Aéroclub de Luchon L épreuve pratique d aptitude du PPL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Aéroclub de Luchon L épreuve pratique d aptitude du PPL"

Transcription

1 Aéroclub de Luchon L épreuve pratique d aptitude du PPL Article de Monsieur Jacky Arnoux, Extrait de la revue «Volez!» n 65 novembre 2002 disponible à aéroclub de Luchon Depuis juillet 1999, la nouvelle épreuve pratique d'aptitude PPL(A) est mise-en application. Cela nous concerne tous, élèves pilotes non encore brevetés et instructeurs, mais aussi brevetés «pilotes privés» ancienne formule TT» ayant à passer l'épreuve pratique de renouvellement. Le dossier qui suit développe les points les plus novateurs par rapport à l'ancien test, tels qu'ils vous seront demandés par l'examinateur. Il se réfère au tableau tiré du Guide de l'examinateur reproduit in extenso ci dessous et décrivant le programme du test pratique dans toutes ses phases. 1. LE VIRAGE A 45' D'INCLINAISON, LA RECONNAISSANCE ET LA SORTIE DU VIRAGE ENGAGE L'APPROCHE DE DECROCHAGE EN VIRAGE ET EN DESCENTE (CONFIGURATION APPROCHE).2, L'ATTERRISSAGE VOLETS RENTRES AVEC ARRET COMPLET L'APPROCHE MOTEUR AU RALENTI.4, LA REMISE DES GAZ A FAIBLE HAUTEUR.4, PANNE MOTEUR APRES LE DECOLLAGE L'ATTERRISSAGE FORCE.5, L'ATTERRISSAGE DE PRECAUTION. 5, EN CONCLUSION A PROPOS DU PROGRAMME DE L EPREUVE PRATIQUE DU PPL(A) La règle du jeu» Sachez vous ménager! Test type Ce qui est totalement nouveau Ce qui n'est plus obligatoire Le point de vue de l'instructeur PROGRAMME DE L EPREUVE PRATIQUE D APTITUDE POUR LA LICENCE PPL(A)...7

2 - Page 1 - L arrivée des nouvelles normes européennes aéronautiques a partiellement modifié le déroulement du test de pilote privé PPL(A) ou de son renouvellement. Quelques nouveaux exercices sont apparus, d autres ont été réactualisés, les classiques sont toujours là. Le compte rendu d'examen en vol implique de tous les exécuter. Cet article traite principalement des exercices de maniabilité demandant des précisions supplémentaires ou quelques rappels importants. Son objectif est de mieux appréhender et réaliser ce qui vous sera demandé lors d'une évaluation. D'autres exercices plus «classiques» ne sont pas abordés dans ce qui suit. Ne les négligez pas pour autant, sinon ils pourraient vous coûter cher 1. LE VIRAGE A 45' D'INCLINAISON, LA RECONNAISSANCE ET LA SORTIE DU VIRAGE ENGAGE. Section 2: maniabilité, item 5 En avant-propos, il convient de ne pas confondre vrille, autorotation et virage engagé. Si la vrille résulte d'un vol aux grands angles et d'une forte dissymétrie, le virage engagé est, lui, caractérise par un roulis induit dû au virage a grande inclinaison. La plupart des virages engages découle d'une assiette mal tenue. De plus, l'aile extérieure parcourant une distance plus longue que l'aile intérieure, elle a donc une vitesse plus rapide. La portance augmentant avec le carré de la vitesse, cette aile extérieure se soulève, entraînant une inclinaison de plus en plus importante et, par conséquent, une augmentation du facteur de charge. L'assiette varie alors à piquer de façon rapide et impressionnante. Ne pas détecter le phénomène vous mettra dans une situation délicate et dangereuse si vous êtes bas, la planète se rapprochant alors à vitesse grand V. La sortie du virage engagé se fera en exerçant simultanément une réduction totale des gaz et un retour à inclinaison nulle ; suivra ensuite une ressource souple et maîtrisée. Attention de ne pas emplafonner la VNE dans cet exercice! Lors de la mise en virage à grande inclinaison, n'oubliez pas d'assurer la sécurité en tournant la tête d'au moins 90', prenez un repère au loin, Vérifiez le cap au conservateur de cap, affichez la puissance nécessaire et prenez l'inclinaison souhaitée. Verrouillez alors votre regard sur votre repère capot et votre horizon pour maintenir assiette et taux de virage. Évitez d'aller regarder vos instruments, l'inertie des instruments ne vous aidera pas ; évitez aussi de regarder votre aile : bien fixée, elle suit, comme d'habitude. Dès que vous verrez votre repère d'entrée apparaître, anticipez le retour à inclinaison nulle. Si vous êtes incliné à 50', il faudra commencer à sortir 25' avant le cap prévu (moitié de l'inclinaison). Par exemple : vous voulez sortir au cap 300, vous êtes Incliné à 40, vous devez revenir à inclinaison zéro dès le passage du cap 280' (40 / 2 = 20 ) Ne craignez pas les virages. Si vous les exécutez à la bonne vitesse et symétriquement, il n'y a aucun danger. Le facteur de charge ressenti au début met parfois mal à l'aise mais on s'y accoutume vite si l'on regarde dehors. Un virage serré peut être très utile pour un évitement ou un demi-tour dans une vallée étroite. 2. L'APPROCHE DE DECROCHAGE EN VIRAGE ET EN DESCENTE (CONFIGURATION APPROCHE).2,7 Cet exercice totalement nouveau, et dont les vertus pédagogiques restent à démontrer, pose quelques soucis de réalisation, tant au niveau des instructeurs que des élèves. Bien que peu démonstratif, on peut penser que cet exercice est une mise en garde contre le décrochage dans les phases critiques du dernier ou de l'avant-dernier virage, lors d'une approche basse avec très peu de plafond. Avant de commencer, positionnez votre avion en configuration «approche» et non atterrissage. Pensez à assurer la sécurité en dessous de vous par deux mises en virage successives à droite, puis à gauche. Réduisez les gaz et affichez une assiette légèrement cabrée. Inclinez-vous de 20' et maintenez ces éléments. A l'approche du décrochage, apparaissent buffeting, mollesse des commandes, avertisseur de décrochage et instabilité : Revenez d'abord à une inclinaison nulle, puis faites varier votre assiette à piquer pour revenir à des petits angles d'incidence. Remettez les gaz, rentrez les volets et reprenez votre vitesse. Ce qu'il faut retenir (et ce qui va être observé), c'est de bien donner la priorité au retour à l'inclinaison nulle puis à l'assiette.

3 - Page 2-3. L'ATTERRISSAGE VOLETS RENTRES AVEC ARRET COMPLET. Section 4: procédures d'approche et d'atterrissage, item 3 Dans la réalité, un atterrissage en configuration lisse est surtout à envisager si l'on dispose de volets commandés électriquement ; avec des volets à commande mécanique, cette panne est peu fréquente. Quelles peuvent en être les causes? Batterie totalement déchargée suite à un disf onction nement de l'alternateur ou un courtcircuit électrique. Casse du câble de système de déverrouillage. Fusible des volets, souvent annotés «FLAP», déclenché. Quelles solutions envisager? Réenclencher le fusible des volets, une seule fois ; s'il ne reste pas en position, n'insistez pas. La première question à vous poser est de savoir si la piste est limitative pour l'atterrissage. Rajoutez alors 40 % de la distance à celle indiquée dans le manuel de vol. Si la piste est limitative, déroutez-vous vers un terrain plus long. Si elle ne l'est pas, calculez quelle sera votre vitesse en finale. Votre nouvelle VOA (vitesse optimale d'approche) tiendra compte du début de l'arc vert (Vsl) et non de l'arc blanc (VSO). Votre VOA sera donc légèrement supérieure à votre vitesse d'approche habituelle. En effet, dans cette configuration la VOA est égale à la vitesse de décrochage multipliée par 1,3 soit la Vsl + 30 %. Adoptez la bonne vitesse et le plan dès l'étape de base. Sans volets et donc sans traînée, il est assez difficile de rattraper le paramètre "vitesse" ou un plan trop fort. N'oubliez pas que 5 kt supplémentaires vous feront consommer 200 mètres de plus de distance d'atterrissage. Attendez-vous à un palier de décélération long. Ne perdez pas patience. Inutile de relâcher le manche ou de mettre du manche en avant, cela vous conduirait à un trois points retentissant et rebondissant : de quoi payer quatre taxes d'atterrissage au lieu d'une et même, incidemment, casser la roulette de nez Gardez à l'esprit la possibilité de remettre les gaz si l'exécution est dangereuse et de refaire une nouvelle approche mieux maîtrisée. 4. L'APPROCHE MOTEUR AU RALENTI.4,4 L'objectif est surtout d'évaluer votre capacité à vous poser avec une précision raisonnable et un arrondi correct. Ce n'est pas l'exécution ou le respect des trajectoires que l'on juge ici, cela a déjà été vu dans un autre exercice. Pensez à conserver vos deux angles de plané pendant toute l'approche. Respectez les limitations avion et la VFE (velocity flap extended. Attention à la distance d'atterrissage. Si l'exécution semble compromise, prenez vous-même la décision de remettre les gaz. Un testeur ne vous reprochera Jamais cette bonne décision. 5. LA REMISE DES GAZ A FAIBLE HAUTEUR.4,6 Cet exercice n'est pas en soi très difficile, mais il doit être conduit correctement. C'est une manoeuvre que vous serez amené à exécuter régulièrement lorsqu'en finale, après 500 ft en descente, un des paramètres (plan, axe, vitesse) ne sera pas maîtrisé. Lors de la remise des gaz, pensez toujours, dans l'ordre : 1) Assiette : transformez votre trajectoire descendante en trajectoire faiblement montante (variation d'assiette à cabrer). 2) Afficher la puissance max. 3) Repousser le réchauffage carburateur. 4) Ne vous précipitez pas : montez, vérifiez votre Vi et votre vario positif, rentrez vos traînées successivement. 6. PANNE MOTEUR APRES LE DECOLLAGE. Section 5: procédures anormales et d'urgence, item 1 Cet exercice, très utile, était parfois oublié dans les évaluations précédentes. Il faut toujours prévoir la panne dès la mise en puissance. Avant la vitesse de rotation : freinage adapté et on s'arrête le plus rapidement possible. Après la rotation : variation d'assiette à piquer immédiate et contrôle de la vitesse de plané. Orientation de la trajectoire : droit devant ou 15 de part et d'autre de l'axe. Ne tentez jamais un demi-tour avant 800 ft sol. La perte de hauteur due à la variation d'assiette ajoutée au virage à faible vitesse risque de vous conduire à une autorotation catastrophique. Et le demi-tour ne vous assure pas pour autant de rejoindre la piste. Même si l'envie est forte, résistez ; ne revenez pas en arrière, votre salut est devant. Lorsque vous décollez de votre terrain,

4 - Page 3 - pensez toujours : «Et si ça s'arrêtait maintenant, quelle solution envisagerais-je?» Ces réflexions anticipées vous feront gagner de précieuses secondes. 7. L'ATTERRISSAGE FORCE.5,2 L'objectif de cet exercice est de diriger l'avion vers une zone propice à l'atterrissage le moins dangereux possible. Il convient de scinder la réalisation en plusieurs phases successives : 1) Affichez immédiatement la vitesse de finesse maximale ; cela vous permettra de parcourir le maximum de distance, compte tenu de votre hauteur. 2) Recherchez un terrain. Plutôt que de chercher loin devant et bien souvent trop loin, pensez à regarder à gauche mais aussi à droite côté passager. Ne soyez pas trop difficile dans le choix du champ, le temps de réflexion est court. Dès que vous l'avez déterminé, n'en changez plus ; procédez par un encadrement en rejoignant la branche qui vous permettra de vous retrouver sous deux angles de plané. Gérez au mieux vos volets de courbure ; placez-vous en configuration -pleins volets» lorsque vous êtes sûr de rejoindre le début du champ. Tout en continuant sur votre trajectoire, recherchez la panne, si votre hauteur le permet. Changez la sélection de vos réservoirs (80 % des causes d'arrêt moteur en vol) ; mettez votre pompe électrique sur "on" Tirez votre réchauffe carbu pour faire circuler l'air ; mettez plein gaz car, si la glace s'est accumulée dans le carburateur, l'air y circule peu, ou plus. Le réchauffage carbu est alors inefficace. Laissez ainsi surtout si votre moteur a des ratés ; Cela veut dire que la glace fond et se mélange à l'essence ; ça doit passer au bout de quelques secondes. Vérifiez que la mixture est repoussée : en provenance d un niveau de vol élevé, votre mélange est peut-être trop pauvre si vous avez oublié de réenrichir avant la descente. Si vous en avez le temps, vérifiez que vos magnétos sont sur «both» et faites une sélection rapide des magnétos -, Il y a toutefois peu de chance qu'elles aient changé de position. Si vous n'êtes en contact avec personne, affichez la fréquence 121,5 MHz et lancez votre «mayclay» si vous êtes avec un AFIS ou un organisme de contrôle, annoncez vos difficultés mais restez surtout concentré sur votre trajectoire et votre atterrissage. Si vous en avez le temps, mettez votre balise de détresse sur -manuel» et affichez 7700 au transpondeur. Serrez vos ceintures ; demandez à vos passagers de retirer leurs lunettes et d'adopter la position «fœtus». Déverrouillez portes ou verrière. Arrondissez correctement pour perdre un maximum de vitesse et réduire ainsi la vitesse d'un choc éventuel. Ne craignez rien si vos ailes accrochent un obstacle : sachez qu'une aile peut absorber 60 % de l'énergie cinétique lors du contact avec le sol. Dans tous les cas, n'oubliez pas l'essentiel rejoindre le site d'atterrissage dans les meilleures conditions. Pour cela, établissez des priorités 1) tenue machine 2) trajectoire ; 3) procédure. Ne vous perdez pas dans des détails. Exercez-vous souvent pour garder en mémoire les procédures et les réflexes acquis, car le stress lors d'une panne réelle vous fera perdre 60 % de vos capacités. 8. L'ATTERRISSAGE DE PRECAUTION. 5, 3 Ce nouvel exercice qui s 1 inscrit dans le cadre du PPL(A) n'était pas souvent demandé - et pas dans ces termes - dans les anciens tests TT. Très utile et s'achevant presque toujours bien (les statistiques sont proches de 100 %), cette prise de décision d'atterrir -hors aérodrome» et de ne pas poursuivre le vol se justifie souvent parce que la nuit arrive, parce que la météo ne permet plus ni d'avancer ni de faire demi-tour, parce que les jauges de réservoirs clignotent et sont proches de zéro, parce que la pression d'huile est très basse et la température d'huile très haute... C'est, de toute manière, la décision à prendre la plus sage dans une situation de ce type (voir encadré ci dessous). Comment procéder? Si vous êtes en contact avec une fréquence AFIS, contrôle civil ou militaire, restez avec eux et annoncez vos intentions. Affichez 7700 au transpondeur et mettez votre balise sur «manuel».

5 - Page 4 - Puis déroulez ensuite dans votre tête ce moyen mnémotechnique : VERDO (et c'est plus raisonnable qu'un verre de vin!), pour trouver un champ adéquat. V. Comment est le vent? Quel était le vent sur ma dernière branche (force et direction)? Y-a-t-il des fumées dans le voisinage pour me renseigner? N'oubliez pas d'associer votre gyro directionnel à la direction du vent pour éviter un contre-ofu : -le vent est de 270', mon gyro devra m'indiquer une valeur proche de 270', en finale». E. Etat du soi. Selon les saisons, les choix peuvent être différents. Privilégiez les champs hersés ou roulés, les cultures basses, (maïs court, blé en herbe), les champs moissonnés ou fauchés. Évitez les champs labourés (véritables ornières), les champs drainés par de petits fossés, les cultures très hautes. R. Relief. Les champs ayant une déclivité ne posent pas de problème particulier, à condition toutefois de s'y poser dans la montée, au détriment du vent. La distance de roulage s'en trouve considérablement raccourcie. D. Distance. Le calcul de la longueur du champ est impératif dans le cadre du test. Vous pouvez donc apprendre à procéder comme suit. Faites un passage dans le sens où vous allez vous poser en positionnant ce champ sur votre gauche à environ 500 ft. Confirmez votre indication du directionnel et le vent. Gardez votre vitesse stable et comptez le nombre de secondes pour parcourir la longueur du champ. Si, par exemple, votre vitesse est de 80 kt, divisez par 2, vous volez à 40 m/s (Il 00 kt = 50 m/s); il suffit alors de multiplier le nombre de secondes par 40 pour connaître la longueur de votre piste de fortune. Une bonne connaissance du manuel de vol vous donnera les distances d'atterrissage minimales. Ne cherchez pas un terrain de 1000 mètres ou plus : c'est le plus souvent introuvable à moins de survoler la Brie, la Beauce ou la Champagne. Et de toute façon, 500 mètres suffisent généralement si vous êtes assez précis sur le plan et la vitesse. Pour bien égrenez les secondes, comptez ainsi «un et deux et trois et... etc». Ça marche bien. 0. Obstacles Regardez si votre champ n'est pas coupé par des lignes électriques, téléphoniques, fils barbelés, fossés ; le passage à 500 ft permet de mieux percevoir ces éléments. Commencez alors votre vent arrière sans perdre de vue votre champ - ce qui arrive souvent... Ne faites pas une base trop rapprochée, afin de vous ménager une finale permettant de stabiliser vitesse et plan. Attention, 5 kt supplémentaires à la VOA augmentent la distance d'atterrissage de 200 mètres! Travaillez votre point d'aboutissement et visez l'entrée du champ, voire un peu en avant si le champ est vraiment très court. On est souvent trop long. Votre moteur est toujours présent et pourra vous procurer un supplément de puissance si vous êtes trop court. Pendant l'approche, ne pensez pas à l'avion, imaginez-vous sur votre terrain, ça décontracte. Ne changez pas de champ en finale sans préparation, pensez a serrer les ceintures et à dévérouiller portes ou verrières. Dès que vous aurez atterri, freinez efficacement pour réduire la distance d'atterrissage et les risques liés au roulage. Réarmez la balise en la remettant sur "auto" coupez transpondeur et contact batterie. Téléphonez à la gendarmerie. Ne craignez rien, les sanctions sont rares et de toutes façons, si vous êtes là pour en parler, c'est que vous avez fait le bon choix... Une telle opération prend une dizaine de minutes dans son ensemble, soyez attentif à vous y prendre à temps. Entraînez-vous à cet exercice, seul ou avec votre instructeur, et n'oubliez pas la remise de gaz en finale selon la réglementation prévue (500 ft/sol).

6 - Page 5 - L atterrissage de précaution : une solution à dédramatiser Séverine, 17 ans, se prépare pour sa deuxième nav solo en ATL. But de sa navigation : Epinal - Troyes, aller et retour. La météo annonce CAVOK, le vent est faible, les conditions semblent idéales pour la réalisation de ce voyage. Séverine s'envole vers 14 heures ; son autonomie est de 3h3O, le vol aller est d'une heure ; un refueling est prévu à Troyes pour le retour. Après une heure de vol, elle commence à avoir quelques doutes sur la destination : la visibilité due à une brume sèche est légèrement supérieure à 10 kilomètres, ce qui explique le CAVOK mais ne permet pas d'apercevoir la ville de Troyes si facilement. Elle tente un recoupement VOR avec le VOR de Troyes et celui de Rolampont ; coïncidence fâcheuse, le VOR ne répond pas à ses sollicitations et reste immobile, avec le témoin OFF affiché. Hors service, alors qu'il fonctionnait au départ d'epinal. Elle appelle alors Troyes pour se rassurer et demander un gonio ; mais pour des raisons inconnues - peut-être déjà trop loin, ou trop bas - elle ne reçoit pas de réponse. Séverine se reconcentre sur sa nav et sa carte, cherche des repères particuliers... Mais ne s'en sort toujours pas. 2h45 de vol se sont maintenant écoulées. «Il me reste 45 minutes, se dit Séverine, et je n'entrevois pas d'autres solutions que de tenter un atterrissage de précaution plutôt que rentrer dans des TMA ou autres zones... que je ne maîtriserais pas.» Après un examen du sol approfondi, deux solutions s'offrent à notre pilote émérite : une autoroute en construction ou un grand champ hersé d'environ 1000 mètres. Séverine choisit alors le champ hersé, réalise un atterrissage partait à environ la moitié du champ. Les traces de roulage sont courtes car la surface du sol offre une bonne adhérence. Dès posée, Séverine, émue, fond en larmes et appelle son instructeur qui la félicite de ses décisions et gère tous les autres aléas découlant de cet atterrissage de précaution. La suite de cette histoire est assez épique (gendarmes, district, redécollage) et intéressante mais est un peu hors de notre sujet du moment, ce sera pour une prochaine fois. Ce qu'il faut en retenir, c'est la prise de décision de Séverine. Alors que tout allait de travers, VOR «HS», pas de communications radio, perdue, ses choix dans «l'arbre des décisions» auraient pu être catastrophiques (vol jusqu'à la panne d'essence, vol en classe A, atterrissage aléatoire sans préparation, etc.). L'atterrissage de précaution, exécuté comme décrit plus haut, semble avoir été la décision la plus pertinente qui puisse être prise. 9. EN CONCLUSION. Même en dehors de l'optique du PPL(A), entraînez-vous régulièrement, seul ou avec votre instructeur, a ces exercices. Exécutés rapidement et correctement, ils peuvent vous sauver lors d'une situation difficile telle que la panne moteur en campagne ou au décollage. 10. A PROPOS DU PROGRAMME DE L EPREUVE PRATIQUE DU PPL(A) La règle du jeu». Dans le cadre du test, vous aurez à exécuter tous les items figurant dans le programme de passation (ci-contre). Un exercice mal réussi peut être recommencé une fois. A la fin du test, plusieurs cas peuvent se présenter : Vous avez manqué un seul item ; vous ne devez repasser que le module où se trouve l'item concerné. Vous avez échoué à deux ou plusieurs exercices du même module ; vous ne repasserez que le module. Vous avez échoué à deux exercices ou plus dans différents modules, ou vous n'avez pas respecté une règle générale (la sécurité, par exemple) vous devez repasser l'examen en entier Sachez vous ménager! Le test va durer entre 2h30 et 3hOO. Si l'instructeur vous le propose, ou de votre propre initiative, n'hésitez pas à prévoir une pause d'une vingtaine de minutes pour vous dégourdir les jambes et reprendre vos esprits. L'épreuve est assez «éprouvante» comme aurait dit Monsieur de Lapalice, il est donc essentiel que vous restiez concentré jusqu'au bout.

7 - Page Test type. Un test type pourrait se dérouler selon le plan suivant : Navigation vers un premier aéroport : 40 mn. Maniabilité près de ce terrain 40 mn. Pause 20 mn. Retour et déroutement vers un autre aérodrome 20 mn. Différents exercices de panne, vol VSV : 30mn. Retour à l'aérodrome d'attache : 20mn. Vous pourrez également observer le schéma élaboré par Denis Rolando-Eugio, excellent «pense-bête» qu'il utilise pour effectuer un test en vol Ce qui est totalement nouveau Virage de 180' en VSV (3, 6). Approche du décrochage en virage en descente à 20' d'inclinaison et en configuration approche (2,7). «Touch and go» (sur piste d'au moins 1200 m) (4, 5). Remise des gaz à faible hauteur (4, 6). Atterrissage de précaution (5, 3). Virage serré en vol plané (2, 8). Approche moteur au ralenti (4, 4). Changement de vitesse en vol rectiligne horizontal (2,2).

8 - Page Ce qui n'est plus obligatoire. Le vol à vitesse élevée La distance minimale de 200 NM pour la partie navigation. La branche sous plan de vol VFR, La montée pente max (seule la montée au meilleur taux de montée est demandée : vitesse de Vz max (2, 3». Décollage court Le point de vue de l'instructeur. Ce test, par la densité et la variété des exercices qu'il comprend, est un examen assez difficile. Une préparation, module par module et item par item, est impérative si l'on veut les restituer convenablement. Il me paraît indispensable que l'élève pilote prenne connaissance du guide de l'examinateur édité par le SFACT si instructeur et élève souhaitent parler un langage commun. La liste exhaustive des exercices permet de n'en oublier aucun, et d'explorer ainsi toutes les compétences du futur pilote. La navigation a cédé un peu de place à la maniabilité et aux exercices d'urgence. La formation et l'évaluation retrouvent un «standard» qui s'était un peu dilué au cours du temps. Pour ma part, j'ai présenté au test six candidats, dont deux avec un pilote inspecteur/superviseur. Deux ont réussi du premier coup, les quatre autres ont dû repasser un module. Le second vol a duré entre 45 minutes et une heure. Excepté pour l'exercice d'approche du décrochage en descente en configuration approche et à 20 d'inclinaison (2, 7), je porte un regard plutôt positif sur l'ensemble des modules qui, sur de nombreux points, visent l'amélioration de la sécurité. A vos manettes 11. PROGRAMME DE L EPREUVE PRATIQUE D APTITUDE POUR LA LICENCE PPL(A) SECTION 1 OPÉRATIONS AVANT LE VOL ET DÉPART 1.1 Documentation de vol et briefing météo La documentation doit comprendre : cades à jour, notams, documents avion. 1.2 Calcul de masse et centrage ; performances En utilisant le manuel de vol et la fiche de pesée Préparation de l'avion et visite prévol La préparation de l'avion comprend son avitaillement, il peut donc être demandé au candidat de justifier de l'emport réglementaire de carburant 1.4 Démarrage moteur et procédure après mise en route 1.5 Roulage et règles de circulation au sol ; procédure avant décollage 1.6 Décollage et vérifications associées 1.7 Procédures de départ de l'aérodrome 1.8 Liaison ATC respect des instructions, procédures de radiotéléphonie SECTION Liaison ATC respect des instructions, procédures de radiotéléphonie 2.2 Changements de vitesse en vol rectiligne et horizontal 2.3 Montée : Montée au meilleur taux Virages Mise en palier MANIABILITÉ 2.4 Virages à inclinaison moyenne (30 ) 2.5 Virages serrés (inclinaison 45 incluant la reconnaissance et la La mise en virage engagé est effectuée par je pilote de sécurité. sortie de virage engagé Vol très lent avec et sans braquage de volets Entre 1,1 et 1,2 de Vs de la configuration. Se limiter strictement à l'exigence FCL, donc deux configurations au maximum seront exploitées (lisse et une autre au choix). 2.7 Décrochage : Décrochage en lisse et sortie avec utilisation du moteur Approche du décrochage en virage à 20 d'inclinaison en descente et en configuration approche Approche du décrochage en configuration atterrissage 2.8 Descente : Avec moteur et en vol plané Virages serrés en vol plané Mise en palier Décrochage en lisse avec perte mini d'altitude (c'est pour sortir du décrochage qu'on utilise le moteur!) Approche du décrochage (remise des gaz au premier des signes avertisseurs : avertisseur sonore ou lumineux ou buffeting).

9 - Page 8 - SECTION 3 PROCÉDURES EN ROUTE 3.1 Journal de navigation : navigation à l'estime et usage de la carte Capacité à suivre la route et à la contrôler. Permet de noter l'observation des règles d'utilisation de l'espace aérien. 3.2 Tenue de l'attitude, du cap, de la vitesse 3.3 Orientation, calcul et révision des estimées, tenue du journal de navigation 3.4 Déroulement vers un aérodrome de dégagement (planification et mise en couvre) A partir de l'évaluation de sa position, le candidat doit orienter sa route vers le terrain choisi, montrer sa capacité à suivre une toute non préparée, justifier d'une autonomie compatible avec le nouveau trajet. La poursuite de l'exercice jusqu'à l'intégration dans le circuit d'arrivée n'est pas obligatoire. 3.5 Utilisation des moyens de radionavigation VOIR et ADF : capacité à déterminer la route à prendre pour rejoindre la station puis à la suivre. Si GPS (inscrit sur licence de 3.6 Contrôle de la capacité élémentaire au vol aux instruments (virage de I80 en IMC simulé) station d'aéronef) il peut être utilisé par le candidat en accord avec la réglementation. 3.7 Surveillance du vol (vérifications, systèmes carburant et givrage carburateur, etc.) 3.8 Liaison ATC : respect des instructions, procédures de radiotéléphonie SECTION 4 PROCÉDURES DAPPROCHE ET D'ATTERRISSAGE 4.1 Procédures d'arrivée sur l'aérodrome 4.2 Atterrissage de précision (terrain court), vent traversier si les conditions le permettent Capacité à réaliser un point de toucher suffisamment précis. Vitesse d'approche habituelle (pas de diminution de la protection par rapport à la vitesse de décrochage pour se poser court). Freinage efficace, mais pas dangereux. Poursuite jusqu'à l'arrêt complet (pas de toucher). 4.3 Atterrissage volets rentrés Poursuite jusqu'à l'arrêt complet (pas de toucher). 4.4 Approche moteur au ralenti (dans le cas d'un avion monomoteur) L'objectif est d'évaluer la capacité à se poser avec une précision raisonnable, et à effectuer un arrondi correct, à partir du vol plané (comparer avec l'exercice 5.2). L'objectif n'est donc pas de sanctionner l'utilisation d'une méthodologie d'approche. Le candidat utilise donc la technique qu'il veut pour mettre en place l'exercice (PTE, PTU, PTL, tout réduit dans l'axe, ou autre) et n'est pas jugé sur le respect de celle initialement annoncée, mais sur le respect des limitations avion et de la distance d'atterrissage. Il est conseillé d'aborder ce point lors du briefing. 4.5 Toucher (touch and go) C'est bien le toucher comme tel qu'il faut noter, puisque décollage et atterrissage sont notes par ailleurs. Il s'agit donc de la décision (évaluation longueur restante et poursuite de la manoeuvre ou transformation en complet) et de la coordination des actions machine Remise des gaz à faible hauteur 4.7 Liaison ATC : respect des Instructions, procédures de radiotéléphonie 4.8 Actions après le vol Renseignements carnet de route. Clôture plan de vol (si déposé) SECTION Simulation de panne de moteur après décollage (dans le cas d'un avion monomoteur) 5.2 Simulation d'atterrissage forcé (dans le cas d'un avion monomoteur) 5.3 Simulation atterrissage de précaution (dans le cas d'un avion monomoteur) PROCEDURES ANORMALES ET D4URGENCE Début des actions (assiette, contrôle Vi, orientation trajectoire). L'objectif est d'évaluer la capacité à orienter l'avion vers une zone d'atterrissage forcé, la moins dangereuse possible, à partir d'une situation représentant une panne moteur (comparer avec l'exercice 4.4). L'environnement est une variable majeure de cet exercice, et intervient sur son appréciation. Dans le cas d'une panne réelle, le type de paysage (plaine, bocage, forêt, mer, montagne) détermine pour une grande part la qualité d'un atterrissage forcé. Au briefing s'assurer que le candidat connaît les actions préliminaires au crash (annonce détresse, préparation avion et passager) puisque toutes ne peuvent être simulées en temps réel. Certaines actions peuvent dépendre de l'avion utilisé, voir le manuel de vol. Vérifier de même la connaissance de la phraséologie d'urgence. Cet exercice est plus connu sous l'appellation «atterrissage hors aérodrome» ou «atterrissage en campagne au moteur. ou encore «interruption volontaire du vol». 5.4 Urgences simulées Pas plus de deux, simples, n'entraînant pas une augmentation significative du temps de vol

Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I

Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I Le but de cette phase est l intégration de l élève dans le milieu aéronautique et lui permettre d'acquérir les connaissances nécessaires à son premier vol.

Plus en détail

1/8 DR 400-120 CHECK.LIST DR 400

1/8 DR 400-120 CHECK.LIST DR 400 1/8 CHECK.LIST DR 400 VISITE PRE-VOL EXTERIEURE Effectuer un rapide tour de l avion Batterie------------------------------------------ON Essence-------------------------------------Vérifiée Pompe Carburant------------------------------ON

Plus en détail

D- Aérodynamique. Si vous augmentez la charge alaire de votre ULM, votre vitesse de décrochage: R : augmente

D- Aérodynamique. Si vous augmentez la charge alaire de votre ULM, votre vitesse de décrochage: R : augmente Brin de laine D- Aérodynamique Un vol dissymétrique se reconnaît par: la non coïncidence du brin de laine avec l'axe longitudinal de l'ulm Un brin de laine placé en vue du pilote dans une zone d'écoulement

Plus en détail

CHECK-LIST F150 M F-GAQC. Aéroclub Saint Dizier - Robinson VISITE EXTERIEURE VISITE PRE-VOL EXTERIEURE. Dans le hangar

CHECK-LIST F150 M F-GAQC. Aéroclub Saint Dizier - Robinson VISITE EXTERIEURE VISITE PRE-VOL EXTERIEURE. Dans le hangar Dans le hangar VISITE EXTERIEURE CHECK-LIST F150 M F-GAQC 2 purges essence... Niveau huile... Verrière, fenêtres... Sur le parking Essence... Barre de manœuvre... Effectuées Entre FULL et 2 cm en dessous

Plus en détail

Check List F 172 N F-GHBN. 20/07/2012 Version 1 AC Brocard

Check List F 172 N F-GHBN. 20/07/2012 Version 1 AC Brocard Check List F 172 N F-GHBN Version 1 AC Brocard VISITE PRE VOL CABINE Purge réservoirs carburant EFFECTUEE Pare brise.propre Documents avion A Bord Commandes.Libres Compensateur Débattement complet Contacts...Arrêt

Plus en détail

50 questions relatives au pilotage

50 questions relatives au pilotage 50 questions relatives au pilotage Question 1 : Lors d'une montée à pente maximale: a- vous prenez le plus d'altitude possible sur une distance donnée b- vous avez une bonne visibilité vers l'avant et

Plus en détail

MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) LIVRET DE PROGRESSION

MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) LIVRET DE PROGRESSION MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) LIVRET DE GRESSION Version 1.0 du 20 Août 2013 Le bon fonctionnement du binôme élève-instructeur est primordial lors de la formation d'un pilote.

Plus en détail

Check-list Du. Rans Coyote II-S-6ES-Rotax 912 UL P F J V K S - 72 Q A

Check-list Du. Rans Coyote II-S-6ES-Rotax 912 UL P F J V K S - 72 Q A Check-list Du Rans Coyote II-S-6ES-Rotax 912 UL P F J V K S - 72 Q A Mise à jour du 06/10/2015 2 PRE-VOL Contrôle visuel général de l apparence devant l appareil. Contacts magnétos sur «OFF» ou vers le

Plus en détail

CESSNA 150 J F.GMUP 1) P REVOL INTERIEUR

CESSNA 150 J F.GMUP 1) P REVOL INTERIEUR CESSNA 150 J F.GMUP 1) PREVOL INTERIEUR : - Documentation avion A BORD V - Blocage volant ENLEVE - Contact magnétos OFF ENLEVE - VHF VOR Eclairage OFF - Contact batterie ON - Jaugeurs carburant V - Volets

Plus en détail

MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A)

MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) Manuel de formation pratique PPL(A) PREAMBULE Ce Manuel de Formation Pratique est un outil de référence destiné aux instructeurs et aux élèves pilotes.

Plus en détail

FLASH Sécurité des vols

FLASH Sécurité des vols FLASH Sécurité des vols n 5 SGS Conduite du vol en cas de panne ou perte de contrôle en vol : conscience de la situation et prise de décision. Un équipage a eu à traiter dernièrement une panne en vol délicate

Plus en détail

LE TOUR DE PISTE. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LE TOUR DE PISTE. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LE TOUR DE PISTE A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. DEFINITION: Le tour de piste ou appelé également circuit

Plus en détail

L APPROCHE FINALE ET L ATTERRISSAGE Support de notes

L APPROCHE FINALE ET L ATTERRISSAGE Support de notes L APPROCHE FINALE ET L ATTERRISSAGE Support de notes 1- APPROCHE FINALE 1-1 Identification et contrôle 1-2 Approches particulières 2- ATTERRISSAGE 2-1 Définitions 2-2 Phases de l atterrissage 2-3 Paramètres

Plus en détail

Manuel de Formation Pratique au PPL(A) Document cadre de la formation. Commission Formation - FFA

Manuel de Formation Pratique au PPL(A) Document cadre de la formation. Commission Formation - FFA Manuel de Formation Pratique au PPL(A) Document cadre de la formation Commission Formation - FFA Edition 3 - Décembre 2013 PREAMBULE Ce Manuel de Formation Pratique PPL(A) est un outil de référence destiné

Plus en détail

Calcul mental à l'usage du pilote d avion en VFR

Calcul mental à l'usage du pilote d avion en VFR Calcul mental à l'usage du pilote d avion en VFR 1. Conversions d unités 2. Opérations élémentaires 3. Corrections instrumentales et des performances 4. Calculs relatifs à la trajectoire dans le plan vertical

Plus en détail

FORMATION PPL(A) LIVRET DE PROGRESSION PPL(A) FORMATION THEORIQUE & PRATIQUE. Ce livret de progression :

FORMATION PPL(A) LIVRET DE PROGRESSION PPL(A) FORMATION THEORIQUE & PRATIQUE. Ce livret de progression : LIVRET STAGIAIRE PPL(A) TITRE 1 FORMATION PPL(A) LIVRET DE PROGRESSION PPL(A) FORMATION THEORIQUE & PRATIQUE Ce livret de progression : respecte le programme de formation, conforme aux règlements européens,

Plus en détail

MANUEL FORMATION. MANUEL FORMATION Page 1 PROGRAMME FORMATION CPL (A) FTO n F-CE 043 PROGRAMME FORMATION CPL(A) Pratique

MANUEL FORMATION. MANUEL FORMATION Page 1 PROGRAMME FORMATION CPL (A) FTO n F-CE 043 PROGRAMME FORMATION CPL(A) Pratique MANUEL FORMATION Page 1 MANUEL FORMATION PROGRAMME FORMATION CPL (A) Pratique MANUEL FORMATION Page 2 I L OBJET DE LA FORMATION : La formation s adresse aux personnes possédant une Licence de Pilote Privé

Plus en détail

IR CA 010 1 er Devoir v.1

IR CA 010 1 er Devoir v.1 Chapitre à étudier : Annexes OACI : chapitre 01 (Annexe 1 : licences du personnel) Circulation aérienne : partie 2 (Annexe 2 : Règles de l air) * * * QUESTION 1 Le passage d'un régime de vol aux instruments

Plus en détail

Manuel de Formation Pratique au LAPL(A) Document cadre de la formation. Commission Formation - FFA

Manuel de Formation Pratique au LAPL(A) Document cadre de la formation. Commission Formation - FFA Manuel de Formation Pratique au LAPL(A) Document cadre de la formation Commission Formation - FFA Edition 1 - Décembre 2013 PREAMBULE Ce Manuel de Formation Pratique est un outil de référence destiné aux

Plus en détail

Préparation du vol. Documents de navigation Journal de Nav Cartes 1/500 000, 1/1 000 000, VAC Sup AIP Plan de vol Guide VFR

Préparation du vol. Documents de navigation Journal de Nav Cartes 1/500 000, 1/1 000 000, VAC Sup AIP Plan de vol Guide VFR Actions et Checklist CESSNA F172N F-GYFP Préparation du vol Documents de navigation Journal de Nav Cartes 1/500 000, 1/1 000 000, VAC Sup AIP Plan de vol Guide VFR Météo Carte TEMSI Carte des Vents METAR

Plus en détail

Programme individuel de formation. Formation Télé-pilote de drone

Programme individuel de formation. Formation Télé-pilote de drone Programme individuel de formation Formation Télé-pilote de drone Pilotage de Drone Civil De Type Multi-rotor Et au métier de la prise de vue aérienne. Programme de formation 2015 Durée : Formation théorique

Plus en détail

APPLICATION AU VOYAGE

APPLICATION AU VOYAGE LEÇON 33 APPLICATION AU VOYAGE Lectures avant vol : Manuel ou E-Learning Circulation aérienne et NOTAM Dossier Météo Plan de vol Règle emport carburant Préparation et gestion Nav OBJECTIF Préparer et actualiser

Plus en détail

ACL C/L QM 1.0 AERO-CLUB du LIMOUSIN CESSNA F - 150 M. 100 ch., VFR de nuit, Xponder A. Ce document appartient à l Aéro-Club du Limousin

ACL C/L QM 1.0 AERO-CLUB du LIMOUSIN CESSNA F - 150 M. 100 ch., VFR de nuit, Xponder A. Ce document appartient à l Aéro-Club du Limousin AERO-CLUB du LIMOUSIN CESSNA F - 150 M 100 ch., VFR de nuit, Xponder A Ce document appartient à l Aéro-Club du Limousin Les procédures (parties encadrées) doivent être effectuées de mémoire VISITE PREVOL

Plus en détail

Check-list F 150 L Vitesses en Noeuds F-BOGE AERO CLUB DE L'ACQ

Check-list F 150 L Vitesses en Noeuds F-BOGE AERO CLUB DE L'ACQ Check-list F 150 L Vitesses en Noeuds F-BOGE AERO CLUB DE L'ACQ Les actions encadrées en bleu et/ou écrites sur fond bleu en caractère normal doivent être exécutées de mémoire (utiliser le cas échéant

Plus en détail

Livret de progression Ecole de Pilotage Club ULM Evasion

Livret de progression Ecole de Pilotage Club ULM Evasion Livret de progression Ecole de Pilotage Club ULM Evasion Ce livret appartient à : www.clubulmevasion.fr 1 Fiche de renseignements Nom :.. Prénom :... Date et lieux de naissance :../ /.. Adresse :. Tel

Plus en détail

Examen pratique pour la licence de pilote privé avec droits restreints (avion)

Examen pratique pour la licence de pilote privé avec droits restreints (avion) Bundesamt für Zivilluftfahrt (BAZL) Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) Ufficio federale dell'aviazione civile (UFAC) Federal Office for Civil Aviation (FOCA) Flight Training and Licenses Maulbeerstrasse

Plus en détail

Sommaire. Le dossier de vol : les infos utiles à la préparation paration d un d

Sommaire. Le dossier de vol : les infos utiles à la préparation paration d un d Vol de nuit Sommaire Introduction : Nuit aéronautique a et types de vol. 1. Un peu de réglementationr A. Au niveau du pilote a. Qualification et aptitude au vol de nuit b. Conditions d expd expérience

Plus en détail

F BUMA CHECK LIST CESSNA F 150. Carburant 100 LL

F BUMA CHECK LIST CESSNA F 150. Carburant 100 LL AERO-CLUB JEAN DOUDIES CASTELNAUDARY Tel : 04 68 23 10 50 Web : http://jeandoudies.free.fr e-mail : ac.jd@freesbe.fr CHECK LIST CESSNA F 150 F BUMA CHECK LIST NORMALE PARTIE SOL PAGE 1 CHECK LIST NORMALE

Plus en détail

Formation Pilote Privé Hélicoptère PPL(H) Private Pilote Licence Helicopter

Formation Pilote Privé Hélicoptère PPL(H) Private Pilote Licence Helicopter Formation Pilote Privé Hélicoptère PPL(H) Private Pilote Licence Helicopter Age minimum : pour effectuer le 1 er vol solo : 16 ans révolus, pour obtenir le brevet 17 ans révolus. Aptitude médicale : délivrée

Plus en détail

Dave Anderson Ingénierie des opérations aériennes Boeing Commercial Airplanes Septembre 2006

Dave Anderson Ingénierie des opérations aériennes Boeing Commercial Airplanes Septembre 2006 Économies de carburant Procédures opérationnelles dans un souci de meilleur rendement environnemental Dave Anderson Ingénierie des opérations aériennes Boeing Commercial Airplanes Septembre 2006 Qu est-ce

Plus en détail

Vu le décret n 2-61-161 du 7 safar 1382 (10 juillet 1962) portant réglementation de l' aéronautique civile, tel qu' il a été modifié et complété ;

Vu le décret n 2-61-161 du 7 safar 1382 (10 juillet 1962) portant réglementation de l' aéronautique civile, tel qu' il a été modifié et complété ; Bulletin officiel n 4992 du 20 moharrem 1423 (4 avril 2002) Arrêté du ministre du transport et de la marine marchande n 119-02 du 11 kaada 1422 (25 janvier 2002) fixant les programmes et le régime des

Plus en détail

Avion Cirrus SR22 immatriculé F-HTAV Date et heure 11 mai 2013 vers 16 h 20 (1) Exploitant. Aviation générale Personnes à bord

Avion Cirrus SR22 immatriculé F-HTAV Date et heure 11 mai 2013 vers 16 h 20 (1) Exploitant. Aviation générale Personnes à bord www.bea.aero RAPPORT ACCIDENT Rebond lors d un atterrissage par vent fort, remise de gaz et collision avec le sol (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en heure

Plus en détail

C- Navigation. Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie

C- Navigation. Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie Carte C- Navigation Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie Sur une carte dont l'échelle est de 1/250.000, 4 centimètres représentent

Plus en détail

A. Réglementation. Dans un circuit d'aérodrome contrôlé, l'évitement des aéronefs incombe: R- au commandant de bord.

A. Réglementation. Dans un circuit d'aérodrome contrôlé, l'évitement des aéronefs incombe: R- au commandant de bord. A. Réglementation Aérodrome Aérodrome contrôlé Un aérodrome contrôlé n'est accessible qu'aux aéronefs: R : pouvant établir une liaison radio avec la tour de contrôle Vous êtes en final sur un aérodrome

Plus en détail

ANNEXE REGLEMENT TECHNIQUE RELATIF A LA FORMATION THEORIQUE ET PRATIQUE DES MEMBRES D EQUIPAGE DE CONDUITE

ANNEXE REGLEMENT TECHNIQUE RELATIF A LA FORMATION THEORIQUE ET PRATIQUE DES MEMBRES D EQUIPAGE DE CONDUITE ANNEXE REGLEMENT TECHNIQUE RELATIF A LA FORMATION THEORIQUE ET PRATIQUE DES MEMBRES D EQUIPAGE DE CONDUITE 1 ANNEXE REGLEMENT TECHNIQUE RELATIF A LA FORMATION THEORIQUE ET PRATIQUE DES MEMBRES D EQUIPAGE

Plus en détail

PERFORMANCE DES AERONEFS

PERFORMANCE DES AERONEFS PERFORMANCE DES AERONEFS A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. VITESSES CARACTERISTIQUES DES AERONEFS EN APPROCHE

Plus en détail

I love balloon 26 rue de Verdun Bouray -sur-juine, le 02/05/2014 91850 Bouray-sur-Juine ' 09 50 29 49 75

I love balloon 26 rue de Verdun Bouray -sur-juine, le 02/05/2014 91850 Bouray-sur-Juine ' 09 50 29 49 75 I love balloon 26 rue de Verdun Bouray -sur-juine, le 02/05/2014 91850 Bouray-sur-Juine ' 09 50 29 49 75 "06 84 98 61 04 PROGRAMME DE FORMATION AB INITIO AU BREVET DE PILOTE DE BALLON LIBRE A AIR CHAUD

Plus en détail

Perfectionnement/Remise en mémoire PA28-180 version Août 2008

Perfectionnement/Remise en mémoire PA28-180 version Août 2008 Perfectionnement/Remise en mémoire PA28-180 version Août 2008 Caractéristiques générales. 181 HP à 2700 RPM LYCOMING O-360-A4A (ou A4M) Moteur à carburation classique Essence 100 LL Huile : SAE 40/50 Aviation

Plus en détail

Nota : l évaluation pratique peut être effectuée dans le cadre d'un stage préparatoire.

Nota : l évaluation pratique peut être effectuée dans le cadre d'un stage préparatoire. 2. ÉVALUATION PRATIQUE D ENTREE EN STAGE : 2.1. Généralités : L'évaluation pratique a pour but de vérifier que le candidat possède les compétences en pilotage et en vol à voile, une aisance et une disponibilité

Plus en détail

CONTRAT DE FORMATION AU BREVET FRANCAIS PILOTE ULM

CONTRAT DE FORMATION AU BREVET FRANCAIS PILOTE ULM CONTRAT DE FORMATION AU BREVET FRANCAIS PILOTE ULM Entre : La SPRL «Air Evasion» Siège social Rue d Anlier nr 24 B-6630 Martelange Représenté par Gielkens Peter Et : M.. I Objet Le présent contrat a pour

Plus en détail

Note : Document mis à la disposition d HELIMAT ( www.helimat.com ) par la DGAC. Nous remercions la DGAC de son accord.

Note : Document mis à la disposition d HELIMAT ( www.helimat.com ) par la DGAC. Nous remercions la DGAC de son accord. Compte rendu de réunion du 14 Mars 2002 relative aux phénomènes de Vortex (enfoncement avec puissance) sur hélicoptère. Cette réunion qui s est tenue à la DGAC fait suite au séminaire de travail initié

Plus en détail

Ce document, mis à disposition des pilotes de l Aéroclub du Dauphiné, ne dispense pas de la parfaite connaissance du manuel de vol de l avion.

Ce document, mis à disposition des pilotes de l Aéroclub du Dauphiné, ne dispense pas de la parfaite connaissance du manuel de vol de l avion. MANUEL D'UTILISATION EVEKTOR SPORTSTAR RTC Ce document, mis à disposition des pilotes de l Aéroclub du Dauphiné, ne dispense pas de la parfaite connaissance du manuel de vol de l avion. VERSION DU DOCUMENT

Plus en détail

Navigation ST CYR BERNAY

Navigation ST CYR BERNAY Navigation ST CYR BERNAY (vers. 3) But : - Navigation : à vue, cap et montre (estime) contrôlée par repères sol - Intégration : sur terrain non contrôlé Matériel nécessaire : - Carte OACI IGN 1/500 000

Plus en détail

ACRIV Check-list CESSNA F172N

ACRIV Check-list CESSNA F172N N1 AVANT MISE EN ROUTE VISITE PREVOL COCKPIT : - TOUS CONTACT... Arrêt (sauf anticollision) - CONTACT MAGNETOS... OFF, clef retirée - BREAKERS.......... Enfoncés - BATTERIE............ON - AUTONOMIE.........Vérifiée

Plus en détail

COURS DE DIFFERENCE A LA VARIANTE TW

COURS DE DIFFERENCE A LA VARIANTE TW COURS DE DIFFERENCE A LA VARIANTE TW! AVIONS EQUIPES D UN TRAIN CLASSIQUE Etienne GUIGNARD 1 I Train classique et train tricycle Centre de gravité Centre de gravité Force centrifuge Force centrifuge embardée

Plus en détail

Thierry Cadiot Juillet 2012

Thierry Cadiot Juillet 2012 Les règles d emport de Carburant Thierry Cadiot Juillet 2012 Sommaire Introduction La loi et les règles La loi Les règles d opération Le Carburant Généralités Manuel de vol Application au voyage Préparation

Plus en détail

Les risques en aéronautique, une réalité

Les risques en aéronautique, une réalité MENTALPILOTE.COM Les risques en aéronautique, une réalité En tant que pilote vous êtes davantage vulnérables si vous n êtes pas conscient des dangers qui vous menacent, et la prévention commence par l

Plus en détail

AERO CLUB CLAUDE CHAUTEMPS ROBIN DR 400/160 F-GZBB

AERO CLUB CLAUDE CHAUTEMPS ROBIN DR 400/160 F-GZBB AERO CLUB CLAUDE CHAUTEMPS ROBIN DR 400/160 F-GZBB Cet aide-mémoire ne remplace pas la connaissance : a)- du manuel de vol b)- de la fiche de pesée de l avion utilisé Mise à jour le 18 octobre 2008 DR

Plus en détail

PROCEDURES GENERALES VM

PROCEDURES GENERALES VM PROCEDURES GENERALES VM AU SEIN DE L AIR CLUB D YVERDON-LES-BAINS TABLE DES MATIERES 1 Avant le roulage 2 Roulage 3 Point fixe (run-up) 4 Briefing de départ 5 Alignement 6 Décollage 7 Montée initiale 8

Plus en détail

FORMATIONS AERONAUTIQUES

FORMATIONS AERONAUTIQUES FORMATIONS AERONAUTIQUES QUALIFICATION+INSTRUCTEUR+ULM+ PROCEDURES+ET+PROGRAMME+ HORN+ULM,+centre+de+formation+pilote+et+instructeur+ULM.+ Organisme+prestataire+de+formation+professionnel,+enregistré+auprès+

Plus en détail

Operations: Entrainement théorique pour la délivrance de qualification de type ou de classe durant la formation (si applicable) Signature RP:

Operations: Entrainement théorique pour la délivrance de qualification de type ou de classe durant la formation (si applicable) Signature RP: Candidat Nom*: Prénom(s)*: Date naissance: Type de licence: Numéro de licence: Pays de la licence: QT / QC : Type d avion: IR STI() ptitude et contrôle de compétences Délivrance Prorogation Renouvellement

Plus en détail

Séminaire dirigeants Houlgate. 15 octobre 2011

Séminaire dirigeants Houlgate. 15 octobre 2011 Séminaire dirigeants Houlgate 15 octobre 2011 Séminaire dirigeants Pratiquement.. Daniel Bolot Séminaire dirigeants Formation des pilotes et des instructeurs Daniel Bolot Formation des pilotes et des instructeurs

Plus en détail

Consignes OACI pour remplissage du plan de vol, se référer à l ouvrage de circulation aérienne.

Consignes OACI pour remplissage du plan de vol, se référer à l ouvrage de circulation aérienne. N interne 033-0003 Vitesse sol à l allée = 100+20 = 120 kt Distance parcourue en 16 minutes à cette vitesse = La vitesse sol au retour sera de 100-20 = 80 kt 60 D où un temps de vol retour = 32 = 24min

Plus en détail

Éléments de calcul mental

Éléments de calcul mental Éléments de calcul mental Introduction Calcul mental! Son but est de faciliter la tâche du pilote pour lui éviter de lâcher les commandes en manipulant une calculatrice.! En vol il ne doit pas perturber

Plus en détail

CHECK LIST. Aéro-club de Bourg-en-Bresse Aérodrome de Bourg Terre des Hommes Teyssonge 01250 Jasseron Tél : 04.74.24.65.09 ac-bourg@wanadoo.

CHECK LIST. Aéro-club de Bourg-en-Bresse Aérodrome de Bourg Terre des Hommes Teyssonge 01250 Jasseron Tél : 04.74.24.65.09 ac-bourg@wanadoo. CHECK LIST Aéro-club de Bourg-en-Bresse Aérodrome de Bourg Terre des Hommes Teyssonge 01250 Jasseron Tél : 04.74.24.65.09 ac-bourg@wanadoo.fr Nota : DOCUMENT NON OFFICIEL, SE REFERER AUX DOCUMENTS OFFICIELS

Plus en détail

Travailler avec un chariot élévateur à fourche - expert (IS-001) Version CT-Q 2011-06-09

Travailler avec un chariot élévateur à fourche - expert (IS-001) Version CT-Q 2011-06-09 Groupe cible Les collaborateurs qui doivent travailler avec un chariot élévateur à fourche sur un terrain d exploitation, dans des installations, ateliers, magasins où les travaux présentent un certain

Plus en détail

STAGE PILOTAGE ET ASCENDANCE

STAGE PILOTAGE ET ASCENDANCE STAGE PILOTAGE ET ASCENDANCE L idée de créer de ce stage est venu d un constat : bon nombre de pilote ne sentent pas suffisamment en confiance sous leur voile pour partir en cross ou voler dans des conditions

Plus en détail

Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle. Pour une exploitation en Transport public

Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle. Pour une exploitation en Transport public Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle NOTE D INFORMATION A L ATTENTION DES OPERATEURS D APPAREILS DE MTOW INFERIEURE A 5.7t Pour une exploitation en Transport public Page 2 Consignes

Plus en détail

d) proportionnelle à T a) 3426 Kg/h d) distance d accélération - arrêt d) La TOM diminue Elle ne serra pas affectée

d) proportionnelle à T a) 3426 Kg/h d) distance d accélération - arrêt d) La TOM diminue Elle ne serra pas affectée 1) Toutes autres choses égales par ailleurs, avec T la température statique exprimée en degré K, la consommation horaire d un avion à réaction en croisière à nombre de mach constant et vent nul, est :

Plus en détail

LES REGLES DE VOL VFR

LES REGLES DE VOL VFR LES REGLES DE VOL VFR 1. DEFINITION : Un pilote effectue un vol selon les règles de vol à vue ou VFR (Visual Flight Rules), lorsqu'il maintient son avion dans une configuration propre au vol (attitude,

Plus en détail

Rôle des instruments de bord : Les familles d instruments :

Rôle des instruments de bord : Les familles d instruments : Rôle des instruments de bord : Renseigner l équipage sur les valeurs des paramètres indispensables au pilotage et à la sécurité des vols. Principaux paramètres : Cap. Vitesse. Altitude. Les familles d

Plus en détail

Aéro-club du CE Airbus Opérations Toulouse. Formation du pilote privé

Aéro-club du CE Airbus Opérations Toulouse. Formation du pilote privé Formation du RTO Organisation de la formation théorique LAPL-PPL «avion» Page 1/5 Rédacteur : Jacques Loury du 13 novembre 2015 Avertissement 1 Exigences AIR CREW - PART FCL 2 Principes d organisation

Plus en détail

F GGHL CHECK LIST ROBIN DR 400 REGENT CASTELNAUDARY CHECK LIST D URGENCE PAGE 6 INCENDIE PAGE 7 AERO-CLUB JEAN DOUDIES

F GGHL CHECK LIST ROBIN DR 400 REGENT CASTELNAUDARY CHECK LIST D URGENCE PAGE 6 INCENDIE PAGE 7 AERO-CLUB JEAN DOUDIES AERO-CLUB JEAN DOUDIES CASTELNAUDARY Tel : 04 68 23 10 50 Web : http://jeandoudies.free.fr e-mail : ac.jd@freesbe.fr CHECK LIST ROBIN DR 400 REGENT F GGHL CHECK LIST NORMALE PARTIE SOL PAGE 1 CHECK LIST

Plus en détail

LES REGLES DE L AIR. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LES REGLES DE L AIR. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LES REGLES DE L AIR A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. REGLES A APPLIQUER : En vol comme sur l aire de mouvement

Plus en détail

Question C051. Je peux circuler à :

Question C051. Je peux circuler à : CONDUITE new 16/03/09 11:10 Page 51 Question C051 Je peux circuler à : A - 40 km/h B - 50 km/h C - 60 km/h B. Le panneau indique que la vitesse est limitée à 50 km/h. C'est une vitesse maximale, qu'il

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE Centre Equestre du Grand Poitiers NIVEAU INITIATION

DOSSIER PEDAGOGIQUE Centre Equestre du Grand Poitiers NIVEAU INITIATION DOSSIER PEDAGOGIQUE Centre Equestre du Grand Poitiers NIVEAU INITIATION Ligue Poitou-Charentes de Course d Orientation Sommaire Préambule : les écoles de Course d Orientation 1- Présentation 2- Objectifs

Plus en détail

Le vol IFR. Un vol IFR, c est quoi? Structure du vol. Schéma d un vol IFR type

Le vol IFR. Un vol IFR, c est quoi? Structure du vol. Schéma d un vol IFR type Le vol IFR Le vol sous régime IFR (Instrument Flight Rules) est très encadré, faisant appel à de nombreuses règles. Malgré tout rassurez vous, c est à la portée de n importe quel pilote, pourvu que vous

Plus en détail

1. Blocage d une roue pendant le roulage

1. Blocage d une roue pendant le roulage recinfo4. 4 Rédigé par un usager, le récit d un incident mineur, d une singularité, d une situation inhabituelle, met en lumière une combinaison de facteurs causaux. Ces facteurs auraient pu être à l origine

Plus en détail

Forum du 07 /04 /2011

Forum du 07 /04 /2011 Forum du 07 /04 /2011 Bilan général du tout automobile et de ces conséquences. La voiture est devenue l objet primordial de nos déplacements Infrastructures au détriment de la qualité de la vie Conséquences

Plus en détail

GUIDE D'INSTRUCTIONS DE PILOTAGE DE MODÈLES D'AVIONS TÉLÉGUIDÉS

GUIDE D'INSTRUCTIONS DE PILOTAGE DE MODÈLES D'AVIONS TÉLÉGUIDÉS www.amidair.qc.ca GUIDE D'INSTRUCTIONS DE PILOTAGE DE MODÈLES D'AVIONS TÉLÉGUIDÉS Ce livret appartient à: Édition du 27 avril 2006 Table des matières Introduction Règlements Utilisation du guide Niveau

Plus en détail

Bureau Enquêtes-Accidents

Bureau Enquêtes-Accidents Bureau Enquêtes-Accidents RAPPORT relatif à l'accident survenu le 27 octobre 1997 à Strasbourg-La Robertsau (67) au Robin DR 400-120 immatriculé F-BUPB F-PB971027 AVERTISSEMENT Ce rapport exprime les conclusions

Plus en détail

FORMATION PARAPENTE. Fascicule théorie. Stage Initiation

FORMATION PARAPENTE. Fascicule théorie. Stage Initiation Ecole Professionnelle de Parapente FORMATION PARAPENTE Bienvenue au stage d initiation parapente avec l école Parapente Planète. Vous retrouverez dans ce fascicule toutes les notions techniques et théoriques

Plus en détail

AEROCLUB DE SAINT-REMY-LES-ALPILLES

AEROCLUB DE SAINT-REMY-LES-ALPILLES AEROCLUB DE SAINT-REMY-LES-ALPILLES CONSIGNES REMORQUAGE Le Président Le chef pilote Révision : Février 2013 http://www.aeroclub-alpilles.fr/ 1 1. La mise en route et le roulage 1.1. La visite pré-vol

Plus en détail

Programme pédagogique d'accès à la pratique de la mini-voile

Programme pédagogique d'accès à la pratique de la mini-voile Programme pédagogique d'accès à la pratique de la mini-voile Préalable Par l augmentation de la vitesse du vol, la pratique de la mini-voile est une activité sportive exigeante qui ne peut pas s adresser

Plus en détail

Aéroclub de Camargue AIDE MEMOIRE 09/07/2014 DR 500 F-GTBR. FICHE.TECHNIQUE Version 1.0

Aéroclub de Camargue AIDE MEMOIRE 09/07/2014 DR 500 F-GTBR. FICHE.TECHNIQUE Version 1.0 Aéroclub de Camargue AIDE MEMOIRE 09/07/2014 FICHE.TECHNIQUE Version 1.0 MASSES A vide : 716 kg * 08/10/2009 Maxi décollage : 1150 kg Maxi atterrissage : 1150 kg Maxi bagages : 60 kg CARBURANT Type : 100

Plus en détail

Clés et télécommandes

Clés et télécommandes Clés et télécommandes PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT MISES EN GARDE Retirez toutes les clés intelligentes d un véhicule laissé sans surveillance. Vous vous assurerez ainsi que le véhicule reste dans les conditions

Plus en détail

RÉGLEMENTATION RELATIVE A L EMPORT DU CARBURANT CIRCUIT CARBURANT ET IMPERFECTIONS LES PIÈGES DU CALCUL DU CARBURANT

RÉGLEMENTATION RELATIVE A L EMPORT DU CARBURANT CIRCUIT CARBURANT ET IMPERFECTIONS LES PIÈGES DU CALCUL DU CARBURANT RÉGLEMENTATION RELATIVE A L EMPORT DU CARBURANT CIRCUIT CARBURANT ET IMPERFECTIONS LES PIÈGES DU CALCUL DU CARBURANT CALCUL DU CARBURANT NECESSAIRE AU VOYAGE CARBURANT ET SÉCURITE DES VOLS Annexe 2 de

Plus en détail

PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES

PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES 31. - LA TECHNIQUE PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES LES PNEUS D UNE VOITURE 1. Les pneus doivent être conformes. Ce sont les pneus qui assument le contact de la voiture avec la route. Pour rouler en

Plus en détail

CHAMPIONNAT DE FRANCE SAISON 2012 ANNEXE PENDULAIRES MULTIAXES AUTOGIRES

CHAMPIONNAT DE FRANCE SAISON 2012 ANNEXE PENDULAIRES MULTIAXES AUTOGIRES CHAMPIONNAT DE FRANCE SAISON 2012 ANNEXE PENDULAIRES MULTIAXES AUTOGIRES Porte-avions Les terrains officiels de départ et d'arrivée sont des rectangles de 100 m x 20 m, des "porte-avions" délimités par

Plus en détail

Panel d exercices Base de loisirs de l Etang de la forêt

Panel d exercices Base de loisirs de l Etang de la forêt PANEL D EXERCICES > de l activité V.T.T. Le cycle VTT a pour objectif de : Sensibiliser les enfants aux consignes de sécurités. Celles-ci porteront sur la nécessité d utiliser un vélo en état de fonctionnement.

Plus en détail

Le décrochage. revenir aux incidences de vol

Le décrochage. revenir aux incidences de vol Le décrochage Direction générale de l Aviation civile Direction de la sécurité de l Aviation civile 50, rue Henry Farman 75720 Paris cedex 15 téléphone : 01 58 09 43 21 Directeur de la publication Florence

Plus en détail

Pilotage de Précision

Pilotage de Précision Pilotage de Précision Conseils pour les nouveaux participants en championnat régional page 1 sur 9 TABLE des MATIERES RESUME, POUR CEUX QUI N ONT PAS LE TEMPS DE TOUT LIRE.... 3 INSCRIPTION AU CHAMPIONNAT

Plus en détail

réduire mon empreinte sur la planète?

réduire mon empreinte sur la planète? COMMENT être un éco-conducteur, faire de réelles économies, réduire mon empreinte sur la planète? Bien sûr la meilleure solution consiste à privilégier au maximum les alternatives à la voiture : Bus :

Plus en détail

Règlement intérieur AC NOSTRADAMUS

Règlement intérieur AC NOSTRADAMUS Règlement intérieur AC NOSTRADAMUS Article 1 : Le présent règlement intérieur est applicable à tous les membres, il est communiqué à chaque membre. Article 2 : L autorisation pour les pilotes d utiliser

Plus en détail

QUEL CONTROLEUR CONTACTER

QUEL CONTROLEUR CONTACTER QUEL CONTROLEUR CONTACTER A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION : Cet article est créé au vue de la problématique des pilotes débutant sur IVAO à savoir quel contrôleur

Plus en détail

1.4 Un examen partiel non-réussi peut être répété au plus tôt l'année suivante.

1.4 Un examen partiel non-réussi peut être répété au plus tôt l'année suivante. Directives concernant l'examen d'aptitude «Instructeur de vol libre, cat. Delta», vers. 16/91, 27.11.91, pg 1 DIRECTIVES CONCERNANT L'EXAMEN D'APTITUDE INSTRUCTEUR DE VOL LIBRE CATEGORIE DELTA 1. Généralités

Plus en détail

Consignes pour le permis de conduire

Consignes pour le permis de conduire www.marius-formation.com Consignes pour le permis de conduire Instructions à titre indicatif fixant les modalités d'évaluation de l'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire de la catégorie B

Plus en détail

AVENTURE PARAMOTEUR. PROGRAMME de FORMATION

AVENTURE PARAMOTEUR. PROGRAMME de FORMATION PROGRAMME de FORMATION PILOTE ULM PARAMOTEUR 1 Programme de formation Pilote ULM Paramoteur Ce programme est donnä Å titre indicatif. L ordre chronologique, la duräe et le contenu räel des leéons sont

Plus en détail

LES FONDAMENTAUX DE LA PERFORMANCE EN COURSE D ORIENTATION

LES FONDAMENTAUX DE LA PERFORMANCE EN COURSE D ORIENTATION LES FONDAMENTAUX DE LA PERFORMANCE EN COURSE D ORIENTATION La course d orientation est un sport qui se caractérise par le fait que la performance du coureur dépend à la fois de son habileté à s orienter

Plus en détail

L'avion REIMS /CESSNA F 172 N a été certifié au règlement AIR 2052 A

L'avion REIMS /CESSNA F 172 N a été certifié au règlement AIR 2052 A REIMS/CESSNA F 172 N Révision 4 - M a i 1979 SECTION 2 LIMITATIONS BASES DE CERTIFICATION L'avion REIMS /CESSNA F 172 N a été certifié au règlement AIR 2052 A avec amendements à la date du 16/09/66 Catégorie

Plus en détail

Intégration de la flotte privée et du transport sous traité

Intégration de la flotte privée et du transport sous traité Intégration de la flotte privée et du transport sous traité Des coûts réduits et un service de meilleure qualité grâce à l'intégration dynamique et multimode de la flotte privée et du transport sous traité

Plus en détail

REGLEMENT DES CONCOURS D OBEISSANCE -CLASSE I (Programme F.C.I.)

REGLEMENT DES CONCOURS D OBEISSANCE -CLASSE I (Programme F.C.I.) 2016 REGLEMENT DES CONCOURS D OBEISSANCE -CLASSE I (Programme F.C.I.) 6.1 CLASSE 1 EXERCICE 1.1 : Absence assise en groupe pendant 1 minute [Coeff. 3] conducteur à vue Commandements : Assis, Reste Réalisation

Plus en détail

Brevet et licence de pilote de planeur

Brevet et licence de pilote de planeur REPERE : 8.1. EDITION : 20102009 NP : 10-12809_082.VS DATE : 10/02/2010300130.09.2009 8.1. BREVET ET LICENCE DE PILOTE Nota préliminaire : Insérer la présente note après l onglet 8. Annule et remplace

Plus en détail

CHECK-LIST PREPARATION DU VOL

CHECK-LIST PREPARATION DU VOL page : 1/8 Attention ce document ne remplace pas le manuel de vol et la fiche de pesée de l avion CHECK-LIST PREPARATION DU VOL PILOTE SUIS-JE EN FORME POUR VOLER? Pour bien prendre conscience de votre

Plus en détail

Un reflex numérique comme le vôtre avec un ou deux zooms constituent. 8 La photo de paysage

Un reflex numérique comme le vôtre avec un ou deux zooms constituent. 8 La photo de paysage 8 La photo de paysage Un reflex numérique comme le vôtre avec un ou deux zooms constituent un équipement idéal pour la photo de paysage. Cette découverte de la photo de paysage va vous permettre de mettre

Plus en détail

LES REGLES DE L AIRL

LES REGLES DE L AIRL LES REGLES DE L AIRL LES RÈGLES DE L AIR Responsabilités du commandant de bord Règles de survol des obstacles Règles de prévention des abordages UTILISATION DES ULM Documents obligatoires Survol de l eau

Plus en détail

Cours Réglementation. Durée:1h30. Bienvenue à bord du cours de réglementation

Cours Réglementation. Durée:1h30. Bienvenue à bord du cours de réglementation Cours Réglementation Durée:1h30 Bienvenue à bord du cours de réglementation Objectifs Comprendre les fondements de la réglementation Aéronautique Française aux travers du monde et de l Europe Découvrir

Plus en détail

LA FORMATION DU PILOTE PRIVE

LA FORMATION DU PILOTE PRIVE GUIDE DU DIRIGEANT LA FORMATION DU PILOTE PRIVE La formation des pilotes, et notamment des pilotes privés, étant généralement pratiquées au sein des aéro-clubs agréés Organismes de Formations Déclarés

Plus en détail

FORMATION AU VFR DE NUIT

FORMATION AU VFR DE NUIT Conforme à la réglementation ATO Contenu à jour du SERA et NCO FORMATION AU VFR DE NUIT Pédagogique - Chronologique - Méthodique Édition 1 Thibault PALFROY Édition 1 Thibault PALFROY Photos de couverture

Plus en détail

TEM : Threat and Error Management

TEM : Threat and Error Management TEM : Threat and Error Management Sujet : Gestion de la Menace et de l'erreur Objectifs : - définitions de la Menace, de l'erreur, d'une Configuration indésirable de l'avion et des Contre-mesures - sensibilisation

Plus en détail