DCX. Présente. L Emploi au Coeur. L aventure de la création de 224 petites entreprises par des chômeurs au Maroc. un documentaire de MARC JEANSON

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DCX. Présente. L Emploi au Coeur. L aventure de la création de 224 petites entreprises par des chômeurs au Maroc. un documentaire de MARC JEANSON"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE DCX Présente L Emploi au Coeur L aventure de la création de 224 petites entreprises par des chômeurs au Maroc un documentaire de MARC JEANSON Une production DCX Contact & Informations : DCX - 31, rue Rennequin Paris Tél

2 L Emploi au Coeur Un documentaire de 52 mn LE SUJET : l aventure de 224 ouvriers des usines Lafarge de Tétouan et de Tanger au Maroc. Licenciés à la suite de la fermeture de leurs usines, ils créent petites entreprises et 535 emplois. Comment expliquer une telle réussite? quelles conditions a-t-il fallu réunir? Qu en disent les différents protagonistes? Ce projet a-t-il tenu dans le temps? Une telle réalisation pourrait-elle être source d inspiration pour d autres pays? En résumé En 2003 et en 2005, Lafarge-Maroc procède à deux plans de licenciement dans ses usines de Tétouan et de Tanger dans le nord du pays. 235 personnes au total doivent être licenciées. Pour l ensemble du personnel, le choc est considérable. Commence alors une aventure étonnante : tout mettre en oeuvre pour inciter ces 235 personnes à retrouver un emploi dans la région, ou à créer une petite entreprise... Un vaste plan est élaboré avec l appui de la principale centrale syndicale du Maroc et des ministères de l emploi et de l agriculture. Objectifs : aider les chômeurs qui le souhaitent à définir un projet de création d entreprise, et les accompagner sur une durée de deux ans. Le résultat aujourd hui dépasse toutes les prévisions : sur les 235 personnes licenciées, 224 ont créé leur entreprise, permettant l embauche de 535 personnes... Et deux ans après le début de cette opération on compte très peu d échecs. Ce documentaire de 52 mn raconte l histoire de cet incroyable pari. 2

3 Les lieux Le documentaire a été tourné dans les régions de tétouan et de Tanger, à Casablanca, à Rabat et à Paris. La préparation, le tournage Un premier contact est pris avec Jean-Marie Schmitz, le Directeur Général de Lafarge-Maroc en janvier Le principe d une réalisation en deux étapes est acquis. Un premier tournage de 5 jours a lieu au Maroc en mai Nous nous intéressons au début de l histoire, aux conditions qui ont permis la réalisation de ce premier plan de redéploiement, et nous rencontrons les syndicalistes de l Union Marocaine du Travail, plusieurs créateurs de projets et des partenaires. Un deuxième tournage de 10 jours a lieu en mars Nous retournons faire le bilan de l opération, revoir certains projets et en découvrir de nouveaux. Nous rencontrons également différents protagonistes ou observateurs extérieurs. 3

4 Les personnages Parmi la galerie de portraits émaillant ce documentaire : Mohammed surnommé par ses amis «le Roi de la Montagne», il a développé un projet florissant pluri-agricole dans sa ferme héritée de ses parents située dans la montagne près de tétouan. Cet argent doit être au service de mon bonheur! Je dois vivre! A quoi sert cet argent si on passe son temps à économiser? Khalid et Redouan électriciens tous les deux, ils ont ouvert une entreprise d électricité industrielle. Après des débuts un peu cahotiques et un suivi assez «serré», l affaire a enfin pris son envol. Ce suivi est très intelligent car nous avons eu beaucoup de problèmes au démarrage...maintenant, ça marche bien. Sans ce suivi, notre projet n aurait pas surcévu. Abdelkader a ouvert une salle de jeux dans la Midina de Tétouan, puis une épicerie. Il emploie ses deux fils qui sont désormais autonomes. Depuis, il a repris un emploi d agent de sécurité. Non, je n ai pas eu besoin du suivi de Lafarge pour développer mon activité.. Chebaa rêvait depuis 4 ans de créer sa propre entreprise. Dès le début du plan de Tanger, il décide de créer une entreprise de serrurerie dans laquelle il emploie ses deux fils. Il a également recueilli un petit garçon orphelin qu il forme pendant ses vacances scolaires. Ils ont commencé avec l usine de Tétouan, je savais que notre tour viendrait... J avais un double objectif : gagner de l argent, et trouver un emploi pour mes deux fils. On n a pas abandonné les gens comme ça, il y a un suivi, les gens de Lafarge viennent, c est très rare de voir celà dans une entreprise! Abderrahim a ouvert une boutique de vêtement dans une galerie commerciale... où il se retrouve tout seul. Un mauvais choix et un demi-échec. Je suis obligé de rester ici en attendant que cette galerie finisse par démarrer... Regrettez-vous d avoir quitté Lafarge? oui. Hassan et Chahid ce jeune ménage a ouvert depuis un an une boutique et un studio photo dans les faubourgs de Tanger. Le projet s est développé et ils volent désormais de leurs propres ailes. Pendant l été je peux gagner pour un mariage dirams (150 euros), mais actuellement en basse saison, je gagne 100 dirams par jour, parfois rien... je n ai aujourd hui aucun regret d avoir quitté Lafarge, je ne manque de rien, ça va, ça marche!» 4

5 Mustapha agriculteur, il a créé un projet pluri-agricole, puis ouvert une petite épicerie et une buvette. Il emploie ses deux fils, et forme son petit fils Zacharia. L avenir : augmenter la capacité de son élevage et transmettre l exploitation à ses fils : J ai 9 vaches laitières, un géniteur et 6 veaux... je produis de la viande et du lait que je commercialise à Tanger, ma main d oeuvre est entièrement familiale. Mohamed El Hiba est un ancien chaudronnier de l usine de Tanger. Il a créé voici un an avec un associé un atelier de chaudronnerie industrielle en pleine campagne. Il suit régulièrement des formations de 5 jours au centre de l OFPPT : La formation m est très utile, car ce que nous savons, nous l avons appris à l usine sur le tas. Mes clients : des gens de la région qui construisent leur maison et qui me demandent des grilles de fenêtre, des portes, etc... Depuis mon démarrage ici, le travail n arrête pas! X. Coiffeur certains sont parfois tentés de réclamer toujours davantage... au risque de prendre quelques distances avec la vérité. Ainsi ce coiffeur travaillant dans le centre de Tanger avec ses deux fils. Après l entretien, notre guide est furieux : Il n a raconté que des contre-vérités! Contrairement à ce qu il prétend, son affaire marche très bien : ce projet était au départ conçu pour lui seul, et aujourd hui il fait travailler ses deux fils en plus de lui... pour certains, «qui ne demande rien n a rien»! Mohamed et Said anciens chauffeurs de l usine de Tétouan, ils crééent une entreprise de transport en achetant un premier camion-citerne à Lafarge. Ils emploient aujourd hui 6 personnes et ont acquis 2 autres camions-citerne : On s est fixés un salaire, le reste nous le mettons de côté pour investir. Notre revenu s est bien amélioré... nous mettons chaque mois de côté plus de 3 fois notre salaire... Combien? nous ne souhaitons pas le dire... El Miloud EL MOUKHARIK Secrétaire Général Adjoint de l Union Marocaine du Travail, l une des principales centrales syndicales du pays : Il s agissait de licencier un certain nombre de nos camarades dans des usines du nord avec zéro chômeur... c était une contradiction même dans les termes! Il est heureux de constater que ce qui était au début un rêve est devenu une réalité, et nous citons désormais ce plan social comme exemple.» 5

6 Mustapha MANSOURI est ministre de l Emploi ; Mohamed MO- HATTANE est Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Agriculture. Leurs ministère ont appuyé les deux plans de redéploiement : Notre objectif premier est de créer de l emploi, et donc nous avons été enthousiastes pour accompagner cette entreprise dans cette opération sociale d envergure, en mettant à sa disposition les moyens techniques et humains nécessaires.» Abdeljalil EL HASSANI est Président de la société Suisse Holcim, le principal concurrent de Lafarge au Maroc. Il donne le point de vue des entreprises Marocaines sur cette expérience : L originalité de la démarche de Lafarge a été d anticiper le nouveau code du travail qui a institutionalisé la concertation comme un outil essentiel... Il est clair que sans la participation du syndicat, le plan aurait eu quelque mal à se mettre en place. Jamel HARRADI est journaliste au journal L Economiste, le principal quotidien économique du Maroc, il a suivi attentivement les deux plans de redéploiement Lafarge. Au lieu de donner de l argent on aide les chômeurs à créér une entreprise et ils crééent des emplois. Et on sait qu au Maroc, chaque emploi fait vivre une famille de 5 personnes... ça humanise non seulement l entreprise mais aussi l action sociale, car ce n est pas de la charité. Jean-Marie SCHMITZ est le Directeur Général de Lafarge-Maroc. Il est à l origine des deux plans de redéploiement. Sa conviction et sa ténacité emporteront l adhésion de tous, et pour commencer, celle des syndicalistes de l Union Marocaine du Travail et des Ministères de l Emploi et de l Agriculture. Notre responsabilité était d assurer ces personnes licenciées que nous mettrions tout en oeuvre pour les aider à assurer leur avenir... Plus vous anticipez, plus vous vous donnez du temps pour réaliser vos opérations de reconversion, plus vous avez de chance de les réussir.» Larbi KOULOU, Omar ACHAACH et Mohamed TASSAFOUT : c est l équipe opérationnelle du premier plan de redéploiement. Ils ont notamment pour mission de recevoir chaque collaborateur pour lui exposer les moyens mis à sa disposition, l aider à définir son orientation future, et permettre ensuite à ceux ayant un projet de création d activité de le concrétiser. C est une aventure très forte en émotions, il y a des moments de très grande joie, il y a des 6

7 moments plus difficiles... Vous avez devant vous une personne, et derrière elle il y a une famille. Il faut aimer... on travaille avec la tête et le coeur! André BOUTIRON est le Directeur du Siège Lafarge à Paris, il a initié de nombreuses opérations de reconversion dans le groupe depuis plus de 20 ans. Il a conseillé les équipes de Lafarge-Maroc dans la mise en oeuvre de ses deux plans. Il y a plusieurs modèles, le modèle purement économique par exemple, puis d autres plus humanistes où les dirigeants ont foi dans l homme... Je pense qu il s agit dans le cas présent d un modèle social gagnant, t je suis sûr que ce modèle ne pourra que croître et embellir : l entreprise en effet ne gagne que si les personnes qui y travaillent sont elles-même gagnantes. * 7

8 Les points marquants du film Le documentaire L Emploi au Coeur s adresse à tous : grand public, jeunes, étudiants, entrepreneurs d aujourd hui et de demain, etc.. Il aborde la question contreversée des reconversions d entreprises de façon à la fois distanciée, imagée et captivante. Cette enquête dense, complète et menée de façon rythmée, est réalisée sous la forme d un récit d une aventure humaine. Le documentaire L Emploi au Coeur présente dans sa première partie les objectifs de départ et les principales phases du déroulement du plan. Puis il nous entraine sur le terrain à la rencontre de nombreux acteurs qui éclairent ce défi chacun à sa façon : photographes, serruriers, chaudronniers, transporteurs, agriculteurs... et d autres protagonistes ou témoins extérieurs : presse économique, concurrent, ministères de l emploi et de l agriculture, formateurs, sans oublier les responsables de l entreprise. Les créateurs de projet expliquent comment ils ont vécu leur propre aventure, quels ont été les freins, les difficultés, mais aussi les motifs de satisfaction. Les autres personnages ouvrent d autres angles, d autres perspectives : celles du syndicalisme, de la presse économique, de la concurrence, des pouvoirs publics... Enfin, la conclusion du documentaire pose la question du choix possible de modèle social pour l entreprise aujourd hui : un choix purement économique à l anglo-saxonne, ou un modèle humaniste à la française? Et un tel choix peut-il convenir à des pays de cultures différentes? Au-delà du récit, L Emploi au Coeur nous présente l image forte d hommes et de femmes qui ont conservé leur dignité, valorisé leur patrimoine, et qui pour nombre d entre eux, ont pu assurer un emploi à leurs enfants... l expression de ces visages qui nous regardent tour à tour avec passion, gravité et joie dans les yeux, reste marquante. Les questions que pose le film - Jusqu où la responsabilité sociale d une entreprise peut-elle être engagée face à un projet de restructuration ou de modernisation? - Quelles sont les conditions permettant à un tel projet de réunir le consensus de parties souvent opposées : entreprise, syndicats, pouvoirs publics? - Quel type de rebond proposer aux personnes licenciées? le reclassement en entreprise ou la création d activité personnelle? - L importance de l accompagnement sur la durée est-elle vitale? Quelles en sont les formes possibles? - Une telle réalisation peut-elle être rentable non seulement pour les créateurs de projets, mais également pour l entreprise et son environnement? - Y a-t-il d autres bénéfices non quantifiables, mais non moins importants? - Les spécificités de cette aventure sont-elles propres au Maroc? Une telle réalisation pourrait-elle être source d inspiration pour d autres pays? En France par exemple? etc.. 8

9 L EMPLOI AU COEUR L aventure de la création de 224 petites entreprises par des chômeurs au Maroc Durée : 52 minutes Format : Vidéo Bétacam 16:9 Année de Production : 2005 Un Film de Marc JEANSON avec Créateurs de Projets Mohamed AKHAUZAN Mohamed CHEBAA AMIMOU Kacem BENALI Saïd BEN AMOR Khalid AL BETTIOUI Abderraham HARTITI Hassan CHAHID Mohamed ELHIBA Mohamed OULAD AISSA Abdelkader RAHMANI Saïd RBAI Mostafa ZOUBAIR Bachir ZEKRI Syndicats Mahjoub BENSEDDIK El Miloud EL MOUKHARIK Mohamed ALAOUI Mehdi ALAOUI Abdelhay EL AMRANI Presse Jamal-Eddine HERRADI de l Agriculture, du Développement Rural et des Pêches Maritimes Mohamed SBAI Hassan BEN DRAOU Jilali OULMAATI Mohamed AKHAZZAN Mohamed ZAIRI Youssef ZAIRI Jean-Marie SCHMITZ Larbi KOULLOU Mohamed TASSAFOUT Omar ACHAACH Francisco ALVAREZ Mohammed LAZRAK Aziz SADKI Mohamed KRIOUILE Remerciements particuliers ARCELOR BELVISION J. H. GAY GIM LAFARGE UIMM Sophie GUIBERTEAU Jean-Nicolas MOREAU François DARY Samuel ROUVILLOIS Entreprise Concurrente Abdeljalil EL HASSANI Remerciements * ASSISTANT DE REALISATION Denis de MONTGOLFIER Mustapha EL MANSOURI Ministre de l Emploi et de la Formation Professionnelle Mohamed MOHATTANE Secrétaire d Etat auprès du Ministre TEXTES, VOIX ET MONTAGE Marc JEANSON UNE PRODUCTION DCX 9

10 Interview Express Mettre le grand public en présence d expériences humaines remarquables. Marc Jeanson, pouvez-vous nous présenter la Société de Production DCX que vous dirigez? Nous réalisons depuis 1979 des films mettant en avant le témoignage et l expérience des hommes dans des domaines tels que l analyse de politiques sociales, les questions liées à la qualité, la conduite du changement stratégique et technologique, la valorisation des métiers et des équipes, etc.. Nous réalisons également des documentaires TV sur des actions humanitaires et sociales, qui sont diffusés sur les chaînes de télévision française et étrangères. Parmi nos clients : Amora-Maille, CCIP, Dassault, Dior, Elis, Gecina, Michelin, Société Générale, SNCF Dpt Recherche, Sodexho, etc.. DCX a notamment remporté le Prix Image Institutionnelle du XVIe Festival du Creusot avec le film «Le Geste à la Parole» consacré aux métiers du Groupe Elis. Dans quel cadre L Emploi au Coeur a-t-il été réalisé? Pour le grand public, l entreprise et l humain sont deux termes qui n ont pas la réputation de rimer... les conditions actuelles accentuent cette impossibilité apparente : mondialisation de l économie, mutations du travail et de la société, délocalisations, précarité de l emploi... Dans un tel contexte, on peut se demander s il est possible - et rentable - d humaniser le travail, et si l intérêt des hommes peut coïncider avec celui de l entreprise? Or il existe dans notre pays comme une face cachée du monde du travail, dont on parle très peu : des entrepreneurs ont choisi de placer l homme à la première place, et ils répondent à la question en la renversant : «Comment être compétitifs aujourd hui sans les hommes?». Ils montrent aussi que l alliance du progrès économique et de la responsabilité sociale est non seulement possible, mais qu elle est une clé essentielle pour l avenir. C est le thème de cette collection de documentaires TV que nous avons démarrée en 2005, et dont les films Du Bleu sur les Hauts-Fourneaux et L Emploi au Coeur sont les premiers maillons. Nous sommes persuadés que cette approche consistant à mettre le grand public en présence d expériences humaines remarquables est vraiment porteuse d avenir et répond aux préoccupation du grand public et des jeunes aujourd hui. Votre premier documentaire traitait lui aussi de la question de l emploi? Oui, car c est incontestablement la préoccupation N 1 aujourd hui. Du Bleu sur les Hauts- Fourneaux raconte une histoire qui commence en Lorraine en Près de deux cents personnes âgées de 50 ans et plus, jugées difficilement reclassables, sont menacées de licenciement à la suite du rachat d Unimétal par un groupe anglo-indien. Face à cette situation dramatique, trois hommes refusent la fatalité et imaginent la création d une entreprise qui permettrait à ces hommes et à ces femmes de rebondir en gardant une activité professionnelle jusqu à leur retraite. Un concept novateur est alors avancé, à rebours du classique plan social et des ravages qu il entraîne : créer une entreprise de service à partir de rien, sans clients, sans produits, sans 10

11 usine... avec 200 personnes qu on n avait pas choisies, et l obligation collective de réussir! Cinq ans plus tard, H&E est devenu l un des principaux acteurs français dans le domaine de la numérisation, et double chaque année son chiffre d affaires. Mais au-delà d un équilibre financier en progression constante, la réussite est avant tout humaine : des hommes estimés hors-jeu ont prouvé ce dont ils étaient capables, parcequ on a cru en eux et qu on leur a donné une chance. Ce documentaire raconte l histoire étonnante d une renaissance, avec ses ombres et ses lumières, mais aussi les questions qui se posent pour l avenir. C est un film très près de la fragilité des hommes qui se reconstruisent. Un mot sur la suite de la collection? Deux autres documentaires seront mis en chantier au cours de ce trimestre. Ils traiteront de la mondialisation et de la place des personnes handicapées dans le monde du travail. 11

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Intervention n 2 : et si on créait une entreprise? Guide d intervention. Niveau Collège

Intervention n 2 : et si on créait une entreprise? Guide d intervention. Niveau Collège Intervention n 2 : et si on créait une entreprise? Guide d intervention Niveau Collège 1 Lancement du jeu : Et si on créait une entreprise? Il s agit de mettre les élèves en situation d entreprendre, afin

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

Compte rendu du Forum 6

Compte rendu du Forum 6 FORUM 6 L ÉDUCATION COMME DIACONIE L École, lieu d éducation à la fraternité Compte rendu du Forum 6 «J ai été des années durant un très mauvais élève, un moins que rien! Un jour j ai trouvé un bon professeur

Plus en détail

L impact du programme de mentorat international sur les entrepreneurs Enablis Février 2015

L impact du programme de mentorat international sur les entrepreneurs Enablis Février 2015 L impact du programme de mentorat international sur les entrepreneurs Enablis Février 2015 Chers mentors, La Fondation Enablis est très fière de publier pour la première fois les résultats d une étude

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

OBJETS D ETUDE EN ECONOMIE-DROIT

OBJETS D ETUDE EN ECONOMIE-DROIT ACADEMIE DE CRETEIL OBJETS EN ECONOMIE-DROIT Liste de problématiques classées Enseignants en économie-gestion Tertiaire administratif 2012-2013 Ce document présente une liste de pistes de problématiques

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le Chapitre 1 être Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le monde, de nombreux salariés français souffrent réellement au sein des entreprises qui les emploient. Ce n est pas juste une question de

Plus en détail

NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS

NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE 800 EXPERTS-COMPTABLES COMMUNICANTS

Plus en détail

toute vie mérite d être écrite dans un livre

toute vie mérite d être écrite dans un livre toute vie mérite d être écrite dans un livre votre histoire mérite un livre. osez transmettre l essentiel. Grâce à ses 5 formules et à son réseau de plus de 90 biographes, Plume d Eléphant permet à tout

Plus en détail

Les femmes et la création d entreprise

Les femmes et la création d entreprise Les femmes et la création d entreprise Un sondage exclusif mené par OpinionWay pour 30/01/12 - Sondage «Les femmes & la création d entreprise» mené par pour l APCE, CERFRANCE et le Salon des Entrepreneurs

Plus en détail

Pourquoi les Français créent-ils des entreprises en période de crise?

Pourquoi les Français créent-ils des entreprises en période de crise? Pourquoi les Français créent-ils des entreprises en période de crise? Une étude réalisée par OpinionWay àl occasion du 6 ème Salon des Entrepreneurs Lyon Rhône-Alpes (17 & 18 juin 2009 - Palais des Congrès

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Vitaminez. votre avenir! Rejoignez un réseau d audioprothésistes à l écoute de vos aspirations

Vitaminez. votre avenir! Rejoignez un réseau d audioprothésistes à l écoute de vos aspirations Vitaminez votre avenir! Rejoignez un réseau d audioprothésistes à l écoute de vos aspirations Notre cocktail pour un parcours professionnel stimulant Audioprothésiste Une intégration sans pépin Responsable

Plus en détail

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans!

Notre ambition : devenir un acteur principal de l immobilier en France, d ici 5 ans! LE MOT DU FONDATEUR : Laurent KOEHLER Depuis 2002, les agences KOEHLER IMMOBILIER n ont cessé de prendre des parts de marché dans un contexte concurrentiel toujours plus difficile, et des exigences clients

Plus en détail

OUVERTURE DE LA FOIRE AGRICOLE 2013 24 OCTOBRE 2013 10H00 DISCOURS DE MONSIEUR LE HAUT-COMMISSAIRE DE LA REPUBLIQUE

OUVERTURE DE LA FOIRE AGRICOLE 2013 24 OCTOBRE 2013 10H00 DISCOURS DE MONSIEUR LE HAUT-COMMISSAIRE DE LA REPUBLIQUE OUVERTURE DE LA FOIRE AGRICOLE 2013 24 OCTOBRE 2013 10H00 DISCOURS DE MONSIEUR LE HAUT-COMMISSAIRE DE LA REPUBLIQUE Monsieur le Ministre, Madame la Présidente du Comité organisateur, Mesdames et Messieurs,

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

EL CAMPO 84 minutes DCP 1.85 Dolby Numérique / 5.1 Couleur Argentine / Italie / France 2011 VOSTFR

EL CAMPO 84 minutes DCP 1.85 Dolby Numérique / 5.1 Couleur Argentine / Italie / France 2011 VOSTFR FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D AMIENS PRIX SPÉCIAL DU JURY PRIX D'INTERPRETATION MASCULINE EL CAMPO 84 minutes DCP 1.85 Dolby Numérique / 5.1 Couleur Argentine / Italie / France 2011 VOSTFR AU CINEMA

Plus en détail

La Picardie invente le TAC : Le Tourisme Anti Crise. Cibler mon marché Définir mon positionnement Structurer mon offre Définir ma communication

La Picardie invente le TAC : Le Tourisme Anti Crise. Cibler mon marché Définir mon positionnement Structurer mon offre Définir ma communication La Picardie invente le TAC : Le Tourisme Anti Crise Découvrez la «boîte à outils» du plan TAC : Cibler mon marché Définir mon positionnement Structurer mon offre Définir ma communication Cibler mon marché

Plus en détail

France 3 Midi-Pyrénées

France 3 Midi-Pyrénées Collège Montesquieu. Cugnaux. A Monsieur MARANT. RAPPORT DE STAGE EN ENTREPRISE Q M 3 4 France 3 Midi-Pyrénées Je remercie tout d abord Monsieur VALETTE, journaliste, sans qui je n aurais pas pu faire

Plus en détail

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Témoignage de Joëlle Gerber, coordinatrice au Conseil municipal des enfants de Schiltigheim. La commission «Respect de l autre» 2007-2010 du Conseil

Plus en détail

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir contacté Activ Expertise Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir Vous allez comprendre à la lecture des pages suivantes pourquoi le métier formidable de diagnostiqueur immobilier

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 2 e vague Février 2010

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 2 e vague Février 2010 Observatoire de l Auto-Entrepreneur 2 e vague Février 2010 Contexte Après plus d un an du lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus de 320 000 personnes s'y sont inscrites. Ce succès quantitatif

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?»

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?» Guide «Pourquoi Définir Votre Client Idéal?» Comme Coach Vie Professionnelle, beaucoup de mes clients sont Entrepreneur(e)s, ont une activité en tant qu indépendant ; d autres travaillent sur un projet

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont Elles ont créé, pourquoi pas moi? (garde d enfant) (patronne salon coiffure) - (patronne restaurant) (femme de ménage / vendeuse à la sauvette) www.claee.org DepliantCLAEE-Final.indd 1 1/02/11 22:16:36

Plus en détail

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur Dossier de Presse 2015 > Présentation de l Association Petits Princes > Bénévole à l Association Petits Princes : une aventure humaine exceptionnelle > Pour un même enfant, plusieurs rêves réalisés avec

Plus en détail

Blogue / Philips Lumec

Blogue / Philips Lumec Blogue / Philips Lumec Date : 20 novembre, 2012 Auteur : Philips Lumec Catégorie : Design Entrevue avec Sergio Ramos, gagnant du 1 er prix du Concours de la Fondation CLU Il y a déjà un mois que nous vous

Plus en détail

1. J exerce un métier varié

1. J exerce un métier varié 1. J exerce un métier varié 1 Ma place dans l entreprise I. Trois secrétaires témoignent : Je travaille pour une assez grosse société. Je ne suis pas la seule assistante, nous sommes nombreuses : plusieurs

Plus en détail

SOMMAIRE DOMICILIATION... 3 ORGANIGRAMME... 4 CONTEXTE... 5 MISSION... 6 POINTS FORTS... 7 IDENTITE VISUELLE... 8 DONNEES FINANCIERE...

SOMMAIRE DOMICILIATION... 3 ORGANIGRAMME... 4 CONTEXTE... 5 MISSION... 6 POINTS FORTS... 7 IDENTITE VISUELLE... 8 DONNEES FINANCIERE... SOMMAIRE DOMICILIATION... 3 ORGANIGRAMME... 4 CONTEXTE... 5 MISSION... 6 POINTS FORTS... 7 IDENTITE VISUELLE... 8 DONNEES FINANCIERE... 9 PERSPECTIVES D AVENIR.10 REMERCIEMENTS... 11 DOMICILIATION Je soussignée

Plus en détail

Mélissa Theuriau. Rendez-vous féerique en Tanzanie. Interview. propos recueillis par Alexandre Arditti

Mélissa Theuriau. Rendez-vous féerique en Tanzanie. Interview. propos recueillis par Alexandre Arditti propos recueillis par Alexandre Arditti ON A SUIVI RÉCEMMENT SES AVENTURES AFRICAINES AU PAYS DES GUERRIERS MAASAÏ AVEC SON COMPLICE FRÉDÉRIC LOPEZ, DANS LA TOUJOURS TRÈS POPULAIRE ÉMISSION RENDEZ-VOUS

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

Ensemble, soutenons le Bleuet de France!

Ensemble, soutenons le Bleuet de France! DOSSIER DE PRESSE Il ne peut y avoir de Solidarité sans Mémoire Depuis 1991, les fonds récoltés par l Œuvre Nationale du Bleuet de France (ONBF) permettent d accompagner la politique mémorielle de l ONACVG.

Plus en détail

La reprise et la transmission d'entreprises

La reprise et la transmission d'entreprises CSOEC ACFCI APCE Conseil Supérieur de l Ordre Assemblée des Chambres Françaises Agence Pour la des Experts-Comptables de Commerce et d Industrie Création d Entreprises La reprise et la transmission d'entreprises

Plus en détail

Valeurs et perceptions des 18-25 ans

Valeurs et perceptions des 18-25 ans Mieux comprendre l opinion pour agir Valeurs et perceptions des 18-25 ans Sondage réalisé pour Le Parisien et le Groupe Reims Management School (RMS) Juin 2009 Institut Viavoice 178 rue de Courcelles 75

Plus en détail

Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France»

Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France» Communiqué de presse Auch, le 22 septembre 2014 Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France» Changer de vie, de région, de métier, de

Plus en détail

Devenir Agent Général Allianz

Devenir Agent Général Allianz Devenir Agent Général Allianz Un métier d entrepreneur à découvrir. Avec vous de A à Z Si vous êtes motivé(e) pour vendre, entreprendre, organiser, animer, Allianz a besoin de votre compétence pour partager

Plus en détail

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo Est. 1978 Rencontre avec un Entrepreneur Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo Rencontre avec P. De La Chevasnerie, fondateur de Souscritoo Philippe De La Chevasnerie, 25ans,

Plus en détail

Entretien avec Nathalie Baye

Entretien avec Nathalie Baye Entretien avec Nathalie Baye Comment s est déroulée votre rencontre avec Claire Simon? La rencontre a d abord eu lieu via le travail de Claire. Il y a très longtemps, j avais vu un documentaire à la télévision

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Introduction les éléments de la réflexion page 2 l entreprise système page 3. I - L entreprise, son fonctionnement page 4

Introduction les éléments de la réflexion page 2 l entreprise système page 3. I - L entreprise, son fonctionnement page 4 CAFE ALEES - ETHIQUE ET POUVOIR Pouvoir équitable des parties prenantes Jean-Claude MONIER Le 26/04/2012 Introduction les éléments de la réflexion page 2 l entreprise système page 3 I - L entreprise, son

Plus en détail

Licence Professionnelle COMMERCE et DISTRIBUTION en alternance

Licence Professionnelle COMMERCE et DISTRIBUTION en alternance Licence Professionnelle COMMERCE et DISTRIBUTION en alternance Rémunération : 80 % du SMIC Vous avez un BAC +2? L association DistriSup vous propose la Licence COMMERCE et DISTRIBUTION. Une formation évolutive,

Plus en détail

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Sismographe L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant.

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Il existe un chemin plus rapide vers le succès Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Rejoignez Worldwide Leaders Worldwide Leaders Coaching Candidature Renseignez

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE! EN ROUTE POUR L AVENTURE Partie 1/2 3 - Réussir à atteindre vos buts est un voyage que vous devez préparer à l avance.! 4 - Est-ce que vous pensez que

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

Groupes de parole sur l argent (GPA) :

Groupes de parole sur l argent (GPA) : Jean Beaujouan jean.beaujouan@free.fr Tel : 01 42 23 18 58 Groupes de parole sur l argent (GPA) : les enseignements d une expérience 1. Présentation Définition : dans un groupe de parole sur l argent (GPA),

Plus en détail

Les Cahiers du Marketing N 6. Je réalise moi-même mon étude de marché

Les Cahiers du Marketing N 6. Je réalise moi-même mon étude de marché Les Cahiers du Marketing N 6 Je réalise moi-même mon étude de marché Alain Zimmerlin Avril 2011 Objectifs de cet atelier: Cet atelier a pour objectif de vous donner les moyens de réaliser vous-même l étude

Plus en détail

La R et D est un Investissement obligé et rentable : un docteur scientifique pour votre entreprise? Oui c est possible

La R et D est un Investissement obligé et rentable : un docteur scientifique pour votre entreprise? Oui c est possible Appel à candidature Dans le cercle vertueux de l innovation, vecteur de compétitivité et de pérennité de nos PME La R et D est un Investissement obligé et rentable : un docteur scientifique pour votre

Plus en détail

Allocution de monsieur Ali HADDAD Président du Forum des Chefs d Entreprise

Allocution de monsieur Ali HADDAD Président du Forum des Chefs d Entreprise CONFERENCE SUR LES OPPORTUNITES D ECHANGES ET D INVESTISSEMENT ALGERIE USA Organisé par le Conseil d Affaires Algérie-USA (USABC) Et le Forum des Chefs d Entreprise (FCE) à Alger, le 2 Mars 2015 **********************************************

Plus en détail

Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport. représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement. Samedi 14 novembre 2009

Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport. représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement. Samedi 14 novembre 2009 Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement Samedi 14 novembre 2009 Congrès départemental du Comité du Rhône de la Fédération sportive et culturelle

Plus en détail

Les créateurs d entreprise & la création d emplois

Les créateurs d entreprise & la création d emplois Les créateurs d entreprise & la création d emplois Un sondage exclusif mené par OpinionWay pour Sondage réalisé à l occasion du 18 ème Salon des Entrepreneurs de Paris - 2 & 3 février 2011 au Palais des

Plus en détail

SOMMAIRE. Contact Presse : Florence BARDIN 06 77 05 06 17 - florence.bardin@agencef.com

SOMMAIRE. Contact Presse : Florence BARDIN 06 77 05 06 17 - florence.bardin@agencef.com DOSSIER DE PRESSE 2015 SOMMAIRE Simon de Cyrène : une innovation sociale qui fait école. p 2 Une maison partagée, c est quoi?. P 3 2015-2017 : Création de maisons partagées dans 10 nouvelles villes de

Plus en détail

Vente. Formations 2009. www.ifpa-formation.com. Développement personnel. Ressources humaines. Management. Bureautique. Santé social.

Vente. Formations 2009. www.ifpa-formation.com. Développement personnel. Ressources humaines. Management. Bureautique. Santé social. Développement personnel Ressources humaines Management Bureautique Formations 2009 Vente Santé social Hygiène Linguistique professionnelle Langues vivantes étrangères Tél. : 03 85 42 44 98 www.ifpa-formation.com

Plus en détail

GAGNEZ PLUS! VOUS AVEZ TROUVÉ!

GAGNEZ PLUS! VOUS AVEZ TROUVÉ! GAGNEZ PLUS! Quels que soient votre situation professionnelle, votre âge, votre lieu de résidence ou votre niveau d études Si vous êtes à la recherche d une solution fiable, légale, sérieuse et efficace

Plus en détail

«rend service» Xavier FONTANET

«rend service» Xavier FONTANET 198 LA REVUE CIVIQUE LA REVUE CIVIQUE 199 L entreprise «rend service» Xavier FONTANET Ancien Président du Groupe Essilor, Xavier Fontanet a créé une Fondation qui porte son nom, dédiée à l explication

Plus en détail

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013 1 Première conférence du Comité régional de l AIAD (Association internationale des assureurs-dépôts) pour l Amérique du Nord sur les règlements transfrontières et les institutions-relais Discours d ouverture

Plus en détail

"#$!%&!'(')$$*&!+%)!,#!-.(&,/*.0#!#-!,#!01-(0*.'2*,#3! $45*00#!,41$67#!#-!'.#&8!,*&!#&7*$9! :%-'$(;#0#&-!

#$!%&!'(')$$*&!+%)!,#!-.(&,/*.0#!#-!,#!01-(0*.'2*,#3! $45*00#!,41$67#!#-!'.#&8!,*&!#&7*$9! :%-'$(;#0#&-! "#$%&'(')$$*&+%),#-.(&,/*.0##-,#01-(0*.'2*,#3 $45*00#,41$67##-'.#&8,*&#&7*$9 :%-'$(;#0#&- La continuité d une carrière enrichie par le changement Expert depuis plus de 25 ans en outplacement et conseil

Plus en détail

Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail :

Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail : Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail : collegelycee@st-sebastien.fr Site web : www.st-sebastien.fr L assurance

Plus en détail

J OUVRE MA BOÎTE. Arnaud CIELLE CONSULTANT : SE LANCER, RÉUSSIR ET DURER. Le guide pour devenir un professionnel reconnu

J OUVRE MA BOÎTE. Arnaud CIELLE CONSULTANT : SE LANCER, RÉUSSIR ET DURER. Le guide pour devenir un professionnel reconnu J OUVRE MA BOÎTE Arnaud CIELLE CONSULTANT : SE LANCER, RÉUSSIR ET DURER Le guide pour devenir un professionnel reconnu «J ouvre ma boîte» est une collection créée en partenariat avec le Salon des micro-entreprises

Plus en détail

Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement?

Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement? Quelles clés pour choisir un cabinet de reclassement? L organisation Livre blanc Objectif du document : Ce document a pour objectif de présenter les principaux éléments de choix d un cabinet de reclassement

Plus en détail

BELL BOX DEVENIR AMBASSADRICE VOTRE GUIDE. Camille À VOTRE ÉCOUTE. (33) 03 20 26 27 28 relation-client@claudebell.com

BELL BOX DEVENIR AMBASSADRICE VOTRE GUIDE. Camille À VOTRE ÉCOUTE. (33) 03 20 26 27 28 relation-client@claudebell.com BELL BOX DEVENIR AMBASSADRICE VOTRE GUIDE 1 INDEX 3 - INSTITUT CLAUDE BELL, qui sommes-nous? 4 - INSTITUT CLAUDE BELL, notre historique. 5 - Nos différentes gammes de produits / Contrôle Qualité. 6 - Ambassadrice,

Plus en détail

Mes besoins et mes objectifs Les buts de cet outil sont de vous : Instructions :

Mes besoins et mes objectifs Les buts de cet outil sont de vous : Instructions : Outil Mes besoins et mes objectifs L outil Mes besoins et mes objectifs est un guide de réflexion qui contient une série de pistes et de questions à aborder en vue de préparer le transfert de votre entreprise.

Plus en détail

Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière

Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière A N A L Y S E S 2 0 0 8-1 Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière Contexte Lorsque l on évoque les personnes handicapées et le vote, l on pense presque systématiquement à l accessibilité

Plus en détail

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 CollègeLouiseWeiss STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Du 15 au 20 décembre 2014. ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 20, rue du Bois clair 91620 Nozay 01.69.80.84.42. 01.69.80.76.92. 1 Ce document vous est fourni pour

Plus en détail

http://www.economie.gouv.fr

http://www.economie.gouv.fr PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES http://www.economie.gouv.fr Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances Conférence de presse pour le lancement de la Banque

Plus en détail

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon Yvon CAVELIER Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants A l Assaut du ZE-Couillon Réservé aux membres du Club Des Turfistes Gagnants Copyright 2010 - Page 1 Table des Matières I - CE QUI A CHANGE DANS

Plus en détail

Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne

Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne Jacqueline HOCQUET, Coordination Internationale des Jeunesse Ouvrière Chrétienne Avant d entrer dans le vif du sujet, je vous présenterai rapidement la CIJOC, puis je vous donnerai quelques exemples de

Plus en détail

Rapport de Stage. Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante

Rapport de Stage. Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante Koell-Keith Johan- Charles Rapport de Stage I-Description de l organisation Nom de l entreprise : Noticias SIN Statut juridique de l entreprise : Entreprise Conforme Légal Indépendante Situation géographique

Plus en détail

2008-2009. SURVOL des ACTIVITÉS

2008-2009. SURVOL des ACTIVITÉS SURVOL des ACTIVITÉS 2008-2009 Apporter un soutien direct à l élève qui vit une période de crise financière ou de diff icultés personnelles et encourager l élève à poursuivre ses études jusqu à l obtention

Plus en détail

Et l électricité vient à vous

Et l électricité vient à vous Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF avril 2010 ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085 Paris La Défense cedex www.erdfdistribution.fr ERDF

Plus en détail

Mariana Otero : Entre nos mains

Mariana Otero : Entre nos mains Mariana Otero : Entre nos mains Confrontés à la faillite de leur entreprise de lingerie, des salariés majoritairement des femmes tentent de la reprendre sous forme de coopérative. Au fur et à mesure que

Plus en détail

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES Obtenez plus en osant demander C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute diffusion, par quelque procédé que ce

Plus en détail

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises ENTREPRISES ACHETEUSES Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises Cécile Rioux, Responsable des achats, et Nicolas Pernet, Trésorier du CE d'apicil, ont fait appel à Nathalie

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

Etude statistique des données fournies par la CCIJP

Etude statistique des données fournies par la CCIJP Etude statistique des données fournies par la CCIJP Sommaire Introduction : Stagnation du nombre de cartes accordées en 2012... 4 1. Dans quels secteurs d activité les journalistes encartés travaillent-ils?

Plus en détail

Les aides pour la création et reprise d entreprise

Les aides pour la création et reprise d entreprise Les aides pour la création et reprise d entreprise Pour créer sa boite, mieux vaut être accompagné Pourquoi SE FAIRE ACCOMPAGNER lors du lancement? Pour gagner du temps en ayant accès à des informations

Plus en détail

ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN

ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN Damien et Justine, étudiants en Master IIA (promotion 2011) nous livrent ci-dessous leurs points de vue respectifs sur la formation et plus particulièrement sur le TP-Projet,

Plus en détail

Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de:

Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de: ! Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de: Trouver des moyens de sensibiliser la popula3on à la situa3on de la pauvreté locale. Offrir un répertoire de ressources. Par3ciper

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. La mesure du chômage par l Insee. N 4 Septembre 2012. Combien y a t il de chômeurs en France?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. La mesure du chômage par l Insee. N 4 Septembre 2012. Combien y a t il de chômeurs en France? L INSEE EN BREF L Insee en bref N 4 Septembre 2012 La mesure du chômage par l Insee Combien y a t il de chômeurs en France? Quelle définition des chômeurs retient l Insee? Comment l Insee mesure t il le

Plus en détail

Allocution du Président du Conseil Supérieur de l Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique à l ouverture

Allocution du Président du Conseil Supérieur de l Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique à l ouverture Allocution du Président du Conseil Supérieur de l Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique à l ouverture de la 7 ème Assemblée générale Mardi 12 mai 2015 Au mois de juillet dernier, lors

Plus en détail

SAISON DOSSIER DE PRESSE

SAISON DOSSIER DE PRESSE 2015 SAISON DOSSIER DE PRESSE ÉDIT OBJECTIF INDÉPENDANCE : LA SÉRIE TÉLÉ QUI INNOVE! «Cette campagne d information est une grande première en France car très peu de programmes télé donnent la parole aux

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

JE VEUX PRENDRE MA RETRAITE FICHES PRATIQUES

JE VEUX PRENDRE MA RETRAITE FICHES PRATIQUES JE VEUX PRENDRE MA RETRAITE FICHES PRATIQUES 1 La retraite est un sujet complexe, en perpétuelle évolution. Alors Votre Syndicat n a qu un seul mot d ordre : «Préparez vous!» Sachez que le rôle de Votre

Plus en détail

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite Sommaire Tchip, un concept unique p 04 4 forfaits, un succès! Gaieté et visibilité Ambiance actuelle Des produits professionnels n 1 Une communication nationale et locale pour une identité forte Le Groupe

Plus en détail

Les agriculteurs reviendront-ils à leurs moutons?

Les agriculteurs reviendront-ils à leurs moutons? DIVERSIFICATION PAR L OVIN La dynamique lancée depuis 2014 par le groupe Filière ovine du Comité Régional Elevage pour démontrer l intérêt de la diversification dans le mouton trouve un écho favorable

Plus en détail

INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE

INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE INDÉPENDANT POUR LA VIE! DÉCOUVREZ LA PENSION LIBRE COMPLÉMENTAIRE SOCIALE PARCE QU ÊTRE INDÉPENDANT, C EST PLUS QU UN STATUT, C EST UN ÉTAT D ESPRIT 2 INDÉPENDANT POUR LA VIE, L AVENIR COMMENCE AUJOURD

Plus en détail

INNOVER ACCOMPAGNER DEVELOPPER ÉVEILLER VOS IDÉES RÉALISER VOS PROJETS

INNOVER ACCOMPAGNER DEVELOPPER ÉVEILLER VOS IDÉES RÉALISER VOS PROJETS INNOVER ACCOMPAGNER DEVELOPPER ÉVEILLER VOS IDÉES RÉALISER VOS PROJETS INNOVER POUR ALLER PLUS LOIN Thibault CHARLES, Fondateur et directeur d isonomia «De formation ingénieur et expert en physique du

Plus en détail

L auto-entrepreneur. Ce statut présente de nombreux avantages sociaux, déclaratifs et fiscaux.

L auto-entrepreneur. Ce statut présente de nombreux avantages sociaux, déclaratifs et fiscaux. L auto-entrepreneur Depuis 1er janvier 2009, le régime de l'auto-entrepreneur permet à tous les Français qui le souhaitent de créer leur propre entreprise simplement et rapidement. Ce nouveau régime, créé

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

GEF. Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles. Regards croisés hommes/femmes. Grandes Écoles au Féminin

GEF. Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles. Regards croisés hommes/femmes. Grandes Écoles au Féminin Ipsos Public Affairs / GEF Février 2007 Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles Regards croisés hommes/femmes GEF Qui sommes-nous? Créé en janvier 2002, GEF regroupe 9 associations

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

Dossier de partenariat. Challenge de création d entreprise. Concours Handibusiness IDF 2015

Dossier de partenariat. Challenge de création d entreprise. Concours Handibusiness IDF 2015 Dossier de partenariat Challenge de création d entreprise Concours Handibusiness IDF 2015 Présentation Présentation AADSP, structure de service à la personne initiatrice du concours Handibusiness Accompagner,

Plus en détail

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Mission Nationale de la Relation Client / AGEFOS PME Avril 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Etude et sondage effectués pour Observatoire

Plus en détail