«égalité professionnelle entre les femmes et les hommes» Rapport

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«égalité professionnelle entre les femmes et les hommes» Rapport"

Transcription

1 «égalité professionnelle entre les femmes et les hommes» 2009 Rapport

2

3 Rapport «égalité professionnelle entre les femmes et les hommes»

4 Sommaire BILAN DE L ANNÉE p 5 EMPLOI 11 - Effectifs 13 - Embauches par catégorie hiérarchique et par genre 13 - Embauches par famille d emploi et par genre 13 - Candidatures reçues par l entreprise dans l année, par genre 14 - Départs par catégorie hiérarchique et par genre 15 - Promotions 189-A - Nombre de salariés bénéficiant du temps à la carte 19-A - Congés p 7 p 11 p 12 p 12 p 12 p 13 p 16 p 16 RÉMUNÉRATIONS 21 - Rémunérations 22 - Hiérarchie des rémunérations p 17 p 17 CONDITIONS DE TRAVAIL 41 - Durée et aménagement du temps de travail 42 - Organisation et contenu du travail p 18 p 22 FORMATION 51 - Formation professionnelle continue 52 - Congés Formation 53 - Apprentissage et professionnalisation p 23 p 25 p 25 4

5 ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES BILAN 2009 La politique développée par l entreprise en 2009 s est articulée autour de plusieurs axes d action. Les deux accords BNP Paribas S.A. ont continué à être mis en œuvre. L accord du 28 juillet 2006 précise les modalités d application, au sein de l entreprise, de la loi du 23 mars 2006 sur l égalité salariale à l occasion d un congé de maternité, d adoption ou post-natal, en déterminant le délai et le montant minimum de la révision de situation qui doit être accordée à ces salariés. Pour mémoire, la fréquence moyenne, calculée à partir de données du bilan social de l entreprise, prend en compte les augmentations individuelles et les promotions accordées à l ensemble des salariés de la Banque, tous niveaux de classification confondus. La référence retenue pour 2006 était de 31 mois (base 2005) ; elle a atteint 30 mois pour 2007 (base 2006), 27 mois en 2008 (base 2007), pour s établir à 29 mois en 2009 (base 2008). Pour 2009, 879 salariées de l entreprise ont bénéficié des dispositions de cet accord, 705 salariés du Pôle BDDF, 174 salariés des autres Pôles et Fonctions. En 2008, 923 salariées avaient bénéficié de ces mesures. L accord d entreprise du 30 juillet 2007 relatif à l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes a également continué à être appliqué, en particulier les axes d action qu il définit : le premier concerne le respect de la proportionnalité des révisions de situation entre femmes et hommes à compétences, qualifications, et fonctions équivalentes, performances individuelles comparables et les étapes charnières de la vie professionnelle des salariées de l entreprise. Le rapport 2009 permet de constater la poursuite des tendances de rééquilibrage en faveur des femmes. La part des femmes dans le total des révisions de situation est ainsi passée en 3 ans de 55,7 % à près de 58 %. Pour l année 2009, le nombre total de révisions de situation s élève à pour les hommes, pour les femmes ; la fréquence moyenne des révisions de situation est de 31 mois pour les hommes, 28 pour les femmes. Les écarts de rémunération mensuelle moyenne hommes/femmes, sur la base des appointements fixes, se réduisent depuis 2007 au sein de la catégorie des TMB et dans une grande majorité de niveaux Cadre. le second fixe un objectif minimum de femmes dans l effectif total des cadres de 44 % au 31 décembre En 2007, l entreprise s était engagée à conserver au minimum l avance qu elle avait déjà par rapport à la branche professionnelle (pour mémoire, au 31 décembre 2006, l objectif de 40 % défini par la branche à l échéance de 2010 était déjà atteint à BNP Paribas avec un pourcentage de 40,3%). Au 31 décembre 2007, à BNP Paribas, ce pourcentage était de 41,4%, pour s élever à 43 % au 31 décembre Il a atteint au 31 décembre 2009 l objectif fixé de 44 %, soit avec un an d avance par rapport à l échéance fixée par les partenaires sociaux dans l accord de le troisième porte sur les mesures spécifiques de rattrapage salarial au titre de la loi du 23 mars 2006 sur les trois exercices 2008, 2009 et 2010 pour parvenir à l objectif légal de suppression des écarts salariaux entre les femmes et les hommes à l échéance du 31 décembre Au sein de l entreprise, une méthodologie a été définie afin d appuyer les gestionnaires de carrières dans l identification des dossiers des salariées les plus susceptibles de présenter une différence salariale non justifiée et devant faire l objet d une analyse prioritaire dans le cadre du processus annuel de révision des rémunérations. En 2009, dans le cadre de cette méthodologie : dossiers ont été plus particulièrement examinés (2699 TMB, 2806 cadres) avec 4386 dossiers du Pôle BDDF et 1119 dossiers pour les autres entités de la Banque, Rapport égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

6 révisions de situation ont été accordées ; elles ont bénéficié à 997 techniciennes et 833 cadres. Parmi ces 1830 salariées, 1429 (930 TMB et 499 cadres) sont affectées dans le Pôle BDDF et 401 (67 TMB et 334 cadres) dans les autres entités de BNP Paribas S.A. - ces mesures de rattrapage représentent un montant total de 1,65 millions d euros. Ces chiffres 2009 sont de niveau national. En sus des indicateurs de suivi prévus par l accord du 30 juillet 2007 au niveau de chaque établissement (sur la formation, promotions, augmentations, parentalité et organisation du temps de travail), pour la première fois cette année, le suivi de la mise en oeuvre de la méthodologie sera également assuré au niveau de chaque établissement dans le cadre du rapport égalité professionnelle entre les femmes et les hommes présenté au CE, en Commission égalité professionnelle hommes/femmes puis en séance plénière. Au delà des dispositions de ces deux accords et de leur déclinaison dans la politique Ressources Humaines, BNP Paribas S.A. a, en 2009, continué à sensibiliser la ligne Ressources Humaines de l entreprise aux principes de non discrimination et d égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Entre décembre 2007 et décembre 2009, managers ont ainsi suivi la formation «Manager la diversité ; un enjeu de performance» qui alterne plusieurs méthodes pédagogiques (apports théoriques, un travail de chacun sur ses propres représentations et stéréotypes ainsi que des analyses de cas pratiques). Au cours de l année 2009, un certain nombre de dispositions unilatérales ont également été prises par l entreprise en complément des accords d entreprise du 28 juillet 2006 et du 30 juillet 2007 ; elles visent à renforcer et à accompagner la politique de l entreprise dans le domaine de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Après avoir signé la Charte de la Parentalité le 20 novembre 2008, BNP Paribas a adhéré en janvier 2009 à l'observatoire de la Parentalité en Entreprise (OPE). Cet observatoire développe et anime un réseau d'acteurs impliqués dans le domaine de la parentalité en entreprise et de la recherche d un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle Dans le domaine de la parentalité également, BNP Paribas S.A. complète, depuis le 1 er janvier 2009, les indemnités légales (indemnités sécurité sociale) que perçoivent les pères qui prennent le congé paternité (11 jours pour la naissance d'un enfant) ; elle leur garantit ainsi un maintien de leur rémunération nette pendant toute la durée du congé. Ces nouvelles dispositions ont été largement utilisées par les salariés. En 2009, jours (sur un total possible de jours), ont ainsi été pris au titre du congé paternité (5 698 jours pour les cadres, pour les techniciens). En 2008, ces chiffres s élevaient à jours pris pour jours théoriques. L extension de certains droits à autorisation d absence pour évènements familiaux aux partenaires liés par un PACS, engagée dans l accord de juillet 2007, a été poursuivie. Depuis le 1er janvier 2009, les autorisations d absence accordées en cas de mariage ont été étendues à la conclusion d un PACS. En 2009 un réseau en faveur de l égalité entre les femmes et les hommes a également été développé. Fin 2004, sous l impulsion des RHG, un groupe de travail de femmes cadres appelé MixCity avait été créé ; il est devenu cette année une association loi Ce nouveau statut apporte notamment des règles de fonctionnement et des statuts publics ; il donne également une indépendance et une capacité de sortir du cadre de BNP Paribas. Cette association se donne pour but d offrir aux femmes cadres de BNP Paribas l opportunité de participer à un réseau de réflexion, d échange et de partage d expériences sur le thème de l égalité professionnelle et la promotion des femmes, de favoriser l accession des femmes à des postes de responsabilité et de proposer des mesures facilitant un meilleur équilibre vie privée/vie professionnelle. L année dernière, un nouvel objectif chiffré a également été fixé par la Direction Générale. L entreprise a pris l engagement d atteindre au moins 20 % de femmes occupant un Poste Clé Groupe à l échéance de fin 2012 (soit 100 femmes supplémentaires par rapport à la situation actuelle). Compte tenu de ces nouvelles dispositions et de la volonté de poursuivre les efforts engagés, des négociations ont été ouvertes au niveau national au début de l année 2010 avec l objectif de compléter et d améliorer certaines dispositions de l accord de juillet même s il a été conclu pour une durée indéterminée- et de fixer de nouveaux objectifs chiffrés et indicateurs de suivi. Deux réunions de la Commission de droit social se sont tenues les 9 et 23 février 2010 et un projet d avenant à l accord du 30 juillet 2007 doit être discuté lors d une prochaine réunion prévue le 22 mars prochain. 6

7 11 EFFECTIFS 111 EFFECTIF TOTAL AU 31 DÉCEMBRE (un pour un) 11 - Effectifs 13 - Embauches par catégorie hiérarchique 13 - Embauches par famille d emploi 13 - Candidatures reçues par l entreprise dans l année 14 - Départs par catégorie hiérarchique 15 - Promotions 189-A - Nombre de salariés bénéficiant du temps à la carte 19-A - Congés EMPLOI A - Effectif rémunéré Absents non rémunérés Contrats en alternance B - Effectif total* Détachés en France Détachés à l étranger EFFECTIF TOTAL AU 31 DÉCEMBRE (un pour un) 111-C - Effectif total y compris détachés * À partir de 2008, les indicateurs déclinés par âge, ancienneté, etc., sont basés sur l effectif total hors détachés y compris collaborateurs non rémunérés et en alternance (indicateur 111-B). 111-B EFFECTIF TOTAL AU 31 DÉCEMBRE PAR CATÉGORIE (1) (un pour un) Techniciens ,9% 68,1% 100,0% 31,4% 68,6% 100,0% % Techniciens 30,7% 69,3% 100,0% Cadres ,6% 41,4% 100,0% 56,9% 43,1% 100,0% % Cadres 56,0% 44,0% 100,0% TOTAL ,5% 55,5% 100,0% 43,5% 56,5% 100,0% % Total 43,1% 56,9% 100,0% Techniciens 37,7% 64,6% 52,6% 38,0% 63,9% 52,7% % par genre 36,4% 62,1% 51,0% Cadres 62,3% 35,4% 47,4% 62,0% 36,1% 47,3% % par genre 63,6% 37,9% 49,0% TOTAL 100,0% 100,0% 100,0% 100,0% 100,0% 100,0% % par genre 100,0% 100,0% 100,0% 111 BIS EFFECTIF TOTAL AU 31 DÉCEMBRE (PRORATA) PAR CATÉGORIE (1) Techniciens Cadres TOTAL Effectif prorata : les salariés à temps complet sont décomptés pour 1 et les salariés à temps partiel au prorata de leur temps de travail (ex : 0,8 pour le 4/5 de temps, 0,6 pour le 3/5 de temps). (1) À partir de 2008, les indicateurs déclinés par âge, ancienneté, etc., sont basés sur l effectif total hors détachés y compris collaborateurs non rémunérés et en alternance (indicateur 111-B). Rapport égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

8 11 EFFECTIFS 113 NOMBRE DE SALARIÉS TITULAIRES D'UN CONTRAT DE TRAVAIL À DURÉE DÉTERMINÉE AU 31 DÉCEMBRE (un pour un) Effectif rémunéré Techniciens Cadres Total Absents non rémunérés Techniciens Cadres Total Contrats en alternance Techniciens Cadres Total TOTAL Techniciens Cadres Total A NOMBRE DE SALARIÉS TITULAIRES D'UN CONTRAT DE TRAVAIL À DURÉE INDÉTERMINÉE AU 31 DÉCEMBRE (1) (un pour un) Techniciens Cadres TOTAL (1) À partir de 2008, les indicateurs déclinés par âge, ancienneté, etc., sont basés sur l effectif total hors détachés y compris collaborateurs non rémunérés et en alternance (indicateur 111-B). 8

9 11 EFFECTIFS EMPLOI 115/116 RÉPARTITION PAR GENRE ET PAR ÂGE DE L'EFFECTIF TOTAL AU 31 DÉCEMBRE (1) (un pour un) H %* F %* Total %* H %* F %* Total %* H %* F %* Total %* MOINS DE 25 ANS 323 4, , , , , ,1 Techniciens , , , , , , , , ,9 Cadres 106 0, , , , , , , , ,2 TOTAL 887 4, , ,0 DE 25 A 29 ANS , , , , , ,4 Techniciens , , , , , , , , ,5 Cadres , , , , , , , , ,0 TOTAL , , ,7 DE 30 A 34 ANS 448 6, , , , , ,2 Techniciens 558 8, , , , , , , , ,1 Cadres , , , , , , , , ,4 TOTAL , , ,5 DE 35 A 39 ANS 283 4, , , , , ,1 Techniciens 231 3, , , , , , , , ,5 Cadres , , , , , , , , ,1 TOTAL , , ,8 DE 40 A 44 ANS 456 6, , , , , ,8 Techniciens 343 5, , , , , , , , ,3 Cadres , , , , , , , , ,9 TOTAL , , ,7 DE 45 A 49 ANS , , , , , ,5 Techniciens , , , , , , , , ,8 Cadres , , , , , , , , ,7 TOTAL , , ,4 DE 50 A 54 ANS , , , , , ,2 Techniciens , , , , , , , , ,8 Cadres , , , , , , , , ,2 TOTAL , , ,4 DE 55 A 59 ANS , , , , , ,8 Techniciens , , , , , , , , ,0 Cadres , , , , , , , , ,0 TOTAL , , ,9 DE 60 ET PLUS 47 0,7 64 0, , ,4 94 0, ,9 Techniciens 122 1, , , ,5 70 0, , ,0 83 0, ,1 Cadres 371 3, , , , , , , , ,4 TOTAL 493 2, , , ENSEMBLE * Les pourcentages sont calculés par rapport à l'effectif Hommes ou Femmes de chaque catégorie et les pourcentages des lignes "Total" par rapport à l'effectif Hommes ou Femmes de l'ensemble. 115/116-A ÂGE MOYEN PAR GENRE ET PAR CATÉGORIE PROFESSIONNELLE (1) * ,7 42,5 43,2 Techniciens 44,2 42,3 42,9 43,9 40,2 42,4 Cadres 44,1 40,6 42,6 44,2 41,7 42,8 TOTAL 44,1 41,7 42,6 * Indicateur nouveau en (1) À partir de 2008, les indicateurs déclinés par âge, ancienneté, etc., sont basés sur l effectif total hors détachés y compris collaborateurs non rémunérés et en alternance (indicateur 111-B). Rapport égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

10 11 EFFECTIFS 115/117 RÉPARTITION PAR GENRE ET PAR ANCIENNETÉ DE L'EFFECTIF TOTAL AU 31 DÉCEMBRE (1) (un pour un) H %* F %* Total %* H %* F %* Total %* H %* F %* Total %* MOINS DE 5 ANS , , , , , ,7 Techniciens , , , , , , , , ,5 Cadres , , , , , , , , ,4 TOTAL , , ,2 DE 5 A 9 ANS 644 9, , , , , ,6 Techniciens , , , , , , , , ,6 Cadres , , , , , , , , ,4 TOTAL , , ,7 DE 10 A 14 ANS 111 1, , , , , ,4 Techniciens 153 2, , , , , , , , ,0 Cadres 989 8, , , , , , , , ,6 TOTAL , , ,3 DE 15 A 19 ANS 369 5, , , , , ,3 Techniciens 279 4, , , , , , , , ,4 Cadres 739 6, , , , , , , , ,8 TOTAL , , ,9 DE 20 A 24 ANS 461 6, , , , , ,7 Techniciens 240 3, , , , , , , , ,2 Cadres 742 6, , , , , , , , ,0 TOTAL 982 5, , ,7 DE 25 A 29 ANS , , , , , ,2 Techniciens , , , , , , , , ,0 Cadres , , , , , , , , ,7 TOTAL , , ,3 DE 30 ET PLUS , , , , , ,1 Techniciens , , , , , , , , ,3 Cadres , , , , , , , , ,0 TOTAL , , , ENSEMBLE * Les pourcentages sont calculés par rapport à l'effectif Hommes ou Femmes de chaque catégorie et les pourcentages des lignes "Total" par rapport à l'effectif Hommes ou Femmes de l'ensemble. 115/117-A ANCIENNETÉ MOYENNE DANS L ENTREPRISE PAR GENRE ET PAR CATÉGORIE PROFESSIONNELLE * ,5 20,4 21,1 Techniciens 21,9 20,0 20,5 18,0 14,5 16,5 Cadres 18,1 15,0 16,7 19,6 18,2 18,8 TOTAL 19,5 18,1 18,7 * Indicateur nouveau en /117-B ANCIENNETÉ MOYENNE DANS LA CATÉGORIE PAR GENRE * ,5 20,4 21,1 Techniciens 21,9 20,0 20,5 8,9 6,8 8,0 Cadres 8,8 7,0 8,0 * Indicateur nouveau en (1) À partir de 2008, les indicateurs déclinés par âge, ancienneté, etc., sont basés sur l effectif total hors détachés y compris collaborateurs non rémunérés et en alternance (indicateur 111-B). 10

11 11 EFFECTIFS EMPLOI 115/119 RÉPARTITION DE L'EFFECTIF TOTAL AU 31/12, PAR GENRE ET PAR NIVEAU DE CLASSIFICATION (1) (un pour un) H %* F %* Total H %* F %* Total H %* F %* Total , , , , TECHNICIENS , , A , , , ,9 213 B 51 28, , , , , , C , , , , , , D , , , , , , E , , , , , , F , , , , , , G , , % Techniciens par 52,6 52,7 rapport à l'effectif 51,0 global H %* F %* Total H %* F %* Total H %* F %* Total , , , , CADRES , , , , , , H , , , , , , I , , , , , , J , , , , , , K , , , , , , HC , , % Cadres par 47,4 47,3 rapport à l'effectif 49,0 global , , , , TOTAL , , * Les pourcentages sont calculés par rapport à l'effectif total du niveau de classification. 13 EMBAUCHES PAR CATÉGORIE HIÉRARCHIQUE ET PAR GENRE (1) (un pour un) Techniciens Cadres Total Techniciens Cadres Total Techniciens Cadres Total H F H F H F H F H F H F H F H F H F A - Total des embauches Embauches à durée indéterminée Embauches à durée déterminée A- Transformations en contrat à durée indéterminée Dont embauches salariés de moins de 25 ans B- Dont transferts de contrats (1) À partir de 2008, les indicateurs déclinés par âge, ancienneté, etc., sont basés sur l effectif total hors détachés y compris collaborateurs non rémunérés et en alternance (indicateur 111-B). Rapport égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

12 13 EMBAUCHES PAR FAMILLE D EMPLOI ET PAR GENRE (1) EMBAUCHES PAR FAMILLE D EMPLOI ET PAR GENRE (1) H F H Techniciens Cadres Total F H F Conformité et Contrôles Développement Commercial Divers Expertise Financière et Technique Finance Comptabilité et Contrôle de Gestion Gestion de Moyens et Services Généraux Gestion Relation Client Informatique Juridique et Fiscale Marketing Marque et Communication Organisation et Maîtrise d Ouvrage Pilotage Ressources Humaines Risques Statuts Temporaires Traitement des Opérations TOTAL H F H Techniciens Cadres Total F H F CANDIDATURES REÇUES PAR L ENTREPRISE DANS L ANNÉE, PAR GENRE NOMBRE DE CANDIDATURES POUR DES POSTES DE CDD/CDI Dans le cadre de la lutte contre la discrimination, le genre n'est pas une donnée obligatoire à compléter par les candidats lorsqu'ils postulent dans le site de recrutement. En 2009, il a été reçu CV, dont avec la civilité. 14 DÉPARTS PAR CATÉGORIE HIÉRARCHIQUE ET PAR GENRE (1) (un pour un) ** Techniciens Cadres Total Techniciens Cadres Total Techniciens Cadres Total H F H F H F H F H F H F H F H F H F Total des départs Démissions Départs aidés Licenciements Dont ruptures conventionnelles* Fins de contrats à durée déterminée Départs au cours de la période d essai Retraites/ Préretraites Décès * Détail nouveau en ** Nouvelle méthode de répartition entre les licenciements et les départs au cours de la période d essai. (1) À partir de 2008, les indicateurs déclinés par âge, ancienneté, etc., sont basés sur l effectif total hors détachés y compris collaborateurs non rémunérés et en alternance (indicateur 111-B). 12

13 15 PROMOTIONS EMPLOI 151 NOMBRE DE SALARIÉS PROMUS DANS UNE CATÉGORIE SUPÉRIEURE - - B C D E F G Techniciens H I J K HC Cadres TOTAL Pour mémoire, nombre de salariés rémunérés au 31/12 de l'année précédente (hors HC) Le nombre de salariés rémunérés hors HC au 31/12 de l'année précédente représente le nombre de salariés susceptibles de bénéficier d'un changement de niveau au cours de l'année suivante Techniciens Cadres TOTAL % de promus H ou F / Nombre de salariés rémunérés H et F de la catégorie 4,15 9,55 13,70 3,93 8,92 12,85 Techniciens 3,97 9,61 13,58 7,91 5,84 13,74 6,68 5,71 12,39 Cadres 6,43 5,42 11,85 5,75 7,96 13,72 5,18 7,46 12,64 TOTAL 5,15 7,60 12,75 % de promus H ou F / Nombre de salariés rémunérés H ou F de la catégorie 12,74 14,16 13,70 12,31 13,09 12,85 Techniciens 12,70 13,97 13,58 13,56 14,00 13,74 11,69 13,33 12,39 Cadres 11,46 12,36 11,85 13,21 14,11 13,72 11,94 13,18 12,64 TOTAL 11,92 13,37 12,75 Pour mémoire, nombre de salariés rémunérés par niveau de classification F, G, I au 31/12 de l année précédente F G I TOTAL % de promus H ou F des niveaux de classification G, H, J / Nombre de salariés rémunérés H ou F des niveaux de classification F, G, I 17,60 16,64 16,97 17,46 14,41 15,42 G 15,21 13,85 14,29 14,93 12,58 13,65 13,54 13,33 13,42 H 13,68 12,69 13,10 10,67 9,85 10,35 8,77 9,68 9,13 J 9,33 9,70 9,48 Rapport égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

14 15 PROMOTIONS AUGMENTATION INDIVIDUELLE 152-A NOMBRE DE SALARIÉS AYANT BÉNÉFICIÉ D'UNE AUGMENTATION INDIVIDUELLE DE TRAITEMENT B C D E F G Techniciens H I J K HC Cadres TOTAL Pour mémoire, nombre de salariés rémunérés au 31/12 de l'année précédente Le nombre de salariés rémunérés au 31/12 de l'année précédente représente le nombre de salariés susceptibles de bénéficier d'une augmentation individuelle au cours de l'année suivante Techniciens Cadres TOTAL % d augmentés H ou F / Nombre de salariés rémunérés H et F de la catégorie 7,91 18,16 26,08 7,10 16,71 23,81 Techniciens 7,13 17,89 25,02 21,90 15,86 37,76 19,05 15,35 34,40 Cadres 17,45 14,86 32,31 14,16 17,14 31,29 12,76 16,05 28,83 TOTAL 12,28 16,38 28,66 % d augmentés H ou F / Nombre de salariés rémunérés H ou F de la catégorie 24,29 26,94 26,08 22,28 24,53 23,81 Techniciens 22,84 26,02 25,02 36,66 39,39 37,76 32,54 37,03 34,40 Cadres 30,39 34,89 32,31 31,67 30,99 31,29 28,67 28,95 28,83 TOTAL 27,72 29,40 28,66 14

15 15 PROMOTIONS EMPLOI 153-A TOTAL DES RÉVISIONS DE SITUATION Nombre total de révisions de situation Fréquence moyenne des révisions de situation (en mois) B FRÉQUENCE MOYENNE DES PROMOTIONS * 2009 Hommes Femmes Hommes Femmes Hommes Femmes Fréquence moyenne des promotions (en mois) * Indicateur nouveau en C MESURES SPÉCIFIQUES AU TITRE DU RATTRAPAGE SALARIAL * * Indicateur nouveau en Nombre de dossiers individuels examinés Nombre de révisions de situation réalisées après examen de ces dossiers Montant annuel du budget spécifique consacré à ces révisions de situation Rapport égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

16 189-A TEMPS À LA CARTE Techniciens Cadres TOTAL A CONGÉS 191-A CONGÉ PARENTAL (durée supérieure à 6 mois) Techniciens Cadres TOTAL A CONGÉ SABBATIQUE (durée supérieure à 6 mois) Techniciens Cadres TOTAL A CONGÉ PATERNITÉ Techniciens Cadres Total Techniciens Cadres Total Techniciens Cadres Total Jours pris dans l année Jours théoriques dans l année B COMPLÉMENT DE SALAIRE VERSÉ PAR L'EMPLOYEUR Le congé de maternité : Application des dispositions de l'article 51 de la Convention Collective de la banque en ce qui concerne le congé de maternité légal et les congés supplémentaires (45 jours à plein salaire ou 90 jours à demi-salaire) : maintien du salaire (sous déduction des indemnités journalières de sécurité sociale pour la période du congé légal de maternité). Prise en compte de tous les congés rémunérés liés à la maternité pour le calcul de l'ancienneté dans l'entreprise. Le congé d'adoption : Application des dispositions de l'article 52 de la Convention Collective de la banque en ce qui concerne le congé d'adoption légal et les congés supplémentaires (45 jours à plein salaire ou 90 jours à demi-salaire) : maintien du salaire (sous déduction des indemnités journalières de sécurité sociale pour la période du congé d'adoption légal). Prise en compte du congé d'adoption légal pour le calcul de l'ancienneté dans l'entreprise. Le congé parental d'éducation : Application des dispositions de l'article 53 de la Convention Collective de la banque en ce qui concerne le congé parental d'éducation pris en cas de naissance : maintien du salaire durant les 45 premiers jours du CPE (la condition d'allaitement prévue à l'article 53 est supprimée au titre des garanties sociales BNP Paribas S.A.). 16

17 21 - Rémunérations 22 - Hiérarchie des rémunérations 211 BIS RÉMUNÉRATION MENSUELLE MOYENNE (en Euros) APPOINTEMENT FIXE RÉMUNÉRATIONS 21 RÉMUNÉRATIONS Techniciens A B C D E F G Cadres H I J K HC TOTAL A GRILLE DES RÉMUNÉRATIONS PAR NIVEAU DE CLASSIFICATION ET PAR GENRE Hommes 2009 Femmes Age moyen 1 er décile Médiane 9 ème décile Niveau Age moyen 1 er décile Médiane 9 ème décile B C D E F G Techniciens H I J K HC Cadres Les rémunérations sont classées par ordre croissant (par niveau de classification et par genre) et réparties par tranches de 10 % : - le 1 er décile donne la rémunération située juste au-dessus de la 1 ère tranche de 10 % (90 % des salariés ont gagné au moins cette rémunération), - la médiane donne la rémunération située juste au-dessus de la 5 ème tranche de 10 % (50 % des salariés ont gagné au moins cette rémunération), - le 9 ème décile donne la rémunération située juste au-dessus de la 9 ème tranche de 10 % (10 % des salariés ont gagné au moins cette rémunération). 22 HIÉRARCHIE DES RÉMUNÉRATIONS 222-A NOMBRE DE FEMMES DANS LES 10 RÉMUNÉRATIONS LES PLUS ÉLEVÉES 4 1 Techniciens Cadres 0 Rapport égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

18 41 - Durée et aménagement du temps de travail 42 - Organisation et contenu du travail CONDITIONS DE TRAVAIL 41 DURÉE ET AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL 413 NOMBRE DE SALARIÉS BÉNÉFICIANT D'UN SYSTÈME D'HORAIRES INDIVIDUALISÉS (Horaires variables) Techniciens Cadres TOTAL % 414 NOMBRE DE SALARIÉS TRAVAILLANT À TEMPS PARTIEL (1) Techniciens Cadres s/s TOTAL % Techniciens Cadres s/s TOTAL % Techniciens Cadres s/s TOTAL % Techniciens Cadres s/s TOTAL (1) À partir de 2008, les indicateurs déclinés par âge, ancienneté, etc., sont basés sur l effectif total hors détachés y compris collaborateurs non rémunérés et en alternance (indicateur 111-B). 18

19 CONDITIONS DE TRAVAIL 41 DURÉE ET AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL Temps divers Techniciens Cadres s/s TOTAL Total Temps partiel Techniciens Cadres TOTAL % 414-A NOMBRE DE SALARIÉS TRAVAILLANT À TEMPS PLEIN (1) Techniciens Cadres TOTAL (1) À partir de 2008, les indicateurs déclinés par âge, ancienneté, etc., sont basés sur l effectif total hors détachés y compris collaborateurs non rémunérés et en alternance (indicateur 111-B). Rapport égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

20 41 DURÉE ET AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL 414-B RÉPARTITION DES SALARIÉS À TEMPS PARTIEL PAR GENRE ET PAR ÂGE AU 31 DÉCEMBRE (1) H %* F %* Total %* H %* F %* Total %* H %* F %* Total %* MOINS DE 25 ANS 7 3,3 36 1,1 43 1,2 2 0,8 20 0,6 22 0,6 Techniciens 3 1,3 11 0,3 14 0,4 1 1,7 0 0,0 1 0,1 0 0,0 0 0,0 0 0,0 Cadres 0 0,0 0 0,0 0 0,0 8 3,0 36 0,9 44 1,0 2 0,6 20 0,4 22 0,5 TOTAL 3 1,0 11 0,3 14 0,3 DE 25 A 29 ANS 3 1,4 86 2,6 89 2,5 3 1, , ,3 Techniciens 2 0, , ,6 0 0,0 10 1,2 10 1,1 1 1,5 11 1,1 12 1,2 Cadres 1 1,5 9 0,9 10 0,9 3 1,1 96 2,3 99 2,2 4 1, , ,8 TOTAL 3 1, , ,0 DE 30 A 34 ANS 1 0, , ,9 1 0, , ,1 Techniciens 3 1, , ,6 1 1, , ,3 5 7, , ,5 Cadres 4 6, , ,2 2 0, , ,4 6 1, , ,7 TOTAL 7 2, , ,9 DE 35 A 39 ANS 7 3, , ,7 6 2, , ,4 Techniciens 4 1, , ,1 3 5, , ,1 4 6, , ,3 Cadres 4 6, , ,8 10 3, , ,8 10 3, , ,4 TOTAL 8 2, , ,6 DE 40 A 44 ANS 19 9, , ,3 19 7, , ,9 Techniciens 13 5, , ,5 4 6, , ,7 3 4, , ,1 Cadres 7 10, , ,1 23 8, , ,2 22 6, , ,9 TOTAL 20 6, , ,8 DE 45 A 49 ANS 40 18, , , , , ,8 Techniciens 27 11, , , , , , , , ,9 Cadres 11 16, , , , , , , , ,2 TOTAL 38 12, , ,7 DE 50 A 54 ANS 66 31, , , , , ,1 Techniciens 77 33, , , ,4 80 9, , , , ,6 Cadres 9 13,6 99 9, , , , , , , ,2 TOTAL 86 29, , ,4 DE 55 A 59 ANS 69 32, , , , , ,4 Techniciens 99 43, , , ,1 68 8,4 84 9, ,8 85 8, ,4 Cadres 28 42,4 99 9, , , , , , , ,8 TOTAL , , ,6 DE 60 ET PLUS 0 0,0 5 0,1 5 0,1 2 0,8 12 0,3 14 0,4 Techniciens 1 0,4 21 0,6 22 0,6 7 11,9 2 0,2 9 1,0 8 11,9 4 0,4 12 1,2 Cadres 2 3,0 9 0,9 11 1,0 7 2,6 7 0,2 14 0,3 10 3,1 16 0,4 26 0,5 TOTAL 3 1,0 30 0,7 33 0, ENSEMBLE * Les pourcentages sont calculés par rapport à l'effectif Hommes ou Femmes de chaque catégorie et les pourcentages des lignes "Total" par rapport à l'effectif Hommes ou Femmes de l'ensemble. (1) À partir de 2008, les indicateurs déclinés par âge, ancienneté, etc., sont basés sur l effectif total hors détachés y compris collaborateurs non rémunérés et en alternance (indicateur 111-B). 20

21 CONDITIONS DE TRAVAIL 41 DURÉE ET AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL 414-C SALARIÉS À TEMPS PARTIEL AYANT BÉNÉFICIÉ D UNE PROMOTION OU D UNE AUGMENTATION AU COURS DE L ANNÉE Techniciens Cadres TOTAL A NOMBRE DE SALARIÉS ACCÉDANT AU TEMPS PARTIEL AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE Techniciens Cadres TOTAL B NOMBRE DE SALARIÉS À TEMPS PARTIEL AYANT REPRIS UN TRAVAIL À TEMPS PLEIN AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE Techniciens Cadres TOTAL C EXISTENCE DE FORMULES D'ORGANISATION DU TRAVAIL Existence de formules d'organisation du travail facilitant l'articulation de la vie familiale et de la vie professionnelle : Le temps partiel : les principales formules proposées sont 50 %, 60 %, 80 % et 90 %. Les modes d'organisation du temps partiel proposés sont la répartition quotidienne, hebdomadaire, mensuelle ou annuelle du temps de travail. Le temps à la carte : tous les collaborateurs sous contrat à durée indéterminée peuvent bénéficier de la formule du temps à la carte qui permet de prendre des congés sans solde. Le droit au congé pour enfant malade : une autorisation d'absence rémunérée dans le cadre de la maladie d'un ou plusieurs enfants est accordée au père ou à la mère. Au titre des garanties sociales BNP Paribas S.A. : attribution de 3 jours supplémentaires aux 3 jours par année glissante accordés par la Convention Collective de la banque, en repoussant l'âge de l'enfant (ou des enfants) de 14 à 15 ans, et pour les enfants handicapés, quel que soit leur âge, majoration d un droit supplémentaire. Services de proximité : Participation de l'entreprise aux modes d'accueil de la petite enfance : l indemnité journalière maximum des Frais de garde qui peut être attribuée pour tous les enfants, jusqu'à 10 ans, s'élève à 4,50 euros. Crédit d'impôt famille : les dépenses engagées par l'entreprise sont bien supérieures au plafond de déduction fiscale. Rapport égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

22 42 ORGANISATION ET CONTENU DU TRAVAIL 421 NOMBRE DE SALARIÉS TRAVAILLANT EN AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL * Techniciens Cadres TOTAL * Données 2008 modifiées. Cet indicateur concerne essentiellement des salariés travaillant en équipes de jour. 421-A NOMBRE DE SALARIÉS TRAVAILLANT DE NUIT * Techniciens Cadres TOTAL * Données 2008 modifiées. Travail de nuit entre 21 heures et 6 heures du matin : loi du 9 mai 2001, accord d'entreprise du 18 février L'organisation du travail par cycles ne permet pas la distinction en Aménagement du temps de travail et Travail de nuit : dès qu'il y a des horaires de nuit, les effectifs sont intégrés dans l'indicateur 421-A. 22

23 51 - Formation professionnelle continue 52 - Congés formation 53 - Apprentissage et professionnalisation 51 FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE FORMATION 513 NOMBRE DE BÉNÉFICIAIRES D ACTIONS DE FORMATION * Techniciens Cadres TOTAL * Personnes comptées une fois, même si elles suivent plusieurs formations. Pour mémoire, nombre de salariés rémunérés au 31/12 de l'année précédente Techniciens Cadres TOTAL Soit le nombre de salariés rémunérés susceptibles de bénéficier d'une action de formation au cours de l'année suivante. % H ou F bénéficiaires d actions de formation par rapport à l effectif rémunéré H + F de la catégorie 28,79 61,06 89,84 27,05 60,63 87,67 Techniciens 27,69 63,35 91,03 50,63 37,86 88,48 47,79 37,83 85,62 Cadres 48,31 38,43 86,75 38,54 50,70 89,24 36,87 49,83 86,70 TOTAL 37,97 50,92 88,89 % H ou F bénéficiaires d actions de formation par rapport à l effectif rémunéré H ou F de la catégorie 88,40 90,54 89,84 84,86 88,99 87,67 Techniciens 88,63 92,12 91,03 84,77 94,00 88,48 81,61 91,28 85,62 Cadres 84,15 90,25 86,75 86,23 91,67 89,24 82,84 89,80 86,70 TOTAL 85,73 91,41 88, A NOMBRE DE BÉNÉFICIAIRES AU TITRE DU DIF Techniciens Cadres TOTAL Rapport égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

24 51 FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE 514 NOMBRE D HEURES DE FORMATION PAR CATÉGORIE Techniciens Cadres TOTAL A NOMBRE D'HEURES DE FORMATION AU TITRE DU DIF PAR CATÉGORIE Techniciens Cadres TOTAL NOMBRE MOYEN D HEURES D ACTION DE FORMATION PAR SALARIÉ ET PAR AN * Techniciens Cadres TOTAL * Indicateur nouveau en RÉPARTITION DES HEURES DE FORMATION PAR TYPE D ACTION 2008 Techniciens Cadres Total H F H F Adaptation au poste Maintien dans l emploi Développement des compétences H F Techniciens Cadres Total H F TOTAL

25 52 CONGÉS FORMATION 521 NOMBRE DE SALARIÉS AYANT BÉNÉFICIÉ D'UN CONGÉ FORMATION RÉMUNÉRÉ OU PARTIELLEMENT RÉMUNÉRÉ Rémunéré Partiellement rémunéré TOTAL NOMBRE DE SALARIÉS AYANT BÉNÉFICIÉ D'UN CONGÉ FORMATION NON RÉMUNÉRÉ NOMBRE DE SALARIÉS AUXQUELS A ÉTÉ REFUSÉ UN CONGÉ FORMATION Les deux CIF ont été refusés pour non respect du délai de prévenance. 53 APPRENTISSAGE ET PROFESSIONNALISATION (CONTRATS EN ALTERNANCE) 531 NOMBRE DE CONTRATS D'APPRENTISSAGE ET DE PROFESSIONNALISATION Apprentissage Professionnalisation TOTAL Rapport égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

26

27

28 Avril Photo : La Company, Jean-Erick Pasquier, Gérard Uféras - AC Conseil - V. Stafetta Cette brochure a été réalisée sur du papier issu de forêts gérées durablement.

RAPPORT EGALITE HOMMES FEMMES CE

RAPPORT EGALITE HOMMES FEMMES CE INTRODUCTION (Note du CCE) CHAPITRE I EMPLOI RAPPORT EGALITE HOMMES FEMMES CE SOMMAIRE RAPPORT EGALITE HOMMES/FEMMES 11 EFFECTIFS 13 / 14 MOUVEMENTS DU PERSONNEL 15 PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS 18 ABSENTEISME

Plus en détail

Sommaire I EMPLOI Formation professionnelle continue 52 - Congés Formation 53 - Apprentissage et professionnalisation

Sommaire I EMPLOI Formation professionnelle continue 52 - Congés Formation 53 - Apprentissage et professionnalisation Bilan social 2009 Sommaire I EMPLOI 11 - Effectifs 12 - Personnel extérieur 13 - Embauches au cours de l'année considérée 13 - Embauches par catégorie hiérarchique et par genre 14 - Départs 14 - Départs

Plus en détail

II RÉMUNÉRATIONS ET CHARGES ACCESSOIRES

II RÉMUNÉRATIONS ET CHARGES ACCESSOIRES Sommaire I EMPLOI 11 - Effectifs 12 - Personnel extérieur 13 - Embauches au cours de l'année considérée 13 - Embauches par catégorie hiérarchique et par genre 14 - Départs 14 - Départs par catégorie hiérarchique

Plus en détail

SOMMAIRE BILAN SOCIAL

SOMMAIRE BILAN SOCIAL CCE - BILAN SOCIAL CCE SOMMAIRE BILAN SOCIAL CHAPITRE I EMPLOI 11 EFFECTIFS 12 PERSONNEL EXTERIEUR 13 EMBAUCHES 14 DEPARTS 15 PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS 16 - CHOMAGE 17 TRAVAILLEURS EN SITUATION DE HANDICAP

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES GROUPE

RESSOURCES HUMAINES GROUPE BILAN SOCIAL 2016 BNP PARIBAS SA 1 1 EMPLOI RESSOURCES HUMAINES GROUPE La banque d un monde qui change SOMMAIRE 3 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES p 9 14 DÉPARTS p 10

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES GROUPE

RESSOURCES HUMAINES GROUPE BILAN SOCIAL 2015 BNP PARIBAS SA RESSOURCES HUMAINES GROUPE La banque d un monde qui change SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS

Plus en détail

1 VF Bilan Social 2008:Bilan Social BNP P /04/09 16:28 Page Bilan social

1 VF Bilan Social 2008:Bilan Social BNP P /04/09 16:28 Page Bilan social Bilan social 2008 Sommaire I EMPLOI 11 - Effectifs 12 - Personnel extérieur 13 - Embauches au cours de l'année considérée 13 - Embauches par catégorie hiérarchique et par sexe 14 - Départs 14 - Départs

Plus en détail

BILAN SOCIAL CCE 2015

BILAN SOCIAL CCE 2015 Bilan Social - CCE BILAN SOCIAL CCE SOMMAIRE BILAN SOCIAL CHAPITRE I EMPLOI 11 EFFECTIFS 12 PERSONNEL EXTERIEUR 13 EMBAUCHES 14 DEPARTS 15 PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS 16 - CHOMAGE 17 TRAVAILLEURS EN SITUATION

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2017 BNP PARIBAS SA

BILAN SOCIAL 2017 BNP PARIBAS SA BILAN SOCIAL 2017 BNP PARIBAS SA RESSOURCES HUMAINES GROUPE La banque d'un monde qui change SOMMAIRE Bilan Social 2017 3 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 4 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 10 13 EMBAUCHES p 11 14 DÉPARTS

Plus en détail

Sommaire I EMPLOI II RÉMUNÉRATIONS ET CHARGES ACCESSOIRES III CONDITIONS D HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ IV AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL V FORMATION

Sommaire I EMPLOI II RÉMUNÉRATIONS ET CHARGES ACCESSOIRES III CONDITIONS D HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ IV AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL V FORMATION Bilan social 2007 Sommaire I EMPLOI 11 - Effectifs 12 - Personnel extérieur 13 - Embauches au cours de l'année considérée 13 - Embauches par catégorie hiérarchique et par sexe 14 - Départs 14 - Départs

Plus en détail

KORIAN SA. Bilan Social. Année 2015 DRH KORIAN

KORIAN SA. Bilan Social. Année 2015 DRH KORIAN KORIAN SA Bilan Social Année DRH KORIAN SOMMAIRE PARTIE I : L'EMPLOI PARTIE II - REMUNERATION ET CHARGES ACCESSOIRES PARTIE III - CONDITIONS D'HYGIENE ET DE SECURITE PARTIE IV - AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL

Plus en détail

ETUDE PROFESSIONNELLE COMPAREE HOMMES/FEMMES GFI INFORMATIQUE

ETUDE PROFESSIONNELLE COMPAREE HOMMES/FEMMES GFI INFORMATIQUE ETUDE PROFESSIONNELLE COMPAREE HOMMES/FEMMES 2015 GFI INFORMATIQUE Table des matières Chapitre 1 - Conditions générales d'emploi Tableau 1: Répartition de l'effectif moyen par catégorie professionnelle

Plus en détail

BILAN SOCIAL Banque Populaire Nord

BILAN SOCIAL Banque Populaire Nord BILAN SOCIAL 2017 Banque Populaire Emploi 2017 1.1 EFFECTIF 1.1.1 EFFECTIF INSCRIT AU 31/12 Effectif inscrit total 1 215 1 202 1 242 équivalent temps plein 1 180 1 168 1 207 1.1.1.1 DONT CONTRAT A DUREE

Plus en détail

BILAN SOCIAL Banque Populaire Sud

BILAN SOCIAL Banque Populaire Sud BILAN SOCIAL 2018 Banque Populaire Emploi 2018 1.1 EFFECTIF 1.1.1 EFFECTIF INSCRIT AU 31/12 Effectif inscrit total 1 813 1 789 1 897 équivalent temps plein 1 724 1 702 1 808 1.1.1.1 DONT CONTRAT A DUREE

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2016 UES KORIAN FRANCE

BILAN SOCIAL 2016 UES KORIAN FRANCE BILAN SOCIAL UES KORIAN FRANCE SOMMAIRE 01 02 03 04 EMPLOI.... p. 1 FORMATION. p. 12 1.1.EFFECTIF p. 1 5.1.FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE p. 12 EFFECTIF TOTAL AU 31/12 p. 1 % DE LA MASSE SALARIALE

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2017 UES KORIAN FRANCE

BILAN SOCIAL 2017 UES KORIAN FRANCE BILAN SOCIAL 2017 UES KORIAN FRANCE SOMMAIRE 01 02 03 04 EMPLOI.... p. 3 FORMATION. p. 13 1.1.EFFECTIF p. 3 5.1.FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE p. 13 EFFECTIF TOTAL AU 31/12 p. 3 % DE LA MASSE SALARIALE

Plus en détail

Rapport sur la situation comparée des femmes et des hommes dans l Association

Rapport sur la situation comparée des femmes et des hommes dans l Association Rapport sur la situation comparée des femmes et des hommes dans l Association Année 2014 Préambule Pour mettre en œuvre les mesures nécessaires à l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes,

Plus en détail

Rapport Egalité Professionnelle Hommes / Femmes. Année Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne

Rapport Egalité Professionnelle Hommes / Femmes. Année Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne Rapport Egalité Professionnelle / Femmes Année 2014 Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne Page 1 sur 42 Page 2 sur 42 Sommaire 1 CONDITIONS GENERALES

Plus en détail

BOLLORÉ BILAN SOCIAL 2015

BOLLORÉ BILAN SOCIAL 2015 BOLLORÉ BILAN SOCIAL 2015 CHAPITRE I EMPLOI Indicateur : 11 EFFECTIFS Données des indicateurs au 31/12/2015 1.1.1 - EFFECTIF PRESENT 1.1.2 - EFFECTIF PERMANENT 1.1.3 - NOMBRE DE SALARIES LIES PAR UN CDD

Plus en détail

Modèle de rapport de situation comparée (Entreprises de 300 salariés et plus)

Modèle de rapport de situation comparée (Entreprises de 300 salariés et plus) Modèle de rapport de situation comparée (Entreprises de 300 salariés et plus) Premier axe : Comparaison de la situation des femmes et des hommes pour déterminer et résorber les écarts éventuels de rémunération.

Plus en détail

NÉGOCIER UN ACCORD SUR L ÉGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES LES PROPOSITIONS CONCRETES

NÉGOCIER UN ACCORD SUR L ÉGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES LES PROPOSITIONS CONCRETES Août 2013 NÉGOCIER UN ACCORD SUR L ÉGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES LES PROPOSITIONS CONCRETES RAPPEL : LE CADRE JURIDIQUE! L accord ou à défaut le plan d action doit prévoir des

Plus en détail

Bilan Social d'entreprise

Bilan Social d'entreprise Bilan Social d'entreprise Sommaire Indicateurs Page ##1 Emploi ## 11 Effectifs 4 ## 111 Effectif total au 31 décembre 4 ## 1111 Effectif total et rythme de travail au 31 décembre 4 ## 112 Effectif permanent

Plus en détail

ANNEE : Rapport sur la situation comparée des conditions générales d'emploi et de formation des femmes et des hommes dans l'entreprise UES :

ANNEE : Rapport sur la situation comparée des conditions générales d'emploi et de formation des femmes et des hommes dans l'entreprise UES : UES : CHIMIE SOCIETE : ETABLISSEMENT : toutes tous Rapport sur la situation comparée des conditions générales d'emploi et de formation des femmes et des hommes dans l'entreprise ANNEE : 2006 ANNEE : 2006

Plus en détail

Rapport de situation comparée 2013

Rapport de situation comparée 2013 Rapport de situation comparée 2013 1 2 Avant-propos Dans les entreprises de 300 salariés et plus, chaque année, le chef d'entreprise doit présenter au comité d'entreprise un rapport écrit sur la situation

Plus en détail

Sommaire. Bilan social Bilan Social 2015 France 3 Sud-Ouest

Sommaire. Bilan social Bilan Social 2015 France 3 Sud-Ouest Sommaire Bilan social 2015 1 L EMPLOI... 5 1.1 LES EFFECTIFS... 6 1.2 TRAVAILLEURS EXTERIEURS... 21 1.3 LES EMBAUCHES AU COURS DE L ANNEE... 22 1.4 LES DEPARTS AU COURS DE L ANNEE... 25 1.5 LES PROMOTIONS...

Plus en détail

Rapport Égalité Professionnelle Hommes / Femmes. Année Direction des Ressources Humaines

Rapport Égalité Professionnelle Hommes / Femmes. Année Direction des Ressources Humaines Rapport Égalité Professionnelle Hommes / Femmes Année 2017 Direction des Ressources Humaines SOMMAIRE 1 CONDITIONS GENERALES D EMPLOI... 4 1.1 Effectif Physique au 31-12 par sexe... 4 1.1.1 Répartition

Plus en détail

SOCOTEC France SA 2013

SOCOTEC France SA 2013 SOCOTEC France SA BILAN SOCIAL 2013 Bilan Social d'entreprise Sommaire Indicateurs Page 1 1 Emploi 2 11 Effectifs 5 3 111 Effectif total au 31 décembre 5 4 111 bis Effectif total par type de contrat au

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2017 I_ EMPLOI Cadres Employés Vendeurs* Total. 11. Effectifs

BILAN SOCIAL 2017 I_ EMPLOI Cadres Employés Vendeurs* Total. 11. Effectifs BILAN SOCIAL 217 I_ EMPLOI H F Total H F Total H F Total Inscrit au 31/12 (contrats CDI/CDD hors contrats pro) 334 28 542 26 168 194 46 46 92 Dont CDD 2 2 4 3 3 Par âge : Par ancienneté : Par nationalité

Plus en détail

Bilan social Photo Alto. DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES uu SOCOTEC SA

Bilan social Photo Alto. DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES uu SOCOTEC SA Bilan social 2011 Photo Alto DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES uu SOCOTEC SA Bilan Social d'entreprise Sommaire Indicateurs Page ##1 Emploi ## 11 Effectifs 4 ## 111 Effectif total au 31 décembre 4 ## 1111

Plus en détail

ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES DANS LA CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL CHARENTE-MARITIME DEUX-SEVRES

ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES DANS LA CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL CHARENTE-MARITIME DEUX-SEVRES ACCORD SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES DANS LA CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL CHARENTE-MARITIME DEUX-SEVRES Préambule Le présent accord vise à assurer l égalité

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3183 Convention collective nationale IDCC : 1182. PORTS DE PLAISANCE ACCORD DU

Plus en détail

I- Des indicateurs figurant dans le rapport égalité professionnelle

I- Des indicateurs figurant dans le rapport égalité professionnelle I- Des indicateurs figurant dans le rapport égalité professionnelle Rémunération moyenne mensuelle : Global par groupe Par filière et par groupe Filière 1** Filière 2** Filière 3** Estimation Par groupe

Plus en détail

Bilan social Toulouse V3.doc

Bilan social Toulouse V3.doc BILAN SOCIAL Etablissement Toulouse 2011 1 DEFINITIONS Bilan social : Il récapitule en un document unique les principales données chiffrées permettant d apprécier la situation de l entreprise dans le domaine

Plus en détail

Bilan social. et Rapport égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Bilan social. et Rapport égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Bilan social et Rapport égalité professionnelle entre les femmes et les hommes 2005 Sommaire I EMPLOI 11 - Effectifs 12 - Personnel extérieur 13 - Embauches au cours de l'année considérée 13 - Embauches

Plus en détail

ETUDE PROFESSIONNELLE COMPAREE HOMMES/FEMMES GFI PROGICIELS. Groupe GFI INFORMATIQUE - DRH - Compensation and Benefits Base de données sociales

ETUDE PROFESSIONNELLE COMPAREE HOMMES/FEMMES GFI PROGICIELS. Groupe GFI INFORMATIQUE - DRH - Compensation and Benefits Base de données sociales ETUDE PROFESSIONNELLE COMPAREE HOMMES/FEMMES 2016 GFI PROGICIELS Groupe GFI INFORMATIQUE - DRH - Compensation and Benefits Base de données sociales GFI Informatique Table des matières Partie I : Indicateurs

Plus en détail

Accord en faveur de l égalité professionnelle entre les hommes et les femmes. Direction des Affaires sociales Accord Egalité Hommes/Femmes Mars 2015

Accord en faveur de l égalité professionnelle entre les hommes et les femmes. Direction des Affaires sociales Accord Egalité Hommes/Femmes Mars 2015 Accord en faveur de l égalité professionnelle entre les hommes et les femmes 1 Sommaire Ø Champ d application Ø Domaines d actions Ø Durée de l accord 2 Champ d application 3 Champ d application Ensemble

Plus en détail

SYNTHESE DU RAPPORT DE SITUATION COMPAREE ET PLAN D'ACTION POUR L'EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES. Données au 31/12/2010

SYNTHESE DU RAPPORT DE SITUATION COMPAREE ET PLAN D'ACTION POUR L'EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES. Données au 31/12/2010 SYNTHESE DU RAPPORT DE SITUATION COMPAREE ET PLAN D'ACTION POUR L'EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES Données au 31/12/2010 INTRODUCTION L'égalité professionnelle doit permettre aux

Plus en détail

BILAN SOCIAL Cadres Employés Vendeurs*

BILAN SOCIAL Cadres Employés Vendeurs* BILAN SOCIAL 216 I_ EMPLOI H F H F H F Inscrit au 31/12 (contrats CDI/CDD hors contrats pro) 295 169 464 24 159 183 38 5 88 Dont CDD 3 5 8 1 3 4 Par âge : Par ancienneté : Par nationalité 11. Effectifs

Plus en détail

1. Les salariés concernés

1. Les salariés concernés Note technique portant sur les garanties en matière salariale visées par la loi du 23 mars 2006 relative à l égalité salariale entre les femmes et les hommes. L article L122-26 du code du travail prévoit

Plus en détail

Si Ie pourcentage total de femmes est reste stable, celui concernant les COD est en hausse par rapport a 2007 (86,1% des COD etaient des femmes).

Si Ie pourcentage total de femmes est reste stable, celui concernant les COD est en hausse par rapport a 2007 (86,1% des COD etaient des femmes). Note explicative sur Ie projet de rapport annuel 2008 relatif a la situation comparee des conditions generales de I'emploi et de formation des Femmes et des Hommes dans!'entreprise Com me tous les ans,

Plus en détail

Plan d actions Initial. ACCORD sur l Egalité Hommes/Femmes au sein de l Entreprise INITIAL

Plan d actions Initial. ACCORD sur l Egalité Hommes/Femmes au sein de l Entreprise INITIAL Plan d actions Initial ACCORD sur l Egalité Hommes/Femmes au sein de l Entreprise INITIAL Préambule La loi du 23 mars 2006 qui s inscrit dans le prolongement de l accord national interprofessionnel du

Plus en détail

Mesures salariales pour 2009

Mesures salariales pour 2009 11 décembre 2008 DIRECTION des RESSOURCES HUMAINES Relations et Gestion Sociales BC 14-01 Mesures salariales pour 2009 En l absence d accord signé avec les organisations syndicales, la direction a décidé

Plus en détail

BILAN SOCIAL ET RAPPORT ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

BILAN SOCIAL ET RAPPORT ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES BILAN SOCIAL ET RAPPORT ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES 2004 SOMMAIRE I - EMPLOI 11 - EFFECTIFS 4 12 - PERSONNEL EXTÉRIEUR 7 13 - EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE 8 14 -

Plus en détail

EGALITE SALARIALE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

EGALITE SALARIALE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES SOCIAL FORMATION N 61 SOCIAL N 17 / FORMATION N 11 En ligne sur le site www.fntp.fr / le 7 avril 2006 ISSN 1769-4000 EGALITE SALARIALE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Après une censure partielle par le

Plus en détail

BILAN SOCIAL Direction des Ressources Humaines

BILAN SOCIAL Direction des Ressources Humaines . BILAN SOCIAL Direction des Ressources Humaines 2016 Sommaire Chapitre I : Emploi 111 Effectifs inscrits à la date du 31 décembre de l'année considérée Page 1 112 Effectifs permanents inscrits pendant

Plus en détail

BILAN SOCIAL Natixis SA

BILAN SOCIAL Natixis SA BILAN SOCIAL 2015 Emploi 2015 1.1 EFFECTIF 1.1.1 EFFECTIF INSCRIT AU 31/12 Effectif inscrit total 6 586 6 529 6 766 équivalent temps plein 6 316.77 6 279.10 6 520.34 1.1.1.1 DONT CONTRAT A DUREE INDETERMINEE

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3120 Convention collective nationale IDCC : 468. EMPLOYÉS DES ENTREPRISES À SUCCURSALES

Plus en détail

Rapport annuel 2009 sur la situation comparée des femmes et des hommes L & D du C. du Travail

Rapport annuel 2009 sur la situation comparée des femmes et des hommes L & D du C. du Travail DIRECTION GENERALE Directeur des ressources humaines 19 rue Marius Grosso 69120 VAULX-EN-VELIN Tél. 04 72 07 42 00 - Fax 04 72 07 42 01 eric.hillenmeyer@ove.asso.fr - http://www.ove.asso.fr Rapport annuel

Plus en détail

BILAN SOCIAL. Steria - 12 Rue Paul Dautier - BP Vélizy Cedex - France S.A. au capital de RCS Versailles - Code F 722 C

BILAN SOCIAL. Steria - 12 Rue Paul Dautier - BP Vélizy Cedex - France S.A. au capital de RCS Versailles - Code F 722 C BILAN SOCIAL 2010 1 DEFINITIONS Bilan Social : Il récapitule en un document unique les principales données chiffrées permettant d apprécier la situation de l entreprise dans le domaine social, d enregistrer

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2016 Natixis SA

BILAN SOCIAL 2016 Natixis SA BILAN SOCIAL 2016 Emploi 2016 1.1 EFFECTIF 1.1.1 EFFECTIF INSCRIT AU 31/12 Effectif inscrit total 6 586 6 586 6 529 équivalent temps plein 6 303,56 6 316,77 6 279,10 1.1.1.1 DONT CONTRAT A DUREE INDETERMINEE

Plus en détail

AVENANT N 20 DU 25 OCTOBRE 2010

AVENANT N 20 DU 25 OCTOBRE 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3332 Convention collective nationale IDCC : 2564. VÉTÉRINAIRES (Praticiens salariés) AVENANT N 20 DU 25 OCTOBRE 2010

Plus en détail

ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Accord du 20 décembre 2011, branche professionnelle des Industries électriques et gazières LES SIGNATAIRES Organisations syndicales

Plus en détail

Rapport annuel 2013 sur la situation comparée des femmes et des hommes L & D du C. du Travail

Rapport annuel 2013 sur la situation comparée des femmes et des hommes L & D du C. du Travail DIRECTION GENERALE Directeur des ressources humaines 19 rue Marius Grosso 69120 VAULX-EN-VELIN Tél. 04 72 07 42 00 - Fax 04 72 07 42 01 eric.hillenmeyer@ove.asso.fr - http://www.ove.asso.fr Rapport annuel

Plus en détail

Accord salarial du 5 février 2013

Accord salarial du 5 février 2013 Accord salarial du 5 février 2013 PRÉAMBULE En application de l article L. 2241-1 du Code du travail et de l article 42 de la Convention collective de la banque, les partenaires sociaux se sont rencontrés

Plus en détail

Bilan social du CNES. Année Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne

Bilan social du CNES. Année Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne Bilan social du CNES Année 2014 Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne Page 2 sur 60 SOMMAIRE... 1 1 EMPLOI... 7 1.1 EFFECTIFS... 7 1.1.1 Effectifs au

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3133 Convention collective nationale IDCC : 953. CHARCUTERIE DE DÉTAIL AVENANT

Plus en détail

BILAN SOCIAL. Établissement Français du Sang Nord de France

BILAN SOCIAL. Établissement Français du Sang Nord de France BILAN SOCIAL 2015 Établissement Français du Sang Nord de France SOMMAIRE 1. EMPLOI 3 1.1. Effectif 3 1.2 Travailleurs extérieurs 13 1.3 Embauches 15 1.4 Départs 17 1.5 Promotions 21 1.6 Chômage 22 1.7

Plus en détail

1 - EMPLOI RÉMUNÉRATIONS ET CHARGES ACCESSOIRES CONDITIONS D HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL...

1 - EMPLOI RÉMUNÉRATIONS ET CHARGES ACCESSOIRES CONDITIONS D HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL... BILAN SOCIAL 2017 1 - EMPLOI... 2 2 - RÉMUNÉRATIONS ET CHARGES ACCESSOIRES... 3 3 - CONDITIONS D HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ... 4 4 - AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL... 5 5 - FORMATION... 6 6 - RELATIONS PROFESSIONNELLES...

Plus en détail

BILAN SOCIAL FRANCE. Projet Bilan Social 2013 Steria France

BILAN SOCIAL FRANCE. Projet Bilan Social 2013 Steria France Projet Bilan Social 2013 Steria France BILAN SOCIAL FRANCE 2013 1 Projet Bilan Social 2013 Steria France DEFINITIONS Bilan Social : Il récapitule en un document unique les principales données chiffrées

Plus en détail

Tous les indicateurs sont présentés selon le sexe et par catégorie

Tous les indicateurs sont présentés selon le sexe et par catégorie EXEMPLE DE RAPPORT SUR LA SITUATION COMPAREE DES FEMMES ET DES HOMMES de l'entreprise X pour l'année 2011 Le rapport de situation comparée des femmes et des hommes de l'entreprise X a été réalisé à partir

Plus en détail

Bilan social d'entreprise 2009 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique)

Bilan social d'entreprise 2009 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique) DIRECTION GENERALE Direction des ressources humaines 9 rue Marius Grosso 9 VAULX-EN-VELIN Tél. 4 4 - Fax 4 4 contact@ove.asso.fr - http:www.ove.asso.fr www.ove.asso.fr Bilan social d'entreprise 9 L.- &

Plus en détail

ACCORD DU 8 DÉCEMBRE 2009

ACCORD DU 8 DÉCEMBRE 2009 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3015 Convention collective nationale IDCC : 1561. CORDONNERIE ACCORD DU 8 DÉCEMBRE 2009 RELATIF À L

Plus en détail

Bilan social du CNES. Année Direction des Ressources Humaines

Bilan social du CNES. Année Direction des Ressources Humaines Bilan social du CNES Année 2017 Direction des Ressources Humaines SOMMAIRE 1 EMPLOI... 6 1.1 EFFECTIFS... 6 1.1.1 Effectifs au 31/12 (CDI & ENF)... 6 1.1.1.1. Effectif total au 31-12... 6 1.1.1.2. Horaire

Plus en détail

ACCORD DU 10 SEPTEMBRE 2008

ACCORD DU 10 SEPTEMBRE 2008 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective régionale IDCC : 528. INDUSTRIES DE LA TEINTURE, DU NETTOYAGE

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : PROMOTION-CONSTRUCTION ACCORD DU 21 FÉVRIER 2011 NOR : ASET M IDCC : 1512

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : PROMOTION-CONSTRUCTION ACCORD DU 21 FÉVRIER 2011 NOR : ASET M IDCC : 1512 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3248 Convention collective nationale IDCC : 1512. PROMOTION-CONSTRUCTION ACCORD DU 21 FÉVRIER 2011 RELATIF À L ÉGALITÉ

Plus en détail

Bilan social Direction des Ressources Humaines

Bilan social Direction des Ressources Humaines Bilan social 2016 Direction des Ressources Humaines SOMMAIRE I - EMPLOI 11 Effectif CDI/CDD 1 11.1 - Effectif total au 31 décembre 1 11.2 - Effectif en équivalence temps plein au 31 décembre 2 11.3 -

Plus en détail

RAPPORT DE SITUATION COMPAREE 2014 Projet présenté au CCE du 05/05/2015

RAPPORT DE SITUATION COMPAREE 2014 Projet présenté au CCE du 05/05/2015 RAPPORT DE SITUATION COMPAREE 2014 Projet présenté au CCE du 05/05/2015 Les rubriques de ce rapport de situation comparée sont déclinées conformément aux dispositions des articles L2323-57 et suivants,

Plus en détail

Bilan social d'entreprise 2011 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique)

Bilan social d'entreprise 2011 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique) DIRECTION GENERALE Direction des ressources humaines 9 rue Marius Grosso 69 VAULX-EN-VELIN Tél. 7 7 - Fax 7 7 contact@ove.asso.fr - http:www.ove.asso.fr www.ove.asso.fr Bilan social d'entreprise L.-7 &

Plus en détail

Enquête sociale FICT 2017 (Données 2016)

Enquête sociale FICT 2017 (Données 2016) Enquête sociale FICT 2017 (Données ) Entreprise : Ne pas laisser de cellule vide Code NAF : Nom du contact : Si la réponse est zéro inscrire : 0 Email : Si vous n'avez pas la réponse inscrire : N Téléphone

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2016 SAFRAN

BILAN SOCIAL 2016 SAFRAN BILAN SOCIAL SAFRAN BILAN SOCIAL La loi n 77-769 du 12 juillet 1977 fait obligation aux entreprises, comptant des établissements de plus de 300 salariés, d élaborer chaque année un bilan social pour chaque

Plus en détail

Consultation sur la politique sociale de l entreprise, les conditions de travail et l emploi : informations à fournir

Consultation sur la politique sociale de l entreprise, les conditions de travail et l emploi : informations à fournir Consultation sur la politique sociale de l entreprise, les conditions de travail et l emploi : informations à fournir Loi n 2015-994 du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l'emploi dite Rebsamen

Plus en détail

Bilan social d'entreprise 2010 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique)

Bilan social d'entreprise 2010 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique) DIRECTION GENERALE Direction des ressources humaines 9 rue Marius Grosso 9 VAULX-EN-VELIN Tél. 7 7 - Fax 7 7 contact@ove.asso.fr - http:www.ove.asso.fr www.ove.asso.fr Bilan social d'entreprise L.-7 &

Plus en détail

EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES : PENALITE FINANCIERE A LA

EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES : PENALITE FINANCIERE A LA EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES : PENALITE FINANCIERE A LA CHARGE DES ENTREPRISES Articles 99 et 102 de la loi n 2010-1330 du 9 novembre 2010 portant réforme des retraites décret

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2015 SAFRAN

BILAN SOCIAL 2015 SAFRAN BILAN SOCIAL SAFRAN BILAN SOCIAL La loi n 77-769 du 12 juillet 1977 fait obligation aux entreprises, comptant des établissements de plus de 300 salariés, d élaborer chaque année un bilan social pour chaque

Plus en détail

ETUDE PROFESSIONNELLE COMPAREE HOMMES/FEMMES GFI INFORMATIQUE. Groupe GFI INFORMATIQUE - DRH - Compensation and Benefits Base de données sociales

ETUDE PROFESSIONNELLE COMPAREE HOMMES/FEMMES GFI INFORMATIQUE. Groupe GFI INFORMATIQUE - DRH - Compensation and Benefits Base de données sociales ETUDE PROFESSIONNELLE COMPAREE HOMMES/FEMMES 2016 GFI INFORMATIQUE Groupe GFI INFORMATIQUE - DRH - Compensation and Benefits Base de données sociales Table des matières Partie I : Indicateurs sur la situation

Plus en détail

BILAN SOCIAL EUROPÉEN 2013

BILAN SOCIAL EUROPÉEN 2013 BILAN SOCIAL EUROPÉEN 2013 NOTE D INTRODUCTION 3 BILAN SOCIAL EUROPÉEN 2013 Pour la quatrième année consécutive, BNP Paribas publie son Bilan Social Européen. Ainsi, au fil des années, s est développé

Plus en détail

1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ

1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ 1 er mars 2012 Intervenant : Thierry SANCHEZ Définition générale art 10 Ancienneté licenciement Avenant du 21 juin 2010 ANCIENNETE Convention Collective Champs d application S applique à la prime d ancienneté,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CONSTRUCTION ET FABRICATION DE MENUISERIES INDUSTRIELLES ACCORD DU 27 OCTOBRE 2011 RELATIF À L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE

Plus en détail

NOTE D'INTRODUCTION 3

NOTE D'INTRODUCTION 3 NOTE D'INTRODUCTION 3 BILAN SOCIAL EUROPÉEN 2015 Le Bilan Social Européen constitue un outil de connaissance de la réalité sociale dans les différents pays européens où opère le Groupe et contribue à nourrir

Plus en détail

Bilan social Direction des Ressources Humaines

Bilan social Direction des Ressources Humaines Bilan social 2015 Direction des Ressources Humaines SOMMAIRE I - EMPLOI 11 Effectif CDI/CDD 1 11.1 - Effectif total au 31 décembre 1 11.2 - Effectif en équivalence temps plein au 31 décembre 2 11.3 -

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3173 Convention collective nationale IDCC : 3043. ENTREPRISES DE PROPRETÉ ET

Plus en détail

13 juin Intervenant : Thierry Sanchez (Uimm)

13 juin Intervenant : Thierry Sanchez (Uimm) 13 juin 2013 Intervenant : Thierry Sanchez (Uimm) Le contrat de génération Loi sur la sécurisation de l emploi LE CONTRAT DE GENERATION Loi du 1 er mars 2013 Décret du 15 mars 2013 Circulaire du 15 mai

Plus en détail

Accord relatif à l égalité professionnelle entre les hommes et les femmes

Accord relatif à l égalité professionnelle entre les hommes et les femmes Accord relatif à l égalité professionnelle entre les hommes et les femmes ENTRE : La Société ESSILOR INTERNATIONAL, 147 Rue de Paris 94227 CHARENTON CEDEX, représentée par Monsieur Xavier FONTANET, Président

Plus en détail

ACCORD DU 30 JUIN 2010

ACCORD DU 30 JUIN 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3271 Convention collective nationale IDCC : 1631. HÔTELLERIE DE PLEIN AIR ACCORD DU 30 JUIN 2010 RELATIF

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3184 Convention collective nationale IDCC : 2075. ŒUFS ET INDUSTRIES EN PRODUITS D ŒUFS (Centres de conditionnement,

Plus en détail

1 Pyramide des âges des ETAM* RENAULT s.a.s au 31 décembre 2010, par niveaux UIMM ** (toutes filières)

1 Pyramide des âges des ETAM* RENAULT s.a.s au 31 décembre 2010, par niveaux UIMM ** (toutes filières) 1 Pyramide des âges des ETAM* RENAULT s.a.s au 31 décembre 2010, par niveaux UIMM ** (toutes filières) 900 800 700 Effectifs ETAM*** : 13151 % ETAM dans l'effectif global Renault SAS: 36,6% Age moyen des

Plus en détail

Matinale MadelRH. 22 juin 2017

Matinale MadelRH. 22 juin 2017 Matinale MadelRH 22 juin 2017 2 Introduction Quoi, Quand, Pour qui? NOS PRESTATIONS GESTION DU PERSONNEL Recrutement d un salarié Suivi des salariés Procédures disciplinaires Ruptures de contrat de travail

Plus en détail

Données sociales 2011

Données sociales 2011 Données sociales 2011 Décembre 2012 Emploi, salaires réels et formation professionnelle dans les sociétés financières en 2011 Addendum : Diversité dans les sociétés financières en 2011 * 1. La situation

Plus en détail

BILAN SOCIAL EUROPÉEN 2017

BILAN SOCIAL EUROPÉEN 2017 BILAN SOCIAL EUROPÉEN 2017 RESSOURCES HUMAINES GROUPE La banque d'un monde qui change NOTE D'INTRODUCTION 3 BILAN SOCIAL EUROPÉEN 2017 Le Bilan Social Européen constitue un outil de connaissance de la

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3020 Convention collective nationale IDCC : 787. PERSONNEL DES CABINETS D EXPERTS-COMPTABLES

Plus en détail

Pharmacie d'officine

Pharmacie d'officine Brochure n 3052 Pharmacie d'officine IDCC n 1996 1 Avenant du 11 mai 2017 portant révision de la convention collective Vu le code du travail ; Vu la convention collective nationale étendue de la pharmacie

Plus en détail

SOMMAIRE. 1 - Les Emplois...page 1

SOMMAIRE. 1 - Les Emplois...page 1 SOMMAIRE 1 - Les Emplois......page 1 11 Effectif... page 1 11.1 - Effectif total au 31/12 11.2 - Effectif en équivalence temps plein au 31/12 11.3 - Effectif annuel en équivalence temps plein 11.4 - Comparatif

Plus en détail

BILAN SOCIAL EUROPÉEN 2012

BILAN SOCIAL EUROPÉEN 2012 BILAN SOCIAL EUROPÉEN 2012 NOTE D INTRODUCTION 3 BILAN SOCIAL EUROPÉEN 2012 Voici déjà la troisième édition du Bilan Social Européen de BNP Paribas. Fruit de l enrichissement du dialogue social dans l

Plus en détail

Bilan social d'entreprise 2013 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique)

Bilan social d'entreprise 2013 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique) DIRECTION GENERALE Direction des ressources humaines 9 rue Marius Grosso 69 VAULX-EN-VELIN Tél. 4 7 7 4 - Fax 4 7 7 4 Bilan social d'entreprise 3 L.33-7 & R.33-7 du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre

Plus en détail

Colloque Egalité dans les administrations:regards croisés. Enjeux et perspectives de l égalité professionnelle :le cas de la France Jacqueline Laufer

Colloque Egalité dans les administrations:regards croisés. Enjeux et perspectives de l égalité professionnelle :le cas de la France Jacqueline Laufer Colloque Egalité dans les administrations:regards croisés Enjeux et perspectives de l égalité professionnelle :le cas de la France Jacqueline Laufer VENDREDI 14 JUIN 2013 1 Le colloque Egalité dans les

Plus en détail

ACCORD DU 19 JANVIER 2010

ACCORD DU 19 JANVIER 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3098 Convention collective nationale IDCC : 247. INDUSTRIES DE L HABILLEMENT

Plus en détail

SOMMAIRE Stagiaires Ecole Travail intérimaire Les Embauches Les Départs 9

SOMMAIRE Stagiaires Ecole Travail intérimaire Les Embauches Les Départs 9 BILAN SOCIAL 2017 SOMMAIRE I - EMPLOI 11 Effectif CDI/CDD 1 11.1 - Effectif total au 31 décembre 1 11.2 - Effectif en équivalence temps plein au 31 décembre 2 11.3 - Effectif annuel en équivalence temps

Plus en détail

Direction des Ressources Humaines. Synthèse du plan d action Egalité professionnelle 2012

Direction des Ressources Humaines. Synthèse du plan d action Egalité professionnelle 2012 Direction des Ressources Humaines Synthèse du plan d action Egalité professionnelle 2012 Dans le cadre des dispositions issues du code du travail, il est établi une synthèse du plan d actions. I Des indicateurs

Plus en détail

Bilan social d'entreprise 2012 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique)

Bilan social d'entreprise 2012 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique) DIRECTION GENERALE Direction des ressources humaines 9 rue Marius Grosso 69 VAULX-EN-VELIN Tél. 4 4 - Fax 4 4 contact@ove.asso.fr - http:www.ove.asso.fr www.ove.asso.fr Bilan social d'entreprise L.- &

Plus en détail

ACCORD DU 9 DÉCEMBRE 2009

ACCORD DU 9 DÉCEMBRE 2009 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3150 Convention collective nationale IDCC : 2162. PROFESSIONS DE LA PHOTOGRAPHIE ACCORD DU 9 DÉCEMBRE

Plus en détail