CONDUITE DES PRÈTRES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONDUITE DES PRÈTRES"

Transcription

1 DOCUMENTS INÉDITS SUR LA RÉVOLUTION DANS LA LOIRE-INFERIEURE CONDUITE DES PRÈTRES Internés au Grand-Séminaire d'angers A NANTES, PAR LES GARDES NATIONAUX ANGEVINS (SEPTEMJ3I4E 1792) «Pour mnpéeher cette guerre, on crut nécessaire de faire arrêter tes prêtres réfractaires qui furent, détenus au grand séminaire; il n'y eut plus de moyens qu 'ils n'employassent pour correspondre avec les habilans, malgré la surveillance d'un poste nombreux de gardes nationales. Plusieurs faux frères se chargeaient de remettre leurs lettres. Enfin il vint un ordre do les conduire, à Nantes pour les déporter par mer en Espagne'. Les vieillards furent seuls exceptés, ils restèrent détenus à la Rosignolerie'. Je faisais partie de ce bataillon, comme adjudant-major; la municipalité me fit donner un cheval, selon cc gracie. Nous avions avec nous deux pièces de Ces très j itéressants renseignements sont extraits do manuscrit 0 0' p , de ta I3ibtiotlièqtic d'angers, intitulé Histoire et faits d'as-mes de ta gardé 'nationate d'angers dans le cours de la Rivoution depuis 1780 jusqu'en 1817, par J. A. Berthe, ancien relieur,,slio. - Berthe (Jacqoes-André naquit. dit M. C. Port. Jasas le Dict. hist. de if-et-l., t. 1, p. 33o, le '4 mars 1765, fit son tour do Fi-once en qualité d'apprenti relieur, s'arrfla à Genève, puis à Besançon où il s'engagea dans le,sr régimon t d'in(anlerie de ligne il achela un congé définitif, fut iroininé seigont instructeur clans la garde nationale, et se trouva avec sept camarades h défendre la porte Saint-Michel contre Piresurrection (les perreyeo rs (0 septembi'e '790). Il fi, t nominé, malgré Sors refus, aux élections suivantes, adjudant-major. Voir dans la Renne de l'anjou de.nai-ji.in-joil]et-aoùt i88, le travail de M. E. Queruau-Lanrorie, intitulé la Rossignolerie pendant la Révolution. Document D II I Il II II II III D

2 CONDUITE DES PRÊTRES canon'. Arrivés à Ingrandes, les prêtres furent logés dans l'ancien grenier à sel et à la garde nationale, par billet de logement2. Pour moi, je fus logé chez une veuve, marchande, qui n'avait avec elle que deux filles de 15 à rg ans. o Cette femme m'accueillit très bien, m'engagea à souper avec elles et sans parler d'opinion une franche cordialité en fit les frais, je fus même très flaté de sen amabilité. «Sur les neuf heures edemies du soir, je sortis un instant pour surveiller le service je fus au corps (le garde où je trouvai tout en bon ordre. - «Pour ne pas me faite attendre à mon logement, je ne fils pas une demi-heure absent en rentrant, je vis huit à dix gardes nationaux qui remplissaient la boutique, la mère et les deux tilles en pleurs. Je demandai le motif de leurs démarches, ils me dirent que la mère était la plus mauvaise aristocrate du pays, au raport de plusieurs habitants de lendroit, et qu'ils étaient venus pour lui coupper les cheveux ainsi qu'à ses deux filles. Jø leur dis, avec fermeté, que j'étais logé dans cette maison, que je ne souffrirais pas qu'on fit une telle dégradation, en ma présence, à des personnes desquelles je n'avais reçu que des honnêtetés. Puis, prenant le ton de la persuasion, je leur dis que j'étais surpris que des gardes nationaux du même département et d'une ville voisine se dégradassent au point de faire les fonctions de boureau, d'après de simples rapports faits, sans doute, dans un cabaret. «Ces hommes se retirèrent tous honteux, sans en vouloir entendre davantage. Je consolai, de mon mieux, ces trois personnes, qui ne savaient, comment me témoigner leur reconnaissance. ce départ eut lie,, le mercredi za septembre. Les pr*es angevins étaient ai' nombre de deux cent soixante-quatre. Cent quarante-quatre manceaux leu, furent adjoints. Beaucoup d'entre eux tirent le trajet «n voiture, les autres partirent ii pied. Soixante-dix charrettes suivaient. Quatre à cinq cents gardes nationaux et gendarmes escortaient le convoi, tambour en tête. (C. Port, ta Vendée Angevine, t. n, 1'- 293O.) Voir, dans le Champ des Martyrs, par Godard-Faullrier, la lettre IX de cet ouvrage ainsi que les listes dos prêtres angevins oaibarqués à limites sur tes vaisseaux la Bidon et le Français. Voir aussi, dans la Revue de l'anjou, 1" Série, 1853, p. Sur et suiv.,et,85t,, t. r, p. iàa etsuiv., le travaitde M. P. Marchegay. - Voir D. P. PleUra, Histoire (le I'Eglise du Maris durant ta Révolution. - D. chamd, tes Saints ;erson nages de l'anjou. Guillon, - L'ablé z Martyrs (I.e la Foi.

3 INTERNÉS AU GRAND-SÉMINAIRE DANGERS «Le surlendemain, nous continuâmes notre route pour Ancenis', où nous fumes logés. L'abbé Lancelot' était attaché par le milieu du corps et marchait à pied, derrière une pièce de canon auquel il était amaré. u Je m'informai aux canonniers quel était cet honime, en robe de chambre, ainsi attaché, on me dit que c'était un prêtre arrêté depuis peu de jours, à Angers, qui vendait, en cachette, de petites fioles d'eau bénite; qu'il était généralement méprisé de ses confrères; qu'étant curé de 13éhuard, il faisaitjourneilement la contrebande du sel et que les plus respectables d'cntreux avaient demandé qu'il fût conduit séparément. u Effectivement, cet homme, à son retour d'espagne, a été curé à Serges et il continuellement mésestimé, même clans la vieillesse. o Dans ce voyage, quelques prêtres infirmes étaient en voiture, et les autres à pied. «Le troisième jour, nous partons d'ancenis punir nous rendre à Nantes' ; nons finies halte à la Maison Blanché on fit entrer les Voir, sur Ancenis et ses environs, b l'époque de la Révolution, le manuscrit sur l'arrondissement daiscenis déposé ala Bibliothèque de Nantes. - Administrateurs du district d'ancenis Bourget, pt, Terrier, Gicqueaux, Rezé, Bregeon, Héard, Dupont, Prot, Martin, David fils, Mm: Jousselin, p r syndic, Beraud, secrétaire, Palierne, trésorier. - L'abbé Pierre Lancelot fut chapelain de la chapellenie, des Jobeaux, village, commune tic nouée, ii l'extrémité tic la grande île dont le centre Conne la commune de Saint-Jean-de-la.Croix, de usa «Il passait pour faire la contrebande du sel et dit tabac. li refusa le serment et resta dans le pays, réfugié ii Souvigné, d'oit il envoyait sou chien dans les villages, avec une sonnette attachée à soit pour annoncer les messes.» A son retour d'espagne, il fut curé de ljeauvau en t'a,' Xi. (fiel. Aise. de Maine-et-Loire, L. ai, p. 4o8). la mais il ne fut curé de Bél,uard. puis de Sorgos. - Lancelot, lois de sa déportalion en Espagne, avait été embarqué sur le vaisseau te.f'ançais. 3 La persécution sévissait également dans la Loire-Inférieure, contre le clergé, depuis l'année précédente ( ig '). (Voir, dans le District de Machecoul, , le chapitre Vil, intitulé le Refus de Serment.) Elle s'aggrava en (Voir, dans le même ouvrage, le chapitre IX, intitulé Proscription du clergé.) On sait que le u? mal 1992 un décret avait été porté au sujet do la déportation des pr&res. Le 5juin de la même aimée, le nombre des prêtres non assermentés qui étaient en surveillance li Nantes, s'élevait 'o quatre cents. Ceux qui étaient arrêtés devaient être incarcérés ii la maison do Saint-clément. On choisit le chê. teau comme un lion de détention plus sûr. Déjà les prêtres de la Loire-lnférieurô le remplissaient an grande partie.

4 G COxIMJ1TE DES P!1.ÊTIIES prêtres dans un petit pré entouré (le sentinelles les deux pièces de canon étaient surin grande rouie, en face de deux a iiheres, afin de se procurer, ainsi que les praires, ce dont ils avaient besoin «Tout à coup, on apperçoil, sur la route, venant de Nantes, un Corps de cavalerie qui marchait à volonté et sans ordre aussitôt le commandant, le econd et moi, nous marchons en avant et à pied pour reconnaître coque c'était ; on donna ordre de rassembler le bataillon. En approchant d'eux, nous reconnçjtnes (lue c'était des gendarmes, ils tirèrent tous leurs sabres et criaient V faut tous les sabrer et n'en pas laisse,' un. Nous tirâmes missl nos sahi'es, que nous tenions de nos cieux mains, comme pour leur barrer la route, afin d'avoir une explication. Nous nous adressâmes?, un ancien brigadier, eui chef conducteur, qui marchait A leur tête; il nous dit que c'était deux cents gendarmes, détachés de toute la Bretagne, qui s'étaient réunis dans un seul corps polir marcher à l'armée du Rhin. Nous fumes bientôt entourés par ces têtes, mécontentes de partir, et, pour la plupart. abandonner femmes et enfans. Ils nous dirent qu'ils voulaient sabre,- lotis ces prh-ex qui, par leur prédications, étaient, en quelque façon, la cause qu'ils partaient pou?' les frontières: e Nous répondîmes qu'étant chargés de les conduire à Nantes, pourêtre déportés en Espagne', nous ne souffririons pas qu'il leur fut fait aucun mal. Qu'cux inesmes, lorsqu ils sont chargés de conduire des détenus, ne souffriraient pas, non plis, qu'ils fussent maltraités. Enfin, après tous les moyens de persuasion, nous obtînmes, quoique difficilement, qu'ils continueraient tranquillement leur route. On se mit en bataille, ils se rangèrent en ordre et passrent devant nous; on se souhaita de part et d'autre, un bon voyage. e Quand nous fûmes près des faubourgs de Nantes, une partie de la garde-nationale, tant h pied qu'à cheval, vinrent nous faire les honneurs de ]a guerre. Nous entrâmes dans la ville au milieu d'une population immense, nous conduisiines les pnêtres clans le lieu qui nous fut indiqué ; on nous donna des billets de logement où Le 9 sep Leiniire, lui mare! é ilvait. tu' passé per le Département avec p [u si et' rs coisi lai nos «po''. conduire en Espi gi e tes ecclésiastiques qui ni peuventl invoquer l'exception fi,,, déc sur leur r. p-e u leurs 11,11 mi tés.,, (11m i.-- cl). IX p 265.) - Voir an ni te registre du Conseil du D"-partemeitt, P 59 et Gr.,

5 INTERNÉS AU (]IRND-SÉ\JJNAIRE D'ANGERS nous fumes généralement bien reçus'. Nous y fîmes séjour et revitames à Angers dans le mènie ordre I) Pour copie conforme ANDRÉ JousEnt. L'abbé Btanvjllain se [une ' le soir séjour il 2Ça,rtos. - les ijrtres 91)1 no furent pas embarqués nés fi Irant «xéparlis en différentes maisons et vécuren (misérabterneic L jusqu'au j o ur où Carrier dépeupla les prisons.» (Ibid.. p. 265.) Les aubes, au nombre (le cieux cent rtualro_viiigl.n n, passôreir L sur la Didon soixante sur le Français; Je resl.r des manceaux sur l'aurore. Les embarquemonts curent lieu les J9 et 21 septembre, Le départ selîect,,a le 2 octobre soutemen t, h cause du rn',r vais temps; tprès ii se traversée horrible, la Didorc aborda 10 ri octobre à SarArut[or et le Fiançais à la Corogne (C. Port, ibid.).

Un songe de William Miller

Un songe de William Miller Un songe de William Miller J ai rêvé que Dieu, par une main invisible, m avait envoyé un bel écrin ciselé, d ébène et de perles curieusement incrustées, d environ vingtcinq centimètres sur quinze. Une

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

Napoléon. Grâce à ces différentes victoires, il devient général.

Napoléon. Grâce à ces différentes victoires, il devient général. Napoléon Lorsque la Révolution éclate en 1789, le lieutenant Napoléon Bonaparte a 19 ans. Il est déjà soldat dans l armée et participe aux batailles entre les français qui sont pour la révolution et ceux

Plus en détail

La promesse de Dieu à Abraham

La promesse de Dieu à Abraham La Bible pour enfants présente La promesse de Dieu à Abraham Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Byron Unger et Lazarus Adapté par : M. Maillot et Tammy S. Traduit par : Emmanuelle Gilger-Bedos Produit

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT LE CHAT BOTTÉ Charles PERRAULT Un meunier ne laissa pour tous biens à trois enfants qu'il avait, que son moulin, son âne et son chat. Les partages furent bientôt faits, ni le notaire, ni le procureur n'y

Plus en détail

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions.

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. LIRE UN CNTE ET RÉPNDRE À UN QUESTINNAIRE METTANT EN JEU DIFFÉRENTES CMPÉTENCES. Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. Dans une forêt très sombre,

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net

Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net TABLE DES MATIERES RAIPONCE...1 RAIPONCE...2 i Auteur : Frères Grimm Catégorie : Jeunesse Conte des frères Grimm Traducteurs :

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Les femmes, à mon contact, tombent malades. Elles s enrhument. Elles éternuent. Il arrive aussi que leur gorge soit prise. Pour elles, c est la

Les femmes, à mon contact, tombent malades. Elles s enrhument. Elles éternuent. Il arrive aussi que leur gorge soit prise. Pour elles, c est la Les femmes, à mon contact, tombent malades. Elles s enrhument. Elles éternuent. Il arrive aussi que leur gorge soit prise. Pour elles, c est la première fois. Leur bonne santé me précède. C est ma faute.

Plus en détail

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer.

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Mais je me suis repris : En fait, je préférais les recevoir dans

Plus en détail

Certaines personnes disent que je suis un garçon précoce. Surtout parce qu elles croient que je suis trop petit pour savoir les mots difficiles.

Certaines personnes disent que je suis un garçon précoce. Surtout parce qu elles croient que je suis trop petit pour savoir les mots difficiles. UN Certaines personnes disent que je suis un garçon précoce. Surtout parce qu elles croient que je suis trop petit pour savoir les mots difficiles. Mais j en sais plusieurs, par exemple : sordide, néfaste,

Plus en détail

Un skieur à l école. Compréhension de lecture Andrée Otte

Un skieur à l école. Compréhension de lecture Andrée Otte Compréhension de lecture Andrée Otte Un skieur à l école D après «Je me perfectionne en lecture» de Christian Lamblin, Ed. Retz Le maître vient de faire l appel. Tout le monde est présent sauf César. -Personne

Plus en détail

LA BARBE BLEUE. Charles PERRAULT

LA BARBE BLEUE. Charles PERRAULT LA BARBE BLEUE Charles PERRAULT Il y avait autrefois un homme qui était très riche. Il avait des maisons magnifiquement meublées à la ville et à la campagne, sa table était toujours couverte de vaisselle

Plus en détail

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour,

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, Le loup et les sept chevreaux Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, comme elle voulait aller chercher de quoi manger dans la forêt, elle les appela tous

Plus en détail

Refrain La celle que mon cœur désire, par amour donnez-moi la

Refrain La celle que mon cœur désire, par amour donnez-moi la PALAIS DU ROI C est à la claire fontaine et auprès du palais du roi Il y a de jolies filles qui s y baignent auprès de moi Refrain La celle que mon cœur désire, par amour donnez-moi la La plus jeune c

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Olaf était face à l océan.

Olaf était face à l océan. Olaf était face à l océan. Rêvasser, c était tellement plus amusant qu apprendre à déchiffrer les runes. Cette écriture bizarre ne lui servirait pas à grand-chose quand il prendrait la mer. Trouver son

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT LE CHAT BOTTÉ Charles PERRAULT Un meunier avait trois fils. Il leur laissa son moulin, son âne, et son chat. Le fils aîné eut le moulin. Le second fils eut l'âne. Le plus jeune n'eut que le chat. Le pauvre

Plus en détail

Les trois brigands 1 Tomi Ungerer

Les trois brigands 1 Tomi Ungerer Les trois brigands 1 Quel est le titre de ce livre? Qui est l'auteur de ce livre? Quelle est l'édition de ce livre? A ton avis, que peut raconter cette histoire? Les trois brigands 2 Il était une fois

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains L histoire de Maria Tous les jours après l école, Maria vendait du pain au bord de la route pour contribuer au faible revenu familial. Lorsqu

Plus en détail

DELF 1 er degré - UNITÉ A4 - CORRIGÉ Session de mai 2004. ÉPREUVE ORALE (0h30)

DELF 1 er degré - UNITÉ A4 - CORRIGÉ Session de mai 2004. ÉPREUVE ORALE (0h30) DELF 1 er degré - UNITÉ A4 - CORRIGÉ Session de mai 2004 ÉPREUVE ORALE (0h30) EXERCICE 1 - IDENTIFICATION D ÉLÉMENTS SIGNIFICATIFS LIÉS À LA PRONONCIATION, À L INTONATION OU À L USAGE DES REGISTRES DE

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

Les connaissances en 2009 dans le domaine des premiers secours des enfants des classes de CM1 du département des Hauts de Seine

Les connaissances en 2009 dans le domaine des premiers secours des enfants des classes de CM1 du département des Hauts de Seine Les connaissances en 2009 dans le domaine des premiers secours des enfants des classes de CM1 du département des Hauts de Seine Etude réalisée avec le concours D élèves de CM1 du département De leurs enseignants

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

Souvenirs et devoir de mémoire

Souvenirs et devoir de mémoire Souvenirs et devoir de mémoire Je suis doublement incité à raconter mes souvenirs, d abord à la demande des parents de certains évadés, et ensuite à la demande d un officier supérieur, à qui j avais montré

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

quoi que quoique LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca

quoi que quoique LES EXERCICES DE FRANÇAIS DU CCDMD www.ccdmd.qc.ca GRAMMATICAUX DE MÊME CATÉGORIE QUOI HOMOPHONES QUE QUOIQUE 1 Homophones grammaticaux de même catégorie quoi que quoique quoi que : conjonction de subordination. Marqueur introduisant une subordonnée adjointe

Plus en détail

Le petit bonhomme en pain d épices

Le petit bonhomme en pain d épices Le petit bonhomme en pain d épices Robert Gaston Herbert Le petit bonhomme en pain d épices Conte anglais Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour «Le Cartable Fantastique» Robert Gaston Herbert

Plus en détail

Le loup et les 7 chevreaux

Le loup et les 7 chevreaux Episode 1 Il était une fois une chèvre qui avait sept jolis petits chevreaux. Un matin, elle voulut aller chercher de la nourriture pour elle et ses petits dans la pairie. Elle les rassembla tous les sept

Plus en détail

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez.

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez. TEXTE 1 Jules et Julie étaient voisins. Chaque matin, ils traversaient la forêt pour aller à l école. ça rassurait leurs parents de les savoir ensemble. Mais jamais Julie n adressait la parole à Jules

Plus en détail

Cela lui donna des envies de meurtre. «Ploucomobile!» pensa-t-il. Il sourit en se disant qu il pourrait déposer une marque avec çà.

Cela lui donna des envies de meurtre. «Ploucomobile!» pensa-t-il. Il sourit en se disant qu il pourrait déposer une marque avec çà. I C était son habitude de compter trop large ses trajets. Il finissait toujours par être en avance à ses rendez-vous. Telle était la marque d Henri Trappénil. Celui-ci n avait pas failli à la coutume.

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement.

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. On réfléchit, on a les mots dans sa tête, on les lit à l école

Plus en détail

Zéralda aimait beaucoup faire la cuisine. A l âge de six ans, elle savait déjà faire friture et rôti, bouilli et farce, ragoût et grillade.

Zéralda aimait beaucoup faire la cuisine. A l âge de six ans, elle savait déjà faire friture et rôti, bouilli et farce, ragoût et grillade. Il était une fois un ogre, un vrai géant, qui vivait tout seul. Comme la plupart des ogres, il avait des dents pointues, une barbe piquante, un nez énorme et un grand couteau. Il était toujours de mauvaise

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

PRÉSENT DE L'INDICATIF - VERBES EN -ER (1) PRÉSENT DE L'INDICATIF - VERBES EN -ER (2)

PRÉSENT DE L'INDICATIF - VERBES EN -ER (1) PRÉSENT DE L'INDICATIF - VERBES EN -ER (2) PRÉSENT DE L'INDICATIF - VERBES EN -ER (1) Ils (chanter) chantent une belle chanson. Est-ce que vous (acheter) ce pantalon? Tu (jouer) très bien de la guitare! Nous (écouter) la radio tous les matins.

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com 1 AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

Homophones grammaticaux de catégories différentes. s y si ci

Homophones grammaticaux de catégories différentes. s y si ci GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES S Y HOMOPHONES SI CI 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes s y si ci s y : pronom personnel se (e élidé devant une voyelle) à la troisième personne

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Dans le célèbre conte populaire, il n y a pas de père. Ce n est pas un oubli. Il y a une petite fille, une mère, une grand-mère et le loup, bien sûr. Joël Pommerat laisse aux enfants la liberté

Plus en détail

La Licorne De Fantastiqua

La Licorne De Fantastiqua La Licorne De Fantastiqua Il était une fois au pays de Fantastiqua une petite fille du nom de Martine. Elle vivait avec ses parents. Elle était une enfant agréable et tous les villageois rêvaient d avoir

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur.

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur. Hansel et Gretel Première scène Il était une fois, dans un petit village, un bûcheron et ses deux enfants, Hansel et Gretel. Un jour, il n'y avait plus de manger dans la maison alors le bûcheron demandait

Plus en détail

Adeline Classe de 6P St-Aubin

Adeline Classe de 6P St-Aubin Jadis, Athènes avait perdu une terrible guerre contre la Crète. Le vainqueur avait exigé qu Athènes lui livre tous les neuf ans sept filles et sept garçons pour les donner au Minotaure (mihomme, mi-taureau).

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Aguri et le vieil homme qui faisait fleurir les cerisiers de Grégoire Vallancien

Aguri et le vieil homme qui faisait fleurir les cerisiers de Grégoire Vallancien 1 Au Japon, dans un petit village, vivait un vieil homme. Il habitait une minka une petite maison de bambou et cultivait le riz avec sa femme. Un jour, dans la forêt, le vieil homme vit son chien gratter

Plus en détail

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1 Les trois brigands partie1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs. Le premier avait un tromblon, le deuxième un soufflet qui lançait du poivre,

Plus en détail

On le fit monter jusqu'à l'appartement de Sa Majesté. Il fit une grande révérence et dit :

On le fit monter jusqu'à l'appartement de Sa Majesté. Il fit une grande révérence et dit : Приложение 1.3 Текст 1 Perrault Le Chat botté Il était une fois un meunier qui avait trois fils. Lorsqu'il mourut, il ne leur laissa pour tout héritage que son moulin, son âne et son chat. Les partages

Plus en détail

Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1

Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1 Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1 LE BRAQUEUR DU Crédit Lyonnais C est un matin comme tous les jours pierrent après un petit déjeuner vite pris part pour le journal où il travaille et comme

Plus en détail

Les membres de ma famille croient que je leur ai

Les membres de ma famille croient que je leur ai Introduction Les membres de ma famille croient que je leur ai fait honte et les ai déshonorés à bien des égards depuis que je suis passée du statut de petite fille à celui de femme, mais ils ne connaissent

Plus en détail

Etranges disparitions

Etranges disparitions Etranges disparitions Nina était une lycéenne de quinze ans qui vivait dans un appartement à Paris avec sa mère et son chien Médor. Sa mère était avocate et elle rentrait très tard le soir. Nina était

Plus en détail

Figure de style : la comparaison

Figure de style : la comparaison 1. Paul discutait toujours comme une pie. 2. Son visage était rouge comme une tomate. 3. Les arbres en fleurs étaient pareils à d immenses bouquets. 4. Les melons me paraissent moins mûrs que les pêches.

Plus en détail

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Sarahta K. BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

Les trois brigands Episode 2. Les trois brigands Episode 2

Les trois brigands Episode 2. Les trois brigands Episode 2 Episode 1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs. Les trois brigands Episode 1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux

Plus en détail

1 an et demi plus tard

1 an et demi plus tard 1 an et demi plus tard Alors, les filles? Vous en pensez quoi? Je me tenais bien droite sur la petite estrade au milieu de la salle d essayage, simulant un bouquet entre mes mains et souriant de toutes

Plus en détail

Les trois petits cochons

Les trois petits cochons Les trois petits cochons Les trois petits cochons Une histoire illustrée par Leonard Leslie Brooke Deux illustrations sont d Arthur Rackam Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour Le Cartable Fantastique

Plus en détail

Entretien réalisé avec des enfants de CM1-CM2. École du Lac de la Villeneuve de GRENOBLE (Classe de Jacqueline BASSET)

Entretien réalisé avec des enfants de CM1-CM2. École du Lac de la Villeneuve de GRENOBLE (Classe de Jacqueline BASSET) ELMO DES ENFANTS... EN PARLENT Nous incitons de mille manières nos enfants à lire. Nous tentons de nous montrer psychologues en tenant compte de leurs manières de choisir, de leur goût, des aides dont

Plus en détail

3. Paroles de député Ce troisième extrait revient sur la création de Finance Watch.

3. Paroles de député Ce troisième extrait revient sur la création de Finance Watch. Exercice d écoute : Finance watch Finance Watch, une association qui milite pour une finance au service de la société. Qu'est-ce que cela signifie dans un contexte de crise économique et financière? Exercices

Plus en détail

L'oeuf d'âne. pour ne pas se tromper. Un marchand qui le connaît s'approche : - Que regardes-tu Jacot?

L'oeuf d'âne. pour ne pas se tromper. Un marchand qui le connaît s'approche : - Que regardes-tu Jacot? 1. Il y a fort longtemps, vivait dans la campagne vaudoise, un vieux couple de paysans. Lui était connu au village pour être un peu sot. 2. Un jour, la paysanne dit à son mari : - Jacot, je me fais vieille.

Plus en détail

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27 Une méditation évangélique pour des personnes engagées dans une action au service d un dun monde plus juste et solidaire Marc 10, 17 27 Evangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 17 22) Jésus se

Plus en détail

Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? -

Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? - Maeva PERROTON - ESPION OU AMI? - Editions Val d'arve juin 2012 - CHAPITRE 1 - À Nairobi, en ce beau matin, Sébastien se lève, regarde par la fenêtre et dit: - Il fait beau! Il voit le soleil qui sort

Plus en détail

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook Yuliana Fransani Une aventure à Paris Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

L histoire du petit indien

L histoire du petit indien Compréhension de lecture Andrée Otte L histoire du petit indien CH.Zolotow, Le petit indien, Ed. des deux coqs d or Voici l histoire de toute une famille d Indiens : le père, la mère, le grand frère, la

Plus en détail

Moko, enfant du monde

Moko, enfant du monde Moko, enfant du monde Moko en Afrique : Les monts de la Terre ronde. Objectifs : Les formes géométriques. Les différents habitats. Pré-requis : Les couleurs. Age : 4-6 ans Niveau : Débutants, A1 Moko en

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Le prince Olivier ne veut pas se laver

Le prince Olivier ne veut pas se laver Le prince Olivier ne veut pas se laver Il était une fois un roi, une reine et leurs deux enfants. Les habitants du pays étaient très fiers du roi Hubert, de la reine Isabelle et de la princesse Marinette,

Plus en détail

Kawan Village Château le Verdoyer

Kawan Village Château le Verdoyer Kawan Village Château le Verdoyer Cahier de Vacances de :.. Bonjour, Nous sommes content que tes parents aient choisi le Château le Verdoyer pour tes vacances tu vas voir, tu vas vraiment t amuser! Ce

Plus en détail

RAPPORT FINAL D ENQUÊTE CONCERNANT LA CIRCULATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS RELATIVE AU PERSONNEL ÉLECTORAL AYANT TRAVAILLÉ

RAPPORT FINAL D ENQUÊTE CONCERNANT LA CIRCULATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS RELATIVE AU PERSONNEL ÉLECTORAL AYANT TRAVAILLÉ RAPPORT FINAL D ENQUÊTE CONCERNANT LA CIRCULATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS RELATIVE AU PERSONNEL ÉLECTORAL AYANT TRAVAILLÉ AUX ÉLECTIONS 2001 DE LA VILLE DE QUÉBEC DOSSIER 01 17 24 FÉVRIER 2002 LAURENT

Plus en détail

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous Le bon berger Comment Dieu prend soin de nous Jésus dit : «Celui qui boit l eau que je lui donnerai n aura plus jamais soif. Au contraire, l eau que je lui donnerai deviendra en lui une source, et cette

Plus en détail

3. Matthieu 25,31-46 C'est sur l'amour que nous serons jugés. Dieu regarde comment nous avons aimé. Dieu nous juge d'après nos solidarités vécues.

3. Matthieu 25,31-46 C'est sur l'amour que nous serons jugés. Dieu regarde comment nous avons aimé. Dieu nous juge d'après nos solidarités vécues. 1 PROPOSITIONS DE TEXTES D ÉVANGILE 1. Matthieu 5,1-12a Où se trouve le vrai bonheur? Jésus nous le dit. Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu Quand Jésus vit toute la foule qui le suivait, il

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale

Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale Doubs - Besançon Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent ce weekend leur 25è

Plus en détail

( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé

( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé Us ( ) et maintenant priorité au direct en Grande-Bretagne le couple est arrivé il y a un peu plus d une heure maintenant à l aéroport d Heathrow en Grande- Bretagne vous le voyez ils ont été accueillis

Plus en détail

CARNET DÉCOUVERTE 8-12 ans. Albert Camus citoyen du monde

CARNET DÉCOUVERTE 8-12 ans. Albert Camus citoyen du monde CARNET DÉCOUVERTE 8-12 ans Albert Camus citoyen du monde DÉCOUVERTE DE L AFFICHE DE L EXPOSITION Photo : U.S.I.S. / Mise en scène : Yacine Aït Kaci Que vois-tu? Qui est représenté? au premier plan? au

Plus en détail

Jembo et le choix des étoiles

Jembo et le choix des étoiles Jembo et le choix des étoiles II était une fois un lionceau qui habitait une contrée lointaine située au caeur de la savane africaine. Dans cette région coulait une rivière, la végétation était abondante.

Plus en détail

26 juin Le brouillard est de plus en plus épais. Une vraie purée.

26 juin Le brouillard est de plus en plus épais. Une vraie purée. 26 juin Le brouillard est de plus en plus épais. Une vraie purée. L Océane est immobilisée 5, car le commandant ne veut pas risquer de heurter 6 les récifs 7. Nous ne savons plus quoi faire. Lucas et Maxime

Plus en détail

Leçon : La phrase GRAMMAIRE. 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte

Leçon : La phrase GRAMMAIRE. 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte GRAMMAIRE La phrase 1 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte quelque chose. 2. Au début de la phrase, on trouve une majuscule. 3. A la fin de la phrase, on trouve un point. Lis

Plus en détail

Cours de paléographie Archives municipales de Cannes 40 45 50 55 60 65 70 75 p 2 / 4

Cours de paléographie Archives municipales de Cannes 40 45 50 55 60 65 70 75 p 2 / 4 Référence du texte : AC Cannes 3D13 : Maires et adjoints, affaires de cabinet.- "Cent jours", passage de Napoléon Bonaparte à Cannes en 1815 : mémoire du maire de Cannes sur le débarquement de Napoléon

Plus en détail

SITE INTERNET Mémoire de Magny AVRIL 2015 Portrait. Louise Lecarpentier, 100 ans, 40 ans de vie à Magny

SITE INTERNET Mémoire de Magny AVRIL 2015 Portrait. Louise Lecarpentier, 100 ans, 40 ans de vie à Magny SITE INTERNET Mémoire de Magny AVRIL 2015 Portrait Louise Lecarpentier, 100 ans, 40 ans de vie à Magny En janvier dernier, Louise Lecarpentier soufflait ses 100 bougies. Elle vit encore dans sa maison

Plus en détail

La Bible pour enfants. présente. Jacob le trompeur

La Bible pour enfants. présente. Jacob le trompeur La Bible pour enfants présente Jacob le trompeur Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : M. Maillot et Lazarus Adapté par : M. Kerr et Sarah S. Traduit par : Emmanuelle Gilger-Bedos Produit par : Bible

Plus en détail

Évangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu. (Mt 5,1-12)

Évangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu. (Mt 5,1-12) E1 Évangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu (Mt 5,1-12) Quand jésus vit toute la foule qui le suivait, il gravit la montagne. Il s'assit, et ses disciples s'approchèrent. Alors, ouvrant la bouche,

Plus en détail

Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes

Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes Notre visite à la Plateforme Industrielle du Courrier, à Lempdes *********** Extraits de nos récits. *********** Mercredi 19 mars, nous sommes allés visiter le Centre de Tri de la Poste. Nous étions à

Plus en détail

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A)

DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) DIMANCHE 12 JANVIER 2014 Le Baptême du Seigneur (A) PREMIÈRE LECTURE Livre d'isaïe (42, 1-4.6-7) Ainsi parle le Seigneur : Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu en qui j'ai mis toute ma joie. J'ai

Plus en détail

A P E R CYCLE 3 DOSSIER DE L ENSEIGNANT. Attestation de Première Éducation à la Route. Groupe Conseillers EPS du Val de Marne

A P E R CYCLE 3 DOSSIER DE L ENSEIGNANT. Attestation de Première Éducation à la Route. Groupe Conseillers EPS du Val de Marne A P E R Attestation de Première Éducation à la Route CYCLE 3 DOSSIER DE L ENSEIGNANT Groupe Conseillers EPS du Val de Marne FICHE DE VALIDATION n 1 Quand je suis piéton Je me déplace sur le trottoir :

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale 5 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 5 «ON SE RETROUVE!» Objectifs : Prendre contact avec une personne francophone / Parler de son pays, de ses modes de vie et comportements Points de langue : Utiliser des

Plus en détail

Le sacrement de réconciliation

Le sacrement de réconciliation RÉCONCILIATION - Parcours pour parents Catéchèse 6 Le sacrement de réconciliation Cette catéchèse est une adaptation du parcours de Marthe Lamothe, Des horizons nouveaux, p. 275 à 282. Les Éditions Novalis

Plus en détail

DEUXIÈME LECTURE ÉVANGILE. DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a)

DEUXIÈME LECTURE ÉVANGILE. DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a) DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) DEUXIÈME LECTURE Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a) Moi, Jean, j'ai vu un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le premier ciel et la

Plus en détail

Prévention routière La Tour du Pin. Mars/Avril 2014. En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes

Prévention routière La Tour du Pin. Mars/Avril 2014. En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes Prévention routière La Tour du Pin Mars/Avril 2014 En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes Avant de commencer, avez-vous regardé le film «Bus à l arrêt» et répondu aux questions? Que

Plus en détail

Évangiles (N bleus pages 35 à 42)

Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles pages 1/5 N 12 Matthieu 28, 18-20 Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu Au temps de Pâques, Jésus ressuscité adressa ces paroles aux Apôtres : «Tout

Plus en détail