L'Art dentaire Croyances populaires, soins, prévention Musée Flaubert et d'histoire de la médecine- CHU-Hôpitaux de Rouen

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'Art dentaire Croyances populaires, soins, prévention Musée Flaubert et d'histoire de la médecine- CHU-Hôpitaux de Rouen"

Transcription

1 L'Art dentaire Croyances populaires, soins, prévention Musée Flaubert et d'histoire de la médecine- CHU-Hôpitaux de Rouen Exposition du 22 avril au 30 juin 2006 DOSSIER DE PRESSE Sommaire : Communiqué de presse p 2 Musées et institutions participants p 3 Parcours de l exposition p 4 Parcours détaillé de l exposition p 5-6 Programme culturel p 7 Renseignements pratiques p 7 Photographies libres de droit p 8 1

2 L'Art dentaire Croyances populaires, soins, prévention Musée Flaubert et d'histoire de la médecine- CHU-Hôpitaux de Rouen Exposition du 22 avril au 30 juin 2006 Communiqué de presse Cette exposition retrace cinq siècles d'histoire de l'art dentaire à partir d'un patrimoine remarquable et pourtant méconnu. Près de 200 œuvres issues de prestigieuses collections, publiques et privées, sont rassemblées dans un lieu historique et plein de charme : le logis du chirurgien de l'ancien Hôtel-Dieu de Rouen, lieu de naissance de l'écrivain Gustave Flaubert. L'exposition est présentée dans un espace scénographié sur deux niveaux. Les collections exposées sont d une grande diversité : reconstitution de deux cabinets dentaires anciens, objets d'art populaire, pots de pharmacie, peintures et gravures des XVII et XVIIIe siècles sur le thème des arracheurs de dents, statues de saint guérisseur, instrumentation du XVI au XXe siècles. Certains objets sont uniques : somptueux coffrets de soins en matières précieuses ayant appartenu à Marie Louise Impératrice et Louis XVIII, la première brosse à dents connue. Un volet plus récent montre des affiches anciennes de publicités de dentifrices, des modèles pédagogiques représentant des dents géantes Que de chemin parcouru entre l'arracheur de dents qui opérait sur les champs de foire et le chirurgien dentiste du XXIe siècle qui soigne dans un univers aseptisé un patient anesthésié! Comment expliquer alors cette persistance, chez nos contemporains, de la crainte de la visite chez le dentiste? La mémoire de douleurs anciennes? La symbolique des dents qui est l'élément du corps humain qui sollicite le plus notre imaginaire? L'exposition laisse une large place aux savoirs populaires, aux rituels et croyances. Un espace pédagogique réservé aux enfants est consacré à la prévention aujourd'hui. La visite se poursuit dans le jardin de plantes médicinales buccodentaires. 2

3 - Musées et institutions participants : Musée Départemental Albert Demard, Champlitte Musée des Arts et de l'enfance, Fécamp Musée de l'ecorché d'anatomie, Le Neubourg Musée Dentaire de Lyon Musée des Civilisations de l Europe et de la Méditerranée Musée de l'assistance Publique-Hôpitaux de Paris Musée de la Publicité, Les Arts Décoratifs, Paris Ordre National des Chirurgiens-Dentistes, Paris Musée National de l'education INRP Rouen Musée des Beaux-Arts, Rouen Musée Le Secq des Tournelles, Rouen Muséum d'histoire Naturelle de Rouen Musée des Technologies de santé CHU-Hôpitaux de Rouen Bibliothèque Municipale de Rouen - Avec le soutien de : La Région Haute-Normandie La DRAC Haute-Normandie Le Département de la Seine-Maritime La Société Française d Histoire de l Art Dentaire L Ordre National des Chirurgiens-Dentistes La Confédération des Syndicats Dentaires Le Groupement des Sociétés Scientifiques Odonto-Stomatologiques La Société d Odontologie de Paris Laboratoire Pierre Fabre Oral Care - En partenariat avec L'Association de Sauvegarde du Patrimoine de l'art dentaire et L Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire et le CRES Commissariat de l'exposition : Arlette Dubois Conception graphique du catalogue et supports de communication : Publidée Scénographie de l exposition conçue et réalisée par Les Clefs du Patrimoine Note d intention du scénographe, Sébastien Tessier : De toute époque, le chirurgien dentiste opère dans une configuration spatiale qui nécessite lumière et position adaptée du patient : de l extraction sur la place publique relevant parfois de la mascarade, et donc sur une estrade plus spectaculaire que pratique, au fauteuil dentaire surélevé et en direction de la fenêtre de jour. Aussi la scénographie de cette exposition s attache-t-elle à jouer de ces deux contraintes pour dessiner l univers de l Art Dentaire. Les socles en forme de petites estrades au dessus du sol mettent en valeur le mobilier dentaire de chaque période. L'emplacement proche des fenêtres et quelques masques d anesthésie en suspens procurent à l ensemble l évocation des cabinets dentaires. La mise en scène du «Grand Thomas» sous le regard de Sainte Apolline n est pas sans rappeler le retable de la grande salle. L effet est volontiers théâtral, ce qui contraste avec la préciosité affichée des coffrets et nécessaires. Ce théâtre de la «scène dentaire» et le répertoire des instruments se présentent à la lumière parfois accentuée de notes de couleur que les salles d attente de dentiste s évertuent tant à matérialiser par des images rassurantes. 3

4 Parcours de l exposition L'exposition s'articule en trois parties : I Le mal de dents Les dents, reflet de la jeunesse de la beauté et de la santé, sont aussi l'image de la douleur. La percée des premières dents s'accompagne de pleurs. Colliers de dentition, hochets et sirops sont utilisés pour prévenir ou calmer les rages de dents du bébé. Les dents accompagnent l'homme tout au long de sa vie mais elles sont fragiles et quand les caries apparaissent et que les remèdes issus du règne végétal n'ont pas calmé la douleur, l'extraction pratiquée par un arracheur de dents sur une place publique reste pendant des siècles l'unique recours. En l'absence d'anesthésie, mieux vaut faire une prière à sainte Apolline. II Splendeur de l'art dentaire Les soins se développent à partir du XVIIIe siècle, considéré comme l'âge d'or de l'art dentaire, et les trousses d'hygiène se multiplient en même temps qu'apparaissent les premières brosses à dents. La beauté des coffrets garnis d'instruments en matières précieuses (vermeil, argent, ivoire, agate) montre bien que les soins s'adressent, à l'époque, à des bouches royales. L'essor des cabinets dentaires s'accompagne de progrès techniques, comme le perfectionnement du fauteuil opératoire et l'invention de "la roulette". Le diplôme de chirurgien-dentiste créé en 1892 permet à la profession de se démarquer définitivement du charlatanisme. III «Même pas mal!» C'est à un dentiste que l'on doit la découverte de l'anesthésie qui permet désormais de pratiquer des extractions indolores. La publicité naissante se met au service de l'hygiène dentaire et des actions de prévention apparaissent pour enseigner aux enfants le brossage des dents. Les soins dentaires sophistiqués d'aujourd'hui permettent de sourire à "belles dents" Mais ces progrès ont-ils fait disparaître la crainte de la visite chez le dentiste? Le Dentiste, peinture de Pieter Angilis, début XVIIIe siècle, collection particulière, Bruno Maurey, Heka agence photo 4

5 Parcours détaillé I Le mal de dents La percée des dents de lait De tous les éléments du corps humain, la dent est peut-être celui qui a inspiré le plus de rituels. L'apparition des premières dents s'accompagne de pratiques destinées à calmer la douleur : on masse les gencives de l'enfant avec un sirop, on lui donne à mordiller des racines ou des hochets, on suspend à son cou de curieux colliers d'ambre, de corail, de dents de loup et de pattes de taupes réputées pour faciliter la poussée des dents Quand vient l'âge de raison et la chute des dents de lait, qui n'a pas un jour confié sa dent à la petite souris? La carie et ses remèdes L'origine de la carie est attribuée pendant longtemps à l'action d'un parasite qui détruit la dent de l'intérieur. Cette théorie du ver dentaire a justifié l'emploi d'une pharmacopée à base d'ail, le vermifuge par excellence, et de clou de girofle censé transpercer le ver. On retrouve les drogues végétales habituelles pour endormir le mal : l'absinthe, l'opium, la jusquiame. Par ailleurs les arracheurs de dents vendaient dans les foires de nombreux élixirs et onguents de leur spécialité. L'extraction En l'absence d'experts de la profession, l'extraction reste le fait d'un simple artisan forgeron, d'un colporteur, voire d'un charlatan. Opérant sur une estrade l'arracheur de dents apparaît dans des tenues excentriques, souvent exotiques, entouré de clowns, de jongleurs et de musiciens. Son bagout attire les foules et la mise en scène aide le patient à surmonter son mal. A Paris le plus célèbre est grand Thomas. Ce sujet a souvent inspiré les peintres. Deux animaux, le singe et la chouette, qui figurent souvent dans les tableaux, représenteraient pour le premier, l'opérateur qui trompe le malade et, pour le second, le patient aveugle qui s'est laissé berné. II Splendeur de l'art dentaire Soigner avant d'extraire En 1699 Louis XIV crée un statut d'expert en chirurgie dentaire et l'un de ces experts, Pierre Fauchard, publie en 1728 un livre de référence, Le chirurgien Dentiste ou traité des dents, qui fonde la dentisterie moderne. Contestant l'ancienne théorie du ver, il s'intéresse au soin des dents cariées et au développement de la prothèse. Au XIXe siècle la dentisterie conservatrice prend son essor avec le développement de la technique de l'obturation et l'invention d' un amalgame à base d'argent, mais reste un privilège comme en témoigne la splendeur des coffrets des praticiens opérant pour une clientèle fortunée. Hygiène et beauté Les nécessaires à dents et les trousses à détartrer se multiplient et les brosses à dents apparaissent à partir du XVIIIe siècle remplaçant l'usage des éponges et des bâtonnets de bois fibreux pour se frotter les dents. La découverte de l'origine microbienne des caries incite a préconiser le brossage pour lutter contre la plaque dentaire. Néanmoins l'hygiène dentaire reste encore peu répandue ou perçue comme une pratique de beauté plus que de prévention. 5

6 L'essor du cabinet dentaire La profession se sédentarise. L'usage d'origine orientale qui consiste à opérer avec le malade assis à même le sol disparaît avec l'apparition du fauteuil dentaire. En 1871, les sièges en bois sont détrônés par les modèles en fonte avec des dispositifs de basculement et de réglage de plus en plus perfectionnés. Le confort du patient est amélioré et le travail du dentiste facilité. Le fauteuil à pédale remplace le dispositif à manivelle, libère les mains de l'opérateur et respecte les règles d'hygiène. A la même époque est inventé le tour à pédale : "la roulette". Les fabricants sont anglais ou américains. Avant l'invention de la lampe électrique les fauteuils sont placés face à une fenêtre. III «Même pas mal!» Un dentiste découvre l'anesthésie L'histoire de l'anesthésie est étroitement liée à l'art dentaire. C'est à un modeste praticien des Etats-Unis que nous devons la découverte en 1844 de l'anesthésie générale par inhalation au protoxyde d'azote : H. Wells. Un de ses confrères Morton utilise en 1846 les effets anesthésiants de l'éther sulfurique. En 1847 c'est un médecin écossais, Simpson, qui réussit la 1 ère anesthésie au chloroforme. L'invention de la seringue et les progrès de la chimie permettent à un dentiste viennois, Scheller, de pratiquer, en 1885 une anesthésie locale à la cocaïne. Les dentistes ont donc contribué à l'une des plus magnifiques découvertes modernes : l'abolition de la douleur. La publicité au service de l'hygiène L'industrie pharmaceutique lance sur le marché de nombreuses préparations dentifrices dont la publicité naissante va faire la promotion. L'argument développé est d'ordre esthétique et s'adresse en priorité à la femme. Le souci est de conserver une belle dentition, des dents blanches et un joli sourire pour séduire. Sous l'influence de la révolution pasteurienne, le message se double de préoccupations sanitaires et éducatives, on cible la mère de famille et le jeune enfant d'âge scolaire. La prévention hier et aujourd'hui L'idée de prévention n'est pas nouvelle. Déjà les Anciens préconisaient l'usage de cure-dents et des dentifrices pour la conservation de leurs dents. Mais il faut attendre le début du XXe siècle pour que l'hygiène dentaire devienne un enjeu de santé public. En 1965 est créée l'union Française pour la Santé Bucco-dentaire (UFSBD) qui mène des actions de prévention en milieu scolaire dès le plus jeune âge. En 2006, un nouvel élan à la prévention en matière buccodentaire est donné avec la mise en place d'un plan gouvernemental instaurant, notamment, un examen buccodentaire (EBD) obligatoire et inscrit dans le carnet de santé pour les enfants de 6 et 12 ans. 6

7 Programme culturel Documentation : Catalogue de l'exposition de 60 pages abondamment illustré en vente à la librairie du musée Sous la direction d'arlette Dubois, conservatrice du Musée Flaubert et d histoire de la médecine. Avec la collaboration de : Dr Pierre Baron, Dr Henri Lamendin, Mme Françoise Loux, Dr Claude Rousseau, Dr Marguerite Zimmer Guide de plantes médicinales bucco-dentaires remis gratuitement pour la visite du jardin Livret jeu pour les enfants remis gratuitement pour visiter l exposition en s amusant Librairie spécialisée pour adultes et enfants "Même pas peur" invitation à participer à une enquête sur la phobie du dentiste Animations : Visite commentée de l exposition tous les samedis à 14h30 Accueil des mal-entendants : visite de l'exposition par une conférencière du musée accompagnée d'une interprète en langue des signes les jeudis 18 mai et 15 juin à 10 h. Possibilité de visite de groupes de malentendants sur rendez-vous. Espace pédagogique pour le jeune public avec projections de vidéos de prévention (Bross contre les Streptos, Dr Quenottes) Livret-jeux pour les enfants Animation pour les scolaires en partenariat avec l'ufsbd sur rendez-vous "Histoires de dents" lectures sur rendez-vous Visite commentée de l exposition pour les scolaires (31 pour un groupe de 30 élèves maximum), sur réservation (entrée gratuite) 20 mai : La nuit des musées, entrée gratuite de 19h à 23h30 Visite nocturne de l'exposition à 19h et 22h Lectures: Dents et littérature (Hugo, Poe, Tchekov, Le Clezio) à 21h Contes: Les grandes dents des méchants à 20h 3 juin : Rendez-vous au jardin, visite commentée de l exposition et du jardin de plantes médicinales bucco-dentaires. Renseignements pratiques : Musée Flaubert et d'histoire de la médecine, 51 rue Lecat Rouen site : Accès : à 5 min de la place du Vieux-Marché, à 15 min de la gare Bus n 5 terminus devant le musée. TEOR 1 et 2 arrêt Pasteur Entrée de l exposition et du musée : 3 tarif réduit : 1,50, visite commentée : 2 Gratuit pour les moins de 18 ans. Catalogue de l'exposition en vente uniquement au musée 7

8 Photographies libres de droit : Légendes et crédits photo (obligatoire) : Chevrette de sirop de pavot, XVIIIe siècle, collection Musée Flaubert et d Histoire de la Médecine, Bruno Maurey, Heka agence photo Le Dentiste, peinture de Pieter Angilis, début XVIIIe siècle, collection particulière, Bruno Maurey, Heka agence photo Nécessaire d hygiène dentaire contenant la première brosse à dent connue v , collection Claude Rousseau, cliché Philippe R. Roumic Nécessaire à dents de Louis XVIII, v 1814, collection Claude Rousseau, cliché Philippe R. Roumic Cabinet dentaire, fin XIXe siècle, collection Claude Rousseau, Bruno Maurey, Heka agence photo «Faites comme lui, lavez-vous les dents», v 1970, Bruno Maurey, Heka agence photo «Pourquoi soigner vos dents?», v , Cliché Thierry Ascencio-Parvy, Collection Bibliothèque de Rouen 8

Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes. www.colgate.fr

Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes. www.colgate.fr Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes www.colgate.fr Mon carnet de santé dentaire Prendre soin de ses dents, c est préserver son capital dentaire le plus longtemps possible : nos dents sont

Plus en détail

Prévenir... les caries dentaires

Prévenir... les caries dentaires Prévenir... les caries dentaires 7 Comment prévenir les Prendre de bonnes habitudes le plus tôt possible 1. Préférer l eau aux boissons sucrées. 2. Eviter les grignotages au cours de la journée. 3. A chacun

Plus en détail

La Rentrée au Jeu de paume!

La Rentrée au Jeu de paume! La Rentrée au Jeu de paume! Communiqué DE PRESSE activités jeune public et moins de 26 ans Photo : Elodie Coulon Jeu de Paume 2014 1, PLACE DE LA CONCORDE PARIS 8 E M CONCORDE WWW.JEUDEPAUME.ORG La rentrée

Plus en détail

La Médiathèque du Grand Troyes, c'est :

La Médiathèque du Grand Troyes, c'est : La Médiathèque du Grand Troyes, c'est : Un élément incontournable du patrimoine architectural contemporain de Troyes récompensé en 2002 par le prix d'architecture contemporaine l'équerre d'argent. Une

Plus en détail

Carnet de santé bucco-dentaire

Carnet de santé bucco-dentaire Carnet de santé bucco-dentaire Déjà enfant, je prends soin de mes dents! Nom Prénom Date de naissance Délivré le Tampon de l école On n oublie pas : le dentiste, c est au moins une fois par an! www.venissieux.fr

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

Master - Mention arts - Spécialité histoire des arts

Master - Mention arts - Spécialité histoire des arts Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 27/01/2016. Fiche formation Master - Mention arts - Spécialité histoire des arts - N : 4754 - Mise à jour : 04/06/2015 Master - Mention

Plus en détail

Lancement de la campagne de sensibilisation et d éducation à la santé bucco-dentaire de l UFSBD

Lancement de la campagne de sensibilisation et d éducation à la santé bucco-dentaire de l UFSBD Dossier de presse Lancement de la campagne de sensibilisation et d éducation à la santé bucco-dentaire de l UFSBD L école : un terrain de prévention incontournable Sommaire : Les progrès des politiques

Plus en détail

Car les idées reçues ont toujours la dent dure!

Car les idées reçues ont toujours la dent dure! DOSSIER DE PRESSE En partenariat avec l Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire (UFSBD), MGC Prévention s engage dans une grande action de santé publique autour du bon apprentissage de l hygiène et

Plus en détail

20 ans de prévention bucco-dentaire

20 ans de prévention bucco-dentaire 20 ans de prévention bucco-dentaire évaluation qualitative et épidémiologique Dr Fabien Cohen Chef du Service de Santé publique dentaire Conseil général du Val-de-Marne Secrétaire général de l ASPBD Dr

Plus en détail

AUTOPORTRAITS DE REMBRANDT AU SELFIE DOSSIER DE PRESSE

AUTOPORTRAITS DE REMBRANDT AU SELFIE DOSSIER DE PRESSE AUTOPORTRAITS DE REMBRANDT AU SELFIE DOSSIER DE PRESSE EXPOSITION DU 26 MARS AU 26 JUIN 2016 UN PARTENARIAT ENTRE TROIS GRANDS MUSÉES EUROPÉENS Autoportraits, de Rembrandt au selfie est la première exposition

Plus en détail

2014-2015. Le programme de prévention Informer, sensibiliser, former, dépister

2014-2015. Le programme de prévention Informer, sensibiliser, former, dépister 2014-2015 Le programme de prévention Informer, sensibiliser, former, dépister Plan Fonctionnement et objectifs des cellules de coordination Les étapes du programme de Prévention Le point de vue d un établissement

Plus en détail

Cet été venez découvrir La naissance d un musée

Cet été venez découvrir La naissance d un musée Dossier de presse Été 2015 Programmation culturelle Cet été venez découvrir La naissance d un musée Dossier de presse Été 2015 Programmation culturelle Cet été venez découvrir La naissance d un musée En

Plus en détail

À DESTINATION DES PARENTS

À DESTINATION DES PARENTS À DESTINATION DES PARENTS Édito Depuis trente ans, le Conseil général a fait de la santé bucco-dentaire une de ses priorités en matière de santé publique. Le programme départemental de prévention bucco-dentaire

Plus en détail

5- Comment se brosser les dents?

5- Comment se brosser les dents? 5- Comment se brosser les dents? Peu importe la technique, l essentiel est de ne pas oublier une seule dent ou une partie de la dentition. Il faut donc procéder avec méthode et contrôler la technique de

Plus en détail

Explorer l Histoire de France

Explorer l Histoire de France Dossier de presse saison 2015 1 er mai au 2 novembre Explorer l Histoire de France Enquêtes et énigmes dans le plus grand labyrinthe de buis d Europe Sommaire Le Château et le jardin de buis de Merville,

Plus en détail

Nutrition Bucco-dentaire Hygiène NBH. Un bilan bucco-dentaire pour bien manger bien vieillir. En partenariat avec :

Nutrition Bucco-dentaire Hygiène NBH. Un bilan bucco-dentaire pour bien manger bien vieillir. En partenariat avec : Hygiène NBH Un bilan bucco-dentaire pour bien manger bien vieillir & En partenariat avec : NBH Sommaire > Soins bucco-dentaires > Projet NBH > Missons du CSO > Bilan bucco-dentaire d entrée en EPHAD >

Plus en détail

Maison éphémère en Lorraine

Maison éphémère en Lorraine 20>24 février 2014 NANCY parc des expositions pour la 24 e édition du salon Habitat et Décoration Maison éphémère en Lorraine vivre autrement la maison Le Parc des expositions de Nancy Habitat et Décoration

Plus en détail

ACCES AUX SOINS BUCCO-DENTAIRES DES POPULATIONS EN SITUATION DE PRECARITE : ETUDE SUR LA REGION BRESTOISE.

ACCES AUX SOINS BUCCO-DENTAIRES DES POPULATIONS EN SITUATION DE PRECARITE : ETUDE SUR LA REGION BRESTOISE. ACCES AUX SOINS BUCCO-DENTAIRES DES POPULATIONS EN SITUATION DE PRECARITE : ETUDE SUR LA REGION BRESTOISE. 10 PLAN Page Introduction 14 CHAPITRE 1. PRECARITE ET SANTE : ASPECT GENERAUX ET ODONTOLOGIQUES

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

PROGRAMME DÉCOUVREZ LES TRÉSORS CACHÉS DE L HÔPITAL SAINT-LOUIS. Journées du. Patrimoine à Saint-Louis. Dimanche 20 septembre 2015 de 12h à 18h

PROGRAMME DÉCOUVREZ LES TRÉSORS CACHÉS DE L HÔPITAL SAINT-LOUIS. Journées du. Patrimoine à Saint-Louis. Dimanche 20 septembre 2015 de 12h à 18h PROGRAMME DÉCOUVREZ LES TRÉSORS CACHÉS DE L HÔPITAL SAINT-LOUIS Journées du Patrimoine à Saint-Louis Dimanche 20 septembre 2015 de 12h à 18h QUELQUES MOTS SUR L hôpital Saint-Louis Edifié au tout début

Plus en détail

CALENDRIER DES ACTIVITES

CALENDRIER DES ACTIVITES Juin Mai Avril [Texte] CALENDRIER DES ACTIVITES Mercredi 17 Du 19 avril au 31 mai ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE EXPOSITION «DES PIERRES ET DES LIVRES» Bibliothèque principale de la Ville de Mons Jemappes

Plus en détail

Rapport de mission du 20 octobre au 4 novembre 2012 «Les Enfants de l Aïr»

Rapport de mission du 20 octobre au 4 novembre 2012 «Les Enfants de l Aïr» Rapport de mission du 20 octobre au 4 novembre 2012 «Les Enfants de l Aïr» Résultats de l enquête bucco-dentaire Madame MAGNE Catherine Assistante Dentaire L enquête a été menée dans 4 écoles de Kankan,

Plus en détail

LES PROGRES MEDICAUX et CHIRURGICAUX depuis 1914, à partir de l'exposition du Musée de la Résistance

LES PROGRES MEDICAUX et CHIRURGICAUX depuis 1914, à partir de l'exposition du Musée de la Résistance LES PROGRES MEDICAUX et CHIRURGICAUX depuis 1914, à partir de l'exposition du Musée de la Résistance Lien avec les programmes d'histoire de Troisième, partie 1 : Un siècle de transformations scientifiques.

Plus en détail

UN LIEU DE RÉCEPTION AU CŒUR DE PARIS

UN LIEU DE RÉCEPTION AU CŒUR DE PARIS UN LIEU DE RÉCEPTION AU CŒUR DE PARIS 1 1 LES ESPACES DE RÉCEPTION P.8 L espace Verrière Les Nymphéas L auditorium L espace Enceinte des Fossés jaunes LES FORMULES DE LOCATIONS P.14 Cocktail & Visite privilège

Plus en détail

Programme DPC des chirurgiens-dentistes

Programme DPC des chirurgiens-dentistes Catalogue de formations de la FNFCEPPCS pour l année 2015 Programme DPC des chirurgiens-dentistes Le catalogue peut évoluer en cours d année ; nous vous en tiendrons informés. 1 PÉDODONTIE Enregistré par

Plus en détail

Programme Automne 2010

Programme Automne 2010 Programme Automne 2010 L EXPOSITION TEMPORAIRE A CARNAVALET Prestigieuse exposition de l automne Voyage en capitale, Louis Vuitton et Paris (13 octobre 2010 27 février 2011) En 1854, Louis Vuitton pose

Plus en détail

Bruno Fert DOSSIER DE MÉDIATION ESPACE CULTUREL MAURICE-UTRILLO

Bruno Fert DOSSIER DE MÉDIATION ESPACE CULTUREL MAURICE-UTRILLO Bruno Fert DOSSIER DE MÉDIATION ESPACE CULTUREL MAURICE-UTRILLO Festival Circulation(s) En tournée à Pierrefitte-sur-Seine Du mardi 10 au samedi 28 novembre 2015 Vernissage le samedi 7 novembre à 17h30

Plus en détail

Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011

Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011 Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011 Philippe Delaite, (phildelaite(a)hotmail.com) est enseignant

Plus en détail

L état de santé et l accès aux soins bucco-dentaires des personnes résidant en EHPAD en LIMOUSIN

L état de santé et l accès aux soins bucco-dentaires des personnes résidant en EHPAD en LIMOUSIN L état de santé et l accès aux soins bucco-dentaires des personnes résidant en EHPAD en LIMOUSIN Direction régionale du service médical Limousin Poitou-Charentes 15 mars 2007 Objectifs Décrire l état de

Plus en détail

Hygiène bucco-dentaire Les 5 règles d'or. Prévention. Le partenaire santé qui vous change la vie

Hygiène bucco-dentaire Les 5 règles d'or. Prévention. Le partenaire santé qui vous change la vie Hygiène bucco-dentaire Les 5 règles d'or Document non contractuel / MOD.3321/12.2010 / Imprimerie B.F.I - 03.28.52.69.42 Le partenaire santé qui vous change la vie Prévention Histoire «dent» parler simplement!

Plus en détail

Service éducatif et culturel

Service éducatif et culturel Service éducatif et culturel Activités pour groupes de personnes handicapées Adultes, jeunes et enfants Le Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris accueille tous les publics en situation

Plus en détail

Exposition temporaire : présentation page 2. Exposition temporaire : programme d animations. page 3. Exposition permanente : présentation page 5

Exposition temporaire : présentation page 2. Exposition temporaire : programme d animations. page 3. Exposition permanente : présentation page 5 Exposition temporaire : présentation page 2 Exposition temporaire : programme d animations page 3 Évènements :. page 4 Exposition permanente : présentation page 5 Exposition permanente : programme d animations

Plus en détail

ARTICLE ALPHA OMEGA NEWS Spécial ADF 2004

ARTICLE ALPHA OMEGA NEWS Spécial ADF 2004 ARTICLE ALPHA OMEGA NEWS Spécial ADF 2004 Vie des chapitres : Nice Côte d Azur Compte-rendu par Yves TOLILA, Conférence du Dr Déborah TIGRID, le 13 septembre 2004: Une salle surchauffée ( aux deux sens

Plus en détail

Maurice Schwob, Musée de la Chemiserie. et de l Elégance masculine

Maurice Schwob, Musée de la Chemiserie. et de l Elégance masculine Maurice Schwob, fondateur de 100.000 Chemises Exposition présentée du 1 er mars au 13 avril 2014 Musée de la Chemiserie et de l Elégance masculine ARGENTON-SUR-CREUSE (INDRE) Communiqué de presse A l'occasion

Plus en détail

CLINIQUE DE CHIRURGIE DENTAIRE. Résultat Audit. Dernière mise à jour le 30 Octobre 2012

CLINIQUE DE CHIRURGIE DENTAIRE. Résultat Audit. Dernière mise à jour le 30 Octobre 2012 CLINIQUE DE CHIRURGIE DENTAIRE Résultat Audit Dernière mise à jour le 30 Octobre 2012 Cet audit se présente sous forme d affirmations ou d infirmations à des critères simples, qui regroupées par thème,

Plus en détail

LE PÔLE ODONTOLOGIE DE L AP-HM SE REGROUPE À LA TIMONE

LE PÔLE ODONTOLOGIE DE L AP-HM SE REGROUPE À LA TIMONE LE PÔLE ODONTOLOGIE DE L AP-HM SE REGROUPE À LA TIMONE INAUGURATION DU PAVILLON D ODONTOLOGIE SOINS DENTAIRES 13 DÉCEMBRE 2012 HÔPITAL DE LA TIMONE MARSEILLE DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Le nouveau pavillon

Plus en détail

Ateliers pédagogiques

Ateliers pédagogiques HISTOIRE LOCALE Ateliers pédagogiques Primaire (selon thème choisi) et Collège Visite commentée de 2 expositions au choix aux Archives Municipales Mise à disposition de questionnaire (30 minutes de recherche

Plus en détail

Etude d opinion sur le bien-être du patient âgé Présentation du 23 Novembre

Etude d opinion sur le bien-être du patient âgé Présentation du 23 Novembre Etude d opinion sur le bien-être du patient âgé Présentation du 23 Novembre Version n 1 Date : 7 Novembre 2011 De: Nadia AUZANNEAU et Stéphanie CHARDRON A: Patrick HESCOT et Joël TROUILLET OpinionWay,

Plus en détail

Le protecteur buccal : tout à fait génial!

Le protecteur buccal : tout à fait génial! Le scellement des puits et fissures : bien sûr! Les crevasses des surfaces masticatrices emprisonnent facilement les débris d aliments et les bactéries, favorisant ainsi la carie. Dès que les premières

Plus en détail

«Et si on partageait la culture?»*

«Et si on partageait la culture?»* Projet événementiel de l'association Cultures du Cœur HN Période de réalisation : octobre 2013 «Et si on partageait la culture?»* * Titre d'un livre de Serge Saada, responsable de la formation à la médiation

Plus en détail

Atelier n 4 : La carie 1. Matériel utilisé :

Atelier n 4 : La carie 1. Matériel utilisé : Atelier n 4 : La carie 1. Matériel utilisé : Dents en plâtre. Papier aluminium. Terre. Acide Instruments pour nettoyer les dents. 2. La carie : Tu viens de voir dans la partie précédente, l importance

Plus en détail

Tout savoir sur les dents de 0 à 6 ans MIKALOU VA CHEZ LE DENTISTE

Tout savoir sur les dents de 0 à 6 ans MIKALOU VA CHEZ LE DENTISTE Tout savoir sur les dents de 0 à 6 ans MIKALOU VA CHEZ LE DENTISTE Récit MIKALOU N A PAS MAL AUX DENTS! Tu es grand maintenant, dit maman. Il est temps d aller chez le «docteur des dents» Très occupé à

Plus en détail

LES EXPOSITIONS DE L ÉCOLE DES LOISIRS

LES EXPOSITIONS DE L ÉCOLE DES LOISIRS GUIDE DE COMMUNICATION LES EXPOSITIONS DE L ÉCOLE DES LOISIRS l'école des loisirs. Illustration extraite de «C'est moi le plus beau» de Mario Ramos SOMMAIRE L INSTITUT FRANÇAIS ET L ÉCOLE DES LOISIRS...3

Plus en détail

Publications IMA : apprentissage de l arabe

Publications IMA : apprentissage de l arabe Publications IMA : apprentissage de l arabe Pour les enfants Amm Saïd et le Komestafrice Public : Enfants de 7 à 12 ans Niveaux 1, 2 et 3 à partir du CE1, 2009 Coffret pédagogique d apprentissage de l

Plus en détail

Communiqué de synthèse p. 3. Synopsis p. 4. Le peintre Antoine Duclaux p. 5. Séquences d exposition p. 6. Autour de l exposition p.

Communiqué de synthèse p. 3. Synopsis p. 4. Le peintre Antoine Duclaux p. 5. Séquences d exposition p. 6. Autour de l exposition p. Sommaire Communiqué de synthèse p. 3 Synopsis p. 4 Le peintre p. 5 Séquences d exposition p. 6 Autour de l exposition p. 7 Renseignements pratiques p. 8 Le musée départemental du Bugey-Valromey p. 9 Photothèque

Plus en détail

Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes. www.colgate.fr

Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes. www.colgate.fr Service Consommateurs Colgate 92270 Bois Colombes www.colgate.fr Mon carnet de santé dentaire Nom : photo Prénom : Sexe : Date de naissance : Lieu de naissance : Adresse : Tél : Email : N de sécurité sociale

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE NOUVEAUX PRODUITS ÉDUCATIFS

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE NOUVEAUX PRODUITS ÉDUCATIFS Lundi 25 juin 2007 COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE NOUVEAUX PRODUITS ÉDUCATIFS À DESTINATION DES ÉCOLIERS ET COLLÉGIENS DU RHÔNE L espace numérique de travail des écoles et collèges du Rhône, laclasse.com, s enrichit

Plus en détail

Voici proposée une ébauche de travail relative à l'implication des SVT dans d'histoire des arts pour les élèves de 3 (pour l'instant).

Voici proposée une ébauche de travail relative à l'implication des SVT dans d'histoire des arts pour les élèves de 3 (pour l'instant). Histoire des arts et SVT C. Delfau Collège Balzac ALBI - 1/10 L histoire des arts et la SVT Voici proposée une ébauche de travail relative à l'implication des SVT dans d'histoire des arts pour les élèves

Plus en détail

Clinique de chirurgie dentaire (Budapest) Résultat Audit

Clinique de chirurgie dentaire (Budapest) Résultat Audit Clinique de chirurgie dentaire (Budapest) Résultat Audit Cet audit se présente sous forme d affirmations ou d infirmations à des critères simples, qui regroupées par thème, permettent de définir la qualité

Plus en détail

Les Enfants du Secret Enfants trouvés du XVII e à nos jours

Les Enfants du Secret Enfants trouvés du XVII e à nos jours Les Enfants du Secret Enfants trouvés du XVII e à nos jours Musée Flaubert et d histoire de la médecine CHU-Hôpitaux de Rouen Exposition du 18 janvier au 14 juin 2008 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE : Communiqué

Plus en détail

MUSÉOGRAPHIE. Référent Anaïs RAMEAUX Actualisation Mars 2012 anais.rameaux@u-bourgogne.fr SYNTHÈSE

MUSÉOGRAPHIE. Référent Anaïs RAMEAUX Actualisation Mars 2012 anais.rameaux@u-bourgogne.fr SYNTHÈSE MUSÉOGRAPHIE P Référent Anaïs RAMEAUX Actualisation Mars 2012 anais.rameaux@u-bourgogne.fr SYNTHÈSE Ensemble de techniques héritées de la muséologie destinées à la mise en valeur pérenne des collections

Plus en détail

«Ensuès fête ses 80 ans, 1933-2013»

«Ensuès fête ses 80 ans, 1933-2013» Appel à prêt dans le cadre de l exposition «Ensuès fête ses 80 ans, 1933-2013» Une Collecte. Pour qui? Dans quels buts? Dans le cadre de la commémoration des 80 ans de la commune d Ensuès, la Municipalité

Plus en détail

Expérimentation de la réalisation d un bilan bucco-dentaire en EHPAD 3ème Journée «Hygiène et prévention des infections en EMS»

Expérimentation de la réalisation d un bilan bucco-dentaire en EHPAD 3ème Journée «Hygiène et prévention des infections en EMS» Expérimentation de la réalisation d un bilan bucco-dentaire en EHPAD 3ème Journée «Hygiène et prévention des infections en EMS» 1 Mardi 3 novembre 2015 PRESENTATION DU PROJET 2007 : URCAM réalise une étude

Plus en détail

Licence Domaine Arts, Lettres, Langues Mention Arts Parcours type Histoire des Arts et Archéologie

Licence Domaine Arts, Lettres, Langues Mention Arts Parcours type Histoire des Arts et Archéologie UFR des Arts La Teinturerie 30, Rue de la Teinturerie 80080 Amiens Tél. 03 22 22 43 43 infos-arts@u-picardie.fr www.u-picardie.fr Objectifs Publics Licence Domaine Arts, Lettres, Langues Mention Arts Parcours

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

Un beau sourire n a pas d âge!

Un beau sourire n a pas d âge! Un beau sourire n a pas d âge! Un beau sourire n a pas d âge! Êtes-vous de ceux qui pensent qu à un certain âge, il n est plus nécessaire de prendre soin de ses dents? Si c est le cas, sachez que les soins

Plus en détail

LA RAFFINERIE DE L'IMPRESSIONNISME

LA RAFFINERIE DE L'IMPRESSIONNISME LA RAFFINERIE DE L'IMPRESSIONNISME École Louise Michel Petit-Couronne Classe de CE2 (24 élèves) Fabienne LOUBÈRE, Professeur des écoles. Artiste, partenaire du projet : Éric HANOTEAUX. Projet lié à celui

Plus en détail

Bibliothèque numérique DIGIMOM

Bibliothèque numérique DIGIMOM Bibliothèque numérique DIGIMOM : page 2 Entre les lignes de la portée : quand la musique se donne à voir : page 3 Site Internet des musées de Grasse : page 4 Site Internet du Musée de Bretagne : page 5

Plus en détail

Accès aux soins dentaires d une population précaire. Relais Georges Charbonnier et CHU de Poitiers

Accès aux soins dentaires d une population précaire. Relais Georges Charbonnier et CHU de Poitiers Accès aux soins dentaires d une population précaire Relais Georges Charbonnier et CHU de Poitiers Relais Georges Charbonnier à Poitiers RGC: Structure à facettes multiples, composée des CCAS: Centre Communal

Plus en détail

Programme Avril 2012 " Le mois de la vaccination : Je me protège et je protège mes proches "

Programme Avril 2012  Le mois de la vaccination : Je me protège et je protège mes proches Programme Avril 2012 " Le mois de la vaccination : Je me protège et je protège mes proches " Semaine européenne de la Vaccination, maladies infantiles - Lundi 2 Avril Réunion d information «Le numéro d'urgence

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE

EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE EPIDEMIOLOGIE DES PATHOLOGIES BUCCO- DENTAIRES DES ENFANTS DE 6 ANS ET DE 12 ANS EN CORSE Dans le cadre d un programme d observation du vivant en Corse (Bioscope Corse-Méditerranée), l INSERM a mené, en

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE NANTES CENTRE DE SOINS ET CONSULTATIONS DENTAIRES HOTEL DIEU 1, Place Alexis Ricordeau 44093 NANTES CEDEX 1 Questionnaire médical confidentiel A l attention des sportifs

Plus en détail

«L HYGIÈNE DENTAIRE POUR TOUS» MÉMOIRE L AUTONOMIE POUR TOUS LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION D UNE ASSURANCE AUTONOMIE

«L HYGIÈNE DENTAIRE POUR TOUS» MÉMOIRE L AUTONOMIE POUR TOUS LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION D UNE ASSURANCE AUTONOMIE CSSS 034M C.P. Livre blanc L'autonomie pour tous «L HYGIÈNE DENTAIRE POUR TOUS» MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX SUR L AUTONOMIE POUR TOUS LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION

Plus en détail

LES ATELIERS PEDAGOGIQUES EN 2014/2015 AU MUSEAL-SITE ANTIQUE D ALBA-LA-ROMAINE

LES ATELIERS PEDAGOGIQUES EN 2014/2015 AU MUSEAL-SITE ANTIQUE D ALBA-LA-ROMAINE LES ATELIERS PEDAGOGIQUES EN 2014/2015 AU MUSEAL-SITE ANTIQUE D ALBA-LA-ROMAINE Le MuséAl a ouvert ses portes au début du mois d Octobre 2013. Il permet d accueillir les élèves dans un cadre contemporain

Plus en détail

LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA GIRONDE DEMENAGENT

LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA GIRONDE DEMENAGENT DOSSIER DE PRESSE LES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA GIRONDE DEMENAGENT Contact presse : Séverine LAVERNY Attachée de Presse Conseil Général de la Gironde 05 56 99 33 59 06 10 78 76 02 s.laverny@cg33.fr

Plus en détail

Inutile de soigner les dents de lait car elles vont tomber

Inutile de soigner les dents de lait car elles vont tomber 2015 A l occasion de la Journée Mondiale de la Santé Bucco-Dentaire du 20 mars, et parce que la prévention reste le meilleur moyen pour préserver sa santé, l UFSBD s attaque à quelques idées reçues sur

Plus en détail

Journées Portes Ouvertes

Journées Portes Ouvertes Journées Portes Ouvertes Samedi 26 janvier Samedi 2 mars Samedi 15 juin ECOLE Classe préparatoire aux concours des écoles supérieures d art et des formations en conservation-restauration des biens culturels

Plus en détail

esse [Dossier de Pr Contat Presse :

esse [Dossier de Pr Contat Presse : Contat Presse : Manuella Martinez Chargée de communication Malicorne Espace Faïence, le musée BP 10 - Rue Victor Hugo - 72270 Malicorne-sur-Sarthe Tél. 02 43 48 07 17- fax 02 43 48 07 18 www.espacefaience.fr

Plus en détail

SORTIE APRES-MIDI DANSANT. Spectacle musical Mardi 13 octobre après-midi. «Tubes d un jour, tubes toujours»

SORTIE APRES-MIDI DANSANT. Spectacle musical Mardi 13 octobre après-midi. «Tubes d un jour, tubes toujours» «Tubes d un jour, tubes toujours» Spectacle musical Mardi 13 octobre après-midi APRES-MIDI DANSANT Dimanche 20 septembre de 14h à 18h A l espace loisirs Charentonneau Participation 6 Laissez-vous emporter

Plus en détail

C.P.E. PREMIER PAS. Avril 2012 Ka wasikatotc pisimw Où le soleil reflète sur la neige. Mois de la santé dentaire! CONCOURS DE COLORIAGE PAGE 10

C.P.E. PREMIER PAS. Avril 2012 Ka wasikatotc pisimw Où le soleil reflète sur la neige. Mois de la santé dentaire! CONCOURS DE COLORIAGE PAGE 10 C.P.E. PREMIER PAS Avril 2012 Ka wasikatotc pisimw Où le soleil reflète sur la neige Mois de la santé dentaire! CONCOURS DE COLORIAGE PAGE 10 Psychoed-Flash Enfin, voici Le Top 20 des conseils et astuces

Plus en détail

DENTISTERIE COMMUNAUTAIRE Dr LEMDAOUI.M.C Maître de conférence A Epidémiologie et Médecine Préventive

DENTISTERIE COMMUNAUTAIRE Dr LEMDAOUI.M.C Maître de conférence A Epidémiologie et Médecine Préventive DENTISTERIE COMMUNAUTAIRE Dr LEMDAOUI.M.C Maître de conférence A Epidémiologie et Médecine Préventive Depuis toujours, la pratique de la dentisterie traitement des maladies dentaires. Développement concept

Plus en détail

L association Artd école

L association Artd école L association Artd école Une association loi 1901, créée dans les années 1980, pour promouvoir les disciplines artistiques dans et autour de l école. A l origine, elle a proposé de nombreuses animations

Plus en détail

Interview Steve URSPRUNG Hypophosphatasie Europe 1. Présentation de Steve et de l association Hypophosphatasie Europe

Interview Steve URSPRUNG Hypophosphatasie Europe 1. Présentation de Steve et de l association Hypophosphatasie Europe Interview Steve URSPRUNG Hypophosphatasie Europe 1. Présentation de Steve et de l association Hypophosphatasie Europe Hypophosphatasie Europe, partenaire associé du projet Offensive Science, est une association

Plus en détail

Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe Santé, Caisse Nationale RSI. Centre d analyse stratégique 10 mai 2010 1

Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe Santé, Caisse Nationale RSI. Centre d analyse stratégique 10 mai 2010 1 Quel rôle peuvent jouer les régimes d assurance maladie pour amener l individu à avoir une gestion active de son capital santé : l exemple du Parcours Prévention au RSI Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe

Plus en détail

Les premiers dimanches de chaque mois, les 3 décembre, 7 janvier et 4 février, le musée ouvre gratuitement ses portes à tous les visiteurs.

Les premiers dimanches de chaque mois, les 3 décembre, 7 janvier et 4 février, le musée ouvre gratuitement ses portes à tous les visiteurs. Feuille à Feuille Programme des activités Musée des Beaux-arts de Valenciennes DECOUVRIR L EXPOSITION Les premiers dimanches de chaque mois, les 3 décembre, 7 janvier et 4 février, le musée ouvre gratuitement

Plus en détail

laissez-vous conter le Musée Emmanuel de la Villéon

laissez-vous conter le Musée Emmanuel de la Villéon laissez-vous conter le Musée Emmanuel de la Villéon Le musée A cquise et restaurée par la ville de Fougères en 1977, la maison à porche, rue Nationale, abrite aujourd hui le musée Emmanuel de la Villéon.

Plus en détail

prévention hygiène bucco-dentaire Mes quenottes en bonne santé

prévention hygiène bucco-dentaire Mes quenottes en bonne santé prévention hygiène bucco-dentaire Mes quenottes en bonne santé histoire de dents des dents, pour quoi faire? et la salive? Mes dents assurent des fonctions essentielles à la vie : elles permettent la mastication

Plus en détail

Musée Jacquemart-André. Institut de France. Un ascenseur pour l accessibilité à tous les publics. Dossier de mécénat

Musée Jacquemart-André. Institut de France. Un ascenseur pour l accessibilité à tous les publics. Dossier de mécénat Musée Jacquemart-André Institut de France Un ascenseur pour l accessibilité à tous les publics Dossier de mécénat Le Musée Jacquemart-André Un cadre unique, des œuvres exceptionnelles Édouard André (1833-1894),

Plus en détail

Ville de Fleurance. 62, rue Gambetta - FLEURANCE. Renseignements :

Ville de Fleurance. 62, rue Gambetta - FLEURANCE. Renseignements : 62, rue Gambetta - FLEURANCE Renseignements : Ville de Fleurance Service Culturel - 100, rue Pasteur 32500 FLEURANCE 05 62 06 18 96 - bibliotheque3@villefleurance.fr Mot de Raymond VALL senateur-maire

Plus en détail

PASSEPORT pour l ART. Activités scolaires & étudiantes FESTIVAL ART SOUTERRAIN

PASSEPORT pour l ART. Activités scolaires & étudiantes FESTIVAL ART SOUTERRAIN PASSEPORT pour l ART Activités scolaires & étudiantes SOMMAIRE Art Souterrain...... 3 Thème...... 4 Passeport pour l art.... 5 4 à 10 ans.... 8 11 à 13 ans........ 9 14 à 16 ans........10 17 ans et +....

Plus en détail

Nutrition Bucco-dentaire Hygiène NBH. Un bilan bucco-dentaire pour bien manger bien vieillir. En partenariat avec :

Nutrition Bucco-dentaire Hygiène NBH. Un bilan bucco-dentaire pour bien manger bien vieillir. En partenariat avec : Hygiène NBH Un bilan bucco-dentaire pour bien manger bien vieillir & En partenariat avec : NBH Sommaire > Soins bucco-dentaires > Projet NBH > Chirurgien-dentiste référent > Bilan bucco-dentaire d entrée

Plus en détail

Comment maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire des personnes hébergées ou hospitalisées?

Comment maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire des personnes hébergées ou hospitalisées? SENIOR DENTAL CONFORT 15 rue Mertens 92270 Bois Colombes 01.47.60.99.19 06.74.08.29.56 seniordentalconfort@orange.fr www.seniordentalconfort.com Organisme formateur N 11 92 16202 92 Comment maintenir une

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. lozere.fr. 6 novembre 2012 à 17h Lancement du nouveau site internet des Archives départementales de la Lozère

DOSSIER DE PRESSE. lozere.fr. 6 novembre 2012 à 17h Lancement du nouveau site internet des Archives départementales de la Lozère DOSSIER DE PRESSE 6 novembre 2012 à 17h Lancement du nouveau site internet des Archives départementales de la Lozère Contact presse : Elodie LEHNEBACH Attachée de presse 04.66.49.66.07/06.84.95.87.33 elehnebach@cg48.fr

Plus en détail

DIVISION DES PERSONNES HANDICAPÉES

DIVISION DES PERSONNES HANDICAPÉES Du 12 janvier au 31 décembre 2013 PAVILLON M Place Villeneuve- Bargemon Quai du Port 13002 Plateforme d information, le Pavillon «M» offre un concentré de la programmation Structure éphémère de 3000 m²,

Plus en détail

Mission France Réseau Social Dentaire Val de Marne 2015

Mission France Réseau Social Dentaire Val de Marne 2015 Mission France Réseau Social Dentaire Val de Marne 2015 Objectif AOI Accompagner une amélioration de la santé dentaire de populations démunies Pays en développement France AOI - France - Val de Marne Faciliter

Plus en détail

Bibliothèque de Saint-Lô. De la bibliothèque municipale fondée en 1470, il ne reste rien.

Bibliothèque de Saint-Lô. De la bibliothèque municipale fondée en 1470, il ne reste rien. Regard Architectural Bibliothèque de Saint-Lô Centre culturel Jean Lurçat Égalité d accès à la culture 2013 De la bibliothèque municipale fondée en 1470, il ne reste rien. L'incendie l'a détruite totalement

Plus en détail

REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN ODONTOLOGIE

REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN ODONTOLOGIE REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN ODONTOLOGIE Janvier 2006 I. PROMOTEURS Association dentaire française (ADF). Haute Autorité de santé (HAS). II. SOURCE Agence nationale d accréditation et

Plus en détail

Les événements grand public de la rentrée à l Institut Pasteur de Lille

Les événements grand public de la rentrée à l Institut Pasteur de Lille Communiqué de presse jeudi Les événements grand public à l Institut Pasteur de Lille Au menu : 1/ ouverture du musée pendant les Journées du Patrimoine 2/ Fête de la Science : - opération laboratoires

Plus en détail

Quiz. Dentitions. Savais-tu que? Problèmes dentaires. Soins des dents. Cette image t amènera toujours à la page suivante.

Quiz. Dentitions. Savais-tu que? Problèmes dentaires. Soins des dents. Cette image t amènera toujours à la page suivante. Quiz Savais-tu que? Dentitions Cette image te ramènera toujours à cette page. Problèmes dentaires Soins des dents Cette image t amènera toujours à la page suivante. TES DENTITIONS Apparition des dents

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

Séquence 10 : «Un port, des industries et des hommes : Marseille au XIX ème siècle»

Séquence 10 : «Un port, des industries et des hommes : Marseille au XIX ème siècle» Plan-relief de Marseille, dit Plan Lavastre, 1848 1850, musée d'histoire de Marseille photo W. Govaert Séquence 10 : «Un port, des industries et des hommes : Marseille au XIX ème siècle» Les lendemains

Plus en détail

Livret de visite. Collège À LA DÉCOUVERTE DES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA DORDOGNE

Livret de visite. Collège À LA DÉCOUVERTE DES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA DORDOGNE Livret de visite Collège À LA DÉCOUVERTE DES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA Nom, Prénom : _ Classe : _ Le lieu L institution Les Archives départementales sont une institution ancienne. Elles ont été créées

Plus en détail

la qualité de vie des salariés

la qualité de vie des salariés facilit Un service innovant pour améliorer la qualité de vie des salariés VIE FAMILIALE VIE PROFESSIONNELLE SANTÉ LOGEMENT Service gratuit réservé aux adhérents en Prévoyance de la mutuelle CHORUM S engager

Plus en détail

Du nouveau avec Santéclair

Du nouveau avec Santéclair ITEENTRAIDESOLIDARITEFRATERNITEENTRAIDESOLIDARITEFRATERNITEENTRAIDESOLIDARITEFRATERNITEENTRAIDESOLIDARITEFRATERNIT Société Mutualiste du Personnel du Groupe MMA et ses Filiales ERNITEENTRAIDESOLIDARITEFRATERNITEENTRAIDESOLIDARITEFRATERNITEENTRAIDESOLIDARITEFRATERNITEENTRAIDESOLIDARITEFRATERNITEENTRAIDESOLIDARITEFRATERNITEENTRAIDESOLIDARITEFRATERNITEENTRAIDESOLIDA

Plus en détail

Formation Windows 7 créer par ABC-INFO47

Formation Windows 7 créer par ABC-INFO47 Formation Windows 7 par ABC-INFO47 Page 1 SOMMAIRE L ordinateur et les périphériques... 3 Le bureau de Windows 7... 3 Liste des icônes principales du bureau :... 4 Personnaliser les icones du bureau :...

Plus en détail

MÉMOIRE DE CARACTÈRES: 180 ANS D IMPRIMERIE À ARLON

MÉMOIRE DE CARACTÈRES: 180 ANS D IMPRIMERIE À ARLON DOSSIER DE PRESSE Expositions Conférences - Publication MÉMOIRE DE CARACTÈRES: 180 ANS D IMPRIMERIE À ARLON A l occasion des 180 ans qui marquent l arrivée du premier imprimeur à Arlon, le Département

Plus en détail

L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia

L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia L'ART COMME OUTIL PEDAGOGIQUE. FORMATION IUFM DU 8 DECEMBRE 2008 Isabelle Sinigaglia Le point sur le programme thème 3 : PARCOURS DE PERSONNAGES. CAPACITÉS : Champs linguistique : Analyser comment le personnage

Plus en détail

Journée Portes Ouvertes. àpau et à Tarbes Samedi 11 avril 2015, de 9H00 à 18H00

Journée Portes Ouvertes. àpau et à Tarbes Samedi 11 avril 2015, de 9H00 à 18H00 Journée Portes Ouvertes àpau et à Tarbes Samedi 11 avril 2015, de 9H00 à 18H00 L esprit des Portes Ouvertes 2015 p 3 & 4 Le programme et les surprises de la journée p 5 à Pau p 6 & 7 à Tarbes p 8 & 9 Zoom

Plus en détail

DENTOPHOBIE ou PEUR DU DENTISTE

DENTOPHOBIE ou PEUR DU DENTISTE DENTOPHOBIE ou PEUR DU DENTISTE Qu'est- ce qu'une phobie? Une phobie est en termes médicaux une peur ou un état de panique exagéré, non fondé et persistant dans certaines situations, face à certains objets,

Plus en détail