L alimentation en combustibles

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L alimentation en combustibles"

Transcription

1 L alimentation en combustibles I- Les généralités sur les combustibles. 1- Définition Une combustion est la réaction entre un combustible et un comburant (en général le dioxygène de l air) qui aboutit à l oxydation poussée des éléments chimiques contenus dans le combustible. Elle s accompagne d un fort dégagement de chaleur qui est l objectif de ce type de réactions. Combustible + comburant > Dioxyde de carbone + eau Energie thermique 2- Bonnes et mauvaises combustions. - Bonne combustion : Lorsque les molécules qui constituent le combustible sont amenées à leur oxydation la plus poussée, on dit que la combustion est complète. L énergie libérée sous forme de chaleur est alors maximale. On observe alors une flamme très chaude et très pâle. Pour cela il faut que la quantité de comburant soit suffisante. C est à dire qu il faut alimenter une combustion en oxygène par une bonne ventilation. - Mauvaise combustion : Lorsque l oxygène est en quantité insuffisante par rapport à la quantité de combustible à brûler, on observera une combustion incomplète. o o Si la température est limitée à 400 C, on obtient une flamme orangée qui éclaire beaucoup mais chauffe peu ; il y a formation de fumées noires. Combustible + dioxygène > Carbone + vapeur d eau Si la température est plus élevée, on obtient un mélande de C et de CO2. Dans certaines conditions de températures on peut observer la réaction suivante : CO2 + C > 2 CO (monoxyde de carbone) II- Les différents combustibles. 1- Les combustibles gazeux Le gaz naturel s est formé, il y a environ 600 millions d années à partir de restes végétaux et animaux. C est du méthane pur. Les gaz de pétrole liquéfiés (LPG) sont des résidus du raffinage du pétrole. Ils se conservent sous pression dans des bouteilles ou des citernes. Le butane reste liquide en dessous de 0 et à la pression atmosphérique. Le propane est plus volatile. Ces gaz sont plus lourds que l air. Le gaz de ville est un gaz manufacturé, c est à dire produit par distillation de la houille ou le craquage d hydrocarbure. 2- Les combustibles liquides Le pétrole est un liquide composé principalement de molécules d hydrocarbures (formées uniquement de carbone et d hydrogène) et d autres molécules contenant entre autres de l oxygène, de l azote et du soufre. 1

2 Le pétrole brut est transformé en diesel et mazout de chauffage, en fuel lourd, en essence et le reste en kérosène et asphalte 3- Les combustibles solides - Le bois de chauffage doit être stocké dans un lieu sec et bien aéré immédiatement après avoir été fendu pour sécher. La durée de séchage est de 12 à 15 mois. Pour assurer une bonne combustion, il est important d utiliser du bois sec. Un bois humide a un pouvoir calorifique plus faible, ce qui abaisse la température de combustion de à voire C et donc le rendement. Il s allume difficilement, brûle mal et dégage de la fumée. Il augmente la formation de dépôts dans les conduits de cheminée. Le goudronnage est dû à la condensation des fumées dans le conduit de cheminée ce qui provoque un dépôt de suies sur les parois. Ces suies s oxydent et forment des taches brunâtres, c est ce que l on appelle le bistrage. - Le charbon est un combustible fossile, d origine organique. La composition moyenne des charbons est la suivante : Carbone : 70 à 95% Hydrogène : 2 à 6% Oxygène : 2 à 17% Azote (N) : 1 à 1,25% Soufre : 0,5 à 3% Eau hygroscopique : 1 à 4% Cendres : 2 à 10% La teneur en soufre des charbons est importante à connaître à la fois à cause du caractère corrosif pour les matériaux et de ses effets nocifs pour les êtres vivants étant donné le caractère irritant des oxydes de soufre. Les cendres sont constituées par les matières organiques incombustibles de charbon. La teneur en cendre conditionne la qualité du charbon et la fréquence avec laquelle le cendrier du poêle devra être vidé! La teneur en carbone détermine la qualité calorifique du charbon. On distingue l anthracite A (moins de 10% de matières volatiles), l anthracite B (entre 10 et 12%), les charbons maigres (14-18%), demi-gras (18-20%), gras A (20-28%) et gras B et flambant (>28%). Les anthracites sont les charbons de la meilleure qualité. Il existe aussi des charbons «reconstitués» : agglomérés de houille, coke, semi-coke, briquettes de lignite, cokes de pétrole et de lignite. III- Conditions de stockage des combustibles. Se référer à l arrêté du 25 juin

3 IV- Les différentes modes de chauffage et isolation. Voir le document sur les différents modes de chauffage. Le chauffage est soit à circulation d'eau chaude, soit électrique. - Le premier fonctionne avec n'importe quelle énergie: chaudière au gaz naturel ou propane, au fioul ou au bois, chaudière électrique, pompe à chaleur, capteurs solaires... D'une très grande longévité, ce mode de chauffage nécessite un entretien régulier par un professionnel. - Le second est exclusivement dépendant de l'électricité qui alimente les panneaux rayonnants, les convecteurs, plafonds rayonnants ou planchers chauffants. Si les frais d'entretien d'une installation tout électrique sont quasi nuls, les notes EDF peuvent en revanche atteindre des sommets... L isolation permet de limiter les déperditions de chaleur au niveau de l'enveloppe de la maison et de réaliser d'importantes économies d'énergie. - Dans l'habitat neuf, elle nécessite la prise en compte de plusieurs paramètres : le type (laine minérale, polystyrène, polyuréthane, chanvre, etc...) et le coût, la qualité des matériaux des murs porteurs, les choix architecturaux, les critères écologiques, l'impact sur la santé... - Dans l'habitat ancien, la dimension esthétique n'est pas non plus à négliger et isoler un mur en pierre orienté plein sud n'est en effet pas toujours nécessaire (si chauffage électrique, isoler. Si chauffage à circulation d'eau chaude vous pouvez vous permettre de conserver les pierres apparentes). Si on devait classer les modes de chauffage selon un barème écologique, on aurait : - le bois - le solaire - le gaz naturel - le Fioul - le charbon 3

4 V- Comprendre une facture liée aux combustibles. Ex : facture de gaz de France 4

5 1- Cette zone rassemble les informations essentielles comme la date d'émission de la facture, le montant à payer, et la date limite de paiement. 2- Dans cette zone est précisée si la facture a été établie sur la base d'un relevé des consommations, d'un auto-relevé ou d'une estimation des consommations. 3- Le code Profil de consommation défini par le distributeur, CAR signifie consommation Annuelle de référence gaz naturel, servant de base pour votre contrat de vente de gaz naturel. 4- Ceci est la référence client chez Gaz de France. 5- Service client Gaz de France. 6- Historique des consommations et des facturations Gaz de France. 7- Dépannage Gaz de France: numéro a appelé en cas de fuite de gaz ou de raisons urgentes de sécurité 5

COMBUSTION. Le comburant est l air atmosphérique dont la composition est la suivante :

COMBUSTION. Le comburant est l air atmosphérique dont la composition est la suivante : Page 1 1. Définition La combustion peut être définie comme la qui a lieu lors de la combinaison entre et une matière... Cette réaction est globalement, c'est-à-dire qu'elle se produit avec un dégagement

Plus en détail

COMBUSTION. Le comburant est l air atmosphérique dont la composition est la suivante :

COMBUSTION. Le comburant est l air atmosphérique dont la composition est la suivante : Page 1 1. Définition La combustion peut être définie comme la réaction chimique qui a lieu lors de la combinaison entre l'oxygène et une matière combustible. Cette réaction est globalement exothermique,

Plus en détail

Principes de la combustion du bois

Principes de la combustion du bois Colloque 12 juin 2008 (Caen) Le bois-énergie dans les agglomérations Principes de la combustion du bois Christophe HUON Préambule... La combustion est un phénomène complexe qui implique la transformation

Plus en détail

COMBUSTION INC TC. GmFOR. GmFOR Mise à jour le 25 Mai 2013 (version 4) Page 1 sur 13

COMBUSTION INC TC. GmFOR. GmFOR Mise à jour le 25 Mai 2013 (version 4) Page 1 sur 13 COMBUSTION INC TC GmFOR GmFOR Mise à jour le 25 Mai 2013 (version 4) Page 1 sur 13 Définition de la combustion : C est une réaction chimique exothermique entre un corps combustible et un corps comburant

Plus en détail

LES NOTIONS DE LA COMBUSTION

LES NOTIONS DE LA COMBUSTION Page 1 / 8 La combustion est une réaction chimique qui a lieu lors de la combinaison entre l oxygène (comburant) et une matière combustible (carburant). Cette réaction produit essentiellement un grand

Plus en détail

COMBUSTION. La combustion est une réaction chimique d oxydation exothermique.

COMBUSTION. La combustion est une réaction chimique d oxydation exothermique. CMBUSTIN 1. GENERALITES 11. Définition La combustion est une réaction chimique d oxydation exothermique. Combustible + Comburant Produits de Combustion +Chaleur Gaz,FD Air C2, H2, N2, 12. Nature et composition

Plus en détail

II Composition chimique des éléments de combustions

II Composition chimique des éléments de combustions 1/6 I Généralités L objectif de toute installation est de produire de la chaleur et de transférer cette énergie au milieu à chauffer. Le rôle du brûleur est de produire cette chaleur. Cette production

Plus en détail

Thème 3 : L énergie et ses transferts / CHAP3

Thème 3 : L énergie et ses transferts / CHAP3 Thème 3 : L énergie et ses transferts / CHAP3 Les transferts thermiques Lorsque 2 corps à des températures différentes sont mis en contact, ils échangent de l énergie : on parle de transfert thermique,

Plus en détail

CHAPITRE 4 LA COMBUSTION : UNE TRANSFORMATION CHIMIQUE

CHAPITRE 4 LA COMBUSTION : UNE TRANSFORMATION CHIMIQUE CHAPITRE 4 LA COMBUSTION : UNE TRANSFORMATION CHIMIQUE I) Rappel : le test du dioxyde de carbone ou «test à l eau de chaux» Ce test utilise une solution incolore et transparente que l on appelle l eau

Plus en détail

Nous savons déjà que lorsque l on fait brûler du carbone dans l air, de la chaleur est dégagée

Nous savons déjà que lorsque l on fait brûler du carbone dans l air, de la chaleur est dégagée LES COMBUSTIONS I) La combustion du carbone. Dans un barbecue, le charbon de bois brûle et produit la chaleur nécessaire à la cuisson des brochettes. Pour aviver ou raviver le foyer, on peut souffler ou

Plus en détail

CHAPITRE 3 LA COMBUSTION : UNE TRANSFORMATION CHIMIQUE

CHAPITRE 3 LA COMBUSTION : UNE TRANSFORMATION CHIMIQUE CHAPITRE 3 LA COMBUSTION : UNE TRANSFORMATION CHIMIQUE I) Rappel : le test du dioxyde de carbone ou «test à l eau de chaux» Ce test utilise une solution incolore transparente que l on appelle l eau de

Plus en détail

Chapitre 12 : Comment produire de l énergie par combustion?

Chapitre 12 : Comment produire de l énergie par combustion? Chapitre 12 : Comment produire de l énergie par combustion? G. GREDAT Cours de 1STL 19 avril 2017 G. GREDAT (Cours de 1STL) Combustion 19 avril 2017 1 / 49 La combustion dans l habitat G. GREDAT (Cours

Plus en détail

WEISS FRANCE CHAUDIERES BOIS ET BIOMASSE

WEISS FRANCE CHAUDIERES BOIS ET BIOMASSE 1 WEISS FRANCE CHAUDIERES BOIS ET PRESENTATION WEISS FRANCE PEB INNOVATION BOIS ENERGIE FORESTIERS "Principes de la combustion, technologies, focus sur l'analyse des fumées pour optimiser la performance

Plus en détail

Chapitre 6 : énergie chimique

Chapitre 6 : énergie chimique Habitat Chapitre 6 : énergie chimique Notions et contenus Transformation chimique d'un système et effets thermiques associés. Combustions ; combustibles ; comburants Avancement et bilan de matière Protection

Plus en détail

CHAPITRE 27. Combustibles minéraux, huiles minérales et produits de leur distillation; matières bitumineuses; cires minérales.

CHAPITRE 27. Combustibles minéraux, huiles minérales et produits de leur distillation; matières bitumineuses; cires minérales. CHAPITRE 27 Combustibles minéraux, huiles minérales et produits de leur distillation; matières bitumineuses; cires minérales Notes 1. Le présent chapitre ne comprend pas : a) les produits organiques de

Plus en détail

Marcel Lacroix Université de Sherbrooke

Marcel Lacroix Université de Sherbrooke CHARBON, PÉTROLE P ET GAZ Marcel Lacroix Université de Sherbrooke COMBUSTIBLES FOSSILES 1. Restes d organismes vivants fossilisés: plancton, algues, plantes, organismes monocellulaires, etc. 2. Sous l

Plus en détail

Les combustions. Si un seul de ces trois éléments manque, la combustion s'arrête immédiatement.

Les combustions. Si un seul de ces trois éléments manque, la combustion s'arrête immédiatement. Les combustions I. Définitions 1) Le triangle du feu Lors d'une combustion il faut respecter quelques règles de sécurité : les combustions se réalisent debout, cheveux attachés, avec si possible une blouse

Plus en détail

Les Énergies. Le charbon

Les Énergies. Le charbon Les Énergies Le charbon Énergies fossiles Réserves Réserves = 900 milliards de tonnes Au rythme actuel d exploitation = 150 ans de réserves A l inverse du pétrole, le charbon est présent dans le sous sol

Plus en détail

I. QU EST-CE QU UNE COMBUSTION?

I. QU EST-CE QU UNE COMBUSTION? Chapitre C4 Les combustions : un exemple de transformation chimique. Dans ce chapitre, nous allons apprendre : - les 3 éléments nécessaires à la réalisation d une combustion - ce qui se forme quand on

Plus en détail

LES COMBUSTIONS CORRIGES DES EXERCICES. Pour que le morceau de carbone brûle, j ai du le chauffer pour le rendre incandescent.

LES COMBUSTIONS CORRIGES DES EXERCICES. Pour que le morceau de carbone brûle, j ai du le chauffer pour le rendre incandescent. LES COMBUSTIONS CORRIGES DES EXERCICES Exercice n 1 page 56 Pour que le morceau de carbone brûle, j ai du le chauffer pour le rendre incandescent. Exercice n 2 page 56 1 : carbone incandescent 2 : dioxygène

Plus en détail

Le bois en chiffre. La France dispose aujourd hui du troisième massif forestier européen. Source : Institut Forestier National PAGE 1

Le bois en chiffre. La France dispose aujourd hui du troisième massif forestier européen. Source : Institut Forestier National PAGE 1 Le bois en chiffre La France dispose aujourd hui du troisième massif forestier européen. Source : Institut Forestier National PAGE 1 Le bois, le carburant des appareils La forêt en France, c est : 15 millions

Plus en détail

ACQUISITION DU SAVOIR

ACQUISITION DU SAVOIR FI SPV - Module INC TC ACQUISITION DU SAVOIR «Combustion» Objectif : Amener tous les apprenants au minimum de performances demandées. Connaître les 3 éléments composant une combustion (triangle du feu),

Plus en détail

Les formules chimiques du Butane : C 4 H 10 Et Propane: C 3 H 8

Les formules chimiques du Butane : C 4 H 10 Et Propane: C 3 H 8 COMBUSTION DU METHANE, BUTANE ET PROPANE I _ Les gaz combustibles 1 ) Le gaz naturel Il est extrait du sous-sol. La FRANCE possède un gisement à LACQ, dans le Sud-Ouest, mais elle doit en importer pour

Plus en détail

CHAPITRE I Origine des fiouls lourds Le pétrole Le raffinage

CHAPITRE I Origine des fiouls lourds Le pétrole Le raffinage Sommaire CHAPITRE I Origine des fiouls lourds Le pétrole Le raffinage I-1 Origine des fiouls lourds... 13 1-1.1 Le pétrole brut... 13 1-1.2 Le raffinage... 14 1-1.3 Évolution de la structure de la consommation...

Plus en détail

Physique-Chimie Deuxième partie Le défi énergétique Chapitre 5 Conversions et gestion de l énergie. 1 Comment convertir de l énergie?

Physique-Chimie Deuxième partie Le défi énergétique Chapitre 5 Conversions et gestion de l énergie. 1 Comment convertir de l énergie? Physique-Chimie Deuxième partie Le défi énergétique Chapitre 5 Conversions et gestion de l énergie Compétences exigibles Conversion d énergie : schématiser une chaîne énergétique pour interpréter les transformations

Plus en détail

2012/01 CHAPITRE 27. Combustibles minéraux, huiles minérales et produits de leur distillation; matières bitumineuses; cires minérales.

2012/01 CHAPITRE 27. Combustibles minéraux, huiles minérales et produits de leur distillation; matières bitumineuses; cires minérales. CHAPITRE 27 Combustibles minéraux, huiles minérales et produits de leur distillation; matières bitumineuses; cires minérales Notes.- Le présent chapitre ne comprend pas : a) Les produits organiques de

Plus en détail

Notions de combustion

Notions de combustion Objectifs: 3-3: contrôle des paramètres de combustion, 3-4: détection des anomalies, S4-3 : phénomènes chimiques Le raisonnement utilisé ci-après peut être exploité pour toutes les énergies contenant massivement

Plus en détail

Comment chauffer ou se chauffer

Comment chauffer ou se chauffer CM E4.2 et 3 Comment chauffer ou se chauffer Sous quel principe l électricité peut chauffer de l eau? Comment se calcule la consommation d énergie des appareils électriques? De quels paramètres dépend

Plus en détail

Selon la vitesse de réaction, une combustion peut-être :

Selon la vitesse de réaction, une combustion peut-être : «Document Stagiaire de fin de journée» LA COMBUSTION Une combustion est une réaction chimique au cours de laquelle des espèces combustibles se combinent à un comburant en général l oxygène de l air, pour

Plus en détail

SÉQUENCE 3. Séance 1. Exercice 1. Exercice 2. Exercice 3. Exercice 4. Exercice 5. Séquence

SÉQUENCE 3. Séance 1. Exercice 1. Exercice 2. Exercice 3. Exercice 4. Exercice 5. Séquence c Séquence 3 SÉQUENCE 3 Séance 1 Exercice 1 1- Le pourcentage de dioxygène dans l air est de 20 % environ. 2- L autre principal gaz de l air est le diazote, qui représente environ 80 %. Exercice 2 1- Le

Plus en détail

le Risque Incendie L ennemi n 1, c est... Le FEU C est moi!

le Risque Incendie L ennemi n 1, c est... Le FEU C est moi! L ennemi n 1, c est... C est moi! Le FEU Au coeur de l incendie Grand Labo Reste de Centrifugeuse de paillasse Au coeur de l incendie Grand Labo Au coeur de l incendie Grand Labo Couloir: Stocks des produits/drogues

Plus en détail

Chapitre 7 : CARBONE ET RESSOURCES ORGANIQUES S 4 F. I) Introduction à la chimie organique :

Chapitre 7 : CARBONE ET RESSOURCES ORGANIQUES S 4 F. I) Introduction à la chimie organique : I) Introduction à la chimie organique : Jusqu'au début du XIX ème siècle, les savants pensaient que la "force vitale" était nécessaire pour réaliser la synthèse de composés tels que le glucose, l'amidon,

Plus en détail

Utilisation des ressources énergétiques disponibles Chapitre n 8 UTILISATION DES RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES DISPONIBLES

Utilisation des ressources énergétiques disponibles Chapitre n 8 UTILISATION DES RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES DISPONIBLES Chapitre n 8 UTILISATION DES RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES DISPONIBLES I- Ressources énergétiques renouvelables ou non? 1 ) Définition Une ressource est qualifiée de renouvelable si sa vitesse de consommation

Plus en détail

Transformation de l énergie chimique

Transformation de l énergie chimique Applications mettant en œuvre la transformation Systèmes techniques permettant de transformer un combustible (énergie chimique) en chaleur (énergie thermique) et/ou en électricité. Les chaudières Ce sont

Plus en détail

Réactions de quelques matériaux avec l'air UV 6

Réactions de quelques matériaux avec l'air UV 6 41 Identifier l oxydation du fer dans l air humide comme une réaction chimique lente. 1 point 42 Comprendre pourquoi le fer pur non protégé ne convient pas pour un emballage ( l oxydation du fer par le

Plus en détail

Ver CHAPITRE 27. Combustibles minéraux, huiles minérales et produits de leur distillation; matières bitumineuses; cires minérales.

Ver CHAPITRE 27. Combustibles minéraux, huiles minérales et produits de leur distillation; matières bitumineuses; cires minérales. CHAPITRE 27 Combustibles minéraux, huiles minérales et produits de leur distillation; matières bitumineuses; cires minérales Notes.- Le présent chapitre ne comprend pas : a) Les produits organiques de

Plus en détail

SEMAINE 7 : LA BIOMASSE. Mécanismes fondamentaux en thermochimie de la biomasse

SEMAINE 7 : LA BIOMASSE. Mécanismes fondamentaux en thermochimie de la biomasse MOOC Énergies Renouvelables SEMAINE 7 : LA BIOMASSE Ce document contient les transcriptions textuelles des vidéos proposées dans la partie «La voie thermochimique» de la semaine 7 du MOOC «Énergies renouvelables».

Plus en détail

Annexe 3 : Compléments sur Thermoptim : combustion

Annexe 3 : Compléments sur Thermoptim : combustion 221 Annexe 3 : Compléments sur Thermoptim : combustion La plupart des combustibles sans cendres sont des hydrocarbures. En négligeant les traces d azote et de soufre, leur molécule comporte essentiellement

Plus en détail

Activité 1 : Centrales thermiques et impact de l exploitation des ressources énergétiques

Activité 1 : Centrales thermiques et impact de l exploitation des ressources énergétiques Activité 1 : Centrales thermiques et impact de l exploitation des ressources énergétiques Objectifs : Identifier les différentes formes d énergie intervenant dans une centrale thermique à combustible fossile

Plus en détail

I. Stockage, transport et conversion d énergie chimique

I. Stockage, transport et conversion d énergie chimique Chap. XII I. Stockage, transport et conversion d énergie chimique II. Dépendance aux énergies : impact environnemental III. Quelles ressources énergétiques l homme exploite-t-il? 1. Ressources renouvelables

Plus en détail

Une énergie en évolution

Une énergie en évolution Une énergie en évolution Fiche technique Edition mars 2011 sommaire Un fioul domestique p.2-3 plus respectueux de l environnement L élaboration p.4 La combustion p.5 Les caractéristiques p.6 La qualité

Plus en détail

C.M.E 43 Comment utiliser un gaz ou un liquide inflammable pour chauffer ou se chauffer?

C.M.E 43 Comment utiliser un gaz ou un liquide inflammable pour chauffer ou se chauffer? .M.E 43 omment utiliser un gaz ou un liquide inflammable pour chauffer ou se chauffer? Le gaz naturel et le pétrole forment les ressources naturelles d hydrocarbures. Aujourd hui, la plus grande partie

Plus en détail

Activité 1 : Centrales thermiques et impact de l exploitation des ressources énergétiques

Activité 1 : Centrales thermiques et impact de l exploitation des ressources énergétiques Activité 1 : Centrales thermiques et impact de l exploitation des ressources énergétiques Objectifs : Identifier les différentes formes d énergie intervenant dans une centrale thermique à combustible fossile

Plus en détail

Comment utiliser les combustibles sans danger (2)?

Comment utiliser les combustibles sans danger (2)? Thème 2 : Hygiène et Santé en toute Sécurité 2.1. Le chauffage en toute sécurité Comment utiliser les combustibles sans danger (2)? DOC1 : Le triangle de feu Pour produire l énergie nécessaire au chauffage

Plus en détail

Qu est-ce que l énergie?

Qu est-ce que l énergie? Qu est-ce que l énergie? L énergie, c est ce qui permet : de produire un travail qui entraîne un mouvement ou qui produit un rayonnement électromagnétique ou de la chaleur. de modifier un état (exemple

Plus en détail

Physique-Chimie chapitre 16 Les matériaux et les molécules du sport Séance 1. 1 Tester ses prérequis

Physique-Chimie chapitre 16 Les matériaux et les molécules du sport Séance 1. 1 Tester ses prérequis Physique-himie chapitre 16 Les matériaux et les molécules du sport Séance 1 ompétences exigibles Savoir équilibrer une équation-chimique ; Savoir calculer l état initial d une réaction, à l aide des formules

Plus en détail

Les chaudières à condensation

Les chaudières à condensation Les chaudières à condensation Définition: Principe de la condensation la condensation définie le passage d un fluide de l état gazeux à l état liquide. Ce changement d état s effectue avec échange de chaleur

Plus en détail

TARIF DES DOUANES - ANNEXE 27 - i

TARIF DES DOUANES - ANNEXE 27 - i TARIF DES DOUANES - ANNEXE 27 - i Chapitre 27 COMBUSTIBLES MINÉRAUX, HUILES MINÉRALES ET PRODUITS DE LEUR DISTILLATION; MATIÈRES BITUMINEUSES; CIRES MINÉRALES Notes. 1. Le présent Chapitre ne comprend

Plus en détail

LA CHIMIE. J observe l expérience p 57 Je réponds aux questions 1 à 5 Complète.. + dioxygène ->.. Complète.. + eau de chaux ->..

LA CHIMIE. J observe l expérience p 57 Je réponds aux questions 1 à 5 Complète.. + dioxygène ->.. Complète.. + eau de chaux ->.. LA CHIMIE : Les combustions (p 54) I Combustion du carbone dans le dioxygène Comment le carbone réagit-il avec le dioxygène? Activité 2 p 57 J observe l expérience p 57 Je réponds aux questions 1 à 5 Complète..

Plus en détail

A) Combustible et comburant

A) Combustible et comburant Evaluation : Définition : Comburant, combustible, transformation chimique, réactif, produit Rédaction de compte-rendu Nécessité de la présence du comburant qui est consommé Combustion du carbone, du butane

Plus en détail

Journée technique le mercredi 6 avril 2016 à BOURG-EN-BRESSE (01)

Journée technique le mercredi 6 avril 2016 à BOURG-EN-BRESSE (01) Journée technique le mercredi à BOURG-EN-BRESSE (01) Chaudières bois à condensation : haute performance énergétique Intérêts et exigences d une technologie émergente Conférences (matin) & visite (après-midi)

Plus en détail

Définition d une transformation chimique : Au cours d une transformation chimique, des réactifs sont consommés et des produits nouveaux se forment.

Définition d une transformation chimique : Au cours d une transformation chimique, des réactifs sont consommés et des produits nouveaux se forment. Chapitre 4 : LA COMBUSTION I-Activité II-Une transformation chimique : la combustion 1-Transformation chimique Définition d une transformation chimique : Au cours d une transformation chimique, des réactifs

Plus en détail

Physique chimie 3 eme Chapitre 6 La combustion des matériaux organiques

Physique chimie 3 eme Chapitre 6 La combustion des matériaux organiques Physique chimie 3 eme Plan du cours: Introduction: PEUT-ON FAIRE BRÛLER SANS RISQUE LES MATÉRIAUX D EMBALLAGES ORGANIQUES? I. RAPPELS DE 4ème. II. ÉTUDE DE LA COMBUSTION DE CERTAINS MATÉRIAUX NON MÉTALLIQUES

Plus en détail

ENR810 Énergies renouvelables La biomasse

ENR810 Énergies renouvelables La biomasse ENR810 Énergies renouvelables La biomasse Pierre-Luc Paradis Chargé de cours pierre-luc@t3e.info Stéphane Hallé, M.Sc.A., Ph.D. Plan de la présentation Introduction Utilisation de la biomasse Combustion

Plus en détail

Physique-Chimie Deuxième partie Le défi énergétique chapitre 3 Conversion de l énergie Séance 8. 1 Comment convertir de l énergie?

Physique-Chimie Deuxième partie Le défi énergétique chapitre 3 Conversion de l énergie Séance 8. 1 Comment convertir de l énergie? Compétences exigibles Physique-Chimie Deuxième partie Le défi énergétique chapitre 3 Conversion de l énergie Séance 8 Conversion d énergie : schématiser une chaîne énergétique pour interpréter les transformations

Plus en détail

LES ATOMES ET LA TRANSFORMATION CHIMIQUE

LES ATOMES ET LA TRANSFORMATION CHIMIQUE LES ATOMES ET LA TRANSFORMATION CHIMIQUE CORRIGES DES EXERCICES Exercice n 1 page 68 Modèle moléculaire 1 : 1 atome de carbone et 4 atomes d hydrogène. Modèle moléculaire 2 : 2 atomes d oxygène. Modèle

Plus en détail

apprendreatoupriapprendreato upriapprendreatoupriapprendr MOLÉCULES

apprendreatoupriapprendreato upriapprendreatoupriapprendr MOLÉCULES apprendreatoupriapprendreato upriapprendreatoupriapprendr LES MOLÉCULES eatoupriapprendreatoupriappr endreatoupriapprendreatoupri apprendreatoupriapprendreato upriapprendreatoupriapprendr Cartes de nomenclature

Plus en détail

Chapitre 11 Structure et propriétés des alcanes et des alcools Les alcanes Structure Nomenclature

Chapitre 11 Structure et propriétés des alcanes et des alcools Les alcanes Structure Nomenclature Chapitre 11 Structure et propriétés des alcanes et des alcools 11.1 Les alcanes 11.1.1 Structure Les alcanes sont des hydrocarbures linéaires ou ramifiés, saturés, c est à dire des molécules ne contenant

Plus en détail

Séquence 3 : Combustions et transformations chimiques

Séquence 3 : Combustions et transformations chimiques Séquence 3 : Combustions et transformations chimiques Classe de quatrième Objectifs de la séquence 3 : - Connaître : o la combustion du carbone o la combustion du méthane - Savoir : o que lors d une combustion,

Plus en détail

Le chapitre qui suit provient d un cours écrit par M Thierry CHASSAIN de l Université Paul SABATIER de TOULOUSE. COMBUSTION

Le chapitre qui suit provient d un cours écrit par M Thierry CHASSAIN de l Université Paul SABATIER de TOULOUSE. COMBUSTION Le chapitre qui suit provient d un cours écrit par M Thierry CHASSAIN de l Université Paul SABATIER de TOULOUSE. COMBUSTION I GENERALITES 1) Définition La combustion est une réaction chimique d oxydation

Plus en détail

TARIF DES DOUANES - ANNEXE V - 1

TARIF DES DOUANES - ANNEXE V - 1 V - 1 Section V PRODUITS MINÉRAUX Émis 1 janvier 2013 27 - i Chapitre 27 COMBUSTIBLES MINÉRAUX, HUILES MINÉRALES ET PRODUITS DE LEUR DISTILLATION; MATIÈRES BITUMINEUSES; CIRES MINÉRALES Notes. 1. Le présent

Plus en détail

SOMMAIRE REMERCIEMENTS... 3 PRÉAMBULE CHAUFFERIES ET VECTEURS ÉNERGÉTIQUES... 11

SOMMAIRE REMERCIEMENTS... 3 PRÉAMBULE CHAUFFERIES ET VECTEURS ÉNERGÉTIQUES... 11 SOMMAIRE REMERCIEMENTS... 3 PRÉAMBULE... 4 1. CHAUFFERIES ET VECTEURS ÉNERGÉTIQUES... 11 2. LES COMBUSTIBLES ET LEUR STOCKAGE... 13 2.1. Liste et caractéristiques des principaux combustibles... 13 2.2.

Plus en détail

Notions de combustion

Notions de combustion Notions de combustion Généralités Définitions Principes de la combustion Equation de la combustion Réactions en chaîne Energies d activation Tétraèdre du feu Divers aspects de la combustion Combustion

Plus en détail

De la transformation chimique à l équation de réaction

De la transformation chimique à l équation de réaction CHIMIE 4 De la transformation chimique à l équation de réaction ACTIVITES Activité 1 : Étudier les dangers associés à une combustion Document A : Connaître les dangers du monoxyde de carbone Réponses aux

Plus en détail

Schéma de Fabrication des Produits Pétroliers

Schéma de Fabrication des Produits Pétroliers PRESENTATION DES CARBURANTS ET COMBUSTIBLES Schéma de Fabrication des Produits Pétroliers Vapocraquage Extraction Benzène Benzène Gaz Désulfuration Isomérisati Carburant P E T R O L E B R U T Distillation

Plus en détail

Indiquer le signe et le nombre des particules. Electrons Protons Neutrons. 2. Dessiner les modèles de Lewis des atomes en utilisant les exemples

Indiquer le signe et le nombre des particules. Electrons Protons Neutrons. 2. Dessiner les modèles de Lewis des atomes en utilisant les exemples Contrôle récapitulatif de chimie 1. Le modèle de Bohr d un atome et son symbole sont donnés ci-dessous Indiquer le signe et le nombre des particules Signe de la particule Electrons Protons Neutrons 12

Plus en détail

LES ENERGIES FOSSILES ET

LES ENERGIES FOSSILES ET LES ENERGIES FOSSILES ET RENOUVELABLES Présentation : L industrialisation a permis le développement et l utilisation d outils nécessitant de l énergie. Cette énergie peut être sous forme d essence pour

Plus en détail

Quelle est l énergie utilisée pour faire fonctionner nos moyens de transports? D où provient-elle?

Quelle est l énergie utilisée pour faire fonctionner nos moyens de transports? D où provient-elle? Quelle est l énergie utilisée pour faire fonctionner nos moyens de transports? D où provient-elle? Compétence(s) attendue(s) : Nature de l'énergie de fonctionnement. Identifier l'énergie utilisée dans

Plus en détail

Énergie & pompe à chaleur Auteur : Denis Burger Modification : 18 novembre 2010

Énergie & pompe à chaleur Auteur : Denis Burger Modification : 18 novembre 2010 Énergie & pompe à chaleur Auteur : Denis Burger Modification : 18 novembre 2010 Sommaire 1. SOURCES D ENERGIE POUR LE CHAUFFAGE... 2 1. COMPTAGE DE L ENERGIE... 2 2. LES ENERGIES UTILISEES DANS LE CHAUFFAGE

Plus en détail

Problématique : D où provient l énergie permettant aux véhicules à moteur thermique de se déplacer? COURS :

Problématique : D où provient l énergie permettant aux véhicules à moteur thermique de se déplacer? COURS : Thème : TRANSPORT Sous-thème : Mise en mouvement Chapitre T5 : LES CARBURANTS Notions et Contenus Transformation chimique et transfert d'énergie sous forme thermique. Combustion. Thème 2 : TRANSPORT. Sous-thème

Plus en détail

Le Choix de l énergie et des différents générateurs

Le Choix de l énergie et des différents générateurs Le Choix de l énergie et des différents générateurs Nom : Prenon Folio : 1 / 8 Contexte : Un particulier a pris contact avec votre entreprise afin de réaliser son installation de chauffage pour alimenter

Plus en détail

Conteneur en plastique 680 l (pallox) Fût en plastique à couvercle 30 l Big-Bag sur palette à montants Carton SuperNeonsKëscht

Conteneur en plastique 680 l (pallox) Fût en plastique à couvercle 30 l Big-Bag sur palette à montants Carton SuperNeonsKëscht 084 201 Accumulateurs au Ni-Cd 160602* ONU 2795 DÉCHET ACCUMULATEURS électriques REMPLIS D'ÉLECTROLYTE LIQUIDE ALCALIN, 8, (E) 080 101 Accumulateurs au plomb 160601* ONU 2794 DÉCHET ACCUMULATEURS électriques

Plus en détail

Les besoins en énergie

Les besoins en énergie Énergie Les besoins en énergie Les différentes formes d énergie à connaître - thermique (sous forme de chaleur) ; - chimique (formée par réaction chimique) ; - lumineuse (cédée par toute source rayonnante)

Plus en détail

Règlement grand-ducal du 7 octobre 2014 relatif aux installations de combustion. Pierre Dornseiffer Michel Neumann

Règlement grand-ducal du 7 octobre 2014 relatif aux installations de combustion. Pierre Dornseiffer Michel Neumann Règlement grand-ducal du 7 octobre 2014 relatif aux installations de combustion Pierre Dornseiffer Michel Neumann Chambre des Métiers, 22 janvier 2015 Contenu Partie I: Contexte environnemental Partie

Plus en détail

TARIF DES DOUANES - ANNEXE. Chapitre 27

TARIF DES DOUANES - ANNEXE. Chapitre 27 27 - i Chapitre 27 COMBUSTIBLES MINÉRAUX, HUILES MINÉRALES ET PRODUITS DE LEUR DISTILLATION; MATIÈRES BITUMINEUSES; CIRES MINÉRALES Notes. 1. Le présent Chapitre ne comprend pas : a) les produits organiques

Plus en détail

Chapitre S5 Confort dans la maison et l'entreprise 4 POURQUOI LE METAL SEMBLE-T-IL PLUS FROID

Chapitre S5 Confort dans la maison et l'entreprise 4 POURQUOI LE METAL SEMBLE-T-IL PLUS FROID TBP Chapitre S5( CME4) Page 1/7 Chapitre S5 Confort dans la maison et l'entreprise 4 POURQUOI LE METAL SEMBLE-T-IL PLUS FROID QUE LE BOIS? COMMENT UTILISER L ELECTRICITE POUR CHAUFFER OU SE CHAUFFER? COMMENT

Plus en détail

CH I L énergie : On appelle source d énergie toute réserve naturelle d une forme d énergie. On distingue deux groupes de sources d énergie.

CH I L énergie : On appelle source d énergie toute réserve naturelle d une forme d énergie. On distingue deux groupes de sources d énergie. CH I L énergie : L énergie est une des préoccupations majeures du monde actuel. Les besoins en énergie ne faisant que croître, le monde est à la recherche de sources d énergie nouvelles, surtout renouvelables.

Plus en détail

CHAPITRE III LA COMBUSTION

CHAPITRE III LA COMBUSTION CHAPITRE III LA COMBUSTION Sommaire 1. DÉFINITION DE LA COMBUSTION 2 2. CONDITIONS ÀA RÉALISER POUR LA COMBUSTION DU BUTANE ET DU PROPANE 3 2.1. 1ère EXIGENCE: MÉLANGER LE GAZ ET L'AIR INTIMEMENT ET EN

Plus en détail

CHP 4 : les combustions

CHP 4 : les combustions CHP 4 : les combustions I) Une réaction chimique 1) Que se passe-t-il lors d une réaction chimique : Expérience : On mesure à l aide d une balance la masse d un flacon contenant de l acide chlorhydrique,

Plus en détail

GCI 120 Technologie des matériaux. Prof. Ammar Yahia Local C

GCI 120 Technologie des matériaux. Prof. Ammar Yahia Local C GCI 120 Technologie des matériaux Prof. Ammar Yahia Ammar.Yahia@usherbrooke.ca Local C2-2031-6 Hiver 2011 1. L utilisation la plus fréquente est dans la construction des chaussées flexibles/souples. 2.

Plus en détail

Les chaudières à condensation au fioul domestique

Les chaudières à condensation au fioul domestique Fiche technique Edition novembre 2009 sommaire La combustion p.2 d un hydrocarbure La récupération de la chaleur latente de la vapeur d eau p.2-3 Un rendement de plus de 100%, p.3 comment est-ce possible?

Plus en détail

Oxyde d'azote en équivalent NO2. 4 P >10 MW Gaz naturel (1) Gaz de P >10 MW P= 10 MW P >4 MW 170 (6) 200 (2)

Oxyde d'azote en équivalent NO2. 4 P >10 MW Gaz naturel (1) Gaz de P >10 MW P= 10 MW P >4 MW 170 (6) 200 (2) Arrêté du 02/12/08 modifiant l'arrêté du 25 juillet 1997 relatif aux prescriptions générales applicables aux installations classées pour la protection de l'environnement soumises à déclaration sous la

Plus en détail

Principe de fonctionnement d une centrale thermique à flamme «classique»

Principe de fonctionnement d une centrale thermique à flamme «classique» Principe de fonctionnement d une centrale thermique à flamme «classique» Le principe Quel que soit le combustible (1), celui-ci brûle (2) dans une chaudière (3) pouvant atteindre 90 mètres de hauteur et

Plus en détail

Dossier de presse zeotherm. Innovation Vaillant. Se chauffer avec de la zéolithe

Dossier de presse zeotherm. Innovation Vaillant. Se chauffer avec de la zéolithe Dossier de presse zeotherm Innovation Vaillant Se chauffer avec de la zéolithe zeotherm de Vaillant La première pompe à chaleur gaz zéolithe Vaillant est aujourd hui le premier fabricant à commercialiser

Plus en détail

Effet de serre. Lumière du Soleil

Effet de serre. Lumière du Soleil Effet de serre Lumière du Soleil Tout corps émet un rayonnement infrarouge qui augmente avec la température. Le rayonnement infrarouge est piégé dans la serre. 1 Effet de serre dans l atmosphère Est naturel

Plus en détail

TARIF DES DOUANES - ANNEXE. Chapitre 27

TARIF DES DOUANES - ANNEXE. Chapitre 27 TARIF DES DOUANES - ANNEXE 27 - i Chapitre 27 COMBUSTIBLES MINÉRAUX, HUILES MINÉRALES ET PRODUITS DE LEUR DISTILLATION; MATIÈRES BITUMINEUSES; CIRES MINÉRALES Notes. 1. Le présent Chapitre ne comprend

Plus en détail

L'électricité : une énergie qui pèse lourd sur la performance énergétique du logement kwh kwh

L'électricité : une énergie qui pèse lourd sur la performance énergétique du logement kwh kwh Méthode de calcul de la performance énergétique Conditions standardisées - La performance énergétique du logement est évaluée à partir de la consommation totale en énergie primaire. Elle est établie pour

Plus en détail

Dossier 4.4 Les énergies non renouvelables (p )

Dossier 4.4 Les énergies non renouvelables (p ) Dossier 4.4 Les énergies non renouvelables (p.182-189) B. Le gaz naturel (p.184-185) Qu est-ce que c est? Un mélange gazeux d hydrocarbures (molécules composés de C et de H). Principalement composé de

Plus en détail

Les pouvoirs calorifiques

Les pouvoirs calorifiques Nº 752 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 401 Les pouvoirs calorifiques par Jean-Pierre SAWERYSYN Université des Sciences et Technologies de Lille Laboratoire de Cinétique et Chimie de la Combustion, URA

Plus en détail

LES COMBUSTIONS CORRIGES DES EXERCICES. 1- Lors de la combustion du carbone, le carbone et le dioxygène sont les réactifs.

LES COMBUSTIONS CORRIGES DES EXERCICES. 1- Lors de la combustion du carbone, le carbone et le dioxygène sont les réactifs. LES COMBUSTIONS CORRIGES DES EXERCICES Exercice n 1 page 57 1- Lors de la combustion du carbone, le carbone et le dioxygène sont les réactifs. 2- Le dioxygène est le comburant. 3- Le carbone est le combustible.

Plus en détail

L a c h a l e u r d u s o l e i l. d a n s v o t r e m a i s o n. w w w. i n f r a s w i s s. c o m

L a c h a l e u r d u s o l e i l. d a n s v o t r e m a i s o n. w w w. i n f r a s w i s s. c o m L a c h a l e u r d u s o l e i l d a n s v o t r e m a i s o n w w w. i n f r a s w i s s. c o m Une chaleur saine qui est source de bien- être nous vient, depuis tou jours, d une énergie bienfaisante

Plus en détail

«Il faut de l air pour que le charbon dans le barbecue brûle!»

«Il faut de l air pour que le charbon dans le barbecue brûle!» «Il faut de l air pour que le charbon dans le barbecue brûle!» Lorsqu il n y a plus d air, la bougie s éteint. Il y a de la buée sur les parois donc il y a de l eau dans l air sous forme de vapeur. Pour

Plus en détail

Qualités de mazout et environnement

Qualités de mazout et environnement Qualités de mazout et environnement 2 Le combustible composant essentiel du système de chauffage Au cours des dernières années, les installations de chauffage au mazout sont devenues plus propres, plus

Plus en détail

CH 13: LA COMBUSTION DES MATERIAUX ORGANIQUES. Noter sur le cahier de texte pour la séance prochaine

CH 13: LA COMBUSTION DES MATERIAUX ORGANIQUES. Noter sur le cahier de texte pour la séance prochaine CH 13: LA COMBUSTION DES MATERIAUX ORGANIQUES Ex 6,8,10,11, p64-65 ED et FM:p63 Noter sur le cahier de texte pour la séance prochaine Ex 6,8,10,11, p64-65 ED et FM:p63 Objectifs: *Prendre conscience du

Plus en détail

Référence à rappeler : D RP/JS/FD Paris le 2 octobre 2007 Dossier suivi par Jacques Salé

Référence à rappeler : D RP/JS/FD Paris le 2 octobre 2007 Dossier suivi par Jacques Salé Monsieur Laurent MICHEL Ministère de l Ecologie Du Développement et de L Aménagement Durables DPPR/SEI 20 avenue de Ségur 75302 PARIS 07 SP Référence à rappeler : D 16-365 - RP/JS/FD Paris le 2 octobre

Plus en détail

Production d énergie électrique dans une centrale

Production d énergie électrique dans une centrale Production d énergie électrique dans une centrale I- Pourquoi et comment produire de l électricité? Document 1 : A notre époque, et sans électricité, la vie quotidienne serait difficilement envisageable.

Plus en détail

1.2 Ecrire la représentation de Lewis de l atome de carbone. Exercice 2 (7 points) Raffinage du pétrole

1.2 Ecrire la représentation de Lewis de l atome de carbone. Exercice 2 (7 points) Raffinage du pétrole الهيئة األكاديمي ة المشتركة قسم : العلوم المادة: الكيمياء الشهادة: المتوسطة نموذج: رقم -٣ - المد ة : ساعة واحدة نموذج مسابقة )يراعي تعليق الدروس والتوصيف المعد ل للعام الدراسي 6102-6102 حتى صدور المناهج

Plus en détail