05/2012 Révision du plan général d affectation

PREAVIS MUNICIPAL 05/2012 Révision du plan général d affectation PREAVIS MUNICIPAL 05/2012 Révision du plan général d affectation Municipalité de 1081 Montpreveyres Modifications des articles du Règlement général sur l aménagement du territoire et les constructions

Plus en détail

A quoi est soumis l aménagement d un garage en studio? Est-ce un changement de destination?

A quoi est soumis l aménagement d un garage en studio? Est-ce un changement de destination? A quoi est soumis l aménagement d un garage en studio? Est-ce un changement de destination? La transformation d un garage attenant à une habitation ne constitue pas un changement de destination en vertu

Plus en détail

Ville de Stanstead SHE-00022549 (STTV-083)

Ville de Stanstead SHE-00022549 (STTV-083) RÈGLEMENT DE DÉROGATIONS MINEURES AUX RÈGLEMENTS D URBANISME Projet n : SHE-00022549 (STTV-083) Préparé par : Les Services exp inc. 150, rue de Vimy Sherbrooke (Québec) J1J 3M7 www.teknika-hba.com Tél.

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 1778 CONCERNANT LE STATIONNEMENT SUR LES PROPRIÉTÉS PRIVÉES

RÈGLEMENT NUMÉRO 1778 CONCERNANT LE STATIONNEMENT SUR LES PROPRIÉTÉS PRIVÉES C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE BROME-MISSISQUOI COWANSVILLE RÈGLEMENT NUMÉRO 1778 CONCERNANT LE STATIONNEMENT SUR LES PROPRIÉTÉS PRIVÉES CONSIDÉRANT que le Conseil peut faire des règlements pour

Plus en détail

Rapport annuel sur la Loi sur l accès à l information et la Loi sur la protection des renseignements personnels

Rapport annuel sur la Loi sur l accès à l information et la Loi sur la protection des renseignements personnels Rapport annuel sur la Loi sur l accès à l information et la Loi sur la protection des renseignements personnels 2007-2008 Table des matières Introduction...........................................................

Plus en détail

A) Processus décisionnel général relatif à l imposition de stages et de cours de perfectionnement, avec ou sans limitation de droit d exercice

A) Processus décisionnel général relatif à l imposition de stages et de cours de perfectionnement, avec ou sans limitation de droit d exercice PROCESSUS RELATIFS À L IMPOSITION D ÉVALUATIONS DE COMPÉTENCE, DE STAGES ET DE COURS DE PERFECTIONNEMENT, AVEC OU SANS SUSPENSION OU LIMITATION DE DROIT D EXERCICE Instance et date d adoption : Conseil

Plus en détail

TAXE D'AMÉNAGEMENT. au 1 er janvier 2014 TAXE D AMÉNAGEMENT POUR LES DOSSIERS DE DEMANDE D'AUTORISATION D'URBANISME

TAXE D'AMÉNAGEMENT. au 1 er janvier 2014 TAXE D AMÉNAGEMENT POUR LES DOSSIERS DE DEMANDE D'AUTORISATION D'URBANISME TAXE D'AMÉNAGEMENT au 1 er janvier 2014 TAXE D AMÉNAGEMENT POUR LES DOSSIERS DE DEMANDE D'AUTORISATION D'URBANISME Votre projet de construction, d agrandissement ou de rénovation peut, selon sa nature,

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

LE PERMIS DE CONSTRUIRE D'UNE MAISON INDIVIDUELLE

LE PERMIS DE CONSTRUIRE D'UNE MAISON INDIVIDUELLE LE PERMIS DE CONSTRUIRE D'UNE MAISON INDIVIDUELLE INTRODUCTION Quand peut-on démarrer les travaux d'aménagements ou de construction? Certains projets sont dispensés de formalité, d autres sont obligatoirement

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77340 Pontault-Combault

Plus en détail

Est soumis à permis de construire :

Est soumis à permis de construire : L'ensemble des autorisations et prescriptions relatives aux constructions, installations, aménagement et travaux ainsi qu'aux démolitions sont définies par les articles R. 421-1 à R.422-29 Est soumis à

Plus en détail

Commune de Sierre. Règlement sur le stationnement prolongé dans les zones de parcomètres et les zones bleues

Commune de Sierre. Règlement sur le stationnement prolongé dans les zones de parcomètres et les zones bleues Règlement sur le stationnement prolongé dans les zones de parcomètres et les zones bleues Règlement sur le stationnement prolongé dans les zones de parcomètres et les zones bleues Le Conseil municipal

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE WENTWORTH-NORD RÈGLEMENT SQ 02-2011-336 SUR LES SYSTÈMES D ALARME

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE WENTWORTH-NORD RÈGLEMENT SQ 02-2011-336 SUR LES SYSTÈMES D ALARME CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE WENTWORTH-NORD RÈGLEMENT SQ 02-2011-336 SUR LES SYSTÈMES D ALARME ATTENDU QUE le conseil désire réglementer l installation et le fonctionnement des systèmes d

Plus en détail

LOTISSEMENT Im Kleesgruendchen ESCH-SUR-ALZETTE

LOTISSEMENT Im Kleesgruendchen ESCH-SUR-ALZETTE LOTISSEMENT Im Kleesgruendchen ESCH-SUR-ALZETTE PARTIE ÉCRITE Sommaire : Art. 1 BUT DU REGLEMENT Art. 2 PORTEE DU REGLEMENT Art. 3 AFFECTATIONS Art. 4 SURFACES CONSTRUCTIBLES Art. 5 ALIGNEMENTS OBLIGATOIRES

Plus en détail

Sommaire. Loi modifiée du 16 avril 1979 fixant le statut général des fonctionnaires de l'état (Extrait: 19bis)... 3

Sommaire. Loi modifiée du 16 avril 1979 fixant le statut général des fonctionnaires de l'état (Extrait: 19bis)... 3 FONCTIONNAIRES DE L ÉTAT - STATUT GÉNÉRAL - Télétravail 1 TÉLÉTRAVAIL Sommaire Loi modifiée du 16 avril 1979 fixant le statut général des fonctionnaires de l'état (Extrait: 19bis).... 3 Règlement grand-ducal

Plus en détail

Dans quel cas dois-je introduire une demande de permis d urbanisme?

Dans quel cas dois-je introduire une demande de permis d urbanisme? Demande de permis d'urbanisme Dans quel cas dois-je introduire une demande de permis d urbanisme? pour toute construction, démolition, rénovation et transformation impliquant des travaux touchant à la

Plus en détail

Avant-projet de loi. Loi modifiant le Code civil et d autres dispositions législatives en matière d adoption et d autorité parentale

Avant-projet de loi. Loi modifiant le Code civil et d autres dispositions législatives en matière d adoption et d autorité parentale PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Avant-projet de loi Loi modifiant le Code civil et d autres dispositions législatives en matière d adoption et d autorité parentale Déposé par Madame Kathleen

Plus en détail

à l appui d un projet d arrêté portant modification du plan et du règlement du plan spécial de la zone d activités mixtes (ZAM) à Cernier

à l appui d un projet d arrêté portant modification du plan et du règlement du plan spécial de la zone d activités mixtes (ZAM) à Cernier Commune de Val-de-Ruz RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL à l appui d un projet d arrêté portant modification du plan et du règlement du plan spécial de la zone d activités mixtes (ZAM) à Cernier

Plus en détail

5342 BELGISCH STAATSBLAD 01.02.2006 MONITEUR BELGE

5342 BELGISCH STAATSBLAD 01.02.2006 MONITEUR BELGE 5342 BELGISCH STAATSBLAD 01.02.2006 MONITEUR BELGE MINISTERE DE LA REGION WALLONNE F. 2006 343 [C 2006/27007] 12 JANVIER 2006. Arrêté du Gouvernement wallon relatif à la vérification des déclarations des

Plus en détail

Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité)

Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité) Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité) Présentation : Réunion ADS du 10 avril 2008 1 Les recours à l égard des permis (permis de construire, permis de démolir, permis d aménager)

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 493 RÈGLEMENT CONSTITUANT LE SITE DU PATRIMOINE DE L ÉGLISE SAINTE- JEANNE-DE-CHANTAL

RÈGLEMENT NUMÉRO 493 RÈGLEMENT CONSTITUANT LE SITE DU PATRIMOINE DE L ÉGLISE SAINTE- JEANNE-DE-CHANTAL RÈGLEMENT NUMÉRO 493 RÈGLEMENT CONSTITUANT LE SITE DU PATRIMOINE DE L ÉGLISE SAINTE- JEANNE-DE-CHANTAL AVIS DE MOTION : - résolution 2012-04-90 ADOPTION DU RÈGLEMENT : - résolution 2012-07-192 ENTRÉE EN

Plus en détail

Commune de Bretonnières. Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions

Commune de Bretonnières. Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions Commune de Bretonnières Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions Règlement communal sur le plan d extension et la police des constructions CHAPITRE PREMIER Dispositions

Plus en détail

Ordonnance sur l infrastructure aéronautique

Ordonnance sur l infrastructure aéronautique Ordonnance sur l infrastructure aéronautique (OSIA) Projet Modification du Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 23 novembre 1994 1 sur l infrastructure aéronautique est modifiée comme suit:

Plus en détail

J 1 50.25. du 18 mai 2011 (Entrée en vigueur : 1 er août 2011)

J 1 50.25. du 18 mai 2011 (Entrée en vigueur : 1 er août 2011) Arrêté étendant le champ d application des conventions collectives de travail pour les métiers de la métallurgie du bâtiment soit : CCT pour le métier d installateur en chauffage, ventilation et climatisation,

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

LICENCE 2. En application du règlement de réutilisation du 16 juin 2011

LICENCE 2. En application du règlement de réutilisation du 16 juin 2011 LICENCE 2 LICENCE GRATUITE DE REUTILISATION DES INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LE SERVICE DEPARTEMENTAL D ARCHIVES DE LA MOSELLE A DES FINS NON COMMERCIALES MAIS AVEC DIFFUSION PUBLIQUE D'IMAGES OU

Plus en détail

Votre permis de conduire et votre état de santé

Votre permis de conduire et votre état de santé Votre permis de conduire et votre état de santé Le présent document explique comment votre état de santé peut affecter votre capacité à être titulaire d un permis de conduire du Yukon, et comment le gouvernement

Plus en détail

CONSEIL D'ETAT. Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel,

CONSEIL D'ETAT. Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, CONSEIL D'ETAT Règlement sur le système automatisé de traitement des autorisations de construire et son accès par le guichet sécurisé unique (RSATACGSU) Le Conseil d Etat de la République et Canton de

Plus en détail

Règlement sur les prestations de soutien

Règlement sur les prestations de soutien Règlement sur les prestations de soutien Edition 2011 Le Conseil de fondation, s appuyant sur les articles 3 et 4 des statuts de la Fondation vaudoise pour l accès à l enseignement privé du 10 septembre

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère des affaires sociales et de la santé

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère des affaires sociales et de la santé RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires sociales et de la santé Décret n Relatif à la procédure de mise en concurrence des organismes dans le cadre de la recommandation prévue par l article L. 912-1

Plus en détail

Contexte. Quelle démarche pour vous raccorder à notre réseau de transport de gaz naturel?

Contexte. Quelle démarche pour vous raccorder à notre réseau de transport de gaz naturel? Quelle démarche pour vous raccorder à notre réseau de transport de gaz naturel? 1.0 1 er mars 2010 1 er mars 2010 Création Page 2 sur 8 Sommaire 1 VOTRE PROJET... 3 2 NOTRE RESEAU... 3 3 CONTACTS... 4

Plus en détail

Municipalité de Notre-Dame-de-Stanbridge

Municipalité de Notre-Dame-de-Stanbridge Municipalité de Notre-Dame-de-Stanbridge Règlement sur les conditions d émission de permis de construction numéro 319-08 Numéro du règlement Date de l avis de motion Date de l adoption Date de l entrée

Plus en détail

Note de présentation

Note de présentation Note de présentation Objet : Projet de décret d application de la loi n 24-09 relative à la sécurité des produits et des services et complétant le dahir du 9 ramadan 1331 (12 aout 1913) formant code des

Plus en détail

Quelles constructions ne nécessitent pas de permis de construire?

Quelles constructions ne nécessitent pas de permis de construire? Quelles constructions ne nécessitent pas de permis de construire? De nombreuses extensions ou constructions n exigent pas de demande de permis de construire. Toutes les constructions extérieures et intérieures

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 143 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2010-2011 Enregistré à la Présidence du Sénat le 1 er décembre 2010 PROPOSITION DE LOI ADOPTÉE PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE, visant à lutter contre les «marchands de sommeil»,

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE EXTENSION OU SURELEVATION D UN BATIMENT EXISTANT (SHOB

PERMIS DE CONSTRUIRE EXTENSION OU SURELEVATION D UN BATIMENT EXISTANT (SHOB PERMIS DE CONSTRUIRE EXTENSION OU SURELEVATION D UN BATIMENT EXISTANT (SHOB supérieure à 20m² OU en cas de surélévation, création ou agrandissement d une ouverture sur un mur extérieur) Le dossier complet

Plus en détail

CHAPITRE NCa POS APPROUVE LE 27/09/01 ET MODIFIE LE 29/09/05

CHAPITRE NCa POS APPROUVE LE 27/09/01 ET MODIFIE LE 29/09/05 POS APPROUVE LE 27/09/01 ET MODIFIE LE 29/09/05 CHAPITRE NCa ZONE DE RICHESSES NATURELLES, OU LA POSSIBILITE D'EXPLOITER DES CARRIERES DOIT ETRE PRESERVEE. SECTION 1 - NATURE DE L'OCCUPATION DU SOL ARTICLE

Plus en détail

Commune de Marsens. Vu : La Loi du 9 mai 1983 sur l'aménagement du territoire et des constructions (LATeC);

Commune de Marsens. Vu : La Loi du 9 mai 1983 sur l'aménagement du territoire et des constructions (LATeC); Commune de Marsens REGLEMENT SUR LE FINANCEMENT DE L'EQUIPEMENT DE DETAIL DES ZONES A BATIR L Assemblée communale, La Loi du 9 mai 1983 sur l'aménagement du territoire et des constructions (LATeC); Vu

Plus en détail

dans un règlement édicté par le Conseil de domaine.

dans un règlement édicté par le Conseil de domaine. Règlement provisoire relatif à la mission Recherche appliquée et Développement dans le domaine Musique et Arts de la scène de la HES-SO Version du 4 novembre 2014 Le Rectorat de la Haute école spécialisée

Plus en détail

Retrait d enfants placés

Retrait d enfants placés Page 1 de 10 Retrait d enfants placés Cette section contient les normes et les principes directeurs provinciaux qui régissent le retrait d un enfant du foyer nourricier où il a été placé. Elle s applique

Plus en détail

POLITIQUE. la Ville de La Pocatière

POLITIQUE. la Ville de La Pocatière POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE de la Ville de La Pocatière Février 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. Objet... 3 2. Interprétation... 3 3. Mesures visant à assurer que tout soumissionnaire ou l un de ses représentants

Plus en détail

Règlement sur l archivage au Tribunal administratif fédéral

Règlement sur l archivage au Tribunal administratif fédéral Règlement sur l archivage au Tribunal administratif fédéral 152.13 du 9 décembre 2010 (Etat le 1 er mai 2011) Le Tribunal administratif fédéral, vu les art. 1, al. 1, let. d et 4, al. 4, de la loi fédérale

Plus en détail

Instruction interministérielle

Instruction interministérielle Paris, le 14 Août 2007 La directrice des Archives de France du ministère de la Culture et de la Communication à Mesdames et Messieurs les préfets Archives départementales La directrice de l hospitalisation

Plus en détail

Loi portant introduction de la loi fédérale du 13 mars 1964 sur le travail dans l industrie, l artisanat et le commerce

Loi portant introduction de la loi fédérale du 13 mars 1964 sur le travail dans l industrie, l artisanat et le commerce Loi portant introduction de la loi fédérale du 13 mars 1964 sur le dans l industrie, l artisanat et le commerce du 9 novembre 1978 L Assemblée constituante de la République et Canton du Jura, vu la loi

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA FORMATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ORGANISME D AUTORÉGLEMENTATION DU COURTAGE IMMOBILIER DU QUÉBEC

POLITIQUE SUR LA FORMATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ORGANISME D AUTORÉGLEMENTATION DU COURTAGE IMMOBILIER DU QUÉBEC POLITIQUE SUR LA FORMATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ORGANISME D AUTORÉGLEMENTATION DU COURTAGE IMMOBILIER DU QUÉBEC SECTION I MOTIFS ET OBJET 1. La présente Politique sur la formation supplémentaire est justifiée

Plus en détail

Le permis de construire fait peau neuve... Qu est ce qui a changé?

Le permis de construire fait peau neuve... Qu est ce qui a changé? FichechangØ1.qxd 17/09/2007 10:27 Page 1 Le permis de construire fait peau neuve... Qu est ce qui a changé? Des délais d'instruction garantis... Le délai d instruction du permis de construire est fixé

Plus en détail

Demande de citation ou de création de site du patrimoine. Ville de Montréal

Demande de citation ou de création de site du patrimoine. Ville de Montréal Demande de citation ou de création de site du patrimoine Ville de Montréal Le présent formulaire permet de réaliser une demande de citation ou de constitution d un site du patrimoine. Vous trouverez en

Plus en détail

La greffière, Blandine Boulianne, est présente. Le directeur général, Jean-Yves Forget, est présent.

La greffière, Blandine Boulianne, est présente. Le directeur général, Jean-Yves Forget, est présent. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE MONT-LAURIER RÈGLEMENT NUMÉRO : 126 Règlement. À la séance ordinaire du conseil municipal de la Ville de Mont-Laurier, tenue le 22 octobre 2007, à laquelle sont présents : Sylvain

Plus en détail

I. DISPOSITIONS GENERALES

I. DISPOSITIONS GENERALES EAU 1. Estavayer-le-Lac, le 15 décembre 2011 REGLEMENT RELATIF A L EVACUATION ET A L EPURATION DES EAUX **************************************************** Le Conseil général vu : - la loi du 22 mai 1974

Plus en détail

RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS CHAPITRE I DÉFINITIONS

RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS CHAPITRE I DÉFINITIONS RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : CHAPITRE I DÉFINITIONS 1. Aux fins d application de ce règlement, les

Plus en détail