Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de Bretagne Occidentale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université de Bretagne Occidentale"

Transcription

1 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université de Bretagne Occidentale 2011

2 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'université de Bretagne Occidentale 2011

3 Evaluation des diplômes Masters Vague B ACADÉMIE : RENNES Etablissement : Université de Bretagne Occidentale Demande n S3MA Domaine : Arts, lettres, langues Mention : Langues et communication Présentation de la mention La mention «Langues et communication» comporte deux spécialités professionnelles : MPIM «Management de projets internationaux multilingues»(m1 commun aux deux spécialités). R/T «Rédacteur/traducteur» (en M2). Les objectifs scientifiques de la formation sont définis à partir des différents champs disciplinaires abordés dans les deux spécialités (civilisation des pays correspondant aux langues étudiées, management de projets, droit, économie, gestion, linguistique, traductologie, traitement automatique du langage), l accent étant mis, en particulier, sur la maîtrise des normes de la communication écrite et orale. Les objectifs professionnels, définis en termes d acquisition de compétences, ont fait l objet d un travail de réflexion approfondi à partir de concepts-clés et correspondent, pour chaque spécialité, à des besoins clairement identifiés. On peut cependant s interroger sur la pertinence de l intitulé de la mention. Indicateurs Effectifs constatés M1+M Effectifs attendus M1+M Taux de réussite M1 95 % M % Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) 72 % Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) Bilan de l évaluation Appréciation globale : Avec des objectifs scientifiques et professionnels clairement définis, la mention «Langues et communication» complète, avec un certain nombre de modifications, l offre de formation en langues assurée dans le cadre du master indifférencié «Arts, lettres et civilisations» logé dans le même domaine. La mention occupe un positionnement spécifique, voire unique, dans l environnement régional et/ou national avec, pour la spécialité «Management de projets internationaux multilingues» (MPIM), un fort adossement à un tissu d entreprises bretonnes tournées vers l export et, pour la spécialité «Rédacteur/traducteur» (R/T), l association traduction/rédaction et l appui sur la linguistique systémique fonctionnelle. 1

4 Adossée à l équipe d accueil (EA) 4249 HCTI (Héritages et constructions dans l image et dans le texte) et à l EA 4451 CRBC (Centre de recherche bretonne et celte) au sein de laquelle est logé le GREI (Groupe de recherche sur les échanges et l interculturalité), la formation intègre les étudiants des deux spécialités dans l organisation de colloques internationaux franco-belges sur l articulation entre les théories et les pratiques professionnelles. L adossement aux milieux socio-professionnels est particulièrement fort, avec plus de 45 % des enseignements assurés par des intervenants extérieurs et des partenariats multiples, en France et à l étranger, en particulier pour la «rédaction/traduction». La mention, qui souffre d une faible ouverture à l international seulement partiellement expliquée par la nature professionnalisante des deux spécialités, mène actuellement des négociations avec une université britannique en vue d un partenariat scientifique et pédagogique. Aucun diplôme international n est mentionné en dehors du master européen de traduction auquel la mention s est portée candidate. L équilibre entre enseignements théoriques et pratiques, non mutualisés, est sensible dans l architecture de la mention avec, pour la spécialité «Management de projets internationaux multilingues» (MPIM), l introduction, sur les trois premiers semestres, d une UE de spécialisation consacrée à quatre champs professionnels (l étudiant devant en choisir deux) et la priorité donnée à l apprentissage par projets (agence de traduction fictive en R/T et projets tuteurés collectifs sur un semestre en MPIM). Un stage d au moins 12 semaines est réalisé en France ou à l étranger, en M2, pour les deux spécialités. La soutenance des rapports de stage, devant l ensemble de la promotion et de l équipe pédagogique (intervenants extérieurs compris), est véritablement sacralisée. L équipe pédagogique, avec 28 enseignants en poste à l Université de Bretagne Occidentale et 13 intervenants extérieurs, est résolument plurisdisciplinaire. Un travail de réflexion approfondi a été mené sur la constitution, à l horizon 2012, d un conseil de perfectionnement par spécialité, les deux conseils réunis constituant le comité de suivi de la mention. Le mode de gouvernance, dont les caractéristiques sont données dans le dossier, fait largement appel, peut-être trop, aux intervenants extérieurs, y compris pour la co-responsabilité des spécialités. Les données chiffrées permettent d avoir, par spécialité, une idée précise de l origine géographique des étudiants et attestent l attractivité de la formation, dont l architecture a été modifiée pour pouvoir accueillir de nombreux candidats en provenance des Pays de l Est. La baisse des effectifs en MPIM pour l année universitaire écoulée est corrélée à la baisse des effectifs en Langues étrangères appliquées (LEA). Les prévisions repartent à la hausse avec l augmentation des effectifs en LEA et l ouverture de la formation à des étudiants ne maîtrisant que l anglais, pour lesquels l UE MANDEG a été mise en place sur les trois premiers semestres. L analyse à deux ans du devenir des diplômés fait l objet d un traitement exhaustif (temps de latence entre obtention du diplôme et premier emploi, salaire médian ). Les UE et les EC avec un volume horaire supérieur à 9 heures font déjà l objet d une évaluation anonyme et une réflexion sur les procédures d évaluation sera menée dans le cadre des conseils de perfectionnement en cours de constitution. Les différentes données recueillies grâce aux dispositifs actuels ont été croisées, pour aboutir à la mise en place d actions correctives et innovantes propres à renforcer encore plus l attractivité de la formation. Points forts : Objectifs scientifiques et professionnels clairement définis, avec mise en œuvre des méthodes et outils appropriés. Positionnement spécifique dans l environnement régional et national. Souci d articulation de la recherche et de la professionnalisation. Adossement aux milieux socio-professionnels et politique des stages. Equipe pédagogique réactive et attentive aux besoins et aux évolutions. Bonne structure de la formation et bonne organisation pédagogique, avec création du parcours MANDEG et d une UE de spécialisation. Dispositifs pédagogiques innovants et motivants. Excellente connaissance et analyse pertinente de la population étudiante concernée et de son devenir. Attractivité de la formation et recrutement des étudiants avec ouverture à de nouveaux publics. Utilisation raisonnée des différentes formes d évaluation et d auto-évaluation et réflexion sur les procédures de suivi. Actions de valorisation et de communication. Points faibles : Insuffisance de l ouverture internationale, limitée à un seul partenariat existant et à un projet de partenariat pour la spécialité R/T. Faiblesse de l encadrement en PR et HDR. Peu d intervenants extérieurs pour la spécialité MPIM. Complexité relative de la structure envisagée pour le pilotage de la formation. Intervenants extérieurs trop souvent sollicités. Absence de mutualisations. 2

5 Notation Note de la mention (A+, A, B ou C) : A Recommandations pour l établissement Il serait souhaitable, en capitalisant l image positive de la mention et de ses deux spécialités, d améliorer l ouverture internationale et d envisager la création de doubles diplômes. Le pilotage envisagé pour la formation gagnerait sans doute à être simplifié pour ne pas solliciter trop souvent les intervenants professionnels extérieurs. La sacralisation des soutenances des rapports de stage et la lourdeur du système pourraient sans doute être réexaminées. 3

6 Appréciation par spécialité Management de projets internationaux multilingues (professionnelle) Présentation de la spécialité : La spécialité «Management de projets internationaux multilingues» vise à former des cadres multilingues aptes à gérer des projets internationaux dans les secteurs «Communication et médias» et «Services aux entreprises». Au terme de leur formation, les étudiants, qui devront avoir acquis les compétences linguistiques requises pour travailler à l international, seront à même de gérer les différentes étapes de la conduite d un projet. Indicateurs : Effectifs constatés M1+M Effectifs attendus M1+M Taux de réussite Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) M1 95 % M2 95 % Appréciation : La formation vise à donner aux étudiants, à l issue du master, des compétences linguistiques, la maîtrise des outils informatiques et de communication adéquats et, en fonction des choix effectués, des compétences spécifiques dans deux des champs de spécialisation proposés (communication événementielle, logistique et transport, export des produits de la terre et de la mer, traduction et communication multilingue). Ainsi conçue dans sa structure et les contenus de ses enseignements, la spécialité MPIM est en cohérence avec les objectifs scientifiques et professionnels affichés. En étant réactifs et créatifs, les responsables de la formation ont su mettre en œuvre les dispositifs requis pour accueillir de nouveaux publics, en dépassant le seul recrutement en LEA. L apprentissage par projets est une véritable motivation pour permettre aux étudiants d élaborer un projet professionnel cohérent en phase avec les spécialisations introduites dans la nouvelle maquette. Points forts : Objectifs scientifiques et professionnels clairement définis. Structure des enseignements et équilibre entre les différents champs discipliniaires. Aspect modulable de la formation. Ouverture à des publics nouveaux, français et étrangers, avec mise en place de dispositifs spécifiques (module MANDEG). Contenus des UE donnés avec précision. Prise en compte des aspects formation continue. Apprentissage par projets. Formation pratiquant l alternance sans en avoir le statut. Points faibles : Aspects formation à et par la recherche présents, mais limités. Absence d obligation pour les étudiants d effectuer le stage à l étranger. Absence de partenariats avec des établissements universitaires étrangers. Précisions insuffisantes sur les dispositifs mis en place pour la formation continue. Notation Note de la spécialité (A+, A, B ou C) : A 4

7 Recommandations pour l établissement Il serait souhaitable que les étudiants soient astreints à un stage d études et/ou un stage à l entreprise à l étranger. Les aspects de formation à et par la recherche déjà présents dans la maquette devraient pouvoir être étoffés. Il serait souhaitable qu une réflexion soit conduite pour acquérir le statut de formation en alternance avec contrats de professionnalisation. Rédacteur/traducteur (R/T) (M2 professionnelle) Présentation de la spécialité : La spécialité, qui se situe en M2, vise à former, en français/anglais (avec troisième langue possible), des rédacteurs/traducteurs, opérationnels aux différents stades de la chaîne, maîtrisant les outils informatiques nécessaires à l exercice des professions visées et possédant les connaissances juridiques et économiques leur permettant de contextualiser les activités de rédaction/traduction pour lesquelles ils ont été formés. Indicateurs : Effectifs constatés M Effectifs attendus M Taux de réussite M % Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) Appréciation : Avec 530 heures d enseignement et une batterie de stages internes et externes en entreprise, la spécialité, dont les objectifs scientifiques et professionnels sont clairement définis, combine de manière créative enseignements théoriques et pratiques professionnelles spécialisées, faisant l objet d une pédagogie innovante avec, sur les deux semestres, un ensemble d activités professionnalisantes et transversales mobilisées dans une agence de traduction fictive. La spécialité R/T, candidate au label «Diplôme européen de traduction», occupe, en s appuyant sur de multiples partenariats professionnels, une place de choix dans le panorama des formations. Points forts : Mise en œuvre des moyens appropriés pour atteindre les objectifs professionnels et scientifiques affichés. Structure de la formation identique sur les deux semestres avec progression contrôlée. Clarté et cohérence des contenus. Méthodes pédagogiques innovantes et stimulantes. Formation en phase avec les besoins des métiers visés (TAO, TAL). Qualité des partenariats professionnels et participation active des praticiens de la rédaction/traduction aux enseignements. Articulations enseignement/recherche. Attractivité de la formation. Points faibles : Absence de précisions sur les dispositifs mis en place pour intégrer les stagiaires de formation continue. Formation limitée à la seule combinaison linguistique français/anglais. 5

8 Notation Note de la spécialité (A+, A, B ou C) : A Recommandations pour l établissement Des procédures d intégration de candidats en formation continue pourraient venir compléter celles qui existent déjà, en particulier pour accueillir des professionnels en exercice souhaitant certifier leurs qualifications. Une réflexion sur l extension de la spécialité, en théorie déjà possible, à des langues autres que le français et l anglais pourrait être envisagée. 6

9 Evaluation des diplômes Masters Vague B ACADEMIE : RENNES Etablissement : Université de Bretagne occidentale Demande n S3MA Domaine : Arts, lettres, langues Mention : Arts, lettres et civilisations Présentation de la mention La mention «Arts lettres et civilisations» (ALC) prend place dans le domaine «Arts lettres langues», qui comporte également une autre mention «Langues et communication» (mention qui prolonge les licences LEA). Parallèlement au domaine «Arts lettres langues», un domaine «Sciences humaines et sociales» comporte trois mentions : «Cultures et sociétés», «Psychologie» et «Actions sociales de santé». La mention ALC s intègre de façon cohérente dans l offre de formation de l établissement (et correspond aux prolongements des licences de lettres (modernes et classiques) et de langues (allemand, anglais, espagnol). Il s agit d un master pluridisciplinaire qui, à partir d un M1 commun comprenant plusieurs parcours, regroupe six spécialités (deux recherche, quatre professionnelles), dont cinq sont présentées dans le dossier : «Textes, images et langues» (TIL), qui était «Textes, images et représentations» dans le précédent quadriennal (TIR) : M2 recherche. «Métiers du livre, de l édition, assistanat de l édition» : M2 professionnel. «Français langue étrangère» ( FLE) : M2 professionnel. «Management du spectacle vivant» ( MSV) : M2 professionnel. «Identités et représentations dans l aire caraïbe» (IRDAC) : M2 recherche (en création). «Métiers de l enseignement» : M2 professionnel en création (non évalué). Outre les deux demandes de création (IRDAC et métiers de l enseignement), les restructurations par rapport au précédent quadriennal ont conduit à faire passer le M2 recherche «Racines anciennes des sociétés européennes» dans une autre mention. Indicateurs Effectifs constatés ( ) : M1 : 252 M2 : 143 Effectifs attendus M1 : M2 : Taux de réussite ( ) M1 : 48,5 % M2 : 68,3 % Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) Questionnaire anonyme : pas de taux de réponses indiqué 1

10 Bilan de l évaluation Appréciation globale : L organisation du master est cohérente. On a toutefois l impression que la formation du M1 et l affichage de la mention vise essentiellement à préparer au M2 recherche TIL, qui n est que l une des spécialités présentées. Or le nombre de diplômés de cette spécialité est à peine supérieur à celui des différentes spécialités professionnalisantes prises individuellement). L offre répond à un tronc commun en M1 à partir duquel se divisent les spécialités en M2 (structure en Y). A la fin du M1, la rédaction d un mémoire compte pour 40 ECTS ce qui permet aux étudiants d avoir une bonne formation et leur offre la possibilité de choisir un M2 master de recherche ou master professionnel ; certains enseignants sont communs au M1 et à certaines spécialités de M2, ce qui favorise la cohérence pédagogique. Points forts : Bonne organisation du pilotage de la formation. Fort encadrement en PR. Des flux d étudiants élevés. Un large éventail de débouchés offerts aux étudiants grâce aux différentes spécialités. Une formation recherche interdisciplinaire et mettant l accent sur la transversalité des enseignements. Certaines spécialités offrent un très fort taux d insertion. Points faibles : Alors que la politique de l établissement met l accent sur le professionnel, alors que quatre spécialités sont annoncées comme des spécialités professionnelles, aucun enseignant professionnel n apparaît dans l équipe pédagogique de la mention. C est la nature même de la dimension professionnalisante qui est ici en cause. Les partenariats avec les institutions professionnelles sont peu apparents. L articulation de la dimension professionnelle entre le M1 et le M2 est peu visible. D ailleurs, l articulation entre le contenu pédagogique du M1 et celui de certaines spécialités en M2 était jugée faible dans l évaluation de la mention par les étudiants. Cette évaluation étudiante ne semble avoir conduit à aucune modification dans l organisation des enseignements. Le seul centre auquel la mention semble s adosser est HCTI (et seulement du fait de la présence d enseignants-chercheurs appartenant à ce centre). L adossement aux autres centres de recherche semble moins effectif. La visibilité de certaines spécialités (monde de l édition, management du spectacle vivant) n est pas claire au vu du titre même de la mention. Notation Note de la mention (A+, A, B ou C) : B Recommandations pour l établissement Il serait souhaitable de prévoir un encadrement de professionnels supérieur à l offre actuelle, en particulier pour les spécialités FLE et Métiers du livre. Sans nécessairement créer des parcours correspondant à ces M2 professionnels dès le M1, il faudrait peut-être réfléchir à une façon d articuler certains enseignements du M1 avec les spécialités du M2. Par exemple, réajuster certaines propositions pédagogiques du tronc commun du M1 en fonction des spécialités ouvertes en M2. En tout cas, affiner l articulation entre M1 et spécialités professionnalisantes de M2. La politique des stages serait à consolider et il faudrait aussi consolider l international. 2

11 Appréciation par spécialité Textes, images et langues (TIL) Présentation de la spécialité : Il s agit d un M2 recherche. Les objectifs scientifiques sont centrés sur la réflexion sur la littérature et la culture. Les objectifs théoriques et critiques très amples sur la «maîtrise des méthodes de recherche et des concepts», sur «la place des productions culturelles langagières et visuelles» et le «rôle des phénomènes interculturels». Les objectifs professionnels sont principalement l enseignement, mais se veulent aussi ouverts à ceux des autres spécialités de la mention. Indicateurs : Effectifs constatés : 44 Effectifs attendus Hausse attendue Taux de réussite : 23 soit 52 % Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) Appréciation : C est une formation solide et traditionnellement axée sur la recherche en littérature, qu il est indispensable de préserver. Points forts : Formation interdisciplinaire. La réorganisation des enseignements de parcours par rapport au précédent quadriennal renforce cette interdisciplinarité. Solide équipe pédagogique, fort encadrement de PR. Points faibles : Objectifs formulés de façon trop vague ; la volonté d afficher à la fois des objectifs dans le domaine de la recherche en littérature et des objectifs professionnalisants aboutit à diluer la spécificité de la spécialité. Inadéquation entre le contenu même des enseignements et les objectifs professionnels visés (dont on ne voit pas pourquoi ils figurent là puisqu ils correspondent aux objectifs professionnels des autres spécialités) Peu de place donnée au stage professionnel. Insertion professionnelle insuffisante, mais le problème n est pas supérieur à celui de formations équivalentes. Notation Note de la spécialité (A+, A, B ou C) : B 3

12 Recommandations pour l établissement Il faudrait : Diversifier l offre même de l encadrement et du contenu des enseignements en fonction des objectifs professionnels visés en prenant en compte par exemple des objectifs métiers enseignement ou socio culturels et aucun parcours proposé en ce sens dans la deuxième UE du cursus du M2. Préciser la place et la relation de ce master 2 recherche avec le master enseignements (qui vise lui aussi à préparer les concours). Prévoir une étude sur l insertion professionnelle et les débouchés plus précise. Français Langue Etrangère (FLE) Présentation de la spécialité : Il s agit d un M2 professionnel. Les objectifs concernent la formation à l enseignement du français à l étranger. Une ouverture professionnelle en France et à l étranger (assistant, lecteur, établissements d enseignements, centres culturels, ambassades). Indicateurs : Effectifs constatés Effectifs attendus Taux de réussite Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) : 42 (35 en formation initiale + 7 formation continue) Hausse attendue : 96 % 12 sur 22 Appréciation : C est un master professionnalisant qui correspond à une demande croissante (formation d enseignants au français langue étrangère), ce dont témoignent les effectifs croissants. Mais la description de la spécialité ne semble pas totalement adéquate. Il est curieux qu un M2 professionnalisant autour de l enseignement du français à l étranger n ait pas prévu dans son cursus des enseignements pédagogiques, de sciences de l éducation, et ne fasse pas intervenir des formateurs, des pédagogues et même des traducteurs professionnels. Le cursus reste très universitaire et calqué sur un master de lettres modernes. Points forts : Bon encadrement en PR autour des axes de recherche universitaires classiques sur la littérature, la linguistique, la phonétique Augmentation régulière des effectifs. Bonne insertion professionnelle des étudiants sortant de cette spécialité. Points faibles : Adéquation peu convaincante entre le cursus présenté (enseignements classiques en linguistique et littérature) et les objectifs professionnels affichés. Adossement à la recherche : le mémoire de stage peut-il vraiment faire office de travail de recherche? 4

13 Enseignements du S9 et du S10 en partie semblables. Aucune intervention visible de professionnels dans l encadrement pédagogique. Très peu d informations données sur les stages, institutions culturelles étrangères, d enseignement, de formation pédagogique Pas de dispositif d évaluation des enseignements. Notation Note de la spécialité (A+, A, B ou C) : C Recommandations pour l établissement Il conviendrait de repenser les objectifs trop étroits de cette spécialité et/ou l articulation entre le cursus proposé et les objectifs visés. On pourrait enrichir le cursus par des interventions de praticiens, professionnels, enseignants en poste si les objectifs restent essentiellement enseignement, traduction Le rapport de stage semble insuffisant pour faire office de mémoire de M2. Métiers du livre, de l édition, assistanat de l édition Présentation de la spécialité : Le master 2 professionnel vise à former des spécialistes alliant une culture générale du domaine (maîtrise de la langue française et de l anglais de l édition ; connaissance de la production éditoriale, des compétences en matière de gestion et de droit, de la propriété intellectuelle) et une formation technique (maîtrise de la PAO, des TIC, de la mise en page, de la typographie, de la rédaction et de la correction). Les objectifs scientifiques concernent aussi bien les «lettres» en général que la production éditoriale ou la gestion. Les objectifs professionnels sont axés sur la maîtrise des nouvelles technologies appliquées à l édition. Indicateurs : Effectifs constatés : 16 (14 + 2) Effectifs Effectifs attendus plafonnés 20 Taux de réussite 95% Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) 10 sur 15 Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) 6 sur 6 à Appréciation : Cette spécialité semble répondre à une demande professionnelle (attractivité croissante de la formation) mais sa présentation aurait pu être plus précise : disproportion ainsi perçue entre les objectifs affichés et la pertinence du cursus proposé et ce en l absence des profils des enseignants. Mais le M2 semble, lui, bénéficier du tronc commun M1 de la mention notamment dans les UE de celui-ci sur l histoire de l édition. Et des stages courts en édition sont demandés déjà en fin de M1. Les étudiants de ce M2 semblent bénéficier d une sorte de parcours déjà fléché en M1 tronc commun. L attractivité de ce M2 bénéficie jusqu à présent de la perte d attractivité des métiers de l enseignement. Cette spécialité semble répondre à une demande professionnelle existante, même si elle est très concurrentielle aussi et sera à même de s adapter constamment vu le champ informatique et marketing qui lui est associé. 5

14 Points forts : Taux de réussite au diplôme de 95% et adéquation entre diplôme et emploi. Bonne insertion professionnelle (temps court entre l obtention du diplôme et le premier emploi : 1,5 mois). Pratique du «projet tutoré». Ouverture annoncée sur l étranger (éditeurs étrangers, stage à l étranger). Volonté de s adapter aux demandes du marché du travail à l intérieur de la filière livre, édition, presse, communication. M2 complémentaire à celui «Métiers du texte et de l édition» de Rennes 2 et celui plus étroit de l UBS «Edition contemporaine numérique». Points faibles : Description peu précise du cursus, d où découle un problème de visibilité du cursus même (enseignement, stages, technologie ). Pas d ECTS mentionnés pour évaluer le «poids» des enseignements en fonction des objectifs. Pas d équipe pédagogique présentée. Peu de précision sur les stages professionnels (institutions, partenariats ). Notation Note de la spécialité (A+, A, B ou C) : B Recommandations pour l établissement Stage professionnel à faire apparaître dans le cursus, avec ECTS (comme pour les autres cours d ailleurs). Peutêtre envisager ce stage avant la fin des enseignements pour mettre plus en adéquation stage et enseignements. L équipe pédagogique n est pas précisement mentionnée. Il faudrait mettre en place un dispositif d évaluation des enseignements. Il serait souhaitable de développer effectivement les relations annoncées avec l international (qu il s agisse des stages à l étranger pour les étudiants ou les relations avec des éditeurs étrangers). Management du spectacle vivant Présentation de la spécialité : Il s agit d un master 2 professionnel. Les objectifs professionnels concernent l administration du secteur culturel du spectacle vivant au sens large (directeur, assistant, administrateur, responsable de la communication, chargé de mission.). Il s agit de former les étudiants aux divers métiers de l administration du spectacle vivant. Indicateurs : Effectifs constatés : 20 (environ) Effectifs Effectifs attendus maintenus à 20. Baisse du nombre de candidats Taux de réussite 100% Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) 19 sur 20 Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) 6

15 Appréciation : Cette formation associe des enseignements «fondamentaux» (réflexion sur le spectacle vivant et connaissance de l histoire des disciplines qui constituent le spectacle vivant) et des enseignements à visée plus «managériale» (gestion, droit et logistique des institutions culturelle ). On peut se demander en quoi le management du spectacle vivant est si différent de celui d autres champs culturels pour justifier un master professionnel universitaire spécifique? Points forts : Bonne part des professionnels et liens forts avec les structures régionales. Originalité d une spécialité associant structures culturelles et pôle de management. Bonne proportion d enseignements «théoriques» et d enseignements «professionnels». Bonne organisation de la formation. Points faibles : Equipe pédagogique à renforcer. Effectifs peu élevés et qui semblent en baisse (baisse en tout cas des candidatures). Peu d ouverture à l international. Notation Note de la spécialité (A+, A, B ou C) : B Recommandations pour l établissement Il faudrait renforcer l équipe pédagogique et surtout renforcer la part des titulaires et des enseignantschercheurs. Il serait souhaitable de donner plus de précisions quant aux ECTS des mémoires M2, professionnel et de stages et leur positionnement dans l année de M2. Il faudrait aussi prévoir un dispositif d évaluation enseignements et aussi ouvrir à l international. Identités et représentations dans l aire caraïbe (IRDAC) Présentation de la spécialité : Cette spécialité de M2, qui fait l objet d une demande de création, se présente comme la deuxième spécialité à finalité recherche de la mention, la première étant la spécialité «Textes, images et langues» (TIL). Elle est centrée autour de l étude de la région Caraïbe abordée, dans une perspective pluridisciplinaire, sous divers aspects constitutifs de sa spécificité culturelle. Elle s inscrit dans le cadre de coopérations existantes ou à construire avec d autres établissements français ou étrangers. Elle vise la formation de spécialistes de l aire culturelle caribéenne se destinant aux carrières de l enseignement supérieur et de la recherche et est présentée comme pouvant déboucher aussi sur des carrières dans le secteur culturel. Indicateurs : Effectifs constatés Effectifs attendus Taux de réussite Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) SO 20 environ SO SO SO SO 7

16 Appréciation : Le positionnement pluridisciplinaire de cette spécialité centrée sur les divers aspects constitutifs de la spécificité de la région Caraïbe apparaît intéressant et, compte tenu de la nature de cet objet d étude et de recherche, ambitieux. La structure de la formation, qui associe à des enseignements spécifiques relevant des études anglophones, de la littérature comparée, de la géographie, de la sociologie, de la linguistique, des enseignements d anthropologie culturelle mutualisés avec l autre spécialité à finalité recherche et des enseignements méthodologiques ou pratiques (méthodologie de la recherche ; langues et informatique) communs à l ensemble de la mention, cherche à répondre à cette ambition. La mise en œuvre de la formation telle qu elle est conçue concentration des enseignements sur le semestre 3 ; nombre et diversité des approches proposées et des intervenants prévus (professeurs d autres universités, y compris hors région Bretagne et à l étranger) pour les enseignements spécifiques devra démontrer qu elle peut surmonter les difficultés d organisation pratique et de synergie scientifique. Le dossier indique que les effectifs attendus sont d une vingtaine d étudiants, dont une partie d étudiants étrangers, venant d une licence de lettres ou langues. Sans doute une approche pluridisciplinaire telle que celle qui est ici proposée gagnerait-elle à diversifier davantage son public. Les débouchés envisagés concernent, outre le monde académique ce qui est conforme à la finalité recherche annoncée, des débouchés professionnels dans le monde culturel, dont on apprécie mal la réalité et dont certains seulement paraissent être en rapport direct avec la Caraïbe. Points forts : Intérêt d une formation centrée sur une aire culturelle abordée dans un cadre pluridisciplinaire. Inscription de la formation dans le cadre d un réseau de partenariats nationaux et internationaux. Points faibles : Difficulté scientifique et pratique de mise en œuvre d une réelle pluridisciplinarité et, notamment risque de simple juxtaposition accentué par la diversité et la structure interne des unités d enseignement spécifiques et la multiplicité d intervenants. Interrogations sur la réalité des débouchés professionnels spécifiques dans le monde culturel et absence apparente d enseignements et dispositifs visant cette insertion. Absence d enseignements spécifiques de langue et faiblesse en nombre d heures des enseignements mutualisés de la Maison des langues. Notation Note de la spécialité (A+, A, B ou C) : B Recommandations pour l établissement Il serait souhaitable, puisqu il s agit d une création, de veiller à mettre en place dès le début des outils de suivi et d évaluation permettant d identifier rapidement les ajustements nécessaires, de chercher à préciser rapidement la réalité des débouchés professionnels dans le monde culturel et d inclure un dispositif adapté de préparation. Il serait par ailleurs souhaitable de prévoir l élargissement du public recruté au-delà des formations initiales de lettres et langues. Métiers de l enseignement Cette spécialité sera évaluée a posteriori. 8

17 Evaluation des diplômes Masters Vague B ACADEMIE : RENNES Etablissement : Université de Bretagne Occidentale Demande n S3MA Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : Cultures et sociétés Présentation de la mention Il s agit de tirer parti du contexte local (la Bretagne et les pays celtiques auxquels elle est liée) et de mener, dans une approche résolument disciplinaire, une réflexion générale sur les phénomènes identitaires et leur inscription territoriale. La mention s inscrit dans le cadre de collaborations ponctuelles avec les autres universités du PRES : Rennes 1, Rennes 2, Université de Bretagne Sud (Lorient). Elle s appuie sur 6 équipes d accueil, 1 jeune équipe et 1 équipe recommandée par le conseil scientifique (ERCS). Elle se trouve rattachée à l école doctorale Sciences humaines et sociales de l Université européenne de Bretagne (UEB) dont l UBO est partie prenante. La mention comporte 5 spécialités : (1) «Dynamiques identitaires» (M2 Recherche), qui comprend 7 parcours : «Breton- Celtique», «Ethnologie», «Géographie», «Histoire moderne et contemporaine», «Philosophie», «Psychologie», «Sociologie» ; (2) «Mondes anciens : des Celtes aux sociétés médiévales» (M2 recherche) ; (3) «Développement de projets en tourisme culturel» (M2 Professionnel) ; (4) «Gestion des Patrimoines architecturaux et artistiques» (M1- M2 Professionnel, site de Quimper) ; (5) «Métiers de l enseignement, Professorat des lycées et des collèges» (M2 Professionnel, création), décliné en trois parcours : «Breton», «Histoire-Géographie», «Philosophie». Les trois premiers M2 s alimentent essentiellement d un M1 commun, comprenant 7 parcours : «Breton-Celtique», «Ethnologie», «Géographie», «Histoire ancienne et médiévale», «Histoire moderne et contemporaine», «Philosophie», «Sociologie». La psychologie a un M1 spécifique hors mention. Indicateurs Effectifs constatés 135 Effectifs attendus 180 Taux de réussite 55 % Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) Bilan de l évaluation Appréciation globale : Le dossier, tel qu il est réalisé, souffre d un double défaut : l absence de synthèse au niveau de la mention, tout se passant comme si chaque spécialité jouait sa partition et fonctionnait comme une mention autonome ; une présentation qui tient plus de l ancien découpage maîtrise/dea que d une mention de master comprenant un M1 et un M2 ainsi que des spécialités. Les informations fournies sont trop souvent incomplètes et imprécises. La qualité des différentes spécialités est très inégale. 1

18 Points forts : Deux excellentes spécialités professionnelles et une spécialité recherche tout à fait satisfaisante. L adossement à 8 équipes de recherche de qualité. La pluridisciplinarité. La systématisation, en M1, de la préparation à l insertion professionnelle. Points faibles : L absence d harmonisation de l évaluation des étudiants entre les disciplines à l intérieur d une même spécialité et entre les différentes spécialités. Les objectifs scientifiques, tels qu ils sont présentés, n en sont pas, en ce qu ils pourraient valoir pour n importe quel master de n importe quelle discipline académique : c est une description des types de travaux que vont effectuer les étudiants et non des objectifs poursuivis quand ils vont les effectuer. Les objectifs professionnels sont eux aussi beaucoup trop vagues, à moins de considérer que poursuivre des études ou trouver un emploi puisse constituer l objectif professionnel d un master. On voit mal en quoi la mention bénéficie des activités de recherche des 8 équipes auxquelles elle est adossée. Le déséquilibre généralisé du M1 (entre le volume horaire du S1 et du S2 ; entre les ECTS [par exemple une UE de 48h et une UE de 24h se voient créditer du même nombre d ECTS] ; entre les différents membres de l équipe pédagogique, dont la présentation, au niveau de la mention, ignore les intervenants professionnels : sur les 7 disciplines impliquées, 50 % des enseignants-chercheurs sont des historiens). Notation Note de la mention (A+, A, B ou C) : C Recommandations pour l établissement Il serait souhaitable de veiller à ce que la mention ne reproduise pas l ancien schéma obsolète maîtrise/dea, et que soient précisés ses objectifs scientifiques et professionnels. Il conviendrait également de rééquilibrer la participation des différentes disciplines académiques à l intérieur de la mention et, puisqu elle inclut des spécialités professionnelles, de ne pas ignorer la présence des intervenants professionnels. Un effort quant à l harmonisation de l évaluation des étudiants devrait être fait. Enfin, on gagnerait à généraliser une procédure commune et formalisée d évaluation des enseignement que certaines spécialités ont déjà mise en place. 2

19 Appréciation par spécialité Dynamiques identitaires Présentation de la spécialité : Il s agit, à partir du cas paradigmatique de la Bretagne et des pays celtiques, de mettre en place une réflexion qui a vocation à fournir une grille de lecture de tous les phénomènes identitaires, qu ils se manifestent dans d autres régions du territoire national, voire dans d autres pays. Sept disciplines, inégalement représentées, sont impliquées dans cette spécialité (Celtique, ethnologie, géographie, histoire moderne et contemporaine, philosophie, psychologie, sociologie). On regrettera cependant que les objectifs scientifiques et professionnels restent à un niveau de généralité qui les rend imprécis. Le principal débouché est de conduire aux études doctorales ou de préparer aux concours de catégorie A de la fonction publique. Le M2 comprend un tronc commun (cours d épistémologie comparée, journées d études pluridisciplinaires) aux côtés d enseignements disciplinaires. Indicateurs : Effectifs constatés 50/60 Effectifs attendus 50/60 Taux de réussite 46 % Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) Appréciation : Le dossier est dans l ensemble beaucoup trop général. Il n est rien dit des objectifs scientifiques que l interdisciplinarité permettrait d atteindre et qui, sans elle, ne le seraient pas. On ne dispose, sous forme d exemple, d un descriptif un peu précis que pour le cours d épistémologie comparée. Les relations internationales (avec le Pays de Galles et le Québec) paraissent embryonnaires : des conventions sont-elles en cours de réalisation ou de finalisation? Il ne semble pas y avoir de politique volontariste d incitation des étudiants à la mobilité (détermination d une «fenêtre»? ; bonus accordé, sous forme d ECTS, aux étudiants en mobilité? ; etc.) Le volume horaire reste trop faible, notamment au S4, et la répartition horaire entre les UE au S3 est très déséquilibrée ; il en va de même pour le rapport heures de cours/ects. Points forts : La qualité de l équipe pédagogique, qui compte un nombre important d enseignants de rang magistral (15 sur 27). L UE «Insertion dans la recherche fondamentale». L UE «Ouverture professionnalisante». Points faibles : Le volume horaire trop faible des enseignements. L imprécision ou la généralité des données fournies à expertise. Le peu de lisibilité des objectifs scientifiques. L absence de politique de stages et de politique de mobilité étudiante. L absence de dispositif formalisé d évaluation des enseignements par les étudiants. Le déséquilibre entre les différentes disciplines au sein de l équipe pédagogique. Notation Note de la spécialité (A+, A, B ou C) : C 3

20 Recommandations pour l établissement Il serait souhaitable d augmenter le nombre d heures de cours en présentiel ; de veiller au rééquilibrage des différentes disciplines impliquées dans la spécialité ; de mettre en place un dispositif formalisé d évaluation des enseignements par les étudiants ; de développer une politique de stage et une politique de mobilité étudiante. Mondes anciens. Des mondes celtes et méditerranéens aux sociétés médiévales. Présentation de la spécialité : Cette spécialité a pour objectif scientifique d étudier la question de l acculturation des mondes celtes à la civilisation romaine dans l Antiquité et de revoir à nouveaux frais celle de l implantation des Bretons à la pointe du continent, à travers l étude de la mythologie et de la littérature celtes et l observation de l évolution au cours du Moyen-Age de la société bretonne armoricaine. Cette spécialité débouche sur la poursuite d études doctorales et la préparation de concours de catégorie A de la fonction publique. Indicateurs : Effectifs constatés 20/30 Effectifs attendus Taux de réussite Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) Appréciation : Une spécialité aux objectifs scientifiques précis et clairement identifiés, soutenus par une équipe pédagogique cohérente, équilibrée et de qualité, au sein de laquelle la présence de la philosophie pourrait néanmoins être renforcée. Les perspectives internationales sont riches et prometteuses. L acquisition de réelles compétences transversales (initiation aux paléographies antique et médiévale, à la philologie, à l épigraphie et à la cartographie) mérite d être soulignée. Deux séminaires élargis sont destinés à frotter les étudiants à la recherche qui se fait, en les mettant en contact avec des professionnels et des chercheurs étrangers. Le volume horaire reste néanmoins trop faible, notamment au S4. Points forts : La qualité et la cohérence de l équipe pédagogique. La distinction «mémoire exploratoire» en M1 / mémoire de recherche en M2 montrant clairement que la spécialité est sortie de l ancien schéma maîtrise/dea. La place accordée à la recherche se faisant et l attention accordée à l insertion professionnelle des étudiants. L ouverture internationale en chantier. L existence de stages. La validation de modalités précises d évaluation des enseignements par les conseils compétents. Points faibles : La faiblesse du volume horaire, notamment en S4. L absence de validation des stages dans la formation. L absence de politique d incitation à la mobilité étudiante. 4

21 Notation Note de la spécialité (A+, A, B ou C) : A Recommandations pour l établissement Il serait souhaitable d aider cette spécialité à formaliser, par des conventions et des accords, les projets qui sont les siens en matière de relations internationales et de veiller à la mise en place d une véritable politique de mobilité étudiante. Sans doute conviendrait-il d augmenter le nombre d heures de cours en présentiel. Développement de projets en tourisme culturel Présentation de la spécialité : Il s agit de former des professionnels du tourisme culturel, sensibles aux rapports de l homme à son environnement et, ce faisant, d inventer un «tourisme durable», c est-à-dire de réaliser des projets touristiques respectant à la fois le visiteur et le visité. Ce qui implique la maîtrise des différents aspects (juridiques, administratifs, comptables, environnementaux) du métier. Parallèlement à l acquisition de ces savoir-faire, le réel adossement à la recherche permet l acquisition de savoirs académiques nécessaires à la compréhension de l environnement, non pas seulement naturel, mais également culturel. L équipe pédagogique en est le reflet qui associe étroitement universitaires (60 %) et professionnels (40 %). Le volume horaire des stages est important et l incitation, dans ce cadre, à la mobilité étudiante est indiscutable. L ouverture internationale est concrète et repose sur des conventions. Indicateurs : Effectifs constatés 16/22 Effectifs attendus 20 Taux de réussite 60/69 % Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) 77 % Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) Appréciation : La spécialité se caractérise par une articulation étroite et réussie des savoirs académiques (anthropologie, histoire, philosophie, sociologie, économie, droit, etc.) et professionnels. Que chaque année un ou deux étudiants poursuivent des études doctorales montre la pertinence de cette articulation, comme les emplois occupés par les diplômés, lesquels correspondent pleinement au niveau de la formation reçue. Le dossier est par ailleurs extrêmement clair, détaillé et précis. C est une excellente spécialité professionnelle. Points forts : L organisation pédagogique du M2 (cours regroupés sur deux jours et alternance pédagogique) permet tout à la fois une meilleure intégration des étudiants issus de la FC, la tenue des stages et la préparation des mémoires de fin d études. Le taux de réussite tout à fait satisfaisant. Les nombreux partenariats avec les structures territoriales, touristiques, patrimoniales, muséographiques. L ouverture internationale. L attractivité remarquable de la formation. 5

22 Le projet d accord avec l IPAG permettant aux étudiants du M2 de suivre des enseignements (choisis en référence aux projets professionnels) dans les spécialités M1«Administration publique» et/ou M2«Administration et management public». Le taux d insertion professionnelle est très satisfaisant (66,7 %). Points faibles : Le flux étudiant n est pas considérable, mais peut s expliquer par le niveau et les exigences de la formation qui demande aux étudiants d accomplir des activités variées et complexes. Notation Note de la spécialité (A+, A, B ou C) : A+ Recommandations pour l établissement Le dossier fait état de «moyens alloués limités». Compte tenu de l excellence de cette formation, il serait de l intérêt de l établissement de lui attribuer des moyens correspondant à ses besoins, ce que justifient tout à la fois ses ambitions et ses résultats. Métiers du patrimoine : gestion des patrimoines architecturaux et artistiques Présentation de la spécialité : Cette spécialité vise à former des cadres capables de gérer les patrimoines et d exercer les fonctions de médiateurs. La formation est à la fois complète (large culture générale dans tous les domaines relevant de la gestion et de la médiation patrimoniales et culturelles ; connaissance des milieux professionnels) et rigoureuse (connaissance spécialisée et technique en histoire, histoire de l art et archéologie de l Antiquité à nos jours ; maîtrise des aspects juridiques, comptables et financiers nécessités par le métier). Le volume horaire est important et exigeant. La politique de stages, tant en M1 (3 mois) qu en M2 (5 mois), tant en France qu à l étranger, assure une réelle connaissance du «terrain». L équipe pédagogique accorde une large place aux professionnels. Indicateurs : Effectifs constatés 49/53 Effectifs attendus 55 Taux de réussite 96/100 % Résultat de l évaluation des enseignements par les étudiants (taux de réponses) Résultat de l analyse à 2 ans du devenir des étudiants diplômés ou non (taux de réponses) 69/85 % Résultat de l analyse à 2 ans de la formation par les sortants (taux de réponses) Appréciation : Il s agit d une spécialité où sont harmonieusement articulés l enseignement des fondamentaux en histoire de l art, muséologie, tourisme, ethnologie et des outils théoriques et pratiques nécessaires à l exercice des métiers concernés ; les stages de longue durée, garantie d une véritable professionnalisation, tant en France qu à l étranger en M1 comme en M2 (environ 10 % des étudiants partent chaque année à l étranger : Canada, Angleterre, Belgique, Espagne, Russie, Australie, Finlande, Etats-Unis, etc.) ont une place importante dans cette excellente formation. 6

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire - métiers de la culture, des archives et du document (MECADOC) de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Cinéma, documentaire, médias de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues, littératures et civilisations étrangères de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Master Métier du livre jeunesse

Master Métier du livre jeunesse Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Métier du livre jeunesse Institut catholique de Toulouse Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Islam et droit de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité, contrôle, audit de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droits de l'homme de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences humaines et sociales de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Licence Science politique

Licence Science politique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Science politique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université de Cergy-Pontoise Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Licence professionnelle Coloriste/infographiste

Licence professionnelle Coloriste/infographiste Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coloriste/infographiste Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Electronique, informatique et communication embarquées appliquées aux transports de l Université de Valenciennes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangeres appliquées de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Communication scientifique et technique de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Licence professionnelle Bibliothécaire

Licence professionnelle Bibliothécaire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Bibliothécaire Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Assistant chef de projet informatique (génie logiciel) de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques UM2

Plus en détail

Evaluation des diplômes Masters Vague B. Présentation de la mention. Indicateurs. Bilan de l évaluation ACADEMIE : ROUEN

Evaluation des diplômes Masters Vague B. Présentation de la mention. Indicateurs. Bilan de l évaluation ACADEMIE : ROUEN Evaluation des diplômes Masters Vague B ACADEMIE : ROUEN Etablissement : Université de Rouen Demande n S3MA12000050 Domaine : Arts, lettres, langues Mention : Langues, idées, sociétés Présentation de la

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion opérationnelle et juridique des ressources humaines de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) :

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Evaluation des diplômes Masters Vague D Académie : Paris Etablissement déposant : Académie(s) : / Etablissement(s) co-habilité(s) : / Mention : Economie managériale et industrielle Domaine : Economie,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Droit, science politique de l Institut Catholique de Paris Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues du monde et formation appliquée en relations internationales de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des licences professionnelles de l Université de la Polynésie Française

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des licences professionnelles de l Université de la Polynésie Française Section des Formations et des diplômes Evaluation des licences professionnelles de l Université de la Polynésie Française 2011 Section des Formations et des diplômes Evaluation des licences professionnelles

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences sociales, économiques et politique de l Institut Catholique de Paris Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet

Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues, littératures et civilisations étrangères de l Université du Littoral Côte d'opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d

Plus en détail

Licence professionnelle Éditeur

Licence professionnelle Éditeur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Éditeur Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

La spécialité «Mathématiques pour l enseignement» qui n est pas évaluée ici fera partie de la deuxième mention.

La spécialité «Mathématiques pour l enseignement» qui n est pas évaluée ici fera partie de la deuxième mention. Evaluation des diplômes Masters Vague A ACADÉMIE : LYON Établissement : Université Lyon 1 - Claude Bernard Demande n S3110048058 Domaine : Sciences, technologies, santé Mention : Mathématiques et applications,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des personnes et de la famille : aspects internes et internationaux de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018

Plus en détail

Licence Informatique décisionnelle et statistique (IDS)

Licence Informatique décisionnelle et statistique (IDS) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Informatique décisionnelle et statistique (IDS) Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et management publics de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Biogéosciences de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chef de projet touristique de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit de la santé de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Licence professionnelle Droit, ergonomie et relations sociales dans l entreprise

Licence professionnelle Droit, ergonomie et relations sociales dans l entreprise Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Droit, ergonomie et relations sociales dans l entreprise Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Licence Lettres appliquées

Licence Lettres appliquées Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Lettres appliquées Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université de Bordeaux. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université de Bordeaux. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En vertu

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion informatisée des organisations - progiciels de gestion intégrés

Licence professionnelle Gestion informatisée des organisations - progiciels de gestion intégrés Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion informatisée des organisations - progiciels de gestion intégrés Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant export trilingue anglais-espagnol

Licence professionnelle Assistant export trilingue anglais-espagnol Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant export trilingue anglais-espagnol Université Stendhal - Grenoble 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des affaires européen et comparé de l Université du Littoral Côte d Opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Médiation culturelle de l Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues, littératures et civilisations étrangères de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation -2012

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management des organisations sociales, territoriales et culturelles de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant juridique

Licence professionnelle Assistant juridique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant juridique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Les métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation de l Université d'evry-val-d'essonne Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Licence bi-disciplinaire anglais scandinave

Licence bi-disciplinaire anglais scandinave Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence bi-disciplinaire anglais scandinave Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Licence Sciences de l éducation

Licence Sciences de l éducation Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sciences de l éducation Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management intégré : sécurité, environnement, qualité (SEQ) de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Licence Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales

Licence Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Maîtrise des risques industriels et environnementaux de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

Master Mécanique et ingénieries

Master Mécanique et ingénieries Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Mécanique et ingénieries Université de Bordeaux (déposant) Arts et Métiers Paris Tech Ecole Nationale Supérieure d Architecture et de Paysage de Bordeaux

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit public de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion et pilotage de projets de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Journalisme de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Philosophie Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Administration économique et sociale (AES) de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion et édition de fonds photographiques et audiovisuels de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation -2012 Section des Formations

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Commerce international agroalimentaire - Grande Région de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire, patrimoine et technologies numériques de l Ecole Nationale des Chartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS) de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Assistant de production et d'administration musiques actuelles de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Transport de voyageurs de l Université de Cergy- Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et société de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences du management de l Université Lille 1 - Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

LICENCE ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE

LICENCE ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE LICENCE ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE Plus d'infos Crédits ECTS : 180 / Durée : 3 ans / Niveau d'étude : BAC +3 Nature de la formation : Diplôme Stage : Obligatoire (1) Composante Droit - Economie

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Management du tourisme et des loisirs, spécialité e-commercialisation des produits touristiques de l Université de Corse Pasquale

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management de projets dans le domaine éducatif, social ou socioculturel de l Université de Haute-Alsace Vague C

Plus en détail

Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion

Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Licence professionnelle Commercialisation des produits touristiques

Licence professionnelle Commercialisation des produits touristiques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commercialisation des produits touristiques Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues du monde et formation appliquée en didactique du français langue étrangère de l Institut National des Langues et Civilisations

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES Introduction sur la formation Depuis 2005, le master DiFLES propose une formation approfondie dans le domaine

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Ingénierie et management dans les métiers de la restauration commerciale et collective de l Université Paris-Est

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion des PME et développement durable

Licence professionnelle Gestion des PME et développement durable Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion des PME et développement durable Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Langues Étrangères Appliquées (LEA) LICENCE

Langues Étrangères Appliquées (LEA) LICENCE Langues Étrangères Appliquées (LEA) LICENCE 2 Objectifs de la formation La mondialisation des relations et des marchés implique l émergence d un nouveau profil de gestionnaires, capables de maîtriser plusieurs

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Psychologie de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Psychologie de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Licence professionnelle Management du risque dans le BTP

Licence professionnelle Management du risque dans le BTP Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management du risque dans le BTP Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité - contrôle - audit de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Tourisme Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En vertu

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes anglophones de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes En vertu

Plus en détail

Domaines professionnels

Domaines professionnels Anglais LICENCE 2 Objectifs de la formation La licence d anglais LLCE de l université Bordeaux Montaigne se caractérise par la grande pluridisciplinarité, la richesse et la variété de ses contenus, ainsi

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international général de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs

Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management des services de transport de voyageurs Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Métiers de l'international de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information et communication de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Métiers de l'immobilier de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Littératures, arts et oralités du monde de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Psychologie de l Université de Nîmes Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes En

Plus en détail

Master Management des ressources humaines

Master Management des ressources humaines Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des ressources humaines Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Psychologie. Institut catholique de Toulouse. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Psychologie. Institut catholique de Toulouse. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Psychologie Institut catholique de Toulouse Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Formations et diplômes. Master Informatique. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne

Formations et diplômes. Master Informatique. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Informatique Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail