KARL BUBENHOFER SA. Bienvenue

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "KARL BUBENHOFER SA. Bienvenue"

Transcription

1 KARL BUBENHOFER SA Bienvenue

2 KARL BUBENHOFER SA SIA 243:2008

3 Défauts sur nos chantiers!!!

4 Selon une étude scientifique de l EPF Zurich, qui a bénéficié de l appui de la Société Suisse des Entrepreneurs, une bonne part des défauts sur les chantiers suisses est due non seulement aux processus erronés ou aux délais serrés, mais également aux lacunes dans la planification et les décisions.

5 Le professeur Sacha Menz (directeur de département d architectur l EPF Zurich) a indiqué aux médias les approches quantitatives et qualitatives prises en considération pour l étude: «d une part, nous avons évalué les procès-verbaux de défauts de 54 projets de logements et 505 expertises s étendant de 1992 à D autre part, nous avons mené 107 interviews avec des maîtres d ouvrage, concepteurs (architectes, ingénieurs civils, ingénieurs CVSE), directeurs des travaux, entreprises totales et générales, responsables de l exécution des travaux (entrepreneurs, constructeurs de fenêtres, constructeurs de toitures plates, plâtriers, peintres, poseurs de parquets, carreleurs), juristes et spécialistes en la matière».

6 Dans l'industrie suisse de la construction d'immeubles résidentiels, environ 1,7 milliards de francs suisses sont dépensés rien que pour corriger les malfaçons dans la construction, ce qui représente 8% du total des dépenses (ce sont en moyenne 15 malfaçons à 2500 Francs chacune par nouveau logement construit).

7 54% des défauts sur les chantiers sont dans notre domaine Murs extérieurs 25.8% Toiture 8.4% Abords 1.9% Elément enterré 8.5% Elément incorporé fenêtre 14.3% Elément incorporé 2.3% Plancher 8.4% Paroi 4.8% Plafond 3.4% Balcon/terrasse 19.7% Technique 2.5%

8 Les informations sont prélevées d articles du baublatt du mois d août

9 ... ou par les deux communications médiatiques de SSE du 9 juillet 2013!

10 Suivez les normes SIA...

11 ... et suivez les conseils de:

12 Norme SIA 243:2008 Isolations thermiques extérieures crépies 2 ETUDE DU PROJET 2.1 Généralités Lors de l étude d une isolation thermique extérieure crépie, le système sera choisi en fonction des caractéristiques et de l utilisation prévue de l ouvrage. Les critères esthétiques seront subordonnés aux critères techniques, sauf convention contraire.

13 Les résultats avec la priorité sur l esthétique!!

14 Norme SIA 243:2008 Isolations thermiques extérieures crépies 2 ETUDE DU PROJET 2.1 Généralités c) Pour les panneaux de polystyrène expansé (PSE) de > 160 mm d épaisseur, le choix du type de panneaux d isolation PSE doit tenir compte de leurs comportements à la déformation sur façades en fonction du matériau et des sollicitations qu il subit. 5 EXECUTION 5.5 Couche d isolation thermique Les panneaux d isolation doivent être posés à joints serrés ainsi que plat et sans décalages entre eux. Les vides occasionnels doivent être remplis avec des cales ou des coins en polystyrène extrudé PSX ou en polystyrène PSE 35 kg/m 3.

15 Des solutions pour les joints de panneaux sont en général fournies de fabrication pour des isolations d'une épaisseur de plus de 150 mm, procurant la sécurité de joints bien fermés. Si des panneaux sont montés sans système de raccords, les joints doivent être comblés avec des cales de correction en PSE ou PSX. SWISSPOR Progress GONON Autolock Calé en XPS ou EPS 35 kg/m 3

16 Correct selon la norme SIA! Des joints fermés entre les panneaux représentent l'assurance-vie de la façade. Il faut tenir compte de la variation de longueur naturelle du polystyrène. Une différence de température de 15 C provoque déjà un écart de joint de 1 mm/m. L'enrobage et le collage doivent être faits par la même température ou plutôt une température plus élevée (le joint se referme avec la chaleur).

17 Réalité sur nos chantiers: les raccords ouverts...

18

19 et fermés avec la colle de mousse...

20

21 ou fermés avec du mortier!

22 Effets négatifs: provocation de fissures...

23 ou même des décollements!

24 Autres effets négatifs: les façades isolées provoquent de la condensation...

25 avec cette condensation la salissure reste collée sur la façade...

26 les ponts thermiques resteront propres et secs (pas de condensation),...

27 avec l humidité, des algues apparessent sur la façade!

28 Mêmes effets: mais...

29 ... avec des chevilles non noyées...

30 ...et non isolées!

31 Norme SIA 243:2008 Isolations thermiques extérieures crépies 2 ETUDE DU PROJET 2.1 Généralités La couche de finition constituée par le crépi de finition et/ou le revêtement (peinture) ne doit pas avoir un facteur de réflexion lumineuse inférieur à Y = 30. Le facteur de réflexion lumineuse Y est le degré de réflextion d une couleur déterminée, entre celui du corps noir (Y = 0) et celui du corps blanc (Y = 100). Il indique ainsi de combien la couleur examinée est éloignée du blanc ou du noir. Il s agit d une luminance relative.

32 Y 0 Y 10 Y 18 Y 29 NOIR NCS S7500-N NCS S6000-N NCS S4500-N Y 38 Y 50 Y 64 NCS S3500-N NCS S2500-N NCS S1500-N Y 74 Y 86 Y 90 Y 100 NCS S1000-N NCS S0500-N NCS S0300-N BLANC

33 Valeur Y = 10!!! (réchauffement au soleil jusqu à 70 C, la tension était trop forte)

34 Valeur Y = 15!!! (plus foncé moins de tolérance pour les erreurs)

35 Norme SIA 243:2008 Isolations thermiques extérieures crépies 2 ETUDE DU PROJET 2.2 Dispositions constructives Les protections contre les conditions climatiques par des avant toits, des tablettes de fenêtres, des couvertes, etc., doivent être déterminées de manière à réduire les risques de dégradation des caractéristiques de l isolation thermique extérieure crépie du fait d une exposition à l eau En cas de fortes sollicitations mécaniques, en particulier sur les soubassements, on prendra des dispositions pour protéger l isolation thermique extérieure crépie Les surfaces horizontales ou inclinées exposées aux précipitations, telles que couronnements de murs, appuis de fenêtres, corniches et autres éléments saillants, doivent être protégées des pénétrations d eau.

36 Norme SIA 243:2008 Isolations thermiques extérieures crépies 2 ETUDE DU PROJET 2.2 Dispositions constructives Des pentes doivent être données aux surfaces d autres éléments de construction, par exemple de fenêtres en saillies, de terrasses, de balcons ou de sols, de manière à ce que l eau s éloigne des isolations extérieures recouvertes d un crépi qui leur sont contiguës. Les panneaux d isolation thermique et toutes les autres couches de l isolation thermique extérieure crépie doivent être séparés de la surface sur laquelle l eau ruisselle.

37

38

39

40 Norme SIA 243:2008 Isolations thermiques extérieures crépies 2 ETUDE DU PROJET 2.2 Dispositions constructives Pour les soubassements au-dessus du terrain il faut prévoir des panneaux de polystyrène extrudé (panneaux PSX) ou des panneaux spéciaux en polystyrène expansé pour pied de mur (panneaux PSE de pied de mur) au maximum jusqu à 0,25 m au-dessus de la ligne de pied de façade. Au-dessous de la ligne de pied de façade, toutes les couches de l isolation thermique crépie exposées à l humidité doivent être protégées par un revêtement de protection contre tous risques de dégâts dus à l eau.

41 maximum jusqu à 0,25 m!

42 maximum jusqu à 0,25 m!

43 au minimum jusqu au pied de façade?! Pied de façade Pied de façade Etanchement de soubassement?!?!

44 compte aussi pour les balcons et terrasses! Etanchement de balcon?!

45 Norme SIA 243:2008 Isolations thermiques extérieures crépies 2 ETUDE DU PROJET 2.2 Dispositions constructives Pour les soubassements au-dessus du terrain il faut prévoir des panneaux de polystyrène extrudé (panneaux PSX) ou des panneaux spéciaux en polystyrène expansé pour pied de mur (panneaux PSE de pied de mur) au maximum jusqu à 0,25 m au-dessus de la ligne de pied de façade. Au-dessous de la ligne de pied de façade, toutes les couches de l isolation thermique crépie exposées à l humidité doivent être protégées par un revêtement de protection contre tous risques de dégâts dus à l eau.

46 Protection correcte contre l humidité!

47 Protection contre l humidité trop haute!

48 Protection contre l humidité trop basse! Pied de façade 10 cm

49 Pied de façade? cm

50 Norme SIA 243:2008 Isolations thermiques extérieures crépies 2 ETUDE DU PROJET 2.2 Dispositions constructives L environnement doit être conçu de telle sorte que les projections d eau sur la couche de finition soient réduites.

51

52 Norme SIA 243:2008 Isolations thermiques extérieures crépies 2 ETUDE DU PROJET 2.2 Dispositions constructives Lorsque des surfaces exposées aux précipitations sont contiguës aux façades, les revêtements de finition doivent être compatibles avec les projections d eau ou il faut prévoir des éléments particuliers.

53 Protection contre les projections d eau... avec un mortier étanche ou avec des éléments particuliers!

54 Protection contre les projetions d eau en détail!

55 La réalité: aucune protection contre l humidité...

56 sur nos chantiers...

57 ...les critères esthétiques...

58 ... seront subordonnés...

59 ... aux critères techniques!

60 Norme SIA 243:2008 Isolations thermiques extérieures crépies 5 EXECUTION 5.1 Généralités Avant le début des travaux d isolation thermique, la teneur en eau du fond doit être appréciée en se référant aux exigences du chiffre Les éléments de raccord à la toiture, les couvertes et les pièces d appui des fenêtres doivent avoir été mis en place avant la pose des panneaux d isolation thermique.

61 les pièces d appui des fenêtres doivent avoir été mis en place avant la pose des panneaux d isolation thermique!!

62 Norme SIA 243:2008 Isolations thermiques extérieures crépies 5 EXECUTION 5.1 Généralités Pendant la mise en œuvre de la colle, la température du fond, de la construction poreuse et celle de l air seront au minimum de 5 C Lors de l exécution des crépis de fond et des crépis de finition ainsi que d éventuelles couches d apprêt et de revêtement (peinture), la température de surface du fond destiné à recevoir le crépi et celle de l air doivent être au moins de 5 C.

63 Au minimum 5 C!?

64 Norme SIA 243:2008 Isolations thermiques extérieures crépies 5 EXECUTION 5.1 Généralités Jusqu au durcissement complet, les crépis de fond, crépis de finition ainsi que d éventuels revêtements (peintures) doivent être protégés des influences extérieures suivantes: - pluies battantes, - forts vents, - expositions exagérées aux rayonnements solaires, - températures dangereuses (gel par exemple).

65 Protection contre...

66 pluies battantes,

67 expositions exagérées aux rayonnements solaires

68 expositions exagérées aux rayonnements solaires

69 ... et à la fin encore deux trois sagesses:

70 On n est pas uniquement responsable de ce que l on fait mais aussi de ce que l on ne fait pas! Le prix ne doit pas être le problème n 1!

71 Rapide et bien coûtent beaucoup d'argent. Bon marché et bien vont, si on a beaucoup de temps. Vite et bon marché vont, mais ne seront pas "bien".

Double mur: détails de construction

Double mur: détails de construction Les détails de construction présentés ci-après montrent comment le mur composé s associe aux ouvrages contigus. Il s agit évidemment d un choix d exemples pris parmi les innombrables combinaisons possibles.

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

Façades. Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux.

Façades. Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux. Façades Enjeux : L isolation des murs est un moyen important de diminuer les consommations d énergie. Afin de garder l inertie des parois lourdes anciennes, il est plus pertinent d isoler les murs par

Plus en détail

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel Après Avant Uniso, un tout nouveau système d Isolation Thermique par l Extérieur pour l habitat individuel

Plus en détail

Système d isolation de façades

Système d isolation de façades Système d isolation de façades lamitherm wancortherm Des systèmes d isolation de façades de la maison KABE tournés vers le futur Les systèmes d isolation de façades lamitherm et wancortherm de KABE KARL

Plus en détail

1. Introduction. 2. Bases. 3. Evacuation des eaux des toits plats

1. Introduction. 2. Bases. 3. Evacuation des eaux des toits plats Evacuation des eaux des toitures plates SOMMAIRE 1. Introduction 2. Bases 3. Evacuation des eaux des toits plats 1. Introduction La conception et le calcul des installations d évacuation des eaux de toitures

Plus en détail

Etanchéité à l air et isolation

Etanchéité à l air et isolation Etanchéité à l air et isolation Pourquoi? Comment? André BAIVIER 6 décembre 2011 CCBC apparition de condensation la cause fréquente de dégâts à la construction : l air chaud qui se refroidit dépose une

Plus en détail

Construire en CLT B S T R U C T U R E D E S C O U C H E S 4/2012

Construire en CLT B S T R U C T U R E D E S C O U C H E S 4/2012 B S T R U C T U R E D E S C O U C H E S 4/2012 Sommaire 1 MUR EXTÉRIEUR 1.1 Isolation en laine minérale 1.2 Isolation en fibres de bois douces 1.3 Isolation en cellulose 1.4 Isolation en polystyrène expansé

Plus en détail

Composition du mur de Façade Mise en œuvre. 1. Avant les années 40 :

Composition du mur de Façade Mise en œuvre. 1. Avant les années 40 : Composition du mur de Façade Mise en œuvre 1. Avant les années 40 : Les murs de façade étaient constitués d éléments maçonnés en contact direct les uns avec les autre et recevaient un enduit extérieur

Plus en détail

Concevoir à la perfection

Concevoir à la perfection MADE IN GERMANY Concevoir à la perfection les raccords d appui de fenêtre et de terrasse! Une séparation thermique efficace pour chapes et appuis de fenêtre www.beck-heun.de 2 Simple, rapide et économique

Plus en détail

SYSTÈME DEPROT (définition)

SYSTÈME DEPROT (définition) SYSTÈME DEPROT (définition) DEPROT est un système de revêtement et d isolation de murs qui utilise des panneaux TERMOPIEDRA, des fixations spéciales et des connecteurs de panneaux spécifiques, créant une

Plus en détail

La rénovation thermique des copropriétés

La rénovation thermique des copropriétés La rénovation thermique des copropriétés Isolation thermique par l extérieur (façades, toitures, planchers bas) ASDER - Chambéry Mardi 19 mars 2013 François Sivardière Chargé de mission Copropriétés L

Plus en détail

Un habitat sain et confortable en toute saison. avec les produits 2IP L ATOUT PEINTURE

Un habitat sain et confortable en toute saison. avec les produits 2IP L ATOUT PEINTURE Un habitat sain et confortable en toute saison avec les produits LES AVANTAGES DE L ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTERIEUR Un procédé aux avantages reconnus répondant à tous types de constructions et aux

Plus en détail

Système d isolation de façades

Système d isolation de façades La qualité couche après couche Système d isolation de façades Fournisseur des produits lamitherm wancortherm Les systèmes d isolation de façades modernes sont signés KARL BUBENHOFER SA Les systèmes d isolation

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION DES MURS EN RENOVATION Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur Isolation UN PEU DE THÉORIE L isolation de la maison a deux fonctions : réduire les dépenses de chauffage et accroître le confort de la maison. Pour savoir quoi et comment isoler, quelques notions théoriques

Plus en détail

COMPOSITION DES SYSTÈMES POUR DIFFÉRENTS PANNEAUX DE SUPPORT DE CRÉPI

COMPOSITION DES SYSTÈMES POUR DIFFÉRENTS PANNEAUX DE SUPPORT DE CRÉPI COMPOSITION DES SYSTÈMES POUR DIFFÉRENTS PANNEAUX DE SUPPORT DE CRÉPI www.weber-marmoran.ch SYSTÈME DE REVÊTEMENT SUR PANNEAUX DE SUPPORT DE CRÉPI CONTRE-VENTILÉS par ex. Giproc, etc. INFORMATIONS GÉNÉRALES

Plus en détail

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons?

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? La déperdition de chaleur se fait à travers les murs non isolés dû a un refroidissement interne des murs La limitation des flux de chaleur se fait grâce

Plus en détail

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats Concours Maison Econome Édition 2011 Présentation des projets lauréats 3 catégories «particuliers» (3 vélos alloués) Construction : 5 candidats Rénovation : 4 candidats Prix spécial du jury Pas de candidat

Plus en détail

Support de départ APU SOLI-TEX Système de départ en matière plastique + profilés avec bande en fibre de verre à emboîter

Support de départ APU SOLI-TEX Système de départ en matière plastique + profilés avec bande en fibre de verre à emboîter Profilés pour systèmes d isolation thermique «ITE» W61-0 W61-1 W61-2 W61-4 cale d écartement cassegoutte façon droit façon escalier crépi gratté APU SOLI-TEX Système de départ en matière plastique + profilés

Plus en détail

Etanchéité à l air et isolation

Etanchéité à l air et isolation Etanchéité à l air et isolation Pourquoi? Comment? André BAIVIER 12 juin 2012 CCBC apparition de condensation la cause fréquente de dégâts à la construction : l air chaud qui se refroidit dépose une partie

Plus en détail

isolé par l extérieur

isolé par l extérieur Conception d un bâtiment isolé par l extérieur Avoir fait le choix de l Isolation Thermique par l Extérieur permet d optimiser les performances de résistance thermique du bâtiment. En contrepartie, l I.T.E.

Plus en détail

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation

Mur de cave «Prémur PAMAflex» avec 20 cm d isolation 1. Description Elément préfabriqué en béton de type prémur isolé composé de 2 parois en béton de 7 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 20 cm en polystyrène expansé et d un espace pour le remplissage

Plus en détail

Mise en œuvre du freine-vapeur pro clima INTELLO (PLUS) & lattes de montage

Mise en œuvre du freine-vapeur pro clima INTELLO (PLUS) & lattes de montage Cahier des charges Mise en œuvre du freine-vapeur pro clima INTELLO (PLUS) & lattes de montage 1 Etanchéité a l air / freine-vapeur pro clima INTELLO (PLUS) Programme Le freine-vapeur pro clima INTELLO

Plus en détail

Version 1.0 du 04.03.2014

Version 1.0 du 04.03.2014 Eidgenössisches Departement für Umwelt, Verkehr, Energie und Kommunikation UVEK Bundesamt für Energie BFE Version 1.0 du 04.03.2014 Directive «Installations photovoltaïques intégrées aux bâtiments» relative

Plus en détail

INBTP_TECHNOBAT LECON_013 TECHNOBAT LECON_013

INBTP_TECHNOBAT LECON_013 TECHNOBAT LECON_013 INBTP_TECHNOBAT LECON_013 INBTP_TECHNOBAT LECON_013 www.inbtpmanlio.altervista.org ? inbtpmanlio@gmail.com PROGRAMME LECONS LECON_001 (T) Présentation Notions de technobat LECON_002 (T) Exigences et contraintes

Plus en détail

Nouvelles prescriptions de protection incendie pour bâtiments

Nouvelles prescriptions de protection incendie pour bâtiments Nouvelles prescriptions de protection incendie pour bâtiments Texte Walter Schläpfer* Illustrations Association PSE Suisse Photos Gebr. Accoto GmbH Depuis le 1 e janvier 2015, le secteur du bâtiment connaît

Plus en détail

Avantages de l isolation par l extérieur

Avantages de l isolation par l extérieur Avantages de l isolation par l extérieur Isolation par l'extérieur : la solution la plus efficace En isolation extérieure, la mise en œuvre de est aisée, ils se maçonnent contre les façades existantes

Plus en détail

HiCompact PLUS Panneau superisolant à haute densité

HiCompact PLUS Panneau superisolant à haute densité Panneau superisolant à haute densité Un produit de l'entreprise Européen des brevets EP 2 111 962 A2 Juin 2011 1680 Romont FR Nouveauté 2011 Résolution jusqu à ce jour: Application d une isolation intérieure

Plus en détail

ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTÉRIEUR

ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTÉRIEUR Le confort intérieur passe par l extérieur ISOLATION THERMIQUE PAR L EXTÉRIEUR Isolante, régulatrice thermique, barrière hygrométrique, décorative et pérenne, l Isolation Thermique par l Extérieur : une

Plus en détail

Les toitures plates. Pour constituer le plancher en tôles profilées il faut tenir compte de divers aspects:

Les toitures plates. Pour constituer le plancher en tôles profilées il faut tenir compte de divers aspects: Les toitures plates 1. Introduction aux toitures plates Les toitures plates peuvent être constituer d'une charpente traditionnelle en acier jouant le rôle de support, composée de poutres et de pannes surmontées

Plus en détail

fermacell Assainissement avec un gain énergétique

fermacell Assainissement avec un gain énergétique fermacell Assainissement avec un gain énergétique Version: mars 2014 Édition Suisse Subventions possibles Vérifiez les subventions possibles pour vos travaux 2 Sommaire 1. Produits utilisés dans l assainissement

Plus en détail

L isolation de toiture Powerroof., inspirée par la nature.

L isolation de toiture Powerroof., inspirée par la nature. L isolation de toiture Powerroof, inspirée par la nature. Etape 1 : La source d inspiration... Etape 2 : La réflexion... Le résultat : Powerroof, l isolation pour toitures inclinées solide et indéformable

Plus en détail

L isolation thermique du bâtiment. Mai 2016

L isolation thermique du bâtiment. Mai 2016 L isolation thermique du bâtiment Mai 2016 L isolation thermique du bâtiment Ce guide est une introduction à l isolation thermique du bâtiment. Il permet de saisir les principales notions techniques entourant

Plus en détail

POUR UN HABITAT CONFORTABLE & DURABLE

POUR UN HABITAT CONFORTABLE & DURABLE FADERI S.A. Le spécialiste isolation de façade POUR UN HABITAT CONFORTABLE & DURABLE GEVELISOLATIE 30 ans d expérience dans les systèmes d isolation et de plâtrage de facades. Gagnant du prix Trends Gazellen

Plus en détail

LES TOITURES. Les toitures plates. Les toitures plates Les toitures inclinées. Toiture chaude Toiture inversée Toiture combinée

LES TOITURES. Les toitures plates. Les toitures plates Les toitures inclinées. Toiture chaude Toiture inversée Toiture combinée LES TOITURES Les toitures plates Les toitures inclinées Les toitures plates Toiture chaude Toiture inversée Toiture combinée 1 Toiture chaude 1 Protection 2 Etanchéité 3 Isolant 4 Pare-vapeur 5 Support

Plus en détail

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Rapport réalisé par ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Réhabilitation et extension de la maison Bailleul à Toulouse ville, Maison Bailleul

Plus en détail

Profilitec Tapis d isolation, de drainage et de dilatation. Liste de prix 2011

Profilitec Tapis d isolation, de drainage et de dilatation. Liste de prix 2011 Profilitec Tapis d isolation, de drainage et de dilatation Liste de prix 2011 Natte d étanchéité, de desolidarisation et de drainage Nattes d étanchéité et desolidarisation en polyéthylène pour la pose

Plus en détail

La toiture compacte. Problématique des toitures plates

La toiture compacte. Problématique des toitures plates La toiture compacte Problématique des toitures plates Les toitures plates sont, du côté extérieur, toujours munies d une membrane souple d étanchéité à l eau (plus souple) qui agit fortement comme freine-vapeur

Plus en détail

Système pour construction sèche I.4

Système pour construction sèche I.4 Système pour construction sèche I.4 Dans le cas du système pour construction sèche de SCHÜTZ, les tuyaux de chauffage sont posés dans l'isolation thermique au moyen de modules de conduction thermique.

Plus en détail

PURAVision Système MD

PURAVision Système MD Isolation thermique extérieure revêtue d'un enduit Description du système / Sommaire Système sans biocide, hydroactif, d'isolation thermique extérieure à couche épaisse avec panneaux isolants en laine

Plus en détail

Isolation inversée pour toitures-terrasses

Isolation inversée pour toitures-terrasses Isolation inversée pour toitures-terrasses - Version accessible aux véhicules - Conseils de mise en œuvre Informations générales Nous conseillons de toujours faire appel à un maître d œuvre qualifié et

Plus en détail

GUIDE DU BONNE EMPLOI Stockage et manipulation des colis et panneaux

GUIDE DU BONNE EMPLOI Stockage et manipulation des colis et panneaux Page: 1 de 10 1. OBJET L objet de cet document c est d informer le client sur des réglés de correcte emploi des panneaux en matière de logistique et mise en ouvre a fin d obtenir un résultat final optimisé

Plus en détail

Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive

Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive Raccord entre le mur extérieur et la fondation - construction massive 1 0,810 0,020 0,025 2 chappe 0,840 0,080 0,095 3 0,026 0,260 10,000 4 béton armé 1,700 0,200 0,118 Somme des résistances thermiques

Plus en détail

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. La cloison de doublage, aussi appelée contre-cloison ou doublage, FERMACELL est destinée à être

Plus en détail

BATIBOUW 2011 25 février 2011

BATIBOUW 2011 25 février 2011 Centre Scientifique et Technique de la Construction www.cstc.be BATIBOUW 2011 25 février 2011 Antoine Tilmans, ir Division Climat, Equipement et Performance Energétique CSTC - Centre Scientifique et Technique

Plus en détail

SlimVac. L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus. R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm. + 2,5 m 2.

SlimVac. L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus. R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm. + 2,5 m 2. + 1,8 m 2 + 2,5 m 2 + 1,6 m 2 R 5,71 m 2 K/W épaisseur 40 mm λ 0,007 SlimVac L isolant nouvelle génération : résistance thermique record, le gain d espace en plus LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, LE DÉFI DE

Plus en détail

La thermique dans le bâtiment

La thermique dans le bâtiment La thermique dans le bâtiment I] Les modes de propagation de la chaleur : La conduction : La transmission de chaleur par conduction se fait à travers un ou plusieurs éléments en contact direct. Le flux

Plus en détail

DÉTAILS DE CONSTRUCTION

DÉTAILS DE CONSTRUCTION PROFESSIONNE DES CHOIX LLE GUIDE D INSTALLATION DES PRODUITS RESISTO POUR DÉTAILS DE CONSTRUCTION 3 ET DIVERS TRAVAUX Des produits de qualité supérieure ayant fait leurs preuves. La gamnme de produits

Plus en détail

Technique d étanchéité

Technique d étanchéité ISO-CONNECT Vario SD ISO-CONNECT Vario SD facilite la vie sur le chantier. Les confusions entre les films à l intérieur (pare-vapeur) et à l extérieur (par-pluie) appartiennent au passé. La membrane multifonction

Plus en détail

La Villa Modul aire SARL Quartier Soudon 97232 Le LAMENTIN Tél : 0596 74 55 84 Fax : 0596 61 41 26 email : villa.modulaire@yahoo.

La Villa Modul aire SARL Quartier Soudon 97232 Le LAMENTIN Tél : 0596 74 55 84 Fax : 0596 61 41 26 email : villa.modulaire@yahoo. La Villa Modul aire SARL Quartier Soudon 97232 Le LAMENTIN Tél : 0596 74 55 84 Fax : 0596 61 41 26 email : villa.modulaire@yahoo.fr site : www.villa-modulaire.fr Siret : 527 583 488 00020 1 - Le principe

Plus en détail

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T.

L isolation toiture 29/04/2013 ISOLATION TOITURE ISOLATION TOITURE LE POURQUOI!... ISOLATION TOITURE L écran de sous toiture (E.S.T. L énergie la moins chère est celle non consommée Plan de la présentation L isolation toiture Soirée d information 23 avril 2013 Guides Énergie Neupré Le pourquoi. Quelques notions techniques. La prime

Plus en détail

La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives. www.alphabeton.eu www.pamaflex.

La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives. www.alphabeton.eu www.pamaflex. La série d éléments massifs pour la construction durable selon les normes pour habitations passives www.alphabeton.eu www.pamaflex.eu La gamme d éléments Pamaflex dévelopée par Alpha Béton est spécifiquement

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage A.Tilmans Laboratoire caractéristiques énergétiques

Plus en détail

LE CONFORT D UN SOL ISOLE

LE CONFORT D UN SOL ISOLE l isolation de sol la plus mince pour chaque niveau d isolation un format pratique de 1200 x 2500 mm une haute résistance mécanique une pose rapide et efficace LE CONFORT D UN SOL ISOLE Des sols au-dessus

Plus en détail

ISOLEZ ET EMBELLISSEZ VOS FAÇADES

ISOLEZ ET EMBELLISSEZ VOS FAÇADES FAITES D UNE PIERRE DEUX COUPS, ISOLEZ ET EMBELLISSEZ VOS FAÇADES Wall Base / E-Board Zero Isoler et embellir sa façade en opération Face aux exigences croissantes en termes d isolation et face aux nouvelles

Plus en détail

Assurance qualité du côté de l'entreprise (1) pour l'utilisation de systèmes de peintures intumescentes

Assurance qualité du côté de l'entreprise (1) pour l'utilisation de systèmes de peintures intumescentes Assurance qualité du côté de l'entreprise (1) pour l'utilisation de systèmes de peintures intumescentes sur acier (en tant qu'annexe 3 de la publication SZS C2.5 «Peintures intumescentes» reconnue officiellement

Plus en détail

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS L'isolation est plus rentable que les équipements de production. Quel objectif? Les pertes de chaleur par le toit et les murs représentent la moitié des dépenses de chauffage.

Plus en détail

SYSTÈMES D ISOLATION THERMIQUE EXTÉRIEURE PAR ENDUIT SUR ISOLANT (ETICS) MISE EN ŒUVRE

SYSTÈMES D ISOLATION THERMIQUE EXTÉRIEURE PAR ENDUIT SUR ISOLANT (ETICS) MISE EN ŒUVRE GRP : veritas JOB : mp xml DIV : 14f44 05b p. 1 folio : 1 --- 15/10/012 --- 13H27 Auteur : Laurence Ducamp SYSTÈMES D ISOLATION THERMIQUE EXTÉRIEURE PAR ENDUIT SUR ISOLANT (ETICS) MISE EN ŒUVRE FICHE No

Plus en détail

StoTherm Brick Détails

StoTherm Brick Détails StoTherm Brick Détails Contenu Chapitre 1 Systèmes de chevillage / Profils Chapitre 2 Plinthe au sol Chapitre 3 Départ dans le sol Chapitre 4 Départ sur toiture plate / balcons Chapitre 5 Départ sur toiture

Plus en détail

Chape sèche FERMACELL

Chape sèche FERMACELL Chape sèche Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Chape sèche de haute qualité adaptée à divers domaines d utilisation,

Plus en détail

Communiqué de presse. La nouvelle géométrie de profil PAVATEX en pratique. Siège social de la société Abensberger Holz 100-Haus GmbH

Communiqué de presse. La nouvelle géométrie de profil PAVATEX en pratique. Siège social de la société Abensberger Holz 100-Haus GmbH Communiqué de presse Fribourg, juin 2012 Siège social de la société Abensberger Holz 100-Haus GmbH La nouvelle géométrie de profil PAVATEX en pratique Pavatex SA Martin Tobler Directeur Marketing et Développement

Plus en détail

Liste de prix Panneaux isolants

Liste de prix Panneaux isolants Liste de prix Panneaux isolants Liste de prix Panneaux isolants 2015 Sto-Panneau isolant EPS 031 Lambda White Panneau isolant en polystyrène expansé selon EN 13163 100 x 50 cm panneau gris à surface blanche

Plus en détail

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover

Performances énergétiques. La conduction. La transmission thermique. Les phénomènes physiques concernés. Diagnostiquer avant de rénover Performances énergétiques Diagnostiquer avant de rénover Claude CRABBÉ PRINCIPES DE BASE DE LA PHYSIQUE DU BATIMENT Architecture & Climat UCL IA concept Les phénomènes physiques concernés. La transmission

Plus en détail

Carnet de détails. Isolation Thermique par l Extérieur Système KEIM XPor

Carnet de détails. Isolation Thermique par l Extérieur Système KEIM XPor Carnet de détails Isolation Thermique par l Extérieur Système KEIM XPor Septembre 2013 Carnet de détails Sommaire F1 Généralités F1.1.1... 3 F1.2.1 Principe de fixation... 4 F1.3.1 Panneautage en rive

Plus en détail

Des modules pour vos idées

Des modules pour vos idées Des modules pour vos idées Autres informations Nouvelle construction Nouvelle Pensée Les personnes qui désirent construire et vivre autrement sont plus en plus nombreuses. Elles aspirent à des solides

Plus en détail

Le guide de l Isolation Thermique par l Extérieur. Edition mars 2014

Le guide de l Isolation Thermique par l Extérieur. Edition mars 2014 Le guide de l Isolation Thermique par l Extérieur Edition mars 201 Sommaire Isolation Thermique par l Extérieur Quel système choisir? Quel produit choisir? Les avantages d un système rationnel et performant

Plus en détail

Principes d établissement de plans pour ouvrages en briques de parement en terre cuite et clinker

Principes d établissement de plans pour ouvrages en briques de parement en terre cuite et clinker Principes d établissement de plans pour ouvrages en briques de parement en terre cuite et clinker Sommaire Principes d établissement de plans Formats de briques Appareillages de maçonnerie Construction

Plus en détail

Isolation thermique des toitures plates existantes

Isolation thermique des toitures plates existantes Isolation thermique des toitures plates existantes Notre société se préoccupe de plus en plus des économies d énergie, de la protection de l environnement et du confort, ce qui requiert une isolation thermique

Plus en détail

Isolation en façade. Fiche technique. Connaître Les techniques d isolation extérieure Les différents systèmes

Isolation en façade. Fiche technique. Connaître Les techniques d isolation extérieure Les différents systèmes Fiche technique Isolation en façade 2 5 7 9 10 Connaître Les techniques d isolation extérieure Les différents systèmes Regarder L emploi de l isolation extérieure La pose de l isolation extérieure Le traitement

Plus en détail

02/10/2014 Journée technique «Murs et toits végétalisés» THEDY François 1

02/10/2014 Journée technique «Murs et toits végétalisés» THEDY François 1 THEDY François 1 1/ Introduction 2/ Rappel sur la composition d une toiture plate 3/ Principes fondamentaux : lors de l étude du projet et pour le choix du système anti-racines 4/ Exemples de compositions

Plus en détail

D E S C R I P T I O N

D E S C R I P T I O N UBAtc 02/2206 Valable du 19.12.2002 au 18.12.2004 Union belge pour l Agrément technique dans la construction c/o Service public fédéral Economie, PME, Classes moyennes & Energie, Qualité de la Construction,

Plus en détail

ecotra Une vision économe pour votre habitation SYSTÈMES D ISOLATION PAR L EXTÉRIEURE DE FAÇADE ETIQUE DE MISE EN OEUVRE

ecotra Une vision économe pour votre habitation SYSTÈMES D ISOLATION PAR L EXTÉRIEURE DE FAÇADE ETIQUE DE MISE EN OEUVRE ecotra Une vision économe pour votre habitation SYSTÈMES D ISOLATION PAR L EXTÉRIEURE DE FAÇADE ETIQUE DE MISE EN OEUVRE Livraison et stockage des matériaux Préparation du chantier Les panneaux durée aux

Plus en détail

Ce qu il faut savoir...l isolation de la toiture :

Ce qu il faut savoir...l isolation de la toiture : Ce qu il faut savoir...l isolation de la toiture : un acte déterminant qui se réalise dans le respect des normes RT 2005 U MAXI = 0.28 * La maitrise des consommations énergétiques, la réduction des gaz

Plus en détail

CEDRAL & OPERAL Revêtement de façade et bandes de rive

CEDRAL & OPERAL Revêtement de façade et bandes de rive CEDRAL & OPERAL Revêtement de façade et bandes de rive Édition février 2014 Architectenbureau Marlies Rohmer 5 DES CARACTÉRISTIQUES EXCEPTIONNELLES 7 POURQUOI OPTER POUR UN BARDAGE VENTILÉ ET LÉGER? 9

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

www.isol-plus-st.com

www.isol-plus-st.com Produits MAXPLUS & MAXFIX Maisons passives et basse consommation d énergie Maisons passives et basse consommation Les systèmes MAXPLUS et MAXFIX sont déjà aux normes de 2020. Aujourd hui, les économies

Plus en détail

Maçonnerie de béton cellulaire 400 0,120 0,24 9,09 11,4

Maçonnerie de béton cellulaire 400 0,120 0,24 9,09 11,4 4. CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES ET MÉCANIQUES On obtient ainsi les résultats repris au tableau ci-dessous [25] Matériau e Amortissement Déphasage F (kg/m 3 ) (W/mK) (m) (h) Maçonnerie de béton cellulaire

Plus en détail

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc),

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc), MISE EN ŒUVRE (ISONAT FACILE A POSER ) ISOLATION DES TOITURES Le produit Isonat se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 25-41 : ouvrages en plaques de parement en plâtre, DTU

Plus en détail

Knauf InTherm PUR L isolation et la finition, tout en un. Un mouvement, une personne.

Knauf InTherm PUR L isolation et la finition, tout en un. Un mouvement, une personne. le parachèvement à sec 05/2015 Panneau isolant de 60 cm de large, idéal pour la rénovation Knauf InTherm PUR L isolation et la finition, tout en un. Un mouvement, une personne. Pourquoi isoler? Une habitation

Plus en détail

économies d énergie Isoltop RT 2012 RT2012

économies d énergie Isoltop RT 2012 RT2012 Le Grenelle de l environnement a prévu la mise en œuvre d un programme de réduction des consommations énergétiques des bâtiments, avec deux objectifs majeurs: la généralisation des bâtiments basse consommation

Plus en détail

La toiture compacte. Problématique des toitures plates

La toiture compacte. Problématique des toitures plates La toiture compacte Problématique des toitures plates Les toitures plates sont, du côté extérieur, toujours munies d une membrane souple d étanchéité à l eau (plus souple) qui agit fortement comme freine-vapeur

Plus en détail

Cahier des clauses techniques d emploi et de mise en œuvre du système d isolation HF

Cahier des clauses techniques d emploi et de mise en œuvre du système d isolation HF Système d isolation HF Cahier des clauses techniques d emploi et de mise en œuvre du système d isolation HF Prescriptions de Mise en œuvre des enduits de finition sur panneaux Fibre de bois support d enduit

Plus en détail

Energie et construction

Energie et construction Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Edwige Noirfalisse ir. Chef-Adjoint du laboratoire Matériaux d isolation et d étanchéité Isolation thermique des toitures

Plus en détail

LA MAISON BIOCLIMATIQUE Isolation thermique de la maison. NOM : Classe : Page 1/2

LA MAISON BIOCLIMATIQUE Isolation thermique de la maison. NOM : Classe : Page 1/2 S1 - S2 NOM : Classe : Page 1/2 1. Problème à résoudre Comment isoler efficacement la maison bioclimatique. 2. Connaitre les matériaux d'isolation En se connectant au site Leroymerlin.fr rubrique : construction

Plus en détail

Solutions durables et innovantes pour maisons bois

Solutions durables et innovantes pour maisons bois Concept Solutions durables et innovantes pour maisons bois Des solutions techniques et performantes pour l univers de la construction Construire plus naturellement, c est concevoir des maisons saines et

Plus en détail

Extraits de CCPT ISOPRE 2.0 Solution ISOPRE 2.0

Extraits de CCPT ISOPRE 2.0 Solution ISOPRE 2.0 Page 2 Pour faciliter la rédaction de vos CCTP, Spurgin met à votre disposition des extraits de CCTP liés spécifiquement aux solutions de l ISOPRE 2.0. Au-delà du gain de temps, ces éléments facilitent

Plus en détail

ISOLER LA TOITURE PLATE

ISOLER LA TOITURE PLATE Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LA TOITURE PLATE

Plus en détail

ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER.

ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER. ISOPROTECT. Le panneau en fibres de bois ISOVER. Une combinaison intelligente de matériaux. Depuis près de 80 ans, Saint-Gobain ISOVER SA produit des isolants à hautes performances en laine de verre dans

Plus en détail

La Rénovation. N 3 Octobre-Novembre 2008 Information Presse. Les Fondamentaux. pour améliorer la performance énergétique

La Rénovation. N 3 Octobre-Novembre 2008 Information Presse. Les Fondamentaux. pour améliorer la performance énergétique La Rénovation pour améliorer la performance énergétique Les Fondamentaux N 3 Octobre-Novembre 2008 Information Presse La Rénovation pour améliorer la performance énergétique La Rénovation pour améliorer

Plus en détail

maçonnerie à enduire Points singuliers Homogénéité du support de l enduit Chainages - linteaux Coffres de volets roulants

maçonnerie à enduire Points singuliers Homogénéité du support de l enduit Chainages - linteaux Coffres de volets roulants maçonnerie à enduire Homogénéité du support de l enduit Il est toujours préférable de réaliser des supports d enduit homogènes, en utilisant des planelles devant les nez de plancher et les chaînages, ou

Plus en détail

Vario Xtra Xtra simple Xtra fiable

Vario Xtra Xtra simple Xtra fiable Vario Xtra Xtra simple Xtra fiable Vario Xtra. Xtra simple. Xtra fiable. La solution parfaite Xtra simple. Xtra fiable. Vario Xtra. Ce qui était bien est devenu meilleur! Avec son nouveau système d étanchéité

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

Rénovation d une maison individuelle en basse consommation d énergie

Rénovation d une maison individuelle en basse consommation d énergie Rénovation d une maison individuelle en basse consommation d énergie Fiche d opération Armapa -2011 cd2e- Page 1 Introduction L évolution du prix de l énergie encourage nos concitoyens à changer d exigences

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Outils de diagnostic pour la rénovation

Formation Bâtiment Durable : Outils de diagnostic pour la rénovation Formation Bâtiment Durable : Outils de diagnostic pour la rénovation Bruxelles Environnement ISOLATION DE L ENVELOPPE Gauthier KEUTGEN ICEDD asbl Objectif(s) de la présentation Attirer l attention sur

Plus en détail

BLOCS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX

BLOCS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX BLOCS ISOLANTS COFFRANTS LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE ET ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012, HPE ET THPE! Développé et distribué par MATÉRIAUX LA FORMULE GAGNANTE POUR UN BÂTI DURABLE ET PERFORMANT SYSTÈME

Plus en détail

Guide Pratique. Par application de revêtements. En application des DTU 42.1, 59.1 et 59.2. Le ravalement de façade

Guide Pratique. Par application de revêtements. En application des DTU 42.1, 59.1 et 59.2. Le ravalement de façade Guide Pratique Le ravalement Par application de revêtements En application des DTU 42.1, 59.1 et 59.2 SOMMAIRE Définition du ravalement............................ 4 Conditions administratives d exécution................

Plus en détail

Directives d application isolation

Directives d application isolation 1. GÉNÉRALITÉS Le revêtement de façade et l isolation de façade sont normalement fournis par des producteurs différents. Les deu matériau ont des fonctionnalités clairement séparées. Pourtant ils doivent

Plus en détail

Toitures vertes Solutions constructives, pathologie, interventions intégrées (isolation thermique et étanchéité) Jorge Lopes

Toitures vertes Solutions constructives, pathologie, interventions intégrées (isolation thermique et étanchéité) Jorge Lopes Toitures vertes Solutions constructives, pathologie, interventions intégrées (isolation thermique et étanchéité) Jorge Lopes 23-25 janvier de 2013 Couches principaux d une toiture-terrasse traditionnelle

Plus en détail

SWISSRAILING Systèmes complets pour garde-corps et balustrades. Une esthétique parfaite, un montage simple et rapide

SWISSRAILING Systèmes complets pour garde-corps et balustrades. Une esthétique parfaite, un montage simple et rapide SWISSRAILING Systèmes complets pour garde-corps et balustrades Une esthétique parfaite, un montage simple et rapide SWISSRAILING CLASSIC La solution pour toutes les situations SWISSRAILING CLASSIC offre

Plus en détail