Les bienfaits de l'activité physique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les bienfaits de l'activité physique"

Transcription

1 Les bienfaits de l'activité physique sont désormais parfaitement connus : réduction du risque de maladies cardiovasculaires, des cancers du sein et du côlon, de diabète ; meilleur contrôle du poids corporel ; amélioration de la santé mentale et de l estime de soi ; renforcement et préservation des capacités d apprentissage. Les effets de la sédentarité se diffusent en revanche dans toute la société, tant au niveau des coûts de santé publique que des pertes de production, en raison de maladies et de décès prématurés estimés par l Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au même niveau que ceux du tabagisme. De très nombreux efforts ont été réalisés par les Etats Européens et par l Union Européenne, dans les secteurs impactés. Le concept «HEPA» (Health-Enhancing Physical Activity) a en effet été promu suite au Livre blanc sur le sport de 2007 et des recommandations proposées par l'ue en matière d'activité physique en 2008 (EU Physical Activity Guidelines), alors que la pratique d APS de la population européenne ne tend pas à l augmentation. En 2011, dans le cadre du premier plan de travail sur le sport de l'ue, six groupes d experts ont été mis en place autour des questions relatives au sport. L un d entre eux se consacre à promouvoir la santé et la participation au sport et à l'activité physique. Lors de son mandat, ce groupe s est engagé à rendre ses conclusions à l été 2013 et s est fixé cinq objectifs (deliverables). *Remerciements à Julien Schipman et à tous les membres du Groupe Expert «Sport, Santé et Participation» The beneficial effects of physical activity are very well known: reducing the risk of cardiovascular diseases, breast and colon cancer, and diabetes; controlling body weight; improving mental health and self esteem; strengthening and preserving learning capacity. The effects of the sedentary lifestyle, on the other hand, affect the whole of society, from the point of view of both increased public health costs and also loss of production, because of the resulting illnesses and premature deaths which are at the same level as those caused by smoking, according to the World Health Organisation. Many efforts have been made by the European States and the European Union in the affected sectors. The HEPA (Health- Enhancing Physical Activity) concept was promoted in the 2007 White Paper on Sport and the EU made recommendations on physical activity in 2008 (EU Physical Activity Guidelines), but the European population s participation in sport is not on the increase. In 2011, within the framework of the first EU work plan on sport, six expert groups concerned with questions relating to sport were set up. One of them is devoted to promoting health and participation in sport and physical activity. As part of its mandate this group will give its conclusions in the summer of 2013 and has set itself five (deliverable) objectives. Objective 1: To call on the Council to develop a recommendation to promote the EU s lines of action The expert group has set itself two targets: -To collect the maximum amount of information on the basis and application of the lines of action recommended by the EU regarding physical activity within the Member States. -To contribute to defining indicators for monitoring the implementation of the lines of action recommended by the EU regarding physical activity. *Thanks to Julian Schipman and all the members of the Sport, Health and Participation Expert Group 08 REVUE 23 SPORT, SANTÉ, BIEN-ÊTRE

2 Objectif n 1 : Inciter le Conseil à développer une recommandation pour promouvoir les lignes d'action de l'ue Le groupe d experts s est fixé deux cibles : - Recueillir le maximum d informations sur l application et le fondement des lignes d'action recommandées par l'ue en matière d'activité physique au sein des États membres. - Contribuer à la définition des indicateurs pour surveiller la mise en œuvre des lignes d'action recommandées par l'ue en matière d'activité physique. Sur le premier aspect, les experts ont repris et analysé les programmes et politiques appliqués par les États membres en matière d APS pour la santé. Selon le groupe, seize des Etats membres prenaient en compte une partie de ces lignes d'actions. Le groupe a identifié les actions les plus efficaces, les obstacles, les différents coûts ainsi que les forces et les faiblesses de ces plans nationaux. Il en ressort que les principaux obstacles et défis sont la coopération entre les secteurs responsables de la promotion de l APS dans ses objectifs sanitaires, la nécessité d un portage du plan par un leader désigné, l absence de suivi et la pérennité des financements. Sur le deuxième aspect, le but est d'encourager les efforts déployés au niveau national pour améliorer la qualité des informations recueillies et évaluer les progrès à l'aide d'indicateurs, en relation avec les lignes d'action. Ce travail s'appuie sur les études et les projets antérieurs et sur les résultats d'un atelier organisé à Bruxelles le 29 février Plusieurs sources d informations ont été utilisées sur les processus, les impacts et les résultats des politiques nationales, telles que l inventaire national des documents traitant de la promotion de l activité physique, le rapport sur les maladies non transmissibles de l OMS, la base de données européenne sur la nutrition, l obésité et l activité physique (NOPA), les enquêtes de santé européenne, les données européennes dans le domaine des transports urbains et des mobilités actives. Ces indicateurs ont été présentés aux directeurs des sports de l UE (Copenhague, juin 2012) ainsi qu au groupe européen d experts en nutrition. Objectif n 2 : Identifier les meilleures pratiques permettant la coopération des secteurs de la santé (incluant les systèmes d assurance-santé) et du sport Au vu des contraintes budgétaires et de la forte pression sur les systèmes de santé, le groupe a considéré que ce domaine comportait de nombreuses opportunités d'amélioration. Quatre questions ont été préparées par le groupe d experts pour analyser le rôle de l APS dans les différents systèmes de soins et les assurances santé. Les résultats ont été listés dans un guide incluant les bonnes pratiques. Objectif n 3 : Favoriser les initiatives dans le cadre de la prévention pour un vieillissement actif L année 2012 fut l Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité entre générations. Il semblait primordial pour le groupe d experts d aborder ce thème majeur de société. Le but est ici d encourager les Etats membres à accroître leurs efforts pour soutenir le vieillissement actif à travers l APS. Il est en effet nécessaire de prendre des mesures pour maximiser les années de vie en bonne santé et réduire le risque de dépendance en pratiquant des activités adaptées. In the first case, the experts have analysed the programmes and policies applied by the Member States concerning HEPA. The group has found that 16 of the Member States were taking part of the lines of action into account. The group has identified the most effective measures, the obstacles, the different costs and the strengths and weaknesses of these national plans. From this they have found that the principal obstacles and challenges are the cooperation between sectors responsible for promoting HEPA objectives, the need for a designated leader to take the plan forward, the absence of continuity and lasting funding. In the second case, the goal is to encourage efforts made at national level to improve the quality of information obtained and to assess progress using indicators, related to the lines of action. This work is based on previous studies and projects and on the results of a workshop organised in Brussels on 29 th February Various sources of information were used on the process, the impact and the results of national policy, such as the national inventory of documents dealing with the promotion of physical activity, the WHO report on non-infectious diseases, the European database on nutrition, obesity and physical activity (NOPA), European health enquiries, and European data in the field of urban transport and active mobility. These indicators were presented to the EU sports directors (Copenhagen, June 2012) and to the European expert group on nutrition. Objective 2: To identify best practice allowing cooperation between the health and sport sectors (including systems of health insurance) In the light of budgetary constraint and heavy pressure on health services, the group found that there was much room for improvement in this field. The group prepared four questions to analyse the role of physical activity and sport in different care and health insurance systems. The results have been listed in a guide including best practice. Objective 3: To encourage initiatives in the framework of prevention for active ageing 2012 was the European Year of Active Ageing and Solidarity between Generations. It was essential for the expert group to look at this key theme for society. The aim here is to encourage Member States to support active ageing through physical activity and sport. It is vital to take steps to maximise the number of years of good health and reduce the risk of dependence by doing suitable activities. ISCA has put forward the ambition to close the gap of 20% between the least and most active countries in other words, a vision to get 100 million more Europeans to be active in sport and physical activity by This vision can only be achieved if we get several sectors to join in the effort. Sport indeed, but certainly also health, education, urban planning and the corporate sector need to chip in. ISCA has now designed the NowWeMove campaign specifically with the above vision in mind, and with cross-sector collaboration as the enabling mechanism. We thus want to challenge the sport sector to look beyond its own borders to identify and realize its societal impact. This is why we have invited European Cyclists Federation dealing with urban mobility to co-coordinate the NowWeMove campaign with ISCA. ISCA has been awarded a 1 million grant from the European Union budget for the flagship event of the NowWeMove campaign - the 2013 edition of MOVE Week (7 to 13 October), a pan- European week of physical activity events. A wide range of promoters of physical activity will stage events including existing and new physical activities for the MOVE Week We call them MOVE Agents. They include, for example, individuals, non-governmental organisations, schools, companies and municipalities from all European countries. ISCA has thrown down the gauntlet to become a MOVE Agent. Are you ready to pick it up? JOURNAL 23 SPORT, HEALTH AND WELL-BEING 09

3 Le groupe a mis en place un questionnaire pour recueillir les informations sur les activités et programmes des Etats membres visant à promouvoir les bienfaits de l activité physique en prévention du vieillissement. La contribution de l APS pour un vieillissement «actif» ressort en 3 grands thèmes et, suite aux résultats de ce questionnaire, le groupe s'est mis d'accord sur les recommandations suivantes : Principes politiques Les recommandations nationales et européennes concernant le vieillissement actif doivent inclure des références sur les bénéfices et la promotion de l APS. La promotion de la santé par l activité physique chez les seniors doit être soutenue par des aides personnelles et financières. Les programmes nationaux et internationaux sur la promotion de l activité physique doivent être encouragés chez les seniors. L idée est donc de mettre en place des critères de qualité pour l organisation des pratiques d APS chez les personnes âgées en impliquant les organisations sportives, les partenaires scientifiques, les professionnels de santé, les professeurs d'eps et physiologistes de l'exercice, les nutritionnistes et les autres prestataires de services. Recommandations pratiques basées sur la participation L environnement pour la pratique d APS adaptée doit répondre aux besoins des personnes âgées avec une priorité donnée à la sécurité. Des campagnes d'information et de sensibilisation doivent être menées sur les effets positifs des APS afin de participer à la prévention du vieillissement au sein de la population. Les programmes spécifiques de formation des éducateurs sportifs aux activités adaptées pour les personnes âgées doivent être favorisés et davantage promus. Les fédérations sportives participant à cet effort, les clubs de retraités et associations de personnes âgées doivent être dotés de ressources pour se consacrer davantage aux APS et développer des passerelles permettant d établir des réseaux intersectoriels. Propositions pour les organisations et autres acteurs sportifs Les seniors doivent être davantage insérés dans la vie des clubs et associations sportives.pour accélérer cette mise en œuvre, les meilleures pratiques pour promouvoir l APS des seniors doivent être recensées et mises à disposition entre les différents acteurs du sport, au niveau national et européen. Les premiers résultats de ce travail ont été présentés au groupe «Sport» du Conseil européen et permis l adoption des conclusions du Conseil sur la promotion de l HEPA. The group developed a questionnaire to obtain information on what Member States are doing to promote the benefits of physical activity to prevent ageing. The contribution of physical activity and sport to active ageing comes out in three main areas and the group agreed on the following recommendations, based on the results of the questionnaire: Political principles National and European recommendations regarding active ageing should include references to the benefits and promotion of physical activity and sport. Promoting health among older people through physical activity should be supported by personal and financial assistance. National and international programmes for promoting physical activity should be encouraged among older people. The idea is to set up quality criteria for the organisation of physical activity and sport among old people by involving sporting bodies, scientists, health professionals, PE teachers and exercise physiologists, nutritionists and other service providers. Practical recommendations based on participation The environment for doing suitable PAS must meet the needs of old people, with the accent on safety. Information campaigns should be carried out to raise awareness of the positive effects of physical activity and sport, to help prevent ageing within the population. Specific training programmes for sports instructors covering activities suitable for old people should be encouraged and further promoted. Sports federations involved in this effort and clubs and associations of senior citizens should be given resources in order to do more regarding physical activity and sport and develop links to create cross-sectoral networks. Proposals for sporting bodies Old people should be better integrated into sports clubs and associations. In order to bring this about more quickly, best practices for promoting physical activity and sport for old people should be collected and made available to the various sport stakeholders at the national and European level. The first results of this work were presented to the Sport group of the European Council and allowed the Council s conclusions on promoting HEPA to be adopted. Depuis 2009, treize projets en lien avec le sport-santé ont été financés par la Commission européenne dans le cadre de l action préparatoire ««Partenariats européens dans le domaine du sport». Parmi ces projets, neuf concernaient la promotion de l activité physique au niveau local, notamment auprès des jeunes. Quatre autres ont été soutenus dans le cadre de l Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité intergénérationnelle Retrouvez une présentation de chaque projet sur : Since 2009, 13 projects linked to Sport-Health have been funded by the European Commission in the framework of the preparatory action European partnerships in the area of sport. Nine of them concerned the promotion of physical activity at a local level, especially for the youngsters. Four other projects have been supported in the framework of the European year of active ageing and solidarity between generations Find more information on each project on: 10 REVUE 23 SPORT, SANTÉ, BIEN-ÊTRE 25 % Le risque de survenue d'un cancer du sein est diminué de 25% en moyenne quand on compare les femmes les plus actives aux moins actives. 25 % La survenue de cancer du côlon ou de cancer colo-rectal est diminuée de 25% en moyenne quand on compare les sujets les plus actifs aux moins actifs. 30 % 50 % La survenue de cancer du côlon ou de cancer colo-rectal est diminuée de 25% en moyenne quand on compare les sujets les plus actifs aux moins actifs. La survenue de cancer du côlon ou de cancer colo-rectal est diminuée de 25% en moyenne quand on compare les sujets les plus actifs aux moins actifs. Contribution du Professeur Martine Duclos, Chef du Service de Médecine du Sport et des Explorations Fonctionnelles, CHU Gabriel Montpied, Clermont Ferrand, France. Membre du réseau européen «Sport et Santé» de Sport et Citoyenneté.

4 Objectif n 4 : Affiner les enquêtes de l Eurobaromètre sur le sport et l'activité physique Suite à la Communication de 2011 sur le sport, la Commission européenne lance un nouvel Eurobaromètre «Sport et activité physique». L Eurobaromètre est actuellement le seul outil à fournir des informations de comparaison des systèmes de prise en charge et d organisation à l'échelle européenne. Les conclusions du Conseil «Promouvoir les bénéfices de l'activité physique pour la santé» et celles concernant «le renforcement des données disponibles en vue de l'élaboration de la politique du sport» ont été adoptées en novembre Il a ainsi été demandé à la Commission de publier régulièrement des enquêtes dans ce domaine. Les acteurs du sport ont manifesté leur intérêt pour la publication de séries chronologiques à cet égard. La parution du prochain Eurobaromètre sur le sport et l'activité physique est prévue en 2014 pour correspondre aux évolutions de l'agenda politique de l'ue pour le sport (nouveau plan de travail et nouveaux programmes de financement). Le groupe d experts a été sollicité pour apporter une contribution en vue d'affiner la formulation de ces questions et d analyser les forces et faiblesses de l enquête. Certaines observations ont été faites : les recommandations de l'ue en matière d'activité physique ont été soulignées comme point de référence pour modifier les questions portant sur le sport, l'activité ou l'exercice physiques. L ajout de nouvelles questions a été discuté par le groupe (à partir du questionnaire international IPAQ) concernant la durée et l intensité de l exercice, le comportement sédentaire ainsi que le temps passé devant les écrans, les exercices de force et l activité physique au travail. Objective 4: To refine Eurobarometer surveys on sport and physical activity Following the 2011 Communication on sport, the Commission launched a new Eurobarometer Sport and Physical activity. The Eurobarometer is currently the only means of giving information comparing how things are implemented and organised at the European level. The Council s conclusions: Promoting health-enhancing physical activity and Strengthening sport policy making were adopted in November The Commission was asked to publish enquiries in this field regularly. Sport stakeholders showed their interest in the publication of chronological series. The next Eurobarometer on sport and physical activity will appear in 2014 in line with changes in the EU political agenda for sport (new work plan and new funding programmes). The expert group was asked to contribute to formulating these questions and to analyse the strengths and weaknesses of the enquiry. Some observations were made: EU recommendations concerning physical activity were highlighted as a reference point for modifying questions pertaining to sport, activity or physical exercise. The addition of new questions, regarding the duration and intensity of exercise, sedentary behaviour and time spent in front of screens, strength training exercises and physical activity at work, was discussed by the group (based on the international IPAQ questionnaire). Sports de nature, outdoor sports, active outdoor ou encore action outdoor sports... Au-delà des différences de vocables 1, il est acquis que leur pratique contribue au bien-être physique et mental de ses acteurs, sous réserve qu elle soit raisonnable. En cela, ces activités concourent pleinement aux objectifs de l Organisation Mondiale pour la Santé (OMS), qui préconise un retour à l activité physique pour une population de plus en plus sédentaire. Ce mouvement de fond de développement des sports de nature appelle une action concertée de la part de ses prescripteurs et régulateurs. Un premier enjeu porte sur les conditions de bonne mise en œuvre de ces activités. Les sphères publiques et privées - marchandes ou non - se côtoient, se combinent, se complètent. Ce gigantesque partenariat public/privé est planétaire, par l incitation de l OMS et de ses satellites ou partenaires, par la position des fédérations sportives, par l influence déterminante des marques de matériels ; néanmoins, les modalités diffèrent dans le temps et l espace. L histoire locale, la culture ou les modèles économiques font donc se côtoyer des expériences convergentes, mais également aussi différentes que le plan «Sport santé bien-être» porté par les ministères français des Sports et de la Santé, les actions «Britain on Foot» et «Outdoor nation» initiées par les industriels de l équipement individuel, ou l expérimentation «Sport-Santé sur ordonnance» menée par la ville et la communauté urbaine de Strasbourg. Il est nécessaire d en tirer des enseignements et d en favoriser un déploiement adapté. Un second enjeu tient à l évolution des activités organisées. Alors que la population européenne est vouée à un vieillissement certain dans les prochaines décennies, alors que l on constate une désaffection des jeunes 2, alors que les activités les plus montrées à travers les grands événements ne sont pas conformes à celles que l on pratique à proximité de chez soi, il faut soutenir l adaptation de l offre. Les organisations doivent répondre aux aspirations du plus grand nombre et ne peuvent se contenter de reproduire un format qui, bien qu ayant jusqu à présent fait ses preuves, se voit désormais largement minoritaire en regard des activités auto-organisées. Quelques rendez-vous devraient apporter leur contribution : la loi française de modernisation du sport, la programmation européenne dans le domaine du sport, les Nature & Sports Euro Meet de Liptovsky Mikulas Autant de moments attendus pour une meilleure adéquation entre sports de nature, bien-être et santé Une des préconisations issues des Nature & Sports Euro Meet, Annecy 2011 est de définir et partager une notion commune de sports de nature 2. Les Nature & Sports Euro Meet Annecy 2011 appellent également à faciliter l accès à la pratique et privilégier la pratique des jeunes 3. Du 2 au 4 octobre en Slovaquie JOURNAL 23 SPORT, HEALTH AND WELL-BEING 11

5 Objectif n 5 : Proposer des priorités pour le futur plan de travail sur le sport de l'ue afin de promouvoir l APS dans ses objectifs sanitaires («HEPA») Le groupe d experts a vivement encouragé les Etats, le Conseil et la Commission à donner suite aux Conclusions du Conseil de 2012 sur la promotion de l'activité physique et à prendre des moyens supplémentaires pour en assurer la pérennité. Il est extrêmement souhaitable de voir les citoyens européens atteindre les niveaux d APS recommandés et d inverser la tendance actuelle à l accroissement de la sédentarité. Certains sujets ont été cités comme de futures actions possibles dans ce domaine, tels que la coopération étroite avec les structures européennes pertinentes, l'oms pour la région européenne et les structures de santé au niveau de l'ue (notamment avec le groupe de haut niveau sur la nutrition, le futur groupe d experts et les autres organismes de l'ue) ; l'échange des meilleures stratégies nationales pour promouvoir l'activité physique et la participation dans le sport et l amélioration de la base de données pour l'activité physique et la participation sportive. Il s agira aussi de cibler les établissements d'enseignement afin de créer des interactions avec les acteurs du sport, autant qu avec les collectivités locales et territoriales. Les liens avec le secteur privé seront aussi recherchés afin de développer le sport et l'activité physique dans les petites, moyennes et grandes entreprises et d accroître par exemple les mobilités actives. Ceci permettra aussi d améliorer la qualité de l'air autant que les politiques énergétiques renouvelables dans le cadre des déplacements urbains. L ensemble de ces actions nécessite donc encore un engagement important de chacun d entre nous à l échelle locale («à chacun son vélo»), nationale (dont témoignent les nombreux plans des Etats membres) et européenne. Mais la volonté est forte, à chacun de ces niveaux, pour faire reconnaître l importance de l activité physique ou sportive comme un élément essentiel à la qualité de vie de tous les citoyens d Europe. Retrouvez cet article sur le site de notre partenaire Le Taurillon : Objective 5: To suggest priorities for the EU s future work plan on health-enhancing physical activity ( HEPA ) The expert group strongly encouraged the States, the Council and the Commission to follow up the Council s 2012 Conclusions on promoting physical activity and to take further steps to ensure its sustainability. It is highly desirable for European citizens to reach the recommended levels of PAS and reverse the current trend towards an increasingly sedentary life style. Some subjects were raised as possible future measures in this field, such as close cooperation with the relevant European structures, the WHO for Europe and EU health structures (particularly top level groups on nutrition, the future expert group and other EU organisms), exchanging the best national strategies for promoting physical activity and sport, and improving the database on participation in physical activity and sport. Educational establishments must also be targeted in order to create links with sport stakeholders and also with local and regional authorities. Links will also be sought with the private sector, to develop sport in small, medium and large businesses and increase active mobility. Air quality and renewable energy policies would also benefit from this. All of these measures need even more commitment from every one of us at every level: local (use a bike), national (as shown by the numerous plans in Member States) and European. At each of these levels there is a strong desire to show the importance of physical activity and sport as an essential element in the quality of life of all European citizens. AIAA was convened by Dr. Fiona Chambers, University College Cork and Pr. Deirdre Brennan, University of Ulster in November The AIAA group was launched in November 2012 by Mr. Sean Kelly (MEP), in Northern Ireland. In 2009, Pr. Thom McKenzie famously wrote that School Physical Education was the Pill not taken. For 60% of citizens in Ireland, Sport and Physical Activity and Physical Education represent the Pill not taken. In 2013, the WHO outlined compelling evidence that increasing levels of physical activity and reducing sedentary behaviors would lead to a range of health benefits: Physical inactivity has been identified as the fourth leading risk factor for global mortality. Moreover, physical inactivity is estimated to be the main cause for approximately 21-25% of breast and colon cancers, 27% of diabetes and approximately 30% of ischaemic disease burden. Increasing physical activity is a societal, not just an individual problem Therefore, it demands a population based multi-sectoral multi-disciplinary and culturally relevant approach. Responding to this, the AIAA aims to increase physical activity levels on the Island to 3 in 5 citizens by 2025 through innovative multidisciplinary and robust research. The AIAA are currently exploring opportunities for collaborative research in Europe with the guidance of Dr. Sean McCarthy (Hyperion Ltd), a leading expert in EU funding. InterTradeIreland, which provides cross-border business development and support, supported the recent AIAA workshop to promote the opportunities for North-South collaborations in Horizon 2020, the EU funding for innovation, and the supports available for companies and researchers across the island of Ireland. AIAA is the only umbrella cross-border body to tackle the issue of physical inactivity on this Island through a big society approach. It is multi-sectoral, multidisciplinary and culturally relevant. AIAA provides leading academics, practitioners, politicians, policy makers, parents, active sport participants and strategic industry partners a space to collaborate to develop common pedagogical strategies in Sport and Physical Activity settings across schools, clubs and communities on the Island of Ireland. This unique body has committed to a unified and cross-sectoral approach to the promotion of quality lifelong Sport and Physical Activity. Most importantly, AIAA will enable stakeholders to pool their knowledge and expertise to develop effective evidence-based teaching and learning strategies that can have genuine impact in supporting the public to initiate and maintain participation in Sport and Physical Activity throughout their lives. Pr. Deirdre Brennan says It is imperative that we take a partnership approach to exploring the most effective means of improving levels of physical activity given the impact physical activity has on health. Dr Fiona Chambers adds that Taking a multi-disciplinary and multi-stakeholder approach to using research to help design effective learning in sport and physical activity settings is the answer to encouraging lifelong physical activity. 12 REVUE 23 SPORT, SANTÉ, BIEN-ÊTRE

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention

Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention Québec WHO Collaborating Centre (CC) for Safety Promotion and Injury Prevention mission The Collaborating Centre seeks to contribute at the international level to research, development and the dissemination

Plus en détail

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How The ISIA Minimum Standard Why, What, How Budapest 10-11 October 2011 Vittorio CAFFI 1 Questions to address Why a Minimum Standard? Who is concerned? When has to be implemented? What is it? How can it be

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13

EN/FR. Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 11 March 2013 7342/13 Europaudvalget 2013 Rådsmøde 3229 - transport, tele og energi Bilag 3 Offentligt COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 11 March 2013 7342/13 TRANS 106 INFORMATION NOTE from: General Secretariat to: Council

Plus en détail

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine European Union Union Europeenne African Union Union Africaine WHY LAUNCH a Virtual Campus in AFRICA? UNESCO and the African Union: In the response to the request from the African Union (AU) Heads of State

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil.

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Bil. A usage officiel/for Official Use C(2006)34 C(2006)34 A usage officiel/for Official Use Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

Bibliothèque numérique de l enssib

Bibliothèque numérique de l enssib Bibliothèque numérique de l enssib European integration: conditions and challenges for libraries, 3 au 7 juillet 2007 36 e congrès LIBER Results from the Seminar on Measuring Quality in Libraries Bayir,

Plus en détail

LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL. www.coe.int/ldpp. Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie

LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL. www.coe.int/ldpp. Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie LOCAL DEVELOPMENT PILOT PROJECTS PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL With the support of: Flanders (Belgium), Italy, Slovenia Avec le soutien de : Flandre (Belgique), Italie, Slovénie www.coe.int/ldpp

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2

iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner la Gestion de Qualité au niveau BAC+2 134712-LLP-2007-HU-LEONARDO-LMP 1 Information sur le projet iqtool - Outil e-learning innovateur pour enseigner

Plus en détail

INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN AND YOUTH PHYSICAL ACTIVITY August 14, 2009

INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN AND YOUTH PHYSICAL ACTIVITY August 14, 2009 INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN AND YOUTH PHYSICAL ACTIVITY August 14, 2009 ACTION INTERSECTORIELLE SUR L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET LES JEUNES Le 14 aôut, 2009 INTERSECTORAL ACTION ON CHILDREN

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA SECRET C- SECRET C- First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C- PROJET DE LOI C- An Act to

Plus en détail

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 WORKING DOCUMENT from : Presidency to : delegations No prev. doc.: 12621/08 PI 44 Subject : Revised draft

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Monsieur le Président, Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

GLOBAL COMPACT EXAMPLE

GLOBAL COMPACT EXAMPLE GLOBAL COMPACT EXAMPLE Global Compact Good Practice GROUPE SEB 2004-2005 1/4 FIRM: GROUPE SEB TITLE: GROUPE SEB Purchasing Policy contributing to sustainable development GC PRINCIPLES taken into account:

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie

Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie Recherche et développement technologique au niveau européen Construction, transports, environnement, énergie Action de veille au niveau européen Plan de relance de l Union Européenne (2009) Journée d information

Plus en détail

SHORT TERMS. Encourage the sharing of tools/activities linked with quality management in between the projects

SHORT TERMS. Encourage the sharing of tools/activities linked with quality management in between the projects SHORT TERMS Encourage the sharing of tools/activities linked with quality management in between the projects Increase awareness to RMS or other models Sensitize on quality concept Quality control tools

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA

TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA COURSE DEVELOPMENT-TAUMA 2010-1-TR1-LEO05-16787 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: TRADITIONAL ARCHTECTURE AND URBANISM: CURRICULA AND TRAINING COURSE DEVELOPMENT-TAUMA 2010-1-TR1-LEO05-16787

Plus en détail

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE Union pour la Méditerranée Union for the Mediterranean Lors de la conférence ministérielle des 9 et 10 novembre 2011 à Strasbourg sur le développement urbain durable,

Plus en détail

Archived Content. Contenu archivé

Archived Content. Contenu archivé ARCHIVED - Archiving Content ARCHIVÉE - Contenu archivé Archived Content Contenu archivé Information identified as archived is provided for reference, research or recordkeeping purposes. It is not subject

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail

Photo Manipulations in the 2011 CES

Photo Manipulations in the 2011 CES Canadian Election Study Methodological Briefs Methodological Brief #2013-A Photo Manipulations in the 2011 CES Patrick Fournier, Université de Montréal Stuart Soroka, McGill University Fred Cutler, University

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Presentation and snapshot of achieved work FLEXIPAC meeting Bertrand Cornélusse, University of Liège December 2014 1 P L

Plus en détail

Transfer of e-learning quality innovation in mental health education (epsychnurse.net: equality System )

Transfer of e-learning quality innovation in mental health education (epsychnurse.net: equality System ) Transfer of e-learning quality innovation in mental health education (epsychnurse.net: equality System ) 2010-1-FI1-LEO05-03046 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Transfer of e-learning quality

Plus en détail

ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2. 1. Course overview. Learning objectives:

ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2. 1. Course overview. Learning objectives: ICM STUDENT MANUAL French 1 JIC-FRE1.2V-12 Module: Marketing Communication and Media Relations Study Year 2 1. Course overview Books: Français.com, niveau intermédiaire, livre d élève+ dvd- rom, 2ième

Plus en détail

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES 13 European Economic and Social Committee Comité économique et social européen 13 This publication is part of a series of catalogues published in the context of

Plus en détail

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles

MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles MOVILISE-Le cours en anglais pour les hommes de sport sportsman par l usage des methodes nouvelles 2009-1-TR1-LEO05-08709 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2009 Type de Projet: Statut:

Plus en détail

MONACO ECONOMIE. Clean Equity. 12 000 ex. Trimestrielle

MONACO ECONOMIE. Clean Equity. 12 000 ex. Trimestrielle MONACO ECONOMIE Clean Equity 12 000 ex Trimestrielle De mars à juin 2011 MONACO ECONOMIE Clean Equity 12 000 ex Trimestrielle De mars à juin 2011 Monaco: Despite a tough 18 months the passion is there

Plus en détail

Le nouveau référentiel Européen Eric Froment,

Le nouveau référentiel Européen Eric Froment, Le nouveau référentiel Européen Eric Froment, Président du Comité du Registre Européen des Agences d évaluation de l enseignement supérieur -EQAR Workshop on the development of the IEAQA Tunis, 13 June

Plus en détail

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments?

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? THE AALBORG COMMITMENTS IN GENEVA: AN ASSESSMENT AT HALF-TIME 1. City of Geneva in context : key facts 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? 3. The Aalborg Commitments: are they useful

Plus en détail

CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE. Developing a joint strategy for the Channel area

CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE. Developing a joint strategy for the Channel area CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE Developing a joint strategy for the Channel area Les objectifs du projet Co-financé par le programme Interreg IVA France (Manche) Angleterre, le

Plus en détail

Amélioration et réinstauration de pratiques d EFP

Amélioration et réinstauration de pratiques d EFP Amélioration et réinstauration de pratiques d EFP LLP-LDV-TOI-2011-LT-0087 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2011 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Amélioration et réinstauration

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Le projet est Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Mars 2015 Programme inter-organisations pour la gestion rationnelle des produits

Plus en détail

Niveau débutant/beginner Level

Niveau débutant/beginner Level LE COFFRE À OUTILS/THE ASSESSMENT TOOLKIT: Niveau débutant/beginner Level Sampler/Echantillon Instruments d évaluation formative en français langue seconde Formative Assessment Instruments for French as

Plus en détail

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique?

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Mardi 3 juin 2014 Younes TAZI Directeur Général Agence Marocaine de Développement de la Logistique younes.tazi@amdl.gov.ma

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency)

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency) Appel à Présentations de PMEs «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014 En présence de la GSA (European GNSS Agency) 1. TOULOUSE SPACE SHOW Le Toulouse Space Show 2014 se tiendra du 30 Juin

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

ADQ IR Implementation

ADQ IR Implementation ADQ IR Implementation DSNA experience Direction Générale de l Aviation Civile CONTENTS DSNA considerations ADQ objectives The context : a coordinated approach DSNA approach to ADQ implementation The pillars

Plus en détail

Master de sociologie : double diplôme possible

Master de sociologie : double diplôme possible Master de sociologie : double diplôme possible Parcours du master «changements sociaux en Europe» en partenariat avec l Université de Vienne Version française Information générale Les étudiants s inscrivent

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

Sub-Saharan African G-WADI

Sub-Saharan African G-WADI Sub-Saharan African G-WADI Regional chapter of the Global network on Water and Development Information for Arid Lands Prof. Cheikh B. Gaye G-WADI Workshop 20-21 April 2010 Dakar, Senegal 35 participants

Plus en détail

Un Groupe organisé autour d un concept «Full Service» A GROUP ORGANISED IN A FULL SERVICE CONCEPT

Un Groupe organisé autour d un concept «Full Service» A GROUP ORGANISED IN A FULL SERVICE CONCEPT Le groupe PARIS AXE COSMÉTIQUE PARISAXE COSMETIC GROUP Créé en 1999, PARIS AXE COSMÉTIQUE est aujourd hui un Groupe leader, acteur majeur du secteur de la Beauté. Il est composé de deux activités principales

Plus en détail

Canadian Worker Co-op Federation Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015

Canadian Worker Co-op Federation Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015 Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015 How can you improve your co-op s bottom line? Comment pouvez-vous améliorer le revenu net de votre coopérative? How can you raise

Plus en détail

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT

CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT CEPF FINAL PROJECT COMPLETION REPORT I. BASIC DATA Organization Legal Name: Conservation International Madagascar Project Title (as stated in the grant agreement): Knowledge Management: Information & Monitoring.

Plus en détail

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET

Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Haslingden High School French Y8 Block C Set 1 HOMEWORK BOOKLET Name: Form: Subject Teacher: Date Given: Date to Hand in: Level: Effort: House Points: Comment: Target: Parent / Guardian Comment: Complete

Plus en détail

Courses on Internal Control and Risk Management. September 2010

Courses on Internal Control and Risk Management. September 2010 Courses on Internal Control and Risk Management Page 1/5 September 2010 EN VERSION 1. Internal Control Standards for Effective Management - Introduction to Internal Control for all staff This introductory

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project

Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project L enseignement intégré de la musique: Un défi pour l enseignement et la formation des enseignants

Plus en détail

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference 13-14 novembre 2008-13th -14th Novembre 2008 Centre des Congrès, Lyon Le rôle des accords d entreprise transnationaux

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

12th BESTUFS Workshop «Specific experiences on urban goods strategies in France» Dr Bernard Gérardin Gérardin Conseil bgerardin2@wanadoo.

12th BESTUFS Workshop «Specific experiences on urban goods strategies in France» Dr Bernard Gérardin Gérardin Conseil bgerardin2@wanadoo. 12th BESTUFS Workshop «Specific experiences on urban goods strategies in France» Dr Bernard Gérardin Gérardin Conseil bgerardin2@wanadoo.fr I - The French urban freight strategy II - Specific experiences

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot. Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.Mu Date: Jeudi 12 Avril 2012 L heure: 9h15 Venue: Conference Room,

Plus en détail

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca Francoise Lee De: Francoise Lee [francoiselee@photoniquequebec.ca] Envoyé: 2008 年 11 月 17 日 星 期 一 14:39 À: 'Liste_RPQ' Objet: Bulletin #46 du RPQ /QPN Newsletter #46 No. 46 novembre 2008 No. 46 November

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

Memorandum of Understanding

Memorandum of Understanding Memorandum of Understanding File code of the Memorandum of Understanding (optional) texte 1. Objectives of the Memorandum of Understanding The Memorandum of Understanding 1 (MoU) forms the framework for

Plus en détail

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES)

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 1 Project Information Title: Project Number: SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 Year: 2008 Project Type: Status:

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Can operational planning decrease distribution costs? - La gestion prévisionnelle pour diminuer les coûts de distribution?

Plus en détail

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS PEGASEAS Theme: MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT: final outputs and Questions of the reports:

Plus en détail

Transfert des expérimentales et innovantes méthodes d enseignement pour l education de management

Transfert des expérimentales et innovantes méthodes d enseignement pour l education de management l education de management 2010-1-PL1-LEO01-11462 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2010 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Résumé: Transfert des expérimentales et innovantes

Plus en détail

2. What do you think is the significance, purpose and scope of enhanced cooperation as per the Tunis Agenda? a) Significance b) Purpose c) Scope

2. What do you think is the significance, purpose and scope of enhanced cooperation as per the Tunis Agenda? a) Significance b) Purpose c) Scope Timestamp The information solicited through this questionnaire will only be used in aggregate form, unless otherwise authorised by the respondent. Do you authorise us to cite/share your views individually?

Plus en détail

Convention on nuclear Safety and the Nuclear Safety Directive Evolution of the international framework

Convention on nuclear Safety and the Nuclear Safety Directive Evolution of the international framework ABR June 13, 2014 Convention on nuclear Safety and the Nuclear Safety Directive Evolution of the international framework Yvan Pouleur The Chernobyl accident triggered the Establishment of the CNS Entered

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 2 (for A/A* grade) Question 3 Subject: Topic: French Writing In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Florida International University Department of Modern Languages FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Class time: Monday, Tuesday, Wednesday, Thursday; 6:20 P.M. - 9:00 P.M. Instructors: Prof. Jean-Robert

Plus en détail

Deadline(s): Assignment: in week 8 of block C Exam: in week 7 (oral exam) and in the exam week (written exam) of block D

Deadline(s): Assignment: in week 8 of block C Exam: in week 7 (oral exam) and in the exam week (written exam) of block D ICM STUDENT MANUAL French 2 JIC-FRE2.2V-12 Module Change Management and Media Research Study Year 2 1. Course overview Books: Français.com, niveau intermédiaire, livre d élève+ dvd- rom, 2ième édition,

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Guider de l école à l emploi - Professionnalisme dans le travail avec les jeunes en risque d exclusion sociale

Guider de l école à l emploi - Professionnalisme dans le travail avec les jeunes en risque d exclusion sociale risque d exclusion sociale D/05/B/F/PP-146 307 1 Information sur le projet Titre: Guider de l école à l emploi - Professionnalisme dans le travail avec les jeunes en risque d exclusion sociale Code Projet:

Plus en détail

Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès

Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Main Point of Contact with the Government of Canada in case of Death Act Loi sur le point de service principal du gouvernement du Canada en cas de décès S.C. 2015, c.

Plus en détail

CENTRE DE RECHERCHE SUR LA COMPÉTITIVITÉ. s.éco&sociales UNIVER SITÉ DE FRIBOU RG / CEN T RE DE RE CHERCHE SUR L A COM PÉ T I T I V I TÉ

CENTRE DE RECHERCHE SUR LA COMPÉTITIVITÉ. s.éco&sociales UNIVER SITÉ DE FRIBOU RG / CEN T RE DE RE CHERCHE SUR L A COM PÉ T I T I V I TÉ CENTRE DE RECHERCHE SUR LA COMPÉTITIVITÉ s.éco&sociales UNIVER SITÉ DE FRIBOU RG / CEN T RE DE RE CHERCHE SUR L A COM PÉ T I T I V I TÉ Le Centre de recherche sur la compétitivité de l Université de Fribourg

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 We, the participants, assembled in Ouagadougou, Burkina Faso, from 5-7 March 2012, for the meeting

Plus en détail

Transfer and adaptation of the French Certification: Renewable Energy

Transfer and adaptation of the French Certification: Renewable Energy Transfer and adaptation of the French Certification: Renewable Energy 2012-1-TR1-LEO05-35144 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2012 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Transfer

Plus en détail

OBJECTIFS 2015-2016 DU ROTARY INTERNATIONAL

OBJECTIFS 2015-2016 DU ROTARY INTERNATIONAL 1 OBJECTIFS 2015-2016 DU ROTARY INTERNATIONAL 2 OBJECTIFS 2015-2016 RI / RI s OBJECTIVES 2015-2016 Pour l année 2015-2016, le Président Ravi a choisi des objectifs dont les résultats sont mesurables par

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

APHLIS (African Postharvest Losses Information System) Système d information Africain des pertes post récolte www.aphlis.net

APHLIS (African Postharvest Losses Information System) Système d information Africain des pertes post récolte www.aphlis.net APHLIS (African Postharvest Losses Information System) Système d information Africain des pertes post récolte www.aphlis.net APHLIS - a unique service APHLIS generates estimates of quantitative postharvest

Plus en détail

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique.

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. Réussir en Afrique Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. 1 2 Le Cabinet CBI, dirigé par Ousmane H. Guedi vous accompagne dans votre conquête du marché africain,

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

Action concrète 3 Vulgarisation de la connaissance du droit des femmes et renforcement de leurs capacités à défendre leurs droits

Action concrète 3 Vulgarisation de la connaissance du droit des femmes et renforcement de leurs capacités à défendre leurs droits NGO official partner of UNESCO (consultative status) and in Special consultative status with the United Nations ECOSOC since 2012 Millennia2015, "An action plan for women's empowerment", Foresight research

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

How to be a global leader in innovation?

How to be a global leader in innovation? How to be a global leader in innovation? 2014-03-17 / Rybinsk Marc Sorel Safran Country delegate /01/ Innovation : a leverage to create value 1 / 2014-01-30/ Moscou / Kondratieff A REAL NEED FOR INNOVATION

Plus en détail

Le symposium DELF de l Association des professeurs d immersion française Calgary, le 19 janvier 2012

Le symposium DELF de l Association des professeurs d immersion française Calgary, le 19 janvier 2012 The Canadian Association of Immersion Teachers DELF Symposium Calgary, January 19, 2012 Le symposium DELF de l Association des professeurs d immersion française Calgary, le 19 janvier 2012 Round Table

Plus en détail

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General

Photo: Sgt Serge Gouin, Rideau Hall Her Majesty The Queen in Right of Canada represented by the Office of the Secretary to the Governor General As the father of five children and the grandfather of ten grandchildren, family is especially important to me. I am therefore very pleased to mark National Foster Family Week. Families, whatever their

Plus en détail