DEVIS Architecture OFFICE MUNICIPAL D HABITATION DE MONTRÉAL HABITATIONS MAYFAIR RÉFECTION DE LA TOITURE, DALLE DE GARAGE ET TRAVAUX CONNEXES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DEVIS Architecture OFFICE MUNICIPAL D HABITATION DE MONTRÉAL HABITATIONS MAYFAIR RÉFECTION DE LA TOITURE, DALLE DE GARAGE ET TRAVAUX CONNEXES"

Transcription

1 OFFICE MUNICIPAL D HABITATION DE MONTRÉAL HABITATIONS MAYFAIR RÉFECTION DE LA TOITURE, DALLE DE GARAGE ET TRAVAUX CONNEXES DEVIS Architecture Pour soumission décembre 2014

2 Office Municipal d Habitation de Montréal Section TABLE DES MATIÈRES Page 1 Projet: DEVIS TECHNIQUE Sections Titres Pages Page titre Table des matières Instructions aux soumissionnaires Conditions générales complémentaires Travaux de démolition Travaux de maçonnerie Ouvrages métalliques Escaliers métalliques Charpenterie et isolants en nattes Imperméabilisation des fondations Isolant et pare-air/vapeur Panneaux de béton léger Toiture en bitume élastomère Solins, accessoires et revêtements en tôle Produits d étanchéité Remplacement des portes fenêtres et entrée d aluminium Panneaux de gypse Peinture 2 LES ARCHITECTES LAPOINTE MAGNE ET ASSOCIÉS Décembre 2014

3 Office Municipal d Habitation de Montréal Section TABLE DES MATIÈRES Page 2 Projet: DEVIS PAYSAGE DESSINS ARCHITECTURE Numéros Titres Architecture A-000 Liste de dessins et zone de travaux A-201 Plan du rez-de-chaussée - démolition A-202 Plan du rez-de-chaussée - construction A-500 Détail d enveloppe - étanchéité garage A-501 Détail d enveloppe - ouvertures A-510 Métaux ouvrés escalier et marquise A-511 Métaux ouvrés rampe et marquise A-551 Détails - toiture A-552 Détails - appentis A-553 Détails toiture A-554 Détails toiture marquise LES ARCHITECTES LAPOINTE MAGNE ET ASSOCIÉS Décembre 2014

4 Office Municipal d Habitation de Montréal Section Habitations Mayfair INSTRUCTIONS AUX SOUMISSIONNAIRES Projet: Page 1 1 Généralités 1.1 ÉVALUATION DES LIEUX.1 Le soumissionnaire est tenu de s'informer lui-même de toutes les manières relatives à l'exécution du contrat et lui revient d'obtenir tous les renseignements utiles car aucun surplus ne sera accordé, sous aucun prétexte, et il ne sera alloué aucune compensation pour tout élément dont le soumissionnaire aurait pu luimême s'informer avant de soumettre son prix..2 Une visite des lieux se déroulera durant la période de l'appel d'offres. Les soumissionnaires sont invités à y assister et à prendre toutes les notes nécessaires et à poser leurs questions aux représentants de l'omhm qui seront présents. 1.2 QUESTIONS ET INFORMATIONS.1 Toutes questions relatives à ce projet durant la période d'appel d'offres doivent être adressées par écrit à M. Benoit Forcier à l adresse suivante : Lapointe Magne et Associés, architectes et urbanistes 224 Place d Youville, Montréal H2Y 2B4 Tél : (514) Fax : (514) Les réponses verbales sont données qu'à titre d'information uniquement et feront partie des documents contractuels qu'à la condition qu'elles soient incluses et confirmées par l'émission d'un addenda. FIN DE LA SECTION LES ARCHITECTES LAPOINTE MAGNE ET ASSOCIÉS Décembre 2014

5 Office Municipal d Habitation de Montréal Section CONDITIONS GÉNÉRALES COMPLÉMENTAIRES Projet: Page 1 1 Généralités 1.1 APPLICATION.1 Les conditions générales complémentaires, modifient, ajoutent ou précisent le «cahier des charges générales» de l Office Municipale d habitation de Montréal et elles prévalent en cas de contradiction entre les clauses de l un ou l autre de ces documents. 1.2 DÉFINITIONS.1 Entrepreneur Le mot «ENTREPRENEUR» signifie la partie intéressée, son représentant, ses successeurs ou ayant cause, comme partie contractante dans le contrat avec l Office. Pour les fins du contrat, l'entrepreneur sera considéré comme le maître d œuvre et il sera le seul responsable de rencontrer les exigences de la Commission de Santé et sécurité au Travail (CSST). Il devra préparer le programme de sécurité et en assurer son application..2 Consultant ou Professionnel Les mots «Consultant» ou «Professionnel» indiqués au devis signifient tous deux «Directeur» 1.3 DESCRIPTION DES TRAVAUX.1 Les travaux faisant l'objet du présent contrat comprennent de façon générale sans toutefois s y limiter, les ouvrages suivants : la démolition et l évacuation hors du site des rebuts les travaux d aménagement extérieur et de terrassement selon les indications aux plans des architectes du paysage les travaux civils selon les indications aux plans des ingénieurs les travaux de bétonnage et de réfection de béton selon les indications aux plans des ingénieurs les travaux de maçonnerie ponctuels selon les indications aux plans les travaux de métaux ouvrés selon les indications aux plans les travaux de fenestration de portes et entrée d aluminium selon les indications aux plans les travaux de toiture et solinage les travaux de charpenterie de bois les travaux d isolation et d étanchéité les travaux connexes de plomberie, d électricité et de ventilation requis ou l exécution des travaux de toiture la relocalisation (déplacer) les drains, évents, conduits d évacuation selon les exigences de l AMCQ pour le dégagement requis entre les appareils le ragréage des finis intérieurs selon les indications aux plans

6 Office Municipal d Habitation de Montréal Section CONDITIONS GÉNÉRALES COMPLÉMENTAIRES Projet: Page DESCRIPTION DES TRAVAUX (suite).1 les travaux de mécanique et d électricité selon les indications aux documents des ingénieurs la protection des édifices lors des travaux et les travaux de nettoyage tous les menus ouvrages requis pour la réalisation complète des travaux..2 Les travaux connexes, bien que non montrés spécifiquement aux dessins ou décrits au devis, et qui s'avèrent nécessaires à l'accomplissement de l'ouvrage sont inclus dans le présent contrat. 1.4 CALENDRIER DES TRAVAUX.1 Les conditions de température ou les délais dans la livraison des matériaux ne sont pas considérés comme justifications si ce calendrier est dépassé. Si les travaux ne sont pas complétés selon ce calendrier, l'entrepreneur aura à assumer les honoraires supplémentaires des professionnels et tout autres frais qui seront causés par ses retards..2 L'Entrepreneur devra au besoin effectuer des travaux en heures supplémentaires sans charges additionnelles à l Office dans le but de respecter ces dates..3 Il est de la responsabilité de l Entrepreneur d assurer la coordination des travaux avec les différents occupants (locataires) de l immeuble. Les problèmes de coordination ne pourront en aucun cas justifier des frais additionnels à l Office..4 Soumettre un calendrier des travaux de type "Bar Chart" identifiant chacun des différents travaux et les appartements impliqués, la période et la durée des travaux pour chacun d'eux et la date finale de fin des travaux du projet. 1.5 ESTIMATION PROGRESSIVE.1 Avant de demander le premier paiement d'acompte, présenter une ventilation détaillée des coûts pour chacune des phases selon les exigences du Directeur ainsi que le montant global du contrat. Une fois approuvée par le Directeur, la ventilation des coûts servira de base au calcul des paiements d'acomptes..2 L Entrepreneur doit joindre à ses demandes de paiement une ventilation détaillée des coûts réclamés des sous-traitants et fournisseurs.

7 Office Municipal d Habitation de Montréal Section CONDITIONS GÉNÉRALES COMPLÉMENTAIRES Projet: Page VISITE DES LIEUX.1 Avant de faire parvenir sa soumission l'entrepreneur doit visiter les emplacements. L'ignorance des conditions locales et l'étendue des travaux à être exécutés ne constituera en aucun cas une raison valable pour réclamer un paiement supplémentaire..2 L'Entrepreneur devra vérifier toutes les dimensions sur place. Il sera tenu de prendre toutes les mesures sur place et en sera le seul responsable..3 Une visite des lieux se déroulera durant la période d appel d offres. Les soumissionnaires sont invités à y assister et à prendre toutes les notes nécessaires et à poser leurs questions aux représentants de l OMHM qui seront présents. 1.7 EXAMEN PRÉALABLE.1 Inspecter l'état des ouvrages en place, les surfaces et les conditions qui recevront les travaux décrits. N'entreprendre aucun travail décrit dans une section à moins que les ouvrages adjacents ou précédents et l'état des lieux ne soient en condition satisfaisante..2 La décision de commencer les travaux, partiellement ou totalement, implique que l'entrepreneur juge les conditions existantes comme satisfaisantes. Le travail fait sur des surfaces ou travaux antérieurs défectueux sera repris à ses frais. 1.8 SANTÉ ET SÉCURITÉ AU CHANTIER.1 Utilisation des lieux : restreinte aux secteurs désignés pour l'exécution des travaux. L'Entrepreneur ne devra pas interférer sur les opérations normales des bâtiments et devra se restreindre aux zones déterminées..2 Ne pas accumuler indûment de matériaux ni de matériel de façon à encombrer les lieux..3 L'Entrepreneur doit s'assurer que la poussière et les débris ne pénètrent pas à l intérieur de l édifice..4 L'Entrepreneur doit s'assurer que les zones réservées au travail sont protégées contre les accès non autorisés, et que des obstacles tels des clôtures, des cloisons ou des portes soient installées au besoin afin d'assurer la protection du public..5 L'Entrepreneur doit s'assurer qu'une signalisation adéquate, avec les avertissements et/ou les signaux appropriés, indique que du travail de construction est en marche..6 L'Entrepreneur doit s'assurer que tous les matériaux de construction, outils ou équipement entreposés sur le site sont gardés dans des zones qui ne servent pas aux locataires, au stationnement ou aux jeux et que des mesures adéquates sont prises afin de limiter l'accès à ces espaces de rangement.

8 Office Municipal d Habitation de Montréal Section CONDITIONS GÉNÉRALES COMPLÉMENTAIRES Projet: Page SANTÉ ET SÉCURITÉ AU CHANTIER (Suite).7 L'Entrepreneur doit s'assurer que les débris de construction seront placés de façon régulière dans des contenants spéciaux, au moins une fois par jour..8 L'Entrepreneur doit s'assurer qu'aucun travail de démolition ne sera entrepris sans l'autorisation expresse du Consultant..9 L'Entrepreneur doit s'assurer que tous ses employés éteignent et rangent les outils et l'équipement non utilisés dans un endroit protégé..10 L'Entrepreneur doit s'assurer que ses employés ne pourront pas avoir accès aux endroits réservés aux locataires sans la permission de l Office..11 L'Entrepreneur doit s'assurer que ses employés n'auront aucun contact avec les locataires à l'exception de situations où de tels contacts sont nécessaires afin d'assurer la sécurité de ceux-ci..12 L'Entrepreneur doit s'assurer que tous ses employés possèdent une licence provenant de la Commission de la construction du Québec en bonne et due forme..13 L'Entrepreneur doit s'assurer que l'équipement dont se servent ses employés respecte toutes les normes de sécurité établies par la loi..14 Lorsque les travaux effectués peuvent engendrer la chute de débris ou de matériaux, l'entrepreneur devra s'assurer que le site est muni d'un abri protecteur ou d'un trottoir ou autre protection ou à défaut, l'accès à ce site devra être restreint à l'aide d'une clôture, d'une barrière ou d'un mur..15 L'Entrepreneur doit s'assurer que des barrières seront fournies sur les sites de construction si tel en est le besoin..16 L'Entrepreneur aura la responsabilité et ce à ses frais de démanteler les clôtures, les barrières ou tous autres éléments existants qui causent obstacles à l'accès à l'édifice et à ses travaux et il sera de sa responsabilité de les remettre en état une fois ses travaux complétés. Tout équipement ou matériaux qui seront endommagés devront être réparés à la satisfaction de l Office ou remplacer..17 L'Entrepreneur s'assurera qu'aucun équipement ou matériel lourd ne sera rangé sur un plancher sans que la capacité portante du pontage n'ait été vérifiée par un professionnel dûment qualifié..18 L'Entrepreneur verra à s'assurer qu'aucun débris ne sera laissé sur le site aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'édifice..19 L'Entrepreneur assumera tous les frais relatifs à l'occupation des voies publiques et il verra à obtenir les permis nécessaires auprès de la municipalité concernée.

9 Office Municipal d Habitation de Montréal Section CONDITIONS GÉNÉRALES COMPLÉMENTAIRES Projet: Page SANTÉ ET SÉCURITÉ AU CHANTIER (Suite).20 L'Entrepreneur devra prendre toutes les mesures pour assurer la sécurité des résidents. Entre autre, s assurer de ne jamais laisser les fenêtres sans garde-corps conforme. Fournir et installer minimalement une feuille de contreplaqué bien ancrée dans la chambranle. 1.9 DESSINS D'ATELIER.1 Les dessins d'atelier doivent indiquer les matériaux à utiliser et les méthodes de construction et de fixation ou d'ancrage à employer et ils doivent contenir les schémas de montage, des notes explicatives ainsi que tout autre renseignement nécessaire à l'exécution des travaux..2 Les modifications apportées aux dessins d'atelier par le Consultant ne sont pas censées faire varier le prix du contrat..3 Faire les changements aux dessins d'atelier qui peuvent être exigés par le Consultant..4 Le Consultant n est pas tenu de vérifier le nombre, les quantités et les dimensions indiquées sur les dessins d'atelier. Ces responsabilités sont entièrement assumées par l'entrepreneur..5 L approbation des dessins d atelier est faite dans le but de constater la conformité avec le concept général ; elle ne signifie pas que l architecte approuve les dessins d atelier dans leurs détails ; cette responsabilité demeurant celle de l entrepreneur qui les a soumis. Cette approbation ne relève pas l entrepreneur de sa responsabilité pour les erreurs ou omissions contenues dans les dessins d atelier ni de son obligation de satisfaire à toutes les exigences des documents contractuels. L entrepreneur est responsable des dimensions qui doivent être confirmées et mises en corrélation au chantier de l information quant aux procédés de fabrication ou aux techniques de construction et de pose et de la coordination du travail de tous les sous-traitants ÉCHAFAUDAGES.1 Construire au besoin des échafaudages surs, rigides, solides et bien assujettis conformément à la norme CAN/CSA-S269.2-M87 et les plus ressentes..2 Les échafaudages ne doivent pas être appuyés sur les murs ; ils devront être enlevés promptement lorsqu'on n'en aura plus besoin..3 Matériel de levage : Fournir et installer les treuils et les grues nécessaires au déplacement des ouvriers, du matériel et de l'équipement, et en assurer l'entretien et la main d œuvre. Prendre les arrangements financiers nécessaires avec les sous-traitants pour l'utilisation du matériel de levage. La manœuvre des treuils et des grues doit être confiée à des ouvriers qualifiés.

10 Office Municipal d Habitation de Montréal Section CONDITIONS GÉNÉRALES COMPLÉMENTAIRES Projet: Page MAIN D ŒUVRE, MATÉRIAUX ET MATÉRIEL DE CONSTRUCTION.1 Sauf indications contraires, se conformer aux plus récentes instructions écrites du fabricant concernant les matériaux et l'équipement à utiliser et les méthodes d'installation..2 Aviser le Consultant par écrit, de toute divergence entre le présent devis et les instructions du fabricant ; le Consultant déterminera alors quel document il faut utiliser..3 Fournir les pièces de fixation et les accessoires de même texture, couleur et fini que le métal support auquel ils sont fixés. Éviter que des métaux différents ne soient exposés à une action électrolytique. Utiliser des attaches, des ancrages et des cales inoxydables pour assujettir les ouvrages extérieurs..4 L'espacement des ancrages doit tenir compte des charges limites et de la résistance au cisaillement afin d'assurer un ancrage solide et permanent. Les chevilles en bois ne sont pas acceptées..5 Dissimuler les pièces de fixations selon les indications, les espacer de façon uniforme et les poser soigneusement..6 Il est interdit d'utiliser des pièces de fixation qui causent l'effritement ou la fissuration du matériau..7 Obtenir l'approbation du Consultant avant d'utiliser des pièces de fixation qui se posent au pistolet cloueur. Une fois l'approbation obtenue, se conformer à la norme ACNOR A Les matériaux et l'équipement doivent être livrés, entreposés et conservés dans leur empaquetage original de manière à ce que le sceau et l'étiquette du fabricant restent intacts..9 Éviter que les matériaux et l'équipement ne soient endommagés, altérés ou salis pendant la livraison, la manutention et l'entreposage. Transporter sans délai hors du chantier les matériaux et l'équipement refusés..10 Entreposer les matériaux et l'équipement conformément aux instructions des fournisseurs..11 Retoucher à la satisfaction du Consultant les surfaces endommagées finies en usine. Utiliser un apprêt identique au fini original. Ne pas peinturer les plaques signalétiques..12 Si les matériaux sont prescrits par référence à une norme, choisir tout matériau qui répond aux exigences de cette norme ou qui les dépasse.

11 Office Municipal d Habitation de Montréal Section CONDITIONS GÉNÉRALES COMPLÉMENTAIRES Projet: Page MAIN D ŒUVRE, MATÉRIAUX ET MATÉRIEL DE CONSTRUCTION (Suite).13 Si les matériaux doivent figurer sur la liste des produits homologués publiée par l'office des normes générales du Canada, choisir l'un des fabricants qui y sont énumérés..14 Si les matériaux sont prescrits aux termes d'un devis "descriptif" ou d'un devis "de performance" choisir tout matériau qui répond aux exigences du devis ou qui les dépasse..15 Si les matériaux sont prescrits aux termes d'une norme, d'un devis descriptif ou d'un devis de performance, à la demande du Consultant, se procurer auprès du fabricant, le rapport d'un laboratoire d'essai indépendant certifiant que les matériaux ou l'équipement répondent aux exigences prescrites ou les dépassent NETTOYAGE.1 N'utiliser que les produits de nettoyage recommandés par le fabricant de la surface à nettoyer et la méthode recommandée par le fabricant du produit de nettoyage..2 Garder l'édifice propre, exempt de débris et de déchets..3 Apporter sur les lieux des contenants destinés aux déchets et débris et les localiser à des endroits préalablement approuvés par le Directeur. Évacuer les déchets et débris du site..4 Enlever la graisse, la poussière, la saleté, les taches, les étiquettes, les marques de doigts et les autres matières étrangères des surfaces finies apparentes AMÉNAGEMENT DU CHANTIER.1 L'Entrepreneur devra entretenir les voies empruntées pour accéder au chantier durant la période des travaux et réparer tout dommage pouvant découler de l'usage que l'on en aura fait..2 Nettoyer les pistes et voies de circulation qui auront été empruntées par les véhicules de l'entrepreneur. Réparer la pelouse qui sera endommagée avec de la tourbe. L'Entrepreneur réparera à ses frais tous les dommages qu'il cause à la chaussée, aux trottoirs, bordures de chaussées, aménagements paysagers ou tous autres éléments existants..3 Fournir et installer des écrans ou cloisons temporaires pour prévenir la propagation de la poussière et protéger l'édifice des intempéries, du vandalisme et des intrus. Entretenir et déplacer les ouvrages de protection jusqu'à la fin des travaux.

12 Office Municipal d Habitation de Montréal Section CONDITIONS GÉNÉRALES COMPLÉMENTAIRES Projet: Page DÉNONCIATION DU CONTRAT.1 L'Entrepreneur doit fournir au Directeur une copie de chaque dénonciation de contrat des fournisseurs et sous-traitants qui s'en prévaudront et ce, dès que l'avis est reçu ACCEPTATION DÉFINITIVE.1 L'Entrepreneur ne pourra mettre en demeure le Directeur et l Office de faire le paiement des travaux complétés en vertu des modalités prévues aux conditions générales avant d'avoir remis au Directeur tous les documents et certificats d'approbation d'usage requis par les lois provinciales et municipales, dont les suivants :.1 Déclaration solennelle de l'entrepreneur et preuve que les salaires et gages des ouvriers ainsi que les sous-traitants et les matériaux ont été payés..2 Une lettre de l'ocq en bonne et due forme..3 Une lettre de la Commission de la Santé et de la sécurité du Québec en bonne et due forme..4 Tout autre certificat et garantie qui pourraient être requis en vertu des lois provinciales et municipales ou des règlements municipaux..6 Toutes autres garanties et documents requis tels que demandés au devis..7 Toutes les quittances de paiement des fournisseurs et sous-traitants qui ont dénoncés leur contrat..8 Un certificat d attestation émis par un plombier qualifié certifiant le bon fonctionnement des drains de toitures et évents PLANS TELS QUE CONSTRUITS ET MANUELS DE FIN DE PROJET.1 Dessin du dossier :.1 L Entrepreneur fera une copie des dessins à partir du reproductible pour verser au dossier du projet après la construction..2 La version électronique des dessins d architecture sera fournie à l Entrepreneur pour information et pour coordination. Les droits d auteur des dessins devront être respectés et ceux-ci devront être utilisés exclusivement et strictement pour les besoins de ce projet..3 Durant le cours des travaux, noter tous les écarts par rapport aux prescriptions des documents contractuels, les changements imposés par la nature de l emplacement et les changements apportés durant les travaux..4 Noter les changements directement sur la version électronique des dessins (logiciel Autocad) et inscrire les changements à l encre rouge sur une version papier..5 Consigner les informations suivantes;.1 les modifications apportées sur place aux dimensions et aux détails d exécution;.2 les changements apportés à la suite de modifications commandées et d ordres reçus sur le chantier..6 Remettre à tous les mois au responsable des travaux les mises à jour de la version électronique des dessins.

13 Office Municipal d Habitation de Montréal Section CONDITIONS GÉNÉRALES COMPLÉMENTAIRES Projet: Page PLANS TELS QUE CONSTRUITS ET MANUELS DE FIN DE PROJET (suite).7 Au moment de la réception provisoire des travaux, remettre au Responsable du projet la copie annotée en rouge au cours des travaux et tous les fichiers électroniques Autocad modifiées..2 L Entrepreneur devra également fournir les cahiers de fin de projet comme suit:.1 Manuel :.1 Le manuel est une compilation structurée de données d'exploitation et d'entretien comprenant des renseignements, des fiches de données, des documents ainsi que des détails techniques, et décrivant le fonctionnement et l'entretien d'un appareillage prescrit aux devis techniques..2 Généralités :.1 Assembler, coordonner, relier et établir la table des matières des données requises pour constituer le manuel d'exploitation et d'entretien;.2 Soumettre au Donneur d ouvrage le manuel d'exploitation et d'entretien deux semaines avant l'inspection finale des installations. Apporter les modifications requises au manuel selon les directives et le resoumettre.3 Soumettre 3 exemplaires du manuel;.4 Assembler les données dans le même ordre numérique que celui des articles des devis;.5 Marquer chaque article d'un onglet recouvert de celluloïd fixé au feuillet de division en papier rigide;.6 Dactylographier les nomenclatures et les remarques;.7 S'assurer que les dessins, les diagrammes et les publications des fabricants sont lisibles..3 Cahiers :.1 Cahiers à trois anneaux constitués de feuilles mobiles reliées de 8-1/2 x 11 po, à couverture rigide en vinyle et munis d'une pochette au dos des cahiers;.2 Indiquer le contenu de chaque cahier sur la pochette qui se trouve au dos du cahier..4 Contenu :.1 cahier n o 1 : Le cahier no 1 doit contenir au moins les renseignements suivants :.1 La date de soumission;.2 La désignation, l'emplacement et le numéro du projet;.3 Le nom et l'adresse de l'entrepreneur et de tous les sous-traitants;.4 La table des matières de chaque cahier;.5 La liste du matériel de remplacement;.6 La liste des outils spéciaux;.7 La liste des pièces de rechange;.8 Les garanties;.9 Les copies des certificats d'approbation et autres certificats requis.

14 Office Municipal d Habitation de Montréal Section CONDITIONS GÉNÉRALES COMPLÉMENTAIRES Projet: Page 10.2 Autres cahiers : Les deux autres cahiers doivent contenir au moins les renseignements suivants :.1 La date de soumission;.2 La désignation, l'emplacement et le numéro du projet;.3 La table des matières de chaque cahier;.4 Les données suivantes prescrites dans chaque article des cahiers des charges :.1 La liste de l'équipement et du matériel, incluant le centre de service du fabricant ou du fournisseur;.2 Les renseignements qui figurent sur la plaque signalétique comme le numéro de l'équipement et du matériel, la marque de commerce, les dimensions, la capacité ou la puissance, le numéro de modèle ainsi que le numéro de série;.3 La liste des pièces;.4 Les détails relatifs à l'installation de l'équipement et du matériel;.5 Les instructions relatives au fonctionnement de l'équipement et du matériel;.6 Les instructions relatives à l'entretien de l'équipement et du matériel;.7 Les instructions relatives à l'entretien des finis..5 Dessins d'atelier :.1 Relier séparément un jeu complet des dessins d'atelier révisés et les descriptions de produits prescrits..6 Données supplémentaires :.1 Préparer et insérer dans le manuel toute information s'étant avérée nécessaire durant la formation du personnel. FIN DE LA SECTION

15 Office Municipal d Habitation de Montréal Section TRAVAUX DE DÉMOLITION Projet: Page 1 1 Généralités 1.1 ÉTENDUE DES TRAVAUX.1 Les travaux de démolition comprennent de façon générale et sans s y restreindre : la démolition et l enlèvement des complexes d étanchéité des toitures du bâtiment incluant les parapets, relevés et bases d équipements mécaniques ainsi que les travaux connexes requis selon les indications aux plans; l enlèvement du gazonnement, des plantes, arbustes et arbres et de la terre requis pour effectuer les travaux et selon les indications aux plans; la démolition et l enlèvement des complexes d étanchéité de la dalle de garage incluant l isolant, la membrane; la démolition et l enlèvement ponctuel des parements de maçonnerie selon les indications aux plans; l enlèvement des portes, portes-patio, cadrages et devantures selon les indications aux plans ; la démolition des éléments et structures de béton selon les indications aux plans et les prescriptions de l ingénieur ; l enlèvement des mains courantes, garde-corps et clôtures existantes selon les indications aux plans ; l enlèvement des pavés unis, dallages, trottoirs de béton, asphalte et bordures de stationnement selon les indications aux plans de l architecte et de l ingénieur; l enlèvement de la persienne de ventilation et des luminaires extérieurs selon les indications aux plans et les prescriptions de l ingénieur ; tous les autres travaux de démolition non spécifiquement mentionnés mais qui s avèrent nécessaires à l accomplissement de l ouvrage..2 De façon générale, la démolition d ouvrage en maçonnerie de brique doit être exécutée par le maçon responsable de la section Travaux de maçonnerie et la démolition des portes fenêtres doit être exécutée par l entrepreneur responsable de la section Remplacement des portes fenêtres et entrée d aluminium..3 Coordonner étroitement les travaux de démolition des complexes d étanchéité de la toiture avec ceux du couvreur exécutant les travaux de la section Toitures en bitume élastomère. Coordonner étroitement les travaux de démolition des complexes d étanchéité de la dalle de garage avec ceux du couvreur exécutant les travaux de la section Étanchéité des fondations. Aucune démolition des complexes d étanchéité ne doit être entreprise tant que le couvreur ne puisse les étancher le même jour..4 L entrepreneur de la présente section doit fournir tous les équipements de levage nécessaires pour évacuer tous les débris de démolition et il doit aussi débrancher, déplacer et entreposer les équipements mécaniques et autres éléments en toiture indiqués aux dessins pendant les travaux; il doit aussi les réinstaller et les rebrancher une fois les travaux complétés, le tout selon les indications aux dessins. LES ARCHITECTES LAPOINTE MAGNE ET ASSOCIÉS février 2014

16 Office Municipal d Habitation de Montréal Section TRAVAUX DE DÉMOLITION Projet: Page ÉTENDUE DES TRAVAUX (suite).5 De façon générale, la démolition d ouvrages structuraux en béton doit être exécutée selon les prescriptions de l ingénieur en structure..6 De façon générale, la démolition d ouvrages mécanique/électrique doit être exécutée selon les prescriptions de l ingénieur en électromécanique. 1.2 TRAVAUX CONNEXES.1 Section Travaux de maçonnerie..2 Section Charpenterie, nouveaux parapets, relevés et bases d équipements..3 Section Imperméabilisation des fondations..3 Section Toitures en bitume élastomère..4 Section Solins, accessoires et revêtements en tôle..5 Section Remplacement des portes fenêtres et entrée d aluminium. 1.3 NORMES DE RÉFÉRENCES.1 Code National du Bâtiment , Partie 8, Mesures de sécurité aux abords des chantiers..2 Code de sécurité pour les travaux de construction, Québec, dernière édition..3 CSA S350-M1980 (R 1998), Code of Practice for Safety in Demolition of Structures..4 NFPA Fire Protection Handbook, Section 2, Chapter 14, Welding & Cutting, ACNOR W Règles de sécurité en soudage, coupages et procédés connexes. 1.4 ÉTAT DES OUVRAGES À DÉMOLIR.1 Entreprendre la démolition des ouvrages dans l'état où ils sont le jour de l'attribution du contrat. Les ouvrages à démolir et/ou déplacer, sont indiqués aux dessins..2 L entrepreneur doit s assurer lui-même par une visite des lieux de l étendue exacte des travaux, des accès à l emplacement, de la nature des matériaux à démolir. Aucun supplément n est accordé pour des conditions que l entrepreneur peut vérifier. LES ARCHITECTES LAPOINTE MAGNE ET ASSOCIÉS février 2014

TPSGC; projet n Section 04 04 99 MAÇONNERIE - TRAVAUX DE PETITE ENVERGURE Page 1

TPSGC; projet n Section 04 04 99 MAÇONNERIE - TRAVAUX DE PETITE ENVERGURE Page 1 Page 1 Partie 1 Généralités 1.1 RÉFÉRENCES.1 Association canadienne de normalisation (CSA)/CSA International..1 CAN3 A165 SÉRIE-F94 (C2000), Normes CSA sur les éléments de maçonnerie en béton contient

Plus en détail

Entretien électrique, Installations de TPSGC à Iqaluit Travaux publics et Services gouvernementaux Canada

Entretien électrique, Installations de TPSGC à Iqaluit Travaux publics et Services gouvernementaux Canada PARTIE I PORTÉE DES TRAVAUX 1.1 Responsable sur place 1. Gestionnaire des immeubles et des installations Bureau de TPSGC à Iqaluit Les coordonnées seront fournies au moment de l émission de l offre à commandes.

Plus en détail

PROGRAMME ASSURANCE QUALITÉ (PAQ) ET GARANTIE

PROGRAMME ASSURANCE QUALITÉ (PAQ) ET GARANTIE PROGRAMME ASSURANCE QUALITÉ (PAQ) ET GARANTIE CETTE PAGE EST LAISSÉE BLANCHE TABLE DES MATIÈRES PROGRAMME D ASSURANCE QUALITÉ ET GARANTIE PUBLICATION FÉVRIER 2001 Page Date de révision Introduction.........

Plus en détail

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.15 ÉCHAFAUDAGES, PLATES-FORMES ET AUTRES INSTALLATIONS TEMPORAIRES

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.15 ÉCHAFAUDAGES, PLATES-FORMES ET AUTRES INSTALLATIONS TEMPORAIRES DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES ÉCHAFAUDAGES, PLATES-FORMES ET AUTRES SECTION 6 CONDITIONS TECHNIQUES NORMALISÉES TABLE DES MATIÈRES PAGE... 1 6.15.1 GÉNÉRALITÉS... 1 6.15.2 NORMES DE RÉFÉRENCES... 1 6.15.3

Plus en détail

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.63 JOINT DE TABLIER

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.63 JOINT DE TABLIER DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SECTION 6 CONDITIONS TECHNIQUES NORMALISÉES TABLE DES MATIÈRES PAGE... 1 6.63.1 GÉNÉRALITÉS... 1 6.63.2 NORMES DE RÉFÉRENCE... 1 6.63.3 MATÉRIAUX... 2 6.63.4 EXÉCUTION DES TRAVAUX...

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

Stef Premium II ULTRA iso

Stef Premium II ULTRA iso Devis d installation Système de revêtement thermique avec enduit de finition Stef Premium II ULTRA iso Le Système (EIFS) de STEF le plus populaire sur panneaux isolants de polyisocyanurate 1-Généralités

Plus en détail

DEVIS Utilisez ces devis pour vos projets futurs de clôture

DEVIS Utilisez ces devis pour vos projets futurs de clôture DEVIS Utilisez ces devis pour vos projets futurs de clôture CLOTURE DE TYPE TENNIS CLOTURE DE TYPE INDUSTRIELLE DEVIS SPÉCIFIQUE POUR CLÔTURE DE TENNIS 1. CLÔTURE de 3 mètres (10') ou de 3,6 mètres (12')

Plus en détail

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.43 TRAVAUX D ALUMINIUM

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.43 TRAVAUX D ALUMINIUM DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SECTION 6 CONDITIONS TECHNIQUES NORMALISÉES TABLE DES MATIÈRES PAGE... 1 6.43.1 GÉNÉRALITÉS... 1 6.43.2 NORMES DE RÉFÉRENCE... 1 6.43.3 MATÉRIAUX... 2 6.43.4 PROVENANCE DE L

Plus en détail

DEVIS ARCHITECTURAUX SECTION : 10110 TABLEAUX À ÉCRIRE ACIER ACRYLIQUE THERMODURCISSABLE ACIER PORCELAINE

DEVIS ARCHITECTURAUX SECTION : 10110 TABLEAUX À ÉCRIRE ACIER ACRYLIQUE THERMODURCISSABLE ACIER PORCELAINE Compagnie Canadienne de Tableaux Noirs (CCTN) 30, Montée des Bouleaux, St-Constant, (Qc.) J5A 1B6 Tél. : 450-632-1660 Fax : 450-632-5449 Web: www.cctn.com E-Mail: mat@cctn.com DEVIS ARCHITECTURAUX SECTION

Plus en détail

.3 Tolérance de la fabrication des panneaux..1 ± 0,8 mm. Pour des longueurs de 1290mm..2 ± 1,6 mm. Pour des longueurs de 3048mm x 1290mm.

.3 Tolérance de la fabrication des panneaux..1 ± 0,8 mm. Pour des longueurs de 1290mm..2 ± 1,6 mm. Pour des longueurs de 3048mm x 1290mm. EN ALUMINIUM page 1 de 8 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 Clauses générales.1 Les clauses générales de ce contrat font partie intégrante des travaux de la présente section. 1.2 Critères de calculs.1 Les panneaux d aluminium

Plus en détail

Politique : travail en hauteur

Politique : travail en hauteur Page 1 sur 9 1. BUT... 3 2. PORTÉE... 3 3. DÉFINITIONS... 3 4. RÔLES ET RESPONSABILITÉS... 3 a) Chef d exploitation / Agent de projets de l ASC... 3 b) Exécutant de l ASC et sous-traitant... 4 c) Agent

Plus en détail

CENTRE SPATIAL JOHN H. CHAPMAN GESTION IMMOBILIÈRE PROGRAMME TRAVAIL EN HAUTEUR

CENTRE SPATIAL JOHN H. CHAPMAN GESTION IMMOBILIÈRE PROGRAMME TRAVAIL EN HAUTEUR CENTRE SPATIAL JOHN H. CHAPMAN GESTION IMMOBILIÈRE PROGRAMME TRAVAIL EN HAUTEUR AVRIL 2013 Page 1 sur 13 1. BUT... 3 2. PORTÉE... 3 3. DÉFINITIONS... 3 4. RÔLES ET RESPONSABILITÉS... 3 a)gestionnaire immobilier...

Plus en détail

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.53 ALIMENTATION

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.53 ALIMENTATION DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SECTION 6 CONDITIONS TECHNIQUES NORMALISÉES TABLE DES MATIÈRES PAGE... 1 6.53.1 GÉNÉRALITÉS... 1 6.53.2 NORMES DE RÉFÉRENCE... 1 6.53.3 MATÉRIAUX... 2 6.53.4 EXÉCUTION DES TRAVAUX...

Plus en détail

SYSTÉME MARQUIS 3000 TABLEAUX DES CHARGES ET SPÉCIFICATIONS

SYSTÉME MARQUIS 3000 TABLEAUX DES CHARGES ET SPÉCIFICATIONS SYSTÉME MARQUIS TALEAUX ES CHARGES ET SPÉCIFICATIONS Impérial TOITURE SYSTÈME MARQUIS POSÉ SUR TALIER E TOITURE EN ACIER R938/38 Calcul aux états limites TALEAU ES CHARGES Charge maximale spécifiée uniformément

Plus en détail

PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS

PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS EXTÉRIEURS EN CONTREPLAQUÉ Page 1 INFORMATION GÉNÉRALE DU DEVIS Ce devis a pour but de décrire les différents types de revêtements de bois Tradition offert par GOODFELLOW INC ainsi que ses ouvrages connexes.

Plus en détail

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES TOITS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Vérifiez l état du recouvrement de la toiture ainsi que de ses composantes structurales. Si ceux-ci

Plus en détail

Rapport d évaluation CCMC 13302-R

Rapport d évaluation CCMC 13302-R Rapport d évaluation CCMC 13302-R RÉPERTOIRE NORMATIF 07 44 50 Publié 2008-03-12 Révisé 2008-04-25 Réévaluation 2011-03-12 6XUH7RXFK 1. Opinion Le Centre canadien de matériaux de construction (CCMC) est

Plus en détail

DÉTAILS DE CONSTRUCTION

DÉTAILS DE CONSTRUCTION PROFESSIONNE DES CHOIX LLE GUIDE D INSTALLATION DES PRODUITS RESISTO POUR DÉTAILS DE CONSTRUCTION 3 ET DIVERS TRAVAUX Des produits de qualité supérieure ayant fait leurs preuves. La gamnme de produits

Plus en détail

Direction Ingénierie de transport

Direction Ingénierie de transport SPÉCIFICATION TECHNIQUE RELATIVE AUX TRAVAUX REQUIS DE L ENTREPRENEUR POUR L INSTALLATION ÉLECTRIQUE POSTE ROCKFIELD ADDITION 2016 O.T.P. : QP8HW Préparée par : Tetra Tech inc. 5100, rue Sherbrooke Est,

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

GRIFFINTOWN Îlot 9A Montréal No de projet : 50399 Devis d architecture

GRIFFINTOWN Îlot 9A Montréal No de projet : 50399 Devis d architecture GRIFFINTOWN Îlot 9A Montréal No de projet : 50399 Devis d architecture 16 MAI 2013 Émis pour construction District Griffin TABLE DES MATIÈRES Document 00 01 10 DU DEVIS D ARCHITECTURE Montréal, Québec

Plus en détail

DEVIS ARCHITECTURAUX SECTION : 10120 TABLEAUX D AFFICHAGE SURFACE : - LIÈGE NATUREL - LIÈGE DE COULEUR TRAITÉ AU VINYLE

DEVIS ARCHITECTURAUX SECTION : 10120 TABLEAUX D AFFICHAGE SURFACE : - LIÈGE NATUREL - LIÈGE DE COULEUR TRAITÉ AU VINYLE Compagnie Canadienne de Tableaux Noirs (CCTN) 30, Montée des Bouleaux, St-Constant, (Qc) J5A 1B6 Tél : 450-632-1660 Fax : 450-632-5449 Web: www.cctn.com E-Mail: mat@cctn.com DEVIS ARCHITECTURAUX SECTION

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Pôle de Coordination Avenue Borgnis Desbordes 56000 VANNES Tél. 02.97.40.22.86 Fax. 02.97.40.22.87 Dossier n V2001515 Rénovation complète d'une maison 32 rue d'ambon 56750 DAMGAN CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

2 Couverture - Etanchéité

2 Couverture - Etanchéité COMMUNE DE SAINT-PIERRE Page n 13 2 Couverture - Etanchéité 2-1 - Etendue des travaux - Réglementations 2-1-1 - Etendue des travaux Les travaux à réaliser par l'entreprise dans le cadre de son marché sont

Plus en détail

10.0 Électricité. 10.1 Conformité au code. 10.2 Perforations dans les murs. 10.3 Emplacement du panneau. 10.4 Saignées. 10.5 Coffrets électriques

10.0 Électricité. 10.1 Conformité au code. 10.2 Perforations dans les murs. 10.3 Emplacement du panneau. 10.4 Saignées. 10.5 Coffrets électriques 10.0 Électricité 10 10.1 Conformité au code 10.2 Perforations dans les murs 10.3 Emplacement du panneau 10.4 Saignées 10.5 Coffrets électriques 10.6 Câblage électrique 10.7 Conduit 10.8 Éclairage encastré

Plus en détail

m ieux construire Réparation des dalles de béton et amélioration de l installation de chauffage dans un ensemble résidentiel âgé

m ieux construire Réparation des dalles de béton et amélioration de l installation de chauffage dans un ensemble résidentiel âgé m ieux construire Réparation des dalles de béton et amélioration de l installation de chauffage dans un ensemble résidentiel âgé Aperçu L'ensemble résidentiel appelé «Community in the Maisonettes», construit

Plus en détail

DGST-BATIMENTS. REFECTION TOITURE-TERRASSE DANS LES LOCAUX ADMINISTRATIFS Place de Paradis S-t-Roch C.C.T.P

DGST-BATIMENTS. REFECTION TOITURE-TERRASSE DANS LES LOCAUX ADMINISTRATIFS Place de Paradis S-t-Roch C.C.T.P DGST-BATIMENTS REFECTION TOITURE-TERRASSE DANS LES LOCAUX ADMINISTRATIFS Place de Paradis S-t-Roch C.C.T.P 2 S O M M A I R E 0 G E N E R A L I T E S--------------------------------------------------------------------

Plus en détail

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES FONDATIONS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Déterminez la nature des fondations : matériaux utilisés (béton, blocs de béton, pierres) ;

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

m ieux construire sur lattes de bois, appliqué directement sur la face des blocs de béton.

m ieux construire sur lattes de bois, appliqué directement sur la face des blocs de béton. m ieux construire Reconstruction du mur de brique et rénovation générale du bâtiment de Montréal (Québec) ÉTUDE DE CAS NUMÉRO 26 3 étages Introduction Au cours de l hiver 2000-2001, un bâtiment de 30 étages

Plus en détail

m ieux construire Rénovation d'une tour d'habitation : Panneaux muraux de béton préfabriqués

m ieux construire Rénovation d'une tour d'habitation : Panneaux muraux de béton préfabriqués m ieux construire Rénovation d'une tour d'habitation : Panneaux muraux de béton préfabriqués Aperçu L'immeuble Elizabeth Towers est une tour d'habitation située à St. John's (Terre-Neuve). En 1984, comme

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

RÈGLEMENT CO-2011-707 MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LA CONSTRUCTION DE LA VILLE

RÈGLEMENT CO-2011-707 MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LA CONSTRUCTION DE LA VILLE RÈGLEMENT CO-2011-707 MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LA CONSTRUCTION DE LA VILLE LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : 1. Le règlement sur la construction de la Ville est modifié par la modification du Règlement

Plus en détail

Les registres coupe-feu

Les registres coupe-feu Les registres coupe-feu Installez avec soin Comment assurer une installation conforme Pour obtenir des exemplaires de cette publication, adressez-vous à la Direction des communications de la Régie du bâtiment

Plus en détail

liste de vérification selon le Guide technique sur les toitures végétalisées de la RBQ

liste de vérification selon le Guide technique sur les toitures végétalisées de la RBQ liste de vérification selon le Guide technique sur les toitures végétalisées de la RBQ v.1/2015-03-23 Cette liste a été montée pour faciliter la mise en application du Guide technique sur les toitures

Plus en détail

Réfection du mur mitoyen parking des compagnons

Réfection du mur mitoyen parking des compagnons Maître d ouvrage Commune d Azay-le-Rideau Réfection du mur mitoyen parking des compagnons CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Page 1 sur 9 SOMMAIRE Article 1 er CLAUSES COMMUNES PROPRES AU CHANTIER

Plus en détail

ÉNONCÉ DE POLITIQUE MESURES DE SÉCURITÉ POUR LES RÉPARATIONS OU RÉNOVATIONS MAJEURES EXCÉDANT 25 000 $ CODE : BG-6. Origine :

ÉNONCÉ DE POLITIQUE MESURES DE SÉCURITÉ POUR LES RÉPARATIONS OU RÉNOVATIONS MAJEURES EXCÉDANT 25 000 $ CODE : BG-6. Origine : POLITIQUE : MESURES DE SÉCURITÉ POUR LES RÉPARATIONS OU RÉNOVATIONS MAJEURES EXCÉDANT 25 000 $ CODE : BG-6 Origine : Services de l équipement Autorité : Résolution 92-04-22-7.2 Référence(s) : ÉNONCÉ DE

Plus en détail

EXIGENCES POUR L'APPLICATION DE BARDEAUX D'ASPHALTE SUR DES SUPPORTS DE COUVERTURE EN BOIS AVEC PENTE DE 1:3 OU PLUS

EXIGENCES POUR L'APPLICATION DE BARDEAUX D'ASPHALTE SUR DES SUPPORTS DE COUVERTURE EN BOIS AVEC PENTE DE 1:3 OU PLUS DIVISION IV EXIGENCES POUR L'APPLICATION DE BARDEAUX D'ASPHALTE SUR DES SUPPORTS DE COUVERTURE EN BOIS AVEC PENTE DE 1:3 OU PLUS Note: Les bardeaux avec armatures organiques ont été retirés du marché.

Plus en détail

PANNEAUX DE BÉTON ARCHITECTURAL, PRÉFABRIQUÉS EN USINE Devis technique (version courte)

PANNEAUX DE BÉTON ARCHITECTURAL, PRÉFABRIQUÉS EN USINE Devis technique (version courte) 03450 Annexe I PANNEAUX DE BÉTON ARCHITECTURAL, PRÉFABRIQUÉS EN USINE Devis technique (version courte) INTRODUCTION SARAMAC INC. vous présente la section de devis maître 03450-Panneaux de béton architectural,

Plus en détail

CARREAUX POSÉS SUR SYSTÈME DE PLANCHER CHAUFFANT

CARREAUX POSÉS SUR SYSTÈME DE PLANCHER CHAUFFANT CARREAUX POSÉS SUR SYSTÈME DE PLANCHER CHAUFFANT SUBSTRATS ADÉQUATS Systèmes de plancher, comprenant la structure et les panneaux du sous-plancher, sur lesquels les carreaux doivent être installés, en

Plus en détail

CHAPITRE 6 L IMPLANTATION DES USAGES ET BÂTIMENTS PRINCIPAUX

CHAPITRE 6 L IMPLANTATION DES USAGES ET BÂTIMENTS PRINCIPAUX CHAPITRE 6 L IMPLANTATION DES USAGES ET BÂTIMENTS PRINCIPAUX SECTION I LE CHAMP D APPLICATION ET LES RÈGLES GÉNÉRALES [LAU art.113 ; 2e al. ; para. 5 ] 6.1 Champ d application À moins d indications spécifiques,

Plus en détail

TRAVAIL PRATIQUE NO 1 ÉTENDUES DE TRAVAUX POUR UN IMPORTANT PROJET DE BÂTIMENT CTN 701 RÉALISATION DE PROJET DE CONSTRUCTION

TRAVAIL PRATIQUE NO 1 ÉTENDUES DE TRAVAUX POUR UN IMPORTANT PROJET DE BÂTIMENT CTN 701 RÉALISATION DE PROJET DE CONSTRUCTION TRAVAIL PRATIQUE NO 1 ÉTENDUES DE TRAVAUX POUR UN IMPORTANT PROJET DE BÂTIMENT CTN 701 RÉALISATION DE PROJET DE CONSTRUCTION DATE DE REMISE PAR COURRIEL EN FORMAT WORD Au plus tard le 1 er JUIN 2015 en

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

CCTP ISOLATION FACADE NORD ECOLE SAILLANS DIANE LOMETTO

CCTP ISOLATION FACADE NORD ECOLE SAILLANS DIANE LOMETTO Mairie de SAILLANS 26340 CCTP ISOLATION FACADE NORD ECOLE SAILLANS DIANE LOMETTO 1. OBJET DU DOCUMENT Le présent CCTP a pour objet de décrire la réalisation des travaux d'isolation par l'extérieur prévus

Plus en détail

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP.

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP. 1 COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP Lot 4 METALLERIE Février 2013 ATÉCO Economiste de la Construction

Plus en détail

CAHIER TECHNIQUE C.T. 01 PRÉPARATION DU SECTEUR D INTERVENTION 1) Arrêter et calfeutrer les systèmes de ventilation et de traitement d air, afin d empêcher que toute poussière ne se propage vers les autres

Plus en détail

TITRE IV ZONAGE CHAPITRE 20 DISPOSITIONS CONCERNANT LE CONTRÔLE ARCHITECTURAL

TITRE IV ZONAGE CHAPITRE 20 DISPOSITIONS CONCERNANT LE CONTRÔLE ARCHITECTURAL TITRE IV ZONAGE CHAPITRE 20 DISPOSITIONS CONCERNANT LE CONTRÔLE ARCHITECTURAL 20-1 TABLE DES MATIÈRES ZONAGE CHAPITRE 20 DISPOSITIONS CONCERNANT LE CONTRÔLE ARCHITECTURAL 20.1 PAREMENT EXTÉRIEUR DES BÂTIMENTS

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

CCTP SAEM LES SAISIES VILLAGE TOURISME AMENAGEMENT DU BOWLING DES SAISIES. Lot N 03 CHAPES LES SAISIES - -

CCTP SAEM LES SAISIES VILLAGE TOURISME AMENAGEMENT DU BOWLING DES SAISIES. Lot N 03 CHAPES LES SAISIES - - 316 avenue des Jeux Olympiques 73620 LES SAISIES AMENAGEMENT DU BOWLING DES SAISIES LES SAISIES - - CCTP ECONOMISTE : Didier BOULANGER Portable : 06 62 37 63 50 - Email : didierboulanger@outlookfr Ensemble

Plus en détail

MSA SIEGE SOCIAL DE VALENCE (26) EXTENSION DE BUREAUX

MSA SIEGE SOCIAL DE VALENCE (26) EXTENSION DE BUREAUX MAITRE D OUVRAGE 29, Rue Frédéric CHOPIN 26000 VALENCE MSA CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 06 REVETEMENTS DE SOLS SOUPLES ARCHITECTE BET STRUCTURE / ECONOMIE / FLUIDES Cabinet d'architecture

Plus en détail

CHAPITRE 12 Dispositions applicables à l architecture

CHAPITRE 12 Dispositions applicables à l architecture VILLE DE SAGUENAY CHAPITRE 12 Ville de Saguenay Table des matières - Chapitre 12 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 12 DISPOSITIONS APPLICABLES À L ARCHITECTURE... 12-1 SECTION 1 ARCHITECTURE D UNE CONSTRUCTION...

Plus en détail

Instructions d'installation DA 289-4 fr-ca

Instructions d'installation DA 289-4 fr-ca Instructions d'installation DA 289-4 fr-ca L installation, les réparations et l entretien doivent être effectués par un technicien autorisé de Miele, conformément aux normes de sécurité nationales et locales

Plus en détail

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN Rue Jean Bouin 69320 FEYZIN Maître d ouvrage : Ville de FEYZIN 18 rue de la mairie 69320 FEYZIN Maître d œuvre : REFECTION ETANCHEITE TERRASSE EX SOLARIUM LPG ARCHITECTE

Plus en détail

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam Tablier métallique Une division du Groupe Canam TABLE DES MATIÈRES PAGE NOS SERVICES... 4 NOTES SUR LES TABLEAUX DE CHARGE... 5 P-3615 & P-3606 DIMENSIONS & PROPRIÉTÉS PHYSIQUES... 6 TABLEAUX DES CHARGES

Plus en détail

Rénovation d une grange en deux logements sociaux Et un bureau de poste

Rénovation d une grange en deux logements sociaux Et un bureau de poste Maître de l ouvrage : Commune de GRILLY Opération : Rénovation d une grange en deux logements sociaux Et un bureau de poste 34, chemin Jacques Belay 01 220 GRILLY Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

VILLE DE TERREBONNE DIRECTION DU GÉNIE ET PROJETS SPÉCIAUX

VILLE DE TERREBONNE DIRECTION DU GÉNIE ET PROJETS SPÉCIAUX VILLE DE TERREBONNE DIRECTION DU GÉNIE ET PROJETS SPÉCIAUX CLAUSES ADMINISTRATIVES GÉNÉRALES Édition : Décembre 2015 C. NUMÉROTATION Veuillez noter que la numérotation du présent devis technique est identique

Plus en détail

Compagnie minière IOC Santé, sécurité et environnement

Compagnie minière IOC Santé, sécurité et environnement Santé, sécurité et environnement Travail à chaud 1 BUT La pratique sur le travail à chaud a pour but : d établir un système efficace de gestion du travail à chaud pouvant contribuer à prévenir un incendie,

Plus en détail

Construction d une crèche associative «Lei minòts» M.I.N. d Avignon. Maitre d ouvrage : association Les Maisons du Monde C.C.T.P. Lot n 3 Etanchéité

Construction d une crèche associative «Lei minòts» M.I.N. d Avignon. Maitre d ouvrage : association Les Maisons du Monde C.C.T.P. Lot n 3 Etanchéité Construction d une crèche associative «Lei minòts» M.I.N. d Avignon Maitre d ouvrage : association Les Maisons du Monde C.C.T.P. Lot n 3 Etanchéité Décembre 2010 Lot n 3 Étanchéité Suivant avis techniques

Plus en détail

Avantages de l isolation par l extérieur

Avantages de l isolation par l extérieur Avantages de l isolation par l extérieur Isolation par l'extérieur : la solution la plus efficace En isolation extérieure, la mise en œuvre de est aisée, ils se maçonnent contre les façades existantes

Plus en détail

Le plan de formation des apprentissages (couvreuse)

Le plan de formation des apprentissages (couvreuse) Couvreuse Le plan de formation des apprentissages (couvreuse) Les tâches du métier de couvreuse Tâche 1 : Tâche 2 : Tâche 3 : Tâche 4 : Tâche 5 : Tâche 6 : Installer une couverture à membrane monocouche

Plus en détail

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES M A I T RE D O U V R A G E VILLE DE BAYON EGLISE DE BAYON Consolidation & entretien C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT 03 SERURRERIE JANVIER 2013 ATELIER PATRIMOINE & PAYSAGE Sarl

Plus en détail

CertainTeed. Instructions d installation de membrane pare-air pour charpenterie

CertainTeed. Instructions d installation de membrane pare-air pour charpenterie CertainTeed Instructions d installation de membrane pare-air pour charpenterie En plus de servir comme pare-vapeur intérieur, le pare-vapeur Intelligent de MemBrain peut être installé comme un système

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 2012-234 RÈGLEMENT SUR LES APPAREILS DE CHAUFFAGE À COMBUSTIBLES SOLIDES DANS LES TNO

RÈGLEMENT N O 2012-234 RÈGLEMENT SUR LES APPAREILS DE CHAUFFAGE À COMBUSTIBLES SOLIDES DANS LES TNO CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE LA VALLÉE-DE-LA-GATINEAU RÈGLEMENT N O 2012-234 RÈGLEMENT SUR LES APPAREILS DE CHAUFFAGE À COMBUSTIBLES SOLIDES DANS LES TNO Considérant que le Conseil de la municipalité

Plus en détail

SECTION DE MUR ISOMÉTRIQUE

SECTION DE MUR ISOMÉTRIQUE SECTION DE MUR ISOMÉTRIQUE TREILLIS INSTALLEZ QUATRE ATTACHES SUPPLÉMENTAIRES SUR CHAQUE PANNEAU L'EMPLACEMENT DOIT CORRESPONDRE À CELUI DES MONTANTS EN ACIER - ABOUTEZ LES PANNEAUX LES UNS AUX AUTRES

Plus en détail

Textes généraux. Ministère de l économie, des finances et de l industrie

Textes généraux. Ministère de l économie, des finances et de l industrie J.O n 12 du 15 janvier 1998 page 623 texte n Textes généraux Ministère de l économie, des finances et de l industrie Décret no 98-28 du 8 janvier 1998 relatif à la composition du cahier des clauses techniques

Plus en détail

Couvertures métalliques

Couvertures métalliques FICHE TECHNIQUE Couvertures métalliques 2 4 5 CONNAÎTRE > Les métaux utilisés > Compatibilité des matériaux > Mise en œuvre > Supports > Ventilation REGARDER > L état de la couverture > L état des supports

Plus en détail

m ieux construire Réfection de l enveloppe en béton armé ÉTUDE DE CAS NUMÉRO 23 Aperçu Montréal, Que.

m ieux construire Réfection de l enveloppe en béton armé ÉTUDE DE CAS NUMÉRO 23 Aperçu Montréal, Que. m ieux construire Montréal, Que. ÉTUDE DE CAS NUMÉRO 23 Réfection de l enveloppe en béton armé Aperçu En 1998, les copropriétaires de ce bâtiment historique de huit étages construit à Montréal en 1912,

Plus en détail

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ MINISTERE DE L INTERIEUR, PREFECTURE DE LA MOSELLE DIRECTION DES RESSOURCES ET DES MOYENS MUTUALISES Bureau des Affaires Immobilières et du soutien 9, Place de la Préfecture 57034 METZ CEDEX Tél. 03.87.34.88.06

Plus en détail

9.0. Électricité et plomberie

9.0. Électricité et plomberie 9.0 Électricité et plomberie 9.1 Installation électrique En général, on installe les branchements électriques dans les cavités des murs à ossature en bois. Toutefois, ce n est pas le cas pour les murs

Plus en détail

Guide d installation

Guide d installation PANNEAUX POLYVALENTS EN FIBROCIMENT Guide d installation Finex : solide par nature Finex inc. est un chef de file dans le domaine de la construction en fibrociment. Finex fabrique et offre une ligne de

Plus en détail

1.2.1 Enlever et disposer, en tant que déchets de fientes de pigeon, tous les matériaux et les débris des surfaces situées dans la zone des travaux.

1.2.1 Enlever et disposer, en tant que déchets de fientes de pigeon, tous les matériaux et les débris des surfaces situées dans la zone des travaux. TRAVAUX DE NETTOYAGE DES FIENTES DE PIGEON TABLE DES MATIÈRES PAGE TRAVAUX DE NETTOYAGE DES FIENTES DE PIGEON... 1 1 GÉNÉRALITÉS... 1 1.1 CONDITIONS GÉNÉRALES ET TRAVAUX CONNEXES... 1 1.2 DESCRIPTION DES

Plus en détail

TRAVAUX DE CONSTRUCTION D UN ABRI DES VOITURES ( 31 VOITURES ) A L'UNIVERSITE DE JENDOUBA

TRAVAUX DE CONSTRUCTION D UN ABRI DES VOITURES ( 31 VOITURES ) A L'UNIVERSITE DE JENDOUBA REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE et TIC UNIVERSITE DE JENDOUBA SOUS DIRECTION DES BATIMENTS ET EQUIPEMENTS TRAVAUX DE CONSTRUCTION D UN ABRI DES

Plus en détail

3 l'emplacement des entrées et des sorties; 4 le système de drainage de surface; 5 le dessin et l'emplacement des clôtures, si requis.

3 l'emplacement des entrées et des sorties; 4 le système de drainage de surface; 5 le dessin et l'emplacement des clôtures, si requis. CHAPITRE XIII LE STATIONNEMENT HORS-RUE Domaine d'application et règle générale 182. Les normes contenues dans le présent chapitre s'appliquent à toutes les zones. (Modifié par le Règlement N 1310-2) 183.

Plus en détail

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 LOT N 4 CLOISONS - PLAFONDS Sommaire Chapitre I - PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES...2 Chapitre II -

Plus en détail

GESTION DU LOGEMENT SOCIAL

GESTION DU LOGEMENT SOCIAL Services de télédistribution 2002-12-01 1 GÉNÉRALITÉS La présente directive s applique à la gestion des antennes, du câblage, de l équipement nécessaire et des conventions d accès permettant aux entreprises

Plus en détail

Les Produits MURPHCO Ltée

Les Produits MURPHCO Ltée DESCRIPTION Le manchon de cheminée Murphco est fait d'aluminium pré-moulé et fabriqué en usine, d'une seule pièce, (sans joint ni soudure) sur un tour éprouvé. Le manchon sert à assurer l'étanchéité principalement

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Place Jean Marie Danel 80370 BERNAVILLE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT n 04: SERRURERIE MAITRISE d ŒUVRE Antoine MAUGNARD Architecte 11 Avenue de

Plus en détail

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation 1. Description Elément préfabriqué en béton de type prémur isolé composé de 2 parois en béton de 7 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 20 cm en polystyrène expansé et d un espace pour le remplissage

Plus en détail

PROTECTIONS COLLECTIVES : PRÉVENIR LE RISQUE DE CHUTE À L EXTÉRIEUR DU BÂTIMENT

PROTECTIONS COLLECTIVES : PRÉVENIR LE RISQUE DE CHUTE À L EXTÉRIEUR DU BÂTIMENT PROTECTIONS COLLECTIVES : PRÉVENIR LE RISQUE DE CHUTE À L EXTÉRIEUR DU BÂTIMENT Note Technique CRAMIF N 25 PROTECTIONS COLLECTIVES : PRÉVENIR LE RISQUE DE CHUTE À L EXTÉRIEUR DU BÂTIMENT Note technique

Plus en détail

Travaux de Maçonnerie

Travaux de Maçonnerie Commune d Allonnes Cahier des charges techniques particulières Aménagement extérieur du clos des jardinets Travaux de Maçonnerie Clos des jardinets - 1-7 SOMMAIRE Généralités...- 3 - Installations de chantier...-

Plus en détail

Venmar établit les normes de l industrie de la ventilation! Venmar. Vous avez des problèmes de ventilation? détient la solution!

Venmar établit les normes de l industrie de la ventilation! Venmar. Vous avez des problèmes de ventilation? détient la solution! Venmar établit les normes de l industrie de la ventilation! Venmar Ventilation inc. est le plus important manufacturier d équipements destinés au traitement de la qualité de l air dans le domaine résidentiel

Plus en détail

T-3700 CSEM Rosemount High School Réfection des toilettes Montréal, Québec

T-3700 CSEM Rosemount High School Réfection des toilettes Montréal, Québec T-3700 CSEM Rosemount High School Réfection des toilettes Montréal, Québec NO. DE PROJET CSEM : T-3700 HTA : 14-103 ADDENDA A01 31 MAR 2015 CSEM Rosemount High School Réfection des toilettes 3737, rue

Plus en détail

Règlement de construction

Règlement de construction Municipalité de Sainte-Aurélie Version administrative seulement. Inclus les modifications suivantes du règlement # 11-2007 : # 07-2011, # 10-2010 Seules les versions originales des règlements sont valides

Plus en détail

Les défauts et les problèmes suivants se produisent souvent avec les sous-planchers :

Les défauts et les problèmes suivants se produisent souvent avec les sous-planchers : Instructions de pose des sols mflor avec de la colle Mtack 201 Inspection et traitement préliminaire du sous-plancher Inspection Le sous-plancher doit toujours être sec, de niveau et propre, comme décrit

Plus en détail

AMBICO Limited Sections 08 39 53 et 08393 ASSEMBLAGES DE PORTES ET CADRES ANTI-SOUFFLE Page 1

AMBICO Limited Sections 08 39 53 et 08393 ASSEMBLAGES DE PORTES ET CADRES ANTI-SOUFFLE Page 1 Cette section comprend les ensembles de portes et cadres en acier anti-souffle d'ambico qui peuvent être homologués coupe-feu ou non. Cette section s appuie sur les normes de l Association canadienne des

Plus en détail

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT 1 GRO - Page n 1 / 7

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT 1 GRO - Page n 1 / 7 réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT 1 GRO - Page n 1 / 7 LOT N 1 - GROS-ŒUVRE Sommaire Chapitre I - PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES...2 Chapitre II - DEVIS

Plus en détail

Description de l expérience de travail Couvreur

Description de l expérience de travail Couvreur Renseignements personnels (Veuillez écrire en caractères d'imprimerie.) Description de l expérience de travail Couvreur Prénom officiel Initiale du second prénom Nom de famille officiel Date de naissance

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay et Madame

Plus en détail

Les Belles Constructions

Les Belles Constructions Les Belles Constructions Bâtiment industriel Devis sommaire Octobre 94 Index SECTION PAGE CONDITIONS GÉNÉRALES... 1 AMÉNAGEMENT DU TERRAIN... 2 BÉTON... 3 MAÇONNERIE... 4 MÉTAU... 5 BOIS ET PLASTIQUE...

Plus en détail

CRECHE INTERCOMMUNALE «LES P TITS BOUTS» *** TRAVAUX EXTERIEURS DE REFECTION DU SOL DE LA COUR

CRECHE INTERCOMMUNALE «LES P TITS BOUTS» *** TRAVAUX EXTERIEURS DE REFECTION DU SOL DE LA COUR DEPARTEMENT DES HAUTES-ALPES CRECHE INTERCOMMUNALE «LES P TITS BOUTS» *** TRAVAUX EXTERIEURS DE REFECTION DU SOL DE LA COUR CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Maître d Ouvrage : Communauté

Plus en détail

Les Produits MURPHCO Ltée

Les Produits MURPHCO Ltée DESCRIPTION Crépine pour drain de toit plat faite en aluminium coulé en usine. La crépine est compatible avec les drains de cuivre Murphco Ultra Plus* étant insérée à l'intérieur de l'anneau de fixation.

Plus en détail

Estimation, 2 e édition

Estimation, 2 e édition Estimation, 2 e édition Solutionnaire Chapitre 10 Exercice 10.1 LES BONNES CONSTRUCTIONS Inc. Montréal, le 30 mars 2006 Clinique Docteur Macabée À l attention du Dr Macabée Objet : Construction de la Clinique

Plus en détail

COMMUNE DE TOUFFLERS VILOGIA IN SITU Architectes CONSTRUCTION DE 10 LOGEMENTS ET DE SURFACES COMMERCIALES Rue des Ecoles-CCTP 12 LOT PEINTURES

COMMUNE DE TOUFFLERS VILOGIA IN SITU Architectes CONSTRUCTION DE 10 LOGEMENTS ET DE SURFACES COMMERCIALES Rue des Ecoles-CCTP 12 LOT PEINTURES COMMUNE DE TOUFFLERS VILOGIA IN SITU Architectes CONSTRUCTION DE 10 LOGEMENTS ET DE SURFACES COMMERCIALES Rue des Ecoles-CCTP 12 LOT PEINTURES 11.1 PRESCRIPTIONS GENERALES 11.1.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE 069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE Centre de Ressources des Technologies de l'information pour le Bâtiment 069.1. Clauses techniques générales 069.2. Clauses techniques particulières

Plus en détail

CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION

CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION [Loi sur l aménagement et l urbanisme, article 119, article 120 et article 237] 4.1 Nécessité du permis de construction Tout projet de construction, de transformation,

Plus en détail

TRAVAUX DE REFECTION DE TOITURES TERRASSES DANS DEUX ECOLES MAPA N 2014-01

TRAVAUX DE REFECTION DE TOITURES TERRASSES DANS DEUX ECOLES MAPA N 2014-01 TRAVAUX DE REFECTION DE TOITURES TERRASSES DANS DEUX ECOLES MAPA N 2014-01 MARCHE de TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) 1/8 SOMMAIRE 1. GENERALITES CONCERNANT LES PRESTATIONS

Plus en détail

Mise aux normes PMR de la zone publique CCTP DCE - 1 SOMMAIRE 1 SPECIFICATIONS TECHNIQUES... 2

Mise aux normes PMR de la zone publique CCTP DCE - 1 SOMMAIRE 1 SPECIFICATIONS TECHNIQUES... 2 Mise aux normes PMR de la zone publique CCTP DCE - 1 SOMMAIRE 1 SPECIFICATIONS TECHNIQUES... 2 1.1 GENERALITES... 2 1.1.1 OBJET... 2 1.1.2 BASE DE CALCULS NORMES ET REGLEMENTS... 2 1.1.3 CONTROLES ET ESSAIS...

Plus en détail

Les dessins indiqueront les détails de construction, d assemblage, des profils et des ancrages et les autres détails connexes, ainsi que les finis.

Les dessins indiqueront les détails de construction, d assemblage, des profils et des ancrages et les autres détails connexes, ainsi que les finis. SPÉCIFICATIONS (CLOISON FINESSE) 10 22 19 Cloisons amovibles à panneaux sur montants 10 22 19.01 Cloisons amovibles sur ossature 1. GÉNÉRALITÉS 1.1 ÉTENDUE DES TRAVAUX Les travaux comprennent toute la

Plus en détail