Mémento de l instructeur de pilote de planeur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mémento de l instructeur de pilote de planeur"

Transcription

1 Mémento de l instructeur de pilote de planeur Fiches pédagogiques du pilotage et du vol à voile élémentaire Centre national de vol à voile Saint-auban Edition janvier 2013

2 SOMMAIRE Structure de la leçon...page 2 Pilotage de Base Accoutumance - Références visuelles...page 4 Effets primaires...page 5 Ce mémento, fruit de l expérience de nombreux formateurs d instructeurs, constitue un aide-mémoire utilisable en vol par l instructeur. L instructeur peut le faire évoluer en fonction de son ressenti, de sa propre expérience et de ses élèves. Les commentaires sont volontairement succincts et la langue employée «synthétique». Le contenu du briefing et les explications données au sol n y figurent pas. Quelques conseils pédagogiques et d organisation du vol à destination de l instructeur apparaissent cependant en vert. Par rapport à l édition précédente, de nombreuses corrections sont apportées, y figurent notamment deux leçons de vol à voile élémentaire et des rappels sur le lâcher. Pour des explications plus complètes et une meilleure compréhension, se référer obligatoirement au Guide de l instructeur qui constitue l ouvrage de référence pour l enseignement du pilotage et du vol à voile. Les leçons peuvent, préalablement au vol, être dispensées au simulateur et vues en vidéo. Ligne droite...page 6 Virage à moyenne inclinaison...page 8 Visualisation de l aboutissement de la trajectoire...page 10 Pilotage Précis Relation Assiette/Trajectoire/Vitesse - Compensation...page 13 Symétrie...page 14 Montée élémentaire en thermique...page 16 complémentaires...page 17 Phases particulières du vol et manœuvres de sécurité Vol remorqué...page 20 Roulement - Décollage...page 24 Transition élémentaire en local...page 25 La treuillée...page 26 Utilisation des aérofreins...page 30 Approche finale...page 32 Atterrissage - Roulement...page 34 Prise de terrain en «L»...page 35 Vol lent - Décrochage...page 36 Virage à grande inclinaison - Virage engagé...page 37 Autorotation...page 39 Le lâcher...page 40 Le brevet, le vol campagne prochain mémento 1

3 STRUCTURE DE LA LEÇON BRIEFING Au sol L instructeur doit bien connaître la position de la leçon dans la progression Connaissances indispensables Organisation du vol L instructeur pilote, l élève observe L instructeur pilote ou guide, l élève suit aux commandes ou pilote L élève pilote, l instructeur observe, puis commente Résultat recherché en fin de leçon Intérêt présenté par la leçon L objectif fait l objet de l exercice final Vérifications des notions acquises nécessaires au vol Rappels si nécessaire Présentations des notions nouvelles Illustration, présentation du thème Commentaires sur l organisation du vol Répartition des tâches (avant, pendant et après le vol) VOL D INSTRUCTION Apprentissage de la perception Situation actuelle, bilan d une action, phénomène particulier Choix du meilleur repère Références visuelles, instrumentales, perceptions d efforts, etc. Mise en place du circuit visuel Sur quelle commande? Dans quel sens? Avec quel dosage, quelle coordination? Comment et quand arrêter l action? Mise en place de la boucle «détection, correction, détection» L exercice final correspond à l objectif de la leçon Mémento de l instructeur de pilote de planeur Analyse Programme BILAN L objectif a-t-il été atteint? (technique, jugement, aisance, précision) Prochaines tâches d apprentissage Un vol ne correspond pas forcément à une leçon. Celle-ci peut être vue sur plusieurs vols. En fonction de l avancement dans la progression, un vol peut comporter des séquences de différentes leçons Pilotage de base Le contrôle de l attitude du planeur et de ses mouvements se fait uniquement à l aide de repères visuels extérieurs 2 3

4 ACCOUTUMANCE RÉFÉRENCES VISUELLES EFFETS PRIMAIRES Découvrir le vol Visualiser les positions et les déplacements du planeur à partir du repère capot et de l horizon Découverte des mouvements du planeur et des efforts aux commandes Découverte de l environnement, mise à l aise de l élève La référence «horizon» Le repère capot Quelques positions du repère capot / horizon Quelques déplacements du repère capot / horizon L instructeur pilote seul, fait voir, commente. L élève écoute et observe Sans objet - l élève ne pilote pas Faire commenter les positions et mouvements du repère capot par rapport à l horizon L instructeur pilote seul La leçon suivante peut être vue dans le même vol Faire piloter de la main droite Tangage Roulis Lacet Manche AV / AR Rotations / tangage Effort faible Rotations autour de l axe correspondant en douceur Montrer l effet primaire uniquement Manche Lat. Rotations / roulis Effort modéré Palonnier G / D Rotations / lacet Effort important Limiter l amplitude des actions pour ne pas laisser les effets secondaires apparaître Rotations en tangage Noter les efforts Rotations en roulis Noter les efforts Répéter les exercices dans des positions quelconques Vérifier que l élève tient bien le manche de la main droite Faire exprimer la relation Axe / Commande / Gouverne Rotations en lacet Noter les efforts Remarques Une commande crée toujours la même rotation quelque soit la position du planeur dans l espace La rotation persiste tant que l on maintient une action sur la commande associée (à l intérieur du domaine de vol) En roulis et en lacet, une position «neutre» des commandes ne provoque pas de rotation sur l axe considéré Reformuler plutôt que répéter (répéter autrement). 4 5

5 LIGNE DROITE LIGNE DROITE (suite) global Maintenir l assiette de référence ou y revenir et maintenir l inclinaison nulle ou y revenir en conjuguant ASSIETTE Maintenir l Assiette de Référence ou y revenir L Assiette par position RC / Horizon (espace vertical entre) Assiette de référence stable Variations à piquer et à cabrer Éventuellement après les premiers exercices : Assiette piquée (stable), assiette cabrée (stable), retour A de réf. Pour piquer action manche AV Pour cabrer action manche AR Pour revenir à l assiette de référence : - de l écart - Action correctrice : variation à piquer ou à cabrer - Annulation de l action à l assiette de référence Demander des variations d assiette et des retours à l assiette de référence Maintien de l assiette de référence INCLINAISON Maintenir l inclinaison nulle ou y revenir RC parallèle à l horizon et absence de défilement = inclinaison nulle = ligne droite RC penché à D, défilement à D = inclinaison D RC penché à G, défilement à G = inclinaison G L instructeur place le planeur en légère inclinaison Pour revenir à inclinaison nulle : - Action correctrice : manche lat. à l opposé de l inclinaison - Annulation d action à = 0 Retour à inclinaison nulle Ne pas insister, passer rapidement à la conjugaison de synthèse CONJUGAISON Annuler le lacet inverse en conjuguant les commandes Retours à inclinaison nulle : Avec apparition du lacet inverse : le défilement accélère Éventuellement montrer le lacet inverse sur des actions successives du manche, latéralement Avec conjugaison : le défilement ralentit puis s arrête Faire noter que le défilement du RC ralentit en même temps que l inclinaison diminue, puis s annule en même temps L instructeur incline légèrement le planeur de l inclinaison Actions conjuguées manche / palonnier du côté opposé à l inclinaison Annulation des actions au retour à = 0 Insister sur la simultanéité nécessaire ; l effort peut être différent Demander des retours à inclinaison nulle en annulant le lacet inverse Maintien de l inclinaison nulle en conjuguant Maintien de la ligne droite = A réf. et inclinaison nulle Maintien de la ligne droite avec variations d assiette et retour à l assiette de référence Montrer que la nécessité de conjuguer est liée à chaque action sur les ailerons Insérer le contrôle de l anti-collision lors des exercices (orientation du regard Gauche / Droite, Haut / Bas, en n hésitant pas à tourner la tête) Nous enseignons une méthode de pilotage, pas une masse de trucs. 6 7

6 VIRAGE À MOYENNE INCLINAISON global Changer de direction en sécurité Stabiliser un virage pour monter ou descendre SÉCURITÉ EN VIRAGE Cette leçon peut être enseignée progressivement pendant l apprentissage des 3 leçons suivantes Assurer l anticollision en virage et s en approprier progressivement la responsabilité Secteurs de contrôle de l anti-collision en mise en virage, virage, sortie de virage (à l extérieur et à l intérieur du virage, dans le plan horizontal, en dessus, au-dessous) Montrer qu il existe des angles morts Contrôle de l anticollision durant toutes les phases, répété tous les quarts de tour en virage prolongé Mise en place du circuit visuel (en regardant les repères visuels loin devant) en mise en virage, sortie de virage et virage prolongé Progressivement, au fur et à mesure des 3 leçons suivantes, demander des virages stabilisés en plaçant le circuit visuel pour le maintien de l assiette, de l inclinaison et de l anti-collision STABILISATION DE L ASSIETTE = 20 à 30, secteur < 180 Maintenir l assiette de référence lors de la mise en virage, le virage et la sortie de virage Mise en virage : Variation d assiette à piquer Mise en virage : Idem leçon précédente puis après la prise d inclinaison : Action manche AR pour maintenir A = Cte. Faire noter que l action manche AR est appliquée après la prise d inclinaison Revenir à l assiette de référence Sortie de virage : Variation d assiette à cabrer Sortie de virage : Idem précédent et pendant le retour à inclinaison nulle : Action manche AV pour maintenir A = Cte. Faire noter que l action manche AV est appliquée en même temps que le retour à = 0 Mises en virage et sorties de virage ( = 20 à 30 ) en maintenant A = Cte et en assurant la sécurité Demander la sortie de virage avant l apparition du roulis induit STABILISATION DE L INCLINAISON = 30 à 35 Annuler le roulis induit MISE EN VIRAGE / SORTIE DE VIRAGE = 15 à 20, secteur < 90 Faire des changements de direction en sécurité Secteurs de vérification anticollision avant virage et en sortie. à = 0, pas de défilement = ligne droite à 0, défilement du RC = virage Mise en virage : Sécurité anti-collision Retour aux références visuelles Incliner en conjuguant Annuler les actions 15 Faire noter que le défilement du RC accélère en même temps que l inclinaison augmente Sortie de virage : Anti-collision secteur AV Retour références visuelles Retour = 0 (en conjuguant) Faire noter que le défilement du RC ralentit en même temps que l inclinaison diminue puis s annule comme Demander des mises et sorties de virage éviter de faire exécuter des virages de plus de 90 de secteur complémentaires En virage (manche rigoureusement au neutre et maintien de l assiette de référence) : L inclinaison tend à augmenter (ainsi que le défilement) Retour à l inclinaison initiale Action légère et permanente du manche vers l extérieur du virage pour maintenir l inclinaison constante Virages prolongés avec : Assiette stable Inclinaison constante Sécurité assurée régulièrement Virages prolongés Lignes droites et virages enchaînés (en conjuguant) Faire noter la relation défilement repère capot / inclinaison Initiation à la prise d ascendance, à la spirale et à la sortie d ascendance Faire noter la carte du ciel (repérage des aéronefs) Visualisation des relations / Taux de virage / Rayon de virage 8 9

7 VISUALISATION DE L ABOUTISSEMENT DE LA TRAJECTOIRE RECHERCHE DU Pt Abt RéEL Détecter le Point d aboutissement de la trajectoire Instructeur seul aux commandes, l élève observe Zone d immobilité apparente Pt Abt réel La zone qui monte par rapport au RC est située après Pt Abt réel La zone qui descend par rapport au RC est située avant Pt Abt réel Sans objet L instructeur règle la trajectoire vers une zone caractéristique définie L élève cherche à identifier le Pt Abt réel COMPARAISON Pt Abt RÉEL ET RECHERCHÉ Évaluer l écart entre le Pt Abt réel et recherché et préparer la détection et les corrections en approche Instructeur seul aux commandes sur des longues finales Pt Abt réel = Pt Abt recherché Pt Abt réel avant Pt Abt recherché Pt Abt réel après Pt Abt recherché Sans objet trajectoire correcte trop court trop long L instructeur définit le Pt Abt recherché et pré-affiche les éléments de l approche L élève évalue les écarts entre le Pt Abt réel et recherché (bon, trop court, trop long) et les annonce Éventuellement, plus tard, préciser : beaucoup ou un peu trop court ou trop long Mémento de l instructeur de pilote de planeur Pilotage précis Le pilotage se fait toujours à l aide des repères visuels extérieurs, mais le contrôle précis est apporté par les instruments (anémomètre, fil de laine, etc.) 10 11

8 RELATION ASSIETTE-TRAJECTOIRE-VITESSE COMPENSATION ASSIETTE-TRAJECTOIRE-VITESSE btenir et maintenir une vitesse par pré-affichage d assiette et O la contrôler avec l anémomètre Assiette constante Assiette + piquée Assiette + cabrée Vi stable Vi augmente puis se stabilise Vi diminue puis se stabilise Faire noter l inertie du planeur et les bruits aérodynamiques Lecture de la vitesse indiquée - Choix d une nouvelle vitesse Pré-affichage de l assiette supposée nécessaire Stabilisation de l assiette et attente de la stabilisation de la vitesse en assurant l anticollision Lecture de la nouvelle Vi obtenue (coup d œil) Correction éventuelle de l assiette puis contrôle Demander de stabiliser différentes vitesses avec méthode Faire noter l intérêt des pré-affichages et vérifier le circuit visuel (attention au risque de focalisation sur l anémomètre) COMPENSATION Piloter sans effort permanent sur la commande de profondeur élève seul aux commandes partir de l assiette de référence compensée, faire percevoir l effort À nécessaire pour maintenir une nouvelle vitesse Déplacer le compensateur dans le sens de l effort ressenti, en gardant l assiette constante, jusqu à disparition de l effort Vérifier le réglage en lâchant le manche momentanément Réajuster si nécessaire Demander le réglage du compensateur à différentes vitesses stabilisées dont l assiette de référence À moyen terme : amener la notion de préréglage pour le décollage et l approche (check-listes) Ne jamais laisser piloter au compensateur Synthèse 12 Montrer que la trajectoire évolue avec les différentes vitesses 13

9 global Synthèse SYMéTRIE Voler symétriquement pour préserver la sécurité et les performances SYMÉTRIE EN VIRAGE Effectuer des virages en vol symétrique Vérifier préalablement l interprétation correcte du fil de laine par l élève ; La question est toujours : d où vient le vent relatif? Fil de laine axé, bille au milieu vent relatif dans l axe vol symétrique Le fil de laine indique VR vient de l INT VR vient de l EXT La bille est décalée Côté INT Côté EXT Dérapage INT Dérapage EXT = DANGER du dérapage Dérapage INT Dérapage EXT Correction Palonnier INT Correction Palonnier EXT Jusqu à obtention du vol symétrique et en maintenant l assiette et l inclinaison constantes Faire remarquer qu il s agit toujours d une correction du côté du vent relatif Demander des corrections de dérapage INT et EXT Faire 2-3 exercices, puis passer au lacet induit LACET INDUIT Annuler le lacet induit en virage En virage à assiette de référence et palonnier au neutre : Apparition d un léger dérapage intérieur Action légère et permanente sur le palonnier intérieur pour revenir et maintenir la symétrie Demander l annulation du lacet induit Virages prolongés symétriques Faire noter le risque de focalisation sur le fil de laine Guider le circuit visuel : Assiette ; vitesse ; inclinaison ; symétrie ; anticollision Demander de rechercher la position d équilibre des commandes Manche légèrement en AR et à l extérieur (assiette et roulis), palonnier légèrement intérieur (symétrie) Compléments et exercices de synthèse SYMÉTRIE EN LIGNE DROITE Effectuer des lignes droites en vol symétrique RC fixe sur l horizon = ligne droite FdL et bille au milieu = ligne droite symétrique RC fixe sur l horizon = ligne droite! Inclinaison 0 FdL et bille décalés = ligne droite dérapée Dans ce cas, faire noter les actions antagonistes manche/palonnier Correction du dérapage au palonnier : action côté vent relatif (ou retour du palonnier au neutre) de l inclinaison puis Retour à inclinaison nulle en conjuguant Correction et maintien de la symétrie en ligne droite Rappeler le risque de focalisation et la nécessité de réaliser un circuit visuel complet (A / Vi ; ; symétrie ; anticollision) Mises et sorties de virage symétriques Variations d inclinaison en cours de virage en conservant la symétrie Remarques, montrer que : En dérapage, les indications anémométriques peuvent être erronées à = 0, un dérapage provoque un changement continuel de cap Les corrections de dérapage au palonnier entraînent des variations d assiette et d inclinaison Inclinaison = 0 Il est possible de vérifier la symétrie du vol par un contrôle visuel des mouvements du repère capot sur l horizon Relation : défilement / inclinaison 14 15

10 MONTÉE ÉLéMENTAIRE EN THERMIQUE Sur plusieurs vols, décrire d abord la séquence détection qui peut commencer tôt ; puis réaliser actions et exercices en fonction des opportunités et de la progression en pilotage de l élève Exploiter un courant ascendant thermique pour gagner de l altitude Indices : Nuages (Cu), traces blanchâtres de condensation (nuelles), planeurs, oiseaux Soleil, vent, contrastes, surfaces au sol propices Les prémices ressenties de l ascendance, chute puis montée, poussée de l ascendance, accélération éventuelle, variations de l attitude du planeur Retard du vario La tendance de l aile à se soulever du côté ascendant Position des ascendances / vent / nuages La décision de mise en virage, l attitude spirale (assiette) et l inclinaison / force et la largeur de l ascendance Méthode de centrage Systématiser l anticollision et la recherche d un pilotage précis Sécurité, bonne visualisation des autres trafics Mise en virage/poussée ressentie/anticipation vario Assiette de spirale, inclinaison/montée Centrage, recentrage, méthode ¾ de tour (livre bleu) Insister sur le ressenti physiologique et la matérialisation extérieure de l axe de meilleure montée (cap approximatif), la représentation mentale de l ascendance et la position du planeur par rapport à son centre Vérification de la montée effective (altimètre) dans le thermique Sortie d ascendance Sécurité anticollision régulièrement assurée pendant la spirale Observations du ciel, indices de la présence de thermiques Prises d ascendance sans, puis avec d autres planeurs Spirales avec variation d inclinaison pour le recentrage Sorties d ascendance en sécurité EXERCICES COMPLÉMENTAIRES À pratiquer en fonction de la progression de l élève, de son aisance, des conditions aérologiques, du temps et de la hauteur disponibles SORTIE DE VIRAGE FACE à UN REPÈRE Sortir de virage dans une direction précise Noter l écart entre le repère de début de sortie et celui de fin Secteur de sortie de virage en fonction de l inclinaison Anticipation de la valeur de l inclinaison Adaptation du taux de roulis pour finir face au repère Demander des sorties de virage face à des repères caractéristiques PRISE DE CAP Prendre et maintenir un cap Lecture du cap compas en ligne droite stabilisée Évaluation de l écart angulaire avec le cap désiré Alignement sur un repère extérieur Sortie de virage face au repère (avec anticipation) Lecture du cap compas après stabilisation de la ligne droite Correction éventuelle Demander des prises et maintiens de cap En fonction de sa zone de vol, chaque instructeur peut se fabriquer une fiche équivalente pour le vol de pente et le vol d onde 16 17

11 EFFETS DU VENT Connaître les effets du vent pour les prendre en compte sur la trajectoire sol et la vitesse ; contrôler la dérive Effet d un vent traversier sur la trajectoire sol Effet d un vent effectif sur la vitesse sol Effet du vent sur le rayon de virage Effet du vent sur les prises d axe Évaluation de la direction et de la force du vent Prévision des effets du vent Anticipation ou retardement des mises ou sorties de virage Contrôle de la dérive en virage par adaptation de l inclinaison Correction de la dérive en ligne droite Anticipations par rapport au relief Demander des évolutions précises par rapport au sol en tenant compte du vent Important en vol de pente et prise de terrain PRISE D AXE S aligner sur l axe d atterrissage Influence de la vitesse sur le rayon de virage Influence de l inclinaison sur le rayon de virage Influence du vent sur l alignement Anticipation de la prise d axe d environ un rayon de virage Adaptation de l inclinaison au cours du virage pour la précision de l alignement Porter une attention particulière au maintien de la symétrie et de la vitesse Demander des prises d axe avec différents vents Maintenir la motivation en montrant le progrès, si faible soit-il, qui s accomplit à chaque séance. Mémento de l instructeur de pilote de planeur Phases particulières de vol et manœuvres de sécurité Poursuite du vol à voile élémentaire L ensemble de leçons menant à l atterrissage (AF, APP, ATT, PTL) doit être enseigné dans cet ordre. Les autres leçons peuvent être transmises dans un ordre indifférent, en fonction des opportunités et de l aisance de l élève 18 19

12 VOL REMORQUÉ La partie détection peut être vue lors de vols précédents Évoluer avec l avion en vol remorqué, en sécurité, jusqu au largage REMORQUÉ EN LIGNE DROITE Étagement Avion sur la ligne d horizon Avion au-dessus de la ligne d horizon Avion en dessous de la ligne d horizon Étagement correct Étagement bas Étagement haut Insister sur le DANGER de la position haute Planeur dans le plan de symétrie de l avion Planeur écarté du plan de symétrie de l avion Écartement Écartement correct planeur = avion = 0 Écartement G ou D planeur avion Étagement Correct Trop haut Trop bas Maintien assiette Correction d assiette à piquer AF si nécessaire (*) Correction d assiette à cabrer Bien anticiper l arrêt des corrections Écartement Écartement nul Écartement à D ou à G Maintien = 0 Retour = 0 Bien anticiper l arrêt des corrections Si écart important, faible prise d inclinaison pour corriger l écart, puis retour à = 0 avant d arriver en position correcte Éventuellement, légère et brève du côté d où l on vient pour bloquer la position correcte à faire en air calme au début Au début : maintien de la position correcte À la fin : correction des écarts faibles puis + forts Retours à écartement nul en inclinant du côté de l avion (*) L utilisation des AF a pour but de résorber l éventuelle détente du câble, non de faire descendre le planeur À n aborder que lorsque les leçons précédentes sont acquises, sauf pour la partie détection qui peut déjà être vue lors de vols précédents complémentaires AU COURS DU REMORQUAGE, ON NE QUITTE PAS L AVION DES YEUX ET ON NE FAIT RIEN D AUTRE QUE PILOTER REMORQUÉ EN VIRAGE Étagement (idem ligne droite) Écartement Écart nul Écart INT Écart EXT pl. = av. pl. > av. pl. < av. Etagement bas Etagement haut = DANGER Étagement (idem ligne droite) Écartement Écart nul Écart INT Écart EXT Maintien pl. = av. Retour pl. = av. EN CAS DE DIFFICULTÉS PENDANT UN VOL REMORQUÉ (positions dangereuses, perte de contrôle, pannes, etc.), IL FAUT LARGUER!!! Retour pl. = av. AF si nécessaire(*) (en maintenant l étagement nul) L écartement extérieur est dangereux car il peut provoquer un étagement haut Vol remorqué en virage : Laisser faire l élève tant que les écarts sont faibles Écarts importants seulement si une certaine maîtrise des corrections est acquise avec les écarts faibles. Plus tard de sortie intempestive des AF Casse fictive de câble suivie de prises de terrain adaptées Sans rendre le vol dangereux (*) L utilisation des AF a pour but de résorber l éventuelle détente du câble, non de faire descendre le planeur 20 21

13 LARGAGE IMPOSSIBILITé DE LARGAGE Larguer à bon escient et en sécurité Largage sur ordre du remorqueur : Assurer l atterrissage en sécurité du planeur en cas d impossibilité de larguer. Message radio ou battements Largage impératif d ailes du remorqueur Largage sur initiative du pilote du planeur : Sécurité par rapport aux autres trafics Vérification de la position par rapport au terrain et du «local» Interrogation sur la valeur de l ascendance et la hauteur de largage Choix du sens de virage et sécurité anti-abordage Action commande largage, vérification du largage effectif : Le câble s éloigne avec l avion Dégagement de la trajectoire avion : Renforcement de l inclinaison ou mise en virage Début de l exploitation de l ascendance ; A,, compensateur, puis : actions/vérifications (non prioritaires) : rentrée du train, radio, etc. Laisser à l élève l initiative du largage en insistant sur le respect de toute la séquence SIGNAUX CONVENTIONNELS Connaître les signaux conventionnels et y réagir Faire un battement d ailes en planeur derrière le remorqueur Dans cette leçon, on peut enchaîner au fur et à mesure du déroulement de l exercice fictif les séquences de détection et, avec guidage par l instructeur. Entente préalable avec le pilote remorqueur Commande de largage inopérante (fictif) Message radio ou battements d ailes du planeur en maintenant étagement et écartement corrects Accusé de réception de l avion par radio ou battements de la gouverne de direction Évaluation de la position par rapport à l aérodrome Signaler l avarie au remorqueur par message radio ou battements d ailes Attendre l accusé de réception (radio ou signal conventionnel) Visualisation de la position de l attelage par rapport au terrain Largage du câble côté avion (fictif) et fin de la prise de terrain (après largage côté planeur) puis atterrissage avec le câble au nez du planeur (fictif) et point d aboutissement décalé En fonction du planeur biplace utilisé (crochet) et du terrain, l exercice peut être réel Faire 1 ou 2 simulacres d impossibilité de largage et d atterrissage câble au nez du planeur Avec ou sans entente préalable avec le pilote remorqueur : Battements d ailes de l avion Battements de gouvernes de direction de l avion Battement d ailes du planeur Sans entente préalable : Sur battement d ailes du remorqueur : largage impératif Sur battement de direction du remorqueur : - Vérification des AF rentrés verrouillés, de la radio sur ON, fréquence et volume corrects Avec entente préalable : Battement d ailes du planeur En cas de vol de convoyage, si radio inopérante, sur battement de direction du remorqueur : Passage en descente AF sortis après vérifications précédentes à l occasion, demander au remorqueur des battements d ailes ou de gouverne de direction Passage en descente AF sortis Effectuer des battements d ailes du planeur en vol libre, puis en remorqué CONVOYAGE AIR Assurer le convoyage d un planeur en remorqué entre deux aérodromes Préparation du convoyage (entente entre pilotes avion et planeur) : Trajet, altitude, contrainte de circulation aérienne, météo, etc. - Documentation (disponible pour les deux pilotes) - Utilisation de la radio (chgt de fréq., perte de contact, etc.) - Contrôle mutuel de la navigation - Conduite à tenir en cas d incident, etc. Position de convoyage en palier (tension du câble), vitesse de croisière, Vt Procédure de changement d altitude et de mise en descente Largage et arrivée en vol autonome À défaut d effectuer un convoyage réel, faire effectuer en fin de remorquage une brève mise en palier, une accélération à la vitesse de convoyage et une mise en descente (position basse, AF sortis pour le planeur) En fonction des possibilités, faire effectuer les séquences ci-dessus 22 23

14 complémentaires ROULEMENT DÉCOLLAGE Contrôler le planeur pendant l accélération au sol, décider du moment de l envol et se placer en position de remorquage Avant l installation : Commenter les procédures en piste, l aérologie du moment, la visite prévol, les différents crochets, la préparation du planeur, la phraséologie radio et la poignée de largage Commenter le décollage d autres planeurs : - La tenue d axe - La tenue d inclinaison nulle - La tenue d assiette (ligne de vol) À l arrêt, pilote à bord, montrer l attitude du planeur en phase de roulement Pendant le roulement : attitude du planeur autour des 3 axes, noter les sensations d accélération, de contact avec le sol, de portance (commentaires très brefs) Après décollage : le palier à H. 2m Faire exprimer le choix de la zone de largage Avant décollage : le CRIS à faire verbaliser ; à ce stade de la progression, il doit être connu de l élève - Commencer avant l arrivée du remorqueur (C.R.I.) - Terminer après accrochage du câble (S) - Envisager l interruption du décollage (rupture du câble, panne, etc.) Roulement : - Tenue d axe au palonnier - Ailes horizontales au manche, latéralement - Mise en ligne de vol au manche AV / AR Commandes utilisées indépendamment, efficacité allant en augmentant Décollage provoqué par le pilote : choix du «bon moment» Après décollage, actions pour maintenir palier à H. 2m CRIS, roulements et décollages Décollage vent de travers Décollage avec vent + fort Conduite à tenir si aérofreins non verrouillés Souffle du remorqueur Pompage piloté Cheval de bois Décollage sans assistance de décollage interrompus et de rupture de câble TRANSITION élémentaire EN VOL LOCAL Prolonger le vol en se déplaçant, en local du terrain, tout en limitant la perte d altitude. À ce stade d apprentissage vélivole, l élève peut très bien être aux commandes alors que l instructeur le guide verbalement dans ses observations et actions Indices favorables (déjà vus) Indices défavorables (évolution des nuages, ombre, vent et nuages, relief, vent et relief, nature, et uniformités des sols ) Tendance du planeur à s incliner du côté descendant Estimation du vent ; vol au vent du terrain Cheminement, solutions de rechange Contrôle de l éloignement du terrain et lecture de carte (préparée) Autonomie du planeur et règle de vol local finesse 10 Vol à finesse max. air pour cheminer, ou sol (équivalent vent) pour retour au terrain si vent de face Champs de secours dans le local proche de l aérodrome Souci de situer les autres planeurs dans le ciel Guider l élève dans ses observations et choix Vol au vent du terrain Cheminement dans les zones favorables (ciel, sol, vent, soleil) Solutions de rechange Contrer les tendances du planeur, ne pas subir Maintien de la finesse 10 du terrain Finesse en transition, hauteur perdue entre ascendances Messages radio de position Vitesse de vol adaptée à la masse d air éviter la course au MacCready Carte du ciel (Trafics) Progressivement, laisser de l autonomie à l élève dans le local, pour prolonger le vol tout en se déplaçant Transmettre le plaisir du vol 24 25

15 global la TREUILlée La partie détection peut déjà être abordée en regardant d autres treuillées depuis le sol Assurer l envol à l aide du treuil Effectuer un gain d altitude suffisant LA MONTéE à TRAJECTOIRE OPTIMALE Phase de vol à étudier en premier, bien qu à l issue de la montée initiale (à environ 60 m) Assurer une pente de montée optimale à vitesse constante et inclinaison nulle Inclinaison Visualisation de l angle formé entre la bordure de verrière de part et d autre de l habitacle et l horizon ; bouger la tête Angle identique à gauche Inclinaison correcte et à droite Angle plus petit à gauche Incliné à gauche Angle plus petit à droite Incliné à droite Vitesse Tenue de la vitesse par visualisation de l assiette et contrôle anémométrique RAPPEL : la Vi idéale de treuillage = Vs + Vw 2 Vitesse trop faible Variation assiette à piquer Vitesse trop forte Variation assiette à cabrer Si correction insuffisante, annoncer la Vi au treuil par radio Inclinaison Maintenir l inclinaison nulle ou y revenir en conjuguant Vitesse Maintenir la vitesse optimale de treuillée, correction de Vi par le pilotage de l assiette, confirmé par le badin À tout moment, si la vitesse ou l inclinaison ne correspondent plus aux valeurs souhaitées, sans possibilité de correction Largage et retour à l assiette de VOA à inclinaison nulle Maintien de la pente optimale de treuillée Tenue de vitesse et inclinaison, corrections éventuelles Remarques : La tenue de l axe de treuillage est difficile à détecter La dérive est prise en compte par le pilote avant le départ Une correction peut être appliquée durant la treuillée, en conjuguant les commandes, sur instruction du conducteur de treuil ROULEMENT-DéCOLLAGE-MONTéE INITIALE au sol en vol Phase dynamique Assurer l envol du planeur vers la pente optimum Dès les premiers vols : Préparation du planeur en piste, câbles, etc. Procédure radio connue, fiche «décollage au treuil» utilisée CRIS Pensez à la possibilité d interruption de treuillée Roulement : Inclinaison nulle, axe de piste, accélération mise en ligne de vol Décollage : Le bon moment Montée initiale : Après le décollage, rotation souple vers une assiette de sécurité : assiette variant vers l assiette de montée optimum Rotation trop rapide = Danger de décrochage Même avec de la vitesse! Avant décollage : CRIS et actions préliminaires verbalisées et effectuées Envisager l interruption de treuillée Pré-affichage de la position du manche Roulement : Inclinaison nulle et ligne de vol au manche Axe de piste aux palonniers Décollage : Solliciter le décollage au manche souplement. Trop cabré = DANGER Faire évoluer l assiette de sécurité à cabrer vers l assiette de montée optimale, en conservant la Vi idéale de treuillage Faire piloter cette phase initiale à l élève L instructeur doit rester très vigilant, prêt à reprendre les commandes Remarque : si une aile touche le sol au roulage, largage immédiat! La compétence d un instructeur est inversement proportionnelle au nombre de ses doigts sur les commandes

16 FIN DE TREUILLÉE ET LARGAGE Passer de la treuillée au vol libre En approchant de la fin de treuillée, l assiette du planeur est moins cabrée alors que les efforts au manche, vers l arrière, sont plus importants Se rapprocher progressivement de l assiette de référence (action sur le manche, vers l avant) Attendre le largage ; s il n intervient pas automatiquement, larguer Largage de sécurité (poignée jaune) Vérifications après largage : Trajectoire, vitesse et compensateur AF rentrés et verrouillés Autonomie ; prise en compte de la hauteur Secteur éloignement ou retour vers la PTL Train Faire piloter le retour à l assiette de référence, le largage, le largage de sécurité et la décision qui suit Interruption de treuillée à hauteur importante (env. 200 m) Interruption à faible hauteur (inf. à 100 m) Interruption en phase de roulement Interruption à hauteur critique (entre 100 m et 200 m) MANŒUVRES D URGENCE Treuil Entraîner le pilote à une action rapide, efficace et sûre en cas d interruption de treuillée Elles devront être vues et appliquées par l élève avant le lâcher Tenir compte d éventuelles consignes locales L éducatif des actions à effectuer peut être vu en vol libre, préalablement, lors de simulacres, à l issue d une ressource. Voir le livret «lancement au treuil» 1. Manche avant et largage du câble 2. Prise de vitesse puis retour assiette de VOA 3. Fonction de la hauteur : intégrer un tour de piste adapté 1. Manche avant et largage du câble 2. Assiette de VOA 3. Attendre VOA avant de sortir les AF 4. Atterrissage devant Larguer le câble, freiner, garder l inclinaison nulle et l axe 1. Manche avant 2. Largage du câble 3. Prise de VOA 4. Le pilote visualise la piste devant lui et opte pour l une ou l autre des 2 premières solutions 5. IL S Y TIENT Attention, l entraînement aux manœuvres d urgence ne doit pas mettre l équipage en danger La communication dans le planeur n est pas facile. Employer un langage clair, concis, éviter le jargon. Ecouter votre élève

17 global UTILISATION DES AéRO-FREINS Agir conjointement sur les aérofreins et la commande de profondeur pour préparer la gestion du plan d approche et effectuer des manœuvres de sécurité En préambule, faire percevoir les efforts et les particularités liées à la manœuvre des AF : efforts au verrouillage et déverrouillage ; aspiration ou non ; couple éventuel ; augmentation du taux de chute avec la vitesse, variation de la vitesse à assiette constante FAIRE VÉRIFIER VISUELLEMENT LA SORTIE EFFECTIVE DES AF à CHAQUE MANŒUVRE MODIFICATIONS DE TRAJECTOIRE à Vi = Cte Local du terrain assuré, cette leçon étant grande consommatrice d altitude Obtenir rapidement les trajectoires caractéristiques de l approche À une vitesse donnée (proche de VOA) : AF mini (0 %) et Pente minimale assiette pour Vi donnée Visualiser l Abt de la trajectoire (loin) AF maxi (100 %) et Pente maximale assiette pour Vi donnée Visualiser l Abt de la trajectoire (+ près) Montrer l adaptation d assiette nécessaire au maintien de la vitesse Noter les différentes Vz AF 1/2 efficacité et Pente moyenne assiette pour Vi donnée Visualiser l Abt de la trajectoire (adaptation d assiette) (entre les deux) Noter la Vz, comparer Pour obtenir les trajectoires caractéristiques : pré-afficher les valeurs d AF et d assiette correspondant à la trajectoire recherchée par des actions conjointes manche / AF Demander plusieurs fois les pentes mini et maxi, puis la pente moyenne Rechercher différentes trajectoires à Vi = Cte en faisant varier l assiette et les AF de manière adaptée complémentaires MODIFICATIONS DE VITESSE SUR TRAJECTOIRE CONSTANTE Local du terrain assuré Accélérer ou ralentir en maintenant la trajectoire constante Maintenir une Vi et une trajectoire donnée En très longue finale (ou en altitude face à un relief ou une zone bien contrastée) à VOA (ou légèrement supérieure) et à AF à demiefficacité : Amener la trajectoire vers un point caractéristique maintenu constant Montrer la nécessité de piquer pour maintenir la trajectoire vers ce point avec 0 % d AF et l augmentation de Vi Montrer la nécessité de cabrer pour maintenir la trajectoire vers ce point avec 100 % d AF et la diminution de Vi Pour accélérer : Conjointement, rentrée partielle ou totale des AF et variation progressive d assiette à piquer pour maintenir la trajectoire (l Abt) Pour ralentir : Conjointement, sortie partielle ou totale des AF et variation progressive d assiette à cabrer pour maintenir la trajectoire (l Abt) Noter l inertie lors des variations de vitesse Demander des accélérations et des décélérations tout en maintenant la trajectoire orientée vers un point caractéristique Demander le maintien d une vitesse déterminée sur une trajectoire donnée Sous cumulus, utilisation AF pour éviter l aspiration En remorqué turbulent, utilisation des AF pour retendre le câble Descente rapide (problèmes MTO, nuit etc.) Stabilisation planeur en atmosphère turbulente Laissez les commandes à votre élève, pas seulement la facture 30 31

18 global APPROCHE FINALE Préparer un atterrissage précis et sûr sur l axe, en interceptant puis en conservant le PIA avec une vitesse égale à VOA Phase 1 En finale, intercepter et conserver le PIA (à la VOA) dans l axe de piste Sur une longue finale, avec un plan dégrossi (but de la PTL) par l instructeur : Montrer d abord la pente correcte Pré-affichage de la pente moyenne (½ AF-VOA) de l écart entre le Pt Abt réel et le Pt Abt recherché (sens et valeur) Évaluation du temps de correction nécessaire ( 6 s / 100 m d écart) Si pente correcte, maintien des éléments et on passe à la phase 2 Après détection des écarts : Pré-affichage de la pente mini ou maxi pendant le temps nécessaire Reprise des éléments de la pente moyenne Nouvelles détections et corrections si nécessaires Les corrections d axes éventuelles sont traitées conformément au manuel de l élève, par retour sur l axe En longue finale, guider l élève pour qu il évalue la position par rapport au PIA, qu il applique les corrections et qu il détecte l arrivée dans le PIA Lui faire exécuter seul la totalité de la séquence Plusieurs approches nécessaires de synthèse et complémentaires Écarts de vitesse Écarts de trajectoire Trop lent Trop vite Tendance à sortir du PIA Trop court Tendance à sortir du PIA Trop long Phase 2 Dans le PIA, sur l axe, maintenir ou récupérer la VOA et maintenir la trajectoire vers le Pt Abt recherché Au début, guidage verbal par l instructeur Conjointement, rentrer un peu les AF et piquer un peu pour maintenir la trajectoire Conjointement, sortir un peu les AF et cabrer un peu pour maintenir la trajectoire Conjointement, cabrer un peu pour maintenir la trajectoire et rentrer un peu d AF pour garder la VOA Conjointement, piquer un peu pour maintenir la trajectoire et sortir un peu d AF pour garder la VOA En courte finale, guider l élève pour qu il détecte les écarts de trajectoire, de Vi et d axe, et qu il effectue les corrections Lui faire exécuter seul la totalité de la séquence Arrondi exécuté par l instructeur avec éventuellement commentaires si l élève est disponible Réalisations complètes d approches finales Tenue de PIA et VOA en air agité, vent de travers Approches par vent fort avec VOA et PIA majorés Attention : vent fort, plan fort ; vent faible, plan faible Rattrapage de plan (présenté comme manœuvre de secours et non comme procédure normale) 32 33

19 complémentaires ATTeRRISSAGE ROULEMENT ATTeRRISSAGE Prendre souplement contact avec le sol à l issue de l approche Décision d arrondi En regardant simultanément le Pabt recherché, la hauteur par vision périphérique et au loin, l horizon Vitesse de rapprochement du Pabt (bon moment) Hauteur du début de l arrondi Nécessité de changer de trajectoire pour ne pas impacter Variation progressive de l assiette vers l attitude 2 points ou maintien de la ligne de vol Arrondi : variation souple d assiette vers l assiette de ligne de vol pour établir une trajectoire sensiblement tangente au sol tout en braquant les AF à fond (si les conditions le permettent) Palier de décélération : poursuite de la variation progressive de l assiette vers la position 2 points jusqu au toucher Montrer ces deux assiettes au sol afin de les mémoriser préalablement au vol Demander les premiers arrondis sans modifier la position initiale des AF Demander l arrondi avec la sortie progressive de 100 % d AF Si le type de planeur et les conditions le permettent et sans aller au blocage de la roue ROULEMENT Piloter le roulement jusqu à l arrêt complet En regardant loin devant : détection des écarts d axe, d inclinaison, d assiette Maintien de l axe avec les palonniers ; AF 100 % Maintien de = 0 avec le manche latéralement Application d un freinage modéré Manche progressivement vers l AR Actions indépendantes sur les commandes Efficacité allant en diminuant action augmentant en amplitude Demander le roulement jusqu à l arrêt complet Arrondis avec 100 % d AF Arrondis avec plan fort et plan faible Arrondis par vent fort avec VOA majorée Arrondis et roulement par vent de travers PRISE DE TERRAIN EN «L» Suivre une trajectoire standardisée (et l adapter aux conditions) afin d être placé correctement en dernier virage ; axe-hauteur-pia-longueur de finale Par une évolution à proximité du terrain et en remontant la PTL : Déterminer les éléments essentiels de l approche : - La direction du vent ==> la piste et l axe - La force du vent ==> VOA ==> longueur sol de finale (30 à 40 s = 700 à 1000 m ± 100 à 200 m /Δ de 10 kt en fonction de la force du vent et de la VOA sans vent) Déterminer les points de construction de la PTL - Le point d arrêt Le point d aboutissement recherché - La zone de dernier virage ou «point clé» - L étape de base La branche «vent arrière» La zone de perte d altitude Pendant la réalisation de la PTL - Attention aux autres trafics, en vol ou sur la piste - Hauteur (à vue) du début, écartement correct (angle sous lequel on voit l axe) en vent AR - Trajectoire sensiblement parallèle à la piste (légère convergence) - Visualisation de la ZDV point clé, pendant la vent AR (outils : angle, durée, report de distance) - Début de l avant-dernier virage et visu du plan en étape de base Cette séquence détection peut être vue progressivement lors des prises de terrain préalables En zone de perte d altitude : Anti-collision ; espacement par rapport aux autres trafics Observation du vent Préparation machine : calcul et adoption VOA ; compensation ; train ; ballasts Construction de la PTL Vers la vent arrière Interception de l axe de vent AR et ajustement de la hauteur En vent arrière Check-list (TVB) ; annonce radio et écoute du trafic ; Anti-collision Contrôle du plan par rapport à la piste (vario -1 et visualisation latérale) Corrections éventuelles : convergence ou AF ; VI = VOA Visualisation de la zone de dernier virage Virage en étape de base pour rejoindre la ZDV En étape de base Anti-collision sur l axe de la longue finale Préaffichage des éléments de la pente moyenne Contrôle extérieur de la position des AF, du vario ( -2,5 m/s) et du plan / Pt Abt recherché Anticipation pour interception de l axe d atterrissage Corrections éventuelles Sur le site connu : PTL standard PTL sur circuit opposé PTL sur autres QFU PTL à basse hauteur et PTU PTL avec différents vents PTL sans contrôle instrumental Sur terrain extérieur : PTL pour favoriser adaptation et jugement Préparation à l atterrissage en campagne 34 35

20 VOL LENT DéCROCHAGE S ASSURER AU PRéALABLE DE DISPOSER D UNE HAUTEUR SUFFISANTE ET ASSURER L ANTI-COLLISION VOL LENT Reconnaître les signes caractéristiques des grands angles d incidence et revenir aux petits angles afin d éviter le décrochage 1. Assiette anormalement cabrée 2. Vi < Vi de Taux de chute mini 3. Bruit affaibli ou différent 4. Commandes molles et inefficaces 5. Augmentation des effets secondaires 6. Vibrations cellules et commandes Retour aux petits angles d incidence par action franche du manche vers l avant puis retour à assiette de Réf. quand la Vi le permet Demander à l élève de se placer aux grands angles et d énumérer les différents symptômes Demander le retour aux petits angles d incidence DÉCROCHAGE Déceler le décrochage ; en sortir s il se produit Sécurité anti-collision et marge de hauteur En ligne droite En virage Soit abattée Soit enfoncement (manche butée AR et vario très négatif) Soit perte de contrôle en roulis Noter les phases de vol à risque Manche AV et accélération Contrôle de l inclinaison (retour = 0) Retour à l assiette de référence Contrôle de la symétrie Décrochages en ligne droite Manche AV et accélération Contrôle de l inclinaison (maintien ou annulation ) Retour à l assiette de référence Contrôle de la symétrie Décrochages en virage avec retour à = 0 ou maintien de l inclinaison du virage. Noter la Vi de décrochage différente en virage Il ne s agit pas de faire de la balistique Mais, si le planeur s enfonce naturellement, montrer également un décrochage avec abattée Recherches de Vs et calcul de la VOA VIRAGE à GRANDE INCLINAISON VIRAGE ENGAGé Effectuer des virages à grande inclinaison (évitement, ascendances étroites) sans risquer le départ en virage engagé ou en autorotation VIRAGE À GRANDE INCLINAISON Faire noter les phases de vol le rendant nécessaire Inclinaison importante (45 à 60 ) Assiette légèrement piquée Vi plus forte Taux de virage important Fort facteur de charge (n = 1,5 à 2) Faire remarquer l effort soutenu à la profondeur (l élève prend les commandes) Sécurité anti-abordage et marge de hauteur Mise en virage en conjuguant et simultanément Prendre une vitesse 1,5 de Vs pour = 60 Au delà de = 30 stabiliser l assiette par une action soutenue manche AR (augmentation de Ra = facteur de charge) Contrôle rigoureux : assiette, inclinaison, Vi et symétrie Sortie de virage et retour à l assiette de référence En cas de difficultés de contrôle (assiette, vitesse, inclinaison), diminuer l inclinaison! Virages de 45 à 60 d inclinaison plus ou moins prolongés Virages enchaînés dans les deux sens Mises en virage rapide (type évitement) Les variations de facteurs de charge et leur intensité peuvent rendre l élève malade 36 37

50 questions relatives au pilotage

50 questions relatives au pilotage 50 questions relatives au pilotage Question 1 : Lors d'une montée à pente maximale: a- vous prenez le plus d'altitude possible sur une distance donnée b- vous avez une bonne visibilité vers l'avant et

Plus en détail

COURS DE DIFFERENCE A LA VARIANTE TW

COURS DE DIFFERENCE A LA VARIANTE TW COURS DE DIFFERENCE A LA VARIANTE TW! AVIONS EQUIPES D UN TRAIN CLASSIQUE Etienne GUIGNARD 1 I Train classique et train tricycle Centre de gravité Centre de gravité Force centrifuge Force centrifuge embardée

Plus en détail

Vu le décret n 2-61-161 du 7 safar 1382 (10 juillet 1962) portant réglementation de l' aéronautique civile, tel qu' il a été modifié et complété ;

Vu le décret n 2-61-161 du 7 safar 1382 (10 juillet 1962) portant réglementation de l' aéronautique civile, tel qu' il a été modifié et complété ; Bulletin officiel n 4992 du 20 moharrem 1423 (4 avril 2002) Arrêté du ministre du transport et de la marine marchande n 119-02 du 11 kaada 1422 (25 janvier 2002) fixant les programmes et le régime des

Plus en détail

Nota : l évaluation pratique peut être effectuée dans le cadre d'un stage préparatoire.

Nota : l évaluation pratique peut être effectuée dans le cadre d'un stage préparatoire. 2. ÉVALUATION PRATIQUE D ENTREE EN STAGE : 2.1. Généralités : L'évaluation pratique a pour but de vérifier que le candidat possède les compétences en pilotage et en vol à voile, une aisance et une disponibilité

Plus en détail

Le décrochage. revenir aux incidences de vol

Le décrochage. revenir aux incidences de vol Le décrochage Direction générale de l Aviation civile Direction de la sécurité de l Aviation civile 50, rue Henry Farman 75720 Paris cedex 15 téléphone : 01 58 09 43 21 Directeur de la publication Florence

Plus en détail

Brevet et licence de pilote de planeur

Brevet et licence de pilote de planeur REPERE : 8.1. EDITION : 20102009 NP : 10-12809_082.VS DATE : 10/02/2010300130.09.2009 8.1. BREVET ET LICENCE DE PILOTE Nota préliminaire : Insérer la présente note après l onglet 8. Annule et remplace

Plus en détail

Cher(e) Président(e) bonjour, Il a été élaboré par l équipe pédagogique du CNVV et validé par la commission formation et sécurité de la fédération.

Cher(e) Président(e) bonjour, Il a été élaboré par l équipe pédagogique du CNVV et validé par la commission formation et sécurité de la fédération. Cher(e) Président(e) bonjour, Voici le document «Vol de pente». Il a été élaboré par l équipe pédagogique du CNVV et validé par la commission formation et sécurité de la fédération. «Vol de pente» est

Plus en détail

Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I

Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I Le but de cette phase est l intégration de l élève dans le milieu aéronautique et lui permettre d'acquérir les connaissances nécessaires à son premier vol.

Plus en détail

STAGE PILOTAGE ET ASCENDANCE

STAGE PILOTAGE ET ASCENDANCE STAGE PILOTAGE ET ASCENDANCE L idée de créer de ce stage est venu d un constat : bon nombre de pilote ne sentent pas suffisamment en confiance sous leur voile pour partir en cross ou voler dans des conditions

Plus en détail

FORMATION PARAPENTE. Fascicule théorie. Stage Initiation

FORMATION PARAPENTE. Fascicule théorie. Stage Initiation Ecole Professionnelle de Parapente FORMATION PARAPENTE Bienvenue au stage d initiation parapente avec l école Parapente Planète. Vous retrouverez dans ce fascicule toutes les notions techniques et théoriques

Plus en détail

Aérodrome de Mantes-Chérence Règlement particulier de circulation au sol et consignes générales de décollage des planeurs en remorqués et au treuil

Aérodrome de Mantes-Chérence Règlement particulier de circulation au sol et consignes générales de décollage des planeurs en remorqués et au treuil Aérodrome de Mantes-Chérence Règlement particulier de circulation au sol et consignes générales de décollage des planeurs en remorqués et au treuil 21 septembre 2009 1/15 Version 2.0 du 21 septembre 2009

Plus en détail

Programme individuel de formation. Formation Télé-pilote de drone

Programme individuel de formation. Formation Télé-pilote de drone Programme individuel de formation Formation Télé-pilote de drone Pilotage de Drone Civil De Type Multi-rotor Et au métier de la prise de vue aérienne. Programme de formation 2015 Durée : Formation théorique

Plus en détail

Examen pratique pour la licence de pilote privé avec droits restreints (avion)

Examen pratique pour la licence de pilote privé avec droits restreints (avion) Bundesamt für Zivilluftfahrt (BAZL) Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) Ufficio federale dell'aviazione civile (UFAC) Federal Office for Civil Aviation (FOCA) Flight Training and Licenses Maulbeerstrasse

Plus en détail

Dossier de Formation INSTRUCTEUR ULM(IULM) CLASSE : multiaxe

Dossier de Formation INSTRUCTEUR ULM(IULM) CLASSE : multiaxe Dossier de Formation INSTRUCTEUR ULM(IULM) CLASSE : multiaxe Gérald THEVENON GEMILIS AERO Page 1 TARIF FORMATION STANDARD: Le cout de la formation IULM est établi selon les bases suivantes : Phase 1 :

Plus en détail

L arraché : Kinogramme, paramètres cinématiques et techniques

L arraché : Kinogramme, paramètres cinématiques et techniques Connaissances et Performance Département des Sciences du Sport Laboratoire de Biomécanique et Physiologie L arraché : Kinogramme, paramètres cinématiques et techniques Jacques QUIEVRE Yann MORISSEAU 2007

Plus en détail

FLASH Sécurité des vols

FLASH Sécurité des vols FLASH Sécurité des vols n 5 SGS Conduite du vol en cas de panne ou perte de contrôle en vol : conscience de la situation et prise de décision. Un équipage a eu à traiter dernièrement une panne en vol délicate

Plus en détail

Pilotage en parapente. Essais de formalisation

Pilotage en parapente. Essais de formalisation Pilotage en parapente Essais de formalisation L enseignement du parapente a une certaine tendance à mettre la charrue avant les bœufs : En effet la mode et l image de l activité ont pour effet de pousser

Plus en détail

LES REGLES DE L AIR. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LES REGLES DE L AIR. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LES REGLES DE L AIR A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. REGLES A APPLIQUER : En vol comme sur l aire de mouvement

Plus en détail

CHECK-LIST F150 M F-GAQC. Aéroclub Saint Dizier - Robinson VISITE EXTERIEURE VISITE PRE-VOL EXTERIEURE. Dans le hangar

CHECK-LIST F150 M F-GAQC. Aéroclub Saint Dizier - Robinson VISITE EXTERIEURE VISITE PRE-VOL EXTERIEURE. Dans le hangar Dans le hangar VISITE EXTERIEURE CHECK-LIST F150 M F-GAQC 2 purges essence... Niveau huile... Verrière, fenêtres... Sur le parking Essence... Barre de manœuvre... Effectuées Entre FULL et 2 cm en dessous

Plus en détail

Table des matières 8 - LE DIRECTEUR TECHNIQUE D ECOLE (DTE) :

Table des matières 8 - LE DIRECTEUR TECHNIQUE D ECOLE (DTE) : 1 8 - LE DIRECTEUR TECHNIQUE D ECOLE (DTE) : Définition : Le Directeur Technique d' École (Vol de pente ou Vol ascensionnel), a autorité sur l ensemble des cadres techniques de l'école agréée. Il a la

Plus en détail

CESSNA 150 J F.GMUP 1) P REVOL INTERIEUR

CESSNA 150 J F.GMUP 1) P REVOL INTERIEUR CESSNA 150 J F.GMUP 1) PREVOL INTERIEUR : - Documentation avion A BORD V - Blocage volant ENLEVE - Contact magnétos OFF ENLEVE - VHF VOR Eclairage OFF - Contact batterie ON - Jaugeurs carburant V - Volets

Plus en détail

Dave Anderson Ingénierie des opérations aériennes Boeing Commercial Airplanes Septembre 2006

Dave Anderson Ingénierie des opérations aériennes Boeing Commercial Airplanes Septembre 2006 Économies de carburant Procédures opérationnelles dans un souci de meilleur rendement environnemental Dave Anderson Ingénierie des opérations aériennes Boeing Commercial Airplanes Septembre 2006 Qu est-ce

Plus en détail

MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) LIVRET DE PROGRESSION

MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) LIVRET DE PROGRESSION MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) LIVRET DE GRESSION Version 1.0 du 20 Août 2013 Le bon fonctionnement du binôme élève-instructeur est primordial lors de la formation d'un pilote.

Plus en détail

Calcul mental à l'usage du pilote d avion en VFR

Calcul mental à l'usage du pilote d avion en VFR Calcul mental à l'usage du pilote d avion en VFR 1. Conversions d unités 2. Opérations élémentaires 3. Corrections instrumentales et des performances 4. Calculs relatifs à la trajectoire dans le plan vertical

Plus en détail

MANUEL DE REMORQUAGE DE PLANEURS PAR DES ULMS

MANUEL DE REMORQUAGE DE PLANEURS PAR DES ULMS CICVVA planeurs Colmar Aéroport Colmar Houssen 46 route de Strasbourg 68000 Colmar MANUEL DE REMORQUAGE DE PLANEURS PAR DES ULMS Autorisation selon article 12-1 de l arrêté ULM du 23 septembre 1998 modifié

Plus en détail

FORMATION PPL(A) LIVRET DE PROGRESSION PPL(A) FORMATION THEORIQUE & PRATIQUE. Ce livret de progression :

FORMATION PPL(A) LIVRET DE PROGRESSION PPL(A) FORMATION THEORIQUE & PRATIQUE. Ce livret de progression : LIVRET STAGIAIRE PPL(A) TITRE 1 FORMATION PPL(A) LIVRET DE PROGRESSION PPL(A) FORMATION THEORIQUE & PRATIQUE Ce livret de progression : respecte le programme de formation, conforme aux règlements européens,

Plus en détail

Préparation du vol. Documents de navigation Journal de Nav Cartes 1/500 000, 1/1 000 000, VAC Sup AIP Plan de vol Guide VFR

Préparation du vol. Documents de navigation Journal de Nav Cartes 1/500 000, 1/1 000 000, VAC Sup AIP Plan de vol Guide VFR Actions et Checklist CESSNA F172N F-GYFP Préparation du vol Documents de navigation Journal de Nav Cartes 1/500 000, 1/1 000 000, VAC Sup AIP Plan de vol Guide VFR Météo Carte TEMSI Carte des Vents METAR

Plus en détail

LE TOUR DE PISTE. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LE TOUR DE PISTE. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LE TOUR DE PISTE A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. DEFINITION: Le tour de piste ou appelé également circuit

Plus en détail

1/8 DR 400-120 CHECK.LIST DR 400

1/8 DR 400-120 CHECK.LIST DR 400 1/8 CHECK.LIST DR 400 VISITE PRE-VOL EXTERIEURE Effectuer un rapide tour de l avion Batterie------------------------------------------ON Essence-------------------------------------Vérifiée Pompe Carburant------------------------------ON

Plus en détail

Check-list F 150 L Vitesses en Noeuds F-BOGE AERO CLUB DE L'ACQ

Check-list F 150 L Vitesses en Noeuds F-BOGE AERO CLUB DE L'ACQ Check-list F 150 L Vitesses en Noeuds F-BOGE AERO CLUB DE L'ACQ Les actions encadrées en bleu et/ou écrites sur fond bleu en caractère normal doivent être exécutées de mémoire (utiliser le cas échéant

Plus en détail

Hala Boudjemaa. Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité. Publibook

Hala Boudjemaa. Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité. Publibook Hala Boudjemaa Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http ://www.publibook.com

Plus en détail

Exemple d un cycle de séance pour les scolaires

Exemple d un cycle de séance pour les scolaires Exemple d un cycle de séance pour les scolaires Séance n 1 Rassemblement et présentation du VTT Vérification du matériel : Attaches de roues pour en vérifier le maintien La pression des pneus en appuyant

Plus en détail

ANNEXE REGLEMENT TECHNIQUE RELATIF A LA FORMATION THEORIQUE ET PRATIQUE DES MEMBRES D EQUIPAGE DE CONDUITE

ANNEXE REGLEMENT TECHNIQUE RELATIF A LA FORMATION THEORIQUE ET PRATIQUE DES MEMBRES D EQUIPAGE DE CONDUITE ANNEXE REGLEMENT TECHNIQUE RELATIF A LA FORMATION THEORIQUE ET PRATIQUE DES MEMBRES D EQUIPAGE DE CONDUITE 1 ANNEXE REGLEMENT TECHNIQUE RELATIF A LA FORMATION THEORIQUE ET PRATIQUE DES MEMBRES D EQUIPAGE

Plus en détail

MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A)

MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) MANUEL DE FORMATION Licence de Pilote Privé Avion PPL(A) Manuel de formation pratique PPL(A) PREAMBULE Ce Manuel de Formation Pratique est un outil de référence destiné aux instructeurs et aux élèves pilotes.

Plus en détail

Incident survenu le 2 mai 2009 sur l aérodrome de Manihi (Polynésie française) à l ATR 72-212 immatriculé F-OIQR exploité par Air Tahiti

Incident survenu le 2 mai 2009 sur l aérodrome de Manihi (Polynésie française) à l ATR 72-212 immatriculé F-OIQR exploité par Air Tahiti Rapport Incident survenu le 2 mai 2009 sur l aérodrome de Manihi (Polynésie française) à l ATR 72-212 immatriculé F-OIQR exploité par Air Tahiti Bureau d Enquêtes et d Analyses pour la sécurité de l aviation

Plus en détail

LES REGLES DE L AIRL

LES REGLES DE L AIRL LES REGLES DE L AIRL LES RÈGLES DE L AIR Responsabilités du commandant de bord Règles de survol des obstacles Règles de prévention des abordages UTILISATION DES ULM Documents obligatoires Survol de l eau

Plus en détail

Annexe paramoteur au manuel de la Golden3

Annexe paramoteur au manuel de la Golden3 GRADIENT, www.gradient.cx, tel/fax: +420 257 216 319, e-mail: gradient@gradient.cx Annexe paramoteur au manuel de la Golden3 Introduction: Après une saison entière de paramoteur avec la Golden3 en toutes

Plus en détail

ACL C/L QM 1.0 AERO-CLUB du LIMOUSIN CESSNA F - 150 M. 100 ch., VFR de nuit, Xponder A. Ce document appartient à l Aéro-Club du Limousin

ACL C/L QM 1.0 AERO-CLUB du LIMOUSIN CESSNA F - 150 M. 100 ch., VFR de nuit, Xponder A. Ce document appartient à l Aéro-Club du Limousin AERO-CLUB du LIMOUSIN CESSNA F - 150 M 100 ch., VFR de nuit, Xponder A Ce document appartient à l Aéro-Club du Limousin Les procédures (parties encadrées) doivent être effectuées de mémoire VISITE PREVOL

Plus en détail

Rapport. sur l incident survenu le 18 mars 2007 en croisière entre Lyon et Montpellier à l ATR 42-300 immatriculé F-GVZY exploité par Airlinair

Rapport. sur l incident survenu le 18 mars 2007 en croisière entre Lyon et Montpellier à l ATR 42-300 immatriculé F-GVZY exploité par Airlinair N ISBN : 978-2-11-098012-0 Rapport sur l incident survenu le 18 mars 2007 en croisière entre Lyon et Montpellier à l ATR 42-300 immatriculé F-GVZY exploité par Airlinair Bureau d Enquêtes et d Analyses

Plus en détail

COMMENTAIRES SUR LA FICHE DE CONTROLE DE FORMATION CAT. SPEEDFLYING. (version janvier 2009 - dk)

COMMENTAIRES SUR LA FICHE DE CONTROLE DE FORMATION CAT. SPEEDFLYING. (version janvier 2009 - dk) COMMENTAIRES SUR LA FICHE DE CONTROLE DE FORMATION CAT. SPEEDFLYING (version janvier 2009 - dk) Niveau I... 2 Règles de comportement en speedflying... 2 Préparation du matériel... 2 Explication des différences

Plus en détail

Note : Document mis à la disposition d HELIMAT ( www.helimat.com ) par la DGAC. Nous remercions la DGAC de son accord.

Note : Document mis à la disposition d HELIMAT ( www.helimat.com ) par la DGAC. Nous remercions la DGAC de son accord. Compte rendu de réunion du 14 Mars 2002 relative aux phénomènes de Vortex (enfoncement avec puissance) sur hélicoptère. Cette réunion qui s est tenue à la DGAC fait suite au séminaire de travail initié

Plus en détail

Formation Anglais Aéronautique

Formation Anglais Aéronautique Formation Anglais Aéronautique Vocabulaire général Avions et Drones, procédures de communication aéronautique et autres notions aéronautiques - Objectifs du stage : - Dans le prolongement du stage d anglais

Plus en détail

Le ski à l'école. Réalisé par les CPC E.P.S. de Moselle. Février 2008

Le ski à l'école. Réalisé par les CPC E.P.S. de Moselle. Février 2008 Le ski à l'école Réalisé par les CPC E.P.S. de Moselle 1 «Les Activités Physiques de Pleine Nature, par leur possibilité de réinvestissement, constituent un terrain privilégié pour la mise en œuvre de

Plus en détail

Manuel de Formation Pratique au LAPL(A) Document cadre de la formation. Commission Formation - FFA

Manuel de Formation Pratique au LAPL(A) Document cadre de la formation. Commission Formation - FFA Manuel de Formation Pratique au LAPL(A) Document cadre de la formation Commission Formation - FFA Edition 1 - Décembre 2013 PREAMBULE Ce Manuel de Formation Pratique est un outil de référence destiné aux

Plus en détail

AVENTURE PARAMOTEUR. PROGRAMME de FORMATION

AVENTURE PARAMOTEUR. PROGRAMME de FORMATION PROGRAMME de FORMATION PILOTE ULM PARAMOTEUR 1 Programme de formation Pilote ULM Paramoteur Ce programme est donnä Å titre indicatif. L ordre chronologique, la duräe et le contenu räel des leéons sont

Plus en détail

ESSAIS COMPLEMENTAIRES du REMORQUEUR ULM DYNAMIC WT 9

ESSAIS COMPLEMENTAIRES du REMORQUEUR ULM DYNAMIC WT 9 ESSAIS COMPLEMENTAIRES du REMORQUEUR ULM DYNAMIC WT 9 EQUIPE DE L HELICE «DURANDAL 100» RESULTATS DES ESSAIS Fédération Française de Vol à Voile Daniel SERRESPEAL 1 OBJET DU PRESENT RAPPORT: Le CENTRE

Plus en détail

Règlement intérieur AC NOSTRADAMUS

Règlement intérieur AC NOSTRADAMUS Règlement intérieur AC NOSTRADAMUS Article 1 : Le présent règlement intérieur est applicable à tous les membres, il est communiqué à chaque membre. Article 2 : L autorisation pour les pilotes d utiliser

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A04Q0041 DIFFICULTÉ DE CONTRÔLE

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A04Q0041 DIFFICULTÉ DE CONTRÔLE Bureau de la sécurité des transports du Canada Transportation Safety Board of Canada RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A04Q0041 DIFFICULTÉ DE CONTRÔLE DU DHC-8-300 C-GABP EXPLOITÉ PAR AIR CANADA JAZZ À L

Plus en détail

SIEGE D EVACUATION. Manuel d'utilisation

SIEGE D EVACUATION. Manuel d'utilisation SIEGE D EVACUATION Manuel d'utilisation REHA-TRANS Siège d évacuation Evacuation d'urgence Armoire de rangement Introduction Vous avez choisi d acheter un SIEGE D EVACUATION D'URGENCE. Veuillez lire attentivement

Plus en détail

FFTir ASSEMBLEE GENERALE 2014. Charenton 26/01/2014

FFTir ASSEMBLEE GENERALE 2014. Charenton 26/01/2014 FFTir ASSEMBLEE GENERALE 2014 Charenton 26/01/2014 Direction Technique Nationale Direction Technique Nationale Direction Technique Nationale Direction Technique Nationale Formation Formation Indicateurs

Plus en détail

ESSAIS du REMORQUEUR ULM

ESSAIS du REMORQUEUR ULM ESSAIS du REMORQUEUR ULM F K 9 RESULTATS DES ESSAIS EN VOL Fédération Française de Vol à Voile / Centre National de Vol à Voile 04600 Saint Auban Daniel SERRES PEAL 1- OBJET DU RAPPORT- HISTORIQUE: La

Plus en détail

Présentation : Démarche :

Présentation : Démarche : DEFI TECHNO 2009 Présentation : Dans le cadre du défi techno proposé par le groupe départemental Sciences, nous avons réalisé quelques véhicules qui pouvaient se déplacer en autonomie sur au moins 3 mètres.

Plus en détail

Mise à jour du 06/06/2012 au

Mise à jour du 06/06/2012 au CONSTRUCTEUR : DISTRIBUTEUR : AEROSPOOL PRIEVIDZA FINESSE MAX Sàrl Aérodrome de Prievidza 46, Rue du général de Gaulle 971 03 PRIEVIDZA 67205 OBERHAUSBERGEN République Slovaque FRANCE Tél./Fax. : +421

Plus en détail

DOSSIER TACTIQUE MARC BOUET LE DEPART

DOSSIER TACTIQUE MARC BOUET LE DEPART DOSSIER TACTIQUE MARC BOUET LE DEPART Chacun sait que le départ est une phase essentielle de la régate. Un bon départ et souvent tout est facile ensuite, un mauvais départ et il faut ramer jusqu à l arrivée

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 1 CADRE 47/2

FICHE TECHNIQUE N 1 CADRE 47/2 FICHE TECHNIQUE N 1 CADRE 47/2 Cadre 47/2 : enchaînements dans le carré central La direction technique de la fédération vous propose une série de fiches dédiées au cadre 47/2. Les situations de jeu proposées

Plus en détail

Photo. Paramoteur Paris Ouest Ecole ADVENTURE A.P.P.W & L.A. saison 2014. Personne à contacter: Tel : date de naissance : et lieu de naissance :

Photo. Paramoteur Paris Ouest Ecole ADVENTURE A.P.P.W & L.A. saison 2014. Personne à contacter: Tel : date de naissance : et lieu de naissance : Photo Dossier d inscription & Livret de Progression Paramoteur Paris Ouest Ecole ADVENTURE A.P.P.W & L.A saison 2014 Nom: Prénom: Adresse: Tél : Mail: Personne à contacter: Tel : date de naissance : et

Plus en détail

Le VÉLO Á L ÉCOLE. Conseils et documentation à l usage des enseignantes et enseignants. Équipe E.P.S 34. Inspection académique de l HERAULT

Le VÉLO Á L ÉCOLE. Conseils et documentation à l usage des enseignantes et enseignants. Équipe E.P.S 34. Inspection académique de l HERAULT Le VÉLO Á L ÉCOLE Conseils et documentation à l usage des enseignantes et enseignants Équipe E.P.S 34 Inspection académique de l HERAULT Annexe 1 Procédures obligatoires BICYCLETTE SUR ROUTE ET SUR CHEMINS

Plus en détail

IR CA 010 1 er Devoir v.1

IR CA 010 1 er Devoir v.1 Chapitre à étudier : Annexes OACI : chapitre 01 (Annexe 1 : licences du personnel) Circulation aérienne : partie 2 (Annexe 2 : Règles de l air) * * * QUESTION 1 Le passage d'un régime de vol aux instruments

Plus en détail

Manuel de Formation Pratique au PPL(A) Document cadre de la formation. Commission Formation - FFA

Manuel de Formation Pratique au PPL(A) Document cadre de la formation. Commission Formation - FFA Manuel de Formation Pratique au PPL(A) Document cadre de la formation Commission Formation - FFA Edition 3 - Décembre 2013 PREAMBULE Ce Manuel de Formation Pratique PPL(A) est un outil de référence destiné

Plus en détail

Livret de formation et d évaluation

Livret de formation et d évaluation MONITORAT FÉDÉRAL Livret de formation et d évaluation Photo NOM : Prénom : _ Option(s): Largage d élèves en ouverture automatique. Suivi d élèves en vidéo chute. École de Parachutisme : NOM : Cachet de

Plus en détail

APPROCHES STABILISÉES GUIDE DES BONNES PRATIQUES POUR LES PILOTES ET LES CONTRÔLEURS

APPROCHES STABILISÉES GUIDE DES BONNES PRATIQUES POUR LES PILOTES ET LES CONTRÔLEURS Les symposiums AUTORITÉ DE SURVEILLANCE AUTORITÉ DE SURVEILLANCE Direction générale de l'aviation Civile 50, rue Henry Farman 75720 PARIS Téléphone : +33 (0)1 58 09 43 21 Bureau d'enquêtes et d'analyses

Plus en détail

RAPPORT INCIDENT GRAVE

RAPPORT INCIDENT GRAVE www.bea.aero RAPPORT INCIDENT GRAVE Perte momentanée du contrôle de la trajectoire lors d une remise de gaz (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en temps universel

Plus en détail

Avion Cirrus SR22 immatriculé F-HTAV Date et heure 11 mai 2013 vers 16 h 20 (1) Exploitant. Aviation générale Personnes à bord

Avion Cirrus SR22 immatriculé F-HTAV Date et heure 11 mai 2013 vers 16 h 20 (1) Exploitant. Aviation générale Personnes à bord www.bea.aero RAPPORT ACCIDENT Rebond lors d un atterrissage par vent fort, remise de gaz et collision avec le sol (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en heure

Plus en détail

ENAC Edition 1 Amendement N 07 01 JUIN 2014. GUIDE DE L INSTRUCTEUR VFR Edition du 01 juin 2014

ENAC Edition 1 Amendement N 07 01 JUIN 2014. GUIDE DE L INSTRUCTEUR VFR Edition du 01 juin 2014 ENAC Edition 1 Amendement N 07 01 JUIN 2014 GUIDE DE L INSTRUCTEUR VFR Edition du 01 juin 2014 ENAC Edition 1 Amendement N 7 01 JUIN 2014 PAGE LAISSÉE INTENTIONNELLEMENT BLANCHE ENAC Edition 1 Amendement

Plus en détail

Programme pré-chien guide Entraînement en orientation mobilité Par Hélène Guérette Spécialiste en orientation mobilité

Programme pré-chien guide Entraînement en orientation mobilité Par Hélène Guérette Spécialiste en orientation mobilité Programme pré-chien guide Entraînement en orientation mobilité Par Hélène Guérette Spécialiste en orientation mobilité Ce programme a été développé conjointement avec l Institut Nazareth et Louis Braille

Plus en détail

Operations: Entrainement théorique pour la délivrance de qualification de type ou de classe durant la formation (si applicable) Signature RP:

Operations: Entrainement théorique pour la délivrance de qualification de type ou de classe durant la formation (si applicable) Signature RP: Candidat Nom*: Prénom(s)*: Date naissance: Type de licence: Numéro de licence: Pays de la licence: QT / QC : Type d avion: IR STI() ptitude et contrôle de compétences Délivrance Prorogation Renouvellement

Plus en détail

Formation Pilote Privé Hélicoptère PPL(H) Private Pilote Licence Helicopter

Formation Pilote Privé Hélicoptère PPL(H) Private Pilote Licence Helicopter Formation Pilote Privé Hélicoptère PPL(H) Private Pilote Licence Helicopter Age minimum : pour effectuer le 1 er vol solo : 16 ans révolus, pour obtenir le brevet 17 ans révolus. Aptitude médicale : délivrée

Plus en détail

Figure 22-4 Manœuvres à basse altitude; Arbres

Figure 22-4 Manœuvres à basse altitude; Arbres Figure 22-4 Manœuvres à basse altitude; Arbres 4) Terrain surélevé: Un sol en pente ou un plateau peuvent vous détourner de votre route. Lorsque vous approchez d un plateau, essayez de l aborder à un angle

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A06O0180 COLLISION AVEC UN PLAN D EAU

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A06O0180 COLLISION AVEC UN PLAN D EAU RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A06O0180 COLLISION AVEC UN PLAN D EAU DU CESSNA 172M C-FKWP AU LAC WILCOX, À RICHMOND HILL (ONTARIO) LE 16 JUILLET 2006 Le Bureau de la sécurité des transports du Canada

Plus en détail

La technique pour rouler en groupe

La technique pour rouler en groupe La technique pour rouler en groupe La régularité : règle maîtresse La conduite du vélo Les relais La tête du peloton Formation de deux lignes parallèles Formation en éventail Il n est pas toujours nécessaire,

Plus en détail

PRESENTATION LA SPIRULINE. Le sac de portage. Les élévateurs. Les trims* (cf schema)

PRESENTATION LA SPIRULINE. Le sac de portage. Les élévateurs. Les trims* (cf schema) importantes, ce qui offre une grande précision dans le pilotage. Le pilote s adapte rapidement aux vitesses de vols supérieures et cela devient vite un réel plaisir de pilotage. La Spiruline s adresse

Plus en détail

1- Durant votre vol, vous entrez dans un thermique. Décrivez, par un schéma simple, l incidence sur votre voile.

1- Durant votre vol, vous entrez dans un thermique. Décrivez, par un schéma simple, l incidence sur votre voile. QUESTIONS OUVERTES POUR LE BREVET DE PILOTE CONFIRME, SUR LES THEMES «Mécanique de vol/aérodynamique», «réglementation/espace aérien», «météo/aérologie», «pilotage». Les questions liées au brevet de pilote

Plus en détail

Mon planning Vacances Judo. Juniors/Seniors. La saison a été longue, très difficile pour certains, mais heureusement, les vacances arrivent.

Mon planning Vacances Judo. Juniors/Seniors. La saison a été longue, très difficile pour certains, mais heureusement, les vacances arrivent. Mon planning Vacances Judo Juniors/Seniors La saison a été longue, très difficile pour certains, mais heureusement, les vacances arrivent. Alors, pendant les grandes vacances, l objectif principal est

Plus en détail

Rapport. Accident survenu le 30 mai 2008 sur l aérodrome de Toulouse-Lasbordes (31) à l ULM FK9 identifié 31-GJ. 31-j080530

Rapport. Accident survenu le 30 mai 2008 sur l aérodrome de Toulouse-Lasbordes (31) à l ULM FK9 identifié 31-GJ. 31-j080530 31-j080530 Rapport Accident survenu le 30 mai 2008 sur l aérodrome de Toulouse-Lasbordes (31) à l ULM FK9 identifié 31-GJ Bureau d Enquêtes et d Analyses pour la sécurité de l aviation civile M I N I S

Plus en détail

ciel vu du Kit des outils et supports club Présentation & tarifs R e n c o n t r e s F e d e r a l e s d u D e v e l o p p e m e n t

ciel vu du Kit des outils et supports club Présentation & tarifs R e n c o n t r e s F e d e r a l e s d u D e v e l o p p e m e n t R e n c o n t r e s F e d e r a l e s d u D e v e l o p p e m e n t Kit des outils et supports club Présentation & tarifs Commission de développement - Novembre / Décembre 2009 F.F.V.V. vu du Visuel non

Plus en détail

PRÉSENTATION DU GUIDE DE L INSTRUCTEUR VFR

PRÉSENTATION DU GUIDE DE L INSTRUCTEUR VFR 00 PRESENTATION DU 03-00 - P1 PRÉSENTATION DU GUIDE DE L INSTRUCTEUR VFR 00 PRESENTATION DU 03-00 - P2 LISTE DES LEÇONS 1 Mise en oeuvre, roulage et vol d accoutumance. 2 Assiette - inclinaison - ligne

Plus en détail

Document réalisé par :

Document réalisé par : Ce document permet de situer le niveau des élèves en fin de module d apprentissage. Il peut être aussi utilisé pendant les séances d apprentissage pour aider à mesurer les acquisitions. Il donne des indications

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION. Chaise élévatrice modèle HW 10

NOTICE D UTILISATION. Chaise élévatrice modèle HW 10 NOTICE D UTILISATION Chaise élévatrice modèle HW 10 Sommaire 1. Introduction 1.1 Description générale 1.2 Données techniques 1.3 Incidences sur l entourage 2. Mode d emploi 2.1 Instruments de mise en service

Plus en détail

C- Navigation. Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie

C- Navigation. Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie Carte C- Navigation Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie Sur une carte dont l'échelle est de 1/250.000, 4 centimètres représentent

Plus en détail

Montages possibles du module 3GX

Montages possibles du module 3GX Documentation créée par DRV67. Ceci est une aide à l utilisation d un module 3GX. Il peut contenir des erreurs et ne peut en aucun cas entrainer de responsabilité de ma part. Vérifiez toujours que vous

Plus en détail

PERFORMANCE DES AERONEFS

PERFORMANCE DES AERONEFS PERFORMANCE DES AERONEFS A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. VITESSES CARACTERISTIQUES DES AERONEFS EN APPROCHE

Plus en détail

PARTIE IV HELICOPTERES

PARTIE IV HELICOPTERES Procédures aux instruments - Recueil des critères de conception IV-1 16 mars 2012 PARTIE IV HELICOPTERES Procédures aux instruments - Recueil des critères de conception IV-2 16 mars 2012 Page laissée intentionnellement

Plus en détail

GUIDE D'INSTRUCTIONS DE PILOTAGE DE MODÈLES D'AVIONS TÉLÉGUIDÉS

GUIDE D'INSTRUCTIONS DE PILOTAGE DE MODÈLES D'AVIONS TÉLÉGUIDÉS www.amidair.qc.ca GUIDE D'INSTRUCTIONS DE PILOTAGE DE MODÈLES D'AVIONS TÉLÉGUIDÉS Ce livret appartient à: Édition du 27 avril 2006 Table des matières Introduction Règlements Utilisation du guide Niveau

Plus en détail

RÈGLEMENT D ORDRE INTÉRIEUR

RÈGLEMENT D ORDRE INTÉRIEUR CAP Vol à Voile Association Royale Mosane 1. 0rganisation générale: RÈGLEMENT D ORDRE INTÉRIEUR L organisation générale: organisation de piste, sécurité des vols, respect des règlements, formation des

Plus en détail

Check List F 172 N F-GHBN. 20/07/2012 Version 1 AC Brocard

Check List F 172 N F-GHBN. 20/07/2012 Version 1 AC Brocard Check List F 172 N F-GHBN Version 1 AC Brocard VISITE PRE VOL CABINE Purge réservoirs carburant EFFECTUEE Pare brise.propre Documents avion A Bord Commandes.Libres Compensateur Débattement complet Contacts...Arrêt

Plus en détail

Décision du Ministre du Transport et de l équipement N 050 du 24 Mai 2011 Fixant les méthodes et minimums de séparations des aéronefs aux procédures.

Décision du Ministre du Transport et de l équipement N 050 du 24 Mai 2011 Fixant les méthodes et minimums de séparations des aéronefs aux procédures. République Tunisienne ***** Ministère du Transport et de l Equipement Décision du Ministre du Transport et de l équipement N 050 du 24 Mai 2011 Fixant les méthodes et minimums de séparations des aéronefs

Plus en détail

I love balloon 26 rue de Verdun Bouray -sur-juine, le 02/05/2014 91850 Bouray-sur-Juine ' 09 50 29 49 75

I love balloon 26 rue de Verdun Bouray -sur-juine, le 02/05/2014 91850 Bouray-sur-Juine ' 09 50 29 49 75 I love balloon 26 rue de Verdun Bouray -sur-juine, le 02/05/2014 91850 Bouray-sur-Juine ' 09 50 29 49 75 "06 84 98 61 04 PROGRAMME DE FORMATION AB INITIO AU BREVET DE PILOTE DE BALLON LIBRE A AIR CHAUD

Plus en détail

TEM : Threat and Error Management

TEM : Threat and Error Management TEM : Threat and Error Management Sujet : Gestion de la Menace et de l'erreur Objectifs : - définitions de la Menace, de l'erreur, d'une Configuration indésirable de l'avion et des Contre-mesures - sensibilisation

Plus en détail

GAZETTE INFOS #12 AEROCLUB SAINT REMY LES ALPILLES

GAZETTE INFOS #12 AEROCLUB SAINT REMY LES ALPILLES MATERIEL ACHAT ULM REMORQUEUR WT9 DYNAMIC Ce pourrait bientôt être Noël avant l heure aux Alpilles. En effet, un ULM remorqueur WT9 Dynamic est sur le point de rejoindre notre terrain. Voici quelques informations

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE O2. Mise en oeuvre des nouveaux minima

GUIDE TECHNIQUE O2. Mise en oeuvre des nouveaux minima GUIDE TECHNIQUE O2 Edition N 1 Direction de la sécurité de l'aviation civile Direction navigabilité et opérations Mise en oeuvre des nouveaux minima Pôle spécialistes et technique Destinataire : I-OPS,

Plus en détail

Voler vite pour les grands cross et la compétition en parapente

Voler vite pour les grands cross et la compétition en parapente Voler vite pour les grands cross et la compétition en parapente Pourquoi voler vite? Voler vite est primordial pour la compétition mais aussi le cross : cela permet d optimiser le temps d ensoleillement

Plus en détail

Risque météo et sécurité du vol

Risque météo et sécurité du vol Risque météo et sécurité du vol 1 Risque météo et sécurité du vol Groupe de travail «Météo» : Florence BARBINI Jean-Michel BISCARAT Roger COATMEUR Vincent DUPEROUX David NOUVEL Michel RAMADIER 2 Sommaire

Plus en détail

Panel d exercices Base de loisirs de l Etang de la forêt

Panel d exercices Base de loisirs de l Etang de la forêt PANEL D EXERCICES > de l activité V.T.T. Le cycle VTT a pour objectif de : Sensibiliser les enfants aux consignes de sécurités. Celles-ci porteront sur la nécessité d utiliser un vélo en état de fonctionnement.

Plus en détail

Bases de la biomécanique. Intervenant 99.9.2099

Bases de la biomécanique. Intervenant 99.9.2099 Bases de la biomécanique Intervenant 99.9.2099 Qu est-ce que la biomécanique 1 Par biomécanique on entend la mécanique du corps humain en faisant du sport. 2 Qu est-ce que la biomécanique 2 Les mouvements

Plus en détail

Dossier simulateur mobile Delta AS ICARE

Dossier simulateur mobile Delta AS ICARE Dossier simulateur mobile Delta AS ICARE Version 2006 Page 1/16 1) Préambule Un simulateur mobile delta est un outil formidable pour faire découvrir en condition quasi réelle le principe de pilotage du

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A06P0095 PERTE DE MAÎTRISE

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A06P0095 PERTE DE MAÎTRISE RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A06P0095 PERTE DE MAÎTRISE DU CESSNA 185B C-FPKJ EXPLOITÉ PAR NORTHERN ROCKIES AIR CHARTER À L AÉROPORT DE PRINCE GEORGE (COLOMBIE-BRITANNIQUE) LE 31 MAI 2006 Le Bureau de

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES AGENTS AFIS Les missions de l agent AFIS s articulent autour de trois objets L exécution de fonctions opérationnelles La tenue de documents L exercice de relations avec la

Plus en détail

RÉÉVALUATION DE LA RÉPONSE À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ AÉRIENNE A07-03. Prise de décision du pilote

RÉÉVALUATION DE LA RÉPONSE À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ AÉRIENNE A07-03. Prise de décision du pilote RÉÉVALUATION DE LA RÉPONSE À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ AÉRIENNE A07-03 Contexte Prise de décision du pilote L Airbus A340-313 d Air France immatriculé F-GLZQ, de numéro de série 0289, quitte

Plus en détail

TEST CIRCUIT RACB SPORT

TEST CIRCUIT RACB SPORT TEST CIRCUIT RACB SPORT BIENVENUE! Avant toute chose, nous vous demanderons de lire ces quelques pages avec la plus grande attention. Il y va bien entendu du plaisir que vous retirerez de la compétition

Plus en détail