{ } Les Quatre Piliers de la Campagne UCP. et comment vous pouvez renforcer votre programme de lutte contre le paludisme

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "{ } Les Quatre Piliers de la Campagne UCP. et comment vous pouvez renforcer votre programme de lutte contre le paludisme"

Transcription

1 { } education protection visibilité plaidoyer Les Quatre Piliers de la Campagne UCP et comment vous pouvez renforcer votre programme de lutte contre le paludisme

2 Le problème du paludisme à ce jour L ennemi La gravité et l étendue du paludisme sont reconnues à travers le monde, souvent sous les formes fâcheuses de la maladie et de la mort. Bien souvent, ce sont les pauvres qui souffrent. L on estime que la moitié de la population mondiale est exposée au risque. Le paludisme se transmet aux hommes par la piqûre d un moustique porteur de parasite qui provoque des symptômes similaires à ceux de la grippe et, dans les formes les plus sévères, la mort. Les enfants et les femmes enceintes sont les plus vulnérables car ils ont un accès limité à la prévention, au traitement et aux actions de lutte contre le paludisme. Sur l ensemble du million de décès dus au paludisme qui surviennent chaque année, 91 % se situent en Afrique. Sur ces 91 %, 85 % sont des enfants de moins de cinq ans. L on estime que le paludisme coûte à l Afrique près de 12 milliards de dollars US en perte de productivité chaque année. La lutte Le paludisme peut être prévenu et traité. Des outils simples comme les moustiquaires et des médicaments efficaces peuvent sauver des vies. Déjà, les progrès vers la mise au point de vaccins contre le paludisme s accélèrent, grâce à un financement et une sensibilisation accrus ces dernières années. L un de ces évènements marquants a été la mise en place des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) des Nations Unies en 2001 qui incluent la couverture universelle pour les populations à risque à l horizon 2010 et la réduction des cas de paludisme au niveau mondial à pratiquement zéro décès pouvant être prévenu à l horizon Un autre jalon a été le Plan d action mondial contre le paludisme, mis en place par le Partenariat Roll Back Malaria en 2008, afin de proposer un modèle pour la lutte contre le paludisme et le financement au niveau national. Pour permettre d atteindre les OMD, le Partenariat Unis contre le paludisme canalise la passion des populations pour le football vers une campagne concentrée sur le paludisme. Le Partenariat comprend des clubs de football, des entreprises, des groupes gouvernementaux, des organisations non gouvernementales ainsi que des célébrités du sport et du spectacle chacun d eux ayant des ressources uniques à apporter. Actuellement, à travers l Afrique, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l Espagne, les partenaires UCP donnent un coup de fouet à leurs efforts de lutte contre le paludisme, dans la créativité et la collaboration. Ce faisant, ils obtiennent une meilleure santé, des coûts de santé moindres, une plus grande productivité et un niveau de vie plus élevé. Le prix a gagner Lorsque nous gagnerons la bataille contre le paludisme, des millions de vies seront sauvées. Des centaines de millions de cas de paludisme seront prévenus. Et des dizaines de milliards de dollars en rendement économique seront produits.

3 Les quatre piliers de la campagne Unis Contre le Paludisme sont l éducation, la protection, la visibilité et le plaidoyer. L éducation renvoie tout de suite au développement de messages et ce que l on enseigne et apprend sur le paludisme. La protection implique la prévention, le diagnostique et le traitement. La visibilité renvoie a l image de marque disponible sur des supports multiples et variés. Le plaidoyer, quant à lui, utilise chacun de ces éléments pour développer des partenariats et inspirer des actions. La compréhension des quatre piliers peut vous aider à mettre en place un programme global de lutte contre le paludisme qui aura des résultats durables. Education Apprendre les règles du jeu représente une première étape importante dans la préparation pour n importe quelle compétition; cela est essentiel lorsque des vies humaines sont en jeu. C est pourquoi UCP encourage ses partenaires à instruire leurs membres sur les dangers du paludisme et les méthodes de prévention et de traitement, comme première étape essentielle de leurs programmes de lutte contre le paludisme. Après tout, plus l on en sait sur le paludisme, mieux l on peut se protéger contre cette maladie qui peut être combattue. Avec des outils de formation et des ressources efficaces, les organisations peuvent donner des informations faisant autorité sur les modes de transmission du paludisme, ses effets sur l organisme ainsi que les méthodes de prévention, de diagnostic et de traitement disponibles. De même, elles peuvent inviter des professionnels de la santé à clarifier les idées fausses courantes et promouvoir l utilisation constante des moustiquaires imprégnées de longue durée (MILD). Le seul accès aux moustiquaires ne suffit pas. Pour illustrer ce point, une étude menée en Zambie en 2008, a démontré que, dans les ménages dotés de moustiquaires, seuls 50 % des enfants de moins de 5 ans avaient dormi sous la moustiquaire la nuit précédente. Une telle disparité entre l accès et l utilisation démontre l important besoin de communication ciblée sur le changement de comportement. Dans ce cas précis, les chercheurs ont identifié les raisons pour lesquelles les personnes choisissaient de ne pas utiliser les moustiquaires - entre autres, la chaleur excessive, les connaissances insuffisantes sur la transmission du paludisme et l incapacité à accrocher correctement la moustiquaire. Ils ont ensuite transmis ces messages aux programmes nationaux de lutte contre le paludisme et ont recherché des solutions. Conseil pour entraineurs : le niveau d utilisation de la moustiquaire baisse généralement pendant la saison chaude, moment où les personnes trouvent les moustiquaires désagréables, ou après la saison pluvieuse, moment où les personnes croient que les populations de moustiques ont diminué - mais la menace du paludisme demeure. Rappelez aux membres de votre organisation d utiliser leurs moustiquaires pendant toute l année. Dans chaque communauté, certains messages peuvent aider à formuler une stratégie efficace - les messages concernant la transmission du paludisme, les barrières à l utilisation de la moustiquaire et les difficultés liées à l obtention d un traitement rapide et approprié. Les leaders communautaires, les employeurs et autres leaders organisationnels peuvent partager ces messages de multiples manières. La plus grande difficulté consiste à transmettre ces messages d une façon qui transforme les connaissances en action. Sur le lieu de travail, des moyens efficaces peuvent inclure une série de sessions éducatives, où les professionnels de la santé qualifiés répondent aux questions sur le paludisme à des réunions régulières du personnel. Ils peuvent également être inclus dans des revues et bulletins internes, des sites Intranet ou des panneaux d affichage et des affiches, placés dans les salles de repos. Certains partenaires UCP ont placé cette approche à un niveau supérieur en organisant des déjeuners à thèmes ou des manifestations à l échelle de l entreprise où les employés sont récompensés pour avoir accroché et utilisé les MILD dans leurs domiciles. Ces manifestations soulignent l importance de la lutte correcte contre le paludisme comme le moyen d atteindre un style de vie sain et heureux plutôt que de se focaliser sur les effets indésirables du paludisme. permettre à vos joueurs d être en sécurité et en bonne santé, incorporez les supports pédagogiques inclus, produits par des organisations leaders de la lutte contre le paludisme, dans votre programme de lutte contre le paludisme.

4 La publicité, le conditionnement des produits et les médias offrent d autres occasions d éduquer les membres. Quel que soit le canal utilisé, les partenaires UCP devraient adapter les messages pour relever les défis locaux liés à la lutte contre le paludisme. Les agents de santé locaux et les organisations à base communautaire sont des sources idéales pour ce type d informations. Education : 10 coups gagnants pour vous permettre de démarrer 1. Organisez des réunions d informations sur le paludisme qui coïncident avec des réunions du personnel. 2. Organisez des sessions de questions et réponses avec des professionnels de la santé qualifiés pour corriger les idées fausses sur le paludisme. 3. Organisez une manifestation spéciale sur le paludisme à l échelle de l institution, organisez un déjeuner à thème ou un concours pour récompenser les membres de l institution pour avoir installé et utilisé des moustiquaires imprégnées de longue durée dans leurs domiciles. 4. Utilisez des revues, bulletins internes, des sites Intranet et des panneaux d affichage installés dans les salles de repos pour éduquer les membres sur une prévention et un traitement corrects. 5. Joignez des fiches d information aux feuilles de paie ou aux paquets d orientation des nouveaux membres. 6. Présentez des supports pédagogiques, des jeux-tests et des outils educatifs sur votre site web ou votre Intranet. 7. Offrez des tee-shirts, des affiches et des autocollants sur le thème du paludisme aux supporters de football. 8. aites la publicité de messages de lutte contre le paludisme et marquez vos produits du logo UCP. 9. Recrutez des agents de santé locaux pour former le personnel de l entreprise et discuter de problèmes locaux liés au paludisme. Etablissez des ponts avec les organisations de santé locales. 10. Eduquez les enfants par la distribution de livres de coloriage, de jeux et de musique instructifs sur le paludisme. Protection Des quatre piliers, la protection est unique en ce qu'elle mène à l'action alors que les autres piliers font de la sensibilisation. Dans la lutte contre le paludisme, une bonne stratégie de défense inclut la prévention et la prise en charge des cas. De telles interventions peuvent paraître coûteuses au début, mais les avantages pour la santé et l'économie à long terme dépassent de loin les coûts initiaux. PREVENTION Moustiquaires imprégnées de longue durée Comme directive de base de la protection contre le paludisme, UCP recommande la distribution de deux moustiquaires imprégnées de longue durée (MILD) par employé. Cette norme assure généralement deux à cinq ans de protection pour une famille, selon le type de moustiquaire, le nombre de lavages et les soins. Les partenaires du secteur privé et du secteur public devraient œuvrer à atteindre cet objectif. faciliter l'acquisition des moustiquaires de bon rapport coût-efficacité, contactez un fournisseur de MILD approuvées par l'oms, dans le pays ou à proximité. Les moustiquaires achetées en gros directement auprès d'un distributeur coûtent généralement moins cher que celles achetées dans une pharmacie locale ou au marché. Conseil pour entraineurs : tout comme au football, vous ne pouvez pas avoir de buts sans filet. Encouragez vos joueurs à utiliser constamment leurs moustiquaires et à en prendre soin. Les moustiquaires rangées sous le lit ou dans l'armoire offrent une protection zéro. Certaines organisations peuvent choisir d'étendre leur distribution de moustiquaires aux membres de la communauté. D'autres peuvent fournir la ficelle, les clous et des volontaires qualifiés qui vont de maison en maison aider les femmes enceintes et d'autres groupes vulnérables pour l'installation de leurs moustiquaires. Ce genre d'action renforce des populations entières, crée une main-d œuvre en meilleure santé et réduit le risque d'infections croisées entre employés et non employés et vice-versa.

5 aider à former les bénévoles et les employés en matière d'utilisation et de soins appropriés aux moustiquaires, accédez aux supports d'information, d'éducation et de communication produits par les partenaires UCP. Pulvérisation Intra-domiciliaire Dans le cadre de leur responsabilité sociale d'entreprise ou de leurs efforts de bonne volonté envers la communauté, certaines entreprises offrent la pulvérisation intra-domiciliaire des maisons (PID) comme supplément à l'utilisation des moustiquaires. Les insecticides utilisés dans la PID sont inoffensifs pour les humains mais mortels pour les moustiques qui atterrissent sur les murs au sein de la structure. Il est démontré que la PID réduit considérablement les populations de moustiques et de larves, en particulier près des communautés minières ou de certaines communautés agricoles où l'on trouve de l'eau stagnante. Conseil pour entraineurs : la meilleure défense est une défense globale. La PID ne devrait être considérée que comme un élément d'un groupe d'interventions et non comme une mesure autonome. en savoir plus sur la PID, revoir le guide de communication sur la PID. PRISE EN CHARGE DES CAS : DIAGNOSTIQUE ET TRAITEMENT Tests de diagnostic rapide Afin de protéger véritablement leurs joueurs, les partenaires UCP devraient être prêts non seulement à prévenir le paludisme, mais aussi à le diagnostiquer en cas d'apparition des symptômes. Les politiques actuelles régies par l'organisation mondiale de la santé (OMS) et appliquées dans les pays par les programmes nationaux de lutte contre le paludisme (PNLP) prescrivent que les évaluations devraient se faire par le biais de diagnostics biologiques comme les examens microscopiques et les tests de diagnostic rapide (TDR) plutôt que par le biais de diagnostics cliniques uniquement basés sur les symptômes. Cette mesure de protection nécessite que le personnel de santé soit formé aux techniques les plus récentes et applique les politiques nationales les plus récentes concernant le traitement. De manière générale, les organisations qui ont une connaissance nouvelle du paludisme ne sont pas informées des changements récents apportés aux protocoles de diagnostic et de traitement. Travaillant en équipe, les partenaires UCP, conjointement avec les PNLP, ont organisé des ateliers pour former le personnel de santé aux techniques et thérapies les plus récentes. UCP encourage ses partenaires à suivre les toutes dernières directives de l'oms concernant le diagnostic et à faire du traitement du paludisme pour les employés et autres joueurs un volet intégral de leur plan de jeu. Les thérapies combinées à base d'artémisinine Lorsque les membres d'une organisation contractent le palu, le personnel de santé devrait être correctement équipé pour administrer un traitement. Les politiques nationales dictent l'utilisation d'une combinaison de composants à base d'artémisinine - généralement l'artésunate, l'artémether et la dihydroartémisinine. Ces combinaisons sont également connues sous le nom de thérapies combinées à base d'artémisinine (ACT) A ce jour, aucune résistance à l'artémisinine n'a été relevée, ce qui rend ces thérapies plus sûres et plus efficaces que les mono-thérapies. les médicaments les plus sûrs et les plus efficaces, voir la toute dernière liste des médicaments approuvés par l'oms. Conseil pour entraineurs : Les Ministères de la santé ont encore du chemin à parcourir avant d'être sûrs que tous les prescripteurs appliquent le nouveau régime posologique. acilitez cette transition en vous conformant aux toutes dernières politiques et en plaidant pour l'utilisation des thérapies combinées à base d' artémisinine chez les autres joueurs sur le terrain. Traitement présomptif intermittent du paludisme pendant la grossesse Parce que les femmes enceintes sont très vulnérables au paludisme, les programme de lutte contre le paludisme pendant la grossesse sont essentiels. UPC encourage ses partenaires à soutenir ses programmes en éduquant les femmes et leurs conjoints aux traitements présomptifs intermittents du paludisme pendant la grossesse et en améliorant l'accès aux MILD, soit dans le cadre de services de routine, soit au cours d'occasions sur le lieu de travail où les moustiquaires sont distribuées. Le traitement présomptif du paludisme pendant la grossesse (TPIp) est normalement offert dans le cadre des consultations prénatales (CPN), mais les couples devraient en faire la demande s'il n'est pas proposé. Il est important que les femmes enceintes reçoivent deux à trois doses de sulfadoxine-pyriméthamine (SP) - au moins une fois au moment où le bébé commence à bouger et une fois avant l'accouchement. Malgré la simplicité de ce traitement, le recours à la SP est faible en Afrique, conséquence de mœurs

6 sociales où les femmes cachent leur grossesse et retardent les consultations prénatales. Plus tôt une femme se rend en consultation prénatale, plus elle en saura sur les traitements modernes et moins elle aura d'occasions de contracter le paludisme pendant sa grossesse. aider à adapter votre programme de lutte contre le paludisme aux femmes enceintes, revoir la stratégie incluse pour la communication sur la grossesse. Conseil pour entraineurs : préservez les femmes enceintes. En prenant des mesures, vous pouvez accroître le nombre de futures mères qui se rendent tôt en consultation prénatale et demandent une protection contre le paludisme. Les conjoints peuvent également aider à maintenir leurs femmes en bonne santé en les accompagnant au centre de santé. Comme les femmes enceintes, les personnes porteuses de VIH/sida sont considérées comme étant à haut risque. La co-infection VIH/paludisme peut être mortelle et une attention particulière devrait être accordée à ces personnes. Par exemple, les personnes vivant avec le VIH/sida devraient être considérées comme prioritaires pour la distribution de MILD et les femmes enceintes vivant avec le VIH/sida devraient recevoir une dose supplémentaire de SP pendant l'tpip. Chaque pays a des directives concernant ces situations et les partenariats nationaux avec les ministères de la santé et les programmes de lutte contre le paludisme et le sida peuvent aider à clarifier ces procédures. Conseil pour entraineurs : prenez en compte chaque joueur. Mettez en place des services confidentiels pour les personnes ayant le VIH/ sida afin d'aider à identifier les membres de votre organisation qui ont des besoins spéciaux. Protection : 10 coups gagnants pour vous permettre de démarrer 1. Distribuez deux moustiquaires imprégnées à l insecticide (MII) par membre comme directive de base pour la protection. 2. Elargissez votre distribution de moustiquaires pour inclure les membres de la communauté qui, une fois infectés, peuvent également exposer vos employés au risque. 3. ormez des bénévoles pour aider à accrocher les moustiquaires dans les maisons. ournissez des clous et de la ficelle. 4. Pratiquez la la pulvérisation intra-domiciliaire des maisons (PID) pour réduire les populations de moustiques et de larves. 5. Eliminez les eaux stagnantes de votre propriété. 6. Utilisez les diagnostics biologiques comme l examen microscopique et les tests de diagnostic rapide (TDR) plutôt que les diagnostics cliniques s appuyant uniquement sur les symptômes pour déterminer la présence de parasites. 7. aites participer le personnel de santé aux ateliers parrainés par le Programme national de lutte contre le paludisme pour une formation en matière de diagnostics corrects. 8. Pour le traitement, utilisez les thérapies combinées à base d Artémisinine (ACT) conformément à la politique nationale. Ces thérapies sont plus sûres et plus efficaces que les mono-thérapies. 9. Mettez en place un programme pour le paludisme pendant la grossesse afin d encourager le traitement présomptif intermittent du paludisme pendant la grossesse (TPIp). 10. Accordez une attention spéciale aux employés ayant le VIH/sida, qui sont considérés comme étant à haut risque de co-infection. Visibilité Lorsque les partenaires UCP sont éduqués et protégés, ils peuvent amener les autres vers le jeu en rehaussant le profil de la lutte contre le paludisme par l utilisation de la présence marketing et d autres ressources. Le troisième pilier, la visibilité les aide justement à faire cela. Pendant des décennies, les communautés africaines ont considéré le paludisme comme un élément inévitable de leur vie, malgré les efforts herculéens déployés à ce jour pour le combattre. Le partenariat UCP cherche à changer ce point de vue. Grâce à la visibilité développée par la campagne, de nouveaux joueurs se joignent à la lutte, posent des actes et portent fièrement le logo UCP - un cercle de points représentant une vie libérée de cette maladie accablante. Ce faisant, ces partenaires découvrent qu ils peuvent accomplir beaucoup de choses.

7 Pour réussir à accroître la visibilité de la campagne UCP et de leurs propres programmes de lutte contre le paludisme, les organisations peuvent incorporer les messages sur le paludisme dans le conditionnement et la publicité de leurs produits. Les partenaires UCP du secteur privé ont marqué les camions de livraisons, les sacs de farine, les bonbonnes de gaz et les bons de carburant, les cartes à gratter, les tasses à café, les factures d électricité et même les bouteilles d eau pour aider à développer la reconnaissance et l attrait de la campagne. Une publicité efficace a été faite sur les panneaux routiers, les imprimés publicitaires, les bannières des sites Web et par SMS. Les infrastructures immobilières peuvent également offrir une visibilité. La publicité sur le bord du terrain ou les messages sur un panneau d affichage des résultats peuvent atteindre des dizaines de milliers de spectateurs ainsi que des téléspectateurs innombrables à travers les émissions télévisées. Les organisations peuvent choisir d accrocher des banderoles à l extérieur de leurs bureaux ou sur des lampadaires à côté de leurs bureaux, mettant en exergue la nécessité d une action urgente. Conseil pour entraineurs : voir grand. Trouvez des voies innovantes pour placer vos messages concernant le paludisme là où les personnes les verront. Pensez aux panneaux de bienvenue dans les aéroports, aux monuments nationaux, aux cortèges motorisés présidentiels et plus encore. L un des buts de la campagne UCP est de canaliser la passion des populations pour le football vers une lutte efficace contre le paludisme. Avec le football qui prend tant de formes différentes à travers le continent africain et ailleurs, les occasions d accroître la visibilité sont sans fin. Par exemple, l organisation peut parrainer des tournois locaux sous la bannière UCP en offrant des prix simples comme des trophées ou des boissons rafraîchissantes pour attirer les concurrents. Elle peut recruter des stars du football local pour porter les messages sur le paludisme pendant les retransmissions des matchs ou apparaître dans des messages d intérêt public à la télé ou à la radio. Ou bien, elle peut offrir des tee-shirts aux bénévoles, aux supporters et aux travailleurs du stade. Lorsque les athlètes eux-mêmes font leurs échauffements en maillots de marque UCP - et que la presse couvre l évènement, le public potentiel s accroît de manière exponentielle. L un des prolongements les plus visibles et les plus excitants de la campagne UCP, c est le bracelet de perles UCP. Vendu au prix de 3 dollars US et produit en Afrique du sud, le bracelet de perles finance des subventions du onds mondial pour le paludisme et assure un revenu indispensable aux femmes qui le fabriquent. C est une réplique du logo UCP et un symbole de l engagement extérieurement visible d un individu pour la campagne. Les bracelets UCP ont été achetés par des entreprises entières et des fédérations de football pour permettre à leur personnel et à leurs membres de montrer leur engagement à mettre fin au paludisme. Visibilité : 10 coups gagnants pour vous permettre de démarrer 1. Placez des messages concernant le paludisme sur vos produits ou vos emballages. 2. Recrutez des porte-parole et des célébrités pour apparaître dans des messages d intérêt public. Utilisez des maillots ou des tee-shirts de marque UCP dans ces messages. 3. Utilisez des infrastructures immobilières ou des lampadaires proches du bureau pour y accrocher des banderoles. 4. aites de la publicité lors de matchs de football. 5. Incluez des messages sur le côté des camions de livraisons. Apposez la marque sur des factures, des reçus et des bons. 6. Utilisez les médias traditionnels : panneaux routiers, imprimés publicitaires, annonces publicitaires radios et télévisées. 7. Utilisez les SMS pour envoyer des messages aux consommateurs et aux membres de la communauté. 8. Construisez des panneaux attrayants sur le bord des routes comme les panneaux de bienvenue aux abords des aéroports, les monuments nationaux et les graffitis sur les murs d écoles, etc. 9. Commandez des bracelets de perles UCP. Devenez un vendeur de sorte que les autres puissent les acheter par vos canaux de distribution. 10. Distribuez des bracelets UCP aux membres de votre organisation et leurs familles.

8 Plaidoyer Sur le terrain, une bonne communication renforce le travail d'équipe, produisant des efforts coordonnés qui mènent au succès. Le quatrième pilier, le plaidoyer, invite les partenaires à étendre leur engagement personnel dans la lutte contre le paludisme en inspirant les leaders à marquer les mêmes buts au niveau des districts, au niveau national et au niveau mondial. Ceci implique d'utiliser le pouvoir de la communication et des partenariats pour faire de la sensibilisation et mobiliser des fonds pour la lutte contre le paludisme, sans lesquels une lutte durable est impossible. Conseil pour entraineurs : Nos partenaires parlent du fond de leur cœur de la manière dont ils en sont venus à comprendre l'importance de la campagne UCP et des raisons pour lesquelles ils ont posé des actes. Exprimez-vous. Vous pouvez aider d'autres personnes à passer à l'acte. Dans la campagne UCP, des champions naissent. Ceux qui se joignent à la campagne voient à quel point Il est passionnant d'améliorer leurs communautés en améliorant les vies et en répandant des messages bien fondés sur les évidences scientifiques de santé et de bien-être. Ils dirigent ces messages appuyés par des faits et des témoignages convaincants vers des leaders qui peuvent les aider à accéder à des ressources encore plus importantes. Ils peuvent trouver un porte-parole une célébrité respectée du monde du sport ou du spectacle pour aider à influencer les décideurs. Ou bien ils peuvent développer des partenariats. La campagne UCP a vu de nombreux partenaires s'exposer, prendre des risques et joindre ensemble leurs forces. Plaidoyer : 10 coups gagnants pour vous permettre de démarrer 1. Le plaidoyer consiste à utiliser ce que vous savez pour convaincre les autres de croire ce que vous croyez. Commencez par vous assurer que vos stratégies dans le cadre des trois autres piliers sont liées et collectivement efficaces afin que votre propre programme de lutte contre le paludisme puisse servir d exemple aux autres. 2. Identifiez des champions UCP au sein de votre direction. Obtenez le soutien des partenaires. 3. Incluez des messages convaincants dans les annonces publicitaires et les promotions. (Aidez-nous à mettre fin au paludisme. Le paludisme tue ; bottons-le en touche. Le paludisme peut être traité et prévenu; mettons-le K.O.). Les messages devraient être simples et positifs. 4. Enrôlez un porte-parole crédible tel qu une célébrité respectée dans le milieu du sport ou du spectacle pour influencer les décideurs. 5. Encouragez les Ministères de la santé à veiller à ce que tous les prescripteurs appliquent les politiques actuelles en matière de médicaments. 6. Développez des partenariats. L union fait la force. Invitez vos partenaires à se joindre à la campagne UCP. 7. Organisez des manifestations communautaires qui mettent l accent sur le paludisme comme les concerts, les expositions d art, les spectacles non-stop et les compétitions sportives. 8. Achetez et aidez les autres à acheter le bracelet UCP. Ces ventes mobilisent des fonds pour les initiatives de lutte contre le paludisme. 9. Développez des relations avec des membres de la presse et encouragez-les à suivre vos efforts de lutte contre le paludisme dans les médias. 10. Mettez en valeur vos sites de marketing social pour créer un mouvement autour de vos efforts. Par exemple, UCP a un ballon de football virtuel que les visiteurs de son site Web peuvent signer. élicitations, vous avez vu maintenant comment l éducation, la protection, la visibilité et le plaidoyer peuvent faire de votre programme de lutte contre le paludisme une réussite. Pour plus de détails sur la manière dont des organisations spécifiques ont mis en œuvre ces idées, regardez les profils «Stratégies gagnantes» qui suivent. Et lorsque vous aurez trouvé vos propres stratégies gagnantes, informez-nous. Nous les ajouterons au Livre de Stratégies «Sans paludisme» et attirerons encore plus de joueurs dans la lutte contre le paludisme!

Le Guide. des stratégies pour la lutte : Malaria Safe

Le Guide. des stratégies pour la lutte : Malaria Safe «Nous encourageons les leaders du secteur privé dans toutes les régions endémiques à lire le Guide des stratégies et à appliquer ses stratégies gagnantes.» Professeur Awa Marie Coll-Seck Director exécutif

Plus en détail

COLLECTION PROGRÉS ET IMPACT. Lutte contre le paludisme et vies sauvées : sur la voie des Objectifs du Millénaire pour le Développement

COLLECTION PROGRÉS ET IMPACT. Lutte contre le paludisme et vies sauvées : sur la voie des Objectifs du Millénaire pour le Développement COLLECTION PROGRÉS ET IMPACT Lutte contre le paludisme et vies sauvées : sur la voie des Objectifs du Millénaire pour le Développement RÉSUMÉ DU RAPPORT Décembre 21 sera l heure du bilan de la décennie

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT Mise à jour avec rétroinformation technique de décembre 2012 Chaque jour, près de 800 femmes meurent durant la grossesse ou l accouchement

Plus en détail

Analyse des carences programmatiques de la lutte contre le paludisme : notes d'orientation

Analyse des carences programmatiques de la lutte contre le paludisme : notes d'orientation Analyse des carences programmatiques de la lutte contre le paludisme : notes d'orientation Introduction Une analyse exhaustive des carences programmatiques sous-entend l ensemble des exigences programmatiques

Plus en détail

Améliorer l accès au diagnostic et au traitement du paludisme et intensifier la surveillance épidémiologique

Améliorer l accès au diagnostic et au traitement du paludisme et intensifier la surveillance épidémiologique Améliorer l accès au diagnostic et au traitement du paludisme et intensifier la surveillance épidémiologique Organisation mondiale de la Santé 2012 Tous droits réservés. Les publications de l Organisation

Plus en détail

Partenariat. Crédit Photos Bernard Rivière

Partenariat. Crédit Photos Bernard Rivière Partenariat Crédit Photos Bernard Rivière Partenariat La TV en Pro D2* 2 à 3 matchs retransmis par Eurosport, France 3 Région ou Sport + par week-end 31 diffusions pour Eurosport avec une audience cumulée

Plus en détail

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Coupe du Monde de Cascade de Glace Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Bonjour et bienvenue! Un accueil chaleureux qui brise la glace Suite à

Plus en détail

Défis auxquels les gestionnaires de chaîne logistique de santé publique doivent faire face

Défis auxquels les gestionnaires de chaîne logistique de santé publique doivent faire face La professionnalisation des gestionnaires de chaîne logistique de santé publique pour de meilleurs résultats en matière de santé Livre blanc n 1 Coalition pour les Produits de Santé de la Procréation Défis

Plus en détail

COMMUNIQUE : APPEL A ACTION Quatrième conférence internationale africaine sur le développement de la petite enfance 10-12 novembre 2009 Dakar, Sénégal

COMMUNIQUE : APPEL A ACTION Quatrième conférence internationale africaine sur le développement de la petite enfance 10-12 novembre 2009 Dakar, Sénégal COMMUNIQUE : APPEL A ACTION Quatrième conférence internationale africaine sur le développement de la petite enfance 10-12 novembre 2009 Dakar, Sénégal Plus de 500 délégués venant de 44 pays africains et

Plus en détail

Rapport 2014 sur la lutte contre la tuberculose dans le monde

Rapport 2014 sur la lutte contre la tuberculose dans le monde Rapport 2014 sur la lutte contre la tuberculose dans le monde Résumé d orientation La tuberculose reste l une des maladies transmissibles causant le plus de décès dans le monde. En 2013, selon les estimations,

Plus en détail

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC

notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC notre santé à tous POUR L AVENIR DE L INNOVATION EN SANTÉ AU QUÉBEC Faites partie de la plus grande campagne de sensibilisation du public aux bienfaits des sciences de la vie L innovation en santé : des

Plus en détail

Plan stratégique de l UNHCR pour la lutte contre le Paludisme 2008-2012

Plan stratégique de l UNHCR pour la lutte contre le Paludisme 2008-2012 Plan stratégique de l UNHCR pour la lutte contre le Paludisme 2008-2012 PLAN STRATÉGIQUE DE L UNHCR POUR LA LUTTE CONTRE LE PALUDISME 2008-2012 Table des matières Résumé d orientation...iii 2 Introduction...III

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors]

CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors] CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors] Ligue Régionale du Lyonnais de Basketball ORGANISATION DES FINALES REGIONALES CREDIT MUTUEL Catégories U13 à U17 (Gr.B)

Plus en détail

PALAIS DES SPORTS DE BEAUBLANC

PALAIS DES SPORTS DE BEAUBLANC PALAIS DES SPORTS DE BEAUBLANC Partenariat saison 2011-2012 Crédit photos : Olivier Sarre - Philippe Pécher - Jacky Suidureau - Valéria Peix Imp. Rivet Presse Edition La saison dernière devait être le

Plus en détail

ANNEXE 3. Période 2011-2015

ANNEXE 3. Période 2011-2015 ANNEXE 3 GUIDE DE MOBILISATION DES RESSOURCES POUR LA MISE EN OEUVRE DU PLAN OPERATIONEL DE LUTTE CONTRE LE VIH ET LE SIDA EN MILIEU DE TRAVAIL Période 2011-2015 BUJUMBURA, 19 Mai 2011 2 Sommaire 0. Introduction.3

Plus en détail

RECOMMANDATION DU CONSEIL SUR LES BONNES PRATIQUES POUR AMELIORER LA SENSIBILISATION AUX RISQUES ET L'EDUCATION SUR LES QUESTIONS D'ASSURANCE

RECOMMANDATION DU CONSEIL SUR LES BONNES PRATIQUES POUR AMELIORER LA SENSIBILISATION AUX RISQUES ET L'EDUCATION SUR LES QUESTIONS D'ASSURANCE RECOMMANDATION DU CONSEIL SUR LES BONNES PRATIQUES POUR AMELIORER LA SENSIBILISATION AUX RISQUES ET L'EDUCATION SUR LES QUESTIONS D'ASSURANCE RECOMMANDATION DU CONSEIL Ces Bonnes Pratiques ont été approuvées

Plus en détail

ésultats RÉ/USSISSEZ tous vos projets avec les courtiers les plus performants de l industrie!

ésultats RÉ/USSISSEZ tous vos projets avec les courtiers les plus performants de l industrie! RE/NOMMÉS pour leurs performances, leur efficacité et leur implication, les courtiers RE/MAX se distinguent également par leur connaissance approfondie du marché, et le grand nombre d outils et de ressources

Plus en détail

Plan d Action 2011-2013

Plan d Action 2011-2013 Plan d Action 2011-2013 www.arsq.qc.ca Association Régionale de Soccer de Québec Adopté le 17 mars 2011 Introduction Plan d action 2011-2013 L Association Régionale de Soccer de Québec (ARSQ) a célébré

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur l'innovation dans l'intérêt des patients

Conclusions du Conseil sur l'innovation dans l'intérêt des patients Conseil de l'union Européenne PRESSE FR CONCLUSIONS DU CONSEIL Bruxelles, le 1 décembre 2014 Conclusions du Conseil sur l'innovation dans l'intérêt des patients Session du Conseil Emploi, politique sociale,

Plus en détail

Texte ici CRÉATION D UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION

Texte ici CRÉATION D UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION Texte ici CRÉATION D UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION Kit - Journée mondiale contre les hépatites 2015 1 K i t Journée mondiale co K i t ur0n1é5e mondialentcreolnetsr hépatitjeos 2 e les Le 28 juillet,

Plus en détail

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée Rapport de situation 2013 RÉSUMÉ L UNICEF s est engagé à publier des rapports annuels de situation relatifs à la survie de l enfant en soutien

Plus en détail

Présentation Plan Marketing UDEM

Présentation Plan Marketing UDEM Association pour les enfants atteints de cancer Présentation Plan Marketing UDEM Janvier 2015 Lysanne Groulx Directrice communications et marketing Leucan - Plus de 35 ans d espoir Mission : Accroître

Plus en détail

L ÉDUCATION COMPTE. Vers la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement

L ÉDUCATION COMPTE. Vers la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture L ÉDUCATION COMPTE Vers la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement Les dessins originaux reproduits dans

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Appel de mises en candidature et d inscriptions

Appel de mises en candidature et d inscriptions www.csae.com Prix Leadership 2013 Appel de mises en candidature et d inscriptions Prix Pinnacle Prix Griner Prix de membre honoraire à vie Prix Donna Mary Shaw Prix «Les associations, sources d un Canada

Plus en détail

INVESTIR POUR UN MONDE SANS PALUDISME

INVESTIR POUR UN MONDE SANS PALUDISME INVESTIR POUR UN MONDE SANS PALUDISME Des progrès extrêmement importants ont été réalisés ces dernières années dans la lutte contre le paludisme, mais ces avancées sont fragiles et réparties de façon inégale.

Plus en détail

Collaboration : Sachez distinguer, parmi votre personnel, les enthousiastes des réfractaires

Collaboration : Sachez distinguer, parmi votre personnel, les enthousiastes des réfractaires Collaboration : Sachez distinguer, parmi votre personnel, les enthousiastes des réfractaires Les leçons de ce document La a attiré l'attention d'entreprises à la recherche de compétitivité dans un contexte

Plus en détail

COMPTE À REBOURS JUSQU À zero

COMPTE À REBOURS JUSQU À zero COMPTE À REBOURS JUSQU À zero Y croire Le faire. PLAN MONDIAL POUR ÉLIMINER LES NOUVELLES INFECTIONS À VIH CHEZ LES ENFANTS À L HORIZON 2015 ET MAINTENIR LEURS MÈRES EN VIE 2011-2015 Copyright 2011 Programme

Plus en détail

Avis d Appel d Offres Ouvert : Campagne Publicitaire pour l American English Language Program

Avis d Appel d Offres Ouvert : Campagne Publicitaire pour l American English Language Program Introduction : l Ambassade des Etats Unis au Niger est heureuse d annoncer l ouverture d un appel d offres ouvert pour une campagne publicitaire pour son programme d anglais qui vient juste d être transféré

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB En juin 2012, le conseil d administration de l AFANB a décidé d entreprendre une démarche de révision du plan stratégique qui mènera au dépôt d un plan stratégique

Plus en détail

Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie

Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie Découvrir les stratégies ayant fait leurs preuves et les meilleures pratiques Points clés : Planifier

Plus en détail

Partenariat Faire reculer le paludisme (RBM)

Partenariat Faire reculer le paludisme (RBM) Partenariat Faire reculer le paludisme (RBM) Cahier des charges du Groupe de Travail sur le Plaidoyer pour la lutte contre le paludisme (MAWG) Révision basée sur l examen du cadre de responsabilisation

Plus en détail

Candidature TSMS 2010 Meilleur sponsor de l année

Candidature TSMS 2010 Meilleur sponsor de l année Candidature TSMS 2010 Meilleur sponsor de l année 1er partenaire du sport français TITRE DE LA PRÉSENTATION, AUTRE INFORMATION (DIRECTION, SERVICE,...) jj mmmm aaaa 2 Une stratégie, Reflet de la «culture»

Plus en détail

3 Guide pour développer un plan national de gestion des déchets de soins médicaux

3 Guide pour développer un plan national de gestion des déchets de soins médicaux 3 Guide pour développer un plan national de gestion des déchets de soins médicaux (111) Cette section présente une liste d actions recommandées qui devraient être mises en place par le gouvernement central

Plus en détail

PREMIERE SESSION EXTRAORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES MINISTRES DE L EDUCATION DE L UNION AFRICAINE (COMEDAF IV+) 11-13 MAI 2011 NAIROBI (KENYA)

PREMIERE SESSION EXTRAORDINAIRE DE LA CONFERENCE DES MINISTRES DE L EDUCATION DE L UNION AFRICAINE (COMEDAF IV+) 11-13 MAI 2011 NAIROBI (KENYA) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone: 251 11 5517700 Fax: 251 11 5 517844 website: www.africa-union.org DEPARTEMENT DES RESSOURCES HUMAINES, DE LA

Plus en détail

Les mots clefs de la formation OM sont : Passion, Ambition, Implication, et Enthousiasme.

Les mots clefs de la formation OM sont : Passion, Ambition, Implication, et Enthousiasme. I2 I3 famille O M L OM, plus qu un club est avant tout une communauté, une famille. Comme dans toute famille, l OM respecte ses anciens, fonde beaucoup d espoir sur ses jeunes et soutient ses féminines.

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes

Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes Préparé par EU Athletes, l association européenne des jeux et paris en ligne (EGBA), la Remote Gambling Association (RGA) et l association européenne

Plus en détail

Plan de visibilité 2015

Plan de visibilité 2015 Plan de visibilité 2015 DIAMANT 1. Le nom de votre entreprise sera dans la section «Diamant» des commanditaires de notre site 2. Insertion de votre publicité (300px X 190px) dans la bannière de notre site

Plus en détail

Les personnes handicapées ont les mêmes droits

Les personnes handicapées ont les mêmes droits Les personnes handicapées ont les mêmes droits La stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées Commission européenne Égalité des droits, égalité des chances La valeur ajoutée européenne

Plus en détail

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A

CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A CONSEIL DE COORDIN AT I O N DU PROGRAM M E DE L ONUSID A ONUSIDA/CCP (36)/15.12 Date de publication : 24 juin 2015 TRENTE-SIXIÈME RÉUNION Date : 30 juin - 2 juillet 2015 Lieu : Salle du conseil exécutif,

Plus en détail

Déroulement des travaux. Jour 1

Déroulement des travaux. Jour 1 Atelier national sur le partage des résultats de l étude et la mobilisation des organisations de la société civile pour le lancement d une campagne de plaidoyer autour de l accaparement des terres au Cameroun

Plus en détail

Guide du Président de commission de district

Guide du Président de commission de district C o n c o u r s d A f f i c h e s d e l a P a i x d u L i o n s I n t e r n a t i o n a l COMMENT DEMARRER Familiarisez-vous avec le concours international d affiches de la paix. Ce guide vous apporte

Plus en détail

relations publiques CLUB PRESTIGE

relations publiques CLUB PRESTIGE CLUB PRESTIGE relations publiques Le "Club Prestige" vous offre une attention et des prestations haut de gamme pour apprécier en privilégié les soirées basket du SLUC NANCY. Véritable référence, le "Club

Plus en détail

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE 2 0 1 3 INTRODUCTION La première stratégie manitobaine de promotion de l allaitement maternel a été conçue à l automne 2006 afin de mettre

Plus en détail

Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA)

Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA) ASSOCIATION CANADIENNE DE SÉCURITÉ AGRICOLE (ACSA) Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA) LIGNES DIRECTRICES pour la préparation du rapport final du projet

Plus en détail

Pourquoi la durabilité et l équité?

Pourquoi la durabilité et l équité? Comment peut-on : Pourquoi la durabilité et l équité? Poursuivre le progrès de manières équitables qui ne nuisent pas à l environnement? Répondre aux aspirations de développement des pauvres dans le monde

Plus en détail

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39.

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39. postes de haut-fonctionnaires sont détenus par des femmes 38. Mais dans l ensemble, les avancées enregistrées par les pays africains dans leur progression vers la réalisation d une meilleure parité entre

Plus en détail

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances August 2014 ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances Résumé L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises membres

Plus en détail

Déclaration de Jakarta sur la Promotion de la Santé au XXIème Siècle

Déclaration de Jakarta sur la Promotion de la Santé au XXIème Siècle Déclaration de Jakarta sur la Promotion de la Santé au XXIème Siècle Préambule La quatrième conférence internationale sur la promotion de la santé : "A ère nouvelle, acteurs nouveaux : adapter la promotion

Plus en détail

4. Comment la maladie est-elle transmise à l homme? 2. Les composantes des soins de santé primaires : 1. Qu est-ce que l Initiative de Bamako (IB)?

4. Comment la maladie est-elle transmise à l homme? 2. Les composantes des soins de santé primaires : 1. Qu est-ce que l Initiative de Bamako (IB)? GENERALITES SUR : SANTE et MALADIE SOINS de SANTE PRIMAIRES (SSP) INITIATIVE de BAMAKO (IB) Objectifs généraux Au terme de ce module de formation, les participants devraient être capables de: Comprendre

Plus en détail

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne POUR VOUS ÉCLAIRER DANS LE COMMERCE DE DÉTAIL Les bonnes pratiques du recrutement en ligne Avant-propos Au Québec, le commerce de détail compte près de 24 000 établissements et 300 000 employés. Les jeunes

Plus en détail

Lignes directrices pour les campagnes publicitaires avec paiement en fonction de la performance (PFP)

Lignes directrices pour les campagnes publicitaires avec paiement en fonction de la performance (PFP) Lignes directrices pour les campagnes publicitaires avec paiement en fonction de la performance (PFP) APERÇU L objectif de ce document est d aider les annonceurs/agences à choisir avec succès les campagnes

Plus en détail

OUTIL D AUTOEVALUATION DU DEVELOPPEMENT ORGANISATIONNEL

OUTIL D AUTOEVALUATION DU DEVELOPPEMENT ORGANISATIONNEL OUTIL D AUTOEVALUATION DU DEVELOPPEMENT ORGANISATIONNEL Introduction Le module répond à un besoin réel des membres du réseau Youth to Youth (Jeunes pour Jeunes) afin des les aider à faire face aux entraves

Plus en détail

Fédération Québécoise de d Athlétisme

Fédération Québécoise de d Athlétisme Fédération Québécoise de d Athlétisme COURIR, SAUTER, LANCER. C EST ÇA L ATHLÉTISME Présenté par: Mélanie Lacroix, M.S. 1 FORMATION PLACEMENTS-SPORTS Problématiques Fédérations sportives Historique du

Plus en détail

PROSPÉRITÉ ET INCLUSION RECOMMANDATIONS PRÉSENTÉES AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES

PROSPÉRITÉ ET INCLUSION RECOMMANDATIONS PRÉSENTÉES AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES PROSPÉRITÉ ET INCLUSION RECOMMANDATIONS PRÉSENTÉES AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SOCIÉTÉ CANADIENNE DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES LE 15 AOÛT 2007 Société canadienne de la sclérose en plaques 175, rue Bloor

Plus en détail

1. IMPORTANCE D UN PROGRAMME DE SÉCURITÉ ET DE SANTÉ

1. IMPORTANCE D UN PROGRAMME DE SÉCURITÉ ET DE SANTÉ Importance d un programme de sécurité et de santé 1. IMPORTANCE D UN PROGRAMME DE SÉCURITÉ ET DE SANTÉ Raison d être d un programme de sécurité et de santé Un bon programme de sécurité et de santé dans

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Juillet 2005 Pour aller de l avant : L apprentissage et la garde des jeunes enfants Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Introduction En novembre 1999, le gouvernement du Manitoba a confirmé son

Plus en détail

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques 2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès au Canada. Bien que leur incidence ait diminué au cours des dernières

Plus en détail

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE

ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Distribution limitée IFAP-2008/COUNCIL.V/3 4 février 2008 Original anglais ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Conseil intergouvernemental du Programme Information

Plus en détail

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F. Adm.A., CMC Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

TROUSSE DE NOMINATION DE COORDONNATEUR DE DISTRICT MULTIPLE

TROUSSE DE NOMINATION DE COORDONNATEUR DE DISTRICT MULTIPLE TROUSSE DE NOMINATION DE COORDONNATEUR DE DISTRICT MULTIPLE Les Lions qui remplissent les conditions de candidature à la fonction de coordonnateur EME de DM devraient être pris en considération pour ce

Plus en détail

Dossier de Presse SAFETY FIRST

Dossier de Presse SAFETY FIRST Dossier de Presse SAFETY FIRST 10 Février 2015 Pour vous médias, votre rôle primordial est de nous accompagner tout au long de cette campagne. Votre pierre à l édifice se traduirait par votre rôle de relais

Plus en détail

AgiSSONS ensemble. Soutenons la démarche communautaire pour en finir avec le VIH/sida

AgiSSONS ensemble. Soutenons la démarche communautaire pour en finir avec le VIH/sida AgiSSONS ensemble Soutenons la démarche communautaire pour en finir avec le VIH/sida Le mot de la présidente Chère donatrice, Cher donateur, Tout d abord, merci d avoir choisi de soutenir Coalition PLUS.

Plus en détail

POURQUOI C EST LE MOMENT D AGIR EN AFRIQUE

POURQUOI C EST LE MOMENT D AGIR EN AFRIQUE L INVESTISSEMENT DANS LA SANTE POUR LE DEVELOPPEMENT SOCIOECONOMIQUE DE L AFRIQUE ARRIERE-PLAN La Commission macroéconomie et santé (CMS), qui réunit des économistes de premier plan et des experts de la

Plus en détail

Évaluation du Programme de subventions et de contributions Bibliothèque et Archives Canada Rapport final

Évaluation du Programme de subventions et de contributions Bibliothèque et Archives Canada Rapport final Évaluation du Programme de subventions et de contributions Bibliothèque et Archives Canada Rapport final Préparé par la Division de la vérification et de l évaluation Bibliothèque et Archives Canada Mars

Plus en détail

Polémique autour des droits de retransmission de la CAN

Polémique autour des droits de retransmission de la CAN Polémique autour des droits de retransmission de la CAN La Coupe d Afrique des nations est l évènement sportif le plus suivi du continent africain. Derrière le spectacle, les enjeux financiers sont considérables.

Plus en détail

Utilisation des médicaments au niveau des soins primaires dans les pays en développement et en transition

Utilisation des médicaments au niveau des soins primaires dans les pays en développement et en transition 09-0749 1 WHO/EMP/MAR/2009.3 Utilisation des médicaments au niveau des soins primaires dans les pays en développement et en transition Synthèse des résultats des études publiées entre 1990 et 2006 Organisation

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

Changement de politique dans le traitement du paludisme et passage aux combinaisons basées sur l artémisinine

Changement de politique dans le traitement du paludisme et passage aux combinaisons basées sur l artémisinine Changement de politique dans le traitement du paludisme et passage aux combinaisons basées sur l artémisinine Guide pour l application de la nouvelle politique Préparé par le programme Rational Pharmaceutical

Plus en détail

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Stratégie de communication CountrySTAT Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Sommaire Stratégie de Communication de CountrySTAT: Analyse de la situation Objectifs Messages Public

Plus en détail

PLAN D'ACTION 2009-2010

PLAN D'ACTION 2009-2010 PLAN D'ACTION 2009-2010 Adopté par le conseil d administration, le 21 septembre 2009 - 2 - INTRODUCTION En 2009-2010, une des actions à mener en priorité sera de poursuivre la sollicitation des entreprises

Plus en détail

Groupe de la Banque africaine de développement. ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement

Groupe de la Banque africaine de développement. ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement Groupe de la Banque africaine de développement ALLOCUTION D OUVERTURE DE M. OMAR KABBAJ Président du Groupe de la Banque africaine de développement AU SEMINAIRE DE SENSIBILISATION DES SERVICES DE LA BANQUE

Plus en détail

Évaluation : rapport annuel

Évaluation : rapport annuel CONSEIL EXÉCUTIF EB137/7 Cent trente-septième session 8 mai 2015 Point 8.2 de l ordre du jour provisoire Évaluation : rapport annuel 1. Le Conseil exécutif à sa trente et unième session a approuvé la politique

Plus en détail

MOBILITÉ 2014. Elections Européennes 2014 mobilite2014.eu

MOBILITÉ 2014. Elections Européennes 2014 mobilite2014.eu MOBILITÉ 2014 Elections Européennes 2014 mobilite2014.eu ASSURER LA MOBILITÉ DE DEMAIN L ACA ET LA FIA DEMANDENT AUX DÉCIDEURS EUROPÉENS : d assurer le développement cohérents de la «voiture connectée»,

Plus en détail

A quoi sert un plan de communication

A quoi sert un plan de communication Séminaire-atelier Bujumbura 8-9 Octobre 2014 La Communication Parlementaire A quoi sert un plan de communication 1. La communication c est quoi? Même si ces concepts sont connus il n est pas inutile de

Plus en détail

COMMENT OUVRIR UN CLUB DE BOXE OLYMPIQUE

COMMENT OUVRIR UN CLUB DE BOXE OLYMPIQUE COMMENT OUVRIR UN CLUB DE BOXE OLYMPIQUE Adhésion de club Club (membre actif) Les clubs qui sont dédiés à la promotion de la boxe olympique doivent déposer une demande pour devenir membre actif avec Boxe-Québec

Plus en détail

Le stade comme lieu de rencontre et de partage des savoirs

Le stade comme lieu de rencontre et de partage des savoirs Le stade comme lieu de rencontre et de partage des savoirs La philosophie Diambars FAIRE DU SPORT PASSION UN MOTEUR POUR L ÉDUCATION Sport Educa Faire des rencontres sportives des rencontres entre les

Plus en détail

Situation actuelle : Sommaire d une recommandation Page 1 de 5

Situation actuelle : Sommaire d une recommandation Page 1 de 5 Le but de l entreprise est d offrir la meilleure qualité de service dans la vente de pièces automobiles. Les clients de Pintendre on besoin de se procurer les pièces automobiles rapidement afin de changer

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.1/2010/5 Distr. générale 12 janvier 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Groupe de

Plus en détail

PROTECTION TOTALE CONTRE LES INSECTES

PROTECTION TOTALE CONTRE LES INSECTES PROTECTION TOTALE CONTRE LES INSECTES SOMMEIL SANS INSECTES, SOMMEIL PROFOND Personne n aime l idée de partager son lit avec des invités indésirables, encore moins avec un parasite hautement prolifique

Plus en détail

Les catégories suivantes conserveront les frais d adhésion de 3,00 $ o Joueur développement jeunesse (Atomic/Mini) o Leader

Les catégories suivantes conserveront les frais d adhésion de 3,00 $ o Joueur développement jeunesse (Atomic/Mini) o Leader Chers directeurs généraux et administrateurs, Volleyball Canada aimerait profiter de cette occasion pour vous rappeler des changements apportés à la structure des frais d adhésion pour la saison 2013-2014.

Plus en détail

La publicité sur Internet, un gage de réussite

La publicité sur Internet, un gage de réussite 1 La publicité sur Internet, un gage de réussite mondiales, qui, plus encore qu à travers leur langue, ont le pouvoir de faire ou défaire une marque en un clin d oeil. Peu onéreuse, rapide, réactive, polyvalente,

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

Couverture du risque maladie dans les pays en développement: qui doit payer? (Paris, 7 mai 2008)

Couverture du risque maladie dans les pays en développement: qui doit payer? (Paris, 7 mai 2008) Couverture du risque maladie dans les pays en développement: qui doit payer? (Paris, 7 mai 2008) Excellences, Chers collègues, Mesdames et Messieurs, Chers amis, Quelles méthodes, quels instruments pour

Plus en détail

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1 LA SESSION EXTRAORDINAIRE DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES CONSACRÉE À L EXAMEN ET À L ÉVALUATION D ENSEMBLE DE L APPLICATION DU PROGRAMME POUR L HABITAT LE MILLÉNAIRE Chacun a droit URBAIN...

Plus en détail

Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie

Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie Contexte de la fistule obstétricale Situation en Mauritanie Progrès au niveau Pays/ Mise en œuvre Défis pour les années à

Plus en détail

Pourquoi, comment, bien se protéger?

Pourquoi, comment, bien se protéger? Moustiques, tiques... Pourquoi, comment, bien se protéger? Pourquoi se protéger? VECTEUR Individu infecté L individu devient infecté Individus sains Le moustique ayant déjà piqué une personne malade est

Plus en détail

TROUSSE DE NOMINATION DE COORDONNATEUR DE DISTRICT

TROUSSE DE NOMINATION DE COORDONNATEUR DE DISTRICT TROUSSE DE NOMINATION DE COORDONNATEUR DE DISTRICT Les Lions qui remplissent les conditions de candidature à la fonction de coordonnateur EME de district devraient être pris en considération pour ce poste.

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

Activité des programmes de médicaments

Activité des programmes de médicaments Chapitre 4 Section 4.05 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Activité des programmes de médicaments Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.05 du Rapport annuel

Plus en détail

Technologies de l information

Technologies de l information 7a Technologies de l information Nouvelles technologies de l information : une clé pour apprendre à l âge adulte? 321 Thème 7 Education des adultes, culture, médias et nouvelles technologies Fascicules

Plus en détail

POUR RAPPEL. L'ACEGAA recrute

POUR RAPPEL. L'ACEGAA recrute 1 sur 10 31/07/2015 13:57 Vous recevez cette Newsletter suite à votre inscription sur notre site acegaa.org, ou une publication au Journal Officiel. Plus intéressé? Désinscription instantanée. Dans cette

Plus en détail

Projet de Femmes et Familles de l Afrique pour la Préparation au Traitement et l Education en matière de Traitement

Projet de Femmes et Familles de l Afrique pour la Préparation au Traitement et l Education en matière de Traitement Projet de Femmes et Familles de l Afrique pour la Préparation au Traitement et l Education en matière de Traitement GUIDE DE DEMANDE DE SUBVENTION RESERVE AUX RESEAUX NATIONAUX DES FEMMES VIVANT AVEC LE

Plus en détail

Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques

Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques Investir dans la capacité humaine et l apprentissage pour un développement vert et résilient face aux changements climatiques «Les changements climatiques se constatent jour après jour partout dans le

Plus en détail

Étude SALVEO Deuxième volet L influence de l entreprise sur la santé mentale

Étude SALVEO Deuxième volet L influence de l entreprise sur la santé mentale Étude SALVEO Deuxième volet L influence de l entreprise sur la santé mentale Améliorer la santé mentale en milieu de travail est un incontournable pour les entreprises d aujourd hui. Selon la Commission

Plus en détail

FOND DE DEVELOPPEMENT AGACIRO

FOND DE DEVELOPPEMENT AGACIRO A. Historique FOND DE DEVELOPPEMENT AGACIRO Le Fond de Développement Agaciro est le premier fond de solidarité au Rwanda, basé sur des dons volontaires. Ce fond a été initié par les Rwandais lors du Dialogue

Plus en détail