Installations électriques Electricien

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Installations électriques Electricien"

Transcription

1 Installations électriques Nouveau code APE 43.21A et autres codes Fiche réactualisée en février 2011 Autres fiches professionnelles APCE à consulter, le cas échéant : Energies renouvelables Energies solaires Génie climatique Autres corps de métiers du bâtiment! AVERTISSEMENT IMPORTANT En application du Code de la propriété intellectuelle, IL EST INTERDIT DE REPRODUIRE intégralement ou partiellement ce document, sur quelque support que ce soit sans l autorisation préalable écrite de l APCE. Cette fiche ne peut faire l objet d aucune diffusion, ni d aucune vente sans l autorisation préalable écrite de l APCE. A ces fins, une convention spécifique peut être passée avec l APCE, convention réservée aux abonnés de l Espace professionnels APCE. ou (Référence APCE : BTP.03)

2 Cette fiche a bénéficié des remarques de la Capeb A noter : Leader européen de l'installation électrique dans le résidentiel, Hager s'associe avec l'apce et la banque CIC pour accompagner les projets de création d'entreprises dans la filière électrique. Une première pour le secteur du bâtiment avec un service disponible sur internet : Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 2 Installations électriques

3 Sommaire En bref... Page 4 1. Définition de la profession... Page 5 2. Des éléments pour une étude de marché... Page 7 3. Les moyens nécessaires pour démarrer l activité... Page Les éléments financiers... Page Les règles de la profession... Page Contacts et sources d information... Page Bibliographie... Page 38 Informations pratiques... Page 40! MISES EN GARDE 1. Fiche réalisée par l'apce et certains organismes professionnels. Malgré tout le soin apporté à la réalisation de celle-ci, nous ne pouvons garantir dans le temps les informations et nous déclinons toute responsabilité quant aux conséquences résultant de leur usage ou d erreurs éventuelles. 2. La fiche ne constitue pas une méthodologie de création ou de reprise d entreprise (ex. : les aides à la création d entreprises ne sont pas traitées). Seules sont analysées les spécificités d une profession (ex. : les aides pour l édition de jeux vidéo). Ainsi, pour répondre à des questions d ordre général sur la méthodologie de la création (étude de marché, comptes prévisionnels, aides et financements, structure juridique, formalités ), reportez-vous au site internet de l APCE Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 3 Installations électriques

4 En bref Libéralisation du marché de l électricité, évolution des technologies liées à l éclairage, ventilation, pompes à chaleur, développement des offres globales de maintenance, marchés du multiservice et du multi-technique, sont actuellement les principales sources de réflexion de la profession. L'électricien est également au cœur des préoccupations environnementales et les clients sont friands d'informations diverses sur les économies d'énergie, l habitat durable ou encore le photovoltaïque L activité est actuellement dopée par les exigences de sécurité (vétusté de nombreuses installations), les normes, le câblage des installations téléphoniques, informatiques et bureautiques, Internet : les opportunités ne manquent pas, à condition de miser sur la formation et l'accueil des jeunes! Un autre débouché, c'est la domotique ou maison intelligente, avec des systèmes qui regroupent la gestion de l'énergie, le chauffage, la climatisation et la sécurité. CHIFFRES CLES Nombre d entreprises Créations annuelles Investissement de départ Environ Plus de nouvelles installations par an, dont de nombreuses placées sous le régime de l'autoentrepreneur On peut démarrer avec environ Une forte progression des créations d'entreprises! Evolution du nombre des créations d'entreprises source Insee pour le code APE 43 21A Source : Insee Nouveau code APE depuis 2008 : 43.21A Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 4 Installations électriques

5 1 - Définition de la profession ACTIVITES Tous travaux (installation et entretien) d'équipement électrique et de distribution de courant, comprenant les systèmes photovoltaïques et les pompes à chaleur. Installations et montage de postes de transformation, armoires de distribution, systèmes d'alarme et systèmes d'alimentation de secours. Eclairages extérieurs, balisages, illuminations et enseignes lumineuses. Câblage des installations téléphoniques, informatiques et bureautiques. Matériels électriques et électroniques : automatisme, détection, alarme, domotique, gestion centralisée... L'ensemble de ces activités est enregistré sous le code APE 43.21A (ex 45.3A). Eventuellement montage des antennes d'immeubles et paratonnerres. Nombreuses spécialités possibles : électricien du bâtiment, électricien courant faible, électricien d'équipement industriel, électricien du tertiaire, du réseau de transport, du spectacle vivant Selon leur activité les électriciens peuvent aussi être enregistrés dans les codes : Travaux d'installations d'équipements thermiques et de climatisation, code APE 43.22B Activités liées au système de sécurité (alarmes, surveillance), code APE 80.20Z Quelques entreprises d'électricité sont répertoriées dans le code APE 43.29B, Autres travaux d'installation ; ce sont principalement les installations de systèmes d'ascenseurs. Les travaux lourds concernant la production d'électricité, les matériels de contrôle et régulation industrielle ou l'entretien des ascenseurs, escaliers roulants, etc. sont répertoriés dans d autres codes APE de la NAF. APTITUDES L'électricien bâtiment, l'électricien industriel étudie les plans et schémas de montage, la localisation des circuits, repère l'emplacement des éléments de l'installation, puis met en place les câbles, fils, tableaux électriques, supports, prises, boîtes d'encastrement. Il contrôle les installations, met aux normes et organise la gestion des réseaux. Etre un excellent technicien, précis et minutieux, ouvert aux constantes évolutions de la discipline. Les qualités requises sont le goût pour le calcul et la physique, la rigueur, l adaptabilité, les sens de l organisation. Les connaissances techniques de l'électricien sont multiples et intègrent, en plus de l'électrotechnique classique, l'électronique de puissance, d'automatisme, d'informatique industrielle. C'est alors le domaine de l'électrotechnicien des machines. Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 5 Installations électriques

6 1 - Définition de la profession Maintenir le dialogue avec les professionnels voisins (chauffagistes et climaticiens notamment) avec lesquels l'électricien-électronicien interfère constamment. S'organiser pour se rendre disponible en cas d'urgence. Et, condition sine qua non, être à la fois un gestionnaire et un bon commercial. LEXIQUE La domotique Ensemble des technologies de l'électronique, de l'informatique et des télécommunications qui sont utilisées dans les domiciles pour rendre ceux-ci plus "intelligents" : la domotique vise à intégrer dans un tout cohérent, à automatiser, différents systèmes assurant des fonctions de sécurité, de confort, de gestion d'énergie, de communications, de divertissement, d'éducation etc. de source On parle aussi d'immeuble intelligent ou d'immotique, pour désigner de tels systèmes qui regroupent la gestion de l'énergie, du chauffage, de la climatisation et de la sécurité Les smart grids Ces réseaux électriques intelligents ont pour objectif de réduire la consommation globale d'électricité, grâce à une gestion informatique des réseaux Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 6 Installations électriques

7 2 - Des éléments pour une étude de marché LE MARCHE Activité La filière électrique - électronique reste dans le peloton de tête de l'industrie nationale. En aval de cette filière, les électriciens installateurs du bâtiment réalisent des chiffres d'affaires en progression depuis Le secteur pèse 25 milliards d euros : 83% de travaux dans les bâtiments (pour le secteur résidentiel, tertiaire, industriel). 17% pour les travaux publics, les travaux de réseau et d éclairage. Place du secteur : 11% des activités du BTP et 18% du second oeuvre. Le secteur non résidentiel représente 65% des débouchés. L'activité est également liée au nombre des mises en chantier : celles-ci, un an plus tard environ, génèrent des commandes d installations électriques. Dans le bâtiment, la demande provient des logements neufs mis en chantier (54% de l activité) et de l entretien du parc déjà existant : 46% de l activité. Les entreprises La profession est fortement concentrée avec une quinzaine d'entreprises de plus de 500 salariés qui réalisent la moitié du chiffre d'affaires. Les majors représentent 51% de l'activité (installation électrique et construction de ligne), contre 29% pour les artisans. On observe la diminution du nombre d'entreprises moyennes par disparition ou absorption par les grands groupes et une majorité de petites entreprises. Les indépendants réalisent 51% du CA de la profession (dont près de 30% pour les artisans) (source BEPS). Caractéristiques des entreprises d installations électriques Nombre d entreprises Chiffre d'affaires 21,4 Mds Nombre de salariés Source : Ministère de l équipement EAE/SES Construction 2007, dernier résultat disponible en Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 7 Installations électriques

8 2 - Des éléments pour une étude de marché Plus de entreprises inscrites sont répertoriées par la Capeb pour les entreprises artisanales d'électricité. Elles se répartissent comme suit : Taille des entreprises d'électricité Taille en salariés Nombre d entreprises 0 salarié à 5 salariés à 9 salariés à 19 salariés et plus 556 Total Source : Capeb juin Les artisans et petites entreprises d équipements électriques et électroniques (entreprises de moins de 20 salariés) Travaux d installations électriques Nombre d entreprises artisanales Nombre de salariés dans l artisanat Nombre d'actifs dans l artisanat CA des entreprises artisanales 9 Milliards Source : Capeb, document édité en juin 2010 EVOLUTION DU SECTEUR Entreprises Le nombre d entreprises inscrites au RM, Répertoire des métiers augmente régulièrement L évolution des effectifs est concomitante. Le secteur est en pleine mutation. Sur fond de mise en concurrence des "offreurs d électricité" (depuis l'été 2004, plus de 3 millions de PME ont le libre choix de leur fournisseur), on note à la fois le développement des réseaux VDI (voix, données, image) et des corps d état multi-techniques, un mouvement de concentration des acteurs, de nouvelles attentes des donneurs d ordre Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 8 Installations électriques

9 2 - Des éléments pour une étude de marché La séparation apparaît de plus en plus nette entre : d une part, les grands groupes qui croissent par rachats et sont capables de répondre aux demandes accrues d offres globales et de maintenance, d autre part, les PME cantonnées aux fonctions d exécution. (source : Le Moniteur des travaux publics et du bâtiment). Conjoncture Les électriciens : +8,5%! Portés par un marché en pleine expansion valorisé à 24 milliards d euros, les électriciens bénéficient d une augmentation significative des chantiers publics et privés en 2007 (source FCGA). Le CA augmente en moyenne de 4% et le résultat courant de 1,7% pour les petites entreprises d'électricité générale de la FCGA Année noire pour les artisans du bâtiment dont le chiffre d affaires accuse un repli moyen de 3,7% en Tous les corps de métiers sont dans le rouge, à l exception de la plomberie qui affiche un timide +0,7%. La maçonnerie connaît une plongée spectaculaire de son activité (-8,7%) tandis que l électricité (-3,9%) et la couverture (-3,5%) révèlent des performances également préoccupantes. Perspectives : des créneaux porteurs quelle que soit la conjoncture Les nombreux chantiers de la sécurité électrique Les exigences en matière de sécurité électrique doivent doter le marché d un bon potentiel : selon l observatoire de la sécurité électrique, sur logements construits avant 1974, 46% présentent des risques d accidents électriques : absence de prise de terre, coupe-circuits non adaptés, conducteurs avec une isolation non fiable En France, sur 16 millions de logements de plus de trente ans, 7 millions sont équipés d'une installation électrique présentant des risques. 2,3 millions de ces installations électriques sont considérées comme très dangereuses. Les conséquences directes sont désastreuses : sur les sinistres recensés chaque année et provoquant victimes dont 400 décès, 25 à 34 % sont directement imputables à des incendies d'origine électrique. Les accidents liés à des chocs électriques font quant à eux victimes par an dont près de 100 morts. Telles sont les dernières statistiques diffusées par le Gresel, Groupe de réflexion sur la sécurité électrique dans le logement. Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 9 Installations électriques

10 2 - Des éléments pour une étude de marché Enfin, d'ici à 2017, ERDF devrait procéder au renouvellement des quelque 35 millions de compteurs domestiques raccordés au réseau, une manne que ne recueilleront que les entreprises prévoyantes, du moins celles qui auront les personnels adéquats, en recrutant des jeunes et en les formant. Un décret du 2 septembre 2010 a rendu obligatoire la mise en place des nouveaux compteurs "intelligents" et a précisé le calendrier de leur déploiement. (Le Moniteur, 18 avril 2008). Le diagnostic électrique : les dispositions prévoient que, en cas de vente de tout ou partie d'un immeuble à usage d'habitation, un état de l'installation intérieure électrique, lorsque cette celle-ci a été réalisée depuis plus de 15 ans, soit produit par le vendeur en vue d'évaluer les risques pouvant porter atteinte à la sécurité des personnes. Consuel, l'organisme chargé de délivrer les attestations de conformité, estime le potentiel à rénovations par an pour satisfaire les engagements de la loi! Contact : Promotelec, "le diagnostic confiance sécurité". Les détecteurs de fumées seront obligatoires dans toutes les habitations résidentielles en Enfin, la voiture électrique nécessitera une adaptation des parkings pour permettre l'alimentation des plusieurs voitures, le moment venu. L'énorme perspective de la rénovation énergétique Un autre débouché possible est la rénovation des bâtiments, en la conjuguant avec l'économie d'énergies dans le cadre du Grenelle de l'environnement. La double compétence génie climatique/électricien est très appréciée pour faire du thermique ou du climatique électrique. Les systèmes de ventilation et les pompes à chaleur sont installés aujourd'hui aussi bien par des électriciens que par les chauffagistes. Il relève également de la responsabilité des électriciens de raccorder les systèmes de production d électricité par panneaux photovoltaïques. De façon générale, l'électricien doit se positionner sur le marché des énergies nouvelles et de la performance énergétique des bâtiments : trouver des relais d'expertise, se former, repousser ses limites, tisser des liens dans toute la filière concernée (architectes, fournisseurs d'énergie, constructeurs d'équipements, bureaux d'études, partenariats avec d'autres entreprises du bâtiment), développer son argumentation technico-économique, optimiser les installations déjà existantes, grâce à des outils appropriés (mesure des consommations, optimisation, contrôle et mise en place des systèmes de pilotage). (source : conférence, salon Interclima+elec, février 2008). développer des services de l'après-vente et de la maintenance des installations électriques en étant qualifié (source : 29ème colloque CSEEE). Ce marché et d'autres sont convoités... si l'électricien veut s'imposer comme chef de file et ne pas se cantonner à un rôle de sous-traitant, il doit : renforcer ses relations avec la clientèle et son rôle de conseil, développer les formations de toute son équipe, Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 10 Installations électriques

11 2 - Des éléments pour une étude de marché s'organiser en réseau d'entreprises car le client réclame un seul interlocuteur, il peut alors jouer le rôle de coordinateur en vue de fournir une offre globale, s'approprier des nouvelles techniques : thermographie, NTIC, informatique (source rapport ESCP 2008, voir bibliographie). Pour aller plus loin : Eco artisan par la Capeb Guide de la FFIE en vue d'une offre globale de rénovation énergétique : Documentations/Economie/Marche_de_l_electricien/Guide_FFIE_- _Offre_Globale_renovation_energetique_-_ pdf L'heure est en effet au décloisonnement des métiers : pour répondre aux demandes de convergence électricité et gaz, certains électriciens peuvent intégrer des chauffagistes dans leurs équipes, ou travaillent en réseau avec des artisans plombiers (source journées d'études UNA Capeb, juin 2007). L'électricien peut avoir aussi un rôle de conseil en éclairage, face au remplacement progressif des lampes à filament. Sans oublier les réseaux domestiques de communication, très demandés avec les offres en haut débit regroupant internet, le téléphone et la télévision. Il s'agit des marchés liés à la domotique. Enfin, l électricien peut répondre à la demande de ses clients qui souhaitent moderniser leur installation de chauffage électrique, notamment grâce aux applications thermodynamiques de type pompe à chaleur. CLIENTELE Principales clientèles Les particuliers font travailler une entreprise artisanale d'électricité sur deux. Une grande partie du parc bâti doit être mise aux normes et l'implantation de nouveaux équipements implique une modification constante des installations existantes. La durée de vie d'une installation électrique est estimée à 15 ou 20 ans, voire moins... L'analyse des clientèles spécifiques fait apparaître un certain nombre de besoins. Par exemple, pour les personnes âgées, l'installation de télésurveillance, l'extinction automatique des lumières, etc. La clientèle des professionnels a des exigences croissantes de confort et d'ergonomie (éclairage des ateliers) et de sécurité (télésurveillance). Par exemple, bureaux, commerces notamment alimentaires, professions libérales. Les architectes, les entreprises générales de bâtiment, les pavillonneurs. Le travail en sous-traitance pour ce type de clientèle tend à se développer. Les entreprises privées. Le segment le plus porteur est celui des installations électriques pour les industries. La gestion des automatismes ainsi que de la maintenance sont en progression. Ou encore dans les services spécialisés tel l'éclairage des salles de spectacles, etc. Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 11 Installations électriques

12 2 - Des éléments pour une étude de marché Les marchés de construction de lignes sont passés par des établissements publics. Sous-traitance pour EDF (maintenance des centrales), SNCF, Télécom, etc. mais à condition d'être habilité ou reconnu (selon les pratiques du donneur d'ordres). Les collectivités locales et établissements publics surtout en milieu rural, pour les travaux neuf ou d'entretien des éclairages, de signalisation routière : 13% des électriciens artisans travaillent avec les administrations. L'entretien des lignes et réseaux est du ressort des entreprises de Travaux Publics, de plus grande taille et équipées d'un matériel lourd (pelleteuses, trancheuses...). Les marchés européens, sur lesquels les entreprises françaises sont bien introduites (concurrence italienne), sont porteurs si l'entreprise atteint un stade de développement suffisant. Les réseaux trans-européens notamment, sous réserve de méthodes de travail adaptées et de bons partenariats, sont prometteurs. Répartition du CA des entreprises artisanales par type de clientèle Particuliers 43% Entreprises privées 41% Secteur public 16% Source Capeb d'après l'eae, enquête annuelle d'entreprise Localisation des marchés Plus de la moitié de la production en Ile-de-France et Sud Est. Cinq régions se partagent 55% des travaux : Ile-de-France 27%, Rhône-Alpes 10%, PACA 8%, Nord-Pas-de-Calais 5% et enfin le Pays de Loire. Les marchés sont essentiellement locaux (94%). CONCURRENCE Elle est importante puisqu'on estime que 50% du marché de la rénovation échappe à la profession : Les autres corps de métier du bâtiment. Ce type de concurrence s'accroît avec le développement du prêt-à-poser. Le particulier bricoleur qui s'approvisionne à bas prix dans les grandes surfaces spécialisées avec des kits d'installation facile. Ou bien les retraités de certains métiers tout corps d'état. Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 12 Installations électriques

13 2 - Des éléments pour une étude de marché Les sociétés de dépannage à domicile, nombreuses dans les grandes villes, polyvalentes, et travaillant parfois par abonnement et forfait. La grande distribution (supermarchés et surfaces de bricolage) investit certains marchés spécialisés de la télésurveillance, de la connectique informatique, etc. Concurrence de la part des établissements publics, tel ERDF qui bénéficie de l'image Service Public et traite directement avec les collectivités. Les deux leaders historiques du gaz et de l'électricité développent leur offre d'audit et de travaux et mettent en place des actions multi-services et multi-énergies ; EDF a lancé "bleu ciel" et Gaz de France "Dolce Vita". Les principales caractéristiques du secteur des installations électriques Points forts Points faibles Marché porté par la construction neuve et par l'ancien à cause des travaux de mises aux normes, et les exigences de sécurité qui se sont renforcées ces dernières années Rareté de la main d'œuvre qualifiée, notamment les techniciens de maintenance Forte concurrence Cantonnement au métier de base Activité commerciale peu dynamique Opportunités Menaces Nombreux débouchés avec la rénovation thermique, le photovoltaïque, la vétusté des installations, le diagnostic sur les installations électriques, la maison domotique ou intelligente La crise semble s'éloigner CREATIONS ET DEFAILLANCES Depuis 2007, une nouvelle définition de la création d'entreprise a été opérée par l'insee, afin d'harmoniser les statistiques au niveau européen. Elle est plus large que la notion de création pure ou ex-nihilo utilisée jusque là. Le nombre de reprises n'est plus communiqué et les réactivations n'existent plus. Code APE Secteur Nombre d'entreprises en 2009 Créations 2009 Taux de création 43 21A Installations électriques % Total, tous secteurs confondus ,6% Source : Insee-sirene 2010 Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 13 Installations électriques

14 2 - Des éléments pour une étude de marché Les défaillances (liquidations judiciaires) en nombre d'entreprises Code APE A Source : Les cessations en nombre d'entreprises Code APE A Source : PLACE DU CREATEUR Les nouvelles entreprises sont le plus souvent de petite taille (1 à 3 personnes) ou plus rarement filiales d'entreprises existantes. Le chef d'entreprise a déjà une bonne expérience. Il s'orientera selon sa compétence et ses goûts vers le service traditionnel (les petites entreprises artisanales se positionnent plus facilement sur le marché de la réhabilitation...) ou se fera une spécialité de l'éclairage dans un équipement particulier (salle des fêtes, etc.). Le marché des nouvelles technologies, telle l'électronique qui a révolutionné la profession, offre de nombreuses pistes, sans oublier les perspectives naissantes de la domotique. L'artisan travaille souvent en sous-traitance (troisième ou quatrième niveau) des grandes entreprises (EDF, Areva, etc.). A partir d'une compétence générale d'électricien, il y a de multiples spécialités, dont certaines sont très porteuses : les courants faibles (ce qui touche à la distribution de l'information dans les bâtiments, les réseaux informatiques, les contrôles d'accès, la sécurité incendie), les économies d'énergie (bâtiments qui doivent de moins en moins consommer, voire produire leur propre énergie), et enfin tout ce qui est sécurité (exemple : le parc de logements parisien a un grand besoin de rénovation de ses installations électriques). D'une manière générale, chacun voit que les réseaux se développent énormément. Source Les perspectives sont bonnes dans le créneau de la rénovation et de la réhabilitation (mise en conformité), qui représente 48% du marché, mais ces marchés sont de moins en moins rémunérateurs. Voici quelques pistes à condition d'en avoir véritablement la compétence : Certains marchés très évolutifs tels que la climatisation, les économies d'énergie et les SVDI, sécurité voix données image. La mise en œuvre de systèmes photovoltaïques accordés au réseau électrique, grâce à la démarche QualiPv créée par Qualit EnR (www.qualit-enr.org) et à une attestation de conformité de Consuel. Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 14 Installations électriques

15 2 - Des éléments pour une étude de marché Développement important de l'activité "courants faibles" et basses tensions. A ce titre, l'éclairage basse tension est une diversification intéressante qui permet d'accéder aux marchés du tertiaire (bureaux, vitrines, décoration...). Sécurité, système d'alarme, etc. Diversification possible dans les techniques de pointe exigeant une haute qualification : communication, signalisation, téléphonie, câblage TV... L'électronique intervient dans tous les domaines : automobile, ménager, bureautique. Installation d'ascenseur, tapis roulant. Automatisation de la production. La domotique (dans la vie domestique) : sécurité anti-intrusion, motorisation des fermetures, réseaux de communication, contrôle d'accès, gestion des automatismes sont de plus en plus intégrés au bâti, répondant aux besoins de confort, d'accessibilité, de sécurité, voire d'esthétisme des occupants. Il s'agit de gérer l'ensemble des équipements électriques en les combinant et en les automatisant grâce au standard européen. La domotique facilite le maintien à domicile des personnes âgées, grâce à des alarmes électriques de la téléassistance, de la commande des éclairages, etc. L'iphonisation de la société contribuera au décollage de ce marché! source Le Moniteur d'après le salon Interclima+ elec et L'immotique (dans les ensembles d'une certaine importance, bureau, industrie, enseignement, hôpitaux, collectif, hôtel...) s'intéresse à la gestion centralisée, précâblage, réseau de chauffage, de climatisation, contrôle, système audio-vidéo, etc. L'installateur électricien très formé peut y trouver sa place. Les travaux d'amélioration et de performance énergétique des bâtiments en relation avec d'autres corps de métiers, en étant formés (formation FEE Bât de la Capeb et de la FFB). Malgré la faiblesse des investissements du secteur public, il ne faut pas craindre, dès que l'entreprise en a l'envergure, de répondre aux appels d'offre concernant notamment l'extension, la rationalisation et la réorganisation, l'entretien des réseaux de distribution d'électricité, etc. En milieu rural, la spécialisation dans la pose et l'entretien d'équipements agricoles a offert des débouchés dus à l'augmentation des équipements (dans les exploitations d'élevage en particulier). Il est nécessaire d'analyser le marché local sur ce point. Hors bâtiment, il existe des possibilités de diversification vers l'électroménager, les télécommunications, l'électromécanique. Il est également possible de développer certaines activités annexes telles que la revente de matériels électriques, d'alarmes, de télévisions... Mais ces matériels et activités associées sont de moins en moins compatibles. La restauration (des édifices publics, monuments historiques...) exige une sensibilité et des connaissances particulières, des références, des qualifications et de bonnes introductions dans ce milieu. La prestation globale de services ou suivi complet des installations techniques, qui deviennent de plus en plus complexes, voire des services comme le gardiennage ou l accueil. Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 15 Installations électriques

16 2 - Des éléments pour une étude de marché Le câblage en vue de l installation des nouvelles technologies de l information et de la communication. Le développement de la téléphonie mobile et d Internet exige des réseaux toujours plus puissants, gérant des flux croissants de voix, de données et d image : de nouvelles perspectives se dessinent dans un contexte de déréglementation du marché de l électricité. Quelques points à mettre en valeur Avoir une politique d'information de l'usager qui est très mal informé des risques encourus du fait d'une installation ancienne. Faire valoir les réductions d'impôts consenties au titre des gros travaux ou de l'amélioration de l'environnement, pour la mise en conformité des installations. S'organiser pour assurer le service après vente. Nouer éventuellement des partenariats avec Gaz de France, EDF, Poweo (liste non exhaustive) après en avoir analysé les limites pour son entreprise. Suivre en permanence l'évolution des techniques et nouveaux produits ; une formation continue est indispensable, notamment avec les nouvelles opportunités liées à la déréglementation du marché de l'électricité, et à la sécurité des logements anciens Les bons tuyaux de l'adie pour démarrer dans le bâtiment Démarches commerciales Le bouche à oreille prévaut : dès que le particulier décide d'entreprendre des travaux de rénovation, il a pour premier réflexe d'en parler à son entourage pour demander des contacts d'artisans. Il le fait avant même de se rendre dans un point de vente, de consulter un annuaire ou encore de naviguer sur Internet. Ce bouche à oreille ou une relation de confiance avec un artisan revêt un caractère encore plus important lorsque cela concerne des travaux électriques ou de chauffage. Quelques conseils pour une étude de marché locale ou régionale La mairie, les organismes consulaires, les données Odil de l'insee et les sociétés de géomarketing apportent des informations sur la population. Le site du Ministère des finances permet d'accéder aux seuils d'imposition par commune sans oublier la base de données sociales localisées La consommation des ménages est analysée par l'insee et grâce aux IDC, indices de disparité des dépenses de consommation. Autres sources d'information : les antennes départementales des fédérations professionnelles et les centres ou associations de gestion agréés. Indispensables! L'enquête de terrain avec le repérage de la concurrence, les investigations menées sur la zone de chalandise ou auprès des fournisseurs, clients Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 16 Installations électriques

17 2 - Des éléments pour une étude de marché ou prescripteurs. Par où commencer? Comment procéder? Un guide pour vous aider : Réaliser votre étude de marché Guide méthode APCE PRINCIPALES ENTREPRISES Moins d une cinquantaine d entreprises de plus de 7,6 millions d euros de CA sont indépendantes. Les derniers rapprochements à signaler sont ceux de Dalkia avec EDF et de Cegelec avec Thomson gestion immobilière. Les majors s orientent vers les métiers de service. Les leaders (plus de 50 salariés) sont en général des filiales spécialisées des groupes du BTP et de l'industrie électrique : Vinci Energies, Dalkia, Fayat, Cegelec, SNEF, Amec Spie, Ineo, Forclum, Clemessy, ETDE, etc. source Xerfi. Réseaux Certaines entreprises artisanales se regroupent en franchise (exemple Ivetec), en coopératives ou utilisent des marques collectives, d autres adhèrent à des réseaux pilotés par des grands opérateurs. Pas de groupements d'achat. Ceux-ci concernent uniquement la vente et réparation de radio, télévision et électroménager. Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 17 Installations électriques

18 3 - Les moyens nécessaires pour démarrer l activité RESSOURCES HUMAINES Principaux métiers : le monteur électricien, le chef de chantier en installation électrique, le technicien électrotechnicien, le monteur électricien en réseaux de distribution, le compagnon professionnel, le chef d'équipe, le conducteur de travaux, l'ingénieur d'études, le chargé d'affaires Source Hager, La qualification élevée des professionnels de l'ensemble de la filière (l'une des plus élevée de l'industrie avec 25% d'ingénieurs et cadres techniques) permet une adaptation rapide aux évolutions du marché. Cependant peu d'installateurs électriciens, aujourd'hui, sont capables de maîtriser les techniques de courant faible. Le personnel intérim représente 14,4% des coûts de main-d'oeuvre (en baisse), mais seulement 6,5% dans les entreprises de moins de 10 salariés. Compte tenu des difficultés de recrutement, bon nombre d'entreprises d'électricité rémunèrent leurs compagnons au-dessus des salaires minimas, tout du moins en région parisienne. Conventions collectives des BTP, disponibles au JO. Journal Officiel - 26 rue Desaix Paris cedex 15 - Tél. : Conventions collectives nationales : réf Bâtiment - Ouvriers pour les entreprises jusqu'à 10 salariés, réf Bâtiment - Ouvriers pour les entreprises occupant plus de 10 salariés, réf Bâtiment - Etam, réf Bâtiment - cadres. Les entreprises ont des difficultés à recruter. Elles font appel à Pôle emploi, aux écoles de formation, aux sites Internet (ex : Certaines entreprises d'électricité adoptent même la stratégie de reprise d'entreprise qui permet d'accroitre les effectifs. Principaux modes de recrutement (source : Capeb, lettre trimestrielle d'informations 4 ème trimestre 2007 d'après étude i+c) : candidature spontanée, bouche à oreille, collègues, dépôt d'offres d'emploi, ancien intérimaire. Puis viennent (moins de 10% des réponses) : annonce presse, consultation offres de Pôle emploi, écoles, suite à un stage, membre de la famille, débauche chez un confrère. Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 18 Installations électriques

19 3 - Les moyens nécessaires pour démarrer l activité EQUIPEMENTS - IMMOBILISATIONS Pour un exploitant travaillant seul, le matériel de chantier est d'un coût assez faible : Outillage : perceuse, caisse à outils Contrôleur universel, multimètre 200 Contrôleur d'isolement 400 Micro-ordinateur, logiciels spécifiques, imprimante Matériel de télécommunication 500 Total environ Certains travaux pour les collectivités exigent des équipements plus coûteux : échelles, grues mobiles, camion à nacelle, vérificateur (ohmmètre, multimètre, etc.), mesureur de champ, de terre, de continuité, etc. soit environ euros. Un équipement de protection (gants, combinaison, casque, lunettes, chaussures pour le monteur électricien) coûte entre 150 euros et 200 euros. Sans oublier une camionnette qui reste même d'occasion le poste le plus important à financer. FOURNISSEURS Les principaux constructeurs fabricants de matériel électrique sont peu nombreux : Merlin Gérin, Schneider Electric, Legrand, Hager. Le matériel d'éclairage est entre les mains de Philips-Mazda, Osram et de General Electric. On note une très forte concentration des grossistes bien achalandés par le jeu des restructurations récentes : Rexel et Sonepar se partagent 80% du marché par le biais de leurs nombreuses filiales. Les petits distributeurs indépendants en région se raréfient. Cependant, il est parfois préférable de planifier ses achats et de faire appel à eux car ils offrent des remises attractives et, éventuellement, des produits plus rares. L'électricien s'entoure en général de 2 ou 3 grossistes, le grossiste habituel et celui de secours. Les stocks sont faibles, ils dépendent de l'éloignement des sources d'approvisionnement et des coûts du stockage. Sources d information Catalogues : plus de références. Le catalogue de l'électricien Le site du groupe Le Moniteur sur les produits et les fabricants - Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 19 Installations électriques

20 4 - Les éléments financiers CHIFFRE D AFFAIRES - FACTURATION Quels tarifs pratiquer, comment calculer ses prix de revient, déterminer le prix horaire de la main d'œuvre? La Capeb a monté une formation de deux jours sur ces questions, avec l'outil Calculab votreentreprise.jsp La FFB publie aussi des informations à ce sujet comme le fascicule "défendez vos prix avec méthode", paru dans la revue Bâtiment actualité du 23 décembre Le site du Groupe Le moniteur permet aux artisans de calculer des prix unitaires suivant la méthode du déboursé sec afin de réaliser des devis précis en euros. PRIX DE REVIENT - MARGE - RESULTAT Il s agit d un secteur à forte valeur ajoutée, avec des résultats d exploitation de l ordre de 3%, soit plus de deux fois supérieurs à ceux des métiers du BTP en général (source : BEPS). Actuellement, les prix pour un même ouvrage sont très fluctuants selon l'existence ou non d'une concurrence. Evaluation des prix selon une méthode pratique tirée de l'expérience : Coût de main-d'oeuvre : salaires et charges. Coût des fournitures (appareillage électrique) assorti d'un coefficient standard de 1,4 pouvant descendre à 1,2 par exemple lorsqu'il y a de grosses pièces : chauffe eau, moteur... Coefficient de frais généraux inhérent à l'entreprise (par exemple 25% du chiffre d'affaires HT). L'évaluation des coûts et délais est particulièrement complexe dans le secteur de la réhabilitation ou lorsque le chantier a lieu dans un domicile habité. Il faut alors prendre des précautions qui ralentissent le travail. Les ratios de la FCGA 2009 (communiqués en 2010) pour l'electricité générale Fédération des centres de gestion agréés (7 643 Artisans adhérents, entreprises individuelles) CA HT moyen Marge brute % CA Valeur Ajoutée % CA Charges de personnel % CA Résultat courant % CA Crédit clients en jours Crédit fournisseurs en jours Rotation stocks en jours ,7 45,6 16,0 18, Effectif moyen : 2,3 personnes, exploitant inclus. Copyright APCE Mise à jour 2011 Page 20 Installations électriques

Electricité - Plomberie

Electricité - Plomberie Electricité - Plomberie 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA

Plus en détail

TRAVAUX DE PLOMBERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

TRAVAUX DE PLOMBERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 4 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 6 LES POINTS DE VIGILEANCE DES TRAVAUX DE PLOMBERIE...

Plus en détail

RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE

RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE...

Plus en détail

TRAVAUX D INSTALLATION ÉLECTRIQUE

TRAVAUX D INSTALLATION ÉLECTRIQUE TRAVAUX D INSTALLATION ÉLECTRIQUE SOMMAIRE MARCHÉ DES TRAVAUX D INSTALLATION ÉLECTRIQUE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX D INSTALLATION ÉLECTRIQUE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX D INSTALLATION ÉLECTRIQUE...

Plus en détail

TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE

TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 8 LES POINTS DE VIGILEANCE DES TRAVAUX DE PLOMBERIE...

Plus en détail

Le Statut Auto-Entrepreneur

Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur en 10 points http://www.declaration-auto-entrepreneur.com L auto-entrepreneur est caractérisé par différents points clés. Lorsque l ont décide de

Plus en détail

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE...

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE

FORMATION PROFESSIONNELLE FORMATION PROFESSIONNELLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 4 L'ACTIVITÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE

Plus en détail

1. Définition - Accès à la profession... 7. 2. Typologie des intervenants... 8. a. Les réseaux de constructeurs... 9 b. Les réseaux indépendants...

1. Définition - Accès à la profession... 7. 2. Typologie des intervenants... 8. a. Les réseaux de constructeurs... 9 b. Les réseaux indépendants... Garage 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation

Plus en détail

TRAVAUX DE SERRURERIE

TRAVAUX DE SERRURERIE TRAVAUX DE SERRURERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DES TRAVAUX DE

Plus en détail

ENTREPRISE DE NETTOYAGE

ENTREPRISE DE NETTOYAGE ENTREPRISE DE NETTOYAGE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 5 L'ACTIVITÉ DE L'ENTREPRISE DE NETTOYAGE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE

Plus en détail

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES

Plus en détail

c est simple quand on nous guide!

c est simple quand on nous guide! Pour un habitat adapté à chacun Vivre mieux chez soi, c est simple quand on nous guide! Confort au quotidien Accessible à tous, la domotique s'adapte à vos besoins et à votre mode de vie Des solutions

Plus en détail

TRAVAIL TEMPORAIRE SOMMAIRE

TRAVAIL TEMPORAIRE SOMMAIRE TRAVAIL TEMPORAIRE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 5 L'ACTIVITÉ DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU TRAVAIL TEMPORAIRE... 9 EN

Plus en détail

LOCATION DE VOITURES. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

LOCATION DE VOITURES. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 LOCATION DE VOITURES SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA LOCATION DE VOITURES... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA LOCATION DE VOITURES... 4 L'ACTIVITÉ DE LA LOCATION DE VOITURES... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA LOCATION

Plus en détail

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 1 Intervenante: Marion BRIOUDES Centre de Formalités

Plus en détail

WAGRAM CONSULTING sarl. 5 rue Villaret de Joyeuse 75017 Paris. Tel : 01 80 87 44 24. www.wagram-portage.fr. contact@wagramconsulting.

WAGRAM CONSULTING sarl. 5 rue Villaret de Joyeuse 75017 Paris. Tel : 01 80 87 44 24. www.wagram-portage.fr. contact@wagramconsulting. Depuis 2008, Wagram Consulting offre aux consultants la possibilité d exercer leur activité en toute indépendance en les libérant des contraintes administratives. Le portage salarial est reconnu par les

Plus en détail

DIAGNOSTIC IMMOBILIER

DIAGNOSTIC IMMOBILIER DIAGNOSTIC IMMOBILIER SOMMAIRE LE MARCHÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 2 LA RÉGLEMENTATION DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 4 L'ACTIVITÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER...

Plus en détail

envisagez-vous d exercer?

envisagez-vous d exercer? Quelle activité envisagez-vous d exercer? UN DES PARAMÈTRES IMPORTANTS dans le choix d un statut juridique est la nature même de l activité. Est-elle commerciale, artisanale, industrielle ou civile? Certaines

Plus en détail

VILLE DE LESTREM PRIME A LA CREATION OU A LA REPRISE D ACTIVITES COMMERCIALES, ARTISANALES OU DE SERVICES DOSSIER DE CANDIDATURE

VILLE DE LESTREM PRIME A LA CREATION OU A LA REPRISE D ACTIVITES COMMERCIALES, ARTISANALES OU DE SERVICES DOSSIER DE CANDIDATURE PRIME A LA CREATION OU A LA REPRISE D ACTIVITES COMMERCIALES, ARTISANALES OU DE SERVICES VILLE DE LESTREM DOSSIER DE CANDIDATURE - Date de remise du dossier par la Ville :. - Date d accusé réception du

Plus en détail

Sommaire 2. Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition... 6. 2. Accès à la profession... 6. Analyse économique 8

Sommaire 2. Synthèse 5. Présentation de la profession 6. 1. Définition... 6. 2. Accès à la profession... 6. Analyse économique 8 Coiffure 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse 5

Plus en détail

AVANT PROPOS RECOMPENSES

AVANT PROPOS RECOMPENSES Association pour la promotion de la domotique dans l habitat et le tertiaire TROPHEES DU BATIMENT INTELLIGENT AVANT PROPOS DOMOLOR est une Association à compétences multiples regroupant des professionnels

Plus en détail

Réunion d'information 1

Réunion d'information 1 Réunion d'information 1 Introduction Auto-entrepreneur = Immatriculation simplifiée et gratuite + Dispense de collecte de TVA + Régime micro-social simplifié + Sur option : régime micro-fiscal simplifié

Plus en détail

COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ

COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ... 5 L'ACTIVITÉ DE LA COUVERTURE ET ÉTANCHÉITÉ... 8 LES POINTS DE VIGILANCE

Plus en détail

Entreprises étrangères travaillant en France

Entreprises étrangères travaillant en France Entreprises étrangères travaillant en France QUELLES SONT LEURS OBLIGATIONS? Si les entreprises sont établies sur le territoire de l Union européenne, elles peuvent «librement» effectuer des travaux en

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

Tél : 02 98 46 24 14 www.bg-finistere.com

Tél : 02 98 46 24 14 www.bg-finistere.com GUIDE DE CREATION & REPRISE D ENTREPRISE BGE FINISTERE Brest Quimper Immeuble Kermeur Hôtel des entreprises 280 rue E. Hemingway 4 rue Kerogan 29200 Brest 29000 Quimper Mon identité Tél : 02 98 46 24 14

Plus en détail

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale Dossier de presse Une carte d identité pour l entreprise artisanale Contact presse Elisabeth de Dieuleveult, Responsable des relations avec la presse 01 44 43 10 96 et 06 61 25 98 00 dieuleveult@apcma.fr

Plus en détail

SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON

SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON SOMMAIRE LE MARCHÉ DU SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON... 2 LA RÉGLEMENTATION DU SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON... 4 L'ACTIVITÉ DU SECRÉTARIAT ET TRAVAIL À FAÇON... 6 LES POINTS

Plus en détail

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»!

Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! 1 Aujourd hui vous franchissez un grand pas : vous êtes décidé, «vous créez votre entreprise»! La démarche rationnelle qui vise à élaborer un projet de création ou de reprise d entreprise doit se traduire

Plus en détail

COMMERCE AUTOMOBILE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

COMMERCE AUTOMOBILE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 COMMERCE AUTOMOBILE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE AUTOMOBILE... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU COMMERCE AUTOMOBILE...

Plus en détail

Le Guide de l Auto-Entrepreneur

Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le statut d auto-entrepreneur en bref Créé en 2009, le statut d auto-entrepreneur permet la création d une entreprise simplifiée (régime social et fiscal, formalités, exonération

Plus en détail

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche?

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Salon Micro entreprise Octobre 2015 Le régime auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

c est facile! Devenir auto-entrepreneur dans le secteur des services à la personne www.liberty-home.fr

c est facile! Devenir auto-entrepreneur dans le secteur des services à la personne www.liberty-home.fr Liberty Home invente le service à la personne équitable Devenir auto-entrepreneur dans le secteur des services à la personne c est facile! www.liberty-home.fr Qui somme nous? Créez votre propre emploi

Plus en détail

MENUISERIE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 23/03/2015 1

MENUISERIE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 23/03/2015 1 MENUISERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA MENUISERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA MENUISERIE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA MENUISERIE... 8 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA MENUISERIE... 11 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR...

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 49

Bulletin trimestriel de conjoncture n 49 Bulletin trimestriel de conjoncture n 49 Mars 2010 4 ème trimestre 2010 Pour le deuxième trimestre consécutif, stabilisation du chiffre d affaires en entretien-rénovation de logements Au 4 ème trimestre

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants, industriels Le statut de votre conjoint Édition janvier 2012 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul des cotisations

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

REFERENTIEL DE QUALIFICATION

REFERENTIEL DE QUALIFICATION REFERENTIEL Pour l attribution et le suivi d une qualification d entreprise 11, rue de la Vistule 75013 PARIS tel 01 43 21 09 27 www.qualipropre.org Date d application : Avril 2013 1/7 SOMMAIRE 1. Objet

Plus en détail

Bijouterie 2012-2013

Bijouterie 2012-2013 Bijouterie 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 Analyse économique 9 1. Principales données économiques

Plus en détail

Réglementation thermique de l'existant

Réglementation thermique de l'existant Réglementation thermique de l'existant Atiane energy Villa Kappas - 2, avenue de Carras - 06200 Nice Tel. 06 62 78 39 38 - contact@atiane-energy.com www.atiane-energy.com SARL au capital de 9 000 Euros

Plus en détail

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ :

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : 1/10 EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE Date d application : 01 juillet 2015 2/10 SOMMAIRE

Plus en détail

Les 9, 10 et 11 octobre 2014

Les 9, 10 et 11 octobre 2014 Les 9, 10 et 11 octobre 2014 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Sommaire 1. QU EST CE QUE LE BATIMENT?... 3 Qu entend on concrètement par «Bâtiment»? Erreur! Signet non défini. Bâtiment ou

Plus en détail

DIAGNOSTIC IMMOBILIER

DIAGNOSTIC IMMOBILIER DIAGNOSTIC IMMOBILIER SOMMAIRE LE MARCHÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 2 LA RÉGLEMENTATION DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 5 L'ACTIVITÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER...

Plus en détail

FISCAL... SOCIAL... LES INDICES... p. 5

FISCAL... SOCIAL... LES INDICES... p. 5 Mars 2015 Votre réussite, notre satisfaction Bureau de Belleville : Bureau de Vonnas Bureau de Trevoux 11 RN6 38 Rue Grenette Chemin du clos 69220 BELLEVILLE 01540 VONNAS 01600 TREVOUX Tel. : 04 74 66

Plus en détail

Un expert comptable intervient pour l'établissement des comptes annuels et pour le conseil en gestion sociale, fiscale et juridique.

Un expert comptable intervient pour l'établissement des comptes annuels et pour le conseil en gestion sociale, fiscale et juridique. ACOMPTEA, en réponse à des questions diverses posées par ses clients, a pris l initiative de rédiger ce livre blanc. Le choix d un cabinet d expertise est déterminant car il va vous accompagner dans le

Plus en détail

MARS 2015 - DIJON - Jean-Pierre MASSON. L auto-entrepreneur

MARS 2015 - DIJON - Jean-Pierre MASSON. L auto-entrepreneur L auto-entrepreneur Qu'est-ce qu'un auto-entrepreneur? C'est une personne physique qui souhaite créer une entreprise individuelle pour exercer une activité commerciale, artisanale ou libérale, à titre

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

Les missions de l expert-comptable

Les missions de l expert-comptable Les modalités d exercice de la profession 85 Les missions de l expert-comptable Missions comptables Missions d assurance sur les comptes complets historiques Audit d états financiers contractuel Examen

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S)

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) Entreprise/Projet Nom CA Année 1 CA Année 2 CA Année 3 Effectif Année 1 Effectif Année 2 Effectif Année 3 Secteur d activité

Plus en détail

Choisir le régime de l autoentrepreneur

Choisir le régime de l autoentrepreneur MAI 2015 ENTREPRENEURS N 5 ENTREPRENDRE LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Choisir le régime de l autoentrepreneur Ce mini-guide vous est offert

Plus en détail

Devenez Expert Tertiaire Somfy. Et engagez vous sur la voie du succès!

Devenez Expert Tertiaire Somfy. Et engagez vous sur la voie du succès! Devenez Expert Tertiaire Somfy Et engagez vous sur la voie du succès! Valorisez votre savoir-faire et vos compétences avec l appui des chargés d affaires tertiaire Somfy qui s engagent à vos côtés. Votre

Plus en détail

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE. Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2 EXTRAITS DU N 51 mars 20145 Gestion & Actualité La note d information du CGL SOMMAIRE Page 2 Page 3 Page 4 Des taux actualisés IR : barème 2014 Le coin de la TVA 1 & 2 Parlons de révisions Autour du repas

Plus en détail

2.3. ÉVOLUTIONS : UNE FACTURE ÉNERGÉTIQUE DE PLUS EN PLUS LOURDE

2.3. ÉVOLUTIONS : UNE FACTURE ÉNERGÉTIQUE DE PLUS EN PLUS LOURDE 2.3. ÉVOLUTIONS : UNE FACTURE ÉNERGÉTIQUE DE PLUS EN PLUS LOURDE Les graphiques ci-dessous illustrent l évolution historique de la facture énergétique régionale et de sa décomposition par acteur, par vecteur

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, industriels, commerçants Le statut de votre conjoint Édition février 2015 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut et quels droits pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul

Plus en détail

BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON

BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA BOULANGERIE ET DES TERMINAUX DE CUISSON... 6 L'ACTIVITÉ DE LA BOULANGERIE

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros INFORMATIONS année 2010 PROPRIÉTAIRES DE LOGEMENTS LOUÉS ou DESTINÉS À LA LOCATION Pour financer des travaux de réhabilitation dans vos immeubles

Plus en détail

L énergie de créer. EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation.

L énergie de créer. EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation. L énergie de créer EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation. Votre projet grandit avec notre énergie EDF Entreprises vous accompagne

Plus en détail

Démarrer son activité déco

Démarrer son activité déco Karine Mazeau Démarrer son activité déco Devis Factures Assurances Appels d offres Suivi de chantier Descriptifs 2013, Groupe Eyrolles ISBN : 978-2-212-13605-0 CHAPITRE 1 LE STATUT FISCAL Dans ce chapitre,

Plus en détail

8 LES FORMALITÉS DE CRÉATION. À vos marques. papiers!

8 LES FORMALITÉS DE CRÉATION. À vos marques. papiers! À vos marques prêts papiers! DEPUIS LA MISE EN PLACE DES CENTRES DE FORMALITÉS DES ENTREPRISES (CFE), ONT ÉTÉ CONSIDÉRABLEMENT SIMPLIFIÉES. DÉSORMAIS, TOUTES LES DEMANDES OU PRESQUE PEUVENT ÊTRE DÉPOSÉES

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL D ÉQUIPEMENTS AUTOMOBILES

COMMERCE DE DÉTAIL D ÉQUIPEMENTS AUTOMOBILES COMMERCE DE DÉTAIL D ÉQUIPEMENTS AUTOMOBILES SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL D ÉQUIPEMENTS AUTOMOBILES... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL D ÉQUIPEMENTS AUTOMOBILES... 5 L'ACTIVITÉ DU

Plus en détail

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier...

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier... 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession

Plus en détail

Marchand de biens 2014-2015

Marchand de biens 2014-2015 Marchand de biens 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse

Plus en détail

Energies renouvelables et économies d'énergie crédit d'impôt : un sacré coup de pouce

Energies renouvelables et économies d'énergie crédit d'impôt : un sacré coup de pouce Energies renouvelables et économies d'énergie crédit d'impôt : un sacré coup de pouce Paris, le 5 janvier 2005 Annoncées dans le Plan Climat en juillet 2004, les mesures fiscales en faveur des énergies

Plus en détail

PLÂTRERIE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 12/10/2015 1

PLÂTRERIE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 12/10/2015 1 PLÂTRERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA PLÂTRERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA PLÂTRERIE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA PLÂTRERIE... 9 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA PLÂTRERIE... 13 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 15

Plus en détail

Entreprises de construction : résultats de l EAE 2007

Entreprises de construction : résultats de l EAE 2007 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 58 Août 2009 Entreprises de construction : résultats de l EAE 2007 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Le chiffre d affaires net de sous-traitance

Plus en détail

l énergie GUIDE OUVERTURE À LA CONCURRENCE DES MARCHÉS DE Depuis le 1 er juillet 2004,

l énergie GUIDE OUVERTURE À LA CONCURRENCE DES MARCHÉS DE Depuis le 1 er juillet 2004, OUVERTURE À LA CONCURRENCE DES MARCHÉS DE l énergie Depuis le 1 er juillet 2004, les marchés de l énergie sont ouverts à la concurrence pour les collectivités locales. Cela signifie que la collectivité

Plus en détail

Le réseau français des Grossistes Sanitaire-Chauffage

Le réseau français des Grossistes Sanitaire-Chauffage LES DONNEES DE MARCHÉ DE DEVELOPPEMENT CONSTRUCTION Le réseau français des Grossistes Sanitaire-Chauffage Données 2011 Espace Gallieni - 150 rue Gallieni - 92100 BOULOGNE-BILLANCOURT - France Tél : 33

Plus en détail

GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? JUILLET 2015

GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? JUILLET 2015 GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? JUILLET 2015 SOMMAIRE 1 QU EST QUE LA MENTION RGE? 2 POURQUOI OBTENIR LA MENTION RGE? 3 COMMENT DEVENIR RGE?

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR PROJET DE CROISSANCE D ENTREPRISE ENTREPRISE :.. CREATEUR :.. NOTE D INFORMATION PREALABLE A LA REDACTION DU DOSSIER DE CANDIDATURE Vous envisagez

Plus en détail

Diagnostic «accessibilité handicapé» des ERP de 5 ème catégorie

Diagnostic «accessibilité handicapé» des ERP de 5 ème catégorie Opération accessibilité de l artisanat de vitrine et du commerce de proximité de Toulouse Opération accessibilité de l artisanat de vitrine et du commerce de proximité de Toulouse Appel à candidature Diagnostic

Plus en détail

Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE

Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif Ce rapport annuel constitue une obligation légale pour le maire qui doit le présenter chaque

Plus en détail

DIFFUSEUR DE PRESSE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

DIFFUSEUR DE PRESSE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 DIFFUSEUR DE PRESSE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU DIFFUSEUR DE PRESSE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU DIFFUSEUR DE PRESSE... 5 L'ACTIVITÉ DU DIFFUSEUR DE PRESSE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU DIFFUSEUR DE PRESSE...

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEUR Pourquoi pas moi?

AUTO ENTREPRENEUR Pourquoi pas moi? AUTO ENTREPRENEUR Pourquoi pas moi? Pourquoi pas vous? Être auto entrepreneur c'est quoi? La règle est la suivante Les 10 pièges 2 AE, pourquoi pas moi? Être auto entrepreneur c'est quoi? Ce n'est pas

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION DES PROJETS AU COMITE DE SELECTION

DOSSIER DE PRESENTATION DES PROJETS AU COMITE DE SELECTION DOSSIER DE PRESENTATION DES PROJETS AU COMITE DE SELECTION I. PRESENTATION DU OU DES PORTEURS DE PROJET ETAT CIVIL Nom : Prénom...:. Adresse :. Code postal :. Date de naissance : Nationalité : Commune

Plus en détail

TVA - CIDD* (*Crédit d Impôt Développement Durable) en 2014

TVA - CIDD* (*Crédit d Impôt Développement Durable) en 2014 TVA - CIDD* (*Crédit d Impôt Développement Durable) en 2014 Février 2014 TVA 2014 Mode d emploi 2 Au 1er Janvier 2014 3 nouveaux Taux : Taux normal : 20 % Taux intermédiaire : 10 % Taux réduit : 5.5 %

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 1er semestre 2016 CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 Offre de formations liée à la gestion et au développement d entreprise. BUREAUTIQUE INFORMATIQUE Faites vos documents d entreprise avec 18

Plus en détail

PROMOTION IMMOBILIÈRE

PROMOTION IMMOBILIÈRE PROMOTION IMMOBILIÈRE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA PROMOTION

Plus en détail

Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008.

Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008. J28 Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008. Le statut de l auto entrepreneur : L article 8 de la Loi institue le

Plus en détail

CONFERENCE des 3 et 4 FEVRIER REPRISE D ENTREPRISE SALON DES ENTREPRENEURS - LE 3 ET 4 FEVRIER 2010

CONFERENCE des 3 et 4 FEVRIER REPRISE D ENTREPRISE SALON DES ENTREPRENEURS - LE 3 ET 4 FEVRIER 2010 SALON DES ENTREPRENEURS - LE 3 ET 4 FEVRIER 2010 «REPRENDRE UN COMMERCE OU UNE AFFAIRE ARTISANALE : MODE D EMPLOI» EXTRAIT DE LA CONFERENCE D ARMELLE FINEZ - EXPERT COMPTABLE CONFERENCE des 3 et 4 FEVRIER

Plus en détail

Guide du consommateur d'électricité et de gaz naturel à l usage des clients professionnels

Guide du consommateur d'électricité et de gaz naturel à l usage des clients professionnels La Commission de régulation de l'énergie (CRE) est une autorité administrative indépendante qui concourt, au bénéfice des consommateurs finals, au bon fonctionnement des marchés de l électricité et du

Plus en détail

DECLARATION DU PARTENAIRE OU DU CONJOINT COLLABORATEUR

DECLARATION DU PARTENAIRE OU DU CONJOINT COLLABORATEUR DECLARATION DU PARTENAIRE OU DU CONJOINT COLLABORATEUR Je soussigné(e) :. Né(e) le :. à :. Nationalité :.. Domicile :. Epoux /épouse de ou pacsé/pacsée de :. déclare avec mon conjoint collaborer effectivement

Plus en détail

Le régime MICRO-ENTREPRENEUR

Le régime MICRO-ENTREPRENEUR Le régime MICRO-ENTREPRENEUR Françoise HARRIAGUE Pôle Guichet Unique Janvier 2015 Devient le MICRO-ENTREPRENEUR La loi relative à l artisanat, au commerce et aux très petites entreprises Du 18 juin 2014

Plus en détail

RGE SERVICE PRO 2015 : - Campagne com. 2015. - Procédure FEEBat - Service accompagnement administratif - Contacts - FAQ

RGE SERVICE PRO 2015 : - Campagne com. 2015. - Procédure FEEBat - Service accompagnement administratif - Contacts - FAQ RGE SERVICE PRO 2015 : - Campagne com. 2015 - Procédure FEEBat - Service accompagnement administratif - Contacts - FAQ 1-07/07/2015 Résultats Campagnes d actions 2014 3 200 installateurs formés FEEBat

Plus en détail

Code de déontologie de l auto-entrepreneur

Code de déontologie de l auto-entrepreneur Code de déontologie de l auto-entrepreneur Ce code a été rédigé par Monsieur HABI Hacène, créateur de Habi Consultant International (HCI), pour offrir aux entrepreneurs et aux organismes un support de

Plus en détail

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Contact : Fabien LALLEMENT - 05 57 14 27 13 Avril 2012 Sommaire 1. Périmètre de l analyse... Page 1 2. Définition des termes utilisés...

Plus en détail

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR 1 LE REGIME C est un nouveau régime plus simplifié pour exercer une activité indépendante Ce n est pas un nouveau statut juridique car un auto-entrepreneur

Plus en détail

Le rôle du maître d ouvrage.

Le rôle du maître d ouvrage. Le rôle du maître d ouvrage. Le maître d ouvrage peut être défini comme la personne morale ou physique pour laquelle l ouvrage est construit, il en est le responsable principal et, en tant que tel, est

Plus en détail

Réalisation de vérifications périodiques obligatoires de bâtiments. Règlement de consultation

Réalisation de vérifications périodiques obligatoires de bâtiments. Règlement de consultation Réalisation de vérifications périodiques obligatoires de bâtiments Règlement de consultation Marché n 2014000401 Pouvoir adjudicateur: Tél. : 02.41.57.36.08 Fax : 02.41.57.59.09 Mél : comcom.valleeloireauthion@ccvla.fr

Plus en détail

Maîtrise de la Demande d Electricité : Rénovation de l éclairage public des communes de moins de 2000 habitants

Maîtrise de la Demande d Electricité : Rénovation de l éclairage public des communes de moins de 2000 habitants Maîtrise de la Demande d Electricité : Rénovation de l éclairage public des communes de moins de 2000 habitants Cahier des charges de diagnostic énergétique 1 OBJET DU PRESENT DOCUMENT Le présent cahier

Plus en détail

Hôtellerie traditionnelle

Hôtellerie traditionnelle Hôtellerie traditionnelle 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 a. Condition d ouverture d un établissement hôtelier... 6 b. Demande de classement d un établissement

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 REGLEMENT INTERIEUR Article 1 Le présent règlement intérieur de fonctionnement, adopté par l'assemblée générale, s'impose à tous les adhérents. Des assouplissements peuvent cependant être décidés, lorsque

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

Le statut de l auto-entrepreneur

Le statut de l auto-entrepreneur Artisans, commerçants et professions libérales Le statut de l auto-entrepreneur Édition 2009 2 Le statut de l auto-entrepreneur Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce statut permet à toute personne de

Plus en détail