Matériels électriques pour atmosphères explosibles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Matériels électriques pour atmosphères explosibles"

Transcription

1 Fiche Prévention - G4 F Matériels électriques pr atmosphères explosibles Une atmosphère explosive est un mélange avec l air, dans des conditions atmosphériques, de substances inflammables ss forme de gaz, vapeurs pssières, dans lequel, après inflammation, la combustion se propage à l ensemble du mélange non brûlé. Une atmosphère explosible (Atex) est ainsi nommée lorsque sa composition habituelle n est pas explosive mais, par suite de circonstances prévisibles, peut varier de telle façon qu elle devienne explosible. Dans le BTP, ces situations se rencontrent lors : d activités de stockage, fabrication travail de matériaux (atelier bois, unités de fabrication de produits noirs ) ; d activités dans des milieux particuliers (chaufferies, travaux sterrains, égts ) ; de manipulations de produits très volatils (carburants, colles, solvants ) ; d interventions dans des établissements industriels où sont fabriqués stockés ces matériaux (industries pétrolières, par exemple). Lorsque ce risque est patent, il faut utiliser des matériels électriques spéciaux conçus pr atmosphères explosibles. Ce document décrit les différents types de ces équipements afin de pvoir choisir le plus adapté aux situations rencontrées. Risque d explosion Mustang Produits en suspension (gaz, aérosols, pssières) Produits combustibles Srce d inflammation EXPLOSION Confinement Fig. 1 L hexagone de l explosion Domaine d explosivité Oxygène Une explosion, au sens large, est la transformation rapide d un système matériel donnant lieu à une forte émission de gaz, accompagnée éventuellement d une émission de chaleur importante. Elle peut être d origine physique (éclatement), d origine chimique résultant d une réaction chimique : oxydation décomposition de gaz, de vapeurs, de pssières de composés très instables. Une explosion d origine chimique est «une réaction brutale d oxydation de décomposition impliquant une élévation de température de pression les deux simultanément» (EN ). Mécanismes de l explosion Le mécanisme de l explosion (Fig. 1) survient lorsque les six conditions suivantes sont réunies.

2 la présence de combustibles ; un état particulier du combustible ss forme de gaz, de vapeurs de pssières (Fig. 2) ; la présence de srces d inflammation d énergie d activation ; ces srces peuvent être multiples : thermiques (flammes, surfaces points chauds, électriques, crt-circuit, arrachement de câbles ), mécaniques (frictions, chocs ), météorologiques (fdre, rayonnement solaire ), chimiques, autres (ondes électromagnétiques, charges électrostatiques ) ; la présence de comburant (dans la plupart des cas l oxygène de l air) ; une concentration suffisante du combustible (domaine d explosivité). Pr être explosif, le mélange ne doit être ni trop pauvre, ni trop riche en combustible ; il doit se situer entre la limite inférieure d explosivité (LIE) et la limite supérieure d explosivité (LSE) ; un confinement suffisant. La température du liquide inflammable doit être suffisante pr émettre assez de vapeurs ; il s agit du point éclair de la substance. Réglementation Atex La réglementation impose : un classement des zones à risques d explosion ; des exigences pr les utilisateurs ; des exigences pr les appareils et systèmes. Classement des zones à risque d explosion Les emplacements dangereux sont classés en zone à risque suivant la présence de gaz, de vapeurs de pssières (Fig. 3 et 4). Exigences liées aux utilisateurs Afin d améliorer la en matière de sécurité et de santé du personnel susceptible d être exposé au risque Atex, le chef d établissement doit : évaluer le risque d explosion d une Atex dans son établissement ; classer les emplacements dangereux ; Effets de l explosion Les effets sur l homme varient selon la nature de l explosion : le blast, effet sur l organisme de l explosion (dommages au niveau de l oreille, des pmons ) ; les brûlures liées à la combustion ; la projection la chute de la personne liées à l effet de sffle ; tt type de projection résultant de l effet de sffle. Fig. 4 Exemple de zonage dans une installation d atelier bois Exemple de shéma de zones dans atelier bois Zone 20 Zone 21 Zone 22 Silo Air dépssiéré Filtration Réseau d aspiration Air empssiéré Fig. 2 Exemples de combustibles Gaz Vapeurs Pssières Méthane Sulfure de carbone Aluminium Butane Alcool éthylique Pssières de bois Propane Oxyde d éthylène Céréales Hydrogène Acétone Charbon Machines Benne Mustang Fig. 3 Classement des zones à risque Possibilité d un Atex Haute Moyenne et faible Très faible Improbable Définitions atmosphère explosive est présente en permanence, pendant de longues périodes, fréquemment. atmosphère explosive est susceptible de se présenter occasionnellement en fonctionnement normal. atmosphère explosive n est pas susceptible de se présenter en fonctionnement normal, si elle se présente, n est que de crte durée (fonctionnement anormal prévisible). Emplacement non dangereux. Gaz et vapeurs Zone 0 Zone 1 Zone 2 Hors zones Pssières Zone 20 Zone 21 Zone 22 Hors zones 2

3 prendre les mesures techniques et organisationnelles de contre les explosions ; s équiper de matériels conformes à la directive Atex 94/9/ CE ; coordonner les différents intervenants sur son site ; rédiger un Document relatif à la contre les explosions (DRPCE) mise en place sur son site. Exigences liées aux appareils et aux systèmes destinés à être utilisés en atmosphère explosible Le fabricant est la personne responsable du développement, de la construction, des démarches conduisant à la certification du matériel. Il doit : concevoir et fabriquer suivant les normes européennes harmonisées ; apposer un marquage CE et un marquage spécifique de son matériel ; établir une déclaration de conformité de son matériel ; réaliser une notice d instructions accompagnant le matériel. Classification des matériels électriques Critères réglementaires Les matériels électriques pr atmosphères explosibles sont classés en deux grpes (Fig. 5) : Grpe I : Matériels destinés aux mines gristeuses ; Grpe II : Matériels destinés aux industries de surfaces. Ils peuvent posséder une contre les «gaz et vapeurs» (indice G) et/ contre les pssières (indice D). Trois niveaux existent : Niveau 1 : très haut niveau pr risque permanent ; Niveau 2 : haut niveau pr risque fréquent ; Niveau 3 : niveau normal pr risque occasionnel. Fig. 5 Catégorie de matériel Catégorie/Niveau Grpe I - Mines II - Industrie de surface M1 Très haut niveau M2 Haut niveau 1 Très haut niveau de 2 Haut niveau 3 Niveau de normal Type d atmosphère explosive (grpe II) G (gaz, vapeurs, liquides) D (pssières) Zone 0 Zone 20 Zone 1 Zone 21 Zone 2 Zone 22 Critères normatifs Grpe et subdivision pr les gaz/ vapeurs Les gaz sont classés en différents grpes (I, IIA, IIB ) suivant leur niveau de dangerosité (Fig. 6). Quatre grpes de gaz ont été établis sur la base de cinq gaz représentatifs. Plus l énergie minimale d inflammation (EMI) suffisante est faible, plus la substance est dangereuse. Pr le grpe II, la dangerosité croît de la subdivision IIA à la subdivision IIC : un matériel marqué IIB peut être utilisé en présence de propane (IIA) mais pas en présence d acétylène (IIC) de gaz de danger équivalent. Fig. 6 Classement des gaz Grpe Gaz Grpes EMI (1) IEMS (2) de gaz (micro J) (mm) I - Mines Méthane I 300 1,14 II - Industrie Propane IIA 240 0,92 de surface Éthylène IIB 70 0,65 Acétylène IIC 17 0,37 Hydrogène IIC 17 0,29 (1) Énergie minimale d inflammation : énergie minimale qui doit être frnie au mélange, ss forme d une flamme d une étincelle, pr provoquer l inflammation. (2) Interstice expérimental maximal de sécurité : épaisseur maximale de la cche d air entre deux parties d une chambre interne d un appareil d essai qui, lorsque le mélange interne est enflammé empêche l inflammation du même mélange gazeux externe à travers un épaulement de 25 mm de longueur. Classe de température Les diverses substances peuvent s enflammer spontanément ss l effet de la chaleur : c est la température d auto-inflammation qui est propre à chaque substance. Plus cette température est faible, plus la substance est dangereuse. En conséquence, les matériels destinés à être utilisés dans une Atex sont classés de T1 à T6 en fonction de la température maximale de surface qu ils génèrent (Fig. 7). Par exemple, si un luminaire antidéflagrant génère une température maximale de surface de 105 C, il sera classé en T4 ; l utilisateur s assurera que la température d auto-inflammation de l atmosphère présente est supérieure à 135 C. Attention Il appartient à l utilisateur de vérifier que le matériel va être utilisé à une température ambiante conforme à celle prévue lors du classement. Cette température ambiante maximale utilisable est indiquée sur le matériel. Fig. 7 Températures ambiantes Classes de température Valeur maximale ( C) T1 450 T2 300 T3 200 T4 135 T5 100 T6 85 3

4 Étanchéité du matériel aux pssières Indice 1 er chiffre contre la pénétration des corps solides 5 = étanche à la pssière 6 = totalement étanche à la pssière IP X X 2 e chiffre contre la pénétration des liquides La zone à laquelle sont destinés le matériel ainsi que le type de pssières détermine l indice du matériel pvant y être installé (Fig. 8). Fig. 8 Matériel pvant être utilisé Zone 20 Zone 21 Zone 22 Pssières conductrices Pssières isolantes Étanchéité nécessaire IP5X Mode pr les matériels électriques utilisés en atmosphère gazeuse Suivant leur conception, les différents modes du matériel électrique agissent sur l une des trois composantes présentées ci-desss : Suppression de l atmosphère explosible Suppression de la srce d inflammation Non-propagation de la flamme Cas particulier Mode de o immersion dans l huile p suppression interne Catégorie de m encapsulage e sécurité augmentée i sécurité intrinsèque d enveloppe antidéflagrante q remplissage pulvérulent n mode de ia M1-1 ib ia M1-1 ib 3 Srce : INERIS Relation entre les catégories de matériel et les modes de. Pr les gaz/vapeurs : Catégories 1G 2G 3G Pr les pssières : Catégories 1D 2D 3D Modes autorisés pr le matériel électrique Sécurité intrinsèque (ia) Mode pr 1G immersion dans l huile (o) suppression interne (p) remplissage pulvérulent (q) enveloppe antidéflagrante (d) sécurité augmentée (e) encapsulage (m) sécurité intrinsèque (ib) Mode pr 2G mode (n) Modes autorisés pr le matériel électrique Sécurité intrinsèque (ia) + Mode pr 1D enveloppe antidéflagrante (d) + sécurité augmentée (e) + encapsulage (m) + sécurité intrinsèque (ib) + Mode pr 2D IP5X (si pssières isolantes) Marquage des matériels électriques Un appareil destiné à être utilisé en zone atmosphère explosible ne doit être mis sur le marché que s il satisfait aux caractéristiques définies dans la norme. Un marquage identifiant la classification respective de l appareil est apposé sur l appareil et spécifie les caractéristiques réglementaires et normatives (Fig. 9). 4

5 Fig. 9 Marquage de l appareil électrique Organisme certificateur et référence du certificat Marquage réglementaire Indication de la température ambiante maximale GUB 5 INERIS 01ATEX II 2GD EEx d IIC T 5 IP 65 Tamb max X 40 C 50 C 60 C 70 C S/N 07/2007 Pmax 400 W 400 V 50/60Hz NON APRIRE SOTTO TENSIONE / REMOVE SUPPLY BEFORE OPENING! ISTRUZIONI DI SICUREZZA VEDI SAFETY ADVICES SEE SESTO S.G. MI - ITALY i 03/SN/GUB Marquage normatif Marquage spécifique contre les explosions Illustration réalisée par Mustang Marquage réglementaire Marquage CE de conformité Logo marquage spécifique contre les explosions (direction Atex) Numéro de l organisme notifié Grpe Pr la France : 0080 INERIS (Institut national de l environnement industriel et des risques) 0081 LCIE (Laboratoire central des industries électriques) Marquage normatif Symbole indiquant que le matériel répond à un plusieurs modes de normalisés. Catégorie/niveau 0081 II 2 GD Type d atmosphère (gaz pssières) Grpe de gaz : exposition aux gaz de subdivision IIB (éthylène gaz de danger équivalent en industries de surface) Réglementation Code du travail R à R : Prévention des explosions dans les lieux de travail. R : Établissements conçus et réalisés de façon à satisfaire aux articles R à 54. Arrêté du 8 juillet 2003 relatif à la des travailleurs susceptibles d être exposés à une Atex. Arrêté du 8 juillet 2003 relatif aux conditions d installation des matériels électriques dans les emplacements où des zones Atex peuvent se présenter. Normes NF EN : Atmosphères explosives - Prévention de l explosion et contre l explosion. NF EN : Matériels électriques pr utilisation en présence de pssières combustibles. NF EN : Matériels électriques pr atmosphères explosives gazeuses. Mode : ici, sécurité intrinsèque (ia) Classe de température : ici, température maximale de surface du matériel égale à 100 C ia IIB T5 IP 65 {EEX Indice contre la pénétration des pssières (étanchéité du matériel) Documentation Outils portatifs à moteur électrique. Fiche prévention G4 F 06, OPPBTP. À paraître. Mise en œuvre de la réglementation relative aux atmosphères explosives, INRS ED 945. OPPBTP 25, avenue du Général Leclerc Blogne-Billancrt Cedex

Instrum : BTS1 1-a Capteur, transmetteur et environnement Cours n 12 Atex ATEX (Atmosphères Explosives) Page 1 sur 5

Instrum : BTS1 1-a Capteur, transmetteur et environnement Cours n 12 Atex ATEX (Atmosphères Explosives) Page 1 sur 5 Atex ATEX (Atmosphères Explosives) Page 1 sur 5 1 Définition d'une Atex Une atmosphère explosive (ATEX) est un mélange avec l air, dans les conditions atmosphériques, de substances inflammables sous forme

Plus en détail

16/09/2005 Version 1 L ATEX : ATMOSPHÈRE EXPLOSIBLE. Service marketing 1/20 Stéfanie IXART

16/09/2005 Version 1 L ATEX : ATMOSPHÈRE EXPLOSIBLE. Service marketing 1/20 Stéfanie IXART L ATEX : ATMOSPHÈRE EXPLOSIBLE Service marketing 1/20 Stéfanie IXART SOMMAIRE I. Introduction.p3 II. Définition d une atmosphère explosible..p4 III. Qu est-ce qui détermine la présence d une ATEX?.p4 IV.

Plus en détail

La réglementation ATEX

La réglementation ATEX La réglementation ATEX Thomas BARTH, IPRP Santé au Travail Provence Groupe risque chimique 2011 Quelques définitions Limite Inférieure d Explosivité (LIE): concentration minimale dans l air d un combustible

Plus en détail

Qu est ce que la norme ATEX?

Qu est ce que la norme ATEX? La norme européenne Atex est associée aux produits utilisables en ATmosphères EXplosibles. La norme Atex est une norme de sécurité pour les zones dangereuses : zone 1 en contact avec gaz et zone 2 proche

Plus en détail

Les ATmosphères EXplosives. Prévention des Risques et Protection des Salariés. R. REVALOR INERIS Méditerranée

Les ATmosphères EXplosives. Prévention des Risques et Protection des Salariés. R. REVALOR INERIS Méditerranée Les ATmosphères EXplosives («ATEX») Prévention des Risques et Protection des Salariés R. REVALOR INERIS Méditerranée 1 ATEX : Les produits concernés ATMOSPHERE EXPLOSIVE Mélange avec l air, dans les conditions

Plus en détail

II 2G EEx ia IIC T6. Mode de protection

II 2G EEx ia IIC T6. Mode de protection Informations générales Selon la directive 94/9/CE, un appareil destiné à être utilisé en zone à atmosphère explosible ne doit être mis sur le marché que s il satisfait aux caractéristiques définies dans

Plus en détail

DOSSIER THÉMATIQUE. Les atmosphères explosives (ATEX)

DOSSIER THÉMATIQUE. Les atmosphères explosives (ATEX) THÉMATIQUE (ATEX) Sommaire 1. L essentiel à retenir...... 3 2. Guide pratique... 4 2.1. Une problématique à l échelle européenne... 4 2.2. Qu est-ce qu une atmosphère explosive?... 6 2.3. Qui est concerné?...

Plus en détail

MEMO ATEX. TUV RHEINLAND est Organisme Notifié sous le numéro 0035 pour toutes les annexes de la Directive ATEX 94/9/CE.

MEMO ATEX. TUV RHEINLAND est Organisme Notifié sous le numéro 0035 pour toutes les annexes de la Directive ATEX 94/9/CE. MEMO ATEX TUV RHEINLAND est Organisme Notifié sous le numéro 0035 pour toutes les annexes de la Directive ATEX 94/9/CE. TUV RHEINLAND est notamment Organisme Notifié dans le cadre des Directives Européennes

Plus en détail

Département Audit et Conseil. 3 juin 2004

Département Audit et Conseil. 3 juin 2004 Elaboration d une méthode d évaluation et du document en réponse aux décrets 1553, 1554 relatifs à la protection des travailleurs contre les risques d explosion Contexte réglementaire Directive 1999/92/CE

Plus en détail

Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) EXPLOSION SUR LES LIEUX DE TRAVAIL

Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) EXPLOSION SUR LES LIEUX DE TRAVAIL Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) EXPLOSION SUR LES LIEUX DE TRAVAIL Introduction La présente fiche traite du risque d explosion susceptible d

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE PRODUIT DETECTEUR VIREx

NOTICE TECHNIQUE PRODUIT DETECTEUR VIREx Page : 0 NOTICE TECHNIQUE PRODUIT DETECTEUR Le présent document comporte 9 pages. G. SAMIER Chef de projet Rédaction Fonction Visa - Date L. DESARNAUD-CAULY Chef de Laboratoire Vérification Fonction Visa

Plus en détail

GANTS de protection Propriétés électrostatiques

GANTS de protection Propriétés électrostatiques GANTS de protection Propriétés électrostatiques Equipements de protection individuelle COMMISSION GANTS DE PROTECTION Le danger ATEX - ATmosphères EXplosibles Vêtements et gants en zone ATEX La concentration

Plus en détail

protection antideflagrante

protection antideflagrante protection antideflagrante Protection antiexplosion Valves pour la technique fluidique pour l utilisation dans les domaines avec danger d explosion Protection antiexplosion contre gaz, poussière et pour

Plus en détail

Compléments du guide état de l art. ANNEXE D Application de la réglementation ATEX aux silos de stockage de produits agro-alimentaires

Compléments du guide état de l art. ANNEXE D Application de la réglementation ATEX aux silos de stockage de produits agro-alimentaires MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE Compléments du guide état de l art. ANNEXE D Application de la réglementation ATEX aux silos de stockage

Plus en détail

WACO : L EXPLOSIVE PIQÛRE DE RAPPEL

WACO : L EXPLOSIVE PIQÛRE DE RAPPEL WACO : L EXPLOSIVE PIQÛRE DE RAPPEL L explosion d une usine d engrais près de Waco au Texas ce 17 avril 2013 rappelle à quel point le stockage de produits explosifs est dangereux. En cas d accident, les

Plus en détail

SOLUTIONS ATEX. Norgren: la fiabilité d un partenaire qui vous assure un maximum de protection en atmosphères explosibles.

SOLUTIONS ATEX. Norgren: la fiabilité d un partenaire qui vous assure un maximum de protection en atmosphères explosibles. ATEX ADVANTAGE Directive Européenne ATEX 94/9/CE Nouvelles réglementations visant à améliorer la protection du matériel et la sécurité dans les ATmosphères EXplosibles Les solutions ATEX Norgren 02 I ATEX

Plus en détail

Code de marquage. Groupes d'appareils pour I Mines II surface. Catégorie 1 Très haut niveau de protection. Catégorie 2 Haut niveau de protection

Code de marquage. Groupes d'appareils pour I Mines II surface. Catégorie 1 Très haut niveau de protection. Catégorie 2 Haut niveau de protection Classes de températures gaz Température inflammation poussières T1 450 T2 300 T3 200 135 100 85 700 600 500 400 300 200 100 C Hydrogène 560 (T1) Méthane 537 (T1) Éthylène 425 (T2) Acétylène 305 (T2) Kérozène

Plus en détail

3. Les limites d inflammations ou d explosivités.

3. Les limites d inflammations ou d explosivités. L explosimétrie 1. Qu est ce qu une explosion? L explosion est due à la présence d un combustible mélangé à un comburant dans des proportions données, qui en présence d une source d ignition ou de chaleur,

Plus en détail

le Risque Incendie École du FEU

le Risque Incendie École du FEU le Risque Incendie École du FEU L ennemi n 1, c est... Le FEU Énergie d'activation Source de chaleur, Flamme nue, Etincelle électrique, Frottement, échauffement... La Combustion Définition : C est une

Plus en détail

TGC Extrusion. TGC Extrusion : TGC. La démarche ATEX SOMMAIRE

TGC Extrusion. TGC Extrusion : TGC. La démarche ATEX SOMMAIRE : La démarche ATEX Destinataire : A l attention de : Date : 25/09/2007 Version N : 02 SOMMAIRE A. BUTS & OBJECTIFS...2 B. QUELQUES DEFINITIONS...2 C. ZONAGE ET CONFORMITE DES EQUIPEMENTS...3 D. CONSEILS

Plus en détail

Mise en œuvre de la réglementation relative aux atmosphères explosives

Mise en œuvre de la réglementation relative aux atmosphères explosives Mise en œuvre de la réglementation relative aux atmosphères explosives Guide méthodologique L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels,

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS? DEMARCHE ATEX UNE ZONE DE FLAMME PEUT ENVAHIR UN VOLUME DIX FOIS SUPÉRIEUR À CELUI DE L ATMOSPHERE EXPLOSIVE INITIALE.

LE SAVIEZ-VOUS? DEMARCHE ATEX UNE ZONE DE FLAMME PEUT ENVAHIR UN VOLUME DIX FOIS SUPÉRIEUR À CELUI DE L ATMOSPHERE EXPLOSIVE INITIALE. 1 2 LE SAVIEZ-VOUS? UNE ZONE DE FLAMME PEUT ENVAHIR UN VOLUME DIX FOIS SUPÉRIEUR À CELUI DE L ATMOSPHERE EXPLOSIVE INITIALE. 3 SOURCE INRS 4 Identification des atmosphères explosives Faire l inventaire

Plus en détail

Marquage Ex 5. Informatique mobile en et hors zone Ex 17. Communication en et hors zone Ex 29. Technique de mesure et de calibrage en zone Ex 37

Marquage Ex 5. Informatique mobile en et hors zone Ex 17. Communication en et hors zone Ex 29. Technique de mesure et de calibrage en zone Ex 37 Contenu Page Marquage Ex 5 Informatique mobile en et hors zone Ex 17 Communication en et hors zone Ex 29 Technique de mesure et de calibrage en zone Ex 37 Technique de mesure et de calibrage hors zone

Plus en détail

SECURITE AU TRAVAIL ATEX

SECURITE AU TRAVAIL ATEX ATEX Menu ATEX Définitions Aspects réglementaires Méthodologie Signalisation Définitions Que signifie ATEX? Le terme ATEX est donné à deux Directives Européennes réglementant les «Atmosphères Explosives».

Plus en détail

Prévention des explosions Poussières combustibles

Prévention des explosions Poussières combustibles Conférence SSPS - Section Romande Prévention des explosions Poussières combustibles J.-F. André Dr.Ing.-chimiste EPFL Ingénieur sécurité Sécurité au Travail Secteur Industrie Arts & Métiers Chimie Atmosphère

Plus en détail

RISQUES LIES À L UTILISATION DES TELEPHONES PORTABLES AU TRAVAIL

RISQUES LIES À L UTILISATION DES TELEPHONES PORTABLES AU TRAVAIL RISQUES LIES À L UTILISATION DES TELEPHONES PORTABLES AU TRAVAIL Hoareau David Salasca Aurélie Ternisien Loïc Responsables : M. BERNARD et M. ATHUYT UE5 2007 / 2008 Introduction Fin d année 2007 : 50%

Plus en détail

ATmosphère EXplosive. Chauvet Florent Jouenne Loïc Begaud Florian

ATmosphère EXplosive. Chauvet Florent Jouenne Loïc Begaud Florian ATmosphère EXplosive Chauvet Florent Jouenne Loïc Begaud Florian -Définition -Logos importants liés aux ATEX -Deux directives pour ATEX 94/9/CE 1999/92/CE -Les différentes zones ATEX -Le rôle de l employeur

Plus en détail

CLP - INFLAMMABLES GAZ INFLAMMABLES. Définitions. Critères de classification LIQUIDES INFLAMMABLES. Définitions. Critères de classification

CLP - INFLAMMABLES GAZ INFLAMMABLES. Définitions. Critères de classification LIQUIDES INFLAMMABLES. Définitions. Critères de classification CLP - INFLAMMABLES GAZ INFLAMMABLES Un gaz inflammable est un gaz ou un mélange de gaz ayant un domaine d inflammabilité en mélange avec l air à 20 C et à une pression normale de 101,3 kpa Catégorie 1

Plus en détail

PROFIBUS en zone classée ATEX «Amélioration d une unité de production en atmosphère explosive»

PROFIBUS en zone classée ATEX «Amélioration d une unité de production en atmosphère explosive» PROFIBUS en zone classée ATEX «Amélioration d une unité de production en atmosphère explosive» In Machine On Process Lyon 21 juin 2012 ATEX - Introduction 2 Triangle d explosion Gaz, vapeur ou poussière

Plus en détail

MATÉRIEL ÉLECTRIQUE POUR ATMOSPHÈRES EXPLOSIBLES

MATÉRIEL ÉLECTRIQUE POUR ATMOSPHÈRES EXPLOSIBLES MATÉRIEL ÉLECTRIQUE POUR ATMOSPHÈRES EXPLOSIBLES LES RISQUES D EXPLOSIONS Dans les industries chimiques, pétrolières, mais aussi agroalimentaires de nombreuses substances dangereuses sous formes de gaz,

Plus en détail

Informations sur les palans HADEF à protection anti-déflagrante

Informations sur les palans HADEF à protection anti-déflagrante Informations sur les palans HADEF à protection anti-déflagrante Edition 11.10..2012 Informations sur les palans à protection anti-déflagrante La directive européenne 94/9/EG a été mise en place en 1994

Plus en détail

www.rechner-sensors.com

www.rechner-sensors.com www.rechner-sensors.com CATALOGUE Produits certifiés ATEX Gaz: Zones 0, 1 et 2 Poussière: Zones 20, 21 et 22 RECHNER Industrie-Elektronik GmbH Gaußstraße 8-10 68623 Lampertheim/ Allemagne Toutes les transactions

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ ASPHALTE COULÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ ASPHALTE COULÉ Date d édition : 15/09/2011 FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ ASPHALTE COULÉ 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIÉTÉ / ENTREPRISE Désignation : Asphalte coulé Utilisation commerciale : Produits pour revêtements

Plus en détail

Prévenir le risque d explosion

Prévenir le risque d explosion bouteilles d acétylène, d oxygène & de gaz inflammables : Prévenir le risque d explosion Transport en véhicule léger Stockage hors véhicule Association Française 14, rue de la République 92800 Puteaux

Plus en détail

DOCUMENT RELATIF A LA PROTECTION CONTRE LES EXPLOSIONS. ITECH 87 Chemin des Mouilles 69130 ECULLY

DOCUMENT RELATIF A LA PROTECTION CONTRE LES EXPLOSIONS. ITECH 87 Chemin des Mouilles 69130 ECULLY DOCUMENT RELATIF A LA PROTECTION CONTRE LES EXPLOSIONS ITECH 87 Chemin des Mouilles 69130 ECULLY DATE DE RÉALISATION : novembre 2011 SOMMAIRE Pages 1. ARCHITECTURE DU DOCUMENT 3 1.1. Organisation globale...

Plus en détail

Chauffage à immersion type FL65.. PTB 97 ATEX 1027 X. Mars 1999

Chauffage à immersion type FL65.. PTB 97 ATEX 1027 X. Mars 1999 Chauffage à immersion type FL65.. PTB 97 ATEX 1027 X Mars 1999 thuba SA CH-4015 Bâle Telefon +41 061 307 80 00 Telefax +41 061 307 80 10 Headoffice@thuba.com www.thuba.com Manual PTB 97 ATEX 1027 X 2 Chauffage

Plus en détail

Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure des effluents par les installations de chauffage

Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure des effluents par les installations de chauffage Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure des effluents par les installations de chauffage (OIMEC) du 22 avril 2011 Le Département fédéral de justice et police (DFJP), vu l art. 9, al. 2, de la

Plus en détail

EQUIPEMENTS SOUS PRESSION

EQUIPEMENTS SOUS PRESSION EQUIPEMENTS SOUS PRESSION GENERATEUR DE VAPEUR TYPE HA 54X - BRULEUR GAZ PRODUCTION HORAIRE : 3000 kg / vapeur PRESSION MAXIMALE (admissible) EN SERVICE : 14 bars EXTINCTEUR A EAU AVEC ADDITIF : FS9 EV

Plus en détail

Cadre légal Inflammables Vers 2009 15

Cadre légal Inflammables Vers 2009 15 Inflammables Introduction On qualifie d s les liquides qui peuvent, à des températures proches de la température ambiante, s enflammer en présence d une source d ignition (étincelle, flamme nue, surface

Plus en détail

Logistique interne à l'entreprise Liquides facilement inflammables

Logistique interne à l'entreprise Liquides facilement inflammables Logistique interne à l'entreprise Liquides facilement inflammables Carrefour Santé Sécurité Glovelier 04.12.2014 J.-F. André SUVA Team Chimie Sécurité au Travail 1 Thèmes Emploi de solvants, publication

Plus en détail

INCENDIE ET AUTRES DANGERS AU BLOC OPERATOIRE

INCENDIE ET AUTRES DANGERS AU BLOC OPERATOIRE INCENDIE ET AUTRES DANGERS AU BLOC OPERATOIRE Christian JACOB IADE 08/10/2013 GENERALITES SUR LE FEU LUTTE CONTRE LE FEU EXPLOSIVITE - POINT ECLAIR REGLEMENTATION ARTICLE U 3 RISQUES AU BLOC OPERATOIRE

Plus en détail

ATEX. I. Présentation du contexte réglementaire. II. Les textes en détails. III. Synthèse Globale de la Réglementation ATEX. A. La directive produit

ATEX. I. Présentation du contexte réglementaire. II. Les textes en détails. III. Synthèse Globale de la Réglementation ATEX. A. La directive produit ATEX I. Présentation du contexte réglementaire II. Les textes en détails III. Synthèse Globale de la Réglementation ATEX A. La directive produit 1) Conception des produits : 2 approches 2) Contenu 3) Des

Plus en détail

Explosion et lieu de travail

Explosion et lieu de travail Explosion et lieu de travail Les explosions sur le lieu de travail sont souvent spectaculaires et parfois mortelles. Leur prévention fait l'objet d'une réglementation spécifique. Les chefs d'entreprise

Plus en détail

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place

RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES. Comment repérer les risques Comment éviter l incendie Quelle prévention faut-il mettre en place RISQUE INCENDIE DANS LES PETITES ENTREPRISES 5 800 incendies par an dans les locaux industriels 1 incendie sur 4 est dû à une installation électrique défectueuse La plupart des incendies se déclarent la

Plus en détail

Les Directives ATEX. Améliorer. la Sécurité et les Conditions de Travail : les Directives ATEX

Les Directives ATEX. Améliorer. la Sécurité et les Conditions de Travail : les Directives ATEX Les Directives ATEX Améliorer la Sécurité et les Conditions de Travail : les Directives ATEX DIRECTIVE ATEX 1999/92/CE : LES OBLIGATIONS DE L EXPLOITANT L exploitant doit : établir un document relatif

Plus en détail

Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des portes

Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des portes FACULTE DES SCIENCES DE BASE SERVICE SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL EPFL SB-SST Bât CH Station nº 6 CH-1015 Lausanne Site web : http://sb-sst.epfl.ch/ Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des

Plus en détail

ALTIVAR 61 / 71. nach ATEX 94/9/CE. Anschluss direkt auf FU. 2 2/22 mind. 1 Klixon X X. 4 2/22 mind. 1 Klixon X X. mind.

ALTIVAR 61 / 71. nach ATEX 94/9/CE. Anschluss direkt auf FU. 2 2/22 mind. 1 Klixon X X. 4 2/22 mind. 1 Klixon X X. mind. ALTIVAR 1 / 71 nach ATEX 9/9/CE 0080 INERIS 07ATEX000X II (2) GD Anschluss - Möglichkeiten Variante Zonen Thermische Überwachung Anschluss direkt auf FU Anschluss auf ATEX-Auslösegerät zusätzlich NOT/HALT

Plus en détail

Séminaire marquage CE

Séminaire marquage CE Séminaire marquage CE 17 mai 2011 Caroline Mischler Chef du bureau de la libre circulation des produits Sous-direction de la qualité, de la normalisation, de la métrologie et de la propriété industrielle

Plus en détail

Réglementation selon les arrêtés du 26/02/2003, du 07/03/2008 et du 14/12/2011 et le Code du travail. Effectif des locaux Évacuation Ambiance

Réglementation selon les arrêtés du 26/02/2003, du 07/03/2008 et du 14/12/2011 et le Code du travail. Effectif des locaux Évacuation Ambiance RÉGLEMENTATION L éclairage de sécurité et l alarme incendie (suite) 2. Les établissements recevant des travailleurs (ERT) Pour les Établissements Recevant des Travailleurs (ERT), l effectif théorique des

Plus en détail

Aide à l application de la réglementation ATEX. établissements d enseignement supérieur) J. CHAINEAUX Jacques.chaineaux@ineris.

Aide à l application de la réglementation ATEX. établissements d enseignement supérieur) J. CHAINEAUX Jacques.chaineaux@ineris. Aide à l application de la réglementation ATEX (pour une amélioration de la sécurité dans les établissements d enseignement supérieur) J. CHAINEAUX Jacques.chaineaux@ineris.fr 03 44 55 65 18 Sommaire Phénoménologie

Plus en détail

Consignes sur l utilisation

Consignes sur l utilisation Consignes sur l utilisation du système de bornes d E/S et du système de bornes EtherCat dans des atmosphères explosibles (ATEX) Version : 3.1.0 Date : 10.06.2011 Table des matières Table des matières

Plus en détail

NOUVEL ETIQUETAGE DES PRODUITS CHIMIQUES

NOUVEL ETIQUETAGE DES PRODUITS CHIMIQUES Pôle Santé / Sécurité NOUVEL ETIQUETAGE DES PRODUITS CHIMIQUES Fiche pratique Version 0 Mars 2010 Nb de pages : 8 REGLEMENTATION Dans le but d harmoniser les étiquetages de produits chimiques à l échelle

Plus en détail

ARMOIRE Antidéflagrante EExd ATEX

ARMOIRE Antidéflagrante EExd ATEX ARMOIRE Antidéflagrante EExd ATEX ATEX II 2GD EExd II T4, T5 IP65, zone 1,2,21, 22 Coffrets et solutions pour application montées câblées pour zones explosibles Catégorie 2 zone 1. Différentes tailles

Plus en détail

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France RT 2012 OBJECTIF : La règlementation thermique RT 2012 a pour objectif de protéger l environnement en favorisant les économies d énergie. Inspirée du concept des bâtiments basse consommation (BBC), elle

Plus en détail

L étiquetage des produits chimiques : décryptage Marie-Hélène LEROY - UIC

L étiquetage des produits chimiques : décryptage Marie-Hélène LEROY - UIC L étiquetage des produits chimiques : décryptage Marie-Hélène LEROY - UIC Quelques définitions Les dangers La classification L étiquetage 2 Les produits chimiques se trouvent sous la forme de substances

Plus en détail

Système général harmonisé de classification et d étiquetage des produits chimiques (SGH)

Système général harmonisé de classification et d étiquetage des produits chimiques (SGH) Système général harmonisé de classification et d étiquetage des produits chimiques (SGH) Critères de classification pour substances et mélanges Dangers physiques Présentation mise à jour conformément à

Plus en détail

Mode d'emploi. Interrupteur à bouton poussoir lumineux encastrable > 8018/3

Mode d'emploi. Interrupteur à bouton poussoir lumineux encastrable > 8018/3 Mode d'emploi Interrupteur à bouton poussoir lumineux encastrable > 8018/3 Sommaire 1 Sommaire 1 Sommaire...2 2 Indications générales...2 3 Consignes de sécurité...3 4 Conformité aux normes...3 5 Fonction

Plus en détail

VITRA VITRA. Código: FT-VT01-F Revisión: 0 15/12/ SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES

VITRA VITRA. Código: FT-VT01-F Revisión: 0 15/12/ SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES 1. SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES CORPS DU LUMINAIRE RÉFLECTEUR Verre borosilicaté 7 mm d épaisseur Acier blanc EMBOUTS Aluminium 2030 (peinture de polyester RAL 7047) ALIMENTATION LAMPES 12-240V, 50-60Hz T8

Plus en détail

modèle d atelier de LECTURE-ÉCRITURE

modèle d atelier de LECTURE-ÉCRITURE modèle d atelier de LECTURE-ÉCRITURE à partir du tableau SIMDUT et des fiches signalétiques Les commissions scolaires, les experts de la formation en entreprise. Durée : 3 heures Les étapes de l atelier

Plus en détail

L étiquetage des produits dangereux

L étiquetage des produits dangereux 1/5 Qu est qu un produit dangereux? > C est un produit susceptible de provoquer des intoxications, lésions, brûlures, incendies, explosions et même parfois la mort. Votre santé est en danger si un produit

Plus en détail

CONTROLE DE L INSTALLATION

CONTROLE DE L INSTALLATION CONTROLE DE L INSTALLATION 1.1. Remarques générales Au travers de l audit qui sera effectué sur les équipements et leur installation, un certain nombre de remarques générales ou d observations récurrentes

Plus en détail

Sondes température ATEX. Ex II 2 GDEx d II C T6

Sondes température ATEX. Ex II 2 GDEx d II C T6 30 ans de compétence au service de nos clients Sondes température ATEX N 115 Ex II 2 GDEx d II C T6 Ex II 1 GDEx ia IIC T6, T5 ou T4 Votre partenaire température Siège social : 17, rue Charles Somasco

Plus en détail

Objectifs : Introduction. 1 ère GMB Technologie Les carburants 1 / 7

Objectifs : Introduction. 1 ère GMB Technologie Les carburants 1 / 7 1 ère GMB Technologie Les carburants 1 / 7 Les carburants Objectifs : L élève devra être capable de : Définir la composition des carburants usuels (essence, gazole et GPL) ; Pour les carburants usuels,

Plus en détail

Journée Industrielle Méthanisation Règles de sécurité des installations de méthanisation agricole Chambéry, 05 Octobre 2011

Journée Industrielle Méthanisation Règles de sécurité des installations de méthanisation agricole Chambéry, 05 Octobre 2011 Journée Industrielle Méthanisation Règles de sécurité des installations de méthanisation agricole Chambéry, 05 Octobre 2011 Sébastien EVANNO (sebastien.evanno@ineris.fr) Contexte Programme d appui annuel

Plus en détail

FORMATION CONTINUE 2015

FORMATION CONTINUE 2015 FORMATION CONTINUE 2015 Prévention du risque chimique ORME CONSEIL Spécialiste du risque chimique 10 rue Fournet, 69006 LYON contact@orme-conseil.com www.orme-conseil.com PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE

Plus en détail

15 ans de directives ATEX

15 ans de directives ATEX Quoi de neuf en ATEX? 15 ans de directives ATEX Xavier Lefebvre Président Commission AFNOR S66A Consultant UE CEN CENELEC ATEX Inspecteur certifié IECEX xl@exprevention.com Contexte réglementaire ATEX99/92

Plus en détail

Classification, Labelling & Packaging

Classification, Labelling & Packaging Le règlement r CLP Classification, Labelling & Packaging Règlement (CE) n 1272/2008 relatif à la classification, à l étiquetage et à l emballage des substances et des mélanges Déclinaison du SGH au niveau

Plus en détail

Colles et produits adhésifs à base de résines synthétiques utilisés dans le bâtiment et les travaux publics

Colles et produits adhésifs à base de résines synthétiques utilisés dans le bâtiment et les travaux publics Risques principaux et précautions d emploi liés à l utilisation des produits tels que colles, revêtements de protection, mortiers, produits d injection contenant des résines synthétiques. Colles et produits

Plus en détail

TRANSPORTS - FERROVIAIRE - MILITAIRE - PÉTROLIER CATALOGUE STANDARD OU SUR MESURE. www.sdeec.fr

TRANSPORTS - FERROVIAIRE - MILITAIRE - PÉTROLIER CATALOGUE STANDARD OU SUR MESURE. www.sdeec.fr TRANSPORTS - FERROVIAIRE - MILITAIRE - PÉTROLIER CATALOGUE STANDARD OU SUR MESURE QUI SOMMES NOUS? Spécialiste reconnu des applications de la thermodynamique, SDEEC met depuis plus de 30 ans son expérience

Plus en détail

Fiche d installation sur l utilisation des bonbonnes à gaz de pétrole liquéfie (LPG) Butane Probutane Propane

Fiche d installation sur l utilisation des bonbonnes à gaz de pétrole liquéfie (LPG) Butane Probutane Propane Fiche d installation sur l utilisation des bonbonnes à gaz de pétrole liquéfie (LPG) Butane Probutane Propane 1 1. Définition LPG On entend par LPG (Liquefied Petroleum Gas) du BUTANE, PROPANE et leurs

Plus en détail

Cabines de peinture. Pulvérisation de produits liquides RISQUES DES TRAVAUX DE PEINTURE PRINCIPES À RETENIR. L intoxication. L incendie.

Cabines de peinture. Pulvérisation de produits liquides RISQUES DES TRAVAUX DE PEINTURE PRINCIPES À RETENIR. L intoxication. L incendie. Cabines de peinture Cette fiche aborde les principales mesures de prévention à mettre en place lors des travaux de peinturage en cabines. Pulvérisation de produits liquides Pour une information complète,

Plus en détail

AGRO - presse-étoupes Ex. Passages de câbles professionnels pour les zones à risque d explosion.

AGRO - presse-étoupes Ex. Passages de câbles professionnels pour les zones à risque d explosion. AGRO - presse-étoupes Ex. Passages de câbles professionnels pour les zones à risque d explosion. Protection antidéflagrante. Nécessaire plus souvent que l on ne pense. Au XIXe siècle, l électrotechnique

Plus en détail

Éléments d étiquetage du règlement CLP

Éléments d étiquetage du règlement CLP Éléments d étiquetage du règlement CLP Le règlement CLP (, Labelling and Packaging of substances and mixtures) introduit de nouveaux symboles et indications, ainsi que des nouvelles règles de classification

Plus en détail

PRINCIPALES OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES DANS LES IAA ENERGIES FLUIDES

PRINCIPALES OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES DANS LES IAA ENERGIES FLUIDES PRINCIPALES OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES ENERGIES FLUIDES Sommaire: - Réglementation sur les chaudières: Décret 2009-648 - Installations soumises à déclaration et autorisation ICPE 2910 - Equipements sous

Plus en détail

comfor/tg 2009 Brûlures chimiques Etiquetage et reconnaissance des dangers

comfor/tg 2009 Brûlures chimiques Etiquetage et reconnaissance des dangers comfor/tg 2009 Brûlures chimiques Etiquetage et reconnaissance des dangers 1 Buts Etre capable de reconnaître les dangers indiqués sur une étiquette de produits dangereux. Connaître les pictogrammes du

Plus en détail

Catalogue formations : INCENDIE / EVACUATION PERMIS FEU

Catalogue formations : INCENDIE / EVACUATION PERMIS FEU 1 Catalogue formations : INCENDIE / EVACUATION PERMIS FEU SOMMAIRE 2 Manipulation extincteur page 3 Equipier de première intervention / évacuation page 4 Equipier d intervention technique page 5 Equipier

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Produit NET TONDEUSE Page 1/5 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Nom du produit Référence Utilisation commerciale Fournisseur NET TONDEUSE BNETT Aérosol lubrifiant MINERVA-OIL SAS Rue du 11

Plus en détail

Dans quels cas réaliser un plan de prévention?

Dans quels cas réaliser un plan de prévention? Dans quels cas réaliser un plan de prévention? «L opération» peut être de différentes natures : chantiers, travaux de bâtiment, entretien de locaux, prestations intellectuelles Planification d une opération

Plus en détail

Déchets dangereux dans l entreprise

Déchets dangereux dans l entreprise Déchets dangereux dans l entreprise Pe! é t i r u c é s z e s n Déchets dangereux Les déchets dangereux sont présents dans toutes les activités industrielles! Chaque année, les entreprises industrielles,

Plus en détail

LE RISQUE INCENDIE. Introduction

LE RISQUE INCENDIE. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction LE RISQUE INCENDIE Contrairement à des idées reçues, la survenance d un incendie reste une probabilité

Plus en détail

Prescriptions techniques

Prescriptions techniques Prescriptions techniques Application du décret n 2004-555 du 15 juin 2004 relatif aux prescriptions techniques applicables aux canalisations et raccordements des installations de transport, de distribution

Plus en détail

Le triangle du feu :

Le triangle du feu : Le triangle du feu : L'incendie est une combustion qui se développe d'une manière incontrôlée dans le temps et l'espace. Elle engendre de grandes quantités de chaleur, des fumées et des gaz polluants ou

Plus en détail

COMITE DE LIAISON DES APPAREILS DESTINES A ÊTRE UTILISES EN ATMOSPHERES EXPLOSIBLES

COMITE DE LIAISON DES APPAREILS DESTINES A ÊTRE UTILISES EN ATMOSPHERES EXPLOSIBLES CLATEX COMITE DE LIAISON DES APPAREILS DESTINES A ÊTRE UTILISES EN ATMOSPHERES EXPLOSIBLES Alain Czyz - INERIS - BP2 60550 VERNEUIL EN HALATTE Tél: 03 44 55 65 42 Fax: 03 44 55 67 04 Alain.Czyz@ineris.fr

Plus en détail

Directive ATEX 94/9/EC Groupes et zones

Directive ATEX 94/9/EC Groupes et zones Directive ATEX 94/9/EC Groupes et zones Les groupes Qu'est-ce qu'une zone à risque d'explosion? Les modes de protection Les classes de température Les groupes Appareils pour mines grisouteuses Groupe I

Plus en détail

EQUIPEMENTS CLAPET PARE FLAMME 85-30

EQUIPEMENTS CLAPET PARE FLAMME 85-30 EQUIPEMENTS CLAPET PARE FLAMME 85-30 Arrête les retours de flamme Montage sur canalisation après détente Grand débit Basse pression En laiton Compatibilité avec les gaz Les clapets pare flammes 85-30 sont

Plus en détail

Normes CE Equipements de Protection Individuelle

Normes CE Equipements de Protection Individuelle E. P. I D O C U M E N T D I N F O R M A T I O N Normes CE Equipements de Protection Individuelle Normes CE EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE Définitions : E.P.I : Tout dispositif ou moyen destiné

Plus en détail

Atmosphère explosive?

Atmosphère explosive? ATEX I Atmosphère explosive? Mélange avec l air, dans les conditions atmosphériques, de substances inflammables sous forme de gaz, vapeurs, brouillards ou poussières, dans lequel, après inflammation, la

Plus en détail

Les risques du soudage et des activités connexes

Les risques du soudage et des activités connexes Les risques du soudage et des activités connexes TMS et manutention Rayonnement UV Incendie et explosion Risques oculaires Bruit Fumées de soudage Machines Vibrations Choc électrique Intervenants : Caroline

Plus en détail

L École nationale des pompiers du Québec. Dans le cadre de son programme de formation Pompier I

L École nationale des pompiers du Québec. Dans le cadre de son programme de formation Pompier I L École nationale des pompiers du Québec Dans le cadre de son programme de formation Pompier I QUATRIÈME ÉDITION MANUEL DE LUTTE CONTRE L INCENDIE EXPOSÉ DU PROGRAMME D ÉTUDES POMPIER 1 SUJET 4 Énergie

Plus en détail

MISE EN OEUVRE DES DIRECTIVES ATEX DANS LES USINES DE LIANTS BITUMINEUX

MISE EN OEUVRE DES DIRECTIVES ATEX DANS LES USINES DE LIANTS BITUMINEUX MISE EN OEUVRE DES DIRECTIVES ATEX DANS LES USINES DE LIANTS BITUMINEUX GUIDE DE BONNE PRATIQUE* *Ce guide est inspiré du Guide méthodologique pour la mise en oeuvre de la réglementation relative aux atmosphères

Plus en détail

STOCKAGE DE PRODUITS INFLAMMABLES

STOCKAGE DE PRODUITS INFLAMMABLES R.D. 379/2001 RÈGLEMENT DU STOCKAGE DE PRODUITS CHIMI- QUES Règlement de stockage de produits chimiques et instructions techniques complémentaires dirigées aux produits spécifiques ou à leurs catégories.

Plus en détail

Extinction. Choisissez votre système d extinction. Qu'est-ce qu'un système d extinction? Les principes du feu

Extinction. Choisissez votre système d extinction. Qu'est-ce qu'un système d extinction? Les principes du feu Extinction Choisissez votre système d extinction Qu'est-ce qu'un système d extinction? Dans un système de protection incendie, il ne suffit pas de détecter et de mettre en sécurité. Il est souvent nécessaire

Plus en détail

Éléments d étiquetage du règlement CLP

Éléments d étiquetage du règlement CLP Éléments d étiquetage du règlement CLP Le règlement CLP (, Labelling and Packaging of substances and mixtures) introduit de nouveaux symboles et indications, ainsi que des nouvelles règles de classification

Plus en détail

LE CHOIX DES GANTS DE PROTECTION

LE CHOIX DES GANTS DE PROTECTION Service Hygiène et sécurité LE CHOIX DES GANTS DE PROTECTION Réglementation Fiche 15 Novembre 2011 GENERALITES Conformément à l article L 4121-1 du code du travail, l employeur doit doter les agents d

Plus en détail

SGH / CPL : un nouveau système de classification et d étiquetage des produits chimiques

SGH / CPL : un nouveau système de classification et d étiquetage des produits chimiques SGH / CPL : un nouveau système de classification et d étiquetage des produits chimiques 1. Vers un nouveau système de classification et d étiquetage Le Système Général Harmonisé de classification et d

Plus en détail

FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL FONTAINIER AGENT D EXPLOITATION D EAU POTABLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL REGLEMENTATION PREVENTION PROTECTION Les sources de dangers : L électricité Le travail en hauteur Le travail en espace confiné

Plus en détail

REGLE APSAD R13 Extinction automatique à gaz (Edition Juin 2010) Prise en compte des déclencheurs manuels de secours

REGLE APSAD R13 Extinction automatique à gaz (Edition Juin 2010) Prise en compte des déclencheurs manuels de secours ADDITIF Juin 2012 REGLE APSAD R13 Extinction automatique à gaz (Edition Juin 2010) Prise en compte des déclencheurs manuels de secours Harmonisation de la qualité des câbles d une installation Propriétés

Plus en détail

S3.4 La prévention des risques professionnels

S3.4 La prévention des risques professionnels CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNEL RÉPARATION DES CARROSSERIES Classe de seconde Document professeur SAVOIRS ASSOCIÉS DÉVELOPPÉS Savoirs S3.4.1 Les enjeux sociaux des accidents du travail. S3.4.2 Le processus

Plus en détail

2015 22 23 24 janvier 2015

2015 22 23 24 janvier 2015 1 Obligations des exposants et locataires des stands Les exposants doivent respecter le présent cahier des charges. Il est strictement interdit de fumer à l intérieur du hall 2. Les aménagements doivent

Plus en détail

Rosemount 2130. Instructions de sécurité pour une installation ATEX ou IECEx antidéflagrante

Rosemount 2130. Instructions de sécurité pour une installation ATEX ou IECEx antidéflagrante Supplément du manuel 00809-0403-4130, Rév AA Mai 2009 Rosemount 2130 Rosemount 2130 Instructions de sécurité pour une installation ATEX ou IECEx antidéflagrante www.rosemount.com Rosemount 2130 Supplément

Plus en détail