Peut on tout dire, tout montrer?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Peut on tout dire, tout montrer?"

Transcription

1 Peut ontoutdire,toutmontrer? Jusqu oùpeut onallerdanslepoidsdesmotsetdanslechocdesimages?comment concilierlerespectdespersonnesetlerespectdelavérité,ledevoird informeretledroità protégersavieprivéeetsonimage?l éthiqued unjournalseconstruitàpartird une culturecommuneetdequelquesprincipesforts.c estcequ explique,pourlejournalouest France,Jean PierreChapelle.Suiventlesréponsesà9questionsrécurrentessurlesphotos. Publiablesounon? TémoignagedeJean PierreChapelle,secrétairegénéralàlarédactionenchefdujournal «Ouest France» Lalibertéd opinionetd expressionn estpasunprivilègedesjournalistes:"toutindividuya droit,sansconsidérationdefrontièresetparquelquemoyenquecesoit"(déclaration universelledesdroitsdel homme).c estdoncl ampleurdumoyenutiliséparlesjournalistes (presseécrite,radio,télévision,internet )quiaugmenteleurresponsabilité.touslestextes (nationauxouinternationaux)prévoientdesbornesàlalibertéd expression,aunomdu vieuxprincipeselonlequelaucundroitnevasansdesdevoirs.exemples: Citoyen,j ailalibertéd expression.maisl injurepubliqueàunjugeestundélitd outrageà magistrat. Journaliste,j ailamêmeliberté.maissij affirmesanspreuvequequelqu unacommisun actequiporteatteinteàsonhonneur,jepeuxêtrecondamnépourdiffamation. Citoyen,j ailedroitdedéjeunersurmonterrainprivésansquequiconqueviennefairedes photosdemafamilleànotreinsu. Journaliste,j ailedroitderendrecompted unprocèsmaispasceluidediffuserla photographied unepersonneportantdesmenottes. Ainsiledroita t ilencadrélalibertéd expression pourprotégerd autresdroitsetd autres libertésaussilégitimes(droitàlasécurité,droitàlavieprivéeetàl intimité,droitàla propriété ). Aceslimitesjuridiquespeuvents ajouter,demanièreplusoumoinsfortesselonlesmédias, desrèglesdéontologiques,c est à diredesdevoirslibrementacceptésparceuxqui pratiquentunmêmemétier(déontologiedesjournalistes,desmédecins,desavocats ). Parfoisellessontorales(partradition,onsaitquetellechose"sefait"ou"nesefaitpas"), parfoisellessontécrites(sermentd Hippocratepourlesmédecins,parexemple),sousforme decodesoudechartes,autourdequelquesprincipesessentiels,commeàouest France: "Diresansnuire, montrersanschoquer, témoignersansagresser, dénoncersanscondamner."

2 Ai jeledroitdephotographiertoutcequejeveuxdanslarue? Ouimais Laprised'imaged'unepersonnesetrouvantdanslarueestadmisesansautorisation.C'està lapersonneconcernéedemanifestersonveto. Lapublicationdanslejournaldel'imaged'ungroupeoud'unescènederue,sansle consentementpréalabledespersonnesphotographiées,estpossibleàunecondition:quele cadragen'individualisepastelleoutellepersonne Unephotopriseavecl'accorddesintéresséspeut elleserviràillustrerdifférentssujets? Non Lefait,pourunepersonne,dedonnersonaccordàcequesonimagesoitfixéeàfinde publicationn'entraînepasautorisationàsadiffusiondansn'importequellesconditions: l'autorisationnevautquepourlesutilisationspourlesquelleselleaétédonnée,c'est à dire danslaquasi totalitédescaspourleseulcompte rendudel'événementaucoursduquella photoaétéprise.attentiondoncaurisquequecomportetouteutilisationultérieureouà touteutilisationimmédiatemaisdansunautrecontexterédactionnel.quelapublication bénéficied'uneautorisationexpresseouqu'ellesoitacquisedefactoautitredudroità l'information,larègleestlamême:elledoitêtredirectementliéeàl'informationquia justifiélaprisedevue. Peut onpublierlaphotod'unepersonneprisedansunlieuprivé? Non Saufsionobtientsonautorisation. Lajurisprudencedéfinitunlieuprivécomme"toutendroitoùl'entréedépendde l'autorisationdonnéeparcelui làseulquienalapropriété,l'utilisationoulajouissance". Exemple:undomicile,unechambred'hôteloud'hôpital,unbateauprivé,oumêmeun bureauaccessibleàdesvisiteurs...siunphotographesetrouvantdansunlieupublic(la rue,parexemple)prendlaphotod'unepersonnesetrouvantdansunlieuprivé(son domicile,parexemple),c'estlaréglementationapplicableaulieuprivéquijouera. Etdanslesautres"lieuxpublics"? Ouimais Unlieupublic,c'estbiend'abordlarue,maisaussi"tousleslieuxoulocauxouvertsau public":jardinspublics,transportsencommun,musées,sallesdespectacles,lieuxde cultes...attention:lesgrandsmagasins,lesaéroports,lesgaresetcaféssontbiendes"lieux publics"maislaprisedevueyest,defait,soumiseàautorisation.ilestpréférabledela demanderavantd'opérer. Lefaitd'êtredansunlieupublicnenousautorisepasàdiffuserlaphotodetoutepersonne s'ytrouvant.laraisondesaprésence,lanaturedesesactivitésoudesesfonctions,et l'expressiondesonconsentementferontqu'unephotoserapubliableounon: Si,dansun lieupublic,l'activitéd'unepersonnerelèvedelasphèredelavieprivée(viefamilialeet affective;présenceliéeàsasanté;activitédeloisirsoudejeurelevantdelavieprivée),

3 aucunephotonepourraêtrepriseetpubliéesansleconsentementexprès(parécritou oralementdevanttémoins)del'intéressé. Exemples:pratiquedelagymnastiqueàtitredeloisirdansunétablissementpublic; participationbénévoleàuneopérationhumanitairedansunesalledesfêtes;visite,àtitre personnel,d'uneexpositiondansunesalledelamairie;consultationpournourrissonsdans undispensairepublic;expression,mêmepublique,deconvictionsreligieuses,saufsicette expressionestlesujetmêmedel'actualité... Si,dansunlieupublic,unepersonnefait partied'ungrouperéuniàl'occasiond'unévénementpublic(manifestation,foire,cortège, spectacle...),lapublicationdesaphotoseraadmiseàdeuxconditions:quelapersonnene s'ysoitpasopposée(ilfautimpérativementrespecterunrefusexprimé);quelaphotone soitpasindividualisée:ilfauttoujoursprivilégierlaphotodegroupe,saufsiuneoudeux personnessontaucœurdel'événementousileurphotocontribueàdonnerlesensde l'événement(exemple:porteursd'unebanderolesignificativeoud'unsymboleévocateur...). Dansunlieupublic,desrestrictionspeuventêtreimposéesaudroitdephotographier. Ainsidesorganisateursd'unspectaclepeuventprohiberl'usagedesappareils photographiquespendanttoutesaduréeouàunmomentdonné.demême,lemaired'une communepeutprendreunarrêtéinterdisantlaprisedevuedansteloutellieumunicipal. Pourêtrelégales,cesinterdictionsdoiventêtrepréciséesàl'entréeousurlesbillets. Suis jedispensédetouteobligationenverslespersonnalitéspubliques? Non Touteslesphotographiesdespersonnalitéspubliquespeuventêtrepubliéessans autorisationdèslorsquel'imagereproduitunactedeleurviepubliqueouprofessionnelle. Maiscommetoutcitoyenanonyme,ellesbénéficientdelaprotectiondeleurvieprivée, pourlaquelleleconsentementexprèsrestelaconditionpréalableàtoutediffusion."dans unesociétédémocratique,laviepubliqueexclutapriorilesecret.maislaliberté d'informationn'autorisepasl'exploitationsansretenuedelapersonnalitéd'autrui", expliquepatrickauvret.laviepubliquesedéfinitpartroiséléments:unlieu;uneaction ;despersonnagesqualifiésdepersonnalitéspubliques. Lorsqu'ilsseprononcentsurladiffusiond'unephotographieparvoiedepresse,les magistratsévaluentnotammentlelienentrelaphotoetunévénementd'actualitéouune manifestationpublique.pourexaminerl'intérêtdel'information,lesjuges,entreautres critères,prennentenconsidérationlaqualitédesintéressés.silestextesaccordenten principelesmêmesgarantiesauxpersonnalitéspubliquesqu'auxanonymes,la jurisprudence,elle,estplusnuancée.lespersonnesayantacceptévolontairementdes activitésattirantl'attentiondupublicoulesplaçantaucœurdel'actualité,ainsiquecellesse trouvantfortuitementmêléesàunfaitd'actualitéfontl'objetdesavantsarbitragesentre droitàl'imageetdroitdel'information. Leprincipe.Unindividu"quellequesoitsanotoriété,acommetoutepersonne,droitau respectdesavieprivée.ledroitàl'informationdupublics'arrêtelàoùcommenceledroit aurespectdelavieprivée".l'interprétation."lalibertédelapresseexigequepuissent êtredivulguéesdesinformationssurlessujetslesplusdivers,relatifsnotammentàlavie publiqueetmême,danscertainscasexceptionnels,àcertainsaspectsdelavieprivéedes

4 personnagesauxquelss'intéresselepublic".ainsiledegrédeprotectiondelavieprivée" s'appréciedifféremmentselonqu'ils'agitd'unepersonnesansnotoriétéou,aucontraire, d'unepersonnedontlenom,laphotographie,lesdétailsdelavieprofessionnellefont souventl'objetd'échosdanslapresse".enmatièred'imageparticulièrement,onreconnaît quesilesclichésontététirésauvuetausudel'intéressédanslecadre"desavie professionnelle,unconsentementspécialn'estpasnécessaire;cettedérogationsejustifie parlefaitquedetelspersonnagesontnonseulementacceptémaisrecherchélapublicité ".Toutestdanslanuance.C'estuniquementparcequecespersonnesont,pardéfinition, uneviepublique,quelaprotectiondontellesbénéficientestrestreinte:"l'événement d'actualité,l'informationsocialeouprofessionnelle,lanouvellelesconcernantontuntel impactquecertainesrévélationsdeviennentlicites.lesévénementsdeleurviepublique pourront,jusqu'àuncertainpoint,êtredivulguéslibrement.dansdenombreusessituations, leuraccordserasimplementprésumé".lesfonctionsofficielles,lesactivitéséconomiques fontpartiedelaviepublique.ainsi,pourlacourd'appeldeparis,"lespersonnesayantune positionquilessignaleàl'attentiongénéraleparl'influencequ'ellesexercentsurlavie économiqueetfinancière,doiventsupporterunecertainetransparencequantàl'étatde leursavoirsquiprenduncaractèrepublicdansleslimitesqu'imposentcertainesdonnées touchantàleurpersonnemême,àleurmodedevieoucelledeleurfamille".enfin,sile journalistereste"libred'exposerlesfaitsoud'apprécierselonsesvuespersonnelles,les actesetlesattitudesdeshommesquijouentunrôledanslesévénementspublics",le combatpolitiquelaissera"horsdesonchamptoutcequiserattacheàl'intimitédelavie familialeetpersonnelle". Ya t ildesprécautionsparticulièresàprendrepourphotographierdesenfants? Oui Outrelesinterdictionsformelles(Voiraussiquestionn 3:laloim'interdit elledepublier certainesphotos?),laloietlajurisprudenceprotègentlesmineursdanstoutesles dimensionsdesdroitsdelapersonnalité. Pourtoutephotoindividualiséed'unmineur,ilfautobtenirl'autorisationécritedesparents oudureprésentantlégal.cetteautorisationdoitêtreclaire:lapersonnequisignedoit savoirl'usagequiserafaitdelaphoto(titredelapublication,sujetdel'articlequi accompagnelaphoto,etdateoudélaideparution). Pourlesphotosdegroupe(garderies,écoles,coloniesdevacances,sportsscolaires, cantines,rentréesscolaires,ludothèques...),ilestimpossibled'obtenirl'accordécritdes parentsconcernés.ilfautdoncprendrelemaximumdegarantiespermettant,encasde litige,d'établirleconsentementdepersonnesayantautoritédansl'établissement,labonne foidujournalisteetl'intérêtdelaphotopourrendrecomptedelavielocalevoiraussi:je photographielesgroupesd'enfants. Puis jepublierdesphotosdemonumentsoudebâtimentspublics? Ouimais Théoriquementlaprisedevuesetl'exploitationdesimagesd'unédificepublicàpartirdela voiepubliquesontlibresdetouteautorisationetdetouteredevance.pratiquement,une distinctionestentraindes'imposerentrel'exploitationcommercialeetladiffusionàfin d'information.desrestrictionssontmisesauxusagescommerciauxpardenombreux

5 organismespublics(forumdeshalles,pyramidedulouvre,esplanadedeladéfense,géode, citédelamusique...).lacaissenationaledesmonumentshistoriquesetdessitesprélève maintenantdesredevancessurl'usagecommercialdecertainesimages. Parcontre,dèslorsqu'unédificepublicentre,àuntitrequelconque,danslechampde l'informationoudel'actualité,dèslorsqu'ilconstitueuncadreouunélémentutileà l'informationdupublic,laprisedevueetsadiffusiondansl'organedepresseestlégitime sansautorisation. Lesoeuvresd'artsont ellesprotégéesdansleurreproductionparlapresse? Oui Ledroitd'auteurestledroitexclusifd'exploitationreconnuàtoutcréateurd'uneœuvrede l'esprit(voir:"textesfondateurs").ledroitd'auteursedéclinesurdeuxregistres:c'estun droitmoral,quiaccordenotammentàl'auteurdeuxdroitsquiconcernentdirectementla presse:ledroitaurespectdunom(la"signature"del'auteurestobligatoire)etledroità l'intégritédel'œuvre(l'auteurpeuts'opposeràtoutedénaturationoumodificationdeson œuvre).c'estundroitpatrimonialquiattribueàl'auteuretàsesdescendantsl'exploitation exclusived'uneœuvresignéejusqu'à70ansaprèslamortdel'auteur.l'œuvretombe ensuitedansledomainepublic.tantqu'ellen'estpastombéedansledomainepublic,se reproductionestsoumiseàl'autorisationdel'auteurouaudétenteurdesdroits. Unetoléranceestcependantreconnueparlajurisprudencepourl'usagedephotos représentantdesoeuvresd'artdanslecadredecomptes rendus,reportages,articles d'informationliésàl'actualité. Uneautretolérancedépenddel'appréciationdefaitdesjugessil'œuvresetrouve incorporéeoufonduedanslecadrearchitecturalounaturelquil'entoure.sareproduction pourraêtreadmisesansautorisationdel'auteurdel'œuvre. Attention.Ledroitd'auteurs'appliqueaussiàlaphotoentantqu'œuvre.Pourtoute photographiequinousestfournieparuntiers,ilfauts'assurerdel'autorisationdel'auteur etfairementiondesonnom("signer"laphoto).encasdedoutesurl'applicationdesdroits d'auteur,signerlaphoto"d.r."(droitsréservés),mentionobligatoirequipermettraà l'auteurdefairevaloirsesdroits. Touslesmoyenssont ilsacceptablespourprendreunephoto? Non Lestribunauxnecondamnentpasseulementladiffusiond'unephoto.Ilspeuvent condamner,pouratteinteàlavieprivée,lesmoyensutiliséspourobtenirledocument. L'utilisationd'untéléobjectif,parexemple,pourprendreunephotoàl'insudel'intéressé, peutêtrecondamnée.laloyautédesmoyensutilisésvautpourlespersonnescommepour lesbiensparticuliers,mobiliersouimmobiliers(maison,bateau...):lepropriétairedoitavoir donnésonautorisationautantquepossibleparécritsilesujetestsensible.(exemples: polémiqueàproposd'unaménagement,conflitdevoisinage,contentieuxsurdespermisde construire...). ecole.com

Quand quelqu un voit très très bien, on dit qu il a un regard d. Quand je ne sais pas la réponse à ta question, je dis que je donne ma langue au

Quand quelqu un voit très très bien, on dit qu il a un regard d. Quand je ne sais pas la réponse à ta question, je dis que je donne ma langue au Les expressions avec les animaux. Colle la bonne image au bon endroit. Quand quelqu un voit très très bien, on dit qu il a un regard d Quand je ne sais pas la réponse à ta question, je dis que je donne

Plus en détail

Q1 Vous ou un membre de votre famille estil inscrit à une activité de loisir dans l arrondissement de Beauport pour la session automne 2013?

Q1 Vous ou un membre de votre famille estil inscrit à une activité de loisir dans l arrondissement de Beauport pour la session automne 2013? Q1 Vous ou un membre de votre famille estil inscrit à une activité de loisir dans l arrondissement de Beauport pour la session automne 2013? Répondues : 288 Ignorées : 7 Oui Non, je ne suis pas... Non,

Plus en détail

Madame le maire décide de faire des OUI sur le carrefour pour les parachutistes de l'aéroport de Tours

Madame le maire décide de faire des OUI sur le carrefour pour les parachutistes de l'aéroport de Tours Hypothèse de Lucas C'est Johann le Bel qui a écrit tous ces oui. Un jour,johann le Bel était si content de fêter ses 100 ans, qu'à chaque fois qu'on lui posait une question,il écrivait sur le carrefour

Plus en détail

PRESTATIONS DE SERMENT DES AVOCATS

PRESTATIONS DE SERMENT DES AVOCATS PRESTATIONS DE SERMENT DES AVOCATS C est avec beaucoup de plaisir, monsieur le Bâtonnier FOUQUET, que j ai reçu, comme vous, monsieur le Premier Président, la nouvelle de ce que cette année, les jeunes

Plus en détail

Résultats de l enquête. satisfaction 2009

Résultats de l enquête. satisfaction 2009 Résultats de l enquête satisfaction 2009 80 % de participation, merci de votre collaboration! Votre participation Vous avez été 2 038 à être sollicités et 1 638 à répondre à l enquête Quille Satisf Action.

Plus en détail

LYCEE SAÏDOU NOUROU TALL I ) TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 1

LYCEE SAÏDOU NOUROU TALL I ) TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 1 Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education Educational Research Network for West And Central Africa LYCEE SAÏDOU NOUROU TALL I ) TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 1 Légende : EV

Plus en détail

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ Quelques conseils 1 LA FINALITE, LA «PHILOSOPHIE» D UN RAPPORT D ACTIVITE Le rapport d activité a pour fonction de convaincre le jury que vous êtes

Plus en détail

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014 Communication non-violente et médiation Étienne Godinot 04.06.2014 La communication non-violente et la médiation Sommaire 1 - La communication non-violente Qu est ce que la CNV? Définition, rôle Une démarche

Plus en détail

LYCEE COMMERCIAL ABDOULAYE NIASSE TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 2

LYCEE COMMERCIAL ABDOULAYE NIASSE TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 2 Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education Educational Research Network for West And Central Africa LYCEE COMMERCIAL ABDOULAYE NIASSE TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ELEVE N 2 Légende

Plus en détail

Transcription complète de la Leçon 004 de ChineseLearnOnline

Transcription complète de la Leçon 004 de ChineseLearnOnline Transcription complète de la Leçon 004 de ChineseLearnOnline Hôtes: Adam Menon / Kirin Yang Adam: Dàjiā hǎo. Wǒ shì Adam. Kirin: Dàjiā hǎo. Wǒ shì Kirin. Adam: Bienvenue dans la leçon 4 de ChineseLearnOnline.com.

Plus en détail

1 - LES RELATIONS HUMAINES

1 - LES RELATIONS HUMAINES 1 - LES RELATIONS HUMAINES dans la vie quotidienne Dans le cadre familial Dans le voisinage les liens sociaux Les liens amicaux Dans la vie associative - sportives - culturelles - politiques - religieuses

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

Construire un référentiel de communication avec les élèves

Construire un référentiel de communication avec les élèves Construire un référentiel de communication avec les élèves Oser entrer en communication : Ø Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre Ø S exprimer

Plus en détail

Triangles. I - Définition du triangle. II - Somme des angles d un triangle

Triangles. I - Définition du triangle. II - Somme des angles d un triangle Triangles Un chapitre complet sur les triangles. Ne pensez pas que puisqu il n y a qu un mot dans le titre, il sera court, au contraire. Beaucoup de nouvelles notions vont être énoncées dans ce cours sur

Plus en détail

Monsieur le Ministre d Etat, Ministre de l Industrie ; Monsieur le Représentant de l Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle ; Monsieur

Monsieur le Ministre d Etat, Ministre de l Industrie ; Monsieur le Représentant de l Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle ; Monsieur Cabinet du Premier Ministre, Garde des Sceaux Ministre de la Justice ----------- ------------ République de Côte d Ivoire Union-Discipline-Travail ALLOCUTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE,

Plus en détail

Laurent et Julie arrivent à la maison ; leur mère est au téléphone.

Laurent et Julie arrivent à la maison ; leur mère est au téléphone. Scène 1 Laurent et Julie arrivent à la maison ; leur mère est au téléphone. MME GRIMAUD LAURENT JULIE Oui, tante Odile. C est vrai, je Oui, oui, bien sûr Je sais, mais ce n est pas toujours facile Non

Plus en détail

Planification Version «réservation manuelle» version 3.0 - mai 2015 (Passage version Wegas)

Planification Version «réservation manuelle» version 3.0 - mai 2015 (Passage version Wegas) Manuel Utilisateur Planification Version «réservation manuelle» version 3.0 - mai 2015 (Passage version Wegas) Etablir votre diagramme de Gantt Estimer le coût des tâches www.albasim.ch 1 / 5 Affecter

Plus en détail

FICHE PERSONNELLE DE PREPARATION DU CONSEIL DE CLASSE

FICHE PERSONNELLE DE PREPARATION DU CONSEIL DE CLASSE conseil de classe LES DELEGUES S ENGAGENT A NE PAS COMMUNIQUER CES INFORMATIONS AUX AUTRES ELEVES. CEPENDANT, TU N ES PAS OBLIGE DE REPONDRE A TOUTES LES QUESTIONS, SI CERTAINES TE GENENT. FICHE PERSONNELLE

Plus en détail

TEST DE PERSONNALITÉ

TEST DE PERSONNALITÉ NOM PRÉNOM TITRE DE POSTE ACTUEL DATE TEST DE PERSONNALITÉ Saviez-vous que ce test psychométrique est le plus utilisé au monde? «Chaque problème qui se présente dans notre vie est relié à un défi, chaque

Plus en détail

(TOME II page 194 ) Page n 41

(TOME II page 194 ) Page n 41 (TOME II page 194 ) Page n 41 La première cause concernant le retard de ma demande d indemnisation sur la base de l article 141.1 du code de l organisation judiciaire, fût justement de prouver qu en date

Plus en détail

I. Premier partie Nmap. 1- Topologie: Nous allons faire un scan sur le Site de Acf 2i. C est une société où j ai effectué un stage pendant six mois.

I. Premier partie Nmap. 1- Topologie: Nous allons faire un scan sur le Site de Acf 2i. C est une société où j ai effectué un stage pendant six mois. 1 I. Premier partie Nmap Nous allons faire un scan sur le Site de Acf 2i. C est une société où j ai effectué un stage pendant six mois. 1- Topologie: 2 2- Sortie nmap Dans cette image nous voyons bien

Plus en détail

Programme de remboursement des dépenses des donneurs vivants - PREDOV Demande de remboursement

Programme de remboursement des dépenses des donneurs vivants - PREDOV Demande de remboursement 1 2 3 6 9 10 12 13 14 1 16 17 1 19 Programme de remboursement des dépenses des donneurs vivants - PREDOV Demande de remboursement Je, soussigné(e), comprends qu en présentant cette demande de remboursement

Plus en détail

Présentation de PHOTOS

Présentation de PHOTOS Mesures de Contraintes Pour me présenter, je suis Alban LANGLOIS, je suis infirmier, je viens des soins somatiques (et ceci a son importance, à mes yeux, pour l expression de mon ressenti) et je suis membre

Plus en détail

Le français langue seconde par thèmes, niveau débutant Volet audio, 2 e édition

Le français langue seconde par thèmes, niveau débutant Volet audio, 2 e édition Le français langue seconde par thèmes, niveau débutant Volet audio, 2 e édition 8 thèmes, 8 CD Auteure : Guylaine Cardinal www3.sympatico.ca/guylainecardinal Contenu du CD 1 Préambule et Thème 1, La santé

Plus en détail

Sondage : Modérer une page Fan FB?

Sondage : Modérer une page Fan FB? Sondage : Modérer une page Fan FB? Modération 2.0 et Relation Client Digitale Pourquoi ce sondage? Certaines Marques pensent que Facebook doit être un espace de liberté d expression, sans aucune contrainte.

Plus en détail

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Exercice et méthode de recherche sur Internet Dans le cadre du thème Histoire des arts retenu pour la classe de 4 ( Mouvement et vitesse

Plus en détail

Numérisation photos à partir du scanner Epson V30

Numérisation photos à partir du scanner Epson V30 Numérisation photos à partir du scanner Epson V30 PREALABLE : Critères d acceptabilité des photos d identités 1- Format La photo doit être un portrait d identité (format vertical), numérisé au format JPEG

Plus en détail

J ai le diplôme d Aide-soignant

J ai le diplôme d Aide-soignant J ai le diplôme d Aide-soignant Un diplôme de niveau V (CAP/ BEP) Ecrites Orales Ambulancier (Diplôme Oui Oui sur 8 Oui 3 sur 6 Assistant Familial (Diplôme Oui (épreuve de culture générale) 6 sur 8 Possibilité

Plus en détail

ENQUÊTE PAR QUESTIONNAIRE :

ENQUÊTE PAR QUESTIONNAIRE : ENQUÊTE PAR QUESTIONNAIRE : Expression et participation des usagers dans les structures médicosociales relevant de l addictologie Anesm, Document de travail 2009 Contact Expression : Carole et Aubry, participation

Plus en détail

Bienvenue à l école Maternelle!

Bienvenue à l école Maternelle! Tu viens d être inscrit(e) à l école maternelle. Ton nom est marqué dans le grand cahier des élèves de l école. Voici des photos de ton école : Bienvenue à l école Maternelle! colle ici ta photo Ecole

Plus en détail

Le Bbio RT 2012 pour le permis de construire

Le Bbio RT 2012 pour le permis de construire Le Bbio RT 2012 pour le permis de construire I LES 4 ÉTAPES POUR OBTENIR LA RT 2012 1 Connaître sa zone 2 Profiter au maximum de l énergie gratuite (Biomax) Un des points pris en compte est le BIOmax.

Plus en détail

LA (PETITE) PLACE DES FEMMES DANS LES MEDIAS

LA (PETITE) PLACE DES FEMMES DANS LES MEDIAS Médialogue du 1 er mars 2014. Chronique Eliane Ballif LA (PETITE) PLACE DES FEMMES DANS LES MEDIAS EB. C était l autre jour sur France inter, une émission scientifique - eh oui il m arrive de faire des

Plus en détail

RéVOdoc : guide pratique d utilisation

RéVOdoc : guide pratique d utilisation Qu est ce que RéVOdoc? RéVOdoc : guide pratique d utilisation Il s agit du Réseau documentaire du Val d'oise. RéVOdoc est mis en œuvre par le Conseil général qui met à la disposition de tous les Valdoisiens,

Plus en détail

Dire l essentiel. Je fais un chèque. Je crée un dépliant.

Dire l essentiel. Je fais un chèque. Je crée un dépliant. Dire l essentiel. Je fais un chèque. Je crée un dépliant. Faire ou revoir les exercices des numéros 2, 5 et 6 dans Mon coffre à outils avant de commencer ce projet. FRANÇAIS 10-4 Écriture Nom : Thématique

Plus en détail

Le chef de gare entre en scène : Considérations cinématographiques

Le chef de gare entre en scène : Considérations cinématographiques Séquence 18 - Sketch 1/5 Les points d interrogation, points, sketches à imprimer, sketchs à imprimer, sketch à imprimer, sketches gratuits, sketchs gratuits, sketch métier, sketch à jouer, sketch fle,

Plus en détail

Programmed éducation LES ACTIVITES. www.kidsmartearlylearning.org

Programmed éducation LES ACTIVITES. www.kidsmartearlylearning.org Programmed éducation préscolaireibmkidsmart LES ACTIVITES www.kidsmartearlylearning.org LES LOGICIELS DU PROGRAMME LES LOGICIELS DU PROGRAMME La Maison des maths de Millie Sammy, la Maison des sciences

Plus en détail

LES ETAPES DU MANAGEMENT LE CONTEXTE MONDIAL

LES ETAPES DU MANAGEMENT LE CONTEXTE MONDIAL LE CONTEXTE MONDIAL LE CONTEXTE COUTS QUALITE DELAIS LE RÔLE DU MANAGER ROLE DU MANAGER A ) ROLE DE GESTIONNAIRE FINALITE PRODUIRE. Ateindre les objectifs MOYENS GERER Organiser / Planifier / coordonner

Plus en détail

LES FONCTIONS LINEAIRES ET AFFINES

LES FONCTIONS LINEAIRES ET AFFINES LES FONCTIONS LINEAIRES ET AFFINES I) Les fonctions linéaires : 1) Activité: 2) Définition : Une fonction linéaire f est une fonction définie par f(x) = ax ( ou f : x ax ) où a est un nombre réel et x

Plus en détail

DECISION DCC 15 116 DU 26 MAI 2015

DECISION DCC 15 116 DU 26 MAI 2015 DECISION DCC 15 116 DU 26 MAI 2015 Date : 26 Mai 2015 Requérant : Ayikoué Alain KAKPO Contrôle de conformité Elections législatives Acte Administratif : (Décision n 045/CENA/PT/VP/CB/SEP/SP du 19 mars

Plus en détail

Nom :... Date :... ENVOI N 9. Chap. 8 : COMMENT DÉCOUVRIR LA STRATÉGIE D UN INDIVIDU ... ... 1)... 2)... 3)... 4)...

Nom :... Date :... ENVOI N 9. Chap. 8 : COMMENT DÉCOUVRIR LA STRATÉGIE D UN INDIVIDU ... ... 1)... 2)... 3)... 4)... Pierre LASSALLE, Biosynergiste Formateur-Conseil en Développement des Ressources Humaines et Communication 56 rue de la Porte 29200 Brest! 02 98 05 25 50 (Tél et Fax) Nom :... Date :... ENVOI N 9 1. Synthèse

Plus en détail

Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire

Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire Le verbe anglais_new principes 140x200 lundi11/02/13 13:28 Page357 9. Activités à gogo! Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire Pourquoi est-ce important? C est assez simple : aucune base de vocabulaire

Plus en détail

COMMUNICATION INTERPERSONNELLE ET PRISE DE PAROLE EN PUBLIC H.M. ALAOUI 1

COMMUNICATION INTERPERSONNELLE ET PRISE DE PAROLE EN PUBLIC H.M. ALAOUI 1 COMMUNICATION INTERPERSONNELLE ET PRISE DE PAROLE EN PUBLIC H.M. ALAOUI 1 SOMMAIRE I. INTRODUCTION: ANALYSE SEMANTIQUE II. CONTENU ET ELEMENTS DE LA COMMUNICATION III. PRINCIPALES QUESTIONS A SE POSER

Plus en détail

La démarche du message clair

La démarche du message clair La démarche du message clair Au fil des mois passés à la maternelle, l enfant prend de plus en plus conscience des liens qui le lient aux autres et de l importance de développer une saine interdépendance

Plus en détail

Fiche de révisions - Algorithmique

Fiche de révisions - Algorithmique Fiche de révisions - Algorithmique Rédigé par : Jimmy Paquereau 1. Généralités Algorithme : un algorithme est la description d une procédure à suivre afin de résoudre un problème donné. Il n est pas nécessairement

Plus en détail

Bourses Internationales de master de l Université Paris-Saclay Année académique 2016-2017

Bourses Internationales de master de l Université Paris-Saclay Année académique 2016-2017 Bourses Internationales de master de l Université Paris-Saclay Année académique 2016-2017 Quel est le processus de sélection? Quelles sont les étapes à suivre pour candidater à la bourse? J ai reçu une

Plus en détail

Mode opératoire Nouvelle interface d expression des besoins clients. A partir du 15 avril 2016

Mode opératoire Nouvelle interface d expression des besoins clients. A partir du 15 avril 2016 Mode opératoire Nouvelle interface d expression des besoins clients A partir du 15 avril 2016 1 Dans l attente de l ouverture au second semestre du portail client, l Institut 4.10 met en place à compter

Plus en détail

Compétences en fin de maternelle Comparer des quantités.

Compétences en fin de maternelle Comparer des quantités. Le socle commun : Palier 1 - Compétence 3 «Les principaux éléments de mathématiques» Ecrire, nommer, comparer, ranger les nombres entiers naturels inférieurs à 1000. Les programmes : Compétences en fin

Plus en détail

Cousin baptiste 3 e 2. Rapport de stage

Cousin baptiste 3 e 2. Rapport de stage Cousin baptiste 3 e 2 Rapport de stage Sommaire 1. Recherche de mon stage 3 2. Mon entreprise.4 A) Présentation..4 B) Fonctionnement 7 C) Personnel et organisation du travail..9 D) Interview 13 3. Mon

Plus en détail

Chacun peut-il penser ce qu il veut? - Chacun : concerne l individu, pas la collectivité - Peut-il : a) a-t-il la capacité? b) a-t-il le droit?

Chacun peut-il penser ce qu il veut? - Chacun : concerne l individu, pas la collectivité - Peut-il : a) a-t-il la capacité? b) a-t-il le droit? Chacun peut-il penser ce qu il veut? - Chacun : concerne l individu, pas la collectivité - Peut-il : a) a-t-il la capacité? b) a-t-il le droit? - Penser : a) avoir des idées, des opinions b) raisonner,

Plus en détail

Donc vous avez le mâle et la femelle c est bien mais cela ne suffit pas encore pour bien faire les choses.

Donc vous avez le mâle et la femelle c est bien mais cela ne suffit pas encore pour bien faire les choses. Vous envisagez d acheter un chiot et vous avez envie qu il soit inscrit au LOF, vous contactez des éleveurs pour vous renseigner et bien sûr, à un moment donné, vous demandez le prix du chiot. Et c est

Plus en détail

PRISE DE PAROLE EN PUBLIC

PRISE DE PAROLE EN PUBLIC Je me présente JEAN SOMMER EXPERT DE LA VOIX ET DU COMPORTEMENT. POUR LA. Formations pour l entreprise Coaching de dirigeants Formation de formateurs Voix politiques / Médias, (Campagne électorale 2012)

Plus en détail

Programme "initiation au cinéma pour le primaire" ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL YVES SANSFAÇONS»

Programme initiation au cinéma pour le primaire ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL YVES SANSFAÇONS» Programme "initiation au cinéma pour le primaire" ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL» Situation #1 : en vacances Ah bien, si c est pas mon élève préféré! C est quoi ton nom déjà? ÉLÈVE (3 secondes) Est-ce

Plus en détail

- Année scolaire 201./201. -

- Année scolaire 201./201. - Lancées en 2008, dans le cadre de la dynamique Espoir Banlieues, les «Cordées de la réussite» visent à introduire une plus grande équité sociale dans l accès à l enseignement supérieur, notamment dans

Plus en détail

Échange ** Découvrir et comprendre. n Compréhension guidée. Chapitre. Situation : Vous allez entendre deux amis parlant de leurs vacances respectives.

Échange ** Découvrir et comprendre. n Compréhension guidée. Chapitre. Situation : Vous allez entendre deux amis parlant de leurs vacances respectives. Avant-propos Faire découvrir et comprendre le cadre de vie des Français, tel est l objectif de ces documents sonores et des exploitations qui les accompagnent. Ce matériel, faisant écho aux thèmes abordés

Plus en détail

3. Paroles de député Ce troisième extrait revient sur la création de Finance Watch.

3. Paroles de député Ce troisième extrait revient sur la création de Finance Watch. Exercice d écoute : Finance watch Finance Watch, une association qui milite pour une finance au service de la société. Qu'est-ce que cela signifie dans un contexte de crise économique et financière? Exercices

Plus en détail

Thèmes et situations : Achat-Vente. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Achat-Vente. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : CFP Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Achat-Vente Fiche pédagogique Objectifs

Plus en détail

Les Français et les soins à l étranger

Les Français et les soins à l étranger Les Français et les soins à l étranger Rapport de résultats Octobre 2014 Anne-Laure GALLAY Directrice adjointe de LH2 Opinion 01 17 16 90 88 Mail : anne-laure.gallay@lh2.fr 1 Rappel du cadre de l intervention

Plus en détail

Introduction au modèle de la pédagogie culturelle au service de la construction identitaire

Introduction au modèle de la pédagogie culturelle au service de la construction identitaire Introduction au modèle de la pédagogie culturelle au service de la construction identitaire Présentation conceptualisée par Lise Paiement du projet Pédagogie culturelle et animée par Marc Lauzon Juin 2008

Plus en détail

Règlement sur les réservoirs de stockage DEMANDE DE PERMIS RELATIF À UN SYSTÈME DE STOCKAGE

Règlement sur les réservoirs de stockage DEMANDE DE PERMIS RELATIF À UN SYSTÈME DE STOCKAGE Règlement sur les réservoirs de stockage DEMANDE DE PERMIS RELATIF À UN SYSTÈME DE STOCKAGE > Les demandeurs 1 doivent s assurer qu ils : ont une bonne connaissance du Règlement sur les réservoirs de stockage

Plus en détail

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL

CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Session : 2005 Code : Page : 1/4 CAP TERTIAIRE/INDUSTRIEL Epreuve de Français SESSION 2005 SUJET Ce sujet comporte 4 pages : de la page 1/4 à la page 4/4. Assurez-vous que cet exemplaire est complet. Si

Plus en détail

Unité 1 Partie 1. Le français pratique: La description physique

Unité 1 Partie 1. Le français pratique: La description physique LISTENING/SPEAKING ACTIVITIES Le français pratique: La description physique 1. Compréhension orale Vous allez entendre une conversation entre deux jeunes Françaises. Ensuite, vous allez écouter une série

Plus en détail

«Malentendants et appareils auditifs»

«Malentendants et appareils auditifs» «Malentendants et appareils auditifs» Contact UNSAF : Benoît ROY 02 47 60 60 08 benoit.roy@unsaf.net Contacts TNS Healthcare : Nadia AUZANNEAU 0 40 92 45 57 nadia.auzanneau@tns-global.com Céline LEROY

Plus en détail

Un défi technologique

Un défi technologique Un défi technologique L objet du projet doit se déplacer seul sur 1 mètre doit créer un autre mouvement visible doit utiliser l énergie mécanique ou électrique Premières représentations Imagine un objet

Plus en détail

Cours de français Deuxième étape

Cours de français Deuxième étape Kurz : 131 Francúzština pre pokročilých 1. diel Cours de français Deuxième étape Unités 1-30 Autor : Lektorovala : Hans Roucher PhDr. Mária Vrabcová, CSc. 1 Table des matières Súkromná jazyková škola Humboldt

Plus en détail

REVUE DE PRESSE - Revue de presse - Revue de presse

REVUE DE PRESSE - Revue de presse - Revue de presse Titre : Basket. Coupe de France féminine : Exploit de La Roche face à Mondeville Support : www.ouest-france. fr Édition : 25/11/2014 Lien web : http://www.ouest-france.fr/basket-coupe-de-france-feminine-exploit-de-laroche-face-mondeville-3001890

Plus en détail

CORRECTIONS. Consignes pour le déroulement de l épreuve d une durée de 2 heures

CORRECTIONS. Consignes pour le déroulement de l épreuve d une durée de 2 heures Consignes pour le déroulement de l épreuve d une durée de 2 heures * Calculatrice autorisée pour les deux parties mais en précisant les étapes des calculs. A] Nombres et Calculs : Exercice n 1 : Compléter

Plus en détail

Journée internationale des Femmes

Journée internationale des Femmes La Préfecture de la Martinique vous présente une exposition Journée internationale des Femmes Les Martiniquaises au coeur de l Artisanat, une richesse pour notre île Photographies de Jean Louis Saiz Edito

Plus en détail

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Nous vous proposons de préparer votre prochain entretien avec votre conseiller en répondant aux différentes questions posées dans ce document. Cette réflexion

Plus en détail

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Le langage à l école maternelle et son développement doivent être envisagés sous trois

Plus en détail

Déroulement de l épreuve

Déroulement de l épreuve Déroulement de l épreuve Le sujet, volontairement très long, se compose de deux problèmes indépendants. Le candidat pourra au choix se concentrer sur l un des deux problèmes ou les aborder tous les deux.

Plus en détail

LES PÈRES : ANALYSE DE DEUX PUBLICITÉS

LES PÈRES : ANALYSE DE DEUX PUBLICITÉS REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE LES PÈRES : ANALYSE DE DEUX PUBLICITÉS FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ

Plus en détail

N 18 Du 28 mars au 3 avril 2012

N 18 Du 28 mars au 3 avril 2012 N 18 Du 28 mars au 3 avril 2012 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : C est quoi, «Une heure sans lumière»? LES MOTS DE LA SEMAINE FICHE ÉLÈVE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

EVALUATION NIVEAU A1 ANGLAIS

EVALUATION NIVEAU A1 ANGLAIS EVALUATION NIVEAU A1 du cadre Européen Commun de Référence pour les Langues. ANGLAIS Diocèse de NICE 2009 2010 INTRODUCTION Ces évaluations ont été conçues par le groupe des enseignants personnes ressources

Plus en détail

Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : CFP Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Agenda et Emploi du temps Objectifs

Plus en détail

Il faut dire que les 99 premiers articles de notre Code, soit l écrasante majorité, sont des articles de pardon et d acquittement.

Il faut dire que les 99 premiers articles de notre Code, soit l écrasante majorité, sont des articles de pardon et d acquittement. Il faut dire que les 99 premiers articles de notre Code, soit Il faut dire que les 99 premiers articles de notre Code, soit Il faut dire que les 99 premiers articles de notre Code, soit Il faut dire que

Plus en détail

Le poste de travail, les dossiers et les fichiers

Le poste de travail, les dossiers et les fichiers 0 Le poste de travail, les dossiers et les fichiers Dans Windows, tous les programmes, tous les dossiers et tous les documents sont accessibles depuis le Poste de travail.. Le poste de travail. Pour ouvrir

Plus en détail

Opinions, faits, sentiments

Opinions, faits, sentiments Opinions, faits, sentiments Les messages que nous recevons, de proches, d adultes, de la télévision, des livres, des journaux sont composés d un ensemble de faits, d opinions et de sentiments. Il n est

Plus en détail

Un jeu d Hervé Marly illustré par Stivo et Pandaluna De 4 à 10 joueurs - À partir de 12 ans - 30 minutes BUT DU JEU

Un jeu d Hervé Marly illustré par Stivo et Pandaluna De 4 à 10 joueurs - À partir de 12 ans - 30 minutes BUT DU JEU pâle cheveu famine équerre samouraï tricolore Un jeu d Hervé Marly illustré par Stivo et Pandaluna De à 10 joueurs - À partir de 1 ans - 0 minutes BUT DU JEU Avoir le plus de points à la fin de la partie.

Plus en détail

La géographie de l'union européenne

La géographie de l'union européenne La géographie de l'union européenne 1/10 1 Vocabulaire Une ville c'est...... Une capitale c'est...... Une région c'est...... Un pays c'est...... 2/10 2 Les pays de l Union européenne Dans l'union européenne

Plus en détail

Examen RdP. On considère le RdP, donné par les matrices d incidence Pré et Post, suivant :

Examen RdP. On considère le RdP, donné par les matrices d incidence Pré et Post, suivant : Printemps 8 Exercice N : Modélisation (5 points) Examen RdP On considère deux machines M et M qui travaillent en ligne. Un stock tampon S de capacité limitée à 4 sépare les deux machines. Chaque machine

Plus en détail

Jeux : identifier ces prises

Jeux : identifier ces prises Quizz judo Qui a inventé le judo? Jikoro Noka Jigoro Kano David Douillet Yuko est un avantage à : 3 points 5 points 7 points En quelle année a été créé le judo? 1789 1515 1882 Le mot japonais «WAZA» signifie

Plus en détail

Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS. Cours multimédia de langue et de culture pour migrants.

Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS. Cours multimédia de langue et de culture pour migrants. Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS Cours multimédia de langue et de culture pour migrants Niveau A2 Pour communiquer en France dans la vie de tous les jours Dialogue 29

Plus en détail

Fiche d'exercices Mathématiques Troisième ( ) ( ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ( ) ) ( ( ) ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Fiche d'exercices Mathématiques Troisième ( ) ( ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ( ) ) ( ( ) ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) Fiche d'exercices Mathématiques Troisième Chapitre 0: Révisions de quatrième Révisions et préparation à l'évaluation diagnostique 1. Les nombres relatifs. Exercice 1. ( Exercice 2 : Calculer Exercice 3

Plus en détail

LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES COOPÉRATIVES D HABITAT

LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES COOPÉRATIVES D HABITAT LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES COOPÉRATIVES MALI - SÉNÉGAL GUIDE PRATIQUE SUR LES MÉCANISMES DE FINANCEMENT D UN PROJET DE CONSTRUCTION PLAN 1 Objectifs et programme de la rencontre 2 Planifier mon

Plus en détail

Faire rédiger des synthèses en grammaire

Faire rédiger des synthèses en grammaire Faire rédiger des synthèses en grammaire 1/5 Observer la langue, la décrire sont des activités qui font partie intégrante du cours de français. Elles appartiennent à l univers des élèves depuis leur apprentissage

Plus en détail

La présence de tous les mots. La présence d au moins un verbe conjugué dans une très grande majorité de phrases

La présence de tous les mots. La présence d au moins un verbe conjugué dans une très grande majorité de phrases Sens rattaché au réel ou à l imaginaire Le chien marche sur le gazon. (réel) Le chien marche sur la planète Mars. (imaginaire) La présence de tous les mots Le chien marche sur le gazon. Le chien gazon

Plus en détail

BIENTRAITANCE CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE

BIENTRAITANCE CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE BIENTRAITANCE CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE Dr Marie Florence PERARD-BAH Bonjour à tous, Pour ceux qui ne me connaissent pas: Je suis le Dr PERARD-BAH Gériatre responsable du pôle gériatrique du Centre Hospitalier

Plus en détail

OBTENIR UN CONSENTEMENT À LA RECHERCHE CHEZ UNE PERSONNE PRÉSENTANT UNE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE

OBTENIR UN CONSENTEMENT À LA RECHERCHE CHEZ UNE PERSONNE PRÉSENTANT UNE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE OBTENIR UN CONSENTEMENT À LA RECHERCHE CHEZ UNE PERSONNE PRÉSENTANT UNE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE GUIDE DESTINÉ AUX PROCHES, AUX INTERVENANTS ET AUX PROFESSIONNELS 1 Pourquoi obtenir un consentement? Lors

Plus en détail

Sait-on déterminer si, dans la zone euro, les effets de revenu ou de substitution liés à la baisse des taux d intérêt l emportent?

Sait-on déterminer si, dans la zone euro, les effets de revenu ou de substitution liés à la baisse des taux d intérêt l emportent? ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE mars N Baisse des taux d intérêt dans la zone euro est-ce l effet de revenu ou l effet de substitution qui domine? Il ne faut pas oublier qu une baisse des taux d intérêt

Plus en détail

ELISE EST EN 6EME. Sändningsdatum: 20060124

ELISE EST EN 6EME. Sändningsdatum: 20060124 PROGRAMNR 51406/ra2 ELISE EST EN 6EME Sändningsdatum: 20060124 Programmanus och glosor Elise : Je m'appelle Elise Nicoli et j'ai 6 ans. Caroline : Qu'est-ce que tu apprends à l'école alors? E : Aujourd'hui

Plus en détail

Séquence ÉLECTRICITÉ. en vue de la réalisation d un. jeu électrique. Cycle 3

Séquence ÉLECTRICITÉ. en vue de la réalisation d un. jeu électrique. Cycle 3 Séquence ÉLECTRICITÉ en vue de la réalisation d un jeu électrique Cycle 3 delforge.philippe@ac-rouen.fr! 06 11 01 94 41 Séquence électricité - Fabrication d un jeu électrique Cycle 3 SOMMAIRE Fiche pour...

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION À L ATTENTION DES PARTICIPANTS ÉDITION 2015. 1 Blainville en chansons Document d information

DOCUMENT D INFORMATION À L ATTENTION DES PARTICIPANTS ÉDITION 2015. 1 Blainville en chansons Document d information DOCUMENT D INFORMATION À L ATTENTION DES PARTICIPANTS ÉDITION 2015 1 Blainville en chansons Document d information FAQ : QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES Qu est-ce que Blainville en chansons? Blainville en

Plus en détail

Nom : Date : SITUATION DE VALIDATION OP1 2 e cycle Manifestations observables d un. Analyse Choix Application. Justification A B C D E.

Nom : Date : SITUATION DE VALIDATION OP1 2 e cycle Manifestations observables d un. Analyse Choix Application. Justification A B C D E. Critères d évaluation SITUATION DE VALIDATION OP1 2 e cycle Manifestations observables d un niveau Analyse Choix Application A B C D E Justification Nom : Date : Le hibou du sorcier Cornelius se nourrit

Plus en détail

Relation avec les apprentissages (socle commun) Compétences 1, 6 et 7 du socle commun.

Relation avec les apprentissages (socle commun) Compétences 1, 6 et 7 du socle commun. Démarched implicationdesenfants Unguideméthodologiquepourinitier,suivreetaccompagnerune démarched implicationdesenfantsdanslesinstitutionsscolaires Ceguides adressepréférentiellementauxenseignants dupremierdegréquidésirentconduireoususciterune

Plus en détail

Quel est le plus grand?

Quel est le plus grand? 30 Je souhaite acheter cette scie. Combien coûte-t-elle? La scie coûte euros. J ai 35 euros dans mon porte-monnaie. Est-ce que je peux acheter cette scie? Prix de la scie Pour pouvoir acheter la scie,

Plus en détail

Fondement 3 La communication orale

Fondement 3 La communication orale Fondement 3 La communication orale En pédagogie culturelle, il existe trois sphères à la communication orale : Sphère 1 : le vocabulaire de base Sphère 2 : le langage affectif Sphère 3 : l affirmation

Plus en détail

Pour parler de ces garanties il faut faire référence au Code civil du Québec et de la loi de la protection du consommateur.

Pour parler de ces garanties il faut faire référence au Code civil du Québec et de la loi de la protection du consommateur. LES GARANTIES AU QUÉBEC : Le présent texte a été écrit par VE2CYJ Me Jacques Savard ce texte a pour but d informer la communauté radio amateur du Québec. La garantie légale versus la garantie conventionnelle

Plus en détail

Présentation de la Séance 1. Un peu de méthode! 2. Les ressources de la BU

Présentation de la Séance 1. Un peu de méthode! 2. Les ressources de la BU Présentation de la Séance 1. Un peu de méthode! 2. Les ressources de la BU Objectifs des séances à la BU Pourquoi je suis là. -Maîtriser l information dans un contexte de recherche scientifique -Connaître

Plus en détail

Java & Algorithme Corrigé du test final

Java & Algorithme Corrigé du test final Java & Algorithme Corrigé du test final 1 QUESTIONS EN JAVA Chaque question est sur un point, sauf certaines sur deux points. En tout, le QCM est noté sur 24 : la note est divisée par 6 pour revenir entre

Plus en détail

Et les médias? Est-ce que ça marche? Introduction et présentation de la journée

Et les médias? Est-ce que ça marche? Introduction et présentation de la journée Titre Et les médias? Est-ce que ça marche? Introduction et présentation de la journée Franco Genovese Francine Brunschwig Responsable communication du programme cantonal «Ça marche!» Journaliste à 24 heures

Plus en détail