CONVENTION CADRE POUR INSTRUCTEUR INTERCOMMUNAL DROIT DES SOLS INSTRUCTION DES AUTORISATIONS ET ACTES RELATIFS A L'OCCUPATION DU SOL MODIFICATION N 2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONVENTION CADRE POUR INSTRUCTEUR INTERCOMMUNAL DROIT DES SOLS INSTRUCTION DES AUTORISATIONS ET ACTES RELATIFS A L'OCCUPATION DU SOL MODIFICATION N 2"

Transcription

1 CONVENTION CADRE POUR ~A MISE A DISPOSITION DU SERVICE INSTRUCTEUR INTERCOMMUNAL DROIT DES SOLS INSTRUCTION DES AUTORISATIONS ET ACTES RELATIFS A L'OCCUPATION DU SOL MODIFICATION N 2 ANNEXE A LA DELIBERATION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 26 AVRIL /9

2 Annexe à la délibération du conseil communautaire du 26 avril 2011 : Préambule: En application des dispositions du livre quatrième du Code de l'urbanisme, définissant le régime applicable aux constructions, aménagements et démolitions, En référence à la loi du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales qui dans son article 67 modifie le code de l'urbanisme en mettant fin au dispositif de mise à disposition gratuite des services déconcentrés de l'etat pour effectuer l'instruction technique des actes et autorisations d'urbanisme des communes de plus de habitants, En référence à l'article R du code de l'urbanisme qui prévoit que l'autorité compétente peut charger des actes d'instruction les services d'une collectivité territoriale, En référence au Code Général des Collectivités Territoriales (article L ), qui dispose que «les services d'un établissement public de coopération intercommunale peuvent être en tout ou partie mis à disposition d'une ou plusieurs de ses communes membres, pour rexercice de leurs compétences, lorsque cette mise à disposition présente un intérêt dans le cadre d'une bonne organisation des services. (...) Une convention conclue entre rétablissement et chaque commune intéressée en fixe les modalités après consultation des comités techniques compétents. Cette convention prévoit notamment les conditions de remboursement par la commune des frais de fonctionnement du service.» En référence à la convention-cadre adoptée par délibération du conseil communautaire du 17 mai 2005 et modifiée le 22 mai 2007, Considérant que la mise à disposition des communes du service instructeur intercommunal droit des sols au sein de la Communauté d'agglomération de Cergy Pontoise (CACP) permet notamment: la mutualisation des compétences (expertise juridique, urbaine et paysagère), la mutualisation des coûts, (économies d'échelle en matière de fonctionnement), Considérant qu'ii convient de revlser l'article 3 de la convention-cadre initiale et de l'adapter aux évolutions du service, La convention-cadre modifiée n02 est rédigée comme suit: Article 1 : OBJET DE LA CONVENTION La présente convention-cadre remplace la convention-cadre du 17/05/2005 modifiée le 22/05/2007, à compter du 01/05/2011. La présente convention cadre a pour objet de définir les modalités de la mise à disposition du service instructeur intercommunal droit des sols pour l'instruction de tout ou partie des autorisations et actes relatifs à l'occupation du sol des communes pour lesquels le Maire est compétent (R CU), à l'exclusion des autorisations relevant de l'autorité de l'etat. 2/9

3 :> Une convention particulière interviendra entre la Communauté d'agglomération et toute commune souhaitant recourir à la mise à disposition. Ces conventions préciseront les dispositions des articles suivants: Article 2 : Champ d'application définition des autorisations confiées par la commune à l'instruction du service instructeur intercommunal, ainsi que l'option relative à l'exercice par le service instructeur intercommunal du contrôle de conformité des travaux et de l'établissement des PV d'infraction. Article 3 : Dispositions financières fixation du montant du coût annuel du service déterminé en fonction du nombre d'habitants de la commune. :> La convention cadre sert de référence aux modalités de mise à dispositon du service DDS de la CACP au profit des communes et est annexée à chacune des conventions particulières, lui donnant ainsi force conventionnelle. Article 2 : CHAMP D'APPLICATION Le service instructeur intercommunal instruit pour les communes tout ou partie des actes et autorisations suivants: al permis de construire (PC), a11 Contrôle de conformité des travaux conformément à l'article R du Code de l'urbanisme 1 bl déclarations préalables (DP) b11 Contrôle de conformité des travaux conformément à l'article R du Code de l'urbanisme cl permis d'aménager (PA), c11 Contrôle de conformité des travaux conformément à l'article R du Code de l'urbanisme dl permis de démolir (PD), el certificats d'urbanisme prévus au b de l'article L du Code de l'urbanisme. :> La convention particulière établie avec chaque commune bénéficiaire précise parmi ces demandes, celles confiées à l'instruction du service instructeur intercommunal. Article 3 : DISPOSITIONS FINANCIERES 3.1. Investissement La Communauté d'agglomération a pris à sa charge les coûts d'investissements relatifs à la création du service Fonctionnement La Communauté d'agglomération prend à sa charge 45 % des coûts de fonctionnement. Les communes prennent à leur charge 55 % elles au prorata du nombre d'habitants. des coûts de fonctionnement, répartis entre 1 Les PV d'infractions peuvent être rédigés par les agents de la CACP assermentés et commissionnés par les Maires à cet effet 3/9

4 A la date d'entrée en vigueur de la présente convention modifiée, le prix du service par habitant et par an est fixé à 0,77 (valeur 2011). Il est actualisé selon l'évolution démographique au sens des données officielles INSEE. Les communes versent à la Communauté d'agglomération chaque année une somme forfaitaire fixée dans la convention particulière, calculée sur la base de 0,77 par habitant appliqué au prorata du nombre d'habitants de sa population. Cette somme correspond au service rendu de l'année précédente. Article 4 : INSTRUCTION Missions respectives du service instructeur Droit des Sols de la CACP et de la commune Conformément aux dispositions de l'article R du code de l'urbanisme, toutes les demandes de permis de construire, d'aménager, de démolir, de déclarations préalables, de certificats d'urbanisme (R CU) sont déposées en Mairie de la commune dans laquelle les travaux sont envisagés. Lorsque la décision est prise au nom de la commune, le maire charge le service instructeur de procéder à l'instruction des autorisations d'urbanisme. La mise à disposition du service DDS porte sur l'ensemble de la procédure d'instruction depuis l'examen du caractère complet du dossier du demandeur, jusqu'à la préparation du projet de décision, telle que détaillée en annexe 1 de la présente. Le service instructeur intercommunal DDS agit sous l'autorité du Maire et en concertation avec lui. Il informe régulièrement la commune de toute démarche engagée au cours de l'instruction du dossier. Le service instructeur DDS de la CACP procède: A l'examen de la recevabilité, A l'examen du caractère complet du dossier, A la signature de 2 : la notification de la liste des pièces manquantes, la notification des majorations et prolongations du délai d'instruction bordereaux de consultations des personnes publiques, services et commissions intéressés par le projet, bordereaux de consultations facultatives des services compétents de la Communauté d'agglomération en matière d'urbanisme, aménagement, voirie, paysage, transports et déplacements, tri sélectif des déchets, chauffage urbain... Les observations émises dans le cadre de ces consultations sont soumises au Maire pour information, A la consultation de l'architecte conseil du service instructeur intercommunal, le cas échéant, A l'examen des règles d'urbanisme applicables au terrain considéré, A l'examen technique du dossier, A la rédaction du projet de décision et à l'envoi pour signature au Maire, accompagné le cas échéant d'une note explicative, Au récolement et au contrôle de conformité des travaux\ A la rédaction, le cas échéant\ du procès verbal d'infraction, de la mise en demeure ou du certificat attestant que la DAACT (déclaration attestant l'achèvement et la 2 dans les conditions décrites à l'article 5 de la présente convention 3 dans les conditions décrites à l'article 2 de la présente convention 4 selon l'option choisie à l'article 2 de la présente convention par la commune et stipulée dans la convention particulière 4/9

5 conformité des travaux) n'a pas été contestée (articles R du Code de l'urbanisme), Au suivi du contentieux administratif et des infractions pénales portant sur les autorisations ou actes visés à l'article 2, sans préjudice de la responsabilité du Maire et de la prise en charge éventuelle d'honoraires d'avocat par la commune (cf article 8). Le service instructeur intercommunal informe le Maire en cours d'instruction de tout élément de nature à entraîner un refus ou un allongement des délais. La commune: La commune fournira à la Communauté d'agglomération, 1 exemplaire des documents d'urbanisme opposables en vigueur (PLU, ZPPAUP, PPRI,... ) et leurs modifications ou révisions au fur à mesure de leur entrée en vigueur. Le cas échéant et si possible, elle transmettra les documents d'urbanisme et servitudes d'urbanisme en vigueur sous format informatique (format.shp (ESRI) ou à défaut.dwg ou.dxf). La commune: accueille et informe le public, notamment sur les règles d'urbanisme applicables et sur l'avancement de l'instruction des demandes; délivre au demandeur le récépissé du dépôt de dossier ou de l'envoi de la demande dans les conditions définies aux articles R à -5 du Code de l'urbanisme; lui affecte un numéro d'enregistrement conforme aux arrêtés ministériels applicables; procède à l'affichage en mairie de l'avis de dépôt de demande lorsque cet affichage est requis; conserve un exemplaire de la demande et du dossier qui l'accompagne; transmet les autres exemplaires de demandes et des dossiers au service instructeur intercommunal dans la semaine qui suit le dépôt lorsque la décision est subordonnée à l'avis de l'architecte des bâtiments de France, transmet un dossier dans la semaine qui suit le dépôt (Art. R du Code de l'urbanisme) fait part au service instructeur intercommunal de tous éléments en sa possession nécessaires à l'instruction (avis du Maire) ; procède à la signature par le Maire de la décision, procède à la notification de la décision aux demandeurs, procède à la transmission au contrôle de légalité, procède à l'affichage en mairie, retourne au service instructeur un exemplaire du dossier comportant l'arrêté signé et les documents annexés à l'arrêté, dûment tamponnés Les parties s'engagent mutuellement à respecter les délais réglementaires liés à la procédure d'instruction. Faute de transmission de la demande en nombre suffisant ou dans le délai imparti d'une semaine, fixé par le Code de l'urbanisme, le service instructeur intercommunal ne pourra être tenu responsable en cas de notification tardive de pièces manquantes ou d'absence de prolongation du délai d'instruction. Le Maire adresse directement au chef du service mis à disposition toutes instructions nécessaires à l'exécution des tâches qu'il confie audit service. Il contrôle l'exécution de ces tâches. 5/9

6 Il est rappelé que les tâches d'établissement de l'assiette et de liquidation des impositions dont le permis de construire constitue le fait générateur (TLE, TD ENS, TD CAUE... ) relèvent de la compétence de la Direction Départementale des Territoires. Article 5 : DELEGATION DE SIGNATURE POUR LES ACTES D'INSTRUCTION Conformément à l'article L et suivants du code de l'urbanisme, pour l'instruction des documents confiés au service instructeur intercommunal, le Maire peut donner, sous sa surveillance et sa responsabilité, par arrêté, délégation de signature aux agents de la Communauté d'agglomération désignés par son Président. La délégation de signature ne peut porter que sur les actes d'instruction et non sur les actes portant décision. La commune est systématiquement informée des courriers signés par le service DOS. Article 6 : CLASSEMENT - ARCHIVAGE Les dossiers se rapportant aux autorisations et actes relatifs à l'occupation du sol sont classés et archivés par le service instructeur intercommunal et la commune qui reste seule responsable des archives des autorisations qu'elle a délivrées. Article 6 bis nouveau: ETABLISSEMENT DES STATISTIQUES Le service instructeur intercommunal assure à la commune la fourniture des renseignements d'ordre statistiques qu'elle établit. La commune fournit au service instructeur intercommunal en cas de besoin, les renseignements statistiques lui permettant le suivi des observatoires communautaires. La commune se charge de transmettre les statistiques demandées par les services de l'etat pour l'établissement des fichiers SITADEL. Article 7 : CONTENTIEUX ADMINISTRATIF, INFRACTIONS PENALES 7.1. Contentieux administratif A la demande de la commune, le service instructeur intercommunal apporte, dans la limite de ses compétences, son concours pour l'instruction des recours gracieux et contentieux intentés par des personnes publiques ou privées portant sur les autorisations ou actes visés à l'article 2. Il pourra fournir à la commune, en cas de besoin, une notice technique détaillée de l'instruction qui pourra servir d'appui à la réponse de la commune. Toutefois, la Communauté d'agglomération n'est pas tenue à ce concours lorsque la décision contestée est différente de la proposition faite par le service instructeur intercommunal. Il est rappelé que, en application de l'article R du Code Général des Collectivités Territoriales, les communes qui délivrent en leur nom les autorisations d'utilisation du sol dans les conditions prévues par le code de l'urbanisme et qui ont souscrit un contrat d'assurance destiné à les garantir contre les risques liés à l'exercice de cette compétence bénéficient à ce titre d'une attribution de la dotation générale de décentralisation à compter de la souscription du contrat. 6/9

7 7.2. Infractions pénales A la demande du Maire, le service instructeur intercommunal porte assistance à la commune dans les phases de la procédure pénale visée aux articles L et suivants du Code de l'urbanisme, notamment pour la constatation des infractions à la réglementation des autorisations dont l'instruction lui a été confiées Prise en charge d'honoraires d'avocat La prise en charge éventuelle d'honoraires d'avocat incombe à la commune. Les dispositions du présent article ne sont valables que pendant la période de validité de la présente convention. Article 8 : RESILIATION - MODIFICATION 8.1. Entrée en vigueur: La présente convention modifiée s'applique à compter du 1 er mai 2011 et est conclue pour une durée indéterminée Modification / Révision: Toute modification ou révision de la présente convention sera approuvée par délibération du conseil communautaire en concertation avec les communes adhérentes. Toute nouvelle demande de mise à disposition du service pour une commune membre de la CACP pourra intervenir sur demande du conseil municipal après approbation par le conseil communautaire. Les conventions particulières peuvent être modifiées par avenant à l'initiative de l'une ou l'autre des parties sur délibération du conseil municipal et du conseil communautaire Résiliation La présente convention peut être dénoncée à tout moment par l'une ou l'autre des parties à l'issue d'un préavis de six mois, sur demande du conseil municipal ou du conseil co m m u na uta i re. Convention cadre approuvée par délibération du conseil communautaire en date du 26 avril 2011 en vue d'être annexée aux conventions particulières signées avec les communes bénéficiaires. S dans les conditions décrites à l'article 2 de la présente convention 7/9

8 ANNEXE 1 à la convention cadre Circuit d'instruction détaillé des dossiers 8/9

9 PHASE RECEPTION DU DOSSIER LE SERVICE DOS DE LA CACP LACOMMUNE LE SERVICE DOS DE LA CACP LA COMMUNE Accueille et informe les. Réceptionne les dossiers par demandeurs courrier, coursier ou remise en Réceptionne le dossier : attribue mains propres un numéro de dossier et Enregistre le dossier dans le enregistre la date de dépôt> le 8 jours maxi logiciel Urbapro pour suivi de 1 1 délai réglementaire commence à... l'instruction courir... Délivre au demandeur le récépissé de dépôt et procède à l'affichage en mairie Réceptionne et enregistre 8 jours maxi les pièces pour la poursuite 1 1 Réceptionne, enregistre et transmet au service DOS les de l'instruction ~... pièces manquantes réclamées en Réceptionne les avis des... II1II""" cas d'incomplet et déposées par services consultés le demandeur Prépare la décision Transmet le dossier en Transmet dans les 8 jours après ~... Réceptionne le projet de décision commune pour signature ~ II1II""" pour mise en signature du Maire le dépôt un ex. de dossier à de la décision (envoi courrier ou navette) l'architecte des Bâtiments de Réceptionne le dossier signé Vise l'ensemble des pièces du France si le projet se situe en du Maire pour finalisation dossier annexées à l'arrêté secteur protégé de la procédure Not ifie l'arrêté au demandeur Transmet dans les 8 jours après d' instruction et archivage Transmet au contrôle de légalité le dépôt les autres ex. de dossiers Affiche la décision en Mairie au service instructeur DOS de la Transmet le dossier signé en CACP PHASE INSTRUCTION DU DOSSIER (1) * Réceptionne la déclaration... Réceptionne la déclaration d' ouverture de chantier (DOC)... d'ouverture de chantier (DOC) LE SERVICE DDS DE LA CACP LA COMMUNE PHASE POST-DECISION DU DOSSIER Dans le 1 er mois qui suit la réception du dossier: (par délégation de signature) Examine la complétude du dossier: notifie l' incomplet (le cas échéant) au demandeur Notifie le délai majoré le cas échéant Transmet les dossiers pour consultation des services extérieurs et internes CACP ~ transmet au service DDS l'avis du Maire sur le projet. Réceptionne les copies des courriers adressés par la CACP '-, ~v~ U u dossier C/')»8~ ;;0 (,C) ;g Adresse à la commune copie des courriers ~! ~ l~' Procède à l'examen technique du dossier <1,.., 1-" ~; ~,0 -, - t Z; ml Q LE SERVICE DDS DE LA CACP Archive le dossier de PC complet LA COMMUNE Archive le dossier complet Réceptionne la déclaration de fin Vérifie sur le terrain la ~ de chantier (DAACT) conformité des travaux avec... Transmet la DAACT au service le permis de construire DDS (rédige éventuellement PV Met à la signature du Maire et assiste le Maire dans sa l'attestation de non opposition démarche de contentieux) (ou d'opposition) à la DAACT Prépare le projet d'attestation de non opposition (ou d'opposition) à la DAACT et transmet à la signature du Maire... nt -eé,;u~, a c;v du Conseil ( ommunautaire du 26 avril 2011 Notifie au demandeur l'attestation 9/9

10

CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL

CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL COMMUNE DE... Textes législatifs CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, notamment l article L5211-4-2

Plus en détail

MAIRIE DE BRENNILIS LE BOURG 29690 BRENNILIS EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE BRENNILIS.

MAIRIE DE BRENNILIS LE BOURG 29690 BRENNILIS EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE BRENNILIS. MAIRIE DE BRENNILIS LE BOURG 29690 BRENNILIS EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE BRENNILIS. L'an deux mille douze, le 7 janvier à 10h30. Le Conseil Municipal de BRENNILIS, dûment

Plus en détail

Accessibilité des personnes handicapées et établissements recevant du public. Le dispositif juridique

Accessibilité des personnes handicapées et établissements recevant du public. Le dispositif juridique Logo ministère DDE 48 Accessibilité des personnes handicapées et établissements recevant du public Le dispositif juridique (mise à jour octobre 2008) Support général à adapter en fonction du public auquel

Plus en détail

La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme

La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme 1 La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme Présentation générale de la réforme Information aux Maires Introduction Une réforme à la fois technique et politique Une réforme, fruit

Plus en détail

Fasc. 653-20 II. GESTION DE L'INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D'URBANISME : 1. 7. Délibération relative à l'instruction des autorisations d'urbanisme

Fasc. 653-20 II. GESTION DE L'INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D'URBANISME : 1. 7. Délibération relative à l'instruction des autorisations d'urbanisme Formulaire des Maires Fasc. 653-20 SOMMAIRE PRÉSENTATION GÉNÉRALE I. CERTIFICAT D'URBANISME : 1. 1. Certificat d'urbanisme 2. Certificat d'urbanisme d'information 3. Certificat d'urbanisme détaillé 4.

Plus en détail

A quoi est soumis l aménagement d un garage en studio? Est-ce un changement de destination?

A quoi est soumis l aménagement d un garage en studio? Est-ce un changement de destination? A quoi est soumis l aménagement d un garage en studio? Est-ce un changement de destination? La transformation d un garage attenant à une habitation ne constitue pas un changement de destination en vertu

Plus en détail

LES CONSTRUCTIONS EN ZONE AGRICOLE

LES CONSTRUCTIONS EN ZONE AGRICOLE Direction départementale des territoires PRÉFET DES HAUTES-ALPES Service d'appui territorial Application du droit des sols LES CONSTRUCTIONS EN ZONE AGRICOLE D'une manière générale, les zones naturelles

Plus en détail

La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols. Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1

La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols. Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1 La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1 Les textes de référence : ordonnance n 2005-1527 du 8 décembre 2005 relative au permis de construire et aux autorisations

Plus en détail

Juin 2013. Journée de formation ADS. des secrétariats de mairies. Direction Départementale des Territoires de Haute Saône

Juin 2013. Journée de formation ADS. des secrétariats de mairies. Direction Départementale des Territoires de Haute Saône Juin 2013 Journée de formation ADS des secrétariats de mairies Direction Départementale des Territoires de Haute Saône r Ordre du Jour Les autorisations d'urbanisme La Redevance Archéologique Préventive

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DES DONNÉES NUMERISÉES PORTANT SUR LE DOCUMENT D'URBANISME Primo-numérisation assurée par la Collectivité

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DES DONNÉES NUMERISÉES PORTANT SUR LE DOCUMENT D'URBANISME Primo-numérisation assurée par la Collectivité CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DES DONNÉES NUMERISÉES PORTANT SUR LE DOCUMENT D'URBANISME Primo-numérisation assurée par la Collectivité Les commentaires facilitant la compréhension ou l'aide à la rédaction

Plus en détail

FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES

FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES RÈGLES SPÉCIFIQUES FICHE PRATIQUE 02 LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUELLES SONT LES RÈGLES À SUIVRE POUR L'ÉLABORATION DE VOTRE PROJET

Plus en détail

Les demandes pour construire

Les demandes pour construire >> Formation 20 janvier 2015 Les règles d urbanisme et de construction Les demandes pour construire Christine Burgat DDTM 11 Véronique Terrones DDTM 11 Aude Le Goff CAUE 11 Françoise Triaire CAUE 30 >>

Plus en détail

AUTORISATION DE TRAVAUX POUR CONSTRUIRE, AMENAGER OU MODIFIER UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (ERP) guide d'aide pour l'instruction

AUTORISATION DE TRAVAUX POUR CONSTRUIRE, AMENAGER OU MODIFIER UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (ERP) guide d'aide pour l'instruction Direction Départementale des Territoires Cher Service Urbanisme Habitat Ville Bureau Construction Accessibilité 6, place de la Pyrotechnie 18019 BOURGES CEDEX AUTORISATION DE TRAVAUX POUR CONSTRUIRE, AMENAGER

Plus en détail

Direction de l'urbanisme. Foire Aux Questions. Service Urbanisme

Direction de l'urbanisme. Foire Aux Questions. Service Urbanisme Foire Aux Questions 1 Je dois faire des travaux, dois- je faire une demande? Quel type de dossier faut- il pour des travaux? a) Vous déposerez une demande de Permis de Construire notamment pour : Créer

Plus en détail

RÉFORME DES AUTORISATIONS D URBANISME

RÉFORME DES AUTORISATIONS D URBANISME INFORMATIONS JURIDIQUES J 14 Mutuelle des architectes français assurances OCTOBRE 2007 ANNULE ET REMPLACE LA FICHE J 14 DE FÉVRIER 1998 RÉFORME DES AUTORISATIONS D URBANISME La réforme des autorisations

Plus en détail

Les attestations. Auxerre, le 19 avril 2012. Fabien AURIAT. Florian SÉMENTA. CETE de Lyon/DLA/GBA/CIBEE. 27 septembre 2010

Les attestations. Auxerre, le 19 avril 2012. Fabien AURIAT. Florian SÉMENTA. CETE de Lyon/DLA/GBA/CIBEE. 27 septembre 2010 Les attestations Auxerre, le 19 avril 2012 Fabien AURIAT Florian SÉMENTA 27 septembre 2010 CETE de Lyon/DLA/GBA/CIBEE Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 02 DÉCEMBRE 2010 LIVRE DES DÉLIBÉRATIONS

CONSEIL MUNICIPAL DU 02 DÉCEMBRE 2010 LIVRE DES DÉLIBÉRATIONS CONSEIL MUNICIPAL DU 02 DÉCEMBRE 2010 LIVRE DES DÉLIBÉRATIONS L'an deux mil dix, le deux décembre à 20 heures 30, les Membres du Conseil Municipal de la Commune de Le Vieil-Baugé, se sont réunis dans la

Plus en détail

Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité)

Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité) Les différents recours et leurs délais (Contrôle de Légalité) Présentation : Réunion ADS du 10 avril 2008 1 Les recours à l égard des permis (permis de construire, permis de démolir, permis d aménager)

Plus en détail

OSNY D'UN MAITRE D'OUVRAGE DESIGNE CONVENTION PORTANT DESIGNATION POUR L'OPERATION DE CONSTRUCTION D'UNE MAISON DE L'ENFANCE A OSNY.

OSNY D'UN MAITRE D'OUVRAGE DESIGNE CONVENTION PORTANT DESIGNATION POUR L'OPERATION DE CONSTRUCTION D'UNE MAISON DE L'ENFANCE A OSNY. l'agglomération OSNY VAL DE V IOSNE CONVENTION PORTANT DESIGNATION D'UN MAITRE D'OUVRAGE DESIGNE POUR L'OPERATION DE CONSTRUCTION D'UNE MAISON DE L'ENFANCE A OSNY Convention Maîtrise d'ouvrage désignée

Plus en détail

MODIFICATION SIMPLIFIEE D'UN PLAN LOCAL D'URBANISME GUIDE DE PROCEDURE. Modification simplifiée

MODIFICATION SIMPLIFIEE D'UN PLAN LOCAL D'URBANISME GUIDE DE PROCEDURE. Modification simplifiée MODIFICATION SIMPLIFIEE D'UN PLAN LOCAL D'URBANISME GUIDE DE PROCEDURE Modification simplifiée Adresse postale : Direction Départementale des Territoires du Loir-et-Cher 17, quai de l'abbé Grégoire 41012

Plus en détail

Réunion d échanges relative à l organisation des missions d instruction des autorisations d urbanisme

Réunion d échanges relative à l organisation des missions d instruction des autorisations d urbanisme Direction Départementale des Territoires du Cher Réunion d échanges relative à l organisation des missions d instruction des autorisations d urbanisme Sommaire Organisation de l application du droit des

Plus en détail

DECLARATION ATTESTANT L'ACHEVEMENT ET LA CONFORMITE DES TRAVAUX (DAACT) et RECOLEMENT

DECLARATION ATTESTANT L'ACHEVEMENT ET LA CONFORMITE DES TRAVAUX (DAACT) et RECOLEMENT DECLARATION ATTESTANT L'ACHEVEMENT ET LA CONFORMITE DES TRAVAUX (DAACT) et RECOLEMENT GENERALITES La DAACT est obligatoire (R 462-1 du CU) pour : Les permis de construire Les permis d'aménager Les déclarations

Plus en détail

Présentation La réforme des autorisations d urbanisme

Présentation La réforme des autorisations d urbanisme Présentation La réforme des autorisations d urbanisme 26 janvier 2007 1 UNE REFORME : - issue de l ordonnance du 8 décembre 2005 - applicable aux demandes d autorisation déposées après le 1er octobre 2007

Plus en détail

Présentation en quatre parties :

Présentation en quatre parties : Présentation en quatre parties : 1. Les objectifs de la réforme - DDE 2. Les CU et les divisions du sol - Géomètres 3. Les délais et les procédures - DDE 4. Les contrôles de conformité - Notaires Une réforme

Plus en détail

L URBANISME COMMERCIAL après la Loi de Modernisation de l Economie

L URBANISME COMMERCIAL après la Loi de Modernisation de l Economie L URBANISME COMMERCIAL après la Loi de Modernisation de l Economie Suite à la Loi n 2008-776 du 4 août 2008 de Modernisation de l Economie (plus particulièrement ses articles 102 et 105) qui a modifié

Plus en détail

PROCEDURES ADMINISTRATIVES : AUTORISATION DE TRAVAUX

PROCEDURES ADMINISTRATIVES : AUTORISATION DE TRAVAUX PROCEDURES ADMINISTRATIVES : AUTORISATION DE TRAVAUX Véronique IMBAULT Mélanie BINET Juin 2012 3 cas possibles Autorisation de travaux (AT) seule : travaux d'aménagements intérieurs sans changement de

Plus en détail

Direction départementale des territoires NOTE DE PROCEDURE A DESTINATION DES SERVICES INSTRUCTEURS OU SECRETARIATS DE MAIRIE

Direction départementale des territoires NOTE DE PROCEDURE A DESTINATION DES SERVICES INSTRUCTEURS OU SECRETARIATS DE MAIRIE PRÉFET DES ARDENNES Direction départementale des territoires Service Sécurité et bâtiment durable Accessibilité ddt-accessibilite@ardennes.gouv.fr NOTE DE PROCEDURE A DESTINATION DES SERVICES INSTRUCTEURS

Plus en détail

Cahier des clauses administratives particulières. Marché de prestations de services Marché Assurances. Commune de COUX. Numéro du marché : 2014_002

Cahier des clauses administratives particulières. Marché de prestations de services Marché Assurances. Commune de COUX. Numéro du marché : 2014_002 Cahier des clauses administratives particulières Marché de prestations de services Marché Assurances Commune de COUX Numéro du marché : 2014_002 CCAP-n 2014_002, Assurances 1 / 13 Sommaire 1. Objet du

Plus en détail

Le permis de construire

Le permis de construire Le permis de construire 2014, N 1 AGGLOMÉRATION D AGEN La demande de Permis de construire La demande de permis de construire doit être effectuée au moyen de l'un des formulaires suivants : Sommaire : La

Plus en détail

EXECUTER DES TRAVAUX SUR UN MONUMENT HISTORIQUE

EXECUTER DES TRAVAUX SUR UN MONUMENT HISTORIQUE EXECUTER DES TRAVAUX SUR UN MONUMENT HISTORIQUE Une précision liminaire : les édifices désignés comme monuments historiques dans la présente fiche sont ceux, inscrits ou classés, protégés par la loi du

Plus en détail

La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme

La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme Information des secrétaires de mairie et des agents en charge de l urbanisme ou de l accueil 1 Sommaire détaillé de la présentation CHAMP

Plus en détail

Actualité juridique ADS

Actualité juridique ADS Actualité juridique ADS Rencontre entre services instructeurs ADS 30 juin 2015 Olivier Lefèvre SRMT/BDSA Pour mémoire PC commercial Loi n 2014-626 du 18 juin 2014 relative à l'artisanat, au commerce et

Plus en détail

CONVENTION CADRE RELATIVE A LA DISPENSE DE L'AVANCE DES FRAIS EN MATIERE DE PRESTATIONS PHARMACEUTIQUES

CONVENTION CADRE RELATIVE A LA DISPENSE DE L'AVANCE DES FRAIS EN MATIERE DE PRESTATIONS PHARMACEUTIQUES CONVENTION CADRE RELATIVE A LA DISPENSE DE L'AVANCE DES FRAIS EN MATIERE DE PRESTATIONS PHARMACEUTIQUES 03 Novembre 1995 - 2 - ENTRE : LA CAISSE DE PREVOYANCE SOCIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE, agissant

Plus en détail

CNFPT. Itinéraire : Instructeur des autorisations d'urbanisme

CNFPT. Itinéraire : Instructeur des autorisations d'urbanisme CNFPT Itinéraire : Instructeur des autorisations d'urbanisme ITINÉRAIRES OU CYCLES INSTRUCTRICE-INSTRUCTEUR DES AUTORISATIONS D'URBANISME CODE 12R01 CONSEILLER FORMATION : SYLVIE LEROND - 03 83 18 46 37

Plus en détail

Francis Polizzi, Sous-directeur du permis de construire et du paysage de la rue, Ville de Paris

Francis Polizzi, Sous-directeur du permis de construire et du paysage de la rue, Ville de Paris Le caractère exécutoire des décisions prises par le maire sur les demandes d autorisation d urbanisme, la transmission au préfet de ces décisions et le contrôle de légalité. Francis Polizzi, Sous-directeur

Plus en détail

Lettre d actualité de l urbanisme

Lettre d actualité de l urbanisme n 3 Février 2010 Lettre d actualité de l urbanisme de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Calvados 1- ACTUALITÉ DES DÉCISIONS DU CONSEIL D'ÉTAT Décision du conseil d'etat (CE) n

Plus en détail

CERGY- PONTOISE (CACP)

CERGY- PONTOISE (CACP) Annexe n 3 à la délibération n 2013-37 du Conseil d'administration du 15 octobre 2013 approuvant les clauses-types des conventions conclues en application de l'article L. 321-1-1 du code de la construction

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE ARCHIVES DEPARTEMENTALES

DÉPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE ARCHIVES DEPARTEMENTALES DÉPARTEMENT DE TARN-ET-GARONNE ARCHIVES DEPARTEMENTALES Réutilisation des informations publiques produites et reçues par les Archives départementales de Tarn-et- Garonne PRÉAMBULE RÈGLEMENT approuvé par

Plus en détail

Des formulaires-types de récépissés sont disponibles en suivant ce lien : http://www2.equipement.gouv.fr/formulaires/fic_pdf/13409pcpartie1.

Des formulaires-types de récépissés sont disponibles en suivant ce lien : http://www2.equipement.gouv.fr/formulaires/fic_pdf/13409pcpartie1. 1 / 04/2014 Département Ville Urbanisme et Habitat NF/JM 07.09.242 FORMALITES A ACCOMPLIR PAR LES COMMUNES EN QUALITE DE GUICHET UNIQUE DURANT LE PREMIER MOIS A COMPTER DE LA RECEPTION D UN DOSSIER DE

Plus en détail

CONVENTION DE FINANCEMENT DE TRAVAUX D'INVESTISSEMENT IMMOBILIER DU GROUPE ESSEC PAR LA COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DE CERGY-PONTOISE

CONVENTION DE FINANCEMENT DE TRAVAUX D'INVESTISSEMENT IMMOBILIER DU GROUPE ESSEC PAR LA COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DE CERGY-PONTOISE CONVENTION DE FINANCEMENT DE TRAVAUX D'INVESTISSEMENT IMMOBILIER DU GROUPE ESSEC PAR LA COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DE CERGY-PONTOISE ENTRE La Communaulé d'agglomération de Cergy-Pontoise, sise Hôtel d'agglomération

Plus en détail

Récépissé de depôt d une déclaration préalable

Récépissé de depôt d une déclaration préalable Récépissé de depôt d une déclaration préalable MINISTÈRE CHARGÉ Madame, Monsieur, Vous avez déposé une déclaration préalable à des travaux ou aménagements non soumis à permis. Le délai d instruction de

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 28 AVRIL 2015

CONSEIL MUNICIPAL DU 28 AVRIL 2015 CONSEIL MUNICIPAL DU 28 AVRIL 2015 Informations : - schéma de mutualisation de Laval Agglomération - enquête publique lotissement La Perrine Délibérations : - Adhésion au service commun «autorisations

Plus en détail

«MISSION D ASSISTANCE AU CONTROLE DU SERVICE PUBLIC DE LA DISTRIBUTION DE GAZ : ANNEE 2011» N 2012-GAZ-01

«MISSION D ASSISTANCE AU CONTROLE DU SERVICE PUBLIC DE LA DISTRIBUTION DE GAZ : ANNEE 2011» N 2012-GAZ-01 «MISSION D ASSISTANCE AU CONTROLE DU SERVICE PUBLIC DE LA DISTRIBUTION DE GAZ : ANNEE 2011» N 2012-GAZ-01 MARCHE DE SERVICES EN PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L'AIDE RÉGIONALE AUX DEPLACEMENTS DES APPRENTIS

RÈGLEMENT RELATIF A L'AIDE RÉGIONALE AUX DEPLACEMENTS DES APPRENTIS RÈGLEMENT RELATIF A L'AIDE RÉGIONALE AUX DEPLACEMENTS DES APPRENTIS adopté par décision de la Commission Permanente en date du 13 juillet 2012 modifié par décision de la Commission Permanente en date du

Plus en détail

Une réforme attendue

Une réforme attendue 1 Introduction Une réforme attendue 2 000 000 d actes d urbanisme par an Une législation très touffue et complexe Source d insécurité pour les porteurs de projet et les communes Critique unanime des usagers

Plus en détail

ci-après, chacune séparément, "l'autorité" et ensemble, "les Autorités",

ci-après, chacune séparément, l'autorité et ensemble, les Autorités, 1 Protocole d'accord entre la Banque nationale de Belgique et l'autorité des services et marchés financiers concernant les entreprises d'investissement étrangères La Banque nationale de Belgique (ci-après,

Plus en détail

28 MAI 1956 - O.R.U. nº 41/78. Etablissements dangereux, insalubres ou incommodes. (B.O.R.U., 1956, p. 442).

28 MAI 1956 - O.R.U. nº 41/78. Etablissements dangereux, insalubres ou incommodes. (B.O.R.U., 1956, p. 442). 28 MAI 1956 - O.R.U. nº 41/78. Etablissements dangereux, insalubres ou incommodes. (B.O.R.U., 1956, p. 442). Article: 1 Les établissements repris dans la liste annexée à la présente ordonnance et rangés

Plus en détail

La vie du permis, des constructions et des aménagements

La vie du permis, des constructions et des aménagements direction départementale de l'équipement Haute-Savoie service urbanisme, risques et environnement La vie du permis, des constructions et des aménagements Octobre Sommaire I. LA VIE DU PERMIS ET DE LA

Plus en détail

CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES (Partie Législative) PREMIÈRE PARTIE DISPOSITIONS GÉNÉRALES

CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES (Partie Législative) PREMIÈRE PARTIE DISPOSITIONS GÉNÉRALES CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES (Partie Législative) PREMIÈRE PARTIE DISPOSITIONS GÉNÉRALES LIVRE VI DISPOSITIONS FINANCIÈRES ET COMPTABLES TITRE UNIQUE CHAPITRE II ADOPTION ET EXECUTION DES

Plus en détail

COURRIER DE SAISINE. Objet : Demande d attribution d une subvention pour isoler une toiture, habitation individuelle

COURRIER DE SAISINE. Objet : Demande d attribution d une subvention pour isoler une toiture, habitation individuelle COURRIER DE SAISINE Coordonnées du demandeur NOM :... Prénom : Adresse :.. Téléphone :.. Mail :. Date :.. Monsieur Pierre-Christophe BAGUET Président de la Communauté d'agglomération Grand Paris Seine

Plus en détail

Code de l'éducation. Article L131-1 En savoir plus sur cet article...

Code de l'éducation. Article L131-1 En savoir plus sur cet article... Page 1 sur 5 Code de l'éducation Version consolidée au 31 mars 2011 Partie législative Première partie : Dispositions générales et communes Livre Ier : Principes généraux de l'éducation Titre III : L'obligation

Plus en détail

RAPPEL SUR LE CADRE JURIDIQUE DU PERMIS DE CONSTRUIRE ET DES AUTORISATIONS D URBANISME

RAPPEL SUR LE CADRE JURIDIQUE DU PERMIS DE CONSTRUIRE ET DES AUTORISATIONS D URBANISME RAPPEL SUR LE CADRE JURIDIQUE DU PERMIS DE CONSTRUIRE ET DES AUTORISATIONS D URBANISME I. LES DIFFERENTES PROCEDURES D URBANISME Depuis le 01 octobre 2007, le champ d'application des autorisations d'urbanisme

Plus en détail

Le DOCTEUR demeurant., qualifié en... inscrit au Tableau du Conseil départemental de... l Ordre des médecins sous le numéro...

Le DOCTEUR demeurant., qualifié en... inscrit au Tableau du Conseil départemental de... l Ordre des médecins sous le numéro... Adopté par le Conseil national décembre 2012 MODELE DE CONTRAT POUR UN COLLABORATEUR MEDECIN salarié d'un Service de santé au travail interentreprises conclu en application des articles R.4623-25 et R.4623-2

Plus en détail

CONVENTION d'ouverture de COMPTE «LIVRET JEUNE»

CONVENTION d'ouverture de COMPTE «LIVRET JEUNE» CONVENTION d'ouverture de COMPTE «LIVRET JEUNE» Agence :... Code agence :... ICC du titulaire :... N de compte :... Intitulé du compte :... Titulaire Mme Mlle M. Autre :... Nom :... Prénom(s) :... Nom

Plus en détail

Réalisation d une station d épuration et de son réseau

Réalisation d une station d épuration et de son réseau Mandat public Annexe Liste des tâches résultant des attributions confiées au mandataire Réalisation d un ouvrage de bâtiment ou d infrastructure Réalisation d une station d épuration et de son réseau Date

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT DE PROJET DANS LE CADRE DU CONTRAT DE VILLE 2015

CONVENTION DE PARTENARIAT DE PROJET DANS LE CADRE DU CONTRAT DE VILLE 2015 CONVENTION DE PARTENARIAT DE PROJET DANS LE CADRE DU CONTRAT DE VILLE 2015 ENTRE LES SOUSSIGNES La Ville de Rouen, représentée par Caroline Dutarte, Adjointe au Maire, agissant au nom et pour le compte

Plus en détail

INSTRUCTION. N 03-043-M9 du 25 juillet 2003 NOR : BUD R 03 00043 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique

INSTRUCTION. N 03-043-M9 du 25 juillet 2003 NOR : BUD R 03 00043 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique INSTRUCTION N 03-043-M9 du 25 juillet 2003 NOR : BUD R 03 00043 J Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique RÉNOVATION DES PROCÉDURES DE CERTIFICATION DU SERVICE FAIT ET D'ORDONNANCEMENT

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE LOUVIGNÉ DU 06 MAI 2015

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE LOUVIGNÉ DU 06 MAI 2015 SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE LOUVIGNÉ DU 06 MAI 2015 L an deux mil quinze, le six mai à vingt heures et trente minutes, le Conseil Municipal dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire,

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE QUIMPERLE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE Le Conseil de la Communauté de Communes du Pays de QUIMPERLE, convoqué le 26 mars 2015, s'est

Plus en détail

Mode d emploi : Afin d enregistrer votre convention, veuillez impérativement :

Mode d emploi : Afin d enregistrer votre convention, veuillez impérativement : / @ Mode d emploi : Afin d enregistrer votre convention, veuillez impérativement : Renseigner - Numéro professionnel de santé - Adresse professionnelle - Numéros de téléphone fax portable - Adresse email

Plus en détail

Club des juristes Projet de 14 ème directive. sur les transferts transfrontaliers des sièges sociaux des sociétés de capitaux

Club des juristes Projet de 14 ème directive. sur les transferts transfrontaliers des sièges sociaux des sociétés de capitaux Club des juristes Projet de 14 ème directive DIRECTIVE /./CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du. sur les transferts transfrontaliers des sièges sociaux des sociétés de capitaux LE PARLEMENT EUROPEEN

Plus en détail

Vu le décret n 2005-1225 du 29 septembre 2005 instituant une aide au financement de la formation à la conduite et à la sécurité routière ;

Vu le décret n 2005-1225 du 29 septembre 2005 instituant une aide au financement de la formation à la conduite et à la sécurité routière ; Convention entre l Etat et l établissement d enseignement relative aux prêts ne portant pas intérêt destinés aux formations à la conduite de véhicules de catégorie B et à la sécurité routière Vu le code

Plus en détail

L ACCESSIBILITÉ DES HÔTELS ET DES RESTAURANTS. Les procédures administratives

L ACCESSIBILITÉ DES HÔTELS ET DES RESTAURANTS. Les procédures administratives L ACCESSIBILITÉ DES HÔTELS ET DES RESTAURANTS Les procédures administratives LES GRANDS PRINCIPES Sauf rares exceptions, les travaux concernant un ERP sont soumis à autorisation municipale préalable. Tous

Plus en détail

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère JE VAIS CONSTRUIRE UNE MAISON INDIVIDUELLE A QUELLES TAXES MON PROJET SERA-T-IL SOUMIS? L acte de construire est soumis au paiement de taxes et participations

Plus en détail

PASSAGE A L ENTRETIEN PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE A COMPTER DE 2015

PASSAGE A L ENTRETIEN PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE A COMPTER DE 2015 Encadrement Effectifs PASSAGE A L ENTRETIEN PROFESSIONNEL OBLIGATOIRE A COMPTER DE 2015 Date de retour des comptes rendus d entretien professionnel au CDG 35 : 31 janvier 2016 NOUVEAUTE : la collectivité

Plus en détail

La réforme de la fiscalité de l'urbanisme

La réforme de la fiscalité de l'urbanisme La réforme de la fiscalité de l'urbanisme 1 Réforme de la fiscalité de l'urbanisme Les enjeux de la réforme L'évolution des participations actuelles La taxe d'aménagement (TA) Le versement pour sous densité

Plus en détail

et rangés en deux classes ne pourront être érigés, transformés, déplacés ni exploités qu'en vertu d'un permis dit d'exploitation.

et rangés en deux classes ne pourront être érigés, transformés, déplacés ni exploités qu'en vertu d'un permis dit d'exploitation. ORDONNANCE 41-48 DU 12 FEVRIER 1953 SUR LES ETABLISSEMENTS DANGEREUX, INSALUBRES OU INCOMMODES. Article 1 er Les établissements repris dans la liste annexée à la présente ordonnance et rangés en deux classes

Plus en détail

Diaporama. présentation de la réforme

Diaporama. présentation de la réforme Diaporama présentation de la réforme Sommaire 1. Les réflexions qui ont précédé la réforme 2. Les textes de la réforme 3. Les objectifs de la réforme 3.1 Clarifier le rôle de l urbanisme 3.2 Améliorer

Plus en détail

Objet : Application du dispositif d'aide à l'acquisition d'un contrat de couverture complémentaire santé.

Objet : Application du dispositif d'aide à l'acquisition d'un contrat de couverture complémentaire santé. CIRCULAIRE : 143/2002 Date : 25/10/2002 Objet : Application du dispositif d'aide à l'acquisition d'un contrat de couverture complémentaire santé. Affaire suivie par : Mme Bernadette MOREAU!01 42 79 34

Plus en détail

Convention entre la Caisse Primaire d'assurance Maladie de la Marne, l'état, et la Ville de Châlons-en- Champagne

Convention entre la Caisse Primaire d'assurance Maladie de la Marne, l'état, et la Ville de Châlons-en- Champagne Convention entre la Caisse Primaire d'assurance Maladie de la Marne, l'état, et la Ville de Châlons-en- Champagne Réhabilitation des abords de la cité Tirlet à Châlons-en-Champagne Entre les soussignés

Plus en détail

Chapitre Ier : Qualifications.

Chapitre Ier : Qualifications. G / Vte fds comm forma Décret n 98-246 du 2 avril 1998 relatif à la qualification professionnelle exigée pour l'exercice des activités prévues à l'article 16 de la loi n 96-603 du 5 juillet 1996 relative

Plus en détail

CONVENTION 2014-C-DGAD-DEA-023 relative à la gestion en paiement associé par l ASP

CONVENTION 2014-C-DGAD-DEA-023 relative à la gestion en paiement associé par l ASP ANNEXE 1 CONVENTION 2014-C-DGAD-DEA-023 relative à la gestion en paiement associé par l Plan de modernisation des bâtiments d élevage (mesure PDRH 121A) - Sous-mesure 4.1.1 (article 17) Encourager les

Plus en détail

direction départementale de l Équipement Seine-et-Marne

direction départementale de l Équipement Seine-et-Marne AVANT-PROPOS L ordonnance du 8 décembre 2005 relative au et aux autorisations d urbanisme -et le décret d application n 2007- du 6 janvier 2007- simplifie substantiellement le droit des sols. Cette réforme

Plus en détail

COURRIER DE SAISINE. Coordonnées du demandeur. Prénom : Adresse :.. Date :.. Téléphone : Mail :..

COURRIER DE SAISINE. Coordonnées du demandeur. Prénom : Adresse :.. Date :.. Téléphone : Mail :.. Coordonnées du demandeur NOM : Prénom : Adresse :.... Téléphone : Mail :.. COURRIER DE SAISINE Date :.. Monsieur Pierre-Christophe BAGUET Président de la Communauté d'agglomération Grand Paris Seine Ouest

Plus en détail

Mode d emploi : Un seul exemplaire de votre accord de convention est à nous retourner dûment complété et signé avec :

Mode d emploi : Un seul exemplaire de votre accord de convention est à nous retourner dûment complété et signé avec : Mode d emploi : Un seul exemplaire de votre accord de convention est à nous retourner dûment complété et signé avec : - Votre numéro FINESS (numéro professionnel) - Votre adresse professionnelle - Un RIB

Plus en détail

FICHE PRATIQUE 04 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS DIX RECOMMANDATIONS AUX SERVICES

FICHE PRATIQUE 04 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS DIX RECOMMANDATIONS AUX SERVICES LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS DIX RECOMMANDATIONS AUX SERVICES FICHE PRATIQUE 04 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS DIX RECOMMANDATIONS AUX SERVICES POUR MIEUX GUIDER L USAGER DANS LA CONSTITUTION

Plus en détail

Zone d Aménagement Concerté et Lotissement

Zone d Aménagement Concerté et Lotissement ZAC et Lotissement - Version 1 - Juin 2012 Zone d Aménagement Concerté et Lotissement Définition générale : Il existe deux procédures différentes permettant de réaliser une opération d aménagement : la

Plus en détail

A l engagement de l instruction, le dossier passe du stade «En cours de saisie» au stade «Dossier déposé».

A l engagement de l instruction, le dossier passe du stade «En cours de saisie» au stade «Dossier déposé». ANNEXE 6 : Traitements réalisés par les tableaux de bords N apparaissent dans les tableaux de bord que les dossiers dont la saisie est terminée, et dont le stade correspondant à l un des stades de référence

Plus en détail

ARRÊTE. Article 1. Article 2

ARRÊTE. Article 1. Article 2 REPUBLIQUE FRANCAISE Commune de Serraval dossier n DP 074 265 12 X0007 date de dépôt : 29 février 2012 demandeur : Monsieur BERNARD-BERNARDET Christophe pour : division création de 2 lots adresse terrain

Plus en détail

Questions / Réponses. Le versement pour sous-densité (VSD)

Questions / Réponses. Le versement pour sous-densité (VSD) Mis à jour le 21/11/2011-1 - Questions / Réponses Le versement pour sous-densité (VSD) Principes généraux 1) Le budget VSD est-il fléché? (comme le budget TLA) Le versement pour sous-densité doit financer

Plus en détail

Séance publique du. 18 novembre 2013

Séance publique du. 18 novembre 2013 EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE D'AIX-EN- PROVENCE N 2013.628 Séance publique du 18 novembre 2013 Accusé de réception en préfecture A013-211300017-20131118-36352-

Plus en détail

NOM OU RAISON SOCIALE DU PROMOTEUR CONVENTION RELATIVE AUX AVANTAGES ACCORDES AUX PROMOTEURS IMMOBILIERS POUR LA REALISATION DES LOGEMENTS SOCIAUX

NOM OU RAISON SOCIALE DU PROMOTEUR CONVENTION RELATIVE AUX AVANTAGES ACCORDES AUX PROMOTEURS IMMOBILIERS POUR LA REALISATION DES LOGEMENTS SOCIAUX NOM OU RAISON SOCIALE DU PROMOTEUR CONVENTION RELATIVE AUX AVANTAGES ACCORDES AUX PROMOTEURS IMMOBILIERS POUR LA REALISATION DES LOGEMENTS SOCIAUX CONVENTION établie dans le cadre des articles 92 (I- 28

Plus en détail

Compte sur Livret Logement Social. Conditions Générales

Compte sur Livret Logement Social. Conditions Générales Compte sur Livret Logement Social Conditions Générales 1 - Conditions d ouverture et de détention Le Compte sur Livret Logement Social est un compte d épargne. Il peut être ouvert par tout Organisme d

Plus en détail

La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme

La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme 1 PREAMBULE Quelques dates pour situer la réforme du permis de construire 2 Le permis de construire en quelques dates 1852 : décret relatif

Plus en détail

Prestation de service Lieu d accueil enfants - parents. Juin 2013 1/5

Prestation de service Lieu d accueil enfants - parents. Juin 2013 1/5 LES CONDITIONS PARTICULIERES Prestation de service Lieu d accueil enfants - parents Juin 2013 1/5 2/5 L objet de la convention Elle encadre les modalités d intervention et de versement de la prestation

Plus en détail

Les règles d urbanisme p68 - Les aides aux propriétaires p70.

Les règles d urbanisme p68 - Les aides aux propriétaires p70. Les règles d urbanisme p68 - Les aides aux propriétaires p70. 67 aménagement et urbanisme Les règles d urbanisme Direction du Développement et de la Stratégie Urbaine (DDSU) g2, rue Victor-Hugo - Place

Plus en détail

TRAVAUX EXCLUS DU CHAMP D'APPLICATION DU PERMIS DE CONSTRUIRE

TRAVAUX EXCLUS DU CHAMP D'APPLICATION DU PERMIS DE CONSTRUIRE Code de l'urbanisme et permis de construire La construction d'une piscine est soumise à réglementation : Les règles du Code de l'urbanisme applicables à la construction d'une piscine peuvent être modifiées

Plus en détail

Vote et Transmission des Documents Budgétaires

Vote et Transmission des Documents Budgétaires Annexe 3 Vote et Transmission des Documents Budgétaires Articles L 2312-1, L 1612-2, L 2121-7, L 2121-20, L 2121-23 du Code Général des Collectivités Territoriales Le Vote (art. L 2312-1, L 2121-17, L

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE BLOIS Mail Pierre Charlot - 41016 BLOIS CEDEX. CONTRAT DE SEJOUR Accueil de jour

CENTRE HOSPITALIER DE BLOIS Mail Pierre Charlot - 41016 BLOIS CEDEX. CONTRAT DE SEJOUR Accueil de jour 25/09/2011 CENTRE HOSPITALIER DE BLOIS Mail Pierre Charlot - 41016 BLOIS CEDEX CONTRAT DE SEJOUR Accueil de jour Le contrat de séjour définit les droits et obligations de l établissement et de la personne

Plus en détail

Projet Annexe ENTRE :

Projet Annexe ENTRE : Projet Annexe CONVENTION D ADHESION AUX SECRETARIATS DU COMITE MEDICAL ET DE LA COMMISSION DE REFORME PLACES AUPRES DU CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES DEUX-SEVRES ENTRE : Monsieur

Plus en détail

Convention N FSL/2014 / relative à la participation d Electricité De France (EDF) au Fonds de Solidarité pour le Logement

Convention N FSL/2014 / relative à la participation d Electricité De France (EDF) au Fonds de Solidarité pour le Logement Convention N FSL/2014 / relative à la participation d Electricité De France (EDF) au Fonds de Solidarité pour le Logement Accusé de réception Ministère de l intérieur Entre d une part, le Département des

Plus en détail

REUTILISATION D INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DE LA VILLE DE SCEAUX REGLEMENT GENERAL

REUTILISATION D INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DE LA VILLE DE SCEAUX REGLEMENT GENERAL REUTILISATION D INFORMATIONS PUBLIQUES DETENUES PAR LES ARCHIVES DE LA VILLE DE SCEAUX REGLEMENT GENERAL Préambule La réutilisation des informations publiques est définie comme une utilisation à d autres

Plus en détail

FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES

FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES LES AUTORISATIONS DE TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS QUESTIONS / RÉPONSES FICHE PRATIQUE 05 TRAVAUX EN ESPACES PROTÉGÉS COMMENT PRÉPARER LES DEMANDES? QUELLES SONT LES RÈGLES A RESPECTER? MINISTÈRE DE LA CULTURE

Plus en détail

guide pratique LE PERMIS DE CONSTRUIRE MAISON INDIVIDUELLE ET SES ANNEXES

guide pratique LE PERMIS DE CONSTRUIRE MAISON INDIVIDUELLE ET SES ANNEXES LE PERMIS DE CONSTRUIRE MAISON INDIVIDUELLE ET SES ANNEXES guide pratique Vous avez un projet - de construction d'une maison d'habitation? - d'annexe (+ de 20 m²) à votre habitation? - d'extension de votre

Plus en détail

C O N V E N T I O N sur l assurance soins de santé entre le Royaume de Belgique et l Australie

C O N V E N T I O N sur l assurance soins de santé entre le Royaume de Belgique et l Australie C O N V E N T I O N sur l assurance soins de santé entre le Royaume de Belgique et l Australie (Entrée en vigueur: 1 septembre 2009 Moniteur belge: 21 août 2009) Le Royaume de Belgique Et L Australie,

Plus en détail

Certificat d'urbanisme Quelques explications

Certificat d'urbanisme Quelques explications Certificat d'urbanisme Le certificat d'urbanisme est un acte administratif qui indique l'état des règles d'urbanisme applicables pour un terrain donné : constructibilité et obligations attachés à ce terrain.

Plus en détail

SEANCE DU 28 AOUT 2015 Approbation des Derniers Procès-Verbaux de Réunions

SEANCE DU 28 AOUT 2015 Approbation des Derniers Procès-Verbaux de Réunions Convocation du 21 août 2015 SEANCE DU 28 AOUT 2015 L an deux mille quinze le vingt-huit du mois d août à vingt heures, le Conseil Municipal de la Commune de Durfort et Saint-Martin de Sossenac, s est réuni

Plus en détail