LISTE DE PROTECTION DES ESPÉCES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LISTE DE PROTECTION DES ESPÉCES"

Transcription

1 LISTE DE PROTECTION DES ESPÉCES Le caractère natif ou introduit des espèces a été défini à partir des considerations de Pascal et al (Pascal M, Lorvelec O, Vigne JD, Keith P, Clergeau P eds (2003) évolution holocène de la faune de vertebrés de France et disparitions Institut National de la Recherche Scientifique, Muséum National d Histoire Naturelle Rapport au Ministère de l écologie et du Développement Durable (Direction de la Nature et des Paysages), Paris, France, 381 p) Est considérée come autochtone de France ou d une de ses entités biogéographiques, une espèce qui, réputée s être reproduite initialement dans ses milieux dulçaquicoles, saumâtres ou terrestres, y est actuellement présente, disparue ou de retour suite à une disparition temporaire ABRÉVIATIONS N (espèce native) NN (espèce introduite) Ex (espèce éteinte) En (espèce endémique) Est considérée comme allochtone de France ou d une de ses régionsbiogéographiques, une espèces qui, réputée initialement absente de ses milieux dulçaquicoles, saumâtres ou terrestres, y constitue actuellement un ou des populations s y reproduisant de façon pérenne Poissons AMPHIBIENS REPTILES MAMMIFÈRES Cliquer sur les boutons pour accéder aux tableaux correspondants

2 Poissons Catégories et Critères de l UICN pour la Liste Rouge # ( )* + )* # 4# )' $+ $ )' #$ &'#$ ' )' &( ' +,- 4 )' - )' #$ )*+' - )', $'- )' / #// 4 - '-' &( ' / -) '' #//,/ 0 12 /- (, # $(' # 0') ' $ 0' - ( & 1') &,'#$ $ #$ ' # )' 1') )' 4 #$ 1' )' 4 #$ 1' )' )' 1- '#$+ 1- )' 0 4 ( )' 44 )+ ) 4# ) ' ) 5 6 $ # #$ #// # )' & 4 * # )' '/4 &( ', '/4 ) ' '/4 /' ) 7 # )' $- '(' '/ )' + + '/ )' ', &' '/ )' /- #$(' '/ )' '/ ) &' '/ )' (/ '/ )' /- #// $ '/ )' # 8'$ ) ( 8'$ )' IW2 : Annexe II, CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction), 03/03/1973, Washington IBA3 : Annexe III, Convention de Barcelone (1976, amendée en 1995, les protocoles élaborés dans le cadre de cette convention visent à réduire la pollution dans la zone de la mer Méditerranée et de protéger et améliorer le milieu marin dans cette zone en vue de contribuer à son développement durable) IBE2 : Annexe II, Convention de Berne (composée de 24 articles IBE3 : Annexe III, Convention de Berne IOS5 : Annexe V, Convention d OSPAR (Convention pour la protection du milieu marin de l'atlantique du Nord-Est ou Convention OSPAR (OSPAR pour «Oslo-Paris»), elle définit les modalités de la coopération internationale pour la protection du milieu marin de l'atlantique du nord-est et est entrée en vigueur le 25 mars 1998 Elle remplace les Conventions d'oslo et de Paris CDH2 : Annexe II, Directive 92/43/CEE du Conseil, des CDH4 : Annexe IV, Directive 92/43/CEE du Conseil, des CDH5 : Annexe V, Directive 92/43/CEE du Conseil, des NP1: Article 1, Decree of 08 December 1988 setting the list of protected fish on the whole national territory (France) CCB : Annexe B, CITES (EC) No 338/97 du 9 décembre 1996, modifié par la Commission de Régulation (EC) No 1497/2003 du 18 Août 2003 NM : arrêté du 09 juillet 1999 fixant la liste des espèces de vertébrés protégées menacées d extinction en France et dont l aire de repartition excède le territoire d un département

3 AMPHIBIENS #$ $# &' ( $# )) - #) - * ' $# * ) # $# ## # #$ #$ + ### * + ##' * + ##/ * + ##/ * + ##0 * + ##+- * + ## * #) #) #) #), # #), 1# #), 1 #), #) #), #) NP1: Article 1, Arrêté du 22 juillet 1993 fixant la liste des amphibiens NP3: Article 3 Arrêté du 22 juillet 1993 fixant la liste des amphibiens NP4: Article 4, Decree of 22 July 1993 setting the list of protected amphibians and reptiles on the whole national territory (France) IBE3: Annexe III, Convention de Berne CDH5: Annexe V, Directive 92/43/CEE du Conseil, des NP1: Article 1, Decree of 08 December 1988 setting the list of protected fish on the whole national territory (France)

4 REPTILES #$ #$ #$ ## $ $ & & NP1: Article 1, Arrêté du 22 juillet 1993 fixant la liste des amphibiens NP3: Article 3 Arrêté du 22 juillet 1993 fixant la liste des amphibiens NP4: Article 4, Decree of 22 July 1993 setting the list of protected amphibians and reptiles on the whole national territory (France) IBE3: Annexe III, Convention de Berne

5 MAMMIFÈRES #$ #$ &'# ( #( & '( ) ( $( )* * * ( $*( ( ## $* ( $ * )( +#( IW1 : Annexe I, CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction), 03/03/1973, Washington IBE3: Annexe III, Convention de Berne IBO2: Annexe II, Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage ou Convention de Bonn 23/06/1979 CDH5: Annexe V, Directive 92/43/CEE du Conseil, des CCA: Commission Regulation (EC) No 939/97 du 26 May 1997 ; le règlement (CE) n 939/97 de la Commission du 26 mai 1997, portant modalités d'application du règlement n 338/97 (3), fixe les détails des conditions et critères applicables aux demandes de permis et de certificats, ainsi qu'à la délivrance, à la validité et à l'utilisation de tels documents Les spécimens nés et élevés en captivité ou reproduits artificiellement sont soumis à des règles particulières NM1: Article 1, Arrêté du 16 décembre 2004 modifiant l'arrêté du 17 avril 1981 fixant les listes des mammifères protégés sur l'ensemble du territoire (NOR: DEVN A)

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc LA CONVENTION DE BERNE AU MAROC Le Maroc est Partie contractante à la Convention de Berne

Plus en détail

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE Hervé LETHIER, EMC2I INTRODUCTION OBJECTIFS L INSTRUMENT LES INDICATEURS UN PREMIER BILAN INTRODUCTION OBJECTIF De simples inventaires spécialisés et ciblés Combler

Plus en détail

Compléments et commentaires liés à l outil d initiation à la biodiversité à destination du secteur privé

Compléments et commentaires liés à l outil d initiation à la biodiversité à destination du secteur privé Compléments et commentaires liés à l outil d initiation à la biodiversité à destination du secteur privé Afin de parfaire la présentation «Initiation à la biodiversité à destination du secteur privé»,

Plus en détail

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Conception, rédaction, réalisation : Parménion/RFF - Crédit photos : Biotope, CREN Poitou-Charentes, Ecosphère, RFF Impression

Plus en détail

Demande d autorisation de faire du commerce d animaux

Demande d autorisation de faire du commerce d animaux Demande d autorisation de faire du commerce d animaux 1 Autorité et auteur de la demande 1.1 Adresse du service cantonal de la protection des animaux (adresse d envoi): 1.2 Nom et adresse de la personne

Plus en détail

Annuaire(des(programmes(de(sciences(participatives( (Collectif(national(SPB(

Annuaire(des(programmes(de(sciences(participatives( (Collectif(national(SPB( Annuaire(des(programmes(de(sciences(participatives( (Collectif(national(SPB( FICHEDEPRESENTATIOND UNPROGRAMMEDE SCIENCESPARTICIPATIVES Afin de caractériser et présenter les programmes de sciences participatives

Plus en détail

Quelle est l ampleur de la crise actuelle de biodiversité?

Quelle est l ampleur de la crise actuelle de biodiversité? Quelle est l ampleur de la crise actuelle de biodiversité? Anne Teyssèdre, Département d Ecologie et de Gestion de la Biodiversité, MNHN Réduction et dégradation généralisée des habitats, changement global

Plus en détail

EXAMEN DES PROPOSITIONS D'AMENDEMENT DES ANNEXES I ET II. Autres propositions

EXAMEN DES PROPOSITIONS D'AMENDEMENT DES ANNEXES I ET II. Autres propositions Prop. 11.33 EXAMEN DES PROPOSITIONS D'AMENDEMENT DES ANNEXES I ET II Autres propositions A. Proposition Transférer Eunymphicus cornutus cornutus de l'annexe II à l'annexe I. La perruche de la chaîne a

Plus en détail

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Arnaud Govaere Directeur Biotope Nord-Ouest agovaere@biotope.fr Tuesday, December 17, 2013 Présentation M2 USTL déc 2009 1 Cadre réglementaire

Plus en détail

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012 STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE Août 2012 Projet sectoriel Cadre réglementaire et orientations politiques Etat des lieux Amélioration de la connaissance Préservation de Valorisation de la

Plus en détail

CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPÈCES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACÉES D EXTINCTION (CITES)

CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPÈCES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACÉES D EXTINCTION (CITES) FORMULAIRE DE DEMANDE DE CERTIFICAT DE CIRCULATION PROVISOIRE POUR importer, exporter ou réexporter temporairement des animaux vivants, des plantes vivantes ou des parties d animaux, des parties de plantes

Plus en détail

CONVENTION SUR ESPÈCES MIGRATRICES

CONVENTION SUR ESPÈCES MIGRATRICES CONVENTION SUR ESPÈCES MIGRATRICES HUITIEME SESSION DE LA CONFERENCE DES PARTIES Nairobi, 20-25 Novembre 2005 Point 11 de l ordre du jour Distr. GENERAL PNUE/CMS/Conf. 8.6/Rev 1 18 Octobre 2005 FRANÇAIS

Plus en détail

CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION

CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION Cinquante-et-unième session du Comité permanent Bangkok (Thaïlande), 1 er octobre 2004 SC51 Doc.

Plus en détail

Demande d autorisation de faire une tournée pour des cirques itinérants détenant des animaux sauvages

Demande d autorisation de faire une tournée pour des cirques itinérants détenant des animaux sauvages Demande d autorisation de faire une tournée pour des cirques itinérants détenant des animaux sauvages Première tournée / premier spectacle Nouvelle tournée / nouveau spectacle Entrée en Suisse de l étranger

Plus en détail

Morcellement du paysage

Morcellement du paysage Morcellement du paysage L indicateur «Morcellement du paysage» montre comment le paysage en dessous de 100 mètres est morcelé par des barrières artificielles telles que des routes ou des zones d habitation.

Plus en détail

La biodiversité : enjeu scientifique et enjeu éthique

La biodiversité : enjeu scientifique et enjeu éthique La biodiversité : enjeu scientifique et enjeu éthique Jane Lecomte Pr Université Paris-Sud jane.lecomte@u-psud.fr Unité Ecologie, Systématique, Evolution Bât. 360 et 362, Faculté des Sciences d Orsay UMR

Plus en détail

par Professeur Erica Thorson # et Professeur Chris Wold * Faculté de Droit Lewis and Clark Law School

par Professeur Erica Thorson # et Professeur Chris Wold * Faculté de Droit Lewis and Clark Law School Opinion Juridique sur la Mise en Application de la Convention sur le Commerce International des Espèces de Faune et de Flore Sauvages Menacées d Extinction par le Maroc sous l Egide de la Législation Marocaine

Plus en détail

Les réseaux d AMP MAIA et PANACHE : d une base de données commune vers l analyse du réseau

Les réseaux d AMP MAIA et PANACHE : d une base de données commune vers l analyse du réseau Les réseaux d AMP MAIA et PANACHE : d une base de données commune vers l analyse du réseau Mélanie ODION, AAMP - antenne Atlantique Sonia CARRIER, AAMP- antenne Manche mer du Nord Plan de la présentation

Plus en détail

Historique des versions du document. Affaire suivie par. Rédacteur. Relecteur. Référence(s) intranet

Historique des versions du document. Affaire suivie par. Rédacteur. Relecteur. Référence(s) intranet Historique des versions du document Version Date Commentaire 1,0 24/01/2014 version consolidée, co rédigée par la DGPR et la DGALN 2 04/03/14 version consolidée, co rédigée par la DGPR et la DGALN Affaire

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE déplacements professionnels temporaires en France et à l étranger

GUIDE PRATIQUE déplacements professionnels temporaires en France et à l étranger GUIDE PRATIQUE déplacements professionnels temporaires en France et à l étranger SOMMAIRE GUIDE PRATIQUE déplacements professionnels temporaires en France et à l étranger o o o o o o o o o o o o

Plus en détail

Inf.EUROBATS.StC9-AC19.9

Inf.EUROBATS.StC9-AC19.9 Inf.EUROBATS.StC9-AC19.9 Historique des versions du document Version Date Commentaire 1,0 24/01/2014 version consolidée, co rédigée par la DGPR et la DGALN 2 04/03/14 version consolidée, co rédigée par

Plus en détail

Les Français et la nature

Les Français et la nature Les Français et la nature Contact Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com Mars 2015 1 Méthodologie

Plus en détail

Perspectives mondiales de la diversité biologique 3. Résumé analytique

Perspectives mondiales de la diversité biologique 3. Résumé analytique Perspectives mondiales de la diversité biologique 3 Résumé analytique Kay Muldoon Ibrahim Message du Secrétaire exécutif La nouvelle n est pas bonne. Nous continuons à perdre la diversité biologique à

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l environnement

Programme des Nations Unies pour l environnement EP Programme des Nations Unies pour l environnement UNEP(DEC)/MED WG.268/3 11 mai 2005 FRANCAIS PLAN D ACTION POUR LA MEDITERRANEE Septième Réunion des Points Focaux Nationaux pour les ASP Séville, 31

Plus en détail

Le préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime, commandeur de la Légion d'honneur

Le préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime, commandeur de la Légion d'honneur PRÉFET DE LA SEINE-MARITIME DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER Affaire suivie par : Cyril Teillet Tél. : 02 35 58 54 28 Fax : 02 35 58 55 63 Mél : cyril.teillet@seine-maritime.gouv.fr

Plus en détail

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES CRIME EN EAUX PROFONDES LE MOBILE DU CRIME ET LE COMPLICE Parce qu on pêche trop, trop loin, trop profond, nos océans sont en train de mourir, tout spécialement

Plus en détail

Le Plan stratégique de l AEWA 2009-2017. L Accord sur la Conservation des Oiseaux d Eau Migrateurs d Afrique-Eurasie (AEWA)

Le Plan stratégique de l AEWA 2009-2017. L Accord sur la Conservation des Oiseaux d Eau Migrateurs d Afrique-Eurasie (AEWA) Le Plan stratégique de l AEWA 2009-2017 L Accord sur la Conservation des Oiseaux d Eau Migrateurs d Afrique-Eurasie (AEWA) Accord sur la conservation des oiseaux d eau migrateurs d Afrique-Eurasie (AEWA)

Plus en détail

Veille réglementaire et technique Décembre 2014

Veille réglementaire et technique Décembre 2014 PRÉFET DE LA RÉGION D ÎLE-DE-FRANCE Direction régionale et interdépartementale de l environnement et de l énergie Paris, le Service Eau et Sous-Sols Service nature, paysage et ressources Affaire suivie

Plus en détail

Architecture. Infrastructure de données géographique (IDG) visualiseur. reporting. serveur de publication. module porter à connaissance

Architecture. Infrastructure de données géographique (IDG) visualiseur. reporting. serveur de publication. module porter à connaissance Architecture Infrastructure de données géographique (IDG) reporting serveur de publication catalogage de métadonnées visualiseur module porter à connaissance intégration de données 1/10 Le portail de description

Plus en détail

Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures

Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures Titre 1 : Bâtiments et urbanisme Chapitre 1 : amélioration de la performance énergétique des bâtiments

Plus en détail

LES AIRES PROTÉGÉES MULTICLASSES ET LA CATÉGORIE VI DE L UICN. De nouvelles perspectives de conservation à l échelle régionale

LES AIRES PROTÉGÉES MULTICLASSES ET LA CATÉGORIE VI DE L UICN. De nouvelles perspectives de conservation à l échelle régionale LES AIRES PROTÉGÉES MULTICLASSES ET LA CATÉGORIE VI DE L UICN De nouvelles perspectives de conservation à l échelle régionale INTRODUCTION: Une petite perspective internationale CONVENTION SUR LA DIVERSITÉ

Plus en détail

Conférence sur le milieu marin pour les nouveaux arrivants

Conférence sur le milieu marin pour les nouveaux arrivants Communiqué de presse A Iloni, le 03/09/2015 Conférence sur le milieu marin pour les nouveaux arrivants 1 soirée, 2 thèmes : la charte d approche des mammifères marins et le réseau d observateurs C est

Plus en détail

Protection au titre d un texte européen ou international

Protection au titre d un texte européen ou international Protection au titre d un texte européen ou international La France est signataire de conventions environnementales internationales ou participe à des réseaux et à des programmes multilatéraux qui ont pour

Plus en détail

Natura 2000 Golfe du Morbihan

Natura 2000 Golfe du Morbihan Natura 2000 Golfe du Morbihan FR5300029 Golfe du Morbihan, côte ouest de Rhuys FR5310086 Golfe du Morbihan COPIL du 14 février 2013 Direction régionale de l environnement, de l'aménagement et du logement

Plus en détail

Mise à jour Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC. l adiante cheveux-de-vénus Adiantum capillus-veneris

Mise à jour Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC. l adiante cheveux-de-vénus Adiantum capillus-veneris Mise à jour Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur l adiante cheveux-de-vénus Adiantum capillus-veneris au Canada ESPÈCE EN VOIE DE DISPARITION 2000 COSEPAC COMITÉ SUR LA SITUATION DES ESPÈCES

Plus en détail

DEMANDE DE PRÊT FOURNISSEURS (FABRICANTS/DISTRIBUTEURS & INSTALLATEURS) PRÊT JUSQU'A 10 000 000 DH (PROCEDURE NON- LEME)

DEMANDE DE PRÊT FOURNISSEURS (FABRICANTS/DISTRIBUTEURS & INSTALLATEURS) PRÊT JUSQU'A 10 000 000 DH (PROCEDURE NON- LEME) DEMANDE DE PRÊT FOURNISSEURS (FABRICANTS/DISTRIBUTEURS & INSTALLATEURS) PRÊT JUSQU'A 10 000 000 DH (PROCEDURE NON- LEME) Pour faire une demande de crédit (prêt) pour financer votre projet d investissement,

Plus en détail

CORRIGES Plan de la séance

CORRIGES Plan de la séance CORRIGES Plan de la séance 1. Corriges Compréhension écrite 2. Corriges Compréhension orale 3. Corriges Syntaxe 4. Corriges Vocabulaire 5. Corriges Conjugaison 6. Corriges Lecture d'élargissement 7. Corriges

Plus en détail

Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite

Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite Ce projet est conçu et réalisé par la Métropole Nice Côte d Azur Exposition photos gratuite UNE EXPOSITION PHOTOS LA BIODIVERSITÉ LA MÉTROPOLE NICE CÔTE D AZUR S EXPOSE EN PHOTOS! A travers des photos

Plus en détail

Stratégie nationale pour la biodiversité 2011-2020

Stratégie nationale pour la biodiversité 2011-2020 Stratégie nationale pour la biodiversité 2011-2020 Sommaire Page 4 Introduction 6 Une vision pour agir 9 Une ambition commune 10 Agir ensemble 12 La biodiversité en France 15 Les 20 objectifs de la SNB

Plus en détail

Inventaire fédéral des sites de reproduction de batraciens d'importance nationale

Inventaire fédéral des sites de reproduction de batraciens d'importance nationale Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l'environnement OFEV Division Espèces, écosystèmes, paysages Inventaire fédéral des sites

Plus en détail

CANADA BAGAGES NON ACCOMPAGNÉS À DESTINATION DU. En cas de doute, consultez-nous!

CANADA BAGAGES NON ACCOMPAGNÉS À DESTINATION DU. En cas de doute, consultez-nous! BAGAGES NON ACCOMPAGNÉS À DESTINATION DU CANADA En cas de doute, consultez-nous! En tout temps vous pouvez communiquer avec nous pour connaitre les dispositions précises au sujet des exigences et règlements

Plus en détail

CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES

CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES Distribution: Générale CMS PNUE/CMS/Résolution 11.27 Français Original: Anglais ÉNERGIE RENOUVELABLE ET ESPÈCES MIGRATRICES Adoptée par la Conférence des Parties

Plus en détail

NaturaList l app ornitho pour les smartphones Android

NaturaList l app ornitho pour les smartphones Android NaturaList l app ornitho pour les smartphones Android Démarrage Lorsque vous ouvrez l application pour la première fois, vous devez vous connecter. Il faut utiliser les mêmes données (e-mail et mot de

Plus en détail

FAUNE,FLORE, MILIEUX

FAUNE,FLORE, MILIEUX FAUNE,FLORE, MILIEUX LA NATURE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE UNE REGLE LA DIVERSITE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE S APPRECIE A TROIS NIVEAUX INDIVIDUS (Diversité génétique) ESPECES ECOSYSTEMES UN PATRIMOINE UNE RESSOURCE

Plus en détail

Jeu de l ingénierie écologique. mémo du joueur

Jeu de l ingénierie écologique. mémo du joueur Jeu de l ingénierie écologique mémo du joueur Contexte Qu est-ce que l ingénierie écologique? L ingénierie écologique peut être définie par une action par et/ou pour le vivant. Plus précisément, le vivant

Plus en détail

VANNES, VIS SANS FIN, POMPES D ASSÈCHEMENT DES MARAIS

VANNES, VIS SANS FIN, POMPES D ASSÈCHEMENT DES MARAIS La Directive Cadre sur l Eau (DCE, n 2000/60/CE) fixe comme objectif pour 2015 l atteinte du bon état ou du bon potentiel écologique des eaux de surface. Ces états écologiques sont appréciés par la qualité

Plus en détail

MASTER (LMD) GESTION DE DONNEES ET SPATIALISATION EN ENVIRONNEMENT (GSE)

MASTER (LMD) GESTION DE DONNEES ET SPATIALISATION EN ENVIRONNEMENT (GSE) MASTER (LMD) GESTION DE DONNEES ET SPATIALISATION EN ENVIRONNEMENT (GSE) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : STIC POUR L'ECOLOGIE

Plus en détail

Benoît LAMORT 6 rue de la Croix Boissée 91580 ETRECHY SIRET 429 734 007 000 25 APE 741G

Benoît LAMORT 6 rue de la Croix Boissée 91580 ETRECHY SIRET 429 734 007 000 25 APE 741G Mission de définition et de faisabilité de la rénovation et l'extension de l'aquarium de Trégastel (Cotesd'Armor). Aquarium présentant la faune locale dans un réseau de grottes naturelles sous un chaos

Plus en détail

VI/23. Espèces exotiques qui menacent des écosystèmes, des habitats ou des espèces

VI/23. Espèces exotiques qui menacent des écosystèmes, des habitats ou des espèces Page 265 VI/23. Espèces exotiques qui menacent des écosystèmes, des habitats ou des espèces La Conférence des Parties I. SITUATION ET TENDANCES 1. Prend note du rapport sur la situation, les impacts et

Plus en détail

Recherches sur la biodiversité des zones antarctiques et subantarctiques, implications en termes de gestion et conservation.

Recherches sur la biodiversité des zones antarctiques et subantarctiques, implications en termes de gestion et conservation. Recherches sur la biodiversité des zones antarctiques et subantarctiques, implications en termes de gestion et conservation Marc Lebouvier La ZATA s appuie sur neuf programmes de recherche soutenus par

Plus en détail

CENTRALES HYDRAULIQUES

CENTRALES HYDRAULIQUES CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des

Plus en détail

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions CYCLE 1 SOMMAIRE Des jeux tout prêts Colorie les animaux Le pelage des animaux Mères et petits Les modes de locomotion Animaux mélangés Plumes, poils et écailles Ranger les familles par ordre de taille

Plus en détail

Redéploiement et conservation des Antilopes Sahélo-Sahariennes en Tunisie Atelier technique, Douz, 18 et 19 avril 2004

Redéploiement et conservation des Antilopes Sahélo-Sahariennes en Tunisie Atelier technique, Douz, 18 et 19 avril 2004 Redéploiement et conservation des Antilopes Sahélo-Sahariennes en Tunisie Atelier technique, Douz, 18 et 19 avril 2004 Atelier technique tenu à l invitation de la Direction Générale des Forêts de Tunisie,

Plus en détail

TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés

TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés Pour étudier méthodiquement les animaux, on étudie leur construction dans l espace : leur plan

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Arrêté du 9 octobre 2013 relatif aux conditions d exercice de l activité d utilisateur professionnel

Plus en détail

Consensus Scientifique sur la. Biodiversité. et le bien-être humain

Consensus Scientifique sur la. Biodiversité. et le bien-être humain page 1/90 Consensus Scientifique sur la Biodiversité et le bien-être humain Source : EM (2005) Résumé & Détails: GreenFacts Niveau 2 - Détails sur la Biodiversité 1. Biodiversité: Qu est-ce que c est,

Plus en détail

Guide d'installation et de configuration du module de paiement Atos/Sips

Guide d'installation et de configuration du module de paiement Atos/Sips Guide d'installation et de configuration du module de paiement Atos/Sips Développé par : Ryu007 et Quadra Team Documentation réalisée par : Marine PASQUIN Quadra Informatique Dernière révision : avril

Plus en détail

Salles de réunion et bureaux à louer durant la CdP14

Salles de réunion et bureaux à louer durant la CdP14 CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION Quatorzième session de la Conférence des Parties La Haye (Pays-Bas), 3 15 juin 2007 Salles de réunion

Plus en détail

LES RESERVES NATURELLES REGIONALES

LES RESERVES NATURELLES REGIONALES Les Réserves Naturelles Régionales en Région Pays de la Loire Références juridiques Définition Code de l environnement, art. L. 332-1 à L. 332-27, intégrant : Loi n 2002-276 du 27 février 2002 relative

Plus en détail

21 juin 2012. Salle Henri Rochette - Aiglun

21 juin 2012. Salle Henri Rochette - Aiglun 2nd COMITE DE RIVIERE «BLEONE ET AFFLUENTS» 21 juin 2012 Salle Henri Rochette - Aiglun Le torrent de Val Haut à Barles Contenu du dossier de séance : - Ordre du jour Planning général Liste des études complémentaires

Plus en détail

Le ministre de l écologie, du développement durable, des transports et du logement,

Le ministre de l écologie, du développement durable, des transports et du logement, RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement Arrêté du [ ] Portant création de comités techniques au sein des établissements publics administratifs

Plus en détail

Les pistes civiles, communautaires et internationales pour la réparation des dommages écologiques consécutifs à une marée noire

Les pistes civiles, communautaires et internationales pour la réparation des dommages écologiques consécutifs à une marée noire Les pistes civiles, communautaires et internationales pour la réparation des dommages écologiques consécutifs à une marée noire Elisabeth TERZIC CDES STRASBOURG 03 décembre 2008 L exclusivité de la Convention

Plus en détail

De l'hôtel particulier au muséum

De l'hôtel particulier au muséum Service éducatif De l'hôtel particulier au muséum Fiche enseignant 4ème - Objectifs - Décrire une architecture, acquérir du vocabulaire spécifique - Connaître la définition et la fonction d'un hôtel particulier

Plus en détail

Permet plus de souplesse au niveau du raisonnement de la lutte contre les organismes nuisibles

Permet plus de souplesse au niveau du raisonnement de la lutte contre les organismes nuisibles Atelier Biocontrôle Matthieu BENOIT Chambre régionale d agriculture de Normandie - arboriculture Action pilotée par le ministère chargé de l'agriculture, avec l appui financier de l Office national de

Plus en détail

Projet minier de la Montagne de Kaw, Schéma départemental d orientation minière et prospections offshore

Projet minier de la Montagne de Kaw, Schéma départemental d orientation minière et prospections offshore Gouvernance de projets industriels dans des environnements d exception Le cas de la Guyane : Projet minier de la Montagne de Kaw, Schéma départemental d orientation minière et prospections offshore Plan

Plus en détail

Programme de Travail sur les Aires Protégées

Programme de Travail sur les Aires Protégées PROGRAMMES DE TRAVAIL DE LA CDB Programme de Travail sur les Aires Protégées Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique Programme de Travail sur les Aires Protégées Secrétariat de la Convention

Plus en détail

Concept créé et mis en œuvre par En collaboration avec des associations, PME et laboratoires de recherche locaux

Concept créé et mis en œuvre par En collaboration avec des associations, PME et laboratoires de recherche locaux Ma Ville, Mes Chauves-Souris Concept créé et mis en œuvre par En collaboration avec des associations, PME et laboratoires de recherche locaux Ma Ville, Mes Chauves-Souris La chauve-souris est un animal

Plus en détail

LIVRET D ADOPTION. CONTRAT DE PLACEMENT pour une ou plusieurs tortues.

LIVRET D ADOPTION. CONTRAT DE PLACEMENT pour une ou plusieurs tortues. LIVRET D ADOPTION CONTRAT DE PLACEMENT pour une ou plusieurs tortues. Ce document a pour but de fixer les conditions de placement d une ou plusieurs tortues provenant d un centre d association fédérée

Plus en détail

Initiation aux activités d importation de marchandises au Canada. Séminaire des délégués commerciaux. Mardi, 29 mai 2012

Initiation aux activités d importation de marchandises au Canada. Séminaire des délégués commerciaux. Mardi, 29 mai 2012 Initiation aux activités d importation de marchandises au Canada Séminaire des délégués commerciaux Mardi, 29 mai 2012 Partenaires de la chaîne commerciale Importateurs Courtiers en douane Transporteurs

Plus en détail

Programme de l UICN en Afrique du Nord 2013-2016

Programme de l UICN en Afrique du Nord 2013-2016 Programme de l UICN en Afrique du Nord 2013-2016 VERSION FINALE Centre de Coopération pour la Méditerranée de l UICN Septembre 2012 2 Sommaire Liste d acronymes... 3 Avant-propos... 4 Introduction... 5

Plus en détail

ANNEXE 1 : DÉFINITION DE L ÉCOTOURISME

ANNEXE 1 : DÉFINITION DE L ÉCOTOURISME ANNEXE 1 : DÉFINITION DE L ÉCOTOURISME Définition Le terme «écotourisme» est récent : on estime sa première apparition dans la littérature en 1978, le développement de l activité elle-même datant d environ

Plus en détail

Atelier Juridique sur la Gouvernance de la Méditerranée au delà des Mers Territoriales

Atelier Juridique sur la Gouvernance de la Méditerranée au delà des Mers Territoriales Organisateurs: Programme en Droit de la Mer soutenu par: Atelier Juridique sur la Gouvernance de la Méditerranée au delà des Mers Territoriales Malaga, Espagne, 15 et 16 Mars 2004 UICN Centre pour la Coopération

Plus en détail

Lignes Directrices pour l Application, au Niveau Régional, des Critères de l UICN pour la Liste Rouge Version 3.0

Lignes Directrices pour l Application, au Niveau Régional, des Critères de l UICN pour la Liste Rouge Version 3.0 Lignes Directrices pour l Application, au Niveau Régional, des Critères de l UICN pour la Liste Rouge Version 3.0 Préparé par la Commission de la sauvegarde des espèces de l UICN juin 2003 UICN Union mondiale

Plus en détail

Notre Avenir, Notre Choix

Notre Avenir, Notre Choix Environnement 2010: Notre Avenir, Notre Choix 6 ème programme communautaire d action pour l Environnement 2001-2010 Commission Européenne Note Ni la Commission européenne, ni aucune personne agissant en

Plus en détail

CAR/ASP. J. G. Harmelin. J. G. Harmelin. J. G. Harmelin G. Pergent

CAR/ASP. J. G. Harmelin. J. G. Harmelin. J. G. Harmelin G. Pergent Liste de Référence des Types d Habitats Marins pour la sélection des sites à inclure dans les inventaires nationaux de sites naturels d intérêt pour la conservation CAR/ASP G. Pergent Juillet 2006 Avant-propos

Plus en détail

CHIROPTÈRES ET SITES MILITAIRES CONNAISSANCE ET PROTECTION LES CHAUVES-SOURIS

CHIROPTÈRES ET SITES MILITAIRES CONNAISSANCE ET PROTECTION LES CHAUVES-SOURIS Plan National d'actions Chiroptères 2009-2013 CHIROPTÈRES ET SITES MILITAIRES 02 LES CHAUVES-SOURIS Seuls mammifères à vol actif ; 34 espèces présentes en France métropolitaine ; Insectivores (quelques

Plus en détail

Les chauves-souris à Paris, espèces protégées et espèces cibles

Les chauves-souris à Paris, espèces protégées et espèces cibles Les chauves-souris à Paris, espèces protégées et espèces cibles Christophe Rousseau Christian KERBIRIOU, Muséum National d Histoire Naturelle, CESCO Avec les contributions de Julie MARMET, Anne MIMET,

Plus en détail

Expatries, Le Retour

Expatries, Le Retour Expatries, Le Retour Pour l expatrié et sa famille, le retour est un véritable changement. Avoir anticipé son retour, est psychologiquement un atout car le retour peut être vécu comme un drame ou se mêlent,

Plus en détail

Agrément des associations de protection de l environnement

Agrément des associations de protection de l environnement 1 Agrément des associations de protection de l environnement (Articles L 141-1 et R 141-1 à R 141-20 du code de l environnement). Le cadre général Les conditions pour qu une association soit agréée Le

Plus en détail

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire Coordination Régionale LPO Pays de la Loire COMITE 21 27 Avril 2010 Campagne «Tous agissons pour la nature!» Une campagne d actions concrètes pour la protection de la nature ordinaire, la nature de proximité

Plus en détail

REGLEMENT ET CRITERES DU CONCOURS DE PROJETS 4.2 PROGRAMME DE PETITES INITIATIVES (PPI)

REGLEMENT ET CRITERES DU CONCOURS DE PROJETS 4.2 PROGRAMME DE PETITES INITIATIVES (PPI) REGLEMENT ET CRITERES DU CONCOURS DE PROJETS 4.2 PROGRAMME DE PETITES INITIATIVES (PPI) 1. PRESENTATION DU PROGRAMME Le Fonds Français pour l Environnement Mondial (FFEM) lance une quatrième phase du Programme

Plus en détail

Contenu. Wings Software. 1 Fonctionnement général... 2. 2 Paramètres... 2. 3 Fichier de base... 4. 3.1 Rechercher codes Intrastat... 4. 3.2 Pays...

Contenu. Wings Software. 1 Fonctionnement général... 2. 2 Paramètres... 2. 3 Fichier de base... 4. 3.1 Rechercher codes Intrastat... 4. 3.2 Pays... I N T R A S T A T Contenu 1 Fonctionnement général... 2 2 Paramètres... 2 3 Fichier de base... 4 3.1 Rechercher codes Intrastat... 4 3.2 Pays... 4 3.3 Cases TVA... 5 4 Opérations... 6 4.1 Introduction...

Plus en détail

Le site participatif qui veille sur la biodiversité

Le site participatif qui veille sur la biodiversité Le site participatif qui veille sur la biodiversité : le Web 2.0 au service de la biodiversité quotidienne 2010 : année mondiale de la biodiversité > Une mobilisation planétaire majeure, mais des menaces

Plus en détail

Rejoignez le plus vaste réseau mondial de protection de l environnement

Rejoignez le plus vaste réseau mondial de protection de l environnement Rejoignez le plus vaste réseau mondial de protection de l environnement Les avantages de l adhésion à l UICN UNION INTERNATIONALE POUR LA CONSERVATION DE LA NATURE Michael DeYoung/CORBIS Pourquoi rejoindre

Plus en détail

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail

ORDRE DU JOUR PROVISOIRE ANNOTE

ORDRE DU JOUR PROVISOIRE ANNOTE UNEP(DEPI)/MED WG 384/2 11 juin 2013 FRANÇAIS Original: ANGLAIS PLAN D ACTION POUR LA MÉDITERRANÉE 1ère Réunion du Groupe de Travail sur le Protocole Offshore, La Valette, Malte, 13-14 juin 2013 ORDRE

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE

CODIFICATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT NUMÉRO REG-219 RÈGLEMENT RELATIF AU CONTRÔLE DES ANIMAUX CODIFICATION ADMINISTRATIVE CHAPITRE 1 INTERPRÉTATION ET ADMINISTRATION 1. À moins que le contexte n indique un sens différent, les expressions

Plus en détail

GBIF.ch, webfauna, cbol la pointe de l iceberg

GBIF.ch, webfauna, cbol la pointe de l iceberg GBIF.ch, webfauna, cbol la pointe de l iceberg Séance Commission Scientifique CSCF du 17 avril 2013, CSCF Neuchâtel Dr Mahmoud Bouzelboudjen Responsable GIS & Formation, Service Informatique & Chargé de

Plus en détail

UNIVERSITE D ANTANANARIVO FACULTE DES SCIENCES DEPARTEMENT DE BIOLOGIE ET ECOLOGIE VEGETALES

UNIVERSITE D ANTANANARIVO FACULTE DES SCIENCES DEPARTEMENT DE BIOLOGIE ET ECOLOGIE VEGETALES UNIVERSITE D ANTANANARIVO FACULTE DES SCIENCES DEPARTEMENT DE BIOLOGIE ET ECOLOGIE VEGETALES Mémoire pour l obtention de Diplôme d Etudes Approfondies (D.E.A.) en Biologie et Ecologie Végétales Option

Plus en détail

Chauves-souris a u x a b r i s

Chauves-souris a u x a b r i s Description et fonctionnement du site : Vous pouvez le consulter pour en apprendre plus sur les chiroptères et pour réaliser les suivis sur des maternités présentes dans les différentes régions administratives

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT NUMÉRO 2010 73 CONCERNANT LES CHIENS, LES CHATS ET AUTRES ANIMAUX

CODIFICATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT NUMÉRO 2010 73 CONCERNANT LES CHIENS, LES CHATS ET AUTRES ANIMAUX PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT LAMBERT CODIFICATION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT NUMÉRO 2010 73 CONCERNANT LES CHIENS, LES CHATS ET AUTRES ANIMAUX CHAPITRE I DISPOSITIONS INTERPRÉTATIVES ET ADMINISTRATIVES

Plus en détail

NOR : DEV O 08 1 5 9 0 7 C

NOR : DEV O 08 1 5 9 0 7 C REPUBLIQUE FRANCAISE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DIRECTION DE L'EAU Sous-Direction de l'action territoriale, De la directive cadre

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE : OBTENIR LA PUISSANCE D ANALYSE UTILISÉE PAR LES SERVICES DE RENSEIGNEMENT

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE : OBTENIR LA PUISSANCE D ANALYSE UTILISÉE PAR LES SERVICES DE RENSEIGNEMENT Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE : OBTENIR LA PUISSANCE D ANALYSE UTILISÉE PAR LES SERVICES DE RENSEIGNEMENT D écouvrez dans cet e-guide les outils utilisés par les agences d investigations

Plus en détail

Alternatives de moyens de subsistance pour l utilisation non durable de la viande de brousse

Alternatives de moyens de subsistance pour l utilisation non durable de la viande de brousse Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique 60 Cahier technique CDB No. 60 Alternatives de moyens de subsistance pour l utilisation non durable de la viande de brousse Rapport préparé pour

Plus en détail

ESTIMATION DE LA TAILLE DES POPULATIONS D ANOURES DE LA FORET DE FONTAINEBLEAU (SEINE ET MARNE)

ESTIMATION DE LA TAILLE DES POPULATIONS D ANOURES DE LA FORET DE FONTAINEBLEAU (SEINE ET MARNE) ESTIMATION DE LA TAILLE DES POPULATIONS D ANOURES DE LA FORET DE FONTAINEBLEAU (SEINE ET MARNE) Philippe LUSTRAT 33 rue de la garenne 77760 VILLIERS SOUS GREZ Lustrat P. (1999) - Estimation de la taille

Plus en détail

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun ou Phragmites australis Indigène vs exotique Il y a deux sous-espèces de Phragmites australis, L indigène: n envahit pas le milieu, cohabite avec les

Plus en détail

APPEL D OFFRES DE L HIVER 2012

APPEL D OFFRES DE L HIVER 2012 APPEL D OFFRES DE L HIVER 2012 Recherche de spécialistes pour la rédaction d un rapport de situation du COSEPAC DU 25 JANVIER AU 7 MARS 2012 Date limite : mercredi 7 mars 2012, à 15 h HNE Partie 1 : Introduction

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET

ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET 1 ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET Introduction L Internet a révolutionné notre façon d échanger des idées, des informations et des marchandises. Tout naturellement, cette technique

Plus en détail

Références sur Internet

Références sur Internet Références sur Internet www.agir21.org Site de l association Agir 21. Elle a pour but d inviter la population et les jeunes en particulier à devenir acteurs d un changement vers une société plus juste

Plus en détail