TROISIEME. HISTOIRE Présentation du nouveau programme. D. Varinois

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TROISIEME. HISTOIRE Présentation du nouveau programme. D. Varinois"

Transcription

1 TROISIEME HISTOIRE Présentation du nouveau programme D. Varinois

2 Remarques préliminaires Un programme avant tout politique et géopolitique. Les autres aspects ne sont abordés que dans le premier chapitre. Le XXe s est le siècle du triomphe de la science et de l économie avec la seconde mondialisation. Ainsi le premier thème précise le cadre économique et scientifique des événements géopolitiques et politiques traités ensuite. C est une mise en contexte qui permet de plus de faire des rappels et une continuité avec des points abordés en quatrième. Architecture du programme : après cette mise en contexte, le programme se divise en grandes parties divisées en thèmes et chapitres ; - la première concerne les relations internationales au sens large de 1914 à nos jours (guerres, révolutions, décolonisations, conflits.. ) avec chapitres concernant certains pays (la Russie communiste, l Allemagne hitlérienne). - la seconde concerne la France dans et face à tous ces événements : quels rôles? Quels choix pour une puissance moyenne en proie à la décolonisation et aux difficultés économiques? Il convient donc de respecter l ordre des chapitres et ne pas revenir à une présentation chronologique. Le programme implique un refus de l exhaustivité volontairement assumé. Certaines questions seront reprises en lycée et à ce moment là nuancées. Le texte du programme (B.O.) est mis en italique. Nous avons souligné, mis en gras ou en bleu des points qui méritent d être bien lus. Certaines questions «classiques» ne font pas d objet de commentaires. Comme les manuels, les fiches EDUSCOL ne sont pas le programme ( ce dernier est le B.O.) elles ne proposent ni plan, ni séquence; elles ne sont pas à suivre aveuglement, elles donnent des pistes, des approches pour vous aider à construire vos cours. Pour préparer les élèves au DNB une attention particulière doit être portée aux capacités. Les cadres horaires sont donnés hors temps d évaluation.

3 Comment intégrer l histoire des arts? Quelle place faire à l histoire des arts dans un programme dense et très contraint en temps? Quelques rappels : - Nous ne sommes pas la seule discipline dans cet enseignement ; il ne peut pas reposer que sur notre présence. Il convient de réaffirmer le caractère artistique et transdisciplinaire de cet enseignement. La démarche «histoire des arts» demande de travailler sur le sensible et de ne pas transformer les œuvres en objets historiques, en illustration ou source d information. - On ne réalise pas un temps «histoire des arts» pour chaque chapitre. - Les élèves n ont que cinq œuvres à travailler. - 2 d entre elles peuvent avoir été vues les années précédentes, ou concerner des œuvres réalisées avant le XXe s. Il y a continuité des apprentissages dans cet enseignement entre les différentes années de collège. Quelques pistes : - Dans certains cas, des propositions sont formulées. Elles ne sont que des propositions, le choix des équipes est essentiel dans cet enseignement. - Pour résoudre le souci du temps qui est si précieux, on peut envisager de traiter une des questions seulement à partir d une ou deux œuvres. - Le BO précise parfois dans les démarches de s appuyer sur des images ; l entrée «histoire des arts» apparaît alors à privilégier. - Faire attention à ne pas choisir des supports chronophages comme par exemple l utilisation des films si on veut aller au-delà de la simple prise d information. A utiliser avec parcimonie car les élèves ont du mal, sans un réel travail de fond, à avoir un regard critique sur le document. - Prendre un thème que l on suit à travers le temps, pendant plusieurs leçons comme par exemple, représenter la guerre, ou célébrer (célébrer la victoire, la libération, l indépendance), ou les images des leaders politiques.

4 Chapitre 1 UN SIÈCLE DE TRANSFORMATIONS SCIENTIFIQUES, TECHNOLOGIQUES, ÉCONOMIQUES ET SOCIALES ( environ 15% du temps annuel consacré à l histoire, soit 3 à 4 heures )

5 Thème 1 - LES GRANDES INNOVATIONS SCIENTIFIQUES ET TECHNOLOGIQUES (2 heures maximum) CONNAISSANCES Des évolutions scientifiques et technologiques majeures depuis DÉMARCHES L étude est conduite à partir de l exemple de la médecine pour faire apparaître l accélération des transformations scientifiques et technologiques. CAPACITÉS Décrire l évolution d UN aspect de la médecine et expliquer son impact sur les sociétés. On retrouve deux capacités vues les années antérieures et que les élèves doivent maitriser : décrire et expliquer. D.N.B : Quand le programme propose des choix et laisse une grande liberté d approches, les sujets du D.N.B. en tiendront compte avec des formules du type «à partir de l exemple étudié en classe, vous montrerez que le XXe siècle a connu de grandes évolutions scientifiques et techniques»

6 L étude est conduite à partir de l exemple de la médecine Il convient de justifier le choix de cette étude de cas par ces deux impacts majeurs : l augmentation de la population mondiale, l allongement de l espérance de vie et d en donner une des raisons : les progrès de la médecine. On ne traite pas de la médecine en soi mais de ses progrès. Là encore, on ne peut tout dire, il faut choisir un domaine et en voir les impacts comme par exemple : Les progrès des techniques (innovations technologiques) pour l exploration interne des corps : des rayons X, IRM aux opérations sous contrôle caméras et laser opérer sans ouvrir / cataracte Les médicaments (innovations scientifiques) dont les antibiotiques, les vaccins Les greffes comme par exemple la greffe du cœur qui mettent en jeu à la fois des progrès technologiques, dans les machines utilisées pour assister les chirurgiens, mais aussi scientifiques dans les médicaments pour empêcher le rejet du greffon, et les deux dans la phase de suivi et de réadaptation du patient. Impacts sur la société : les exigences de santé, les coûts, l appel à la solidarité

7 Thème 2 L ÉVOLUTION DU SYSTÈME DE PRODUCTION ET SES CONSÉQUENCES SOCIALES (deux heures) «CONNAISSANCES On étudie, dans un contexte de croissance en longue durée, les mutations technologiques du système de production et l évolution de l entreprise, du capitalisme familial au capitalisme financier. On en met en évidence les principales conséquences : évolution de la structure de la population active et migrations de travail. DÉMARCHES L étude est conduite à partir de l exemple d une entreprise et de son évolution depuis le début du XXe siècle. L étude s appuie sur l histoire d un siècle d immigration en France. CAPACITÉS Décrire et expliquer l évolution des formes de production industrielle et de la structure d une entreprise, de la dimension familiale à la firme multinationale Caractériser ( cette capacité se retrouve quatre fois dans le programme elle peut faire l objet d un sujet Bien montrer aux élèves la différence avec décrire et expliquer) l évolution de l immigration en France au XXe siècle. On dispose de peu de temps ; il faut donc pour chacune des deux études demandées aller à l essentiel et montrer les grandes évolutions sans rechercher l exhaustivité et la nuance.

8 l exemple d une entreprise Le BO précise : «L étude est conduite à partir de l exemple d une entreprise et de son évolution depuis le début du XXe siècle. Décrire et expliquer l évolution des formes de production (apparition du travail à la chaine, taylorisation, spécialisation des unités de production, importance du commercial,..) industrielle et de la structure d une entreprise, de la dimension familiale à la firme multinationale» Importance du choix de l exemple choisi ; le BO exclut les entreprises coopératives nombreuses dans l IAA, et les sociétés qui n ont pas évolué ni changé de structure comme par exemple celles du textile (Boussac Frères). O n a aucune obligation de prendre celui du manuel ; on trouve sur les sites des sociétés industrielles d excellentes études. Il faut prendre une société familiale créée au début du XXe s (premier tiers) et qui existe encore même si depuis elle a changé de statut social. Il n y aucune obligation de prendre une entreprise française ; l exemple peut-être une société étrangère. C est un travail descriptif et non analytique qui est demandé. Le cadre horaire est contraint, il convient donc de ne pas s attarder sur l histoire de la société et ses relations avec la grande Historie. On dispose d une heure pour traiter cette question - automobile car c est un produit symbole du XXe s : Renault, Ford, Peugeot ou Michelin. Sidérurgie : Schneider ; Krupp; Wendel, du maitre de forges à Arcelor-Mittal. Agroalimentaire : Petit Lu Nantais ou chocolaterie Meunier ; permet de faire de HIDA par conversion des bâtiments. Nestlé. Kodak On peut reprendre une entreprise ou un secteur industriel déjà vus ou évoqués en 4 ème.

9 l histoire d un siècle d immigration en France Le sujet pose le problème de la délimitation de la France. Si on la limite à la métropole, elle ne concerne pas que les étrangers. Jusqu en 1962, la main d œuvre algérienne n est pas une main d œuvre immigrée ; elle a des cartes d identité française. Elle n est pas comptabilisée comme étrangère de même pour les membres de l empire. Il faut aussi envisager l arrivée des pieds noirs, des Mongs en Guyane. La capacité demandée est de caractériser des périodes durant le XXe s de l immigration en France. On se limite à de grandes phases. Il s agit à partir de tableaux statistiques et de cartes de montrer des évolutions quantitatives et spatiales (origine et installation en France), de faire apparaître des périodes aux caractéristiques différentes. Il convient de les expliquer même succinctement en envisageant les causes de ces mouvements, sans oublier d évoquer les conditions de vie, l intégration (évolution des naturalisations, et de son droit ) et les moments moins glorieux comme les violences, les expulsions (mineurs polonais en ). Si on en a le temps, penser à parler des métiers exercés dont les caractères perdurent : peu qualifiés, durs, socialement peu valorisés comme «la bonne portugaise», le domestique philippin, etc..) et souvent, mais pas toujours, médiocrement rémunérés. En une phrase de parler des immigrations des cerveaux, des étudiants. On peut s appuyer sur l étude d un groupe national comme par exemple les Italiens ou les Polonais (étudiés par Noiriel). On peut aussi tenter de faire un lien entre cette question et l entreprise étudiée comme par exemple pour Kodak qui accueillera de nombreux Russes après 1917.

10 Histoire des arts Thème 1 - Quelques axes Un support à privilégier pour cette question : la photographie. la représentation du scientifique qui travaille pour la médecine : dans son laboratoire, avec des outils qui, grâce à l école, sont connus de tous. Il existe de nombreuses photographies de scientifiques ou de chirurgiens depuis celle de Pasteur par Nadar. Avec le tableau Pasteur dans son laboratoire d Albert EDELFELT, en Musée Orsay, nait un représentation archétypale du scientifique que l on retrouve de manière récurrente. Des photographies d étrangers vivant en France : pour éviter les stéréotypes varier les angles : utiliser aussi bien des images de travailleurs que de fêtes, des cérémonies. Eviter de s éparpiller pour montrer la diversité des origines. Mais aussi : Des affiches sur des campagnes médicales ou sur de grandes manifestations d appel à des dons : Sidaction, Croix rouge, campagnes de vaccination, quand elles font appel à des artistes consacrés. Les espaces de l industrie : de l usine en brique qui exalte une société triomphante qui se reconnaît dans l industrie, à une institution culturelle de la société postindustrielle de plus en plus loin de l industrie. Ex. Noisiel, usine Lu à Nantes, On peut aussi comparer deux usines, une usine avec cheminée, grilles.. du début du siècle et une usine intégrée dans le paysage comme par exemple l usine des parfums Nina Ricci en banlieue parisienne.

11 Chapitre 2 GUERRES MONDIALES ET REGIMES TOTALITAIRES ( ) ( environ 25% du temps consacré à l histoire) soit 8 à 9 heures

12 Thème 1 - LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE : VERS UNE GUERRE TOTALE ( ) - (4 heures) CONNAISSANCES La Première Guerre mondiale bouleverse les États et les sociétés : - elle est caractérisée par une violence de masse, - avec la révolution russe, elle engendre une vague de révolutions en Europe, - elle se conclut par des traités qui dessinent une nouvelle carte de l Europe source de tensions. DÉMARCHES Après la présentation succincte des trois grandes phases de la guerre, on étudie deux exemples de la violence de masse : - La guerre des tranchées (Verdun), - le génocide des Arméniens. L étude s appuie sur la présentation de personnages et d événements significatifs. L étude de la nouvelle carte de l Europe met en évidence quelques points de tensions particulièrement importants. CAPACITÉS Connaître et utiliser les repères suivants - La Première Guerre mondiale : , la bataille de Verdun : 1916 ; l armistice : 11 novembre La révolution russe : La carte de l Europe au lendemain des traités Décrire et expliquer la guerre des tranchées et le génocide des Arméniens comme des manifestations de la violence de masse

13 LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE : VERS UNE GUERRE TOTALE ( ) - (4 heures maximum) Peu de temps pour traiter une question importante; il faut aller à l essentiel sans se perdre dans de grandes tirades sur le départ la fleur au fusil, les tranchées. Deux nouveautés : Le retour de la révolution russe Le massacre des Arméniens. On change d angle pour traiter de la guerre : la guerre n est plus vue au prisme des relations franco-allemandes, elle redevient une guerre européenne qui a des répercussions sur les politiques intérieures (révolution russe ; question arménienne); cela est confirmé par les traités (ex. le traité de Sèvres qui démantèle l empire turc). Ne pas chercher à réutiliser ses anciens cours mais suivre les démarches demandées par le BO qui propose le plan de la séquence. Montrer que les répercussions sont lourdes : l importance des morts (la violence de masse), mais aussi les massacres d un peuple : les arméniens, la fin des empires turc, austro-hongrois, russe, la révolution russe, etc... L Europe sort victorieuse mais épuisée. «Vers une guerre totale» et non une guerre totale comme précédemment car si les civils ont participé via les efforts de guerre, ils n ont pas été massivement les victimes (sauf en Arménie) comme cela sera le cas en 1939/45 ; ils ne sont pas au cœur du conflit. Quelles personnalités? Pour gagner du temps, penser à prendre des acteurs que l on reverra dans les thèmes suivants : Wilson, mais surtout Clemenceau qui pourra être le support pour montrer les évolutions de la société vis-à-vis de la guerre dans les années 20.

14 LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE : VERS UNE GUERRE TOTALE ( ) - Le génocide arménien Pourquoi cette question? Non pas un phénomène de mode, mais une question pour permettre une réflexion sur le processus d extermination ethnique, spécificité du XXe siècle, sur les civils dans les conflits et sur le triomphe de l Etat-nation, du nationalisme qui l accompagne avec ce que cela entraine sur la cohabitation de minorités au sein de groupes nationaux majoritaires. Cadre général : contrairement aux siècles précédents, on observe en lien avec l essor de l Etat-nation, un mouvement apparu au XIXe s qui se développe au XXe s vers l exaltation de la Nation incarnée par le groupe majoritaire, et une tendance à la «purification ethnique» qui s accompagne de déplacement de minorités. Le processus d extermination. Stigmatisation de la population concernée. Lois interdisant certains métiers, vêtements spécifiques lieux de résidence autorisés (un quartier particulier) Recensement : on compte les minoritaires Regroupement Génocide : extermination. Pour parler de génocide il faut une décision politique, prise au plus haut niveau, d extermination, et non simplement un laxisme de la justice comme dans le cas des pogroms. Ainsi les massacres de 1920 tiennent plus du pogrom que d un génocide Une lecture facile et claire : l ouvrage chez Gallimard Découvertes sur les Arméniens.

15 LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE : VERS UNE GUERRE TOTALE ( ) Le génocide arménien (suite) Depuis des siècles, un peuple uni par sa culture et sa religion mais dont le territoire aux confins de plusieurs empires est convoité et divisé. Dans l empire turc, on les trouve dans l Est de la Turquie actuelle et à Istanbul ; un peuple chrétien dans un environnement musulman. Inscription du génocide dans une série de massacres, de pogroms : Contexte : Régime autoritaire du Pacha Abdhülhamid II et sa politique «d islamisation ethnique» des provinces arméniennes de l est de la Turquie (installations des musulmans venant des provinces des Balkans) : affrontements arméniens/ kurdes orchestrés au départ par des manifestants kurdes et l armée. Répression touchera même Istanbul où vit une communauté arménienne riche et intégrée morts Contexte : En 1908 création du mouvement «jeunes Turcs» et renouveau nationaliste fort Printemps L installation de force des musulmans de Thrace, de Macédoine sur des terres et dans des maisons appartenant à des Arméniens, entraine des troubles -> anarchie dans certaines régions (Cilicie) -> Envoi de troupes par le gouvernement pour rétablir l ordre, un ordre musclé, ce qui entraine de nouveaux massacres. Contexte : guerre contre les forces alliées et démantèlement de l Empire ottoman résistances, combats, pertes de régions arabes de l empire, défaites, tensions politiques entre le sultan et les officiers «jeunes Turcs». Puis, Traité de Sèvres (1920) qui est un dépeçage de l empire, création de la Turquie ce qui engendre la fin du régime du sultanat et une guerre civile suivie d une guerre contre la Grèce qui entrainera le départ de la majorité de la minorité grecque : des soldats arméniens se font face dans des vêtements militaires différents, chacun s enrôle dans l armée de son pays, mais les Turcs n ont pas confiance = les Arméniens de l Est sont regroupées avant d être déportés vers la Syrie en plein hiver sans équipement, sans ravitaillement et avec «autorisation» pour les soldats et les nomades kurdes de perpétrer des massacres en chemin. Punitions pour toute personne qui viendrait à les aider à victimes. Les Arméniens d Istanbul où vit une importante communauté internationale, sont préservés : le dernier massacre personnes dont 80% des enfants de moins de 12 ans, ce qui souligne la volonté d éradication d une minorité.

16 Chapitre 2 /Thème 1 - Histoire des arts Des œuvres de la culture arménienne : des églises, des croix médiévales mais aussi de la musique, ou de la culture turque. Ne pas oublier que sur les cinq objets d étude à présenter au D.N.B. deux peuvent appartenir à un autre siècle que le XXe s. Cela a l avantage de montrer que les Arméniens sont bien un peuple avec une culture propre, différente de celle des Turcs, leurs voisins. Des écrits sur la guerre, écrits pendant ou juste après le conflit. Mais aussi des poèmes, des romans, des nouvelles de poètes, d écrivains morts pendant le conflit. L histoire des arts n est pas une illustration des faits historiques. Des tableaux : Attention : ne travaillez sur Otto Dix qu avec précaution et que si vous avez le temps de le mettre en contexte, il peint en 1927 et dans les années suivantes, c est à dire dans l Allemagne de Weimar, à un moment où les courants pacifistes sont dominants en occident. Ce n est pas une représentation de la guerre (on n est pas dans le réalisme) mais un discours sur la guerre ce qui est très différent. Pour la révolution russe, il y a bien sûr les films d Eisenstein dont la Grève, Octobre, (l extrait sur le berceau).

17 Thème 2 - LES RÉGIMES TOTALITAIRES DANS LES ANNÉES 1930 CONNAISSANCES Les régimes totalitaires sont fondés sur des projets de nature différente. Ils s appuient sur l adhésion d une partie des populations. Ils mettent en œuvre des pratiques fondées sur la violence pour éliminer les oppositions et uniformiser leur société. Le régime soviétique Le régime communiste, fondé par Lénine, veut créer une société sans classes, dominée par le parti communiste, et exporter la révolution (IIIe Internationale). Staline instaure une économie étatisée et un contrôle de la population par la propagande et la terreur de masse. Le régime nazi En 1933, Hitler arrive au pouvoir en Allemagne. Antisémite, raciste et nationaliste, le nazisme veut établir la domination du peuple allemand sur un large «espace vital». Le régime se caractérise par la suppression des libertés, l omniprésence de la police et du parti unique, la terreur, une économie orientée vers la guerre DÉMARCHES On montre comment Lénine a mis en place les principales composantes du régime soviétique. L étude du stalinisme prend appui sur la collectivisation des terres, la dékoulakisation et la grande terreur. L étude met en relation l idéologie et les pratiques du régime nazi dans un processus de nazification de la société. CAPACITÉS Connaître et utiliser les repères suivants : - Staline au pouvoir : La «grande terreur» stalinienne : Hitler au pouvoir : Les lois de Nuremberg : 1935 Raconter et expliquer - La mise en place du pouvoir soviétique par Lénine - La stalinisation de l URSS - La mise en place du pouvoir nazi Caractériser chacun des régimes totalitaires étudiés

18 LES RÉGIMES TOTALITAIRES DANS LES ANNÉES 1930 Au-delà du factuel qui n est pas à exclure, le but est de caractériser avec des arguments les deux régimes. Le programme est explicite. On étudie chaque régime pour lui-même sans faire de comparaisons comme précédemment. On insiste sur les objectifs idéologiques de ces régimes. Attention à ne pas «diaboliser» les dirigeants. Les peuples les ont suivi et souvent avec enthousiasme. L approche histoire des arts est pour ce thème à la fois facile et fructueuse; elle permet de nuancer et d expliquer l importance de la propagande, du contrôle des esprits. On peut bien sûr partir des deux sculptures de Vera MUKHINA et de Josef THORAK symbolisant les régimes présentées en 1936 à Paris pour l exposition universelle, et étendre l analyse aux deux pavillons (l envol vers un avenir meilleur et le progrès économique pour l URSS, l appui sur le passé et les valeurs traditionnelles de l Allemagne aryenne de l autre symbolisé par l importance des verticales et de l ancrage au sol du bâtiment). Il est possible aussi de travailler sur des affiches comme par exemple celle sur le 17 ème anniversaire du PCUS ou une affiche à la gloire du Führer, à condition de préciser aux élèves ce qui relève d un style artistique et ce qui en fait certes un objet historique mais pas une œuvre d art.

19 Thème 3 - LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( ) CONNAISSANCES - La guerre est un affrontement aux dimensions planétaires. - C est une guerre d anéantissement aux enjeux idéologiques et nationaux. - C est dans ce cadre que le génocide des Juifs et des Tziganes est perpétré en Europe. DÉMARCHES - L observation de cartes permet de montrer l extension du conflit et d établir une brève chronologie mettant en évidence ses temps forts. - L étude part d un exemple au choix (la bataille de Stalingrad ; la guerre du Pacifique) permettant d étudier la mobilisation de toutes les forces matérielles et morales des peuples en guerre. - L étude des différentes modalités de l extermination s appuie sur des exemples : l action des Einsatzgruppen, un exemple de camp de la mort. CAPACITES Connaître et utiliser les repères suivants : - La Seconde Guerre mondiale : La libération des camps d extermination : Fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe : 8 mai Bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki : août 1945 Caractériser les enjeux militaires et idéologiques de la guerre Décrire et expliquer le processus de l extermination

20 LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( ) (4 heures) Le BO propose le plan à suivre. Là encore peu de temps : 3 à 4 heures, dont une consacrée à l extermination et une pour une grande bataille qui doit être décrite. Comme pour la Première Guerre mondiale, la focale change : la guerre n est plus essentiellement qu une guerre européenne et son aspect de guerre d anéantissement est souligné. - Les cartes permettent de saisir son extension planétaire. - La mobilisation de toutes les forces matérielles et morales des peuples en guerre est vue à travers le prisme d une bataille cruciale de la guerre ; Stalingrad au-delà d une bataille germanorusse dans des conditions effroyables, est une bataille de toutes les forces. Les Américains ravitaillent les Soviétiques en arme et avec les Anglais ils attaquent sur les autres fronts pour alléger la charge sur l URSS. C est une nation en guerre avec le retour d officiers envoyés en 38 au goulag, le déplacement des usines, etc.. La bataille du Pacifique permet d insister sur l extension du conflit, sur la Chine et le Japon, sur la naissance d un nouvel espace important : le Pacifique occidental et sur le triomphe de la logistique sans oublier la bombe. - La volonté d anéantissement est étudié à travers l extermination, le génocide, mais aussi Hiroshima. Comme le dit le B.O., le programme concerne l extermination et non la déportation [attention aux manuels et aux témoins que vous pouvez inviter : ils ont été déporté et heureusement pour eux pas exterminés]. Deux exemples sont attendus: l action des Einsatzgruppen. Les rares photographies des exactions de ces Einsatzgruppen ne peuvent pas être considérées comme de l histoire des arts. Un camps d extermination. Pour éviter la confusion de la part des élèves et qu ils comprennent que l on ne doit pas revenir d un camp d extermination, il est préférable de travailler sur l un des camps situés en Pologne voués seulement à l extermination (Belzec, Sobibor, Treblinka, Chelmno ) et d expliquer comment ils fonctionnent (on arrive le matin, on est assassiné et jeté à la fosse avant le soir). Le site du camp de Belzec, en anglais, est particulièrement bien documenté et clair. Il évite le pathos.

21 LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( ) (suite) Les étapes et modalités du processus génocidaire - stigmatisation d une population qui passe par des lois et un vocabulaire spécifique souvent emprunté à la science et aux animaux. Les lois ont pour objet de maintenir à l écart, de marginaliser la population considérée, de lui rendre le quotidien très difficile. - recensement des populations, et absence de papiers (carte d identité et passeports confisqués). - regroupement : ghettos, quartiers réservés, camps. - génocide, extermination. On reprend ce que l on a commencé à construire pour les Arméniens. Histoire des arts : Les approches attendues permettent de travailler en histoire des arts sur la mobilisation des forces (nombreuses affiches, films «de propagande») mais pas sur l anéantissement, car comment représenter l imprésentable, l impensable, l inhumain. Attention aux dessins réalisés par des déportés qui sont des témoignages mais rarement des œuvres d art. Peut-on faire de l art face à l inhumanité totale, à l horreur absolue, quand on va être supplicié? De plus, elles concernent la déportation, rarement l extermination au sens strict. Pensez à la littérature : bien sûr Primo Levi mais aussi certaines nouvelles de l auteur russe Grosmann dans le recueil la Route.

22 Chapitre 3 - UNE GÉOPOLITIQUE MONDIALE (DEPUIS 1945) Env. 25% du temps consacré à l histoire, soit 8/9 heures mais pour quatre thèmes

23 Thème 1 - LA GUERRE FROIDE (2/3 heures) CONNAISSANCES En 1945, la création de l ONU répond à une aspiration au maintien de la paix. Cependant, les États-Unis et l URSS s affrontent durablement en Europe et dans le monde. En , la Guerre froide s achève avec la chute du Mur de Berlin et la disparition de l URSS. DÉMARCHES On présente les objectifs de l ONU en liaison avec l éducation civique. L étude de la Guerre froide s appuie des exemples : - En Europe : la situation de l Allemagne et de Berlin. - Dans le monde : la guerre de Corée OU la crise de Cuba. La division du monde en blocs est présentée à partir d une carte. CAPACITÉS Connaître et utiliser les repères suivants - Le Mur de Berlin : Carte des blocs au moment de la Guerre froide Raconter les crises étudiées et expliquer en quoi elles sont révélatrices de la situation de Guerre froide

24 LA GUERRE FROIDE. Pourquoi choisir la Corée? Un thème classique dont la seule nouveauté est le choix entre la guerre de Corée et Cuba. Le premier choix est riche et permet de mieux nuancer le propos. Ainsi cette guerre permet d évoquer : l internationale socialiste (le Kominterm) ; l action de Staline l ONU : le veto, l envoi de troupes, les casques bleus.. la réalité et du fonctionnement des blocs, pas de victoire militaire décisive, on se fait face. la Chine (amorce du monde «multipolaire» Dès 1950 la Chine se veut un modèle pour le tiers monde) Conséquences : Une nouvelle carte géopolitique en Asie : Le Japon se rapproche des Etats-Unis : de l ennemi à l ami. Installations militaires des Etats-Unis en Asie ; Création de OTASE Le développement économique des alliés des Américains : le Japon, Taiwan et Corée du Sud. le partage de la Corée et la dictature de Corée du Nord La Chine, leader de l antiaméricanisme, un exemple de résistance au «méchant capitaliste», le «tigre en papier». Sera le soutien des nordvietnamiens.

25 Thème 2 - DES COLONIES AUX ÉTATS NOUVELLEMENT INDÉPENDANTS (2 heures) CONNAISSANCES Dès le lendemain du conflit mondial, grandissent des revendications qui débouchent sur les indépendances. Les nouveaux États entendent être reconnus sur la scène internationale, notamment par le biais de l ONU. DÉMARCHES L étude est conduite à partir d un exemple au choix : l Inde, l Algérie, un pays d Afrique subsaharienne. Elle porte sur le processus de la décolonisation, les problèmes de développement du nouvel État et ses efforts d affirmation sur la scène internationale. Les décolonisations sont présentées à partir d une carte. CAPACITÉS Connaître et utiliser le repère suivant - Principale phase de la décolonisation : Raconter la manière dont une colonie devient un État souverain Décrire quelques problèmes de développement auxquels ce nouvel État est confronté

26 DES COLONIES AUX ÉTATS NOUVELLEMENT INDÉPENDANTS ; Quel exemple traiter? Inde, Algérie ou Congo? Là encore une question classique. Une seule question : le choix de l exemple. L INDE : assez proche de nombreuses décolonisations. Permet via la figure de Gandhi de parler de la création d une élite formée aux valeurs occidentales, de tensions dès les années trente.. Une décolonisation négociée. Problèmes et non alignés : pauvreté, absence d unité, les tensions interethniques, et interreligieuses, etc.. Avantage : simplicité apparente de l exemple ALGERIE : un cas particulier et original dans le mouvement de décolonisation. colonie de peuplement devenue une partie du pays (départementalisation) Le pétrole, l uranium Immigration des travailleurs liens complexes avec la métropole Avantage : permet de poser des jalons pour le chapitre sur la France. Par contre difficile de parler de la période post-indépendance tant qu il y aura une doxa officielle et que l Etat algérien ne laissera pas les chercheurs travailler. Le CONGO BELGE : Pays riche Indépendance dans des conditions de tensions extrêmes. Suivie d une guerre civile (Katanga) et de l installation d une dictature (Mobutu) qui dure plusieurs décennies. Intérêt : Toujours une zone de conflits (le Kiwu) liée à l importance des ressources naturelles (pétrole, Coltan surtout) et à la convoitise internationale dans un pays vaste et sous peuplé.

27 DES COLONIES AUX ÉTATS NOUVELLEMENT INDÉPENDANTS et Histoire des arts. Quelques pistes : - Travailler sur les monuments africains réalisés pour le cinquantenaire de l indépendance, - Travailler sur l œuvre d un artiste africain comme Ousmane Sow, ou sur des nouvelles d auteurs francophones africains. - Le palais de la Porte Dorée, ex musée des colonies : célébrer la colonisation mais aussi donner un cadre prestigieux à des œuvres des pays colonisés de première qualité. - L ex musée de l homme devenu le musée du quai Branly : pourquoi est-il nommé par un nom de lieu? Pourquoi ne s appelle-t-il pas le musée des arts premiers? Comment passe-t-on d une approche ethnographique aux «arts premiers»? Au-delà on peut travailler sur les noms des départements et des grands musées du Monde concernant les objets et les arts africains. - On peut aussi travailler sur le retour sur le sol africain de certaines pièces conservées dans des musées occidentaux.

28 Thème 3 - LA CONSTRUCTION EUROPÉENNE JUSQU AU DÉBUT DES ANNÉES 2000 (2 heures) CONNAISSANCES La construction européenne débute dans les années La CEE s élargit à de nouveaux États dès les années Le traité de Maastricht marque le passage de la Communauté Économique Européenne à l Union européenne. DÉMARCHES Trois caractéristiques de la construction européenne servent de fil conducteur à l étude : - L ancrage à l Ouest, - l adhésion aux valeurs démocratiques, - l intégration économique. CAPACITÉS Connaître et utiliser les repères suivants - Les traités de Rome : Le traité de Maastricht : L euro : 2002 Raconter quelques étapes de la construction européenne en les situant dans le contexte international

29 Thème 4 - LE MONDE DEPUIS LE DEBUT DES ANNÉES 1990 (deux heures) CONNAISSANCES Les principales lignes de force de la géopolitique mondiale depuis le début des années DÉMARCHES En s appuyant sur quelques cartes, images et événements significatifs, l étude met notamment en évidence : - La dislocation du bloc communiste et les élargissements de l Union européenne à l Est ; - les États-Unis, superpuissance mondiale ; - l émergence de nouvelles puissances (Chine, Inde, Brésil ) ; - la persistance des conflits au Moyen-Orient ; - les menaces terroristes. - ( ) L étude débouche sur une carte du monde contemporain. CAPACITÉS Raconter un événement majeur depuis le début des années 1990 et expliquer ses conséquences Situer sur une carte les grandes puissances et les lieux de tension aujourd hui.

30 Chapitre 4 LA VIE POLITIQUE EN FRANCE (environ 35% du temps consacré à l histoire) soit une douzaine d heures

31 Thème 1 - LA RÉPUBLIQUE DE L ENTRE-DEUX-GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE CONNAISSANCES Deux moments forts : - De la guerre à la paix ( ), la vie politique française est marquée par la fin de l union sacrée et le retour à la vie politique parlementaire, dans un climat d affrontements politiques et sociaux. - Les années 1930 : la République en crise et le Front populaire. DÉMARCHES L étude s appuie sur des personnages (par exemple Clemenceau ) et des événements (le Congrès de Tours) particulièrement importants. L étude s appuie sur des images significatives et quelques mesures emblématiques du Front populaire. CAPACITÉS Connaître et utiliser le repère suivant - Victoire électorale et lois sociales du Front Populaire : 1936 Décrire - L impact de la révolution russe en France - Les principaux aspects de la crise des années Les principales mesures prises par le Front populaire en montrant les réactions qu elles suscitent

32 LA RÉPUBLIQUE DE L ENTRE-DEUX-GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE Trois heures sont à consacrer à cet thème qui se compose de trois questions. Il convient donc d aller à l essentiel, et suivre les demandes du BO. Quand ce dernier ne demande que de décrire, il ne demande pas d expliquer. Des explications peuvent certes être données mais elles doivent être rapides; elles ne sont pas la capacité demandée. La première question peut être reliée à la révolution russe puisqu elle inclut l impact de la révolution russe en France, le congrès de Tours. Elle souligne l importance d avoir en 4 ème travaillé sur les idéologies si l on veut traiter cette question dans un délai raisonnable. Le front populaire doit faire l objet d une attention particulière. Deux personnalités sont à évoquer dans ce thème : Clemenceau qui incarne, dans le refus du peuple de l élire, le désir de paix, de retour à la «normale»; L. Blum : du congrès de Tours à la tête de l Etat

33 Thème 2 - EFFONDREMENT ET REFONDATION RÉPUBLICAINE ( ) - quatre heures CONNAISSANCES La défaite de 1940 entraîne le renversement de la IIIe République. Le régime de Vichy, autoritaire et antisémite, s engage dans la voie de la collaboration avec l Allemagne nazie. En liaison avec la France libre, la Résistance intérieure lutte contre l occupant et porte les valeurs de la République. La Libération marque le retour à la République. DÉMARCHES - Pétain et de Gaulle illustrent les deux attitudes devant la défaite militaire. On présente les conditions de l armistice et on explique le renversement de la République. - La politique du régime de Vichy et sa collaboration avec l Allemagne nazie sont présentées en s appuyant sur quelques exemples de ses décisions et de ses actes. - La Résistance est abordée à travers l exemple d UN réseau, d UN mouvement ou d UN maquis. Une mise en perspective permet d expliquer la place de la France libre, ses liens avec la Résistance intérieure et le rôle qu elle a joué dans son unification. - L étude du programme du CNR OU du préambule de la Constitution de 1946 met en évidence la volonté de refonder les valeurs républicaines en relation avec les grandes réformes de la Libération. CAPACITES Connaître et utiliser le repère suivant - Appel du général de Gaulle : 18 juin Régime de Vichy Fondation du Conseil National de la Résistance par J. Moulin : Libération de la France, rétablissement de la République (la IVe), droit de vote des femmes, Sécurité sociale : Raconter la défaite et expliquer ses conséquences, l armistice et la fin de la IIIe République Décrire - Quelques aspects de la politique du régime de Vichy révélateurs de son idéologie - La vie d un réseau, d un mouvement ou d un maquis en montrant les valeurs dont se réclament les hommes et les femmes de la Résistance. - Les principales mesures prises à la Libération (dont le droit de vote des femmes)

34 EFFONDREMENT ET REFONDATION RÉPUBLICAINE ( ) Là encore le B.O. est explicite, il propose le plan de la séquence. On ne dispose pas de trop de temps : quatre heures, et le programme demande de développer plus spécialement quatre points. L idéal serait de traiter chacun des points en une séance d une heure, quitte à compléter ou à nuancer lors de la correction d un exercice. Un thème difficile car il demande d osciller entre deux risques : aller trop vite et accumuler du factuel (mesures..) sans parvenir à donner du sens ou y passer trop de temps. Le BO précise par exemple pour le régime de Vichy que l on prend «quelques exemples», on ne recherche pas l exhaustivité, on accepte de faire des choix. Le choix de l exemple pour parler de la Résistance est libre ; dans tous les cas, il doit être emblématique et ne pas se limiter aux derniers mois de la guerre. On peut partir du témoignage d un témoin ou d une étude locale mais là encore à condition qu il soit assez riche pour aborder les divers aspects de la question. Par exemple, le massacre d Oradour-sur-Glane ne serait être un exemple à prendre. Choisir entre l étude du programme du CNR ou du préambule de la Constitution de Pour les élèves, le préambule est plus simple à étudier que le programme du CNR car les idées sont classées; mais là encore vous êtes libre de vos choix. Une importance doit être donnée à la place des femmes dans la société, notamment leur entrée dans la vie politique avec le droit de vote, et leur rôle dans la Résistance.

35 Thème 3 - DE GAULLE ET LE NOUVEAU SYSTÈME RÉPUBLICAIN ( ) CONNAISSANCES En 1958, la crise de la IVe République débouche sur le retour du général de Gaulle au pouvoir et la fondation de la Ve République. La présidence du général de Gaulle marque une nouvelle conception de la République et de la démocratie. La crise de mai 1968 témoigne des difficultés du régime face à de nouvelles aspirations politiques, sociales et culturelles. DÉMARCHES Seule la crise du 13 mai 1958 est étudiée pour montrer les impasses de la IVe République. On met en évidence quelques grandes caractéristiques de cette présidence : suprématie du pouvoir exécutif, volonté de réaffirmer la puissance française. (Les institutions sont étudiées dans le cadre de l éducation civique) L étude s appuie sur quelques images significatives. CAPACITÉS Connaître et utiliser le repère suivant - Les années de Gaulle : Caractériser - Les grands choix politiques du général de Gaulle

36 Thème 4 - LA Ve RÉPUBLIQUE À L ÉPREUVE DE LA DURÉE CONNAISSANCES Entre 1969 et 1981 les successeurs du général de Gaulle poursuivent sa pratique des institutions en s efforçant de prendre en compte les grandes aspirations sociales et culturelles de la population. Depuis 1981, la vie politique est marquée par une succession d alternances et de cohabitations. Les clivages politiques subissent les effets de l évolution des grands débats idéologiques, des mutations sociales, culturelles et religieuses, de l intégration européenne et de la mondialisation. DÉMARCHES L étude se limite à quelques exemples d adaptation de la législation aux demandes de la société (majorité à 18 ans, légalisation de l IVG ) L étude de la vie politique française depuis 1981 se focalise sur deux moments : : la première alternance et les politiques menées sous la présidence de François Mitterrand ; : la troisième cohabitation et le problème du partage du pouvoir exécutif. On étudie, à l aide d UN exemple au choix de débat politique inscrit dans la durée (depuis 1969) les positionnements et recompositions des forces politiques. CAPACITÉS Connaître et utiliser les repères suivants - Les années Mitterrand : Les années Chirac : Décrire et expliquer - Quelques exemples d adaptations législatives à l évolution de la société - Des prises de positions, arguments et recompositions politiques sur le débat étudié

37 «Histoire des arts» et les chapitres sur la France. Vous n êtes pas obligé d illustrer chaque thème par des œuvres plastiques ou musicales, par des œuvres en relation directe avec les éléments. On peut aussi envisager de travailler sur des œuvres produites au moment des événements et sans a priori de relation directe avec eux. Ne pas oublier la littérature. On peut par exemple travailler sur : le Passe muraille de Marcel Aymé, œuvre facile à lire, publiée en 1943 et qui connut immédiatement un grand succès et fut dès 1951 repris au cinéma (pourquoi? Qui trouve-t-on à l époque?); des extraits de l ouvrage Les Choses de G. Perec (1965) qui permet d évoquer les évolutions de la société au moment du président de Gaulle, etc.. N oublier pas non plus le cinéma et la chanson qui sont sources de nombreuses œuvres. Le B.O. deux fois dit : L étude s appuie sur des images significatives ; ce ne sont pas des œuvres support à un travail «histoire des arts». Cela demande une réflexion sur ce que l on désire transmettre sur la période envisagée. Il est intéressant au-delà des apports narratifs de l image de travailler avec les élèves sur ses impacts. Des gens en vacances pour le Front ou un bal dans l enceinte d une usine? La première image est seulement narrative, la seconde permet d évoquer l importance de la propriété privée, l usine, son cadre appartient au chef d entreprise; y faire un bal c est pour les ouvriers s approprier au sens premier du terme le lieu, leur lieu de travail et de vie, c est toute la relation de l ouvrier à l usine qui est en jeu.

38 Maitriser le temps : répartition dans le cadre d une heure/semaine et hors temps pour les devoirs Thème 1 : un siècle de transformations 15% = 3h./4 h. - Innovations scientifiques et technologique - Un ex. médical ( 2 heures maximum) - Transformations économiques : 2 heures - Une entreprise - Un siècle d immigration. Thème 2 : Guerres mondiales et régimes totalitaires 25% = 8 h / 10 h. - 1ere GM : 4 heures - phases, - Verdun et tranchées /- arméniens - Révolution russe - La paix - Régimes totalitaires : 3 / 4 heures - URSS - Mise en place, Lénine - Le stalinisme - Nazisme - prise de pouvoir - régime -2eme G. Mondiale : 3 heures - Phases + Stalingrad ou le Pacifique - Extermination : processus Thème 3 : Hist géopolitiques 25% = 8 heures - Guerre froide : 3 heures - ONU = 1h. (pris sur Education civique) - Les Blocs = 1 h. - Berlin = 1 h - Corée ou Cuba = 1 h. - Décolonisation : 2 heures - Processus (un exemple) - Difficultés des Etats - Europe (UE) : 2 heures - Motifs et étapes - Exemples de politiques - Monde depuis 1990 : 2 heures - Multipolaire - Un événement : 11 septembre Thème 4 : la vie politique en France 35% = 12 heures Entre deux guerres : 3 heures - L après guerre - La crise de la démocratie - Le Front populaire Vichy : 3 / 4 heures - Effondrement de la Rép. - Mise en place et régime de Vichy - Refondation de la République : De Gaulle : 3 heures - Prise de pouvoir / Algérie - politiques La France depuis 1980 : 2 heures - Deux tournants : 1 heure - Un grand débat :

39 Les dates repères de 3ème La Première Guerre mondiale ; 1916 : Verdun ; 11 novembre 1918 : Armistice de la Grande Guerre 1917 La révolution russe Staline au pouvoir Hitler au pouvoir 1936 : Victoire électorale et lois sociales du Front Populaire La Seconde Guerre mondiale, 8 mai 1945 : fin de la Seconde guerre mondiale en Europe ; Août 1945 : Hiroshima et Nagasaki 18 juin 1940 Appel du général de Gaulle Le Régime de Vichy Libération de la France, rétablissement de la République (la IVe), droit de vote des femmes, Sécurité sociale Le Mur de Berlin

40 Compléments : quelques éléments pour l approche histoire des arts

41 Joseph Thorak

42 HIDA - Un nouveau support : la photo Représenter le scientifique Pierre et Marie Curie dans leur labo Pasteur dans son laboratoire Albert EDELFELT, Musée Orsay, Pasteur par NADAR 1878

43 Vera MUKHINA - Josef THORAK

44 Corée

45 HIDA : Deux films La Guerre froide : le troisième homme, réalisé en 1948 par Carol Reed à partir d un ouvrage de Graham Green Film noir Orson Welles Corée : M.A.S.H. film drôle et grinçant, réalisé en 1969 quand USA s embourbent au VietNam

46 Indépendance africaine Le cinquantenaire de l'indépendance du Burkina Faso à Bobo-Dioulasso Le monument à la Renaissance africaine. RFI / M. Chown Oved Le monument est l œuvre d un panel d architectes coréens, africains et d ailleurs, qui était placé sous l égide de l architecte Pierre Goudiaby Atépa. Le maitre d œuvre est nord-coréen. Rejet d Ousmane Sow.

Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel

Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel Projet d'aménagements apportés au programme d'histoire-géographie éducation civique Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel Octobre 2013 MEN/DGESCO Histoire Géographie_

Plus en détail

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945)

Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre d anéantissement (1939-1945) Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes d histoire-géographie en 3 ème 2 ème partie : guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945) Thème 3 : La Seconde Guerre mondiale, une guerre

Plus en détail

Quelle est l évolution du paysage politique du monde depuis 1945? Comment est-on passé d un monde bipolaire à un monde multipolaire?

Quelle est l évolution du paysage politique du monde depuis 1945? Comment est-on passé d un monde bipolaire à un monde multipolaire? LES RELATIONS INTERNATIONALES DE 1945 à nos JOURS p126 à 157 Quelle est l évolution du paysage politique du monde depuis 1945? Comment est-on passé d un monde bipolaire à un monde multipolaire? I- LES

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS BREVET

FICHES DE REVISIONS BREVET FICHES DE REVISIONS BREVET HISTOIRE I. UN SIÈCLE DE TRANSFORMATIONS SCIENTIFIQUES, TECHNOLOGIQUES, ÉCONOMIQUES ET SOCIALES Décrire l évolution d un aspect de la médecine et expliquer son impact sur les

Plus en détail

HISTOIRE GEOGRAPHIE EDUCATION CIVIQUE CORRECTION COLLEGE VOLTAIRE BREVET BLANC. 1/9 Education civique: /10. Géographie: /13

HISTOIRE GEOGRAPHIE EDUCATION CIVIQUE CORRECTION COLLEGE VOLTAIRE BREVET BLANC. 1/9 Education civique: /10. Géographie: /13 Histoire: /13 1/9 Education civique: /10 Géographie: /13 O/P: /4 Note: /40 (L orthographe et la présentation sont sur 4 points) CORRECTION COLLEGE VOLTAIRE BREVET BLANC HISTOIRE GEOGRAPHIE EDUCATION CIVIQUE

Plus en détail

Préparation de l épreuve orale du CAPES interne d histoire- géographie AEFE Madagascar - Arnaud Léonard 1/14

Préparation de l épreuve orale du CAPES interne d histoire- géographie AEFE Madagascar - Arnaud Léonard 1/14 Enseigner «La Première Guerre mondiale : vers une guerre totale (1914-1918)» en classe de troisième, dans le cadre de la partie «Guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945)» Préparation de l

Plus en détail

Séquence 11 : «Marseille, porte du sud»

Séquence 11 : «Marseille, porte du sud» Le pont transbordeur, Musée d'histoire de Marseille, photo W. Govaert Séquence 11 : «Marseille, porte du sud» Marseille, en ce début du XX ème siècle, est marquée par l inauguration du pont transbordeur,

Plus en détail

La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement

La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement Première Sa Evaluation Histoire La seconde guerre mondiale, une guerre d anéantissement Sujet classique mais attention à ne pas tomber dans un récit chronologique du conflit, ce qui serait horssujet. Réfléchir

Plus en détail

Fiche de travail n 1 : la mise en place des régimes totalitaires (corrigé)

Fiche de travail n 1 : la mise en place des régimes totalitaires (corrigé) Fiche de travail n 1 : la mise en place des régimes totalitaires (corrigé) Activité n 1 : compléter la chronologie en s appuyant sur les extraits de K7 vidéo Le MONDE L URSS L Italie L Allemagne 1914 Début

Plus en détail

FICHES POUR RÉVISER LE BREVET EN HISTOIRE, GÉOGRAPHIE & ÉDUCATION CIVIQUE

FICHES POUR RÉVISER LE BREVET EN HISTOIRE, GÉOGRAPHIE & ÉDUCATION CIVIQUE FICHES POUR RÉVISER LE BREVET EN HISTOIRE, GÉOGRAPHIE & ÉDUCATION CIVIQUE Sources : ces fiches ont été réalisées essentiellement à l aide de deux manuels : - Hatier 3 ème - Le livre scolaire 3 ème FICHES

Plus en détail

E.C Evaluation E.C Repères Républiques, étude de document, développement

E.C Evaluation E.C Repères Républiques, étude de document, développement Semaine Séquence et discipline Séance Capacités 1 E.C. 1 République et citoyenneté : valeurs, principes Symboles et valeurs de la République Etude d un document : la Marseillaise et symboles de la République

Plus en détail

Classe de troisième. Projet d'aménagements apportés au programme d'histoire-géographie éducation civique. Présentation au CSE du 19 septembre 2013

Classe de troisième. Projet d'aménagements apportés au programme d'histoire-géographie éducation civique. Présentation au CSE du 19 septembre 2013 Projet d'aménagements apportés au programme d'histoire-géographie éducation civique Classe de troisième Présentation au CSE du 19 septembre 2013 Septembre 2013 MEN/DGESCO http://eduscol.education.fr/histoire-geographie

Plus en détail

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche

Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) Dates : 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Histoire Leçon 15 La marche vers la guerre ( 1938 / 1939) 1936 : remilitarisation de la Rhénanie 1938 : Anschluss de l Autriche Septembre 1939 : début de la deuxième guerre mondiale Anschluss : annexion

Plus en détail

Joseph Inguimberty, Marseille, 1924, huile sur toile, Coll. Musée d'histoire de Marseille cliché D. Giancatarina.Tableau présenté en séquence 11.

Joseph Inguimberty, Marseille, 1924, huile sur toile, Coll. Musée d'histoire de Marseille cliché D. Giancatarina.Tableau présenté en séquence 11. «Les migrations à Marseille de 1830 à la Seconde Guerre mondiale» Fiche pédagogique basée sur l'utilisation des supports audiovisuels présents en séquences 10 et 11 Joseph Inguimberty, Marseille, 1924,

Plus en détail

Programmes du collège

Programmes du collège Bulletin officiel spécial n 6 du 28 août 2008 Programmes du collège Programmes de l enseignement d histoire-géographie-éducation civique classe de troisième Ministère de l Éducation nationale Histoire

Plus en détail

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important?

Document 7. 13. Pourquoi ce discours de 1995 marque-t-il un moment important? Pages 77-78. Passage en italique. «Je crois devoir attirer votre attention sur le fait qu en exécution des ordres reçus du commandeur des SS, les arrestations ont été opérées uniquement par la police française

Plus en détail

BAC PROFESSIONNEL SESSION 2012 CORRECTION DE L EPREUVE E1 HISTOIRE- GEOGRAPHIE

BAC PROFESSIONNEL SESSION 2012 CORRECTION DE L EPREUVE E1 HISTOIRE- GEOGRAPHIE BAC PROFESSIONNEL SESSION 2012 CORRECTION DE L EPREUVE E1 HISTOIRE- GEOGRAPHIE Ce corrigé a été réalisé dans les conditions de l examen en dehors du temps de mise en page. Il vous permet de vous situer

Plus en détail

3 e. Histoire Géographie LIVRE DU PROFESSEUR. sommaire MISE EN ŒUVRE DES CHAPITRES ET CORRIGÉS

3 e. Histoire Géographie LIVRE DU PROFESSEUR. sommaire MISE EN ŒUVRE DES CHAPITRES ET CORRIGÉS 3 e Histoire Géographie LIVRE DU PROFESSEUR sommaire Sous la direction de Rachid AZZOUZ et Marie-Laure GACHE Nadine BOUETTE Nathalie CHADEFAUD Dominique DELMAS Frédéric FOULETIER Patricia GÉRARDI Pascal

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode HISTOIRE DES ARTS CLASSE : 3 ème Période historique : XXème siècle Moment choisi : Guerre de Corée Thématique : Arts, Etats, pouvoir Sujet : Guerre froide Domaine artistique : Art du visuel Œuvre : Massacre

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème DU REGIME DE VICHY AU RETOUR DE LA REPUBLIQUE DE LA DECLARATION DE GUERRE A LA DEFAITE DE LA FRANCE PAGES 4-5 Les documents ci-dessous évoquent les premiers mois

Plus en détail

Thème transversal au programme d histoire Les arts, témoins de l histoire du monde contemporain

Thème transversal au programme d histoire Les arts, témoins de l histoire du monde contemporain Annexe I Classes de troisième Histoire Le monde depuis 1914 Bulletin officiel n 42 du 14 novembre 2013 À l école primaire, les élèves ont abordé le vingtième siècle et notre époque, en privilégiant le

Plus en détail

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de)

Dans nos classes. La Résistance et la Déportation dans les manuels. Classe de troisième. Les leçons : Collection. Auteurs (sous la direction de) Dans nos classes La Résistance et la Déportation dans les manuels Classe de troisième Les leçons : Belin, avril 2003. Eric Chaudron, Remy Knafou. Leçons La 2 guerre mondiale. * Les grandes phases de la

Plus en détail

Liste des ressources du manuel numérique + sa banque de ressources Histoire-Géographie Education Civique 3e (Edition 2014)

Liste des ressources du manuel numérique + sa banque de ressources Histoire-Géographie Education Civique 3e (Edition 2014) Liste des ressources du manuel numérique + sa banque de ressources Histoire-Géographie Education Civique 3e (Edition 2014) Animations Les Constructeurs L'Europe dans la Première Guerre mondiale (1914-1918)

Plus en détail

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement

Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chap. 5 : la 2 nd guerre mondiale : une guerre d anéantissement Pourquoi parle-t-on de la 2 nd guerre mondiale comme d une guerre d anéantissement Chanson : Nuit et brouillard de Jean Ferrat http://www.youtube.com/watch?v=94yoxycqo6s

Plus en détail

Identifier l antisémitisme et le racisme

Identifier l antisémitisme et le racisme 47 29 ANNExE A2 Identifier l antisémitisme et le racisme Glossaire sur l Holocauste Exemple de représentation graphique Coupons de mots reliés à l Holocauste Glossaire de l élève Centre commémoratif de

Plus en détail

Pourquoi et comment le monde se divise-t-il après 1945? I/DEUX BLOCS FACE A FACE ( p90/91)

Pourquoi et comment le monde se divise-t-il après 1945? I/DEUX BLOCS FACE A FACE ( p90/91) LA GUERRE FROIDE p82 à 89 Fiche d objectifs/plan détaillé Pourquoi et comment le monde se divise-t-il après 1945? I/DEUX BLOCS FACE A FACE ( p90/91) Comment à partir de 1947, Etats-Unis et l URSS s affrontent-ils

Plus en détail

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS H3.Thème 2. DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS Comment les colonies accèdent-elles à l indépendance? A quelles difficultés ces nouveaux Etats sont-ils confrontés? Frise p 111. Les différentes

Plus en détail

Réflexion-Débats. Le génocide des arméniens. Spécificité et difficulté d un enseignement.

Réflexion-Débats. Le génocide des arméniens. Spécificité et difficulté d un enseignement. Réflexion-Débats Le génocide des arméniens. Spécificité et difficulté d un enseignement. Par Sophie Ferhadjian Présentation du génocide des Arméniens, 1915 L Arménie est un territoire situé entre l Euphrate

Plus en détail

Corrigé du Brevet blanc janvier 2008. Partie histoire : La Shoah Etude de documents

Corrigé du Brevet blanc janvier 2008. Partie histoire : La Shoah Etude de documents Corrigé du Brevet blanc janvier 2008 Partie histoire : La Shoah Etude de documents Doc.1 : P.V de la conférence de Wannsee, tenue à Berlin en 1942, et réunissant secrètement la haute hiérarchie nazie.

Plus en détail

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE

CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE CORRECTION BREVET BLANC 2015 PREMIER PARTIE/HISTOIRE 1/ en 1804 2/ le second empire 3/JULES FERRY 4/régime de Vichy : 1940/1944 La collaboration caractérise ce régime. Par exemple, la milice française

Plus en détail

La première guerre mondiale (1914-1918)

La première guerre mondiale (1914-1918) La première guerre mondiale (1914-1918) PBQ : En quoi peut-on dire que la première guerre mondiale est une guerre totale? Introduction : Les grandes phases de la guerre Carte p. 30 : 28 juin 1914 Assassinat

Plus en détail

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand OFFRES D OPTIONS DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand Option DP3 Qu est-ce que la DP3? La DP3 est une option de Découverte

Plus en détail

Cours d histoire de la vie politique française Frédéric Sawicki Licence 1 Paris I - 2009-2010 Plan du cours

Cours d histoire de la vie politique française Frédéric Sawicki Licence 1 Paris I - 2009-2010 Plan du cours Cours d histoire de la vie politique française Frédéric Sawicki Licence 1 Paris I - 2009-2010 Plan du cours 1 INTRODUCTION GENERALE 1. Naissance et définition de la politique moderne 2. La Révolution française

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème LE NAZISME (1933-1945) DU TRAITE DE VERSAILLES A L ARRIVEE D HITLER AU POUVOIR PAGES 4-5 Comment Mussolini, nouveau dirigeant de l Italie est-il mis en valeur

Plus en détail

Animations /Formations

Animations /Formations Animations /Formations DECOUVRIR > COMPRENDRE > REFLECHIR >PARTICIPER. Démocratie? La sécu? Institutions? Énergie? Communes? DECOUVRIR > COMPRENDRE > REFLECHIR >PARTICIPER. MOC-CIEP Liège -Huy-Waremme

Plus en détail

Dossier de presse. Exposition «Les Juifs de Corrèze dans la Shoah»

Dossier de presse. Exposition «Les Juifs de Corrèze dans la Shoah» Exposition «Les Juifs de Corrèze dans la Shoah» Dossier de presse Reprenant et complétant l exposition «Les Juifs de France dans la Shoah», réalisée en 2012 par l ONAC et le Mémorial de la Shoah, cette

Plus en détail

Cours élaboré à l échelon local donnant droit à un crédit obligatoire. depuis la Première Guerre mondiale

Cours élaboré à l échelon local donnant droit à un crédit obligatoire. depuis la Première Guerre mondiale Cours élaboré à l échelon local donnant droit à un crédit obligatoire Histoire du Canada depuis la Première Guerre mondiale 10 e année Écoles secondaires publiques de langue française de l Ontario Table

Plus en détail

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani.

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Sommaire Programme, Capacités (http://www.education.gouv.fr/cid50636/ mene0925419a.html) Dossier documentaire d histoire géographie en CAP : Note de cadrage de l épreuve.

Plus en détail

Histoire. Introduction- Un siècle de transformations scientifiques et technologiques. Hist 1 - Guerres mondiales et régimes totalitaires ( )

Histoire. Introduction- Un siècle de transformations scientifiques et technologiques. Hist 1 - Guerres mondiales et régimes totalitaires ( ) Histoire Introduction- Un siècle de transformations scientifiques et technologiques Au 20 ème siècle les découvertes scientifiques continuent de s accélérer. Les applications concrètes de ces progrès entrainent

Plus en détail

CORRIGÉ DU CAHIER D HISTOIRE NIVEAU PRIMAIRE LA SECONDE GUERRE MONDIALE

CORRIGÉ DU CAHIER D HISTOIRE NIVEAU PRIMAIRE LA SECONDE GUERRE MONDIALE CORRIGÉ DU CAHIER D HISTOIRE NIVEAU PRIMAIRE LA SECONDE GUERRE MONDIALE De la fin de la Première Guerre mondiale au début de la Seconde Guerre mondiale Qui est le personnage sur cette photo? Mussolini

Plus en détail

Avant de commencer : Pour un bref rappel de notre progression dans le programme

Avant de commencer : Pour un bref rappel de notre progression dans le programme H5 La guerre froide Avant de commencer : Pour un bref rappel de notre progression dans le programme Le monde d aujourd hui Pour un essai de compréhension de l élaboration du monde d aujourd hui à partir

Plus en détail

Géographie Thème 1 : Des cartes pour comprendre un monde complexe en basculement

Géographie Thème 1 : Des cartes pour comprendre un monde complexe en basculement Géographie Thème 1 : Des cartes pour comprendre un monde complexe en basculement Introduction : - un monde qui change En quoi ce dessin indique-t-il un bouleversement profond du monde au tournant des XXe

Plus en détail

Compte-rendu de la visite au Musée de la Seconde Guerre mondiale en Nouvelle-Calédonie, à Nouméa.

Compte-rendu de la visite au Musée de la Seconde Guerre mondiale en Nouvelle-Calédonie, à Nouméa. Compte-rendu de la visite au Musée de la Seconde Guerre mondiale en Nouvelle-Calédonie, à Nouméa. Ce musée se situe en face de l Hôpital Gaston Bourret, rue Paul Doumer. Notre visite s est faite dans le

Plus en détail

De l Etat français à la IVème République (1940-1946)

De l Etat français à la IVème République (1940-1946) De l Etat français à la IVème République (1940-1946) Introduction : Présentation de la défaite : -En juin 1940, la chute de la IIIème République (1875-1940) accompagne la déroute militaire. -Le 10 juillet

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Baccalauréat général Série S Histoire - géographie Ressources pour le lycée général et technologique MEN / DGESCO - IGEN février 2014 http://eduscol.education.fr Nouvelle épreuve à compter de la

Plus en détail

REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880

REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880 REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880 «La grande idée, la notion fondamentale de l Etat laïque, c est-àdire la délimitation profonde entre le temporel et le spirituel, est entrée dans nos mœurs de manière

Plus en détail

Cours 2.13 LA DEUXIÈME GUERRE MONDIALE

Cours 2.13 LA DEUXIÈME GUERRE MONDIALE Cours 2.13 LA DEUXIÈME GUERRE MONDIALE Rappel des directions politiques Rappel du contexte canadien Le Canada est en crise économique. Le Canada obtient son indépendance en politique internationale en

Plus en détail

7 L ENTREPRISE NUMERIQUE. Prologue

7 L ENTREPRISE NUMERIQUE. Prologue 7 L ENTREPRISE NUMERIQUE Prologue Le CIGREF est un réseau de grandes entreprises qui fête en 2010 son quarantième anniversaire. La genèse de sa création démarre en 1967, lorsque Emile Roche, alors Président

Plus en détail

LES RELATIONS INTERNATIONALES (1945-1991) LES DEUX GRANDS

LES RELATIONS INTERNATIONALES (1945-1991) LES DEUX GRANDS LES RELATIONS INTERNATIONALES (1945-1991) LES DEUX GRANDS HTTP://WWW.BASELYNE.NET A AFFRONTEMENT DES DEUX BLOCS Les 2 blocs et les grandes crises, 1960-1975 Explosions ou premiers engins opérationnels

Plus en détail

70 e anniversaire Libération

70 e anniversaire Libération 70 e anniversaire Libération de la Haute-Savoie Sujet du module (libellé du programme) : Connaître les événements de la Seconde Guerre Mondiale et leurs conséquences pour la France Comprendre et connaître

Plus en détail

Introduction à la Shoah

Introduction à la Shoah Introduction à la Shoah Des Juifs de la Ruthénie subcarpatique sont soumis à une sélection sur l aire de transit à Auschwitz-Birkenau. (Photo : Musée du Mémorial de l Holocauste aux États-Unis, offerte

Plus en détail

Le régime de Vichy est le gouvernement qui a renversé la III ème. française alors que la France est envahie puis occupée par les Allemands en juin

Le régime de Vichy est le gouvernement qui a renversé la III ème. française alors que la France est envahie puis occupée par les Allemands en juin PREMIERE PARTIE : HISTOIRE (13 POINTS) I. QUESTIONS (8 POINTS) 1) En quelle année la bataille de Verdun s'est-elle déroulée? Décrire et expliquer cet événement et sa portée. (2 points) Elle s est déroulée

Plus en détail

QUELQUES DATES A CONNAITRE

QUELQUES DATES A CONNAITRE QUELQUES DATES A CONNAITRE Devant les difficultés évidentes des élèves à se repérer dans l'histoire, j'ai eu l'idée de cette séance de rentrée basée sur le célèbre générique du dessin animé Il était une

Plus en détail

Organisation des séances de congrès et procédures de modification des textes

Organisation des séances de congrès et procédures de modification des textes Page 1 sur 6 Organisation des séances de congrès et procédures de modification des textes Le Conseil national des 1 er et 2 novembre 2014 a acté une démarche d organisation des séances et de procédure

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU 3 ème LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT LA GUERRE DEVIENT MONDIALE PAGES 4-5 Quel front évoque cette affiche? L Afrique du Nord Complétez la phrase

Plus en détail

Table des matières. La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33

Table des matières. La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33 Table des matières Préface de Victor Karady... 7 Introduction... 17 Chapitre i La France et Paris dans le marché universitaire mondial... 33 La «seconde patrie du monde instruit»... 34 Un marché universitaire

Plus en détail

Livre blanc. sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr. Résumé

Livre blanc. sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr. Résumé Livre blanc 2006 sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr Résumé I. La politique de sécurité de l Allemagne Douze années se sont écoulées depuis la publication du dernier

Plus en détail

Les affiches de propagande

Les affiches de propagande Art graphique Les affiches de propagande On définit la propagande comme l ensemble des mesures prises pour répandre une idée, pour agir sur la perception d un événement, pour influencer voire manipuler

Plus en détail

OPTION CREATION D INTERIEURS

OPTION CREATION D INTERIEURS BACHELIER EN ARTS PLASTIQUES, VISUELS ET DE L ESPACE OPTION CREATION D INTERIEURS Les cours de «bachelor en arts plastiques, visuels et de l espace option création d intérieurs» sont susceptibles de se

Plus en détail

CONCOURS «LA RÉPUBLIQUE S AFFICHE!»

CONCOURS «LA RÉPUBLIQUE S AFFICHE!» CONCOURS «LA RÉPUBLIQUE S AFFICHE!» Présentation Le concours «LA RÉPUBLIQUE S AFFICHE!» est ouvert à tous du CM1 au lycée et à toutes les disciplines. Il a vocation à permettre aux classes participantes

Plus en détail

CÉGEP MARIE-VICTORIN SCIENCES HUMAINES : PROFIL INDIVIDU

CÉGEP MARIE-VICTORIN SCIENCES HUMAINES : PROFIL INDIVIDU CÉGEP MARIE-VICTORIN SCIENCES HUMAINES : PROFIL INDIVIDU 1 re SESSION (formation spécifique seulement) 320-101-MV : L ESPACE MONDIAL Le cours L espace mondial est un cours d initiation à la géographie.

Plus en détail

Conception : F. Deglave, conseiller pédagogique, pour Mobiclic n 137

Conception : F. Deglave, conseiller pédagogique, pour Mobiclic n 137 N 137 NOVEMBRE 2011 LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE HISTOIRE ET TUIC SÉANCES D APPRENTISSAGE nombre de séances 5 durée de l activité 4h30 Séance 1 : le départ des soldats à la guerre en 1914 (durée : 1 heure)

Plus en détail

Avis à l opinion Public

Avis à l opinion Public Avis à l opinion Public La Syrie était le berceau de la civilisation humaine où toutes les civilisations ont né et se sont épanouies. La Syrie a une situation géographique et stratégique très importante

Plus en détail

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous?

Où et quand cette photo a-t-elle été prise? Comment le devinez-vous? Les textes de l exposition «Dictature et démocratie» et le questionnaire pédagogique sont assez longs. Nous vous conseillons donc de répartir les fiches de travail entre vos élèves et de mettre les réponses

Plus en détail

Voir Le Document Source

Voir Le Document Source Annexe II L'enseignement en troisième à dispositifs particuliers s'intègre à la cohérence d'ensemble des programmes du collège et du socle commun de connaissances et de compétences. Référentiel d'enseignement

Plus en détail

1ère partie - Guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945)

1ère partie - Guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945) REPÈRES HISTOIRE programme des années précédentes 2014 Amérique Cet homme politique de l Antiquité a dirigé la cité d Athènes et associé son nom à la démocratie : Nom Dates Ce ministre de la IIIè République

Plus en détail

TS GEOGRAPHIE. Chapitre 1 : Clés de lecture géographiques pour un monde complexe

TS GEOGRAPHIE. Chapitre 1 : Clés de lecture géographiques pour un monde complexe TS GEOGRAPHIE Chapitre 1 : Clés de lecture géographiques pour un monde complexe Le monde actuel est complexe et en perpétuelle évolution : - Depuis la fin de la guerre froide (1991), fin de l antagonisme

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS. Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale

TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS. Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale TROISIEME PARTIE LA FRANCE DE 1945 A NOS JOURS Bilan et mémoires de la seconde guerre mondiale Qu est-ce que ce film nous apprend sur l évolution de la mémoire de la Seconde Guerre mondiale en France?

Plus en détail

LA GOUVERNANCE ÉCONOMIQUE MONDIALE DEPUIS 1944

LA GOUVERNANCE ÉCONOMIQUE MONDIALE DEPUIS 1944 RÉVISIONS DES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT Histoire LA GOUVERNANCE ÉCONOMIQUE MONDIALE DEPUIS 1944 HISTOIRE La gouvernance économique mondiale depuis 1944 LEAGUE OF NATIONS 1919 : création de la Société des

Plus en détail

1 LA PLACE DE L ÉPREUVE D HISTOIRE- GÉOGRAPHIE, SCIENCES-TECHNOLOGIE DANS LE CONCOURS

1 LA PLACE DE L ÉPREUVE D HISTOIRE- GÉOGRAPHIE, SCIENCES-TECHNOLOGIE DANS LE CONCOURS 1 LA PLACE DE L ÉPREUVE D HISTOIRE- GÉOGRAPHIE, SCIENCES-TECHNOLOGIE DANS LE CONCOURS Le concours externe de recrutement des professeurs des écoles est organisé annuellement dans chaque académie. L épreuve

Plus en détail

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique»

Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Résolution sur une stratégie de lutte contre le groupe terroriste «Etat Islamique» Commission Affaires étrangères et migration (Version originale) Insistant sur la nécessité de freiner puis stopper l expansion

Plus en détail

SÉMINAIRE 2 : point de vue des IA-IPR

SÉMINAIRE 2 : point de vue des IA-IPR SÉMINAIRE 2 : point de vue des IA-IPR Les séminaires et la continuité à assurer Il est essentiel qu au terme de chaque séminaire, le bilan établi et mis en ligne soit examiné dans chaque lycée par l ensemble

Plus en détail

VIÊT NAM. Hanoi LAOS. Vientiane VIÊT NAM CAMBODGE. Phnom Penh. Hô-Chi-Minh-Ville (Saïgon) CHINE. Mer de Chine méridionale THAÏLANDE.

VIÊT NAM. Hanoi LAOS. Vientiane VIÊT NAM CAMBODGE. Phnom Penh. Hô-Chi-Minh-Ville (Saïgon) CHINE. Mer de Chine méridionale THAÏLANDE. CHINE MYANMAR (Birmanie) VIÊT NAM Hanoi Golfe du Tonkin LAOS Vientiane Mer de Chine méridionale Hainan Îles Paracel THAÏLANDE Bangkok VIÊT NAM CAMBODGE Golfe de Thaïlande Phnom Penh Hô-Chi-Minh-Ville (Saïgon)

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS IV SORBONNE ECOLE DOCTORALE II Histoire Moderne et Contemporaine

UNIVERSITE PARIS IV SORBONNE ECOLE DOCTORALE II Histoire Moderne et Contemporaine UNIVERSITE PARIS IV SORBONNE ECOLE DOCTORALE II Histoire Moderne et Contemporaine [...][...][...][...][...][...][...][...][...][...] (N d enregistrement attribué par la bibliothèque) THESE pour obtenir

Plus en détail

EXPOSITION. «Nantais venus d ailleurs»

EXPOSITION. «Nantais venus d ailleurs» EXPOSITION «Nantais venus d ailleurs» de 1918 à nos jours Madame, Monsieur, Le Château des ducs de Bretagne Musée d Histoire de Nantes prépare pour l année 2010 une exposition consacrée à l histoire des

Plus en détail

L «immigré» turc ou marocain, plus étranger qu un autre?

L «immigré» turc ou marocain, plus étranger qu un autre? ANALYSE 2014 L «immigré» turc ou marocain, plus étranger qu un autre? Publié avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles Pax Christi Wallonie-Bruxelles L «immigré» turc ou marocain, plus étranger

Plus en détail

Séminaire sur les nouvelles stratégies de négociations sociales et de partenariat avec les acteurs sociaux

Séminaire sur les nouvelles stratégies de négociations sociales et de partenariat avec les acteurs sociaux African Training and Research Centre in Administration for Development المركز اإلفريقي للتدريب و البحث اإلداري لإلنماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail

LYCEE ASSOMPTION BELLEVUE. Rentrée 2015-2016

LYCEE ASSOMPTION BELLEVUE. Rentrée 2015-2016 LYCEE ASSOMPTION BELLEVUE 4 baccalauréats préparés 18 classes : 6 classes de seconde 6 classes de première 6 classes de terminale VOIE GENERALE : Série Littéraire L. / Economique et Sociale - E.S. / Scientifique

Plus en détail

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES Les épreuves écrites et orales des concours externe et interne pour l accès à l emploi de secrétaire des affaires étrangères

Plus en détail

COMPRENDRE LES ENJEUX DE LA VISITE DU PAPE FRANÇOIS EN AMÉRIQUE

COMPRENDRE LES ENJEUX DE LA VISITE DU PAPE FRANÇOIS EN AMÉRIQUE OBSERVATOIRE GÉOPOLITIQUE DU RELIGIEUX COMPRENDRE LES ENJEUX DE LA VISITE DU PAPE FRANÇOIS EN AMÉRIQUE PAR FRANÇOIS MABILLE Professeur de Sciences politiques au sein de la Faculté Libre de Droit septembre

Plus en détail

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales Ministère de la modernisation des secteurs publics Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Ecole Nationale d Administration Fondation Hanns Seidel Original :

Plus en détail

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - GRANDE SECTION MAÎTRISE DU LANGAGE FAMILIARISATION AVEC LE MONDE DE L ÉCRIT Reconnaître des caractéristiques du livre et de l écrit Couverture

Plus en détail

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Introduction Depuis quelques années, le terme de «compétences» s installe peu à peu dans notre quotidien ; aussi bien dans la vie de

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

ASIE CENTRALE, SENS ET NON-SENS D UN CONCEPT

ASIE CENTRALE, SENS ET NON-SENS D UN CONCEPT ASIE CENTRALE, SENS ET NON-SENS D UN CONCEPT Bayram Balci* Issues de l ex URSS, les républiques d Asie centrale -Kazakhstan, Kirghizstan, Tadjikistan, Ouzbékistan et Turkménistan- étaient, au moment de

Plus en détail

Séquence 10 : «Un port, des industries et des hommes : Marseille au XIX ème siècle»

Séquence 10 : «Un port, des industries et des hommes : Marseille au XIX ème siècle» Plan-relief de Marseille, dit Plan Lavastre, 1848 1850, musée d'histoire de Marseille photo W. Govaert Séquence 10 : «Un port, des industries et des hommes : Marseille au XIX ème siècle» Les lendemains

Plus en détail

L HISTOIRE-GEOGRAPHIE AU PRYTANEE. Le programme d histoire-géographie de Seconde

L HISTOIRE-GEOGRAPHIE AU PRYTANEE. Le programme d histoire-géographie de Seconde L HISTOIRE-GEOGRAPHIE AU PRYTANEE Equipe professorale : 4 professeurs d histoire-géographie HISTOIRE Le programme d histoire-géographie de Seconde Horaire hebdomadaire : 3 heures La place des populations

Plus en détail

Exposition Internationales graphiques. Collections d affiches politiques 1970-1990. Livret pédagogique

Exposition Internationales graphiques. Collections d affiches politiques 1970-1990. Livret pédagogique Exposition Internationales graphiques. Collections d affiches politiques 1970-1990 Livret pédagogique Au cours des années 1960, l affiche un vecteur privilégié des engagements politiques. Qu en est-il

Plus en détail

Baccalauréat Technologique. Session 2014-2015. Histoire- Géographie. Série : STMG

Baccalauréat Technologique. Session 2014-2015. Histoire- Géographie. Série : STMG Baccalauréat Technologique Devoir Commun Session 2014-2015 ***** Histoire- Géographie Série : STMG Durée : 2h30 Coefficient : 2 Les calculatrices ne sont pas autorisées Le candidat doit répondre à toutes

Plus en détail

Histoire des Arts. Choisir son sujet Quelques précisions 2012-2013

Histoire des Arts. Choisir son sujet Quelques précisions 2012-2013 Histoire des Arts Choisir son sujet Quelques précisions 2012-2013 HISTOIRE DES ARTS / FICHE D INSCRIPTION 2012-2013 Classe : NOM 1 2 NOM Prénom Prénom Rappel : 2 candidats maximum par inscription. Il est

Plus en détail

Proposition d'une étude de situation : Christophe Colomb. Sujet d'étude : Voyages et découvertes XVIè-XVIIIè siècles

Proposition d'une étude de situation : Christophe Colomb. Sujet d'étude : Voyages et découvertes XVIè-XVIIIè siècles Histoire Seconde Bac Pro 3 ans Proposition d'une étude de situation : Christophe Colomb Sujet d'étude : Voyages et découvertes XVIè-XVIIIè siècles Contenu : - problématique - axes d'analyse et éléments

Plus en détail

Les stratégies de rupture

Les stratégies de rupture DOSSIER Les stratégies de rupture sous la direction de Laurence Lehmann-Ortega Pierre Roy DOSSIER LAURENCE LEHMANN-ORTEGA HEC Paris PIERRE ROY Université Montpellier 1, ISEM Introduction Une nouvelle

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA RENCONTRE PROFESSIONNELLE «INTRODUCTION AUX OUTILS FONDAMENTAUX DE LECTURE ET D ANALYSE DES SCENARIOS» I PAGE 1

COMPTE-RENDU DE LA RENCONTRE PROFESSIONNELLE «INTRODUCTION AUX OUTILS FONDAMENTAUX DE LECTURE ET D ANALYSE DES SCENARIOS» I PAGE 1 I PAGE 1 LE CADRE Rencontre professionnelle organisée par Films en Bretagne, en partenariat avec Groupe Ouest et Clair Obscur. Dans le cadre du Festival Travelling 2015. Lundi 9 février 2015 I Rennes SEMINAIRE

Plus en détail

Notions-clés : guerre totale, violence de masse, génocide.

Notions-clés : guerre totale, violence de masse, génocide. THEME OU CHAPITRE UN SIECLE DE TRANSFORMATIONS SCIENTIFIQUES ET TECHNOLOGIQUES REPERES QUESTIONS A REPONSES COURTES (+ développements construits et supports de documents) Notions-clés : évolution scientifique,

Plus en détail

CYCLE DES APPROFONDISSEMENTS CE2, CM1, CM2 Compétences attendues à la fin du CM2

CYCLE DES APPROFONDISSEMENTS CE2, CM1, CM2 Compétences attendues à la fin du CM2 CYCLE DES APPROFONDISSEMENTS CE2, CM1, CM2 Compétences attendues à la fin du CM2 FRANÇAIS 1- Langage oral 2- Lecture, écriture (lecture, littérature, rédaction) 3 - Étude de la langue française (vocabulaire,

Plus en détail

L EXTERMINATION DES JUIFS D EUROPE

L EXTERMINATION DES JUIFS D EUROPE L EXTERMINATION DES JUIFS D EUROPE Liens vers les témoignages et documents LES EINSATZGRUPPEN Documentaire de France 2 réalisé à partir de témoignages : http://ma-tvideo.france2.fr/video/ilyrooafmjbr.html

Plus en détail

«Qui est donc responsable du déclenchement de la deuxième guerre Mondiale?»

«Qui est donc responsable du déclenchement de la deuxième guerre Mondiale?» «Qui est donc responsable du déclenchement de la deuxième guerre Mondiale?» Michael Jabara Carley Professeur au département d histoire de l Université de Montréal, auteur de 1939: l'alliance de la dernière

Plus en détail