N EMETTEZ PAS DE CHEQUE SANS PROVISION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N EMETTEZ PAS DE CHEQUE SANS PROVISION"

Transcription

1 DIRECTION GENERALE 08, Bd Ernesto Che Guevara Alger. Tél: (021) /26/40/42/43/ /48/49/54/59/97. DIRECTION MARKETING ET COMMUNICATION «DMC» 08, rue Amar Mekkid Hussein Dey Alger. Tél: (021) /30/31. LD: (021) Fax: (021) N EMETTEZ PAS DE CHEQUE SANS PROVISION Le site d information de la banque. LES MINI-GUIDES DE LA BNA N 03 / EDITION JUIN 2010

2 - Qu est-ce que la provision et pourquoi doit-elle exister en compte avant l émission d un chèque? - Quelles sont les contrôles que la banque est tenue d'effectuer avant de vous délivrer un chéquier? - La banque est-elle tenue de vous informer du non paiement d'un chèque? - La banque est-elle tenue de déclarer l'ensemble des incidents de paiement à la Centrale des Impayés? - Qu'en est-il des chèques émis par les mandataires légaux? - Dans le cas de compte collectif, à qui sera adressée l'injonction de régularisation? - Qu'adviendra t-il si le chèque ne peut être payé parce que le compte est bloqué? - Quelles sont les autres catégories de chèques à déclarer à la Centrale des Impayés? -La banque est-elle tenue de délivrer un certificat de non paiement lors de rejet de chèque? - Comment doit se réaliser la régularisation de l'incident de paiement? - Que se passera t-il si l'incident est régularisé dans le délai de dix jours? - Dans le cas ou l'incident n'est pas régularisé dans le délai de dix jours, y a-t-il un délai supplémentaire? - La non régularisation de l'incident après épuisement de ce deuxième délai expose t- elle à des sanctions? - Qu'adviendra t-il si un nouvel incident survient dans un délai de douze mois à compter du premier incident, même si celui- ci a été régularisé?

3 - Comment sont traitées les procédures de régularisation des incidents lorsque le client dispose de plusieurs comptes dans divers sièges déclarants? - En quoi consiste la mesure d'interdiction d'émettre des chèques? - Comment la banque applique t- elle la mesure d'interdiction de chéquier? - A quels comptes s'applique la mesure d'interdiction d'émettre des chèques? - Quelle suite donnera la banque à une mesure d'interdiction prononcée par un confrère? - Les erreurs de déclaration commises par la banque sont-elles rectifiables? - Quelques conseils pour éviter d'émettre des chèques sans provision? - Déjà paru dans cette collection.

4 Qu est - ce que la provision et pourquoi doit- elle exister en compte avant l émission d un chèque? La provision c est la somme dont vous disposez: - soit parce que votre compte est créditeur, - soit parce que vous bénéficiez d une autorisation de découvert qui n est pas totalement utilisée. Quand vous émettez un chèque le bénéficiaire en retire le montant aux guichets de votre banque ou le remet à sa banque aux fins de recouvrement. Celle-ci le présente pour paiement à votre banque. Le règlement du chèque n est possible dans les deux cas que si votre compte présente une provision suffisante et disponible. Si ce n est pas le cas, le chèque est, selon le cas, rejeté au bénéficiaire ou retourné impayé à sa banque pour son montant total ou pour la partie non payée (lors de rejet partiel) et la procédure édictée par le Code de Commerce est engagée à votre encontre.

5 la banque est- elle tenue de vous informer du non paiement d un chèque tiré sur votre compte? Lorsqu elle refuse, en tout ou pour partie, le paiement d un chèque pour absence ou insuffisance de provision, la banque doit vous adresser une lettre recommandée, avec accusé de réception, vous enjoignant de régulariser l incident de paiement dans les dix (10) jours suivant la date d envoi de la lettre d injonction. La banque est-elle tenue de déclarer l ensemble des incidents de paiement à la centrale des impayés? Tous les incidents de paiement, pour absence ou insuffisance de provision, doivent être déclarés à la Centrale des Impayés quelle que soit la forme de présentation des chèques et quelle que soit la période. Le rejet de chèque de retrait présenté par le titulaire du compte (ou son mandataire) ne donne lieu à aucune déclaration. Quels sont les contrôles que la banque est tenue de faire avant de vous délivrer un chéquier? Avant toute délivrance de chéquier, la banque doit s assurer que vous n avez pas d antécédents en matière d émission de chèques sans provision et que vous ne figurez pas dans la liste des interdits de chéquiers diffusée par la Centrale des Impayés de la Banque d Algérie. qu en est-il des chèques émis par les mandataires légaux sur les comptes? Le titulaire du compte est responsable de l utilisation de son compte par son mandataire. Si ce dernier émet un chèque sans provision sur son compte, le titulaire du compte est frappé de mesure d interdiction comme s il l avait lui-même émis.

6 Dans le cas de comptes collectifs, à qui sera adressée l injonction de régulariser? Dans ce cas, l injonction de régulariser l incident sera adressée personnellement et directement à chacun des co-titulaires, même si l incident de paiement est le fait d un seul d entre eux. qu'adviendra t-il si le chèque ne peut être payé parce que la compte est bloqué pour indisponibilité liée à une saisie arrêt ou à une opposition? Dans ce cas, la banque n est tenue d'adresser, au titulaire du compte, la lettre d injonction, que si le solde du compte est inférieur au montant du chèque émis. quelles sont les autres catégories de chèques que la banque doit déclarer à la Centrale des Impayés? La banque est tenue de déclarer à la Centrale des Impayés: - les formules de chèques non restituées après la clôture du compte, - les chèques frappés d opposition pour perte ou vol. LA BANQUE EST-ELLE TENUE DE DELIVRER UN CERTIFICAT DE NON PAIEMENT LORS DU REJET DE CHEQUE IMPAYE? L agence qui refuse le paiement d un chèque pour insuffisance ou défaut de provision doit remettre un certificat de non paiement au bénéficiaire, lors de sa présentation aux guichets, ou à l établissement présentateur, au moment du rejet du chèque en recouvrement.

7 Comment doit se réaliser la régularisation de l incident de paiement? La régularisation doit s effectuer de la façon suivante: - constituer une provision suffisante sur le compte et demander au bénéficiaire de représenter le chèque, - obtenir du bénéficiaire qu il restitue le chèque (l original et non pas une photocopie) contre paiement par un autre moyen (espèces, virement); le chèque, qui constitue la preuve du règlement, doit être restitué à la banque. QUE SE PASSEZRA T-IL SI LA REGULARISATION DE L INCIDENT INTERVIENT DANS LE DELAI DE DIX (10) JOURS? En cas de régularisation de l incident dans le délai de dix (10) jours, le contrevenant recouvre la possibilité d émettre des chèques. La banque lui notifie, par courrier, la régularisation de l incident, et en informe la Centrale des Impayés. Au cas ou l Incident n est pas régularisé dans ce premier délai, y a-t-il un délai supplémentaire? Dans ce cas, vous bénéficiez d une deuxième faculté de régularisation dans un délai de vingt (20) jours, à compter de la fin du délai de la première injonction. Vous recouvrez la possibilité d émettre des chèques lorsque vous justifiez avoir régularisé l incident et payé, auprès du Trésor public, la pénalité libératoire ( DA 100,00 par tranche de DA 1000,00 ou fraction de tranche; la pénalité étant doublée en cas de récidive), dont justificatif doit être remis à l agence.

8 la non régularisation de l incident après épuisement de ce deuxième délai expose t - elle à des sanctions? En cas de non régularisation de l incident dans les conditions ci-dessus décrites, la banque prononcera, à l encontre du contrevenant, une mesure d interdiction de chéquier pour une période de cinq (05) ans. Cette décision lui sera notifiée et il lui sera réclamé la restitution des formules de chèques non utilisées en sa possession et en celle de ses mandataires légaux. Qu adviendra t-il si un nouvel incident survient dans un délai de douze (12) mois à dater du premier incident même régularisé? La banque procède, en ce cas, à la déclaration du nouvel incident, et prononce, à l encontre du contrevenant une mesure d interdiction pour une période de cinq (05) ans. comment sont traitées les procédures de régularisation des incidents lorsque le client dispose de plusieurs comptes dans différents sièges déclarants? La procédure de régularisation intervient, en ce cas, compte par compte. Toutefois, la non régularisation d un incident affectant l un des comptes entraîne automatiquement l application de la mesure d interdiction d émettre des chèques sur tous les autres comptes individuels.

9 en quoi consiste la mesure d'interdiction d'émettre des chèques? Celle-ci consiste en la défense qui est faite au titulaire du compte (ou son mandataire légal) d émettre des chèques autres que ceux de retraits (par chèques guichets) pendant une période déterminée. Le client conserve le droit de faire fonctionner son compte au moyen d ordres de virements et à la possibilité de d émettre des chèque de banque. comment la banque applique t- elle la mesure d interdiction pour les co - titulaires de comptes collectifs? Lorsque l interdiction d émettre des chèques concerne un compte collectif, tous les Co- titulaires deviennent interdits bancaires tant sur ce compte collectif que sur leurs comptes personnels et sur tous les autres comptes collectifs dont ils seraient, par ailleurs, ensemble Co-titulaires. Réciproquement, lorsque des titulaires de comptes sont individuellement interdits de chéquiers, le compte collectif dont ils seraient, par ailleurs, ensemble Co-titulaires, est frappé d interdiction a quels comptes s applique la mesure d interdiction d émettre des chèques? La mesure d interdiction s applique à tous les comptes courants et les comptes de chèques dont serait titulaire le client concerné. Elle s applique également à ses mandataires en ce qui concerne ces comptes. Quelle suite donnera la banque a une mesure d interdiction prononcée par un confrère et notifiée par la centrale des impayés? La banque est tenue d appliquer ladite mesure et de prendre les mesures conservatoires décrites précédemment.

10 Les erreurs de déclaration commises par la banque, consécutivement à une mauvaise appréciation de la situation du compte sont elles rectifiables? La banque a la faculté de procéder à la rectification des erreurs qui lui incombent et à en informer la Centrale des Impayés. quelques conseils pour éviter d émettre des chèques sans provision. Lorsque vous émettez un chèque, veillez à ce que votre compte soit provisionné en conséquence; laissez sur votre compte cette provision tant que le chèque n a pas été présenté au paiement. Pour suivre la présentation des chèques que vous avez émis, vous pouvez utiliser votre relevé de compte ou tout autre moyen mis à votre disposition par la banque. Ne postdatez jamais un chèque. C est interdit par la loi, et cela n empêche aucunement le bénéficiaire de le présenter au paiement à la date de son choix. Enfin, et chaque fois que cela est possible, utilisez un moyen de paiement plus pratique et plus sûr que le chèque (virement, prélèvement DÉJÀ PARU DANS CETTE COLLECTION. 01 LA GARANTIE DES DEPOTS. 02 BIEN UTILISER LE CHEQUE. 03 N EMETTEZ PAS DE CHEQUE SANS PROVISION.

11

INSTRUCTION N 01-11 DU 9 MARS 2011 FIXANT LES MODALITES

INSTRUCTION N 01-11 DU 9 MARS 2011 FIXANT LES MODALITES INSTRUCTION N 01-11 DU 9 MARS 2011 FIXANT LES MODALITES D APPLICATION DU REGLEMENT N 08-01 DU 20 JANVIER 2008 RELATIF AU DISPOSITIF DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE L EMISSION DE CHEQUES SANS PROVISION

Plus en détail

N émettez pas de chèque sans provision

N émettez pas de chèque sans provision LES MINI-GUIDES BANCAIRES Repère n 11 N émettez pas de chèque sans provision Ce mini-guide a été conçu par le Centre d Information Bancaire 18 rue La Fayette 75440 Paris CEDEX 9 cles@fbf.fr FEDERATION

Plus en détail

Table des matières. Le chèque

Table des matières. Le chèque Le chèque Table des matières L utilisation...2 Le délai de validité...2 Les mentions obligatoires...2 Le montant :...2 La signature :...2 L'opposition...3 Les cas d'opposition :...3 La procédure :...3

Plus en détail

N émettez pas de chèque sans provision LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Nouvelle édition Mars 2007

N émettez pas de chèque sans provision LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Nouvelle édition Mars 2007 011 N émettez pas de chèque sans provision LES MINI-GUIDES BANCAIRES Nouvelle édition Mars 2007 Sommaire 2 4 6 10 11 12 16 20 N émettez pas de chèque sans provision Qu est-ce que la provision et pourquoi

Plus en détail

BANQUE NATIONALE D ALGERIE LE DROIT AU COMPTE. Mieux Comprendre Pour Mieux Agir LES MINI-GUIDES DE LA BNA INSPECTION GENERALE N 01/ EDITION MAI 2013

BANQUE NATIONALE D ALGERIE LE DROIT AU COMPTE. Mieux Comprendre Pour Mieux Agir LES MINI-GUIDES DE LA BNA INSPECTION GENERALE N 01/ EDITION MAI 2013 BANQUE NATIONALE D ALGERIE LE DROIT AU COMPTE Mieux Comprendre Pour Mieux Agir LES MINI-GUIDES DE LA BNA INSPECTION GENERALE N 01/ EDITION MAI 2013 SOMMAIRE Le droit au compte 3 Une banque peut-elle vous

Plus en détail

N émettez pas de chèque sans provision

N émettez pas de chèque sans provision 011 w w w. l e s c l e s d e l a b a n q u e. c o m Le site d informations pratiques sur la banque et l argent N émettez pas de chèque sans provision L e s M i n i - G u i d e s B a n c a i r e s FBF -

Plus en détail

RECOUVREMENT DES CHEQUES SANS PROVISION 23/08/2010 Il y a émission de chèque sans provision dès lors qu un débiteur remet en paiement au créancier un chèque bancaire ou postal alors qu'il ne possède pas

Plus en détail

N émettez pas de chèque sans provision

N émettez pas de chèque sans provision DÉCEMBRE 2014 N 11 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent N émettez pas de chèque sans provision Ce mini-guide vous est offert par :

Plus en détail

Note expresse www.iedom.fr

Note expresse www.iedom.fr Incidents de paiement sur chèques, incidents sur crédits aux particuliers et droit au compte NUMERO 1 JUILLET 23 Cette note actualise et complète les informations de la Note expresse n 4 parue en novembre

Plus en détail

OBJECTIFS : SAVOIR - Appréhender les principes juridiques concernant le chèque impayé. TEMPS PREVU : 0 h 30

OBJECTIFS : SAVOIR - Appréhender les principes juridiques concernant le chèque impayé. TEMPS PREVU : 0 h 30 ACTIVITE: ASSURER LES TRAVAUX COMPTABLES COURANTS Module 1 : Maîtriser les techniques de base de la comptabilité Séquence 2: Comptabiliser les documents bancaires et effectuer le suivi de la trésorerie

Plus en détail

Possibilité d'acompte Pour les règlements des sommes supérieures à 3 000 EUR, il est possible de régler l'acompte en espèces.

Possibilité d'acompte Pour les règlements des sommes supérieures à 3 000 EUR, il est possible de régler l'acompte en espèces. Chèques et chèquiers Paiement par chèque Dans quel cas peut-on payer par chèque? Le chèque est un mode de paiement largement accepté mais un commerçant peut refuser un paiement par chèque ou exiger pour

Plus en détail

ANNONCES ET COMMUNICATIONS

ANNONCES ET COMMUNICATIONS 29 Décret présidentiel du 30 Safar 1433 correspondant au 24 janvier 2012 portant nomination de directeurs de l urbanisme et de la construction de wilayas. Par décret présidentiel du 30 Safar 1433 correspondant

Plus en détail

Bien utiliser le chèque

Bien utiliser le chèque AVRIL 2013 N 9 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Bien utiliser le chèque Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Comment commander

Plus en détail

le Fichier central des chèques (FCC) et le Fichier national des chèques irréguliers (FNCI),

le Fichier central des chèques (FCC) et le Fichier national des chèques irréguliers (FNCI), Le rôle du Fichier central des chèques et du Fichier national des chèques irréguliers Note d information La Banque de France a reçu du législateur la mission de «veiller au bon fonctionnement et à la sécurité

Plus en détail

LOI N 2004-045 du 14 janvier 2005. (JO n 2966 du 25.04.05, p.3450) CHAPITRE PREMIER DE LA PREVENTION DES INFRACTIONS

LOI N 2004-045 du 14 janvier 2005. (JO n 2966 du 25.04.05, p.3450) CHAPITRE PREMIER DE LA PREVENTION DES INFRACTIONS LOI N 2004-045 du 14 janvier 2005 relative à la prévention et la répression des infractions en matière de chèques (JO n 2966 du 25.04.05, p.3450) CHAPITRE PREMIER DE LA PREVENTION DES INFRACTIONS Article

Plus en détail

Conditions appliquées aux opérations bancaires avec les PARTICULIERS. Applicables à compter du 01 Mars 2015

Conditions appliquées aux opérations bancaires avec les PARTICULIERS. Applicables à compter du 01 Mars 2015 Conditions appliquées aux opérations bancaires avec les PARTICULIERS Applicables à compter du 01 Mars 2015 Montants indiqués en euros TTC SOMMAIRE EXTRAIT STANDARD DES TARIFS OUVERTURE, FONCTIONNEMENT

Plus en détail

MAI 2013 N 18 LES MINI-GUIDES BANCAIRES COMPTE. Le compte joint. www.lesclesdelabanque.com. Le site pédagogique sur la banque et l argent

MAI 2013 N 18 LES MINI-GUIDES BANCAIRES COMPTE. Le compte joint. www.lesclesdelabanque.com. Le site pédagogique sur la banque et l argent MAI 2013 N 18 COMPTE LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le compte joint Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Qu est-ce qui caractérise

Plus en détail

Bien utiliser le che que

Bien utiliser le che que Bien utiliser le che que Rarement utilisé chez nos voisins européens, le chèque l est de moins en moins en France*. D autres moyens de paiement, en particulier la carte bancaire, le prélèvement, le virement

Plus en détail

Le compte joint LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Site d informations pratiques sur la banque et l argent. Repère n 18

Le compte joint LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Site d informations pratiques sur la banque et l argent. Repère n 18 LES MINI-GUIDES BANCAIRES Site d informations pratiques sur la banque et l argent Repère n 18 Le compte joint Ce mini-guide a été conçu par le Centre d Information Bancaire 18 rue La Fayette 75440 Paris

Plus en détail

兆 豐 國 際 商 業 銀 行 巴 黎 分 行

兆 豐 國 際 商 業 銀 行 巴 黎 分 行 MEGA INTERNATIONAL COMMERCIAL BANK COMPANY LTD SUCCURSALE DE PARIS 兆 豐 國 際 商 業 銀 行 巴 黎 分 行 CONVENTION DE COMPTE 經 辦 UNE BANQUE A VOTRE SERVICE 副 理 Edition mai 2010 entièrement révisée 1 2 CONVENTION DE

Plus en détail

Le Gouverneur de la Banque Centrale des Etats de l Afrique de l Ouest (BCEAO),

Le Gouverneur de la Banque Centrale des Etats de l Afrique de l Ouest (BCEAO), INSTRUCTION N 009/07/RSP/2010 DU 26 JUILLET 2010 RELATIVE AU DISPOSITIF DE CENTRALISATION ET DE DIFFUSION DES INCIDENTS DE PAIEMENT DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Le Gouverneur

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES. Compte Courant. Si on en parlait?

CONDITIONS GÉNÉRALES. Compte Courant. Si on en parlait? CONDITIONS GÉNÉRALES Compte Courant Si on en parlait? La Société Générale a signé avec les Pouvoirs Publics le 9 janvier 2003 une Charte relative aux Conventions de compte de dépôt qui traduit notre volonté

Plus en détail

Le compte joint. www.lesclesdelabanque.com. Les mini-guides bancaires. octobre 2012 n 18. Le site pédagogique sur la banque et l argent.

Le compte joint. www.lesclesdelabanque.com. Les mini-guides bancaires. octobre 2012 n 18. Le site pédagogique sur la banque et l argent. octobre 2012 n 18 compte Les mini-guides bancaires www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le compte joint 1 FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf.fr 2 Ce mini-guide

Plus en détail

CAISSE DE CREDIT MUNICIPAL AVIGNON

CAISSE DE CREDIT MUNICIPAL AVIGNON CAISSE DE CREDIT MUNICIPAL AVIGNON CONDITIONS GENERALES DE FONCTIONNEMENT La convention de compte de dépôt se compose des présentes conditions générales. Elle est complétée des conditions particulières

Plus en détail

Agence Francs Bourgeois

Agence Francs Bourgeois CMP BANQUE Agence Francs Bourgeois Siège social : 55 rue des Francs Bourgeois 75004 PARIS : 01 44 61 64 00 RCS Paris 451309728 _Société Anonyme Courriel : banque@creditmunicipal.fr Site web : www.cmpbanque.fr

Plus en détail

Le compte joint LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Nouvelle édition Juin 2007

Le compte joint LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Nouvelle édition Juin 2007 018 Le compte joint LES MINI-GUIDES BANCAIRES Nouvelle édition Juin 2007 Sommaire 2 4 6 8 10 12 14 18 Le compte joint Qu est-ce qu un compte joint? Quels sont les comptes qui peuvent être joints? Comment

Plus en détail

GUIDE DE GESTION BANCAIRE

GUIDE DE GESTION BANCAIRE GUIDE DE GESTION BANCAIRE À DESTINATION DES JEUNES PRIS EN CHARGE PAR LES SERVICES DE L AIDE SOCIALE À L ENFANCE ET AUX FAMILLES Pour vos premiers pas dans la gestion de vos biens R1400020-2 4 novembre

Plus en détail

FICHE D OUVERTURE DE CLIENT PARTICULIER

FICHE D OUVERTURE DE CLIENT PARTICULIER FICHE D OUVERTURE DE CLIENT PARTICULIER AGENCE Nº CLIENT/COMPTE TITULARITÉ Personnel: Indivis: Joint: Mixte: CONDITIONS DE FONCTIONNEMENT ENTITE TYPE DE PIECE D IDENTITÉ Nº PIÉCE D IDENTITÉ DATE DE NAISSANCE

Plus en détail

LEQUERRE et Lucas PAEAMARA

LEQUERRE et Lucas PAEAMARA CA/il ASSEMBLEE TERRITORIALE DELA POLYNESIE FRANÇAISE Papeete, le 29 Août 1991 COMMISSION PERMANENTE N 84-91 RAPPORT portant avis de l'assemblée Territoriale sur un projet de loi relatif à l'adaptation

Plus en détail

LE COMPTE COURANT ING DIRECT TARIFS

LE COMPTE COURANT ING DIRECT TARIFS LE COMPTE COURANT ING DIRECT TARIFS Tarifs TTC valables à partir du 1 er mai 2009 LE COMPTE ING DIRECT : UN COMPTE COURANT SANS FRAIS POUR LA PLUPART DE VOS OPÉRATIONS BANCAIRES. Avec le Compte d ING Direct,

Plus en détail

Evry Crédits vous informe : la réglementation bancaire

Evry Crédits vous informe : la réglementation bancaire Interdit bancaire & chèque sans provision : Il y a chèque sans provision lorsqu'il y a défaut de provision sur votre compte le jour ou le chèque est présenté au paiement ou lorsque l'établissement bancaire

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES ET PARTICULIERES DE LA CONVENTION DE COMPTES PARTICULIERS

CONDITIONS GENERALES ET PARTICULIERES DE LA CONVENTION DE COMPTES PARTICULIERS CONDITIONS GENERALES ET PARTICULIERES DE LA CONVENTION DE COMPTES PARTICULIERS Convention de compte de Particuliers Banque de St-Pierre et Miquelon, Version février 2014 Convention de compte de dépôt «Particuliers»

Plus en détail

Glossaire. Pour bien comprendre le vocabulaire de la banque

Glossaire. Pour bien comprendre le vocabulaire de la banque Glossaire Pour bien comprendre le vocabulaire de la banque A COMME... AGIOS Également appelés «intérêts débiteurs», les agios sont les intérêts dus à la banque, lorsqu un compte présente un solde débiteur

Plus en détail

I- DÉFINITION DU CHÈQUE

I- DÉFINITION DU CHÈQUE I- DÉFINITION DU CHÈQUE II- UTILISATION ET CONDITION DE FORME DU CHÈQUE - LE CHÈQUE INSTRUMENT DE PAIEMENT - LE CHÈQUE INSTRUMENT DE RETRAIT - LA PROVISION DU CHÈQUE III- ENCAISSEMENT DU CHÈQUE - PAIEMENT

Plus en détail

Extrait Standard des tarifs

Extrait Standard des tarifs BANQUE MISR SUCCURSALE DE PARIS Extrait Standard des tarifs 1) Ouverture, fonctionnement et suivi de votre compte a) Ouverture, transformation, clôture gratuit b) Relevés de compte gratuit c) Service de

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES

CONDITIONS TARIFAIRES CONDITIONS TARIFAIRES Des produits et services proposés par Groupama Banque Applicables au 1 er JANVIER 2015 Clientèle DES PROFESSIONNELS AGRICOLES Des artisans, commerçants et prestataires de services

Plus en détail

ENTREPRISES, PROFESSIONNELS ET ASSOCIATIONS

ENTREPRISES, PROFESSIONNELS ET ASSOCIATIONS BARÈME ENTREPRISES, PROFESSIONNELS ET ASSOCIATIONS CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AU 1 ER SEPTEMBRE 2013 (EN F.CFP - TSS 5 % INCLUSE) V2 1 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE > Ouverture,

Plus en détail

V- SUIVI DU RECOUVREMENT

V- SUIVI DU RECOUVREMENT V- SUIVI DU RECOUVREMENT 1 er cas : la régularisation du chèque est possible Incident de paiement le «moins grave» L avis de non-paiement mentionne «chèque sans provision, avec faculté de régularisation».

Plus en détail

TITRE PRELIMINAIRE : TERMINOLOGIE ARTICLE PREMIER. Au sens de la présente ordonnance, il faut entendre par :

TITRE PRELIMINAIRE : TERMINOLOGIE ARTICLE PREMIER. Au sens de la présente ordonnance, il faut entendre par : LA REPRESSION DES INFRACTIONS EN MATIERE DE CHEQUE, DE CARTE BANCAIRE ET D AUTRES INSTRUMENTS ET PROCEDES ELECTRONIQUES DE PAIEMENT (ORDONNANCE 2009-388 DU 1er DECEMBRE 2009 RELATIVE A LA REPRESSION DES

Plus en détail

Le droit au compte. Les Mini-Guides Bancaires. Mai 2012

Le droit au compte. Les Mini-Guides Bancaires. Mai 2012 014 Le droit au compte Les Mini-Guides Bancaires Mai 2012 2 Sommaire Introduction Une banque peut-elle refuser de m ouvrir un compte bancaire? Est-il utile de contacter plusieurs banques? En quoi consiste

Plus en détail

PARTICULIERS TARIFS. au 1 er janvier 2015. CONDITIONS APPLIQUéES

PARTICULIERS TARIFS. au 1 er janvier 2015. CONDITIONS APPLIQUéES PARTICULIERS TARIFS au 1 er janvier 2015 CONDITIONS APPLIQUéES aux opérations bancaires Conditions appliquées à la clientèle de Particuliers Tarifs en vigueur au 1 er janvier 2015 Voici les principales

Plus en détail

Sénégal. Textes d application de la loi relative à la promotion de la bancarisation

Sénégal. Textes d application de la loi relative à la promotion de la bancarisation Textes d application de la loi relative à la promotion de la bancarisation 1. Instruction n 1 du 8 mai 2004 relative à la promotion des moyens de paiements scripturaux et à la détermination des intérêts

Plus en détail

BANQUE AU QUOTIDIEN. www.groupamabanque.com

BANQUE AU QUOTIDIEN. www.groupamabanque.com BANQUE AU QUOTIDIEN Conditions générales des produits et services proposés par Groupama Banque pour la clientèle des particuliers en vigueur au 1er novembre 2009 www.groupamabanque.com 8383 60066A CG BAQ.indd

Plus en détail

PARTICULIERS TARIFS. au 1 er janvier 2015. CONDITIONS APPLIQUéES

PARTICULIERS TARIFS. au 1 er janvier 2015. CONDITIONS APPLIQUéES PARTICULIERS TARIFS au 1 er janvier 2015 CONDITIONS APPLIQUéES aux opérations bancaires Conditions appliquées à la clientèle de Particuliers Tarifs en vigueur au 1 er janvier 2015 Voici les principales

Plus en détail

Conditions Générales des Comptes, Produits et Services

Conditions Générales des Comptes, Produits et Services Particuliers Conditions Générales des Comptes, Produits et Services au 1 er juillet 2012 Particuliers Juillet 2012 Conditions Générales des Comptes, Produits et Services I II III IV V La Convention de

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES

CONDITIONS TARIFAIRES CONDITIONS TARIFAIRES COMPTE BANCAIRE BforBANK Au 26 mai 2015 Retrouvez l ensemble de nos tarifs sur www.bforbank.com SOMMAIRE 1 EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 5 OFFRES GRPÉES DE SERVICES 2 VERTURE, FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Petites entreprises, votre compte au quotidien

Petites entreprises, votre compte au quotidien Petites entreprises, votre compte au quotidien Créée en 1957 par les Caisses d Epargne, Finances & Pédagogie est une association qui réalise des actions de sensibilisation et de formation, sur le thème

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION DE COMPTE DE DEPOT

CONVENTION DE GESTION DE COMPTE DE DEPOT CONVENTION DE GESTION DE COMPTE DE DEPOT Entre les soussignés : BANQUE ATTIJARI DE TUNISIE, société anonyme au capital de 150 Millions de dinars, dont le siége social est à Tunis 95 Avenue de la liberté,

Plus en détail

PARTICULIERS. Prix en euros, exprimés taxes incluses lorsque celles ci sont dues.

PARTICULIERS. Prix en euros, exprimés taxes incluses lorsque celles ci sont dues. PARTICULIERS Convention de compte de dépôt en application des dispositions réglementaires de la Directive Européenne sur les services de paiement à compter du 01 février 2014 Prix en euros, exprimés taxes

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour administrative d appel de Douai N 09DA01584 Inédit au recueil Lebon 2e chambre - formation à 3 (bis) M. Mortelecq, président M. Vladan Marjanovic, rapporteur M. Minne, rapporteur public COIN, avocat(s)

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT N 2007-18 DU 5 JUILLET 2007

CIRCULAIRE AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT N 2007-18 DU 5 JUILLET 2007 CIRCULAIRE AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT N 2007-18 DU 5 JUILLET 2007 OBJET : Application des dispositions du Code de Commerce relatives au chèque telles que modifiées par les textes subséquents et notamment

Plus en détail

Associations. Guide des. Conditions Tarifaires. au 1 er avril 2011 - 1 -

Associations. Guide des. Conditions Tarifaires. au 1 er avril 2011 - 1 - Associations M é t r o p o l e Guide des Conditions Tarifaires au 1 er avril 2011-1 - Le fonctionnement de votre compte n Ouverture de compte n Frais de renouvellement automatique de chéquiers Avec envoi

Plus en détail

Tarifs. et rémunérations. Tarifs TTC à la date du 01/10/06. Ce document constitue les conditions et tarifs de nos principaux produits et services.

Tarifs. et rémunérations. Tarifs TTC à la date du 01/10/06. Ce document constitue les conditions et tarifs de nos principaux produits et services. Tarifs et rémunérations Tarifs TTC à la date du 01/10/06. Ce document constitue les conditions et tarifs de nos principaux produits et services. Pour avoir plus d informations sur les produits bancaires,

Plus en détail

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes

GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes 13 septembre 2005 GLOSSAIRE des opérations bancaires courantes Ce glossaire a été élaboré sous l égide du CCSF. Il est conçu à des fins purement informatives, et destiné à vous aider à comprendre les termes

Plus en détail

CONVENTION DE COMPTE DEPOT. Conditions Générales

CONVENTION DE COMPTE DEPOT. Conditions Générales CONVENTION DE COMPTE DEPOT Conditions Générales CONDITIONS générales Tout renseignement relatif à l exécution de la présente convention ou à une contestation peut être obtenu en téléphonant au numéro suivant

Plus en détail

Le compte bancaire est un compte ouvert. Foire aux questions. Le COMPTE et son fonctionnement. Trouvez des réponses à vos questions.

Le compte bancaire est un compte ouvert. Foire aux questions. Le COMPTE et son fonctionnement. Trouvez des réponses à vos questions. Foire aux questions Trouvez des réponses à vos questions Aout 2014 Le COMPTE et son fonctionnement Le compte bancaire est un compte ouvert par la banque à un ou plusieurs clients proposant des services

Plus en détail

Convention de compte. Sommaire. (compte de dépôt, services d investissement et titres)

Convention de compte. Sommaire. (compte de dépôt, services d investissement et titres) Convention de compte (compte de dépôt, services d investissement et titres) Sommaire 1 Objet de la Convention...................................... 2 2. Prise d effet, durée et fin de la Convention.....................

Plus en détail

Fiche pratique n 10 : les droits des clients en matière bancaire (25/01/2010)

Fiche pratique n 10 : les droits des clients en matière bancaire (25/01/2010) Fiche pratique n 10 : les droits des clients en matière bancaire (25/01/2010) Frais excessifs, tarification difficilement compréhensible, les litiges entre les banques et leurs clients sont nombreux. Des

Plus en détail

LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Repère n 21. Vivre sans chéquier FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE

LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Repère n 21. Vivre sans chéquier FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE LES MINI-GUIDES BANCAIRES Repère n 21 Vivre sans chéquier FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE janvier 2006 Ce mini-guide vous est offert Tous droits réservés. La reproduction totale ou partielle des textes de

Plus en détail

Principales conditions tarifaires

Principales conditions tarifaires ENTREPRENEURS ET PROFESSIONNELS LIBÉRAUX Votre Chargé d Affaires se tient à votre disposition pour vous apporter toute information complémentaire. Ou connectez-vous sur www.bnpparibas.net/entrepros BNP

Plus en détail

DU COMPTE DE DÉPôT ARTICLE 16 DISPOSITIONS RELATIVES AU CHÈQUE...4 ARTICLE 18 DÉCOUVERT...6 ARTICLE 19 PROCURATION...7

DU COMPTE DE DÉPôT ARTICLE 16 DISPOSITIONS RELATIVES AU CHÈQUE...4 ARTICLE 18 DÉCOUVERT...6 ARTICLE 19 PROCURATION...7 Compte Courant CONDITIONS GÉNÉRALES DU COMPTE DE DÉPôT 1 er septembre 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION PRÉSENTATION D ING DIRECT...2 TITRE 1 DISPOSITIONS COMMUNES ARTICLE 1 RELATIONS ENTRE ING DIRECT ET LE CLIENT...2

Plus en détail

BARÈME PARTICULIERS CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AU 1 ER FÉVRIER 2014 (EN F.CFP - TSS 5 % INCLUSE)

BARÈME PARTICULIERS CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AU 1 ER FÉVRIER 2014 (EN F.CFP - TSS 5 % INCLUSE) BARÈME PARTICULIERS CONDITIONS TARIFAIRES APPLICABLES AU 1 ER FÉVRIER 2014 (EN F.CFP - TSS 5 % INCLUSE) EXTRAIT STANDARD DES TARIFS Dans le but de vous faciliter la lecture de ses barèmes tarifaires, la

Plus en détail

FINANCE ISLAMIQUE. Conditions et tarifs C M J N 67 68 51 47 C M J N 24 100 100 27

FINANCE ISLAMIQUE. Conditions et tarifs C M J N 67 68 51 47 C M J N 24 100 100 27 FINANCE ISLAMIQUE Conditions et tarifs 2011 C M J N 67 68 51 47 C M J N 24 100 100 27 Sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 FONCTIONNEMENT DU COMPTE 4 SUIVI DU COMPTE 4 INFORMATIONS ET DOCUMENTS 5 MOYENS

Plus en détail

CONDITIONS & TARIFS des opérations et services bancaires aux Particuliers et Associations de Proximité applicables à compter du 1 er AVRIL 2015

CONDITIONS & TARIFS des opérations et services bancaires aux Particuliers et Associations de Proximité applicables à compter du 1 er AVRIL 2015 CONDITIONS & TARIFS des opérations et services bancaires aux Particuliers et Associations de Proximité applicables à compter du 1 er AVRIL 2015 EXTRAIT STANDARD DES TARIFS Les tarifs ci-dessous s entendent

Plus en détail

CONVENTION. DU COMPTE BANCAIRE BforBANK. Au 26 mai 2015. Retrouvez cette Convention sur www.bforbank.com

CONVENTION. DU COMPTE BANCAIRE BforBANK. Au 26 mai 2015. Retrouvez cette Convention sur www.bforbank.com CONVENTION DU COMPTE BANCAIRE BforBANK Au 26 mai 2015 Retrouvez cette Convention sur www.bforbank.com CONVENTION DU COMPTE BANCAIRE BforBANK Au 26 Mai 2015 Les présents articles régissent le compte bancaire

Plus en détail

Conditions Générales de la convention de compte de dépôt Particulier

Conditions Générales de la convention de compte de dépôt Particulier Conditions Générales de la convention de compte de dépôt Particulier La présente convention, rédigée en français, règle les conditions de la gestion par la Caisse de Crédit Municipal de Dijon, ciaprès

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT N 2007-18 DU 5 JUILLET 2007. B) Pour les personnes morales :

CIRCULAIRE AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT N 2007-18 DU 5 JUILLET 2007. B) Pour les personnes morales : CIRCULAIRE AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT N 2007-18 DU 5 JUILLET 2007 OBJET : Application des dispositions du Code de Commerce relatives au chèque telles que modifiées par les textes subséquents et notamment

Plus en détail

Tarification. des Opérations de caisse. Services relatifs aux comptes. Frais et commissions 8 (1)

Tarification. des Opérations de caisse. Services relatifs aux comptes. Frais et commissions 8 (1) Services relatifs aux comptes 1. Ouverture de comptes de comptes courants Gratuit 2. Délivrance de carnets de chèques 2.1 Au guichet Gratuit 2.2 Envoi sous plis recommandé avec accusé de réception 25 DH

Plus en détail

Vivre sans chéquier LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Site d informations pratiques sur la banque et l argent. Repère n 21

Vivre sans chéquier LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Site d informations pratiques sur la banque et l argent. Repère n 21 LES MINI-GUIDES BANCAIRES Site d informations pratiques sur la banque et l argent Repère n 21 Vivre sans chéquier Ce mini-guide a été conçu par le Centre d Information Bancaire 18 rue La Fayette 75440

Plus en détail

LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Repère n 14. Le droit au compte FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE

LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Repère n 14. Le droit au compte FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE LES MINI-GUIDES BANCAIRES Repère n 14 Le droit au compte FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE octobre 2004 Ce mini-guide vous est offert Tous droits réservés. La reproduction totale ou partielle des textes de

Plus en détail

Convention de Compte Courant Postal Ouvert aux particuliers Conditions Générales

Convention de Compte Courant Postal Ouvert aux particuliers Conditions Générales Convention de Compte Courant Postal Ouvert aux particuliers Conditions Générales La présente Convention de Compte Courant Postal (CCP) définit le fonctionnement du CCP, dénommé ci-après le «Compte», ouvert

Plus en détail

CONVENTION DE COMPTE DE DEPOT et CONDITIONS GENERALES France

CONVENTION DE COMPTE DE DEPOT et CONDITIONS GENERALES France Condition generale francais_condition generale 07/03/11 10:40 Page3 CONVENTION DE COMPTE DE DEPOT et CONDITIONS GENERALES France Compte n : Titulaires : La Convention de Compte est constituée des présentes

Plus en détail

» Conditions Particulières

» Conditions Particulières Agence HSBC :.. date : CONVENTION «CARTE C.I.B» Conditions Particulières Type d opération : Création Modification N contrat :... Numéro de la carte :. Expire le : Je soussigné(e) Mr, Mme, Melle : TITULAIRE

Plus en détail

Tarifs & Conditions de Banque. Applicables aux particuliers À compter de Novembre 2014

Tarifs & Conditions de Banque. Applicables aux particuliers À compter de Novembre 2014 Tarifs & Conditions de Banque Applicables aux particuliers À compter de Novembre 2014 Frais de gestion et tenue de compte Ouverture de compte chèque Délivrance de chéquier Ouverture de compte épargne

Plus en détail

Vivre sans chéquier : la GPA

Vivre sans chéquier : la GPA JANVIER 2013 N 21 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Vivre sans chéquier : la GPA Gamme des moyens de Paiement Alternatifs Ce mini-guide

Plus en détail

Barème tarifaire applicable à partir du 1 er janvier 2014

Barème tarifaire applicable à partir du 1 er janvier 2014 Extrait * du Barème tarifaire applicable à partir du 1 er janvier 2014 Les prix sont nets de taxes sauf mention spécifique HT pour les services soumis à la TVA de plein droit. Entreprises *Portant sur

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS

CONDITIONS ET TARIFS CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES POUR LES PROFESSIONNELS JANVIER 2014 bnpparibas.gp Vous êtes artisan, commerçant, agriculteur, professionnel libéral, dirigeant d une entreprise industrielle,

Plus en détail

JEUNES 12-25 ANS JUILLET 2012

JEUNES 12-25 ANS JUILLET 2012 JEUNES 12-25 ANS JUILLET 2012 2 Conditions générales des Comptes, ProduitsetServices I La Convention de Compte de Dépôt II La Convention de Services III Les Conditions générales applicables à tous les

Plus en détail

CONVENTION DE COMPTE

CONVENTION DE COMPTE CONVENTION DE COMPTE COMPTE DE DÉPÔT ET D INSTRUMENTS FINANCIERS PERSONNES MORALES CONDITIONS GÉNÉRALES La présente convention (la «Convention») est conclue conformément aux dispositions législatives et

Plus en détail

1er jour ouvré de la quinzaine suivante Comptes à terme. A convenir avec la clientèle 2. Versement Espèces Sur place

1er jour ouvré de la quinzaine suivante Comptes à terme. A convenir avec la clientèle 2. Versement Espèces Sur place CONDITIONS GENERALES DE BANQUE I. FONCTIONNEMENT DE COMPTES 1. Ouverture de comptes Comptes chèques : 33-35 Particulier - personne physique Versement minimum Solde minimum Néant Valeur crédit J + 1 ouvrable

Plus en détail

DU COMPTE DE DÉPôT CONDITIONS GÉNÉRALES. Compte de dépôt SOMMAIRE. 1 er Juillet 2014 INTRODUCTION CHAPITRE 2 TITRE 1 TITRE 2 TITRE 4 TITRE 5 TITRE 3

DU COMPTE DE DÉPôT CONDITIONS GÉNÉRALES. Compte de dépôt SOMMAIRE. 1 er Juillet 2014 INTRODUCTION CHAPITRE 2 TITRE 1 TITRE 2 TITRE 4 TITRE 5 TITRE 3 Compte de dépôt CONDITIONS GÉNÉRALES DU COMPTE DE DÉPôT 1 er Juillet 2014 SOMMAIRE INTRODUCTION PRÉSENTATION D ING DIRECT...2 TITRE 1 DISPOSITIONS COMMUNES ARTICLE 1 RELATIONS ENTRE ING DIRECT ET LE CLIENT...

Plus en détail

sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE

sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE sommaire EXTRAIT STANDARD DES TARIFS 3 OUVERTURE, FONCTIONNEMENT ET SUIVI DE VOTRE COMPTE Ouverture, transformation, clôture 4 Relevés de compte 4 Tenue de compte 4 Services en agence 4-5 BANQUE À DISTANCE

Plus en détail

I. GESTION DE VOTRE COMPTE DEPOT

I. GESTION DE VOTRE COMPTE DEPOT LE COMPTE DEPOT I. GESTION DE VOTRE COMPTE DEPOT HSBC Ouverture de compte 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Clôture de compte 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Frais de tenue et de fonctionnement de compte 0.50 si >à 15 maxi 30 trimestre

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS

CONDITIONS ET TARIFS CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES particuliers Crédit photo : Shutterstock Images Juin 2013 CHAABI BANK CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES CLIENTÈLE DES PARTICULIERS Faite pour vous, Chaabi

Plus en détail

DU COMPTE DE DÉPôT CONDITIONS GÉNÉRALES. Compte Courant SOMMAIRE. 1 er Mars 2013 INTRODUCTION CHAPITRE 2 TITRE 1 TITRE 2 TITRE 4 TITRE 5 TITRE 3

DU COMPTE DE DÉPôT CONDITIONS GÉNÉRALES. Compte Courant SOMMAIRE. 1 er Mars 2013 INTRODUCTION CHAPITRE 2 TITRE 1 TITRE 2 TITRE 4 TITRE 5 TITRE 3 Compte Courant CONDITIONS GÉNÉRALES DU COMPTE DE DÉPôT 1 er Mars 2013 SOMMAIRE INTRODUCTION PRÉSENTATION D ING DIRECT...2 TITRE 1 DISPOSITIONS COMMUNES ARTICLE 1 RELATIONS ENTRE ING DIRECT ET LE CLIENT...

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS

CONDITIONS ET TARIFS CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES particuliers Crédit photo : Shutterstock Images Juin 2013 CHAABI BANK CONDITIONS ET TARIFS PRODUITS ET SERVICES CLIENTÈLE DES PARTICULIERS Faite pour vous, Chaabi

Plus en détail

Convention de Compte de Dépôt et de. de la Banque BCP. Conditions générales (clientèle des particuliers)

Convention de Compte de Dépôt et de. de la Banque BCP. Conditions générales (clientèle des particuliers) Convention de Compte de Dépôt et de Services Bancaires de la Banque BCP Conditions générales (clientèle des particuliers) En vigueur à partir du 1 er janvier 2014 SOMMAIRE LE COMPTE DE DÉPÔT ET LES SERVICES

Plus en détail

Banque Mauritanienne pou-r le Commerce International

Banque Mauritanienne pou-r le Commerce International :i 1-,..L-.II s)~ 1 ~I - 1)-, Q Il.!,1 Il Banque Mauritanienne pou-r le Commerce En/reprise -- cerl!fi".!1! tso 9111//:211110 ~ NU l/ji.!.! SOMMAIRE: VI - RENSEIGNEMENTS 1 RÉCLAMATIONS: PARTIE 1. CONDITIONS

Plus en détail

CONVENTION DE FONCTIONNEMENT DE COMPTE COURANT PERSONNE MORALE

CONVENTION DE FONCTIONNEMENT DE COMPTE COURANT PERSONNE MORALE CONVENTION DE FONCTIONNEMENT DE COMPTE COURANT PERSONNE MORALE La Banque et le Client sont convenus de comptabiliser l ensemble des opérations qu ils pourraient avoir à traiter ensemble, dans un compte-courant

Plus en détail

CONVENTION DE COMPTE DE DÉPÔT ET SERVICES ASSOCIÉS DE LA CAISSE D EPARGNE

CONVENTION DE COMPTE DE DÉPÔT ET SERVICES ASSOCIÉS DE LA CAISSE D EPARGNE CONVENTION DE COMPTE DE DÉPÔT ET SERVICES ASSOCIÉS DE LA CAISSE D EPARGNE Conditions Générales en vigueur à compter du 1 er février 2014 (Clientèle des particuliers) CONVENTION DE COMPTE DE DÉPÔT ET SERVICES

Plus en détail

Le chèque : Informations et Recommandations

Le chèque : Informations et Recommandations Le chèque : Informations et Recommandations Protégez vous contre les risques de fraude sur les chèques que vous détenez et émettez. Vous utilisez des chèques bancaires, les recommandations qui suivent

Plus en détail

LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Repère n 14. Le droit au compte FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE

LES MINI-GUIDES BANCAIRES. Repère n 14. Le droit au compte FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE LES MINI-GUIDES BANCAIRES Repère n 14 Le droit au compte FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE Nouvelle édition valable à compter du 28 avril 2006 Ce mini-guide vous est offert Tous droits réservés. La reproduction

Plus en détail

ARTICLE 1 LES CONDITIONS D'OUVERTURE DE COMPTE. 1.1 - Compte de dépôt à vue

ARTICLE 1 LES CONDITIONS D'OUVERTURE DE COMPTE. 1.1 - Compte de dépôt à vue CONVENTION DE COMPTE DE DÉPÔT A VUE PERSONNES PROTEGÉES PAR LA LOI CONDITIONS GÉNÉRALES La Caisse des dépôts et consignations, ci-après dénommée la "CDC", offre aux Personnes Protégées par la Loi, ciaprès

Plus en détail

Sommaire. Vos opérations avec l étranger... 10-11. Vos opérations de change... 12-13. Les incidents de fonctionnement... 12-13

Sommaire. Vos opérations avec l étranger... 10-11. Vos opérations de change... 12-13. Les incidents de fonctionnement... 12-13 Sommaire AXA Banque se réserve la possibilité de facturer toute opération ayant généré un coût spécifique et en informera préalablement le Client. Toute mesure d ordre législatif ou règlementaire ayant

Plus en détail

NOM-PRÉNOM : RAISON SOCIALE : NUMÉRO DE COMPTE :

NOM-PRÉNOM : RAISON SOCIALE : NUMÉRO DE COMPTE : NOM-PRÉNOM : RAISON SOCIALE : NUMÉRO DE COMPTE : CONVENTION DE COMPTE COURANT PERSONNES MORALES ET ENTREPRENEURS Conditions générales - Version octobre 2010 SOMMAIRE TITRE PRÉLIMINAIRE (page 3) CHAPITRE

Plus en détail

Convention de compte de dépôt particuliers

Convention de compte de dépôt particuliers Convention de compte de dépôt particuliers Nouvelles Conditions Générales 2015 Chère Cliente, Cher Client, La convention de compte est le contrat qui nous engage mutuellement. Elle vous informe sur nos

Plus en détail

GUIDE DE TARIFICATION Tarifs en vigueur au 1 er septembre 2014

GUIDE DE TARIFICATION Tarifs en vigueur au 1 er septembre 2014 GUIDE DE TARIFICATION Tarifs en vigueur au 1 er septembre 2014 EXTRAIT STANDARD DES TARIFS Les tarifs ci-dessous sont hors offre groupée de services (package) et hors promotion ou tarif spécifique à une

Plus en détail

Conditions Générales des Comptes, Produits et Services

Conditions Générales des Comptes, Produits et Services Professionnels Conditions Générales des Comptes, Produits et Services au 1 er juillet 2012 Professionnels et assimilés Juillet 2012 Conditions Générales des Comptes, Produits et Services I II III IV V

Plus en détail

Le droit au compte. www.lesclesdelabanque.com LES MINI-GUIDES BANCAIRES SEPTEMBRE 2012 N 14. Le site pédagogique sur la banque et l argent

Le droit au compte. www.lesclesdelabanque.com LES MINI-GUIDES BANCAIRES SEPTEMBRE 2012 N 14. Le site pédagogique sur la banque et l argent SEPTEMBRE 2012 N 14 DIFFICULTÉS LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le droit au compte FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf.fr sec_01-1

Plus en détail