Peut on tout dire, tout montrer?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Peut on tout dire, tout montrer?"

Transcription

1 Peut ontoutdire,toutmontrer? Jusqu oùpeut onallerdanslepoidsdesmotsetdanslechocdesimages?comment concilierlerespectdespersonnesetlerespectdelavérité,ledevoird informeretledroità protégersavieprivéeetsonimage?l éthiqued unjournalseconstruitàpartird une culturecommuneetdequelquesprincipesforts.c estcequ explique,pourlejournalouest France,Jean PierreChapelle.Suiventlesréponsesà9questionsrécurrentessurlesphotos. Publiablesounon? TémoignagedeJean PierreChapelle,secrétairegénéralàlarédactionenchefdujournal «Ouest France» Lalibertéd opinionetd expressionn estpasunprivilègedesjournalistes:"toutindividuya droit,sansconsidérationdefrontièresetparquelquemoyenquecesoit"(déclaration universelledesdroitsdel homme).c estdoncl ampleurdumoyenutiliséparlesjournalistes (presseécrite,radio,télévision,internet )quiaugmenteleurresponsabilité.touslestextes (nationauxouinternationaux)prévoientdesbornesàlalibertéd expression,aunomdu vieuxprincipeselonlequelaucundroitnevasansdesdevoirs.exemples: Citoyen,j ailalibertéd expression.maisl injurepubliqueàunjugeestundélitd outrageà magistrat. Journaliste,j ailamêmeliberté.maissij affirmesanspreuvequequelqu unacommisun actequiporteatteinteàsonhonneur,jepeuxêtrecondamnépourdiffamation. Citoyen,j ailedroitdedéjeunersurmonterrainprivésansquequiconqueviennefairedes photosdemafamilleànotreinsu. Journaliste,j ailedroitderendrecompted unprocèsmaispasceluidediffuserla photographied unepersonneportantdesmenottes. Ainsiledroita t ilencadrélalibertéd expression pourprotégerd autresdroitsetd autres libertésaussilégitimes(droitàlasécurité,droitàlavieprivéeetàl intimité,droitàla propriété ). Aceslimitesjuridiquespeuvents ajouter,demanièreplusoumoinsfortesselonlesmédias, desrèglesdéontologiques,c est à diredesdevoirslibrementacceptésparceuxqui pratiquentunmêmemétier(déontologiedesjournalistes,desmédecins,desavocats ). Parfoisellessontorales(partradition,onsaitquetellechose"sefait"ou"nesefaitpas"), parfoisellessontécrites(sermentd Hippocratepourlesmédecins,parexemple),sousforme decodesoudechartes,autourdequelquesprincipesessentiels,commeàouest France: "Diresansnuire, montrersanschoquer, témoignersansagresser, dénoncersanscondamner."

2 Ai jeledroitdephotographiertoutcequejeveuxdanslarue? Ouimais Laprised'imaged'unepersonnesetrouvantdanslarueestadmisesansautorisation.C'està lapersonneconcernéedemanifestersonveto. Lapublicationdanslejournaldel'imaged'ungroupeoud'unescènederue,sansle consentementpréalabledespersonnesphotographiées,estpossibleàunecondition:quele cadragen'individualisepastelleoutellepersonne Unephotopriseavecl'accorddesintéresséspeut elleserviràillustrerdifférentssujets? Non Lefait,pourunepersonne,dedonnersonaccordàcequesonimagesoitfixéeàfinde publicationn'entraînepasautorisationàsadiffusiondansn'importequellesconditions: l'autorisationnevautquepourlesutilisationspourlesquelleselleaétédonnée,c'est à dire danslaquasi totalitédescaspourleseulcompte rendudel'événementaucoursduquella photoaétéprise.attentiondoncaurisquequecomportetouteutilisationultérieureouà touteutilisationimmédiatemaisdansunautrecontexterédactionnel.quelapublication bénéficied'uneautorisationexpresseouqu'ellesoitacquisedefactoautitredudroità l'information,larègleestlamême:elledoitêtredirectementliéeàl'informationquia justifiélaprisedevue. Peut onpublierlaphotod'unepersonneprisedansunlieuprivé? Non Saufsionobtientsonautorisation. Lajurisprudencedéfinitunlieuprivécomme"toutendroitoùl'entréedépendde l'autorisationdonnéeparcelui làseulquienalapropriété,l'utilisationoulajouissance". Exemple:undomicile,unechambred'hôteloud'hôpital,unbateauprivé,oumêmeun bureauaccessibleàdesvisiteurs...siunphotographesetrouvantdansunlieupublic(la rue,parexemple)prendlaphotod'unepersonnesetrouvantdansunlieuprivé(son domicile,parexemple),c'estlaréglementationapplicableaulieuprivéquijouera. Etdanslesautres"lieuxpublics"? Ouimais Unlieupublic,c'estbiend'abordlarue,maisaussi"tousleslieuxoulocauxouvertsau public":jardinspublics,transportsencommun,musées,sallesdespectacles,lieuxde cultes...attention:lesgrandsmagasins,lesaéroports,lesgaresetcaféssontbiendes"lieux publics"maislaprisedevueyest,defait,soumiseàautorisation.ilestpréférabledela demanderavantd'opérer. Lefaitd'êtredansunlieupublicnenousautorisepasàdiffuserlaphotodetoutepersonne s'ytrouvant.laraisondesaprésence,lanaturedesesactivitésoudesesfonctions,et l'expressiondesonconsentementferontqu'unephotoserapubliableounon: Si,dansun lieupublic,l'activitéd'unepersonnerelèvedelasphèredelavieprivée(viefamilialeet affective;présenceliéeàsasanté;activitédeloisirsoudejeurelevantdelavieprivée),

3 aucunephotonepourraêtrepriseetpubliéesansleconsentementexprès(parécritou oralementdevanttémoins)del'intéressé. Exemples:pratiquedelagymnastiqueàtitredeloisirdansunétablissementpublic; participationbénévoleàuneopérationhumanitairedansunesalledesfêtes;visite,àtitre personnel,d'uneexpositiondansunesalledelamairie;consultationpournourrissonsdans undispensairepublic;expression,mêmepublique,deconvictionsreligieuses,saufsicette expressionestlesujetmêmedel'actualité... Si,dansunlieupublic,unepersonnefait partied'ungrouperéuniàl'occasiond'unévénementpublic(manifestation,foire,cortège, spectacle...),lapublicationdesaphotoseraadmiseàdeuxconditions:quelapersonnene s'ysoitpasopposée(ilfautimpérativementrespecterunrefusexprimé);quelaphotone soitpasindividualisée:ilfauttoujoursprivilégierlaphotodegroupe,saufsiuneoudeux personnessontaucœurdel'événementousileurphotocontribueàdonnerlesensde l'événement(exemple:porteursd'unebanderolesignificativeoud'unsymboleévocateur...). Dansunlieupublic,desrestrictionspeuventêtreimposéesaudroitdephotographier. Ainsidesorganisateursd'unspectaclepeuventprohiberl'usagedesappareils photographiquespendanttoutesaduréeouàunmomentdonné.demême,lemaired'une communepeutprendreunarrêtéinterdisantlaprisedevuedansteloutellieumunicipal. Pourêtrelégales,cesinterdictionsdoiventêtrepréciséesàl'entréeousurlesbillets. Suis jedispensédetouteobligationenverslespersonnalitéspubliques? Non Touteslesphotographiesdespersonnalitéspubliquespeuventêtrepubliéessans autorisationdèslorsquel'imagereproduitunactedeleurviepubliqueouprofessionnelle. Maiscommetoutcitoyenanonyme,ellesbénéficientdelaprotectiondeleurvieprivée, pourlaquelleleconsentementexprèsrestelaconditionpréalableàtoutediffusion."dans unesociétédémocratique,laviepubliqueexclutapriorilesecret.maislaliberté d'informationn'autorisepasl'exploitationsansretenuedelapersonnalitéd'autrui", expliquepatrickauvret.laviepubliquesedéfinitpartroiséléments:unlieu;uneaction ;despersonnagesqualifiésdepersonnalitéspubliques. Lorsqu'ilsseprononcentsurladiffusiond'unephotographieparvoiedepresse,les magistratsévaluentnotammentlelienentrelaphotoetunévénementd'actualitéouune manifestationpublique.pourexaminerl'intérêtdel'information,lesjuges,entreautres critères,prennentenconsidérationlaqualitédesintéressés.silestextesaccordenten principelesmêmesgarantiesauxpersonnalitéspubliquesqu'auxanonymes,la jurisprudence,elle,estplusnuancée.lespersonnesayantacceptévolontairementdes activitésattirantl'attentiondupublicoulesplaçantaucœurdel'actualité,ainsiquecellesse trouvantfortuitementmêléesàunfaitd'actualitéfontl'objetdesavantsarbitragesentre droitàl'imageetdroitdel'information. Leprincipe.Unindividu"quellequesoitsanotoriété,acommetoutepersonne,droitau respectdesavieprivée.ledroitàl'informationdupublics'arrêtelàoùcommenceledroit aurespectdelavieprivée".l'interprétation."lalibertédelapresseexigequepuissent êtredivulguéesdesinformationssurlessujetslesplusdivers,relatifsnotammentàlavie publiqueetmême,danscertainscasexceptionnels,àcertainsaspectsdelavieprivéedes

4 personnagesauxquelss'intéresselepublic".ainsiledegrédeprotectiondelavieprivée" s'appréciedifféremmentselonqu'ils'agitd'unepersonnesansnotoriétéou,aucontraire, d'unepersonnedontlenom,laphotographie,lesdétailsdelavieprofessionnellefont souventl'objetd'échosdanslapresse".enmatièred'imageparticulièrement,onreconnaît quesilesclichésontététirésauvuetausudel'intéressédanslecadre"desavie professionnelle,unconsentementspécialn'estpasnécessaire;cettedérogationsejustifie parlefaitquedetelspersonnagesontnonseulementacceptémaisrecherchélapublicité ".Toutestdanslanuance.C'estuniquementparcequecespersonnesont,pardéfinition, uneviepublique,quelaprotectiondontellesbénéficientestrestreinte:"l'événement d'actualité,l'informationsocialeouprofessionnelle,lanouvellelesconcernantontuntel impactquecertainesrévélationsdeviennentlicites.lesévénementsdeleurviepublique pourront,jusqu'àuncertainpoint,êtredivulguéslibrement.dansdenombreusessituations, leuraccordserasimplementprésumé".lesfonctionsofficielles,lesactivitéséconomiques fontpartiedelaviepublique.ainsi,pourlacourd'appeldeparis,"lespersonnesayantune positionquilessignaleàl'attentiongénéraleparl'influencequ'ellesexercentsurlavie économiqueetfinancière,doiventsupporterunecertainetransparencequantàl'étatde leursavoirsquiprenduncaractèrepublicdansleslimitesqu'imposentcertainesdonnées touchantàleurpersonnemême,àleurmodedevieoucelledeleurfamille".enfin,sile journalistereste"libred'exposerlesfaitsoud'apprécierselonsesvuespersonnelles,les actesetlesattitudesdeshommesquijouentunrôledanslesévénementspublics",le combatpolitiquelaissera"horsdesonchamptoutcequiserattacheàl'intimitédelavie familialeetpersonnelle". Ya t ildesprécautionsparticulièresàprendrepourphotographierdesenfants? Oui Outrelesinterdictionsformelles(Voiraussiquestionn 3:laloim'interdit elledepublier certainesphotos?),laloietlajurisprudenceprotègentlesmineursdanstoutesles dimensionsdesdroitsdelapersonnalité. Pourtoutephotoindividualiséed'unmineur,ilfautobtenirl'autorisationécritedesparents oudureprésentantlégal.cetteautorisationdoitêtreclaire:lapersonnequisignedoit savoirl'usagequiserafaitdelaphoto(titredelapublication,sujetdel'articlequi accompagnelaphoto,etdateoudélaideparution). Pourlesphotosdegroupe(garderies,écoles,coloniesdevacances,sportsscolaires, cantines,rentréesscolaires,ludothèques...),ilestimpossibled'obtenirl'accordécritdes parentsconcernés.ilfautdoncprendrelemaximumdegarantiespermettant,encasde litige,d'établirleconsentementdepersonnesayantautoritédansl'établissement,labonne foidujournalisteetl'intérêtdelaphotopourrendrecomptedelavielocalevoiraussi:je photographielesgroupesd'enfants. Puis jepublierdesphotosdemonumentsoudebâtimentspublics? Ouimais Théoriquementlaprisedevuesetl'exploitationdesimagesd'unédificepublicàpartirdela voiepubliquesontlibresdetouteautorisationetdetouteredevance.pratiquement,une distinctionestentraindes'imposerentrel'exploitationcommercialeetladiffusionàfin d'information.desrestrictionssontmisesauxusagescommerciauxpardenombreux

5 organismespublics(forumdeshalles,pyramidedulouvre,esplanadedeladéfense,géode, citédelamusique...).lacaissenationaledesmonumentshistoriquesetdessitesprélève maintenantdesredevancessurl'usagecommercialdecertainesimages. Parcontre,dèslorsqu'unédificepublicentre,àuntitrequelconque,danslechampde l'informationoudel'actualité,dèslorsqu'ilconstitueuncadreouunélémentutileà l'informationdupublic,laprisedevueetsadiffusiondansl'organedepresseestlégitime sansautorisation. Lesoeuvresd'artsont ellesprotégéesdansleurreproductionparlapresse? Oui Ledroitd'auteurestledroitexclusifd'exploitationreconnuàtoutcréateurd'uneœuvrede l'esprit(voir:"textesfondateurs").ledroitd'auteursedéclinesurdeuxregistres:c'estun droitmoral,quiaccordenotammentàl'auteurdeuxdroitsquiconcernentdirectementla presse:ledroitaurespectdunom(la"signature"del'auteurestobligatoire)etledroità l'intégritédel'œuvre(l'auteurpeuts'opposeràtoutedénaturationoumodificationdeson œuvre).c'estundroitpatrimonialquiattribueàl'auteuretàsesdescendantsl'exploitation exclusived'uneœuvresignéejusqu'à70ansaprèslamortdel'auteur.l'œuvretombe ensuitedansledomainepublic.tantqu'ellen'estpastombéedansledomainepublic,se reproductionestsoumiseàl'autorisationdel'auteurouaudétenteurdesdroits. Unetoléranceestcependantreconnueparlajurisprudencepourl'usagedephotos représentantdesoeuvresd'artdanslecadredecomptes rendus,reportages,articles d'informationliésàl'actualité. Uneautretolérancedépenddel'appréciationdefaitdesjugessil'œuvresetrouve incorporéeoufonduedanslecadrearchitecturalounaturelquil'entoure.sareproduction pourraêtreadmisesansautorisationdel'auteurdel'œuvre. Attention.Ledroitd'auteurs'appliqueaussiàlaphotoentantqu'œuvre.Pourtoute photographiequinousestfournieparuntiers,ilfauts'assurerdel'autorisationdel'auteur etfairementiondesonnom("signer"laphoto).encasdedoutesurl'applicationdesdroits d'auteur,signerlaphoto"d.r."(droitsréservés),mentionobligatoirequipermettraà l'auteurdefairevaloirsesdroits. Touslesmoyenssont ilsacceptablespourprendreunephoto? Non Lestribunauxnecondamnentpasseulementladiffusiond'unephoto.Ilspeuvent condamner,pouratteinteàlavieprivée,lesmoyensutiliséspourobtenirledocument. L'utilisationd'untéléobjectif,parexemple,pourprendreunephotoàl'insudel'intéressé, peutêtrecondamnée.laloyautédesmoyensutilisésvautpourlespersonnescommepour lesbiensparticuliers,mobiliersouimmobiliers(maison,bateau...):lepropriétairedoitavoir donnésonautorisationautantquepossibleparécritsilesujetestsensible.(exemples: polémiqueàproposd'unaménagement,conflitdevoisinage,contentieuxsurdespermisde construire...). ecole.com

REVUE DE PRESSE - Revue de presse - Revue de presse

REVUE DE PRESSE - Revue de presse - Revue de presse Titre : Basket. Coupe de France féminine : Exploit de La Roche face à Mondeville Support : www.ouest-france. fr Édition : 25/11/2014 Lien web : http://www.ouest-france.fr/basket-coupe-de-france-feminine-exploit-de-laroche-face-mondeville-3001890

Plus en détail

Fiche d inscription saison 2014/2015

Fiche d inscription saison 2014/2015 Fiche d inscription saison 2014/2015 Cette fiche d inscription doit être remplie avec le plus grand soin. Ces donnés resteront confidentielles et à la seule fin de garantir la sécurité des personnes durant

Plus en détail

2) )Evolu$on)de)la)poli$que)eau)potable)et) pollu$ons)diffuses):)principes,)organisa$ons)et) acteurs))

2) )Evolu$on)de)la)poli$que)eau)potable)et) pollu$ons)diffuses):)principes,)organisa$ons)et) acteurs)) Res$tu$on)de)l étude)de)préfigura$on)pour)la)mise)en)place) d un)centre)de)ressources)sur)les)captages))! 17)Novembre)2014) )Siège)de)l Inra)Paris 2) )Evolu$on)de)la)poli$que)eau)potable)et) pollu$ons)diffuses):)principes,)organisa$ons)et)

Plus en détail

Ma Stratégie commerciale sur le Web et les réseaux communautaires. 14h00 à 15h00

Ma Stratégie commerciale sur le Web et les réseaux communautaires. 14h00 à 15h00 CONFÉRENCE 12/10/2014 Ma Stratégie commerciale sur le Web et les réseaux communautaires 14h00 à 15h00 Valérie MILWARD, Hotelrestovisio Maguette MBOW, Horeka Mickael BALONDRADE, Cap Conseils FORMATION AU

Plus en détail

Université de Rennes 1 Mobilité sortante 2015 2016

Université de Rennes 1 Mobilité sortante 2015 2016 Université de Rennes 1 Mobilité sortante 2015 2016 Dossier à déposer au Bureau des affaires internationales de l UFR Droit et Science Politique au plus tard le : 30 janvier 2015 pour les candidatures Erasmus

Plus en détail

Fiscalité Comptabilité

Fiscalité Comptabilité Fiscalité Comptabilité Cession'du'fonds'de'commerce'ou'de'la' Société'?' Public:Chefsd entreprises,commerçants,artisans,entrepreneursindividuels, Président,Gérant,Directeurdesociétéscommercialesouartisanales.

Plus en détail

Résultats d Etude. L étude de marché. Résultats d Etude. Testez la fiabilité de votre projet. Janvier 2010 1. Janvier 2010

Résultats d Etude. L étude de marché. Résultats d Etude. Testez la fiabilité de votre projet. Janvier 2010 1. Janvier 2010 Résultats d Etude N L étude de marché Testez la fiabilité de votre projet 1 Sommaire : Introduction...3 Question 1/9...4 Avec quel(s) appareil(s) écoutez-vous de la musique à votre domicile?...4 Question

Plus en détail

ENQUÊTE PAR QUESTIONNAIRE :

ENQUÊTE PAR QUESTIONNAIRE : ENQUÊTE PAR QUESTIONNAIRE : Expression et participation des usagers dans les structures médicosociales relevant de l addictologie Anesm, Document de travail 2009 Contact Expression : Carole et Aubry, participation

Plus en détail

Résultats d Etude. L étude de marché. N 1313 : Boutique décoration et idées cadeaux. Résultats d Etude N 1313 : Boutique décoration et idées cadeaux

Résultats d Etude. L étude de marché. N 1313 : Boutique décoration et idées cadeaux. Résultats d Etude N 1313 : Boutique décoration et idées cadeaux Résultats d Etude L étude de marché Testez la fiabilité de votre projet 1 Sommaire : Introduction... 3 Question 1/6... 4 Seriez-vous intéressée par cette boutique?... 5 Question 2/6... 7 A quelle fréquence

Plus en détail

Rapport d enquête. Ce rapport concerne l enquête réalisée lors du forum postbac organisée au lycée Léopold Elfort.

Rapport d enquête. Ce rapport concerne l enquête réalisée lors du forum postbac organisée au lycée Léopold Elfort. Rapport d enquête Introduction Ce rapport concerne l enquête réalisée lors du forum postbac organisée au lycée Léopold Elfort. I. Les objectifs et les contraintes de l enquête A. Objectifs Cette enquête

Plus en détail

TP Sauvegarde et restauration avec le logiciel Cobian Backup. Etape 1 :

TP Sauvegarde et restauration avec le logiciel Cobian Backup. Etape 1 : TP Sauvegarde et restauration avec le logiciel Cobian Backup Etape 1 : Etape 2 : A quelle notion de la sauvegarde (cours) la case "Le fichier est prêt à être archivé" correspond? La case "Le fichier est

Plus en détail

MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT

MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT LE RELAIS ACCUEIL PETITE ENFANCE VOUS GUIDE Qu est-ce que le Relais accueil petite enfance? Le Relais accueil petite enfance est un guichet unique pour informer, conseiller

Plus en détail

Habitat & Vieillissement

Habitat & Vieillissement Habitat & Vieillissement Comprendre & Communiquer Une expérience à partager Grenoble 6 Février 2014 Joëlle BRAIVE Orange Healthcare Santé & Autonomie Orange, acteur historique du lien entre les personnes

Plus en détail

Dossier d Admission au 2 ème Cycle

Dossier d Admission au 2 ème Cycle Université Antonine Bureau d Orientation et d Admission Année académique : Référence : Matricule/ID : Dossier d admission pour le: ersonnelles Dossier d Admission au 2 ème Cycle Coller une photo passeport

Plus en détail

80% des français utilisent un ordinateur à leur domicile pour accéder à Internet

80% des français utilisent un ordinateur à leur domicile pour accéder à Internet 80% des français utilisent un ordinateur à leur domicile pour accéder à Internet Foire aux questions FTTH grand public 1 Pour quels usages? Foire aux questions FTTH grand public 2 Et les besoins en débits

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D INSCRIPTION ANNEE 2015-2016

DOSSIER DE DEMANDE D INSCRIPTION ANNEE 2015-2016 DOSSIER DE DEMANDE D INSCRIPTION ANNEE 2015-2016 Madame, Monsieur, Suite à votre demande d inscription, nous avons le plaisir de vous adresser le présent dossier. L inscription et l admission se déroulent

Plus en détail

RAPPORT DE PLACEMENT INFORMATIONS PERSONNELLES

RAPPORT DE PLACEMENT INFORMATIONS PERSONNELLES RAPPORT DE PLACEMENT INFORMATIONS PERSONNELLES Nom Prénom M / F Date de naissance Pays d origine Public cible : FPI (Formation Professionnelle Initiale), scolaires Niveau d études Adresse e-mail ORGANISME

Plus en détail

L EAU CHAUDE SANITAIRE

L EAU CHAUDE SANITAIRE L EAU CHAUDE SANITAIRE Reste la question de l eau chaude sanitaire. De plus, comme il m arrive souvent de m absenter plusieurs jours et que le bois c est pas automatique je choisis une chaudière fuel,

Plus en détail

FAQ site internet. Il vous suffit de vous rendre sur l onglet Inscription et de remplir le formulaire d inscription.

FAQ site internet. Il vous suffit de vous rendre sur l onglet Inscription et de remplir le formulaire d inscription. FAQ site internet Questions générales : L accès au stade peut-il être interdit ou refusé? Oui pour les personnes qui sont à l évidence sous l emprise de l alcool, de drogues ou de tout autre stupéfiant

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 PERENCHIES. Création d un nouveau quartier d habitat «site Belle vue»

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 PERENCHIES. Création d un nouveau quartier d habitat «site Belle vue» 2 AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 PERENCHIES Création d un nouveau quartier d habitat «site Belle vue» 4 Belle vue : le site Pérenchies Rue de la Prévôté Le site représente pour la commune

Plus en détail

La Fondation Isabelle-Viens 630, rue Girouard Ouest Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 2Y3

La Fondation Isabelle-Viens 630, rue Girouard Ouest Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 2Y3 Informations importantes : La Fondation Isabelle-Viens 630, rue Girouard Ouest Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 2Y3 DEMANDE DE BOURSE ANNÉE SCOLAIRE 2016-2017 Chacune des demandes sera traitée de manière confidentielle;

Plus en détail

Marché de fournitures et services Procédure adaptée (article 28 du code des Marchés Publics) 2 - ACTE D ENGAGEMENT

Marché de fournitures et services Procédure adaptée (article 28 du code des Marchés Publics) 2 - ACTE D ENGAGEMENT OUR Marché de fournitures et services Procédure adaptée (article 28 du code des Marchés Publics) 2 - Syndicat Départemental d Energies du Calvados Esplanade Brillaud de Laujardière CS 7 5046 14077 CAEN

Plus en détail

VU PAR LA PRESSE PRESS-BOOK INTERMEDIAIRE DU 10 JANVIER AU 15 FEVRIER 2013 RELATIONS PRESSE

VU PAR LA PRESSE PRESS-BOOK INTERMEDIAIRE DU 10 JANVIER AU 15 FEVRIER 2013 RELATIONS PRESSE VU PAR LA PRESSE PRESS-BOOK INTERMEDIAIRE DU 10 JANVIER AU 15 FEVRIER 2013 PRESS-BOOK DU 10 JANVIER AU 15 FEVRIER 2013 SOMMAIRE /// RETOMBEES PRESSE GRAND PUBLIC Presse écrite Presse Océan - 11 février

Plus en détail

Je suis nerveux d investir dans l achat d un VR que je n ai pas vu. Que ce passe t il s il y a des problèmes lors de la réception du VR.

Je suis nerveux d investir dans l achat d un VR que je n ai pas vu. Que ce passe t il s il y a des problèmes lors de la réception du VR. Questions fréquemment posés par les acheteurs de VR Qu est ce que le Pete s RV Center? Pete s RV Center est une entreprise familiale et un concessionnaire de VR qui comprend 2 succursales de grande surface.

Plus en détail

Good$a&ernoon.$My$name$is$Reshad$Moussa,$member$of$the$board$of$directors$and$this$ is$jose$demetrio,$ceo$and$founder$of$geosa=s.

Good$a&ernoon.$My$name$is$Reshad$Moussa,$member$of$the$board$of$directors$and$this$ is$jose$demetrio,$ceo$and$founder$of$geosa=s. Gooda&ernoon.MynameisReshadMoussa,memberoftheboardofdirectorsandthis isjosedemetrio,ceoandfounderofgeosa=s. WeareacompanybasedinLeNoirmontinthecantonofJura.Ourcompanystartedin 2010asanEPFLspinGoff. 1 Theincarcera=onrateincreaseseveryyear

Plus en détail

Programme de lots pour chalets (premier arrivé, premier servi)

Programme de lots pour chalets (premier arrivé, premier servi) Infrastructure et Transports Manitoba Demande de location, d achat ou de licence d occupation (en vertu de la Loi sur les terres domaniales, c. C340) Veuillez cocher une case ( ) Terres domaniales et acquisition

Plus en détail

Utilisation du portail «Affidea» :

Utilisation du portail «Affidea» : Utilisation du portail «Affidea» : Ce guide se concentre sur la façon de faire pour partager une étude avec une autre personne autorisée à la consulter, qu elle soit déjà titulaire d un compte sur le portail

Plus en détail

Règlement sur les réservoirs de stockage DEMANDE DE PERMIS RELATIF À UN SYSTÈME DE STOCKAGE

Règlement sur les réservoirs de stockage DEMANDE DE PERMIS RELATIF À UN SYSTÈME DE STOCKAGE Règlement sur les réservoirs de stockage DEMANDE DE PERMIS RELATIF À UN SYSTÈME DE STOCKAGE > Les demandeurs 1 doivent s assurer qu ils : ont une bonne connaissance du Règlement sur les réservoirs de stockage

Plus en détail

DECISION DCC 15 116 DU 26 MAI 2015

DECISION DCC 15 116 DU 26 MAI 2015 DECISION DCC 15 116 DU 26 MAI 2015 Date : 26 Mai 2015 Requérant : Ayikoué Alain KAKPO Contrôle de conformité Elections législatives Acte Administratif : (Décision n 045/CENA/PT/VP/CB/SEP/SP du 19 mars

Plus en détail

Le millésime 2009 des «Euros Or et Argent»

Le millésime 2009 des «Euros Or et Argent» 27 mars 2009 Le millésime 2009 des «Euros Or et Argent» En Septembre 2008 la Monnaie de Paris a lancé, avec un grand succès, une nouvelle gamme d euros en métal précieux : les «Euros Or et Argent». Ces

Plus en détail

1. SECTION I : RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

1. SECTION I : RENSEIGNEMENTS PERSONNELS 1. SECTION I : RENSEIGNEMENTS PERSONNELS 1. Vous êtes : une femme un homme 2. Quel âge avez-vous (ex : 30 ans)? 3. Quel est votre statut matrimonial? jamais marié(e) marié(e) divorcé(e) veuf(ve) 4. Avez-vous

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL. VENTE Prospection - Négociation - Suivi de clientèle

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL. VENTE Prospection - Négociation - Suivi de clientèle BACCALAUREAT PROFESSIONNEL VENTE Prospection - Négociation - Suivi de clientèle ÉPREUVE E1 : SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE SOUS ÉPREUVE E11 : PRÉPARATION ET SUIVI DE L ACTIVITÉ COMMERCIALE LE CORRIGÉ COMPORTE

Plus en détail

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret.

Les assurés pourront ainsi déposer leur demande à partir de la publication du décret. MESURE PRÉVOYANT L'ÉLARGISSEMENT DES POSSIBILITÉS DE DÉPART À LA RETRAITE À 60 ANS Questions-Réponses Décret n 2012-847 du 2 juillet 2012 1 A qui la mesure bénéficiera-t-elle? Cette mesure concerne l ensemble

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

FICHE D INFORMATION DES HABITUDES DES ARTISANS

FICHE D INFORMATION DES HABITUDES DES ARTISANS FICHE D INFORMATION DES HABITUDES DES ARTISANS VEUILLEZ COMPLETER L INFORMATION SUIVANTE Nom du (de la) artisan(te) : Prénom du (de la) artisan(te) : Adresse : Code postal : Téléphone : Date de naissance

Plus en détail

Vous n êtes pas en contact avec un représentant de l assistance. Veuillez renvoyer votre message lorsqu un représentant sera connecté.

Vous n êtes pas en contact avec un représentant de l assistance. Veuillez renvoyer votre message lorsqu un représentant sera connecté. à 20:24:20 Bienvenue sur la discussion en direct avec l assistance Blizzard Support! Vous serez mis en relation avec un représentant dans quelques instants.. Le temps d attente actuel est d environ 39

Plus en détail

Cousin baptiste 3 e 2. Rapport de stage

Cousin baptiste 3 e 2. Rapport de stage Cousin baptiste 3 e 2 Rapport de stage Sommaire 1. Recherche de mon stage 3 2. Mon entreprise.4 A) Présentation..4 B) Fonctionnement 7 C) Personnel et organisation du travail..9 D) Interview 13 3. Mon

Plus en détail

Simulation d un dossier de candidature et propositions d admission

Simulation d un dossier de candidature et propositions d admission imulation d un dossier de candidature et propositions d admission upport de présentation pour les informations collectives à destination des élèves, des familles et des enseignants des établissements français

Plus en détail

Donc vous avez le mâle et la femelle c est bien mais cela ne suffit pas encore pour bien faire les choses.

Donc vous avez le mâle et la femelle c est bien mais cela ne suffit pas encore pour bien faire les choses. Vous envisagez d acheter un chiot et vous avez envie qu il soit inscrit au LOF, vous contactez des éleveurs pour vous renseigner et bien sûr, à un moment donné, vous demandez le prix du chiot. Et c est

Plus en détail

PARTIE 1 RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Note : tous les champs doivent être complétés. Veuillez écrire lisiblement.

PARTIE 1 RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Note : tous les champs doivent être complétés. Veuillez écrire lisiblement. Demande de bourse pour l Academie Passe a l action Cette bourse est disponible pour les jeunes Canadiens qui participent à une Académie Passe à l action au Canada. Les candidats doivent démontrer une passion

Plus en détail

I. Premier partie Nmap. 1- Topologie: Nous allons faire un scan sur le Site de Acf 2i. C est une société où j ai effectué un stage pendant six mois.

I. Premier partie Nmap. 1- Topologie: Nous allons faire un scan sur le Site de Acf 2i. C est une société où j ai effectué un stage pendant six mois. 1 I. Premier partie Nmap Nous allons faire un scan sur le Site de Acf 2i. C est une société où j ai effectué un stage pendant six mois. 1- Topologie: 2 2- Sortie nmap Dans cette image nous voyons bien

Plus en détail

AVENTURES D UN TOURITE EN NAMIBIE EN DEMANDE DE VISA POUR (En Anglais / Traduit mot à mot

AVENTURES D UN TOURITE EN NAMIBIE EN DEMANDE DE VISA POUR (En Anglais / Traduit mot à mot AVENTURES D UN TOURITE EN NAMIBIE EN DEMANDE DE VISA POUR L ANGOLA (En Anglais / Traduit mot à mot Dilemme Visa Angola - Aidez-moi! Bonjour, J'ai essayé d'obtenir un visa angolais pour environ un mois

Plus en détail

Kim, Andreas et Ba vous connaissez?

Kim, Andreas et Ba vous connaissez? PROGRAMNR 51458/ra1 Kim, Andreas et Ba vous connaissez? Sänds 20050920 Längd :19 20 Programmanus och glosor - Hum, je m'appelle Ibou, heu, non, je m'appelle Ibrahim Ba heu /svenska/ Je suis né le 2 janvier

Plus en détail

SCHEMA GLOBAL DE DEBROUSSAILLEMENT DU RESEAU DES VOIES DEPARTEMENTALES DU VAR

SCHEMA GLOBAL DE DEBROUSSAILLEMENT DU RESEAU DES VOIES DEPARTEMENTALES DU VAR Dénomination de la voie PR de départ Abscisse de départ PR de fin Abscisse de fin Largeur totale de débroussaillement Massif Rd 10 0 47 5 493 50 Rd 10 12 896 14 991 50 Rd 17 0 0 2 355 50 Rd 19 12 488 19

Plus en détail

Chapitre 4 : Communiquer l'offre Séquence 6 : Le contact commercial interpersonnel

Chapitre 4 : Communiquer l'offre Séquence 6 : Le contact commercial interpersonnel Terminale STG Mercatique Chapitre 4 : Communiquer l'offre Séquence 6 : Le contact commercial interpersonnel Travail 1: Effectuez le travail : http://www.lescoursdecogestion.fr/courmerca/tstmg/td_negociation_vente.htm

Plus en détail

Journée de soli l d i a d r a i r t i é t 2 0 2 1 0 5

Journée de soli l d i a d r a i r t i é t 2 0 2 1 0 5 Journée de solidarité 2015 La Journée de Solidarité Le principe La loi du 30 juin 2004, aménagée par une seconde loi publiée le 16 avril 2008, relative à la journée de solidarité, crée une journée de travail

Plus en détail

Le dossier d inscription ou de réinscription: Comment compléter la fiche de calcul?

Le dossier d inscription ou de réinscription: Comment compléter la fiche de calcul? Les différentes étapes du processus d inscription/réinscription sont les suivantes: 1) Enregistrement de données dans formulaire sur la page web du Colegio Francia et envoi du formulaire 2) Email de confirmation

Plus en détail

Conduite du Changement

Conduite du Changement Conduite du Changement Notre offre d accompagnement Lydie LAUNAY, Responsable de la Conduite du Changement chez Apps2com Retour d expérience de Carglass Face aux solutions nombreuses qui SONT proposées

Plus en détail

Les Français et les soins à l étranger

Les Français et les soins à l étranger Les Français et les soins à l étranger Rapport de résultats Octobre 2014 Anne-Laure GALLAY Directrice adjointe de LH2 Opinion 01 17 16 90 88 Mail : anne-laure.gallay@lh2.fr 1 Rappel du cadre de l intervention

Plus en détail

Lorsque les parents ouvrent un REEE

Lorsque les parents ouvrent un REEE Lorsque les parents ouvrent un REEE Si un souscripteur est le responsable Veuillez utiliser la liste de vérification suivante lorsqu un souscripteur est un parent ayant la garde ou un tuteur légal et le

Plus en détail

janvier VENTES BRUT ANNÉE PASSÉE: $

janvier VENTES BRUT ANNÉE PASSÉE: $ Prévisions annuelles janvier VENTES BRUT ANNÉE PASSÉE: $ DÉPENSES RÉCURRENTES ÉVÈNEMENTS PRÉVUS DATE DESCRIPTION COÛTS JE VISE: REVENUS PRÉVUS janvier PRÉVISION REVENU BRUT: $ ATTEINT? OUI NON NOTES: $

Plus en détail

V1 CPGE Eco & Com, Montaigne BORDEAUX. V2 CPGE Eco & Com, A. d Aquitaine POITIERS. V3 DUT Info-Com Publicité, IUT BORDEAUX 3

V1 CPGE Eco & Com, Montaigne BORDEAUX. V2 CPGE Eco & Com, A. d Aquitaine POITIERS. V3 DUT Info-Com Publicité, IUT BORDEAUX 3 V1 CPGE Eco & Com, Montaigne BORDEAUX V4 DUT Tech de Co, IUT BORDEAUX 4 V5 BTS Banque, Elie Faure, LORMONT V6 DUT Tech de Co, IUT BAYONNE V7 L1 Eco & Gestion, université BORDEAUX IV par l établissement

Plus en détail

Etude sur l équipement des TPE / PME. en complémentaire santé

Etude sur l équipement des TPE / PME. en complémentaire santé Département Évaluation des Politiques Sociales Etude sur l équipement des TPE / PME en complémentaire santé Synthèse des résultats Léopold GILLES Pauline JAUNEAU Juillet 2012 1 Contexte et objectifs Dans

Plus en détail

Mme, Mlle, Mr COMPTE RENDU D ENTRETIEN DU

Mme, Mlle, Mr COMPTE RENDU D ENTRETIEN DU Mme, Mlle, Mr COMPTE RENDU D ENTRETIEN DU Réalisé le Par : Mise à jour du. Par :. Responsabilité civile couvrant nos conseils de 1 525 000 ATTENTION Ce document est un document de travail. Nous tenons

Plus en détail

ANNEXE B FORMULAIRE D EXCLUSION

ANNEXE B FORMULAIRE D EXCLUSION ANNEXE B FORMULAIRE D EXCLUSION FORMULAIRE D EXCLUSION Privé et confidentiel Le présent formulaire contient des renseignements importants au sujet de vos droits. Veuillez suivre les instructions attentivement.

Plus en détail

DÉCLARATION D EXERCICE DE LA MÉDECINE DENTAIRE EN SOCIÉTÉ

DÉCLARATION D EXERCICE DE LA MÉDECINE DENTAIRE EN SOCIÉTÉ 625, boul. René-Lévesque Ouest 15 e étage Montréal (Québec) H3B 1R2 Téléphone : 514 875-8511 Télécopieur : 514 393-9248 www.odq.qc.ca DÉCLARATION D EXERCICE DE LA MÉDECINE DENTAIRE EN SOCIÉTÉ Note : L

Plus en détail

FORMULAIRE LICENCE ENSEIGNEMENT

FORMULAIRE LICENCE ENSEIGNEMENT FORMULAIRE LICENCE ENSEIGNEMENT à compléter par l utilisateur du Système SAS Fonction : Le bénéficiaire s engage à n utiliser le Système SAS que pour un usage pédagogique à but non lucratif. Cycle/année

Plus en détail

ENQUÊTE DE SATISFACTION

ENQUÊTE DE SATISFACTION Espace Départemental des Sports 8bis rue Louis Thévenet 69004 Lyon Date de l enquête : septembre 2014 Date de publication : février 2015 ENQUÊTE DE SATISFACTION Les stages d été à et au Lac des Résultats

Plus en détail

Dossier de candidature Session «Jeunes» Ile-de-France

Dossier de candidature Session «Jeunes» Ile-de-France Dossier de candidature Session «Jeunes» Ile-de-France Du lundi 23 mars au vendredi 27 mars 2015 École des officiers de la gendarmerie nationale Melun (Seine-et-Marne) L INHESJ L Institut national des hautes

Plus en détail

Outils d observation et autoévaluation

Outils d observation et autoévaluation Outils d observation et autoévaluation Fiche d entrevue pour évaluer l écoute Nom de l élève : Situation d enseignement : Interaction verbale Expression Présentation orale Cocher les énoncés qui décrivent

Plus en détail

5 points pour chaque option. Avantages. Inconvénients. Coûts estimés. Financements. Recherches de fonds et commentaires

5 points pour chaque option. Avantages. Inconvénients. Coûts estimés. Financements. Recherches de fonds et commentaires 5 points pour chaque option Avantages Inconvénients Coûts estimés Financements Recherches de fonds et commentaires 1) Démolition et vente du terrain. Avantages Inconvénients Plus de gestion communale.

Plus en détail

Tableaux de bord commerciaux. Laurent Dorey

Tableaux de bord commerciaux. Laurent Dorey Laurent Dorey Mardi 20 Janvier 2015 Programme : Enjeux d un pilotage de gestion Le système de pilotage La roue de Deming Constats classiques de faiblesses en pilotage de gestion PME Définition & Caractéristiques

Plus en détail

Gérez votre parc informatique L'ESPRIT LIBRE!

Gérez votre parc informatique L'ESPRIT LIBRE! Le projet GLPI Gérezvotreparc informatique L'ESPRITLIBRE! LOGCRI2007 JulienDombre AssociationIndepnet 2002 2007AssociationIndepnet www.indepnet.net Des besoins hétérogènes Traçabilité(historisation) Comptable(inventaire)

Plus en détail

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview)

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview) Les et les devoirs des enfants Contact : OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris http://www.opinion-way.com pour Zup de Co Les et les devoirs des enfants Juillet 2014 opinionway Juillet 2014 1

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance perte d emploi hypothécaire Assurance-crédit Contrat n o 51007

Demande de règlement au titre de l assurance perte d emploi hypothécaire Assurance-crédit Contrat n o 51007 hypothécaire Représentant de BMO Banque de Montréal Timbre de la succursale domiciliataire Signature Numéro de télécopieur Veuillez joindre une ou des saisies d écran des renseignements sur le compte et

Plus en détail

ABONNEMENT RCSA 13/14 MODE D EMPLOI

ABONNEMENT RCSA 13/14 MODE D EMPLOI ABONNEMENT RCSA 13/14 MODE D EMPLOI Je m abonne Par Internet : Je me connecte sur http://www.rcstrasbourgalsace.fr/billetterie et je crée mon compte en suivant les indications à l écran. Je retire mon

Plus en détail

International Credential Assessment Service of Canada Service canadien d'évaluation de documents scolaires internationaux

International Credential Assessment Service of Canada Service canadien d'évaluation de documents scolaires internationaux Rév. 1010 International Credential Assessment Service of Canada Service canadien d'évaluation de documents scolaires internationaux Demande de mise à jour le rapport d'évaluation / ajouter des services

Plus en détail

S inscrire dans une formation Post Bac. avec www.admission-postbac.fr

S inscrire dans une formation Post Bac. avec www.admission-postbac.fr S inscrire dans une formation Post Bac avec www.admission-postbac.fr Mise à jour janvier 2014 Pour quelles formations? CPGE BTS DUT Licences Tous les élèves qui souhaitent poursuivre leurs études après

Plus en détail

P R O G R A M M E V A C A N C E S

P R O G R A M M E V A C A N C E S P R O G R A M M E V A C A N C E S P O U R L E S 4-1 5 A N S Stages d escalade en coopération avec le «Deutscher AlpenVerein» : - un groupe pour les 7-11 ans et - un groupe pour les 12-15 ans Jeux de vacances

Plus en détail

Groupe d Analyse de Pratiques Professionnelles

Groupe d Analyse de Pratiques Professionnelles Groupe d Analyse de Pratiques Professionnelles en Santé et Qualité de Vie au Travail A destination des préventeurs, psychologues, IPRP, responsables HSE 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 L ANALYSE DE PRATIQUES

Plus en détail

TP sauvegarde et restauration avec le logiciel Cobian Backup

TP sauvegarde et restauration avec le logiciel Cobian Backup TP sauvegarde et restauration avec le logiciel Cobian Backup But : Étudier les différences entre les différents types de sauvegarde Etudier les différences entre Cobian et le système de Windows 7 Étape

Plus en détail

Programme de subventions pour frais de garde d enfants

Programme de subventions pour frais de garde d enfants Programme de subventions pour frais de garde d enfants Section des services de garderie octobre 2015 En quoi consiste le Programme de subventions pour frais de garde d enfants? Ce programme vise à aider

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

OBTENIR UN CONSENTEMENT À LA RECHERCHE CHEZ UNE PERSONNE PRÉSENTANT UNE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE

OBTENIR UN CONSENTEMENT À LA RECHERCHE CHEZ UNE PERSONNE PRÉSENTANT UNE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE OBTENIR UN CONSENTEMENT À LA RECHERCHE CHEZ UNE PERSONNE PRÉSENTANT UNE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE GUIDE DESTINÉ AUX PROCHES, AUX INTERVENANTS ET AUX PROFESSIONNELS 1 Pourquoi obtenir un consentement? Lors

Plus en détail

LES CONTRAINTES ENVIRONNEMENTALES : La maison d habitation

LES CONTRAINTES ENVIRONNEMENTALES : La maison d habitation à 5 ème Fiche activité N 3 LES CONTRAINTES ENVIRONNEMENTALES : La maison d habitation Vous venez d acquérir un terrain qui vous permettra d y construire la maison précédemment réalisée (boîte à chaussure).

Plus en détail

Mot de bienvenue. Introduction. Partie 1 - Qu est-ce-que le financement participatif? Partie 2 - Et si on se lançait? Partie 3 - A vous de jouer!

Mot de bienvenue. Introduction. Partie 1 - Qu est-ce-que le financement participatif? Partie 2 - Et si on se lançait? Partie 3 - A vous de jouer! Mot de bienvenue Introduction Partie 1 - Qu est-ce-que le financement participatif? Partie 2 - Et si on se lançait? Partie 3 - A vous de jouer! Sophie Dancygier Déléguée Générale Formation Crowdfunding

Plus en détail

ENQUETE UNIOPSS SUR L EVOLUTION DE LA JUSTICE DES MINEURS

ENQUETE UNIOPSS SUR L EVOLUTION DE LA JUSTICE DES MINEURS ENQUETE UNIOPSS SUR L EVOLUTION DE LA JUSTICE DES MINEURS Les données recueillies restent strictement confidentielles et feront l objet d un traitement anonymisé à des fins d enquête uniquement Identification

Plus en détail

Demander un placement dans une maison de soins de longue durée

Demander un placement dans une maison de soins de longue durée Demander un placement dans une maison de soins de longue durée CASC du Nord-Ouest Présenter une demande de placement dans une maison de soins de longue durée Après avoir décidé de demander un placement

Plus en détail

SERVICE D'EXAMEN DES COMPÉTENCES DES ENSEIGNANTS (SECE) DEMANDE DE BREVET D'ENSEIGNEMENT ET D'ÉVALUATION DE SALAIRE

SERVICE D'EXAMEN DES COMPÉTENCES DES ENSEIGNANTS (SECE) DEMANDE DE BREVET D'ENSEIGNEMENT ET D'ÉVALUATION DE SALAIRE SERVICE D'EXAMEN DES COMPÉTENCES DES ENSEIGNANTS (SECE) DEMANDE DE BREVET D'ENSEIGNEMENT ET D'ÉVALUATION DE SALAIRE Votre demande sera considérée comme étant complète lorsque les documents ci-dessous auront

Plus en détail

Résultats d Etude. Location de véhicules à double commande

Résultats d Etude. Location de véhicules à double commande Résultats d Etude Location de véhicules à double commande Novembre 2008 1 SOMMAIRE Introduction...3 1/11 Avez-vous votre permis voiture?...4 2/11 En matière de «permis voiture», quelle est votre situation?...6

Plus en détail

PROJET N 1B : WPAN OU WLAN

PROJET N 1B : WPAN OU WLAN 1. PROJET TECHNOLOGIQUE 1.1 La démarche de projet Page:1/5 http://robert.cireddu.free.fr/sin PROJET N 1B : WPAN OU Objectifs du projet : Répondre au Cahier des Charges Réaliser et scénariser un document

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance-vie hypothécaire Assurance-crédit Contrat n o 51007

Demande de règlement au titre de l assurance-vie hypothécaire Assurance-crédit Contrat n o 51007 Assurance-crédit Contrat n o 51007 Représentant de BMO Banque de Montréal Nom de famille (en caractères d imprimerie) Prénom (en caractères d imprimerie) Timbre de la succursale domiciliataire Signature

Plus en détail

Les parisiens et les obsèques

Les parisiens et les obsèques Les parisiens et les obsèques Étude Services Funéraires - Ville de Paris 6 octobre 2015 1 Éléments de cadrage 2 Obsèques par tranches d âge Étude menée sur un échantillon de 3 498 obsèques, réalisées du

Plus en détail

AVIS D AUDIENCE D APPROBATION DE LA TRANSACTION. Recours collectifs concernant les cartes de crédit de la Banque de Montréal

AVIS D AUDIENCE D APPROBATION DE LA TRANSACTION. Recours collectifs concernant les cartes de crédit de la Banque de Montréal AVIS D AUDIENCE D APPROBATION DE LA TRANSACTION Recours collectifs concernant les cartes de crédit de la Banque de Montréal Entente de 5,3 millions de dollars Une entente de règlement est intervenue entre

Plus en détail

Réseau Liberté-Québec. Sondage auprès des adhérents Printemps 2012

Réseau Liberté-Québec. Sondage auprès des adhérents Printemps 2012 Réseau Liberté-Québec Sondage auprès des adhérents Printemps 2012 1 ÉDUCATION POST-SECONDAIRE ÉDUCATION POST-SECONDAIRE ÉTUDES UNIVERSITAIRES Comment qualifiez-vous l'augmentation des droits de scolarité

Plus en détail

Les services de paiement en ligne

Les services de paiement en ligne Les services de en ligne Bertrand KRUG Médiamétrie//NetRatings 14 mai 2008 Les services de utilisés Q3 : Parmi les services de listés ci-dessous, pouvez-vous nous indiquer lesquels vous avez utilisés lors

Plus en détail

PROGRAMME DE CONTRIBUTIONS POUR L ÈLABORATION DE POLITIQUES DEMANDE DE FINANCEMENT

PROGRAMME DE CONTRIBUTIONS POUR L ÈLABORATION DE POLITIQUES DEMANDE DE FINANCEMENT Pour des instructions spécifiques par rapport au formulaire de demande de financement, ainsi que le processus d évaluation, veuillez consulter le Guide du demandeur. Section 1 : Renseignements sur le projet

Plus en détail

Taxes (annuelles) Dépenses/Énergie (annuelles) Évaluation (municipale) Pièce(s) et Espace(s) additionnel(s) No Centris. 18548804 (En vigueur)

Taxes (annuelles) Dépenses/Énergie (annuelles) Évaluation (municipale) Pièce(s) et Espace(s) additionnel(s) No Centris. 18548804 (En vigueur) Jennifer Walker, Courtier immobilier LES IMMEUBLES IMAGINE INC. Agence immobilière 41, Westminster Nord Montréal Ouest (QC) H4X 1Y8 http://www.montreal-realestate.ca 514-402-8444 / 514-483-2222 Télécopieur

Plus en détail

Épreuve d expression orale (tâche 2)

Épreuve d expression orale (tâche 2) Je dirige une association qui aide les personnes en difficulté. Posez-moi des questions pour savoir comment fonctionne cette association (actions, adhérents, financements, etc.). 5/9 Vous cherchez des

Plus en détail

Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons

Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons Section A : Renseignements personnels et commerciaux Numéro de référence : AVIS SUR LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE La

Plus en détail

Guide de l'utilisateur. Préparation à l enregistrement

Guide de l'utilisateur. Préparation à l enregistrement Guide de l'utilisateur Préparation à l enregistrement JUIN 2014 Les guides de l'utilisateur servent de référence et ne constituent pas des documents juridiques. Les obligations légales des entreprises

Plus en détail

Intégrer une application externe

Intégrer une application externe Facile 0 mn Vous avez trouvé sur Internet une application que vous souhaitez intégrer dans NetEcole. Nous allons voir étape par étape avec un exemple concret (EtherPad) comment faire. Cela sera peut être

Plus en détail

DEMANDE D INSCRIPTION SUR LA LISTE PERMANENTE (une demande par liste)

DEMANDE D INSCRIPTION SUR LA LISTE PERMANENTE (une demande par liste) Département de la santé, des affaires sociales et de l énergie Service de protection des travailleurs et des relations du travail Listes Permanentes Departement für Gesundheit, Sozialwesen und Energie

Plus en détail

Services de messagerie

Services de messagerie Services de messagerie Guide de l utilisateur Panic Express Avril 2012 Table des matières Pourquoi utiliser la carte d achat (Pcard)?... 3 Activation de compte... 3 Inscription... 3 Login... 6 Commande...

Plus en détail

PERMIS DE BONNE CONDUITE SUR INTERNET SITE/BLOG

PERMIS DE BONNE CONDUITE SUR INTERNET SITE/BLOG PERMIS DE BONNE CONDUITE SUR INTERNET SITE/BLOG 1. Mon professeur m a demandé de préparer pour demain un exposé sur Mozart. Je vais m aider d Internet pour aller plus vite car je n ai encore rien fait

Plus en détail

Opinion des Québécois quant à l autonomie des directeurs et directrices d écoles

Opinion des Québécois quant à l autonomie des directeurs et directrices d écoles Institut Économique de Montréal Rapport de recherche Octobre 2007 Opinion des Québécois quant à l autonomie des directeurs et directrices d écoles Octobre 2007 13026-016 507, Place d Armes, bureau 700,

Plus en détail

Tableau récapitulatif de l analyse fréquentielle

Tableau récapitulatif de l analyse fréquentielle Tableau récapitulatif de l analyse fréquentielle Très Plutôt Quelque Ni Quelque Plutôt Très TOTAL peu ni peu 1. L utilité du d inclure le contexte dans la note de stratégie 4% 4% 4% 8% 64% 16% 100% 2.

Plus en détail

Comment démontrer que deux droites sont perpendiculaires?

Comment démontrer que deux droites sont perpendiculaires? omment démontrer que deux droites sont perpendiculaires? Utilisons On sait que (hypothèses) or...(propriété, définition) donc...(conclusion) Réciproque de Pythagore,5 1,5 = + Si dans un triangle le carré

Plus en détail

Requête (attestations GH1, WH1, WH2)

Requête (attestations GH1, WH1, WH2) Certification des personnes Requête (attestations GH1, WH1, WH2) pour l octroi de l attestation d installateur agréé (attestation des compétences professionnelles) aux personnes qui exécutent ou entretiennent

Plus en détail