DEVIS Architecture OFFICE MUNICIPAL D HABITATION DE MONTRÉAL HABITATIONS MAYFAIR RÉFECTION DE LA TOITURE, DALLE DE GARAGE ET TRAVAUX CONNEXES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DEVIS Architecture OFFICE MUNICIPAL D HABITATION DE MONTRÉAL HABITATIONS MAYFAIR RÉFECTION DE LA TOITURE, DALLE DE GARAGE ET TRAVAUX CONNEXES"

Transcription

1 OFFICE MUNICIPAL D HABITATION DE MONTRÉAL HABITATIONS MAYFAIR RÉFECTION DE LA TOITURE, DALLE DE GARAGE ET TRAVAUX CONNEXES DEVIS Architecture Pour soumission décembre 2014

2 Office Municipal d Habitation de Montréal Section TABLE DES MATIÈRES Page 1 Projet: DEVIS TECHNIQUE Sections Titres Pages Page titre Table des matières Instructions aux soumissionnaires Conditions générales complémentaires Travaux de démolition Travaux de maçonnerie Ouvrages métalliques Escaliers métalliques Charpenterie et isolants en nattes Imperméabilisation des fondations Isolant et pare-air/vapeur Panneaux de béton léger Toiture en bitume élastomère Solins, accessoires et revêtements en tôle Produits d étanchéité Remplacement des portes fenêtres et entrée d aluminium Panneaux de gypse Peinture 2 LES ARCHITECTES LAPOINTE MAGNE ET ASSOCIÉS Décembre 2014

3 Office Municipal d Habitation de Montréal Section TABLE DES MATIÈRES Page 2 Projet: DEVIS PAYSAGE DESSINS ARCHITECTURE Numéros Titres Architecture A-000 Liste de dessins et zone de travaux A-201 Plan du rez-de-chaussée - démolition A-202 Plan du rez-de-chaussée - construction A-500 Détail d enveloppe - étanchéité garage A-501 Détail d enveloppe - ouvertures A-510 Métaux ouvrés escalier et marquise A-511 Métaux ouvrés rampe et marquise A-551 Détails - toiture A-552 Détails - appentis A-553 Détails toiture A-554 Détails toiture marquise LES ARCHITECTES LAPOINTE MAGNE ET ASSOCIÉS Décembre 2014

4 Office Municipal d Habitation de Montréal Section Habitations Mayfair INSTRUCTIONS AUX SOUMISSIONNAIRES Projet: Page 1 1 Généralités 1.1 ÉVALUATION DES LIEUX.1 Le soumissionnaire est tenu de s'informer lui-même de toutes les manières relatives à l'exécution du contrat et lui revient d'obtenir tous les renseignements utiles car aucun surplus ne sera accordé, sous aucun prétexte, et il ne sera alloué aucune compensation pour tout élément dont le soumissionnaire aurait pu luimême s'informer avant de soumettre son prix..2 Une visite des lieux se déroulera durant la période de l'appel d'offres. Les soumissionnaires sont invités à y assister et à prendre toutes les notes nécessaires et à poser leurs questions aux représentants de l'omhm qui seront présents. 1.2 QUESTIONS ET INFORMATIONS.1 Toutes questions relatives à ce projet durant la période d'appel d'offres doivent être adressées par écrit à M. Benoit Forcier à l adresse suivante : Lapointe Magne et Associés, architectes et urbanistes 224 Place d Youville, Montréal H2Y 2B4 Tél : (514) Fax : (514) Les réponses verbales sont données qu'à titre d'information uniquement et feront partie des documents contractuels qu'à la condition qu'elles soient incluses et confirmées par l'émission d'un addenda. FIN DE LA SECTION LES ARCHITECTES LAPOINTE MAGNE ET ASSOCIÉS Décembre 2014

5 Office Municipal d Habitation de Montréal Section CONDITIONS GÉNÉRALES COMPLÉMENTAIRES Projet: Page 1 1 Généralités 1.1 APPLICATION.1 Les conditions générales complémentaires, modifient, ajoutent ou précisent le «cahier des charges générales» de l Office Municipale d habitation de Montréal et elles prévalent en cas de contradiction entre les clauses de l un ou l autre de ces documents. 1.2 DÉFINITIONS.1 Entrepreneur Le mot «ENTREPRENEUR» signifie la partie intéressée, son représentant, ses successeurs ou ayant cause, comme partie contractante dans le contrat avec l Office. Pour les fins du contrat, l'entrepreneur sera considéré comme le maître d œuvre et il sera le seul responsable de rencontrer les exigences de la Commission de Santé et sécurité au Travail (CSST). Il devra préparer le programme de sécurité et en assurer son application..2 Consultant ou Professionnel Les mots «Consultant» ou «Professionnel» indiqués au devis signifient tous deux «Directeur» 1.3 DESCRIPTION DES TRAVAUX.1 Les travaux faisant l'objet du présent contrat comprennent de façon générale sans toutefois s y limiter, les ouvrages suivants : la démolition et l évacuation hors du site des rebuts les travaux d aménagement extérieur et de terrassement selon les indications aux plans des architectes du paysage les travaux civils selon les indications aux plans des ingénieurs les travaux de bétonnage et de réfection de béton selon les indications aux plans des ingénieurs les travaux de maçonnerie ponctuels selon les indications aux plans les travaux de métaux ouvrés selon les indications aux plans les travaux de fenestration de portes et entrée d aluminium selon les indications aux plans les travaux de toiture et solinage les travaux de charpenterie de bois les travaux d isolation et d étanchéité les travaux connexes de plomberie, d électricité et de ventilation requis ou l exécution des travaux de toiture la relocalisation (déplacer) les drains, évents, conduits d évacuation selon les exigences de l AMCQ pour le dégagement requis entre les appareils le ragréage des finis intérieurs selon les indications aux plans

6 Office Municipal d Habitation de Montréal Section CONDITIONS GÉNÉRALES COMPLÉMENTAIRES Projet: Page DESCRIPTION DES TRAVAUX (suite).1 les travaux de mécanique et d électricité selon les indications aux documents des ingénieurs la protection des édifices lors des travaux et les travaux de nettoyage tous les menus ouvrages requis pour la réalisation complète des travaux..2 Les travaux connexes, bien que non montrés spécifiquement aux dessins ou décrits au devis, et qui s'avèrent nécessaires à l'accomplissement de l'ouvrage sont inclus dans le présent contrat. 1.4 CALENDRIER DES TRAVAUX.1 Les conditions de température ou les délais dans la livraison des matériaux ne sont pas considérés comme justifications si ce calendrier est dépassé. Si les travaux ne sont pas complétés selon ce calendrier, l'entrepreneur aura à assumer les honoraires supplémentaires des professionnels et tout autres frais qui seront causés par ses retards..2 L'Entrepreneur devra au besoin effectuer des travaux en heures supplémentaires sans charges additionnelles à l Office dans le but de respecter ces dates..3 Il est de la responsabilité de l Entrepreneur d assurer la coordination des travaux avec les différents occupants (locataires) de l immeuble. Les problèmes de coordination ne pourront en aucun cas justifier des frais additionnels à l Office..4 Soumettre un calendrier des travaux de type "Bar Chart" identifiant chacun des différents travaux et les appartements impliqués, la période et la durée des travaux pour chacun d'eux et la date finale de fin des travaux du projet. 1.5 ESTIMATION PROGRESSIVE.1 Avant de demander le premier paiement d'acompte, présenter une ventilation détaillée des coûts pour chacune des phases selon les exigences du Directeur ainsi que le montant global du contrat. Une fois approuvée par le Directeur, la ventilation des coûts servira de base au calcul des paiements d'acomptes..2 L Entrepreneur doit joindre à ses demandes de paiement une ventilation détaillée des coûts réclamés des sous-traitants et fournisseurs.

7 Office Municipal d Habitation de Montréal Section CONDITIONS GÉNÉRALES COMPLÉMENTAIRES Projet: Page VISITE DES LIEUX.1 Avant de faire parvenir sa soumission l'entrepreneur doit visiter les emplacements. L'ignorance des conditions locales et l'étendue des travaux à être exécutés ne constituera en aucun cas une raison valable pour réclamer un paiement supplémentaire..2 L'Entrepreneur devra vérifier toutes les dimensions sur place. Il sera tenu de prendre toutes les mesures sur place et en sera le seul responsable..3 Une visite des lieux se déroulera durant la période d appel d offres. Les soumissionnaires sont invités à y assister et à prendre toutes les notes nécessaires et à poser leurs questions aux représentants de l OMHM qui seront présents. 1.7 EXAMEN PRÉALABLE.1 Inspecter l'état des ouvrages en place, les surfaces et les conditions qui recevront les travaux décrits. N'entreprendre aucun travail décrit dans une section à moins que les ouvrages adjacents ou précédents et l'état des lieux ne soient en condition satisfaisante..2 La décision de commencer les travaux, partiellement ou totalement, implique que l'entrepreneur juge les conditions existantes comme satisfaisantes. Le travail fait sur des surfaces ou travaux antérieurs défectueux sera repris à ses frais. 1.8 SANTÉ ET SÉCURITÉ AU CHANTIER.1 Utilisation des lieux : restreinte aux secteurs désignés pour l'exécution des travaux. L'Entrepreneur ne devra pas interférer sur les opérations normales des bâtiments et devra se restreindre aux zones déterminées..2 Ne pas accumuler indûment de matériaux ni de matériel de façon à encombrer les lieux..3 L'Entrepreneur doit s'assurer que la poussière et les débris ne pénètrent pas à l intérieur de l édifice..4 L'Entrepreneur doit s'assurer que les zones réservées au travail sont protégées contre les accès non autorisés, et que des obstacles tels des clôtures, des cloisons ou des portes soient installées au besoin afin d'assurer la protection du public..5 L'Entrepreneur doit s'assurer qu'une signalisation adéquate, avec les avertissements et/ou les signaux appropriés, indique que du travail de construction est en marche..6 L'Entrepreneur doit s'assurer que tous les matériaux de construction, outils ou équipement entreposés sur le site sont gardés dans des zones qui ne servent pas aux locataires, au stationnement ou aux jeux et que des mesures adéquates sont prises afin de limiter l'accès à ces espaces de rangement.

8 Office Municipal d Habitation de Montréal Section CONDITIONS GÉNÉRALES COMPLÉMENTAIRES Projet: Page SANTÉ ET SÉCURITÉ AU CHANTIER (Suite).7 L'Entrepreneur doit s'assurer que les débris de construction seront placés de façon régulière dans des contenants spéciaux, au moins une fois par jour..8 L'Entrepreneur doit s'assurer qu'aucun travail de démolition ne sera entrepris sans l'autorisation expresse du Consultant..9 L'Entrepreneur doit s'assurer que tous ses employés éteignent et rangent les outils et l'équipement non utilisés dans un endroit protégé..10 L'Entrepreneur doit s'assurer que ses employés ne pourront pas avoir accès aux endroits réservés aux locataires sans la permission de l Office..11 L'Entrepreneur doit s'assurer que ses employés n'auront aucun contact avec les locataires à l'exception de situations où de tels contacts sont nécessaires afin d'assurer la sécurité de ceux-ci..12 L'Entrepreneur doit s'assurer que tous ses employés possèdent une licence provenant de la Commission de la construction du Québec en bonne et due forme..13 L'Entrepreneur doit s'assurer que l'équipement dont se servent ses employés respecte toutes les normes de sécurité établies par la loi..14 Lorsque les travaux effectués peuvent engendrer la chute de débris ou de matériaux, l'entrepreneur devra s'assurer que le site est muni d'un abri protecteur ou d'un trottoir ou autre protection ou à défaut, l'accès à ce site devra être restreint à l'aide d'une clôture, d'une barrière ou d'un mur..15 L'Entrepreneur doit s'assurer que des barrières seront fournies sur les sites de construction si tel en est le besoin..16 L'Entrepreneur aura la responsabilité et ce à ses frais de démanteler les clôtures, les barrières ou tous autres éléments existants qui causent obstacles à l'accès à l'édifice et à ses travaux et il sera de sa responsabilité de les remettre en état une fois ses travaux complétés. Tout équipement ou matériaux qui seront endommagés devront être réparés à la satisfaction de l Office ou remplacer..17 L'Entrepreneur s'assurera qu'aucun équipement ou matériel lourd ne sera rangé sur un plancher sans que la capacité portante du pontage n'ait été vérifiée par un professionnel dûment qualifié..18 L'Entrepreneur verra à s'assurer qu'aucun débris ne sera laissé sur le site aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'édifice..19 L'Entrepreneur assumera tous les frais relatifs à l'occupation des voies publiques et il verra à obtenir les permis nécessaires auprès de la municipalité concernée.

9 Office Municipal d Habitation de Montréal Section CONDITIONS GÉNÉRALES COMPLÉMENTAIRES Projet: Page SANTÉ ET SÉCURITÉ AU CHANTIER (Suite).20 L'Entrepreneur devra prendre toutes les mesures pour assurer la sécurité des résidents. Entre autre, s assurer de ne jamais laisser les fenêtres sans garde-corps conforme. Fournir et installer minimalement une feuille de contreplaqué bien ancrée dans la chambranle. 1.9 DESSINS D'ATELIER.1 Les dessins d'atelier doivent indiquer les matériaux à utiliser et les méthodes de construction et de fixation ou d'ancrage à employer et ils doivent contenir les schémas de montage, des notes explicatives ainsi que tout autre renseignement nécessaire à l'exécution des travaux..2 Les modifications apportées aux dessins d'atelier par le Consultant ne sont pas censées faire varier le prix du contrat..3 Faire les changements aux dessins d'atelier qui peuvent être exigés par le Consultant..4 Le Consultant n est pas tenu de vérifier le nombre, les quantités et les dimensions indiquées sur les dessins d'atelier. Ces responsabilités sont entièrement assumées par l'entrepreneur..5 L approbation des dessins d atelier est faite dans le but de constater la conformité avec le concept général ; elle ne signifie pas que l architecte approuve les dessins d atelier dans leurs détails ; cette responsabilité demeurant celle de l entrepreneur qui les a soumis. Cette approbation ne relève pas l entrepreneur de sa responsabilité pour les erreurs ou omissions contenues dans les dessins d atelier ni de son obligation de satisfaire à toutes les exigences des documents contractuels. L entrepreneur est responsable des dimensions qui doivent être confirmées et mises en corrélation au chantier de l information quant aux procédés de fabrication ou aux techniques de construction et de pose et de la coordination du travail de tous les sous-traitants ÉCHAFAUDAGES.1 Construire au besoin des échafaudages surs, rigides, solides et bien assujettis conformément à la norme CAN/CSA-S269.2-M87 et les plus ressentes..2 Les échafaudages ne doivent pas être appuyés sur les murs ; ils devront être enlevés promptement lorsqu'on n'en aura plus besoin..3 Matériel de levage : Fournir et installer les treuils et les grues nécessaires au déplacement des ouvriers, du matériel et de l'équipement, et en assurer l'entretien et la main d œuvre. Prendre les arrangements financiers nécessaires avec les sous-traitants pour l'utilisation du matériel de levage. La manœuvre des treuils et des grues doit être confiée à des ouvriers qualifiés.

10 Office Municipal d Habitation de Montréal Section CONDITIONS GÉNÉRALES COMPLÉMENTAIRES Projet: Page MAIN D ŒUVRE, MATÉRIAUX ET MATÉRIEL DE CONSTRUCTION.1 Sauf indications contraires, se conformer aux plus récentes instructions écrites du fabricant concernant les matériaux et l'équipement à utiliser et les méthodes d'installation..2 Aviser le Consultant par écrit, de toute divergence entre le présent devis et les instructions du fabricant ; le Consultant déterminera alors quel document il faut utiliser..3 Fournir les pièces de fixation et les accessoires de même texture, couleur et fini que le métal support auquel ils sont fixés. Éviter que des métaux différents ne soient exposés à une action électrolytique. Utiliser des attaches, des ancrages et des cales inoxydables pour assujettir les ouvrages extérieurs..4 L'espacement des ancrages doit tenir compte des charges limites et de la résistance au cisaillement afin d'assurer un ancrage solide et permanent. Les chevilles en bois ne sont pas acceptées..5 Dissimuler les pièces de fixations selon les indications, les espacer de façon uniforme et les poser soigneusement..6 Il est interdit d'utiliser des pièces de fixation qui causent l'effritement ou la fissuration du matériau..7 Obtenir l'approbation du Consultant avant d'utiliser des pièces de fixation qui se posent au pistolet cloueur. Une fois l'approbation obtenue, se conformer à la norme ACNOR A Les matériaux et l'équipement doivent être livrés, entreposés et conservés dans leur empaquetage original de manière à ce que le sceau et l'étiquette du fabricant restent intacts..9 Éviter que les matériaux et l'équipement ne soient endommagés, altérés ou salis pendant la livraison, la manutention et l'entreposage. Transporter sans délai hors du chantier les matériaux et l'équipement refusés..10 Entreposer les matériaux et l'équipement conformément aux instructions des fournisseurs..11 Retoucher à la satisfaction du Consultant les surfaces endommagées finies en usine. Utiliser un apprêt identique au fini original. Ne pas peinturer les plaques signalétiques..12 Si les matériaux sont prescrits par référence à une norme, choisir tout matériau qui répond aux exigences de cette norme ou qui les dépasse.

11 Office Municipal d Habitation de Montréal Section CONDITIONS GÉNÉRALES COMPLÉMENTAIRES Projet: Page MAIN D ŒUVRE, MATÉRIAUX ET MATÉRIEL DE CONSTRUCTION (Suite).13 Si les matériaux doivent figurer sur la liste des produits homologués publiée par l'office des normes générales du Canada, choisir l'un des fabricants qui y sont énumérés..14 Si les matériaux sont prescrits aux termes d'un devis "descriptif" ou d'un devis "de performance" choisir tout matériau qui répond aux exigences du devis ou qui les dépasse..15 Si les matériaux sont prescrits aux termes d'une norme, d'un devis descriptif ou d'un devis de performance, à la demande du Consultant, se procurer auprès du fabricant, le rapport d'un laboratoire d'essai indépendant certifiant que les matériaux ou l'équipement répondent aux exigences prescrites ou les dépassent NETTOYAGE.1 N'utiliser que les produits de nettoyage recommandés par le fabricant de la surface à nettoyer et la méthode recommandée par le fabricant du produit de nettoyage..2 Garder l'édifice propre, exempt de débris et de déchets..3 Apporter sur les lieux des contenants destinés aux déchets et débris et les localiser à des endroits préalablement approuvés par le Directeur. Évacuer les déchets et débris du site..4 Enlever la graisse, la poussière, la saleté, les taches, les étiquettes, les marques de doigts et les autres matières étrangères des surfaces finies apparentes AMÉNAGEMENT DU CHANTIER.1 L'Entrepreneur devra entretenir les voies empruntées pour accéder au chantier durant la période des travaux et réparer tout dommage pouvant découler de l'usage que l'on en aura fait..2 Nettoyer les pistes et voies de circulation qui auront été empruntées par les véhicules de l'entrepreneur. Réparer la pelouse qui sera endommagée avec de la tourbe. L'Entrepreneur réparera à ses frais tous les dommages qu'il cause à la chaussée, aux trottoirs, bordures de chaussées, aménagements paysagers ou tous autres éléments existants..3 Fournir et installer des écrans ou cloisons temporaires pour prévenir la propagation de la poussière et protéger l'édifice des intempéries, du vandalisme et des intrus. Entretenir et déplacer les ouvrages de protection jusqu'à la fin des travaux.

12 Office Municipal d Habitation de Montréal Section CONDITIONS GÉNÉRALES COMPLÉMENTAIRES Projet: Page DÉNONCIATION DU CONTRAT.1 L'Entrepreneur doit fournir au Directeur une copie de chaque dénonciation de contrat des fournisseurs et sous-traitants qui s'en prévaudront et ce, dès que l'avis est reçu ACCEPTATION DÉFINITIVE.1 L'Entrepreneur ne pourra mettre en demeure le Directeur et l Office de faire le paiement des travaux complétés en vertu des modalités prévues aux conditions générales avant d'avoir remis au Directeur tous les documents et certificats d'approbation d'usage requis par les lois provinciales et municipales, dont les suivants :.1 Déclaration solennelle de l'entrepreneur et preuve que les salaires et gages des ouvriers ainsi que les sous-traitants et les matériaux ont été payés..2 Une lettre de l'ocq en bonne et due forme..3 Une lettre de la Commission de la Santé et de la sécurité du Québec en bonne et due forme..4 Tout autre certificat et garantie qui pourraient être requis en vertu des lois provinciales et municipales ou des règlements municipaux..6 Toutes autres garanties et documents requis tels que demandés au devis..7 Toutes les quittances de paiement des fournisseurs et sous-traitants qui ont dénoncés leur contrat..8 Un certificat d attestation émis par un plombier qualifié certifiant le bon fonctionnement des drains de toitures et évents PLANS TELS QUE CONSTRUITS ET MANUELS DE FIN DE PROJET.1 Dessin du dossier :.1 L Entrepreneur fera une copie des dessins à partir du reproductible pour verser au dossier du projet après la construction..2 La version électronique des dessins d architecture sera fournie à l Entrepreneur pour information et pour coordination. Les droits d auteur des dessins devront être respectés et ceux-ci devront être utilisés exclusivement et strictement pour les besoins de ce projet..3 Durant le cours des travaux, noter tous les écarts par rapport aux prescriptions des documents contractuels, les changements imposés par la nature de l emplacement et les changements apportés durant les travaux..4 Noter les changements directement sur la version électronique des dessins (logiciel Autocad) et inscrire les changements à l encre rouge sur une version papier..5 Consigner les informations suivantes;.1 les modifications apportées sur place aux dimensions et aux détails d exécution;.2 les changements apportés à la suite de modifications commandées et d ordres reçus sur le chantier..6 Remettre à tous les mois au responsable des travaux les mises à jour de la version électronique des dessins.

13 Office Municipal d Habitation de Montréal Section CONDITIONS GÉNÉRALES COMPLÉMENTAIRES Projet: Page PLANS TELS QUE CONSTRUITS ET MANUELS DE FIN DE PROJET (suite).7 Au moment de la réception provisoire des travaux, remettre au Responsable du projet la copie annotée en rouge au cours des travaux et tous les fichiers électroniques Autocad modifiées..2 L Entrepreneur devra également fournir les cahiers de fin de projet comme suit:.1 Manuel :.1 Le manuel est une compilation structurée de données d'exploitation et d'entretien comprenant des renseignements, des fiches de données, des documents ainsi que des détails techniques, et décrivant le fonctionnement et l'entretien d'un appareillage prescrit aux devis techniques..2 Généralités :.1 Assembler, coordonner, relier et établir la table des matières des données requises pour constituer le manuel d'exploitation et d'entretien;.2 Soumettre au Donneur d ouvrage le manuel d'exploitation et d'entretien deux semaines avant l'inspection finale des installations. Apporter les modifications requises au manuel selon les directives et le resoumettre.3 Soumettre 3 exemplaires du manuel;.4 Assembler les données dans le même ordre numérique que celui des articles des devis;.5 Marquer chaque article d'un onglet recouvert de celluloïd fixé au feuillet de division en papier rigide;.6 Dactylographier les nomenclatures et les remarques;.7 S'assurer que les dessins, les diagrammes et les publications des fabricants sont lisibles..3 Cahiers :.1 Cahiers à trois anneaux constitués de feuilles mobiles reliées de 8-1/2 x 11 po, à couverture rigide en vinyle et munis d'une pochette au dos des cahiers;.2 Indiquer le contenu de chaque cahier sur la pochette qui se trouve au dos du cahier..4 Contenu :.1 cahier n o 1 : Le cahier no 1 doit contenir au moins les renseignements suivants :.1 La date de soumission;.2 La désignation, l'emplacement et le numéro du projet;.3 Le nom et l'adresse de l'entrepreneur et de tous les sous-traitants;.4 La table des matières de chaque cahier;.5 La liste du matériel de remplacement;.6 La liste des outils spéciaux;.7 La liste des pièces de rechange;.8 Les garanties;.9 Les copies des certificats d'approbation et autres certificats requis.

14 Office Municipal d Habitation de Montréal Section CONDITIONS GÉNÉRALES COMPLÉMENTAIRES Projet: Page 10.2 Autres cahiers : Les deux autres cahiers doivent contenir au moins les renseignements suivants :.1 La date de soumission;.2 La désignation, l'emplacement et le numéro du projet;.3 La table des matières de chaque cahier;.4 Les données suivantes prescrites dans chaque article des cahiers des charges :.1 La liste de l'équipement et du matériel, incluant le centre de service du fabricant ou du fournisseur;.2 Les renseignements qui figurent sur la plaque signalétique comme le numéro de l'équipement et du matériel, la marque de commerce, les dimensions, la capacité ou la puissance, le numéro de modèle ainsi que le numéro de série;.3 La liste des pièces;.4 Les détails relatifs à l'installation de l'équipement et du matériel;.5 Les instructions relatives au fonctionnement de l'équipement et du matériel;.6 Les instructions relatives à l'entretien de l'équipement et du matériel;.7 Les instructions relatives à l'entretien des finis..5 Dessins d'atelier :.1 Relier séparément un jeu complet des dessins d'atelier révisés et les descriptions de produits prescrits..6 Données supplémentaires :.1 Préparer et insérer dans le manuel toute information s'étant avérée nécessaire durant la formation du personnel. FIN DE LA SECTION

15 Office Municipal d Habitation de Montréal Section TRAVAUX DE DÉMOLITION Projet: Page 1 1 Généralités 1.1 ÉTENDUE DES TRAVAUX.1 Les travaux de démolition comprennent de façon générale et sans s y restreindre : la démolition et l enlèvement des complexes d étanchéité des toitures du bâtiment incluant les parapets, relevés et bases d équipements mécaniques ainsi que les travaux connexes requis selon les indications aux plans; l enlèvement du gazonnement, des plantes, arbustes et arbres et de la terre requis pour effectuer les travaux et selon les indications aux plans; la démolition et l enlèvement des complexes d étanchéité de la dalle de garage incluant l isolant, la membrane; la démolition et l enlèvement ponctuel des parements de maçonnerie selon les indications aux plans; l enlèvement des portes, portes-patio, cadrages et devantures selon les indications aux plans ; la démolition des éléments et structures de béton selon les indications aux plans et les prescriptions de l ingénieur ; l enlèvement des mains courantes, garde-corps et clôtures existantes selon les indications aux plans ; l enlèvement des pavés unis, dallages, trottoirs de béton, asphalte et bordures de stationnement selon les indications aux plans de l architecte et de l ingénieur; l enlèvement de la persienne de ventilation et des luminaires extérieurs selon les indications aux plans et les prescriptions de l ingénieur ; tous les autres travaux de démolition non spécifiquement mentionnés mais qui s avèrent nécessaires à l accomplissement de l ouvrage..2 De façon générale, la démolition d ouvrage en maçonnerie de brique doit être exécutée par le maçon responsable de la section Travaux de maçonnerie et la démolition des portes fenêtres doit être exécutée par l entrepreneur responsable de la section Remplacement des portes fenêtres et entrée d aluminium..3 Coordonner étroitement les travaux de démolition des complexes d étanchéité de la toiture avec ceux du couvreur exécutant les travaux de la section Toitures en bitume élastomère. Coordonner étroitement les travaux de démolition des complexes d étanchéité de la dalle de garage avec ceux du couvreur exécutant les travaux de la section Étanchéité des fondations. Aucune démolition des complexes d étanchéité ne doit être entreprise tant que le couvreur ne puisse les étancher le même jour..4 L entrepreneur de la présente section doit fournir tous les équipements de levage nécessaires pour évacuer tous les débris de démolition et il doit aussi débrancher, déplacer et entreposer les équipements mécaniques et autres éléments en toiture indiqués aux dessins pendant les travaux; il doit aussi les réinstaller et les rebrancher une fois les travaux complétés, le tout selon les indications aux dessins. LES ARCHITECTES LAPOINTE MAGNE ET ASSOCIÉS février 2014

16 Office Municipal d Habitation de Montréal Section TRAVAUX DE DÉMOLITION Projet: Page ÉTENDUE DES TRAVAUX (suite).5 De façon générale, la démolition d ouvrages structuraux en béton doit être exécutée selon les prescriptions de l ingénieur en structure..6 De façon générale, la démolition d ouvrages mécanique/électrique doit être exécutée selon les prescriptions de l ingénieur en électromécanique. 1.2 TRAVAUX CONNEXES.1 Section Travaux de maçonnerie..2 Section Charpenterie, nouveaux parapets, relevés et bases d équipements..3 Section Imperméabilisation des fondations..3 Section Toitures en bitume élastomère..4 Section Solins, accessoires et revêtements en tôle..5 Section Remplacement des portes fenêtres et entrée d aluminium. 1.3 NORMES DE RÉFÉRENCES.1 Code National du Bâtiment , Partie 8, Mesures de sécurité aux abords des chantiers..2 Code de sécurité pour les travaux de construction, Québec, dernière édition..3 CSA S350-M1980 (R 1998), Code of Practice for Safety in Demolition of Structures..4 NFPA Fire Protection Handbook, Section 2, Chapter 14, Welding & Cutting, ACNOR W Règles de sécurité en soudage, coupages et procédés connexes. 1.4 ÉTAT DES OUVRAGES À DÉMOLIR.1 Entreprendre la démolition des ouvrages dans l'état où ils sont le jour de l'attribution du contrat. Les ouvrages à démolir et/ou déplacer, sont indiqués aux dessins..2 L entrepreneur doit s assurer lui-même par une visite des lieux de l étendue exacte des travaux, des accès à l emplacement, de la nature des matériaux à démolir. Aucun supplément n est accordé pour des conditions que l entrepreneur peut vérifier. LES ARCHITECTES LAPOINTE MAGNE ET ASSOCIÉS février 2014

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES TOITS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Vérifiez l état du recouvrement de la toiture ainsi que de ses composantes structurales. Si ceux-ci

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION FONDATIONS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES FONDATIONS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Déterminez la nature des fondations : matériaux utilisés (béton, blocs de béton, pierres) ;

Plus en détail

Les registres coupe-feu

Les registres coupe-feu Les registres coupe-feu Installez avec soin Comment assurer une installation conforme Pour obtenir des exemplaires de cette publication, adressez-vous à la Direction des communications de la Régie du bâtiment

Plus en détail

liste de vérification selon le Guide technique sur les toitures végétalisées de la RBQ

liste de vérification selon le Guide technique sur les toitures végétalisées de la RBQ liste de vérification selon le Guide technique sur les toitures végétalisées de la RBQ v.1/2015-03-23 Cette liste a été montée pour faciliter la mise en application du Guide technique sur les toitures

Plus en détail

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN Rue Jean Bouin 69320 FEYZIN Maître d ouvrage : Ville de FEYZIN 18 rue de la mairie 69320 FEYZIN Maître d œuvre : REFECTION ETANCHEITE TERRASSE EX SOLARIUM LPG ARCHITECTE

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam Tablier métallique Une division du Groupe Canam TABLE DES MATIÈRES PAGE NOS SERVICES... 4 NOTES SUR LES TABLEAUX DE CHARGE... 5 P-3615 & P-3606 DIMENSIONS & PROPRIÉTÉS PHYSIQUES... 6 TABLEAUX DES CHARGES

Plus en détail

Les Produits MURPHCO Ltée

Les Produits MURPHCO Ltée DESCRIPTION Le manchon de cheminée Murphco est fait d'aluminium pré-moulé et fabriqué en usine, d'une seule pièce, (sans joint ni soudure) sur un tour éprouvé. Le manchon sert à assurer l'étanchéité principalement

Plus en détail

Guide d installation

Guide d installation PANNEAUX POLYVALENTS EN FIBROCIMENT Guide d installation Finex : solide par nature Finex inc. est un chef de file dans le domaine de la construction en fibrociment. Finex fabrique et offre une ligne de

Plus en détail

Venmar établit les normes de l industrie de la ventilation! Venmar. Vous avez des problèmes de ventilation? détient la solution!

Venmar établit les normes de l industrie de la ventilation! Venmar. Vous avez des problèmes de ventilation? détient la solution! Venmar établit les normes de l industrie de la ventilation! Venmar Ventilation inc. est le plus important manufacturier d équipements destinés au traitement de la qualité de l air dans le domaine résidentiel

Plus en détail

INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013

INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013 INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013 Ce document est susceptible d être révisé ou retiré de la circulation en tout temps. L état du document devra être vérifié par l utilisateur

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES M A I T RE D O U V R A G E VILLE DE BAYON EGLISE DE BAYON Consolidation & entretien C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT 03 SERURRERIE JANVIER 2013 ATELIER PATRIMOINE & PAYSAGE Sarl

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay et Madame

Plus en détail

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE 069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE Centre de Ressources des Technologies de l'information pour le Bâtiment 069.1. Clauses techniques générales 069.2. Clauses techniques particulières

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ MINISTERE DE L INTERIEUR, PREFECTURE DE LA MOSELLE DIRECTION DES RESSOURCES ET DES MOYENS MUTUALISES Bureau des Affaires Immobilières et du soutien 9, Place de la Préfecture 57034 METZ CEDEX Tél. 03.87.34.88.06

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Place Jean Marie Danel 80370 BERNAVILLE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT n 04: SERRURERIE MAITRISE d ŒUVRE Antoine MAUGNARD Architecte 11 Avenue de

Plus en détail

Estimation, 2 e édition

Estimation, 2 e édition Estimation, 2 e édition Solutionnaire Chapitre 10 Exercice 10.1 LES BONNES CONSTRUCTIONS Inc. Montréal, le 30 mars 2006 Clinique Docteur Macabée À l attention du Dr Macabée Objet : Construction de la Clinique

Plus en détail

1.2.1 Enlever et disposer, en tant que déchets de fientes de pigeon, tous les matériaux et les débris des surfaces situées dans la zone des travaux.

1.2.1 Enlever et disposer, en tant que déchets de fientes de pigeon, tous les matériaux et les débris des surfaces situées dans la zone des travaux. TRAVAUX DE NETTOYAGE DES FIENTES DE PIGEON TABLE DES MATIÈRES PAGE TRAVAUX DE NETTOYAGE DES FIENTES DE PIGEON... 1 1 GÉNÉRALITÉS... 1 1.1 CONDITIONS GÉNÉRALES ET TRAVAUX CONNEXES... 1 1.2 DESCRIPTION DES

Plus en détail

MODE DE POSE DU SYSTÈME AXIOM MC PROFILÉ

MODE DE POSE DU SYSTÈME AXIOM MC PROFILÉ MODE DE POSE DU SYSTÈME AXIOM MC PROFILÉ Axiom Profilé est un système de garniture de périmètre sur mesure conçu pour les systèmes de suspension de panneaux acoustiques ou de mur sec d'armstrong. En tant

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti .0 RISQUES GEOLOGIQUES DU SITE NOTES. LIQUÉFACTION : On ne doit pas trouver de sols granulaires liquéfiables, lâches, saturés, ou qui pourraient compromettre la performance sismique du bâtiment, dans des

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE PANNEAU ARCHITECTURAL BEONSTONE

GUIDE TECHNIQUE PANNEAU ARCHITECTURAL BEONSTONE GUIDE TECHNIQUE PANNEAU ARCHITECTURAL BEONSTONE TABLE DES MATIÈRES Ce guide d installation présente, de façon détaillée, toute la marche à suivre pour réaliser vous-même vos projets. Nous vous invitons

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 1.1 - Objet 1.2 - Qualification 1.3 - Offre 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 2.0 Mobilier d archivage fixe 2.1 Meuble à plan 2.2 Armoire à produits dangereux 2.3

Plus en détail

Les Produits MURPHCO Ltée

Les Produits MURPHCO Ltée DESCRIPTION L'évent isolé et calfeutré de Murphco est composé d'un manchon en aluminium tourné Murphco fabriqué en usine, d'une seule pièce, (sans joint ni soudure) sur un tour éprouvé et assure l'étanchéité

Plus en détail

Guide d installation. Simplement le meilleur du bois

Guide d installation. Simplement le meilleur du bois Guide d installation Simplement le meilleur du bois Notes importantes Il est important de lire, comprendre et respecter la procédure d installation pour valider la garantie du manufacturier. Gardez le

Plus en détail

Le chantier compte 4 étapes :

Le chantier compte 4 étapes : 02 Bien mettre en place le 03 béton désactivé La technique du béton désactivé consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier en surface. Un chantier de béton

Plus en détail

INSTRUCTIONS COMPLÉTES

INSTRUCTIONS COMPLÉTES INSTRUCTIONS COMPLÉTES Le Service de plans du Canada, un organisme fédéral-provincial, favorise le transfert de technologie au moyen de feuillets, de croquis et de plans de construction qui montrent comment

Plus en détail

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE CONSEIL GENERAL de la SOMME Transfert de l imprimerie située au 40 rue de la République vers le 10 rue des Louvels 80000 AMIENS 3.1 LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE 3.1 ETENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS

Plus en détail

Description de l expérience de travail Couvreur

Description de l expérience de travail Couvreur Renseignements personnels (Veuillez écrire en caractères d'imprimerie.) Description de l expérience de travail Couvreur Prénom officiel Initiale du second prénom Nom de famille officiel Date de naissance

Plus en détail

Liste de vérification des documents à remettre au Ministère

Liste de vérification des documents à remettre au Ministère Septembre 2013 Outil Liste de vérification des documents à remettre au Ministère 5.3 Financement des améliorations locatives Ce document a été produit grâce à l aide financière du Ministère de la Famille.

Plus en détail

Fiche technique de l USM TK 005

Fiche technique de l USM TK 005 1 Fiche technique de l USM TK 005 Percements de membranes de toits Union Suisse du Métal Association professionnelle construction métallique, Seestrasse 105, Case postale, 8027 Zurich Tél. 044 285 77 77,

Plus en détail

Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation

Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation CONSTRUCTION Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation RÉPERTOIRE Révision Jamais Réévaluation Non : NORMATIF : 07 21 23.06 Publication en de l'évaluation : 1997-12-08 Réévaluation cours

Plus en détail

Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008

Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008 Page 1 / 5 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : Pose d escalier préfabriqué monobloc en béton Rédaction : Hediger Damien / Etudiant ETC 3 ème année Date : 1 er octobre 2008 Introduction Dans

Plus en détail

GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE*

GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE* GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE* BIEN CHOISIR SON PRODUIT : 1 ) Composition d un bloc-porte : Un bloc-porte est composé d une porte (1) associée à une huisserie (ou dormant ou cadre (2)). 2 )

Plus en détail

Les Produits MURPHCO Ltée

Les Produits MURPHCO Ltée DESCRIPTION Les Produits MURPHCO Ltée Le drain de toit Murphco est constitué d'un tablier de cuivre plein et d'un manchon en cuivre rigide sans joint ni soudure verticale. Il se distingue par sa conception

Plus en détail

CCTP 07.TVX.02 Page N 1

CCTP 07.TVX.02 Page N 1 CCTP 07.TVX.02 Page N 1 SOMMAIRE A EXPOSE GENERAL DE L OPERATION A.01 OPERATION Page : 3 A.02 INTERVENANTS Page : 3 A.03 DOCUMENTS REMIS Page : 3 B GENERALITES TOUS CORPS D ETAT B.01 OBJET DU C.C.T.P.

Plus en détail

CHAPITRE 11 USAGES ET CONSTRUCTIONS TEMPORAIRES

CHAPITRE 11 USAGES ET CONSTRUCTIONS TEMPORAIRES CHAPITRE 11 USAGES ET CONSTRUCTIONS TEMPORAIRES 11.1 CONSTRUCTIONS TEMPORAIRES AUTORISÉES Sont considérés comme des constructions temporaires, les constructions pouvant être démantelées à la cessation

Plus en détail

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFORT Projet d'aménagement de la Maison des Services Rue du Plomb du Cantal 15230 PIERREFORT DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF CADRE DE DECOMPOSITION 05.86 DU PRIX FORFAITAIRE

Plus en détail

INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521

INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521 INSTRUCTIONS D INSTALLATION MODÈLE 300521 WWW.BURCAM.COM 2190 Boul. Dagenais Ouest LAVAL (QUEBEC) CANADA H7L 5X9 TÉL: 514.337.4415 FAX: 514.337.4029 info@burcam.com Votre pompe a été soigneusement emballée

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION D UN BÂTIMENT PRÉFABRIQUÉ ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION D UN BÂTIMENT PRÉFABRIQUÉ ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY DOCUMENT D APPEL D OFFRES NO : SP-14-144 CHAPITRE E CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES FOURNITURE

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES GUIDE D INSTALLATION La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES Possède une résistance thermique élevée Réduit la circulation d air à travers les murs Évite la formation d

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

1 la loi: la loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail;

1 la loi: la loi du 4 août 1996 relative au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail; Arrêté royal du 30 août 2013 fixant des dispositions générales relatives au choix, à l'achat et à l'utilisation d'équipements de protection collective (M.B. 7.10.2013) Chapitre I er. - Dispositions relatives

Plus en détail

Tortuire-Terrasse Pont et parking. Dilat 40/60. Edition 3/2010. ... Système de joint de dilatation mécanique pour parking

Tortuire-Terrasse Pont et parking. Dilat 40/60. Edition 3/2010. ... Système de joint de dilatation mécanique pour parking Tortuire-Terrasse Pont et parking Dilat 40/60... Système de joint de dilatation mécanique pour parking Edition 3/2010 Toutes les nouveautés, les catalogues à jour consultables et téléchargeables sur www.danialu.com

Plus en détail

SOLUTIONS DE CONCEPTION- CONSTRUCTION POUR BÂTIMENTS À NIVEAUX MULTIPLES

SOLUTIONS DE CONCEPTION- CONSTRUCTION POUR BÂTIMENTS À NIVEAUX MULTIPLES SOLUTIONS DE CONCEPTION- CONSTRUCTION POUR BÂTIMENTS À NIVEAUX MULTIPLES Table des matières Présentation de Canam... 3 Approche de conception- construction BuildMaster... 3 Charpentes d'acier et tabliers

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

COMBISAFE ESCALIER UNIVERSEL TM MODE D EMPLOI

COMBISAFE ESCALIER UNIVERSEL TM MODE D EMPLOI COMBISAFE ESCALIER UNIVERSEL TM MODE D EMPLOI SOMMAIRE ESCALIER UNIVERSEL TM SOMMAIRE GÉNÉRALITÉ... 3 Introduction... 4 PRINCIPAUX ELEMENTS... 5 Accroches... 5 ASSEMBLAGE... 7 Assemblage de base... 7 ACCROCHES

Plus en détail

Linstallation d un escalier dans la. un escalier de béton à double quart tournant en kit. Construire soi-même LABEL. Label. Label D E I S O N L A

Linstallation d un escalier dans la. un escalier de béton à double quart tournant en kit. Construire soi-même LABEL. Label. Label D E I S O N L A maçonnerie Construire soi-même un escalier de béton à double quart tournant en kit Bricoler du Côté d e la M ais o n Label BRICOLER DU CÔTÉ DQUALITÉ E LA MAISON LABEL BRICOLER DU CÔTÉ DE LA MAISON Label

Plus en détail

TUILE REX 24.183.910 MODE D'EMPLOI

TUILE REX 24.183.910 MODE D'EMPLOI TUILE REX 24.183.1100 REX 24.183.910 MODE D'EMPLOI CONTENU LES AVANTAGES 3 LES CARACTERISTIQUES 4 LA MISE EN OEUVRE ILLUSTRÉE 5 LES BONNES PRATIQUES SUR CHANTIER 9 LES ACCESSOIRES 11 2 LES AVANTAGES MONTAGE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES PELLETAGE DES AIRES COMMUNES (PERRONS MARCHES ET TROTTOIRS) SAISON 2014-2015 CONTRAT : 2014-PEL01

CAHIER DES CHARGES PELLETAGE DES AIRES COMMUNES (PERRONS MARCHES ET TROTTOIRS) SAISON 2014-2015 CONTRAT : 2014-PEL01 CAHIER DES CHARGES PELLETAGE DES AIRES COMMUNES (PERRONS MARCHES ET TROTTOIRS) SAISON 2014-2015 CONTRAT : 2014-PEL01 Rimouski, 10 novembre 2014 Table des matières 1 - CONDITIONS DE SOUMISSION... 3 1.1

Plus en détail

par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil

par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil Escaliers mécaniques Trottoirs roulants par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil 1. Définitions... C 3 726-2 2. Constitution... 3

Plus en détail

C S S S L A V A L - H Ô P I T A L C I T É D E L A S A N T É M I S E A U X N O R M E S D E L A S T É R I L I S A T I O N

C S S S L A V A L - H Ô P I T A L C I T É D E L A S A N T É M I S E A U X N O R M E S D E L A S T É R I L I S A T I O N C S S S L A V A L - H Ô P I T A L C I T É D E L A S A N T É M I S E A U X N O R M E S D E L A S T É R I L I S A T I O N CONTRAT NO : CSSSL-2010-064 NO. D APPEL D OFFRES : CSSSL-1630-2012 CSSS Laval CSSS

Plus en détail

François Dussault, T.P. Inspecteur en bâtiment. Repentigny, le 31 août 2010

François Dussault, T.P. Inspecteur en bâtiment. Repentigny, le 31 août 2010 Repentigny, le 31 août 2010 Monsieur François Dussault, propriétaire 76 rue Vinet Repentigny, Qc. J6A 1K9 Objet : Infiltration dans la salle de bains au 76 Vinet Monsieur Dussault, C est avec plaisir que

Plus en détail

Mise en œuvre des filets de sécurité en grandes nappes

Mise en œuvre des filets de sécurité en grandes nappes RECOMMANDATION R 446 Recommandation adoptée par le comité technique national du bâtiment et des travaux publics lors de sa réunion du 14 mai 2009. Cette recommandation annule et remplace la recommandation

Plus en détail

Commune de Barjouville. Travaux d aménagements de sécurité Rd 339 et Rd 127 et divers :

Commune de Barjouville. Travaux d aménagements de sécurité Rd 339 et Rd 127 et divers : Commune de Barjouville (Département d Eure-et-Loir) MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX Marché à procédure adaptée passé en application de l article 28 du Code des marchés publics. Nature des travaux : Travaux d

Plus en détail

VILLE DE SAINT GALMIER (42) CONSTRUCTION D UN PLAFOND DE SECURITE ANTI CHUTES ET ANTI-GOUTTES LOCAL DE VERRERIE ARTISANALE

VILLE DE SAINT GALMIER (42) CONSTRUCTION D UN PLAFOND DE SECURITE ANTI CHUTES ET ANTI-GOUTTES LOCAL DE VERRERIE ARTISANALE VILLE DE SAINT GALMIER (42) CONSTRUCTION D UN PLAFOND DE SECURITE ANTI CHUTES ET ANTI-GOUTTES LOCAL DE VERRERIE ARTISANALE LOT UNIQUE : SERRURERIE / METALLERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

LE TRAVAIL EN HAUTEUR

LE TRAVAIL EN HAUTEUR F I C H E P R E V E N T I O N N 0 2 «H Y G I E N E S E C U R I T E» LE TRAVAIL EN HAUTEUR STATISTIQUES Avec près d une centaine d agent victime de chutes de hauteur durant les 5 dernières années dans les

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 1- Historique... 1. 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1

TABLE DES MATIÈRES. 1- Historique... 1. 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1 LA VENTILATION DES COUVERTURES 01-01-1998 TABLE DES MATIÈRES Page 1- Historique... 1 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1 3- Recommandations et investigations avant réfection... 3 4-

Plus en détail

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 SOMMAIRE 1 - CLAUSES COMMUNES A TOUS LES LOTS P. 3 1.1 DEFINITION

Plus en détail

MARCHÉS PUBLICS MARCHÉ DE TRAVAUX «REMPLACEMENT TOITURE BASSIN DE PLONGEE» CAHIER DES CHARGES INDICATIONS GÉNÉRALES DESCRIPTIONS DES PRESTATIONS

MARCHÉS PUBLICS MARCHÉ DE TRAVAUX «REMPLACEMENT TOITURE BASSIN DE PLONGEE» CAHIER DES CHARGES INDICATIONS GÉNÉRALES DESCRIPTIONS DES PRESTATIONS MARCHÉS PUBLICS MARCHÉ DE TRAVAUX «REMPLACEMENT TOITURE BASSIN DE PLONGEE» CAHIER DES CHARGES INDICATIONS GÉNÉRALES DESCRIPTIONS DES PRESTATIONS ARTICLE 1 ER : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Nom et adresse de

Plus en détail

Rue de la Scie 9a 1895 Vionnaz T:024 481 8510

Rue de la Scie 9a 1895 Vionnaz T:024 481 8510 MANDATAIE: BF Architecture & Technique du Bâtiment EMAIL:bf.architecture@netplus.ch ue de la Scie 9a 1895 Vionnaz T:024 481 8510 OUVAGE: MAÎTE DE L'OUVAGE: SOUMISSION: Date d'envoi: Date de retour: Début

Plus en détail

Assurance qualité du côté de l'entreprise (1) pour l'utilisation de systèmes de peintures intumescentes

Assurance qualité du côté de l'entreprise (1) pour l'utilisation de systèmes de peintures intumescentes Assurance qualité du côté de l'entreprise (1) pour l'utilisation de systèmes de peintures intumescentes sur acier (en tant qu'annexe 3 de la publication SZS C2.5 «Peintures intumescentes» reconnue officiellement

Plus en détail

DEVIS DE CONSTRUCTION BUREAU DES VENTES //819 565.1212 HABITATIONSPLUS.COM

DEVIS DE CONSTRUCTION BUREAU DES VENTES //819 565.1212 HABITATIONSPLUS.COM DEVIS DE CONSTRUCTION BUREAU DES VENTES //819 565.1212 HABITATIONSPLUS.COM 1. TERRAIN 1. Permis de construction. 2. Certificat d implantation et certificat de localisation. 3. Emplacement de la cour et

Plus en détail

1. Prendre toutes les mesures raisonnables nécessaires pour assurer la protection du personnel, des clients, des biens et du public.

1. Prendre toutes les mesures raisonnables nécessaires pour assurer la protection du personnel, des clients, des biens et du public. Section C CONSIGNES DE SÉCURITÉ ET AUTRES À L INTENTION DES PERSONNES NON MEMBRES DU PERSONNEL CN APPELÉES À TRAVAILLER SUR UNE EMPRISE FERROVIAIRE (L «EMPRISE CN») Introduction Le présent document décrit

Plus en détail

SECTION D CAUTIONNEMENTS ET ASSURANCES. E30125.secd

SECTION D CAUTIONNEMENTS ET ASSURANCES. E30125.secd SECTION D CAUTIONNEMENTS ET ASSURANCES E30125.secd SECTION D - GARANTIES ET ASSURANCES 1.0 Les soumissionnaires sont invités à se procurer le document suivant : Devis normalisés NQ 1809-952 Travaux de

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE 1 ENSA Paris-Val de Seine Yvon LESCOUARC H ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE Architecte : Norman FOSTER 2 LES BUREAUX EDF A TALENCE Ce bâtiment de bureaux conçu par l'agence de

Plus en détail

INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation

INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation INFUSIONS MC Marquises contrastantes en polycarbonate Mode d assemblage et d installation 1. DÉFINITION Les marquises contrastantes Infusions offrent un choix de 16 finis de métal ou de plastique transparent

Plus en détail

Les devis types en arboriculture

Les devis types en arboriculture Les devis types en arboriculture Projet de devis élaboré par la SIAQ À l usage des entrepreneurs et des municipalités par Charline Hébert ing.f. INTRODUCTION ET CONTEXTE Colloque de la SIAQ Automne 2007

Plus en détail

Installation d un poêle à bois. Préparé par la Sécurité incendie de Sept-Îles

Installation d un poêle à bois. Préparé par la Sécurité incendie de Sept-Îles Installation d un poêle à bois Préparé par la Sécurité incendie de Sept-Îles Novembre 2011 TABLE DES MATIÈRES 1. Avant l installation... 1 2. Pendant l installation... 1 3. Après l installation... 1 4.

Plus en détail

Rénover et construire à Westmount Page 1. 3. Toitures

Rénover et construire à Westmount Page 1. 3. Toitures Rénover et construire à Westmount Page 1 3. Toitures Conserver tout trait distinctif d importance d une toiture existante ou d un élément de cette toiture. Conserver la toiture aussi longtemps que possible

Plus en détail

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 03 14 Le maçon à son poste de travail Partie 2 : la protection face au vide La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les chantiers du bâtiment (maison

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR REHABILITATION DU BATIMENT 33 SITE DE LA GAILLARDE VILLE DE MONTPELLIER C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR ZAC de Tournezy 23 rue Nelson Mandela 34070 Montpellier Tél. 04.99.52.81.40 Fax. 04.99.52.81.49

Plus en détail

Aspirateur avec sac. Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION

Aspirateur avec sac. Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION Aspirateur avec sac Réf: EV-100-S18 / Modèle: CEVC180ASB MANUEL D UTILISATION 1 MISES EN GARDE IMPORTANTES Lire attentivement le manuel d'instructions avant de vous servir de cet appareil. Conserver ce

Plus en détail

ASCENSEURS ET AUTRES APPAREILS ÉLÉVATEURS NOTIONS DE BASE

ASCENSEURS ET AUTRES APPAREILS ÉLÉVATEURS NOTIONS DE BASE ASCENSEURS ET AUTRES APPAREILS ÉLÉVATEURS NOTIONS DE BASE GUIDE TECHNIQUE Pour projets résidentiels INTRODUCTION De nombreux appareils élévateurs sont installés dans les projets d habitation de condominiums,

Plus en détail

Construction d'une villa familiale / parcelle n 711 / CH-1343 Les Charbonnières

Construction d'une villa familiale / parcelle n 711 / CH-1343 Les Charbonnières 204 Soumission n 6 Maître de l'ouvrage M. Loutan et Mme Piccinin Architecte DE GIOVANNINI SA Atelier d'architecture EPFL-SIA Rue de la Ravière 8 Rue de Malatrex 38 1269 Bassins 1201 Genève t 022 366 49

Plus en détail

Évaluation Client Date : 27 Décembre 2010 #1251 Jack Content

Évaluation Client Date : 27 Décembre 2010 #1251 Jack Content 1 Évaluation Client Date : 27 Décembre 2010 #1251 Jack Content Adresse Téléphone RAPPORT Inspection 742, Rue l heureux 418-777-7777 Québec, Qc XXX XXX dddthhtthermographiqu Thermographe Caméra Distance

Plus en détail

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Le support de pose universel pour carrelages Important! Qu il s agisse d'une mosaïque ou de carreaux de grand format, la qualité d un revêtement

Plus en détail

DIRECTIVE POUR LE TRAVAIL EN HAUTEUR

DIRECTIVE POUR LE TRAVAIL EN HAUTEUR DIRECTIVE POUR LE TRAVAIL EN HAUTEUR Direction des ressources matérielles Adopté en comité de direction Novembre 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. Objectif... 1 2. Types de chute... 1 3. Les types de risque

Plus en détail

Comment installer des tuiles de plafond suspendu

Comment installer des tuiles de plafond suspendu Comment installer des tuiles de plafond suspendu Vous pouvez installer les tuiles rigides de Ceilume dans un système de plafond suspendu, autant la collection ultralégère de 0,013 po (0,03 cm) d épaisseur

Plus en détail

La Réserve de Remplacement

La Réserve de Remplacement La Réserve de Remplacement Guide d utilisation mai 2006 Services familiaux et communautaires Habitation et soutien du revenu Province du Nouveau Brunswick La réserve de remplacement GUIDE D UTILISATION

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41 1 S 31 1S 41 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la

Plus en détail

Pour un bâtiment non détenu en copropriété et pour la partie privative d un bâtiment détenu en copropriété

Pour un bâtiment non détenu en copropriété et pour la partie privative d un bâtiment détenu en copropriété Inspections régionales Inc. http://www.inspectionsregionales.com/ courriel: info@inspectionsregionales.com Téléphone : 819-893-3460 (Gatineau) Téléphone : 514-312-8240 (Montréal) Télécopieur : 1-855-587-8858

Plus en détail

"Construction d'un Laboratoire sec sur la mezzanine de l' UR IRMO"

Construction d'un Laboratoire sec sur la mezzanine de l' UR IRMO Département de l'hérault commune de Montpellier CEMAGEF Groupement de Montpellier Domaine de Lavalette 361 rue jean François Breton 34196 Montpellier C.C.T.P. "Construction d'un Laboratoire sec sur la

Plus en détail

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS 6.1 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES 6.1.1 Généralités Les présentes prescriptions techniques particulières au lot doublages-cloisons sèches,

Plus en détail

Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif

Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif Installez votre paroi remplie Zenturo et Zenturo Super pour un beau mur décoratif Lors de l installation de la clôture Zenturo ou Zenturo Super en tant que mur décoratif, vous devez tenir compte de quelques

Plus en détail

Lot n 05 SERRURERIE EXTERIEURE

Lot n 05 SERRURERIE EXTERIEURE Lot n 05 SERRURERIE EXTERIEURE 05.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX... 2 05.2 TEXTES ET REGLEMENTS... 2 05.3 PRESCRIPTIONS GÉNÉRALES... 2 05.4 PRESCRIPTIONS PARTICULIÈRES... 3 05.4.1 GENERALITES... 3 05.4.2 SERRURERIE...

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests Notice Produit Edition 09.2012 Identification no4794 Version no. 2012-208 Sarnavap 5000E SA Pare-vapeur Description du produit Sarnavap 5000E SA est un pare-vapeur auto-adhésif pour système en adhérence

Plus en détail

Section zonage. La Présentation. Chapitre 27. Dispositions relatives au noyau villageois

Section zonage. La Présentation. Chapitre 27. Dispositions relatives au noyau villageois Chapitre 27 Dispositions relatives au noyau villageois Table des matières 27 DISPOSITIONS RELATIVES AU NOYAU VILLAGEOIS...27-3 27.1 CHAMPS D APPLICATION...27-3 27.2 USAGES ET ÉQUIPEMENTS PERMIS DANS LA

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-123

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-123 VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-123 CONSTRUCTION ET RÉFECTION DE BORDURES ET TROTTOIRS POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY 1. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1.1. Spécifications

Plus en détail