Réseaux Multimédia et Qualité de Service

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réseaux Multimédia et Qualité de Service"

Transcription

1 Réseaux Multimédia et Qualité de Service M2 RISE JJ Pansiot 2011 RMMQoS-chap1 1 Références Analyse structurée des réseaux, Jim Kurose, Keith Ross Pearson Education (en particulier chapitre 6 Les réseaux et le multimédia). Réseaux, 4ème édition, Andrew S. Tanenbaum, Pearson Education, (en particulier chapitre 7.4 Multimédia). An Engineering Approach to Computer Networking, S. Keshav, Addison Wesley, (en particulier chapitres 8 switching et 9 scheduling) RMMQoS-chap1 2 Objectifs Applications multimédia caractéristiques des flux multimédia Protocoles de bout en bout signalisation multimédia Dans le réseau mécanismes de commutation et ordonnancement = > QoS (Quality of Service = QdS ) architectures de QoS Application et signalisation multimédia (en particulier VoIP) : Emil Ivov Mécanismes et architectures pour la QoS : JJP 2011 RMMQoS-chap1 3 1

2 Remarque préliminaire Média : texte, image fixe, son, vidéo, Multimédia présence de plusieurs média texte et image. problèmes de codage, synchronisation, ce qui va nous intéresser média continus (audio, vidéo) interaction avec le réseau 2011 RMMQoS-chap1 4 Multimédia, Qualité de Service? Applications multimédia : flux continus audio/ vidéo à travers le réseau QoS Le réseau fournit aux applications le niveau de performance nécessaire à leur bon fonctionnement 2011 RMMQoS-chap1 5 Applications Multimédia Classes d applications MM 1) Streaming audio et/ou video préenregistrés 2) Streaming audio et/ou video en direct ( live ) 3) Applications audio et/ou video interactives temps-réel Principales caractéristiques: sensibles aux délais délai de bout en bout variation de délai : gigue (jitter) Tolérants aux pertes redondance de l information, adaptation récepteur Inverse des applications informatiques classiques : peu sensibles aux délais sensibles aux pertes 2011 RMMQoS-chap1 6 2

3 Données cumulées Streaming de média enregistrés Streaming media stocké à la source (ex VoD) transmis au client streaming: le client commence à jouer (restituer) avant que toutes les données soient arrivées pas de stockage en réception contrainte temporelle : les données doivent arriver à temps pour être jouées (playout) de façon continue Note : Si on attend le flux complet <=> transfert de fichier 2011 RMMQoS-chap1 7 Streaming de média enregistrés 1. video enregistrée 2. video émise délai réseau 3. video reçue et jouée par le client temps streaming : à cet instant le client joue alors que le serveur émet 2011 RMMQoS-chap1 8 Streaming de média enregistrés : Interactivité Fonctionnalité magnétoscope : le client peut faire pause, rembobiner, FF, etc 10 sec délai initial OK 1-2 sec avant effet commande OK Protocole RTSP souvent utilisé contrainte : les données doivent arriver à temps pour le playout 2011 RMMQoS-chap1 9 3

4 Streaming de média en direct Exemples radio sur internet télé sur Internet Streaming buffer de réception (playback, playout buffer) délai de playback peut être > 10s Interactivité pas de FF ( publicités :-(( pause, rembobiner possibles (buffer cyclique) 2011 RMMQoS-chap1 10 Streaming de média en direct En général 1 vers N difficulté à étendre duplication dans le réseau => multicast IP, routage multicast multicast applicatif hiérarchie de serveurs de contenu» délais 2011 RMMQoS-chap1 11 Multimedia interactif temps réel applications: téléphonie sur IP, vidéo conférence, applications distribuées interactives (jeu, ) contraintes délais de bout en bout: audio: < 150 msec bon, < 400 msec acceptable délai total : application (paquetisation, compression) et délai réseau délai supérieur empêche interactivité (cf satellite) 2011 RMMQoS-chap1 12 4

5 Multimedia interactif temps réel initialisation de session comment l appelé annonce son adresse/port, codage? - voir protocoles SIP, H RMMQoS-chap1 13 Multimédia sur Internet basique TCP/UDP/IP: service best effort pas de garantie sur les délais (TCP,UDP), ni sur les pertes (UDP) avec TCP : correction de pertes => retransmission => augmente les délais et la gigue Actuellement les applications multimédia utilisent des techniques de niveau applicatif codage redondant, playback buffer, réseaux de distribution de contenu CDN Content Delivery Networks comme Akamai ou Pair à Pair pour cacher les limitations d internet 2011 RMMQoS-chap1 14 Solutions possibles pour le support du MM Architecture à intégration de service (IntServ) Changements dans internet pour que les applications puissent réserver de la Bande Passante (BP) de bout en bout (principes analogues à ATM) Nécessite des nouveaux logiciels complexes dans le réseau et les clients Architecture à différenciation de service (DiffServ) Moins de changement que IntServ, classe de service améliorée pour le MM Pas de changement du réseau pas de changement interne Surdimensionnement BP «overprovisionning» CDN, PàP, multicast applicatif 2011 RMMQoS-chap1 15 5

6 Audio 2011 RMMQoS-chap1 16 Compression audio basique Signal analogique échantillonné à intervalle constant téléphone classique : 8000 éch/sec CD audio : éch/sec chaque échantillon quantifié (arrondi) ex 2 8 =256 valeurs possibles chaque échantillon codé 256 valeurs => 8 bits Exemple du téléphone 8000 éch/sec, 256 valeurs =-> bps Le récepteur retransforme en signal analogique ( interpolation ) perte de qualité Exemples de débits CD: Mbps MP3: 96, 128, 160 kbps téléphonie sur IP : 5,3 à 13 kbps 2011 RMMQoS-chap1 17 Exemple (a) signal (b) échantillonnage. (c) quantification sur 4 bits 2011 RMMQoS-chap1 18 6

7 Compression audio et l oreille (a) seuil d audibilité/fréquence ~ bande passante oreille (b) effet de masquage 2011 RMMQoS-chap1 19 Compression audio en pratique échantillonnage/compression par sous bande (par exemple 32 en Mpeg) quantification dépend de la sous-bande n envoyer que ce qui est audible 2011 RMMQoS-chap1 20 Paquetisation et Streaming Audio technique de l interleaving la perte d un paquet diminue le fréquence des paquets mais pas de trou silence (mais délai) 2011 RMMQoS-chap1 21 7

8 Streaming Audio Le logiciel client média player met les données dans un buffer, et les joue ensuite 2011 RMMQoS-chap1 22 Exemple téléphonie sur IP alternance périodes actives (parole) et silencieuses p.e. 64 kbps pendant activité paquets générés seulement pendant activité morceaux de 20 msec à 8 Ko/sec: 160 octets la couche appli ajoute un entête à chaque morceau puis encapsulé dans un datagramme UDP => un paquet UDP toutes les 20 ms (160+entêtes ) octets 2011 RMMQoS-chap1 23 Influence du réseau (audio interactive) pertes : un paquet IP peut se perdre (congestion réseau) pertes dues au délai un paquet arrivé trop tard est ignoré (p.e. paquet suivant déjà joué) délais : traitements et files d attentes dans le réseau délais de traitement aux extrémités (compression ) délai maximum tolérable environ: 400 ms tolérance aux pertes: dépend du codage, les pertes peuvent être cachées de 1% à 10% peut être toléré 2011 RMMQoS-chap1 24 8

9 données cumulées Gigue transmission à débit constant délai réseau variable (gigue) réception au client données bufferisées joué à un débit constant délai de playout temps délai de réception entre deux paquets > 20 ms ou < 20 ms remplissage variable du buffer 2011 RMMQoS-chap1 25 Délai fixe de playout Le récepteur essaie de jouer chaque morceau exactement d ms après sa génération le morceau a une estampille t (cf RTP) jouer morceau à t+d. si morceau arrive après t+d morceau ignoré Compromis grand d : moins de pertes de paquet petit d : meilleure interactivité 2011 RMMQoS-chap1 26 Délai de playout adaptatif Objectif : minimiser le délai de playout DP tout en gardant un taux de paquets hors délai faible Idée : ajuster dynamiquement le délai de playout Estimer le délai réseau et ajuster le DP au début de chaque période d activité Les périodes de silence sont allongées ou raccourcies suivant que DP augmente ou diminue Les morceaux sont toujours joués tous les 20 ms pendant activité estimation DP : moyenne glissante : nouveau_dp= (1-u)*ancien_DP + u*délai_dernier_paquet où u est un petit nombre p.e. 0,1 (contrôle la réactivité) cf estimation RTT dans TCP 2011 RMMQoS-chap1 27 9

10 DP adaptatif suite On peut aussi raffiner en estimant la variation de délai (gigue) nouvelle_gigue = (1-u) * ancienne_gigue + u * délai_paquet - DP le premier paquet d une période d activité est joué avec un délai DP + K * nouvelle_gigue où K est un paramètre fixe Les paquets suivants de la même période d activité sont joués à intervalle constant 2011 RMMQoS-chap1 28 DP adaptatif suite Comment déterminer le début d une période d activité en l absence de pertes différence des estampilles > 20 msec => nouvelle période avec pertes : regarder estampilles et numéros de séquence différence des estampilles > 20 msec et séquence sans trou => nouvelle période RMMQoS-chap1 29 Traitement des pertes Utilisation de ARQ (exemple TCP) => ajoute au moins un RTT inutilisable en interactif Codes correcteurs (FEC): codes simples pour corriger les pertes ( erreurs) exemple codes Reed-Solomon pour chaque groupe de n paquets créer un paquet de redondance exemple OU exclusif des n paquets envoyer n+1 paquets, on peut reconstruire les n paquets si au plus un seul paquet perdu inconvénient : débit utilisé augmenté de 1/n délai augmenté (groupe de n+1) au décodage peut être généralisé à k redondance pour n info 2011 RMMQoS-chap

11 Traitement des pertes (2) DP doit être augmenté pour traiter un groupe de n+1 paquets Compromis augmenter n, moins de BP gaspillée augmenter n, DP + grand -interactif augmenter n, plus grande probabilité de perte d au moins deux paquets 2011 RMMQoS-chap1 31 Traitement des pertes (3) Autre idée : 2 codages de qualités (et volume) différentes le n-ième paquet contient le n-ième morceau haute qualité morceau précédent en basse qualité (redondance) en réception si (n-1)-ième paquet perdu, remplacer par basse qualité paquet suivant perte devient baisse de qualité DP augmenté d un intervalle (ie 20 ms) coût en BP dépend du rapport entre les deux qualités Idée généralisée dans le codage en couche n qualités en couches complémentaires récepteur adapte nombre de couches à la BP 2011 RMMQoS-chap1 32 Traitement des pertes (4) Entrelaçage (interleaving) morceaux découpés en n sous-morceaux n sous-morceaux distribués dans n paquets consécutifs un paquet perdu => n morceaux altérés légèrement pas de BP supplémentaire augmente le DP traitement par groupe de n paquets au codage ET au décodage 2011 RMMQoS-chap

12 Média Vidéo 2011 RMMQoS-chap1 34 Video analogique Format de balayage NTSC RMMQoS-chap1 35 Codage vidéo une image de 1024 x 1024 pixels 24 bits par pixel => 3 Mo /image 25 images par seconde => 75 Mo/s = 600 Mb/s Nécessité de compresser fortement le signal redondance spatiale (plages uniformes) redondance temporelle (images successives) limitations de l oeil 2011 RMMQoS-chap

13 Codage JPEG : vue générale préparation DCT Quantification Quantification encodage RLE des blocs différentielle statistique JPEG en mode avec pertes DCT = Transformée Cosinus Discrete RLE : Run Length Encoding AAAAAA => 6A Encodage statistique (ou entropique) Huffmann blocs plus fréquents ont un code plus court 2011 RMMQoS-chap1 37 Codage JPEG (décomposition en blocs) (a) entrée RGB 24 bits/pixel. (b) découpage en YIQ (NTSC) ou YUV ou Y Cr Cb. Luminance, chrominance, saturation 2011 RMMQoS-chap1 38 Codage JPEG : DCT (a) (b) (a) Un bloc de la matrice Y (ou U, V) (b) les coefficients DCT 2011 RMMQoS-chap

14 Codage JPEG : quantification Quantification des coefficients obtenus après la DCT les coeff en haut à gauche (les + importants) sont moins arrondis Un coefficient de 2 i élimine les i bits de poids faible (et arrondi) 2011 RMMQoS-chap1 40 Codage JPEG : sérialisation et RLE Ordre de parcours en zig-zag des coefficients => sérialisation. Suite de 0 : RLE 2011 RMMQoS-chap1 41 Codage MPEG Synchronisation des flux audio et vidéo dans MPEG RMMQoS-chap

15 MPEG : redondance temporelle 3 images consécutives peu de changements entre images successives idées codage différentiel / image précédente (exemple fond) codage mouvement d un bloc 2011 RMMQoS-chap1 43 Mémoire image Pre processing Input Image prédite Codeur MPEG + - DCT compensation mouvement Régulateur débit Quantificateur (Q) Q -1 IDCT + mémoire image Vecteur mouvement Encodeur longueur variable Buffer Output Estimation 2011 RMMQoS-chap1 mouvement 44 Types de trames mpeg trame I (intra) compressée en utilisant cette trame uniquement compression modérée mais décodage facile trame P (predicted) Codée avec compensation de mouvement ( I ou P précédente) meilleure compression trame B (bidirectional) Codée avec compensation de mouvement (I ou P précédente ou suivante) entraîne des délais et un ré ordonnancement compression supplémentaire 2011 RMMQoS-chap

16 exemple de GOP (Group of Picture) Remarque : on doit envoyer régulièrement des images I un récepteur peut arriver en cours de flux en cas de pertes de trames => compromis débit/fiabilité 2011 RMMQoS-chap1 46 Couches mpeg Hiérarchie d informations en couches (et donc entêtes) : couche Sequence : taille image, fréquence image, table de quantification, couche GOP (Group of Picture) : en général au moins une trame I couche image : estampillage, type d image (I,P,B), résolution, vecteurs de mouvements, couche Slices (tranche): position de la tranche, quantification codage tranche indépendant des autres : confinement d erreur couche Macrobloc (16 x 16) : position, vecteur de mouvements, quels blocs sont codés 2011 RMMQoS-chap1 47 codages et débits vidéo MPEG 1 : Qualité CD vidéo (1,5 Mbit/s) MPEG 2 : Qualité DVD (3 à 6 Mbit/s voir plus HDTV) TNT gratuite MPEG 4 (5 Kb/s à 4 Mb/s) /DivX TNT HD, HDTV, télé mobiles H261 (norme UIT-T) adaptée à la visioconférence et visiophonie (bas débit) techniques similaires à MPEG DCT, quantification, compensation mouvement, format CIF (360 x 288) 30 trames/s et QCIF (180 x 144) 2011 RMMQoS-chap

17 Architecture distribution VoD 2011 RMMQoS-chap1 49 Serveurs VoD Hiérarchie de stockage Volume/rapidité RMMQoS-chap1 50 Architecture Serveur VoD 2011 RMMQoS-chap

18 Caractéristiques des flux multimédia contraintes de gigue playback buffer et de délai si interactif limite sur le buffer débits élevés (vidéo HD) débits variables (ex MPEG) tolérance aux pertes persistance rétinienne, rafraîchissement importance variable des données (images I, P, B de MPEG) diffusion (usage du multicast) 2011 RMMQoS-chap1 52 Multimédia et réseau Plusieurs mécanismes et protocoles Aux extrémités codage (compression, paquetisation, ) MPEG, H261, transport de bout en bout RTP/UDP contrôle du transport RTCP gestion des utilisateurs, sessions, flux SIP, H323, RTSP 2011 RMMQoS-chap1 53 MM et réseau Dans le réseau mécanismes de QoS (files, priorités, ) dans les routeurs/switchs gestion globale Intserv (intégration de services) réservation de ressources (RSVP) depuis extrémités Par flux Diffserv (services différenciés) marquage des paquets politique de QoS par classe 2011 RMMQoS-chap

19 Noyau Application Multimédia : protocoles signalisation Qualité de service Transport média H. 323 SIP RTSP RSVP RTCP Media (H. 261, MPEG) RTP TCP UDP IPv4, IPv6 PPP ATM Ethernet 2011 RMMQoS-chap1 55 RTP/RTCP Paire de protocoles de l ietf groupe AVT Audio Video Transport RFC 1889 (1996) RTP : Real Time Protocol transporte les données RTCP: Real Time Control Protocol mécanismes de contrôle émetteurs et récepteurs Nouvelle version RFC 3550 (2003) 2011 RMMQoS-chap1 56 émetteur envoie RTP et RTCP reçoit RTCP récepteur reçoit RTP et RTCP envoie RTCP possibilité plusieurs récepteurs multicast Architecture 2011 RMMQoS-chap

20 Multicast IP adresses de groupe /4 un paquet envoyé à cette adresse dupliqué dans le réseau reçu par tous les récepteurs nécessite routage multicast dans le réseau extensibilité en nombre de récepteurs 2011 RMMQoS-chap1 58 Architecture (suite) RTP/RTCP + UDP = fonctions de 3 couches OSI : transport + session + présentation RTP/RTCP peut fonctionner au dessus de protocoles de UDP (en théorie) RTP/RTCP fonctions dans l application (ex: JMF) Les messages RTP/RTCP ne sont pas interprétés par le réseau => pas d influence sur la QoS réseau permettent aux applis de s adapter modèle ALF : Application Level Framing 2011 RMMQoS-chap1 59 RTP : Vue générale Fonctionne au dessus d UDP (en général) Utilise l unicast ou le multicast Les données applicatives sont encapsulées dans des paquets RTP Protocole simple : Permet de déterminer la base de temps des différents flux estampilles Permet de détecter les pertes de paquets numérotation Identifier le contenu des paquets (MPEG audio, JPEG animé, etc.) payload type 2011 RMMQoS-chap

21 Entête RTP ! ! V=2 P X CC M PT sequence number! timestamp! synchronization source (SSRC) identifier! +=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+!! CC : Nombre de CSRC qui suivent l entête RTP fixe P : padding présent X : extension d entête présente CSRC : contributing SRC (utilisé par mixer) PT : Identifie le format des données contenues dans le paquet RTP. Il existe un profil prédéfini pour assurer la correspondance entre le type de données et leur format (RFC 3551) SN : Incrémenté de 1 pour chaque paquet RTP émis. Valeur initiale aléatoire TS : Instant d'échantillonnage du 1er octet du paquet de données (gestion de la synchronisation et de la gigue). Valeur initiale aléatoire SSRC : Identifiant de la source d'émission des paquets synchronisés! 2011 RMMQoS-chap1 61 RTP : Exemples de profils (PT) audio/video 0 à 23 audio Type de profil Format audio Taux d'échantillonnage 0 MIC/PCMU Codage voix Débit 8 khz 64 kbit/sec 3 GSM 8 khz 4,8 kbit/s 9 G khz 48 à 64 kbit/s 14 MPEG Audio 90 khz G khz 16 kbit/s 24- vidéo ou combiné Type de profil Format vidéo 26 JPEG animé 31 H MPEG 1 vidéo 33 MPEG 2 vidéo 2011 RMMQoS-chap1 62 RTP Le SSRC identifie la source d un flux adresse IP plusieurs flux => plusieurs SSRC correspondance établie en début de session RTCP (message SDES) le TS dépend fréquence d échantillonnage ex : audio à 8 KHz vidéo à 90 KHz 2011 RMMQoS-chap

22 RTP : exemple audio audio échantillons 8 bits / 125 µs émetteur initialement TS et NS aléatoires (sécurité) répéter: noter timestamp premier échantillon TS accumule échantillons jusqu à max (ex : 160 = 20 ms) ou silence envoyer paquet RTP avec TS, NS NS := NS + 1 et recommencer 2011 RMMQoS-chap1 64 RTCP : RTP Control Protocol Protocole fonctionnant avec RTP optionnel Pour chaque flux RTP reçu, chaque récepteur génère un rapport de réception RTCP cyclique Pour chaque flux RTP émis, la source génère un rapport RTCP cyclique Permet de garder une trace de tous les participants à une session RTP Contrôler le débit auquel les participants transmettent leurs données RTP Permet à une source de changer de politique (codecs, etc ) contrôler le contrôle RTCP 2011 RMMQoS-chap1 65 RTCP : types de paquets SR : Sender Report = Rapport des émetteurs Statistiques d émission/réception RR : Receiver Report = Rapport des récepteurs Statistiques de réception BYE : Départ explicite SDES : Description de la source (CNAME, , etc.) APP: Extensions spécifiques à l application 2011 RMMQoS-chap

23 RTCP (suite) Paquet RTCP Partie fixe similaire à l entête RTP Plusieurs paquets RTCP peuvent être concaténés p.e. combiner SR et RR => paquet composé (dans un paquet UDP) remarque : ports UDP port UDP pour un flux RTP choisi dynamiquement, en général pair (ex : 10000) port UDP pour signalisation RTCP en général RTP + 1 (ex : 10001) port doit être découvert au départ (voir SDP, SIP, ) => pas décodé automatiquement par wireshark/tcpdump 2011 RMMQoS-chap1 67 RTCP : Format message Sender Report SR ! ! V=2 P RC PT=SR=200 length header! SSRC of sender! +=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+! NTP timestamp, most significant word sender! info! NTP timestamp, least significant word! RTP timestamp! sender's packet count! sender's octet count! +=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+! à suivre! 2011 RMMQoS-chap1 68 SR (suite) +=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+! SSRC_1 (SSRC of first source) report! block! fraction lost cumulative number of packets lost 1! ! extended highest sequence number received! interarrival jitter! last SR (LSR)! delay since last SR (DLSR)! +=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+! SSRC_2 (SSRC of second source) report! block! :... : 2! +=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+! profile-specific extensions! 2011 RMMQoS-chap

24 SR (suite) contient RC : Receiver Report count (# RR dans la paquet) Le SSRC du flux RTP La référence de temps quand le rapport a été émis (NTP timestamp) NTP Network Time Protocol (RFC 1305) le timestamp RTP Le nombre de paquets envoyés Le nombre d octets envoyés un rapport pour chaque source reçue (similaire RR) 2011 RMMQoS-chap1 70 RTCP : Format message (RR) ! ! V=2 P RC PT=RR=201 length header! SSRC of packet sender! +=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+! SSRC_1 (SSRC of first source) report! block! fraction lost cumulative number of packets lost 1! extended highest sequence number received! interarrival jitter! last SR (LSR)! delay since last SR (DLSR)! +=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+! SSRC_2 (SSRC of second source) report! block! :... : 2! +=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+! profile-specific extensions! 2011 RMMQoS-chap1 71 RTCP : Format message (RR) Pour chaque flux RTP reçu Le SSRC du flux RTP La proportion de paquets perdus (obtenue en divisant le nombre de paquets perdus par le nombre de paquets envoyés au sein d un même flux RTP) -> peut déclencher un changement de codage de l émetteur. Le dernier numéro de séquence du flux RTP La gigue à la réception Dernier SR reçu (en temps : NTP timestamp arrondi) Délai passé depuis le dernier SR reçu 2011 RMMQoS-chap

25 RTCP : message SDES Pour chaque flux (SSRC) émis fournit des informations seul info obligatoire CNAME chaîne ASCII a priori de la forme CNAME stable entre flux différents changements d IP, de SSRC autres champs possibles : , Phone, 2011 RMMQoS-chap1 73 Intérêt des différents rapports Peuvent servir à la synchronisation des différents flux de données d une session RTP NTP timestamp Permet par exemple de synchroniser une bande audio avec une bande vidéo envoyés dans 2 flux RTP distincts par une source les timestamp RTP ne sont pas synchronisés entre eux Permet également d avoir des informations d identification des participants combien de récepteurs (s il y en a :-)) 2011 RMMQoS-chap1 74 RTP et QoS Une source peut adapter son émission Les sources reçoivent les RR Si pertes ou gigue trop importante possibilité de changer le PT un network manager peut exécuter un moniteur écoute les rapports RTCP 2011 RMMQoS-chap

26 RTCP et multicast Extensibilité (passage au facteur d échelle) Le trafic RTCP ne doit pas représenter plus de 5% du total de la bande passante de la session Au moins 25% du trafic RTCP est utilisé pour les rapports de l émetteur problème important pour de grandes sessions ex récepteurs d une vidéoconférence si chaque récepteur envoie RR tous les 100 paquets data => 100 fois plus de paquets RR que de data Comment limiter le débit global RTCP? 2011 RMMQoS-chap1 76 RTCP et multicast (suite) calculer somme débit moyen sources RTCP SR => D calculer nombre de récepteurs RTCP RR => #R calculer taille moyenne RR L dépend # sources fréquence rapports RR < 0,05 * D /(#R *L) Que se passe-t-il si #R augmente brusquement? => améliorations dans RFC RMMQoS-chap1 77 RTP : Mixers et Translator 2 services RTP Translator : Envoie les flux de différentes sources séparément (transmet les paquets avec le SSRC intact : identification de la source initiale) Invisible par les récepteurs Permet le transcodage de flux (ex : limiter débit) Emetteur 1 Translator 1 Récepteur Translator 2 De E1 : SSRC =12 E1: SSRC =12 De E1 : SSRC =12 E2 : SSRC =3 De E2 : SSRC =3 De E2 : SSRC = RMMQoS-chap1 78 Emetteur 2 26

27 RTP : Mixers et Translator Mixer : Combine les flux de différentes sources pour former un seul flux Devient la source de synchronisation Tous les paquets RTP sont «marqués» par le SSRC du mixer L identité des sources originales est inclue dans les options de l entête RTP (liste CSRC : contributing SRC) Emetteur 1 Mixer 1 Récepteur E1: SSRC =12 De M1 : SSRC =32 CSRC {12,3} E2 : SSRC =3 Emetteur RMMQoS-chap

RTP et RTCP. EFORT http://www.efort.com

RTP et RTCP. EFORT http://www.efort.com RTP et RTCP EFORT http://www.efort.com Pour transporter la voix ou la vidéo sur IP, le protocole IP (Internet Protocol) au niveau 3 et le protocole UDP (User Datagram Protocol) au niveau 4 sont utilisés.

Plus en détail

M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia

M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia Olivier Togni Université de Bourgogne, IEM/LE2I Bureau G206 olivier.togni@u-bourgogne.fr 24 mars 2015 2 de 24 M1 Informatique, Réseaux Cours

Plus en détail

Master e-secure. VoIP. RTP et RTCP

Master e-secure. VoIP. RTP et RTCP Master e-secure VoIP RTP et RTCP Bureau S3-354 Mailto:Jean.Saquet@unicaen.fr http://saquet.users.greyc.fr/m2 Temps réel sur IP Problèmes : Mode paquet, multiplexage de plusieurs flux sur une même ligne,

Plus en détail

Multimedia. Systèmes, Communications et Applications. Ahmed MEHAOUA

Multimedia. Systèmes, Communications et Applications. Ahmed MEHAOUA Multimedia Systèmes, Communications et Applications Ahmed MEHAOUA Professeur - Laboratoire CRIP5 Ahmed.mehaoua@math-info.univ-paris5.fr Plan 1. Multimedia : principes et définitions 2. Algorithmes et normes

Plus en détail

Streaming multimedia I

Streaming multimedia I Streaming multimedia I Protection contre les erreurs, resilience et récupération Alain Mérigot Université Paris sud A. Mérigot (alain.merigot@u-psud.fr) Streaming multimedia I 1 / 40 Applications Multimedia

Plus en détail

TP Voix sur IP. Aurore Mathias, Arnaud Vasseur

TP Voix sur IP. Aurore Mathias, Arnaud Vasseur TP Voix sur IP Aurore Mathias, Arnaud Vasseur 7 septembre 2011 Table des matières 1 Comment fonctionne la voix sur IP? 2 1.1 L application voix.......................... 2 1.1.1 Contraintes..........................

Plus en détail

Streaming sur IP. Jean Le Feuvre jean.lefeuvre@telecom-paristech.fr

Streaming sur IP. Jean Le Feuvre jean.lefeuvre@telecom-paristech.fr Jean Le Feuvre jean.lefeuvre@telecom-paristech.fr Diffusion Audiovisuelle Numérique MPEG-2 TS IP Cable, Satellite (DVB-C, DVB-S) IPTV ADSL Terrestre (DVB-T, ATSC, ISDB) Mobile 3G/EDGE Broadcast Mobile

Plus en détail

Internet et Multimédia. Cours 5 : Streaming et Signalisation

Internet et Multimédia. Cours 5 : Streaming et Signalisation à l Université Pierre et Marie Curie, le 8 mars 2004 Maîtrise Polyvalente Internet et Multimédia Cours 5 : Streaming et Signalisation Timur FRIEDMAN transparents adaptés de &RPSXWHU1HWZRUNLQJ copyright

Plus en détail

Chapitre 1. Introduction aux applications multimédia. 1. Introduction. Définitions des concepts liés au Multimédia (1/2)

Chapitre 1. Introduction aux applications multimédia. 1. Introduction. Définitions des concepts liés au Multimédia (1/2) Chapitre 1 Introduction aux applications multimédia 1 1. Introduction Définitions des concepts liés au Multimédia (1/2) Multi Multimédia Média Multi : indique plusieurs Média : moyen/support de diffusion,

Plus en détail

Internet et Multimédia Exercices: flux multimédia

Internet et Multimédia Exercices: flux multimédia Internet et Multimédia Exercices: flux multimédia P. Bakowski bako@ieee.org Applications et flux multi-média média applications transport P. Bakowski 2 Applications et flux multi-média média applications

Plus en détail

sdp sdp description SDP : Session Description Protocol Format de fichier texte

sdp sdp description SDP : Session Description Protocol Format de fichier texte SDP : Session Description Protocol SDP : RFC 2327 (1998) dernière version RFC 4566 (2006) utilisé p.e. par SAP (Session Announcement Protocol) RFC2974 (2000) Les sources décrivent leurs sessions via SDP

Plus en détail

QoS et Multimédia SIR / RTS. Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes

QoS et Multimédia SIR / RTS. Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes QoS et Multimédia SIR / RTS Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous

Plus en détail

Errata et mises à jour

Errata et mises à jour Errata et mises à jour Modifications du chapitre 9. Le tableau page 74 est remplacé par le suivant. Technologie Débit descendant / montant en Kbit/s Distance maximale sans répéteur de paires Codage HDSL

Plus en détail

Applications multimédias réparties

Applications multimédias réparties Applications multimédias réparties Kamal BEYDOUN Master 2 Professionnel Option SRR Université Joseph Fourier Grenoble Kamal_Beydoun@hotmail.com 16/11/2004 1 Plan Introduction Protocole RTP Protocole RTCP

Plus en détail

SERVEUR STREAMING PROTEE GUIDE UTILISATEUR

SERVEUR STREAMING PROTEE GUIDE UTILISATEUR SERVEUR STREAMING PROTEE GUIDE UTILISATEUR Version: 1.0 Date : 21 Juillet 2006. Auteur(s): Laurent Guillo 2 Serveur Streaming Protée Table des matières 1. PRESENTATION DE PROTEE... 7 2. ARCHITECTURE DU

Plus en détail

Streaming multimedia II

Streaming multimedia II Streaming multimedia II Protocoles Alain Mérigot Université Paris sud A. Mérigot (alain.merigot@u-psud.fr) Streaming multimedia II 1 / 49 Applications multimédia internet Différentes applications Accès

Plus en détail

Codage hiérarchique et multirésolution (JPEG 2000) Codage Vidéo. Représentation de la couleur. Codage canal et codes correcteurs d erreur

Codage hiérarchique et multirésolution (JPEG 2000) Codage Vidéo. Représentation de la couleur. Codage canal et codes correcteurs d erreur Codage hiérarchique et multirésolution (JPEG 000) Codage Vidéo Représentation de la couleur Codage canal et codes correcteurs d erreur Format vectoriel (SVG - Scalable Vector Graphics) Organisation de

Plus en détail

Serveur Mul)media. Streaming

Serveur Mul)media. Streaming Serveur Mul)media Streaming Objec)fs Pourquoi du streaming? Diffusion live, à la demande Quelques protocoles de streaming (hcp), udp (unicast, mul)cast), rtp, rtsp Formats vidéo streamable Codecs et Encapsuleurs

Plus en détail

ANNEXE 1 : Les normes utilisées en visioconférence.

ANNEXE 1 : Les normes utilisées en visioconférence. ANNEXE 1 : Les normes utilisées en visioconférence. La grande variété de constructeurs de matériel pour la visioconférence a poussé les organismes de normalisation à étudier des recommandations dans ce

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Sommaire Cours 1 Introduction aux réseaux 1 Les transferts de paquets... 2 Les réseaux numériques... 4 Le transport des données... 5 Routage et contrôle

Plus en détail

Introduction. Adresses

Introduction. Adresses Architecture TCP/IP Introduction ITC7-2: Cours IP ESIREM Infotronique Olivier Togni, LE2I (038039)3887 olivier.togni@u-bourgogne.fr 27 février 2008 L Internet est basé sur l architecture TCP/IP du nom

Plus en détail

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU :

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU : LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING THEME : ADSL BAC PROFESSIONNEL MICRO- INFORMATIQUE ET RESEAUX : INSTALLATION ET MAINTENANCE ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS 2 EME TRIMESTRE NIVEAU : TMRIM Étude d une LiveBox

Plus en détail

Calcul de la bande passante réelle consommée par appel suivant le codec utilisé

Calcul de la bande passante réelle consommée par appel suivant le codec utilisé Voix et téléphonie sur IP Déscription : Comprendre les aspects techniques et les méthodes d analyse permettant d intégrer le transport de la voix dans un réseau IP.Les différents protocoles de signalisation

Plus en détail

La Qualité de Service le la Voix sur IP. Principes et Assurance. 5WVOIP rev E

La Qualité de Service le la Voix sur IP. Principes et Assurance. 5WVOIP rev E La Qualité de Service le la Voix sur IP Principes et Assurance 5WVOIP rev E Introduction La généralisation des infrastructures IP dans les entreprises s accompagne du développement de techniques d amélioration

Plus en détail

Le Dynamique Adaptative Streaming. Gabriel Melki - INA-EXPERT

Le Dynamique Adaptative Streaming. Gabriel Melki - INA-EXPERT Le Dynamique Adaptative Streaming Gabriel Melki - INA-EXPERT Contexte et définitions Les protocoles utilisés Le pseudo streaming Le streaming adaptatif Vers le MPEG DASH Etat des lieux Selon Laurent Blanchard

Plus en détail

20/09/11. Réseaux et Protocoles. L3 Informatique UdS. L3 Réseaux et Protocoles. Objectifs du cours. Bibliographie

20/09/11. Réseaux et Protocoles. L3 Informatique UdS. L3 Réseaux et Protocoles. Objectifs du cours. Bibliographie L3 Réseaux et Protocoles Jean-Jacques PANSIOT Professeur, Département d informatique UdS Pansiot at unistra.fr TD/TP : Damien Roth 2011 Réseaux et Protocoles 1 Objectifs du cours Mécanismes de base des

Plus en détail

Architecture et signalisation (SIP) Ahmed MEDDAHI

Architecture et signalisation (SIP) Ahmed MEDDAHI Services Télécoms IP : Architecture et signalisation (SIP) Ahmed MEDDAHI Table des matières 1.1 Introduction... 5 1.1.1 Eléments de codage de la parole pour les réseaux en mode paquet (IP)... 6 1.2 Transport

Plus en détail

Couches Session et Présentation de données

Couches Session et Présentation de données Couches Session et Présentation de données Master Informatique première année Olivier Flauzac olivier.flauzac@univ-reims.fr Olivier Flauzac (URCA) Couches Session et Présentation de données olivier.flauzac@univ-reims.fr

Plus en détail

Quelques mots sur la technologie de streaming

Quelques mots sur la technologie de streaming Quelques mots sur la technologie de streaming Nicolas MENECEUR Nicolas.Meneceur@rap.prd.fr L enregistrement vidéo de cette présentation est disponible sur http://www.rap.prd.fr/smil/technologie_streaming/presentation.smi

Plus en détail

Voix et Téléphonie sur IP : Architectures et plateformes

Voix et Téléphonie sur IP : Architectures et plateformes Voix et Téléphonie sur IP : Architectures et plateformes Alex Corenthin Département Génie Informatique Laboratoire de traitement de l Information Ecole Supérieure Polytechnique Université Cheikh Anta Diop

Plus en détail

Computer Networking: A Top Down Approach Featuring the Internet, 2 nd edition. Jim Kurose, Keith Ross Addison-Wesley, July 2002. ENPC.

Computer Networking: A Top Down Approach Featuring the Internet, 2 nd edition. Jim Kurose, Keith Ross Addison-Wesley, July 2002. ENPC. Computer Networking: A Top Down Approach Featuring the Internet, 2 nd edition. Jim Kurose, Keith Ross Addison-Wesley, July 2002. Réseau 1 Architecture générale Couche : IP et le routage Couche : TCP et

Plus en détail

Voix sur IP. Généralités. Paramètres. IPv4 H323 / SIP. Matériel constructeur. Asterisk

Voix sur IP. Généralités. Paramètres. IPv4 H323 / SIP. Matériel constructeur. Asterisk Voix sur IP Généralités Paramètres IPv4 H323 / SIP Matériel constructeur Asterisk 38 Généralités Voix sur IP, ou VoIP : technologie(s) de transport de la voix, en mode paquet, par le protocole IP. Téléphonie

Plus en détail

A l'origine, les FYI sont uniquement des documents officiels issus des organismes de normalisation de l'internet, sans toutefois être des normes.

A l'origine, les FYI sont uniquement des documents officiels issus des organismes de normalisation de l'internet, sans toutefois être des normes. 1 2 Deux groupes guident les évolutions de l Internet : un groupe de recherche, l IRTF (Internet Research Task Force) un groupe de développement, l IETF (Internet Engineering Task Force) ; travaille sur

Plus en détail

Les techniques de multiplexage

Les techniques de multiplexage Les techniques de multiplexage 1 Le multiplexage et démultiplexage En effet, à partir du moment où plusieurs utilisateurs se partagent un seul support de transmission, il est nécessaire de définir le principe

Plus en détail

Détection et Correction d erreurs

Détection et Correction d erreurs Chapitre 4 Détection et Correction d erreurs 4.1 La couche liaison de données La couche 3 (couche réseau) a pour mission, entre autres, de trouver le meilleur chemin pour acheminer le message. Cette tâche

Plus en détail

ISO/CEI 11172-3 NORME INTERNATIONALE

ISO/CEI 11172-3 NORME INTERNATIONALE NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 11172-3 Première édition 1993-08-01 Technologies de l information - Codage de l image animée et du son associé pour les supports de stockage numérique jusqu à environ Ii5 Mbit/s

Plus en détail

! Attention! 2.1 Description des commandes de l interface de VLC Media Player

! Attention! 2.1 Description des commandes de l interface de VLC Media Player Transmission d un signal sur un réseau (streaming) TP 2 : Diffusion à l aide de VideoLAN Client (VLC) IUT d Arles LP ATC/CA 2010-2011 Objectifs : Apprendre à utiliser VLC media player, logiciel de lecture

Plus en détail

Chaine de transmission

Chaine de transmission Chaine de transmission Chaine de transmission 1. analogiques à l origine 2. convertis en signaux binaires Échantillonnage + quantification + codage 3. brassage des signaux binaires Multiplexage 4. séparation

Plus en détail

SIP. Sommaire. Internet Multimédia

SIP. Sommaire. Internet Multimédia Internet Multimédia Le Protocole SIP 2011 André Aoun - Internet Multimédia SIP - 1 Sommaire 1. Présentation 2. Entités SIP 3. Méthodes et réponses 4. User Agent 5. Registrar 6. Proxy 7. Redirect Server

Plus en détail

Réseaux M2 CCI SIRR. Introduction / Généralités

Réseaux M2 CCI SIRR. Introduction / Généralités Réseaux M2 CCI SIRR Introduction / Généralités Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous 1 Objectifs Connaissances générales sur les réseaux

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 2 Le Modèle OSI La couche physique ou le

Plus en détail

ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC MÉMOIRE PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE

ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC MÉMOIRE PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC MÉMOIRE PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE COMME EXIGENCE PARTIELLE À L OBTENTION DE LA MAÎTRISE EN GÉNIE ÉLECTRIQUE M. ING. PAR MOURAD EL

Plus en détail

Les Réseaux Informatiques

Les Réseaux Informatiques Les Réseaux Informatiques Licence Informatique, filière SMI Université Mohammed-V Agdal Faculté des Sciences Rabat, Département Informatique Avenue Ibn Batouta, B.P. 1014 Rabat Professeur Enseignement

Plus en détail

Vidéo à la demande et Multicast :

Vidéo à la demande et Multicast : Vidéo à la demande et Multicast : Guillaume MATHIEU Vidéo à la demande et Multicast V.1.0 Page 1 sur 18 I. INTRODUCTION :... 3 A. OBJECTIFS DE CE DOCUMENT :... 3 B. DE QUOI A T'ON BESOIN :... 3 II. EXTRAIRE

Plus en détail

Outils permettant la diffusion de l information. Un point sur le droit numérique

Outils permettant la diffusion de l information. Un point sur le droit numérique Technologies de l Information et de la Communication Introduction aux NTE/TICE Présentation des UNR UNT Outils permettant la diffusion de l information Conceptualisation d un module d apprentissage numérique

Plus en détail

RTSP - Introduction (1/2)

RTSP - Introduction (1/2) RTSP - Introduction (1/2) Protocol suite: TCP/IP. Type: Application layer protocol. Working group: mmusic, Multiparty Multimedia, Session Control RFC 2326: «RTSP is an application-level protocol for control

Plus en détail

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP Chapitre 5 : Protocole TCP/IP 1- IP (Internet Protocol) : Il permet de à des réseaux hétérogène de coopérer. Il gère l adressage logique, le routage, la fragmentation et le réassemblage des paquets. Il

Plus en détail

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 1 2. GÉNÉRALITÉS 5 1. RÔLES DES RÉSEAUX 5 1.1. Objectifs techniques 5 1.2. Objectifs utilisateurs 6 2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX 7 2.1. Les réseaux locaux 7 2.2. Les

Plus en détail

SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS RESEAUX

SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS RESEAUX SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS & RESEAUX SEMINAIRE ATELIER SUR LA TELEPHONIE ET LA VOIX SUR IP (T-VoIP): DE LA THEORIE A LA PRATIQUE DEPLOIEMENT D UNE PLATEFORME DE VoIP AVEC ASTERIK SOUS

Plus en détail

La VOIP :Les protocoles H.323 et SIP

La VOIP :Les protocoles H.323 et SIP La VOIP :Les protocoles H.323 et SIP PLAN La VOIP 1 H.323 2 SIP 3 Comparaison SIP/H.323 4 2 La VOIP Qu appelle t on VOIP? VOIP = Voice Over Internet Protocol ou Voix sur IP La voix sur IP : Le transport

Plus en détail

A mon père et ma mère, A mes frères Faouzi, Issam et Omar, A mes amis Issam, Hichem, Hafedh et Taher A 62635, A mes yeux,

A mon père et ma mère, A mes frères Faouzi, Issam et Omar, A mes amis Issam, Hichem, Hafedh et Taher A 62635, A mes yeux, A mon père et ma mère, A mes frères Faouzi, Issam et Omar, A mes amis Issam, Hichem, Hafedh et Taher A 62635, A mes yeux, A tous ceux que j aime et qui m aiment, Je dédie ce travail. Remerciements Je tiens

Plus en détail

SIP. 2007 A. Aoun - La Visioconférence SIP - 1

SIP. 2007 A. Aoun - La Visioconférence SIP - 1 Internet Multimédia Le Protocole SIP 2007 A. Aoun - La Visioconférence SIP - 1 Présentation (1) Session Initiation Protocol (dont le sigle est SIP) est un protocole récent (1999), normalisé et standardisé

Plus en détail

Voix sur IP Étude d approfondissement Réseaux

Voix sur IP Étude d approfondissement Réseaux Voix sur IP Étude d approfondissement Réseaux Julien Vey Gil Noirot Introduction Ce dont nous allons parler L architecture VoIP Les protocoles Les limites de la VoIP Ce dont nous n allons pas parler Le

Plus en détail

Plan. 1. Introduction. 1.1 Notion de réseau. Réseau extrémité. Le cœur du réseau. Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA

Plan. 1. Introduction. 1.1 Notion de réseau. Réseau extrémité. Le cœur du réseau. Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA Plan Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA Isabelle CHRISMENT ichris@loria.fr Introduction Routage dans l Internet IPv6 Communication de groupes et l Internet x sans fils,

Plus en détail

La Voix sur IP OLIVIER D.

La Voix sur IP OLIVIER D. 2013 La Voix sur IP OLIVIER D. Table des matières 1 Introduction... 3 2 La téléphonie... 3 3 Principe physique de la voix... 5 4 La PABX (ou autocommutateur)... 6 5 La Voix sur IP... 7 6 Architecture de

Plus en détail

Conception de SoPC pour applications multimédia

Conception de SoPC pour applications multimédia Conception de SoPC pour applications multimédia Auteurs : Michael Guarisco, Nicolas Marques, Eric Dabellani, Yves Berviller, Hassan Rabah, Serge Weber Laboratoire d Instrumentation Electronique de Nancy.

Plus en détail

Chapitre 13 Numérisation de l information

Chapitre 13 Numérisation de l information DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 septembre 2013 à 17:33 Chapitre 13 Numérisation de l information Table des matières 1 Transmission des informations 2 2 La numérisation 2 2.1 L échantillonage..............................

Plus en détail

IPFIX (Internet Protocol Information export)

IPFIX (Internet Protocol Information export) IPFIX (Internet Protocol Information export) gt-metro, réunion du 20/11/06 Lionel.David@rap.prd.fr 20-11-2006 gt-metro: IPFIX 1 Plan Définition d IPFIX Le groupe de travail IPFIX Les protocoles candidats

Plus en détail

TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP

TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP I REPRÉSENTER SON RÉSEAU Remettez en état votre petit réseau VOIP et réalisez-en le schéma (avec Vision 2010 éventuellement) II PEAUFINER LE PARAMÉTRAGE Pour activer la messagerie

Plus en détail

Systèmes et Réseaux (ASR 2) - Notes de cours Cours 14

Systèmes et Réseaux (ASR 2) - Notes de cours Cours 14 Systèmes et Réseaux (ASR ) - Notes de cours Cours Anne Benoit May, 0 PARTIE : Systèmes PARTIE : Réseaux Architecture des réseaux de communication La couche -liaison La couche -réseau Algorithmes de routage

Plus en détail

Réseaux grande distance

Réseaux grande distance Chapitre 5 Réseaux grande distance 5.1 Définition Les réseaux à grande distance (WAN) reposent sur une infrastructure très étendue, nécessitant des investissements très lourds. Contrairement aux réseaux

Plus en détail

H.323. Internet Multimédia. Sommaire

H.323. Internet Multimédia. Sommaire Internet Multimédia La Visioconférence H.323 2011 André Aoun - Internet Multimédia H.323-1 Sommaire 1. Présentation 2. La Norme 3. 4. Appel H.323 Les Gatekeepers 5. Les ponts multipoints (MCU) 6. Les terminaux

Plus en détail

Guy Pujolle. Cours. réseaux. télécoms. Avec exercices corrigés. Avec la contribution de Olivier Salvatori. 3 e édition

Guy Pujolle. Cours. réseaux. télécoms. Avec exercices corrigés. Avec la contribution de Olivier Salvatori. 3 e édition Guy Pujolle Cours réseaux et télécoms Avec exercices corrigés Avec la contribution de Olivier Salvatori 3 e édition Groupe Eyrolles, 2000, 2004, 2008, ISBN : 978-2-212-12414-9 C O U R S Les réseaux IP

Plus en détail

Les MPLS (Multiprotocol Label Switching) VPNs (Virtual Private Network) sont de

Les MPLS (Multiprotocol Label Switching) VPNs (Virtual Private Network) sont de Abstract Les MPLS (Multiprotocol Label Switching) VPNs (Virtual Private Network) sont de nouvelles alternatives pour sécuriser et améliorer le WANs (Wide Area Network). De plus en plus ils gagnent du terrain

Plus en détail

Cisco Certified Voice Professional. Comprendre la QoS

Cisco Certified Voice Professional. Comprendre la QoS Cisco Certified Voice Professional Comprendre la QoS Présentation Définition Méthodes de QoS Facteurs d amélioration Cisco CCNA -2- Définition Capacité d un réseau à fournir des services spécifiques Notion

Plus en détail

La VoIP: Les protocoles SIP, SCCP et H323. Jonathan BRIFFAUT Alexandre MARTIN

La VoIP: Les protocoles SIP, SCCP et H323. Jonathan BRIFFAUT Alexandre MARTIN La VoIP: Les protocoles SIP, SCCP et H323 Jonathan BRIFFAUT Alexandre MARTIN Plan Rappel VOIP SIP H323 SCCP 2 Rappel Bref sur la VOIP Voix sur IP (1996) Le transport sur IP est moins cher que le RTC La

Plus en détail

Chapitre 11 : Le Multicast sur IP

Chapitre 11 : Le Multicast sur IP 1 Chapitre 11 : Le Multicast sur IP 2 Le multicast, Pourquoi? Multicast vs Unicast 3 Réseau 1 Serveur vidéo Réseau 2 Multicast vs Broadcast 4 Réseau 1 Serveur vidéo Réseau 2 Multicast 5 Réseau 1 Serveur

Plus en détail

Le son sur le web. S. Natkin

Le son sur le web. S. Natkin Le son sur le web S. Natkin Usage du son Contenus sonores: dialogues, interview Amélioration de l ihm (sons pour les boutons ) Musique de fond Ventes de musique et de contenus sonores Les limites techniques

Plus en détail

Multi-Protocol Label Switching (MPLS)

Multi-Protocol Label Switching (MPLS) Multi-Protocol Label Switching (MPLS) Aude LE DUC 2008-2009 Les Environnements IP 1 Plan Principes Protocoles de distribution des labels Qualité de Service (Quality of Service QoS) Protections avec MPLS

Plus en détail

LA VoIP LES PRINCIPES

LA VoIP LES PRINCIPES LA VoIP LES PRINCIPES 1 PLAN La VoIP Définition VoIP & ToIP Concepts de la VoIP Les principaux protocoles de la VoIP Transport Signalisation La sécurité dans la VoIP 2 Définition VoIP est l abréviation

Plus en détail

RCS : Rich Communication Suite. EFORT http://www.efort.com

RCS : Rich Communication Suite. EFORT http://www.efort.com 1 Introduction RCS : Rich Communication Suite EFORT http://www.efort.com Rich Communications Services (RCS) est une plate-forme offrant des services de communication incluant la messagerie instantanée

Plus en détail

ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC MÉMOIRE PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE

ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC MÉMOIRE PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC MÉMOIRE PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE COMME EXIGENCE PARTIELLE À L OBTENTION DE LA MAÎTRISE EN GÉNIE CONCENTRATION RÉSEAUX DE TÉLÉCOMMUNICATION

Plus en détail

Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau

Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau These materials are licensed under the Creative Commons Attribution-Noncommercial 3.0 Unported license (http://creativecommons.org/licenses/by-nc/3.0/)

Plus en détail

Votre Réseau est-il prêt?

Votre Réseau est-il prêt? Adapter les Infrastructures à la Convergence Voix Données Votre Réseau est-il prêt? Conférence IDG Communications Joseph SAOUMA Responsable Offre ToIP Rappel - Définition Voix sur IP (VoIP) Technologie

Plus en détail

Agrégation de liens xdsl sur un réseau radio

Agrégation de liens xdsl sur un réseau radio Agrégation de liens xdsl sur un réseau radio Soutenance TX Suiveur: Stéphane Crozat Commanditaire: tetaneutral.net/laurent Guerby 1 02/02/212 Introduction 2 Introduction: schéma 3 Définition d un tunnel

Plus en détail

COMPRESSOR. Compressor permet surtout de faire des compressions à la chaîne, ce qui peut se révéler particulièrement pratique.

COMPRESSOR. Compressor permet surtout de faire des compressions à la chaîne, ce qui peut se révéler particulièrement pratique. COMPRESSOR Compressor est un programme de conversion et de compression de fichiers vers un format adapté à leurs exploitations (Blu- Ray, DVD, Internet, IPod, etc.). Il propose des préréglages par défaut,

Plus en détail

UV Théorie de l Information. Codes à longueur variable

UV Théorie de l Information. Codes à longueur variable Cours n 5 : UV Théorie de l Information Compression de l information : Codage de source sans distorsion Ex 1 : Code de Shannon Fano Ex 2 : Code de Huffman Ex 3 : Codage par plage Ex 4 : Codage de Lempel

Plus en détail

Formation SIARS. Principes de base TCP/IP QoS

Formation SIARS. Principes de base TCP/IP QoS Formation SIARS Principes de base TCP/IP QoS Plan La situation actuelle Qu est-ce que la QoS? DiffServ IntServ MPLS Conclusion La situation actuelle La situation actuelle La famille des protocoles TCP/IP

Plus en détail

Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique adapté

Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique adapté Compétences travaillées : Mettre en œuvre un protocole expérimental Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique

Plus en détail

Maintenir un service de traitement de son ou d image d ordinateur

Maintenir un service de traitement de son ou d image d ordinateur Maintenir un service de traitement de son ou d image d ordinateur Dominique Pagnier Table des matières 1. Introduction... 3 2. Les formats d image... 3 2.1. Formats d infographie : EPS et TIF... 4 2.2.

Plus en détail

Chapitre 1: Introduction générale

Chapitre 1: Introduction générale Chapitre 1: Introduction générale Roch Glitho, PhD Associate Professor and Canada Research Chair My URL - http://users.encs.concordia.ca/~glitho/ Table des matières Définitions et examples Architecture

Plus en détail

Notion de débit binaire (bit rate ou encore bande passante)

Notion de débit binaire (bit rate ou encore bande passante) Communication Langagière Ingénierie des langues et de la parole 1. Introduction générale 2. Ingénierie des langues 2.1 Représentation et codage des textes 2.2 Théorie de l information et probabilités 2.3

Plus en détail

Transmission d informations sur le réseau électrique

Transmission d informations sur le réseau électrique Transmission d informations sur le réseau électrique Introduction Remarques Toutes les questions en italique devront être préparées par écrit avant la séance du TP. Les préparations seront ramassées en

Plus en détail

SIP. Plan. Introduction Architecture SIP Messages SIP Exemples d établissement de session Enregistrement

SIP. Plan. Introduction Architecture SIP Messages SIP Exemples d établissement de session Enregistrement SIP Nguyen Thi Mai Trang LIP6/PHARE Thi-Mai-Trang.Nguyen@lip6.fr UPMC - M2 Réseaux - UE PTEL 1 Plan Introduction Architecture SIP Messages SIP Exemples d établissement de session Enregistrement UPMC -

Plus en détail

Réseaux Locaux. Objectif du module. Plan du Cours #3. Réseaux Informatiques. Acquérir un... Réseaux Informatiques. Savoir.

Réseaux Locaux. Objectif du module. Plan du Cours #3. Réseaux Informatiques. Acquérir un... Réseaux Informatiques. Savoir. Mise à jour: Mars 2012 Objectif du module Réseaux Informatiques [Archi/Lycée] http://fr.wikipedia.org/ Nicolas Bredèche Maître de Conférences Université Paris-Sud bredeche@lri.fr Acquérir un... Ressources

Plus en détail

Téléphone IP 3 lignes Cisco SPA 303 Cisco Small Business

Téléphone IP 3 lignes Cisco SPA 303 Cisco Small Business Téléphone IP 3 lignes Cisco SPA 303 Cisco Small Business Téléphone simple et abordable destiné aux PME et aux bureaux à domicile Principales caractéristiques Téléphone IP professionnel à 3 lignes Connexion

Plus en détail

Accédez au test ici http://myspeed.visualware.com/index.php

Accédez au test ici http://myspeed.visualware.com/index.php Test de vitesse VoIP Pourquoi faire le test? Un test de vitesse VoIP est un moyen efficace d évaluer la capacité de votre connexion Internet à prendre en charge un système de téléphonie VoIP. D autres

Plus en détail

Couche Session M1 Info Z. Mammeri - UPS 1. Concept de session

Couche Session M1 Info Z. Mammeri - UPS 1. Concept de session Introduction à SIP (Session Initiation Protocol) M1 Info Cours de Réseaux Z. Mammeri Couche Session M1 Info Z. Mammeri - UPS 1 1. Introduction Concept de session Session : période pendant laquelle un groupe

Plus en détail

1 Introduction aux réseaux Concepts généraux

1 Introduction aux réseaux Concepts généraux Plan 2/40 1 Introduction aux réseaux Concepts généraux Réseaux IUT de Villetaneuse Département Informatique, Formation Continue Année 2012 2013 http://www.lipn.univ-paris13.fr/~evangelista/cours/2012-2013/reseaux-fc

Plus en détail

Services Réseaux - Couche Application. TODARO Cédric

Services Réseaux - Couche Application. TODARO Cédric Services Réseaux - Couche Application TODARO Cédric 1 TABLE DES MATIÈRES Table des matières 1 Protocoles de gestion de réseaux 3 1.1 DHCP (port 67/68)....................................... 3 1.2 DNS (port

Plus en détail

THÉORIE DE L'INFORMATION : RAPPELS

THÉORIE DE L'INFORMATION : RAPPELS THÉORIE DE L'INFORMATION : RAPPELS 1920 : premières tentatives de définition de mesure de l'information à partir de 1948 : travaux de Shannon Théorie de l'information discipline fondamentale qui s'applique

Plus en détail

1- Principe général : 2- Architecture réseau pour ToIP : 3 Bilan. Qu est-ce que la VoIP/ToIP? IPBX/Protocoles utilisés

1- Principe général : 2- Architecture réseau pour ToIP : 3 Bilan. Qu est-ce que la VoIP/ToIP? IPBX/Protocoles utilisés 1 1- Principe général : Qu est-ce que la VoIP/ToIP? IPBX/Protocoles utilisés 2- Architecture réseau pour ToIP : Machine hébergeant Asterisk Postes téléphoniques Monde extérieur 3 Bilan Intérêts pour la

Plus en détail

En DV (PAL ou NTSC), la largeur est toujours de 720 pixels, c'est la proportion du pixel qui change la proportion de l'image.

En DV (PAL ou NTSC), la largeur est toujours de 720 pixels, c'est la proportion du pixel qui change la proportion de l'image. En DV (PAL ou NTSC), la largeur est toujours de 720 pixels, c'est la proportion du pixel qui change la proportion de l'image. Il s agit de la notion de pixels non carrés Cette histoire de pixel non carrés

Plus en détail

Le Multicast. A Guyancourt le 16-08-2012

Le Multicast. A Guyancourt le 16-08-2012 Le Multicast A Guyancourt le 16-08-2012 Le MULTICAST Définition: On entend par Multicast le fait de communiquer simultanément avec un groupe d ordinateurs identifiés par une adresse spécifique (adresse

Plus en détail

I. LA VOIP- LES FONDAMENTAUX

I. LA VOIP- LES FONDAMENTAUX COURS VOIP I. LA VOIP- LES FONDAMENTAUX I.A. Introduction La voix sur IP (Voice over IP) est une technologie de communication vocale en pleine émergence. Elle fait partie d'un tournant dans le monde de

Plus en détail

Bilan UREC et résultat de quelques tests

Bilan UREC et résultat de quelques tests Téléphonie sur IP : I Téléphonie sur IP : Philippe LECA, Philippe.Leca@urec.cnrs.fr CNRS / UREC Jean-Luc ARCHIMBAUD, Jean-Luc.Archimbaud@urec.cnrs.fr CNRS / UREC Entre mai et juillet 99, 2 stagiaires,

Plus en détail

Veille Technologique : la VoIP

Veille Technologique : la VoIP Veille Technologique : la VoIP CESI LA Vatine Intervenant : FACORAT Fabrice Sommaire Présentation de la VoIP Histoire Terminologie et Protocoles Enjeux de la VoIP H323 SIP Usages actuels de la VoIP Les

Plus en détail

Téléphonie et voix sur IP

Téléphonie et voix sur IP Téléphonie et voix sur IP Table des matières Téléphonie et voix sur IP...1 I- Introduction :...2 Historique de la téléphonie :...2 Téléphonie «classique» : POTS...2 «Convergence» vers le réseau :...2 Différence

Plus en détail

Introduction de la Voix sur IP

Introduction de la Voix sur IP Voix sur IP (VoIP) Introduction de la Voix sur IP La Voix sur IP, aussi connue sous le nom de téléphonie Internet, est une technologie qui vous permet de téléphoner via un réseau d ordinateurs basé sur

Plus en détail

MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS CENTRE REGIONAL ASSOCIE DU MANS

MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS CENTRE REGIONAL ASSOCIE DU MANS MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS CENTRE REGIONAL ASSOCIE DU MANS MEMOIRE BIBLIOGRAPHIQUE Présenté en vue d obtenir L EXAMEN PROBATOIRE

Plus en détail